Conditions techniques et systèmes de sécurité au Musée provincial Félicien Rops

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conditions techniques et systèmes de sécurité au Musée provincial Félicien Rops"

Transcription

1 Conditions techniques et systèmes de sécurité au Musée provincial Félicien Rops - Rapport d équipements - MUSEE FELICIEN ROPS 12, rue Fumal 5000 Namur (Belgique) Téléphone : (00 32) (0) Fax : (00 32) (0) Courriel :

2 Index Le bâtiment p.3 Les systèmes de sécurité p.4-5 Généralité Matériaux de construction Alarmes incendie Système de sécurité anti-intrusion L équipe en charge des expositions p.6 Le contrôle des températures p.6 Contrôle des températures et de l humidité L éclairage Les réserves p.7 Liste d expositions temporaires p.7 Liste de quelques prêteurs p.7 Annexes : Les plans des salles d exposition Le Musée provincial Félicien Rops est une institution culturelle financée par la Province de Namur et la Communauté française de Belgique Wallonie-Bruxelles. Une commission consultative composée de spécialistes de l art de la gravure et du 19 ème siècle se réunit chaque semestre pour discuter des projets d exposition et décider quels seront ceux qui seront réalisés dans les salles d exposition temporaire. 2

3 LE BATIMENT Le Musée Félicien Rops est situé au cœur du «Vieux Namur» près de la maison natale de l artiste et de Saint-Loup, église d architecture baroque. Le bâtiment est un hôtel de maître du 18 ème et 19 ème siècles ayant appartenu aux beaux-parents de Félicien Rops de 1834 à Le Musée, fondé en 1964, n a cessé de s agrandir. Il a annexé un ancien atelier de torréfaction situé dans le jardin du Musée. Depuis 2001, une nouvelle aile s est ouverte dans la maison voisine, le 14 rue Fumal. Nous poursuivons actuellement une nouvelle phase de travaux qui comprend l installation de la climatisation, le renouvellement de l éclairage (fibre optique) et une modernisation de la scénographie pour la collection permanente. L inauguration est prévue pour novembre L annexe, un ancien atelier de torréfaction entièrement restauré, est consacrée aux expositions temporaires. Ce bâtiment fut inaugurée en 1997 et depuis, accueille des événements culturels portant sur Félicien Rops (son œuvre, sa vie), le 19 ème siècle, l art graphique et la gravure (voir «Liste d expositions temporaires» p.7). La superficie de ces nouvelles extensions couvre approximativement 180m_ (90m_ par étage) et 12m_ consacrés à une réserve. Tout cet espace est équipé des conditions optimum de conservation et de sécurité. PLAN DU MUSEE (voir annexes ci-jointes) 1. Bâtiment principal : la réception, la boutique, le hall, la bibliothèque, l escalier menant aux collections permanentes du Musée Félicien Rops, la galerie. 2. Zone des expositions et animations temporaires : la galerie, le rez-de-chaussée de l espace d exposition temporaire, l escalier, le second étage, la réserve, l atelier pour les animations. 3. Les zones dévolues à la collection permanente, en cours de transformation. 3

4 LES SYSTEMES DE SECURITE Généralité Tout le système de sécurité (alarme anti-intrusion, alarme incendie, système infrarouge, portique magnétique, caméra de surveillance) est directement connecté à un poste de contrôle qui reçoit toutes les informations et tous les signaux émis par les diverses alarmes et systèmes de contrôle. La sécurité et l alarme incendie sont assurées par un système électrique ininterrompu. En cas de coupure de courant, l approvisionnement est garanti par une batterie indépendante. Les différentes fonctions peuvent être, entièrement ou partiellement, activées et désactivées directement du poste de contrôle. Matériaux de construction Le bâtiment consacré aux expositions temporaires fut construit au début du 20 ème siècle et restauré en La structure originale se compose de briques pour l extérieur et l intérieur des murs. La restauration du bâtiment comprend un renforcement de la structure du sol grâce à du béton armé. L ancien toit a été remplacé par une nouvelle toiture d ardoises correspondant aux normes d isolation. Alarme incendie Le système de protection anti-incendie correspond aux normes légales requises. Les matériaux utilisés sont résistants au feu pendant 120 minutes. Le système de détection d incendie est connecté à un poste central de contrôle automatique couvrant tout le bâtiment. Les différents dispositifs d alarme sont les suivants : - Boutons manuels d alarme dans tout le bâtiment - Détecteurs ioniques de fumée - Détecteurs de chaleur pour les zones particulièrement sensibles où de fausses alarmes pourraient advenir. Le matériel utilisé pour éteindre les incendies est le suivant : - Extincteurs portables au CO2 avec poudre sèche placés dans tout le bâtiment - Deux lances d incendie Tout ce matériel est contrôlé au moins une fois par année. 4

5 Système de sécurité anti-intrusion Toutes les fenêtres du bâtiment sont scellées en permanence. La personne en charge de la réception surveille chaque personne entrant au Musée. Un gardien contrôle les salles d exposition. La porte d entrée est munie d un système de protection électronique anti-vol pour les œuvres : deux antennes verticales sont placées à la sortie du Musée et les œuvres sont pourvues d une étiquette électromagnétique dissimulée. Cette étiquette active provoque un signal sonore et visuel immédiatement repéré par les gardiens de l accueil. Le système d alarme infra-rouge en opération à travers le bâtiment est sensible au mouvement. Des caméras de surveillance sont installées dans tout le bâtiment et surveillées par le personnel d accueil et le personnel administratif via des tableaux de contrôle. La surface entière d exposition est contrôlée par un sensor consistant en détecteurs infra-rouge. Le système est testé une fois par mois par notre technicien. 5

