PORTFOLIO ETUDES D ARCHITECTURE LOUISE LEONARD

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PORTFOLIO ETUDES D ARCHITECTURE LOUISE LEONARD"

Transcription

1 PORTFOLIO ETUDES D ARCHITECTURE LOUISE LEONARD Mail : Site Web :

2 BI-CURSUS, DESS, MATERIAUX POUR L ARCHITECTURE École d Architecture de Versailles et Université Technologique de Compiègne, France Projet court - 3 ième cycle en architecture Éclairage des passages souterrain du RER avec des T5, T8 & spots LED, Comment aménager un éclairage artificiel en milieu urbaine, en utilisant une source économique qui tente d être propre et non nuisible à l environnement. Pour plus d information concernant ce travail, une copie en PDF se trouve sur : Projet de groupe - 3 ième cycle en architecture Conception d un mur éolien en zone semi urbaine, Objet 3D informant le public sur une production d électricité propre non nuisible à l environnement. Pour plus d information concernant ce travail, une copie en PDF se trouve sur :

3 Vue en plan du mur éolien. Attention, ceci est l objet d une étude réalisée par des étudiants et n est en aucun une preuve tangible de l efficacité du produit. Dessin fait main, par Louise Léonard

4 Élévation du mur éolien. Attention, ceci est l objet d une étude réalisée par des étudiants et n est en aucun une preuve tangible de l efficacité du produit. Dessin fait main, par Louise Léonard

5 Coupe de l arbre constituant une petite éolienne, on peut voir également les attaches du câblage de maintient de l éolienne. Attention, ceci est l objet d une étude réalisée par des étudiants et n est en aucun une preuve tangible de l efficacité du produit. Dessin fait main, par Louise Léonard

6 Stage - 3 ième cycle en architecture, Maître de stage, Marc Shruoffeneger, Ach. DPLG, Directeur Technique d OROS CONCEPT Se stage était sous la direction de Paul Philippe MAIRE, graphiste-concepteur, afin de pouvoir utilisé les logiciels ARCHICAD et ARTLANTIS ainsi que la connaissance des matériaux utilisés dans le cadre des projets étudiés. Participation à des réunions de chantiers : «Le Palio», 58 logements locatifs, secteur public et «Le Parc Athéna», 28 logements de prestige en accession, secteur privé. Plan des esquisses, du pré-projet et du permis de construire des arènes d Aimargues, avec l étude de l intégration du projet dans son environnement spécifique de la Camargue. Projet réalisé avec Mr Shruoffeneger. HLM, Montpellier sud, Client : ville de Montpellier Étude d un concours, pour la création de 32 logements locatifs à Montpellier, dans le cadre de l aménagement urbain d une zone industrielle, en tenant compte des multiples contraintes dans les réponses indispensables à l environnement sonore (route à forte fréquentation) et naturel (zone à risque inondable).

7 Création de mobilier, mise en valeur d une pièce de séjour et Amplificateur de son, Mas de Buen, Client : Particulier

8

9 Mise en valeur d une salle de bain, Mas de Buen, Client : Particulier

10

11

12

13

14

15

16 Stage Eurodysée BR HABITAT Janvier à Août Limoges, France Photos - Maquettes d expositions réalisé pour le groupe ESPACE HARNOIS. (Qualité des photos médiocre) Principales activités réalisées : Accueil des clients, Conseil à la clientèle, Relevé de bâtiment, Esquisses de plans, Montage du dossier pour le permis de construire, Collecte d informations : Plan cadastral, Plan routier, Plan de situation, Photos des lieux, Compétences renforcées Accueil des clients sur rendez-vous, Création de projet adapté à la clientèle, Relevé de bâtiment, Respect des règles d urbanismes, en travaillant avec le service compétent, Construire un permis de bâtir, Apporter des modifications sur plan, en cours de chantier, Travail en équipe, Importation du projet projeté sur photo via Photoshop, Afin d implanter dans le contexte réel, la façade projetée, Déplacement sur terrain, pour vérifier la bonne implantation du bâtiment à construire.

17 Chronologie des projets architecturaux de l Institut Supérieur d architecture St Luc De Liège, Belgique 5 ière candidature 5 ière année de cursus à l Institut St Luc Liège, 2 ier Cycle, Belgique Forge pour sculpteurs, adaptation d une ancienne grange à de nouveaux besoins 5 ière candidature,

18

19 Fondation Serrurier-Bovy, 5 ière candidature, Prix Serrurier-Bovy Participation au concours Accessplus, 3 ième au classement

20 4 ière candidature 4 ière année de cursus à l Institut St Luc Liège, seulement 2 projets ont été pris en photos, 2 ier Cycle, Belgique Magasin d appareils optiques, aménagement intérieur, 4 ière candidature, La volière à oiseaux, 4 ière candidature,

