PORTFOLIO ETUDES D ARCHITECTURE LOUISE LEONARD

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PORTFOLIO ETUDES D ARCHITECTURE LOUISE LEONARD"

Transcription

1 PORTFOLIO ETUDES D ARCHITECTURE LOUISE LEONARD Mail : Site Web :

2 BI-CURSUS, DESS, MATERIAUX POUR L ARCHITECTURE École d Architecture de Versailles et Université Technologique de Compiègne, France Projet court - 3 ième cycle en architecture Éclairage des passages souterrain du RER avec des T5, T8 & spots LED, Comment aménager un éclairage artificiel en milieu urbaine, en utilisant une source économique qui tente d être propre et non nuisible à l environnement. Pour plus d information concernant ce travail, une copie en PDF se trouve sur : Projet de groupe - 3 ième cycle en architecture Conception d un mur éolien en zone semi urbaine, Objet 3D informant le public sur une production d électricité propre non nuisible à l environnement. Pour plus d information concernant ce travail, une copie en PDF se trouve sur :

3 Vue en plan du mur éolien. Attention, ceci est l objet d une étude réalisée par des étudiants et n est en aucun une preuve tangible de l efficacité du produit. Dessin fait main, par Louise Léonard

4 Élévation du mur éolien. Attention, ceci est l objet d une étude réalisée par des étudiants et n est en aucun une preuve tangible de l efficacité du produit. Dessin fait main, par Louise Léonard

5 Coupe de l arbre constituant une petite éolienne, on peut voir également les attaches du câblage de maintient de l éolienne. Attention, ceci est l objet d une étude réalisée par des étudiants et n est en aucun une preuve tangible de l efficacité du produit. Dessin fait main, par Louise Léonard

6 Stage - 3 ième cycle en architecture, Maître de stage, Marc Shruoffeneger, Ach. DPLG, Directeur Technique d OROS CONCEPT Se stage était sous la direction de Paul Philippe MAIRE, graphiste-concepteur, afin de pouvoir utilisé les logiciels ARCHICAD et ARTLANTIS ainsi que la connaissance des matériaux utilisés dans le cadre des projets étudiés. Participation à des réunions de chantiers : «Le Palio», 58 logements locatifs, secteur public et «Le Parc Athéna», 28 logements de prestige en accession, secteur privé. Plan des esquisses, du pré-projet et du permis de construire des arènes d Aimargues, avec l étude de l intégration du projet dans son environnement spécifique de la Camargue. Projet réalisé avec Mr Shruoffeneger. HLM, Montpellier sud, Client : ville de Montpellier Étude d un concours, pour la création de 32 logements locatifs à Montpellier, dans le cadre de l aménagement urbain d une zone industrielle, en tenant compte des multiples contraintes dans les réponses indispensables à l environnement sonore (route à forte fréquentation) et naturel (zone à risque inondable).

7 Création de mobilier, mise en valeur d une pièce de séjour et Amplificateur de son, Mas de Buen, Client : Particulier

8

9 Mise en valeur d une salle de bain, Mas de Buen, Client : Particulier

10

11

12

13

14

15

16 Stage Eurodysée BR HABITAT Janvier à Août Limoges, France Photos - Maquettes d expositions réalisé pour le groupe ESPACE HARNOIS. (Qualité des photos médiocre) Principales activités réalisées : Accueil des clients, Conseil à la clientèle, Relevé de bâtiment, Esquisses de plans, Montage du dossier pour le permis de construire, Collecte d informations : Plan cadastral, Plan routier, Plan de situation, Photos des lieux, Compétences renforcées Accueil des clients sur rendez-vous, Création de projet adapté à la clientèle, Relevé de bâtiment, Respect des règles d urbanismes, en travaillant avec le service compétent, Construire un permis de bâtir, Apporter des modifications sur plan, en cours de chantier, Travail en équipe, Importation du projet projeté sur photo via Photoshop, Afin d implanter dans le contexte réel, la façade projetée, Déplacement sur terrain, pour vérifier la bonne implantation du bâtiment à construire.

17 Chronologie des projets architecturaux de l Institut Supérieur d architecture St Luc De Liège, Belgique 5 ière candidature 5 ière année de cursus à l Institut St Luc Liège, 2 ier Cycle, Belgique Forge pour sculpteurs, adaptation d une ancienne grange à de nouveaux besoins 5 ière candidature,

18

19 Fondation Serrurier-Bovy, 5 ière candidature, Prix Serrurier-Bovy Participation au concours Accessplus, 3 ième au classement

20 4 ière candidature 4 ière année de cursus à l Institut St Luc Liège, seulement 2 projets ont été pris en photos, 2 ier Cycle, Belgique Magasin d appareils optiques, aménagement intérieur, 4 ière candidature, La volière à oiseaux, 4 ière candidature,

