Restauration du bureau de Georges Clemenceau à l Hôtel de Brienne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Restauration du bureau de Georges Clemenceau à l Hôtel de Brienne"

Transcription

1 Restauration du bureau de Georges Clemenceau à l Hôtel de Brienne 17 novembre 2014

2 Sommaire 100 ans après le déclenchement de la Grande Guerre, le bureau de Georges Clemenceau restauré Le bureau de Georges Clemenceau à l Hôtel de Brienne, un lieu de mémoire voulu par Jean-Yves Le Drian Georges Clemenceau, président du Conseil et ministre de la Guerre de 1917 à 1920 Georges Clemenceau à l Hôtel de Brienne, résidence des ministres de la Guerre Découvrir le bureau de Georges Clemenceau La restauration du bureau du «Tigre» La bibliothèque de Georges Clemenceau

3 Le bureau de Georges Clemenceau à l Hôtel de Brienne, un lieu de mémoire voulu par Jean-Yves Le Drian Georges Clemenceau est une figure majeure de l histoire de France et singulièrement de notre passé militaire. Ministre de la Guerre en même temps que président du Conseil entre 1917 et 1920, c est lui qui a conduit la guerre, en respectant les institutions démocratiques, notamment parlementaires et en sachant établir sa crédibilité auprès du monde militaire. Nous lui devons l Armistice, c est-à-dire la Victoire. Avant de prendre ses fonctions ministérielles, il avait été, trois ans durant, président de la puissante commission de l Armée au Sénat. De 1914 à 1918, Clemenceau est donc au cœur de l engagement français dans la Première Guerre mondiale, ne trouvant de distraction à la conduite de la guerre que dans les innombrables visites qu il a faites aux poilus sur le front. Clemenceau chef de guerre est donc, avec le général de Gaulle, l une des plus illustres figures parmi celles qui sont passées par l Hôtel de Brienne. Mais alors que le bureau de l auteur de l Appel du 18 juin est conservé dans son aspect originel, celui du Tigre a changé de destination au gré des affectations ministérielles Attaché à la figure de Clemenceau et défenseur de sa mémoire, j ai tenu à restaurer son bureau dans l éclat qui était le sien lorsque la Grande Guerre faisait rage. Pendant dix mois, les équipes du ministère de la Défense se sont mobilisées en lien avec l architecte en chef des monuments historiques pour la réalisation d un projet patrimonial sans précédent : recréer, non seulement la pièce, mais aussi l atmosphère, du bureau de Clemenceau chef de guerre, avec le mobilier de l époque, ses livres et ses cartes d état-major. Alors que le ministère s apprête à se regrouper sur le site de Balard, achevant ainsi le mouvement d unification initié par le général de Gaulle, l enjeu était également de rappeler la nécessité d inscrire notre politique de Défense au sein de symboles régaliens. En cette année de commémorations, le lieu où tant d illustres ministres et chefs militaires se sont succédés, où tant de décisions majeures ont été prises pour préserver notre liberté et notre indépendance nationale, ce lieu, l Hôtel de Brienne, sera préservé. C est aussi le sens de cette restauration. Cent ans après le déclenchement de la Grande Guerre, qui vit Clemenceau entrer dans le cœur de tous les Français par son action magnifique à la tête du Gouvernement et dans la conduite de la guerre, je suis donc heureux d avoir restauré son bureau, et de pouvoir partager ainsi ma passion pour cet homme et les valeurs qu il représente. Jean-Yves Le Drian Ministre de la Défense

4 Georges Clemenceau, président du Conseil et ministre de la Guerre de 1917 à 1920 Georges Clemenceau ( ), républicain radical-socialiste, est par deux fois président du Conseil. Dans son premier cabinet, en , la fermeté qu il démontre dans toute son action lui gagne le surnom de «Tigre». Lorsqu éclate la Première Guerre mondiale, dans son journal «L Homme libre», qui devient en septembre 1914 «L Homme enchaîné» pour protester contre la censure, Georges Clemenceau critique l inefficacité et le défaitisme du gouvernement, et défend le patriotisme et l «union sacrée». Appelé à la présidence du Conseil par le Président Poincaré en novembre 1917, à 76 ans, Georges Clemenceau prend le portefeuille de la Guerre, avec pour chef de cabinet militaire le général Mordacq, qui joue un rôle important dans la coordination entre décisions politiques et militaires. Sur le front armé, Georges Clemenceau consacre la majeure partie de son temps à la visite des tranchées, encourage les soldats, généralise l appel aux troupes coloniales et renforce l économie de guerre. Il met en place le commandement unique, rassemblant toutes les armées alliées sous l autorité du général Foch, alors que les Allemands avancent sur Amiens. 15 septembre Georges Clemenceau dans une tranchée en compagnie d un officier de l artillerie, au Mort-Homme, l un des points hauts les plus disputés de la bataille de Verdun. ECPAD/France/Albert Samama-Chikli 29 juillet Georges Clemenceau visite le 33 e régiment d infanterie coloniale à Epernay (Marne), qui combat pour la maîtrise du Bois du Roi et de Reuil, situés devant Epernay. ECPAD/France/Daniau.

5 La contre-offensive alliée porte ses fruits à partir de la bataille de Château-Thierry en juillet 1918 et l armistice est signé le 11 novembre 1918 à Rethondes. Georges Clemenceau est alors le «Père la Victoire», qui a réussi ce tour de force de redresser la France lors d une des plus graves crises de son histoire. Winston Churchill a ainsi dit de lui : «Dans la mesure où un simple mortel peut incarner un grand pays, Georges Clemenceau a été la France». 10 décembre Georges Clemenceau et Raymond Poincaré lors de cérémonies de libération à Colmar (Haut-Rhin). Service historique de la Défense, Vincennes. Après l armistice, Georges Clemenceau, toujours président du Conseil et ministre de la Guerre, devient l artisan de la paix. Pendant la conférence de la paix de Paris de 1919, il se montre intransigeant vis-à-vis de l Allemagne et de l Autriche, exigeant des concessions territoriales et des réparations. Sa position est dominante dans le traité de Versailles finalement adopté le 28 juin En janvier 1920, après avoir perdu les élections législatives de novembre 1919 et renoncé à se présenter à la présidence de la République, il présente la démission de son gouvernement. 27 mai Conférence de la paix de Paris. Service historique de la Défense, Vincennes.

