Notre enquête chez les pompiers de Dottignies

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Notre enquête chez les pompiers de Dottignies"

Transcription

1 Notre enquête chez les pompiers de Dottignies

2 Questions proposées pour notre enquête chez les pompiers Equipe 1 (Emilie, Laura, Arnaud, Myriem) 1. Qu est-ce que vous avez dans les bonbonnes que vous portez sur le dos? C est de l air pour pouvoir respirer r quand il y a beaucoup de fumées. 2. Comment devenir pompier? Il faut avoir dix-huit ans. On doit arrêter à soixante ans. On doit passer des examens : -des examens physiques pour voir s ils sont de bons sportifs - des examens médicaux pour voir s ils sont en bonne santé - des examens écrits : ils doivent connaître auss théorie, la physique, la chimie 3. Quelles peuvent être les causes d un incendie? Il faut trois choses : de l air, une matière inflammable, et de la chaleur, du feu 4. Comment faites-vous de la mousse? Il l faut trois choses : de l air, du savon, de l eau. Il faut de nombreux petits trous pour avoir beaucoup de bulles

3 Equipe 2 (Valentin, Duncam, Austin, Ryan) 1.Comment fabrique-t-on de la mousse? On prend du savon qui ressemble ressemble au produit de vaisselle. On ajoute de l eau très vite et on utilise un grillage plein de petits trous 2.Comment fabrique-t-on des vestes résistantes aux flammes? Avant, elles étaient faites en cuir. Maintenant elles sont faites en Nomex. 3.Comment retrouver faites-vous les gens dans pour un incendie? On écoute les gens crier ou tousser. On regarde aux fenêtres, dans les chambres si c est la nuit, ou dans les autres pièces 4.Est-ce qu on vous appelle pour autre chose qu un incendie? Quand Quand des arbres sont déracinés. Pour récupérer des animaux ou des êtres humains qui sont bloqués en hauteur. Quand il y a des accidents de voitures pour désincarcérer les gens. Quand il y a des noyés. Quand l y a des maisons qui se sont effondrées. Quand ilil y a un accident d avion. camion--citerne s est renversé. Pour Quand il y a une inondation. Pour nettoyer la route quand un camion tuer les guêpes ; les abeilles, c est interdit de les tuer.

4 Equipe 3 (Elsa, Dylan, Quentin, Alexandre) 1. Combien de litres d eau avez-vous besoin pour éteindre un feu? Un verre d eau dans les trente secondes, un seau d eau dans les trois minutes et ensuite des baignoires d eau 2. Comment faites-vous pour éteindre un hôtel en feu? Il faut d abord faire évacuer tous les gens g le plus vite possible. Partout il y a des sorties de secours indiquées par des petits dessins. On monte la grande échelle pour aller chercher les gens aux étages. 3. Quand la sirène ne va pas, comment faites-vous pour être avertis? Les pompiers ont des bips. Quand ils sonnent, ils savent qu ils doivent aller directement en urgence à la caserne. Tous les jours à 17 heures, les bips sonnent pour vérifier s ils fonctionnent. 4. Y a-t-il en Belgique des avions qui ramènent de l eau? Non parce que les l forêts belges sont trop humides. Dans les Ardennes, les pompiers ont des camions 4X4.

5 Equipe 4 (Sofian, Ryan, Gianni, Alexis) 1. De quelle matière est faite la combinaison des pompiers? La matière c est NOMEX et c est fabriqué chez Sioen. 2. Comment on éteint un feu où il y a de l huile de friture? On vient déposer un linge humide sur la friteuse pour étouffer le feu. On ne peut jamais jeter de l eau dessus car ça va exploser! 3. Combien de fois intervenez-vous pour éteindre un feu chaque année? Ils sont intervenus vingt et une fois en 2005 pour la région de Dottignies, Evregnies et SaintSaintLéger. Dans les statistiques, les pompiers éteignent cinq incendies sur cent interventions. Ils sont hiver. iver. appelés pour des feux plus souvent en automne et en h 4. Comment un feu peut-il prendre? Il faut toujours trois choses : du feu, de l air et des matières qui brûlent. Souvent des gens sont imprudents avec une cigarette, des allumettes, un briquet, de l essence, du mazout, du pétrole, du gaz, QUELQUES PHOTOS (mélangées) AVEC LEURS COMMENTAIRES Il y a des bouches d incendie jaunes pour les pompiers mais les voitures ne peuvent pas se garer dessus.

6 Nous sommes rentrés dans les camions. Les pompiers nous ont montré une bonbonne et un masque. C est pour respirer dans les fumées. Le monsieur nous a expliqué comment les vestes étaient avant et maintenant. Il y avait des gros tuyaux qui servaient à retirer de l eau des rivières quand il n y en avait pas sur place. C est un ventilateur qui évacue la fumée. Dans le camion, il y a un moteur d électricité pour éclairer très fort en cas d urgence. Voici l appareil à électricité qui sert à avoir de l électricité où il n y en a pas. Voilà les sièges des pompiers pour quand il y a une mission : ils doivent s équiper en urgence

7 Il y avait un code secret pour ouvrir la porte de la caserne Austin a essayé l équipement des pompiers : les bottes, le casque, la veste résistante au feu et la salopette Il y a des casques qui ne sont pas les mêmes : c est pour les grades. Le masque protège de la chaleur. C est une veste de pompier. Il y a du fluo : c est pour repérer les uns après les autres et surtout cette veste permet de résister aux flammes et de retrouver les grades. Cette machine pompe l eau pour remplir le camion citerne. Ceci est une étiquette de sortie de secours. Par exemple, s il y a du feu nous devons suivre ces flèches.

