III) La Seconde Guerre mondiale (5)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "III) La Seconde Guerre mondiale (5)"

Transcription

1 III) La Seconde Guerre mondiale (5) 1) La Seconde Guerre Mondiale : une radicalisation de la guerre totale? (3) 1.1) les grandes phases de la guerre a) les victoires de l'axe ( ) b) le reflux de l'axe et les victoires alliées 1.2) Pertes humaines et destructions de masse a) la stratégie de la blitzkrieg et ses conséquences humaines b) les bombardements de masse et la répression des populations occupées, une stratégie d'anéantissement c) la réalité de la domination nazie en Europe d) la guerre du Pacifique, des massacres de masse à l'éclair atomique 1.3) l'horreur nazie : l'extermination des Juifs et des Tsiganes a) une application progressive de l idéologie raciste b) la déportation et la solution finale c) Les camps de concentration et camp d'extermination 2) Comment la Résistance française a-t-elle lutté contre l'occupant nazi et contre le régime de Vichy? (2) 2.1) Pétain, Vichy et la collaboration. a) la débâcle et l accession au pouvoir de Pétain b) L Etat Français c) La "Révolution Nationale", ou le fascisme à la française d) La politique de collaboration 2.2) Les combats de la Résistance a) la résistance intérieure et la résistance extérieure b) l unification de la Résistance c) La Libération, rétablir l ordre républicain 1

2 1) La Seconde Guerre Mondiale : une radicalisation de la guerre totale? Photo «Cologne en 1945» 2.1) les grandes phases de la guerre Chronologie p104 a) les victoires de l'axe ( ) Carte 2 p105 «Expansion de l ALL nazie, » La seconde guerre mondiale débute le 1er septembre 1939 par l'invasion de la Pologne par les troupes allemandes commandées par le régime nazi d'hitler, elle va voir s'affronter d'un côté les armées de l'axe (all+italie+japon) et de l'autre celles des Alliés. Au départ les Alliés=les démocraties européennes qui vont vite être défaites par la fameuse "guerre éclair" (blitzkrieg) hormis le Royaume-Uni de Churchill qui résiste. Jusqu'en 1942, les forces de l'axe s'étendent de conquêtes en conquêtes cf. cartes 1 et 2 p Mais l'équilibre des forces va progressivement s'inverser à partir de 1941 b) le reflux de l'axe et les victoires alliées Carte 3 p105 «La libération de l Europe par les alliés, ) 22 Juin 1941 : début de l'opération barberousse, l'urss rejoint les Alliés 7 décembre 1941 : Pearl Harbor, entrée en guerre des Etats-Unis A partir de 1942, les Alliés enchaînent les victoires (attention batailles acharnées! ) Stalingrad à l'est amorce la reconquête de l'armée Rouge en Europe de l'est, les débarquements en Afrique du Nord en novembre 1942 puis en Normandie et en Provence en Juin et août 1944 permettent progressivement la reconquête en Europe de l'ouest par les troupes alliées principalement britanniques et américaines (+ FRA libre). Prise en étau entre deux armées l'allemagne capitule le 8 mai Carte 1 p104 «La guerre en Asie» En Asie devant la résistance acharnée des Japonais, les Américains choisissent d'utiliser la tout nouvelle bombe atomique les 6 et 9 août 1945 à Hiroshima et Nagasaki, ce qui mène à la capitulation du Japon le 2 septembre

3 Mais cette chronologie sommaire ne permet pas de comprendre la spécificité de cette guerre et en quoi elle prolonge et accentue les caractéristiques de la Première GM. Le rôle joué par l'industrie se retrouve et est encore accentué, la guerre de mouvement remplace la guerre de position accentuant les victimes civiles. Civils qui vont désormais être la cible directe des actions militaires par le biais des bombardements ou par la politique génocidaire des Nazis. Comment expliquer cette radicalisation de la guerre? 2.2) Pertes humaines et destructions de masse Photo 5 p111 «Fosse commune, Bergen-Belsen, mai 1945» a) la stratégie de la blitzkrieg et ses conséquences humaines Photo «Panzer en Pologne, septembre 1939» La Blitzkrieg : un avantage stratégique des Allemands en Europe Elle permet à Hitler de dominer en deux ans presque la totalité du continent européen. Il s agit avant tout d un avantage stratégique plus que d une supériorité en hommes ou en matériel. La Blitzkrieg (ou Guerre Eclair, opposé de la guerre de 14-18=guerre de positionnement, d enlisement) consiste à défoncer par surprise et le plus vite possible les défenses ennemies (bombardements de l aviation, parachutage, intervention des blindés=la panzerdivision), d exploiter ensuite la brèche effectuée par les divisions blindées qui pénètrent profondément en territoire ennemi. C est cette stratégie qu utilise l Allemagne successivement contre la Pologne, la Scandinavie, la France et enfin l URSS. Carte «Campagne de France» la campagne de France et la débâcle de mai-juin 1940 (un exemple de la stratégie de la Blitzkrieg) : Après les victoires en Pologne et en Scandinavie, Hitler lance ses hommes le 10 mai 1940, à l'attaque de l'europe de l'ouest. Les troupes allemandes violent (une nouvelle fois, cf.1 ère GM) la neutralité des Pays-Bas, et de la Belgique de manière à attirer les troupes franco-britanniques vers le nord de la France. Mais les panzer percent le front à Sedan le 14 mai (après avoir violé la neutralité luxembourgeoise) et foncent vers la mer encerclant la moitié des troupes alliées. Les Pays-Bas capitulent le 15, la Belgique le 27 mai. Plus de soldats des armées alliés s embarquent comme ils peuvent dans la région de Dunkerque vers le Royaume Uni. Le reste de l armée française ne cesse de reculer face à la pression des Allemands. La retraite est d autant plus difficile que plus de 12 millions de civils se jettent sur les routes : c est la débâcle. 3

4 L Italie déclare la guerre à la France le 10 juin. Paris capitule (ville ouverte) le 14 juin. Le 17 juin, un nouveau gouvernement, à la tête duquel se trouve le maréchal P. Pétain, demande l armistice. Il est signé le 22 juin. Photo «Hitler à Paris, 23 juin 1940» La France a été foudroyée en l espace de 6 semaines et a perdu soldats. C est la plus grande défaite militaire de toute son histoire. La campagne de France montre la supériorité de la stratégie allemande reposant sur la vitesse et la surprise, elle montre aussi que les civils peuvent être pris pour cible. Lors de leur fuite, ou les villes elles-mêmes peuvent être bombardées (après Varsovie, ici Rotterdam). La guerre éclair = aussi une rupture par les bombardements massifs qu'elle inaugure. b) les bombardements de masse et la répression des populations occupées, une stratégie d'anéantissement Texte 1 p118 «Un bombardement stratégique : le Blitz» Dossier p «Les bombardements de guerre, une stratégie d anéantissement» Inaugurés dès la guerre d'espagne et le fameux massacre de Guernica par la Légion Condor le 27 avril 1937, les bombardements massifs de civils vont se multiplier pendant la seconde guerre mondiale. Excepté le cas des guerres civiles, c'est le seul conflit du XXème siècle qui a fait plus de victimes civiles que de soldats tués au combat. Avec ces bombardements massifs la frontière est effacée entre le front et l'arrière, entre les civils et les militaires. Cela s'explique par la dimension idéologique du conflit. Dans la vision du monde des Nazis, la guerre ne confronte pas des Etats mais des peuples en lutte pour leur survie. Elle doit permettre d'assurer la domination durable de la race "aryenne" en Europe. Forts de leur supériorité ethnique les Nazis ne se posent pas de question morale avant le bombardement de villes. De la même façon, les Alliés qui se regroupent et s'unissent contre la barbarie nazie et justifient leur combat par la défense et la liberté de la démocratie n'hésiteront pas à utiliser les bombardements de masse contre l'axe. (vengeance?) 4

5 En fait, tout au long de la seconde guerre mondiale les bombardements massifs vont être utilisés à des fins stratégiques. Il s'agit de viser des objectifs économiques et militaires (usines, aéroport, casernes ) mais aussi les populations civiles afin de briser les ressources morales et matérielles de l'adversaire. Exemple de bombardement, le Blitz Photo «Londres en flamme, 7 septembre 1940» Photo 3 p118 «Dresde après le 14/02/1945» Insister sur le moral britannique, la survie malgré la menace permanente. A cette terreur les Américains et les Britanniques répondront par la même tactique Exemple le bombardement de Dresde (document 3 p. 118) c) la réalité de la domination nazie en Europe Photo 4 p121 «Oradour-sur-Glane, novembre 1944» La violence des bombardements contre le régime nazi et les civils allemands ne choquent absolument pas les consciences européennes ou américaines car elles répondent aussi à la violence de l'occupation nazie qui par le biais des SS et la gestapo font régner la terreur en Europe. La répression de tout acte de résistance est terrible. Torture, exécution sommaire, déportation attendent le résistant qui se fait prendre. Des villages entiers sont massacrés en représailles Lidice en Tchécoslovaquie : ap. assassinat de Heidrich, le Reichprotektor de Prague, représailles sur Lidice, tous les hommes fusillés, les femmes déportées à Ravensbruck, les enfants=dispersés dans les orphelinats, le village rasé Oradour-sur-Glane, Centre, Haute-Vienne en France. Le 10 juin 1944, les SS par mesure de représailles massacrent 643 personnes dont 500 femmes et enfants qui meurent enfermés dans l église volontairement incendiée. Oradour=symbole de la barbarie nazie. Outre le fait que les Allemands pillent économiquement (impôts, réquisitions) et humainement (mise en place du STO en 1942) l'europe occupée reprenant ainsi les caractéristiques économiques d'une guerre totale déjà présentes lors de la 1ère GM. 5

