DUBROVNIK. Hors les murs - un paysage en echo avec la ville - DOCUMENT SOUMIS AU DROIT D'AUTEUR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DUBROVNIK. Hors les murs - un paysage en echo avec la ville - DOCUMENT SOUMIS AU DROIT D'AUTEUR"

Transcription

1 La ville de Dubrovnik prend part à l Europan 11 pour questionner la manière d inplanter un parking conséquent voué à subvenir aux nécéssités d accueil générées par une ville classée au patrimoine mondiale de l UNESCO. Hors les murs - un paysage en echo avec la ville - DUBROVNIK Europan 11 // Matthieu BOUSTANY PFE session juillet 2011 Atelier - Xavier GONZALEZ

2 Introduction du sujet

3 Stockages :2 000m² Bureaux : 2 500m² Logements : 3 500m² Commerces : 4 000m² Parking : m² Site : m² La brutalité du programme par rapport à son site mais aussi la reconvertion d utilisation de celui-ci, implique une architecture s attachant à des valeurs paysagères, symboliques et urbaines : Exister sans s'imposer. à droite, la ville médiévale - à gauche, le site Brutalité

4 Aquarelle La frontalité de la muraille implique un rapport de masse fondamentalement différent entre celui de l'intra et de l'extra muros. Tout en m'insérant dans un contexte éparpillé, je prends le parti de marquer le paysage par une volumétrie claire qui entre en écho et dialogue avec la vielle ville. -R.SMITHSON- Yucatan Mirror Displacement Marquer le paysage

5 Cette mixité programmatique et la position stratégique induit des objectifs clairs : - La manière d'arriver dans une ville touristique implique une transition du véhicule au piéton mais aussi le premier contact que l'on a avec ce lieu. - Une concentration de population sur ce "nouveau" point d'accès permet d'y développer une activité commerciale. - De façon à intégrer ce nouveau lieu dans son contexte urbain, le logement amène une notion de vie constante sur un site principalement voué à être rythmé par les déplacements touristiques. premier regard véhicules / piétons touristes habiter Enjeux

6 Comment tirer profit des inégalités programmatiques pour s inscrire dans un contexte urbain et historique?

7 Pour libérer le sol face à la muraille, la voie basse devient souterraine et donne accès au niveau de parking en sous-sol. La voie haute dessert la station de bus et un accès haut au parking. Route Route Voiries

8 Musée La gare routière et un musée viennent se positionner de manière stratégique par rapport à l entrée de la ville pour créer une dynamique de déplacement. Ils orientent l implantation des commerces. Vers Placa Stradun Terminal de BUS Route Téléphérique Route Pôles d attractions

9 Ceinture verte Musée La ceinture verte amorcée à l entrée principale (ouest) de la ville est prolongée à travers le site, invitant à une promenade qui jouit d espaces publics en rapport direct avec les remparts. Vers Placa Stradun Terminal de BUS Route Téléphérique Route Ceinture verte

10 Emprise du parling Sol à excaver J'insère le parking en creusant au minimum le sol et en superposant des couches qui varient en fonction de la topographie du site. Cette masse aveugle devient un nouveau sol de référence pour le projet. Nouveau sol Un nouveau sol

11 parking vs équipements commerces logements stockages vs Dans le coeur médiéval de la ville, nous sommes en rapport constant avec les remparts qui nous entourent. La promenade au sol est traditionnellement italienne, des espaces comprimés et verticaux s ouvrant sur de vastes places. La promenade haute, sur les remparts, offre la vue sur le parterre de toitures dont la vibration entre en écho avec la mer en confrontation avec la massivité du mur. Masse vs Fragments

12 Trame de parking Composition d îlot Edouardo Chillida dans une série titrée «gravitacion» parle de rapport pleins/vides en faisant interagir des couches blanches qui contiennent le noir. Il crée des situations en contenant la masse pleine. Le nouveau sol de référence s appuit sur la trame définie du parking. Je développe une composition d'îlots dans un dialogue semblable aux villes traditionnelles italiennes. Les axes de circulations sont définis par le parcours et les espaces que chaque îlot représente. Pour prendre place dans une continuité paysagère, l influence des bâtiments voisins définit des épaisseurs qui vont tailler chaqu un des îlots. Cela permet un dialogue d échelles équivalentes et inscrit le projet dans son contexte urbain. Gravitacion -E.CHILLIDA- Composition d îlots

13 Relier au contexte Creuser - extruder - décoller -E.CHILLIDA- Pour prendre place dans une continuité paysagère, l influence des bâtiments voisins définit des épaisseurs qui vont tailler chaqu un des îlots. Cela permet un dialogue d échelles équivalentes et inscrit le projet dans son contexte urbain. Relier

14 Coupe longitudinale de principe Edouardo Chillida travaille la matière en partant de son état de masse à creuser. Les volumes prennent de l'autonomie en fonction de la lumière qui les détache. Le nouveau sol joue ce rôle de matière première qui va être travaillé par le programme venant s y insérer. Creuser pour faire entrer la lumière, extruder pour aller la chercher et décoller pour libérer le sol. Le projet fait corps avec le sol et hiérarchise les niveaux de circulation et d espace public. -E.CHILLIDA- Creuser - extruder - décoller

15 Porte Polce (EST) «Il y a beaucoup de palais et de maisons de grandes beautés dans la ville et ses environs. Tout semble construit du même matériel, par le même architecte, au même moment.» Philippe de Diversis, Historiquement, la ville de Dubrovnik était construite en bois jusqu'au milieu du XIIIème siècle. Les incendies à répétitions et la proximité de carrières ont poussé à une reconversion générale de la construction à utiliser la pierre. L'idée de mono-matière enrichit le principe de fragments appartenant à une même matière. Mono-matière

16 Vue des remparts

17 N Plan masse

18 ~ AW~..., ~-----, Ir, toiture niveau 6 niveau 5 niveau 4 niveau 3 niveau 2 niveau 1 niveau 0 niveau -1 Mixité programmatique

19 , 1 1 La ville en scène

20 v...~ Rez de chaussée haut.... ' "

