DOSSIER DE PRESSE LA VILLE DE SAINT-CLOUD S OPPOSE A LA CONSTRUCTION SUR L HIPPODROME DE SAINT-CLOUD

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DE PRESSE LA VILLE DE SAINT-CLOUD S OPPOSE A LA CONSTRUCTION SUR L HIPPODROME DE SAINT-CLOUD"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE LA VILLE DE SAINT-CLOUD S OPPOSE A LA CONSTRUCTION SUR L HIPPODROME DE SAINT-CLOUD Conférence de presse Samedi 14 mars 2015 Contact presse : Alexia Dana / / /

2 La Ville de Saint-Cloud s oppose à la construction de logements sur l hippodrome de Saint-Cloud mobilisation. Le maire de Saint-Cloud Cloud, Éric Berdoati, s oppose avec la plus grande fermeté au projet du gouvernement initié par Madame Sylvia Pinel, ministre du Logement, de l'égalité des territoires et de la Ruralité, créant une Opération d intérêt national (OIN) sur l hippodrome de Saint-Cloud. Le 11 mars dernier, la Ville a lancé une pétition pour la protection de son hippodrome et contre la construction de cet espace situé majoritairement sur son territoire. Déjà plus de signatures ont été réunies en quelques heures. Les autres communes riveraines de ce poumon vert : Rueil- Malmaison, Suresnes et Garches s associent à cette forte Samedi 14 mars, le maire de Saint-Cloud Éric Berdoati réunit Patrick Ollier, ancien Ministre et député-maire de Rueil-Malmaison,, Jacques J Gautier, sénateur-maire de Garches, Christian Dupuy, ancien député, maire de Suresnes, en présence de Bertrand Bélinguier, président de France Galop pour un point presse à l hippodrome de Saint-Cloud. Une opération pilotée par l État qui prévoit la construction de logements Dans le cadre du plan de mobilisation pour le logement en Île-de-France, plus de 20 sites ont été identifiés pour produire du logement. Parmi ces sites, l hippodrome de Saint-Cloud est retenu par l État pour construire plus de logements avec pour argument principal : «Ouvrir l hippodrome, espace vert majeur peu utilisé et très qualitatif des Hauts-de-Seine.» Parmi les conditions de réussite du projet, il est question «d engager les discussions avec France Galop pour mettre en place un plan de regroupement des activités des hippodromes de l Ouest parisien et de permettre la mise en compatibilité du document d urbanisme de la Ville de Saint-Cloud», qui aujourd hui protège le site et empêche ces constructions (voir fiche jointe au dossier). 2

3 Un espace naturel classé, protégé par le PLU de Saint-Cloud Le site de l hippodrome de Saint-Cloud, propriété de France Galop, est classé dans sa totalité depuis le 8 juillet Trois maisons de gardiens, deux pavillons de gardiens, le manège et l ancien atelier de la Maréchalerie sont classés à l inventaire des Monuments historiques par décret du 6 juin La façade et les toitures des sept bâtiments sont classées à l inventaire. L hippodrome est situé à la fois sur Saint-Cloud ( m 2 ) et Rueil-Malmaison ( m 2 ), et est intégralement rattaché administrativement à la commune de Saint-Cloud. Le document d urbanisme (Plan local d urbanisme) de la Ville protège l hippodrome et ne permet en aucun cas la réalisation d un tel projet. «Malgré cela, le gouvernement décide seul et sans concertation, ni avec le Maire de la Ville de Saint-Cloud, ni avec le propriétaire France Galop, ni avec les riverains, de la densification d un site classé, protégé par la ville et qui est un véritable poumon vert» commente Éric Berdoati. La réaction de France Galop France Galop a fait part de son étonnement par un communiqué de presse diffusé le 11 mars : «France Galop a appris dans les medias qu un projet d Opération d Intérêt National concernerait la construction de logements sur le site de l hippodrome de Saint-Cloud. Compte tenu de l importance des courses qui se déroulent sur cet hippodrome et des enjeux hippiques qu il génère, France Galop rappelle qu il n a jamais envisagé de cession de l hippodrome dont la renommée internationale en fait un des sites clés pour la sélection des chevaux de courses, faisant vivre une filière de près de professionnels.» La pétition en ligne Rendez-vous directement sur le site ou via le site de la Ville 3

4 Historique Ancien Domaine de Fouilleuse, l histoire de l hippodrome de Saint-Cloud remonte au XIX e siècle. De 1855 à 1860, Napoléon III rassembla laborieusement de nombreuses parcelles de la plaine de Fouilleuse en vue de constituer une ferme-modèle pour le Domaine privé de l Empereur. Le 1er février 1898, Edmond Blanc, riche éleveur de chevaux de course et député des Pyrénées, remporta les enchères pour francs. Le champ de courses de Saint- Cloud, loué par la Société d'encouragement pour l'amélioration du cheval français de demisang, fut inauguré en grandes pompes le 15 mars 1901 et sa renommée ne tarda pas Les prix prestigieux qui s y tenaient, tel celui du Président de la République devenu depuis le Grand Prix de Saint-Cloud Cloud, attiraient les foules, si bien que les jours de courses une halte était spécialement établie sur la ligne du chemin de fer du Val d Or, cela jusqu en 1907 et l édification d une gare. Les parieurs et les promeneurs pouvaient suivre les courses depuis la pelouse centrale. À cette époque, il existait également sur l hippodrome une ferme qui livrait ses produits laitiers dans de petits attelages. Pendant la Grande guerre, le champ de courses fut réquisitionné pour héberger un hôpital militaire tenu par des médecins et infirmiers canadiens pour soigner les soldats français blessés au front. Aujourd hui, l'artère qui mène à l'hippodrome porte le nom de rue du Camp Canadien pour commémorer la participation des canadiens, à l'effort de guerre. Le musée des Avelines de Saint-Cloud consacrera d ailleurs une exposition sur le Camp canadien du 16 avril au 12 juillet Aujourd hui, l hippodrome de Saint-Cloud est l un des hippodromes de galop de référence. Chaque année 28 journées de courses ont lieu sur le site dont 5 courses du plus haut niveau (courses du Groupe 1) dont le Grand Prix de Saint-Cloud (programmée le 28 juin 2015), épreuve préparatoire au Qatar Prix de l Arc de Triomphe en octobre à Longchamp. Plus de personnes, qu elles soient amatrices de courses de chevaux comme novices,, viennent profiter de ce spectacle unique, qui enregistre plus de 300M de paris hippiques. Sur l année, une centaine de personnes travaille sur l hippodrome. 4