6 d) la guerre du Pacifique, des massacres de masse à l'éclair atomique Photo «Nagasaki, 9 août 1945» -Sur le front asiatique, on retrouve une même escalade dans la violence et la terreur. Régime militarisé et expansionniste en Chine depuis les années 1930, le Japon impérial ressemble aux fascismes européens mettant en avant la supériorité de la race japonaise sur les autres races asiatiques. Ils justifient par là même des massacres de masse comme celui de Nankin en décembre 1937 en Chine (texte, Nankin entre et morts 8000 à femmes chinoises violées), la mise en place de travail forcé dans les pays occupés ou encore la prostitution de force de milliers de femmes coréennes. C'est contre ce Japon là que les Etats-Unis se battent dans la guerre du Pacifique depuis l'attaque de Pearl Harbour en Contrairement à ce qui se passe en Europe, en Asie, la reconquête du Pacifique se heurte à des difficultés importantes, dues aux distances et au climat tropical. La victoire finale dépend avant tout des victoires en mer. La puissance industrielle de l économie de guerre des EU permet de couvrir les besoins militaires de l Europe et de l Asie. Très vite l organisation des EU, qui donne priorité aux productions de guerre, l emporte sur le Japon. Mais les Japonais s accrochent farouchement dans les îles. En juin 1944, les Américains avancent. C est alors que les Japonais utilisent pour la première fois les Kamikazes. Les bombardements des B29 s intensifient alors sur les centres industriels. Mais le moral des japonais ne désarme pas. Devant la farouche résistance du peuple japonais, l état-major américain estime que la conquête du Japon pourrait coûter plus d un million de morts. Le président des EU, Harry Truman, décide alors d utiliser l arme atomique qui vient d être mise au point au centre de recherches de Los Alamos (Nouveau Mexique) sous la direction de Julius Robert Oppenheimer. Deux bombes atomiques sont lâchées sur Hiroshima et Nagasaki les 6 et 8 août 1945.(texte de justification de H Truman : lecture 6 p. 119.) Face à la puissance terrifiante de l arme nucléaire, le Japon cesse le combat et signe la capitulation le 2 septembre La Seconde Guerre mondiale est terminée. Texte 5 p119 «Albert Camus, Combat, 8 août 1945» Mais le choc créé par l'utilisation de la bombe atomique est sans précédent. La guerre au XXème siècle ne sera plus la même après Hiroshima, les règles dites et non dites vont évoluer et transformer tous les conflits futurs. Il y a un avant et un après Hiroshima. 6

7 Transition : Ce point de rupture lié à l'utilisation de la bombe atomique vient parachever la violence employée contre les civils tout au long de la seconde guerre mondiale. A cette violence sans précédent née d'un arsenal de plus en plus destructeur s'ajoute pour les consciences européennes la découverte en 1945 de l'étendue des génocides juif et tzigane perpétrés par les Nazis. 2.3) l'horreur nazie : l'extermination des Juifs et des Tsiganes Photo «Libération du camp de Nordhausen par les Américains» Dossier p «Le génocide des Juifs & des Tziganes» a) une application progressive de l idéologie raciste Photo «Ouverture Dachau 1933» la mise à l'écart des populations jugées asociales ou nuisibles Toute cette horreur découle directement de l idéologie développée dans Mein Kampf, il s agit pour les Nazis d appliquer la hiérarchie des races. Les races dites inférieures présentes sur les territoires dominés par les Nazis doivent être mis à l écart puis progressivement éliminés : lois antisémites en Allemagne. Progressivement, les Juifs ALL sont exclus de la société, obligés de porter l étoile juive puis violentés et enfermés dans des camps notamment lors de la nuit tragique Nuit de cristal 10 Novembre 1938 Les déportations commencent dans les pays occupés par les Allemands. Cette discrimination s'applique aussi directement aux tsiganes dès l'arrivée au pouvoir des Nazis en Le Centre de recherches en hygiène raciale mis en place par le nouveau régime considérant qu'une majorité des Tsiganes était en fait des métis (Mischling) concluait qu'ils étaient des asociaux par leur mode de vie et une race hybride par leur métissage biologique, ce qui impliquait qu'aucune "rééducation" n'était possible. Ce centre de recherches en hygiène raciale proposait d'ailleurs de tous les stériliser pour solutionner la question tsigane. Peu à peu, les Tsiganes subirent le sort réservé aux Juifs : les mariages mixtes furent interdits, les enfants exclus de l'école, les adultes de l'armée, les travailleurs soumis à un impôt spécial, etc. Ils parachevèrent la politique de sédentarisation en internant les Tsiganes dans des camps communaux puis des camps de concentration. Venus de toute l'allemagne et d'autriche, assimilés à des asociaux (ils portent le triangle noir) ils sont plusieurs milliers à être enfermés dans ces camps de concentration en Allemagne où beaucoup périssent à cause des travaux forcés. 7

8 Photo 2 p83 «Rafle dans le ghetto de Varsovie, 1943» la mise en place des ghettos 1939 : occupation de la Pologne et mise en place des ghettos pour les Juifs. quartiers réservés desquels ils ne pouvaient sortir où des milliers de familles meurent de faim, d épidémies et des brutalités perpétrées par les nazis puis déportés progressivement. En 1943, le ghetto de Varsovie se soulève en vain. Les survivants sont envoyés vers les camps de la mort. b) la déportation et la solution finale Dessin «Transformation des boches, URSS, 1943» En 1941, avec la guerre à l'est et le début de l'opération Barberousse, on assiste à une radicalisation de la violence. L'armée allemande et les SS se retrouvent confrontés directement confrontés à leurs ennemis idéologiques le "judéo-bolchevisme" et les "sous races' qu'on leur a appris à détester : Slaves, Tziganes et Juifs. Derrière l'armée allemande qui avance des SS doivent au départ éliminer les cadres du parti communiste pour très rapidement se concentrer sur l'élimination des communautés juives. Photo «Einsatzgruppen, Ukraine, 1941» Ce sont les massacres systématiques des Juifs par les Einsatzgruppen groupe d intervention SS (ex septembre 1941 : massacre de Babi Yar en Ukraine, plus de juifs exécutés). C'est ce que certains appelleront plus tard la "Shoah par balles" Les tsiganes nombreux eux aussi à l'est vont aussi connaître les massacres de masse par les Einsatzgruppen ou leurs alliés (les nationalistes ukrainiens ou baltes) au total des milliers de tsiganes furent tués. Mais ces massacres de massacre pas assez efficaces + troubles des hommes qui doivent exécuter femmes et enfants de sans froid Texte 2 p110 «Wannsee, 20 janvier 1942» 20 janvier 1942 : la conférence de Wannsee officialise la "solution finale de la question juive" en Europe. Effroi de l expression. Eradication systématique de tout un peuple. Point de non retour, ultime barbarie=usage industriel Mai 1942-novembre 1944 : les chambres à gaz fonctionnent continuellement. 8

9 1940 : la déportation des Tziganes vers le gouvernement autonome de Pologne est décidée. La déportation systématique des Tsiganes prit toute sa dimension avec le décret appelé "Auschwitz Erlass" signé par Heinrich Himmler le 16 décembre Ce décret ordonnait la déportation à Auschwitz de tous les Tsiganes du Grand Reich. Peu de temps après, le décret fut élargi aux Tsiganes habitant l'autriche, le Nord de la France, la Pologne, le Luxembourg, la Belgique et les Pays-Bas. Mais pour bien comprendre ce processus d'extermination et son fonctionnement et pour éviter les confusions, il importe de distinguer camps de concentration et camps d extermination. c) Les camps de concentration et camp d'extermination Carte p109 «L Europe des camps» Photo «Camp de concentration de Mauthausen» les camps de concentration Ils étaient destinés à tous les individus jugés dangereux pour le régime Nazi.(communistes, homosexuels, hommes politiques, journalistes, artistes, il s agit de broyer la pensée). Ils furent créés sur le territoire Allemand dès Le camp de concentration de DACHAU, dans la proche banlieue de Munich, est ouvert moins de deux mois après l arrivée au pouvoir de Hitler. Ils étaient au nombre d une douzaine DACHAU, BUCHENWALD, BERGEN- BELSEN, NATZWILLER-STRUTHOF. On estime qu entre septembre 1939 et Janvier 1945, personnes y ont été déportées. Le taux de mortalité y variait entre 30 et 60%. Les camps de concentration=camps de la mort lente. Ils accueillirent beaucoup de tsiganes all et autrichiens avant 1939 dont beaucoup périrent. 9

