- QUESTIONNAIRE HISTORIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "- QUESTIONNAIRE HISTORIQUE"

Transcription

1 - QUESTIONNAIRE HISTORIQUE HISTOIRE DES GARDES POMPES ET DU BATAILLON 1) De quel pays, Du Périer a-t-il rapporté la pompe à incendie pour laquelle il a obtenu un privilège royal en 1699? Hollande 2) Quel est l acte fondateur du bataillon de sapeurs-pompiers de Paris? Le décret du 18 septembre 1811 signé par l empereur Napoléon I er 3) Quels furent les premiers militaires chargés de la protection incendie des châteaux impériaux de 1810 à 1812? Les sapeurs de la Garde impériale de la 3 e compagnie du Génie 4) 1825 est une année importante pour 3 raisons dans l histoire des Sapeurs-Pompiers de Paris. Pourquoi? construction du 1 er gymnase des pompiers de paris au CS Sévigné adoption de l échelle à crochets dans l armement des pompes à bras port d un liseré rouge sur la clôture longitudinale du pantalon 5) Quel fut le 1 er Chef de corps à publier un manuel des sapeurs-pompiers destiné à l instruction des sapeurs-pompiers? En quelle année fut édité ce manuel? Chef de Bataillon De Plazanet en ) Parmi les 4 compagnies organisées à la création du Bataillon de Sapeurs-Pompiers, 2 existent toujours. Lesquelles? Sévigné et Colombier 7) De 1859 à 1860, quel évènement majeur a bouleversé l organisation du bataillon de sapeurspompiers? L annexion des communes de banlieue provoquant le passage de 12 à 20 arrondissements

2 HISTOIRE DU REGIMENT 1) Qui fut le 1 er chef de corps du régiment de Sapeurs-Pompiers de Paris? Colonel Willerme 2) Après le siège de Paris en 1870 par l armée prussienne, quel mouvement révolutionnaire né au début de l année 1871 impose une nouvelle organisation aux sapeurs-pompiers? Donnez le nom de ce mouvement ainsi que le changement imposé Il s agit de La Commune. Ces dirigeants ont imposé la démilitarisation du régiment et sa formation en «corps civil de la commune» d avril à fin mai ) Quel chef de corps est à l origine du culte des morts au feu? Colonel PARIS en ) Quels sont les monuments dédiés aux morts au feu de la Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris. Où sont-ils placés? caveau des morts au feu au cimetière Montparnasse construit par la ville de Paris en 1866 et réalisé par le sculpteur Formigé monument des morts au feu de l Etat-Major crée en 1946, œuvre du sculpteur Martial 5) A partir de 1884, un officier-ingénieur va modifier le mode de fonctionnement du régiment en opérant des transformations majeures dans tous les domaines. De qui s agit-il? Major Arthur Krebs A transformé tous les matériels d intervention et de transmission du régiment, créé le principe des 24 secteurs d intervention ainsi que le centre de secours doté du départ normalisé 6) A la fin des années cinquante, l ancien département de la Seine et Oise est scindé en plusieurs départements. Quels sont ceux qui ont été rattachés au secteur du Régiment? Départements du Val de Marne, Hauts de seine, Seine Saint Denis et Val de Marne, formant la petite couronne 7) En 1946, quelle nouvelle forme de contrôle le Colonel commandant le régiment imposait-il aux militaires? Challenge de l aptitude opérationnelle, devenu CAO au début des années 1980

3 8) Qui fut le 1 er Général de la Brigade? Général Casso de HISTOIRE DE LA BRIGADE 9) En 1984, quel nouvel engin va entrainer la hausse brutale des interventions de secours à personne? PSE 10) En septembre 2002, un phénomène thermique tue 5 Sapeurs-Pompiers de Paris. Citez leurs noms et C ie d appartenance. SCH Gabreau, Cch Mottin, Irigoin, Pilorge et Cpl Larminier de la 5 e compagnie 11) En janvier 2006, le Cch Pailot trouve la mort au cours d un incendie. Combien de morts au feu le précèdent-il sur la liste de ceux figurant sur le monument de la BSPP? 83, le Sgt Pailot étant le 84 e mort au feu figurant sur la liste 12) En 1973, la BSPP met en service le plus grand centre de secours d Europe. Quel est son nom et son groupement d appartenance? Masséna, 2 e groupement d incendie 13) Quelles inscription trouve-t-on sur le drapeau de la Brigade? avers : République Française - Sapeurs-pompiers de Paris revers : Honneur et Patrie - Dévouement et Discipline 14) En quelle année a été remis le drapeau de la Brigade? en 1880 au colonel Paris par le président de la République Jules Grévy 15) A quelle date le drapeau de la Brigade a-t il été décoré de la croix de la légion d honneur? 14 juillet 1902 par le Président de la république Emile Loubet 16) Donner la composition du drapeau actuel de la Brigade? étamine avec des couronnes de chênes et de lauriers à l or fin cravate rectangulaire fer de lance en bronze hampe de 2m de long 17) La devise de la Brigade «SAUVER OU PERIR» existe depuis : ) Quel évènement a eu lieu lors de la libération de PARIS en août 1944? les pompiers de Paris sont les 1 ers à hisser le drapeau français au sommet de la tour Eiffel

4 UNIFORMOLOGIE 1) Au début du XX e siècle, quelle modification majeure intervient sur les casques des Sapeurs-Pompiers de Paris? Changement de plaque centrale L inscription «sapeurs-pompiers de Paris» disparaît au profit de la divise de la ville de Paris 2) Quelle est la devise de la ville de Paris? Que veut-elle dire? Fluctuat nec mergitur = flotte mais jamais ne sombre 3) Qui fut le créateur de la pucelle Brigade et en quelle année? Caporal-chef Clément, lauréat du concours lancé à l initiative du Capitaine Simonet en ) Quelle est la date d apparition du veston de cuir dans l équipement des sapeurs-pompiers? ) Le casque F1 a conservé des éléments traditionnels qui rappellent les casques anciens des Sapeurs- Pompiers de Paris. Lesquels? couleur nickel de la bombe plaque de couleur + insigne BSPP, distinguant les catégories de personnels (officier, s / s-officier, MDR) cimier 6) Quels sont les 2 couleurs de l uniforme des Sapeurs-Pompiers. Quelles sont les origines de ces couleurs? bleu et rouge : o couleurs du blason des échevins de la ville de Paris depuis le XVIe siècle (les gardes-pompes étant sous leur autorité, leur 1 er uniforme fut fabriqué de tissu bleu orné de parements rouge) o sont également les couleurs officielles de la ville de Paris 7) Quelles décorations ornent l emblème de la ville de Paris sur les plaques de ceinturons «plaque et verrou» de la BSPP portées lors des cérémonies? Légion d honneur 1902 (1 ère fois que remise à un corps hors action combattante) Croix du combattant 1920 Croix de la libération ) Quand fut adoptée la ceinture de feu noire et rouge portées lors des prises d armes? Servait à l entraînement de gymnastique