6 L EQUIPE EN CHARGE DES EXPOSITIONS Le Musée Félicien Rops comprend une équipe d employés et de techniciens spécialisés dans le planning, la réception, l installation, l entretien, le montage et démontage des expositions. CONTROLE DES TEMPERATURES Contrôle des températures et de l humidité Dans les salles d exposition temporaire : Humidité relative : 55% Température : Automne/hiver : C Printemps/été : C Dans la réserve : Humidité relative : 55% Température : Automne/hiver : C Printemps/été : C Le contrôle des températures et la régulation (HR,T) sont individualisés dans chaque salle d exposition. Les salles sont aussi équipées de thermo-hygrographe et un contrôle journalier est réalisé grâce à un hygromètre. Les salles d exposition permanente sont équipées d un système complet de climatisation qui assurent à la fois le chauffage, le refroidissement et le contrôle de l humidité. Matériel CARRIER (groupe de froid et diffuseurs). Les salles d exposition temporaire sont aussi équipées d un système intégré comprenant un générateur de vapeur DEFENSOR MK4 et un déshumidificateur DEFENSOR EDENAIR VMD Le conditionnement de l air est assuré par le groupe de froid CARRIER. Tout le matériel est vérifié une fois par mois. L éclairage des salles d exposition temporaire Le système d éclairage consiste en un rail de type Erco sur lequel sont disposés des spots lumineux dans chaque pièce. Les spots halogène ajustables et anti-uv respectent les œuvres d art. L intensité de la lumière peut facilement être régulée suivant le type de technique artistique exposée (50 lux pour des œuvres sur papier) suivant les standards internationaux. La lumière du jour est régulée par des stores. 6

7 LES RESERVES Deux zones du Musée sont consacrées aux réserves des œuvres. Les conditions de sécurité des réserves sont les mêmes que dans les salles d exposition. Le contrôle des températures et de l humidité est le même que dans les salles d exposition. LISTE DES PRINCIPALES EXPOSITIONS TEMPORAIRES ORGANISEES James Ensor Marc Chagall Henry Michaux Rops en son Castel Alfred Jarry Oscar Kokoschka Dessins de Rops «Les Cent Légers Croquis sans prétention pour réjouir les honnêtes gens» Concours international des jeunes graveurs 1999 Jozsef Rippl-Ronaï Les relations Rops-Baudelaire et Poulet-Malassis 2000 Rétrospective George Morren La Magie de l encre, Rops et la société internationale des Aquafortistes 2001 Injures bohèmes, les plus belles lettres illustrées de F.Rops - Rops au pays de Meuse. La quête de la sensation Jules Chéret, le cirque et l art forain LISTE DE QUELQUES PRETEURS Musées royaux des Beaux-Arts, Bruxelles Bibliothèque royale Albert Ier, Bruxelles Musée Jean de la Fontaine, Château-Thierry Bibliothèque nationale de France, Paris Musée Carnavalet, Paris Musée Jenish, Vevey (Suisse) Galerie nationale de Budapest, Hongrie Cleveland Museum of Art, USA Musée de la publicité, Paris Etc. 7

8 Annexes : LES PLANS DES SALLES D EXPOSITION 8

1 222 rue de l Université 75343 PARIS 07 téléphone 01 56 61 71 01

1 222 rue de l Université 75343 PARIS 07 téléphone 01 56 61 71 01 Questionnaire sur les conditions générales d accueil et de conservation d œuvres dans le cadre d un prêt Institution : Adresse : Téléphone /Fax : Email : Date : Questionnaire rempli par (nom et qualité)

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Notice obligatoire en application de l Art. R 123-24 du Code de la Construction et de l Habitation pour les demandes de Permis de Construire dans les Etablissements Recevant

Plus en détail

1.2.4 Détecteur multiponctuel ou Détecteur de Fumée Haute Sensibilité (DFHS)

1.2.4 Détecteur multiponctuel ou Détecteur de Fumée Haute Sensibilité (DFHS) 1.2.4 Détecteur multiponctuel ou Détecteur de Fumée Haute Sensibilité (DFHS) La sensibilité de ce système est 10 fois supérieure à celle des détecteurs ponctuels. Surface couverte par détecteur Page 1

Plus en détail

Dôme- Structure Gonflable. Description technique

Dôme- Structure Gonflable. Description technique Dôme- Structure Gonflable Description technique Description générale Les structures gonflables, ou dômes gonflables, permettent de couvrir des enceintes sportives de façon temporaire ou permanente, quelle

Plus en détail

DOMOTIQUE Les fonctions d'un système d'alarme

DOMOTIQUE Les fonctions d'un système d'alarme Page 1/4 1. Les principaux éléments d'un système d'alarme 1.1 La centrale d'alarme Elle reçoit les signaux en provenances des détecteurs qu'elle analyse. Elle déclenche l'alarme en mettant en fonctionnement

Plus en détail

L artisan de sa maison la sécurité dans la maison

L artisan de sa maison la sécurité dans la maison Michel & christophe Branchu L artisan de sa maison la sécurité dans la maison Du diagnostic à la pose, en passant par le choix le mieux adapté à la situation, les auteurs nous montrent clairement quels

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Cette notice a été établie à l'attention des exploitants d Etablissements Recevant du Public (ERP), afin

Plus en détail

Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura

Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Prestations Alarme intrusionalarme incendie et contrôle d accès Sommaire 1 OBJET ET ETENDUE... 02 1.1.