5 Questions à Éric Berdoati Quand et comment avez-vous vous eu connaissance de ce projet? J ai eu vent de ce projet en octobre 2014 par un article paru dans le JDD. N ayant été ni sollicité ni consulté, j ai immédiatement écrit au Préfet de Région. Suite à mon courrier, le Préfet de Région et le Préfet des Hauts-de-Seine m ont contacté pour me confirmer qu il n y avait pas lieu d être inquiet. Quelle ne fut pas ma surprise quand j ai eu connaissance de la réactualisation, en date du 17 février dernier, de ce projet par les services du ministère du Logement! En effet, dans le dossier «Plan de mobilisation pour le logement» figure bien une fiche-programme relative à la réalisation de logements sur l hippodrome de Saint- Cloud. Fort de cette nouvelle actualité, j ai décidé d agir! Que pensez-vous de ce projet? Le projet envisagé sur le site est inacceptable. L hippodrome fait partie de l identité de la commune, les courses s y déroulent depuis plus d un siècle. La gare du Val d or a justement été créée pour desservir l hippodrome. La ville de Saint-Cloud dispose de deux poumons verts de taille inégale : le Domaine national qui compte 460 hectares, et l hippodrome d une superficie de 68 hectares. Il n est donc pas envisageable de priver Saint-Cloud et les communes avoisinantes de l un de ces deux espaces irremplaçables. Par ailleurs, Saint-Cloud compte aujourd hui logements, dont résidences principales : le projet imposé par l État transformerait radicalement notre ville. Une telle densification n est pas acceptable. Si l État veut créer du logement à Saint-Cloud, qu il construise plutôt sur les terrains dont il est propriétaire et qui sont aujourd hui à sa disposition, à savoir les terrains de la parcelle AH290, appelée plus communément la caserne Sully. Ceux-ci représentent aujourd hui m 2 déjà construits et laissés en déshérence depuis maintenant huit années. Il serait grand temps que l État rationalise son action. Il est quand même déconcertant de constater qu en 2015, vu le nombre de moyens de communication disponibles, le Gouvernement n ait pas réussi à se procurer le numéro de téléphone de la mairie de Saint-Cloud pour contacter le maire. Pourquoi un tel mépris envers les élus locaux? 5

6 Document de présentation du projet ministériel. 6

CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD

CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD Dossier de presse Le 5 avril 2012 CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD Le Conseil général des Hauts-de-Seine et la Ville de Saint-Cloud présentent le projet de valorisation du site Dossier de presse Contacts presse

Plus en détail

RAPPORTN 12.74 PROTOCOLERELATIF A LA VALORISATION DU SITE DE LA "CASERNESULLY " A SAINT CLOUD

RAPPORTN 12.74 PROTOCOLERELATIF A LA VALORISATION DU SITE DE LA CASERNESULLY  A SAINT CLOUD RAPPORTN 12.74 PROTOCOLERELATIF A LA VALORISATION DU SITE DE LA "CASERNESULLY " A SAINT CLOUD COMMISSION: FINANCESET PATRIMOINE DIRECTIONGENERALEDESSERVICES- POLEAMENAGEMENTDU TERRITOIREET POLECULTURE

Plus en détail

sur le projet de modification de périmètres de protection d immeubles classés sur le territoire de la commune de Deauville

sur le projet de modification de périmètres de protection d immeubles classés sur le territoire de la commune de Deauville SEJOURNE Hubert Dossier n E 15000070 et 70B/14 Commissaire enquêteur Décision des 22/05 et 3/06/2015 4 rue de Feniton Département du Calvados 14111 LOUVIGNY hmc.sejourne@orange.fr CONCLUSIONS MOTIVEES

Plus en détail

PROGRAMMATION CULTURELLE 2013-2014. Les Charentais dans la Grande Guerre 1914-1918

PROGRAMMATION CULTURELLE 2013-2014. Les Charentais dans la Grande Guerre 1914-1918 Les Charentais dans la Grande Guerre 1914-1918 PROGRAMMATION CULTURELLE 2013-2014 Programme labellisé par la Mission «centenaire 14-18» Les Archives départementales MOT DU PRÉSIDENT «ça a commencé comme

Plus en détail

1- Hôpital des Sœurs grises. 2- Église Notre-Dame

1- Hôpital des Sœurs grises. 2- Église Notre-Dame 1- Hôpital des Sœurs grises Plusieurs classes de personnes viennent en mes murs. Qu elles soient riches ou pauvres elles ont, pour la majorité, un point en commun. Elles viennent se faire soigner par des

Plus en détail

dans la Grande Guerre : les hauts-de-seine Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 Mobiliser / Soutenir / Soigner

dans la Grande Guerre : les hauts-de-seine Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 Mobiliser / Soutenir / Soigner Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 les hauts-de-seine dans la Grande Guerre : Mobiliser / Soutenir / Soigner EXPOSITION ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DES HAUTS-DE-SEINE Contact presse Conseil général

Plus en détail

La propagande pendant la 1 ère guerre mondiale à travers la carte postale

La propagande pendant la 1 ère guerre mondiale à travers la carte postale La propagande pendant la 1 ère guerre mondiale à travers la carte postale Niveaux Nombre d élèves Collège 4 e et 3 e Classe entière 1) Objectifs : - Expliquer pourquoi, comment et dans quel contexte la

Plus en détail

Bilan de la concertation. Plan Local d Urbanisme. de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER. Un Projet de Village. Le Maire, Claude Ferchal

Bilan de la concertation. Plan Local d Urbanisme. de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER. Un Projet de Village. Le Maire, Claude Ferchal Plan Local d Urbanisme de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER Un Projet de Village Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du : Le Maire, Claude Ferchal P.L.U. prescrit par délibération

Plus en détail

Certificat d urbanisme

Certificat d urbanisme MINISTÈRE CHARGÉ Demande de Certificat d urbanisme N 13410*02 1/4 Vous pouvez utiliser ce formulaire pour : Connaître le droit de l urbanisme applicable sur un terrain Savoir si l opération que vous projetez