10 Photos «Rampe Auschwitz mai ou juin 1944» Photo «Crématoire V, Birkenau, août 1944» Dossier p «Le camps d Auschwitz, une usine de mort» Les camps d extermination C est le 20 janvier 1942, à la conférence de Wannsee, qu est décidée la déportation systématique des juifs et des tziganes ( morts) vers les camps d extermination. Ils servaient uniquement à liquider physiquement leur population. Au nombre de six, ils ont fonctionné de 1941 à Quatre d entre eux étaient uniquement des camps d extermination : CHELMNO, BELZEC, SOBIBOR et TREBLINKA. On peut dans ce cas à peine parler de camps : c étaient des terminus ferroviaires où, dès leur arrivée, les déportés étaient conduits directement aux camions à gaz ou aux chambres à gaz pour être tués. Deux autres camps : AUSCHWITZ-BIRKENAU, véritable "usine de mort", et LUBLIN-MAÏDANEK, ont été des camps mixtes : d abord camps de concentration, puis aménagés pour une large part en installations d extermination avec chambres à gaz et crématoires. Les Tsiganes d'europe sont envoyés à Auschwitz selon les ordres d'himmler. Les Tsiganes furent les seuls à ne pas connaître la sélection sur la rampe d'auschwitz, ils furent aussi les seuls à vivre en famille. La plupart de ces Tsiganes sont morts de faim, de maladies et des suites des expériences médicales pratiquées par le docteur Mengele. Dans la nuit du 2 au 3 août 1944, après le départ de ceux jugés aptes à travailler, les personnes restées au "camp de familles" furent gazées. Entre 1941 et la fin de 1944, on estime à 2.7 millions le nombre de victimes des camps d extermination. Pour le seul camp d AUSCHWITZ-BIRKENAU le nombre s élève entre et 1.1 million. Tableau 2 p117 «Bilan du génocide» Au total, de 5.5 à 6 millions de juifs ont péri. C est une horreur sans nom : la Shoah. C est le génocide des Juifs d Europe, exterminés du simple fait de leur naissance. Horreur sup. de la Shoah car extermination systématique avec des moyens ind., il s agit de tuer le plus possible, le plus rapidement possible. A cela s'ajoute le génocide des Tziganes (autour de morts) Conclusion La WW2 amplifie les efforts & les violences de la WW1. Cette guerre idéologique & industrielle précipite le monde dans la mort de masse et se conclue par la découverte des camps d extermination et du potentiel destructeur de l arme atomique. 10

11 Biographies «Hitler, Roosevelt, Staline, Churchill Révisions & exercices p Méthode p «composition» Méthode p «Expliquer un témoignage» Dossier p «Les résistances à la politique d extermination» 2) Comment la Résistance française a-t-elle lutté contre l'occupant nazi et contre le régime de Vichy? Couverture 1 p331 «Il était une fois le maréchal, 1941» Affiche 5 p335 «L union des résistances» 2.1) Pétain, Vichy et la collaboration. a) la débâcle et l accession au pouvoir de Pétain Carte 2 p326 «La France occupée» Repères p «La France dans la guerre» Dès le début de l offensive allemande, P. Reynaud (PdC) tente une "Union Sacrée", et nomme le 18 mai le maréchal Pétain (le héros de Verdun) comme viceprésident du Conseil afin de redonner confiance à une opinion publique traumatisée par l invasion allemande. En quelques semaines l armée française est défaite. Reynaud, (gvt =retiré à Bordeaux, pour le maintien de la lutte) acculé à la démission, est remplacé le 17 juin 40 par P. Pétain qui est convaincu que la défaite n est pas tant militaire que le résultat d un long déclin de la France provoqué par les gouvernements antérieurs. Les partisans de l armistice l emportent et celui-ci est signé le 22 juin. Il s agit d un véritable "Diktat", mais Pétain le signe parce qu il est, selon lui, une condition préalable à la "Renaissance" française. ( discours du 20 juin 1940) La fin de la III République Le 1er juillet 1940, le gouvernement est transféré de Bordeaux dans la petite station thermale de Vichy. Pierre Laval, vice-président du Conseil, convoque le Parlement pour réviser la Constitution de Le Parlement, à une écrasante majorité, décide de donner les pleins pouvoir au maréchal Pétain pour élaborer une nouvelle Constitution, celle de l Etat français. (constitution qui ne verra jamais le jour) 11

12 b) L Etat Français Affiche 3 p328 «La révolution nationale» Dossier p «Vichy, 1 régime antirépublicain» C est la France du "Maréchal" dirigée et inspirée par Pierre Laval. Pétain met en place un régime de type monarchique autoritaire. Les premiers actes constitutionnels suppriment la présidence de la République et Pétain devient chef de l Etat français. La devise de la République ("Liberté, Egalité, Fraternité") est remplacée par "Travail, famille, Patrie". Pétain ajourne le Parlement et les ministres de son gouvernement ne sont plus responsables. Tous les fonctionnaires importants doivent désormais prêter serment de fidélité à Pétain. La démocratie mise à terre par l extrême droite française. Pétain s arroge le droit de désigner son successeur. Ce régime correspond au retour au pouvoir des "notables". Ce sont en général des propriétaires terriens, des officiers de carrière, de hauts fonctionnaires, des membres du haut clergé. Ils se sont unis aux représentants des milieux d affaires, des milieux financiers et industriels qui s opposaient au Front populaire. L ensemble est hostile au parlementarisme, aux syndicats et administre donc la France dans un esprit réactionnaire et paternaliste, celui de la "Révolution Nationale". c) La "Révolution Nationale" Texte 2 p328 «Un ordre nouveau, Pétain, 11 octobre 1940» Elle veut opérer un retour aux "vraies" traditions française, aux vertus de la race et à la richesse de la terre française. Une France "saine, disciplinée et solidaire" élimine les corrupteurs : les partis politiques de gauche et du centre, les syndicats, les francs-maçons, l école laïque et les juifs qui sont rendus responsables de l affaiblissement de la France et de la défaite. Il en découle des mesures politiques, économiques et sociales visant à rénover la France. Au plan politique : suspension des libertés individuelles épuration de l administration suppression des partis politiques abolition du suffrage universel dans toutes les communes de plus de 2000 hab. (on se méfie du vote ouvrier, de la ville et sa libre pensée) 12

13 Au plan social : dissolution des syndicats. La grève est interdite. Au plan intellectuel : l enseignement est restructuré l enseignement primaire laïque est confié aux congrégations religieuses. Les programmes sont épurés. La jeunesse est désormais encadrée: les chantiers de jeunesse initie, pendant 8 mois, les jeunes à la vie des champs. Cette initiation s accompagne d un endoctrinement catholique et pétainiste. La famille est remise à l honneur (la fête des mères devient une cérémonie officielle). L avortement est interdit, le divorce rendu difficile. Texte 4 p329 «Statut des Juifs, 3 octobre 1940» Au plan racial : De lui même, le Régime de Vichy instaure une législation antisémite. Dès le 3 septembre 1940, les "juifs de nationalité française" sont soumis à un statut spécial. Ils sont exclus de l armée, de la fonction publique et leur nombre est réduit dans l Université (3%) et les professions libérales (2%). A partir de 1941, les préfets ont la possibilité de les interner, Mars 1941, est créé le Commissariat Général aux questions juives. Mai 1941, port de l étoile juive demandé par l ALL En juillet 1942, à Paris, juifs sont arrêtés et rassemblés au vélodrome d Hiver (rafle du Vel d hiv) d où ils sont déportés vers les camps d extermination. Au total, le régime de Vichy est responsable de la mort de plus de juifs. d) La politique de collaboration Photo 5 p329 «Montoire, 24 octobre 1940» les raisons de la collaboration Convaincus de la victoire des Allemands, les dirigeants de Vichy tentent de gagner les bonnes grâces de l occupant. Ils espèrent ainsi le retour des prisonniers et une place honorable de la France dans l Europe nouvelle. Certains dirigeants et proches du régime collaborent aussi par proximité idéologique, ce sont les collaborationnistes. une collaboration de plus en plus poussée La politique de collaboration a débuté dès l entrevue de Montoire (octobre 40). Après l occupation de la zone sud, celle-ci s accentue. Plus l occupation allemande se fait pesante, plus la collaboration est importante. En 1943, une police politique est instituée, la Milice qui appuie la Gestapo allemande. 13