Plus en détail

Le défi énergétique du site

Le défi énergétique du site Plus de 14.000 paramètres et 1.000 informations techniques quotidiennes surveillées par le système ALERT au sein de Solvay Research & Technology (R&T), site particulièrement sensible (Bruxelles) Solvay

Plus en détail

Nom de l institution : Adresse : Ville : Province : Code postal : Adresse de livraison : (si autre que ci-dessus) Ville :

Nom de l institution : Adresse : Ville : Province : Code postal : Adresse de livraison : (si autre que ci-dessus) Ville : Insérez votre logo 4.2.2 Vérification des espaces et des services Note : Le formulaire «Vérification des espaces et des services» est un rapport standard d installation simplifié. Il fournit des données

Plus en détail

SYSTÈME ANTI-INTRUSION SANS. fil. L œil sur la sécurité

SYSTÈME ANTI-INTRUSION SANS. fil. L œil sur la sécurité L œil sur la sécurité SYSTÈME ANTI-INTRUSION SANS fil SYSTÈME ANTI-INTRUSION SANS fil AVANTAGES Protège votre maison et donne plus de sécurité à votre famille. La sécurité est une valeur fondamentale pour

Plus en détail

6150, 6166 Route 112, Ascot Corner, Qc., J0B 1A0

6150, 6166 Route 112, Ascot Corner, Qc., J0B 1A0 6150, 6166 Route 112, Ascot Corner, Qc., J0B 1A0 Les renseignements qui sont au dossier sont issus de documents appartenant au propriétaire vendeur. Le propriétaire vendeur atteste la conformité des données

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS TEXTES REGLEMENTAIRES APPLICABLES ERP DU 1 er GROUPE ET DE 5 ème CATEGORIE Code de la construction et de l habitation

Plus en détail

Principes d'installation d'un détecteur de fumée

Principes d'installation d'un détecteur de fumée Principes d'installation d'un détecteur de fumée Principe n 1 Espace minimal de 50 cm de toute source lumineuse. Le rayonnement d une lumière "zone chaude" bloque les fumées. ATTENTION : Les ampoules à

Plus en détail

L artisan de sa maison la sécurité dans la maison

L artisan de sa maison la sécurité dans la maison L artisan de sa maison la sécurité dans la maison Michel & christophe Branchu Groupe Eyrolles, 2012 ISBN 978-2-212-1311-7 Les ALArmes En France, près de 320 000 habitations sont visitées chaque année,

Plus en détail

Détecteur de fumée. Mode d emploi Version juin 2011

Détecteur de fumée. Mode d emploi Version juin 2011 Mode d emploi Version juin 2011 Détecteur de fumée RM1 Le détecteur de fumée permet d alerter à temps les occupants d un lieu en cas de dégagement de fumée causée par un début d incendie. Sommaire 01

Plus en détail

OUVERTURE D UN COMMERCE

OUVERTURE D UN COMMERCE OUVERTURE D UN COMMERCE Les règles de sécurité d un ERP : Etablissement Recevant du Public Création de la boutique Installation des systèmes de sécurité Ouverture du commerce Photo : La fausse boutique,

Plus en détail

- Lire attentivement chacune des fiches Elèves (E1, E2, E3) puis les recopier dans ton classeur à l aide de la planche S1-P1

- Lire attentivement chacune des fiches Elèves (E1, E2, E3) puis les recopier dans ton classeur à l aide de la planche S1-P1 - Lire attentivement chacune des fiches Elèves (E1, E2, E3) puis les recopier dans ton classeur à l aide de la planche S1-P1 - Faire appel au professeur dès que cela te semble nécessaire - Remplir le tableau

Plus en détail

16 IDEA 04 07 TRANSFORMATION D UNE ANCIENNE FERME À PRAZ/VULLY FR. Ferme lumineuse

16 IDEA 04 07 TRANSFORMATION D UNE ANCIENNE FERME À PRAZ/VULLY FR. Ferme lumineuse 16 IDEA 04 07 Ferme lumineuse Avec la rénovation de cette ancienne ferme située dans la région des Trois lacs de Morat, Neuchâtel et Bienne, l architecte Christophe Pulver voulait atteindre trois buts:

Plus en détail

Paris, le 2 décembre 2004. La Directrice des Archives de France. Mesdames et Messieurs les Présidents des conseils régionaux (Archives régionales)

Paris, le 2 décembre 2004. La Directrice des Archives de France. Mesdames et Messieurs les Présidents des conseils régionaux (Archives régionales) Paris, le 2 décembre 2004 La Directrice des Archives de France à Mesdames et Messieurs les Présidents des conseils régionaux (Archives régionales) Mesdames et Messieurs les Présidents des conseils généraux

Plus en détail

Security Service de Services sécurité. Protocole de surveillance des alarmes de sécurité

Security Service de Services sécurité. Protocole de surveillance des alarmes de sécurité Security Service de Services sécurité Protocole de surveillance des alarmes de sécurité TABLE DES MATIÈRES 1.0 BUT... Page 1 2.0 PORTÉE.. Page 1 3.0 DÉFINITIONS Page 1 4.0 PROTOCOLE 4.1 Généralités.. Page

Plus en détail

PORTES COUPE-FEU DEROULANTES ET ECRANS DE CANTONNEMENT

PORTES COUPE-FEU DEROULANTES ET ECRANS DE CANTONNEMENT PORTES COUPE-FEU DEROULANTES ET ECRANS DE CANTONNEMENT AVEC CHAMPION DOOR FIRE, PAS BESOIN DE JOUER AVEC LE FEU Les portes Champion Door Fire sont une solution idéale pour répondre aux exigences de la

Plus en détail

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster Villa de style classique à Bourglinster page 1 de 19 A. INFORMATIONS GENERALES 1. SITUATION L'immeuble construit en 2005 est érigé sur un terrain situé 11a, rue d'imbringen à L-6162 Bourglinster. La place

Plus en détail

Portrait d un projet Nouveau bâtiment de DIAL. blog.dial.de

Portrait d un projet Nouveau bâtiment de DIAL. blog.dial.de Portrait d un projet Nouveau bâtiment de DIAL blog.dial.de 2 Portrait d un projet A propos de DIAL Pôle de compétences pour l éclairage, la gestion du bâtiment et l architecture intelligente. DIAL a été

