Dossier VI. Le XX ème siècle et le monde actuel (1 ère partie) Questions appelant des réponses concises

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier VI. Le XX ème siècle et le monde actuel (1 ère partie) Questions appelant des réponses concises"

Transcription

1 1 Dossier VI Le XX ème siècle et le monde actuel (1 ère partie) Questions appelant des réponses concises A/ Les guerres au XX ème siècle 1 La Première Guerre mondiale (la «Grande Guerre») a) Quelles sont les origines de la guerre? La «Grande Guerre» prend sa source dans le choc des nationalismes qui se sont développés en Europe entre 1850 et Depuis le début du siècle, deux blocs antagonistes (Triple Alliance, Triple Entente) divisent l Europe. À partir de 1904, on assiste à une montée des rivalités économiques, impérialistes et militaires. Les tensions croissantes nourrissent une dangereuse course aux armements, accompagnée et nourrie par l exacerbation, dans tous les pays, d un nationalisme agressif. Dans la «poudrière» des Balkans, les guerres régionales de 1912 et 1913 aggravent les rivalités entre la Russie et l Autriche-Hongrie sur les décombres de la partie européenne de l Empire ottoman. L engrenage des alliances [Triple Alliance, Triple Entente] et une véritable psychose de guerre entraînent les grandes puissances européennes dans le conflit, entre le 28 juin et le 4 août b) Quelles sont les grandes phases de la guerre (s. e. sur le front occidental)? [A question facile, réponse facile]. La guerre, pensait-on, devait être de courte durée ; elle va durer 4 ans et 3 mois. Elle comprend 3 phases : *1 ère phase. Août 14-novembre 14 : guerre de mouvement. *2 de phase. Décembre 14-mars 1918 : guerre des tranchées (guerre d usure et de positions). L année 1917 est une année de crise (mutineries, agitation sociale) et un tournant : en avril, les Etats-Unis entrent en guerre contre l Allemagne ; mais à la fin de l année, la révolution russe conduit au retrait de la Russie du conflit (c est chose faite en mars 1918). *3 ème phase. Mars novembre 1918 : guerre de mouvement. Victoire des Alliés sur l Allemagne, l Autriche-Hongrie, la Hongrie et la Turquie. c) Quelles sont les principales caractéristiques de cette guerre?

2 2 Cette Guerre est aussi qualifiée de «grande» car : *c est la première guerre mondiale. Commencée en Europe, elle a concernée - plus ou moins directement - tous les continents. *C est la première guerre de masse : par l ampleur de la mobilisation des hommes (près de 70 millions). Par sa violence inédite et inouïe, elle touche d abord les soldats (brutalisation des comportements ; souffrances et blessures extrêmes) ; mais, les civils sont loin d être épargnés par cette brutalisation et cet ensauvagement des esprits (haine de l autre ; occupation militaire ; blocus économique ; rationnements ; déportations ; massacres de masse comme le génocide des Arméniens, etc.). Par l ampleur du nombre des morts et donc des deuils, c est une guerre traumatique dont les monuments aux morts gardent le douloureux souvenir. *C est la première guerre totale : par l ampleur de la mobilisation des sociétés belligérantes tant sur le plan économique que sur le plan humain. Les États mobilisent l ensemble de l économie pour soutenir l effort de guerre ; les sciences et les techniques sont mises au service de la guerre. Par un effort de propagande sans précédent, les États mobilisent aussi les civils : les femmes et les enfants, les ouvriers spécialisés retirés du front, les personnes âgées. Une véritable culture de guerre conditionne les populations, soldats comme civils. La guerre devient une croisade qui unit les deux fronts pour remporter la victoire sur l ennemi. Questions subsidiaires : [Comment les combattants ont-ils supporté la brutalité inouïe de la guerre des tranchées?] [Comment les combattants ont-ils pu survivre à l enfer] [Comment les civils, à l arrière, ont-ils pu, eux aussi, «tenir»?]. d) La vie des Français pendant la guerre. Voir T. D. en classe. e) Quel est le bilan de la guerre? [Quelles ont été les conséquences de la guerre?] Il est dramatique et désastreux. Plus de 9 millions de soldats sont morts ; il faut y ajouter les 17 millions de blessés et de mutilés ; les pertes civiles, les millions de veuves 1 ; le déficit des naissances. Les sociétés sont moralement traumatisées par l ampleur du désastre humain. Le souvenir de la guerre est entretenu par les monuments aux morts et les associations d anciens combattants. Les dépenses de guerre ont été immenses et alimentent l inflation (=la hausse des prix). L Europe perd sa suprématie mondiale : elle sort exsangue et fragilisée. Par contre, les E. U. s affirment comme une grande puissance. La carte de l Europe est profondément modifiée par les traités de paix. Néanmoins, cette paix est une paix ratée, manquée, imparfaite malgré la création de la SDN (Société des Nations). Les traités de paix, imposés aux vaincus, ont créé de nombreuses frustrations, mécontentements, ressentiments et insatisfactions (notamment en Italie et en Allemagne). 2 la Seconde Guerre mondiale pour la France et 1 million d orphelins.

3 3 a) Quelles sont les origines de la guerre? Elle est née : Des graves imperfections des traités de paix de 1919 (voir plus haut) ; de la montée des totalitarismes (italien, allemand, soviétique) ; des expansionnismes allemand, japonais et italien ; de la profonde crise économique des années 30 qui - outre le chômage et la pauvreté - entraîne une dangereuse dégradation des relations internationales (agressions allemandes, italiennes puis japonaises) ; de la crise - économique, sociale et politique - des démocraties (Royaume-Uni, France) ; de leur passivité et de leur aveuglement face aux coups de force d Hitler (ex. la crise de Munich en 1938) ; de leur réticence à entrer dans un nouveau conflit militaire. Cette conjonction de facteurs a conduit à cette nouvelle guerre mondiale. b) Quelles sont les grandes phases de la guerre? [A question facile, réponse facile]. Commencée dès 1937 en Asie et en septembre 1939 en Europe, la Seconde Guerre mondiale ne s achève qu en septembre Elle a duré 6 ans (contre 4 ans et 3 mois pour la Première). Elle comprend trois grandes phases : 1 ère phase. De 1937/1939 à juin/novembre 1942, les succès de l Axe. 2 ème phase. Les tournants du conflit de l année 1942 : victoire américaine à Midway dans le pacifique (juin 42) ; victoire anglaise d El-Alamein (octobre 1942) ; débarquement anglo-américain en Algérie et au Maroc (novembre 42) ; bataille de Stalingrad (septembre 1942/février 43) remportée par les soviétiques. 3 ème phase. De 1943 à septembre 1945 (en Asie), les victoires alliées. c) Quelles en sont les principales caractéristiques? Comme la «Grande Guerre», cette nouvelle guerre mondiale est une guerre totale qui mobilise toutes les ressources économiques, industrielles, technologiques et scientifiques («guerre des cerveaux») des États belligérants. Mais, elle se caractérise par une violence encore plus extrême que la précédente : les limites imaginables de la barbarie et de l horreur sont dépassées. Cette violence touche les soldats mais plus encore les civils (bombardements massifs ; massacres de masse ; torture ; déportation et génocide ; utilisation de l arme nucléaire ; exploitation sans précédent des territoires occupés par les nazis et/ou les Japonais...). Cette guerre d usure a été aussi une guerre idéologique : tous les moyens de communication et de la «guerre psychologique» ont été mobilisés pour enrôler les masses, attiser l ardeur patriotique, engendrer le défaitisme chez l ennemi. d) Quelles sont les conséquences de la guerre? Un monde meurtri et en ruines. La guerre a fait entre 50 et 60 millions de morts avec une forte proportion de civils. Aux victimes directes du conflit, il faut ajouter les

