BANQUE NATIONALE DE SERBIE BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE MISSION DE M. BOSCHMANS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BANQUE NATIONALE DE SERBIE BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE MISSION DE M. BOSCHMANS"

Transcription

1 BANQUE NATIONALE DE SERBIE BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE MISSION DE M. BOSCHMANS 1884/85 Commencement des opérations de la BNS La Banque nationale de Serbie exprime ses remerciements au Département de la Communication de la Banque nationale de Belgique pour les copies de documents et photographies mis à sa disposition. 1

2 BRUXELLES, 19e SIÈCLE, BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE M. GOUDOVITCH - L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES ACTIONNAIRES DE LA BNS 2

3 BELGRADE, 9. MARS 1884 (extrait de l office en date du 14. mars 1884) Le Ministre de l Économie nationale ad intérim M. Goudovitch devant l Assemblée générale des actionnaires de la Banque Nationale de Serbie:... il fut résolu d appeler un spécialiste étranger, initié à l organisation d une Banque Nationale attendu qu il n y a pas dans notre pays d hommes réunissant les aptitudes et l expérience nécessaires Le Gouvernement de M. le Roi décida de s adresser à cet effet au pays qui s est jusqu ici, et parmi tous les États, laissé le moins entraîner par de téméraires et hasardeuses spéculations industrielles et commerciales, et dans lequel le bien-être matériel de la Nation s est développé sur la base la plus régulière et la plus sûre, à savoir la Belgique 3

4 Le Ministre, par interim, de l Economie Nationale, ministre des Finances, s adressa par la lettre du 27 novembre 1883, au Ministre des Affaires étrangères le priant de chercher à obtenir du Gouvernement Belge l envoi d un homme compétent dans la matière, qui se chargerait de l organisation de notre Banque nationale M. le Ministre des Affaires Étrangères nous notifia, par son office du 6 janvier dernier, que le Gouvernement royal Belge avait fait à notre demande l accueil le plus empressé et qu il avait désigné M. Boschmans, chef de la Comptabilité générale à la Banque Nationale de Belgique, un des fonctionnaires les plus capables de cet établissement, pour organiser la Banque de Serbie... 4

5 M. CHARLES BOSCHMANS BRUXELLES, 3 JANVIER 1884 Gouverneur de la BNB Jamar au Ministre des Finances Belge:... Si nous n écoutions que les convenances administratives, nous n hésiterions pas à décliner la proposition, mais le Conseil estime que la demande du Gouvernement Serbe est trop flatteuse pour la Belgique, pour ne pas l accueillir favorablement en faisant taire toute autre considération... 5

6 ... M. Boschmans pourra se munir de toutes les pièces et documents qui interviennent dans les différents services de la Banque... Il va sans dire que tous les services que la Banque serbe pourra réclamer de nous et dont l utilité ne peut être prévue dès à présent lui sont acquis. BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE CAISSE CENTRALE, 19e SIÈCLE CAISSE DE RECOUVREMENT 6

7 ANCIEN BUREAU DU GOUVERNEUR, M. ALEXANDRE JAMAR PARIS, 14 JANVIER 1884 Légation de Serbie en France, J. Marinovicth, au Ministre des Affaires Étrangères Belge:... Le Gouvernement Royal de Belgique aura la satisfaction d avoir contribué à la création d une très importante institution de crédit chez un peuple ami... 7

8 MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DE BELGIQUE, M. FRÈRE-ORBAN BELGRADE, 14 MARS 1884 Rapport du Chef de la Légation de Belgique en Serbie M. Borchgrave au Ministre Frère-Orban: 8

9 MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DE SERBIE, LÉGATIONS BRUXELLES, 29 AVRIL 1884 À M. Spassitch, Gouverneur de la BNS, sur la fabrication du premier billet de la Banque de Serbie: la caisse contenait feuilles à 4 bons billets de cent francs... nous aurons donc à vous tenir compte de bons billets... 9

10 ANCIENS ATELIERS DE L IMPRIMERIE DE LA BNB FABRICATION DU PREMIER BILLET DE LA BNS CLICHÉS DE BASE 10

11 100 DINARS RECTO 100 DINARS VERSO 11

12 BELGRADE, 11/23 JUILLET 1884 Gouverneur de la BNS Spassitch au Gouverneur de la BNB Jamar sur la prolongation du séjour à Belgrade de M. Boschmans jusqu à fin janvier 1885 ALEKSA SPASIĆ GOUVERNEUR DE LA BANQUE NATIONALE DE SERBIE MARS OCTOBRE

13 BELGRADE, 17 JUILLET 1884 Le Chef de la Légation de Belgique en Serbie au Ministre des Affaires Étrangères Belge sur le commencement des opérations de la BNS PARIS, LE 29 JUILLET 1884 Le Chargé d Affaires de Serbie à Paris M. Garachanine au Gouverneur Jamar sur la demande de prolongation du séjour en Serbie de M. Boschmans formulée par la BNS 13

14 BRUXELLES, LE 12 AOÛT 1884 Le Gouverneur de la BNB au Ministre des Finances Belge sur la prolongation du séjour en Serbie de M. Boschmans:... Nous ne Vous dissimulerons pas M. le Ministre que la Banque fait un grand sacrifice en se passant pendant une année entière du concours d un fonctionnaire aussi éminent que M. Boschmans... BRUXELLES, LE 12 AOUT 1884 Le Gouverneur de la BNB Jamar au Gouverneur de la BNS Spassitch:... La même demande m ayant été transmise par M. le Ministre des Finances de Belgique tant au nom du Gouvernement serbe qu en Votre nom... ci-joint copie de la dépêche que j adresse à ce haut fonctionnaire pour lui faire part de la réponse favorable de la Banque Nationale de Belgique. 14

