Modification n 3 du PLU de Rueil-Malmaison - Orientations d Aménagement et de Programmation 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Modification n 3 du PLU de Rueil-Malmaison - Orientations d Aménagement et de Programmation 1"

Transcription

1 DISPOSITD TIONS ACTUELLES Modification n 3 du PLU de Rueil-Malmaison - Orientations d Aménagement et de Programmation 1

2 Modification n 3 du PLU de Rueil-Malmaison - Orientations d Aménagement et de Programmation 2

3 SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE LÉGAL DES ORIENTATIONS D AMÉNA-GEMENT ET DE PROGRAMMATION 4 2. LES ORIENTATIONS RELATIVES AUX SECTEURS RUEIL-2000-EXTENSION ET FONTAINES-COLONNADES LES ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT SUR LES SECTEURS RUEIL EXTENSION ET FONTAINES-COLONNADES LES ORIENTATIONS DE PROGRAMMATION SUR LES SECTEURS RUEIL EXTENSION ET FONTAINES-COLONNADES LES ORIENTATIONS RELATIVES AUX SECTEURS RUEIL-2000-EXTENSION ET FONTAINES-COLONNADES LES ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT SUR LES SECTEURS RUEIL EXTENSION ET FONTAINES-COLONNADES LES ORIENTATIONS DE PROGRAMMATION SUR LES SECTEURS RUEIL EXTENSION ET FONTAINES-COLONNADES LES ORIENTATIONS RELATIVES AUX SECTEURS USP LES SECTEURS CONCERNÉS LES ORIENTATIONS RELATIVES AUX SECTEURS USP LES SECTEURS CONCERNÉS LE SECTEUR USP LE SECTEUR USP LE SECTEUR USP LE SECTEUR USP LE SECTEUR USP LE SECTEUR USP LE SECTEUR USP LE SECTEUR USP LE SECTEUR USP LE SECTEUR USP LE SECTEUR USP LE SECTEUR USP LE SECTEUR USP LE SECTEUR USP LE SECTEUR USP LE SECTEUR USP LE SECTEUR USP LE SECTEUR USP LE SECTEUR USP LE SECTEUR USP LE SECTEUR USP LE SECTEUR USP LE SECTEUR USP LE SECTEUR USP Modification n 3 du PLU de Rueil-Malmaison - Orientations d Aménagement et de Programmation 3

4 DISPOSITIONS ACTUELLES 1. LE CONTEXTE LÉGAL DES ORIENTATIONS D AMÉNA- GEMENT ET DE PROGRAMMATION L article L du Code de l Urbanisme, modifié par la loi n du 12 juillet 2010 portant Engagement National pour l'environnement ( dite la «Loi Grenelle II»), prévoit que le Plan Local d Urbanisme comprend des orientations d aménagement et de programmation. L article L du Code de l Urbanisme, créé par cette même loi n du 12 juillet 2010 prévoit que ces orientations d aménagement et de programmation respectent les orientations définies par le Projet d Aménagement et de Développement Durable. Selon ce même article L du Code de l Urbanisme, les orientations d aménagement et de programmation «comprennent des dispositions portant sur l'aménagement, l'habitat, les transports et les déplacements : 1. En ce qui concerne l'aménagement, les orientations peuvent définir les actions et opérations nécessaires pour mettre en valeur l'environnement, les paysages, les entrées de villes et le patrimoine, lutter contre l'insalubrité, permettre le renouvellement urbain et assurer le développement de la commune. Elles peuvent comporter un échéancier prévisionnel de l'ouverture à l'urbanisation des zones à urbaniser et de la réalisation des équipements correspondants. Elles peuvent porter sur des quartiers ou des secteurs à mettre en valeur, réhabiliter, restructurer ou aménager. Elles peuvent prendre la forme de schémas d'aménagement et préciser les principales caractéristiques des voies et espaces publics. 2. En ce qui concerne l'habitat, elles définissent les objectifs et les principes d'une politique visant à répondre aux besoins en logements et en hébergements, à favoriser le renouvellement urbain et la mixité sociale et à améliorer l'accessibilité du cadre bâti aux personnes handicapées en assurant entre les communes et entre les quartiers d'une même commune une répartition équilibrée et diversifiée de l'offre de logements. Elles tiennent lieu du programme local de l'habitat défini par les articles L à L du Code de la Construction et de l'habitation. 3. En ce qui concerne les transports et les déplacements, elles définissent l'organisation des transports de personnes et de marchandises, de la circulation et du stationnement. Elles tiennent lieu du plan de déplacements urbains défini par les articles 28 à 28-4 de la loi n du 30 décembre 1982 d'orientation des transports intérieurs. Modification n 3 du PLU de Rueil-Malmaison - Orientations d Aménagement et de Programmation 4

5 DISPOSITIONS ACTUELLES - Lorsqu'un plan local d'urbanisme est établi et approuvé par une commune non membre d'un établissement public de coopération intercommunale, il ne comprend pas les règles, orientations et programmations prévues au 2 et au présent 3. Lorsqu'un plan local d'urbanisme est établi et approuvé par un établissement public de coopération intercommunale qui n'est pas autorité compétente pour l'organisation des transports urbains, il ne comprend pas les règles, orientations, et programmations prévues au présent 3». Ces orientations d aménagement et de programmation, relatives à certains quartiers, forment donc désormais - une pièce obligatoire du dossier de P.L.U.. En ce qui concerne le P.L.U. de RUEIL-MALMAISON, les orientations relatives à certains quartiers concernent deux séries de secteurs ouverts au renouvellement urbain dans le cadre de la présente révision générale : Les secteurs de la Z.A.C. Rueil-2000-Extension, et les secteurs Fontaines- Colonnades ; Les secteurs USP de démolition-reconstruction. La mise en œuvre de ces outils contribue à l'objectif de renouvellement urbain du tissu communal. Modification n 3 du PLU de Rueil-Malmaison - Orientations d Aménagement et de Programmation 5

6 LES SECTEURS RUEIL-2000-EXTENSION ET FONTAINES-COLONNADES Modification n 3 du PLU de Rueil-Malmaison - Orientations d Aménagement et de Programmation 6

7 DISPOSITIONS ACTUELLES 2. LES ORIENTATIONS RELATIVES AUX SECTEURS RUEIL EXTENSION ET FONTAINES-COLONNADES Le "village" de Rueil-sur-Seine est mitoyen du territoire de Nanterre, dont la zone d activités économiques prolonge celle de Rueil- Malmaison. Sa frange septentrionale comprend plusieurs emprises foncières, occupées par des bâtiments tertiaires, devenus obsolètes au fil du temps, et demeurés mal reliés à leur environnement urbain. Des projets immobiliers en cours d étude permettent de définir des gabarits constructibles, certains compatibles avec les règles des zones concernées du P.L.U. ( la zone UF ou le secteur UA c de la zone UA ), certains compatibles avec les règles applicables aux périmètres opérationnels de la Z.A.C. RUEIL-2000-EXTENSION. Ces secteurs concourent à la réalisation de l'objectif "conforter Rueil comme un bassin d emplois", mais impliquent une importante restructuration des espaces publics, afin d améliorer à la fois la desserte des futurs bâtiments et les liens urbains entre ces derniers et le reste du "village" de Rueil-sur-Seine ou les parties riveraines du territoire de Nanterre LES ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT SUR LES SECTEURS RUEIL-2000-EXTENSION ET FONTAINES-COLONNADES L orientation d aménagement concerne plusieurs sous-secteurs juxtaposés : Le secteur "Henri-Sainte-Claire-Deville", inscrit dans le périmètre de la Z.A.C. RUEIL-2000-EXTENSION ; Le secteur "Edison", inscrit dans le périmètre de la Z.A.C. RUEIL EXTENSION ; Le secteur "Paul-Héroult-Industrie", inscrit dans le périmètre de la Z.A.C. RUEIL EXTENSION ; Le secteur "Fontaines-Colonnades", inscrit dans le secteur UA c, mitoyen du territoire de Nanterre, de la zone UA. A ces secteurs, s ajoute celui de la zone UF du P.L.U., dans le prolongement des deux précédents. La Z.A.C. RUEIL-2000-EXTENSION couvre, au Nord du territoire communal, environ 60 hectares. Actuellement, elle est inscrite dans la continuité viaire des berges de la Seine, et dans celle du centre ancien de Rueil-Malmaison avec le prolongement, sous la voie ferrée, de l avenue Albert 1 er, de l avenue Victor-Hugo, et du boulevard National. Elle est traversée, outre par les voies secondaires ci-dessus citées, par une voie stratégique, l axe majeur de l autoroute A.86, peu perceptible dans l espace urbain sinon par ses nuisances, une voie importante, la route départementale 991, et une voie ferrée, la ligne du R.E.R. de Paris à Saint-Germain. Modification n 3 du PLU de Rueil-Malmaison - Orientations d Aménagement et de Programmation 7