4 4 effets d une surmortalité due aux mauvaises conditions de vie (rationnement, etc.). La guerre et son règlement ont provoqué de nombreux déplacements de population (environ 30 millions de personnes). Le bilan économique et matériel. La guerre a provoqué de très nombreuses destructions (villes, régions industrielles, réseaux de transport etc.). Le financement de la guerre a lourdement pesé sur les économies des pays belligérants. Inflation et endettement frappent de nombreux pays. L Europe est particulièrement touchée par ces phénomènes. Le traumatisme moral. Il est énorme face à la barbarie humaine. En 1945, les Alliés découvrent l horreur des camps de la mort. Le procès de Nuremberg ( ) amène les pays vainqueurs à définir une nouvelle notion de droit international : celle de «crime contre l humanité». L utilisation de deux bombes atomiques sur le Japon provoque aussi un choc sans précédent. La puissance destructrice dont dispose désormais l humanité soulève des interrogations sur la Violence que le XX ème siècle a connue : le «siècle des extrêmes». B/ Le nazisme a) Quelles sont les caractéristiques du nazisme? Le nazisme est une idéologie politique dont l essence (ou le cœur) est une conception biologique et raciste du peuple allemand. Elle repose sur la négation et le mépris de l homme en tant qu individu. C est aussi un système et un régime totalitaires qui repose sur le triptyque : Ein volk, Ein reich, Ein führer [un seul peuple, un seul État, un seul chef]. Le pouvoir nazi se caractérise aussi par sa détestation voire sa haine de la démocratie. Cet État totalitaire a pour ambition de transformer la société par l intermédiaire d un parti unique de masse (le parti nazi) et le culte de son chef au pouvoir charismatique (Hitler). Cet État exerce une véritable terreur de masse sur la société afin d annihiler toute opposition ; manipulation des esprits par une propagande omniprésente ; encadrement et embrigadement permettent le contrôle de la population [qui - pendant longtemps - a trouvé de réels avantages matériels dans ce régime ; et ce, malgré quelques courageuses tentatives de résistance]. Le nazisme est aussi fondé sur une logique d exclusion et d extermination (Juifs, Tziganes, homosexuels, malades mentaux). C est enfin un régime expansionniste et belliciste qui a pour ambition d étendre son «espace vital» en Europe et de la dominer au nom de la supériorité de la race «aryenne». b) Quelles sont les principales caractéristiques du génocide? Quelles sont les principales caractéristiques de la politique nazie d extermination? Quelles sont les causes et les modalités du génocide? Sujet : Les causes, les étapes et les modalités du génocide (T.D. en classe). [Quelles sont les deux grandes catégories de camps?] [En quoi le génocide est-il une extermination planifiée?]

5 5 Elle est le résultat de l idéologie raciale et raciste d Hitler et du nazisme : «régler la question juive», «purifier l Allemagne et l Europe». Elle est aussi étroitement liée à l évolution de la conjoncture militaire. Mais, elle a été préparée par la politique d euthanasie des malades mentaux menée entre l automne 1939 et l été 1941 ( victimes, principalement par gazage) ; préparée également, par les tueries systématiques des prisonniers russes (3.5 millions!) lors de l avancée des troupes allemandes sur le sol soviétique à partir de la fin juin Dès leur arrivée au pouvoir en 1933, les nazis ont multiplié les mesures discriminatoires envers les Juifs allemands (lois de Nuremberg en 1935) ; ces mesures ont été accompagnées de violences physiques dont la «Nuit de Cristal» (1938) est l événement emblématique. Ces mesures ont poussé de nombreux Juifs à s exiler hors d Allemagne (fin 1939, avaient quitté le Reich). Avec la guerre, les nazis envisagent de déporter les Juifs hors de l Allemagne (Madagascar ou l Est de l Europe), puis hors de la Pologne occupée par les nazis à partir de septembre En attendant de mettre en œuvre cette déportation, les nazis isolent les Juifs en les enfermant dans des ghettos. Avec les graves difficultés rencontrées lors de la campagne de Russie, Hitler et les principaux dirigeants nazis (Goering, Himmler, Heydrich) décident - au cours de l été ou de l automne de l extermination des Juifs d Europe. Les Einsatzgruppen (groupes d intervention) sont d abord chargés de liquider les Juifs (tueries, fusillades et meurtres de masse) dans les territoires dont s est emparée la Wehrmacht (Pays baltes, URSS). Mais devant l ampleur de la tâche et les réactions de certains tueurs qui ne supportent plus ces assassinats de masse, les nazis décident de recourir à des solutions plus «techniques», plus «industrielles» : camions à gaz, chambres à gaz (les premières à Chelmno). En janvier 1942, lors de la conférence de Wannsee, est décidée la «solution finale», appellation codée de l extermination : il est prévu l extermination des 11 millions de Juifs européens. Les nazis mettent alors en place une véritable «industrie» de la mort selon une logique de planification et d efficacité bureaucratiques. Cette extermination a lieu dans le cadre de l univers concentrationnaire. A ce propos, on ne doit pas confondre : les camps de concentration 2 où la main d œuvre est exploitée pour soutenir l industrie de guerre et les camps d extermination qui, au nombre de 6, sont tous situés en Pologne occupée par les nazis. C est dans ces camps inhumains, ces «usines de la mort», qu ont été exterminés - de façon méthodique et «scientifique» - plus de 5 millions de Juifs venus de toute l Europe, Tsiganes, homosexuels. Ces camps ont fonctionné jusqu au bout : évacués in extremis devant l avance des troupes soviétiques en 1945, les prisonniers disparaissent massivement au cours de «marches de la mort» particulièrement meurtrières. c) Quelles sont les formes de la domination nazie en Europe pendant la guerre? 2 Mais les conditions de vie dans ces camps provoquent une surmortalité parfois effroyable.