15 BELGRADE, LE 29/17 AOÛT 1884 Le Gouverneur de la BNS Spassitch au Gouverneur de la BNB Jamar: BELGRADE, MAISON DES FRÈRES KOUMANOUDI, BUREAUX DE LA BNS,

16 PERSONNEL DE LA BNS À L ÉPOQUE DE SA FONDATION RAPPORT DE M. BOSCHMANS AU GOUVERNEUR DE LA BNB JAMAR 16

17 BELGRADE, LE 12/24 NOVEMBRE 1884 M. Boschmans au Gouverneur Jamar:... Les tableaux aideront puissamment à faire comprendre les explications que j ai données relativement aux principes qui doivent guider une banque d émission, pour lui permettre de traverser les moments de crises sans de trop fortes secousses......circulation insuffisante de billets Ces Messieurs verront par des exemples frappants que le chiffre proportionnellement considérable de billets que la BNB a pu mettre en circulation, grâce à la confiance qu inspirait la sûreté de ses opérations, lui a permis de réduire plus que dans tous les autres pays le prix de l argent... C est un point sur lequel j insiste beaucoup ici où la circulation est absolument insuffisante... 17

18 ...circulation insuffisante de billets La première raison c est que les maisons qui négocient leurs effets à la Banque, sont pour la plupart des maisons d importation, qui n ont à faire des payements qu à l étranger, d où viennent presque tous les objets manufacturés qui se consomment en Serbie... La seconde, c est que pour la circulation dans le public, la coupure de 100 Frs est trop forte... je crois que la coupure de 10 Frs sera préférée......circulation insuffisante de billets Il faut ajouter à ces deux causes une méfiance très grande de la part du public, assez compréhensible chez un peuple qui depuis cinquante ans a vu bien des guerres et des révolutions, et s est habitué à enfouir son avoir... qui ne diminuera qu en raison du degré de confiance que la Banque inspirera... 18

19 ...circulation trop forte du numéraire Les négociants serbes devraient cependant mieux comprendre leurs intérêts... Cette façon d agir des commercants est d autant plus extraordinaire que presque tous sont actionnaires de la Banque... fait bien voir qu ils ne comprennent pas l utilité de la circulation fiduciaire et s imaginent que sans elle, la Banque peut rendre les mêmes services au commerce et réaliser les mêmes bénéfices......le portefeuille étranger Grâce aux tableaux graphiques, Messieurs les administrateurs comprendront bien le rôle que remplit dans une banque d émission, le portefeuille étranger... la Banque ne possède en devises ou chez ses correspondants, que juste de quoi couvrir les chèques qu elle délivre et sur lesquels elle réalise d assez beaux bénéfices... elle ne pourra défendre son encaisse qu en élevant le taux d escompte... 19

20 ... Monsieur Spassitch ayant donné sa démission de Gouverneur de la Banque, j ai remis une des brochures à Monsieur Weifert, Vice Gouverneur, qui le remplace en attendant la nomination du nouveau Gouverneur... ĐORĐE VAJFERT, VICE-GOUVERNEUR DE LA BNS, Je me suis permis de remettre à Messieurs Anthula et Krsmanovitch, deux administrateurs de la Banque, également membres du Conseil Communal de Belgrade, une lettre d introduction auprès de vous... comptent visiter avec le Maire de Belgrade M. Georgevitch, plusieurs villes de l Europe, à l effet d examiner les différents systèmes d éclairage, la construction des égouts... travaux qui sont à exécuter ici... 20

21 ... Ces Messieurs voudraient à Bruxelles visiter la Banque Nationale, M. Anthula surtout, qui plus que tous les autres administrateurs a contribué à la fondation de la Banque de Serbie et à son organisation et désire vivement se rendre compte de l installation de différents services, de la disposition des serres du Trésor et particulièrement de la fabrication des billets... COFFRE RÉSERVE OR BNB, 19e SIÈCLE 21

22 RAPPORT DE M. BOSCHMANS AU GOUVERNEUR DE LA BNB JAMAR BELGRADE, LE 7/19 JANVIER 1885 M. Boshmans au Gouverneur de la BNB:... C est le 2 Février qu expire la seconde période de 6 mois de mon séjour... Le Bilan de la Banque sera terminé à cette époque et je pourrai venir reprendre mes fonctions à Bruxelles Toutefois, par suite de l absence de Messieurs Anthula et Krsmanovitch, il a fallu retarder l élaboration du réglement spécial qui concerne l organisation des Agences et des Comptoirs, ainsi que la confection des documents qui s y rapportent... je pourrais me trouver dans la nécessité de devoir rester ici huit jours de plus... 22

23 ... Le produit des opérations du premier semestre d installation de la Banque de Serbie n aura couvert que les frais généraux et les amortissements du mobilier, frais de premier établissement, etc... Aucun dividende ne sera distribué aux actionnaires pour ce premier semestre... ce résultat est dû au chiffre réduit de la circulation et au peu d opérations d escompte effectuées pendant les trois premiers mois Les actionnaires n expriment heureusement aucun mécontentement. Ils comprennent les difficultés que devait rencontrer l introduction d une institution aussi nouvelle dans le pays et attendent patiemment que l avenir améliore cette situation Depuis quelque temps, la circulation des billets augmente et les négociants commencent à comprendre qu ils ne doivent pas demander le remboursement des billets, tant qu ils n ont pas besoin d effectuer des payements en or... Le taux d escompte a été réduit de 7 à 6%, il pourra être encore abaissé prochainement... Le chiffre d affaires et les bénéfices augmenteront si tout continue à marcher dans cette voie Le nouveau Gouverneur de la Banque n est pas encore nommé. Le Conseil d Administration ainsi que le Gouvernement désirent voir occuper ces fonctions par M. Miyatovitch, actuellement Ministre de Serbie à Londres, qui en 1883, était Ministre des Finances quand la loi sur la Banque nationale a été promulgée; mais jusqu à présent il n a pas accepté... 23