21 Place haute

22 Ilot Programme Jardin Vues Hiérarchisation dans la pente Redéfinir l îlot Le système de logements développé est proche de l'individuel. La hiérarchisation générale se réfère à «la chaussée des géants» (Irlande) où le niveau de chaque morceau de pierre dépend de celui qui le touche. Les logements profitent d'un maximum de vue et constituent un paysage morcelé. Système des plots

23 Système des plots

24 RDC RDC R+1 R+1 R+2 Toiture Toiture Les îlots profitent d une vraie privacité délimitée par les volumes bâtis. Le jardin continu est séparé par le rapprochement des deux volumes et profite de qualité différente en s'orientant d'un côté vers l'intérieur de la parcelle et de l'autre vers les remparts. Les toitures s inscrivent dans une continuité paysagère mais redéfinissent aussi la limite des îlots. Le traitement en façade est différent entre celles qui s ouvrent sur l interieur du plot et celles vers l espace public de façon à conserver un aspect monolitique opposé à un espace très ouvert sur la vie interieure. Plan de logements

25 Vivre au dessus de la ville

26 Merci

27 Ecole Nationale Supérieure d Architecture de Paris la Villette Matthieu BOUSTANY // Atelier Xavier GONZALEZ Dubrovnik - Europan 11 PFE session juillet 2011 Mer RDC Hors les murs Ville médiévale - vivre au dessus de la ville - Site Colline Habiter Le système de logements développé est proche de l'individuel. La hiérarchisation générale se réfère à «la chaussée des géants» (Irlande) où le niveau de chaque morceau de pierre dépend de celui qui le touche. Les logements profitent d'un maximum de vue et constituent un paysage morcelé. R+1 La chaussée des géants (Irlande) Ilot Programme Jardin Vues Hiérarchisation dans la pente Redéfinir l îlot Les îlots profitent d une vraie privacité délimitée par les volumes bâtis. Le jardin continu est séparé par le rapprochement des deux volumes et profite de qualité différente en s'orientant d'un côté vers l'intérieur de la parcelle et de l'autre vers les remparts. Les toitures s inscrivent dans une continuité paysagère mais redéfinissent aussi la limite des îlots. Le traitement en façade est différent entre celles qui s ouvrent sur l interieur du plot et celles vers l espace public de façon à conserver un aspect monolitique opposé à un espace très ouvert sur la vie interieure. R+2 Toiture RDC R+1 Toiture

Enquête publique du 02/ 02/2015 au 16/ 02/2015 inclus. Commission de concertation : le mercredi 04 mars 2015.

Enquête publique du 02/ 02/2015 au 16/ 02/2015 inclus. Commission de concertation : le mercredi 04 mars 2015. Enquête publique du 02/ 02/2015 au 16/ 02/2015 inclus Commission de concertation : le mercredi 04 mars 2015. TRAVAUX ENVISAGÉS : Demande de permis d urbanisme pour la démolition de deux maisons unifamiliales

Plus en détail

CONCERTATION PREALABLE

CONCERTATION PREALABLE CONCERTATION PREALABLE PROJET D AMENAGEMENT DU SITE MULTILOM À LOMME REUNION PUBLIQUE 29 SEPTEMBRE 2011 Pôle Aménagement et Habitat Direction Espace Naturel et Urbain Service Développement Urbain et Grands

Plus en détail

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Réunion publique du 14 Juin 2011 Équoquartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Les temps du projet de la Remise CONCERTATION pendant toute la phase d élaboration du projet Les temps

Plus en détail

Bien implanter. sa maison. Fiche-conseil I Urbanisme

Bien implanter. sa maison. Fiche-conseil I Urbanisme Maison individuelle - Sarthe Philippe Rousseau, architecte Fiche-conseil I Urbanisme Bien implanter sa maison Décider de construire une maison nécessite de réfléchir à son implantation. En effet, toute

Plus en détail

6. Critiques du jury sur les projets classés

6. Critiques du jury sur les projets classés Concours d'architecture à un degré en procédure ouverte Page 19 6. Critiques du jury sur les projets classés 1 er rang - 1 er prix : projet n 12 - Devise Pivot Architectes mandataires Raumbureau GmbH Zürich

Plus en détail

VERS UN TERRITOIRE RÉSILIENT, INTÉGRANT RIVERAINS ET MÉTROPOLITAINS

VERS UN TERRITOIRE RÉSILIENT, INTÉGRANT RIVERAINS ET MÉTROPOLITAINS amur VERS UN TERRITOIRE RÉSILIENT, INTÉGRANT RIVERAINS ET MÉTROPOLITAINS Mobilisation des ressources locales dans le contexte de l arrivée de la gare du Bourget Aéroport ÉQUIPE PROJET Marion APAIRE Carlos

Plus en détail

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ AMENAGEMENT DE LA ZAC COMBAREL

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ AMENAGEMENT DE LA ZAC COMBAREL COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ AMENAGEMENT DE LA ZAC COMBAREL COMMUNE DE RODEZ CESSION LOT B1- PROGRAMME IMMOBILIER RESIDENTIEL CONSULTATION DE PROMOTEURS ET D ARCHITECTES PHASE 1- CANDIDATURES

Plus en détail

1-1 Saint-Étienne-du-Bois - 2 465 habitants Créer un espace public fédérateur Création d une médiathèque, de 18 logements locatifs, 4 logements en accession et 4 commerces. Donner une «place» au centre-bourg.