6 27 mai Georges Clemenceau quittant la conférence de la paix de Paris. Service historique de la Défense, Vincennes.

7 Georges Clemenceau à l Hôtel de Brienne, résidence des ministres de la Guerre Bureau de Georges Clemenceau au ministère de la Guerre, rue Saint Dominique. C est de la fenêtre de ce bureau que Clemenceau est acclamé par la foule parisienne, le 11 novembre 1918, après la signature de l armistice. l Hôtel de Brienne, Georges À Clemenceau choisit comme bureau le salon du premier étage, encadré de deux pièces : l une abrite le cabinet attaché à la présidence du Conseil, dirigé par Georges Mandel, l autre, le secrétariat particulier militaire, réduit à trois officiers, en lien direct avec les quartiers généraux de Foch et de Pétain et ainsi capables de renseigner Georges Clemenceau minute par minute sur les opérations. Obéissant dans sa vie quotidienne à une stricte discipline, ses journées de travail sont très organisées : 8h45 : Après une première séance de travail matinale et une séance de sport, il arrive à l Hôtel de Brienne pour signer son courrier civil, avant de se faire rendre compte des télégrammes essentiels par le chef du secrétariat particulier militaire, le commandant Marrasse. Le général Mordacq arrive ensuite, pour les décisions à prendre, que Clemenceau n ajourne jamais. 9h30 : Il s occupe des affaires étrangères, avant de s atteler à la politique intérieure. Il préside ensuite le Conseil des ministres ou se rend au Parlement, à un conseil de cabinet ou un comité de guerre. Pendant tout le temps de sa présidence, il n accepte aucune invitation à déjeuner ou à dîner à laquelle il ne soit pas absolument indispensable. 12h00 : Retour à l Hôtel de Brienne, où il s entretient avec ses collaborateurs, avant d aller déjeuner chez lui, rue Franklin. 14h00 : Il reçoit des visiteurs à l Hôtel de Brienne, puis se rend aux commissions parlementaires de la Chambre des députés ou du Sénat. À son retour à Brienne, c est l heure des signatures pour les différents documents préparés par ses collaborateurs, qui dure parfois jusqu à 22h. 20h00 : Georges Clemenceau s octroie un moment de détente en compagnie de ses proches collaborateurs, puis accueille un ou deux journalistes de ses amis, retrouve des membres de sa famille, et rentre enfin dîner sommairement chez lui pour se coucher aussitôt après.

8 18 novembre 1917 Une du journal L Écho de Paris. gallica.bnf.fr/bibliothèque nationale de France.

9 Découvrir le bureau de Georges Clemenceau Le siège dit «de GEORGES Clemenceau», en raison de ses deux accoudoirs en forme de Tigre, a été offert au vainqueur de la Première Guerre mondiale alors qu il était encore, semble-t-il, président du Conseil. Les deux porte-cartes, refaits à l identique, rappellent que Georges Clemenceau s est intéressé de près à la conduite opérationnelle de la guerre. Le bureau DIT DE «DARU» qui est une pièce unique au monde, a appartenu à Pierre Daru, intendant général de la Grande Armée, et a accompagné Napoléon dans certaines de ses campagnes. La bibliothèque de GEORGES Clemenceau, qui a été reconstituée dans son meuble d origine, reflète la grande culture et l éclectisme d un homme d État qui a toujours été un homme de lettres. LE BUREAU D ORIGINE de GEORGES Clemenceau a traversé le XX e siècle en changeant de pièces au sein de l Hôtel de Brienne.

10 La restauration du bureau du «Tigre» La restauration du bureau de Clemenceau s est faite sous la maîtrise d ouvrage du service parisien de soutien à l administration centrale, et sa maîtrise d œuvre a été confiée à l Architecte en chef des monuments historiques, M. Benjamin Mouton. Lancé en décembre 2012, le projet s est déroulé dans son entier en à peine plus d un an, la fin des travaux étant intervenue en janvier Chaque acteur, de l architecte en chef au SPAC en passant par les entreprises chargées des travaux, a fait preuve d une implication remarquable au service du projet Clemenceau, les entreprises cherchant à améliorer constamment leurs propositions pour atteindre au plus près la réalité historique. La configuration du bureau était connue par la seule photographie d époque du bureau de Clemenceau dont disposait l Hôtel de Brienne. La glace et la cheminée y étaient également facilement reconnaissables, de même que le mobilier (bureau, fauteuils, bureau Daru utilisé par Clemenceau comme desserte, bibliothèque). Ce dernier, conservé en l état, était réparti dans différentes pièces de l Hôtel de Brienne. Il a facilement été retrouvé et réinstallé dans le bureau de Clemenceau. D autres éléments de mobilier ou de décoration, comme la pendule Empire représentant Minerve casquée, ont également été retrouvés, grâce à une autre photographie datant du ministère du général Gallieni (octobre 1915 mars 1916). La photographie étant en noir et blanc, il a été difficile de déterminer la couleur des lambris ainsi que celle des tentures murales. Celle des lambris semblait assez claire, sans qu on puisse nettement l identifier. Grâce à des sondages effectués à partir de la dernière couleur connue, six ou sept témoins de couleurs anciennes ont pu être retrouvés et datés, du XVIIIe siècle jusqu à nos jours. Une couleur gris clair, paraissant correspondre à la période Clemenceau et cohérente avec les informations connues, a ainsi été retenue. La même technique de sondages a permis de retrouver parfaitement les couleurs du plafond et des corniches, qui sont donc exactement celles de l époque de Clemenceau. Les tentures murales ont été l élément le plus délicat à mettre au point pendant la restauration du bureau. Le manque d information et de précision a donné lieu à une démarche d interprétation. En effet, la photo donnait l impression assez floue d une tapisserie plutôt sombre, aux motifs en forme de volutes, qui paraissaient dorées. Une recherche effectuée dans les archives n a pas donné de résultats probants, sinon un tissu qui semblait s approcher de la tapisserie visible sur la photo, dans une gamme de couleurs grisbleu. C est en considérant que ce tissu était sans doute celui qui s accordait le mieux avec l esprit décoratif de l époque que le choix a été fait. Le tapis recouvrant le sol sur la photo ne laissait pas voir le parquet. C est donc un parquet classique à panneaux qui a été installé. La photographie de l époque du général Gallieni montre un lustre à tulipes, qui a pu être obtenu pratiquement à l identique en ajoutant des tulipes sur le lustre existant actuellement. Chaque élément a ainsi fait l objet d un travail très précis, pour reconstituer au mieux le bureau tel qu il était lorsque Clemenceau y conduisit la France à la victoire.