5 ELEMENTS DE SYMBOLE DU 18 SEPTEMBRE 9) Quand a lieu le sauvetage du caporal Thibault? Dans quel secteur? Le 09 août 1868, au 134 rue Saint-Antoine - secteur Sévigné (actuelle 11 e compagnie) 10) Avec quel agrès le caporal Thibault opère-t-il les différents sauvetages? Echelle à crochets COURS SPECIALISTES 11) Dans quels corps de métiers étaient recrutés les gardes-pompes au XVIII e siècle? Parmi les artisans cordonniers, serruriers, mécaniciens et fontainiers 12) Qui a développé les ateliers de construction et de réparation des véhicules d incendies dans les années 1880? Capitaine Arthur Krebs 13) Qui est considéré comme le fondateur du secourisme chez les Sapeurs-Pompiers français? médecin Capitaine Viger-Lepage, médecin des Sapeurs-Pompiers d Orléans 14) Les 1 ers spécialistes de la télégraphie chez les Sapeurs-Pompiers étaient des ex-sapeurs-pompiers inaptes au feu - Vrai 15) Le massage cardiaque externe a été pratiqué dès les années 50 Faux, il a été pratiqué dès les années 70 16) Comment s appelait le plan rouge dans les années 1970? - blanc, bleu, blanc, rouge 17) Au XIX e siècle, les cocher des voitures d incendie étaient? - des cochers civils

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA CREUSE 6 R. Sapeurs Pompiers 1844-1949. Répertoire numérique

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA CREUSE 6 R. Sapeurs Pompiers 1844-1949. Répertoire numérique ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA CREUSE 6 R Sapeurs Pompiers 1844-1949 Répertoire numérique Etabli par Bénédicte De La BROSSE, Vanessa MORE, assistants qualifiés de conservation du patrimoine Et publié sous

Plus en détail

Guide Pratique. Déroulement de carrière dans la filière Sapeur-Pompier Professionnel. Juin 2012

Guide Pratique. Déroulement de carrière dans la filière Sapeur-Pompier Professionnel. Juin 2012 Juin 2012 Guide Pratique Déroulement de carrière dans la filière Sapeur-Pompier Professionnel Copyright Pierre Bricout Service Départemental d Incendie et de Secours de Maine-et-Loire SOMMAIRE Préambule

Plus en détail

Catalogue Habillement

Catalogue Habillement Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Catalogue Habillement Version Octobre 2009 BANDES REFLECHISSANTES DE CASQUES casque bleue auxilliaire 3,50 casque verte santé 8,42 casque grise

Plus en détail

LIVRET D ACTIVITÉS 3ÈME DIVISION

LIVRET D ACTIVITÉS 3ÈME DIVISION LIVRET D ACTIVITÉS 3ÈME DIVISION 3 è DIVISION ROCHER DE LA MARNE Félicitations! Pendant ta visite au cimetière, tu seras un membre de la 3 ème Division, tu dois suivre les instructions sur chaque page

Plus en détail

Décret n 84-220 du 24 février 1984, réglementant l habillement du personnel du Service national de l Hygiène. Rapport de présentation

Décret n 84-220 du 24 février 1984, réglementant l habillement du personnel du Service national de l Hygiène. Rapport de présentation Décret n 84-220 du 24 février 1984, réglementant l habillement du personnel du Service national de l Hygiène Rapport de présentation C est en vertu de la loi n 81-12 du 4 mars 1981 militarisant les personnels

Plus en détail

Conférence nationale des services d'incendie et de secours Séance plénière du 1 er février 2012

Conférence nationale des services d'incendie et de secours Séance plénière du 1 er février 2012 Projet de DECRET n XXX du XXX modifiant le décret n 90-850 du 25 septembre 1990 portant dispositions communes à l ensemble des sapeurs-pompiers professionnels Publics concernés : sapeurs-pompiers professionnels

Plus en détail

Devenir sapeur-pompier de Paris - Devenir sapeur-pompier de Paris. Sapeur-pompier de Paris

Devenir sapeur-pompier de Paris - Devenir sapeur-pompier de Paris. Sapeur-pompier de Paris Sapeur-pompier de Paris L ÉTHIQUE DU SAPEUR-POMPIER DE PARIS Je ne veux connaître ni ta philosophie, ni ta religion, ni ta tendance politique, peu m importe que tu sois jeune ou vieux, riche ou pauvre,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Arrêté du 30 septembre 2013 relatif aux formations des sapeurs-pompiers professionnels NOR : INTE1315095A Publics concernés : sapeurs-pompiers

Plus en détail

DÉCORATION DE LA LÉGION D HONNEUR - GRADE CHEVALIER

DÉCORATION DE LA LÉGION D HONNEUR - GRADE CHEVALIER DÉCORATIONS FRANÇAISES DE L AMIRAL HENRI RIEUNIER (DÉBUT DE LA 2 ème PARTIE DE LA LISTE DES DÉCORATIONS) DÉCORATION DE LA LÉGION D HONNEUR - GRADE CHEVALIER Napoléon III Brevet de l ordre impérial de la