8 DISPOSITD TIONS ACTUELLES En revanche, les liens entre le centre de la Z.A.C. et le territoire de Nanterre sont assurés par deux voies étroites ett peu valorisées, la rue Paul-Héroult et la rue de l Industrie. Une impasse, greffée sur la rue Henri-Sainte-Claire-Deville, sépare et dessert - les bâtiments des secteurs "Fontaines" et " Colonnades", mais interdit le passage des véhicules et des piétons vers le nord. Périmètre de la Z.A.C. RUEIL-2000-EXTENSION Le pôle septentrional de Rueil-sur-Seine, Henri-Sainte-Claire-Deville, est e accessible depuis le reste délimité par la Seine, laa limite communale, l autoroute A 86, et la rue de la région d Ile-de-France par l autoroute A.86, depuis la portee Maillot de Paris et le territoire de Nanterre par les routes départementaless 913 et 990 ; par la ligne A du R.E. R., il est situé à environ 20 minutes du cœur de Paris. P Le nord du quartier est situé à moins de 5 minutes de marche de la gare du R.E.R et du futur f pole multimodal via la nouvelle passerelle piétonne. L aménagement de ce secteur renforcera la densité et e l attractivité du site. Il devra toutefois respecter : Modification n 3 du PLU de Rueil-Malmaison - Orientations d Aménagement et de Programmation 8

9 DISPOSITD TIONS ACTUELLES Pour l ensemble, des orientations d aménagement sous s la forme d un schéma sur lequel figurent les principes impératifs d aménagement, concentrés sur le maillage des rues et des espaces publics, et considérés par p la Commune de RUEILd un texte MALMAISON comme des "invariants". Pour chaque secteur, des orientations de programmation souss la forme dans lequel figurent les données impératives de programmation, considérés aussi par la Commune comme des "invariants". Ces "invariants" doivent être respectés quels que soient les formes architecturales composées et les programmes immobiliers retenus dans le projet final. Le rapport entree ces derniers et l orientation d aménagement et de d programmation est celui de la compatibilité. La rue Henri-Sainte-Claire-Deville est appelée à devenir l épine dorsale du site. Elle devra être maintenue dans sess caractéristiques actuelles. Elle sera flanquée, au nord, par une voie nouvelle, large de 20 mètres, reliantt le pont routier sur l autoroute à la rue de l Industrie. Ladite rue de l Industrie sera élargie à 20 mètres, pris sur s le secteur UA d 10. La rue Paul-Héroult sera aussi élargie à 20 mètres, pris également sur ses deux Modification n 3 du PLU de Rueil-Malmaison - Orientations d Aménagement et de Programmation 9

10 DISPOSITIONS ACTUELLES alignements. Une rue nouvelle, large de 20 mètres, sera ouverte dans le prolongement de la rue Joseph-Monier, entre la rue Henri-Sainte-Claire-Deville et la voie nouvelle. Le premier projet, situé au sud de la rue Henri-Sainte-Claire-Deville, devra achever l opération d aménagement de l îlot sur lequel se situaient les bâtiments de l entreprise Télémécanique, dans la continuité de l immeuble de bureaux accueillant aujourd hui le siège social de l entreprise Schneider. Cet immeuble devra former un front bâti, marquant une entrée dans l espace urbain dans le prolongement du parc Michel-Ricard, visible depuis l autoroute A 86, et respectant les gabarits des immeubles voisins de bureaux. Il formera aussi un écran phonique entre l autoroute et les immeubles de logements du «village» de Rueil-sur-Seine. L immeuble programmé dans l îlot "Edison", aussi inscrit dans le périmètre de la Z.A.C. RUEIL-2000-EXTENSION, devra respecter les alignements et les hauteurs du précédent. Les autres immeubles programmés au nord de la rue Henri-Sainte-Claire-Deville devront contribuer à former, avec les précédents, l espace public d une rue. Les dernières friches existantes devront être occupées par des immeubles de bureaux, accueillant des activités tertiaires, confortant la vocation de pôle économique du secteur et permettant d assurer la continuité du bâti. Une plus grande harmonie architecturale est favorisée sur les îlots «Industrie-Paul- Héroult» et «Edison», par la possibilité de reconstruction des bâtiments existants, ainsi que, au sud du site de Rueil-sur-Seine, par la construction sur le site du Parking d Intérêt Régional d un immeuble de logements. Toutes ces opérations ont pour ligne directrice le respect de la cohérence urbaine, d une part en renforçant la vocation de chaque secteur, et d autre part,en matière d architecture, par le respect des volumes, des hauteurs, des alignements et des épannelages, suivant l implantation des bâtiments limitrophes. La cohabitation des divers modes de déplacement devrait être favorisée, et les déplacements doux privilégiés, du fait de la création de la passerelle sur l autoroute A 86, de l aménagement d infrastructures pour les cycles ( un parking, des voies cyclables ), et de zones et voies réservées aux piétons. Enfin, les principes paysagers retenus pour les différents projets réduiront l aspect minéral du quartier au profit d un environnement d aspect plus végétalisé ( des toitures ou des murs végétalisés, des cœurs d îlots plantés ) sans toutefois imposer des critères stricts qui pourraient freiner l évolution recherchée du secteur. Modification n 3 du PLU de Rueil-Malmaison - Orientations d Aménagement et de Programmation 10

11 DISPOSITIONS ACTUELLES 2.2. LES ORIENTATIONS DE PROGRAMMATION SUR LES SECTEURS RUEIL-2000-EXTENSION ET FONTAINES-COLONNADES Le programme d activités au nord de l autoroute A 86 ( le projet «Henri-Sainte- Claire-Deville» : La finalisation du programme d activités au nord de l A 86 comprend la réalisation d un immeuble de bureaux d une S.H.O.N. de m2. Programme projet «Henri-Sainte-Claire-Deville» : m2 de S.H.O.N. de bureaux. Le programme «Industrie-Paul-Héroult» : La S.H.O.N. de l immeuble existant est d environ m2. Le nouveau programme «Industrie-Paul-Héroult» comportera : m2 de S.H.O.N. de bureaux ajoutés ( soit un programme global de m2 de S.H.O.N.). Le programme «Edison» : Le projet prévoit une opération de démolition et reconstruction de bureaux. La S.H.O.N. de l immeuble existant est de m2. Le programme «Edison» comportera : - Environ m2 de S.H.O.N. de bureaux au total après la réalisation de l opération, soit environ m2 de S.H.O.N. de bureaux ajoutés. Modification n 3 du PLU de Rueil-Malmaison - Orientations d Aménagement et de Programmation 11

12 DISPOSITIONS NOUVELLES 2. LES ORIENTATIONS RELATIVES AUX SECTEURS RUEIL EXTENSION ET FONTAINES-COLONNADES Le "village" de Rueil-sur-Seine est mitoyen du territoire de Nanterre, dont la zone d activités économiques prolonge celle de Rueil- Malmaison. Sa frange septentrionale comprend plusieurs emprises foncières, occupées par des bâtiments tertiaires, devenus obsolètes au fil du temps, et demeurés mal reliés à leur environnement urbain. Des projets immobiliers en cours d étude permettent de définir des gabarits constructibles, certains compatibles avec les règles des zones concernées du P.L.U. ( la zone UF ou le secteur UA c de la zone UA ), certains compatibles avec les règles applicables aux périmètres opérationnels de la Z.A.C. RUEIL-2000-EXTENSION. Ces secteurs concourent à la réalisation de l'objectif "conforter Rueil comme un bassin d emplois", mais impliquent une importante restructuration des espaces publics, afin d améliorer à la fois la desserte des futurs bâtiments et les liens urbains entre ces derniers et le reste du "village" de Rueil-sur-Seine ou les parties riveraines du territoire de Nanterre LES ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT SUR LES SECTEURS RUEIL-2000-EXTENSION ET FONTAINES-COLONNADES L orientation d aménagement concerne plusieurs sous-secteurs juxtaposés : Le secteur "Henri-Sainte-Claire-Deville", inscrit dans le périmètre de la Z.A.C. RUEIL-2000-EXTENSION ; Le secteur "Edison", inscrit dans le périmètre de la Z.A.C. RUEIL EXTENSION ; Le secteur "Paul-Héroult-Industrie", inscrit dans le périmètre de la Z.A.C. RUEIL EXTENSION ; Le secteur "Fontaines-Colonnades-Bolivia", inscrit dans le secteur UA c, mitoyen du territoire de Nanterre, de la zone UA. A ces secteurs, s ajoute celui de la zone UF du P.L.U., dans le prolongement des deux précédents. La Z.A.C. RUEIL-2000-EXTENSION couvre, au Nord du territoire communal, environ 60 hectares. Actuellement, elle est inscrite dans la continuité viaire des berges de la Seine, et dans celle du centre ancien de Rueil-Malmaison avec le prolongement, sous la voie ferrée, de l avenue Albert 1 er, de l avenue Victor-Hugo, et du boulevard National. Elle est traversée, outre par les voies secondaires ci-dessus citées, par une voie stratégique, l axe majeur de l autoroute A.86, peu perceptible dans l espace urbain sinon par ses nuisances, une voie importante, la route départementale 991, et une voie ferrée, la ligne du R.E.R. de Paris à Saint-Germain. Modification n 3 du PLU de Rueil-Malmaison - Orientations d Aménagement et de Programmation 12