Plus en détail

Association syndicale autorisée du parc de Maisons-Laffitte

Association syndicale autorisée du parc de Maisons-Laffitte ÉABLISSEMENT ASP,- Association syndicale autorisée du parc de Maisons-Laffitte Le 29 septembre 2015- RF/PK COMPTE RENDU DU CONSEIL SYNDICAL DU MERCREDI 1ER JUILLET 2015 Le conseil des syndics de l Association

Plus en détail

PRESENTATION DU PRIX DE LA COPROPRIETE

PRESENTATION DU PRIX DE LA COPROPRIETE PRESENTATION DU PRIX DE LA COPROPRIETE Organisé par le FORUM pour la Gestion des Villes et des Collectivités Territoriales en partenariat avec le Salon de la Copropriété 4 et 5 novembre-paris Table des

Plus en détail

RAPPORTN 14.462 CP ROUTEDEPARTEMENTALE7 ACQUISITION D'UN PAVILLON 2 AVENUEDE LONGCHAMP A SAINT-CLOUD

RAPPORTN 14.462 CP ROUTEDEPARTEMENTALE7 ACQUISITION D'UN PAVILLON 2 AVENUEDE LONGCHAMP A SAINT-CLOUD RAPPORTN 14.462 CP ROUTEDEPARTEMENTALE7 ACQUISITION D'UN PAVILLON 2 AVENUEDE LONGCHAMP A SAINT-CLOUD DIRECTIONGENERALEDESSERVICES PÖLEJURIDIQUEET FONCIER Direction : Immobilier DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE

Plus en détail

Document facultatif : Demande de cartes d accès aux hippodromes. Document pour information : Fiche taxe sur la valeur ajoutée

Document facultatif : Demande de cartes d accès aux hippodromes. Document pour information : Fiche taxe sur la valeur ajoutée Société d'encouragement pour l'amélioration des Races de Chevaux de Galop en France Siège social: 46 Place Abel Gance - 92655 BOULOGNE CEDEX SERVICE DES LICENCES Téléphone : 01.49.10.21.56 - Télécopieur:

Plus en détail

Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche!

Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche! Communiqué de synthèse Paris, jeudi 26 mai 2011 Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche! Maurice Leroy, ministre de la ville, chargé du Grand Paris,

Plus en détail

La réhabilitation du quartier, une histoire en cours

La réhabilitation du quartier, une histoire en cours ROCHAMBEAU 1 La réhabilitation du quartier, une histoire en cours L opération de reconquête urbaine qui doit être conduite dans le quartier Rochambeau succédera, dans le temps, à la construction du nouveau

Plus en détail

Les chiffres-clés LES PRINCIPAUX FLUX FINANCIERS DE FRANCE GALOP. Recettes. Dépenses CHARGES RECETTES

Les chiffres-clés LES PRINCIPAUX FLUX FINANCIERS DE FRANCE GALOP. Recettes. Dépenses CHARGES RECETTES LES PRINCIPAUX FLUX FINANCIERS DE FRANCE GALOP Recettes La principale source de financement de France Galop est constituée d une quote-part du Produit Brut des Paris qui résulte des mises engagées par

Plus en détail

Intervention de Mme Christine BOUTIN. Présentation des grandes lignes du projet de loi «Plan d actions pour l accès au logement»

Intervention de Mme Christine BOUTIN. Présentation des grandes lignes du projet de loi «Plan d actions pour l accès au logement» Intervention de Mme Christine BOUTIN Ministre du Logement et de la Ville Conférence de presse jeudi 10 juillet 2008, 14h00 Présentation des grandes lignes du projet de loi «Plan d actions pour l accès

Plus en détail

1914-1918 PREMIERE GUERRE MONDIALE CATALOGUE. Archives Municipales de Menton

1914-1918 PREMIERE GUERRE MONDIALE CATALOGUE. Archives Municipales de Menton 1914-1918 PREMIERE GUERRE MONDIALE CATALOGUE Archives Municipales de Menton 1 Le service des Archives Municipales de Menton vous propose une sélection de documents en relation avec la Première Guerre Mondiale.

Plus en détail

Rencontre conjoncture Marchés fonciers au 1er semestre 2015

Rencontre conjoncture Marchés fonciers au 1er semestre 2015 Rencontre conjoncture Marchés fonciers au 1er semestre 2015 Observatoire régional du foncier en Île-de-France Les marchés fonciers au 1er semestre 2015 1 Conjoncture régionale des marchés Les marchés fonciers

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS DIRECTION DES FINANCES Sous Direction des Partenariats Public Privé Bureau des établissements concédés DF 2012-114 Convention d occupation des hippodromes d Auteuil et de Longchamp. Résiliation de la convention

Plus en détail

RAPPORTN 12.98 CP ASSOCIATION DU DEPARTEMENTAUX PROCEDURESD'ELABORATION DESPLANSLOCAUX D'URBANISME COMMUNEDE SAINT-CLOUD

RAPPORTN 12.98 CP ASSOCIATION DU DEPARTEMENTAUX PROCEDURESD'ELABORATION DESPLANSLOCAUX D'URBANISME COMMUNEDE SAINT-CLOUD RAPPORTN 12.98 CP ASSOCIATION DU DEPARTEMENTAUX PROCEDURESD'ELABORATION DESPLANSLOCAUX D'URBANISME COMMUNEDE SAINT-CLOUD DIRECTIONGENERALEDESSERVICES POLEAMENAGEMENTDU TERRITOIRE Direction : Urbanisme,

Plus en détail

Le sujet proposé pour l édition 2010 du Prix Carmignac Gestion du photojournalisme est : Les zones tribales* au Pakistan

Le sujet proposé pour l édition 2010 du Prix Carmignac Gestion du photojournalisme est : Les zones tribales* au Pakistan Paris, le 19 mai 2010 Madame, Monsieur, Carmignac Gestion, société de gestion indépendante, présente la deuxième édition du «Prix Carmignac Gestion du photojournalisme». Carmignac Gestion vise à soutenir

Plus en détail

Si vous choisissez un paiement immédiat, nous vous remercions de joindre un chèque de 169,66 libellé à l ordre de France Galop.