6 6 Les nazis veulent imposer un «ordre nouveau» qui répond à leur vision raciste du monde (voir cours : l Europe asservie au Reich) et à leur volonté d exploiter les économies des pays européens au profit du Reich. *La domination politique. -Les alliés des Allemands (Italie, Roumanie, Finlande, Bulgarie, Hongrie, Slovaquie) deviennent vite des satellites du Reich ; autrement dit, leur autonomie est très limitée. -Les autres pays européens conquis par l Allemagne connaissent des statuts divers : les uns sont purement et simplement annexés au Reich (Luxembourg, Alsace-Lorraine, etc.) ; d autres (Pays-Bas, Norvège, etc.) sont directement soumis à une administration civile allemande tandis qu une grande partie de la Pologne est placée sous l autorité d un «gouvernement général» ; d autres pays comme la France ou la Croatie sont «vassalisés». Théoriquement indépendants et administrés par des gouvernements qui pratiquent la collaboration d Etat, ces pays n ont pas de véritable souveraineté. *L exploitation économique. Elle obéit en partie à la vision raciale des nazis. -A l Est, les Allemands pratiquent une politique de pillage des ressources et d asservissement de la main-d œuvre. C est la politique de «polonisation». -A l Ouest, les pays conquis doivent participer à l effort de guerre dans le cadre des armistices signés avec le vainqueur. La France offre un bon exemple de cette participation et de collaboration économiques : paiements des frais d occupation ; fourniture de matières premières et de produits manufacturés ; réquisition de la main-d œuvre dans le cadre du STO (Service du Travail Obligatoire à partir de Cette collaboration économique n a pas empêché le pillage des ressources de la France par l Allemagne. *La politique d anéantissement. Voir plus haut. d) Comment ont réagi les populations sous la domination des nazis? Voir dans le dossier les pages intitulées : «Collaborer ou résister» et «Occupation et résistances». *Les différentes formes de collaboration. *Les différentes formes de résistance.

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chanson : Nuit et brouillard de Jean Ferrat http://www.youtube.com/watch?v=94yoxycqo6s

Plus en détail

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Septembre 1939 : début de la deuxième guerre mondiale Anschluss : annexion

Plus en détail

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème LE NAZISME (1933-1945) DU TRAITE DE VERSAILLES A L ARRIVEE D HITLER AU POUVOIR PAGES 4-5 Comment Mussolini, nouveau dirigeant de l Italie est-il mis en valeur

Plus en détail

La IIe Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides Introduction : «radicalisation de la violence» une guerre d anéantissement

La IIe Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides Introduction : «radicalisation de la violence» une guerre d anéantissement H2.1 : Guerres mondiales et espoirs de paix. La II e Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides. Introduction : Si la 1 ère guerre mondiale fut la première guerre totale, la 2 ème GM, par

Plus en détail

III. Comment les nazis ont-ils organisé ces deux génocides?

III. Comment les nazis ont-ils organisé ces deux génocides? III. Comment les nazis ont-ils organisé ces deux génocides? Dans les régions occupées par l URSS, des divisions SS les Einsatzgruppen) massacrent systématiquement les Juifs à partir de 1941. Ils sont gazés

Plus en détail

I) La politique nazie d extermination

I) La politique nazie d extermination I) La politique nazie d extermination La Seconde guerre mondiale a été marquée par l extermination de 10 millions de personnes par les nazis. Les Juifs en particulier ont été les victimes d un génocide

Plus en détail

Fiche de travail n 1 : la mise en place des régimes totalitaires (corrigé)

Fiche de travail n 1 : la mise en place des régimes totalitaires (corrigé) Fiche de travail n 1 : la mise en place des régimes totalitaires (corrigé) Activité n 1 : compléter la chronologie en s appuyant sur les extraits de K7 vidéo Le MONDE L URSS L Italie L Allemagne 1914 Début

Plus en détail

Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945)

Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945) Proposition de mise en œuvre des nouveaux programmes d histoire-géographie en 3 ème 2 ème partie : guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945) Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre

Plus en détail

Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE

Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE Pourquoi la Seconde guerre mondiale est-elle une guerre d anéantissement? I. Un affrontement planétaire A. Les grandes phases de la guerre ...................... 1

Plus en détail

CHAP. I : LA PREMIÈRE GUERE MONDIALE, VERS UNE GUERRE TOTALE (1914-1918)

CHAP. I : LA PREMIÈRE GUERE MONDIALE, VERS UNE GUERRE TOTALE (1914-1918) FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON PARTIE I : GUERRES MONDIALES ET RÉGIMES TOTALITAIRES CHAP. I : LA PREMIÈRE GUERE MONDIALE, VERS UNE GUERRE TOTALE (1914-1918) Pourquoi dit-on de la Première Guerre mondiale

Plus en détail

La Seconde Guerre mondiale : guerre d anéantissement et génocide des Juifs et des Tziganes.

La Seconde Guerre mondiale : guerre d anéantissement et génocide des Juifs et des Tziganes. Première S, histoire LMA, 2011-2012 Thème 2 La guerre au XXe siècle Question 1 Guerres mondiales et espoirs de paix Cours 2 La Seconde Guerre mondiale : guerre d anéantissement et génocide des Juifs et

Plus en détail

L antisémitisme et les premières actions contre les juifs

L antisémitisme et les premières actions contre les juifs L idéologie nazie Basée sur l idée d une race aryenne supérieure, l idéologie nazie s imposera à tous les niveaux dans l état allemand. Le parti nazi se base sur toute une série de principes. L ensemble

Plus en détail

Dans nos classes. La Résistance et la Déportation dans les manuels. Classe de troisième. Les leçons : Collection. Auteurs (sous la direction de)

Dans nos classes. La Résistance et la Déportation dans les manuels. Classe de troisième. Les leçons : Collection. Auteurs (sous la direction de) Dans nos classes La Résistance et la Déportation dans les manuels Classe de troisième Les leçons : Belin, avril 2003. Eric Chaudron, Remy Knafou. Leçons La 2 guerre mondiale. * Les grandes phases de la

Plus en détail

La seconde guerre mondiale

La seconde guerre mondiale CM2 Découverte du monde Histoire Compétences : La violence du XXe siècle : les deux conflits mondiaux La seconde guerre mondiale - À partir de l étude de cartes et de documents statistiques, comprendre

Plus en détail

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous?

