Conditions techniques et systèmes de sécurité au Musée provincial Félicien Rops

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conditions techniques et systèmes de sécurité au Musée provincial Félicien Rops"

Transcription

1 Conditions techniques et systèmes de sécurité au Musée provincial Félicien Rops - Rapport d équipements - MUSEE FELICIEN ROPS 12, rue Fumal 5000 Namur (Belgique) Téléphone : (00 32) (0) Fax : (00 32) (0) Courriel :

2 Index Le bâtiment p.3 Les systèmes de sécurité p.4-5 Généralité Matériaux de construction Alarmes incendie Système de sécurité anti-intrusion L équipe en charge des expositions p.6 Le contrôle des températures p.6 Contrôle des températures et de l humidité L éclairage Les réserves p.7 Liste d expositions temporaires p.7 Liste de quelques prêteurs p.7 Annexes : Les plans des salles d exposition Le Musée provincial Félicien Rops est une institution culturelle financée par la Province de Namur et la Communauté française de Belgique Wallonie-Bruxelles. Une commission consultative composée de spécialistes de l art de la gravure et du 19 ème siècle se réunit chaque semestre pour discuter des projets d exposition et décider quels seront ceux qui seront réalisés dans les salles d exposition temporaire. 2

3 LE BATIMENT Le Musée Félicien Rops est situé au cœur du «Vieux Namur» près de la maison natale de l artiste et de Saint-Loup, église d architecture baroque. Le bâtiment est un hôtel de maître du 18 ème et 19 ème siècles ayant appartenu aux beaux-parents de Félicien Rops de 1834 à Le Musée, fondé en 1964, n a cessé de s agrandir. Il a annexé un ancien atelier de torréfaction situé dans le jardin du Musée. Depuis 2001, une nouvelle aile s est ouverte dans la maison voisine, le 14 rue Fumal. Nous poursuivons actuellement une nouvelle phase de travaux qui comprend l installation de la climatisation, le renouvellement de l éclairage (fibre optique) et une modernisation de la scénographie pour la collection permanente. L inauguration est prévue pour novembre L annexe, un ancien atelier de torréfaction entièrement restauré, est consacrée aux expositions temporaires. Ce bâtiment fut inaugurée en 1997 et depuis, accueille des événements culturels portant sur Félicien Rops (son œuvre, sa vie), le 19 ème siècle, l art graphique et la gravure (voir «Liste d expositions temporaires» p.7). La superficie de ces nouvelles extensions couvre approximativement 180m_ (90m_ par étage) et 12m_ consacrés à une réserve. Tout cet espace est équipé des conditions optimum de conservation et de sécurité. PLAN DU MUSEE (voir annexes ci-jointes) 1. Bâtiment principal : la réception, la boutique, le hall, la bibliothèque, l escalier menant aux collections permanentes du Musée Félicien Rops, la galerie. 2. Zone des expositions et animations temporaires : la galerie, le rez-de-chaussée de l espace d exposition temporaire, l escalier, le second étage, la réserve, l atelier pour les animations. 3. Les zones dévolues à la collection permanente, en cours de transformation. 3

4 LES SYSTEMES DE SECURITE Généralité Tout le système de sécurité (alarme anti-intrusion, alarme incendie, système infrarouge, portique magnétique, caméra de surveillance) est directement connecté à un poste de contrôle qui reçoit toutes les informations et tous les signaux émis par les diverses alarmes et systèmes de contrôle. La sécurité et l alarme incendie sont assurées par un système électrique ininterrompu. En cas de coupure de courant, l approvisionnement est garanti par une batterie indépendante. Les différentes fonctions peuvent être, entièrement ou partiellement, activées et désactivées directement du poste de contrôle. Matériaux de construction Le bâtiment consacré aux expositions temporaires fut construit au début du 20 ème siècle et restauré en La structure originale se compose de briques pour l extérieur et l intérieur des murs. La restauration du bâtiment comprend un renforcement de la structure du sol grâce à du béton armé. L ancien toit a été remplacé par une nouvelle toiture d ardoises correspondant aux normes d isolation. Alarme incendie Le système de protection anti-incendie correspond aux normes légales requises. Les matériaux utilisés sont résistants au feu pendant 120 minutes. Le système de détection d incendie est connecté à un poste central de contrôle automatique couvrant tout le bâtiment. Les différents dispositifs d alarme sont les suivants : - Boutons manuels d alarme dans tout le bâtiment - Détecteurs ioniques de fumée - Détecteurs de chaleur pour les zones particulièrement sensibles où de fausses alarmes pourraient advenir. Le matériel utilisé pour éteindre les incendies est le suivant : - Extincteurs portables au CO2 avec poudre sèche placés dans tout le bâtiment - Deux lances d incendie Tout ce matériel est contrôlé au moins une fois par année. 4

5 Système de sécurité anti-intrusion Toutes les fenêtres du bâtiment sont scellées en permanence. La personne en charge de la réception surveille chaque personne entrant au Musée. Un gardien contrôle les salles d exposition. La porte d entrée est munie d un système de protection électronique anti-vol pour les œuvres : deux antennes verticales sont placées à la sortie du Musée et les œuvres sont pourvues d une étiquette électromagnétique dissimulée. Cette étiquette active provoque un signal sonore et visuel immédiatement repéré par les gardiens de l accueil. Le système d alarme infra-rouge en opération à travers le bâtiment est sensible au mouvement. Des caméras de surveillance sont installées dans tout le bâtiment et surveillées par le personnel d accueil et le personnel administratif via des tableaux de contrôle. La surface entière d exposition est contrôlée par un sensor consistant en détecteurs infra-rouge. Le système est testé une fois par mois par notre technicien. 5