21 3 ière candidature 3 ière année de cursus Socrates, Ion Mincu, 1 ier Cycle, Roumanie, aucune photo de prise durant cette année 1 ier chantier international en tant qu étudiante venant de la Roumanie, Projet de restauration de fouille archéologique, en lien avec le mémoire Belge. Groupement A.P.A.R.E., Responsable Liliane Delattre et Thierry Lourmière, St Cyr sur mer, Sud de la France Reconstitution d un ancien bassin d agrément sur site gallo-romain. Techniques utilisées : Photos du site avant intervention, Nettoyage du bassin, Photos de l existant après nettoyage du bassin, Relevé topographique de l existant, lunette + mire Relevé des murs en plan sur feuille millimétré, Relevé du dessus des murs, sur feuille millimétré, Étude des matériaux qui constitue le bassin : Dans ce contexte : Les murs sont constitués de mortier de chaux et de tuffeaux. Le tuffeau est une pierre est très légère et poreuse qui s érode assez rapidement. Cette pierre est extraite de la petite carrière du site. On a distingué pas moins de 5 couches de différents enduits mis en œuvre. Ceux-ci recouvraient ce petit bassin d agrément. Ces enduits étaient constitués de poudre de tuile concassée. Prélèvement de tuffeau sur site + pierres rapportées + taille de pierre, Fabrication du mortier à l ancienne (mortier de chaux), Reconsolidation des murs en élévation du petit bassin d agrément. Pour cette reconstitution : Les différentes sortes de pierre sont mélangées entre elles. Le liant est du mortier de chaux mélanger avec de la poussière et des petits morceaux de tuiles concassées, du sable du rhin, du poussier et de l eau. NB : Les tuiles concassées assurent l étanchéité du bassin, elle se retrouve dans le mortier des joints et dans toutes les couches des enduits. Dès que le mur est reconstruit et stable, les enduits peuvent être appliqué dessus. La première couche est assez épaisse (1/2 à 1 cm), tandis que les autres couches n ont guère plus de 2 à 3 mm d épaisseur. Les deux dernières couches d enduit sont teintées dans la masse en rouge avec des pigments naturels provenant des carrières du Lubéron.

22 2 ière candidature 2 ière année de cursus à l Institut St Luc Liège, 1 ier Cycle, Belgique Planche d impression d un lieu concret, musée comportant plusieurs pavillons, Etude du 13 ième pavillon, 2 ière candidature, Tête de crocodile sortant des marais, Pavillon comportant deux studios pour artistes, 2 ière candidature,

23 Maison individuelle dans les bois, se situant en périphérie de la ville de Liège, 2 ière candidature, Masque vénitien, Appartement situé au niveau +1, +2 et +3 Extension de l hôtel, au niveau du rez de chaussée : pièce petit déjeuné, 2 ière candidature,

24 1 ière candidature 1 ière année de cursus à l Institut St Luc Liège, 1 ier Cycle, Belgique L enfouissement, recherche de l eau, 1 ière candidature, Le mouvement dans un parc, 1 ière candidature,

25 Chambre d étudiant, 1 ière candidature, Groupement de 8 cellules, pour abriter de 1 à 4 personnes, pour des groupes ou des personnes individuelles, 1 ière candidature,

26 Maison des devoirs et garderie pour enfants de 3 à 12 ans, 1 ière candidature,

Rourétoise de rénovation SAVOIR-FAIRE - AUTHENTICITÉ - TRADITION - QUALITÉ

Rourétoise de rénovation SAVOIR-FAIRE - AUTHENTICITÉ - TRADITION - QUALITÉ Rourétoise de rénovation SAVOIR-FAIRE - AUTHENTICITÉ - TRADITION - QUALITÉ 35 ans de savoir-faire, d authenticité, de tradition pour donner vie à vos projets Artisan Maçon reconnu par 35 années d Expérience

Plus en détail

Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT

Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT COMPTE RENDU DE VISITE ECOLE CENTRALE PARIS Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT Introduction Pour la dernière journée de notre voyage d intégration, nous avons été accueillis le vendredi

Plus en détail

SMAS de Lalinde. Construction d un Pôle de Services à la Personne et d une Maison Médicale. Présentation du 28 octobre 2008

SMAS de Lalinde. Construction d un Pôle de Services à la Personne et d une Maison Médicale. Présentation du 28 octobre 2008 SMAS de Lalinde Construction d un Pôle de Services à la Personne et d une Maison Médicale Présentation du 28 octobre 2008 CONSTAT Les locaux et bâtiment du CIAS sont inadaptés : ils ne répondent plus aux

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

Inrap / Les étapes de l archéologie préventive

Inrap / Les étapes de l archéologie préventive Les étapes de l archéologie préventive LE DIAGNOSTIC Lorsque l on aménage un terrain à des fins publiques ou privées (pour construire une route ou un immeuble par exemple), le sol est remanié. Bien avant

Plus en détail

LES TRAVAUX SUR LE PATRIMOINE BÂTI

LES TRAVAUX SUR LE PATRIMOINE BÂTI LES TRAVAUX SUR LE PATRIMOINE BÂTI À VERSAILLES Versailles a su conserver son remarquable patrimoine architectural. Chacun de nous l apprécie, le respecte et le valorise afin que notre ville conserve l

Plus en détail

Zone 2 L aventure de la copie

Zone 2 L aventure de la copie EXPOSITION INTERNATIONALE INTERNATIONAL EXHIBITION Zone 2 L aventure de la copie 1. Synopsis... 2 2. Scénographie... 3 3. Mobiliers... 3 4. Supports graphiques... 4 5. Eclairage... 4 6. Audiovisuels...