11 La bibliothèque de Georges Clemenceau Homme d action, Georges Clemenceau était aussi un grand lecteur. Sa bibliothèque personnelle, dans son appartement de la rue Franklin, qui a été conservée à l identique, révèle l immense culture et l éclectisme de celui qui, médecin de formation, s est passionné pour la poésie de Victor Hugo, la vie politique américaine, les mouvements artistiques de son temps ou encore les grands courants de la philosophie. Sa bibliothèque personnelle, qui a été conservée à l identique dans son appartement de la rue Franklin, reconstituée dans son bureau de l Hôtel de Brienne est davantage celle du ministre de la Guerre. Si le fonds original a été dispersé au cours du XXe siècle, il a été reconstitué partiellement, sur la base de deux hypothèses. La première s appuie sur les usages de l époque de Clemenceau, qui étaient de présenter dans la bibliothèque du ministre de la Guerre de prestigieux volumes directement liés à l activité de l hôte des lieux. Les bulletins et journaux militaires richement reliés relèvent de cette catégorie, de même que plusieurs études officielles d histoire militaire, notamment sur les campagnes napoléoniennes et la guerre de La seconde hypothèse renvoie plus personnellement à Clemenceau. D après des envois de collaborateurs ou d institutions en fonction de l actualité politique, ainsi que par ce qu il a dit lui-même de ses goûts personnels, on a pu recréer sa bibliothèque d une manière fidèle. Il est ainsi très vraisemblable que Clemenceau, si proche des combattants, se soit montré attentif à des documents de médecine militaire (Commission Medical Research, Commitee American Red Cross, Trench Fever, Oxford University Press, 1918), à des récits de poilus (D Hartoy, Des cris dans la tempête Nouvelles impressions et nouveaux récits d un officier blessé, Perrin, 1919) ou de prisonniers célèbres comme le critique d art André Warnod. Ami et collaborateur de Clemenceau, le général Mordacq figure également en bonne place dans cette bibliothèque, avec notamment La guerre au XX e siècle, Berger-Levrault, Enfin, l Iliade et les œuvres de Cicéron rappellent la culture classique de Clemenceau, et la géographie d Élysée Reclus, son goût pour les voyages Tous les volumes sont issus de la bibliothèque du service historique de la Défense (Château de Vincennes) ou du centre de documentation du contrôle général des armées (Paris). Cette restauration a été une œuvre collective, qui a notamment bénéficié du concours précieux de l architecte en chef des monuments historiques Benjamin Mouton, des équipes de la direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA), du service historique de la défense (SHD) et du service parisien du soutien de l administration centrale (SPAC) du ministère de la Défense. Que tous en soient remerciés.

12 Création graphique : Dicod-Éditions Contact - Centre de presse, Délégation à l information et à la communication de la Défense Tél : Fax :

LE 11 NOVEMBRE. Un Jour-Mémoire. Collection «Mémoire et Citoyenneté» MINISTÈRE DE LA DÉFENSE. Secrétariat général pour l administration

LE 11 NOVEMBRE. Un Jour-Mémoire. Collection «Mémoire et Citoyenneté» MINISTÈRE DE LA DÉFENSE. Secrétariat général pour l administration n 8 Collection «Mémoire et Citoyenneté» LE 11 NOVEMBRE Un Jour-Mémoire MINISTÈRE DE LA DÉFENSE Secrétariat général pour l administration DIRECTION DE LA MÉMOIRE, DU PATRIMOINE ET DES ARCHIVES Le 11 Novembre

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié.

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Quelques exemples de visites et découvertes : Chantilly (22

Plus en détail

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis Introduction L ensemble ensemble documentaire qui suit est complémentaire compl mentaire des dossiers réalisés r dans le cadre du Concours national de la Résistance R sistance et de la Déportation, D notamment

Plus en détail

De l Etat français à la IVème République (1940-1946)

De l Etat français à la IVème République (1940-1946) De l Etat français à la IVème République (1940-1946) Introduction : Présentation de la défaite : -En juin 1940, la chute de la IIIème République (1875-1940) accompagne la déroute militaire. -Le 10 juillet

Plus en détail

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey Dans l intimité d un écrivain, place des Vosges Ouvrant sur l un des plus beaux sites parisiens, la Place des Vosges, le Maison de Victor Hugo a pour mission de maintenir vivante la mémoire de ce génie,

Plus en détail

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise :

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise : Fichier enseignant Dans le programme d histoire du cycle 3 au chapitre le 20 ème siècle et notre époque les deux conflits mondiaux sont abordés. L accent est mis sur ce qui fit basculer l humanité dans