13 DISPOSITID TIONS NOUVELLES En revanche, les liens entre le centre de la Z.A.C. et le territoire de Nanterre sont assurés par deux voies étroites ett peu valorisées, la rue Paul-Héroult et la rue de l Industrie. Une impasse, greffée sur la rue Henri-Sainte-Claire-Deville, sépare et dessert - les bâtiments des secteurs "Fontaines" et " Colonnades", mais interdit le passage des véhicules et des piétons vers le nord. Périmètre de la Z.A.C. RUEIL-2000-EXTENSION Le pôle septentrional de Rueil-sur-Seine, Henri-Sainte-Claire-Deville, est e accessible depuis le reste délimité par la Seine, laa limite communale, l autoroute A 86, et la rue de la région d Ile-de-France par l autoroute A.86, depuis la portee Maillot de Paris et le territoire de Nanterre par les routes départementaless 913 et 990 ; par la ligne A du R.E. R., il est situé à environ 20 minutes du cœur de Paris. P Le nord du quartier est situé à moins de 5 minutes de marche de la gare du R.E.R et du futur f pôle multimodal via la nouvelle passerelle piétonne. Modification n 3 du PLU de Rueil-Malmaison - Orientations d Aménagement et de Programmation 13

14 DISPOSITID TIONS NOUVELLES L aménagement de ce secteur renforcera la densité et e l attractivité du site. Il devra toutefois respecter : Pour l ensemble, des orientations d aménagement sous s la forme d un schéma sur lequel figurent les principes impératifs d aménagement, concentrés sur le maillage des rues et des espaces publics, et considérés par p la Commune de RUEILd un texte MALMAISON comme des "invariants". Pour chaque secteur, des orientations de programmation souss la forme dans lequel figurent les données impératives de programmation, considérés aussi par la Commune comme des "invariants". Ces "invariants" doivent être respectés quels que soient les formes architecturales composées et les programmes immobiliers retenus dans le projet final. Le rapport entree ces derniers et l orientation d aménagement et de d programmation est celui de la compatibilité. La rue Henri-Sainte-Claire-Deville est appelée à devenir l épine dorsale du site. Elle devra être maintenue dans sess caractéristiques actuelles. Elle sera flanquée, au nord, par une voie nouvelle, largee de 16 à 20 mètres, reliant le pont routier sur l autoroute à la rue de l Industrie. Modification n 3 du PLU de Rueil-Malmaison - Orientations d Aménagement et de Programmation 14

15 DISPOSITIONS NOUVELLES Ladite rue de l Industrie sera élargie à 20 mètres, pris sur le secteur UA d 10. L élargissement de la rue Paul-Héroult disparait au profit d un emplacement réservé pour la gare du Grand Paris. Une rue nouvelle, large de 14 mètres, sera ouverte entre la rue Henri- Sainte-Claire-Deville et la voie nouvelle. Le premier projet, situé au sud de la rue Henri-Sainte-Claire-Deville, devra achever l opération d aménagement de l îlot sur lequel se situaient les bâtiments de l entreprise Télémécanique, dans la continuité de l immeuble de bureaux accueillant aujourd hui le siège social de l entreprise Schneider. Cet immeuble devra former un front bâti, marquant une entrée dans l espace urbain dans le prolongement du parc Michel-Ricard, visible depuis l autoroute A 86, et respectant les gabarits des immeubles voisins de bureaux. Il formera aussi un écran phonique entre l autoroute et les immeubles de logements du «village» de Rueil-sur-Seine. L immeuble programmé dans l îlot "Edison", aussi inscrit dans le périmètre de la Z.A.C. RUEIL-2000-EXTENSION, devra respecter les alignements et les hauteurs du précédent. Les autres immeubles programmés au nord de la rue Henri-Sainte-Claire-Deville apporteront de la mixité dans le quartier avec la réalisation de logements, commerces et bureaux et devront contribuer à former, avec les précédents, un espace public constitué d une rue et d une place. Les dernières friches existantes devront être occupées par des immeubles de bureaux, accueillant des activités tertiaires, confortant la vocation de pôle économique du secteur et permettant d assurer la continuité du bâti. Une plus grande harmonie architecturale est favorisée sur les îlots «Industrie-Paul- Héroult» et «Edison», par la possibilité de reconstruction des bâtiments existants, ainsi que, au sud du site de Rueil-sur-Seine, par la construction sur le site du Parking d Intérêt Régional d un immeuble de logements. Toutes ces opérations ont pour ligne directrice le respect de la cohérence urbaine, d une part en renforçant la vocation de chaque secteur, et d autre part,en matière d architecture, par le respect des volumes, des hauteurs, des alignements et des épannelages, suivant l implantation des bâtiments limitrophes. La cohabitation des divers modes de déplacement devrait être favorisée, et les déplacements doux privilégiés, du fait de la création de la passerelle sur l autoroute A 86, de l aménagement d infrastructures pour les cycles ( un parking, des voies cyclables ), et de zones et voies réservées aux piétons. Enfin, les principes paysagers retenus pour les différents projets réduiront l aspect minéral du quartier au profit d un environnement d aspect plus végétalisé (des toitures ou des murs végétalisés, des cœurs d îlots plantés ) sans toutefois imposer des critères stricts qui pourraient freiner l évolution recherchée du secteur. Modification n 3 du PLU de Rueil-Malmaison - Orientations d Aménagement et de Programmation 15

16 DISPOSITIONS NOUVELLES 2.2. LES ORIENTATIONS DE PROGRAMMATION SUR LES SECTEURS RUEIL-2000-EXTENSION ET FONTAINES-COLONNADES Le programme d activités au nord de l autoroute A 86 ( le projet «Henri-Sainte- Claire-Deville» : La finalisation du programme d activités au nord de l A 86 comprend la réalisation d un immeuble de bureaux d une SDP. de m2. Programme projet «Henri-Sainte-Claire-Deville» : m2 de SDP. de bureaux. Le programme «Industrie-Paul-Héroult» : La SDP de l immeuble existant est d environ m2. Le nouveau programme «Industrie-Paul-Héroult» comportera : m2 de SDP de bureaux ajoutés (soit un programme global de m2 de SDP). Le programme «Edison» : Le projet prévoit une opération de démolition et reconstruction de bureaux. La SDP de l immeuble existant est de m2. Le programme «Edison» comportera : - Environ m2 de SDP de bureaux au total après la réalisation de l opération, soit environ m2 de SDP de bureaux ajoutés. Le programme «Fontaine-Colonnades - Bolivia» : Le projet prévoit une opération de démolition et reconstruction de bureaux et de logements. Le programme «Fontaine-Colonnades» comportera : - Environ m2 de SDP de bureaux et autres destinations. Le programme «Bolivia» comportera : - Environ m2 de SDP de logements et commerces à rez-de-chaussée. Modification n 3 du PLU de Rueil-Malmaison - Orientations d Aménagement et de Programmation 16