6 L EQUIPE EN CHARGE DES EXPOSITIONS Le Musée Félicien Rops comprend une équipe d employés et de techniciens spécialisés dans le planning, la réception, l installation, l entretien, le montage et démontage des expositions. CONTROLE DES TEMPERATURES Contrôle des températures et de l humidité Dans les salles d exposition temporaire : Humidité relative : 55% Température : Automne/hiver : C Printemps/été : C Dans la réserve : Humidité relative : 55% Température : Automne/hiver : C Printemps/été : C Le contrôle des températures et la régulation (HR,T) sont individualisés dans chaque salle d exposition. Les salles sont aussi équipées de thermo-hygrographe et un contrôle journalier est réalisé grâce à un hygromètre. Les salles d exposition permanente sont équipées d un système complet de climatisation qui assurent à la fois le chauffage, le refroidissement et le contrôle de l humidité. Matériel CARRIER (groupe de froid et diffuseurs). Les salles d exposition temporaire sont aussi équipées d un système intégré comprenant un générateur de vapeur DEFENSOR MK4 et un déshumidificateur DEFENSOR EDENAIR VMD Le conditionnement de l air est assuré par le groupe de froid CARRIER. Tout le matériel est vérifié une fois par mois. L éclairage des salles d exposition temporaire Le système d éclairage consiste en un rail de type Erco sur lequel sont disposés des spots lumineux dans chaque pièce. Les spots halogène ajustables et anti-uv respectent les œuvres d art. L intensité de la lumière peut facilement être régulée suivant le type de technique artistique exposée (50 lux pour des œuvres sur papier) suivant les standards internationaux. La lumière du jour est régulée par des stores. 6

7 LES RESERVES Deux zones du Musée sont consacrées aux réserves des œuvres. Les conditions de sécurité des réserves sont les mêmes que dans les salles d exposition. Le contrôle des températures et de l humidité est le même que dans les salles d exposition. LISTE DES PRINCIPALES EXPOSITIONS TEMPORAIRES ORGANISEES James Ensor Marc Chagall Henry Michaux Rops en son Castel Alfred Jarry Oscar Kokoschka Dessins de Rops «Les Cent Légers Croquis sans prétention pour réjouir les honnêtes gens» Concours international des jeunes graveurs 1999 Jozsef Rippl-Ronaï Les relations Rops-Baudelaire et Poulet-Malassis 2000 Rétrospective George Morren La Magie de l encre, Rops et la société internationale des Aquafortistes 2001 Injures bohèmes, les plus belles lettres illustrées de F.Rops - Rops au pays de Meuse. La quête de la sensation Jules Chéret, le cirque et l art forain LISTE DE QUELQUES PRETEURS Musées royaux des Beaux-Arts, Bruxelles Bibliothèque royale Albert Ier, Bruxelles Musée Jean de la Fontaine, Château-Thierry Bibliothèque nationale de France, Paris Musée Carnavalet, Paris Musée Jenish, Vevey (Suisse) Galerie nationale de Budapest, Hongrie Cleveland Museum of Art, USA Musée de la publicité, Paris Etc. 7

8 Annexes : LES PLANS DES SALLES D EXPOSITION 8

1 222 rue de l Université 75343 PARIS 07 téléphone 01 56 61 71 01

1 222 rue de l Université 75343 PARIS 07 téléphone 01 56 61 71 01 Questionnaire sur les conditions générales d accueil et de conservation d œuvres dans le cadre d un prêt Institution : Adresse : Téléphone /Fax : Email : Date : Questionnaire rempli par (nom et qualité)

Plus en détail

1.2.4 Détecteur multiponctuel ou Détecteur de Fumée Haute Sensibilité (DFHS)

1.2.4 Détecteur multiponctuel ou Détecteur de Fumée Haute Sensibilité (DFHS) 1.2.4 Détecteur multiponctuel ou Détecteur de Fumée Haute Sensibilité (DFHS) La sensibilité de ce système est 10 fois supérieure à celle des détecteurs ponctuels. Surface couverte par détecteur Page 1

Plus en détail

COUR DE JUSTICE DE L'UNION EUROPEENNE APPEL D'OFFRES CJ 04/2014 ASSURANCE TOUS RISQUES ELECTRONIQUE CLARIFICATION Q&A #1

COUR DE JUSTICE DE L'UNION EUROPEENNE APPEL D'OFFRES CJ 04/2014 ASSURANCE TOUS RISQUES ELECTRONIQUE CLARIFICATION Q&A #1 COUR DE JUSTICE DE L'UNION EUROPEENNE APPEL D'OFFRES CJ 04/2014 ASSURANCE TOUS RISQUES ELECTRONIQUE CLARIFICATION Q&A #1 Référence: CJ-04-2014-Q&A-1 Page 1/5 Q 1 Concernant le marché dont question en rubrique

Plus en détail

DOMOTIQUE Les fonctions d'un système d'alarme

DOMOTIQUE Les fonctions d'un système d'alarme Page 1/4 1. Les principaux éléments d'un système d'alarme 1.1 La centrale d'alarme Elle reçoit les signaux en provenances des détecteurs qu'elle analyse. Elle déclenche l'alarme en mettant en fonctionnement

Plus en détail

Portrait d un projet Nouveau bâtiment de DIAL. blog.dial.de

Portrait d un projet Nouveau bâtiment de DIAL. blog.dial.de Portrait d un projet Nouveau bâtiment de DIAL blog.dial.de 2 Portrait d un projet A propos de DIAL Pôle de compétences pour l éclairage, la gestion du bâtiment et l architecture intelligente. DIAL a été

Plus en détail

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections 1 Une bibliothèque publique est un Etablissement Recevant du Public (ERP) Les réglementations en vigueur prévoient des

Plus en détail

Présentation Datacenter Lausanne

Présentation Datacenter Lausanne Présentation Datacenter Lausanne Datacenter Iron Cloud dispose de plusieurs suites privatives dans un Datacenter indépendant de dernière génération. Ce dernier est situé en Suisse près de Lausanne. L infrastructure

Plus en détail

(Notice de Sécurité)

(Notice de Sécurité) Service Vie Associative et Municipale DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN E.R.P DE TYPE CHAPITEAUX-TENTES-STRUCTURES (Notice de Sécurité) RAPPEL DE LA REGLEMENTATION Les dispositions du règlement