14 En 1944, Vichy lié très étroitement au Reich suit les troupes allemandes dans leur retraite jusqu en Allemagne où le régime se réfugie. les Français et Vichy Jusqu en août 1944, Pétain, grâce au "maréchalisme" (culte de la personnalité du maréchal, présenté comme le Père, le Sauveur), est très populaire et d une façon plus générale beaucoup de français sont plus maréchalistes que vichyssois (partisans du régime). Dès 1943, de plus en plus nombreux sont ceux qui écoutent la BBC et à partir de 1944 qui attendent la libération qui balayera le pétainisme. 2.2) Les combats de la Résistance Photo 3 p333 «Maquis dans l Ain, 1944» a) la résistance intérieure et la résistance extérieure Dossier p «La résistance intérieure» Dès 1940, la résistance intérieure se développe Les groupes sont d horizon politique fort divers (tant de droite comme de gauche). En zone occupée, l ennemi est l Allemand, en zone libre c est Vichy. Leur action est peu spectaculaire : tracts, organisations de réseaux de renseignements (Libération Nord, Défense de la France en zone occupée ; Réseau Combat, Libération Sud, Francs Tireurs en zone "libre"). La résistance intérieure s amplifie en trois étapes : - A partir de 1941, après l opération Barberousse, les communistes français adhèrent massivement à la résistance. - Fin 42, lorsque l Allemagne envahit la zone sud et que Vichy accentue la politique de collaboration , lorsque Vichy établit le STO. Beaucoup de jeunes préfèrent rejoindre les rangs de la résistance plutôt que d aller en Allemagne. C est aussi à partir de cette date que les actions de guérilla et de sabotage se multiplient. Texte 1 p334 «L appel du 18 juin» Dossier p «La France libre» Quant à la résistance extérieure, elle s organise autour de la personne du général De Gaulle. Après son appel du 18 juin 1940, il s était adressé à des personnalités connues et était prêt à s effacer devant elles si elles prenaient la tête du mouvement. Mais n ayant reçu aucune réponse, le 28 juin 1940, le gouvernement britannique reconnaît en De Gaulle le chef de tous les Français libres. Le 14 juillet 1940, De Gaulle passe en revue hommes, mais après Dunkerque hommes débarquent en Angleterre. 14

15 Peu après, une partie de l empire colonial rallie De Gaulle (Afrique Equatoriale française, et les îles du Pacifique.) ce qui permet à De Gaulle de créer un Conseil de Défense de l Empire. C est la toute première ébauche d un gouvernement rival de celui de Vichy. Avec ce conseil, la France Libre cesse d être une minuscule force militaire ce qui permet à De Gaulle de rentrer à nouveau dans la guerre et être présent pour la victoire finale. b) l unification de la Résistance Affiche 5 p335 «L union des résistances» C est pour coordonner la résistance intérieure que De Gaulle fait parachuter en France, le 1er janvier 1942, Jean Moulin, ancien préfet révoqué par Vichy. Celui-ci contacte les principaux mouvements qui, après de longues négociations, reconnaissent de Gaulle comme seul représentant des intérêts français auprès des alliés et de la France en lutte. De Gaulle s engage à accepter que le peuple français choisisse, après la libération, son régime politique et à réaliser de profondes réformes économiques et sociales. Ainsi, le 27 mai 1943, Jean Moulin crée le Conseil National de la Résistance qui, dès sa formation, réclame la création d un gouvernement provisoire sous la présidence de DG. C est le Comité français de Libération nationale créé à Alger en juin 1943, dirigé par de Gaulle c est lui qui accorde, en avril 1944, le droit de vote aux femmes. A la veille du débarquement en Normandie, le 2 juin 44, De Gaulle transforme le Comité français de Libération nationale en Gouvernement provisoire de la République française (il compte avec la présence de deux communistes) ce qui empêche les Alliés de prendre en main l administration des territoires libérés c) La Libération, rétablir l ordre républicain Photo 6 p339 «Procès Pétain, août 1945» Dossier p «Libération & épuration» Deux objectifs : épuration et restauration d un ordre républicain l'épuration sauvage : dès juin 1944, alors que la France n'est pas encore complètement libérée et ce jusqu'à la fin de l'année une épuration sans cadre légal, spontanée est menée par les résistants contre tous ceux soupçonnés de collaboration avec l'ennemi. Au total à personnes ont ainsi été tuées avant même que le territoire soit complètement libéré. Des femmes ayant fréquenté des Allemands sans avoir nécessairement collaboré sont tondues en public! Devant cette violence, les nouvelles autorités se doivent d'intervenir. Des juridictions officielles se mettent en place afin de juger et condamner les traîtres de Vichy. 15

16 Tableau 3 p338 «Bilan de l épuration légale» On évalue à les cas traités par ces juridictions. Les 3/4 des individus jugés sont condamnés à des peines d'emprisonnement ou de dégradation nationale personnes sont condamnées à mort et exécutées. A côté de ça, les ministres et hauts fonctionnaires de Vichy sont jugés par une Haute Cour de justice (18 peines capitales et des peines de travaux forcés). Sont condamnés à mort les dirigeants du régime Pétain et Laval. Laval est exécuté, Pétain lui est gracié par le gal de Gaulle, il termine ses jours emprisonné à l'île d'yeu où il meurt en (Lors de son procès, Pétain défend une thèse qui sera repris par la suite, il aurait été un 'bouclier', en acceptant de gouverner il aurait épargné des souffrances à la France.) Mais cette épuration est inachevée. L'administration est peu touchée car on a besoin des cadres pour la reconstruction, les milieux économiques sont eux aussi peu touchés En fait la France se reconstruit en oubliant voire refoulant une partie de son passé. (cf. dénazification en Allemagne) Pour sortir de l anarchie née de la Libération, de Gaulle nomme des commissaires de la République dans chaque région qui remplacent les fonctionnaires de Vichy et obtiennent la dissolution des unités armées nées de la résistance et la restitution des armes préalable à un retour à l ordre public. Les principaux responsables de Vichy arrêtés, les milices résistantes dissoutes, il s agit désormais de refonder la République. Conclusion L idéologie réactionnaire et autoritaire de Vichy comme sa politique (collaboration, persécution des Juifs, répression de la Résistance à l occupant) en ont fait l un des alliés du nazisme. A ce titre, si la Résistance nait d abord de la volonté patriotique et nationale de chasser l armée allemande, son combat contre Vichy devient politique et idéologique, partie prenante du grand affrontement des démocraties et des fascismes. La Libération est l occasion d une profonde rénovation de l idéal républicain. Suivant le programme du CNR de mars 1944, de grandes réformes visent à établir une république démocratique et sociale. Biographies «Pétain, de Gaulle, Moulin» 16

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Septembre 1939 : début de la deuxième guerre mondiale Anschluss : annexion

Plus en détail

1er sept. 1939 Les troupes allemandes... C'est le début de la Seconde Guerre mondiale.

1er sept. 1939 Les troupes allemandes... C'est le début de la Seconde Guerre mondiale. Le contexte historique : la France pendant la Seconde Guerre mondiale Complétez la chronologie suivante. Vous pouvez vous référer au site http://www.e-chronologie.org/monde/ww2.php 1er sept. 1939 Les troupes

Plus en détail

La seconde guerre mondiale, une guerre d anéantissement

La seconde guerre mondiale, une guerre d anéantissement Première Sa Evaluation Histoire La seconde guerre mondiale, une guerre d anéantissement Sujet classique mais attention à ne pas tomber dans un récit chronologique du conflit, ce qui serait horssujet. Réfléchir

Plus en détail

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chanson : Nuit et brouillard de Jean Ferrat http://www.youtube.com/watch?v=94yoxycqo6s

Plus en détail

Introduction à la Shoah

Introduction à la Shoah Introduction à la Shoah Des Juifs de la Ruthénie subcarpatique sont soumis à une sélection sur l aire de transit à Auschwitz-Birkenau. (Photo : Musée du Mémorial de l Holocauste aux États-Unis, offerte

Plus en détail

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT LA GUERRE DEVIENT MONDIALE PAGES 4-5 Quel front évoque cette affiche? L Afrique du Nord Complétez la phrase

Plus en détail

Le bilan humain et politique de la seconde guerre mondiale.