Plus en détail

Livret d accompagnement

Livret d accompagnement Livret d accompagnement Bien penser son projet... Construire ensemble le patrimoine de demain... Sommaire Qui êtes-vous? Quelle maison imaginez-vous? Premiers pas sur le terrain Les caractéristiques du

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME ORIENTATIONS D AMENAGEMENT

PLAN LOCAL D URBANISME ORIENTATIONS D AMENAGEMENT CHANTEPIE PLAN LOCAL D URBANISME ORIENTATIONS D AMENAGEMENT Révision Approuvée par DCM du 25 février 2013 2 FEV 2013 CHANTEPIE - ORIENTATIONS D AMENAGEMENT AGENCE DBW SOMMAIRE Chapitre 1 Les entrées de

Plus en détail

3 CADRE D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT

3 CADRE D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT 3 CADRE D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT Typologie des secteurs d ambiance p. 3 01 Phases de réalisation p. 3 04 Politiques et programmes de mise en œuvre p. 3 05 Fiches techniques : Secteur A : Quartier

Plus en détail

CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL

CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL 25 juin 2013 - Brest CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL Au cœur de Brest, sur le nouveau quartier emblématique des Capucins en cours de création, un équipement de 3700m² tourné vers l international

Plus en détail

INTERPRETATION DU SITE DES 4 TOURS DE L OBSERVANCE

INTERPRETATION DU SITE DES 4 TOURS DE L OBSERVANCE INTERPRETATION DU SITE DES 4 TOURS DE L OBSERVANCE SITUATION GEOGRAPHIQUE Programme : - Réhabilitation des 4 tours (188 logements) - Un socle végétalisé comprenant des commerces et des parkings - Un centre

Plus en détail

ZAC Les vergers du TASTA // Bruges (33) Prescriptions architecturales, urbaines et paysagères FICHES DE LOTS // les vergers du Tasta ZAC.

ZAC Les vergers du TASTA // Bruges (33) Prescriptions architecturales, urbaines et paysagères FICHES DE LOTS // les vergers du Tasta ZAC. ZAC Les vergers du TASTA // Bruges (33) Prescriptions architecturales, urbaines et paysagères FICHES DE LOTS // A2 ZAC les vergers du Tasta janvier 2014 2 20 SOMMAIRE //TERRITOIRE 3 LA RUE PARTAGÉE 1 ILOT

Plus en détail

ETUDE URBAINE ET PAYSAGERE PRE-OPERATIONNELLE DU CŒUR DE LANSLEVILLARD, DU QUARTIER DE LA MAIRIE ET DE LA RUE ST ROCH

ETUDE URBAINE ET PAYSAGERE PRE-OPERATIONNELLE DU CŒUR DE LANSLEVILLARD, DU QUARTIER DE LA MAIRIE ET DE LA RUE ST ROCH CAHIER DES CHARGES Commune de Lanslevillard MAI 2013 ETUDE URBAINE ET PAYSAGERE PRE-OPERATIONNELLE DU CŒUR DE LANSLEVILLARD, DU QUARTIER DE LA MAIRIE ET DE LA RUE ST ROCH SOMMAIRE 1/ Modalités d intervention

Plus en détail

Situation et multimodalité

Situation et multimodalité ASKIA Situation et multimodalité Ecoquartier et qualité de vie Askia, 16 300 m² de bureaux Document non contractuel - 1 Situation et multimodalité Ecoquartier et qualité de vie Askia, 16 300 m² de bureaux

Plus en détail

Rénovation du centre-ville de Jeumont Les balades urbaines

Rénovation du centre-ville de Jeumont Les balades urbaines Dossier de presse Rénovation du centre-ville de Jeumont Les balades urbaines Contact presse Marie DRUCKE marie.drucke@amvs.fr 06.80.20.79.75 1 Le projet en quelques mots Un projet urbain au service du

Plus en détail

47. MIRADOR 40 29 15 N - 03 39 16 W MVRDV - Madrid - Espagne 2005

47. MIRADOR 40 29 15 N - 03 39 16 W MVRDV - Madrid - Espagne 2005 47. MIRADOR 40 29 15 N - 03 39 16 W MVRDV - Madrid - Espagne 2005 0 25 50 150 LE TOTEM DU QUARTIER A une demi-heure du centre ville de Madrid, le quartier de Sanchinarro est sorti de terre en 2000 et est

Plus en détail

CHAPITRE II DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE CENTRALE U.C.

CHAPITRE II DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE CENTRALE U.C. CHAPITRE II DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE CENTRALE U.C. CARACTERE DE LA ZONE U.C La zone U.C est une zone urbaine de l agglomération où le développement des activités centrales (commerces, bureaux,

Plus en détail

Tramayes Aménagement du secteur des écorces

Tramayes Aménagement du secteur des écorces Tramayes Aménagement du secteur des écorces Juillet 2010 URBICAND - Paysage Conseil - SJA Ingénierie - ICT Sommaire L essentiel du diagnostique Présentation des Scénarii CHAPITRE 1 : Présentation des Scenarii

Plus en détail

Recomposer une centralité autour de la gare de Noisy Champs :

Recomposer une centralité autour de la gare de Noisy Champs : Ec D ol oc e d um 'a r en ch t s ite ou ct u m re is d au e l a dr v oi ill td e & 'a ut de eu s r t er rit o ire s. RITA EL KOUHEN Recomposer une centralité autour de la gare de Noisy Champs : desservir,

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LES DEFINITIONS COMMUNES AU REGLEMENT

CHAPITRE 1 : LES DEFINITIONS COMMUNES AU REGLEMENT PLAN LOCAL D URBANISME DE MAISONS-ALFORT REGLEMENT : CHAPITRE 1 CHAPITRE 1 : LES DEFINITIONS COMMUNES AU REGLEMENT AVERTISSEMENT Les définitions figurant dans le présent chapitre sont présentées sous l

Plus en détail

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE Habitat, bureaux, commerces : le W conjugue les trois fondamentaux de l urbain. Dans cet esprit, Vauban Immobilier, Scharf Immobilier, GIPA et Rive Gauche CB Richard

Plus en détail

CREATION D UN NOUVEAU QUARTIER D HABITAT COMINES

CREATION D UN NOUVEAU QUARTIER D HABITAT COMINES «Domaine des Saules» CREATION D UN NOUVEAU QUARTIER D HABITAT COMINES Réunion publique 18 Octobre 2012 Table des Matières 1. PREAMBULE 1. LOCALISATION DU PROJET 2. OBJECTIFS ET ENJEUX DU PROJET D AMENAGEMENT

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail

B. WAGON C. JAFFRE, A. ROGES Novembre 2008

B. WAGON C. JAFFRE, A. ROGES Novembre 2008 1 B. WAGON C. JAFFRE, A. ROGES Novembre 2008 SOMMAIRE 2 INTRODUCTION A- ANALYSES A.1 - PRESENTATION GENERALE DU SITE A.2 - SYNTHESE HISTORIQUE A.3. PROTECTIONS ACTUELLES DU SITE III.1- LES MONUMENTS HISTORIQUES