8 Les pompiers utilisent ces lampes pour les éclairer dans le noir pour qu on ne les écrase pas. Il y avait un bidon avec du savon pour faire de la mousse. Le monsieur nous a montré comment on fabrique de la mousse. Monsieur le pompier nous a montré comment tuer des guêpes. Monsieur nous a montré comment il faisait dérouler les tuyaux d incendie. Voici une corde que les pompiers utilisent pour retrouver leur chemin dans la fumée. Les pompiers ont sur leur camion des lumières pour s éclairer la nuit.

9 Cette plaque permet un accès aux pompiers lorsqu il y a un incendie. Il faut laisser l entrée ouverte et libre. Dans notre école, il y a des extincteurs pour éteindre un début de feu. Les élèves suivants promettent «peut-être» de devenir un jour des soldats du feu afin de sauver à leur tour des êtres humains :

10 Des conseils Ne pas jouer avec des allumettes et un briquet! Mettre un torchon humide sur la friteuse pour étouffer le feu! Ne jamais jeter de l eau dans une friteuse car ça va exploser! Ne jamais ouvrir les fenêtres quand il y a un incendie! Ne jamais faire sécher du linge devant un feu! Ne jamais jouer avec de l essence, du pétrole, du gaz, de l huile! Ne jamais se garer sur une bouche d incendie jaune! Mettre des torchons humides au bas de la porte pour éviter la fumée! Ne jamais téléphoner au 100 pour faire des blagues! Avec un téléphone fixe, on doit appeler le 100! Avec un gsm il faut faire le 112! Quand les pompiers arrivent, faire signe à la fenêtre pour les avertir! Sur la route, il faut toujours laisser passer les camions des pompiers! Ne jamais fumer dans son lit! Attention à l eau et à l électricité! Toujours bien vérifier si la cigarette est bien écrasée! Ne jamais laisser une casserole sur le feu quand on est parti de la maison! Panneaux réalisés par les enfants

Mai 2015. Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité

Mai 2015. Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité Mai 2015 Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité PREAMBULE SOYEZ PRUDENTS! Surveillez vos enfants en bas âge, éloignez d eux tout ce qui peut être source d incendie (allumettes,

Plus en détail

Livret sécurité Compass

Livret sécurité Compass Livret sécurité Compass Livret SÉCURITÉ COMPASS La sécurité notre première exigence SOMMAIRE 2 La sécurité notre première exigence 4 Consignes générales de circulation 6 Consignes générales au poste de

Plus en détail

Sommaire. Les principaux acteurs. fiche 1: Feu explosion. fiche 2: Mouvements de terrain. fiche 3: Nuage toxique. fiche 4: Tempête

Sommaire. Les principaux acteurs. fiche 1: Feu explosion. fiche 2: Mouvements de terrain. fiche 3: Nuage toxique. fiche 4: Tempête 1 Sommaire page 3 Qui? Pourquoi? Quand? Comment? page 4 page 5 page 6 page 7 page 8 page 9 page 10 page 11 page 12 page 13 page 14 Les principaux acteurs fiche 1: Feu explosion fiche 2: Mouvements de terrain

Plus en détail

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES 5 800 incendies par an dans les locaux industriels 1 incendie sur 4 est dû à une installation électrique défectueuse La plupart des incendies se déclarent la

Plus en détail

Comportement en cas d incendie. Prévention incendie

Comportement en cas d incendie. Prévention incendie Comportement en cas d incendie Prévention incendie Au feu, que faire? Un incendie peut éclater n importe où et n importe quand. Il est donc important de rapidement localiser et mémoriser les emplacements

Plus en détail

Le capteur solaire thermique : un exemple concret

Le capteur solaire thermique : un exemple concret Le capteur solaire thermique : un exemple concret Une utilisation possible du soleil est le chauffage de l eau sanitaire, utilisée pour se laver, pour faire la vaisselle ou encore le ménage. Il s agit

Plus en détail

Classe de CM2 de Mme Blaisot Ecole Edouard Herriot 6 rue des pérets 76240 Le Mesnil Esnard LES RISQUES MAJEURS

Classe de CM2 de Mme Blaisot Ecole Edouard Herriot 6 rue des pérets 76240 Le Mesnil Esnard LES RISQUES MAJEURS LES RISQUES MAJEURS Chaque année, aux informations et dans les journaux, on voit des catastrophes qui se passent dans notre pays : des inondations, des tempêtes, des accidents. Il y a parfois beaucoup

Plus en détail

Aujourd hui ce serait trop bête de ne pas être prêt!

Aujourd hui ce serait trop bête de ne pas être prêt! SERVICE DE PROTECTION CONTRE LES INCENDIES DE LA VILLE DE SHERBROOKE Grâce à la prévention Aujourd hui ce serait trop bête de ne pas être prêt! Service de protection contre les incendies de la Ville de

Plus en détail

CONSIGNES DE SECURITE

CONSIGNES DE SECURITE CONSIGNES DE SECURITE BITUME CHAUD RISQUES PRECAUTIONS BRULURES GRAVES au 3ème degré Les bitumes sont stockés et manipulés à des températures élevées ordinairement supérieures à 130 C. PORTER des VETEMENTS

Plus en détail

Matières dangereuses dans le ménage et l atelier. Prévention incendie

Matières dangereuses dans le ménage et l atelier. Prévention incendie Matières dangereuses dans le ménage et l atelier Prévention incendie Stocker et utiliser correctement les matières dangereuses Deux tiers des feux se produisent dans des lieux habités. En observant quelques

Plus en détail

Inventaire des dangers : Gants de pompiers

Inventaire des dangers : Gants de pompiers Inventaire des dangers : Gants de pompiers 1. Réflexions - caractéristiques: Norme de référence : EN 659 Gants de protection pour sapeurs-pompiers Possibilités d avoir des gants avec longues ou courtes

Plus en détail

CONSIGNES EN CAS D INCENDIE.