17 LES SECTEURS USP Modification n 3 du PLU de Rueil-Malmaison - Orientations d Aménagement et de Programmation 17

18 DISPOSITIONS ACTUELLES 3. LES ORIENTATIONS RELATIVES AUX SECTEURS USP Les secteurs USP correspondent aux secteurs de plan de masse, où les esquisses des projets urbains permettent de définir des gabarits constructibles mais incompatibles avec certaines règles des zones riveraines. Ces Secteurs de Projet, traités à part par le document graphique, concourent plus particulièrement à la réalisation de l'objectif "mieux vivre en améliorant la convivialité dans les quartiers" en renforçant la dynamique des centralités LES SECTEURS CONCERNÉS Le document graphique du P.L.U. détermine 19 secteurs USP sur l ensemble du territoire communal. Ces 19 secteurs sont des emprises où le règlement impose des règles propres, et où le document graphique délimite des polygones constructibles : Le secteur USP 1 ( le secteur "Colmar-National-Docteur-Guionis" ) ; Le secteur USP 2 ( le secteur "Passage-Place-de-l'Eglise-Médiathèque" ) ; N.B. Les secteurs USP 3, USP 4, et USP 5 sont achevés, et réintégrés dans le droit commun du P.L.U.. Le secteur USP 6 ( le secteur "Lionel-Terray" ) ; N.B. Le secteur USP 7 est achevé, et réintégré dans le droit commun du P.L.U.. Le secteur USP 8 ( le secteur "Pompidou-Bons-Raisins" ) ; Le secteur USP 9 ( le secteur "Place-du-8-Mai-1945" ) ; N.B. Le secteur USP 10 est achevé, et réintégré dans le droit commun du P.L.U.. Le secteur USP 11 ( le secteur du "Clos-des-Terres-Rouges-Centre-Commercial- Leclerc" ) ; Le secteur USP 12 ( le secteur "Hippodrome" ) ; Le secteur USP 13 ( le secteur "Place-Jean-Jaurès" ) ; Le secteur USP 14 ( le secteur "Place-des-Arts-Neuve-Noblet" ) ; Le secteur USP 15 ( le secteur "Gabriel-Péri" ) ; Le secteur USP 16 ( le secteur "Paul-Doumer" ) ; Le secteur USP 17 ( le secteur "Camille-Saint-Saëns" ) ; Le secteur USP 18 ( le secteur "Entrée-de-Ville" ) ; Le secteur USP 19 ( le secteur "Rue-de-l Est" ) ; Le secteur USP 20 ( le secteur "Brossolette-Rue-d Estienne-d Orves" ) ; Le secteur USP 21 ( le secteur "Bequet-Mouillon-Maurepas" ) ; Modification n 3 du PLU de Rueil-Malmaison - Orientations d Aménagement et de Programmation 18

19 DISPOSITD TIONS ACTUELLES Le secteur USP 22 ( le secteur "Masséna-Richelieu" ) ; Le secteur USP 23 ( le secteur "Empereur" ) ; Et le secteur USP 24 ( le secteur "Carrières" ). Pour chaque secteur, les objectifs, précités dans lee "chapeau", sont traduits par des orientations d aménagement sous la forme d un schéma s sur lequel figurent les principes impératifs d aménagement, considérés par la Commune de RUEIL- de MALMAISON comme des "invariants". Pour chaque secteur, les mêmes objectifs sont traduits par des orientations programmation sous la forme d un textee dans lequel figurent les données impératives de programmation, considéréss aussi par la Commune comme des "invariants". Ces "invariants" doivent être respectés quels que soient les formes architecturales composées et le programme immobilier retenu dans lee projet final. Le rapport entre ces derniers et l orientation d aménagement et de programmation est celui de la compatibilité. Modification n 3 du PLU de Rueil-Malmaison - Orientations d Aménagement et de Programmation 19

20 DISPOSITIONS NOUVELLES 3. LES ORIENTATIONS RELATIVES AUX SECTEURS USP Les secteurs USP correspondent aux secteurs de plan de masse, où les esquisses des projets urbains permettent de définir des gabarits constructibles mais incompatibles avec certaines règles des zones riveraines. Ces Secteurs de Projet, traités à part par le document graphique, concourent plus particulièrement à la réalisation de l'objectif "mieux vivre en améliorant la convivialité dans les quartiers" en renforçant la dynamique des centralités LES SECTEURS CONCERNÉS Le document graphique du P.L.U. détermine 19 secteurs USP sur l ensemble du territoire communal. Ces 19 secteurs sont des emprises où le règlement impose des règles propres, et où le document graphique délimite des polygones constructibles : Le secteur USP 1 ( le secteur "Colmar-National-Docteur-Guionis" ) ; Le secteur USP 2 ( le secteur "Passage-Place-de-l'Eglise-Médiathèque" ) ; N.B. Les secteurs USP 3, USP 4, et USP 5 sont achevés, et réintégrés dans le droit commun du P.L.U.. Le secteur USP 6 ( le secteur "Lionel-Terray" ) ; N.B. Le secteur USP 7 est achevé, et réintégré dans le droit commun du P.L.U.. Le secteur USP 8 ( le secteur "Pompidou-Bons-Raisins" ) ; Le secteur USP 9 ( le secteur "Place-du-8-Mai-1945" ) ; N.B. Le secteur USP 10 est achevé, et réintégré dans le droit commun du P.L.U.. Le secteur USP 11 ( le secteur du "Clos-des-Terres-Rouges-Centre-Commercial- Leclerc" ) ; Le secteur USP 12 ( le secteur "Hippodrome" ) ; Le secteur USP 13 ( le secteur "Place-Jean-Jaurès" ) ; Le secteur USP 14 ( le secteur "Place-des-Arts-Neuve-Noblet" ) ; Le secteur USP 15 ( le secteur "Gabriel-Péri" ) ; Le secteur USP 16 ( le secteur "Paul-Doumer" ) ; Le secteur USP 17 ( le secteur "Camille-Saint-Saëns" ) ; Le secteur USP 18 ( le secteur "Entrée-de-Ville" ) ; Le secteur USP 19 ( le secteur "Rue-de-l Est" ) ; Le secteur USP 20 ( le secteur "Brossolette-Rue-d Estienne-d Orves" ) ; Le secteur USP 21 ( le secteur "Bequet-Mouillon-Maurepas" ) ; Modification n 3 du PLU de Rueil-Malmaison - Orientations d Aménagement et de Programmation 20

21 DISPOSITID TIONS NOUVELLES Le secteur USP 22 ( le secteur "Masséna-Richelieu" ) ; Le secteur USP 23 ( le secteur "Empereur" ) ; Le secteur USP 24 ( le secteur "Carrières" ). Le secteur USP 25 ( le secteur "Bonaparte - Manet" " ) ; Le secteur USP 26 ( le secteur "Bd Richelieu place Besche" " ) ; Le secteur USP 27 ( le secteur "Colmar Alsace Lorraine" ) ; Le secteur USP 28 ( le secteur "Aubépines La Bruyère" ). Le secteur USP 29 ( le secteur "Gallieni - Coquelicots" ) ; Le secteur USP 30 ( le secteur "Doumer allée dess Moulins" ) ; Le secteur USP 31 ( le secteur "Albert 1er" ) ; Et le secteur USP 32 ( le secteur "Colmar Charless Gounod" ). Pour chaque secteur, les objectifs, précités dans lee "chapeau", sont traduits par des orientations d aménagement sous la forme d un schéma s sur lequel figurent les Modification n 3 du PLU de Rueil-Malmaison - Orientations d Aménagement et de Programmation 21

DRAVEIL élabore son PLU

DRAVEIL élabore son PLU DRAVEIL élabore son PLU Réunion publique de quartier DANTON -LA VILLA DOMAINE DE VILLIERS Plan Local d Urbanisme VILLE DE DRAVEIL 10 JUIN 2010 La ville dans son contexte Situation géographique 19kmausuddeParis

Plus en détail

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Eco-quartier des Bergères - Cahier des Charges de la consultation d acquéreurs ILOT

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR F & C 49 rue des Salins, 63000 Clermont Fd. 7 juin 2010

SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR F & C 49 rue des Salins, 63000 Clermont Fd. 7 juin 2010 SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR F & C 49 rue des Salins, 63000 Clermont Fd Commune de Coulandon CONTRATT COMMUNAL D AMENAGEMENT DE BOURG FICHE ACTION 1 Aménagement de la route

Plus en détail

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont :

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont : Communiqué de presse 23 avril 2014 Établissement public d aménagement de La Défense Seine Arche 55 Place Nelson Mandela 92024 Nanterre Cedex L Etablissement Public d Aménagement de La Défense Seine Arche

Plus en détail

PLAN LOCAL D'URBANISME COMMUNE DE RONCHEROLLES SUR LE VIVIER

PLAN LOCAL D'URBANISME COMMUNE DE RONCHEROLLES SUR LE VIVIER PLAN LOCAL D'URBANISME COMMUNE DE RONCHEROLLES SUR LE VIVIER Orientations d'aménagement et de Programmation Rapport Agence Urbanités- agence DSM 1 Préambule Dans le cadre de la révision générale du PLU

Plus en détail

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE LA DEFENSE / SEINE ARCHE Le périmètre d intervention de l EPAD créé en 1958, est devenu périmètre d Opération d Intérêt National en 1983. Celui-ci a été scindé en deux le 19 décembre 2000 entre d une part

Plus en détail

Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises

Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises S O M M A I R E La gare de train Bois-Franc deviendra la troisième station intermodale (métro/gare)