Plus en détail

Institut Technique de Formation Professionnelle en Bâtiment, Travaux Publics et Génie Civil (Privé) Plan de Formation

Institut Technique de Formation Professionnelle en Bâtiment, Travaux Publics et Génie Civil (Privé) Plan de Formation Plan de Formation Adresse : 66 Rue Melouiya, 4 ème étage, plateau N 11, Agdal Rabat (angle Avenue de France et Rue Melouiya) Tel/Fax : 05 37 68 60 62 Email : contact@itechbtp.com Site : www.itechbtp.ma

Plus en détail

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement Valisette urbanisme Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement > Identifier différentes fonctions urbaines. > Comprendre les

Plus en détail

PROJET DE CONSTRUCTION DOSSIER DE FAISABILITE B3

PROJET DE CONSTRUCTION DOSSIER DE FAISABILITE B3 ECOLE SPECIALE DES TRAVAUX PUBLICS PROJET DE CONSTRUCTION DOSSIER DE FAISABILITE B3 AUTEUR : GABILLAT Arnaud PACAUD Fabien BUSSUTIL Clothilde TAN Vincent B3 1 IMPLANTATION DU PROJET Programme : Réalisation

Plus en détail

EXTENSIONS ECOLOGIQUES

EXTENSIONS ECOLOGIQUES www.josefapricoupenko.com Louise Ranck, Latitude 48 www.latitude48.net EXTENSIONS ECOLOGIQUES www.josefapricoupenko.com 27 mars 2010 Extensions écologiques, Joséfa Pricoupenko 1 Structure associative créée

Plus en détail

Carnet photos. Visite commentée des travaux

Carnet photos. Visite commentée des travaux Carnet photos Visite commentée des travaux Marais du Vigueirat Life PROMESSE 2003-2007 Sommaire Chaufferie bois et plateforme de stockage... 3 Cuves de récupération des eaux pluviales... 7 Lit planté de

Plus en détail

Pavillon des années 70 Le choix d une isolation par l extérieur

Pavillon des années 70 Le choix d une isolation par l extérieur semaine de l architecture contemporaine Pavillon des années 70 Le choix d une isolation par l extérieur Adresse : lotissement Les Logis de l Huisne, Yvré l Evêque Surface : 100 m2 Parti architectural :

Plus en détail

La domus de Vieux. Maquette à construire. Conseil Général du Calvados Service Départemental d Archéologie

La domus de Vieux. Maquette à construire. Conseil Général du Calvados Service Départemental d Archéologie Maquette à construire La domus de Vieux Conseil Général du Calvados Service Départemental d Archéologie 2005 Service Départemental d Archéologie du Calvados, édition 2005. Présentation de la domus de Vieux

Plus en détail

Isolation... d une maison ancienne

Isolation... d une maison ancienne Photo F.Chevallereau Isolation...... d une maison ancienne comment s y prendre? L État : RT 2012? mais on est en 2014? Mes amis : Y a qu à mettre de la laine de verre! Mon voisin : Le polystyrène c est

Plus en détail

ISOLATION FONDATIONS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES

ISOLATION FONDATIONS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES La rénovation domiciliaire éconergétique ISOLATION DES FONDATIONS CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES AVANT DE COMMENCER Déterminez la nature des fondations : matériaux utilisés (béton, blocs de béton, pierres) ;

Plus en détail

Béton ciré sols & murs

Béton ciré sols & murs Béton ciré sols & murs FICHE PRATIQUE BÉTON CIRÉ SOLS & MURS 1 Les nouveautés apportées par Cirex System Face à la demande croissante et à l engouement des médias pour le béton ciré, Cirex System a décidé

Plus en détail

Livret d accompagnement

Livret d accompagnement Livret d accompagnement Bien penser son projet... Construire ensemble le patrimoine de demain... Sommaire Qui êtes-vous? Quelle maison imaginez-vous? Premiers pas sur le terrain Les caractéristiques du

Plus en détail

Résidence pour Etudiants, R+7 en bois Maison de l Inde à la Cité Universitaire Internationale de Paris

Résidence pour Etudiants, R+7 en bois Maison de l Inde à la Cité Universitaire Internationale de Paris 3 ème Forum International Bois Construction 2013 Résidence pour Etudiants R+7, Maison de l Inde à la CIUP F. Lipsky-Rollet, O. Gaujard 1 Résidence pour Etudiants, R+7 en bois Maison de l Inde à la Cité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis.

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis. DOSSIER DE PRESSE Architecte : Agence BDM Architectes (Bordeaux) Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON www.aquitanis.fr Office public de l habitat

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.3 Les murs 12.3.1 Le mur extérieur en béton armé 12.3.2 Le mur extérieur en maçonnerie traditionnelle 12.3.3 Le mur extérieur

Plus en détail

RéNOVATION THERMIQUE TOTALE PAR L EXTéRIEUR D UNE MAISON INDIVIDUELLE à GIF SUR YVETTE (91)

RéNOVATION THERMIQUE TOTALE PAR L EXTéRIEUR D UNE MAISON INDIVIDUELLE à GIF SUR YVETTE (91) Fiche chantier RéNOVATION THERMIQUE TOTALE PAR L EXTéRIEUR D UNE MAISON INDIVIDUELLE à GIF SUR YVETTE (91) Adresse : 7 clos Fraisiers / 91190 GIF SUR YVETTE Nature du chantier : rénovation de l ensemble

Plus en détail

Appel à projets logement innovant pour les jeunes

Appel à projets logement innovant pour les jeunes Annexe 2 Appel à projets logement innovant pour les jeunes 2015 Objectifs de l appel à projets Dans sa charte d'engagement pour les jeunes, la Région a fait des questions de logement des jeunes une des

Plus en détail

Maïlys BOUTAN PORTFOLIO 2013

Maïlys BOUTAN PORTFOLIO 2013 Maïlys BOUTAN PORTFOLIO 2013 SOMMAIRE 3 Semestre 4 Maquette de la maison Schröder Centre de loisirs à Sadirac 7 Semestre 5 Habiter à Pau Fontarrabie 12 Semestre 6 Grand-Parc, Bordeaux 15 Semestre 7 Logement,