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous? Les textes de l exposition «Dictature et démocratie» et le questionnaire pédagogique sont assez longs. Nous vous conseillons donc de répartir les fiches de travail entre vos élèves et de mettre les réponses

Plus en détail

CHAPITRE 2 La Seconde Guerre mondiale : Guerre d anéantissement et génocide des juifs et des Tziganes.

CHAPITRE 2 La Seconde Guerre mondiale : Guerre d anéantissement et génocide des juifs et des Tziganes. CHAPITRE 2 La Seconde Guerre mondiale : Guerre d anéantissement et génocide des juifs et des Tziganes. INTRODUCTION ET RAPPELS Comme la Première Guerre mondiale, la seconde est une Guerre Totale qui implique

Plus en détail

TROISIEME PARTIE LA FRANCE DE 1945 A NOS JOURS. Bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale

TROISIEME PARTIE LA FRANCE DE 1945 A NOS JOURS. Bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale TROISIEME PARTIE LA FRANCE DE 1945 A NOS JOURS Bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale Qu est-ce que ce film nous apprend sur l évolution de la mémoire de la Seconde Guerre mondiale en France?

Plus en détail

Chronologie comparée de la Shoah

Chronologie comparée de la Shoah Chronologie comparée de la Shoah Cadre général Le sort des Juifs en Europe En France 1933 1933 1933 30 janvier : Adolf Hitler chancelier 1 avril : journée de boycott des magasins juifs 7 avril : révocation

Plus en détail

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique A l'est - En janvier 1944, débute l'offensive soviétique qui entraîne la retraite de la Wehrmarcht de ses alliés. En juillet 1944, l'armée rouge, désormais supérieure en effectifs et en armements, pénètre

Plus en détail

L AGENCE INTERNATIONALE DES PRISONNIERS DE GUERRE. Le CICR dans la Première Guerre mondiale

L AGENCE INTERNATIONALE DES PRISONNIERS DE GUERRE. Le CICR dans la Première Guerre mondiale L AGENCE INTERNATIONALE DES PRISONNIERS DE GUERRE Le CICR dans la Première Guerre mondiale Août 1914. Le monde entre en guerre et, durant 52 mois, brutalité, violence et souffrances déchirent l humanité.

Plus en détail

Glossaire 3 : 3 Ressources :

Glossaire 3 : 3 Ressources : Le vocabulaire concernant l extermination des Juifs d Europe par les nazis Le régime nazi a, de 1941 à 1945, mis en œuvre sa décision planifiée de destruction des populations juives d Europe. L objectif

Plus en détail

II. La mise en place d un régime totalitaire, fasciste et raciste. 1. Comment Hitler met en place un État totalitaire et raciste?

II. La mise en place d un régime totalitaire, fasciste et raciste. 1. Comment Hitler met en place un État totalitaire et raciste? II. La mise en place d un régime totalitaire, fasciste et raciste 1. Comment Hitler met en place un État totalitaire et raciste? Extrait du film de propagande réalisé par Leni Riefenstahl, Le Triomphe

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

Pourquoi et comment le monde se divise-t-il après 1945? I/DEUX BLOCS FACE A FACE ( p90/91)

Pourquoi et comment le monde se divise-t-il après 1945? I/DEUX BLOCS FACE A FACE ( p90/91) LA GUERRE FROIDE p82 à 89 Fiche d objectifs/plan détaillé Pourquoi et comment le monde se divise-t-il après 1945? I/DEUX BLOCS FACE A FACE ( p90/91) Comment à partir de 1947, Etats-Unis et l URSS s affrontent-ils

Plus en détail

CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE

CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE 1/ en 1804 2/ le second empire 3/JULES FERRY 4/régime de Vichy : 1940/1944 La collaboration caractérise ce régime. Par exemple, la milice française

Plus en détail

COMPTE RENDU DU STAGE ACADEMIQUE AU MEMORIAL DE LA SHOAH A PARIS ET A CRACOVIE (I)

COMPTE RENDU DU STAGE ACADEMIQUE AU MEMORIAL DE LA SHOAH A PARIS ET A CRACOVIE (I) COMPTE RENDU DU STAGE ACADEMIQUE AU MEMORIAL DE LA SHOAH A PARIS ET A CRACOVIE (I) du 11 au 14 février 2010 G. Sabatier, Lycée Claude Fauriel et IUFM de Saint-Etienne (42) L objectif de ce compte-rendu

Plus en détail

1er sept. 1939 Les troupes allemandes... C'est le début de la Seconde Guerre mondiale.

1er sept. 1939 Les troupes allemandes... C'est le début de la Seconde Guerre mondiale. Le contexte historique : la France pendant la Seconde Guerre mondiale Complétez la chronologie suivante. Vous pouvez vous référer au site http://www.e-chronologie.org/monde/ww2.php 1er sept. 1939 Les troupes

Plus en détail

LA SECONDE GUERRE MONDIALE DE 1939-1945

LA SECONDE GUERRE MONDIALE DE 1939-1945 1 LA SECONDE GUERRE MONDIALE DE 1939-1945 [Les agressions de la dictature Nazi conduisent à la guerre en Europe occidentale en 1939 et en 1941 la guerre devient mondiale][ La Seconde Guerre mondiale de

Plus en détail

Les régimes totalitaires dans l entre-deux-guerres : genèse, points communs et spécificités.