Si vous choisissez un paiement immédiat, nous vous remercions de joindre un chèque de 169,66 libellé à l ordre de France Galop. Département Juridique-Courses Service des Licences Dossier suivi par Audrey Taglialatela Tel : 01 49 10 21 56 Fax : 01 49 10 21 45 E-mail : ajoigny@france-galop.com Madame, Mademoiselle, Monsieur, Depuis

Plus en détail

PARIS. Ville Lumière

PARIS. Ville Lumière PARIS Ville Lumière Paris 1. Paris est la capitale de la France et se trouve dans la région appelée Ile-de-France. 2. Paris est traversée par la Seine qui sépare la Rive Droite de la Rive Gauche. 3. Aujourd

Plus en détail

Débat sur la conscription Plan de leçon

Débat sur la conscription Plan de leçon Description : Dans cette leçon, les élèves se familiariseront avec le débat sur la conscription qui a eu lieu au Canada en 1917. Les élèves sont répartis en trois groupes (fermiers anti-conscription, Canadiens

Plus en détail

LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS

LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS Une approche par la télédétection de précision par Marie-Thérèse Besse et Paul Rouet Atelier parisien d urbanisme Banque de données urbaines 9,

Plus en détail

LE FONDS PATRIMONIAL. Edition 2015

LE FONDS PATRIMONIAL. Edition 2015 LE FONDS PATRIMONIAL Edition 2015 1 «Dictionnaire historique et critique» par Pierre Bayle. - 1740. 4 vol. 2 Le FONDS PATRIMONIAL de la Médiathèque de Saint-Cloud Qu est-ce qu un fonds patrimonial? L expression

Plus en détail

Dossier de PRESSE. Samedi 17 et dimanche 18 Juillet 2010

Dossier de PRESSE. Samedi 17 et dimanche 18 Juillet 2010 Dossier de PRESSE Samedi 17 et dimanche 18 Juillet 2010 En cette année 2010, Deauville célèbre sont cent cinquantenaire à travers une idée originale et novatrice «365 rendez-vous» pour fédérer et partir

Plus en détail

La filière équine Paris- Seine- Normandie

La filière équine Paris- Seine- Normandie La filière équine Paris- Seine- Normandie Juillet 2014 Nombre de chevaux au lieu d élevage p.4 Les éleveurs de chevaux p.5 Les centres équestres p.6 Les entraîneurs de chevaux de course p.7 Nombre de chevaux

Plus en détail

Après avoir entendu Mme Lynda Blanchard, Adjointe aux Finances,

Après avoir entendu Mme Lynda Blanchard, Adjointe aux Finances, BUDGET ANNEXE LOTISSEMENT «COMMUN DE LA MARE» CLOTURE AU 31 DECEMBRE 2008 Le Conseil Municipal, Après avoir entendu Mme Lynda Blanchard, Adjointe aux Finances, Exposer que les travaux de viabilisation

Plus en détail

1915-1919 Un camp candien à Saint-Cloud

1915-1919 Un camp candien à Saint-Cloud 1915-1919 Un camp candien à Saint-Cloud Exposition du 16 avril au 12 juillet 2015 Cette exposition est accessible pour des élèves du CE2 au CM1 L exposition p.03 La visite-atelier des scolaires p.06 Renseignements

Plus en détail

C dc COUR DES COMPTES RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE. Genève, le 25 juin 2013. Votre lettre du 12 juillet 2012 Déménagement du Moulin à Danses

C dc COUR DES COMPTES RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE. Genève, le 25 juin 2013. Votre lettre du 12 juillet 2012 Déménagement du Moulin à Danses Rue du XXXI-Décembre 8 Case postale 3159 1211 Genève 3 Tél.: +41 (0)22 388 77 90 Fax: +41 (0)22 388 77 99 Internet: www.ge.ch/cdc Genève, le 25 juin 2013 Votre lettre du 12 juillet 2012 Déménagement du

Plus en détail

Publicité, enseignes et pré-enseignes

Publicité, enseignes et pré-enseignes Publicité, enseignes et pré-enseignes Le cadre juridique (code de l environnement) Réunion d information du Conseil Départemental octobre 2015 Préfet de la Lozère Une législation ancienne rénovée par la

Plus en détail

C20 G/MCL 1/2. NOISIEL, le 27 octobre 2009

C20 G/MCL 1/2. NOISIEL, le 27 octobre 2009 C20 G/MCL 1/2 Le Président NOISIEL, le 27 octobre 2009 N /G/72/09-0937 E N 09-0211 R RECOMMANDE AVEC A.R. Monsieur le Directeur, Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint le rapport comportant les

Plus en détail

DROME AMENAGEMENT HABITAT. Enquête publique conjointe préalable à la déclaration d utilité publique et parcellaire

DROME AMENAGEMENT HABITAT. Enquête publique conjointe préalable à la déclaration d utilité publique et parcellaire PREFECTURE DE LA DROME VALENCE TRIBUNAL ADMINISTRATIF GRENOBLE DROME AMENAGEMENT HABITAT Réalisation d un programme d ensemble de logements locatifs sociaux et en accession à la propriété sur le territoire

Plus en détail

Mobilisation contre des projets d élevages porcins en Bretagne Perception des conflits et de leurs enjeux par différents acteurs des territoires

Mobilisation contre des projets d élevages porcins en Bretagne Perception des conflits et de leurs enjeux par différents acteurs des territoires Mobilisation contre des projets d élevages porcins en Bretagne Perception des conflits et de leurs enjeux par différents acteurs des territoires Marie-Laurence Grannec (1), Yannick Ramonet (1) Adel Selmi

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION AUDIT ENERGETIQUE

DEMANDE DE SUBVENTION AUDIT ENERGETIQUE DEMANDE DE SUBVENTION AUDIT ENERGETIQUE Preuve de son engagement dans la réduction des gaz à effet de serre, la Ville de Thionville a mis en place des mesures incitatives pour la rénovation thermique,

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Paris, le lundi 15 juin 2015 Seul le prononcé fait foi DISCOURS de Sylvia PINEL Installation du Conseil supérieur de la

Plus en détail

Demande de. Permis de démolir. Dpt Commune Année N o de dossier

Demande de. Permis de démolir. Dpt Commune Année N o de dossier Demande de Permis de démolir N 13405*01 1/2 * Informations nécessaires à l instruction du permis Informations nécessaires en application de l article R. 431-34 du code de l urbanisme Vous pouvez utiliser

Plus en détail

Société d'encouragement pour l'amélioration des Races de Chevaux de Galop en France

Société d'encouragement pour l'amélioration des Races de Chevaux de Galop en France Société d'encouragement pour l'amélioration des Races de Chevaux de Galop en France Siège social: 46 Place Abel Gance - 92655 BOULOGNE CEDEX SERVICE DES LICENCES Téléphone : 01.49.10.21.27 Télécopieur

Plus en détail

Créé en 1988 le Comité Consultatif des Actionnaires compte actuellement 13 personnes. Le mandat est de 3 ans.