Plus en détail

Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud

Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud Par Bernard Chevallier Collection «Regards» > La résurrection en images du palais incendié en 1870 > Les superbes clichés du reportage photographique

Plus en détail

La Constitution et l exercice des pouvoirs

La Constitution et l exercice des pouvoirs Thème La Constitution et l exercice des pouvoirs Instituée par le général de Gaulle en 958, et toujours en vigueur aujourd hui grâce à la souplesse des institutions qui ont su s adapter au fil du temps,

Plus en détail

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans été 1914 Nancy et la Lorraine dans la guerre exposition 15/02-21/09/2014 au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans 1 3 2 4 5 6 7 9 8 1870-1914 : une guerre attendue? Août 1914 : partis pour un été

Plus en détail

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense. Discours pour les vingt ans du lancement du satellite Hélios IA

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense. Discours pour les vingt ans du lancement du satellite Hélios IA MINISTÈRE DE LA DÉFENSE M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense Discours pour les vingt ans du lancement du satellite Hélios IA A Toulouse, le 9 juillet 2015 Seul le prononcé fait foi Page 1 sur

Plus en détail

CIRCULAIRE CONJOINTE. Ministère de l éducation nationale. la défense. du patrimoine et des archives

CIRCULAIRE CONJOINTE. Ministère de l éducation nationale. la défense. du patrimoine et des archives CIRCULAIRE CONJOINTE Ministère de l éducation nationale Ministère de la défense Ministère de l éducation nationale Direction de l enseignement scolaire Ministère de la défense Direction de la mémoire,

Plus en détail

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie?

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? «En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? Paroles : «En avant les p tits gars». Fragson. 1913.

Plus en détail

le 2 avenue de l observatoire historique du bâtiment école nationale d administration

le 2 avenue de l observatoire historique du bâtiment école nationale d administration le 2 avenue de l observatoire historique du bâtiment école nationale d administration HISTORIQUE DU BÂTIMENT Robert II, dit Le Pieux (972-1031), fils et successeur de Hugues Capet, bâtit le premier en

Plus en détail

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS DOCUMENT : 1979. 29489 (1). «L'Actualité. L'union fait la force. Jeu stratégique». Sans éditeur. Vers 1915. PLACE

Plus en détail

Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France

Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France Origine, composition des fonds d archives C est la loi Jourdan du 15 septembre 1798 qui substitue

Plus en détail

50e anniversaire des indépendances africaines et malgache

50e anniversaire des indépendances africaines et malgache 50e anniversaire des indépendances africaines et malgache 1960-2010 29 Hommage aux anciens combattants africains et malgaches Dans le cadre des célébrations officielles du cinquantième anniversaire des

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES

REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES RÉPUBLIQUE DU BÉNIN COUR CONSTITUTIONNELLE REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er : Le présent Règlement Intérieur est pris en application des dispositions de la Loi n 90-032

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LA VILLE DE SAINT-CLOUD S OPPOSE A LA CONSTRUCTION SUR L HIPPODROME DE SAINT-CLOUD

DOSSIER DE PRESSE LA VILLE DE SAINT-CLOUD S OPPOSE A LA CONSTRUCTION SUR L HIPPODROME DE SAINT-CLOUD DOSSIER DE PRESSE LA VILLE DE SAINT-CLOUD S OPPOSE A LA CONSTRUCTION SUR L HIPPODROME DE SAINT-CLOUD Conférence de presse Samedi 14 mars 2015 Contact presse : Alexia Dana / 01 47 71 54 96 / 06 18 04 02

Plus en détail

Le Président de la République est le responsable

Le Président de la République est le responsable LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Le Président de la République est le responsable suprême de la politique de défense. A ce titre, il est le garant de l indépendance nationale, de l intégrité du territoire

Plus en détail

I/ Les entrées triomphales

I/ Les entrées triomphales DÉCEMBRE 1918 En décembre 1918, l armistice est prolongé. La guerre est bel et bien terminée. Les manifestations de joie se répandent dans les villes des pays alliés, notamment dans les villes qui ont

Plus en détail

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Les rois de France viennent régulièrement chasser à Versailles à partir du XVI ème siècle. Henri IV y amène son fils, le futur Louis XIII. Devenu

Plus en détail

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Septembre 1939 : début de la deuxième guerre mondiale Anschluss : annexion

Plus en détail

VENTE DE PRESTIGE D ART DECO. 28 mai 2013

VENTE DE PRESTIGE D ART DECO. 28 mai 2013 Communiqué VENTE DE PRESTIGE D ART DECO 28 mai 2013 La vente, qui se tiendra le 28 mai sous le marteau de François Tajan, propose un vaste panorama des Arts décoratifs, de l Art nouveau à la grande décoration

Plus en détail

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 20 L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 21 Besançon : des défenses façonnées par un méandre dominé > 21 27 La citadelle Historique La position stratégique

Plus en détail

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789)

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) Avant la Révolution*, la France est une monarchie avec à sa tête un monarque, le Roi de France. Lorsque Louis XIII décède en

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

Communiqué de presse. Les Voies de la Liberté. Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc

Communiqué de presse. Les Voies de la Liberté. Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc Les Voies de la Liberté Du 15 septembre 2015 au 28 mai 2016 Communiqué de presse Mémorial de la Shoah, CDLV82017 Le Mémorial En 2009,

Plus en détail

- QUESTIONNAIRE HISTORIQUE

- QUESTIONNAIRE HISTORIQUE - QUESTIONNAIRE HISTORIQUE HISTOIRE DES GARDES POMPES ET DU BATAILLON 1) De quel pays, Du Périer a-t-il rapporté la pompe à incendie pour laquelle il a obtenu un privilège royal en 1699? Hollande 2) Quel

Plus en détail

RESTAURATION DU SALON D ANGLE APPARTEMENT DU PAPE DOSSIER DE MÉCÉNAT

RESTAURATION DU SALON D ANGLE APPARTEMENT DU PAPE DOSSIER DE MÉCÉNAT RESTAURATION DU SALON D ANGLE APPARTEMENT DU PAPE DOSSIER DE MÉCÉNAT 1 SOMMAIRE LE CHÂTEAU DE FONTAINEBLEAU 3 LE GROS PAVILLON 4 L AMÉNAGEMENT DU SECOND EMPIRE 6 ESTIMATION DES TRAVAUX DE RESTAURATION

Plus en détail

Un état descriptif de 1776 nous permet de mesurer la qualité de la conservation du bâtiment conçu par Mathurin Cherpitel.