Plus en détail

Diplômes. Expériences professionnelles en Archéologie Préventive

Diplômes. Expériences professionnelles en Archéologie Préventive COUSIN Colin 30, rue Burdeau 69001 LYON 0673185568 cousin.colin@icloud.com Diplômes 2012 : Master 2 Professionnel - «Archéologie de l objet, du site et du bâti», Université Lumière Lyon (69) 2011: Master

Plus en détail

solutions et confort d été Inertie thermique Logements Paris École de chimie Bibliothèque et archives municipales Montpellier p.

solutions et confort d été Inertie thermique Logements Paris École de chimie Bibliothèque et archives municipales Montpellier p. solutions B É T O N Inertie thermique et confort d été UNE TROP FORTE CHALEUR À L INTÉRIEUR D UNE HABITATION EST UN Logements Paris FACTEUR D INCONFORT IMPORTANT.SI CELA EST SOUVENT VÉCU COMME UNE FATALITÉ,

Plus en détail

Devantures commerciales et enseignes. Comment mettre en valeur votre commerce?

Devantures commerciales et enseignes. Comment mettre en valeur votre commerce? Devantures commerciales et enseignes Comment mettre en valeur votre commerce? t Votre enseigne est la signature de votre commerce L enseigne est une inscription, une forme, une image ou un signe apposé

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET SCENARIOS POUR UN PROJET DE SALLE CULTURELLE en coeur de village

DIAGNOSTIC ET SCENARIOS POUR UN PROJET DE SALLE CULTURELLE en coeur de village Commune de Limogne en Quercy Diagnostic bâtiment de la halle DIAGNOSTIC ET SCENARIOS POUR UN PROJET DE SALLE CULTURELLE en coeur de village Lot Habitat partie nord rdc 41 m 2 Lot habitat partie sud rdc

Plus en détail

les nouveaux espaces publics des quartiers nord

les nouveaux espaces publics des quartiers nord les nouveaux espaces publics des quartiers nord Comité de suivi du 7 avril 2006 SEM SEM Amiens Amiens Aménagement _ 7 _ avril 7 avril 2006 2006 _ ESE _ ESE bet bet ingénierie Charles VICARINI concepteur

Plus en détail

C.C.T.P. LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre :

C.C.T.P. LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre : DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES

Plus en détail

Commune de MARCK REGLEMENT COMMUNAL DE LA PUBLICITE, DES ENSEIGNES ET DES PRE ENSEIGNES SOMMAIRE

Commune de MARCK REGLEMENT COMMUNAL DE LA PUBLICITE, DES ENSEIGNES ET DES PRE ENSEIGNES SOMMAIRE République Française Département du Pas-de-Calais Commune de MARCK REGLEMENT COMMUNAL DE LA PUBLICITE, DES ENSEIGNES ET DES PRE ENSEIGNES SOMMAIRE Préambule Partie I Dispositions générales et définitions

Plus en détail

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Introduction Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Approche globale à l Échelle d un bâtiment Exemple : réflexion sur

Plus en détail

26/02/2011. Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire. Charpente traditionnelle. Structure principale. Structure principale.

26/02/2011. Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire. Charpente traditionnelle. Structure principale. Structure principale. Pièces constitutives d une charpente Charpente traditionnelle Structure principale Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire 2 1 5 4 3 1 - Panne 2 - Panne faitière 3 - Sablière 4 - Chevron

Plus en détail

Promotions Ventes Développements de projets. Appartements. Villas de prestige. Immeubles commerciaux

Promotions Ventes Développements de projets. Appartements. Villas de prestige. Immeubles commerciaux Promotions Ventes Développements de projets Maisons Appartements Terrains Maisons Appartements Terrains Villas de prestige Immeubles commerciaux Projets en cours Analyse de terrains pour permis Lotissements

Plus en détail

Nota : le présent procès-verbal sera considéré comme accepté de tous s'il n'est fait aucune objection écrite pour le rendez-vous suivant.

Nota : le présent procès-verbal sera considéré comme accepté de tous s'il n'est fait aucune objection écrite pour le rendez-vous suivant. Nota : le présent procès-verbal sera considéré comme accepté de tous s'il n'est fait aucune objection écrite pour le rendez-vous suivant. 2/ 7 I GENERALITES CHANTIER 1. PLANNING PREVISIONNEL POUR le 10

Plus en détail

Matériaux Bio-Sourcés

Matériaux Bio-Sourcés Matériaux Bio-Sourcés MAI 2013 Petit déjeuner MHCV Maison de l Habitat et du Cadre de Vie CONSEIL GÉNÉRAL 63 Concours 2001 Études 2002 Chantier 2003-2005 Un projet Bio- Sourcé avant l heure? Yves Perret

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Technicien de maintenance Autres appellations du métier Technicien polyvalent, agent d entretien polyvalent, agent de maintenance Le technicien de maintenance maintient les installations techniques en

Plus en détail

Guide des autorisations d urbanisme

Guide des autorisations d urbanisme Guide des autorisations d urbanisme de Service Urbanisme Villenoy 2014 TABLE DES MATIERES QUEL DOSSIER DEPOSER POUR MON PROJET?... 2 QUELQUES NOTIONS POUR BIEN DEMARRER.... 2 MON PROJET EST-IL SOUMIS A

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77 340 Pontault-Combault

Plus en détail

Bonn. rds» Conso. A propos de CONSOLIS SABLA. publics : bâtiments principalem personnes CONSOLIS. préfabriqué. assainisse cimetières

Bonn. rds» Conso. A propos de CONSOLIS SABLA. publics : bâtiments principalem personnes CONSOLIS. préfabriqué. assainisse cimetières Bonn na Sablaa Concours de Création «Consolis Awa rds» REGLEMENT DU CONCOURS Conso olis et Bonna Sabla en bref A propos de CONSOLIS CONSOLIS S est un groupe industriel européen du secteur de d la construction,

Plus en détail

INFILTRA Les eaux pluviales des surfaces revêtues et des toitures s infiltrent sans soucis dans le sol du jardin

INFILTRA Les eaux pluviales des surfaces revêtues et des toitures s infiltrent sans soucis dans le sol du jardin Passage de véhicules particuliers Si il est installé suivant nos consignes, le système offrira des décennies de sécurité. Vous pouvez même l intégrer sous une allée avec un passage de véhicules particuliers.