Plus en détail

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil EXEMPLE DE NOTICE DE SECURITE INCENDIE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil NOTA : Cet exemple de notice est un document simplifié. Des renseignements complémentaires

Plus en détail

L artisan de sa maison la sécurité dans la maison

L artisan de sa maison la sécurité dans la maison L artisan de sa maison la sécurité dans la maison Michel & christophe Branchu Groupe Eyrolles, 2012 ISBN 978-2-212-1311-7 Les ALArmes En France, près de 320 000 habitations sont visitées chaque année,

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 NOTICE DE SECURITE POUR LES ERP DE 5 E CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 Documents obligatoires à joindre à cette notice de sécurité pour le

Plus en détail

Principes d'installation d'un détecteur de fumée

Principes d'installation d'un détecteur de fumée Principes d'installation d'un détecteur de fumée Principe n 1 Espace minimal de 50 cm de toute source lumineuse. Le rayonnement d une lumière "zone chaude" bloque les fumées. ATTENTION : Les ampoules à

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990

NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 Documents obligatoires à joindre à cette notice de sécurité pour le

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Notice obligatoire en application de l Art. R 123-24 du Code de la Construction et de l Habitation pour les demandes de Permis de Construire dans les Etablissements Recevant

Plus en détail

L alarme incendie. 1. Définition d un SSI. 1. Les différents types de SSI RÉGLEMENTATION. ARTICLE MS 53 défini par l arrêté du 2 février 1993

L alarme incendie. 1. Définition d un SSI. 1. Les différents types de SSI RÉGLEMENTATION. ARTICLE MS 53 défini par l arrêté du 2 février 1993 L alarme incendie 1. Définition d un SSI ARTICLE MS 53 défini par l arrêté du 2 février 1993 Le système de sécurité incendie d un établissement est constitué de l ensemble des matériels servant à collecter

Plus en détail

Commune de Barneville-Carteret 1, Place de la Mairie Rue Guillaume Le Conquérant 50270 Barneville-Carteret Tél. : 02.33.53.88.29 Fax : 02.33.53.95.

Commune de Barneville-Carteret 1, Place de la Mairie Rue Guillaume Le Conquérant 50270 Barneville-Carteret Tél. : 02.33.53.88.29 Fax : 02.33.53.95. Commune de Barneville-Carteret 1, Place de la Mairie Rue Guillaume Le Conquérant 50270 Barneville-Carteret Tél. : 02.33.53.88.29 Fax : 02.33.53.95.37 DEMANDE D AUTORISATIONS D INSTALLATIONS DE TYPE CTS

Plus en détail

6150, 6166 Route 112, Ascot Corner, Qc., J0B 1A0

6150, 6166 Route 112, Ascot Corner, Qc., J0B 1A0 6150, 6166 Route 112, Ascot Corner, Qc., J0B 1A0 Les renseignements qui sont au dossier sont issus de documents appartenant au propriétaire vendeur. Le propriétaire vendeur atteste la conformité des données

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (Code de la construction et de l habitation Art. R123 à R123.55 arrêté du 22 juin 1990) S agissant d une opération en site existant, en application

Plus en détail

REGISTRE DE SECURITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

REGISTRE DE SECURITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC REGISTRE DE SECURITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC NOM DE LA COLLECTIVITE : RAPPEL REGLEMENTAIRE Article R123-51 du Code de la Construction et de l Habitation Dans les établissements soumis aux

Plus en détail

Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier

Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier L arrêté du 24 juillet 2006 Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier 1.1) La détection automatique incendie 1.2) La protection

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PARTICULIER POUR DEMANDE D AUTORISATION

QUESTIONNAIRE PARTICULIER POUR DEMANDE D AUTORISATION Domaine de la prévention Etablissement cantonal d assurance et de prévention Place de la Gare 4, Case postale, 2002 Neuchâtel Tél. 032 889 62 22 www.ecap-ne.ch Fax 032 889 62 33 ecap@ne.ch QUESTIONNAIRE

Plus en détail

Télésurveillance & Services d alarme

Télésurveillance & Services d alarme Télésurveillance & Services d alarme 24/7 PortEyes Control Room (Centre de télésurveillance) PortEyes est une entreprise de gardiennage agréée, dont les services sont élargis aux services de centrale d

Plus en détail

Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH)

Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH) 1 Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH) Conformément à Article R*111-19-17 du CCH, la présente notice fait partie du dossier permettant de vérifier la conformité

Plus en détail

Dôme- Structure Gonflable. Description technique

Dôme- Structure Gonflable. Description technique Dôme- Structure Gonflable Description technique Description générale Les structures gonflables, ou dômes gonflables, permettent de couvrir des enceintes sportives de façon temporaire ou permanente, quelle

Plus en détail

La sécurité au CIARUS

La sécurité au CIARUS La sécurité au CIARUS Les contrôles légaux Les organes de sécurité L entretien sécurité Formation du personnel La sécurité au quotidien La restauration La santé Le contrat d assurance Divers P2 P3 P3 P4

Plus en détail

PORTES COUPE-FEU DEROULANTES ET ECRANS DE CANTONNEMENT

PORTES COUPE-FEU DEROULANTES ET ECRANS DE CANTONNEMENT PORTES COUPE-FEU DEROULANTES ET ECRANS DE CANTONNEMENT AVEC CHAMPION DOOR FIRE, PAS BESOIN DE JOUER AVEC LE FEU Les portes Champion Door Fire sont une solution idéale pour répondre aux exigences de la

Plus en détail

Système Bosch de détection d incendie complet et évolué, doté de la technologie LSN (Local SecurityNetwork) pour une protection optimale.