Le bilan humain et politique de la seconde guerre mondiale. Le bilan humain et politique de la seconde guerre mondiale. Le bilan pour les Alliés et pour l'axe. Les archives de la Solution Finale: Des Ghettos à Auschwitz ou Treblinka. Des juifs envoyés sous escorte

Plus en détail

Dans nos classes. La Résistance et la Déportation dans les manuels. Classe de troisième. Les leçons : Collection. Auteurs (sous la direction de)

Dans nos classes. La Résistance et la Déportation dans les manuels. Classe de troisième. Les leçons : Collection. Auteurs (sous la direction de) Dans nos classes La Résistance et la Déportation dans les manuels Classe de troisième Les leçons : Belin, avril 2003. Eric Chaudron, Remy Knafou. Leçons La 2 guerre mondiale. * Les grandes phases de la

Plus en détail

H 6. La Seconde Guerre Mondiale (1939-1945)

H 6. La Seconde Guerre Mondiale (1939-1945) H 6. La Seconde Guerre Mondiale (1939-1945) En 1939, débute le conflit le plus meurtrier de l'histoire, la 2 nde Guerre Mondiale. Ce fut une vraie guerre mondiale et idéologique qui mobilisa l'ensemble

Plus en détail

III. Comment les nazis ont-ils organisé ces deux génocides?

III. Comment les nazis ont-ils organisé ces deux génocides? III. Comment les nazis ont-ils organisé ces deux génocides? Dans les régions occupées par l URSS, des divisions SS les Einsatzgruppen) massacrent systématiquement les Juifs à partir de 1941. Ils sont gazés

Plus en détail

Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945)

Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945) Proposition de mise en œuvre des nouveaux programmes d histoire-géographie en 3 ème 2 ème partie : guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945) Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre

Plus en détail

La seconde guerre mondiale

La seconde guerre mondiale La seconde guerre mondiale Coller tableau Picasso Gernica par Pablo Picasso Tableau réalisé après le bombardement de la ville de Guernica (Espagne) et sa population civile en avril 1937 par l aviation

Plus en détail

Identifier l antisémitisme et le racisme

Identifier l antisémitisme et le racisme 47 29 ANNExE A2 Identifier l antisémitisme et le racisme Glossaire sur l Holocauste Exemple de représentation graphique Coupons de mots reliés à l Holocauste Glossaire de l élève Centre commémoratif de

Plus en détail

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème DU REGIME DE VICHY AU RETOUR DE LA REPUBLIQUE DE LA DECLARATION DE GUERRE A LA DEFAITE DE LA FRANCE PAGES 4-5 Les documents ci-dessous évoquent les premiers mois

Plus en détail

La IIe Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides Introduction : «radicalisation de la violence» une guerre d anéantissement

La IIe Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides Introduction : «radicalisation de la violence» une guerre d anéantissement H2.1 : Guerres mondiales et espoirs de paix. La II e Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides. Introduction : Si la 1 ère guerre mondiale fut la première guerre totale, la 2 ème GM, par

Plus en détail

I) La politique nazie d extermination

I) La politique nazie d extermination I) La politique nazie d extermination La Seconde guerre mondiale a été marquée par l extermination de 10 millions de personnes par les nazis. Les Juifs en particulier ont été les victimes d un génocide

Plus en détail

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème LE NAZISME (1933-1945) DU TRAITE DE VERSAILLES A L ARRIVEE D HITLER AU POUVOIR PAGES 4-5 Comment Mussolini, nouveau dirigeant de l Italie est-il mis en valeur

Plus en détail

Thème 2. Chapitre 2. La Seconde Guerre mondiale : guerre d anéantissement et génocide des Juifs et des Tziganes.

Thème 2. Chapitre 2. La Seconde Guerre mondiale : guerre d anéantissement et génocide des Juifs et des Tziganes. Thème 2. Chapitre 2. La Seconde Guerre mondiale : guerre d anéantissement et génocide des Juifs et des Tziganes. REPERES CHRONOLOGIQUES CONNAISSANCES NOTIONS ET VOCABULAIRE CAPACITES HISTOIRE, THEME 2,

Plus en détail

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important?

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important? Pages 77-78. Passage en italique. «Je crois devoir attirer votre attention sur le fait qu en exécution des ordres reçus du commandeur des SS, les arrestations ont été opérées uniquement par la police française

Plus en détail

TROISIEME PARTIE LA FRANCE DE 1945 A NOS JOURS. Bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale

TROISIEME PARTIE LA FRANCE DE 1945 A NOS JOURS. Bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale TROISIEME PARTIE LA FRANCE DE 1945 A NOS JOURS Bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale Qu est-ce que ce film nous apprend sur l évolution de la mémoire de la Seconde Guerre mondiale en France?

Plus en détail

Dossier de presse. Exposition «Les Juifs de Corrèze dans la Shoah»

Dossier de presse. Exposition «Les Juifs de Corrèze dans la Shoah» Exposition «Les Juifs de Corrèze dans la Shoah» Dossier de presse Reprenant et complétant l exposition «Les Juifs de France dans la Shoah», réalisée en 2012 par l ONAC et le Mémorial de la Shoah, cette

Plus en détail

spécifique lié aux notions étudiées.

spécifique lié aux notions étudiées. Compétences du socle commun : Programmes de 2008 : Identifier les principales périodes de l histoire en les situant dans l ordre chronologique et en les caractérisant simplement, par le recours à des récits

Plus en détail

Les phases de la Seconde Guerre mondiale

Les phases de la Seconde Guerre mondiale Les phases de la Seconde Guerre mondiale Les phases de la Seconde Guerre mondiale Les phases de la Seconde Guerre mondiale Les phases de la Seconde Guerre mondiale Le monde en 1942 La politique antisémite

Plus en détail

Corrigé du Brevet blanc janvier 2008. Partie histoire : La Shoah Etude de documents

Corrigé du Brevet blanc janvier 2008. Partie histoire : La Shoah Etude de documents Corrigé du Brevet blanc janvier 2008 Partie histoire : La Shoah Etude de documents Doc.1 : P.V de la conférence de Wannsee, tenue à Berlin en 1942, et réunissant secrètement la haute hiérarchie nazie.

Plus en détail

LA 2 GUERRE MONDIALE : UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT

LA 2 GUERRE MONDIALE : UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT LA 2 GUERRE MONDIALE : UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT Problématique Qu est- ce qui fait de la 2 Guerre mondiale une guerre d anéantissement? Plan I- Une guerre planétaire d anéantissement en 2 actes. II-

Plus en détail

Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE

Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE Pourquoi la Seconde guerre mondiale est-elle une guerre d anéantissement? I. Un affrontement planétaire A. Les grandes phases de la guerre ...................... 1

Plus en détail

De l Etat français à la IVème République (1940-1946)

De l Etat français à la IVème République (1940-1946) De l Etat français à la IVème République (1940-1946) Introduction : Présentation de la défaite : -En juin 1940, la chute de la IIIème République (1875-1940) accompagne la déroute militaire. -Le 10 juillet

Plus en détail

CORRIGÉ DU CAHIER D HISTOIRE NIVEAU PRIMAIRE LA SECONDE GUERRE MONDIALE

CORRIGÉ DU CAHIER D HISTOIRE NIVEAU PRIMAIRE LA SECONDE GUERRE MONDIALE CORRIGÉ DU CAHIER D HISTOIRE NIVEAU PRIMAIRE LA SECONDE GUERRE MONDIALE De la fin de la Première Guerre mondiale au début de la Seconde Guerre mondiale Qui est le personnage sur cette photo? Mussolini

Plus en détail

Fiche de travail n 1 : la mise en place des régimes totalitaires (corrigé)

Fiche de travail n 1 : la mise en place des régimes totalitaires (corrigé) Fiche de travail n 1 : la mise en place des régimes totalitaires (corrigé) Activité n 1 : compléter la chronologie en s appuyant sur les extraits de K7 vidéo Le MONDE L URSS L Italie L Allemagne 1914 Début

Plus en détail

La Seconde Guerre mondiale : une guerre d'anéantissement (1939-1945).

La Seconde Guerre mondiale : une guerre d'anéantissement (1939-1945). La Seconde Guerre mondiale : une guerre d'anéantissement (1939-1945). 2 ème partie : GUERRES MONDIALES ET RÉGIMES TOTALITAIRES (1914-1945). Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale : une guerre d'anéantissement

Plus en détail

Le régime de Vichy est le gouvernement qui a renversé la III ème. française alors que la France est envahie puis occupée par les Allemands en juin

Le régime de Vichy est le gouvernement qui a renversé la III ème. française alors que la France est envahie puis occupée par les Allemands en juin PREMIERE PARTIE : HISTOIRE (13 POINTS) I. QUESTIONS (8 POINTS) 1) En quelle année la bataille de Verdun s'est-elle déroulée? Décrire et expliquer cet événement et sa portée. (2 points) Elle s est déroulée

Plus en détail

La Seconde Guerre mondiale : guerre d anéantissement et génocide des Juifs et des Tziganes.