Plus en détail

Commune de Clichy-la-Garenne (Département des Hauts-de-Seine)

Commune de Clichy-la-Garenne (Département des Hauts-de-Seine) Commune de Clichy-la-Garenne (Département des Hauts-de-Seine) R èglement communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes Chapitre I du Titre VIII Livre V du Code de l Environnement élaboré par

Plus en détail

Guide de mise en œuvre. Liant ProKalK

Guide de mise en œuvre. Liant ProKalK Guide de mise en œuvre Liant ProKalK Applications Confort Caractéristiques du produit Caractéristiques physiques Dosage et conseil d utilisation Isolation du sol en béton de chanvre ProKalK Isolation pour

Plus en détail

Le Château de Kerjean est classé monument historique

Le Château de Kerjean est classé monument historique restauration du château 7/06/06 18:13 Page 1 restauration du château 7/06/06 18:14 Page 2 Le Château de Kerjean est classé monument historique Ce classement a été effectué en 1911, lorsque le château a

Plus en détail

Promotions Ventes Développements de projets. Appartements. Villas de prestige. Immeubles commerciaux

Promotions Ventes Développements de projets. Appartements. Villas de prestige. Immeubles commerciaux Promotions Ventes Développements de projets Maisons Appartements Terrains Maisons Appartements Terrains Villas de prestige Immeubles commerciaux Projets en cours Analyse de terrains pour permis Lotissements

Plus en détail

RAPPORT D INTERVENTION

RAPPORT D INTERVENTION R PRESTATAIRE DE SERVICES RAPPORT D INTERVENTION N 7445 Rédigé par Eric TANGUY Céline LETORT Intervention du 23/07/2010 Affaire Nature de l intervention Toiture contrôlée Intervention à la demande de Résidence

Plus en détail

Chape sèche FERMACELL

Chape sèche FERMACELL Chape sèche Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Chape sèche de haute qualité adaptée à divers domaines d utilisation,

Plus en détail

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E ARCHITECTURE ET DECORATION Collège Sainte-Marie des Ursulines 34, avenue de la Colonne 31500 TOULOUSE Tél. 05 34 25 28 61 Fax.

Plus en détail

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE S.I.C.A. HABITAT RURAL DE LA SAVOIE 40, rue du Terraillet 73190 SAINT BALDOPH Tél. 04 79 33 06 94 Fax 04 79 85 69 92 E-mail : info@sica-hr.com Dossier 1918-2011 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE ST OFFENGE CREATION

Plus en détail

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières ZONE UB CARACTÈRE DE LA ZONE Cette zone de densité plus faible regroupe les extensions immédiates du centre-ville. Une partie de cette zone est concernée par le périmètre de protection au titre des Monuments

Plus en détail

Peintre décorateur. Formation qualifiante de

Peintre décorateur. Formation qualifiante de Formation qualifiante de Peintre décorateur Titre de peintre décorateur en bâtiment (niveau IV) inscrit au RNCP Parcours complet avec réalisations pratiques sur murs Depuis la conception du décor jusqu

Plus en détail

FENÊTRES TOP 90 UN HABITAT DE QUALITÉ CONFORME AUX ATTENTES ACTUELLES. NOUVEAU

FENÊTRES TOP 90 UN HABITAT DE QUALITÉ CONFORME AUX ATTENTES ACTUELLES. NOUVEAU FENÊTRES TOP 90 UN HABITAT DE QUALITÉ CONFORME AUX ATTENTES ACTUELLES. NOUVEAU La symbiose réussie entre isolation, technique et design. Les fenêtres et portes actuelles ne doivent pas seulement satisfaire

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

ASSURE 1- NATURE DE L ENTREPRISE : EURL SARL SA ETS ENTREPRISE MR AUTRE NOM DE L ENTREPRISE : NOM ET PRENOM DU GERANT :

ASSURE 1- NATURE DE L ENTREPRISE : EURL SARL SA ETS ENTREPRISE MR AUTRE NOM DE L ENTREPRISE : NOM ET PRENOM DU GERANT : Proposition d Assurance Responsabilité Civile et décennale des Entreprises de Construction A retourner par Fax au 04 37 24 52 79 ou par mail à narjisse.boughanemi@entrepreneursdelacite.org Tél : 04 37

Plus en détail

Bâtiments destinés exclusivement ou principalement à un autre usage que l habitation

Bâtiments destinés exclusivement ou principalement à un autre usage que l habitation Permis de bâtir Données recueillies sur les permis de bâtir concernant les bâtiments destinés exclusivement ou principalement à un autre usage que l habitation (Formulaire statistique modèle II) INFORMATIONS

Plus en détail

Exemple découpe laser.