Système Bosch de détection d incendie complet et évolué, doté de la technologie LSN (Local SecurityNetwork) pour une protection optimale. Système haut de gamme de protection contre les incendies pour un hôtel de luxe. Le Kempinski Hotel The Dome en Turquie opte pour un système d alarme incendie complet conçu par Bosch. Kempinski 2 Système

Plus en détail

Pack alarme initial Egardia

Pack alarme initial Egardia Pack alarme initial Egardia Ce pack initial contient tout le nécessaire pour pouvoir équiper rapidement et efficacement votre domicile contre d éventuelles intrusions. Ce pack peut facilement être complété

Plus en détail

utilisant des liaisons radioélectriques

utilisant des liaisons radioélectriques Sinteso TM, détection et mise en sécurité incendie Interface entrée/sortie et détecteur ponctuel de fumée utilisant des liaisons radioélectriques FDCW221 DOW1171 www.siemens.fr/buildingtechnologies Système

Plus en détail

ERP type J Structure d accueil pour personnes âgées et personnes handicapées

ERP type J Structure d accueil pour personnes âgées et personnes handicapées ERP type J Structure d accueil pour personnes âgées et personnes handicapées ERP type U Établissement de soins Registre de sécurité incendie d ouverture du registre de clôture du registre GUILLARD Réf:

Plus en détail

REGLES GENERALES DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP)

REGLES GENERALES DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) Direction des Lycées REGLES GENERALES DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) Avril 2002 I. Réglementation en vigueur. Code de la construction et de l'habitation. ( CCH ) Arrête du 25 juin 1980 modifié

Plus en détail

SYSTEMES DE SECURITE ET D ALARME

SYSTEMES DE SECURITE ET D ALARME BAC PRO SEN Tronc commun SYSTEMES DE SECURITE ET D ALARME S0 - Les Systèmes spécifiques : architecture et équipements des domaines applicatifs S0-1 Les systèmes électroniques de sécurité, malveillance

Plus en détail

GLOSSAIRE 01 Accessibilité universelle : Adaptation : Alcôve : Applique murale : Avant-toit : Braille abrégé : Braille intégral : Concept de base :

GLOSSAIRE 01 Accessibilité universelle : Adaptation : Alcôve : Applique murale : Avant-toit : Braille abrégé : Braille intégral : Concept de base : Accessibilité universelle : L accessibilité universelle se présente sous quatre axes principaux, soit l accessibilité des bâtiments, l accessibilité de l environnement, l accessibilité aux programmes et

Plus en détail

SYSTÈME ANTI-INTRUSION SANS. fil. L œil sur la sécurité

SYSTÈME ANTI-INTRUSION SANS. fil. L œil sur la sécurité L œil sur la sécurité SYSTÈME ANTI-INTRUSION SANS fil SYSTÈME ANTI-INTRUSION SANS fil AVANTAGES Protège votre maison et donne plus de sécurité à votre famille. La sécurité est une valeur fondamentale pour

Plus en détail

Quels avantages apportent les systèmes de sécurité modernes à l aide de l informatique et de l intégration? Par exemple:

Quels avantages apportent les systèmes de sécurité modernes à l aide de l informatique et de l intégration? Par exemple: 1 En parlant d intégration de systèmes on imagine plutôt une intégration de systèmes informatiques. À l époque romaine il y 2 000 ans l informatique était inexistante. Par contre les principes de la sécurité

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE ETABLISSEMENT : MAITRE DE L OUVRAGE : CONSEIL REGIONAL ILE DE FRANCE 35, Boulevard des Invalides 75007 Paris

NOTICE DE SECURITE ETABLISSEMENT : MAITRE DE L OUVRAGE : CONSEIL REGIONAL ILE DE FRANCE 35, Boulevard des Invalides 75007 Paris MAITRE DE L OUVRAGE : CONSEIL REGIONAL ILE DE FRANCE 35, Boulevard des Invalides 75007 Paris ETABLISSEMENT : LYCEE ANDRE BOULLOCHE 18, Boulevard Gutenberg 93190 Livry-Gargan REFECTION DE L EQUIPEMENT D

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

Extrait de la Mission Expertise Erasmus ACADEMIE ROYALE DES BEAUX- ARTS DE LIEGE, Ecole supérieure des arts (ARBA- ESA) Patricia Solini, avril 2011

Extrait de la Mission Expertise Erasmus ACADEMIE ROYALE DES BEAUX- ARTS DE LIEGE, Ecole supérieure des arts (ARBA- ESA) Patricia Solini, avril 2011 Extrait de la Mission Expertise Erasmus ACADEMIE ROYALE DES BEAUX- ARTS DE LIEGE, Ecole supérieure des arts (ARBA- ESA) Patricia Solini, avril 2011 Philippe Delaite, (phildelaite(a)hotmail.com) est enseignant

Plus en détail

CONSIGNES EN CAS D INCENDIE.

CONSIGNES EN CAS D INCENDIE. CONSIGNES EN CAS D INCENDIE. En cas de découverte (feu, fumée suspecte, ) : Quittez le local où il y a le feu Déclenchez l alarme et avertissez l accueil, le secrétariat ou la conciergerie Évacuez le bâtiment

Plus en détail

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du DÉTECTEURS DE FUMÉE MODE D EMPLOI FNSPF 2014. Firethinktank.org / Photo : Sébastien Mousnier. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. Obligatoire à compter du 8 MARS 2015 LES DÉTECTEURS AUTONOMES

Plus en détail

Sécurité des bâtiments : Protection contre l incendie. Liste de contrôle

Sécurité des bâtiments : Protection contre l incendie. Liste de contrôle 1 Conformément à l article 3a en association avec l article 6 de la loi sur le travail et à l ordonnance 3 relative à la loi sur le travail, l employeur (canton) est tenu d adopter des mesures appropriées

Plus en détail

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du DÉTECTEURS DE FUMÉE MODE D EMPLOI FNSPF 2014. Firethinktank.org / Photo : Sébastien Mousnier. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. Obligatoire à compter du 8 MARS 2015 LES DÉTECTEURS AUTONOMES