Créé en 1988 le Comité Consultatif des Actionnaires compte actuellement 13 personnes. Le mandat est de 3 ans. Relations Actionnaires Individuels DEVL/INV Paris La Défense, le 16 juin 2015 Madame, Monsieur, Cher(e) Actionnaire, Le Comité Consultatif des Actionnaires de Société Générale renouvelle cette année la

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 24 SEPTEMBRE 2013

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 24 SEPTEMBRE 2013 REPUBLIQUE FRANCAISE Liberté. Egalité. Fraternité Département de l Aude Commune de MOUSSAN Hôtel de Ville 9 avenue de la Mairie - 11120 MOUSSAN Tél. : 04.68.93.61.06 Fax : 04.68.93.48.22 COMPTE RENDU DU

Plus en détail

la Maison du Patrimoine dossier de presse

la Maison du Patrimoine dossier de presse la Maison du Patrimoine dossier de presse la Maison du Patrimoine sommaire

Plus en détail

SITE INTERNET Mémoire de Magny AVRIL 2015 Portrait. Louise Lecarpentier, 100 ans, 40 ans de vie à Magny

SITE INTERNET Mémoire de Magny AVRIL 2015 Portrait. Louise Lecarpentier, 100 ans, 40 ans de vie à Magny SITE INTERNET Mémoire de Magny AVRIL 2015 Portrait Louise Lecarpentier, 100 ans, 40 ans de vie à Magny En janvier dernier, Louise Lecarpentier soufflait ses 100 bougies. Elle vit encore dans sa maison

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode Lire une architecture. I. Présenter le bâtiment, le monument à identifier. Classe : 4ème

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode Lire une architecture. I. Présenter le bâtiment, le monument à identifier. Classe : 4ème HISTOIRE DES ARTS Classe : 4ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : Premier Empire Thématique : Mécénat Arts, Etats, pouvoir Sujet : Comment ce monument célèbre t -il la Révolution et l

Plus en détail

RALLYE PÉDESTRE FAMILIAL

RALLYE PÉDESTRE FAMILIAL PARC DES CHAMPS-DE-BATAILLE RALLYE PÉDESTRE FAMILIAL Parcours approximatif: 2 km Départ: Musée des plaines d Abraham, 835 avenue Wilfrid-Laurier, Québec Carte disponible en ligne ou au centre d information

Plus en détail

Les stars du galop brilleront lors de la 65 ème Cérémonie des Cravaches d Or!

Les stars du galop brilleront lors de la 65 ème Cérémonie des Cravaches d Or! Les stars du galop brilleront lors de la 65 ème Cérémonie des Cravaches d Or! Boulogne-Billancourt, le 27 janvier 2014 - Chaque année, ils se battent pour la décrocher. Chaque année, ils donnent le meilleur

Plus en détail

L AGENDA DU CONSEIL GENERAL

L AGENDA DU CONSEIL GENERAL L AGENDA DU CONSEIL GENERAL Mardi 23 septembre 2014 N 1576 L Actu COMITE SYNDICAL DE PARIS METROPOLE Mardi 23 septembre à 9h à l Hôtel du Département à Nanterre (accueil à 8h30) Patrick Devedjian, Député

Plus en détail

A La Garenne-Colombes (92), le jardin de La Défense

A La Garenne-Colombes (92), le jardin de La Défense INVESTISSEMENT EN NUE-PROPRIETE IMMOBILIER ANCIEN Le Parc Médéric A La Garenne-Colombes (92), le jardin de La Défense La Garenne-Colombes, une ville au charme protégé La Garenne-Colombes est une ville

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits n MDE-2013-83

Décision du Défenseur des droits n MDE-2013-83 Décision du Défenseur des droits n MDE-2013-83 RESUME ANONYMISE DE LA DECISION Décision n MDE-2013-83 du 22 avril 2013 relative la scolarisation d un enfant porteur de handicap Domaine(s) de compétence

Plus en détail

Centenaire. de la Grande Guerre

Centenaire. de la Grande Guerre Centenaire 14 de la Grande Guerre 18 Programme Expositions, concert, reconstitution, cinéma Du 8 au 23 novembre En partenariat avec les villes de Versailles, Saint-Cyr-l École, Bailly, Noisy-le-Roi, Rennemoulin,

Plus en détail

www.association-espaces.org La balade des îles île Seguin île Saint-Germain Île aux Cygnes Du 28 mai au 28 septembre 2014 Revue de presse

www.association-espaces.org La balade des îles île Seguin île Saint-Germain Île aux Cygnes Du 28 mai au 28 septembre 2014 Revue de presse La balade des îles île Seguin île Saint-Germain Île aux Cygnes Du 28 mai au 28 septembre 2014 Revue de presse Navigation douce 2014 Clamart Infos Mai 2014 Le Chloroville Juin 2014 Le Parisien 6 juin 2014

Plus en détail

PROJET DE DECRET PORTANT DELIMITATION DES CANTONS DANS LE DEPARTEMENT DE LA SEINE-MARITIME

PROJET DE DECRET PORTANT DELIMITATION DES CANTONS DANS LE DEPARTEMENT DE LA SEINE-MARITIME PROJET DE DECRET PORTANT DELIMITATION DES CANTONS DANS LE DEPARTEMENT DE LA SEINE-MARITIME Intervention de M. Pierre-Henry MACCIONI, préfet de la région Haute-Normandie, préfet de la Seine-Maritime Jeudi

Plus en détail

2014 DLH 1149 Rapport d activité du Conseil du Patrimoine de la Ville de Paris Année 2013. Communication au Conseil de Paris

2014 DLH 1149 Rapport d activité du Conseil du Patrimoine de la Ville de Paris Année 2013. Communication au Conseil de Paris Direction du Logement et de l Habitat Sous-Direction de la Politique du Logement Service d administration d immeubles Bureau de la gestion locative, des ventes et transferts aux bailleurs sociaux 2014

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE CESSION

CAHIER DES CHARGES DE CESSION VENTE D UNE MAISON D HABITATION SISE 43 AVENUE DE L ARC DE TRIOMPHE CAHIER DES CHARGES DE CESSION Dates de remise des offres d achat : Du 17 août au 30 septembre 2015 inclus I. NOM DU VENDEUR... 3 II.