21 3 ière candidature 3 ière année de cursus Socrates, Ion Mincu, 1 ier Cycle, Roumanie, aucune photo de prise durant cette année 1 ier chantier international en tant qu étudiante venant de la Roumanie, Projet de restauration de fouille archéologique, en lien avec le mémoire Belge. Groupement A.P.A.R.E., Responsable Liliane Delattre et Thierry Lourmière, St Cyr sur mer, Sud de la France Reconstitution d un ancien bassin d agrément sur site gallo-romain. Techniques utilisées : Photos du site avant intervention, Nettoyage du bassin, Photos de l existant après nettoyage du bassin, Relevé topographique de l existant, lunette + mire Relevé des murs en plan sur feuille millimétré, Relevé du dessus des murs, sur feuille millimétré, Étude des matériaux qui constitue le bassin : Dans ce contexte : Les murs sont constitués de mortier de chaux et de tuffeaux. Le tuffeau est une pierre est très légère et poreuse qui s érode assez rapidement. Cette pierre est extraite de la petite carrière du site. On a distingué pas moins de 5 couches de différents enduits mis en œuvre. Ceux-ci recouvraient ce petit bassin d agrément. Ces enduits étaient constitués de poudre de tuile concassée. Prélèvement de tuffeau sur site + pierres rapportées + taille de pierre, Fabrication du mortier à l ancienne (mortier de chaux), Reconsolidation des murs en élévation du petit bassin d agrément. Pour cette reconstitution : Les différentes sortes de pierre sont mélangées entre elles. Le liant est du mortier de chaux mélanger avec de la poussière et des petits morceaux de tuiles concassées, du sable du rhin, du poussier et de l eau. NB : Les tuiles concassées assurent l étanchéité du bassin, elle se retrouve dans le mortier des joints et dans toutes les couches des enduits. Dès que le mur est reconstruit et stable, les enduits peuvent être appliqué dessus. La première couche est assez épaisse (1/2 à 1 cm), tandis que les autres couches n ont guère plus de 2 à 3 mm d épaisseur. Les deux dernières couches d enduit sont teintées dans la masse en rouge avec des pigments naturels provenant des carrières du Lubéron.

22 2 ière candidature 2 ière année de cursus à l Institut St Luc Liège, 1 ier Cycle, Belgique Planche d impression d un lieu concret, musée comportant plusieurs pavillons, Etude du 13 ième pavillon, 2 ière candidature, Tête de crocodile sortant des marais, Pavillon comportant deux studios pour artistes, 2 ière candidature,

23 Maison individuelle dans les bois, se situant en périphérie de la ville de Liège, 2 ière candidature, Masque vénitien, Appartement situé au niveau +1, +2 et +3 Extension de l hôtel, au niveau du rez de chaussée : pièce petit déjeuné, 2 ière candidature,

24 1 ière candidature 1 ière année de cursus à l Institut St Luc Liège, 1 ier Cycle, Belgique L enfouissement, recherche de l eau, 1 ière candidature, Le mouvement dans un parc, 1 ière candidature,

25 Chambre d étudiant, 1 ière candidature, Groupement de 8 cellules, pour abriter de 1 à 4 personnes, pour des groupes ou des personnes individuelles, 1 ière candidature,

26 Maison des devoirs et garderie pour enfants de 3 à 12 ans, 1 ière candidature,

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

Rapport action tuffeau. CAHIER n 14

Rapport action tuffeau. CAHIER n 14 Rapport action tuffeau Réhabilitation énergétique des bâtiments en tuffeau Etat de l art et retours d expérience CAHIER n 14 Maison de bourg Langeais Figure 1-1 : Façade Nord/Ouest Date de visite : 22

Plus en détail

Frédéric Blanc. 200 Infographie d architecture

Frédéric Blanc. 200 Infographie d architecture 200 Infographie d architecture Frédéric Blanc Frédéric Blanc a occupé, sept années durant, le poste de Product Manager Graphic & Design au sein d Abvent, distributeur français de SketchUp et éditeur d

Plus en détail

ZAC DU CENTRE VILLE A MONDEVILLE CAHIER DES CHARGES PROMOTEURS

ZAC DU CENTRE VILLE A MONDEVILLE CAHIER DES CHARGES PROMOTEURS ZAC DU CENTRE VILLE A MONDEVILLE CAHIER DES CHARGES PROMOTEURS LOTS n 6 ET 7 PREAMBULE La commune de Mondeville a initiée en 2006, par approbation d'un dossier de ZAC, le réaménagement complet de son centre

Plus en détail

Rapport action tuffeau. CAHIER n 9

Rapport action tuffeau. CAHIER n 9 Rapport action tuffeau Réhabilitation énergétique des bâtiments en tuffeau Etat de l art et retours d expérience CAHIER n 9 Maison troglodyte Villaines les rochers Figure 1 1 : façade sud : Ancienne boulangerie

Plus en détail

Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades

Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades 1. Une prime? Il existe sur l entité montoise de nombreux bâtiments de qualité faisant partie

Plus en détail

Patrimoine Architectural et Archéologique

Patrimoine Architectural et Archéologique Patrimoine Architectural et Archéologique Université de Strasbourg / Master 2 Couleur, Architecture - Espace Recherche et analyse de la coloration historique et architecturale Adresse du site: 3 rue du

Plus en détail

SMAS de Lalinde. Construction d un Pôle de Services à la Personne et d une Maison Médicale. Présentation du 28 octobre 2008

SMAS de Lalinde. Construction d un Pôle de Services à la Personne et d une Maison Médicale. Présentation du 28 octobre 2008 SMAS de Lalinde Construction d un Pôle de Services à la Personne et d une Maison Médicale Présentation du 28 octobre 2008 CONSTAT Les locaux et bâtiment du CIAS sont inadaptés : ils ne répondent plus aux

Plus en détail

Façades. Cette fiche est à compléter avec l entreprise qui sera chargé de réaliser les travaux.

Façades. Cette fiche est à compléter avec l entreprise qui sera chargé de réaliser les travaux. Façades Enjeux : L isolation des murs est un moyen important de diminuer les consommations d énergie. Afin de garder l inertie des parois lourdes anciennes, il est plus pertinent d isoler les murs par

Plus en détail

couche porteuse gravillon 3 6 mm sable 0 8 mm couche de compensation tout-venant 0 20 mm 0 40 mm 0 40 mm 0 60 mm 0 80 mm

couche porteuse gravillon 3 6 mm sable 0 8 mm couche de compensation tout-venant 0 20 mm 0 40 mm 0 40 mm 0 60 mm 0 80 mm VI Chemins et places 1. Notions et généralités Les données pour la construction des infrastructures des chemins et places dépendent, en grande partie, du type de trafic auquel les chemins et places seront