Plus en détail

DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE. Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express

DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE. Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express Ville de CLAMART DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express RELATIF AU DECLASSEMENT D UNE EMPRISE COMMUNALE située

Plus en détail

Ville d Illzach. Implantation du lycée Bugatti dans la zone NA nord du ban communal : réflexions sur l accessibilité multimodale du site

Ville d Illzach. Implantation du lycée Bugatti dans la zone NA nord du ban communal : réflexions sur l accessibilité multimodale du site Ville d Illzach Implantation du lycée Bugatti dans la zone NA nord du ban communal : réflexions sur l accessibilité multimodale du site Objet accessibilité du Lycée Bugatti et organisation des déplacements

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES CITOYENS TROIS EXIGENCES PARTAGEES

DIAGNOSTIC DES CITOYENS TROIS EXIGENCES PARTAGEES DIAGNOSTIC DES CITOYENS TROIS EXIGENCES PARTAGEES EXIGENCES PARTAGEES VISUELLES Traiter le périphérique Diminuer les panneaux publicitaires SONORES Avec un mur anti-bruit Présence de l eau ATTENUER LES

Plus en détail

Château de Versailles, France : l accessibilité du public au coeur des enjeux du «Grand Versailles»

Château de Versailles, France : l accessibilité du public au coeur des enjeux du «Grand Versailles» Château de Versailles, France : l accessibilité du public au coeur des enjeux du «Grand Versailles» FICHE D IDENTITÉ Type d établissement : château - musée Localisation : France Principales interventions

Plus en détail

Communiqué de presse. Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés. Vincennes, le 3 avril 2013

Communiqué de presse. Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés. Vincennes, le 3 avril 2013 Communiqué de presse Vincennes, le 3 avril 2013 Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés En décembre dernier, Bouygues Immobilier, le groupe Brémond, Crédit Agricole

Plus en détail

ANALYSE URBAINE INSERTION INTERCALAIRE RAPPORT DE PRÉSENTATION

ANALYSE URBAINE INSERTION INTERCALAIRE RAPPORT DE PRÉSENTATION INSERTION INTERCALAIRE ANALYSE URBAINE ZPPAUP Montpellier Gambetta Clemenceau Figuerolles Rapport de présentation Juillet 2006 Page 21 ANALYSE URBAINE Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme (PLU) patrimonial. Séminaire des élus. Vendredi 6 Septembre 2013

Plan Local d Urbanisme (PLU) patrimonial. Séminaire des élus. Vendredi 6 Septembre 2013 Plan Local d Urbanisme (PLU) patrimonial Séminaire des élus Vendredi 6 Septembre 2013 La démarche L élaboration du PLU Mise en révision du Plan d Occupation des Sols (POS) approuvé en Février 2001 Nécessité

Plus en détail

Document 2 Principes d aménagement Scénarios de projet

Document 2 Principes d aménagement Scénarios de projet Projet urbain secteur Maragon Floralies et définition de son mode opératoire Ville de Ramonville St Agne Document 2 Principes d aménagement Scénarios de projet Janvier 2009. V1 Structure urbaine et bâtie

Plus en détail

Inauguration du programme Gambetta Mardi 10 novembre 2015

Inauguration du programme Gambetta Mardi 10 novembre 2015 Inauguration du programme Gambetta Mardi 10 novembre 2015 Aujourd hui, Nantes Habitat inaugure le programme neuf «Gambetta» composé de 56 logements locatifs sociaux, de 4 locaux d activités, une résidence

Plus en détail

REAMENAGEMENT URBAIN DE L AXE SALÉ-KENITRA

REAMENAGEMENT URBAIN DE L AXE SALÉ-KENITRA ARCHITECTURE ET URBANISME LIEU Salé - Maroc CLIENT Agence Urbaine Rabat - Salé COÛT ESTIMÉ 412,5 millions EUR Perspective de la soumission TYPE DE MARCHÉ Appel d offres LONGEUR 8.000 m Accès proposés au

Plus en détail

FOSTER FOSTER FOSTER SUD PDV ARTHEA Master 1

FOSTER FOSTER FOSTER SUD PDV ARTHEA Master 1 SELECTION DE PROJETS MARION BATTENTIER Diplômée d Etat en architecture battentiermarion@gmail.com 07 81 46 06 74 2005 2007 FOSTER FOSTER FOSTER SUD PDV ARTHEA Master 1 Diplome architecture 2009 2011 2013,

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DE RENNES METROPOLE Commune de Bourgbarré Plan Local d Urbanisme Orientations d Aménagement et de Programmation Révision approuvée par DCM du 10/05/2011 Modification n 1 approuvée

Plus en détail

Orientations d'aménagement REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME

Orientations d'aménagement REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME Orientations d'aménagement REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME SOMMAIRE CARTE DE LOCALISATION DES SECTEURS D ORIENTATIONS D AMENAGEMENT 2 SECTEUR 3.1 : LA POMME 3 Les orientations d aménagement 3 SECTEUR

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme 2 ème Révision approuvée le 15 décembre 2005 1 ère Modification et Révision simplifiées approuvées le 21 décembre 2006 2 ème Modification approuvée le 20 mars 2009 3 ème MODIFICATION

Plus en détail

Regard sur le béton. Maison «Mannaz» à Wasseiges

Regard sur le béton. Maison «Mannaz» à Wasseiges Regard sur le béton Maison «Mannaz» à Wasseiges La maison «Mannaz» s implante dans la campagne de la Hesbaye, ouverte sur son paysage et ancrée dans son patrimoine bâti. L architecte Yves Delincé traduit

Plus en détail

DOCUMENT PROVISOIRE ATELIER FORMES HABITÉES ; DU BON USAGE DU SITE AOUT 2008 CARNET D'OPERATION CÔTÉ PARC TOURCOING

DOCUMENT PROVISOIRE ATELIER FORMES HABITÉES ; DU BON USAGE DU SITE AOUT 2008 CARNET D'OPERATION CÔTÉ PARC TOURCOING ATELIER FORMES HABITÉES ; DU BON USAGE DU SITE AOUT 2008 CARNET D'OPERATION CÔTÉ PARC TOURCOING FICHE D'IDENTITÉ LES ACTEURS > Concepteurs :. Philippe Dubus, Maria Colomer et Adrien Dumont, architectes

Plus en détail

Valorisation du site emblématique de l ancien Pensionnat Notre-Dame de France : la future ZAC «Quartier du Pensio».