Exemple découpe laser. ATELIER DES MAQUETTES GUIDE POUR LA CRÉATION DES FICHIERS DE DÉCOUPE Exemple découpe laser. façade sud Pour de très petites pièces tel que piliers ou escaliers dessiner une gravure en vert clair et libérer

Plus en détail

Isolation en façade FICHE TECHNIQUE

Isolation en façade FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Isolation en façade 2 4 6 7 CONNAÎTRE > Les techniques d isolation > Les différents systèmes REGARDER > L emploi de l isolation > La pose de l isolation > Le traitement des points singuliers

Plus en détail

Octobre 2007 : pourquoi la réforme des demandes d autorisation d urbanisme?

Octobre 2007 : pourquoi la réforme des demandes d autorisation d urbanisme? Octobre 2007 : pourquoi la réforme des demandes d autorisation d urbanisme? Objectifs : prise en compte de l insatisfaction et de l attente des usagers réduire le nombre d autorisations simplifier les

Plus en détail

Commune de Barjouville. Travaux d aménagements de sécurité Rd 339 et Rd 127 et divers :

Commune de Barjouville. Travaux d aménagements de sécurité Rd 339 et Rd 127 et divers : Commune de Barjouville (Département d Eure-et-Loir) MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX Marché à procédure adaptée passé en application de l article 28 du Code des marchés publics. Nature des travaux : Travaux d

Plus en détail

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Etanchéité à l air dans la construction bois Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Pourquoi des bâtiments étanches à l air? Ne pas confondre : étanchéité à l air et confinement Une bonne étanchéité à l air

Plus en détail

Isolation murs maisons à ossature bois:

Isolation murs maisons à ossature bois: Isolation murs maisons à ossature bois: La mise en œuvre consiste à poser l isolant Magripol entre une ossature bois sur laquelle sera fixé un parement en plaque de plâtre ou en bois. Prescriptions de

Plus en détail

Statistique des permis d'urbanisme. Modèle II

Statistique des permis d'urbanisme. Modèle II MINISTERE DES AFFAIRES ECONOMIQUES INSTITUT NATIONAL DE STATISTIQUE Statistique des permis d'urbanisme Rue de Louvain, 44 1000 Bruxelles Tél : 02/548.62.48 Statistique des permis d'urbanisme Modèle II

Plus en détail

Rue de l Industrie 59 - CH - 1030 Bussigny-près-Lausanne Téléphone : 021 706 35 35 - Fax : 021 706 35 34 archi@acarre.ch - www.acarre.

Rue de l Industrie 59 - CH - 1030 Bussigny-près-Lausanne Téléphone : 021 706 35 35 - Fax : 021 706 35 34 archi@acarre.ch - www.acarre. Rue de l Industrie 59 - CH - 1030 Bussigny-près-Lausanne Téléphone : 021 706 35 35 - Fax : 021 706 35 34 archi@acarre.ch - www.acarre.ch A Carré SA atelier d architecture et d aménagement Date de création

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN A retourner à : Monsieur le Maire de Dannemarie 1 Place de l Hôtel-de-Ville 68210 DANNEMARIE 03 89 25 00 13 mairie@dannemarie.fr

Plus en détail

PROGRAMME 2015-2016 DE FORMATION CONTINUE «COLLABORATEUR D ARCHITECTE D INTÉRIEUR» DEUXIÈME ANNÉE

PROGRAMME 2015-2016 DE FORMATION CONTINUE «COLLABORATEUR D ARCHITECTE D INTÉRIEUR» DEUXIÈME ANNÉE PROGRAMME 2015-2016 DE FORMATION CONTINUE «COLLABORATEUR D ARCHITECTE D INTÉRIEUR» DEUXIÈME ANNÉE PRÉSENTATION Cette formation s adresse à un public de personnes désireuses d apprendre les bases de l architecture

Plus en détail

4 rue terraille 69001 lyon ++ 33 4 78 08 38 57 ++ 33 6 79 64 40 98 bureau@leseclaireurs.net. dossier administratif - 2010

4 rue terraille 69001 lyon ++ 33 4 78 08 38 57 ++ 33 6 79 64 40 98 bureau@leseclaireurs.net. dossier administratif - 2010 4 rue terraille 69001 lyon ++ 33 4 78 08 38 57 ++ 33 6 79 64 40 98 bureau@leseclaireurs.net dossier administratif - 2010 St Chamond (42), aménagement du Parc temporaire, 2010 lucas goy gérant, directeur

Plus en détail

La Chapelle de la Ferme d Ithe

La Chapelle de la Ferme d Ithe La Chapelle de la Ferme d Ithe Le Tremblay-sur-Mauldre / Jouars-Pontchartrain (78 Yvelines) Une dizaine de jeunes, âgés de 17 à 20 ans, ont inauguré, durant les deux dernières semaines de juillet, une

Plus en détail

Conditions d'admission : Pour être admis à ce programme, il suffit de satisfaire à l'une des conditions suivantes :

Conditions d'admission : Pour être admis à ce programme, il suffit de satisfaire à l'une des conditions suivantes : Dessin de bâtiment Secteur de formation : Bâtiment et travaux publics Sanction des études : DEP Numéro du programme : 5250 Durée de la formation : 1 800 heures Nombre d'unités : 120 unités Objectifs du

Plus en détail

N 17 juin 2013. Edito

N 17 juin 2013. Edito N 17 juin 2013 Edito certifiés iso 9001! Après 2 ans de travail nous avons enfin obtenu la certification ISO 9001 :2008, pour la mise en œuvre de notre système de management de la qualité. Cette certification

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE 1. MAITRE DE L OUVRAGE (proposant et futur souscripteur du contrat) 1.1. Nom ou raison sociale : 1.2. Adresse précise : 1.3.