Plus en détail

PORTFOLIO OLIVIER BEORCHIA

PORTFOLIO OLIVIER BEORCHIA PORTFOLIO OLIVIER BEORCHIA Designer produits & interactions CONTACT Tel: (+33) 06-60-51-99-52 Mail: olivier.beorchia@gmail.com Site: http://olivierbeorchia.com/ DESIGN PRODUIT Extraits de projets en design

Plus en détail

----------------------------------------------------- REGLEMENT. «Colorons le Pays» ------------------ PAYS HAUT LANGUEDOC & VIGNOBLES

----------------------------------------------------- REGLEMENT. «Colorons le Pays» ------------------ PAYS HAUT LANGUEDOC & VIGNOBLES PAYS HAUT LANGUEDOC & VIGNOBLES Campagne de ravalement ----------------------------------------------------- REGLEMENT «Colorons le Pays» ------------------ PAYS HAUT LANGUEDOC & VIGNOBLES Bien que relevant

Plus en détail

Lot n 02 GROS OEUVRE DPGF. Construction de 8 + 14 logements et d'un pôle médical + locaux sociaux. Domaine du Pré Harbois 54690 EULMONT

Lot n 02 GROS OEUVRE DPGF. Construction de 8 + 14 logements et d'un pôle médical + locaux sociaux. Domaine du Pré Harbois 54690 EULMONT Construction de 8 + 14 logements et d'un pôle médical + locaux sociaux Domaine du Pré Harbois 54690 EULMONT MAITRE D'OUVRAGE SLH Société Lorraine Habitat 2 passage Sébastion Bottin 54003 NANCY Cedex Tél

Plus en détail

Présentation. de la 6 e édition du Concours Régional du Patrimoine de Guadeloupe Mercredi 8 avril 2015. 10h Espace Régional du Raizet

Présentation. de la 6 e édition du Concours Régional du Patrimoine de Guadeloupe Mercredi 8 avril 2015. 10h Espace Régional du Raizet Présentation de la 6 e édition du Concours Régional du Patrimoine de Guadeloupe Mercredi 8 avril 2015 10h Espace Régional du Raizet Dossier de presse Direction de la communication et des relations publiques

Plus en détail

PAVILLON EN PISÉ - CONCOURS

PAVILLON EN PISÉ - CONCOURS Coordination : Cédric Evrard, Elie Pauporté, Arnaud Evrard, Quentin Wilbaux p. 1 Objet PAVILLON EN PISÉ - CONCOURS Du 11/04 au 15/04/2016, LOCI organise une semaine d activités spéciales consacrées à la

Plus en détail

PROCEDURE DE POSE ET D ENTRETIEN DES SEPARATEURS D HYDROCARBURES COALISATOR-GG. Table des matières

PROCEDURE DE POSE ET D ENTRETIEN DES SEPARATEURS D HYDROCARBURES COALISATOR-GG. Table des matières Table des matières 1 Identification et description des séparateurs... 1 2 Conditions d utilisation... 4 3 Installation... 4 4 Mise en service... 6 5 Maintenance et exploitation... 6 1 Identification et

Plus en détail

HABITATION ISOLATION Présentation

HABITATION ISOLATION Présentation Un particulier vient d acheter une maison individuelle construite dans les années 70 suivant le plan de masse ci-contre. Classe énergétique : Emission de Gaz à effet de Serre : 1 / 6 limite terrain N 8m

Plus en détail

A-A. LOT N 3 S=800 m2. Arbres à planter 2 415 LOT N 4 LOT N 2 2 425. Accès Lot > VOIRIE 92,08 A-A. PLAN DE MASSE échelle 1/200 .91,64 .

A-A. LOT N 3 S=800 m2. Arbres à planter 2 415 LOT N 4 LOT N 2 2 425. Accès Lot > VOIRIE 92,08 A-A. PLAN DE MASSE échelle 1/200 .91,64 . A-A 3 190 400 60 710.91,64 470 285.91,64 LOT N 3 S=800 m2 EP TERRASSE 92,18 LOT N 2 2 425 500 60 1 370 370 1 000.91,64 EP PTT/EDF 400 60 GARAGE 92,18 2 PLACES COUVERTES G > ACCES 92,18 735 RDC 92,23 E

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

Rourétoise de rénovation SAVOIR-FAIRE - AUTHENTICITÉ - TRADITION - QUALITÉ

Rourétoise de rénovation SAVOIR-FAIRE - AUTHENTICITÉ - TRADITION - QUALITÉ Rourétoise de rénovation SAVOIR-FAIRE - AUTHENTICITÉ - TRADITION - QUALITÉ 35 ans de savoir-faire, d authenticité, de tradition pour donner vie à vos projets Artisan Maçon reconnu par 35 années d Expérience

Plus en détail

Harmonie et intégration

Harmonie et intégration Harmonie et intégration Bâti contemporain : la forme et la tonalité de ce bâtiment s intègrent parfaitement dans le paysage D un point de vue administratif et réglementaire, nous rappelons quelques points

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Les fiches techniques du Parc Patrimoine bâti Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation d une maison du XV ème siècle Localisation : La Maison des

Plus en détail

Pour un recueil d opérations de rénovations exemplaires

Pour un recueil d opérations de rénovations exemplaires POCHETTE APPEL A CANDIDATURE APPEL à Candidature Pour un recueil d opérations de rénovations exemplaires Le bâti ancien constitue un enjeu particulier. Par ses matériaux de construction, ses formes et

Plus en détail

Guide du. permis de. construire. www.petit-quevilly.fr

Guide du. permis de. construire. www.petit-quevilly.fr Guide du permis de construire www.petit-quevilly.fr permis de construire une maison individuelle (PCMI) Démarche à effectuer > > Quels sont les travaux soumis à Permis de construire? Vous construisez ou

Plus en détail

Agora 2012. Prix d architecture

Agora 2012. Prix d architecture Agora 2012 Prix d architecture Règlement du concours Présentation...3 Objet du concours...3 Cahier des Charges...3 Conditions de participation...3 Candidature...3 Modalités d inscription et de participation...4