Plus en détail

Impact du Grand Paris Express sur la performance environnementale de la mobilité

Impact du Grand Paris Express sur la performance environnementale de la mobilité Étienne CORBILLÉ Benjamin CRÉNO MÉTHODES D ANALYSE DES SYSTÈMES TERRITORIAUX 2014 2015 Impact du Grand Paris Express sur la performance environnementale de la mobilité Cas du quartier de la gare de Saint-Cloud

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 PERENCHIES. Création d un nouveau quartier d habitat «site Belle vue»

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 PERENCHIES. Création d un nouveau quartier d habitat «site Belle vue» 2 AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 PERENCHIES Création d un nouveau quartier d habitat «site Belle vue» 4 Belle vue : le site Pérenchies Rue de la Prévôté Le site représente pour la commune

Plus en détail

Modification d un permis délivré en cours de validité

Modification d un permis délivré en cours de validité Demande de Modification d un permis délivré en cours de validité N 13411*01 1/6 * Informations nécessaires à l instruction du permis Informations nécessaires au calcul des impositions Informations nécessaires

Plus en détail

ZAC COTEAUX BEAUCLAIR

ZAC COTEAUX BEAUCLAIR ZAC COTEAUX BEAUCLAIR Bilan de la mise à disposition Décembre 2015 Maître d ouvrage : Ville de ROSNY-SOUS-BOIS - D.G.A. Aménagement Durable Hôtel de ville 20 rue Claude Pernès 93110 ROSNY-SOUS-BOIS Cedex

Plus en détail

LES PROJETS «NATU RE» GRAND LYON

LES PROJETS «NATU RE» GRAND LYON LES PROJETS DU «NATU RE» GRAND LYON LES PROJETS NATURE DU GRAND LYON lyonnaise bénéficie d un environnement de qualité, avec des paysages diversifiés. La moitié du L agglomération territoire est composé

Plus en détail

Demande de foncier agricole en vue de créer une exploitation

Demande de foncier agricole en vue de créer une exploitation DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES CADRE RÉSERVÉ À L ADMINISTRATION DIRECTION DES FINANCES PUBLIQUES DE LA GUYANE DIVISION DES MISSIONS DOMANIALES Rue FIEDMOND BP 7016 97307 CAYENNE CEDEX Téléphone

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 12 février 2015 COMPTE-RENDU PRESSE

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 12 février 2015 COMPTE-RENDU PRESSE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 12 février 2015 COMPTE-RENDU PRESSE Travaux de rénovation de la mairie - Attribution des travaux Par délibération en date du 11 décembre 2014, le Conseil Municipal a validé

Plus en détail

Vers un Nouveau Siècle de Lumières

Vers un Nouveau Siècle de Lumières Vers un Nouveau Siècle de Lumières 2012 Le Bain Du Centenaire 2011, Le Touquet Paradis de la Culture La bibliothèque médiathèque Jean de la Fontaine 2011, Le Touquet Paradis de la Culture Le Musée les

Plus en détail

L'architecture classique du château de Vincennes

L'architecture classique du château de Vincennes OUTIL D EXPLOITATION 1. LES ARCS DE TRIOMPHE Attique Entablement Colonne Arcades Piliers Arc de triomphe de Constantin, Rome, 385 Arc de Titus, Rome, 81 Tour du Bois, Vincennes 1755 Portique le Vau, Vincennes,

Plus en détail

«Bijoux de Création»

«Bijoux de Création» «Bijoux de Création» EXPOSITION VENTE à BESANCON (25) - Cour du Musée du Temps (Palais Granvelle) les 28 et 29 mai 2016 Madame, Monsieur, Amis(es) bijoutiers - joailliers, créateurs, «METIERS D ART EN

Plus en détail

Forum des investisseurs privés

Forum des investisseurs privés Forum des investisseurs privés Panel : Investir dans l Immobilier au Sénégal Groupe Consultatif 25 février 2014 Chambre de Commerce et d'industrie de région Paris Ile-de-France 27, avenue de Friedland

Plus en détail

Monsieur le Président de la République,

Monsieur le Président de la République, Monsieur Nicolas SARKOZY Président de la République Palais de l Elysée 55 rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 PARIS JPB/NM/ 09.239 Nicolas MORERE Grand Paris 11 mai 2009 Monsieur le Président de la République,

Plus en détail

Au fil des ans, l association a organisé des expositions : 2003 : «Une ville, des hommes : Petites histoires Jarnacaises».

Au fil des ans, l association a organisé des expositions : 2003 : «Une ville, des hommes : Petites histoires Jarnacaises». 1 Historique Depuis les élections municipales de 2014, les critiques ont fusé de toutes parts pour fustiger la gestion de l ancienne équipe de Jérôme Royer et plus particulièrement la cession de la Maison

Plus en détail

Demande de foncier agricole en vue de l extension d une exploitation

Demande de foncier agricole en vue de l extension d une exploitation DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES CADRE RÉSERVÉ À L ADMINISTRATION DIRECTION DES FINANCES PUBLIQUES DE LA GUYANE DIVISION DES MISSIONS DOMANIALES Rue FIEDMOND BP 7016 97307 CAYENNE CEDEX Téléphone

Plus en détail

Evaluation du gisement Bimby en Ile-de-France

Evaluation du gisement Bimby en Ile-de-France Evaluation du gisement Bimby en Ile-de-France 1,4 millions 73% 21% 6% de maisons Logements en Ile-de-France 2007 individuelles en Ile-de-France 64% 28% 8% Sources: Insee, RP2008 exploitation principale