Les régimes totalitaires dans l entre-deux-guerres : genèse, points communs et spécificités. Première S, histoire LMA, 2011-2012 Thème 3 Le siècle des totalitarismes Question 1 Genèse et affirmation des régimes totalitaires (soviétique, fasciste et nazi) Cours 1 et 2 Les régimes totalitaires dans

Plus en détail

Guide des expositions temporaires. Service Educatif Édition 2015

Guide des expositions temporaires. Service Educatif Édition 2015 Guide des expositions temporaires Service Educatif Édition 2015 Résistance et Monde rural en Zone interdite 1940-1944 Le Musée de la Résistance de Bondues Le musée a pour vocation de transmettre ce que

Plus en détail

27 janvier 2015 Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l Humanité

27 janvier 2015 Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l Humanité Monsieur le Maire, Eric LEJOINDRE Mesdames et Messieurs Les enseignants et représentants de l Education Nationale Mesdames et Messieurs les Présidents et représentants d associations patriotiques Mesdames

Plus en détail

27 Janvier : Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'holocauste

27 Janvier : Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'holocauste 27 Janvier : Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'holocauste "Le bourreau tue toujours deux fois, la seconde fois par l'oubli" (Elie Wiesel) Quand ils ont arrêté les communistes,

Plus en détail

Sebastian Haffner. «Histoire d un allemand- Souvenirs 1914-1933»

Sebastian Haffner. «Histoire d un allemand- Souvenirs 1914-1933» Sebastian Haffner «Histoire d un allemand- Souvenirs 1914-1933» Ed. Actes Sud, 2002. Introduction : L ouvrage de Sebastian Haffner a eu un curieux destin. Ecrit entre 1938 et 1939 pour une commande de

Plus en détail

De la Guerre Froide à un nouvel ordre mondial?(1975-2009)

De la Guerre Froide à un nouvel ordre mondial?(1975-2009) (1975-2009) Ruptures et continuités dans les relations internationales des années 80 à nos jours? L ouverture du mur de Berlin : le 9/11/1989 Sommet d Oslo : un espoir de paix en 1993 I/ Une remise en

Plus en détail

Sommaire. Séquence 7 Histoire. Thème 1 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement, 1939-1945

Sommaire. Séquence 7 Histoire. Thème 1 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement, 1939-1945 Sommaire Histoire Thème 1 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement, 1939-1945 Séance 1 La Seconde Guerre mondiale, un affrontement aux dimensions planétaires Séance 2 Séance 3 La bataille

Plus en détail

Traité d'amitié, de coopération et d'assistance mutuelle (Varsovie, 14 mai 1955)

Traité d'amitié, de coopération et d'assistance mutuelle (Varsovie, 14 mai 1955) Traité d'amitié, de coopération et d'assistance mutuelle (Varsovie, 14 mai 1955) Légende: Le 14 mai 1955, l'albanie, la Bulgarie, la Hongrie, la République démocratique allemande, la Pologne, la Roumanie,

Plus en détail

COMPRENDRE CE QU EST L OTAN

COMPRENDRE CE QU EST L OTAN COMPRENDRE CE QU EST L OTAN LES ORIGINES DE L ALLIANCE Au lendemain de la seconde guerre mondiale, l Europe de l Est et l Europe de l Ouest se sont trouvées séparées par les divisions idéologiques et politiques

Plus en détail

MAUS par Art SPIEGELMAN

MAUS par Art SPIEGELMAN HISTOIRE DES ARTS MAUS par Art SPIEGELMAN I. IDENTIFIER ET PRESENTER L ŒUVRE L œuvre présentée ici est une bande-dessinée intitulée Maus, l intégrale, un survivant raconte réalisée par Art Spiegelman en

Plus en détail

LES GUERRES AU XX ème SIECLE ; LE NAZISME

LES GUERRES AU XX ème SIECLE ; LE NAZISME LES GUERRES AU XX ème SIECLE ; LE NAZISME D après les documents d application des programmes de l école primaire, cette question des guerres contemporaines doit considérer tout le siècle : la Première

Plus en détail

CLASSE DE PREMIERE GÉNÉRALE Commentaires des programmes Option Internationale franco-marocaine du Baccalauréat

CLASSE DE PREMIERE GÉNÉRALE Commentaires des programmes Option Internationale franco-marocaine du Baccalauréat INSPECTION GENERALE DE L'EDUCATION NATIONALE Groupe Histoire Géographie SERVICE DE COOPERATION ET D ACTION CULTURELLE Service de l Enseignement Français PROGRAMMES D HISTOIRE ET DE GÉOGRAPHIE CLASSE DE

Plus en détail

Q : Quels sont les changements politiques engagés par le régime de Vichy?

Q : Quels sont les changements politiques engagés par le régime de Vichy? III. La France dans la guerre : de Pétain à De Gaulle. Q : Comment la France et les Français ont-ils vécu cette période? A. La France de Vichy. Q : Quels sont les changements politiques engagés par le

Plus en détail

Histoire - Géographie

Histoire - Géographie BRUZ Histoire - Géographie Collège Pierre Brossolette Caen UNE JOURNÉE DANS L'HISTOIRE DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE Rennes CimetiEre allemand de LA CAMBE CimetiEre americain de Colleville O m a h a B

Plus en détail

REVISIONS BREVET HISTOIRE-GEOGRAPHIE EDUCATION CIVIQUE. Histoire Géographie Education civique

REVISIONS BREVET HISTOIRE-GEOGRAPHIE EDUCATION CIVIQUE. Histoire Géographie Education civique REVISIONS BREVET HISTOIRE-GEOGRAPHIE EDUCATION CIVIQUE Histoire Géographie Education civique sommaire HISTOIRE Pour chaque sujet, vous pouvez choisir: QC: questions de connaissances DC: développement construit

Plus en détail

Leçon n 5 : «La Seconde Guerre Mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945)»

Leçon n 5 : «La Seconde Guerre Mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945)» Leçon n 5 : «La Seconde Guerre Mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945)» Introduction : Le 1 er septembre 1939, l Allemagne nazie attaque puis envahit la Pologne, c est le début de la Seconde

Plus en détail

1ère partie - Guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945)

1ère partie - Guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945) REPÈRES HISTOIRE programme des années précédentes 2014 Amérique Cet homme politique de l Antiquité a dirigé la cité d Athènes et associé son nom à la démocratie : Nom Dates Ce ministre de la IIIè République

Plus en détail

De la discrimination à l extermination

De la discrimination à l extermination De la discrimination à l extermination La crise des années trente a réveillé en France l antisémitisme qui sommeillait depuis l affaire Dreyfus. Les groupes d extrême-droite mènent des campagnes dont la

Plus en détail

La politique d'extermination nazie. Les ghettos

La politique d'extermination nazie. Les ghettos La politique d'extermination nazie Les ghettos Le regroupement des Juifs dans les ghettos (ici : le ghetto de Varsovie) Vivre dans le ghetto de Varsovie Les plus pauvres ne pouvaient se protéger du froid