Plus en détail

INFO TRAVAUX N 10 du 21 Novembre 2014 PROJET DE CREATION DE L ESPACE MUSEAL SUR LE SITE DE SAINT-OUEN

INFO TRAVAUX N 10 du 21 Novembre 2014 PROJET DE CREATION DE L ESPACE MUSEAL SUR LE SITE DE SAINT-OUEN INFO TRAVAUX N 10 du 21 Novembre 2014 PROJET DE CREATION DE L ESPACE MUSEAL SUR LE SITE DE SAINT-OUEN Objet de ce numéro: POUR CET ANTEPENULTIEME NUMERO D INFO TRAVAUX NOUS VOUS PROPOSONS UN PORTOFOLIO

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique. PARTIE PERMANENTE Armée de terre

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique. PARTIE PERMANENTE Armée de terre BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES Edition Chronologique PARTIE PERMANENTE Armée de terre INSTRUCTION N 306/DEF/DCG/OIE/2 relative à la formation des personnels sous contrat non officiers de la brigade de sapeurs-pompiers

Plus en détail

Protocole et organisation des cérémonies commémoratives

Protocole et organisation des cérémonies commémoratives Protocole et organisation des cérémonies commémoratives Organisation et déroulement actualisé en 2014 Les cérémonies publiques sont organisées sur ordre du gouvernement. Le maire est responsable du déroulement

Plus en détail

Règlement de la Compagnie des sapeurs-pompiers du Grand-Saconnex

Règlement de la Compagnie des sapeurs-pompiers du Grand-Saconnex Règlement de la Compagnie des sapeurs-pompiers du Grand-Saconnex LC 45 431 du 7 novembre 2013 (Entrée en vigueur : 8 octobre 2014) Dans le présent document, les termes employés pour désigner des personnes

Plus en détail

drouot christophe joron-derem

drouot christophe joron-derem drouot christophe joron-derem commissaire-priseur Lundi 15 & mardi 16 juin 2015-1 - - 2 - Vente AuX enchères publiques lundi 15 juin à 14h du lot 1 à 316 et mardi 16 juin à 14h du lot 317 à 638 Hôtel drouot

Plus en détail

Organisation de la défense incendie à Genève

Organisation de la défense incendie à Genève Organisation de la défense incendie à Genève L organisation de la défense incendie à Genève est régie notamment par les articles 11 à 23 de la «loi sur l organisation et l intervention des sapeurs-pompiers»

Plus en détail

Chapitre 6 Directives relatives à la tenue

Chapitre 6 Directives relatives à la tenue Chapitre 6 Directives relatives à la tenue 1. Les Instructions sur la tenue des Forces canadiennes (A-AD-265-000/AG-001) donnes les directives relatives à l apparence personnelle et au port de l uniforme

Plus en détail

Organisation des corps de sapeurs-pompiers communaux Arrêtés relatifs à l'application du décret n 53-170 du 7 mars 1953.

Organisation des corps de sapeurs-pompiers communaux Arrêtés relatifs à l'application du décret n 53-170 du 7 mars 1953. Organisation des corps de sapeurs-pompiers communaux Arrêtés relatifs à l'application du décret n 53-170 du 7 mars 1953. Effectifs, armement et encadrement des corps de sapeurs-pompiers communaux (Journal

Plus en détail

Prévenir la récidive des mineurs

Prévenir la récidive des mineurs Prévenir la récidive des mineurs Le parcours individualisé réparation citoyenneté à la préfecture de Police LE «PARCOURS INDIVIDUALISÉ RÉPARATION CITOYENNETÉ» EN 8 QUESTIONS Pourquoi un parcours individualisé

Plus en détail

Répertoire numérique

Répertoire numérique Archives municipales Fonds des Archives municipales de Saint-Jean de Maurienne Répertoire numérique Cote : FR.AC073. Série H Affaires militaires 2010 Alban LEVET Archiviste communal Espace culturel et

Plus en détail

REGLEMENTATION DES PORTES-DRAPEAUX

REGLEMENTATION DES PORTES-DRAPEAUX REGLEMENTATION DES PORTES-DRAPEAUX Créé par arrêté ministériel du 26 juillet 1961, le diplôme d honneur de porte-drapeau est refondé par l arrêté du 13 octobre 2006, publié au journal officiel du 20 octobre

Plus en détail

Les formations TAP de Commandement et de Soutien des TdM

Les formations TAP de Commandement et de Soutien des TdM Les formations TAP de Commandement et de Soutien des TdM Avant-propos Sources : d après des articles sur le Forum des Insignes et Médailles Il n est pas simple de s y retrouver dans les insignes des formations

Plus en détail

«La mémoire de la Grande Guerre à travers les monuments aux morts»

«La mémoire de la Grande Guerre à travers les monuments aux morts» Aurélien Quénéa 3 ème C «La mémoire de la Grande Guerre à travers les monuments aux morts» Plouégat-Guerrand le : 11 /11/2012 Toutes les communes de France, de la plus peuplée à la plus petite du monde

Plus en détail

AJ/53 ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES ARTS DÉCORATIFS

AJ/53 ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES ARTS DÉCORATIFS AJ/53 ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES ARTS DÉCORATIFS Intitulé : ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES ARTS DÉCORATIFS (ENSAD). Niveau de classement : fonds. Dates extrêmes : 1766-1972. Importance matérielle :

Plus en détail

Le Corps des Sapeurs-Pompiers. vous souhaitent la Bienvenue CIS OBERENTZEN

Le Corps des Sapeurs-Pompiers. vous souhaitent la Bienvenue CIS OBERENTZEN Le Corps des Sapeurs-Pompiers d OBERENTZEN vous souhaitent la Bienvenue Rédaction : Adjudant-Chef Patrick SCHMIDT JANVIER 2006 Moyens véhicules Le Corps des Sapeurs Pompiers L engagement Moyens matériels

Plus en détail

Le protocole à l usage des maires

Le protocole à l usage des maires MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Le protocole à l usage des maires LA CÉLÉBRATION DES FÊTES NATIONALES ET COMMÉMORATIVES «Les cérémonies publiques sont organisées sur ordre du Gouvernement ou à l initiative d

Plus en détail

Présentation du. Bac Pro Sécurité Prévention

Présentation du. Bac Pro Sécurité Prévention Présentation du Bac Pro Sécurité Prévention Les métiers de la Sécurité Publique Gardien de la paix (Police nationale) Gendarme (Gendarmerie nationale) Policier Municipal (Mairie) Garde Champêtre Municipal