Plus en détail

Manuel d instruction (819) 563-5404. Modèles: PC1555-5010 - 1616-1832. CENTRALE DE SURVEILLANCE ULC 24hres / 24

Manuel d instruction (819) 563-5404. Modèles: PC1555-5010 - 1616-1832. CENTRALE DE SURVEILLANCE ULC 24hres / 24 Les Entreprises Roger Boisvert Inc Système de sécurité (819) 563-5404 313 rue Des Aulnes. Sherbrooke (PQ) J1G 4S1 Service personnalisé depuis 1992 Manuel d instruction Modèles: PC1555-5010 - 1616-1832

Plus en détail

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont la base

Plus en détail

La bibliothèque. Située au premier étage de l aile ouest, la bibliothèque a été aménagée en 1858. Elle possède

La bibliothèque. Située au premier étage de l aile ouest, la bibliothèque a été aménagée en 1858. Elle possède La bibliothèque Située au premier étage de l aile ouest, la bibliothèque a été aménagée en 1858. Elle possède une mezzanine et abrite une collection complète des journaux officiels de la République. Cette

Plus en détail

Descriptif Technique. 7 672 m 2. Une réalisation. 32, avenue Pierre Grenier Boulogne-Billancourt. de bureaux

Descriptif Technique. 7 672 m 2. Une réalisation. 32, avenue Pierre Grenier Boulogne-Billancourt. de bureaux Descriptif Technique STRUCTURE Structure existante : béton armé, hourdis briques, métal. CHARGES D EXPLOITATIO Bureaux / circulations : 50 kg/m² et 00 kg/m² cloisonnement. FACADES Trames :,45 m sur l aile

Plus en détail

16 IDEA 04 07 TRANSFORMATION D UNE ANCIENNE FERME À PRAZ/VULLY FR. Ferme lumineuse

16 IDEA 04 07 TRANSFORMATION D UNE ANCIENNE FERME À PRAZ/VULLY FR. Ferme lumineuse 16 IDEA 04 07 Ferme lumineuse Avec la rénovation de cette ancienne ferme située dans la région des Trois lacs de Morat, Neuchâtel et Bienne, l architecte Christophe Pulver voulait atteindre trois buts:

Plus en détail

Prix de vente 1.999.000 Année de construction 2007 Superficie du terrain

Prix de vente 1.999.000 Année de construction 2007 Superficie du terrain CST-ID/5102-122 SOMPTUEUSE VILLA HYPER SÉCURISÉE Hevillers Prix de vente 1.999.000 Année de construction 2007 Superficie du terrain 2ha Surface totale 750m2 www.cst-properties.be info@cst-properties.be

Plus en détail

DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186

DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186 DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186 1. Etat actuel de la situation - Cahier des charges et besoins utilisateurs prédéfinis - Parmi les différentes variantes techniques proposées, un concept a été

Plus en détail

Industrie, Installations de chantier et stockage

Industrie, Installations de chantier et stockage SOLUTIONS D AMéNAGEMENT FLEXIBLES ET CONSTRUCTIONS MODULAIRES DANS LE MONDE ENTIER Industrie, Installations de chantier et stockage Bureaux, administrations et services publiques Crèches et écoles Industrie

Plus en détail

le bâtiment administratif

le bâtiment administratif Le bâtiment administratif 1, avenue du Rock n Roll L-4361 Esch-sur-Alzette le bâtiment administratif le bâtiment administratif La construction à Belval du premier bâtiment administratif pour le compte

Plus en détail

DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P

DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P Le système d'alarme incendie doit permettre de signaler un sinistre et de le localiser. Il fonctionne sur une source autonome en l'absence de courant. L'action

Plus en détail

Maîtrise de la consommation d énergie et protection de l habitation : GDF SUEZ innove avec la DolceVita ZenBox

Maîtrise de la consommation d énergie et protection de l habitation : GDF SUEZ innove avec la DolceVita ZenBox Dossier de Presse N 5 Janvier 2010 SOMMAIRE page 2 DolceVita ZenBox, Service Vigilance : tranquillité et maîtrise de la consommation d énergie et d eau en un seul boîtier page 4 DolceVita ZenBox, Service

Plus en détail

Route du Vallon. Boulevard Hochelaga. Route de l Église. Chemin St-Louis. Boulevard Laurier

Route du Vallon. Boulevard Hochelaga. Route de l Église. Chemin St-Louis. Boulevard Laurier Route du Vallon Boulevard Hochelaga Route de l Église Boulevard Hochelaga Route de l Église Autoroute Duplessis Boulevard Laurier Chemin St-Louis Chemin St-Louis EMPLACEMENT STRATÉGIQUE AU COEUR DE L ACTIVITÉ

Plus en détail

Eléments additifs suite au dépôt du dossier d enregistrement au titre de la rubrique 2251 (activité de préparation et conditionnement de vins)

Eléments additifs suite au dépôt du dossier d enregistrement au titre de la rubrique 2251 (activité de préparation et conditionnement de vins) Eléments additifs suite au dépôt du dossier d enregistrement au titre de la rubrique 2251 (activité de préparation et conditionnement de vins) Plan joint: - Masse VRD Toitures au 1/300 : 13057-APS n 3

Plus en détail

PNO/PNE/IMMEUBLE. Rapport de vérification

PNO/PNE/IMMEUBLE. Rapport de vérification PNO/PNE/IMMEUBLE Rapport de vérification Souscripteur N de suspens / N de contrat : Nom, prénom : Raison sociale : Adresse : Qualité : Propriétaire unique Syndic de coporopriété Code postal : Ville : Tel

Plus en détail

OUVERTURE D UN COMMERCE

OUVERTURE D UN COMMERCE OUVERTURE D UN COMMERCE Les règles de sécurité d un ERP : Etablissement Recevant du Public Création de la boutique Installation des systèmes de sécurité Ouverture du commerce Photo : La fausse boutique,