Plus en détail

Au-delà du commerce lui-même, l'urbanisme

Au-delà du commerce lui-même, l'urbanisme Grand Angle Au-delà du commerce lui-même, l'urbanisme commercial touche aussi fortement les consommateurs, qu ils soient résidents ou de passage, et plus largement toute l économie de notre territoire,

Plus en détail

uniqué Commu continuité entre la urbaine quartier. La de Elle distingue Aménagement La élaborée avec HQE Aménagement opérations Riche 37).

uniqué Commu continuité entre la urbaine quartier. La de Elle distingue Aménagement La élaborée avec HQE Aménagement opérations Riche 37). Commu uniqué de presse e La Riche, 16 octobre 2013 «ZAC du Plessis-Botanique» : une opératio on de couture urbaine pour assurer la continuité du développement entre la Ville de La Riche la Ville de Tours

Plus en détail

ÉTABLISSEMENT PUBLIC FONCIER DE LA VENDÉE. L expertise foncière au service. de vos projets

ÉTABLISSEMENT PUBLIC FONCIER DE LA VENDÉE. L expertise foncière au service. de vos projets ÉTABLISSEMENT PUBLIC FONCIER DE LA VENDÉE L expertise foncière au service de vos projets Mot du Président Alain LEBOEUF Président de l EPF de la Vendée Les données démographiques nous le rappellent chaque

Plus en détail

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE LIGNE 16 : NOISY CHAMPS < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 17 : LE BOURGET RER < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 14 : MAIRIE DE SAINT-OUEN < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE BLEUE) DOSSIER

Plus en détail

PCAR n 3083 «Îlot Square Léopold» à Namur Survey & Aménagement Février 2014 Rapport d options

PCAR n 3083 «Îlot Square Léopold» à Namur Survey & Aménagement Février 2014 Rapport d options 1 Table des matières OPTIONS D AMENAGEMENT...3 I. Options relatives aux économies d énergie...3 I.1. Constructions...3 I.2 Energies renouvelables...3 II. Options relatives à l urbanisme & à l architecture...

Plus en détail

CHAPITRE VII REGLEMENT DE LA ZONE UF*

CHAPITRE VII REGLEMENT DE LA ZONE UF* CHAPITRE VII REGLEMENT DE LA ZONE UF* Zone à dominante d activités économiques (PME, services, activités artisanales, activités tertiaires) et d équipements collectifs PLU Champigny-sur-Marne Approuvé

Plus en détail

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1 1. Avant-propos de Monsieur Bréhaux (adjoint au maire en charge de l urbanisme) : L importance du P.L.U. en tant qu outil législatif permettant une maîtrise de l urbanisme de la commune est rappelée aux

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Christophe RIPERT, Directeur immobilier, SOGARIS Cette présentation porte sur des exemples concrets d

Plus en détail

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Diagnostic sur les lieux - 8 mars 2012 Balade urbaine - 29 mars 2012 Enjeux de requalification - 5 avril 2012 Adoption des fondamentaux

Plus en détail

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans 9 villes Est Ensemble, une ambition métropolitaine La Communauté d agglomération Est Ensemble a été créée le 1 er janvier 2010. Située aux portes de Paris, elle regroupe 9 villes de Seine-Saint-Denis Bagnolet,

Plus en détail

L avenir de notre ville, parlons-en. publique. Projet de. hôtel de ville. Enquête

L avenir de notre ville, parlons-en. publique. Projet de. hôtel de ville. Enquête L avenir de notre ville, parlons-en Projet de > Enquête publique 5 MARS > 5 AVRIL 2012 hôtel de ville QU EST-CE QUE LE PLU? 2 3 AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE LES OBJECTIFS DU PADD (Projet d aménagement

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N CARACTERE DE LA ZONE Zone faisant l objet d une protection en raison soit de la qualité des sites, des milieux naturels, des paysages et de leur intérêt notamment du

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME BROU-SUR-CHANTEREINE 2. PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES Plan Local d'urbanisme prescrit le : 5 février 2010 Plan Local d'urbanisme arrêté le : 11 juillet 2013 Plan

Plus en détail

CONCLUSIONS ET AVIS MOTIVE DU COMMISSAIRE ENQUETEUR

CONCLUSIONS ET AVIS MOTIVE DU COMMISSAIRE ENQUETEUR DEPARTEMENT DE LA GIRONDE COMMUNE DE BORDEAUX Enquête publique du 1 er juillet 2013 au 31 juillet 2013 inclus : Demande de permis de construire déposée à la mairie de Bordeaux et concernant le projet d

Plus en détail

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine Dossier de Presse Vénissy, Un nouveau quartier se dessine GRAND LYON Marie-Laure OUDJERIT Tel. 04 78 63 40 40 Mél. MOUDJERIT@grandlyon.org SERL - Peggy LECUELLE Tel. 04 72 61 50 39 GSM 06 03 98 55 71 Mél.

Plus en détail

PREAMBULE. ETUDE D IMPACT PIECE 7 - Partie 1 Résumé non technique de l étude d impact. Les objectifs : Présentation :

PREAMBULE. ETUDE D IMPACT PIECE 7 - Partie 1 Résumé non technique de l étude d impact. Les objectifs : Présentation : PREAMBULE Présentation : L étude d impact développée ci-après concerne la création d une ligne de tramway entre Villejuif Louis Aragon et Athis-Mons (centre commercial). Le tronçon Athis-Mons Juvisy-sur-Orge,

Plus en détail

CENSI BOUVARD. Residhome Apparthotel Paris Nanterre. Nanterre (92)

CENSI BOUVARD. Residhome Apparthotel Paris Nanterre. Nanterre (92) CENSI BOUVARD 2014 (92) o Prootant du dynamisme de La Défense et de l'attractivité d'une vraie vie de quartier, la résidence Résidhome Paris se situe sur une place bordée de commerces et de restaurants.

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ

SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ 1 OBJET DU SCHÉMA DIRECTEUR Une démarche partenariale du Département de la Seine-Saint-Denis, avec les collectivités

Plus en détail

Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport»

Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport» DOSSIER DE PRESSE 24 juin 2008 Tram-train Strasbourg-Bruche-Piémont des Vosges Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport» Strasbourg, le 24 juin 2008 Dossier de presse Tram-train Strasbourg-Bruche-Piémont

Plus en détail

de formation des prix

de formation des prix Le mécanisme m de formation des prix 1 URBANiS 24 janvier 2011 DEUX MARCHES FONCIERS URBAINS Zone AU «stricte» le droit des sols n est pas défini, il est négocié Zone AU indicée et zone U le droit des

Plus en détail

Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique. Point d étape

Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique. Point d étape Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique Point d étape Une feuille de route initiale Un enjeu économique : - créer un centre d affaires européen (tertiaire supérieur) - faire un effet levier

Plus en détail

les études Les Groues Plan guide Octobre

les études Les Groues Plan guide Octobre Octobre 2009 les études Les Groues Plan guide Calendrier Début 2007 Signature d une convention d études entre l EPASA, la ville de Nanterre, SNCF et RFF Lancement des premières études sur le secteur des

Plus en détail

QUATRE CONCOURS PRIVES 2008 EXPOSITION D ACTUALITÉ CRÉÉE PAR LE PAVILLON DE L ARSENAL

QUATRE CONCOURS PRIVES 2008 EXPOSITION D ACTUALITÉ CRÉÉE PAR LE PAVILLON DE L ARSENAL 4 concours d'architecture lancés par APSYS GROUPE ET AOS STUDLEY, COGEDIM ENTREPRISE, SODEARIF ET VINCI IMMOBILIER EXPOSITION D'ACTUALITÉ CRÉÉE PAR LE PAVILLON DE L'ARSENAL - 2E ETAGE - MEZZANINE NORD

Plus en détail

2. Projet d Aménagement et de Développement Durables

2. Projet d Aménagement et de Développement Durables Département de Seine-et-Marne Commune de Lésigny Révision du Plan Local d Urbanisme de 2004 et des Plans d Occupations des Sols partiels de 1987 et de 2001 2. Projet d Aménagement et de Développement Durables

Plus en détail

Version définitive approuvée après enquête publique

Version définitive approuvée après enquête publique Secteurs 3 et 4 de Marne-la-Vallée et communes environnantes Phase 3 Version définitive approuvée après enquête publique ROLAND RIBI & ASSOCIES Ingénieurs-conseils et urbanistes s.à.r.l. 15, avenue de

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Logistique urbaine : Sogaris imagine des solutions adaptées à la ville de demain Le 16 avril 2014 Contacts

Plus en détail

L essentiel de la réforme des autorisations d urbanisme

L essentiel de la réforme des autorisations d urbanisme L essentiel de la réforme des autorisations d urbanisme Entrée en vigueur le 1 er octobre 2007 Toute demande d autorisation déposée le 1 er octobre sera soumise au nouveau dispositif. Tout dépôt de déclaration