24 ... Il est grand temps de prendre une décision à ce sujet et il est même facheux qu un Gouverneur n ait pas été nommé au moins un mois avant mon départ... BELGRADE, 19e SIÈCLE 31 MARS 1885, SÉANCE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BNB 24

25 ... M Boschmans ayant été introduit en séance pour entendre lecture de la lettre de M le Ministre des Finances, le Conseil décide qu elle sera portée à la connaissance des différents services de la Banque au moyen d un extrait du présent procèsverbal. SALLE CONSEIL D ADMINISTRATION BNB Banque nationale de Serbie Mars 2009 Musiquе: I st Main Theme, Adagio, Secret Garden Composed by Shigeru Umebayashi 25

L adresse de référence

L adresse de référence Version n : 1 Dernière actualisation : 18-12-2006 1) À quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu une adresse de référence? 3) Quels sont les avantages d une adresse de référence? 4) Qui peut s inscrire en

Plus en détail

Circulaire aux hôpitaux

Circulaire aux hôpitaux Avez-vous des questions ou souhaitez-vous des informations supplémentaires? Envoyez un courriel au frontdesk à l adresse suivante question@miis.be Ou prenez contact avec nous au 02 508 85 86 Le Ministre

Plus en détail

DEMANDE DE RECONNAISSANCE

DEMANDE DE RECONNAISSANCE Renseignements généraux et directives Ce formulaire vous permet de procéder à une demande de reconnaissance de cours de tutorat privé. À qui s adresse ce formulaire? Le formulaire s adresse au postulant

Plus en détail

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire BTS CI 2 ème année CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger Sommaire 1 Introduction I/ Plan de marchéage A. Services B. Prix C. Distribution D. Communication

Plus en détail

FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES STATUTS

FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES STATUTS FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES Association Internationale Sans But Lucratif STATUTS Approuvé par l Assemblée Générale du 16/06/2015 Dénomination, but et objectif

Plus en détail

NOTE CIRCULAIRE. (3 septembre 2012)

NOTE CIRCULAIRE. (3 septembre 2012) Direction Protocole Service P1.1 NOTE CIRCULAIRE LE STATUT PRIVILEGIE DES CONJOINT(E)S ET DES PARTENAIRES LEGAUX (LEGALES) NON-MARIE(E)S DES MEMBRES DU PERSONNEL DES POSTES CONSULAIRES (3 septembre 2012)

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Arrêté du 18 décembre 2008 portant homologation de la charte d accessibilité pour renforcer l effectivité

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Devant le Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre Dans le cadre de l examen quinquennal du

Plus en détail

La lettre de change LES MINI-GUIDES BANCAIRES DES PROFESSIONNELS

La lettre de change LES MINI-GUIDES BANCAIRES DES PROFESSIONNELS Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

Exercice 3.1 - Chapitre 3 : Les principes comptables généralement reconnus

Exercice 3.1 - Chapitre 3 : Les principes comptables généralement reconnus Date : Octobre 2006 Exercice 3.1 - Chapitre 3 : Les principes comptables généralement reconnus Arc-en-ciel inc. 1 Vincent Pagé, président de l entreprise Arc-en-Ciel inc., qui se spécialise dans la fabrication

Plus en détail

Centre International de Développement et de Recherche

Centre International de Développement et de Recherche Publication UNGANA 65 CIDR Tous droits de reproduction réservés Centre International de Développement et de Recherche Module de formation des villageois sur les procédures d adhésion, dépôt et crédit d

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. OBJET : Tutelle financière des chambres de métiers et des chambres régionales de métiers.

REPUBLIQUE FRANCAISE. OBJET : Tutelle financière des chambres de métiers et des chambres régionales de métiers. REPUBLIQUE FRANCAISE MINISTERE DU COMMERCE ET DE L ARTISANAT DIRECTION DE L ARTISANAT PARIS, LE 13 JAN. 1989 Sous-Direction de la Réglementation 24, rue de l Université et de l Orientation des Structures

Plus en détail

VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL

VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL à l'appui de l arrêté d acceptation du barème cantonal de facturation pour l accueil en crèche et garderie (du 4 novembre 2002) AU CONSEIL GENERAL

Plus en détail

MOBILITÉ INTERNATIONALE RESPONSABILITÉS DE

MOBILITÉ INTERNATIONALE RESPONSABILITÉS DE MOBILITÉ INTERNATIONALE RESPONSABILITÉS DE L ÉTUDIANT * Veuillez prendre note que tous les formulaires et documents doivent être retournés au Service de la mobilité internationale trois semaines avant

Plus en détail

Nom Prénom. Lieu de naissance Nationalité. Adresse de l étudiant(e) Tél. Portable. Langue vivante 1 Langue vivante 2. Année du bac Série N INE

Nom Prénom. Lieu de naissance Nationalité. Adresse de l étudiant(e) Tél. Portable. Langue vivante 1 Langue vivante 2. Année du bac Série N INE dossier d inscription IPSA PRIM 2015 Né(e) le Sexe F M Lieu de naissance Nationalité Adresse de l étudiant(e) Langue vivante 1 Langue vivante 2 Année du bac Série N INE Dernier établissement et classe

Plus en détail

Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT

Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT I. MOUVEMENTS COMPTABLES Nous avons vu que le Bilan représente la photographie de la situation de l entreprise à une date donnée : chaque opération nouvelle

Plus en détail

PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience

PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience 10952_VAE_p001p005.indd 5 22/05/08 11:47:18 FICHE 1 Le principe et les modalités de la VAE Faire reconnaître vos connaissances, aptitudes

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION Établissement privé d enseignement supérieur Classe préparatoire CRFPA / EFB DOSSIER D INSCRIPTION CLASSE PRÉPARATOIRE PRESENTIELLE ESTIVALE 2015 1 TARIFS ET CONDITIONS D INSCRIPTION PRÉPARATIONS TARIFS

Plus en détail

Les chèques-repas deviennent électroniques : ne ratez pas le coche!