Plus en détail

Inrap / Les étapes de l archéologie préventive

Inrap / Les étapes de l archéologie préventive Les étapes de l archéologie préventive LE DIAGNOSTIC Lorsque l on aménage un terrain à des fins publiques ou privées (pour construire une route ou un immeuble par exemple), le sol est remanié. Bien avant

Plus en détail

Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT

Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT COMPTE RENDU DE VISITE ECOLE CENTRALE PARIS Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT Introduction Pour la dernière journée de notre voyage d intégration, nous avons été accueillis le vendredi

Plus en détail

Hôtel d Avelin LILLE

Hôtel d Avelin LILLE Hôtel d Avelin L Hôtel D AVELIN LES TRAVAUX 1.800 m² 21 appartements du T1 au T6 Parkings, sous-sol, caves Investissement d exception : L emplacement de l immeuble, son architecture remarquable, la rénovation

Plus en détail

Murs et enduits PA TRI MOI NE. de communes. Saint-Flour/Margeride. du Pays de. Communauté

Murs et enduits PA TRI MOI NE. de communes. Saint-Flour/Margeride. du Pays de. Communauté Communauté de communes du Pays de Saint-Flour/Margeride Murs et enduits L enduit assure la cohésion des maçonneries et garantit leur protection contre les intempéries. Témoins de savoir-faire locaux, certains

Plus en détail

PERMIS DE CONSTRUIRE EXTENSION OU SURELEVATION D UN BATIMENT EXISTANT (SHOB

PERMIS DE CONSTRUIRE EXTENSION OU SURELEVATION D UN BATIMENT EXISTANT (SHOB PERMIS DE CONSTRUIRE EXTENSION OU SURELEVATION D UN BATIMENT EXISTANT (SHOB supérieure à 20m² OU en cas de surélévation, création ou agrandissement d une ouverture sur un mur extérieur) Le dossier complet

Plus en détail

REF. CHANTIER TRAVAUX DE RAVALEMENT

REF. CHANTIER TRAVAUX DE RAVALEMENT PARIS LE 17/06/2008 REF. CHANTIER Mme Carole ACQUEVILLO 52 Rue CARNOT 94700 MAISONS ALFORT 4 RUE, GEORGES JANIN 92600 ASNIERES TRAVAUX DE RAVALEMENT DEVIS N 05873635 FACADE AVANT Désignation Quantité unit

Plus en détail

INFORMATION : sur l image vous pouvez lire«( )pour la datation du monu ( ) cernes de croissance (dendrochrono ( )»

INFORMATION : sur l image vous pouvez lire«( )pour la datation du monu ( ) cernes de croissance (dendrochrono ( )» MISSION DU PIEU : Enigme 1 : De quand date le pieu? ACCES : 10 ème photo de l exploration zone INFORMATION : sur l image vous pouvez lire«( )pour la datation du monu ( ) cernes de croissance (dendrochrono

Plus en détail

Charlotte Cambier Portfolio 2014-2015 Architecture d intérieur Master 2

Charlotte Cambier Portfolio 2014-2015 Architecture d intérieur Master 2 Portfolio 2014-2015 Architecture d intérieur Master 2 SOMMAIRE IMAGE DE SOI... - Curriculum Vitae - page 2 - Charlotte... - page 3 ARCHITECTURE D INTÉRIEUR - Conception d un stand - page 4 - Conception

Plus en détail

OPERATION FAÇADES. Dispositif d aide aux Particuliers -- REGLEMENT D INTERVENTION. Opération Façades Règlement d Intervention Juin 2013 1

OPERATION FAÇADES. Dispositif d aide aux Particuliers -- REGLEMENT D INTERVENTION. Opération Façades Règlement d Intervention Juin 2013 1 z OPERATION FAÇADES Dispositif d aide aux Particuliers -- REGLEMENT D INTERVENTION Opération Façades Règlement d Intervention Juin 2013 1 Sommaire 1. Secteur d intervention... 3 2. Type de bâtiments concernés...

Plus en détail

Technologie du bâtiment Gros œuvre

Technologie du bâtiment Gros œuvre C Le terrain est le support destiné à recevoir l ouvrage à construire, c est-à-dire, dans ce cours, le bâtiment à construire. Autant le bâtiment peut répondre à des volontés précises et à des exigences

Plus en détail

MAITRISE D OUVRAGE : Commune de MANE Place de l Église 04 300 MANE ALPES DE HAUTE-PROVENCE MANE FONTAINE FORBIN JANSON. Restauration de la placette.

MAITRISE D OUVRAGE : Commune de MANE Place de l Église 04 300 MANE ALPES DE HAUTE-PROVENCE MANE FONTAINE FORBIN JANSON. Restauration de la placette. MAITRISE D OUVRAGE : Commune de MANE Place de l Église 04 300 MANE ALPES DE HAUTE-PROVENCE MANE FONTAINE FORBIN JANSON Restauration de la placette. DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Devis Quantitatif

Plus en détail

LES TRAVAUX SUR LE PATRIMOINE BÂTI

LES TRAVAUX SUR LE PATRIMOINE BÂTI LES TRAVAUX SUR LE PATRIMOINE BÂTI À VERSAILLES Versailles a su conserver son remarquable patrimoine architectural. Chacun de nous l apprécie, le respecte et le valorise afin que notre ville conserve l

Plus en détail

COURS 1 325011 COURS 2 325262

COURS 1 325011 COURS 2 325262 COURS 1 325011 MÉTIER ET FORMATION Objectif de situation Se situer au regard du métier et de la démarche de formation. Connaître la réalité du métier; comprendre le projet de formation; confirmer son orientation