Plus en détail

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais Dossier de presse Pose de la Première Pierre de l immeuble de bureaux de la Direction Régionale Picardie de Quille Construction 18 février 2014 Beauvais 1 Communiqué de presse Pose de la Première Pierre

Plus en détail

Animations : Intermèdes musicaux, etc (programme en cours d élaboration et susceptible d évoluer)

Animations : Intermèdes musicaux, etc (programme en cours d élaboration et susceptible d évoluer) Besançon, le 14 janvier 2014 «Bijoux de Création» EXPOSITION VENTE à BESANCON (25) Cour du Palais Granvelle (actuel Musée du Temps) 24 et 25 mai 2014 Madame, Monsieur, Amis(es) bijoutiers - joailliers,

Plus en détail

ENQUETE PUBLIQUE RELATIF A LA DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITATION

ENQUETE PUBLIQUE RELATIF A LA DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITATION Désignation TA : E13000021/97 ENQUETE PUBLIQUE RELATIF A LA DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITATION CENTRALE BIOMASSE MONTSINERY Début d enquête : 28 Octobre 2013 Fin d enquête : 28 novembre 2013 Commissaire

Plus en détail

CIRCULAIRE DERF/SDC/C2001-3024 Date : 24 AOUT 2001

CIRCULAIRE DERF/SDC/C2001-3024 Date : 24 AOUT 2001 Direction : de l espace rural et de la forêt Sous-direction : du cheval Bureau : des courses et du pari mutuel Adresse : 3, rue Barbet-de-Jouy 75349 Paris 07 SP Suivi par : Pascal SARTRE CIRCULAIRE DERF/SDC/C2001-3024

Plus en détail

Enquête publique. relative au déclassement du domaine public :

Enquête publique. relative au déclassement du domaine public : Aix-les-Bains, le 3 novembre 2015 : 04 79 35 79 00 ou 04 79 35 07 95 : 04 79 35 79 01 ou 04 79 35 79 02 e-mail : g.mocellin@aixlesbains.fr Affaire suivie par G. Mocellin, : 04 79 35 78 63 Enquête publique

Plus en détail

OBSERVATIONS de Monsieur MEUNIER sur le mémoire en défense de la Société du Terminal Méthanier de Fos Cavaou

OBSERVATIONS de Monsieur MEUNIER sur le mémoire en défense de la Société du Terminal Méthanier de Fos Cavaou Requérant : Romuald MEUNIER Les Capucines 40 COPIE chemin du Douanier 13270 Fos-sur-Mer tel/fax : 04.4205.0162 Email : marinship@free.fr cconf forrmee àà l''orri iginaal l Fos-sur-Mer le 30 août 2007 à

Plus en détail

Charte. Qualité et Service VOTRE SATISFACTION 2009-2010 NOTRE PRIORITÉ : Recherche et Information. Développement de Clientèle

Charte. Qualité et Service VOTRE SATISFACTION 2009-2010 NOTRE PRIORITÉ : Recherche et Information. Développement de Clientèle Charte Qualité et Service 2009-2010 NOTRE PRIORITÉ : VOTRE SATISFACTION TOUTES VOS SOLUTIONS D INFORMATION ET DE GESTION Recherche et Information Solution de Gestion Métier Gestion du Risque Développement

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DEMANDE DE SUBVENTION DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DEMANDE DE SUBVENTION DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Preuve de son engagement dans la réduction des gaz à effet de serre, la Ville de Thionville a mis en place des mesures incitatives pour la rénovation

Plus en détail

LE REGLEMENT DES PARIS EUROTIERCE SUR LES COURSES BELGES

LE REGLEMENT DES PARIS EUROTIERCE SUR LES COURSES BELGES LE REGLEMENT DES PARIS EUROTIERCE SUR LES COURSES BELGES CHAPITRE 1 DISPOSITIONS GENERALES Article premier Le présent règlement et ses annexes sont applicables de plein droit à tous les paris enregistrés

Plus en détail

ENQUÊTE PARCELLAIRE AVIS DE LA COMMISSION D ENQUÊTE

ENQUÊTE PARCELLAIRE AVIS DE LA COMMISSION D ENQUÊTE ENQUETE PUBLIQUE UNIQUE PORTANT SUR LA REALISATION DU PROJET D AMENAGEMENT DE LA LIAISON MASSY - VALENTON SECTEUR OUEST SUR LE TERRITOIRE DES COMMUNES D ANTONY, RUNGIS, MASSY ET WISSOUS ENQUETE PUBLIQUE

Plus en détail

RAPPORT D ETAPE DU GARANT CNDP (08 avril 2013)

RAPPORT D ETAPE DU GARANT CNDP (08 avril 2013) 1 CONCERTATION POUR LE PROJET DE RECONSTRUCTION DE LA LIGNE DE GRAND TRANSPORT D ELECTRICITE ENTRE ARRAS ET LILLE RAPPORT D ETAPE DU GARANT CNDP (08 avril 2013) RAPPEL Le débat public pour ce projet dont

Plus en détail

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur..

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. Fiche Pédagogique Le 14 juillet Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. 6 Transcription 7 Sources 8 1 Tableau descriptif Niveau A2 Descripteur CECR, compréhension

Plus en détail

RÈGLEMENT ET CONDITIONS

RÈGLEMENT ET CONDITIONS LES JOURNÉES EUROPÉENNES DES MÉTIERS D ART 2015 RÈGLEMENT ET CONDITIONS DE PARTICIPATION Document destiné à tous les participants aux JEMA 2015 : professionnels des métiers d art, centres de formation

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Compte-rendu extrait du procès-verbal de la réunion du jeudi 21 mai 2015 à 18 heures 30. Grande salle du conseil

CONSEIL MUNICIPAL Compte-rendu extrait du procès-verbal de la réunion du jeudi 21 mai 2015 à 18 heures 30. Grande salle du conseil CONSEIL MUNICIPAL Compte-rendu extrait du procès-verbal de la réunion du jeudi 21 mai 2015 à 18 heures 30. Grande salle du conseil Conseillers en exercice : 15 Présents : 11 Votants : 11 Convocations du

Plus en détail

Rapport d observations définitives SYNDICAT MIXTE DE L HIPPODROME DE DEAUVILLE

Rapport d observations définitives SYNDICAT MIXTE DE L HIPPODROME DE DEAUVILLE Rapport d observations définitives SYNDICAT MIXTE DE L HIPPODROME DE DEAUVILLE (Calvados) Exercices 2007 et suivants Observations délibérées le 20 janvier 2015 SOMMAIRE SYNTHESE... 2 PRINCIPALES RECOMMANDATIONS...