Plus en détail

SYSTEME DE GESTION DOMOTIQUE EN LIAISON AVEC UN MICRO-ORDINATEUR

SYSTEME DE GESTION DOMOTIQUE EN LIAISON AVEC UN MICRO-ORDINATEUR SYSTEME DE GESTION DOMOTIQUE EN LIAISON AVEC UN MICRO-ORDINATEUR Un dispositif de gestion domotique pilote divers équipements tels que : chauffage, arrosage automatique, éclairage extérieur, stores électriques,...,

Plus en détail

SIMPLEMENT INTELLIGENT

SIMPLEMENT INTELLIGENT SIMPLEMENT INTELLIGENT SIMPLEMENT INTELLIGENT Intelli Vida offre des solutions intégrées et abordables qui permettent de contrôler tous les systèmes de votre maison gestion de l énergie, de la sécurité

Plus en détail

Système de sécurité Arlo : Caméra HD sans fils

Système de sécurité Arlo : Caméra HD sans fils Pas de câble. Pas de fils. Pas de soucis. Vous souhaitez veiller sur les personnes qui vous sont chères et surveiller des biens précieux. De jour ou de nuit, à l intérieur ou à l extérieur, les caméras

Plus en détail

E.R.P. Etablissements Recevant du Public

E.R.P. Etablissements Recevant du Public E.R.P. Etablissements Recevant du Public CLASSEMENT D UN E.R.P. ACTIVITE EFFECTIF Différents types M N P R X Magasin Restaurant Discothèque Enseignement Ets sportifs couverts (piscine, salles omnisports,

Plus en détail

Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES. 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames

Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES. 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames R E Q U A L I F I C A T I O N E T A G R A N D I S S E M E N T D E L A M A I R I E D E C O

Plus en détail

S.S.I.A.P 1 Module complémentaire Agent de sécurité incendie

S.S.I.A.P 1 Module complémentaire Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P 1 Module complémentaire Agent de sécurité incendie Public : Homme du rang des sapeurs-pompiers professionnels ou volontaires, des pompiers militaires de l armée de terre, des pompiers militaires

Plus en détail

Guide utilisateur. Sommaire

Guide utilisateur. Sommaire Guide utilisateur Sommaire Glossaire 3 Les touches et les voyants 4 Les codes d accès 5 Les signaux sonores 6 Mise sous surveillance totale 7 Arrêt 7 Mise sous surveillance partielle 8 SOS et Feu 8 Carillon

Plus en détail

LOCATION BATIMENT 3 589 M 2 ZAC DE LA PORTE NORD BRUAY LA BUISSIERE 62700

LOCATION BATIMENT 3 589 M 2 ZAC DE LA PORTE NORD BRUAY LA BUISSIERE 62700 LOCATION BATIMENT 3 589 M 2 ZAC DE LA PORTE NORD BRUAY LA BUISSIERE 62700 Situation géographique et environnement p.4 Description p.6 Surfaces p.7 Plan masse p.8 Plan des locaux p.8 Plan d accès p.9 Conditions

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE PREFECTURE DE LA HAUTE-GARONNE Service Départemental d Incendie et de Secours de la Haute-Garonne Bureau Prévention 49 Chemin de l Armurié BP 123 31776 COLOMIERS CEDEX Tél.: 05.61.06.37.60 Fax : 05.61.06.37.64

Plus en détail

OCF / KAF 01.06.2011

OCF / KAF 01.06.2011 01.06.2011 Détecteurs Lampe témoin Centrale, tableau de rappel Feu flash Signal acoustique Dispositif manuel de déclanchement Arrêt du signal acoustique et activation de la 2ème temporisation Détection

Plus en détail

PLAN DE SÉCURITÉ INCENDIE PSI Centre de la petite enfance La Rose des Vents

PLAN DE SÉCURITÉ INCENDIE PSI Centre de la petite enfance La Rose des Vents PLAN DE SÉCURITÉ INCENDIE PSI Centre de la petite enfance La Rose des Vents Un PSI prévoit une série d actions à prendre lorsque des personnes doivent être déplacées vers un lieu sécuritaire, afin de limiter

Plus en détail

- Lire attentivement chacune des fiches Elèves (E1, E2, E3) puis les recopier dans ton classeur à l aide de la planche S1-P1

- Lire attentivement chacune des fiches Elèves (E1, E2, E3) puis les recopier dans ton classeur à l aide de la planche S1-P1 - Lire attentivement chacune des fiches Elèves (E1, E2, E3) puis les recopier dans ton classeur à l aide de la planche S1-P1 - Faire appel au professeur dès que cela te semble nécessaire - Remplir le tableau

Plus en détail

CONFÉRENCE Démystifier le plan de sécurité incendie

CONFÉRENCE Démystifier le plan de sécurité incendie CONFÉRENCE Démystifier le plan de sécurité incendie Karen Lamothe, T.P.I. Présidente www.gomesuresdurgence.com 514.799.3110 Congrès AQHSST 2011 Trois-Rivières 14 mai 2011 13h30 à 14h15 Plan de la conférence

Plus en détail

DISPOSITIONS SPECIFIQUES. Bâtiments administratifs

DISPOSITIONS SPECIFIQUES. Bâtiments administratifs GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, février 2009 Le présent texte a été établi par l Inspection du Travail et des Mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. ITM-SST 1504.1 Prescriptions

Plus en détail

10 Nombre de chambres au total. 1 Nom de l établissement. Société d exploitation. sans bain/douche/wc. Chambres à deux lits sans bain/douche/wc

10 Nombre de chambres au total. 1 Nom de l établissement. Société d exploitation. sans bain/douche/wc. Chambres à deux lits sans bain/douche/wc Catalogue des critères 2011 2015 Statistique/Sécurité Catalogue des critères 2011 2015 Page 02 Partie statistique Déclaration par l hôtelier Constatations PNA Constatations CRI 1 Nom de l établissement

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS TEXTES REGLEMENTAIRES APPLICABLES ERP DU 1 er GROUPE ET DE 5 ème CATEGORIE Code de la construction et de l habitation