Plus en détail

Guerre électronique et chiffrement Par Daniel TANT

Guerre électronique et chiffrement Par Daniel TANT Association des Réservistes du Chiffre et de la Sécurité de l Information Guerre électronique et chiffrement Par Daniel TANT De tous temps les hommes ont éprouvé le besoin de communiquer. Le Romains pratiquaient

Plus en détail

ANNEXE 2 REFERENTIEL D EVALUATION

ANNEXE 2 REFERENTIEL D EVALUATION ANNEXE 2 REFERENTIEL D EVALUATION 1 Objectifs de l évaluation L évaluation, réalisée par un jury d évaluation, permet de mesurer ou d apprécier, à l aide de critères adaptés, l atteinte, par le sapeur-pompier,

Plus en détail

1790 SECTION DES MEDAILLES MILITAIRES DE GAREOULT

1790 SECTION DES MEDAILLES MILITAIRES DE GAREOULT 1790 SECTION DES MEDAILLES MILITAIRES DE GAREOULT GUIDE PRATIQUE DU PORTE- DRAPEAU La garde du drapeau d une U.D. ou d une section est confiée à son Président qui le confie à son tour à son Porte-Drapeau

Plus en détail

DÉCORATIONS OFFICIELLESFRANÇAISES ORDRE D HONNEUR D HONNEUR LES GRAND CROIX CROIX ET PLAQUE ENSEMBLE GRAND OFFICIER SE PORTE AVEC LA CROIX D OFFICIER

DÉCORATIONS OFFICIELLESFRANÇAISES ORDRE D HONNEUR D HONNEUR LES GRAND CROIX CROIX ET PLAQUE ENSEMBLE GRAND OFFICIER SE PORTE AVEC LA CROIX D OFFICIER DÉCORATIONS OFFICIELFRANÇAISES TOUS INSIGNES FABRIQUÉS PAR LA MONNAIE DE PARIS SONT CONFORMES AUX NORMES OFFICIEL ATTENTION AUX FAUX INSIGNES. ORDRE DE LA ORDRE DE DE LA ORDRE DE LA LA GRAND ET PLAQUE

Plus en détail

Dossier réalisé par le Service juridique de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France à jour au 1 er février 2009

Dossier réalisé par le Service juridique de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France à jour au 1 er février 2009 LA REMUNERATION DES SAPEURS-POMPIERS PROFESSIONNELS Dossier réalisé par le Service juridique de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France à jour au 1 er février 2009 SOMMAIRE Pages Rémunération

Plus en détail

I. QU EST-CE-QU UN SERGENT DE SAPEURS-POMPIERS PROFESSIONNELS?

I. QU EST-CE-QU UN SERGENT DE SAPEURS-POMPIERS PROFESSIONNELS? Service Départemental d Incendie et de Secours de Meurthe-et-Moselle 27 clos du cardinal Mathieu 54000 NANCY Internet : www.sdis54.fr EXAMEN PROFESSIONNEL D ACCES PAR VOIE D AVANCEMENT AU GRADE DE SERGENT

Plus en détail

Engagement «Enduro 2014»

Engagement «Enduro 2014» Engagement «Enduro 2014» Le service de l aide à la conduite AIC a prêté main forte à l académie de police de Savatan du dimanche 28 septembre au vendredi 3 octobre 2014 pour animer la régie mise en place

Plus en détail

LC 21 431. Le CSPV fait partie de l unité incendie et secours urbains du service d incendie et de secours de la Ville de Genève.

LC 21 431. Le CSPV fait partie de l unité incendie et secours urbains du service d incendie et de secours de la Ville de Genève. Règlement du corps des sapeurs-pompiers volontaires de la Ville de Genève LC Adopté par le Conseil administratif le 8 novembre 0 Approuvé par le Département de la sécurité le octobre 0 Entrée en vigueur

Plus en détail

Les armoiries des familles de bâtisseurs

Les armoiries des familles de bâtisseurs OUTIL D EXPLOITATION LES ARMOIRIES DES FAMILLES DES BÂTISSEURS 1. L HERALDIQUE LES ARMOIRIES Broderie de Bayeux, XIe siècle, Centre Guillaume le Conquérant, Bayeux. Les armoiries sont des emblèmes qui

Plus en détail

Officiers de Garde Groupement (O.G.G.) Officiers de Garde Compagnie (O.G.C.)

Officiers de Garde Groupement (O.G.G.) Officiers de Garde Compagnie (O.G.C.) DVP-2.3.1 / 15-01 Note de Opérationnelle N.S.O. 2015-01 Version 1.0 Interventions payantes Bureau Procédures Opérationnelles et Plans de Secours Date de parution : 22 décembre 2014 Date de mise en application

Plus en détail

LE BLEUET DE FRANCE LE BLEUET DE FRANCE

LE BLEUET DE FRANCE LE BLEUET DE FRANCE 1 LE BLEUET DE FRANCE LE BLEUET DE FRANCE La «Grande Guerre» laisse plus de 20 millions de blessés et d invalides dont certains, gravement mutilés, ne peuvent plus travailler. La Nation reconnaissante

Plus en détail

BSPP/BCOM/2014-015/SGT GM

BSPP/BCOM/2014-015/SGT GM BSPP/BCOM/2014-015/SGT GM LVV est un site qui va s imposer comme un lieu incontournable de la BSPP. Le complexe, destiné à accueillir de nombreux bâtiments, est situé dans un parc de 13 hectares à la jonction

Plus en détail

Ordonnance du DDPS concernant l équipement personnel des militaires

Ordonnance du DDPS concernant l équipement personnel des militaires Ordonnance du DDPS concernant l équipement personnel des militaires (OEPM-DDPS) 514.101 du 9 décembre 2003 (Etat le 1 er janvier 2010) Le Département fédéral de la défense, de la protection de la population