Plus en détail

L Envol La destination shopping et détente de Montélimar

L Envol La destination shopping et détente de Montélimar L Envol La destination shopping et détente de Montélimar Dossier de presse 15 octobre 2013 www.groupe-sodec.com Contact presse : Jeanne BAZARD jeanne.bazard@groupe-sodec.com 01 58 05 15 59-06 82 43 45

Plus en détail

Lutte contre l étalement urbain

Lutte contre l étalement urbain Lutte contre l étalement urbain L étalement urbain et la consommation d espace résultent de plusieurs causes cumulatives. Ces phénomènes s expliquent notamment par l insuffisance et l inadaptation de l

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

ATELIER PARISIEN D URBANISME. Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation

ATELIER PARISIEN D URBANISME. Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation ATELIER PARISIEN D URBANISME Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation AVRIL 2015 Directrice de la publication : Dominique Alba Étude réalisée par : François Mohrt Sous la direction

Plus en détail

V - DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES ET FORESTIERES

V - DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES ET FORESTIERES SOMMAIRE I - DISPOSITIONS GENERALES Article 1. Article 2. Article 3. Article 4. Article 5. Article 6. Champ d'application territorial du plan Portée respective du règlement à l'égard d'autres législations

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. L ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER D ILE-DE-FRANCE à ATHIS-MONS. La qualité sociale et environnementale

DOSSIER DE PRESSE. L ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER D ILE-DE-FRANCE à ATHIS-MONS. La qualité sociale et environnementale . DOSSIER DE PRESSE L ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER D ILE-DE-FRANCE à ATHIS-MONS La qualité sociale et environnementale Un nouveau programme de 200 logements avec EXPANSIEL Contact EPF Ile-de-France Christophe

Plus en détail

PLU de BONREPOS SUR AUSSONNELLE

PLU de BONREPOS SUR AUSSONNELLE PLU de BONREPOS SUR AUSSONNELLE atelier urbain, Sarl d Architecture Ségui et Colomb 33 rue Paul Dupin 31500 TOULOUSE 05 61 11 88 57 atelierurbain@free.fr Département de la Haute Garonne Commune de BONREPOS

Plus en détail

Atelier-débats Le jeudi 26 mars 2015, à 19h Mairie du 12 ème arrondissement

Atelier-débats Le jeudi 26 mars 2015, à 19h Mairie du 12 ème arrondissement Atelier-débats Le jeudi 26 mars 2015, à 19h Mairie du 12 ème arrondissement 2 Catherine Baratti-Elbaz Maire du 12 e arrondissement 3 Christophe Najdovski Adjoint chargé des transports, de la voirie, des

Plus en détail

ƫ ƫ ƫ DESSERVI GAGNE EN EFFICACITÉ

ƫ ƫ ƫ DESSERVI GAGNE EN EFFICACITÉ ROISSY PARIS NORD 2 CONNEXION ƫ ƫ ƫ DESSERVI GAGNE EN EFFICACITÉ Paris Porte de la Chapelle à 15 minutes Aéroport de Paris-CDG à proximité immédiate DES MOYENS DE TRANSPORT ADAPTÉS À CHAQUE USAGE!ƫ.ƫ!ƫ+%//5ġ.%/ƫ+.

Plus en détail

S O M M A I R E. Objet du Marché ARTICLE 1. Pièces constitutives du marché ARTICLE 2. Programme d'étude ARTICLE 3. Délais d exécution ARTICLE 4

S O M M A I R E. Objet du Marché ARTICLE 1. Pièces constitutives du marché ARTICLE 2. Programme d'étude ARTICLE 3. Délais d exécution ARTICLE 4 S O M M A I R E ARTICLE 1 Objet du Marché ARTICLE 2 Pièces constitutives du marché ARTICLE 3 Programme d'étude ARTICLE 4 Délais d exécution ARTICLE 5 Propriété des études et documents ARTICLE 6 Secret

Plus en détail

II. EXPLICATION DES CHOIX - II - RETENUS POUR ÉTABLIR LE PADD. P lan L ocal d U rbanisme - Commune de Palaiseau 2.1-Rapport de Présentation 77 47

II. EXPLICATION DES CHOIX - II - RETENUS POUR ÉTABLIR LE PADD. P lan L ocal d U rbanisme - Commune de Palaiseau 2.1-Rapport de Présentation 77 47 - II - II. EXPLICATION DES CHOIX RETENUS POUR ÉTABLIR LE PADD P lan L ocal d U rbanisme - Commune de Palaiseau 2.1-Rapport de Présentation 77 47 En application de l article L.123-2 du code de l urbanisme,

Plus en détail

NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet

NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet Restructuration du pôle commercial «Les Gauchetières» à Nogent-le-Rotrou_27 janvier

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme COMMUNAUTE URBAINE DE DUNKERQUE Plan Local d Urbanisme C A H I E R D E R E C O M M A N D A T I O N S A R C H I T E C T U R A L E S U R B A I N E S E T P A Y S A G E R E S Approuvé le 9 février 2012 PLU

Plus en détail

REGION DE BRUXELLES-CAPITALE COMMUNE D UCCLE - PPAS 28ter Plateau Avijl

REGION DE BRUXELLES-CAPITALE COMMUNE D UCCLE - PPAS 28ter Plateau Avijl REGION DE BRUXELLES-CAPITALE COMMUNE D UCCLE - PPAS 28ter Plateau Avijl - 14 août 2008 BOA DOCUMENTS CONSTITUANT LE PPAS Le présent plan particulier d'affectation du sol se compose de : A. Cahier des notes

Plus en détail

ÉTUDE PRÉPARATOIRE - SECTION IV SCHÉMAS DIRECTEURS. EP4-SD-LI-02a «AN DER UECHT» PROJET D AMÉNAGEMENT GÉNÉRAL DE LA COMMUNE DE KÄERJENG

ÉTUDE PRÉPARATOIRE - SECTION IV SCHÉMAS DIRECTEURS. EP4-SD-LI-02a «AN DER UECHT» PROJET D AMÉNAGEMENT GÉNÉRAL DE LA COMMUNE DE KÄERJENG AMÉNAGEMENT GÉNÉRAL DE LA COMMUNE DE KÄERJENG SECTION IV - ÉTUDE PRÉPARATOIRE PROJET D AMÉNAGEMENT GÉNÉRAL DE LA COMMUNE DE KÄERJENG ÉTUDE PRÉPARATOIRE - SECTION IV SCHÉMAS DIRECTEURS EP4-SD-LI-02a «AN

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME Délégation Générale au Développement Urbain Territoires et Planification PLAN LOCAL D URBANISME DOCUMENTS GÉNÉRAUX Règlement Modification n 11 2015 SOMMAIRE Chapitre 1 - Règles générales... 5 Section

Plus en détail

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne Grand Hameau Une entrée de ville à la campagne Une entrée de ville à la campagne Afin de donner une nouvelle impulsion à son développement, la Ville du Havre a choisi de mettre en valeur les derniers espaces

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Zone d Aménagement Concerté et Lotissement

Zone d Aménagement Concerté et Lotissement ZAC et Lotissement - Version 1 - Juin 2012 Zone d Aménagement Concerté et Lotissement Définition générale : Il existe deux procédures différentes permettant de réaliser une opération d aménagement : la

Plus en détail

ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe.

ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe. ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe. L économie de la connaissance et l industrie : au cœur de la stratégie de développement économique de MPM

Plus en détail

Atelier de participation à la lecture de notre cadre de vie et de ses mutations. à destination des membres des CCATM et des CLDR

Atelier de participation à la lecture de notre cadre de vie et de ses mutations. à destination des membres des CCATM et des CLDR Atelier de participation à la lecture de notre cadre de vie et de ses mutations à destination des membres des CCATM et des CLDR Le cadre de vie, C est quoi au juste? Environnement incorporant la dimension

Plus en détail

Mémoire de la Corporation de développement communautaire de Côte-des-Neiges portant sur le projet de Schéma d aménagement et de développement de l

Mémoire de la Corporation de développement communautaire de Côte-des-Neiges portant sur le projet de Schéma d aménagement et de développement de l Mémoire de la Corporation de développement communautaire de Côte-des-Neiges portant sur le projet de Schéma d aménagement et de développement de l agglomération de Montréal Novembre 2014 Mémoire sur le

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. En présence de : ville de boulogne-billancourt - saem val de seine aménagement

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. En présence de : ville de boulogne-billancourt - saem val de seine aménagement L opération ile seguin-rives de seine présentée au mipim 2009 Pour la troisième année consécutive, la Ville de Boulogne-Billancourt et la SAEM Val de Seine Aménagement participeront au MIPIM, Marché international

Plus en détail

Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78)

Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78) Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78) Dossier de presse 1 er décembre 2009 Jacques BLANCHARD, MRM Président Directeur Général Olivier LEMAISTRE, CB Richard Ellis Investors Responsable du portefeuille

Plus en détail

Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce

Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce de proximité Carole Delaporte et Christine Tarquis

Plus en détail

Bayonne. Visite des chantiers de la rive droite

Bayonne. Visite des chantiers de la rive droite Bayonne Visite des chantiers de la rive droite samedi 11 février 2012 5 1 2 3 6 4 1. Saint-Bernard - Chemin de Laharie - Nouveaux programmes immobiliers - Immeuble portuaire/bureaux/artisanat 2. CANOPIA

Plus en détail

- 2 - La Traduction - 2.1. - La Traduction Spatiale Révision du PLU/Commune de HAMEL

- 2 - La Traduction - 2.1. - La Traduction Spatiale Révision du PLU/Commune de HAMEL - - La Traduction -.. - La Traduction Spatiale Révision du PLU/Commune de HMEL Christophe Laborde, paysagiste - gence E.Sintive, Ludovic Durieux, architecte urbaniste Sept - PGE -. - La Traduction Spatiale

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction de l'urbanisme Sous-Direction de l Action Foncière 2014 DU 1005 Aménagement 2-6, rue Gerty Archimède (12 e ). Réalisation d un programme de bureaux et d un équipement public sportif. Cession

Plus en détail

Références : Loi n 79-1150 du 29 décembre 1979 modifiée par la loi n 95-101 du 2 février 1996 (article 53).

Références : Loi n 79-1150 du 29 décembre 1979 modifiée par la loi n 95-101 du 2 février 1996 (article 53). Objet : Publicité, enseignes et pré-enseignes. Références : Loi n 79-1150 du 29 décembre 1979 modifiée par la loi n 95-101 du 2 février 1996 (article 53). Le décret n 96-946 du 24 octobre 1996 pris en

Plus en détail

La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme

La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme 1 PREAMBULE Quelques dates pour situer la réforme du permis de construire 2 Le permis de construire en quelques dates 1852 : décret relatif

Plus en détail

la parfaite adéquation des réponses aux problèmes posés.

la parfaite adéquation des réponses aux problèmes posés. V o t r e r é p o n s e i m m o b i l i è r e Qui est? Créé en 1993, intervient en Ile-de-France, sur des problématiques logements et tertiaires. Depuis sa création, la société construit chacune de ses

Plus en détail

Le Plan Local d'urbanisme de Marseille

Le Plan Local d'urbanisme de Marseille Le Plan Local d'urbanisme de Marseille LE GUIDE D'UTILISATION INTRODUCTION... 5 LA COMPOSITION DÉTAILLÉE DU PLU... 6 LES GRANDES ORIENTATIONS DU PROJET D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE... 8 MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme. Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon

Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme. Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon Sommaire 1. Retour sur le processus de création du programme 2. Présentation

Plus en détail

Version avril 2012 VU pour être annexé à la délibération du : 24 avril 2012

Version avril 2012 VU pour être annexé à la délibération du : 24 avril 2012 Version avril 2012 VU pour être annexé à la délibération du : 24 avril 2012 - R E V I S I O N D U P L U D E V A I R E S - S U R - M A R N E - - c o n s e i l m u n i c i p a l d u 2 4 a v r i l 2 0 1 2

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION DES RISQUES MINIERS DE LES CHAPELLES

PLAN DE PREVENTION DES RISQUES MINIERS DE LES CHAPELLES Ministère de l Écologie, de l Énergie du Développement durable et de la Mer PLAN DE PREVENTION DES RISQUES MINIERS DE LES CHAPELLES Reunion du 20 janvier 2014 aux Chapelles Direction régionale de l Environnement,

Plus en détail

PRESENTATION DU SITE ET

PRESENTATION DU SITE ET 3, RUE DE L ARRIVEE B.P. 211 75749 PARIS CEDEX 15 OPERATION DE MONT SAINT MARTIN (54) Rue de Marseille RU/05/0071/CP01 20 Logements individuels B. PRESENTATION DU SITE ET DE LA PROGRAMMATION SOMMAIRE 1.

Plus en détail

Les normes de stationnement dans les plan locaux d urbanisme. Méthodes et bonnes pratiques

Les normes de stationnement dans les plan locaux d urbanisme. Méthodes et bonnes pratiques Les normes de stationnement dans les plan locaux d urbanisme Méthodes et bonnes pratiques Septembre 2001 Les normes de stationnement dans les plans locaux d urbanisme Méthodes et bonnes pratiques Septembre

Plus en détail

L HORIZON. À LOUER Surfaces modulables de 215 m 2 à 3 024 m 2 IMMEUBLE DE BUREAUX 12 RUE LE CORBUSIER. EUROPARC Le parc d activités Créteil sud

L HORIZON. À LOUER Surfaces modulables de 215 m 2 à 3 024 m 2 IMMEUBLE DE BUREAUX 12 RUE LE CORBUSIER. EUROPARC Le parc d activités Créteil sud L HORIZON IMMEUBLE DE BUREAUX 12 RUE LE CORBUSIER À LOUER Surfaces modulables de 215 m 2 à 3 024 m 2 EUROPARC Le parc d activités Créteil sud 2 EUROPARC Balard Une situation exceptionnelle n Aux portes

Plus en détail

CHAPITRE NCa POS APPROUVE LE 27/09/01 ET MODIFIE LE 29/09/05

CHAPITRE NCa POS APPROUVE LE 27/09/01 ET MODIFIE LE 29/09/05 POS APPROUVE LE 27/09/01 ET MODIFIE LE 29/09/05 CHAPITRE NCa ZONE DE RICHESSES NATURELLES, OU LA POSSIBILITE D'EXPLOITER DES CARRIERES DOIT ETRE PRESERVEE. SECTION 1 - NATURE DE L'OCCUPATION DU SOL ARTICLE

Plus en détail

ANGLE RUE LÉOPOLD, 6 RUE DU FOSSÉ AUX LOUPS, 29 CET ÎLOT EST AFFECTÉ AU LOGEMENT : NON À L AUDITORIUM - RADIATEUR

ANGLE RUE LÉOPOLD, 6 RUE DU FOSSÉ AUX LOUPS, 29 CET ÎLOT EST AFFECTÉ AU LOGEMENT : NON À L AUDITORIUM - RADIATEUR Boulevard Adolphe Max, 55 1000 Bruxelles T. 02 219 33 45 F. 02 219 86 75 info@arau.org ww.arau.org Conférence de presse du lundi 16 février 2009 ANGLE RUE LÉOPOLD, 6 RUE DU FOSSÉ AUX LOUPS, 29 CET ÎLOT

Plus en détail

AVIS. Objet : Demande de permis de lotir à Franc- Waret (FERNELMONT) Réf. : CWEDD/05/AV.276. Liège, le 14 mars 2005

AVIS. Objet : Demande de permis de lotir à Franc- Waret (FERNELMONT) Réf. : CWEDD/05/AV.276. Liège, le 14 mars 2005 AVIS Réf. : CWEDD/05/AV.276 Liège, le 14 mars 2005 Objet : Demande de permis de lotir à Franc- Waret (FERNELMONT) Avis du CWEDD portant sur une demande de permis de lotir à Franc-Waret (FERNELMONT) L avis

Plus en détail

Développement du concept d aménagement du centre-ville

Développement du concept d aménagement du centre-ville Développement du concept d aménagement du centre-ville L objectif de la rencontre Présenter le concept d aménagement du centre-ville développé par les comités de travail Le déroulement proposé 1. Rappel

Plus en détail

Domaine. à Bayonne. Une nouvelle vie pour un nouveau quartier

Domaine. à Bayonne. Une nouvelle vie pour un nouveau quartier Domaine du Moulin à Bayonne Une nouvelle vie pour un nouveau quartier ** * Ceci n est pas un label. Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC-effinergie, Bâtiment Basse Consommation, auprès

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES. Établissement OM GROUP. Communes de SAINT-CHERON et de SERMAISE

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES. Établissement OM GROUP. Communes de SAINT-CHERON et de SERMAISE PRÉFECTURE DE L'ESSONNE DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE L'ESSONNE DIRECTION RÉGIONALE ET INTERDÉPARTEMENTALE DE L'ENVIRONNEMENT ET DE L'ÉNERGIE D'ÎLE-DE-FRANCE Unité territoriale de l'essonne

Plus en détail

IEB - Inventaire des enquêtes publiques en Région de Bruxelles-Capitale

IEB - Inventaire des enquêtes publiques en Région de Bruxelles-Capitale IEB - Inventaire des enquêtes publiques en Région de Bruxelles-Capitale Version du 29/04/2015 Imprimé le : 29/04/2015 13:51:30 P.1/11 IEB - Inventaire des enquêtes publiques en Région de Bruxelles-Capitale-