Plus en détail

Détecteur de fumé Art. Nr.: 0869 00 / 04

Détecteur de fumé Art. Nr.: 0869 00 / 04 Art. Nr.: 0869 00 / 04 Caractéristiques du produit en bref e sur piles avec principe de lumière diffusée photoélectrique Contrôle automatique d évaluation de fumée Possibilité de mettre en réseau jusqu

Plus en détail

HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC2 DE VELIZY

HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC2 DE VELIZY HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC2 DE VELIZY Présentation des infrastructures Date: 30/08/2013 Version : 1.0 Toute utilisation ou reproduction même partielle est interdite. Page 1 Sommaire 1. PRESENTATION

Plus en détail

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil EXEMPLE DE NOTICE DE SECURITE INCENDIE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil NOTA : Cet exemple de notice est un document simplifié. Des renseignements complémentaires

Plus en détail

BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE de BELFORT CHARTE PATRIMOINE ET CONSERVATION

BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE de BELFORT CHARTE PATRIMOINE ET CONSERVATION BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE de BELFORT CHARTE PATRIMOINE ET CONSERVATION JUIN 2012 1 Politique patrimoniale Pourquoi une politique patrimoniale? Etablir une politique patrimoniale c est décider, sur la base

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990

NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 Documents obligatoires à joindre à cette notice de sécurité pour le

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Sécurité RI5

REGLEMENT INTERIEUR. Sécurité RI5 REGLEMENT INTERIEUR Sécurité RI5 Cette partie «RI5» du règlement intérieur a pour but de définir toutes les règles dites de sécurité concernant le refuge. Cela concerne tout aussi bien les détecteurs de

Plus en détail

Flare. Confort et rendement garantis par les LED

Flare. Confort et rendement garantis par les LED Flare Confort et rendement garantis par les LED Flare Downlights et spots à technologie LED Flare, un concept de design unique Mun* product design Flare est une famille complète de downlights et de spots

Plus en détail

NORMES D AMÉNAGEMENT ET DE SÉCURITÉ DES LIEUX DES RESSOURCES INTERMÉDIAIRES

NORMES D AMÉNAGEMENT ET DE SÉCURITÉ DES LIEUX DES RESSOURCES INTERMÉDIAIRES NORMES D AMÉNAGEMENT ET DE SÉCURITÉ DES LIEUX DES RESSOURCES INTERMÉDIAIRES Septembre 2002 PRÉAMBULE L aménagement et l environnement des lieux physiques d une ressource intermédiaire doivent assurer la

Plus en détail

Descriptif Technique. 7 672 m 2. Une réalisation. 32, avenue Pierre Grenier Boulogne-Billancourt. de bureaux

Descriptif Technique. 7 672 m 2. Une réalisation. 32, avenue Pierre Grenier Boulogne-Billancourt. de bureaux Descriptif Technique STRUCTURE Structure existante : béton armé, hourdis briques, métal. CHARGES D EXPLOITATIO Bureaux / circulations : 50 kg/m² et 00 kg/m² cloisonnement. FACADES Trames :,45 m sur l aile

Plus en détail

SIMPLEMENT INTELLIGENT

SIMPLEMENT INTELLIGENT SIMPLEMENT INTELLIGENT SIMPLEMENT INTELLIGENT Intelli Vida offre des solutions intégrées et abordables qui permettent de contrôler tous les systèmes de votre maison gestion de l énergie, de la sécurité

Plus en détail

LOCATION BATIMENT COMMERCIAL ZAC DE GRAND EPAGNY PERIPHERIE DIRECTE D ANNECY (74)

LOCATION BATIMENT COMMERCIAL ZAC DE GRAND EPAGNY PERIPHERIE DIRECTE D ANNECY (74) LOCATION BATIMENT COMMERCIAL 2 389,20 M 2 DONT 2 123 M 2 DE SURFACE DE VENTE ZAC DE GRAND EPAGNY PERIPHERIE DIRECTE D ANNECY (74) Situation géographique et environnement p.3 Description p.5 Surfaces p.6

Plus en détail

Appel à projet. Cahier des charges

Appel à projet. Cahier des charges Ville de Villeneuve d Ascq Château de Flers, chemin du Chat Botté 59650 Villeneuve d Ascq 03 20 43 55 76 Appel à projet Résidence de création artistique à Villeneuve d Ascq : Créations artistiques autour

Plus en détail

Nos maisons ont un petit...

Nos maisons ont un petit... Nos maisons ont un petit... 3 Une maison + à votre taille Les éléments en bois massif lamellé-cloué des maisons MB-MA sont fabriqués sur mesure à partir des plans de votre habitation et ce, pour des dimensions

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 NOTICE DE SECURITE POUR LES ERP DE 5 E CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 Documents obligatoires à joindre à cette notice de sécurité pour le

Plus en détail

(Notice de Sécurité)

(Notice de Sécurité) Service Vie Associative et Municipale DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN E.R.P DE TYPE CHAPITEAUX-TENTES-STRUCTURES (Notice de Sécurité) RAPPEL DE LA REGLEMENTATION Les dispositions du règlement

Plus en détail

Détecteur de fumée radio fumonic 3 radio net. Informations pour locataires et propriétaires

Détecteur de fumée radio fumonic 3 radio net. Informations pour locataires et propriétaires Détecteur de fumée radio fumonic 3 radio net Informations pour locataires et propriétaires Félicitations! Des détecteurs de fumée intelligents fumonic 3 radio net ont été installés dans votre appartement.