Les chèques-repas deviennent électroniques : ne ratez pas le coche! Les chèques-repas deviennent électroniques : ne ratez pas le coche! Cher commerçant, cher restaurateur, C est officiel : au 31/12/2015, il n y aura plus aucun chèque-repas papier en circulation. Tous les

Plus en détail

E. D. Barbosa, 26/09/2014 A. A. Elghardouf (étudiant ICMS2) A propos du stage MASTER 2 PRO ICMS

E. D. Barbosa, 26/09/2014 A. A. Elghardouf (étudiant ICMS2) A propos du stage MASTER 2 PRO ICMS A propos du stage MASTER 2 PRO ICMS LA LETTRE DE MOTIVATION En générale, la lettre de motivation prend la forme suivante : Entreprise : Il est bien vu de commencer sa lettre de motivation en parlant de

Plus en détail

La garantie financière

La garantie financière La garantie financière Les avantages de l accord APS / FNOTSI APS / FNOTSI Caution bancaire L APS assure les prestations vendues à la clientèle en se substituant à l organisme défaillant. Ce système protège

Plus en détail

Russie Visa d affaires

Russie Visa d affaires Cher voyageur, Merci d avoir fait appel à Visa First pour obtenir votre visa. Voici votre Pack de demande de visa qui contient : Les informations sur les documents que vous devez fournir pour obtenir votre

Plus en détail

STAR SOCIETE TUNISIENNE D ASSURANCES ET DE REASSURANCES ORDRE DU JOUR

STAR SOCIETE TUNISIENNE D ASSURANCES ET DE REASSURANCES ORDRE DU JOUR STAR SOCIETE TUNISIENNE D ASSURANCES ET DE REASSURANCES ORDRE DU JOUR ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 20 SEPTEMBRE 2008 - Augmentation de capital, - Modification des statuts. PROJET DE RESOLUTIONS

Plus en détail

ASSOCIATION METEO LOR STATUTS

ASSOCIATION METEO LOR STATUTS Page 1 sur 10 ASSOCIATION METEO LOR STATUTS ARTICLE 1er - CONSTITUTION - DUREE. Conformément aux dispositions de la loi du 1er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901, il est fondé le 20 avril 2013 une

Plus en détail

Note d information à l intention des membres employeurs et des membres travailleurs du Conseil d administration du BIT

Note d information à l intention des membres employeurs et des membres travailleurs du Conseil d administration du BIT Note d information à l intention des membres employeurs et des membres travailleurs du Conseil d administration du BIT Documentation Les documents présentés au Conseil d administration sont mis sur le

Plus en détail

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation GRETA M2S Métiers de la Santé et du Social Le salarié et ses droits à la formation Le DIF Droit individuel à la formation ))) Qu est-ce que c est? Le DIF permet au salarié de négocier avec son employeur,

Plus en détail

Placements du gouvernement du Yukon dans du papier commercial adossé à des actifs

Placements du gouvernement du Yukon dans du papier commercial adossé à des actifs Placements du gouvernement du Yukon dans du papier commercial adossé à des actifs Ministère des Finances Février 2008 Office of the Auditor General of Canada Bureau du vérificateur général du Canada Tous

Plus en détail

L huissier de justice

L huissier de justice La Justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique L huissier de justice auxiliaire de justice et partenaire 1. QUI EST L HUISSIER DE JUSTICE? L huissier de justice

Plus en détail

ADMINISTRATION DES STAGES DES ETUDIANTS DE 2 ET 3 L.S.D.

ADMINISTRATION DES STAGES DES ETUDIANTS DE 2 ET 3 L.S.D. ADMINISTRATION DES STAGES DES ETUDIANTS DE 2 ET 3 L.S.D. 1) COMMISSION DES STAGES 1.1.Composition - 1 représentant des présidents des certificats de compétence : - 2 représentants des maîtres de stage

Plus en détail

PARENTS CÉLIBATAIRES Vos droits et obligations concernant la garde, le droit de visite et les prestations de soutien. La garde de l enfant

PARENTS CÉLIBATAIRES Vos droits et obligations concernant la garde, le droit de visite et les prestations de soutien. La garde de l enfant PARENTS CÉLIBATAIRES Vos droits et obligations concernant la garde, le droit de visite et les prestations de soutien La garde de l enfant La garde est le droit et la responsabilité de prendre soin d un

Plus en détail

Établissement privé d enseignement supérieur Classe préparatoire CRFPA / EFB

Établissement privé d enseignement supérieur Classe préparatoire CRFPA / EFB Établissement privé d enseignement supérieur Classe préparatoire CRFPA / EFB DOSSIER D INSCRIPTION CLASSE PRÉPA ANNUELLE 2016 1 TARIFS ET CONDITIONS D INSCRIPTION PRÉPARATION TARIF 2016 3450 TARIF 2 nde

Plus en détail

PROJET DE CONVENTION DE MANDAT

PROJET DE CONVENTION DE MANDAT PROJET DE CONVENTION DE MANDAT ÉQUIPEMENT DES SALLES SERVEURS DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU GRAND DOLE ET DE LA VILLE DE DOLE DANS LE CADRE D UN SYSTÈME D INFORMATION MUTUALISÉ ENTRE La Communauté

Plus en détail

Le CRAC, 15 ans déjà! L âge où tous les rêves sont permis, où tous les possibles s offrent à

Le CRAC, 15 ans déjà! L âge où tous les rêves sont permis, où tous les possibles s offrent à 1 Le CRAC, 15 ans déjà Présentation de Philipe MAYSTADT, Président de la B.E.I. «Le soutien de la Banque Européenne d Investissement aux pouvoirs régionaux et locaux» Le 17 mars 2011 PLAN : Le CRAC, 15