Plus en détail

Edeline. À Saint-Cloud. Imaginez votre avenir avec nous. Une co-promotion

Edeline. À Saint-Cloud. Imaginez votre avenir avec nous. Une co-promotion Le Clos À Saint-Cloud 15 appartements NEUFS du studio au 4 pieces et une maison de maitre de 200 m 2 Imaginez votre avenir avec nous Une co-promotion Saint-Cloud, Le charme et la quiétude de l ouest parisien

Plus en détail

Lambotte J.-M. Géographe-Urbaniste. Chercheur au Lepur ULg. Semaine Universitaire Luxembourgeoise de l'environnement - Libramont - 15-11-2011

Lambotte J.-M. Géographe-Urbaniste. Chercheur au Lepur ULg. Semaine Universitaire Luxembourgeoise de l'environnement - Libramont - 15-11-2011 Aménagement rural et développement durable Dépendance à la voiture en milieu rural : le cas de la Province du Luxembourg Constats, enjeux et pistes de solutions à moyen-long terme via l aménagement du

Plus en détail

PLU Levallois-Perret Dossier d approbation du PLU Pièce n 2 Projet d Aménagement et de Développement Durables

PLU Levallois-Perret Dossier d approbation du PLU Pièce n 2 Projet d Aménagement et de Développement Durables Pièce n 2 Projet d Aménagement et de Développement Durables Projet d Aménagement et de Développement Durables 1 2 Sommaire Préembule : Rôle du PADD dans le PLU... 5 Introduction : «Levallois-Perret à

Plus en détail

D Ismaël RAMI à Henri- Francis DUFOUR Marie-Christine BINOUX-REMY Christine LEBOCQ-CESTAN Khalil HENNI Amélie PASCAL

D Ismaël RAMI à Henri- Francis DUFOUR Marie-Christine BINOUX-REMY Christine LEBOCQ-CESTAN Khalil HENNI Amélie PASCAL D Ismaël RAMI à Henri- Francis DUFOUR Marie-Christine BINOUX-REMY Christine LEBOCQ-CESTAN Khalil HENNI Amélie PASCAL Montbéliard, le 4 Mars 2011 Objet : Compte-rendu de la réunion en mairie de Vieux Charmont

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS LIEU : SURFACE D INTERVENTION: COÛT : LIVRAISON : ARCHITECTES : ARCHITECTES ASSOCIES : B.E.T. : MAÎTRE DE L OUVRAGE : MISSION : TOURS 3 000 m² (SHON) 3 845 000

Plus en détail

Sommaire II- III- IV-

Sommaire II- III- IV- 1 Sommaire I- I-1. Lois encadrant les documents d urbanisme p. 4 I-2. Hiérarchie des normes p. 5 II- II-1. Les questions à aborder p. 8 II-2. Identifier le type de document adapté à la commune p. 9 1.

Plus en détail

Système de gestion des décisions des instances Sommaire décisionnel

Système de gestion des décisions des instances Sommaire décisionnel Système de gestion des décisions des instances Sommaire décisionnel Identification Numéro de dossier : 1074400052 Unité administrative responsable Niveau décisionnel proposé Arrondissement Ville-Marie,

Plus en détail

L Espace Urbain de Distribution de Chapelle International Paris 18 ème arrondissement

L Espace Urbain de Distribution de Chapelle International Paris 18 ème arrondissement L Espace Urbain de Distribution de Chapelle International Paris 18 ème arrondissement SAGL Architectes Associés Août 2014 P A R I S SOGARIS : un acteur référence en logistique urbaine Activité Acteur de

Plus en détail

VILLE DE COLMAR. Règlement. PLAN D OCCUPATION DES SOLS Modification n 9. Approuvée par délibération du Conseil Municipal du Le Maire

VILLE DE COLMAR. Règlement. PLAN D OCCUPATION DES SOLS Modification n 9. Approuvée par délibération du Conseil Municipal du Le Maire VILLE DE COLMAR PLAN D OCCUPATION DES SOLS n 9 Règlement Approuvée par délibération du Conseil Municipal du Le Maire SOMMAIRE TITRE I : Dispositions générales page 3 TITRE II : Dispositions applicables

Plus en détail

Lyon Confluence projet urbain

Lyon Confluence projet urbain Lyon Confluence projet urbain -Situation générale -Développement urbain -Lyon confluence : projet -Plan de masse -Importance DD -Chantiers en cours et investissements -2 ème phase -Concertation -Réflexions

Plus en détail

DUBROVNIK. Hors les murs - un paysage en echo avec la ville - DOCUMENT SOUMIS AU DROIT D'AUTEUR

DUBROVNIK. Hors les murs - un paysage en echo avec la ville - DOCUMENT SOUMIS AU DROIT D'AUTEUR La ville de Dubrovnik prend part à l Europan 11 pour questionner la manière d inplanter un parking conséquent voué à subvenir aux nécéssités d accueil générées par une ville classée au patrimoine mondiale

Plus en détail

janvier 2010 Construire en zone agricole Ce qu il faut savoir PRÉFECTURE DU RHÔNE

janvier 2010 Construire en zone agricole Ce qu il faut savoir PRÉFECTURE DU RHÔNE janvier 2010 Construire en zone agricole Ce qu il faut savoir PRÉFECTURE DU RHÔNE Préambule Pourquoi ce guide? Avant propos Dans le département du Rhône, l étalement urbain grandissant et les grands projets

Plus en détail

Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique. du 27 novembre 2012. Vitry-sur-Seine

Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique. du 27 novembre 2012. Vitry-sur-Seine Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique du 27 novembre 2012 Vitry-sur-Seine!" Le programme de la réunion 2 Le programme de la réunion Le dispositif de concertation Les acteurs et les objectifs

Plus en détail

NORD (59) ROUBAIX Roubaix Est : Moulin, Potennerie, Sainte Elisabeth, Pile, Sartel Carihem, Trois ponts (ZRU - Liste prioritaire ANRU) Commerce diffus

NORD (59) ROUBAIX Roubaix Est : Moulin, Potennerie, Sainte Elisabeth, Pile, Sartel Carihem, Trois ponts (ZRU - Liste prioritaire ANRU) Commerce diffus NORD (59) ROUBAIX Roubaix Est : Moulin, Potennerie, Sainte Elisabeth, Pile, Sartel Carihem, Trois ponts (ZRU - Liste prioritaire ANRU) Le dispositif commercial existant Nature et composition Concentrations

Plus en détail

TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes

TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes La loi n 2000-1028 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbain, dite «loi SRU», avait instauré une participation

Plus en détail

Quel aménagement choisir?

Quel aménagement choisir? GUIDE MÉTHODOLOGIQUE 1 Quel aménagement choisir? SPW Éditions Les aménagements cyclables en Wallonie Routes 1 Rédaction Benoît Dupriez (IBSR) Comité de rédaction Didier Antoine, Isabelle Dullaert, Raphaël

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du logement et de l égalité des territoires

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du logement et de l égalité des territoires RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du logement et de l égalité des territoires Instruction du Gouvernement du 28 Mai 2014 relative au développement de la construction de logement par dérogation aux règles

Plus en détail

NEWPORT / PANTIN ZAC DU PORT APPEL À CANDIDATURE POUR LES LOCAUX COMMERCIAUX ET D ARTISANAT

NEWPORT / PANTIN ZAC DU PORT APPEL À CANDIDATURE POUR LES LOCAUX COMMERCIAUX ET D ARTISANAT NEWPORT / PANTIN ZAC DU PORT APPEL À CANDIDATURE POUR LES LOCAUX COMMERCIAUX ET D ARTISANAT Sur les berges du canal de l Ourcq, entre port de plaisance, bureaux et logements, développez votre activité

Plus en détail

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Dossier de presse Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Contacts presse : Laurent DEULIN : 02 48 48 58 10 06 63 95 00 23 l.deulin@agglo-bourgesplus.fr

Plus en détail

Participer. Sommaire. 1 L esprit de la concertation. à Paris Rive Gauche 2. 2 Les modalités d application 6. 3 Le plan d actions 2003-2004 15

Participer. Sommaire. 1 L esprit de la concertation. à Paris Rive Gauche 2. 2 Les modalités d application 6. 3 Le plan d actions 2003-2004 15 Plan d actions 2003-2004 Sommaire 1 L esprit de la concertation à Paris Rive Gauche 2 2 Les modalités d application 6 3 Le plan d actions 2003-2004 15 1 CHAPITRE 1 L ESPRIT DE LA CONCERTATION La concertation

Plus en détail