Plus en détail

SOS traitement des surfaces

SOS traitement des surfaces COMMUNIQUÉ DE PRESSE Nouveauté bâtiment 2012 Service de Presse : CAROLINE LANDAIS E-mail : caroline.landais@c-l-consulting.fr Port. 06 63 95 19 77 SOS traitement des surfaces endommagées par l humidité

Plus en détail

La série d éléments massifs pour la construction durable selon les normes pour habitations passives. www.alphabeton.eu www.pamaflex.

La série d éléments massifs pour la construction durable selon les normes pour habitations passives. www.alphabeton.eu www.pamaflex. La série d éléments massifs pour la construction durable selon les normes pour habitations passives www.alphabeton.eu www.pamaflex.eu La gamme d éléments Pamaflex dévelopée par Alpha Béton est spécifiquement

Plus en détail

ISOLATION PAR L INTÉRIEUR ET PAR L EXTÉRIEUR

ISOLATION PAR L INTÉRIEUR ET PAR L EXTÉRIEUR ISOLATION PAR L INTÉRIEUR ET PAR L EXTÉRIEUR solutions résidentielles en isolation www.greensun.be Greensun: la société Isolez avec Greensun L isolation de votre habitation ou appartement, par l intérieur

Plus en détail

NOM : Groupe : Prénom : Câblage HABITAT. Objectif général du T. P. Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre.

NOM : Groupe : Prénom : Câblage HABITAT. Objectif général du T. P. Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre. NOM : Prénom : Groupe : Câblage HABITAT TP n 2 : Câblage Chambre Objectif général du T. P Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre Bac Pro ELEEC 1 - Cahier des charges : Lors de la

Plus en détail

jaune (référence non communiquée) terre rouge

jaune (référence non communiquée) terre rouge 2/ 6 I GENERALITES CHANTIER 1. PLANNING PREVISIONNEL POUR le 22 avril 2014 : - Livraison bois de charpente en cours. - Nettoyage de la tour en briques en cours. 2. EFFECTIFS le 15 avril 2014. LEBRUN :

Plus en détail

de la création à l image...

de la création à l image... de la création à l image... Formations Sites internet Cédéroms Affiches Plaquettes Fresques... Une autre idée de la communication... Tel : 02 47 80 97 90-06 15 05 32 57 - Mail c.infographie@laposte.net

Plus en détail

SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement. L Epoxy facile

SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement. L Epoxy facile SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement L Epoxy facile DOMAINES D EMPLOI Recommandé pour salle de bain, douche, plan de travail cuisine, piscine, bassins thermaux,

Plus en détail

Pièces à joindre à une demande de PERMIS DE CONSTRUIRE

Pièces à joindre à une demande de PERMIS DE CONSTRUIRE page 1/8 1) Pièces obligatoires pour tous les dossiers PC1. : Un plan de situation du terrain [Art. R. 431-7 a) du code de l urbanisme] Le plan de situation permet de Vous devez indiquer sur le plan son

Plus en détail

De La Terre Au Soleil

De La Terre Au Soleil De La Terre Au Soleil Atelier d Architecture S. Anwoir Architecte Les motivations Respect environnemental et investissement à long terme: Participation au développement durable (protéger notre environnement,

Plus en détail

Assainissement de maçonneries atteintes de sels nuisibles

Assainissement de maçonneries atteintes de sels nuisibles fixit.ch Assainissement de maçonneries atteintes de sels nuisibles 1 Hier steht eine XL-Headline L enduit est bouchardé Application de l enduit d assainissement Hôtel Vitznauerhof, Vitznau (construit en

Plus en détail

R A P P O R T. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Bref historique

R A P P O R T. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Bref historique Commune de Peseux Conseil communal R A P P O R T du Conseil communal au Conseil général relatif à une demande de crédit de CHF 1'910'000.- pour la rénovation des conduites d'eau, de gaz, d'électricité,

Plus en détail

gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles

gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles Les Briques de structure Briques C Savoir-faire et innovation Savoir-faire de la brique Les briques en terre cuite sont, par excellence,

Plus en détail

ALLONNES. 18 logements locatifs individuels et intermédiaires Rue de la Bujerie. Architecte : SELARL Laze & Petolat

ALLONNES. 18 logements locatifs individuels et intermédiaires Rue de la Bujerie. Architecte : SELARL Laze & Petolat ALLONNES 18 logements locatifs individuels et intermédiaires Rue de la Bujerie Architecte : SELARL Laze & Petolat Pose de première pierre Lundi 19 octobre 2009 à 16 h 1 Sommaire Qui est Sarthe Habitat?

Plus en détail

Guide de pose du bloc traditionnel courant en béton (50 x 20 x 19)

Guide de pose du bloc traditionnel courant en béton (50 x 20 x 19) Marque de qualité identifiant les produits adaptés à notre environnement climatique Guide de pose du bloc traditionnel courant en béton (50 x 20 x 19) Recommandations, conseils d utilisation et de mise

Plus en détail

PLAN DE SITUATION C'est le plan qui localise votre terrain PCMI 1. SAINT DENIS - Bellepierre Parcelle AY 592. Ech : 1/ 2000 ème

PLAN DE SITUATION C'est le plan qui localise votre terrain PCMI 1. SAINT DENIS - Bellepierre Parcelle AY 592. Ech : 1/ 2000 ème PERMIS DE M. X. Plan de situation. Plan de masse 3. Coupe 4. Notice descriptive. Façades et plan de toiture. Insertion graphique 7. Photo dans le paysage proche 8. Photo dans le paysage lointain Mise à

Plus en détail

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement.