Plus en détail

N 14 OCTOBRE 2014 LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Le droit au compte. www.lesclesdelabanque.com. Le site pédagogique sur la banque et l argent

N 14 OCTOBRE 2014 LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Le droit au compte. www.lesclesdelabanque.com. Le site pédagogique sur la banque et l argent OCTOBRE 2014 N 14 COMPTE LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Le droit au compte Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pour toute information

Plus en détail

LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES COOPÉRATIVES D HABITAT

LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES COOPÉRATIVES D HABITAT LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES COOPÉRATIVES MALI - SÉNÉGAL GUIDE PRATIQUE SUR LES MÉCANISMES DE FINANCEMENT D UN PROJET DE CONSTRUCTION PLAN 1 Objectifs et programme de la rencontre 2 Planifier mon

Plus en détail

Russie Visa Touristique

Russie Visa Touristique Cher voyageur, Merci d avoir fait appel à Visa First pour obtenir votre visa. Voici votre Pack de demande de visa qui contient : Les informations sur les documents que vous devez fournir pour obtenir votre

Plus en détail

OCTOBRE 2014 N 14 LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Le droit au compte. sec_01-2

OCTOBRE 2014 N 14 LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Le droit au compte. sec_01-2 OCTOBRE 2014 N 14 COMPTE LES MINI-GUIDES BANCAIRES Le droit au compte sec_01-2 Ce mini-guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire, nous contacter : info@lesclesdelabanque.com - 01

Plus en détail

ASSOCIATION DE FINANCEMENT DU PARTI NOUS CITOYENS STATUTS

ASSOCIATION DE FINANCEMENT DU PARTI NOUS CITOYENS STATUTS ASSOCIATION DE FINANCEMENT DU PARTI NOUS CITOYENS STATUTS Article 1er : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

CONCOURS PETIT POUCET BP 50135 75263 PARIS Cedex 06

CONCOURS PETIT POUCET BP 50135 75263 PARIS Cedex 06 Pour participer il vous suffit de retourner votre dossier de candidature accompagné d une copie de vos cartes étudiants avant le mardi 15 décembre 2009 (cachet de la Poste faisant foi) par courrier à :

Plus en détail

DÉCEMBRE 2015 N 14 LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Le droit au compte. sec_01-2

DÉCEMBRE 2015 N 14 LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Le droit au compte. sec_01-2 DÉCEMBRE 2015 N 14 COMPTE LES MINI-GUIDES BANCAIRES Le droit au compte sec_01-2 Ce mini-guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire, nous contacter : info@lesclesdelabanque.com Le

Plus en détail

PROTECTION COLLABORATEURS UNE STRATÉGIE DE POURSUITE DES AFFAIRES FAISANT APPEL À L ASSURANCE-VIE ET À L ASSURANCE MALADIES GRAVES

PROTECTION COLLABORATEURS UNE STRATÉGIE DE POURSUITE DES AFFAIRES FAISANT APPEL À L ASSURANCE-VIE ET À L ASSURANCE MALADIES GRAVES PROTECTION COLLABORATEURS UNE STRATÉGIE DE POURSUITE DES AFFAIRES FAISANT APPEL À L ASSURANCE-VIE ET À L ASSURANCE MALADIES GRAVES Aidez vos clients à protéger leur entreprise contre les frais imprévus.

Plus en détail

CIRCULAIRE N 2473 22/09/2008

CIRCULAIRE N 2473 22/09/2008 CIRCULAIRE N 2473 22/09/2008 Objet : Entreprises d Entraînement Pédagogique Circulaire : Informative Emetteur : Ministre Christian DUPONT Contact : Messieurs André DELEUZE (02/227 33 92) et Didier LETURCQ

Plus en détail

Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social. Vade-mecum à destination des partenaires

Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social. Vade-mecum à destination des partenaires Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social Vade-mecum à destination des partenaires Pour pouvoir réaliser des actions innovantes et toujours plus adaptées au public en grande

Plus en détail

. Tout l équipement de la maison est mis à disposition : chaises, tables, lit, machine à laver, gazinière, vaisselle, meubles de rangements...

. Tout l équipement de la maison est mis à disposition : chaises, tables, lit, machine à laver, gazinière, vaisselle, meubles de rangements... Les avantages de la location meublée :. Tout l équipement de la maison est mis à disposition : chaises, tables, lit, machine à laver, gazinière, vaisselle, meubles de rangements.... vous n avez presque

Plus en détail

MAISON KULTURA STATUTS

MAISON KULTURA STATUTS Route de Chêne 41b - CH 1208 Genève - Tél. 022/340 71 11 - Fax 022/344 71 92 - www.kultura.ch MAISON KULTURA STATUTS I. NOM, DURÉE, SIÈGE Dénomination Art. 1 L Association «Maison Kultura» est une fédération

Plus en détail

Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions

Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions 1. L outplacement de quoi s agit-il? «L outplacement», aussi appelé reclassement professionnel,

Plus en détail

På lättläst franska Consultation en matière de budget et d endettement

På lättläst franska Consultation en matière de budget et d endettement På lättläst franska Consultation en matière de budget et d endettement lorsque vous devez mettre de l ordre dans vos finances Consultation gratuite en matière de budget et d endettement proposée par les

Plus en détail

Règlement relatif à la formation permanente Institut professionnel des Agents immobiliers

Règlement relatif à la formation permanente Institut professionnel des Agents immobiliers Règlement relatif à la formation permanente Institut professionnel des Agents immobiliers Ratio legis du règlement relatif à la formation professionnelle permanente: Le Conseil national plaide pour un