Valorisation du site emblématique de l ancien Pensionnat Notre-Dame de France : la future ZAC «Quartier du Pensio». Rue des Capucins Boulevard Saint-Louis Rue des Frères Théodore Rue Latour-Maubourg Chemin de la Clède Rue Jean Barthélémy Rue de la Ronzade PLAN MASSE DU PROJET DE ZAC DU «QUARTIER DU PENSIO» Valorisation

Plus en détail

Nouvelle maîtrise d œuvre

Nouvelle maîtrise d œuvre D O S S I E R D E P R E S S E décembre 2015 lancement de CONSULTATION Nouvelle maîtrise d œuvre île de Nantes www.iledenantes.com La Samoa va choisir un nouvel urbaniste pour l île de Nantes Entamé depuis

Plus en détail

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Diagnostic sur les lieux - 8 mars 2012 Balade urbaine - 29 mars 2012 Enjeux de requalification - 5 avril 2012 Adoption des fondamentaux

Plus en détail

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières ZONE UB CARACTÈRE DE LA ZONE Cette zone de densité plus faible regroupe les extensions immédiates du centre-ville. Une partie de cette zone est concernée par le périmètre de protection au titre des Monuments

Plus en détail

gare supérieure du téléphérique des Prodains

gare supérieure du téléphérique des Prodains Gare supérieure du téléphérique des Prodains place du Téléphérique les Dromonts Morzine Dossier IA74000853 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine

Plus en détail

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION Monument Historique Place de la République 72000 LE MANS 01 PRÉSENTATION DE LA VILLE Le Mans Paris Rennes Nantes Le Mans À seulement 50 minutes

Plus en détail

Conseil de la Ville LE CONSEIL DE LA VILLE DÉCRÈTE CE QUI SUIT :

Conseil de la Ville LE CONSEIL DE LA VILLE DÉCRÈTE CE QUI SUIT : Conseil de la Ville Règlement RV-2013-12-24 modifiant le Règlement RV-2011-11-31 sur les plans d implantation et LE CONSEIL DE LA VILLE DÉCRÈTE CE QUI SUIT : 1. Modification de l article 17 L article 17

Plus en détail

PARTIE ECRITE OBJET COMMUNE CADASTRE MAITRISE D OUVRAGE CONCEPTION DATE. Pierre LAVANDIER Administration Communale D ESCH-SUR-ALZETTE

PARTIE ECRITE OBJET COMMUNE CADASTRE MAITRISE D OUVRAGE CONCEPTION DATE. Pierre LAVANDIER Administration Communale D ESCH-SUR-ALZETTE PARTIE ECRITE OBJET COMMUNE CADASTRE MAITRISE D OUVRAGE CONCEPTION DATE PLAN D AMENAGEMENT PARTICULIER «Rue du Canal Rue du Moulin» ESCH - SUR - ALZETTE Section A d Esch Nord 1475/12177 1475/12178 1475/11352

Plus en détail

ZAC DU CENTRE VILLE A MONDEVILLE CAHIER DES CHARGES PROMOTEURS

ZAC DU CENTRE VILLE A MONDEVILLE CAHIER DES CHARGES PROMOTEURS ZAC DU CENTRE VILLE A MONDEVILLE CAHIER DES CHARGES PROMOTEURS LOTS n 6 ET 7 PREAMBULE La commune de Mondeville a initiée en 2006, par approbation d'un dossier de ZAC, le réaménagement complet de son centre

Plus en détail

FICHE DE LOT M5B-2. SECTEUR MASSÉNA BRUNESEAU PÉRIMÈTRE A septembre 2006

FICHE DE LOT M5B-2. SECTEUR MASSÉNA BRUNESEAU PÉRIMÈTRE A septembre 2006 FICHE DE LOT M5B-2 SECTEUR MASSÉNA BRUNESEAU PÉRIMÈTRE A septembre 2006 SEMAPA PARIS RIVE GAUCHE 69-71, rue du Chevaleret 75 013 Paris tél. +33 (0)1 44 06 20 00 fax +33 (0)1 45 70 82 18 www.parisrivegauche.com

Plus en détail

Ensemble résidentiel d Obere Widen - Arlesheim (CH)

Ensemble résidentiel d Obere Widen - Arlesheim (CH) Ensemble résidentiel d Obere Widen - Arlesheim (CH) architectes : Proplanning Architekten de Bâle (CH) programme : ensemble locatif de 168 logements, sur un terrain de 4,2 hectares, répartis en 96 appartements

Plus en détail

Relocalisation des services de proximité Rive gauche

Relocalisation des services de proximité Rive gauche Relocalisation des services de proximité Rive gauche 1- Présentation du projet - Localisation La ville d Amiens souhaite regrouper différentes activités du Secteur Rive Gauche aujourd hui «éclatées» sur

Plus en détail

Cheminement de l ATU «en marchant du 8/ 07

Cheminement de l ATU «en marchant du 8/ 07 Atelier de travail urbain du 8 juillet Atelier en marchant Visite de terrain sur la commune et en particulier le périmètre de la ZAC 20 participants Commentaires d André Lortie (architecte urbaniste),

Plus en détail

17 logements LA CLÉ DES CHAMPS SAINT-CONTEST. Extension urbaine. Densité résidentielle brute. à l hectare

17 logements LA CLÉ DES CHAMPS SAINT-CONTEST. Extension urbaine. Densité résidentielle brute. à l hectare Densité résidentielle brute 17 logements à l hectare Extension urbaine Indicateurs de l'opération Nombre de logements 127 logements (86 individuels et 41 logements collectifs) Surface du terrain 7,28 hectares

Plus en détail

PREMIUM. En plein coeur du centre historique de Nantes. NANTES Carré Vert. Photos non-contractuelles