CONSIGNES EN CAS D INCENDIE. CONSIGNES EN CAS D INCENDIE. En cas de découverte (feu, fumée suspecte, ) : Quittez le local où il y a le feu Déclenchez l alarme et avertissez l accueil, le secrétariat ou la conciergerie Évacuez le bâtiment

Plus en détail

Formation au risque incendie

Formation au risque incendie Formation au risque incendie proposée par la classe de 1 SPVL sous la conduite de M. BAUDET dans le cadre de l enseignement «Gestion des espaces ouverts au public» Le triangle du feu Par Cécilia, Nesrine,

Plus en détail

L INCENDIE CHEZ VOUS. Comment l éviter? Que faire s il survient? Brigade de sapeurs-pompiers de Paris

L INCENDIE CHEZ VOUS. Comment l éviter? Que faire s il survient? Brigade de sapeurs-pompiers de Paris L INCENDIE CHEZ VOUS Comment l éviter? Que faire s il survient? Brigade de sapeurs-pompiers de Paris P. 6 P. 10 P. 16 P. 17 Le risque incendie p. 4 La chambre p. 6 Le salon et sa cheminée p. 8 La cuisine

Plus en détail

Le risque d incendie domestique aujourd hui en France

Le risque d incendie domestique aujourd hui en France 2 ème partie - Les incendies domestiques : des conséquences irréversibles Le risque d incendie domestique aujourd hui en France L incendie domestique représente un réel problème de santé publique avec

Plus en détail

Apprenons les bons réflexes! tempête. rupture DE GAZODUC

Apprenons les bons réflexes! tempête. rupture DE GAZODUC Document d Information Communal sur les Risques Majeurs de LA GRANDE MOTTE Les 5 risques majeurs Apprenons les bons réflexes! tempête inondation & SUBMERSION MARINE FEU DE FORÊT transport DE MARCHANDISES

Plus en détail

DÉCOUVRE LE MÉTIER DE POMPIER!

DÉCOUVRE LE MÉTIER DE POMPIER! DÉCOUVRE LE MÉTIER DE POMPIER! Centre de contrôle avec ordinateur Couchette pour se détendre entre deux interventions Système d alarme Caserne de pompiers Une caserne de pompiers est responsable d une

Plus en détail

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien Tous droits réservés Design Spirale Communication visuelle Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien > d un événement majeur Alerte à la bombe Violentes intempéries

Plus en détail

Saint-Jean-de-monts. Document d Information Communal sur les Risques Majeurs. Chers concitoyens,

Saint-Jean-de-monts. Document d Information Communal sur les Risques Majeurs. Chers concitoyens, 2013 Document d Information Communal sur les Risques Majeurs Saint-Jean-de-monts Chers concitoyens, Le Département de la Vendée et la Commune de Saint-Jean-de-Monts ont connu en décembre 1999 et février

Plus en détail

Sécurité domestique. Assuré et rassuré.

Sécurité domestique. Assuré et rassuré. Sécurité domestique Assuré et rassuré. Sommaire Des mesures simples qui font de l effet La sécurité dans le ménage Eviter les risques Reconnaître les risques Agir avec sang-froid S assurer pour des lendemains

Plus en détail

Thème : Chez les pompiers

Thème : Chez les pompiers Thème : Chez les pompiers Public cible : enfants de 5 à 7 ans But de la leçon : forme du mouvement grimper Temps : matière pour 2 leçons de 60 minutes Matériel : Corde, Frisbee Barres, allumettes, grosse

Plus en détail

La prévention des incendies domestiques

La prévention des incendies domestiques La prévention des incendies domestiques Comment éviter les risques d incendie : vigilance et gestes simples pour tous > Dans la chambre, éteindre complètement les cigarettes et ne pas fumer au lit. > Une

Plus en détail

CONSIGNES DE COMPORTEMENT EN CAS D URGENCE : COMMUNES DU HAUT PLATEAU

CONSIGNES DE COMPORTEMENT EN CAS D URGENCE : COMMUNES DU HAUT PLATEAU CONSIGNES DE COMPORTEMENT EN CAS D URGENCE : COMMUNES DU HAUT PLATEAU V.2011 Incendie Classes de feu : CLASSE A CLASSE B CLASSE C CLASSE D CLASSE F Signalétique Dénomination Feux de matériaux solides Feux

Plus en détail

Protection de la tête

Protection de la tête Analyse de risques : Casques de sécurité Protection de la tête Le casque de sécurité est porté en dehors des interventions qui nécessitent le port du casque d incendie. Lors de la présence de chaleur et

Plus en détail

INCENDIE. Informations générales sur l'incendie. oxygène. énergie. matière combustible

INCENDIE. Informations générales sur l'incendie. oxygène. énergie. matière combustible Prévention et Intérim Informations générales sur l'incendie Pour qu un incendie se déclenche, 3 éléments sont nécessaires : Une matière combustible : matières solides, liquides ou gazeuses Une source d

Plus en détail

Le feu et ses conséquences

Le feu et ses conséquences Formation SSIAP 1 Le feu et ses conséquences Le triangle du feu Les trois éléments indispensables à l incendie Le Combustible Le Comburant (Solide, liquide, gazeux) l air: L énergie d activation (Thermique,

Plus en détail

Album à colorier Dangerville

Album à colorier Dangerville DANGERVILLE Album à colorier Dangerville DAN-GER L électricité en toute sécurité Hydro One 1 Pour commencer Combien de fois vas-tu utiliser de l électricité aujourd hui? Tu vas faire griller tes rôties.