Plus en détail

Les établissements recevant du public - ERP

Les établissements recevant du public - ERP Arrêté du 25 juin 1980 (modifié) Les établissements recevant du public - ERP Article EC 7 L éclairage de sécurité doit être à l état de veille pendant l exploitation du bâtiment. L éclairage de sécurité

Plus en détail

LES INCENDIES. TYPE 2b TYPE 3 TYPE 4 UNE FONCTION DE DÉTECTION UNE FONCTION D ÉVACUATION RAPPEL DE LA RÉGLEMENTATION

LES INCENDIES. TYPE 2b TYPE 3 TYPE 4 UNE FONCTION DE DÉTECTION UNE FONCTION D ÉVACUATION RAPPEL DE LA RÉGLEMENTATION LES INCENDIES TYPE 2b Les alarmes incendie ont deux fonctions : UNE FONCTION DE DÉTECTION Par déclencheurs manuels (bris de glace) placés à chaque étage, à proximité de chaque escalier et au rez-de-chaussée

Plus en détail

Il est nécessaire de mettre en place un système de sécurité incendie (SSI) permettant de détecter le plus rapidement possible un début de sinistre.

Il est nécessaire de mettre en place un système de sécurité incendie (SSI) permettant de détecter le plus rapidement possible un début de sinistre. PAGE : 1 Situation : Les établissements doivent être protégés contre les incendies. Suivant leur catégorie, les systèmes de sécurité incendie (SSI) à mettre en place sont plus ou moins complexes. A l issue

Plus en détail

DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P

DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P Le système d'alarme incendie doit permettre de signaler un sinistre et de le localiser. Il fonctionne sur une source autonome en l'absence de courant. L'action

Plus en détail

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES CIVILES

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES CIVILES index ALIMENTATION MONOPHASEE ALIMENTATION MONOPHASEE ALIMENTATIONS DL 2101ALA DL 2101ALF MODULES INTERRUPTEURS ET COMMUTATEURS DL 2101T02RM INTERRUPTEUR INTERMEDIAIRE DL 2101T04 COMMUTATEUR INTERMEDIAIRE

Plus en détail

PROGRAMME D INVESTISSEMENT * * *

PROGRAMME D INVESTISSEMENT * * * PROGRAMME D INVESTISSEMENT * * * PALAIS ACROPOLIS 1 PRESENTATION DU PROGRAMME Généralités : Le programme d investissement concerne la réalisation de travaux permettant de garantir la pérennité des ouvrages,

Plus en détail

DETECTEUR DE FUMEE AUTONOME Serie NB-728

DETECTEUR DE FUMEE AUTONOME Serie NB-728 DETECTEUR DE FUMEE AUTONOME Serie NB-728 Manuel d utilisation 1. Sommaire. 1. Sommaire.... 1 2. Introduction.... 2 3. Ou installer un détecteur de fumée... 2 4. Ou installer un détecteur dans les caravanes

Plus en détail

Hébergement web professionnel

Hébergement web professionnel Hébergement web professionnel Services Internet critiques à haute disponibilité. Nos services sont destinés aux entreprises et particuliers exigeants en terme de fiabilité, de sécurité et de disponibilité.

Plus en détail

LA MAISON BIOCLIMATIQUE Isolation thermique de la maison. NOM : Classe : Page 1/2

LA MAISON BIOCLIMATIQUE Isolation thermique de la maison. NOM : Classe : Page 1/2 S1 - S2 NOM : Classe : Page 1/2 1. Problème à résoudre Comment isoler efficacement la maison bioclimatique. 2. Connaitre les matériaux d'isolation En se connectant au site Leroymerlin.fr rubrique : construction

Plus en détail

Pack alarme initial Egardia

Pack alarme initial Egardia Pack alarme initial Egardia Ce pack initial contient tout le nécessaire pour pouvoir équiper rapidement et efficacement votre domicile contre d éventuelles intrusions. Ce pack peut facilement être complété

Plus en détail

utilisant des liaisons radioélectriques

utilisant des liaisons radioélectriques Sinteso TM, détection et mise en sécurité incendie Interface entrée/sortie et détecteur ponctuel de fumée utilisant des liaisons radioélectriques FDCW221 DOW1171 www.siemens.fr/buildingtechnologies Système

Plus en détail

REGULATION DE ZONE CHAUFFAGE PAR LE SOL

REGULATION DE ZONE CHAUFFAGE PAR LE SOL CHAUFFAGE PAR LE SOL 2 SOMMAIRE REGULATION DE ZONE REGULATION DE ZONE Généralités 4 Tempco régulation de zone (câblée) 6 Thermostats 6 Unité de commande 7 Tempco régulation de zone (radiofréquence) 8 Thermostats

Plus en détail

GLOSSAIRE 01 Accessibilité universelle : Adaptation : Alcôve : Applique murale : Avant-toit : Braille abrégé : Braille intégral : Concept de base :

GLOSSAIRE 01 Accessibilité universelle : Adaptation : Alcôve : Applique murale : Avant-toit : Braille abrégé : Braille intégral : Concept de base : Accessibilité universelle : L accessibilité universelle se présente sous quatre axes principaux, soit l accessibilité des bâtiments, l accessibilité de l environnement, l accessibilité aux programmes et

Plus en détail

Présentation renouveau école Georges Pamart

Présentation renouveau école Georges Pamart MAIRIE DE QUERENAING DEPARTEMENT DU NORD REPUBLIQUE FRANCAISE LIBERTE EGALITE FRATERNITE Arrondissement de Valenciennes - Canton de Valenciennes Sud www.querenaing.fr Présentation renouveau école Georges

Plus en détail

Conditions de prêt pour l exposition d objets archéologiques

Conditions de prêt pour l exposition d objets archéologiques >> Agathe MULOT Gaëlle HAROUARD Régisseurs des collections 03 90 58 55 76 agathe.mulot@pair-archeologie.fr gaelle.harouard@pair-archeologie.fr Conditions de prêt pour l exposition d objets archéologiques