La Seconde Guerre mondiale : guerre d anéantissement et génocide des Juifs et des Tziganes. Première S, histoire LMA, 2011-2012 Thème 2 La guerre au XXe siècle Question 1 Guerres mondiales et espoirs de paix Cours 2 La Seconde Guerre mondiale : guerre d anéantissement et génocide des Juifs et

Plus en détail

II. La mise en place d un régime totalitaire, fasciste et raciste. 1. Comment Hitler met en place un État totalitaire et raciste?

II. La mise en place d un régime totalitaire, fasciste et raciste. 1. Comment Hitler met en place un État totalitaire et raciste? II. La mise en place d un régime totalitaire, fasciste et raciste 1. Comment Hitler met en place un État totalitaire et raciste? Extrait du film de propagande réalisé par Leni Riefenstahl, Le Triomphe

Plus en détail

Quelle est l évolution du paysage politique du monde depuis 1945? Comment est-on passé d un monde bipolaire à un monde multipolaire?

Quelle est l évolution du paysage politique du monde depuis 1945? Comment est-on passé d un monde bipolaire à un monde multipolaire? LES RELATIONS INTERNATIONALES DE 1945 à nos JOURS p126 à 157 Quelle est l évolution du paysage politique du monde depuis 1945? Comment est-on passé d un monde bipolaire à un monde multipolaire? I- LES

Plus en détail

La deuxième guerre mondiale 1939/1945

La deuxième guerre mondiale 1939/1945 La deuxième guerre mondiale 1939/1945 1) Le déroulement de la guerre a) Les victoires de l axe (1939/1942) La guerre éclair (blitzkrieg) reposant sur une supériorité matérielle et une rapidité d action

Plus en détail

LE GHETTO DE VARSOVIE

LE GHETTO DE VARSOVIE LA SECONDE GUERRE MONDIALE LE GHETTO DE VARSOVIE Gaumont Pathé archives, collection Pathé Les documents d archives Pathé nous transportent dans une actualité devenue, aujourd hui, de l histoire. Ces fragments

Plus en détail

HISTOIRE GEOGRAPHIE EDUCATION CIVIQUE CORRECTION COLLEGE VOLTAIRE BREVET BLANC. 1/9 Education civique: /10. Géographie: /13

HISTOIRE GEOGRAPHIE EDUCATION CIVIQUE CORRECTION COLLEGE VOLTAIRE BREVET BLANC. 1/9 Education civique: /10. Géographie: /13 Histoire: /13 1/9 Education civique: /10 Géographie: /13 O/P: /4 Note: /40 (L orthographe et la présentation sont sur 4 points) CORRECTION COLLEGE VOLTAIRE BREVET BLANC HISTOIRE GEOGRAPHIE EDUCATION CIVIQUE

Plus en détail

CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE

CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE 1/ en 1804 2/ le second empire 3/JULES FERRY 4/régime de Vichy : 1940/1944 La collaboration caractérise ce régime. Par exemple, la milice française

Plus en détail

Seconde Guerre Mondiale

Seconde Guerre Mondiale Prénom : Date : Nom : Histoire Fiche 2 : L Europe sous la domination nazie Seconde Guerre Mondiale Objectifs : Acquis Non acquis En cours -E.C de décrire la France entre 1940 et 1945 -E.C de définir le

Plus en détail

De la discrimination à l extermination

De la discrimination à l extermination De la discrimination à l extermination La crise des années trente a réveillé en France l antisémitisme qui sommeillait depuis l affaire Dreyfus. Les groupes d extrême-droite mènent des campagnes dont la

Plus en détail

Correction brevet blanc n 2 Avril 2013

Correction brevet blanc n 2 Avril 2013 Correction brevet blanc n 2 Avril 2013 Première partie histoire 13 points 1.Questions 1. Quand et où sont apparues les premières civilisations? 1 point Les premières civilisation sont apparues : - En Mésopotamie

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS. Prob: Comment l artiste, David Olère, a-t-il représenté l horreur des camps de la mort et la situation des femmes juives déportées?

HISTOIRE DES ARTS. Prob: Comment l artiste, David Olère, a-t-il représenté l horreur des camps de la mort et la situation des femmes juives déportées? HISTOIRE DES ARTS Prob: Comment l artiste, David Olère, a-t-il représenté l horreur des camps de la mort et la situation des femmes juives déportées? Etude du tableau de David Olère réalisé en 1950 : Les

Plus en détail

LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT ( )

LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT ( ) Thème 1 cours 3 LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT (1939-1945) Introduction : les débuts du conflit - vidéo n 1 «les débuts de la guerre» Le 1 er septembre 1939, l Allemagne nazie

Plus en détail

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis Introduction L ensemble ensemble documentaire qui suit est complémentaire compl mentaire des dossiers réalisés r dans le cadre du Concours national de la Résistance R sistance et de la Déportation, D notamment

Plus en détail

Il est de notre devoir de rappeler ce que fut l une des plus effroyables et honteuses pages de notre Histoire. La

Il est de notre devoir de rappeler ce que fut l une des plus effroyables et honteuses pages de notre Histoire. La Discours de Frédérik BERNARD, Maire de Poissy Journée nationale du souvenir des victimes et héros de la déportation - dimanche 24 avril 2011 - Monsieur le Député (présence non confirmée), Monsieur le Vice-Président

Plus en détail

Cours 2.13 LA DEUXIÈME GUERRE MONDIALE

Cours 2.13 LA DEUXIÈME GUERRE MONDIALE Cours 2.13 LA DEUXIÈME GUERRE MONDIALE Rappel des directions politiques Rappel du contexte canadien Le Canada est en crise économique. Le Canada obtient son indépendance en politique internationale en

Plus en détail

Seconde Guerre mondiale en France

Seconde Guerre mondiale en France Thème 2 : Le rapport des sociétés à leur passé : Les mémoires lecture historique. L historien et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France Introduction : histoire et mémoire Enjeux central :

Plus en détail

CHAPITRE 2 La Seconde Guerre mondiale : Guerre d anéantissement et génocide des juifs et des Tziganes.

CHAPITRE 2 La Seconde Guerre mondiale : Guerre d anéantissement et génocide des juifs et des Tziganes. CHAPITRE 2 La Seconde Guerre mondiale : Guerre d anéantissement et génocide des juifs et des Tziganes. INTRODUCTION ET RAPPELS Comme la Première Guerre mondiale, la seconde est une Guerre Totale qui implique

Plus en détail

9, rue Littré, 24000 PÉRIGUEUX 05.53.03.33.33 cg24.educatif.archives@dordogne.fr Service éducatif des Archives départementales de la Dordogne 2009

9, rue Littré, 24000 PÉRIGUEUX 05.53.03.33.33 cg24.educatif.archives@dordogne.fr Service éducatif des Archives départementales de la Dordogne 2009 Service éducatif des Archives Départementales de la Dordogne. Livret pédagogique d accompagnement de l exposition «une famille juive dans la tourmente de Strasbourg à Périgueux 1939-1944» Cycle 3 9, rue

Plus en détail

SÉANCE 1 L ÉTAT FRANÇAIS ET LA COLLABORATION. Comment l État Français a-t-il collaboré avec l Allemagne à partir de 1940?

SÉANCE 1 L ÉTAT FRANÇAIS ET LA COLLABORATION. Comment l État Français a-t-il collaboré avec l Allemagne à partir de 1940? SÉANCE 1 L ÉTAT FRANÇAIS ET LA COLLABORATION Comment l État Français a-t-il collaboré avec l Allemagne à partir de 1940? L entrée dans la 2 ème Guerre Mondiale : Une «drôle de guerre» : 03/09/1939 10/05/1940

Plus en détail

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique A l'est - En janvier 1944, débute l'offensive soviétique qui entraîne la retraite de la Wehrmarcht de ses alliés. En juillet 1944, l'armée rouge, désormais supérieure en effectifs et en armements, pénètre

Plus en détail

Les Juifs de France dans la Shoah

Les Juifs de France dans la Shoah Exposition 23 novembre 2012 3 février 2013 au Musée des Armes de Tulle Les Juifs de France dans la Shoah Dossier de presse Jeunes femmes sur les grands Boulevards. Paris, juin 1942. BNF, fonds SAFARA.

Plus en détail

Séquence 11 : «Marseille, porte du sud»

Séquence 11 : «Marseille, porte du sud» Le pont transbordeur, Musée d'histoire de Marseille, photo W. Govaert Séquence 11 : «Marseille, porte du sud» Marseille, en ce début du XX ème siècle, est marquée par l inauguration du pont transbordeur,

Plus en détail

HISTOIRE. La Seconde Guerre Mondiale. Sommaire 17/09/2013

HISTOIRE. La Seconde Guerre Mondiale. Sommaire 17/09/2013 La Seconde Guerre Mondiale 17/09/2013 Sommaire LA SECONDE GUERRE MONDIALE... 2 1. Le point sur la Seconde Guerre Mondiale... 2 2. Approche épistémologique... 2 3. Mémoire jusqu aux années 60... 2 3.1.