Plus en détail

INFORMATION AU PUBLIC

INFORMATION AU PUBLIC Ville de Versailles INFORMATION AU PUBLIC SECURITE CIVILE COMMUNALE LES GESTES ESSENTIELS EN CAS DE RISQUES LES ALERTES L ALERTE PAR LA SIRENE En cas de danger imminent, le signal national d alerte comporte

Plus en détail

L électricité et le gaz naturel. En toute sécurité. Energy in motion

L électricité et le gaz naturel. En toute sécurité. Energy in motion L électricité et le gaz naturel En toute sécurité Energy in motion Vérifiez la sécurité de vos installations L électricité et le gaz naturel nous rendent bien des services et sont précieux pour notre confort

Plus en détail

9. A partir de quelle hauteur les balustrades sont-elles obligatoires? a) 1,50 mètres b) 3 mètres c) 2 mètres d) 2,5 mètres

9. A partir de quelle hauteur les balustrades sont-elles obligatoires? a) 1,50 mètres b) 3 mètres c) 2 mètres d) 2,5 mètres 1. Un permis de travail est un document : a) devant favoriser la concertation entre toutes les personnes concernées par les travaux b) dans lequel sont consignées toutes les conditions régissant les travaux

Plus en détail

Prévention habitation. 20 trucs et astuces pour encore plus de sécurité

Prévention habitation. 20 trucs et astuces pour encore plus de sécurité Prévention habitation 20 trucs et astuces pour encore plus de sécurité 20 trucs et astuces pour encore plus de sécurité! Votre habitation fait évidemment partie des biens que vous souhaitez protéger le

Plus en détail

LES RISQUES MAJEURS. Document à conserver

LES RISQUES MAJEURS. Document à conserver LES RISQUES MAJEURS Document à conserver Abordons ensemble, les cinq risques majeurs auxquels nous sommes exposés à Saint-Amarin. LES RISQUES NATURELS Inondation...... pages 1-2 Crue torrentielle... pages

Plus en détail

Avertis pour la vie. Le saviez-vous? Les principales causes d un incendie. À propos du monoxyde de carbone

Avertis pour la vie. Le saviez-vous? Les principales causes d un incendie. À propos du monoxyde de carbone Le saviez-vous? Les principales causes d un incendie Les experts en indiuent trois : 1. La négligence Le manue d attention lorsue l on cuisine; les objets placés négligemment près de la cuisinière. L utilisation

Plus en détail

Règlement de sécurité pour l utilisation des chapelles de chimie au CMI

Règlement de sécurité pour l utilisation des chapelles de chimie au CMI Règlement de sécurité pour l utilisation des chapelles de chimie au CMI Nocif Comburant Corrosif Toxique Inflammable CMI - 2008 Introduction Des produits chimiques de différents degrés de danger sont utilisés

Plus en détail

Le ciel et la Terre : lumière et ombres.

Le ciel et la Terre : lumière et ombres. Fiche De Préparation Séance Discipline : SCIENCES / Le ciel et la Terre : lumière et ombres. Niveau : Cycle 3 / CM1. Séance 1 Durée : 1h. Pour l enseignant : OBJECTIFS Prise de représentations sur la lumière

Plus en détail

Règles du jeux. Il y a également 10 éléments cachés dans le jeu que tu devras trouver. À toi de réussir ceci en un temps record! Bonne partie!

Règles du jeux. Il y a également 10 éléments cachés dans le jeu que tu devras trouver. À toi de réussir ceci en un temps record! Bonne partie! Règles du jeux Le but du jeu est de trouver RNChat dans l illustration et de répondre à ses 10 questions. Rappelle-toi que RNChat est de couleur verte. Si tu réussis à répondre correctement aux questions,

Plus en détail

guide domestiques des incendies Assurer son logement, c est obligatoire et utile

guide domestiques des incendies Assurer son logement, c est obligatoire et utile 12 Assurer son logement, c est obligatoire et utile Assurer son logement est une obligation légale. Si un dégât se déclare chez vous et que vous n êtes pas assuré, vous devrez supporter les frais de remise

Plus en détail

Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser

Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser Éclairage L'éclairage représente en moyenne 15% d'une facture d'électricité. Pour en diminuer sa charge profitez au maximum

Plus en détail

Information presse Le 6 octobre 2008

Information presse Le 6 octobre 2008 Information presse Le 6 octobre 2008 Les incendies domestiques : des conséquences irréversibles Quand il ne tue pas, l incendie domestique peut entraîner chez les victimes de très graves séquelles physiques,

Plus en détail

MANUEL SUR LA PRÉVENTION DES INCENDIES

MANUEL SUR LA PRÉVENTION DES INCENDIES MANUEL SUR LA PRÉVENTION DES INCENDIES dans les collectivités autochtones AU CŒUR DE L HABITATION La SCHL : Au cœur de l habitation La Société canadienne d hypothèques et de logement (SCHL) est l organisme

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Entrée & salon 3. Salle commune 4. Salle à manger 5. Cuisine 6. Chambres 7. Piscine 8. Quai 9. Feu 10

TABLE DES MATIÈRES. Entrée & salon 3. Salle commune 4. Salle à manger 5. Cuisine 6. Chambres 7. Piscine 8. Quai 9. Feu 10 GUIDE DU LOCATAIRE TABLE DES MATIÈRES Entrée & salon 3 Salle commune 4 Salle à manger 5 Cuisine 6 Chambres 7 Piscine 8 Quai 9 Feu 10 Contacts généraux & urgence 11 ENTRÉE & SALON Entrée Autant que possible,

Plus en détail

RÔLE DU SERVICE DE GARDE CONCERNANT LES MESURES PRÉVENTIVES ET LES PROCÉDURES D ÉVACUATION

RÔLE DU SERVICE DE GARDE CONCERNANT LES MESURES PRÉVENTIVES ET LES PROCÉDURES D ÉVACUATION RÔLE DU SERVICE DE GARDE CONCERNANT LES MESURES PRÉVENTIVES ET LES PROCÉDURES D ÉVACUATION Conformément à l article 90 du Règlement sur les Services de garde éducatifs à l enfance, la responsable d un

Plus en détail

CONSIGNES GENERALES L HYGIENE EN CUISINE

CONSIGNES GENERALES L HYGIENE EN CUISINE CONSIGNES GENERALES L HYGIENE EN CUISINE Les métiers de l hôtellerie nécessitent une tenue professionnelle spécifique pour chaque secteur du complexe hôtelier (production culinaire, service et commercialisation,

Plus en détail

Bravo! Tu as acheté une voiture électrique au lieu d une voiture diesel. Tu enlèves un bidon de pétrole.