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE SAPEUR POMPIER SAISONNIER

DOSSIER DE CANDIDATURE SAPEUR POMPIER SAISONNIER Groupement des Ressources Humaines Date de réception du dossier (réservé au SDIS 38) DOSSIER DE CANDIDATURE SAPEUR POMPIER SAISONNIER Le présent dossier obligatoirement accompagné des pièces demandées

Plus en détail

Arrêté du 8 avril 2015 fixant les tenues, uniformes, équipements, insignes et attributs des sapeurs-pompiers

Arrêté du 8 avril 2015 fixant les tenues, uniformes, équipements, insignes et attributs des sapeurs-pompiers Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises Arrêté du 8 avril 2015 fixant les tenues, uniformes, équipements, insignes et attributs des sapeurs-pompiers SG-ESO Sous-direction des

Plus en détail

DESCRIPTIF DES FORMATIONS SAPEURS-POMPIERS

DESCRIPTIF DES FORMATIONS SAPEURS-POMPIERS DESCRIPTIF DES FORMATIONS SAPEURS-POMPIERS 0. Flux hiérarchique et formation 1. Formation de base 1.1 Ecole de formation 1.2 Ecole de formation pour entreprises 2. Formation de base étendue 2.1 Ecole de

Plus en détail

Das Gemeindegesetz - F G A - GESETZLICHE BASIS - 13 - Chapitre 9. Du service d'incendie et de sauvetage. Art. 100. Art. 101. Art.

Das Gemeindegesetz - F G A - GESETZLICHE BASIS - 13 - Chapitre 9. Du service d'incendie et de sauvetage. Art. 100. Art. 101. Art. Das Gemeindegesetz Das neue Gemeindegesetz wurde im Memorial Nr.64 vom 13.12.1988 veröffentlicht. Die unter Kapitel 9 aufgeführten Artikel 100 bis 102 betreffen den Feuerwehr- und Rettungsdienst. Chapitre

Plus en détail

DESCRIPTIF DES FORMATIONS SAPEURS-POMPIERS

DESCRIPTIF DES FORMATIONS SAPEURS-POMPIERS REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département des constructions et des technologies de l'information Sécurité civile Service formation DESCRIPTIF DES FORMATIONS SAPEURS-POMPIERS 1. Formation de base 1.1 Ecole

Plus en détail

Les grades chez les sapeurs-pompiers.

Les grades chez les sapeurs-pompiers. Les grades chez les sapeurs-pompiers. Quels sont les grades que vous connaissez chez les pompiers? Objectif A l issue de la séquence, les JSP seront capables individuellement de: Énumérer par écrit les

Plus en détail

I L ATTRIBUTION DE DIPLOMES D HONNEUR DE PORTE-DRAPEAU

I L ATTRIBUTION DE DIPLOMES D HONNEUR DE PORTE-DRAPEAU I L ATTRIBUTION DE DIPLOMES D HONNEUR DE PORTE-DRAPEAU Créé par arrêté ministériel du 26 juillet 1961, le diplôme d honneur de porte-drapeau est refondé par l arrêté du 13 octobre 2006, publié au journal

Plus en détail

Service de Défense Incendie et de Secours Terre-Sainte

Service de Défense Incendie et de Secours Terre-Sainte Service de Défense Incendie et de Secours Terre-Sainte Présentation et historique Le Service de Défense Incendie et de Secours (SDIS) de Terre-Sainte est né de la fusion en 2001 de huit corps de sapeurs

Plus en détail

Règlement de la Compagnie des Sapeurs-Pompiers de Veyrier LC 45 431. du 1 er avril 1991 (Entrée en vigueur : 1 er janvier 1991)

Règlement de la Compagnie des Sapeurs-Pompiers de Veyrier LC 45 431. du 1 er avril 1991 (Entrée en vigueur : 1 er janvier 1991) Règlement de la Compagnie des Sapeurs-Pompiers de Veyrier LC 45 431 du 1 er avril 1991 (Entrée en vigueur : 1 er janvier 1991) Art. 1 Définition 1 Conformément à la loi cantonale du 25 janvier 1990, sur

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique n 15 du 18 avril 2008. PARTIE PERMANENTE Etat-Major des Armées (EMA) Texte n 5

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique n 15 du 18 avril 2008. PARTIE PERMANENTE Etat-Major des Armées (EMA) Texte n 5 BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES Edition Chronologique n 15 du 18 avril 2008 PARTIE PERMANENTE Etat-Major des Armées (EMA) Texte n 5 INSTRUCTION N 21/DEF/EMA/ESMG relative à la tenue des aumôniers militaires.

Plus en détail

La formation et la carrière des Candidats Militaires de Réserve (CMR) - Nouvelle mouture

La formation et la carrière des Candidats Militaires de Réserve (CMR) - Nouvelle mouture La formation et la carrière des Candidats Militaires de Réserve (CMR) - Nouvelle mouture La Réserve est une composante essentielle pour l exécution des missions des Forces armées dans le cadre de nos obligations

Plus en détail

Les symboles français

Les symboles français Fiche Pédagogique Les symboles français Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif 2 Fiche élève. 3-4 Fiche professeur.5-6 Transcription.7 Sources. 8 1 Tableau descriptif Niveau A2 Descripteur CECR,

Plus en détail

de Paris La Brigade de Sapeurs-Pompiers Depuis toujours, Ses missions :

de Paris La Brigade de Sapeurs-Pompiers Depuis toujours, Ses missions : REportage La Brigade de Sapeurs-Pompiers Depuis toujours, Au Vieux Campeur collabore avec les acteurs français du secourisme et du sauvetage : Gendarmerie Nationale, Sécurité Civile, CRS de montagne, Sapeurs-pompiers

Plus en détail

Le présent document vous est remis ce jour en version provisoire.