PREMIUM. En plein coeur du centre historique de Nantes. NANTES Carré Vert. Photos non-contractuelles G A M M E PREMIUM En plein coeur du centre historique de Nantes NANTES Carré Vert Photos non-contractuelles DÉFICIT FONCIER Déduire le montant des travaux réalisés sur l ensemble des revenus fonciers positifs,

Plus en détail

«LES PETITS PRES» Réunion du 21 Juin 2011. Mutabilis. Réalisation d une Zone d Aménagement Concerté. Equipe de maîtrise d œuvre

«LES PETITS PRES» Réunion du 21 Juin 2011. Mutabilis. Réalisation d une Zone d Aménagement Concerté. Equipe de maîtrise d œuvre Réalisation d une Zone d Aménagement Concerté «LES PETITS PRES» Réunion du 21 Juin 2011 Equipe d urbaniste / paysagiste Mutabilis ZAC «Les Petits Prés» - MONTGERMONT (35) architecture et paysage Equipe

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME --== ==-- COMPTE RENDU DE L ATELIER THEMATIQUE ENVIRONNEMENT ET CADRE DE VIE DU 14 MARS 2009 Salle du Conseil Mairie de Bures Le présent compte-rendu tient compte des réflexions

Plus en détail

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret UNE VOIRIE POUR TOUS Se déplacer autrement dans les petites et moyennes agglomérations 15 novembre 2011 CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville

Plus en détail

Suite de l atelier d urbanisme Haut-Brion/Peybouquey/Médoquine

Suite de l atelier d urbanisme Haut-Brion/Peybouquey/Médoquine Pôle du développement urbain durable Service urbanisme Suite de l atelier d urbanisme Haut-Brion/Peybouquey/Médoquine L atelier d urbanisme Haut- Brion/Peybouquey/Médoquine c est : une démarche souhaitée

Plus en détail

L Espace Urbain de Distribution de Chapelle International Paris 18 ème arrondissement

L Espace Urbain de Distribution de Chapelle International Paris 18 ème arrondissement L Espace Urbain de Distribution de Chapelle International Paris 18 ème arrondissement SAGL Architectes Associés Août 2014 P A R I S SOGARIS : un acteur référence en logistique urbaine Activité Acteur de

Plus en détail

Département de LA MAYENNE. Commune de LAVAL. «Le Hameau de Vaufleury» - 43 lots - REGLEMENT. urbane. Aménagement urbain - Conception Réalisation

Département de LA MAYENNE. Commune de LAVAL. «Le Hameau de Vaufleury» - 43 lots - REGLEMENT. urbane. Aménagement urbain - Conception Réalisation PA10 Département de LA MAYENNE Commune de LAVAL «Le Hameau de Vaufleury» - 43 lots - REGLEMENT Dossier 252L Dressé le 15/01/2010 Modifié le urbane Aménagement urbain - Conception Réalisation 72 Boulevard

Plus en détail

ENQUETE PUBLIQUE du 16 décembre 2013 au 22 janvier 2014 inclus

ENQUETE PUBLIQUE du 16 décembre 2013 au 22 janvier 2014 inclus DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES ENQUETE PUBLIQUE du 16 décembre 2013 au 22 janvier 2014 inclus REVISION DU PLAN DE SAUVEGARDE ET DE MISE EN VALEUR DU SECTEUR SAUVEGARDE DE MENTON DOCUMENT 2 CONCLUSIONS

Plus en détail

PROTÉGER, METTRE EN VALEUR ET RÉNOVER LES CHAIS

PROTÉGER, METTRE EN VALEUR ET RÉNOVER LES CHAIS PROTÉGER, METTRE EN VALEUR ET RÉNOVER LES CHAIS A - PROBLÉMATIQUE : Les chais, liés à l activité viticole, sont très nombreux dans le Pays Ouest, intégrés dans le tissu urbain des villes et villages, ou

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

CHAPITRE 15 - ZONE NATURELLE NB

CHAPITRE 15 - ZONE NATURELLE NB CHAPITRE 15 - ZONE NATURELLE NB Caractère Zone naturelle non équipée, pouvant recevoir de l habitat individuel et éventuellement collectif, à caractère diffus. Article NB.1 - Types d occupation et d utilisation

Plus en détail

Maïlys BOUTAN PORTFOLIO 2013

Maïlys BOUTAN PORTFOLIO 2013 Maïlys BOUTAN PORTFOLIO 2013 SOMMAIRE 3 Semestre 4 Maquette de la maison Schröder Centre de loisirs à Sadirac 7 Semestre 5 Habiter à Pau Fontarrabie 12 Semestre 6 Grand-Parc, Bordeaux 15 Semestre 7 Logement,

Plus en détail

Les critères d'évaluation

Les critères d'évaluation ORDONNANCE N 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logement FICHE N 2 : Construction de logements en dépassement de la hauteur autorisée au PLU LES DEROGATIONS AU DOCUMENT

Plus en détail

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION ARCHITECTURAL ET URBAIN ZPPAUP Montpellier Gambetta Clemenceau Figuerolles Rapport de présentation Juillet 2006 Page 73 Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager SECTEUR GAMBETTA

Plus en détail

PCAR n 3083 «Îlot Square Léopold» à Namur Survey & Aménagement Février 2014 Rapport d options

PCAR n 3083 «Îlot Square Léopold» à Namur Survey & Aménagement Février 2014 Rapport d options 1 Table des matières OPTIONS D AMENAGEMENT...3 I. Options relatives aux économies d énergie...3 I.1. Constructions...3 I.2 Energies renouvelables...3 II. Options relatives à l urbanisme & à l architecture...