Plus en détail

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine des travaux spéciaux

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine des travaux spéciaux Page 1 / 6 Rapport technique / domaine des travaux spéciaux Contenu : Réfection d un pont Rédaction : Michel Wenger et De Luca Giuseppe / étudiants ETC 3 ème année Chantier : Pont sur la Trême, rue de

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE DE BASE

DOSSIER TECHNIQUE DE BASE Consignes aux surveillants Ce dossier technique est commun aux sous-épreuves : E21 et E23 - E21 - Etude préalable à une intervention - E23 - Organisation des travaux Il devra être restitué à l issue de

Plus en détail

FICHE DÉCLARATIVE EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

FICHE DÉCLARATIVE EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FICHE DÉCLARATIVE Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous

Plus en détail

PERMIS DE CONSTRUIRE ET DECLARATION PREALABLE. Guide pratique du particulier

PERMIS DE CONSTRUIRE ET DECLARATION PREALABLE. Guide pratique du particulier PERMIS DE CONSTRUIRE ET DECLARATION PREALABLE Guide pratique du particulier Envie de vous lancer dans un projet de construction neuve? Envie d aménager vos locaux ou de modifier votre façade? Vous êtes

Plus en détail

RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien

RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien Congrès Besançon 2015 Outils de mesure de la consommation du BATI ANCIEN Selon la consommation réelle mesurée (étude BATAN 2007) Logiciels thermiques

Plus en détail

Rapport action tuffeau. CAHIER n 12

Rapport action tuffeau. CAHIER n 12 Rapport action tuffeau Réhabilitation énergétique des bâtiments en tuffeau Etat de l art et retours d expérience CAHIER n 12 Maison de maître Forges Figure 1-1 : Façade Ouest Forges Date de visite : 22

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES AIDE A LA RENOVATION DES FACADES. Direction des Services Techniques et de l Aménagement

CAHIER DES CHARGES AIDE A LA RENOVATION DES FACADES. Direction des Services Techniques et de l Aménagement Direction des Services Techniques et de l Aménagement AIDE A LA RENOVATION DES FACADES CAHIER DES CHARGES 2013 Documents à rendre pour l instruction du dossier : Une déclaration préalable + photos Un courrier

Plus en détail

Guinée*Potin Architectes

Guinée*Potin Architectes FOOTCHEBALL - PLAYGROUND POUR LE VOYAGE A NANTES 2014 / NANTES / 44 TERRAIN DE FOOTCHEBALL, PLAYGROUND, VOYAGE A NANTES 2014 / NANTES / 44 Fiche d identité Programme Réalisation du Footcheball : dans le

Plus en détail

LES TERRASSEMENTS ET LES FONDATIONS

LES TERRASSEMENTS ET LES FONDATIONS Les terrassements Le terrassement : désigne l ensemble des opérations de mise en forme d un terrain liées à l édification d une construction (nivellement du sol, fouille pour l exécution des fondations,

Plus en détail

Réhabiliter, démolir, construire

Réhabiliter, démolir, construire Réhabiliter, démolir, construire Envirodébat Aix en Provence / Ecole nationale supérieure des Arts et Métiers le 10 décembre 2010 Pascal Gontier Architecte DPLG MAS EPFL Logements sociaux, 7 rue Desargues

Plus en détail

Livret d accompagnement

Livret d accompagnement Livret d accompagnement Bien penser son projet... Construire ensemble le patrimoine de demain... Sommaire Qui êtes-vous? Quelle maison imaginez-vous? Premiers pas sur le terrain Les caractéristiques du

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES POUR DES PROJETS EN HABITAT PARTICIPATIF A LILLE DOSSIER DE CANDIDATURE

APPEL A CANDIDATURES POUR DES PROJETS EN HABITAT PARTICIPATIF A LILLE DOSSIER DE CANDIDATURE APPEL A CANDIDATURES POUR DES PROJETS EN HABITAT PARTICIPATIF A LILLE DOSSIER DE CANDIDATURE Les dossiers de groupes constitués devront être adressés au : Service Habitat Hôtel de Ville, place Augustin

Plus en détail

c.a.u.e. de la manche collection DÉCOUVERTE du Bocage normand Caractéristiques et conseils pour l apprécier et la respecter

c.a.u.e. de la manche collection DÉCOUVERTE du Bocage normand Caractéristiques et conseils pour l apprécier et la respecter collection DÉCOUVERTE c.a.u.e. de la manche du Bocage normand Caractéristiques et conseils pour l apprécier et la respecter Le pan de bois associé au torchis constitue probablement l un des plus célèbres

Plus en détail

CCTP ISOLATION FACADE NORD ECOLE SAILLANS DIANE LOMETTO

CCTP ISOLATION FACADE NORD ECOLE SAILLANS DIANE LOMETTO Mairie de SAILLANS 26340 CCTP ISOLATION FACADE NORD ECOLE SAILLANS DIANE LOMETTO 1. OBJET DU DOCUMENT Le présent CCTP a pour objet de décrire la réalisation des travaux d'isolation par l'extérieur prévus

Plus en détail

FICHE DECLARATIVE PREALABLE AU CONTROLE DE CONCEPTION

FICHE DECLARATIVE PREALABLE AU CONTROLE DE CONCEPTION FICHE DECLARATIVE PREALABLE AU CONTROLE DE CONCEPTION Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous devez obtenir l accord du SPANC Service Public d

Plus en détail

Ville de TOURS. Réhabilitation d'immeuble 12 rue Descartes. atelier Alain GOURDON Architecte Urbansite DPLG

Ville de TOURS. Réhabilitation d'immeuble 12 rue Descartes. atelier Alain GOURDON Architecte Urbansite DPLG Ville de TOURS Réhabilitation d'immeuble 12 rue Descartes atelier Alain GOURDON Architecte Urbansite DPLG 2 ter rue de Lucé - TOURS (37000) tél : 02 47 64 63 65 - fax : 02 47 056 54 23 site : www.alaingourdon-architecte.com