Plus en détail

GUIDE DE L'ACTIONNAIRE AU NOMINATIF

GUIDE DE L'ACTIONNAIRE AU NOMINATIF L'ACTIONNAIRE AU NOMINATIF Mis à jour le 22/01/2015 D E V E L O P P O N S E N S E M B L E L E S P R I T D E Q U I P E SOMMAIRE Quels sont les différents modes de détention des titres? p.3 Quels sont les

Plus en détail

Instructions pour le dépôt d une demande en vertu de la Loi de 2001 sur les municipalités auprès de la Commission de révision de l évaluation foncière

Instructions pour le dépôt d une demande en vertu de la Loi de 2001 sur les municipalités auprès de la Commission de révision de l évaluation foncière Tribunaux de l environnement et de l'amenegment du territoire Ontario Commission de révision de l'évaluation foncière 655 rue Bay, suite 1500 Toronto ON M5G 1E5 Téléphone: (416) 212-6349 Sans Frais: 1-866-448-2248

Plus en détail

Conférence régionale des élus de la CHAUDIÈRE-APPALACHES POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE ET POLITIQUE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION

Conférence régionale des élus de la CHAUDIÈRE-APPALACHES POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE ET POLITIQUE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION Conférence régionale des élus de la CHAUDIÈRE-APPALACHES POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE ET POLITIQUE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION Adopté au conseil d administration du 10 juin 2004 Modifications

Plus en détail

Les prêts hypothécaires. Habiter chez soi. www.bcn.ch

Les prêts hypothécaires. Habiter chez soi. www.bcn.ch Les prêts hypothécaires Habiter chez soi www.bcn.ch Les financements hypothécaires Vu la valeur généralement élevée des biens immobiliers, il est usuel de faire appel à une banque, afin de participer au

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE REUNIE EXTRAORDINAIREMENT

ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE REUNIE EXTRAORDINAIREMENT Société anonyme au capital de 93.057.948 Siège social : 42 Rue Washington 75008 PARIS 552 040 982 RCS PARIS ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE REUNIE EXTRAORDINAIREMENT LE 14 NOVEMBRE 2014 1 RAPPORT DU CONSEIL

Plus en détail

Statuts du Club Sportif Hauteville

Statuts du Club Sportif Hauteville 1. NOM ET BUT Art- 1 Sous le nom Club Sportif Hauteville, il est constitué une association au sens de l art. 60 du CCS. Le Club sportif Hauteville (dorénavant appelé CSH) est une association à but sportif

Plus en détail

Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM

Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM Les membres des conseils de section (les «Membres») sont tenus de lire et de signer

Plus en détail

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil AGO BIAT du 28 Mai 2010 Allocution d ouverture Allocution d ouverture de Monsieur le Président du Conseil Chers Actionnaires, Mesdames, Messieurs : L année 2009 a été globalement une année très positive

Plus en détail

La protection de vos revenus à votre pension est d une

La protection de vos revenus à votre pension est d une AVEZ-VOUS PROTÉGÉ La pension est certainement le souci majeur de beaucoup d entre vous. C est en tout cas ce que nous avons pu constater de la grande enquête de Vivium réalisée en collaboration avec Moneytalk.

Plus en détail

Formation des salariés : construisez de façon efficace votre plan de formation 2015!

Formation des salariés : construisez de façon efficace votre plan de formation 2015! Formation des salariés : construisez de façon efficace votre plan de formation 2015! Qu est-ce que le plan de formation? Le plan de formation est un document qui regroupe les besoins de formation établi

Plus en détail

Comptabilité Générale II

Comptabilité Générale II Université IBN ZOHR Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales Agadir Economie et Gestion Semestre 2 Sections G H I Comptabilité Générale II Mohamed LAABOUBI Année universitaire 2014-2015

Plus en détail

c) qui est organisée par une organisation autre que le cadre familial ou privé de celui qui exerce l'activité ;

c) qui est organisée par une organisation autre que le cadre familial ou privé de celui qui exerce l'activité ; LA CONVENTION DE VOLONTARIAT RES. HUM. Le volontaire (nouveau nom du bénévole depuis 2005) exerce une activité sans rétribution ni obligation au profit d autres personnes ou de la collectivité. Quelles

Plus en détail

I. Introduction II. Avancer III. Un héritage

I. Introduction II. Avancer III. Un héritage Remarques de S.E. Kaoru Ishikawa Gala / Assemblée générale annuelle de la Croix-Rouge canadienne Loews Le Concorde Hotel, Québec Le 18 juin 2011 19 h Dîner Gala I. Introduction II. Avancer III. Un héritage

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

Le droit au compte. Les Mini-Guides Bancaires. Mai 2012

Le droit au compte. Les Mini-Guides Bancaires. Mai 2012 014 Le droit au compte Les Mini-Guides Bancaires Mai 2012 2 Sommaire Introduction Une banque peut-elle refuser de m ouvrir un compte bancaire? Est-il utile de contacter plusieurs banques? En quoi consiste

Plus en détail

CE QUE VOUS DEVRIEZ SAVOIR SI VOUS ÊTES EN PRISON

CE QUE VOUS DEVRIEZ SAVOIR SI VOUS ÊTES EN PRISON Fiche d information du locataire CE QUE VOUS DEVRIEZ SAVOIR SI VOUS ÊTES EN PRISON Préparée par le Programme d avocats de service en droit du logement et financée par Aide juridique Ontario La présente

Plus en détail

ACCORDS BILATERAUX DES REGLEMENTS COMMUNAUTAIRES LA FRANCE ET L ITALIE

ACCORDS BILATERAUX DES REGLEMENTS COMMUNAUTAIRES LA FRANCE ET L ITALIE ACCORDS BILATERAUX POUR L APPLICATION DES REGLEMENTS COMMUNAUTAIRES ENTRE LA FRANCE ET L ITALIE 11, rue de la Tour des Dames 75436 Paris cedex 09 Tél. 01 45 26 33 41 Fax 01 49 95 06 50 - www.cleiss.fr