Plus en détail

L ordre nazi : exploitation et extermination

L ordre nazi : exploitation et extermination C h a p i t r e 1 4 L ordre nazi : exploitation et extermination Point du programme Ce chapitre porte sur l occupation de l Europe pendant la Seconde Guerre mondiale et l instauration d un ordre nouveau

Plus en détail

Brève histoire de l Holocauste aux Pays-Bas

Brève histoire de l Holocauste aux Pays-Bas Brève histoire de l Holocauste aux Pays-Bas La présence juive aux Pays-Bas En 1579, l abolition de l Inquisition par la République hollandaise fait de ce pays une terre d accueil par excellence pour les

Plus en détail

III) La Seconde Guerre mondiale (5)

III) La Seconde Guerre mondiale (5) III) La Seconde Guerre mondiale (5) 1) La Seconde Guerre Mondiale : une radicalisation de la guerre totale? (3) 1.1) les grandes phases de la guerre a) les victoires de l'axe (1939-1942) b) le reflux de

Plus en détail

CORRECTION BREVET PONDICHERY 2014

CORRECTION BREVET PONDICHERY 2014 CORRECTION BREVET PONDICHERY 2014 PREMIERE PARTIE : HISTOIRE (13 POINTS) 1. Questions (6 points) 1. A quels siècles correspond l «âge des églises gothiques»? (1 point) L «âge des églises gothiques» va

Plus en détail

Carrière des Fusillés Musée de la Résistance de Châteaubriant

Carrière des Fusillés Musée de la Résistance de Châteaubriant INFORMATIONS Carrière des Fusillés Musée de la Résistance de Châteaubriant Le musée est situé route de Laval, à 2 km environ du centre de Châteaubriant (44), à la Sablière, carrière des fusillés. Horaires

Plus en détail

Préparation à la visite du Mémorial de la Résistance. A l attention des enseignants

Préparation à la visite du Mémorial de la Résistance. A l attention des enseignants Préparation à la visite du Mémorial de la Résistance A l attention des enseignants En Préambule Afin que les élèves puissent pleinement profiter de leur visite Nous attirons votre attention sur le fait

Plus en détail

Table des matières. La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33

Table des matières. La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33 Table des matières Préface de Victor Karady... 7 Introduction... 17 Chapitre i La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33 La «seconde patrie du monde instruit»... 34 Un marché universitaire

Plus en détail

Notions et principes à maîtriser

Notions et principes à maîtriser Capacités Connaître et utiliser les repères suivants : - La Seconde Guerre mondiale : 1939-1945 - La libération des camps d extermination : 1945 - Fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe : 8 mai 1945

Plus en détail

L'Holocauste. Table des matières. L Holocauste : aperçu

L'Holocauste. Table des matières. L Holocauste : aperçu L'Holocauste Table des matières The Holocaust: Theme Overview 1 Objets personnels Helena Zaleska 2 Auschwitz-Birkenau, 1944 3 Étoile de David 4 Gobelet de métal 5 Chaussure d enfant 6 L Holocauste : aperçu

Plus en détail

03 Contexte historique

03 Contexte historique 03 Contexte historique Samuel Robitchek, sa femme Ida, Mitzie Sicher et son mari Ernest posent devant le magasin de Samuel Robitchek, dans les années 1920. République Tchèque. Les communautés juives avant

Plus en détail

De l Etat français à la IVème République (1940-1946)

De l Etat français à la IVème République (1940-1946) De l Etat français à la IVème République (1940-1946) Introduction : Présentation de la défaite : -En juin 1940, la chute de la IIIème République (1875-1940) accompagne la déroute militaire. -Le 10 juillet

Plus en détail

1 LA FRANCE DANS LA SECONDE GUERRE MONDIALE (8 HEURES)

1 LA FRANCE DANS LA SECONDE GUERRE MONDIALE (8 HEURES) 1 LA FRANCE DANS LA SECONDE GUERRE MONDIALE (8 HEURES) N.B. : ce cours introductif rappelle un certain nombre d éléments de culture historique, supposés connus, sur les grandes lignes de la Seconde Guerre

Plus en détail

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise :

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise : Fichier enseignant Dans le programme d histoire du cycle 3 au chapitre le 20 ème siècle et notre époque les deux conflits mondiaux sont abordés. L accent est mis sur ce qui fit basculer l humanité dans

Plus en détail

Fiches réalisées par Arnaud LEONARD (Lycée français de Varsovie, Pologne) à partir de sources diverses, notamment des excellents «livres du

Fiches réalisées par Arnaud LEONARD (Lycée français de Varsovie, Pologne) à partir de sources diverses, notamment des excellents «livres du Fiches réalisées par Arnaud LEONARD (Lycée français de Varsovie, Pologne) à partir de sources diverses, notamment des excellents «livres du professeur» des éditions Nathan (dir. Guillaume LE QUINTREC)

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture POURQUOI

Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture POURQUOI Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture POURQUOI enseigner l Holocauste? Publié en 2013 par l Organisation des Nations unies pour l éducation, la science et la culture

Plus en détail

Communiqué de presse. Les Voies de la Liberté. Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc

Communiqué de presse. Les Voies de la Liberté. Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc Les Voies de la Liberté Du 15 septembre 2015 au 28 mai 2016 Communiqué de presse Mémorial de la Shoah, CDLV82017 Le Mémorial En 2009,

Plus en détail

HISTOIRE - GÉOGRAPHIE ÉDUCATION CIVIQUE

HISTOIRE - GÉOGRAPHIE ÉDUCATION CIVIQUE ministère de l éducation nationale HISTOIRE - GÉOGRAPHIE ÉDUCATION CIVIQUE 3e Livret de corrigés Coordination pédagogique Rémi Boyer (RF CIF) Validation pédagogique Stéphane Vautier (IA-IPR Histoire Géographie)

Plus en détail

ENSEIGNER LA DEPORTATION ET L EXTERMINATION

ENSEIGNER LA DEPORTATION ET L EXTERMINATION ENSEIGNER LA DEPORTATION ET L EXTERMINATION Enseigner la déportation n est pas une tâche facile et ce pour différentes raisons. Mais deux approches sont fondamentales et complémentaires pour faire en sorte

Plus en détail

Éléments des crimes *,**

Éléments des crimes *,** des crimes *,** * Note explicative: La structure des éléments des crimes de génocide, des crimes contre l humanité et des crimes de guerre suit celle des dispositions correspondantes des articles 6, 7

Plus en détail

«Les Arabes sont musulmans, les musulmans sont arabes.»