Plus en détail

Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité

Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité Albens, PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE : La prévention incendie a pour but d'éviter l'éclosion d'un sinistre, de limiter sa propagation,

Plus en détail

1 Table des matières générale

1 Table des matières générale OUTILS PRATIQUES chap. 1 page 1 1 0 - Outils pratiques Chap. 1 - Chap. 2 - Index Chap. 3 - Abréviations et sigles 1 - Sécurité incendie Chap. 1 - Généralités concernant les ERP Chap. 2 - Principes de sécurité

Plus en détail

www.blaupunkt.com Enjoy it. Kit Système d alarme sans fil SA 2700

www.blaupunkt.com Enjoy it. Kit Système d alarme sans fil SA 2700 www.blaupunkt.com Enjoy it. Kit Système d alarme sans fil SA 2700 Complètement sans fil Installation DIY (Do It Yourself = Faites-le vous-même ) Application mobile Communications 3G Grande simplicité,

Plus en détail

ADT Réunion de coordination 2avril 2010

ADT Réunion de coordination 2avril 2010 ADT Réunion de coordination 2avril 2010 Projet de siège de Bruxelles Environnement et éco-centre Vincent CARTON Directeur Division Ville durable, Energie et Climat Bruxelles Environnement - IBGE vcr@ibgebim.be

Plus en détail

Systèmes de surveillance CS-Mini

Systèmes de surveillance CS-Mini 2011/2012 Systèmes de surveillance CS-Mini Alarmes et vidéosurveillance SITRAC Steinwis 1 8331 Auslikon ZH Tél: 044-9501226 Fax: 044-95012 27 info@sitrac.ch www.sitrac.ch LE SYSTÈME DE SURVEILLANCE PORTABLE

Plus en détail

MUSEE DEPARTEMENTAL DES ANTIQUITES MUSEUM MUNICIPAL D HISTOIRE NATURELLE

MUSEE DEPARTEMENTAL DES ANTIQUITES MUSEUM MUNICIPAL D HISTOIRE NATURELLE MUSEE DEPARTEMENTAL DES ANTIQUITES MUSEUM MUNICIPAL D HISTOIRE NATURELLE CONVENTION D UTILISATION COMMUNE DES INSTALLATIONS DETECTION-INCENDIE et INTRUSION 2 MUSEE DEPARTEMENTAL DES ANTIQUITES MUSEUM MUNICIPAL

Plus en détail

JORF n 0252 du 29 octobre 2011. Texte n 26

JORF n 0252 du 29 octobre 2011. Texte n 26 JORF n 0252 du 29 octobre 2011 Texte n 26 ARRETE Arrêté du 26 octobre 2011 portant approbation de diverses dispositions complétant et modifiant le règlement de sécurité contre les risques d incendie et

Plus en détail

Risques pour la santé et la sécurité : évaluation et balises d intervention de la CSST. Luc Ménard Direction de la prévention-inspection CSST

Risques pour la santé et la sécurité : évaluation et balises d intervention de la CSST. Luc Ménard Direction de la prévention-inspection CSST Risques pour la santé et la sécurité : évaluation et balises d intervention de la CSST Luc Ménard Direction de la prévention-inspection CSST Plan de présentation INTRODUCTION 1. Chambre de mélange 2. Entreposage

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REGION LANGUEDOC - ROUSSILLON DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Réunion du 3 février 2006 N 01.11 RENOVATION DE LA PEPINIERE D'ENTREPRISES SIMYRA Vu le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment

Plus en détail

Datacenter PHPNET DC1 Grenoble. Alimentation électrique

Datacenter PHPNET DC1 Grenoble. Alimentation électrique Datacenter PHPNET DC1 Grenoble Aménagé courant 2008 et mis en production début 2009, ce datacenter de dernière génération présente toutes les garanties nécessaires pour un hébergement sécurisé de vos équipements.

Plus en détail

9/12/15. L ABC d un système d alarme Jacques Deschamps. Patrick Van Liempt, Managing Director d une entreprise membre d ALIA

9/12/15. L ABC d un système d alarme Jacques Deschamps. Patrick Van Liempt, Managing Director d une entreprise membre d ALIA 9/12/15 L ABC d un système d alarme Jacques Deschamps Patrick Van Liempt, Managing Director d une entreprise membre d ALIA 1 Contenu 1. Nécessité d un système d alarme 2. Conception d une installation

Plus en détail

Audit de la sécurité physique

Audit de la sécurité physique Ecole des Hautes Etudes Commerciales (HEC) Cédric Gaspoz Agenda OBJECTIF RISQUES Objectifs de contrôle Cours Audit des SI >> 16.11.2005 CONCEPT GLOBAL PROCESSUS D AUDIT Sécurité physique Discrétion du

Plus en détail

Basé sur les codes et les normes!

Basé sur les codes et les normes! Questions Sondage / Quiz METTEZ au DÉFI vos CONNAISSANCES Basé sur les codes et les normes! Question Sondage basé sur le CNB 2005 Des appareils de détection d incendie comme pour les systèmes de gicleurs

Plus en détail

COMPLEXE JULES-DALL AIRE BOULEVARD L AURIER

COMPLEXE JULES-DALL AIRE BOULEVARD L AURIER COMPLEXE JULES-DALL AIRE BOULEVARD L AURIER F O N D S D E P L A C E M E N T I M M O B I L I E R C O M I N A R COMPLEXE JULES-DALL AIRE BOULEVARD L AURIER :: Emplacement stratégique :: 600 000 pieds carrés

Plus en détail

mode d emploi PROTÉGEZ LA VIE DE CEUX QUE VOUS AIMEZ 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen d urgence gratuits

mode d emploi PROTÉGEZ LA VIE DE CEUX QUE VOUS AIMEZ 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen d urgence gratuits PROTÉGEZ LA VIE E CEUX QUE VOUS AIMEZ mode d emploi 18 Z Z Z 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen Les numéros d urgence gratuits Cette brochure peut vous sauver la vie, ne la jetez pas,