Plus en détail

La première guerre mondiale (1914-1918)

La première guerre mondiale (1914-1918) La première guerre mondiale (1914-1918) PBQ : En quoi peut-on dire que la première guerre mondiale est une guerre totale? Introduction : Les grandes phases de la guerre Carte p. 30 : 28 juin 1914 Assassinat

Plus en détail

Chronologie comparée de la Shoah

Chronologie comparée de la Shoah Chronologie comparée de la Shoah Cadre général Le sort des Juifs en Europe En France 1933 1933 1933 30 janvier : Adolf Hitler chancelier 1 avril : journée de boycott des magasins juifs 7 avril : révocation

Plus en détail

Cours d histoire de la vie politique française Frédéric Sawicki Licence 1 Paris I - 2009-2010 Plan du cours

Cours d histoire de la vie politique française Frédéric Sawicki Licence 1 Paris I - 2009-2010 Plan du cours Cours d histoire de la vie politique française Frédéric Sawicki Licence 1 Paris I - 2009-2010 Plan du cours 1 INTRODUCTION GENERALE 1. Naissance et définition de la politique moderne 2. La Révolution française

Plus en détail

2 ème partie : VIE POLITIQUE ET SOCIÉTÉ EN FRANCE.

2 ème partie : VIE POLITIQUE ET SOCIÉTÉ EN FRANCE. 2 ème partie : VIE POLITIQUE ET SOCIÉTÉ EN FRANCE. Thème 2 : Effondrement et refondation républicaine (1940-1946). Instructions Officielles : 2 ème partie : Environ 35% du temps consacré à l histoire (soit

Plus en détail

La 1 ère Guerre mondiale

La 1 ère Guerre mondiale CM2 La 1 ère Guerre mondiale Histoire L Epoque contemporaine Objectifs notionnels : o o o -Prendre conscience de l ampleur du conflit -Comprendre la notion de guerre mondiale - Comprendre les conséquences

Plus en détail

La Seconde Guerre mondiale

La Seconde Guerre mondiale La Seconde Guerre mondiale A la veille de la seconde guerre mondiale les pays européens sont divisés en deux ensembles. Dictatures Démocraties Pays Objectifs - Allemagne d Hitler - Italie de Mussolini

Plus en détail

Chapitre 2 (histoire) : Russie soviétique et Allemagne, les Régimes totalitaires du début du XXème siècle

Chapitre 2 (histoire) : Russie soviétique et Allemagne, les Régimes totalitaires du début du XXème siècle Chapitre 2 (histoire) : Russie soviétique et Allemagne, les Régimes totalitaires du début du XXème siècle Introduction : En 1919, la plupart des États d Europe sont (devenus) des démocraties mais la république

Plus en détail

Carrière des Fusillés Musée de la Résistance de Châteaubriant

Carrière des Fusillés Musée de la Résistance de Châteaubriant INFORMATIONS Carrière des Fusillés Musée de la Résistance de Châteaubriant Le musée est situé route de Laval, à 2 km environ du centre de Châteaubriant (44), à la Sablière, carrière des fusillés. Horaires

Plus en détail

Bureau du Conseiller spécial pour la prévention du génocide. Cadre d analyse

Bureau du Conseiller spécial pour la prévention du génocide. Cadre d analyse Bureau du Conseiller spécial pour la prévention du génocide Cadre d analyse Définition juridique du crime de génocide L article 2 de la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide

Plus en détail

... 1945 : EN PARCOURANT LE MUSÉE... GUIDE DE VISITE INTRODUCTION AU MUSÉE

... 1945 : EN PARCOURANT LE MUSÉE... GUIDE DE VISITE INTRODUCTION AU MUSÉE EN PARCOURANT LE MUSÉE... 1945 : LIBÉRATION DES CAMPS ET DÉCOUVERTE DE L UNIVERS CONCENTRATIONNAIRE ; CRIME CONTRE L HUMANITÉ ET GÉNOCIDE OCCUPATION RÉSISTANCE DÉPORTATION LIBÉRATION GUERRE 1939-1945 GUIDE

Plus en détail

L E T T R E S D U P. C. A. A U F. L. N. ( j u i l l e t a o û t 1 9 5 6 ) à la Direction du Front de Libération Nationale

L E T T R E S D U P. C. A. A U F. L. N. ( j u i l l e t a o û t 1 9 5 6 ) à la Direction du Front de Libération Nationale L E T T R E S D U P. C. A. A U F. L. N. ( j u i l l e t a o û t 1 9 5 6 ) PARTI COMMUNISTE ALGERIEN COMITE CENTRAL Le 12 juillet 1956 à la Direction du Front de Libération Nationale Chers Frères, Au cours

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 3 ème Période historique : XXème siècle Moment choisi : Guerre de Corée Thématique : Arts, Etats, pouvoir Sujet : Guerre froide Domaine artistique : Art du visuel Œuvre : Massacre

Plus en détail

Histoire de l OSE - Les grandes figures

Histoire de l OSE - Les grandes figures Histoire de l OSE - Les grandes figures Jenny MASOUR-RATNER Odessa (Ukraine) 1895-1983 29 décembre 1895 : naissance d Eugénie (Jenny) Masour à Odessa (Empire russe, Ukraine actuelle), dans une famille

Plus en détail

La guerre (ou les guerres) du Vietnam

La guerre (ou les guerres) du Vietnam La guerre (ou les guerres) du Vietnam Un double conflit périphérique au cœur de la guerre froide - 1945-1954/ -1964-1973 Un conflit traumatisant,des pertes civiles et militaires (photo) En 1945, L Indochine

Plus en détail

Baccalauréat Technologique. Session 2014-2015. Histoire- Géographie. Série : STMG

Baccalauréat Technologique. Session 2014-2015. Histoire- Géographie. Série : STMG Baccalauréat Technologique Devoir Commun Session 2014-2015 ***** Histoire- Géographie Série : STMG Durée : 2h30 Coefficient : 2 Les calculatrices ne sont pas autorisées Le candidat doit répondre à toutes

Plus en détail

La seconde guerre mondiale

La seconde guerre mondiale CM2 Découverte du monde Histoire Compétences : La violence du XXe siècle : les deux conflits mondiaux La seconde guerre mondiale - À partir de l étude de cartes et de documents statistiques, comprendre

Plus en détail

3 La Seconde Guerre. mondiale (1939-1945) Questions

3 La Seconde Guerre. mondiale (1939-1945) Questions La Seconde Guerre mondiale (199-1945) De 199 à 1945, la Seconde Guerre mondiale embrase à nouveau la planète. Elle oppose les forces de l Axe (Allemagne nazie et Italie fasciste, puis Japon, Roumanie,

Plus en détail

Préparation de l épreuve orale du CAPES interne d histoire- géographie AEFE Madagascar - Arnaud Léonard 1/14

Préparation de l épreuve orale du CAPES interne d histoire- géographie AEFE Madagascar - Arnaud Léonard 1/14 Enseigner «La Première Guerre mondiale : vers une guerre totale (1914-1918)» en classe de troisième, dans le cadre de la partie «Guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945)» Préparation de l

Plus en détail

Q : Quels sont les changements politiques engagés par le régime de Vichy?

Q : Quels sont les changements politiques engagés par le régime de Vichy? III. La France dans la guerre : de Pétain à De Gaulle. Q : Comment la France et les Français ont-ils vécu cette période? A. La France de Vichy. Q : Quels sont les changements politiques engagés par le

Plus en détail

LECTURE. Lecture et analyse de la page intérieure de titre et de l illustration qui l accompagne.