Bravo! Tu as acheté une voiture électrique au lieu d une voiture diesel. Tu enlèves un bidon de pétrole. Bravo! Tu as ouvert les volets au lieu d allumer les lumières. Bravo! Tu as acheté une voiture électrique au lieu d une voiture diesel. Tu enlèves un bidon de Bravo! Tu as appuyé sur le bouton OFF de la

Plus en détail

Document d Information Communal sur les RIsques Majeurs

Document d Information Communal sur les RIsques Majeurs Document d Information Communal sur les RIsques Majeurs 1 Le Risque majeur Le risque majeur est un évènement d origine naturelle ou anthropique, rare mais dont les effets peuvent mettre en jeu un grand

Plus en détail

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du DÉTECTEURS DE FUMÉE MODE D EMPLOI FNSPF 2014. Firethinktank.org / Photo : Sébastien Mousnier. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. Obligatoire à compter du 8 MARS 2015 LES DÉTECTEURS AUTONOMES

Plus en détail

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du DÉTECTEURS DE FUMÉE MODE D EMPLOI FNSPF 2014. Firethinktank.org / Photo : Sébastien Mousnier. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. Obligatoire à compter du 8 MARS 2015 LES DÉTECTEURS AUTONOMES

Plus en détail

La cuisinière Des flammes dans la poêle

La cuisinière Des flammes dans la poêle La cuisinière Des flammes dans la poêle De nombreux accidents et incendies sont dus au manque d attention des occupants d une habitation, en particulier dans la cuisine. Quand cuisiner devient une routine,

Plus en détail

le materiel Tu vois ici une série d objets qui ont un rapport avec l électricité dans les maisons. A toi d associer chaque objet à son nom.

le materiel Tu vois ici une série d objets qui ont un rapport avec l électricité dans les maisons. A toi d associer chaque objet à son nom. SOLUTIONS Bienvenue dans notre club house. Tu pourras y apprendre des tas de choses intéressantes sur l électricité, faire de chouettes expériences et découvrir quelques-unes des dernières nouveautés du

Plus en détail

INSTITUT DE SÉCURITÉ

INSTITUT DE SÉCURITÉ INSTITUT DE SÉCURITÉ Organisation de l extinction dans l entreprise Fiche de sécurité 1801-00.f précédemment Feuille SPI AE 7 Page 1 Généralités 2 2 Formation du personnel 2.1 Principes fondamentaux 2

Plus en détail

L INCENDIE CHEZ VOUS. Comment l éviter? Que faire s il survient? Brigade de sapeurs-pompiers de Paris

L INCENDIE CHEZ VOUS. Comment l éviter? Que faire s il survient? Brigade de sapeurs-pompiers de Paris L INCENDIE CHEZ VOUS Comment l éviter? Que faire s il survient? Brigade de sapeurs-pompiers de Paris P. 6 P. 10 P. 16 P. 17 Le risque incendie p. 4 La chambre p. 6 Le salon et sa cheminée p. 8 La cuisine

Plus en détail

SECURITE INCENDIE. La problématique du risque incendie est omniprésente pour les collectivités ou les établissements publics.

SECURITE INCENDIE. La problématique du risque incendie est omniprésente pour les collectivités ou les établissements publics. Fiche Prévention SECURITE INCENDIE La problématique du risque incendie est omniprésente pour les collectivités ou les établissements publics. La sécurité incendie est régie par de nombreuses réglementations

Plus en détail

Que font les sapeurspompiers

Que font les sapeurspompiers Que font les sapeurspompiers? De manière générale, leur métier est de porter secours aux personnes. Leur mission première est d éteindre les feux, c est pourquoi on les surnomme «les soldats du feu». Mais

Plus en détail

Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie?

Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie? Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie? L ELECTRICITE Le lave-linge Un lavage à 30 C consomme 3 fois moins d énergie qu un lavage à 90 C Les basses températures suffisent la plupart du

Plus en détail

POÊLES, CHEMINÉES, ET BLOC DE COMBUSTION AVEC BRÛLEUR ÉTHANOL

POÊLES, CHEMINÉES, ET BLOC DE COMBUSTION AVEC BRÛLEUR ÉTHANOL POÊLES, CHEMINÉES, ET BLOC DE COMBUSTION AVEC BRÛLEUR ÉTHANOL MODE D EMPLOI ALPATEC vous félicite d avoir choisi ce produit et vous remercie de votre confiance. Pour votre confort et votre sécurité, votre

Plus en détail

CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN

CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN Circulaire n 14/2008 Cl. C 44 Colmar, le 3 avril 2008 Màj juin 2012 CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 22, rue Wilson - 68027 COLMAR Cedex 03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net

Plus en détail

Sécurité conventionnelle. Règles et consignes en vigueur à l Institut des Radioéléments pour les personnes extérieures

Sécurité conventionnelle. Règles et consignes en vigueur à l Institut des Radioéléments pour les personnes extérieures Sécurité conventionnelle Règles et consignes en vigueur à l Institut des Radioéléments pour les personnes extérieures SIPP - décembre 2013 Formation en sécurité conventionnelle - Veuillez prendre connaissance

Plus en détail

CHALET DE CHUFFORT GYM PESEUX

CHALET DE CHUFFORT GYM PESEUX CHALET DE CHUFFORT GYM PESEUX Le chalet de Chuffort se trouve à 20 minutes de Neuchâtel en voiture, à une demi-heure de la Dame à pied et à 10 minutes de la métairie de Chuffort. Il se situe au milieu

Plus en détail

MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE

MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE A MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE 7 Boulevard Alsace Lorraine 09000 FOIX Tél : 05 34 09 24 82 Mail : contact@maisonhabitat09.fr A Des Gestes Simples pour de Grandes Economies d Energie Des gestes rusés

Plus en détail

L École nationale des pompiers du Québec. Dans le cadre de son programme de formation Pompier I

L École nationale des pompiers du Québec. Dans le cadre de son programme de formation Pompier I L École nationale des pompiers du Québec Dans le cadre de son programme de formation Pompier I QUATRIÈME ÉDITION MANUEL DE LUTTE CONTRE L INCENDIE EXPOSÉ DU PROGRAMME D ÉTUDES POMPIER 1 SUJET 4 Énergie

Plus en détail

Règlement intérieur d habillement

Règlement intérieur d habillement Règlement intérieur d habillement Applicable au SDIS du Haut-Rhin validé par délibération du bureau du CASDIS n : B 2011/ 4-07 en date du 7 juillet 2011 Article 161-1 et 2 annexe 5 page 10 J (respect de

Plus en détail

Avertisseurs de fumée. Comment les installer et les entretenir?