Un état descriptif de 1776 nous permet de mesurer la qualité de la conservation du bâtiment conçu par Mathurin Cherpitel. L Hôtel du Châtelet L Hôtel du Châtelet Dès le 18 ème siècle, l Hôtel du Châtelet est considéré comme une des plus belles demeures de Paris par les voyageurs qui en font la description à la fin du siècle.

Plus en détail

Deux régiments de Poitiers dans la Guerre 1914-1918

Deux régiments de Poitiers dans la Guerre 1914-1918 Deux régiments de Poitiers dans la Guerre 1914-1918 Nom de l élève : Prénom : Classe : Niveau : lycée Dossier pédagogique Des documents et des questionnaires, un lexique et une notice biographique Pour

Plus en détail

Comment sont nés les Etats-Unis?

Comment sont nés les Etats-Unis? Comment sont nés les Etats-Unis? Au début du 18ème siècle, l Amérique est composée de colonies européennes. En 1776, les 13 colonies Anglaises d Amérique du nord se révoltent et prennent le nom d Etats-Unis

Plus en détail

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important?

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important? Pages 77-78. Passage en italique. «Je crois devoir attirer votre attention sur le fait qu en exécution des ordres reçus du commandeur des SS, les arrestations ont été opérées uniquement par la police française

Plus en détail

L art contemporain du Sri Lanka à la fondation Mona Bismarck

L art contemporain du Sri Lanka à la fondation Mona Bismarck > Exposition L art contemporain du Sri Lanka à la fondation Mona Bismarck Entretien avec Chandra Rajakaruna de la fondation Mona Bismarck À l occasion des festivités organisées pour le 60 e anniversaire

Plus en détail

Bataille de la Somme Ressources: Documents de source primaire

Bataille de la Somme Ressources: Documents de source primaire Tués au combat dans la Somme Liste des 118 soldats tués au combat avec le 38 e bataillon, unité levée à Ottawa, pendant l attaque contre la tranchée Desire et Grandcourt, dans la Somme, le 18 novembre

Plus en détail

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous?

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous? Les textes de l exposition «Dictature et démocratie» et le questionnaire pédagogique sont assez longs. Nous vous conseillons donc de répartir les fiches de travail entre vos élèves et de mettre les réponses

Plus en détail

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère.

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ------------- DECRET N 2014-288 fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. LE PREMIER MINISTRE, CHEF

Plus en détail

Cette histoire raconte la conquête de l Angleterre par les Normands de Guillaume.

Cette histoire raconte la conquête de l Angleterre par les Normands de Guillaume. Après le repas, nous sommes allés visiter le musée de Bayeux. Quand nous sommes rentrés, les personnes du musée nous ont donné des audio guides. Pour pouvoir profiter de l histoire sans être entassés devant

Plus en détail

Manucure à la mode. Ronde préliminaire Cas en marketing. Place à la jeunesse 2013

Manucure à la mode. Ronde préliminaire Cas en marketing. Place à la jeunesse 2013 Manucure à la mode Cas en marketing Place à la jeunesse 2013 UNE ÉPIPHANIE ÉLÉGANTE Leila Roussel, 27 ans, est une consultante de style dans une boutique de mode haute-gamme dans la capitale nationale,

Plus en détail

Hôtel de Caumont. Centre d Art - Aix-en-Provence DOSSIER DE MÉCENAT

Hôtel de Caumont. Centre d Art - Aix-en-Provence DOSSIER DE MÉCENAT Hôtel de Caumont Centre d Art - Aix-en-Provence DOSSIER DE MÉCENAT Ouverture printemps 2015 Un nouveau centre d art au cœur du patrimoine aixois Aix-en-Provence, capitale culturelle de la Provence au rayonnement

Plus en détail

1958-1962, une nouvelle république

1958-1962, une nouvelle république Première S, histoire LMA, 2011-2012 Thème 5 Les Français et la République Question 1 La République, trois républiques Cours 3 1958-1962, une nouvelle république I La fin de la IV e République et l adoption

Plus en détail

La seconde guerre mondiale

La seconde guerre mondiale CM2 Découverte du monde Histoire Compétences : La violence du XXe siècle : les deux conflits mondiaux La seconde guerre mondiale - À partir de l étude de cartes et de documents statistiques, comprendre

Plus en détail

35ème Salon Philatélique de Printemps 4ème Biennale Philatélique

35ème Salon Philatélique de Printemps 4ème Biennale Philatélique PHIL@POSTE Communiqué de Presse Février 2015 35ème Salon Philatélique de Printemps 4ème Biennale Philatélique DU JEUDI 19 MARS AU SAMEDI 21 MARS 2015 Espace Champerret Hall C 6 rue Jean Ostreicher, 75017

Plus en détail

Candidature des participants. PEJ-France Caen

Candidature des participants. PEJ-France Caen Candidature des participants PEJ-France Caen Du 29 mai au 8 juin 2014 2 Le mot du président Malo MOFAKHAMI Président du PEJ-France Chers participants, En 2014, le Parlement Européen des Jeunes - France

Plus en détail

Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires»

Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires» é Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires» >Un ouvrage conçu en collaboration avec l IRAG (Institut pour la recherche d applications gravées),

Plus en détail

Les Hauts-de-Seine et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919)