Plus en détail

10 CHOSES À SAVOIR afin d éviter de se faire avoir lors de l achat d un air climatisé

10 CHOSES À SAVOIR afin d éviter de se faire avoir lors de l achat d un air climatisé 10 CHOSES À SAVOIR afin d éviter de se faire avoir lors de l achat d un air climatisé Notez, que ce document, n est pas un document d expert, juste celui d une personne qui désirait en savoir un peu plus

Plus en détail

Guide. Prévention Habitat. libea.fr

Guide. Prévention Habitat. libea.fr libea.fr Guide Prévention Habitat libea.fr LIBEA - Société anonyme au capital de 0 000 000 - Entreprise régie par le code des assurances - Siège social : Cours du Triangle - 0 rue de Valmy - 9800 Puteaux

Plus en détail

Datacenter PHPNET DC1 Grenoble. Alimentation électrique

Datacenter PHPNET DC1 Grenoble. Alimentation électrique Datacenter PHPNET DC1 Grenoble Aménagé courant 2008 et mis en production début 2009, ce datacenter de dernière génération présente toutes les garanties nécessaires pour un hébergement sécurisé de vos équipements.

Plus en détail

Présentation Datacenter Lausanne

Présentation Datacenter Lausanne Présentation Datacenter Lausanne Datacenter Iron Cloud dispose de plusieurs suites privatives dans un Datacenter indépendant de dernière génération. Ce dernier est situé en Suisse près de Lausanne. L infrastructure

Plus en détail

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I.

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I. Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés Le Code du Travail R 232-1-13: La signalisation relative à la sécurité et à la santé au travail doit être conforme à des modalités déterminés par

Plus en détail

9/12/15. L ABC d un système d alarme Jacques Deschamps. Patrick Van Liempt, Managing Director d une entreprise membre d ALIA

9/12/15. L ABC d un système d alarme Jacques Deschamps. Patrick Van Liempt, Managing Director d une entreprise membre d ALIA 9/12/15 L ABC d un système d alarme Jacques Deschamps Patrick Van Liempt, Managing Director d une entreprise membre d ALIA 1 Contenu 1. Nécessité d un système d alarme 2. Conception d une installation

Plus en détail

OCF / KAF 01.06.2011

OCF / KAF 01.06.2011 01.06.2011 Détecteurs Lampe témoin Centrale, tableau de rappel Feu flash Signal acoustique Dispositif manuel de déclanchement Arrêt du signal acoustique et activation de la 2ème temporisation Détection

Plus en détail

ECO-CONSTRUCTION : L ISOLATION ECOLOGIQUE

ECO-CONSTRUCTION : L ISOLATION ECOLOGIQUE Annexe 1 Page 1 1. FINALITES DE L UNITE DE FORMATION 1.1. FINALITES GENERALES Dans le respect de l article 7 du décret de la Communauté française du 16 avril 1991 organisant l enseignement de promotion

Plus en détail

A G P I COLLOQUE MULTI ÉNERGIES 9 et 11 AVRIL 2013

A G P I COLLOQUE MULTI ÉNERGIES 9 et 11 AVRIL 2013 A G P I COLLOQUE MULTI ÉNERGIES 9 et 11 AVRIL 2013 > Technirep Marketing inc., Par Guy Chabot 1 Bon à savoir 4 éléments qui influencent le confort La température t ambiante

Plus en détail

DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186

DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186 DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186 1. Etat actuel de la situation - Cahier des charges et besoins utilisateurs prédéfinis - Parmi les différentes variantes techniques proposées, un concept a été

Plus en détail

BLOCS AUTONOMES D ÉCLAIRAGE DE SÉCURITÉ (BAES ET BAEH)

BLOCS AUTONOMES D ÉCLAIRAGE DE SÉCURITÉ (BAES ET BAEH) BLOCS AUTONOMES D ÉCLAIRAGE DE SÉCURITÉ (BAES ET BAEH) PRÉSENTATION La sélection était orientée principalement vers les blocs autonomes d éclairage de sécurité pour bâtiments d habitation (BAEH), les blocs

Plus en détail

CONSULTATION DES ENTREPRISES RENOVATION ENERGETIQUE. Foyer communal

CONSULTATION DES ENTREPRISES RENOVATION ENERGETIQUE. Foyer communal CONSULTATION DES ENTREPRISES RENOVATION ENERGETIQUE Foyer communal Maitre d Ouvrage Mairie de Selommes Bureau d études Adresse BSE 10 Rue Henry Dunant 45140 INGRE Tel 02.38.70.87.00 Préambule Dans le cadre

Plus en détail

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION sécurité incendie Réglementation et mise en sécurité incendie des bâtiments d habitation > Bâtiments d habitation > Parcs de stationnement > s - foyers Sécurité incendie dans

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (Code de la construction et de l habitation Art. R123 à R123.55 arrêté du 22 juin 1990) S agissant d une opération en site existant, en application

Plus en détail

Domonial Notice utilisateur

Domonial Notice utilisateur Domonial Notice utilisateur EKZ 35 F Vous venez d acquérir le système de surveillance DOMONIAL et nous vous en remercions. Ce système est prévu pour fonctionner dans une bande de fréquence radio homologuée

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Le règlement de Sécurité contre les risques d incendie. ERP et IGH de Type O

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Le règlement de Sécurité contre les risques d incendie. ERP et IGH de Type O Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 31/01/2012 N : 04.12 Le règlement de Sécurité contre les risques d incendie ERP et IGH de Type O L arrêté du 25 octobre 2011 portant

Plus en détail

Cahier des Charges Fonctionnelles du S.S.I.

Cahier des Charges Fonctionnelles du S.S.I. Maître d ouvrage : VILLE DE MONSWILLER 4, rue du Général Leclerc BP 50211 67700 MONSWILLER CONSTRUCTION DE L ESPACE CULTUREL LE ZORNHOF Architecte Mandataire / Economiste / Pilote OPC : - SCHWEBLIN SOLDERMANN

Plus en détail

Dans le cadre du. Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant. Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire.