Avertisseurs de fumée. Comment les installer et les entretenir? Avertisseurs de fumée Comment les installer et les entretenir? Avez-vous vérifié vos avertisseurs de fumée? Saviez-vous que vos avertisseurs de fumée doivent être vérifiés régulièrement en appuyant sur

Plus en détail

Cours Gaz de France. Partie Sapeur-Pompier Prévention... Lieutenant Bertrand MAGNIETTE

Cours Gaz de France. Partie Sapeur-Pompier Prévention... Lieutenant Bertrand MAGNIETTE Cours Gaz de France Partie Sapeur-Pompier Prévention... Lieutenant Bertrand MAGNIETTE L action préventive L action préventive des Sapeurs-Pompiers I. Auprès du public Dans de nombreuses circonstances,

Plus en détail

L ASSURANCE HABITATION. Bien assurer son logement et respecter ses obligations! CHAQUE ANNÉE, J ENVOIE MON ATTESTATION D ASSURANCE!

L ASSURANCE HABITATION. Bien assurer son logement et respecter ses obligations! CHAQUE ANNÉE, J ENVOIE MON ATTESTATION D ASSURANCE! Agissons ensemble pour votre quotidien CHAQUE ANNÉE, J ENVOIE MON ATTESTATION D ASSURANCE! L ASSURANCE HABITATION Bien assurer son logement et respecter ses obligations! ASSURER SON LOGEMENT, C EST OBLIGATOIRE

Plus en détail

QUE FAIRE EN CAS D URGENCE?

QUE FAIRE EN CAS D URGENCE? QUE FAIRE EN CAS D URGENCE? Des comportements adaptés peuvent sauver votre vie et celle des autres Incendie Inondation Tremblement de terre Le Centre de secours et d incendie intercommunal de Sierre compte

Plus en détail

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Objectifs Matériel Matériel Découvrir Connaître les la différentes signification sources du mot d énergie.. Fiche image 1

Plus en détail

safety fl@sh ORGANISATION D UN EXERCICE D EVACUATION

safety fl@sh ORGANISATION D UN EXERCICE D EVACUATION safety fl@sh L'arrêté royal du 27.3.1998 concernant la politique en matière de bien-être stipule à l'article 22 que l employeur doit établir un plan d urgence interne suite aux constatations faites dans

Plus en détail

Feu de camp. Machinerie lourde. Cigarette. Foudre MSP SOPFEU. Stéphane Chalifour. Shane Lear / NOAA SOPFEU

Feu de camp. Machinerie lourde. Cigarette. Foudre MSP SOPFEU. Stéphane Chalifour. Shane Lear / NOAA SOPFEU Feux de forêt Feu de camp MSP SOPFEU Stéphane Chalifour Machinerie lourde Shane Lear / NOAA Foudre SOPFEU Cigarette Q Feux de forêt!?! 1. Vrai ou faux? Les feux de forêt se propagent très vite par temps

Plus en détail

TECNOLUX WE1-28T. Mode d emploi

TECNOLUX WE1-28T. Mode d emploi TECNOLUX WE1-28T Mode d emploi MODE D EMPLOI WE1-28 PIECES ET CARACTHERISTIQUES 1. Panneau de contrôle 2. Cavité intérieur 3. Cablage électrique (derrière) 4. Clayettes 5. Rayon pour le vin 6. Pieds réglables

Plus en détail

reconnaître les dangers et agir en toute sécurité

reconnaître les dangers et agir en toute sécurité LES 1 reconnaître les dangers et agir en toute sécurité L accident peut lui-même être générateur de danger. 1 Effectuer une approche prudente de la zone de l accident. 2 En restant à distance de la victime,

Plus en détail

HOCKEY DE RUE / SERVICE INCENDIE / TROUSSE D URGENCE

HOCKEY DE RUE / SERVICE INCENDIE / TROUSSE D URGENCE HOCKEY DE RUE / SERVICE INCENDIE / TROUSSE D URGENCE Jeux de hockey dans la rue Avec l arrivée de l hiver, il est assez fréquent de voir des jeunes se regrouper dans certaines rues de la municipalité afin

Plus en détail

Quels sont nos besoins en énergie?

Quels sont nos besoins en énergie? Quels sont nos besoins en énergie? 1) Qu est-ce ce que l énergie? A quoi sert-elle? 2) Dessine plusieurs énergies utilisées dans la vie quotidienne en nommant chacune d entre elles. Pour bien comprendre...

Plus en détail

Annexe 1: bases de conception des signaux de sécurité et des signaux auxiliaires

Annexe 1: bases de conception des signaux de sécurité et des signaux auxiliaires Annexes à la règle CIPA n 22 Annexe 1: bases de conception des signaux de sécurité et des signaux auxiliaires 1.1 Signaux de sécurité Forme géométrique Signification Couleur de sécurité Couleur de contraste

Plus en détail

Pour le savoir, faites le test et répondez aux 10 questions suivantes, en cochant la case de la bonne réponse.