Plus en détail

Gonçalves Valente Cédric

Gonçalves Valente Cédric Gonçalves Valente Cédric Cédric GONÇALVES VALENTE 15, rue des Mouettes 66000 Perpignan 06.61.09.19.13 Né le 29/10/1993 Cedric.c.archi@hotmail.fr ASSISTANT AUPRES D UN ARCHITECTE FORMATION 2011 Baccalauréat

Plus en détail

Restauration des murs et enduit

Restauration des murs et enduit Restauration des murs et enduit Après la consolidation des murs, on décape l enduit pour restaurer les zones affectées. Après avoir terminé cette phase, on lave le mur pour que l enduit se colle bien sur

Plus en détail

Entrepreneur de construction

Entrepreneur de construction Profil des compétences professionnelles Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Organisation pratique, lieux d organisation

Plus en détail

EXTENSIONS ECOLOGIQUES

EXTENSIONS ECOLOGIQUES www.josefapricoupenko.com Louise Ranck, Latitude 48 www.latitude48.net EXTENSIONS ECOLOGIQUES www.josefapricoupenko.com 27 mars 2010 Extensions écologiques, Joséfa Pricoupenko 1 Structure associative créée

Plus en détail

PROJET DE CONSTRUCTION DOSSIER DE FAISABILITE B3

PROJET DE CONSTRUCTION DOSSIER DE FAISABILITE B3 ECOLE SPECIALE DES TRAVAUX PUBLICS PROJET DE CONSTRUCTION DOSSIER DE FAISABILITE B3 AUTEUR : GABILLAT Arnaud PACAUD Fabien BUSSUTIL Clothilde TAN Vincent B3 1 IMPLANTATION DU PROJET Programme : Réalisation

Plus en détail

PERMIS DE CONSTRUIRE. maison individuelle. Pour tout renseignement complémentaire : Bénéficiez d un conseil gratuit :

PERMIS DE CONSTRUIRE. maison individuelle. Pour tout renseignement complémentaire : Bénéficiez d un conseil gratuit : Pour tout renseignement complémentaire : La Mairie Direction de l Aménagement et de l Urbanisme Place Henri-Barbusse BP 202 76141 Petit-Quevilly Cedex tél : 02 35 63 75 50 mail : amenagement-urbanisme@petit-quevilly.fr

Plus en détail

Le diplôme de Manager Designer permet de se doter de compétences affinées et spécialisées.

Le diplôme de Manager Designer permet de se doter de compétences affinées et spécialisées. Etablissement privé d enseignement supérieur technique. 35 ans d expérience dans les métiers de l Architecture Intérieure. Depuis 1972, l institut Cread forme des Concepteurs en Aménagement et en Design

Plus en détail

Préparer un ravalement de façade MODE D'EMPLOI

Préparer un ravalement de façade MODE D'EMPLOI Préparer un ravalement de façade MODE D'EMPLOI zinguerie menuiserie pierre de taille ferronnerie élément de décor soubassement Angers est reconnue bien au-delà de ses frontières pour la qualité de son

Plus en détail

Manuel d'installation. Veria AquaMat

Manuel d'installation. Veria AquaMat Manuel d'installation Veria AquaMat Caractéristiques du produit - Veria AquaMat Veria AquaMat est une trame à circulation d'eau pour chauffer votre habitat. Sa conception de faible épaisseur (env. 10 mm)

Plus en détail

L E S H A L I O T I D E S

L E S H A L I O T I D E S Un exemple de rénovation et extension d un pavillon des années 60 DU BOIS DANS UNE MAISON EN BETON Les3objectifs principaux du projet : Changer l image de la construction. Améliorer son confort et son

Plus en détail

Travaux de conservation et de mise en valeur LOT N 3 Maçonnerie. CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières

Travaux de conservation et de mise en valeur LOT N 3 Maçonnerie. CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières Département des Alpes de Haute Provence Sécurisation et mise en valeur, de la source sulfureuse Travaux de conservation et de mise en valeur LOT N 3 Maçonnerie CCTP Maîtrise d ouvrage Communauté de communes

Plus en détail

Comment construire une latrine avec 1 fer à béton 3/8, 2 sacs de ciment, 10 seaux de sable, 1 tuyau avec moustiquaire et 1 couvercle?

Comment construire une latrine avec 1 fer à béton 3/8, 2 sacs de ciment, 10 seaux de sable, 1 tuyau avec moustiquaire et 1 couvercle? Comment construire une latrine avec 1 fer à béton 3/8, 2 sacs de ciment, 10 seaux de sable, 1 tuyau avec moustiquaire et 1 couvercle? dal tikay bouch kouvèti twal moustikè (til) tiyo ventilation fondasyon

Plus en détail

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement Valisette urbanisme Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement > Identifier différentes fonctions urbaines. > Comprendre les

Plus en détail

Toiture végétale en milieu institutionnel: Étude de cas UQAM

Toiture végétale en milieu institutionnel: Étude de cas UQAM Toiture végétale en milieu institutionnel: Étude de cas UQAM Odette Béliveau: Directrice au Service de l entretien et des composantes architecturales à l UQAM Antoine Trottier: Candidat à la maîtrise en

Plus en détail

FRANCILIENNE DE BÂTIMENT 93 MAÇONNERIE RAVALEMENT PEINTURE

FRANCILIENNE DE BÂTIMENT 93 MAÇONNERIE RAVALEMENT PEINTURE 93 ENTREPRISE E.F.B FRANCILIENNE DE BÂTIMENT 93 MAÇONNERIE RAVALEMENT PEINTURE Noisy le grand, le 10 mars 2008 Mr José Ramos Vaz Affaire : 15, 15 bis rue du docteur Blanchet Architecte DPLG 77500 Chelles