Plus en détail

In and Out Air Strategies. From Climate Change to Microclimate. Library, Archives and Museum Preservation Issues

In and Out Air Strategies. From Climate Change to Microclimate. Library, Archives and Museum Preservation Issues In and Out Air Strategies. From Climate Change to Microclimate. Library, Archives and Museum Preservation Issues 5-6 March 2009 Bibliothèque nationale de France http://www.ifla.org/vi/4/pac.htm Bibliothèques,

Plus en détail

RESTAURATION D UN HOTEL DE MAITRE DU XVIII e SIECLE 73 75 rue de Laeken - 1000 Bruxelles NOTE EXPLICATIVE

RESTAURATION D UN HOTEL DE MAITRE DU XVIII e SIECLE 73 75 rue de Laeken - 1000 Bruxelles NOTE EXPLICATIVE RESTAURATION D UN HOTEL DE MAITRE DU XVIII e SIECLE 73 75 rue de Laeken - 1000 Bruxelles NOTE EXPLICATIVE 1 Bâti existant et programmation du maître d ouvrage. Le lieu L hôtel Dewez, situé au croisement

Plus en détail

La sécurité au Village vacance Ambroise Croizat

La sécurité au Village vacance Ambroise Croizat La sécurité au Village vacance Ambroise Croizat Les agréments Les contrôles légaux Les organes de sécurité L entretien sécurité Formation du personnel La sécurité au quotidien La restauration La santé

Plus en détail

CONDITIONS CONTRACTUELLES DE PRET POUR EXPOSITIONS TEMPORAIRES

CONDITIONS CONTRACTUELLES DE PRET POUR EXPOSITIONS TEMPORAIRES CONDITIONS CONTRACTUELLES DE PRET POUR EXPOSITIONS TEMPORAIRES MUSEE DE LA NACRE ET DE LA TABLETTERIE 51, rue Roger Salengro 60110 MERU Tel : 03 44 22 61 74 Fax : 03 44 22 07 52 1 1. GENERALITES 2. DEMANDE

Plus en détail

Résidence 72-74 Haute Seille

Résidence 72-74 Haute Seille METZ Résidence 72-74 Haute Seille Collection 2015 2016 Résidence 72-74 Haute Seille Au cœur de la ville Au centre ville de Metz, cette résidence propose une belle adresse et se situe au 72-74 rue Haute

Plus en détail

Dossier n 1409 MAITRE D OUVRAGE : MAIRIE DE MURVIEL-LES-BEZIERS. Architecte ; M. SAMPER Gérard. BET Structure BET GRIF INGENIERIE

Dossier n 1409 MAITRE D OUVRAGE : MAIRIE DE MURVIEL-LES-BEZIERS. Architecte ; M. SAMPER Gérard. BET Structure BET GRIF INGENIERIE Phase DEPARTEMENT DE L HERAULT COMMUNE DE MURVIEL-LES-BEZIERS D.C.E. D.P.G.F. LOT N 7. ELECTRICITE LUSTRERIE CHAUFFAGE ELECTRIQUE N : Echelle : Date : 28.05.2015. MAITRE D OUVRAGE : MAIRIE DE MURVIEL-LES-BEZIERS

Plus en détail

LOCATION MURS BATIMENT IDEAL ACTIVITE LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 5 390 M 2 SUR TERRAIN 2,39 Ha (Construction extension possible)

LOCATION MURS BATIMENT IDEAL ACTIVITE LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 5 390 M 2 SUR TERRAIN 2,39 Ha (Construction extension possible) LOCATION MURS BATIMENT IDEAL ACTIVITE LOGISTIQUE ET TRANSPORT 5 390 M 2 SUR TERRAIN 2,39 Ha (Construction extension possible) Route de Marolles FOSSE 41330 Situation géographique et environnement p.4 Description

Plus en détail

LA SECURITE INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION EXISTANTS

LA SECURITE INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION EXISTANTS LA SECURITE INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION EXISTANTS LE CADRE JURIDIQUE DES REGLES JURIDIQUES DIFFERENTES 1- Des RECOMMANDATIONS pour les logements existants: Circulaire du 13 décembre 1982 2-

Plus en détail

HOTEL D ENTREPRISES. 6 ATELIERS (de 246 m² à 497 m²) 8 BUREAUX (de 35 m² à 113 m²) A LOUER

HOTEL D ENTREPRISES. 6 ATELIERS (de 246 m² à 497 m²) 8 BUREAUX (de 35 m² à 113 m²) A LOUER HOTEL D ENTREPRISES 6 ATELIERS (de 246 m² à 497 m²) ET 8 BUREAUX (de 35 m² à 113 m²) A LOUER PARC D ACTIVITES DES 6 MARIANNE ESCAUDAIN (59) Zone Franche Urbaine Permis de construire obtenu le 10 avril

Plus en détail

Rencontre Chambre des Métiers du 14 Novembre 2011

Rencontre Chambre des Métiers du 14 Novembre 2011 DE 5èmes CATEGORIES Rencontre Chambre des Métiers du 14 Novembre 2011 Cdt JL IMBERT SDIS Esplanade de l Arm l Armée d Afrique d 84018 AVIGNON CEDEX 1 * Tél T l 04.90.81.18.18. 1 / 17 LES DIFFERENTES REGLEMENTATIONS

Plus en détail

LA GAMME DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE

LA GAMME DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE LA GAMME Détecteurs spécifiques Détecteurs de monoxyde Détecteurs de fumée DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE Thermoptek ST-625-FRT DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE Interconnectable sans fil

Plus en détail

I. Alarme périmétrique pour piscine :

I. Alarme périmétrique pour piscine : FICHE TECHNIQUE BIPROTECT système d alarme par détection périmétrique à infrarouge I. Alarme périmétrique pour piscine : A. Rappel de la loi sur la sécurité des piscines : La loi du 03 janvier 2003 relative

Plus en détail