Pour le savoir, faites le test et répondez aux 10 questions suivantes, en cochant la case de la bonne réponse. CAMPAGNE D INFORMATION ET DE PRÉVENTION SUR LES RISQUES INDUSTRIELS MAJEURS CÔTE D OPALE - FLANDRE 2010 Pour le savoir, faites le test et répondez aux 10 questions suivantes, en cochant la case de la bonne

Plus en détail

Prévention incendie. Martine Trahan Technicienne en prévention incendie 22 octobre 2013 Mise à jour: 28 octobre 2013

Prévention incendie. Martine Trahan Technicienne en prévention incendie 22 octobre 2013 Mise à jour: 28 octobre 2013 Prévention incendie Martine Trahan Technicienne en prévention incendie 22 octobre 2013 Mise à jour: 28 octobre 2013 2 Direction de la prévention et de la sécurité La DPS Mandat : Développer, mettre en

Plus en détail

Prévention routière La Tour du Pin. Mars/Avril 2014. En partenariat avec le CISPD et les communautés de communes

Prévention routière La Tour du Pin. Mars/Avril 2014. En partenariat avec le CISPD et les communautés de communes Prévention routière La Tour du Pin Mars/Avril 2014 En partenariat avec le CISPD et les communautés de communes Avant de commencer, avez-vous regardé le film «Bus à l arrêt» et répondu aux questions? Que

Plus en détail

>> DIAGNOSTIC & PHASES DE TRAITEMENTS DES PUNAISES DE LITS HAMBRES D HÔTES LE DIAGNOSTIC

>> DIAGNOSTIC & PHASES DE TRAITEMENTS DES PUNAISES DE LITS HAMBRES D HÔTES LE DIAGNOSTIC >> DIAGNOSTIC & PHASES DE TRAITEMENTS DES PUNAISES DE LITS LE DIAGNOSTIC HAMBRES D HÔTES L infestation, un point sur la répartition géographique : Contamination explosive depuis 15 ANS : Etats Unis, Canada,

Plus en détail

Formation incendie. Les feux de cheminées

Formation incendie. Les feux de cheminées Formation incendie Les feux de cheminées Formation incendie Sommaire Généralités Les différents foyers Les différents conduits Les indices du feu de cheminée Le matériel d extinction L extinction du feu

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME

CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME Dispositions générales Risque chimique Dans tous les cas, se reporter à la Fiche de Données de Sécurité de chaque produit (fournie à l utilisateur par le fabricant

Plus en détail

PARLEMENT WALLON SESSION 2015-2016 23 MAI 2016 PROPOSITION DE DÉCRET. visant à améliorer la prévention des incendies dans les logements.

PARLEMENT WALLON SESSION 2015-2016 23 MAI 2016 PROPOSITION DE DÉCRET. visant à améliorer la prévention des incendies dans les logements. 502 (2015-2016) N 1 502 (2015-2016) N 1 PARLEMENT WALLON SESSION 2015-2016 23 MAI 2016 PROPOSITION DE DÉCRET visant à améliorer la prévention des incendies dans les logements déposée par M. Jeholet, Mmes

Plus en détail

Tes 12 défis. Dis STOP. au réchauffement de la planète!

Tes 12 défis. Dis STOP. au réchauffement de la planète! Tes 12 défis Dis STOP au réchauffement de la planète! Tes 12 défis mode d emploi Et si les 500 000 lecteurs d Images Doc s y mettent? Ce livret te propose 12 gestes simples à réaliser dans ta vie quotidienne

Plus en détail

PRÊT À PLAN FAMILIAL D URGENCE INONDATION VERGLAS DÉFLAGRATION TEMPÊTE CANICULE ÉPIDÉMIE CONTAMINATION DE L EAU TREMBLEMENT DE TERRE

PRÊT À PLAN FAMILIAL D URGENCE INONDATION VERGLAS DÉFLAGRATION TEMPÊTE CANICULE ÉPIDÉMIE CONTAMINATION DE L EAU TREMBLEMENT DE TERRE PRÊT À INONDATION VERGLAS DÉFLAGRATION TEMPÊTE CANICULE ÉPIDÉMIE CONTAMINATION DE L EAU TREMBLEMENT DE TERRE INCENDIE DE FORÊT TORNADE PLAN FAMILIAL D URGENCE Une bonne préparation aux situations d urgence

Plus en détail

Gaggenau Notice d utilisation. Hotte îlot AI 480

Gaggenau Notice d utilisation. Hotte îlot AI 480 Gaggenau Notice d utilisation Hotte îlot AI 480 Sommaire Consignes de sécurité 4 Premiére mise en service 5 Utilisation 5 Votre nouvel appareil 6 Hotte îlot AI 480 6 Panneau de commande 6 Accessoires

Plus en détail

Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P. 1

Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P. 1 Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P. 1 OBJECTIFS Assurer la sécurité des personnes et la sécurité incendie des biens. PUBLIC / PRE REQUIS Postulants agents de sécurité incendie en établissement recevant

Plus en détail

Le triangle du feu :

Le triangle du feu : Le triangle du feu : L'incendie est une combustion qui se développe d'une manière incontrôlée dans le temps et l'espace. Elle engendre de grandes quantités de chaleur, des fumées et des gaz polluants ou

Plus en détail

Plan de formation. La sécurité incendie. Les codes d alerte

Plan de formation. La sécurité incendie. Les codes d alerte La sécurité civile Plan de formation La sécurité incendie Les codes d alerte 2 Sécurité incendie Le feu - Le triangle du feu - Les classes de feux Les extincteurs - Général - Modèles - Conseils/recommandations

Plus en détail

La mise en attente d un blessé en canyon La réalisation d un «point chaud»

La mise en attente d un blessé en canyon La réalisation d un «point chaud» Janvier 2012 GROuPE d études techniques Par : L Ecole française de canyonisme La Commission médicale La mise en attente d un blessé en canyon La réalisation d un «point chaud» 1/5 Rappels physiologiques

Plus en détail

Manuel d'utilisation du détecteur de fumée

Manuel d'utilisation du détecteur de fumée Manuel d'utilisation du détecteur de fumée Détecteur de fumée photoélectrique alimenté par pile alcaline 9V. Introduction Merci d'avoir choisi notre produit pour vos besoin en détection de fumée. Vous

Plus en détail

Dangers des gaz NATURE : TEMPERATURE : PRESSION : Transport de gaz dans des véhicules non ADR (Qté transportée < Qté définies par le 1.1.3.