Plus en détail

LES MUSÉES ROYAUX DES BEAUX-ARTS SE MOQUENT DU PATRIMOINE DE BRUXELLES!

LES MUSÉES ROYAUX DES BEAUX-ARTS SE MOQUENT DU PATRIMOINE DE BRUXELLES! ATELIER DE RECHERCHE ET D ACTION URBAINES Boulevard Adolphe Max, 55 1000 Bruxelles T. 02/219 33 45 F. 02/219 86 75 info@arau.org Communiqué de presse du vendredi 9 juin 2006 LES MUSÉES ROYAUX DES BEAUX-ARTS

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

UN MOTEUR ÉCONOMIQUE DE PREMIER PLAN POUR LA COURONNE NORD

UN MOTEUR ÉCONOMIQUE DE PREMIER PLAN POUR LA COURONNE NORD GESTION BENOÎT DUMOULIN Dossier régional DEUX-MONTAGNES Benoît Dumoulin, président de GBD Construction UN MOTEUR ÉCONOMIQUE DE PREMIER PLAN POUR LA COURONNE NORD LAURÉATE DU PRIX LES GRANDS BÂTISSEURS

Plus en détail

Permis de construire pour une maison individuelle et / ou ses annexes comprenant ou non des démolitions

Permis de construire pour une maison individuelle et / ou ses annexes comprenant ou non des démolitions Demande de Permis de construire pour une maison individuelle et / ou ses annexes comprenant ou non des démolitions N 13406*01 1/5 * Informations nécessaires à l instruction du permis Informations nécessaires

Plus en détail

Règlement du jeu-concours Odyssée Sauvage 2014

Règlement du jeu-concours Odyssée Sauvage 2014 Règlement du jeu-concours Odyssée Sauvage 2014 Article 1 Le jeu-concours Odyssée Sauvage est une opération nationale du ministère de l Éducation nationale, pilotée par le CNDP, opérateur du ministère,

Plus en détail

Newsletter 3 Des projets pilotes dans chacune des cinq collectivités partenaires du projet Class 1

Newsletter 3 Des projets pilotes dans chacune des cinq collectivités partenaires du projet Class 1 Cost-effective Low-energy Advanced Sustainable Solutions www.class1.dk Newsletter 3 Des projets pilotes dans chacune des cinq collectivités partenaires du projet Class 1 Le rapport complet est disponible

Plus en détail

Discours de Manuel VALLS, Premier ministre Signature de la Charte d engagement du monde ferroviaire au service de la politique publique du logement

Discours de Manuel VALLS, Premier ministre Signature de la Charte d engagement du monde ferroviaire au service de la politique publique du logement PREMIER MINISTRE Service Communication Discours de Manuel VALLS, Premier ministre Signature de la Charte d engagement du monde ferroviaire au service de la politique publique du logement Paris, jeudi 26

Plus en détail

BILAN DE LA CONCERTATION

BILAN DE LA CONCERTATION BILAN DE LA CONCERTATION SEPTEMBRE 2012 Syndicat d Agglomération Nouvelle Val Maubuée CONTEXTE ET MODALITES DE LA CONCERTATION LA CONCERTATION : SA REGLEMENTATION Le Schéma de Cohérence Territoriale et

Plus en détail

PROJET DE TEXTE DECRET

PROJET DE TEXTE DECRET RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du logement, de l égalité des territoires et de la ruralité PROJET DE TEXTE DECRET relatif aux travaux d isolation en cas de travaux importants de ravalement de façade, réfection

Plus en détail

DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE

DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE MODE D EMPLOI 4 5 18 19 10 11 Le droit au logement opposable P. 5 P. 11 Le droit au logement opposable Le droit à l hébergement opposable P. 16 Cas pratique 2 Introduction QU

Plus en détail

«Défi Copro à Energie positive» Appel à candidature

«Défi Copro à Energie positive» Appel à candidature «République Française Ville de Saint-Cloud Développement durable «Défi Copro à Energie positive» Appel à candidature 1. Contexte et enjeux Avec 44% du bilan énergétique, le secteur du bâtiment est le plus

Plus en détail

Conseil Municipal du 15 juin 2015 Compte-rendu

Conseil Municipal du 15 juin 2015 Compte-rendu Page 1 Conseil Municipal du 15 juin 2015 Compte-rendu 1) Approbation des procès-verbaux des réunions du conseil municipal des 25 février 2015, 19 mars 2015, 13 avril 2015 Les procès-verbaux ont été adoptés

Plus en détail

La reconstruction de Béthune après 1918

La reconstruction de Béthune après 1918 Les dossiers documentaires des La reconstruction de Béthune après 1918 Archives municipales de Béthune, 5 Fi 2 Dossier N 5, Extrait de l exposition «les béthunois dans la Grande Guerre» réalisée par les

Plus en détail

Alors, ce matin je répondrai à ces allégations et ce, dans la plus grande transparence.

Alors, ce matin je répondrai à ces allégations et ce, dans la plus grande transparence. Notes pour une déclaration de M. Marc Gascon, maire de la Ville de Saint-Jérôme et président de l Union des municipalités du Québec, concernant les questions d éthique et d intégrité Jeudi 11 novembre

Plus en détail

Copropriétés nouvelles : la mise en concurrence obligatoire du premier syndic. Comment faire?

Copropriétés nouvelles : la mise en concurrence obligatoire du premier syndic. Comment faire? ARC/ DOSSIER DU MOIS AOUT 2014 N 3 / WWW.UNARC.ASSO.FR Copropriétés nouvelles : la mise en concurrence obligatoire du premier syndic. Comment faire? Dans le cadre d une vente en VEFA, le promoteur choisit

Plus en détail