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Isolation thermique plus qu une simple protection de l environnement Une isolation thermique optimale

Plus en détail

A.G.E.F. Z. I. 7, rue Philippe Lebon B.P. 110 21703 Nuits-Saint-Georges Cedex. Tél. 03 80 62 45 00 Fax. 03 80 61 37 52 agef@wanadoo.fr www.agef21.

A.G.E.F. Z. I. 7, rue Philippe Lebon B.P. 110 21703 Nuits-Saint-Georges Cedex. Tél. 03 80 62 45 00 Fax. 03 80 61 37 52 agef@wanadoo.fr www.agef21. A.G.E.F. Z. I. 7, rue Philippe Lebon B.P. 110 21703 Nuits-Saint-Georges Cedex Tél. 03 80 62 45 00 Fax. 03 80 61 37 52 agef@wanadoo.fr www.agef21.com Le mot de bienvenue du Président Vous avez choisi d

Plus en détail

Raccordement d immeubles à appartements

Raccordement d immeubles à appartements Raccordement d immeubles à appartements TGC-RES-SDU-2014/09 1 Raccordement d immeubles à appartements Le raccordement d un immeuble à appartements au réseau de Proximus est un incontournable. Cette démarche

Plus en détail

LES FILIERES DE FORMATION METIERS DU BATIMENT. AFDET 24 mars 2010

LES FILIERES DE FORMATION METIERS DU BATIMENT. AFDET 24 mars 2010 LES FILIERES DE FORMATION METIERS DU BATIMENT AFDET 24 mars 2010 enseignement supérieur BTS insertion ou enseignement professionnel supérieur BEG BTN terminale générale Bac Pro terminale accès au niveau

Plus en détail

Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds

Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds CAPENA GmbH - PISCINES - Gruber Strasse 6-85551 KIRCHHEIM Allemagne

Plus en détail

À VENDRE OU À LOUER LOCAL COMMERCIAL. www.momentoimmobilier.com. 7110, boul. Hamel Québec (QC) 2400 pi 2

À VENDRE OU À LOUER LOCAL COMMERCIAL. www.momentoimmobilier.com. 7110, boul. Hamel Québec (QC) 2400 pi 2 À VENDRE OU À LOUER LOCAL COMMERCIAL 7110, boul. Hamel Québec (QC) 2400 pi 2 Espace commercial au rez de chaussée Pignon sur rue Stationnements intérieurs exclusifs Positionnement stratégique, à proximité

Plus en détail

T. +33 (0)4 76 12 25 84 F. +33 (0)4 76 12 90 36. 14 rue Génissieu 38000 Grenoble France. 49 rue de la République 69002 Lyon France

T. +33 (0)4 76 12 25 84 F. +33 (0)4 76 12 90 36. 14 rue Génissieu 38000 Grenoble France. 49 rue de la République 69002 Lyon France 14 rue Génissieu 38000 Grenoble France 49 rue de la République 69002 Lyon France T. +33 (0)4 76 12 25 84 F. +33 (0)4 76 12 90 36 T. +33 (0)4 78 59 78 22 F. +33 (0)4 76 12 90 36 contact@amplitude-architectes.com

Plus en détail

conférences parcours visites les vous des caue 93 caue 94 JANVIER 2014 MARS FÉVRIER

conférences parcours visites les vous des caue 93 caue 94 JANVIER 2014 MARS FÉVRIER conférences parcours visites les vous des caue 93 caue 94 JANVIER FÉVRIER 2014 MARS V isites de réalisations architecturales, urbaines, paysagères ou de chantiers, rencontres avec des professionnels, conférences-débats,

Plus en détail

Le plombier chauffagiste a aussi besoin de cette représentation pour savoir ce qu il y a à l intérieur de la maison au niveau des hauteurs.

Le plombier chauffagiste a aussi besoin de cette représentation pour savoir ce qu il y a à l intérieur de la maison au niveau des hauteurs. Les informations du plan Vous connaissez trois types de représentation d un pavillon : 1 : La perspective 2 : Les façades (page 2 ) 3 : La vue en plan (page 3) Observer attentivement la vue de la page

Plus en détail

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette easyrock Rouleau revêtu d un pare-vapeur kraft polyéthylène utilisé en rénovation. Echelle de densité + le + produit : la performance et la simplicité, avec un R = 5,10 m 2.K/W en 200 mm mono couche. le

Plus en détail

= RÉALISATION DE QUALITÉ DURABLE

= RÉALISATION DE QUALITÉ DURABLE PAVÉS EN BETON CONCEPTION APPROPRIÉE + MISE EN OEUVRE PROFESSIONNELLE = RÉALISATION DE QUALITÉ DURABLE 10 règles de base pour une mise en œuvre correcte de revêtements de pavés en béton 1 2 3 4 5 6 7 8

Plus en détail

Fondation du patrimoine

Fondation du patrimoine Fondation du patrimoine La Fondation du Patrimoine a pour but essentiel de sauvegarder et de valoriser le patrimoine rural non protégé. Maisons, églises, ponts, lavoirs, moulins, patrimoine industriel,

Plus en détail

Cloisons de distribution Caroplatre

Cloisons de distribution Caroplatre 04 Cloisons de distribution en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Caroplatre Description Les carreaux de plâtre Caroplatre sont des éléments en plâtre 100% naturel fabriqués en usine. Leur coloration

Plus en détail

Embellir sa devanture commerciale

Embellir sa devanture commerciale C h a r t e p a y s a g e u r b a i n Embellir sa devanture commerciale Le centre-ville de Montfermeil bénéficie d un patrimoine bâti important, empreinte de cet ancien bourg agricole. Cependant, cet héritage

Plus en détail