Dangers des gaz NATURE : TEMPERATURE : PRESSION : Transport de gaz dans des véhicules non ADR (Qté transportée < Qté définies par le 1.1.3. Dangers des gaz NATURE : Gaz inerte : Azote, Argon, CO2, Hélium Gaz comburant : Oxygène, Protoxyde d azote Gaz inflammable : Hydrogène, Acétylène, Propane Gaz toxique : Ammoniac, Chlore, Fluor, SO2 Risque

Plus en détail

Initiation des Directeurs au risque incendie. Délégation Académique Hygiène et Sécurité Isabelle Fouquart Fabrice Moutoussamy

Initiation des Directeurs au risque incendie. Délégation Académique Hygiène et Sécurité Isabelle Fouquart Fabrice Moutoussamy Initiation des Directeurs au risque incendie Délégation Académique Hygiène et Sécurité Isabelle Fouquart Fabrice Moutoussamy OBJECTIFS GENERAUX 1) Connaître les catégories d ERP 2) Savoir comment un feu

Plus en détail

La sécurité-incendie : l ingrédient de base de la prévention des feux de cuisson!

La sécurité-incendie : l ingrédient de base de la prévention des feux de cuisson! Le bulletin Sécurité-incendie du 6 au 12 octobre 2013 C est la Semaine de la prévention des incendies Ministère de la Sécurité publique La sécurité-incendie : l ingrédient de base de la prévention des

Plus en détail

Quinzaine de la Sécurité 2015 : Utilisation des 3 pancartes 1/12

Quinzaine de la Sécurité 2015 : Utilisation des 3 pancartes 1/12 Quinzaine de la Sécurité 2015 : Utilisation des 3 pancartes Cette année également, nous soulignerons l importance d avoir suffisamment de détecteurs de fumée et un plan de fuite bien exercé! En effet,

Plus en détail

MANUEL SUR LA PRÉVENTION DES INCENDIES

MANUEL SUR LA PRÉVENTION DES INCENDIES MANUEL SUR LA PRÉVENTION DES INCENDIES dans les collectivités autochtones AU CŒUR DE L HABITATION La SCHL : Au cœur de l habitation La Société canadienne d hypothèques et de logement (SCHL) est l organisme

Plus en détail

Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES

Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES L image de motards o Parfois mal vus par population (imprudents) o Accélération violentes o Faufile entre voitures o Circule sur trottoirs, bande arrêt d urgence

Plus en détail

QUIZZ! C est toi l expert en énergie! Ta mission: Répondre aux questions du cahier en explorant cette maison sur le site energie-environnement.

QUIZZ! C est toi l expert en énergie! Ta mission: Répondre aux questions du cahier en explorant cette maison sur le site energie-environnement. QI! C est toi l expert en énergie! a mission: Répondre aux questions du cahier en explorant cette maison sur le site energie-environnement.ch i tu réponds correctement, tu obtiendras un code secret qui

Plus en détail

OUTILS OPERATIONNELS Page 1 sur 1. Alerte de la population FICHE 1 : SCHEMA DE RECEPTION ET DE TRAITEMENT D UNE ALERTE

OUTILS OPERATIONNELS Page 1 sur 1. Alerte de la population FICHE 1 : SCHEMA DE RECEPTION ET DE TRAITEMENT D UNE ALERTE OUTILS OPERATIONNELS Page 1 sur 1 FICHE 1 : SCHEMA DE RECEPTION ET DE TRAITEMENT D UNE ALERTE R E C E P T I O N Standard mairie Période ouvrable de la mairie OU ALERTE Service de secours, système de vigilance,

Plus en détail

Objectifs Etre sensibilisé à l importance de l eau et à la nécessité de l économiser

Objectifs Etre sensibilisé à l importance de l eau et à la nécessité de l économiser Objectifs Etre sensibilisé à l importance de l eau et à la nécessité de l économiser 1 Séance 1 - Recueil des conceptions / connaissances des enfants 1ère phase: Ecoute d une histoire comme introduction

Plus en détail

Gel pam SAS. Sécurité. La Baque 26700 La Garde-Adhémar FRANCE. Tel. : +33 (0)4 75 04 42 66 fax : +33 (0)4 75 04 43 73

Gel pam SAS. Sécurité. La Baque 26700 La Garde-Adhémar FRANCE. Tel. : +33 (0)4 75 04 42 66 fax : +33 (0)4 75 04 43 73 Gel pam SAS La Baque 26700 La Garde-Adhémar FRANCE Sécurité Tel. : +33 (0)4 75 04 42 66 fax : +33 (0)4 75 04 43 73 IP Projects Sommaire Consignes de sécurité...3 1. La politique de sécurité... 4 2. Les

Plus en détail

Comment l éviter? Que faire s il survient?

Comment l éviter? Que faire s il survient? Prévention L incendie chez vous Comment l éviter? Que faire s il survient? P. 6 P. 10 P. 16 P. 17 Le risque incendie p. 4 La chambre p. 6 Le salon et sa cheminée p. 8 La cuisine p. 10 La salle de bains

Plus en détail

LE CLIMAT et nous. Photo : ThinkStock

LE CLIMAT et nous. Photo : ThinkStock LE CLIMAT et nous Le climat de notre planète a toujours évolué. Mais depuis 150 ans environ l être humain joue un rôle de plus en plus important dans ces variations Photo : ThinkStock / Le climat et nous

Plus en détail