Plus en détail

Fiscalité applicable aux dividendes payés par SUEZ ENVIRONNEMENT

Fiscalité applicable aux dividendes payés par SUEZ ENVIRONNEMENT SUEZ ENVIRONNEMENT CLUB ACTIONNAIRES C/O SITA BELGIUM METROLOGIELAAN 5 1130 BRUXELLES (BELGIQUE) WWW.SUEZ-ENVIRONNEMENT.FR Bruxelles, le 14 juin 2012 Fiscalité applicable aux dividendes payés par SUEZ

Plus en détail

Nous souhaitons porter à votre connaissance les points suivants afin de vous fournir l information la plus complète possible :

Nous souhaitons porter à votre connaissance les points suivants afin de vous fournir l information la plus complète possible : SUEZ ENVIRONNEMENT CLUB ACTIONNAIRES C/O SUEZ-TRACTEBEL SA PLACE DU TRONE 1 (T530) 1000 BRUXELLES FAX +32 (0)2 510 75 46 WWW.SUEZ-ENVIRONNEMENT.COM Bruxelles, le 7 avril 2009 Madame, Monsieur, Nous souhaitons

Plus en détail

Discours de Danièle Nouy Conférence de presse du 28 juin 2010 Lancement Assurance Banque Épargne Info Service

Discours de Danièle Nouy Conférence de presse du 28 juin 2010 Lancement Assurance Banque Épargne Info Service Discours de Danièle Nouy Conférence de presse du 28 juin 2010 Lancement Assurance Banque Épargne Info Service Mesdames, Messieurs, Je suis heureuse de vous accueillir aujourd hui pour le lancement d «Assurance

Plus en détail

Je voudrais m acheter un véhicule

Je voudrais m acheter un véhicule CF 001 Janvier 2010 w w w. lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent w w w.franceac tive.org Financeur solidaire pour l emploi Je voudrais m acheter un véhicule Collection

Plus en détail

Table des matières. Introduction

Table des matières. Introduction Table des matières Introduction A la suite de l obtention de mon baccalauréat économique et social mention assez bien, je me suis dirigée vers la formation Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent QUESTION Guide pratique : Les coûts d emprunt Commanditaire fondateur ABC Alpha pour la vie Canada Guide pratique Question : Les coûts d emprunt Faire l épicerie coûte de l argent. Les vêtements coûtent

Plus en détail

régime d assurance collective

régime d assurance collective régime d assurance collective L heure d adhérer Ma ligne de vie Ma ligne de santé Ma ligne de protection de revenu 2 Bonjour, je suis Fiche Adhésion, la toute dernière de la série des fiches. Ma mission

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/CECI/CONF.10/1 Distr. générale 23 novembre 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité de la coopération et de l intégration

Plus en détail

DEMANDE D INSCRIPTION A LA LISTE DES STAGIAIRES EXPERIENCE PROFESSIONNELLE

DEMANDE D INSCRIPTION A LA LISTE DES STAGIAIRES EXPERIENCE PROFESSIONNELLE I.P.I. - demande STAGIAIRE-expérience professionnelle / 2014 - page 1 / 6 rue du Luxembourg 16 B - 1000 Bruxelles - Tél. 02/505.38.50 - Fax 02/503.42.23 - www.ipi.be DEMANDE D INSCRIPTION A LA LISTE DES

Plus en détail

BANQUE DU LIBAN. Circulaire de base No. 103 adressée aux banques,

BANQUE DU LIBAN. Circulaire de base No. 103 adressée aux banques, Remarque: Cette version n inclut pas les modifications de la Circulaire Intermédiaire n 339 du 23 Septembre 2013 et de la Circulaire Intermédiaire n 363 du 11 Mars 2014 BANQUE DU LIBAN Circulaire de base

Plus en détail

Déterminer et financer le cycle d exploitation

Déterminer et financer le cycle d exploitation 14-15 octobre 2010 - Parc Expo RENNES Aéroport - Bruz Déterminer et financer le cycle d exploitation Animé par : Didier RENAULT, Expert-Comptable Déterminer et financer le cycle d exploitation Pourquoi

Plus en détail

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 *** Nous sommes réunis ici à Villejuif, à l hôpital

Plus en détail

1. Qu est-ce que l IGC?

1. Qu est-ce que l IGC? Questions fréquemment posées concernant l accréditation auprès du Comité intergouvernemental de la propriété intellectuelle relative aux ressources génétiques, aux savoirs traditionnels et au folklore

Plus en détail

ÉVALUATION CERTIFICATIVE COURTAGE COMMERCIAL

ÉVALUATION CERTIFICATIVE COURTAGE COMMERCIAL Exemple de réponses Scénario 2 Important : ce que vous trouverez ci-joint n est qu un exemple d un examen complété en courtage immobilier commercial qui démontre la maîtrise de l ensemble des compétences.