Les Hauts-de-Seine et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919) Les Hauts-de-Seine et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919) Les archives de la SPCA sur les Hauts-de-Seine Nombre de reportages : 75 Nombre

Plus en détail

Paris à travers le temps

Paris à travers le temps Paris à travers le temps Paris à travers le temps Page 1 sur 1 Sommaire Introduction I. Synopsis II. Cahier des charges III. Scénario IV. Story board Conclusion Paris à travers le temps Page 2 sur 2 Introduction

Plus en détail

Jour 3 : Annecy/Lyon/Vassieux-en-Vercors

Jour 3 : Annecy/Lyon/Vassieux-en-Vercors Jour 3 : Annecy/Lyon/Vassieux-en-Vercors Nous quitterons Annecy vers 7h45 pour nous rendre à Lyon. La visite du Mémorial de Montluc est prévue à 10h30. Si nous ne sommes pas retardés lors du trajet, nous

Plus en détail

Photographie. guide de la. Valoriser son hébergement, son site touristique, en images. > Tous les conseils pour réussir une bonne prise de vue

Photographie. guide de la. Valoriser son hébergement, son site touristique, en images. > Tous les conseils pour réussir une bonne prise de vue guide de la Photographie > Tous les conseils pour réussir une bonne prise de vue Valoriser son hébergement, son site touristique, en images Nicolas Bryant Plus qu une image, le reflet de votre personnalité!

Plus en détail

NEWSLETTER Le CMV au rythme de 3 siècles de musique

NEWSLETTER Le CMV au rythme de 3 siècles de musique Septembre 2015 NEWSLETTER Le CMV au rythme de 3 siècles de musique Les 3 et 4 septembre dernier, le Crédit Mutuel de la Vallée a convié une partie de sa clientèle, officiels et autorités, notamment le

Plus en détail

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur..

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. Fiche Pédagogique Le 14 juillet Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. 6 Transcription 7 Sources 8 1 Tableau descriptif Niveau A2 Descripteur CECR, compréhension

Plus en détail

LE LIEN ARMEE NATION. Réflexions et production du Trinôme de Créteil. Michel Gauvin, délégué de l association Paris Ile-de-France des Auditeurs

LE LIEN ARMEE NATION. Réflexions et production du Trinôme de Créteil. Michel Gauvin, délégué de l association Paris Ile-de-France des Auditeurs LE LIEN ARMEE NATION Réflexions et production du Trinôme de Créteil Michel Gauvin, délégué de l association Paris Ile-de-France des Auditeurs de l IHEDN Le trinôme de Créteil : un pilote Journées de formation

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION Pour une communication efficace, une politique de communication 2 Politique de communication 3 Mission de la Direction des communications 3 Rôle

Plus en détail

5/AG/2 ARCHIVES DE LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE SOUS GEORGES POMPIDOU

5/AG/2 ARCHIVES DE LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE SOUS GEORGES POMPIDOU 5/AG/2 ARCHIVES DE LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE SOUS GEORGES POMPIDOU (1 242 articles) Cette sous-série n apparaît pas dans le tome V de l État général des fonds des Archives nationales. Intitulé : ARCHIVES

Plus en détail

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE POUR ACCEDER A LA FONCTION CONDITION D ELIGIBILITE Être de nationalité française Avoir au moins 18 ans le jour de l élection Jouir de ses droits civiques (concernant

Plus en détail

Philippe Etchebest. A l Hostellerie de Plaisance Relais & Châteaux Hôtel Saint Emilion

Philippe Etchebest. A l Hostellerie de Plaisance Relais & Châteaux Hôtel Saint Emilion Philippe Etchebest A l Hostellerie de Plaisance Relais & Châteaux Hôtel Saint Emilion Grand Chef Relais & Châteaux Maître Cuisinier de France Meilleur Ouvrier de France 2000 Son histoire : Après un parcours

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

L Allemagne déclare la guerre à la France. L Allemagne déclare la guerre à la Belgique qui a rejeté l ultimatum de la veille.

L Allemagne déclare la guerre à la France. L Allemagne déclare la guerre à la Belgique qui a rejeté l ultimatum de la veille. 1914 28 juin : L archiduc héritier du trône d Autriche-Hongrie, François Ferdinand, et son épouse, sont assassinés à Sarajevo (Bosnie-Herzégovine) par Gavrilo Prinzip. Cet événement sert de prétexte à

Plus en détail

LA RÉPUBLIQUE DE L ENTRE-DEUX- GUERRES : VICTORIEUSE ET FRAGILISÉE

LA RÉPUBLIQUE DE L ENTRE-DEUX- GUERRES : VICTORIEUSE ET FRAGILISÉE LA RÉPUBLIQUE DE L ENTRE-DEUX- GUERRES : VICTORIEUSE ET FRAGILISÉE Léon Blum Général de Gaulle Georges Clemenceau Maréchal Pétain De l Union sacrée à la fin de la 1ere guerre mondiale L UNION SACRE, c

Plus en détail

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Laval PAYS-DE- LA-LOIRE VILLE DE LAVAL Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Renouer avec la mémoire pour envisager le futur L action culturelle dans la ville / Culture & Proximité 1 VILLE DE LAVAL

Plus en détail

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 4 ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : le retour à la monarchie ; les Trois Glorieuses Thématique : Arts, Etats et pouvoir (œuvre engagée) Sujet : Comment un

Plus en détail

un lieu d exception pour goûter l art de vivre en bretagne

un lieu d exception pour goûter l art de vivre en bretagne un lieu d exception pour goûter l art de vivre en bretagne le château du grand val accueille séminaires et incentives haut de gamme Le Château du Grand Val, dont les origines remontent au XVème siècle,

Plus en détail

Se déplacer dans Paris depuis le Courtyard Paris Neuilly

Se déplacer dans Paris depuis le Courtyard Paris Neuilly Se déplacer dans Paris depuis le Courtyard Paris Neuilly Courtyard by Marriott Paris Neuilly 58 Boulevard Victor Hugo 92200 FRANCE www.marriott.com/parcy Sommaire *Merci de noter que tous les tarifs indiqués

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUES AUTORISATION TRAVAUX. avez-vous le permis?

GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUES AUTORISATION TRAVAUX. avez-vous le permis? GUIDE PRATIQUES GUIDE PRATIQUE AUTORISATION TRAVAUX avez-vous le permis? Vous envisagez de faire réaliser des travaux? Attention, de la construction d une maison à la rénovation des combles en passant

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 33 du 4 juillet 2014. PARTIE TEMPORAIRE Administration Centrale. Texte 18

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 33 du 4 juillet 2014. PARTIE TEMPORAIRE Administration Centrale. Texte 18 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 33 du 4 juillet 2014 PARTIE TEMPORAIRE Administration Centrale Texte 18 DÉLÉGATION DE GESTION entre les services du ministère de la défense et ceux

Plus en détail

Les symboles français

Les symboles français Fiche Pédagogique Les symboles français Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif 2 Fiche élève. 3-4 Fiche professeur.5-6 Transcription.7 Sources. 8 1 Tableau descriptif Niveau A2 Descripteur CECR,

Plus en détail

UNE NOUVELLE ADRESSE ELEGANTE ET CHAMPETRE A 15 MINUTES DE PARIS

UNE NOUVELLE ADRESSE ELEGANTE ET CHAMPETRE A 15 MINUTES DE PARIS UNE NOUVELLE ADRESSE ELEGANTE ET CHAMPETRE A 15 MINUTES DE PARIS Le Paris Country Club, club de loisirs privé, compte à présent un hôtel de 110 chambres sur son site exceptionnel : le Renaissance Paris

Plus en détail

Agence du patrimoine immatériel de l État

Agence du patrimoine immatériel de l État Agence du patrimoine immatériel de l État Les richesses de l immatériel sont les clés de la croissance future Rapport de la commission de l économie de l immatériel 2006 Le mot du directeur général L APIE

Plus en détail

Ensemble, soutenons le Bleuet de France!

Ensemble, soutenons le Bleuet de France! DOSSIER DE PRESSE Il ne peut y avoir de Solidarité sans Mémoire Depuis 1991, les fonds récoltés par l Œuvre Nationale du Bleuet de France (ONBF) permettent d accompagner la politique mémorielle de l ONACVG.

Plus en détail

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art Méthodologie du dossier Epreuve d histoire de l art Fiche d identité de l oeuvre Nature de l oeuvre : Huile sur toile Auteur Eugène Delacroix (1798-1863) Titre : La liberté guidant le peuple : le 28 juillet

Plus en détail

LES PARADOXES DU DESIR

LES PARADOXES DU DESIR LES PARADOXES DU DESIR 8e RENDEZ-VOUS DE L'INTERNATIONALE DES FORUMS, et 4e RENCONTRE INTERNATIONALE DE L'E.P.F.C.L. PARIS 2014-25, 26, 27 JUILLET LISTE D'HOTELS: La 4 e rencontre internationale de l E.P.F.C.L.

Plus en détail

Commentaires de. l Association québécoise pour le patrimoine industriel (Aqpi) sur le document. Un regard neuf sur le patrimoine culturel

Commentaires de. l Association québécoise pour le patrimoine industriel (Aqpi) sur le document. Un regard neuf sur le patrimoine culturel Commentaires de l Association québécoise pour le patrimoine industriel (Aqpi) sur le document Un regard neuf sur le patrimoine culturel Dans le cadre de la consultation publique pour une révision de la

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

Un lieu de culte à conserver Une mémoire à perpétuer Un patrimoine à protéger

Un lieu de culte à conserver Une mémoire à perpétuer Un patrimoine à protéger Un lieu de culte à conserver Une mémoire à perpétuer Un patrimoine à protéger Dossier d appel aux dons et au mécénat présenté par le Centre Hospitalier de Bayeux et l Association pour la Sauvegarde de

Plus en détail

Musée Jacquemart-André

Musée Jacquemart-André Musée Jacquemart-André Paris U N MUSÉE UNIQUE À PARIS POUR DES RECEPTIONS DE PRESTIGE L e Salon de Musique L a Salle à Manger L e Jardin d Hiver L e Grand Salon L e Grand Salon L a Salle à Manger Grande

Plus en détail

Le Château de Kerjean est classé monument historique

Le Château de Kerjean est classé monument historique restauration du château 7/06/06 18:13 Page 1 restauration du château 7/06/06 18:14 Page 2 Le Château de Kerjean est classé monument historique Ce classement a été effectué en 1911, lorsque le château a

Plus en détail

Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne

Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne entre l Etat, Ministère de la défense représenté par Monsieur le

Plus en détail

dans la Grande Guerre : les hauts-de-seine Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 Mobiliser / Soutenir / Soigner

dans la Grande Guerre : les hauts-de-seine Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 Mobiliser / Soutenir / Soigner Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 les hauts-de-seine dans la Grande Guerre : Mobiliser / Soutenir / Soigner EXPOSITION ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DES HAUTS-DE-SEINE Contact presse Conseil général

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon L histoire en photos : Analyse photographique Description : Les élèves apprennent à analyser des photos de la Première Guerre mondiale. Ils choisissent une photo dans la collection officielle de photos

Plus en détail

Guide du Parlement suédois

Guide du Parlement suédois Guide du Parlement suédois Situé en plein centre de Stockholm, sur l îlot de Helgeandsholmen, le Riksdag est le cœur de la démocratie suédoise. C est ici que sont votés les lois et le budget de l État.