«Les Arabes sont musulmans, les musulmans sont arabes.» «Les Arabes sont musulmans, les musulmans sont arabes.» Les Turcs, les Persans et autres Arabes musulmans (...) Extrait de lettre de lecteur au journal Le Monde À cette idée reçue, il faut opposer d emblée

Plus en détail

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important?

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important? Pages 77-78. Passage en italique. «Je crois devoir attirer votre attention sur le fait qu en exécution des ordres reçus du commandeur des SS, les arrestations ont été opérées uniquement par la police française

Plus en détail

Présentation du DVD Une petite fille privilégiée Un témoignage de Francine Christophe Une histoire dans l Histoire

Présentation du DVD Une petite fille privilégiée Un témoignage de Francine Christophe Une histoire dans l Histoire Présentation du DVD Une petite fille privilégiée Un témoignage de Francine Christophe Une histoire dans l Histoire Ce témoignage de Francine Christophe, expérience douloureuse d une partie de sa vie, «croise»

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

CAPES externe d histoire et de géographie

CAPES externe d histoire et de géographie Cette banque de données a été réalisée initialement avec la participation de Laurent Carroué, Rachid Azzouz, Martin Fugler, Claire Mondollot, Claude Ruiz et Jean-Louis Leydet. Son objectif est de disposer

Plus en détail

Dr Marcel Tenenbaum rescapé de la Shoah

Dr Marcel Tenenbaum rescapé de la Shoah D ix questions à Dr Marcel Tenenbaum rescapé de la Shoah La Caserne Dossin en bref... La Caserne Dossin est située à Malines en Belgique. C est à cet endroit que l on regroupa les Juifs de ce pays avant

Plus en détail

Les Républicains Espagnols sous Vichy et l occupation

Les Républicains Espagnols sous Vichy et l occupation Les Républicains Espagnols sous Vichy et l occupation Après le drame de l agression contre leur République par une partie de l armée soutenus par les dictateurs européens, après l épreuve de l exode et

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE 2 HISTOIRE MODERNE ET CONTEMPORAINE UMR 8138 Identités, Relations internationales et civilisation de l Europe T H È S E pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ

Plus en détail

Mémoires à Venir. une enquête sur la mémoire du XX e siècle auprès de 31 172 jeunes. de 16 à 29 ans, en 24 langues, dans 31 pays.

Mémoires à Venir. une enquête sur la mémoire du XX e siècle auprès de 31 172 jeunes. de 16 à 29 ans, en 24 langues, dans 31 pays. www.fondationshoah.org Mémoires à Venir www.fondapol.org et www.fondationshoah.org une enquête sur la mémoire du XX e siècle auprès de 31 172 jeunes de 16 à 29 ans, en 24 langues, dans 31 pays. présentée

Plus en détail

DISCOURS DE M. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DEVANT LA DIETE POLONAISE. Varsovie Mercredi 28 mai 2008

DISCOURS DE M. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DEVANT LA DIETE POLONAISE. Varsovie Mercredi 28 mai 2008 DISCOURS DE M. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DEVANT LA DIETE POLONAISE Varsovie Mercredi 28 mai 2008 Monsieur le Maréchal de la Diète, Monsieur le Maréchal du Sénat, Mesdames et Messieurs les Députés et

Plus en détail

CORRIGE DU CAHIER D HISTOIRE NIVEAU 3 ème LE MONDE DE 1918 A 1989

CORRIGE DU CAHIER D HISTOIRE NIVEAU 3 ème LE MONDE DE 1918 A 1989 CORRIGE DU CAHIER D HISTOIRE NIVEAU 3 ème LE MONDE DE 1918 A 1989 LA FAILLITE DE LA PAIX 1918-1939 PAGES 4-5 Quel nom porte ce traité? Le Traité de Versailles Comment l Allemagne le considère-t-elle? Comme

Plus en détail

Symphonie n 13. ou «Babi Yar» Dimitri Chostakovitch sur un poème de Evgueni Evtouchenko.

Symphonie n 13. ou «Babi Yar» Dimitri Chostakovitch sur un poème de Evgueni Evtouchenko. Symphonie n 13. ou «Babi Yar» Dimitri Chostakovitch sur un poème de Evgueni Evtouchenko. Né en 1906 et mort à Moscou en 1975, Dimitri Chostakovitch est un compositeur russe et un pianiste majeur du 20

Plus en détail

Mémorial de Caen 70 E ANNIVERSAIRE DE LA BATAILLE DE NORMANDIE POINT DE RENCONTRE. 5 / Réf. : 140B4560 ISBN : 978-2-86618-613-5

Mémorial de Caen 70 E ANNIVERSAIRE DE LA BATAILLE DE NORMANDIE POINT DE RENCONTRE. 5 / Réf. : 140B4560 ISBN : 978-2-86618-613-5 POINT DE RENCONTRE Mémorial de Caen 70 E ANNIVERSAIRE DE LA BATAILLE DE NORMANDIE 5 / Réf. : 140B4560 ISBN : 978-2-86618-613-5 Mémorial de Caen Sommaire CANOPÉ ACADÉMIE DE CAEN Directeur de la publication

Plus en détail

Révision de l ombudsman du texte sur le camp d extermination nazi de Sobibor en Pologne, diffusé au Téléjournal le 30 novembre 2009.

Révision de l ombudsman du texte sur le camp d extermination nazi de Sobibor en Pologne, diffusé au Téléjournal le 30 novembre 2009. Révision de l ombudsman du texte sur le camp d extermination nazi de Sobibor en Pologne, diffusé au Téléjournal le 30 novembre 2009. SOMMAIRE Un plaignant estime que le Téléjournal du 30 novembre a commis

Plus en détail

Sommaire. Présentation de l exposition et informations pratiques...3. Contenu de l exposition. 4

Sommaire. Présentation de l exposition et informations pratiques...3. Contenu de l exposition. 4 Exposition «Les Juifs de Corrèze dans la Shoah» Dossier pédagogique Sommaire Présentation de l exposition et informations pratiques....3 Contenu de l exposition. 4 Les Juifs en Corrèze pendant la Seconde

Plus en détail

Comité pour l annulation de la dette du tiers monde. La dette, une manne pour les créanciers, un drame pour les peuples!