Plus en détail

PAYSAGE ET AMÉNAGEMENT DDTM 27 analyse d aménagements 13 décembre 2013. Edith MINVIELLE, paysagiste conseil

PAYSAGE ET AMÉNAGEMENT DDTM 27 analyse d aménagements 13 décembre 2013. Edith MINVIELLE, paysagiste conseil PAYSAGE ET AMÉNAGEMENT 13 décembre 2013 LA COMPOSITION DU PROJET 2 LA L ORGANISATION DU BÂTI 3 LES LIMITES 4 LES ESPACES PUBLICS 5 LES VOIES 6 LES CHEMINEMENTS PIÉTONS 7 LES LES PLANTATIONS 8 LES CLÔTURES

Plus en détail

AIMF 7 ème réunion de la Commission «Ville et développement durable»

AIMF 7 ème réunion de la Commission «Ville et développement durable» Direction des travaux - Service d urbanisme AIMF 7 ème réunion de la Commission «Ville et développement durable» Urbanisme durable et adapté. L exemple du projet urbain «Sévelin demain» (Lausanne) Claude

Plus en détail

photographie : Paul Raftery ZAC Seguin-Rives de Seine, Macro-lot B3 coordination architecturale et urbaine Boulogne-Billancourt

photographie : Paul Raftery ZAC Seguin-Rives de Seine, Macro-lot B3 coordination architecturale et urbaine Boulogne-Billancourt photographie : Paul Raftery ZAC Seguin-Rives de Seine, Macro-lot B3 coordination architecturale et urbaine Boulogne-Billancourt Densité / porosité Lauréat du concours international d un des «macro-lots»

Plus en détail

Hôtel de voyageurs, dit Park Hôtel du Casino, puis Radisson SAS, actuellement Radisson Blu Hotel

Hôtel de voyageurs, dit Park Hôtel du Casino, puis Radisson SAS, actuellement Radisson Blu Hotel Hôtel de voyageurs, dit Park Hôtel du Casino, puis Radisson SAS, actuellement Radisson Blu Hotel avenue Charles-de-Gaulle avenue des Fleurs Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73002125 réalisé

Plus en détail

Document de travail susceptible de modifications suite à concertation. Formes urbaines : Maisons de village Nb 25 dont 13 locatifs sociaux

Document de travail susceptible de modifications suite à concertation. Formes urbaines : Maisons de village Nb 25 dont 13 locatifs sociaux Maisons de village Nb 25 dont 13 locatifs sociaux Espace agricole Nb 220 logements densité 40 log/ha Hauteur R+1 et attique Elément remarquable du site à préserver Canaux à maintenir Noues paysagères à

Plus en détail

ARCHITECTURE [ ARCHITECTURE ]

ARCHITECTURE [ ARCHITECTURE ] ARCHITECTURE [ ARCHITECTURE ] UNE FAÇADE EMBLÉMATIQUE D UN NOUVEAU PAYSAGE URBAIN Dans l influence immédiate du quartier de La Défense, West Plaza dévoile des lignes pures et une architecture transparente

Plus en détail

PROMOTION DES PRINCES

PROMOTION DES PRINCES PROMOTION DES PRINCES SOM MAI RE SOMMAIRE 2 L ENVIRONNEMENT 4 L ARCHITECTURE 6 L EXTÉRIEUR 8 L INTÉRIEUR 10 DES VILLAS DE QUALITÉ 14 LISTE DE PRIX DES VILLAS 16 LES PARTENAIRES 19 GENÈVE PROMOTION DES

Plus en détail

Lancement évènementiel des travaux de modernisation de l hôpital Edouard Herriot

Lancement évènementiel des travaux de modernisation de l hôpital Edouard Herriot DOSSIER DE PRESSE Lancement évènementiel des travaux de modernisation de l hôpital Edouard Herriot 1. Demain, un hôpital restructuré pour mieux accueillir et mieux soigner 2. 2014 2018 : réorganiser le

Plus en détail

PROGRAMME D'ACCOMPAGNEMENT ARTISTIQUE DES CAPUCINS

PROGRAMME D'ACCOMPAGNEMENT ARTISTIQUE DES CAPUCINS PROGRAMME D'ACCOMPAGNEMENT ARTISTIQUE DES CAPUCINS I Historique du projet La ZAC (Zone d Aménagement Concerté) du Plateau des Capucins à Brest est une opération d aménagement à vocation mixte, habitat,

Plus en détail

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D'ARCHITECTURE DE GRENOBLE DOCUMENT SOUMIS AU DROIT D'AUTEUR. Mémoire PFE : Habiter la pente à Lausanne

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D'ARCHITECTURE DE GRENOBLE DOCUMENT SOUMIS AU DROIT D'AUTEUR. Mémoire PFE : Habiter la pente à Lausanne Mémoire PFE : Habiter la pente à Lausanne Les pensées du projet : l architecture comme discipline KOPF Violette D.E : G. Depollier ENSAG 2012 2013 INTRODUCTION 1. Prise de position 3 4-11 - intuitions

Plus en détail

COMMUNE DU FONTANIL-CORNILLON DECLARATION DE PROJET N 4 SECTEUR PALLUEL ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION DOSSIER D APPROBATION

COMMUNE DU FONTANIL-CORNILLON DECLARATION DE PROJET N 4 SECTEUR PALLUEL ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION DOSSIER D APPROBATION Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Métropolitain en date du : 18 septembre 2015 Approuvant la déclaration de projet n 4 emportant mise en compatibilité du Plan Local d Urbanisme COMMUNE DU

Plus en détail

HABITER LE BOIS D ATON

HABITER LE BOIS D ATON COMMUNE DE COURDIMANCHE (95) HABITER LE BOIS D ATON CREATION D UN ECOQUARTIER PRESENTATION DU 1 MARS 2013 SOMMAIRE PLAN GENERALE D AMENAGEMENT VOLUMETRIE GENERALE MIXITE DES TYPOLOGIES Individuels Maison

Plus en détail

favoriser l attractivite du

favoriser l attractivite du Le point sur les actions menées par la Ville pour favoriser l attractivite du centre ville et la redynamisation du commerce DOSSIER DE PRESSE L exemples des festivités de noël Salle de réception - Hôtel

Plus en détail

SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR F & C 49 rue des Salins, 63000 Clermont Fd. 7 juin 2010

SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR F & C 49 rue des Salins, 63000 Clermont Fd. 7 juin 2010 SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR F & C 49 rue des Salins, 63000 Clermont Fd Commune de Coulandon CONTRATT COMMUNAL D AMENAGEMENT DE BOURG FICHE ACTION 1 Aménagement de la route

Plus en détail

ZONE UC. Il s'agit d'une zone d extension du tissu urbain ancien central à dominante d habitat. Son tissu est essentiellement de type pavillonnaire.