Dans le cadre du. Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant. Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire. Dans le cadre du Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire. Les animateurs adapteront leur message en fonction du public

Plus en détail

LOCATION MURS BATIMENT IDEAL ACTIVITE LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 5 390 M 2 SUR TERRAIN 2,39 Ha (Construction extension possible)

LOCATION MURS BATIMENT IDEAL ACTIVITE LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 5 390 M 2 SUR TERRAIN 2,39 Ha (Construction extension possible) LOCATION MURS BATIMENT IDEAL ACTIVITE LOGISTIQUE ET TRANSPORT 5 390 M 2 SUR TERRAIN 2,39 Ha (Construction extension possible) Route de Marolles FOSSE 41330 Situation géographique et environnement p.4 Description

Plus en détail

INSPECTION D UN BÂTIMENT

INSPECTION D UN BÂTIMENT 1, Chemin Premier, Québec INSPECTION D UN BÂTIMENT NICOLAS DÉRY, TECHNOLOGUE SPÉCIALISTE EN BÂTIMENTS OBJET DE L INSPECTION Cette inspection visuelle en bâtiment a pour but de donner à M. Tremblay et Madame

Plus en détail

Accord de prêt. Accord de prêt standard pour expositions temporaires : Accord de prêt (pages 1-2) Conditions de prêt (pages 3-9)

Accord de prêt. Accord de prêt standard pour expositions temporaires : Accord de prêt (pages 1-2) Conditions de prêt (pages 3-9) Accord de prêt Accord de prêt standard pour expositions temporaires : Accord de prêt (pages 1-2) Conditions de prêt (pages 3-9) Le présent accord de prêt est conclu et en vigueur d après les conditions

Plus en détail

Système Bosch de détection d incendie complet et évolué, doté de la technologie LSN (Local SecurityNetwork) pour une protection optimale.

Système Bosch de détection d incendie complet et évolué, doté de la technologie LSN (Local SecurityNetwork) pour une protection optimale. Système haut de gamme de protection contre les incendies pour un hôtel de luxe. Le Kempinski Hotel The Dome en Turquie opte pour un système d alarme incendie complet conçu par Bosch. Kempinski 2 Système

Plus en détail

Protocole de surveillance des alarmes de sécurité

Protocole de surveillance des alarmes de sécurité Protocole de surveillance des alarmes de sécurité TABLE DES MATIÈRES 1.0 BUT... Page 1 2.0 PORTÉE.. Page 1 3.0 DÉFINITIONS Page 1 4.0 PROTOCOLE 4.1 Généralités.. Page 4 4.2 Surveillance d alarmes Périmètre

Plus en détail

Notice descriptive de sécurité pour les Établissements Recevant du Public

Notice descriptive de sécurité pour les Établissements Recevant du Public Notice descriptive de sécurité pour les Établissements Recevant du Public Version 2015-1 Sommaire Préambule Page 3 Renseignements principaux Page 4 Renseignements nécessaires à la bonne compréhension du

Plus en détail

Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES. 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames

Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES. 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames R E Q U A L I F I C A T I O N E T A G R A N D I S S E M E N T D E L A M A I R I E D E C O

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Architecture proposée. 2. Constituants de la solution. 3. Supervision DATA CENTER OPTION SERVICE

SOMMAIRE. 1. Architecture proposée. 2. Constituants de la solution. 3. Supervision DATA CENTER OPTION SERVICE SOMMAIRE DATA CENTER OPTION SERVICE 1. Architecture proposée 2. Constituants de la solution 3. Supervision 1 1 ARCHITECTURE GENERALE 2 Implantation Plan du site et localisation de la salle informatique

Plus en détail

DOMONIAL CRT 500 HF. Notice Utilisateur EKZ 0904 00C SECOM AUTOPROTECTION PILE A U SUPERVISION OUVERTURE ALARME INTRUSION ALARME TECHNIQUE

DOMONIAL CRT 500 HF. Notice Utilisateur EKZ 0904 00C SECOM AUTOPROTECTION PILE A U SUPERVISION OUVERTURE ALARME INTRUSION ALARME TECHNIQUE R Notice Utilisateur EKZ 0904 00C DOMONIAL CRT 500 HF D EF A U T M EM O IR E C O NT R O LE AUTOPROTECTION PILE SUPERVISION OUVERTURE ALARME INTRUSION ALARME TECHNIQUE LIAISON RADIO MARCHE PRESENCE SECTEUR

Plus en détail

SA700LLCE - DAAF. avec bouton de pause et pile scellée longue durée garantie 10 ans. DAAF DAACO Extinguishers

SA700LLCE - DAAF. avec bouton de pause et pile scellée longue durée garantie 10 ans. DAAF DAACO Extinguishers SA700LLCE - DAAF avec bouton de pause et pile scellée longue durée garantie 10 ans DAAF DAACO Extinguishers Description du produit Idéal pour toutes les pièces de la maison (á l'exception des espaces humides

Plus en détail

HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC2 DE VELIZY

HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC2 DE VELIZY HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC2 DE VELIZY Présentation des infrastructures Date: 30/08/2013 Version : 1.0 Toute utilisation ou reproduction même partielle est interdite. Page 1 Sommaire 1. PRESENTATION

Plus en détail

Détecteurs de mouvement Blue Line

Détecteurs de mouvement Blue Line Détecteurs de mouvement Blue Line 2 Blue Line : 5 détecteurs certifiés NF&A2P Type II pour des applications multiples La gamme de détecteurs de mouvement Blue Line conçus par les bureaux d études de Bosch