Le présent document vous est remis ce jour en version provisoire. 16/09/200916/09/200916/09/200916/09/2009 1/26 FEDERATION NATIONALE DES ASSOCIATIONS DE SAPEURS POMPIERS DE PARIS FNASPP/2008/05 Edition : Provisoire Indice : 2 DOCUMENTATION FEDERALE Date : 13 /05/ 2008

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE SAPEURS-POMPIERS SAISONNIERS

DOSSIER DE CANDIDATURE SAPEURS-POMPIERS SAISONNIERS DOSSIER DE CANDIDATURE SAPEURS-POMPIERS SAISONNIERS FICHE D ENGAGEMENT PHOTO Nom :... Prénoms :... Nom de jeune fille :... Date de naissance :... Lieu de naissance (+ N du dépt):... Âge :.. Féminin Masculin

Plus en détail

Série R (Affaires militaires, guerre) Garde nationale et autres corps spéciaux

Série R (Affaires militaires, guerre) Garde nationale et autres corps spéciaux ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE LA HAUTE-VIENNE Série R (Affaires militaires, guerre) Garde nationale et autres corps spéciaux (1804-1940) Répertoire numérique détaillé de la sous-série 4 R Par M. Catherine

Plus en détail

Appel aux candidats. 65 sapeurs-pompiers volontaires (h/f).

Appel aux candidats. 65 sapeurs-pompiers volontaires (h/f). ANNEXE 1 : Appel à candidats Extrait des délibérations des Conseils de zone des 26 octobre et 14 décembre 2015 ayant pour objet : PROCEDURE DE RECRUTEMENT DU PERSONNEL DU CADRE DE BASE. ZONE DE SECOURS

Plus en détail

ARRETE PREFECTORAL 850 DU 4 MARS 1996

ARRETE PREFECTORAL 850 DU 4 MARS 1996 ARRETE PREFECTORAL 850 DU 4 MARS 1996 PREFECTURE DES BOUCHES DU RHÔNE Cabinet Service Interministériel Régional des Affaires Civiles et Economiques de Défense de De la Protection Civile Rèf : 850 Affaire

Plus en détail

Remise des insignes de chevalier dans l Ordre national de la Légion d honneur au Colonel Patrick Bauthéac

Remise des insignes de chevalier dans l Ordre national de la Légion d honneur au Colonel Patrick Bauthéac 2013 Remise des insignes de chevalier dans l Ordre national de la Légion d honneur Vendredi 25 janvier 2013, à 16 heures, Palais Préfectoral à Nice Contact Presse : SDIS 06 : Laurence CALATAYUD 04.93.22.76.25

Plus en détail

RALLYE PÉDESTRE FAMILIAL

RALLYE PÉDESTRE FAMILIAL PARC DES CHAMPS-DE-BATAILLE RALLYE PÉDESTRE FAMILIAL Parcours approximatif: 2 km Départ: Musée des plaines d Abraham, 835 avenue Wilfrid-Laurier, Québec Carte disponible en ligne ou au centre d information

Plus en détail

Les sapeurs-pompiers Catalogue de l exposition présentée par les archives de Meudon de juin à décembre 2012.

Les sapeurs-pompiers Catalogue de l exposition présentée par les archives de Meudon de juin à décembre 2012. Les sapeurs-pompiers Catalogue de l exposition présentée par les archives de Meudon de juin à décembre 2012. Sommaire Les sapeurs-pompiers de Paris 3 Les premiers sapeurspompiers de Meudon 5 Les pompes

Plus en détail

Formation continue pour l année 2006 des formateurs aux premiers secours en équipe

Formation continue pour l année 2006 des formateurs aux premiers secours en équipe Paris, le 10 février 2006 DIRECTION DE LA DEFENSE ET DE LA SECURITE CIVILES SOUS-DIRECTION DES SAPEURS-POMPIERS ET DES ACTEURS DU SECOURS BUREAU DU VOLONTARIAT, DES ASSOCIATIONS ET DES RESERVES COMMUNALES

Plus en détail

Diplôme Inter-Universitaire des Services de Santé et de Secours Médical des Services Départementaux d Incendie et de Secours

Diplôme Inter-Universitaire des Services de Santé et de Secours Médical des Services Départementaux d Incendie et de Secours Diplôme Inter-Universitaire des Services de Santé et de Secours Médical des Services Départementaux d Incendie et de Secours Santé Publique Santé Travail Travail d Application Tutoré année 2007 Première

Plus en détail

Le Président, à Mesdames et Messieurs les Maires et Présidents

Le Président, à Mesdames et Messieurs les Maires et Présidents Circulaire n 05/2013 Cl. C 4311 Colmar, le 25/01/2013 C E N T R E d e G E S T I O N d u H A U T - R H I N F o n c t i o n P u b l i q u e T e r r i t o r i a l e 2 2, r u e W i l s o n 6 8 0 27 C O L M

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Nouméa, le 30 septembre 2015

DOSSIER DE PRESSE. Nouméa, le 30 septembre 2015 CABINET DOSSIER DE PRESSE Nouméa, le 30 septembre 2015 Les Rencontres de la Sécurité 2015, ayant pour ancienne dénomination les Journées de la Sécurité Intérieure (2012, date de la dernière édition en

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode Lire une architecture. I. Présenter le bâtiment, le monument à identifier. Classe : 4ème

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode Lire une architecture. I. Présenter le bâtiment, le monument à identifier. Classe : 4ème HISTOIRE DES ARTS Classe : 4ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : Premier Empire Thématique : Mécénat Arts, Etats, pouvoir Sujet : Comment ce monument célèbre t -il la Révolution et l

Plus en détail

Cou r age et dévouement

Cou r age et dévouement COURAGE ET DéVOUEMENT Le 3 mai 1996, le texte officialisant la départementalisation des services d incendie et de secours paraît enfin au journal officiel, scellant ainsi leur destinée. Le métier de sapeur-pompier

Plus en détail

Activités et espoirs du drapeau de la dualité canadienne 2008 et au-delà.