LECTURE. Lecture et analyse de la page intérieure de titre et de l illustration qui l accompagne. Séance 1 : Travail sur la 1 ère et la 4 ème de couverture, mise en évidence d un récit encadré et lecture/analyse du récit cadre. Objectifs : - lire et analyser la 1 ère et la 4 ème de couverture, le récit

Plus en détail

LA 2 NDE GUERRE MONDIALE 1939 / 1945 : UNE GUERRE D ANÉANTISSEMENT

LA 2 NDE GUERRE MONDIALE 1939 / 1945 : UNE GUERRE D ANÉANTISSEMENT LA 2 NDE GUERRE MONDIALE 1939 / 1945 : UNE GUERRE D ANÉANTISSEMENT Au lendemain de la 1 ère guerre mondiale, la Société Des Nations (SDN) est crée pour sauvegarder la paix. Mais elle échoue face à la montée

Plus en détail

VISAGES DE LA LIBÉRATION

VISAGES DE LA LIBÉRATION Flyer-debarquement_Mise en page 1 15/10/14 18:26 Page1 «Ce jour-là, la liberté venait du sud» EXPOSITION 20 OCT AU 13 NOV 2014 HÔTEL DE RÉGION VISAGES DE LA LIBÉRATION PROVENCE ÉTÉ 1944 Entrée libre et

Plus en détail

Dossier VI. Le XX ème siècle et le monde actuel (1 ère partie) Questions appelant des réponses concises

Dossier VI. Le XX ème siècle et le monde actuel (1 ère partie) Questions appelant des réponses concises 1 Dossier VI Le XX ème siècle et le monde actuel (1 ère partie) Questions appelant des réponses concises A/ Les guerres au XX ème siècle 1 La Première Guerre mondiale (la «Grande Guerre») a) Quelles sont

Plus en détail

L EXTERMINATION DES JUIFS D EUROPE

L EXTERMINATION DES JUIFS D EUROPE L EXTERMINATION DES JUIFS D EUROPE Liens vers les témoignages et documents LES EINSATZGRUPPEN Documentaire de France 2 réalisé à partir de témoignages : http://ma-tvideo.france2.fr/video/ilyrooafmjbr.html

Plus en détail

1 L historien et les mémoires

1 L historien et les mémoires JE RÉVISE 1 L historien et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale A. L historien a mis en évidence une première période où la mémoire de la guerre est volontairement incomplète Après la Seconde Guerre

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

Jour 3 : Annecy/Lyon/Vassieux-en-Vercors

Jour 3 : Annecy/Lyon/Vassieux-en-Vercors Jour 3 : Annecy/Lyon/Vassieux-en-Vercors Nous quitterons Annecy vers 7h45 pour nous rendre à Lyon. La visite du Mémorial de Montluc est prévue à 10h30. Si nous ne sommes pas retardés lors du trajet, nous

Plus en détail

1-1. La constitution des «BLOCS». Un monde bipolaire.

1-1. La constitution des «BLOCS». Un monde bipolaire. 1-De la guerre froide au monde d aujourd hui 1-1. La constitution des «BLOCS». Un monde bipolaire. Un monde bipolaire Le bloc de l ouest Le bloc de l est Grande puissance, chef de file du bloc Les Etats

Plus en détail

L historien et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France

L historien et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France L historien et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France Table des matières Introduction... 1 I/ La mémoire résistante (1944-1972)... 2 1/ Le mythe résistancialiste... 2 2/ L éclatement des

Plus en détail

Deuxième Guerre mondiale

Deuxième Guerre mondiale Musée de la Défense aérienne de Bagotville Premier cycle du primaire Nom : Deuxième Guerre mondiale FICHES D HISTOIRE Cher élève, Je m appelle Charles. Je vis au Canada avec ma soeur Charlotte et nos parents.

Plus en détail

L Université résistante au défilé du 14 juillet

L Université résistante au défilé du 14 juillet L Université résistante au défilé du 14 juillet Le 14 juillet prochain, Alain Beretz, président de l Université de Strasbourg assistera au défilé du 14 juillet dans la tribune Brest proche de la tribune

Plus en détail

B - «L art engagé» (L œuvre d art et le pouvoir) 1) Le chant des partisans, Joseph Kessel, Maurice Druon, Anna Marly (1943)

B - «L art engagé» (L œuvre d art et le pouvoir) 1) Le chant des partisans, Joseph Kessel, Maurice Druon, Anna Marly (1943) B - «L art engagé» (L œuvre d art et le pouvoir) 1) Le chant des partisans, Joseph Kessel, Maurice Druon, Anna Marly (1943) Le régime de Vichy Rappelé au gouvernement français le 17 mai 1940 au moment

Plus en détail

Examen : Brevet série collège

Examen : Brevet série collège SUJET N 1 HISTOIRE : LE REGIME DE VICHY I- L analyse et les difficultés du sujet Sujet classique de la première partie du programme, donc que tout candidat a abordé en cours. Il ne présente aucune difficulté

Plus en détail

2 e PARTIE. LA GUERRE AU XX e SIECLE

2 e PARTIE. LA GUERRE AU XX e SIECLE 2 e PARTIE LA GUERRE AU XX e SIECLE CHAPITRE 1 : GUERRES MONDIALES ET ESPOIRS DE PAIX Introduction : La guerre est un renversement des valeurs de la civilisation contemporaine : Ä Le dialogue s efface

Plus en détail

LA SECONDE GUERRE MONDIALE DE 1939-1945

LA SECONDE GUERRE MONDIALE DE 1939-1945 1 LA SECONDE GUERRE MONDIALE DE 1939-1945 [Les agressions de la dictature Nazi conduisent à la guerre en Europe occidentale en 1939 et en 1941 la guerre devient mondiale][ La Seconde Guerre mondiale de

Plus en détail

LES RELATIONS INTERNATIONALES (1945-1991) LES DEUX GRANDS

LES RELATIONS INTERNATIONALES (1945-1991) LES DEUX GRANDS LES RELATIONS INTERNATIONALES (1945-1991) LES DEUX GRANDS HTTP://WWW.BASELYNE.NET A AFFRONTEMENT DES DEUX BLOCS Les 2 blocs et les grandes crises, 1960-1975 Explosions ou premiers engins opérationnels

Plus en détail

Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France

Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France Origine, composition des fonds d archives C est la loi Jourdan du 15 septembre 1798 qui substitue

Plus en détail

Pourquoi et comment le monde se divise-t-il après 1945? I/DEUX BLOCS FACE A FACE ( p90/91)

Pourquoi et comment le monde se divise-t-il après 1945? I/DEUX BLOCS FACE A FACE ( p90/91) LA GUERRE FROIDE p82 à 89 Fiche d objectifs/plan détaillé Pourquoi et comment le monde se divise-t-il après 1945? I/DEUX BLOCS FACE A FACE ( p90/91) Comment à partir de 1947, Etats-Unis et l URSS s affrontent-ils

Plus en détail

Correction du brevet blanc n 2 Mai 2010

Correction du brevet blanc n 2 Mai 2010 Correction du brevet blanc n 2 Mai 2010 Quelques conseils pour commencer : 4 points sanctionnent la présentation, l'orthographe et l'expression écrite. Soignez la présentation de votre copie : Recopiez

Plus en détail

Carnet de Guerre de Rob Roy, 1939 à 1944. Dossier de presse

Carnet de Guerre de Rob Roy, 1939 à 1944. Dossier de presse Dossier de presse 1 Présentation Né à Mont-de Marsan dans la Landes, le 3 octobre 1909, Robert de la Rivière (1909-1992) dit Rob Roy fut dès sa jeunesse un amoureux fou de l automobile et du dessin. Il

Plus en détail

Classes de première et terminale préparant au baccalauréat professionnel

Classes de première et terminale préparant au baccalauréat professionnel Projet d'aménagements apportés au programme d'histoire-géographie éducation civique Classes de première et terminale préparant au baccalauréat professionnel Octobre 2013 MEN/DGESCO Histoire Géographie_

Plus en détail

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous?

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous? Les textes de l exposition «Dictature et démocratie» et le questionnaire pédagogique sont assez longs. Nous vous conseillons donc de répartir les fiches de travail entre vos élèves et de mettre les réponses

Plus en détail

Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944)

Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944) COMMUNIQUE DE PRESSE Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944) Du 11 mars au 20 avril 2013 au musée Edmond-Michelet Destinés à l origine à regrouper les étrangers «indésirables», les camps

Plus en détail

HISTOIRE-GÉOGRAPHIE ET ÉDUCATION CIVIQUE

HISTOIRE-GÉOGRAPHIE ET ÉDUCATION CIVIQUE CORRECTION DST 17 OCT. 2013 ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014 HISTOIRE-GÉOGRAPHIE ET ÉDUCATION CIVIQUE L épreuve sera notée sur 40 points. La maîtrise de la langue est notée sur 2 points. Hist-géo : E.C. : ML :

Plus en détail

Ordonnance n 45.1181 du 14 mai 1945 relative à la création de l Union française des Combattants

Ordonnance n 45.1181 du 14 mai 1945 relative à la création de l Union française des Combattants Ordonnance n 45.1181 du 14 mai 1945 relative à la création de l Union française des Combattants EXPOSÉ DES MOTIFS Dès la fin de la guerre 1914-1918, se sont constituées de nombreuses associations de victimes

Plus en détail

BUREAU D'ORDRE EUROPE VERSEMENT AUX ARCHIVES ANNEES : 1986-1990 Allemagne. numéros cote contenu dates extremes. 6119 Statut de l'allemagne 1986-1990

BUREAU D'ORDRE EUROPE VERSEMENT AUX ARCHIVES ANNEES : 1986-1990 Allemagne. numéros cote contenu dates extremes. 6119 Statut de l'allemagne 1986-1990 BUREAU D'ORDRE EUROPE VERSEMENT AUX ARCHIVES ANNEES : 1986-1990 Allemagne numéros cote contenu dates extremes 6119 Statut de l'allemagne 1986-1990 ALL.1.1 ALL.1.3 Généralités - Textes Organes inter-alliés

Plus en détail