ZONE UC. Il s'agit d'une zone d extension du tissu urbain ancien central à dominante d habitat. Son tissu est essentiellement de type pavillonnaire. ZONE UC CARACTERE DE LA ZONE Il s'agit d'une zone d extension du tissu urbain ancien central à dominante d habitat. Son tissu est essentiellement de type pavillonnaire. Cette zone comporte deux secteurs

Plus en détail

DES MAISONS DE VILLE AVEC JARDINS ET GARAGES «Les Jardins de St Maurice» à AMIENS

DES MAISONS DE VILLE AVEC JARDINS ET GARAGES «Les Jardins de St Maurice» à AMIENS DES MAISONS DE VILLE AVEC JARDINS ET GARAGES «Les Jardins de St Maurice» à AMIENS Cette opération de 20 logements résout un fréquent dilemme : comment construire des maisons mitoyennes en ville, qui offrent

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS LIEU : SURFACE D INTERVENTION: COÛT : LIVRAISON : ARCHITECTES : ARCHITECTES ASSOCIES : B.E.T. : MAÎTRE DE L OUVRAGE : MISSION : TOURS 3 000 m² (SHON) 3 845 000

Plus en détail

RESTRUCTURATION D ENSEMBLE DU LYCEE D HOTELLERIE ET TOURISME DE GUYANCOURT (78)

RESTRUCTURATION D ENSEMBLE DU LYCEE D HOTELLERIE ET TOURISME DE GUYANCOURT (78) Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2010 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france RESTRUCTURATION D ENSEMBLE DU LYCEE D HOTELLERIE

Plus en détail

CHAPITRE VII REGLEMENT DE LA ZONE UF*

CHAPITRE VII REGLEMENT DE LA ZONE UF* CHAPITRE VII REGLEMENT DE LA ZONE UF* Zone à dominante d activités économiques (PME, services, activités artisanales, activités tertiaires) et d équipements collectifs PLU Champigny-sur-Marne Approuvé

Plus en détail

CHARTE ARCHITECTURALE TYPOLOGIE, PROPORTIONS ET RYTHMES

CHARTE ARCHITECTURALE TYPOLOGIE, PROPORTIONS ET RYTHMES TYPOLOGIE,PROPORTION ET RYTHMES ELEMENTS REMARQUABLES DU BATI 1 Pignon Mur extérieur dont les contours épousent la forme des pentes d un comble. Dans les immeubles, même à toit plat, on a pris l habitude

Plus en détail

Avenue Dolez n 257. Enquête publique n 4062/10

Avenue Dolez n 257. Enquête publique n 4062/10 Avenue Dolez n 257. Enquête publique n 4062/10 Travaux envisagés : Démolition d une maison et construction d un immeuble de 3 appartement et 1 bureau. Motifs de l enquête : Permis d Urbanisme : Plan Régional

Plus en détail

Règlement Glossaire GLOSSAIRE. Plan Local d Urbanisme approuvé le 19 novembre 2012 133

Règlement Glossaire GLOSSAIRE. Plan Local d Urbanisme approuvé le 19 novembre 2012 133 GLOSSAIRE Plan Local d Urbanisme approuvé le 19 novembre 2012 133 Abri de jardin Accès Alignement Alignement spécifique Annexe Attique Baie Bardage Bateau d'accès Chien assis Coefficient d occupation du

Plus en détail

AMÉNAGEMENT DE LA COURONNE DE PARIS

AMÉNAGEMENT DE LA COURONNE DE PARIS 17, boulevard M O R L A N D - 75004 P ARIS T éléphone :0142712814- T élécopie :0142762405 AMÉNAGEMENT DE LA COURONNE DE PARIS Canal Saint-Denis Une avenue plantée pour redessiner Paris Novembre 2002 REDESSINER

Plus en détail

Analyse du paysage. Université de Liège - LEMA

Analyse du paysage. Université de Liège - LEMA Analyse du paysage 1. Etat du paysage 2. Analyse du noyau urbain : croissance 3. Analyse du noyau urbain : trames, morphologie, voiries 4. Typologie de l habitat Université de Liège - LEMA Typologie de

Plus en détail

Guinée*Potin Architectes

Guinée*Potin Architectes FOOTCHEBALL - PLAYGROUND POUR LE VOYAGE A NANTES 2014 / NANTES / 44 TERRAIN DE FOOTCHEBALL, PLAYGROUND, VOYAGE A NANTES 2014 / NANTES / 44 Fiche d identité Programme Réalisation du Footcheball : dans le

Plus en détail

Croizamus. L éco-quartier de

Croizamus. L éco-quartier de L éco-quartier de 1 Croizamus L urbanisation du site de Croizamus (17 ha au nord de Quéven) s inscrit dans une logique de respect et de valorisation du milieu naturel et du paysage, ainsi que d intégration

Plus en détail

Musée d Art Moderne et d Art Contemporain (MAMAC) Nice

Musée d Art Moderne et d Art Contemporain (MAMAC) Nice Musée d Art Moderne et d Art Contemporain (MAMAC) Nice Architectes Yves Bayard et Henri Vidal La Promenade des Arts Un ensemble architectural Le Musée d'art Moderne et d'art Contemporain de Nice à été

Plus en détail

concours de logements, En Petaney, Borex_DESSINE MOI UN MOUTON plan rez_1/200 3.3.2 3.3.1 3.5 P 70 2.5 P 55 3.3.3 3.5 P 74 3.3.2 3.3.3 3.5 P 83 3.3.

concours de logements, En Petaney, Borex_DESSINE MOI UN MOUTON plan rez_1/200 3.3.2 3.3.1 3.5 P 70 2.5 P 55 3.3.3 3.5 P 74 3.3.2 3.3.3 3.5 P 83 3.3. La structure des bâtiments est en béton armé recyclé. Les toitures sont réalisées à l'aide de caissons en bois offrant un fini brut dans les combles. L'importante isolation et le choix de triple-vitrage

Plus en détail

UN BIDONVILLE DE MADRID: EL SALOBRAL Le plus critique en terme de MARGINALITE: 20 hectares le long d une autoroute 224 familles 318 «chabolas» des services publics inexistants: ni eau, ni électricité,

Plus en détail