Plus en détail

Industrie, Installations de chantier et stockage

Industrie, Installations de chantier et stockage SOLUTIONS D AMéNAGEMENT FLEXIBLES ET CONSTRUCTIONS MODULAIRES DANS LE MONDE ENTIER Industrie, Installations de chantier et stockage Bureaux, administrations et services publiques Crèches et écoles Industrie

Plus en détail

EXPOSITION JEAN DEGOTTEX

EXPOSITION JEAN DEGOTTEX EXPOSITION JEAN DEGOTTEX «je voudrais que ma peinture soit une plus grande respiration» 24 septembre - 31 octobre 2015 Trente ans de peinture de Jean Degottex : c est ce que propose aujourd hui la galerie

Plus en détail

Système d alarme Sans Fil NS-570010-S10-1401 NOTICE D UTILISATION

Système d alarme Sans Fil NS-570010-S10-1401 NOTICE D UTILISATION Système d alarme Sans Fil NS-570010-S10-1401 NOTICE D UTILISATION 2 Hotline : Sommaire Recommandations de sécurité... 4 Composition du kit... 5 Description centrale / télécommande... 6 Description du détecteur

Plus en détail

Votre nouvelle adresse au cœur du Quartier des spectacles

Votre nouvelle adresse au cœur du Quartier des spectacles Votre nouvelle adresse au cœur du Quartier des spectacles UNE PROPRIÉTÉ DE LA SOCIÉTÉ D HABITATION ET DE DÉVELOPPEMENT DE MONTRÉAL Un lieu de prestige réinventé entre culture et affaires PLACE VILLE-MARIE

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION (simplifié) DE LA CENTRALE LS-30

MANUEL D UTILISATION (simplifié) DE LA CENTRALE LS-30 MANUEL D UTILISATION (simplifié) DE LA CENTRALE LS-30 6 rue Philogène Lalande DES JARDINS - Doniambo - Dock E10 Tel: 26.22.29 Fax: 26.22.39 e-mail: info@prosystems.nc SOMMAIRE I. CLAVIER ET PANNEAU D AFFICHAGE...

Plus en détail

IQ8Quad. A chaque risque son détecteur. Les principes de détection du détecteur IQ8Quad. Technologie de détection d incendie

IQ8Quad. A chaque risque son détecteur. Les principes de détection du détecteur IQ8Quad. Technologie de détection d incendie IQ8Quad A chaque risque son détecteur Les principes de détection du détecteur IQ8Quad Technologie de détection d incendie Le bon choix est décisif Tous les feux ne sont pas identiques. La course et la

Plus en détail

www.blaupunkt.com Enjoy it. Kit Système d alarme sans fil SA 2700

www.blaupunkt.com Enjoy it. Kit Système d alarme sans fil SA 2700 www.blaupunkt.com Enjoy it. Kit Système d alarme sans fil SA 2700 Complètement sans fil Installation DIY (Do It Yourself = Faites-le vous-même ) Application mobile Communications 3G Grande simplicité,

Plus en détail

Alarme incendie et Détecteur de fumée

Alarme incendie et Détecteur de fumée Alarme incendie et Détecteur de fumée Je veux être averti si un incendie se déclenche dans mon logement (maison, appartement, mobil-home...) Quelques chiffres 100 000 interventions de pompiers par an pour

Plus en détail

CENTRALE S.O.S. Security 100 % sans fil

CENTRALE S.O.S. Security 100 % sans fil CENTRALE S.O.S. Security 100 % sans fil Surtout SANS contrat ni abonnement 299 ou 12,50 par mois sur 2 ans Centrale ligne fixe Alarme et télésurveilleur professionnels 100 % sans fil : Clavier numérique

Plus en détail

Télésurveillance & Services d alarme

Télésurveillance & Services d alarme Télésurveillance & Services d alarme 24/7 PortEyes Control Room (Centre de télésurveillance) PortEyes est une entreprise de gardiennage agréée, dont les services sont élargis aux services de centrale d

Plus en détail

Une sécurité avancée pour une qualité de vie optimale

Une sécurité avancée pour une qualité de vie optimale Advisor Advanced Safety Security Certainty Une sécurité avancée pour une qualité de vie optimale Sécurité & style de vie : Tout en un Un système de sécurité qui offre plus que la sécurité Les installations

Plus en détail

Dossier n 1409 MAITRE D OUVRAGE : MAIRIE DE MURVIEL-LES-BEZIERS. Architecte ; M. SAMPER Gérard. BET Structure BET GRIF INGENIERIE

Dossier n 1409 MAITRE D OUVRAGE : MAIRIE DE MURVIEL-LES-BEZIERS. Architecte ; M. SAMPER Gérard. BET Structure BET GRIF INGENIERIE Phase DEPARTEMENT DE L HERAULT COMMUNE DE MURVIEL-LES-BEZIERS D.C.E. D.P.G.F. LOT N 7. ELECTRICITE LUSTRERIE CHAUFFAGE ELECTRIQUE N : Echelle : Date : 28.05.2015. MAITRE D OUVRAGE : MAIRIE DE MURVIEL-LES-BEZIERS

Plus en détail

JORF n 0252 du 29 octobre 2011. Texte n 26

JORF n 0252 du 29 octobre 2011. Texte n 26 JORF n 0252 du 29 octobre 2011 Texte n 26 ARRETE Arrêté du 26 octobre 2011 portant approbation de diverses dispositions complétant et modifiant le règlement de sécurité contre les risques d incendie et

Plus en détail

NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL

NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL PLAN DE SÉCURITÉ INCENDIE NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL Table des matières Rappel - étapes à suivre Mise à jour et liste de distribution Mesures à prendre en cas d incendie À tous

Plus en détail

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du DÉTECTEURS DE FUMÉE MODE D EMPLOI FNSPF 2014. Firethinktank.org / Photo : Sébastien Mousnier. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. Obligatoire à compter du 8 MARS 2015 LES DÉTECTEURS AUTONOMES

Plus en détail