Comité pour l annulation de la dette du tiers monde. La dette, une manne pour les créanciers, un drame pour les peuples! Comité pour l annulation de la dette du tiers monde http://www.cadtm.org/ensemble-pour-imposer-une-autre La dette, une manne pour les créanciers, un drame pour les peuples! L argument de la dette publique

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

LA SHOAH. Document du Mémorial de la Shoah. 2007

LA SHOAH. Document du Mémorial de la Shoah. 2007 LA SHOAH Document du Mémorial de la Shoah. 2007 Au cours de la Seconde Guerre mondiale, 5 à 6 millions de Juifs européens ont été assassinés par l Allemagne nazie et ses complices. Le nombre des victimes,

Plus en détail

L Allemagne déclare la guerre à la France. L Allemagne déclare la guerre à la Belgique qui a rejeté l ultimatum de la veille.

L Allemagne déclare la guerre à la France. L Allemagne déclare la guerre à la Belgique qui a rejeté l ultimatum de la veille. 1914 28 juin : L archiduc héritier du trône d Autriche-Hongrie, François Ferdinand, et son épouse, sont assassinés à Sarajevo (Bosnie-Herzégovine) par Gavrilo Prinzip. Cet événement sert de prétexte à

Plus en détail

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis Introduction L ensemble ensemble documentaire qui suit est complémentaire compl mentaire des dossiers réalisés r dans le cadre du Concours national de la Résistance R sistance et de la Déportation, D notamment

Plus en détail

Changement de moteur

Changement de moteur (CEPII) Présentation de l économie mondiale 2008 On l attendait depuis longtemps! Le déséquilibre de la croissance et les global imbalances Chaque année, commentaire du creusement continu du déficit courant

Plus en détail

OCCIDENT. L'Occident existe-t-il encore? Préambule. Rappel question. Thèse Idée maîtresse. Annonce de plan

OCCIDENT. L'Occident existe-t-il encore? Préambule. Rappel question. Thèse Idée maîtresse. Annonce de plan OCCIDENT LAROUSSE. Ensemble des peuples habitant les pays de l'europe de l'ouest ; civilisation des peuples qui habitent ces pays (avec majuscule). Ensemble des États du pacte de l'atlantique Nord. Page

Plus en détail

Les assassins de la mémoire : l Holocauste et le révisionnisme historique

Les assassins de la mémoire : l Holocauste et le révisionnisme historique www.gersi.umontreal.ca LES CHRONIQUES DU GERSI volume 1 numéro 2 (mars 2005) Les assassins de la mémoire : l Holocauste et le révisionnisme historique Le soixantième anniversaire de la libération d Auschwitz

Plus en détail

HISTOIRE : 18 points dont 10 pour le paragraphe argumenté

HISTOIRE : 18 points dont 10 pour le paragraphe argumenté Collège René Long 74 540 Alby-sur-Chéran Page 1 Brevet blanc d Histoire et d Education Civique * Durée : 2 heures * Présentation et Orthographe : 4 points * Le candidat/ la candidate traitera l un de deux

Plus en détail

LA RÉPUBLIQUE DE L ENTRE-DEUX- GUERRES : VICTORIEUSE ET FRAGILISÉE

LA RÉPUBLIQUE DE L ENTRE-DEUX- GUERRES : VICTORIEUSE ET FRAGILISÉE LA RÉPUBLIQUE DE L ENTRE-DEUX- GUERRES : VICTORIEUSE ET FRAGILISÉE Léon Blum Général de Gaulle Georges Clemenceau Maréchal Pétain De l Union sacrée à la fin de la 1ere guerre mondiale L UNION SACRE, c

Plus en détail

Extrait de l'ouvrage Le Statut de Rome de la Cour pénale internationale. éditions A.Pedone EAN 978-2-233-00653-0 AVANT-PROPOS

Extrait de l'ouvrage Le Statut de Rome de la Cour pénale internationale. éditions A.Pedone EAN 978-2-233-00653-0 AVANT-PROPOS Extrait de l'ouvrage Le Statut de Rome de la Cour pénale internationale. éditions A.Pedone EAN 978-2-233-00653-0 AVANT-PROPOS «Charbonnier est maître chez soi. Nous traiterons comme nous l'entendons nos

Plus en détail

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS DOCUMENT : 1979. 29489 (1). «L'Actualité. L'union fait la force. Jeu stratégique». Sans éditeur. Vers 1915. PLACE

Plus en détail

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre CCI International Centre NUMÉRO 08 LE CAHIER SPÉCIAL DE L OBSERVATOIRE DES ENTREPRISES À L INTERNATIONAL 2015 Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives Une publication

Plus en détail

LES FUSILLADES MASSIVES DE JUIFS EN UKRAINE,

LES FUSILLADES MASSIVES DE JUIFS EN UKRAINE, DOSSIER PEDAGOGIQUE EXPOSITION LA SHOAH PAR BALLES LES FUSILLADES MASSIVES DE JUIFS EN UKRAINE, 1941-1944 2 Table de matières Aux jeunes visiteurs...p.3 1. Qui?...p.4 2. Comment?...p.7 3. Comment le sait-on?...p.9

Plus en détail

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie?

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? «En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? Paroles : «En avant les p tits gars». Fragson. 1913.

Plus en détail

12. Le système monétaire

12. Le système monétaire 12. Le système monétaire Le rôle de la monnaie est fondamental. Imaginez une situation où aucun moyen de paiement ne ferait l unanimité : - Economie de «troc». - On échange des biens et services contre

Plus en détail

Saint-Marin Allemagne. Monaco. Saint-Siège Andorre. Norvège. Slovaquie Autriche. Pays-Bas. Slovénie Belgique. Pologne. Suède Bulgarie.

Saint-Marin Allemagne. Monaco. Saint-Siège Andorre. Norvège. Slovaquie Autriche. Pays-Bas. Slovénie Belgique. Pologne. Suède Bulgarie. Jeunes demandeurs d asile tchétchènes jouant au centre d accueil de BialaPodlaska(Pologne). Albanie France Monaco Saint-Marin Allemagne Grèce Norvège Saint-Siège Andorre Hongrie Pays-Bas Slovaquie Autriche

Plus en détail

Brevet Blanc d'histoire Géographie Education Civique Mardi 17 Avril 2012

Brevet Blanc d'histoire Géographie Education Civique Mardi 17 Avril 2012 Brevet Blanc d'histoire Géographie Education Civique Mardi 17 Avril 2012 (Rappel : la maîtrise de la langue (orthographe et expression écrite) est notée sur 4 points) Pour la première partie, le candidat

Plus en détail