Activités et espoirs du drapeau de la dualité canadienne 2008 et au-delà. Activités et espoirs du drapeau de la dualité canadienne 2008 et au-delà. L'année 2008 a promis d'être exceptionnelle pour le drapeau de la dualité canadienne pour sa 14ème année, en vue de promouvoir

Plus en détail

Formation d adaptation aux activités SPV de:

Formation d adaptation aux activités SPV de: Formation d adaptation aux activités SPV de: - Module chef d équipe - Module chef d agrès Transverse - Module chef d agrès 1 Equ Secours à Personne - Module chef d agrès 1 Equ Opérations Diverses - Module

Plus en détail

Une Rentrée en Images

Une Rentrée en Images Une Rentrée en Images Arles, inscrite au Patrimoine mondial de l UNESCO, est fortement marquée par son histoire depuis l Antiquité. Dans le cadre de la «Rentrée en images», nous vous proposons un parcours

Plus en détail

LE PREFET DE LA REUNION OFFICIER DE LA LEGION D HONNEUR

LE PREFET DE LA REUNION OFFICIER DE LA LEGION D HONNEUR PRÉFECTURE DE LA REUNION CABINET Saint-Denis, le 27 février 2007 ------- ETAT MAJOR DE ZONE ET DE PROTECTION CIVILE DE L OCEAN INDIEN ------- ARRÊTÉ N 677 Portant interdiction pour les stations service(sauf

Plus en détail

Convention intercommunale pour la défense contre l'incendie et les éléments naturels

Convention intercommunale pour la défense contre l'incendie et les éléments naturels Convention intercommunale pour la défense contre l'incendie et les éléments naturels En complément à la convention d exploitation du Centre de Secours Incendie (CSI) de Crans-Montana-Aminona du 1 er janvier

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CAMPAGNE DE COMMUNICATION POUR LA PROMOTION ET LE RECRUTEMENT DE SAPEURS-POMPIERS

DOSSIER DE PRESSE CAMPAGNE DE COMMUNICATION POUR LA PROMOTION ET LE RECRUTEMENT DE SAPEURS-POMPIERS DOSSIER DE PRESSE CAMPAGNE DE COMMUNICATION POUR LA PROMOTION ET LE RECRUTEMENT DE SAPEURS-POMPIERS Jeudi 27 août 2015 Salle du conseil d administration SDIS de la Corrèze - Tulle Contact Presse Sandrine

Plus en détail

Animations. Visites. Expositions. Conférences. Samedi 19 et dimanche 20 septembre 2015

Animations. Visites. Expositions. Conférences. Samedi 19 et dimanche 20 septembre 2015 Animations Visites Samedi 19 et dimanche 20 septembre 2015 Expositions Conférences Hôtel de ville En ville VISITES GUIDÉES Samedi 19 et dimanche 20 septembre à 15 h. Durée : 1 heure 30 Rendez-vous esplanade

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONGRES 2012 A PARIS

COMPTE RENDU DU CONGRES 2012 A PARIS COMPTE RENDU DU CONGRES 2012 A PARIS Le 55 ème congrès de la Fédération Nationale des Associations de Sapeurs-Pompiers de Paris, s est déroulé du 23 au 25 mars 2012 à PARIS. C est l amicale PARIS 75 sous

Plus en détail

LES FEUX D HABITATION À PARIS

LES FEUX D HABITATION À PARIS BRIGADE DE SAPEURS-POMPIERS DE PARIS LES FEUX D HABITATION À PARIS I GÉNÉRALITÉS En France, les feux tuent environ 800 personnes chaque année, soit 1 décédé pour 77 500 habitants. Sur le secteur de la

Plus en détail

Présentation du nouveau véhicule de secours «BEA» (bras élévateur aérien) du CIS Fodéré

Présentation du nouveau véhicule de secours «BEA» (bras élévateur aérien) du CIS Fodéré 2013 Présentation du nouveau véhicule de secours «BEA» (bras élévateur aérien) du CIS Fodéré Vendredi 29 novembre 2013, à 15 heures 45, Centre d incendie et de secours à Nice Contact Presse : SDIS 06 :

Plus en détail

P a r c o u r s d é c o u v e r t e

P a r c o u r s d é c o u v e r t e P a r c o u r s d é c o u v e r t e L Arc de triomphe P A R I S / Î L E - D E - F R A N C E j e u n e p u b l i c Bonjour et bienvenue à l Arc de triomphe Je suis très heureux de t accueillir à l Arc de

Plus en détail

Profil de notre Service de Sécurité Incendie

Profil de notre Service de Sécurité Incendie 2014 Profil de notre Service de Sécurité Incendie LA CASERNE Le Service de Sécurité Incendie de Verchères est installé dans la nouvelle caserne située au 450 rue Duvernay, depuis le 1 er avril 2009. L

Plus en détail

Des robes artisanales qui viennent droit du cœur. Le hanbok

Des robes artisanales qui viennent droit du cœur. Le hanbok Des robes artisanales qui viennent droit du cœur Le hanbok 8 9 Le hanboket son histoire Hanbok signifie littéralement vêtement coréen et désigne le costume traditionel que les habitants de la péninsule

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR l'association des JSP de la Benauge

REGLEMENT INTERIEUR l'association des JSP de la Benauge REGLEMENT INTERIEUR l'association des JSP de la Benauge Article 1 : BUT Le règlement intérieur vient compléter les dispositions des statuts de l association des jeunes Sapeurs-Pompiers de la Benauge Article

Plus en détail

s apprend en naviguant Brochure de jeux à destination des enfants

s apprend en naviguant Brochure de jeux à destination des enfants Paris s apprend en naviguant Brochure de jeux à destination des enfants amuse toi en découvrant Paris: à chacun sa difficulté de jeux Facile Moyen Difficile 2 Retrouve les réponses dans la brochure adulte

Plus en détail

PARIS. Ville Lumière

PARIS. Ville Lumière PARIS Ville Lumière Paris 1. Paris est la capitale de la France et se trouve dans la région appelée Ile-de-France. 2. Paris est traversée par la Seine qui sépare la Rive Droite de la Rive Gauche. 3. Aujourd

Plus en détail

SAVE THE DATE VENDREDI 2 OCTOBRE 2015 9H 18H GARE MARITIME DE NOUMEA

SAVE THE DATE VENDREDI 2 OCTOBRE 2015 9H 18H GARE MARITIME DE NOUMEA NOUVELLE-CALEDONIE SAVE THE DATE VENDREDI 2 OCTOBRE 2015 9H 18H GARE MARITIME DE NOUMEA L EVENEMENT Organisation annuelle sur le territoire national depuis 2007 (ancienne dénomination : Journée de la Sécurité