Plus en détail

Diplômes. Expériences professionnelles en Archéologie Préventive

Diplômes. Expériences professionnelles en Archéologie Préventive COUSIN Colin 30, rue Burdeau 69001 LYON 0673185568 cousin.colin@icloud.com Diplômes 2012 : Master 2 Professionnel - «Archéologie de l objet, du site et du bâti», Université Lumière Lyon (69) 2011: Master

Plus en détail

pierre touzot architecte dplg, gérant depuis 1999 l équipe

pierre touzot architecte dplg, gérant depuis 1999 l équipe qui sommes françois lejuste architecte collaborateur, chef de projet depuis 1997 angélique méresse assistante administrative, gestion depuis 2002 pierre touzot architecte dplg, gérant depuis 1999 l équipe

Plus en détail

CONSTRUIRE AVEC UN ARCHITECTE Extrait de la publication «Construire avec l architecte» publiée par le CNOA

CONSTRUIRE AVEC UN ARCHITECTE Extrait de la publication «Construire avec l architecte» publiée par le CNOA CONSTRUIRE AVEC UN ARCHITECTE Extrait de la publication «Construire avec l architecte» publiée par le CNOA LE CHAMP D INTERVENTION DE L ARCHITECTE La vocation de l architecte est de participer à tout ce

Plus en détail

Exposez-vous! Une génération unique de stands. Une génération unique de stands. Modulaire. modulaires, innovants et flexibles

Exposez-vous! Une génération unique de stands. Une génération unique de stands. Modulaire. modulaires, innovants et flexibles Exprimez-Vous! Une génération unique de stands Modulaires, Innovants, Portables et flexibles Modulaire ulable Exposez-vous! modulaires, innovants et flexibles Une génération unique de stands www.design-r.fr

Plus en détail

Construction d'un groupe de deux T3

Construction d'un groupe de deux T3 Construction d'un groupe de deux T3 DEVIS QUANTITATIF / ESTIMATIF MAÎTRE D'OUVRAGE Mr Modèle Fac-Similé Rue de la Paix 20137 Porto Vecchio MAÎTRE D'OEUVRE Lotissement Cavu-Vèrdiola Route de Cavu 20144

Plus en détail

APPEL A PROJETS POUR LA VALORISATION DE LA MAISON LUCAS

APPEL A PROJETS POUR LA VALORISATION DE LA MAISON LUCAS APPEL A PROJETS POUR LA VALORISATION DE LA MAISON LUCAS DATE LIMITE DE RECEPTION DES CANDIDATURES : 31 JUILLET 2015 POLE AMENAGEMENT ECONOMIE DIRECTION ECONOMIE 1/7 I - CONTEXTE ET OBJET DE L APPEL A PROJETS

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Ravalement des façades de deux pavillons du centre de Rennes d AGROCAMPUS OUEST

MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Ravalement des façades de deux pavillons du centre de Rennes d AGROCAMPUS OUEST MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Ravalement des façades de deux pavillons du centre de Rennes d AGROCAMPUS OUEST PROCEDURE ADAPTEE (Articles 26.2 et 28 du code des marchés

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D INSTALLATION IMPORTANT!: Les renseignements demandés dans ce document permettront au Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) de donner un avis technique

Plus en détail

Pour tout renseignement complémentaire :

Pour tout renseignement complémentaire : Demande initiale 1 2 Madame, Monsieur, Le dossier de demande d attribution du label Valorpark doit être adressé en 10 exemplaires, par pli recommandé au : Conseil National des Centres Commerciaux Label

Plus en détail

Présentation. Études / Formations. Expériences. Compétences. Principales réalisations. Intérêts

Présentation. Études / Formations. Expériences. Compétences. Principales réalisations. Intérêts rue du Marais 73 4500 Huy Né le 17 février 1977 Permis B boris@chromatik.be +32 486 244 678 www.chromatik.be boris.spiers (fb) TEC Architecture Graphisme Web RW Greisch / Canevas Photos Expériences Enseignement

Plus en détail

Pavillon des années 70 Le choix d une isolation par l extérieur

Pavillon des années 70 Le choix d une isolation par l extérieur semaine de l architecture contemporaine Pavillon des années 70 Le choix d une isolation par l extérieur Adresse : lotissement Les Logis de l Huisne, Yvré l Evêque Surface : 100 m2 Parti architectural :

Plus en détail

C.C.T.P. LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre :

C.C.T.P. LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre : DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES

Plus en détail

Rénovation d une grange en deux logements sociaux Et un bureau de poste

Rénovation d une grange en deux logements sociaux Et un bureau de poste Maître de l ouvrage : Commune de GRILLY Opération : Rénovation d une grange en deux logements sociaux Et un bureau de poste 34, chemin Jacques Belay 01 220 GRILLY Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

Guide de la déclaration préalable

Guide de la déclaration préalable Guide de la déclaration préalable www.petit-quevilly.fr MINISTÈRE CHARGÉ DE L URBANISME 1 En cas de besoin, vous pouvez vous renseigner auprès de la mairie Dpt Commune Année N o de dossier Cachet de la

Plus en détail

MAISON INDIVIDUELLE LES SOLUTIONS VOTRE CONTACT PAREXLANKO FAÇADES COLLES MORTIERS. parexlanko.com. Nom... Prénom... Téléphone...