Plus en détail

LES SERVICES HISTORIQUES DES ARMÉES

LES SERVICES HISTORIQUES DES ARMÉES LES SERVICES HISTORIQUES DES ARMÉES 1 - PRÉSENTATION Le ministère de la Défense dispose de quatre services historiques : le Service historique de l armée de terre (SHAT), le Service historique de la marine

Plus en détail

Prévenir la récidive des mineurs

Prévenir la récidive des mineurs Prévenir la récidive des mineurs Le parcours individualisé réparation citoyenneté à la préfecture de Police LE «PARCOURS INDIVIDUALISÉ RÉPARATION CITOYENNETÉ» EN 8 QUESTIONS Pourquoi un parcours individualisé

Plus en détail

Villa Cavrois 3D, application de visite sur tablette tactile mobile

Villa Cavrois 3D, application de visite sur tablette tactile mobile Dossier de presse du 12 juin 2015 Villa Cavrois 3D, application de visite sur tablette tactile mobile Une coproduction CMN-AGP Conçue par Robert Mallet-Stevens, terminée en 1932, la villa Cavrois est considérée

Plus en détail

Le Livret du Citoyen

Le Livret du Citoyen Le Livret du Citoyen Bienvenue à l âge de la majorité! Vous venez d avoir 18 ans et à l occasion de la remise de votre carte d électeur, l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes

Plus en détail

Serrurier-Bovy Masterworks, d une collection

Serrurier-Bovy Masterworks, d une collection mercredi 3 juin 2015 à 19h Serrurier-Bovy Masterworks, d une collection exposition Vendredi 29 mai de 10 à 19 heures Samedi 30 mai de 11 à 19 heures Lundi 1er juin de 10 à 19 heures Mardi 2 juin de 10

Plus en détail

ATELIERS D ARTS à Paris

ATELIERS D ARTS à Paris ATELIERS D ARTS à Paris cours et stages pour adultes enfants ados privatisation de l espace les ateliers d arts Rrose Sélavy Marie-Lorraine Benzacar > Créatrice du concept Au cœur du 9ème arrondissement

Plus en détail

GRÉVILLE-HAGUE (Manche) : Morts pour la France (1914-1919)

GRÉVILLE-HAGUE (Manche) : Morts pour la France (1914-1919) 1 GRÉVILLE-HAGUE (Manche) : Morts pour la France (1914-1919) (4 e version, 31 oct. 2014) Notice par Hugues Plaideux, d après le site «Mémoire des Hommes» du Ministère de la Défense, l état civil, les répertoires

Plus en détail

La liberté guidant le peuple sur les barricades

La liberté guidant le peuple sur les barricades La liberté guidant le peuple sur les barricades Eugène DELACROIX 1830 Une étrange lumière Le soleil brille à travers la fumée de la poudre. Les écrits nous disent que nous sommes en début de matinée et

Plus en détail

LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente. 1914, cent ans après. Livret de l enseignant

LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente. 1914, cent ans après. Livret de l enseignant LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente 1914, cent ans après Livret de l enseignant Une action des Archives départementales de la Loire Le projet 1914, cent ans après est organisé par le Conseil général

Plus en détail

TOUS ENFANTS DE LA PATRIE CENTENAIRE DE LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

TOUS ENFANTS DE LA PATRIE CENTENAIRE DE LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE TOUS ENFANTS DE LA PATRIE CENTENAIRE DE LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE CENTENAIRE DE LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE, UN GRAND RENDEZ-VOUS MÉMORIEL L arrivée des quotidiens dans la zone des armées. Carte postale

Plus en détail

Année scolaire 2014-2015

Année scolaire 2014-2015 Année scolaire 2014-2015 02 Concours de photographie à destination des scolaires! Un événement En 2015, pour le 30 ème anniversaire de l inscription du Pont du Gard sur la Liste du Patrimoine mondial de

Plus en détail

L organisation des pouvoirs de la Vème République

L organisation des pouvoirs de la Vème République L organisation des pouvoirs de la Vème République I. Comment fonctionne la Vème République? A. La constitution P. 105 : Préambule de la Constitution de la Vème République : Qu est-ce qu une constitution?

Plus en détail

2 Quelles vacances! Pourquoi pas! 3. A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau.

2 Quelles vacances! Pourquoi pas! 3. A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau. fiche de travail FT 3.39-3A U1P10 2 Quelles vacances! A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau. 1 2 Salut, Un petit mot pour te dire que tout se passe super bien On passe d excellentes vacances.

Plus en détail

PRÉSENTE LE CINÉMA CLUB À LA DEMANDE

PRÉSENTE LE CINÉMA CLUB À LA DEMANDE PRÉSENTE LE CINÉMA CLUB À LA DEMANDE LES CHIFFRES CLÉS 1 er CIRCUIT ART ET ESSAI EN FRANCE 3 e CIRCUIT PARISIEN 20 % PART DE MARCHÉ À PARIS 12 CINÉMAS 5,5 MILLIONS DE SPECTATEURS/AN 65 2 ÉCRANS 100 % NUMÉRIQUE

Plus en détail

MINISTERE DE LA DEFENSE

MINISTERE DE LA DEFENSE MINISTERE DE LA DEFENSE SECRETARIAT GENERAL POUR L ADMINISTRATION DIRECTION DE LA MEMOIRE, DU PATRIMOINE ET DES ARCHIVES SOUS-DIRECTION DE L ACTION CULTURELLE ET EDUCATIVE DEMANDE DE SUBVENTION (Monument

Plus en détail

«rend service» Xavier FONTANET

«rend service» Xavier FONTANET 198 LA REVUE CIVIQUE LA REVUE CIVIQUE 199 L entreprise «rend service» Xavier FONTANET Ancien Président du Groupe Essilor, Xavier Fontanet a créé une Fondation qui porte son nom, dédiée à l explication

Plus en détail

Découverte de la bibliothèque

Découverte de la bibliothèque Bibliothèque cantonale et universitaire Fribourg (Suisse) Fils rouges 1 Découverte de la bibliothèque Contenu 1. Informations générales 2. Introduction : La bibliothèque un centre d'accès à l'information

Plus en détail