Plus en détail

Plan de trésorerie : savoir évaluer, gérer et financer ses besoins

Plan de trésorerie : savoir évaluer, gérer et financer ses besoins Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 5 et 6 octobre 2006 - Parc Expo Rennes Aéroport - Bruz Plan de trésorerie : savoir évaluer, gérer et financer ses besoins Animé par : Valérie

Plus en détail

Carte Visa Affaires RBC Banque Royale. Un outil plus performant pour faire des affaires

Carte Visa Affaires RBC Banque Royale. Un outil plus performant pour faire des affaires Carte Visa Affaires RBC Banque Royale Un outil plus performant pour faire des affaires Une gestion des dépenses simplifiée Nous sommes heureux de vous présenter la carte Visa Affaires RBC Banque Royale

Plus en détail

TD 1 : La constitution de la société anonyme

TD 1 : La constitution de la société anonyme TD 1 : La constitution de la société anonyme Cas n 1 La société anonyme «SORAYA» s est constituée le 1 er janvier N, au capital de 900 000 DH composé de 4 500 actions de 200 DH. Parmi les actionnaires,

Plus en détail

STATUTS Association Centre de Santé des Grand Synthois

STATUTS Association Centre de Santé des Grand Synthois STATUTS Association Centre de Santé des Grand Synthois TITRE 1 : DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1 : Il est fondé sous la dénomination «Centre de Santé des Grand Synthois» une Association régie par la Loi

Plus en détail

Les questions pour lesquelles vous avez toujours eu la réponse

Les questions pour lesquelles vous avez toujours eu la réponse Les questions pour lesquelles vous avez toujours eu la réponse Et que vous ne devriez donc plus poser! (et que nous ne devrions plus entendre ) Toutes ces informations sont disponibles : Dans les documents

Plus en détail

Avenant aux Conditions Générales MAIF TELEPROTECTION Les Conditions Générales CG PART-01/2014 sont modifiées par le présent avenant conformément aux dispositions de la Loi n 2014-344 du 17 mars 2014. Les

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. D ARTHABASKA. Procès-verbal des délibérations du conseil de la municipalité de Sainte-Hélène-de-Chester

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. D ARTHABASKA. Procès-verbal des délibérations du conseil de la municipalité de Sainte-Hélène-de-Chester Séance ordinaire du 7 janvier 2013 Procès-verbal de la séance ordinaire et mensuelle du conseil municipal de la municipalité de Sainte-Hélène-de-Chester, tenue le 7 janvier 2013 à 20 h, en la salle ordinaire

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite ONU 28 avril 2009 Marie-Pierre Fleury

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite ONU 28 avril 2009 Marie-Pierre Fleury Programme de préparation à la retraite ONU 28 avril 2009 Marie-Pierre Fleury Se poser quelques questions : Dans quel pays vais-je vivre? Quels seront mes besoins (somme à évaluer / an)? Que veux-je faire

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Règlement intérieur OHCYCLO. Le règlement intérieur a pour objet de préciser les statuts de l association.

Règlement intérieur OHCYCLO. Le règlement intérieur a pour objet de préciser les statuts de l association. Règlement intérieur OHCYCLO 1/ Préambule Le règlement intérieur a pour objet de préciser les statuts de l association. Le présent règlement intérieur est transmis à l ensemble des membres ainsi qu à chaque

Plus en détail

Madame la Ministre, chère Maggie,

Madame la Ministre, chère Maggie, Signature Convention Centre Antipoison Bruxelles-Grand-Duché de Luxembourg, Bruxelles, le 2 juin 2015 à 10.30 heures Discours de Madame la Ministre Lydia MUTSCH Madame la Ministre, chère Maggie, Monsieur

Plus en détail

Arabie Saoudite Visa de travail temporaire

Arabie Saoudite Visa de travail temporaire www.visafirst.com Visa de travail temporaire Cher voyageur, Merci d avoir fait appel à Visa First pour obtenir votre visa. Voici votre Pack de demande de visa qui contient : Les informations sur les documents

Plus en détail

NOM : Prénom : 2SPVL

NOM : Prénom : 2SPVL NOM : Prénom : 2SPVL Rapport de Période de Formation en Milieu Professionnel (PFMP) à (indiquer le nom de la structure de PFMP) du (indiquer la date de début et de fin de la PFMP) dans le cadre du BAC

Plus en détail

Le besoin de trésorerie

Le besoin de trésorerie OCTOBRE 2015 ENTREPRENEURS N 3 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & aveclespme.fr Le nouveau site pratique de la Fédération Bancaire

Plus en détail

MERCEDES BENZ FINANCIAL SERVICES: VOTRE PARTENAIRE FINANCIER

MERCEDES BENZ FINANCIAL SERVICES: VOTRE PARTENAIRE FINANCIER MERCEDES BENZ FINANCIAL SERVICES: VOTRE PARTENAIRE FINANCIER Ce prospectus est rédigé au nom du vendeur dont le cachet figure ci-dessous et agissant comme intermédiaire de crédit. Cachet de l intermédiaire

Plus en détail

Quelle est la pertinence de l accord sur la propriété industrielle passé entre le Maroc et l Organisation européenne des brevets?

Quelle est la pertinence de l accord sur la propriété industrielle passé entre le Maroc et l Organisation européenne des brevets? LES ENTRETIENS EXCLUSIFS Quelle est la pertinence de l accord sur la propriété industrielle passé entre le Maroc et l Organisation européenne des brevets? Entretien avec Mehdi Salmouni-Zerhouni, Conseil

Plus en détail

Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des

Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des dispositions de Bale II et Bale III dans l UMOA. Lieu : Salle

Plus en détail

Sodexo Card. Guide pratique pour la Sodexo Card. Mode d emploi et conseils pour une utilisation en toute sécurité

Sodexo Card. Guide pratique pour la Sodexo Card. Mode d emploi et conseils pour une utilisation en toute sécurité Sodexo Card Guide pratique pour la Sodexo Card Mode d emploi et conseils pour une utilisation en toute sécurité Table des matières Bienvenue, La Sodexo Card c est facile, tout simplement 1. La Sodexo Card

Plus en détail

Service de la culture

Service de la culture Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers, Conformément aux articles 92 et 93 du Règlement du Conseil communal et à l article 10 du Règlement sur la comptabilité des Communes (RCCom),

Plus en détail

OUTILS. Postuler par. télécandidature

OUTILS. Postuler par. télécandidature OUTILS Postuler par Conception Pôle emploi Bretagne Utilisation interne & externe - 02/04/2008 1 La est un service par pole-emploi.fr, qui permet au candidat de se positionner de façon active et rapide

Plus en détail