MAISON INDIVIDUELLE LES SOLUTIONS VOTRE CONTACT PAREXLANKO FAÇADES COLLES MORTIERS. parexlanko.com. Nom... Prénom... Téléphone... VOTRE CONTACT PAREXLANKO Nom... MAISON INDIVIDUELLE Prénom... Téléphone... Mail... @parex-group.com LES SOLUTIONS FAÇADES COLLES MORTIERS L EXPERTISE TECHNIQUE PAREXLANKO VOUS ACCOMPAGNE SUR VOS CHANTIERS

Plus en détail

PROGRAMME D INCITATION A LA RESTAURATION ET AU RAVALEMENT DES FACADES D IMMEUBLES

PROGRAMME D INCITATION A LA RESTAURATION ET AU RAVALEMENT DES FACADES D IMMEUBLES PROGRAMME D INCITATION A LA RESTAURATION ET AU RAVALEMENT DES FACADES D IMMEUBLES Janvier 2012 1 PREAMBULE A l issue d un diagnostic urbain (2003), la ville d Angoulême s est engagée dans le projet urbain

Plus en détail

Jean Claude Mathis, d Eric Vuillemin

Jean Claude Mathis, d Eric Vuillemin Vendredi 30 août 2013 Jean Claude Mathis, Président d Aube Immobilier et de la SIABA, inaugure ce vendredi 30 aout 2013, en présence d Eric Vuillemin, maire de Romilly sur Seine, les dernières opérations

Plus en détail

Résidence pour Etudiants, R+7 en bois Maison de l Inde à la Cité Universitaire Internationale de Paris

Résidence pour Etudiants, R+7 en bois Maison de l Inde à la Cité Universitaire Internationale de Paris 3 ème Forum International Bois Construction 2013 Résidence pour Etudiants R+7, Maison de l Inde à la CIUP F. Lipsky-Rollet, O. Gaujard 1 Résidence pour Etudiants, R+7 en bois Maison de l Inde à la Cité

Plus en détail

Commerçants, artisans, services. de Balaruc-les-Bains. Thau agglomération s engage pour le développement économique

Commerçants, artisans, services. de Balaruc-les-Bains. Thau agglomération s engage pour le développement économique Thau agglomération s engage pour le développement économique Commerçants, artisans, services de Balaruc-les-Bains Vous souhaitez vous implanter? Votre enseigne doit être changée? Vous devez rénover votre

Plus en détail

LOCATION ACCESSION PSLA CATALOGUE. DEVENEZ PROPRIÉTAIRE d un pavillon neuf avec Vendée Habitat

LOCATION ACCESSION PSLA CATALOGUE. DEVENEZ PROPRIÉTAIRE d un pavillon neuf avec Vendée Habitat DEVENEZ PROPRIÉTAIRE d un pavillon neuf avec Vendée Habitat PSLA CATALOGUE LOCATION ACCESSION ACCESSION De la location à l accession, Vendée Habitat vous accompagne dans vos projets immobiliers et sécurise

Plus en détail

Aménagement de votre stand

Aménagement de votre stand Aménagement de votre stand Les étapes de préparation de l aménagement de votre stand 1 ère étape : votre numérotation Foire de Paris vous communique votre numéro de stand avec l implantation de votre stand.

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77 340 Pontault-Combault

Plus en détail

Une toiture cintrée. dans un environnement rural

Une toiture cintrée. dans un environnement rural maison Architectes-Bâtisseurs Architecte et photo: Thierry Noben - Tél. 00 352 39 79 62 Architectes-Bâtisseurs: 0800 99 058 Une toiture cintrée dans un environnement rural C Voici une maison qui prend

Plus en détail

Béton ciré sols & murs

Béton ciré sols & murs Béton ciré sols & murs FICHE PRATIQUE BÉTON CIRÉ SOLS & MURS 1 Les nouveautés apportées par Cirex System Face à la demande croissante et à l engouement des médias pour le béton ciré, Cirex System a décidé

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis.

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis. DOSSIER DE PRESSE Architecte : Agence BDM Architectes (Bordeaux) Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON www.aquitanis.fr Office public de l habitat

Plus en détail

PERMIS DE CONSTRUIRE. Guide des pièces à fournir. Gagnons du temps! www.ressonslelong.fr

PERMIS DE CONSTRUIRE. Guide des pièces à fournir. Gagnons du temps! www.ressonslelong.fr PERMIS DE CONSTRUIRE Gagnons du temps! Guide des pièces à fournir www.ressonslelong.fr SOMMAIRE LE PERMIS DE CONSTRUIRE? :... 03 PC1 : LE PLAN DE SITUATION... 04 PC2 : LE PLAN DE MASSE... 05-06 PC3 : LE

Plus en détail

Appui de fenêtre Eternit. Préconisations de pose sur maçonnerie

Appui de fenêtre Eternit. Préconisations de pose sur maçonnerie Préconisations de pose sur maçonnerie 1 20/01/2012 Application : Les appuis de fenêtre en ciment Eternit sont la réponse à vos exigences techniques et esthétiques en tant que support des croisées ou des

Plus en détail

Image de couverture : Poyanne, 2014 Dominique Duplantier

Image de couverture : Poyanne, 2014 Dominique Duplantier Image de couverture : Poyanne, 2014 Dominique Duplantier Communiqué de presse Les Landes ont une histoire, et notamment une histoire de l architecture, bien lisible à travers la typologie de ses maisons.

Plus en détail

Maïlys BOUTAN PORTFOLIO 2013

Maïlys BOUTAN PORTFOLIO 2013 Maïlys BOUTAN PORTFOLIO 2013 SOMMAIRE 3 Semestre 4 Maquette de la maison Schröder Centre de loisirs à Sadirac 7 Semestre 5 Habiter à Pau Fontarrabie 12 Semestre 6 Grand-Parc, Bordeaux 15 Semestre 7 Logement,

Plus en détail

RENOVATION D UNE VILLA A CONTHEY FR. 2 100'000.00

RENOVATION D UNE VILLA A CONTHEY FR. 2 100'000.00 RENOVATION D UNE VILLA A CONTHEY SURFACE HABITABLE M2 275.00 / CUBE SIA M3 1730.00 TERRASSE EN DALLE M2 205.00 COUVERT 1 VOITURE + GARAGE 1 VOITURE TERRAIN PRIVATIF M2 1928.00 FR. 2 100'000.00 PRIX DE

Plus en détail