Plus en détail

Modernisation de la politique de gestion

Modernisation de la politique de gestion Modernisation de la politique de gestion humaines militaires des ressources 16 novembre 2006 Les conditions de l exercice Objectif de modernisation RH Les 4 axes de la modernisation mettre la compétence

Plus en détail

NOR/INT/E/02/00200/C

NOR/INT/E/02/00200/C DIRECTION DE LA DÉFENSE ET DE LA SÉCURITÉ CIVILES SOUS-DIRECTION DES SAPEURS-POMPIERS BUREAU DE LA FORMATION ET DES ASSOCIATIONS DE SECURITE CIVILE AFFAIRE SUIVIE PAR J. M. PRUDHOMMEAUX : 01 56 04 72 67

Plus en détail

expositions animations découverte visites concerts performances journée médiévale histoire

expositions animations découverte visites concerts performances journée médiévale histoire journée médiévale expositions animations découverte visites concerts performances histoire Château de Vincennes >>> Avenue de Paris Circuits par le Service historique de la Défense Inscription préalable

Plus en détail

Le lycée Jules Verne, un bel outil dont nous sommes fiers dans le quartier

Le lycée Jules Verne, un bel outil dont nous sommes fiers dans le quartier Mai 2008 Le lycée Jules Verne, un bel outil dont nous sommes fiers dans le quartier La plupart des riverains connaissent le lycée, à l occasion des portes ouvertes ou du repas annuel de l Association.

Plus en détail

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère.

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ------------- DECRET N 2014-288 fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. LE PREMIER MINISTRE, CHEF

Plus en détail

Le Plan ORSEC National

Le Plan ORSEC National Décret n 93-1288 du 17 novembre 1993, adoptant le Plan national d organisation des secours (ORSEC) Le Président de la République, Vu la Constitution, notamment en ses articles 37 et 65 ; Vu la loi n 64-53

Plus en détail

L atelier départemental du SDIS 06

L atelier départemental du SDIS 06 L atelier départemental du SDIS 06 Le Groupement fonctionnel «Technique» Au sein de la sous-direction technique et des systèmes d information, le groupement fonctionnel technique (GFTE), placé sous l autorité

Plus en détail

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur..

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. Fiche Pédagogique Le 14 juillet Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. 6 Transcription 7 Sources 8 1 Tableau descriptif Niveau A2 Descripteur CECR, compréhension

Plus en détail

La liberté guidant le peuple sur les barricades

La liberté guidant le peuple sur les barricades La liberté guidant le peuple sur les barricades Eugène DELACROIX 1830 Une étrange lumière Le soleil brille à travers la fumée de la poudre. Les écrits nous disent que nous sommes en début de matinée et

Plus en détail

1. L ordre protocolaire

1. L ordre protocolaire 1. L ordre protocolaire Les cérémonies publiques sont les cérémonies organisées sur ordre du Gouvernement ou à l initiative d une autorité publique. Lorsque les autorités, dans les cérémonies publiques,

Plus en détail

Règlement interne du Service d'incendie et de Secours des Montagnes neuchâteloises (SISMN) LE CONSEIL COMMUNAL DE LA VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS

Règlement interne du Service d'incendie et de Secours des Montagnes neuchâteloises (SISMN) LE CONSEIL COMMUNAL DE LA VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS 12 janvier 2011 Règlement interne du Service d'incendie et de Secours des Montagnes neuchâteloises (SISMN) LE CONSEIL COMMUNAL DE LA VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS Vu le règlement organique du Service d'incendie

Plus en détail

CHARTE GRAPHIQUE PRINCIPES ET NORMES DE REPRODUCTION DU LOGOTYPE OFFICIEL DE LA LIGUE FÉMININE DE HANDBALL JUILLET 2009. Ref.

CHARTE GRAPHIQUE PRINCIPES ET NORMES DE REPRODUCTION DU LOGOTYPE OFFICIEL DE LA LIGUE FÉMININE DE HANDBALL JUILLET 2009. Ref. CHARTE GRAPHIQUE PRINCIPES ET NORMES DE REPRODUCTION DU TYPE OFFICIEL DE LA LIGUE FÉMININE DE HANDBALL JUILLET 2009 Ref.: V2-16/07/09 PRÉAMBULE La charte graphique de la Ligue Féminine de Handball est

Plus en détail

Le Souvenir français 20h30 Salle des fêtes HDV

Le Souvenir français 20h30 Salle des fêtes HDV Le Souvenir français 20h30 Salle des fêtes HDV Déroulé : 14h30 : Accueil du Ministre de la Défense 15h00 : Allocution de J Y Le Drian morts 15h45 : Dépôt de gerbe au Monument aux 18h30 : concert 20h30

Plus en détail

16 ANS ET ALORS? 1 16 ans et alors?

16 ANS ET ALORS? 1 16 ans et alors? 16 ANS ET ALORS? 1 16 ans et alors? À 16 ANS QUELS CHANGEMENTS? SEJOURS ESTIVAUX Tu dois te faire recenser et t inscrire à la journée d appel Tu as ta propre carte vitale et tu dois déclarer un médecin

Plus en détail

Formations d ambulanciers. Ordre de Malte France, une force au service du plus faible

Formations d ambulanciers. Ordre de Malte France, une force au service du plus faible Formations d ambulanciers Ordre de Malte France, une force au service du plus faible Qui sommes-nous? Association reconnue d utilité publique depuis 1928, l Ordre de Malte France affirme les valeurs qui

Plus en détail

La mathématique des drapeaux

La mathématique des drapeaux Congrès SBPMef Mardi 25 Août 2015 Introduction Lors d un concours radiophonique, la question suivante a été posée : Tous les drapeaux européens sont-ils rectangles? Réponse donnée : oui Réponse attendue

Plus en détail

WARMERIVILLE CLAIR ET NET SEPTEMBRE 2011

WARMERIVILLE CLAIR ET NET SEPTEMBRE 2011 WARMERIVILLE CLAIR ET NET N 39 LE MOT DU MAIRE WARMERIVILLE CLAIR ET NET SEPTEMBRE 2011 L actualité communale est souvent alimentée par la nouvelle qui se répand de bouche à oreilles sans garantie d exactitude.

Plus en détail