PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS"

Transcription

1 Direction de l'urbanisme Sous-Direction de l Action Foncière 2014 DU 1005 Aménagement 2-6, rue Gerty Archimède (12 e ). Réalisation d un programme de bureaux et d un équipement public sportif. Cession d une emprise foncière. Mesdames, Messieurs, PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS La Ville de Paris a acquis auprès de la SNCF, par acte notarié du 28 juin 2004 et au prix de 27 M, un terrain d une superficie de m 2 environ situé au droit de l ancien n 15 de la rue Baron Le Roy, à Paris 12 ème. Cette acquisition avait pour objet de réaliser une école polyvalente sur une emprise de m 2 (construite en 2005), desservie par une voie provisoire en impasse, la rue Gerty Archimède. La Ville a envisagé dès cette époque que, sur le solde de l emprise, de m² environ hors voirie, soit construit à terme, après cession à un opérateur privé, un immeuble de bureaux faisant écran phonique entre l école et les voies ferrées voisines. Par la suite, la Ville a souhaité que soit intégré dans le programme de bureaux un équipement sportif composé d un gymnase semi-enterré et d une salle polyvalente de m 2 de surface utile. Par avis du 29 juin 2011, confirmé par avis du 28 novembre 2013, France Domaine a estimé que la charge foncière du programme immobilier de bureaux ne paraissait pas devoir excéder /m 2 SDP. Lors de sa séance du 14 septembre 2011, le Conseil du Patrimoine de la Ville de Paris a émis un avis favorable à l engagement d une procédure de consultation, par le biais d un dialogue compétitif, aux fins de cession de l emprise communale en vue de la construction d un ensemble immobilier à usage principal de bureaux. L avis du Conseil précise que le prix de cession ne pouvait «être inférieur à /m 2 de SHON, mais que seront déduits de ce prix les coûts de dépollution, d éventuels surcoûts induits par les études géotechniques et le coût de construction d un mur de soutènement et de clôtures en limite de la parcelle voisine affectée au domaine public ferroviaire. ( ) Il convient de mettre en œuvre, dans cette procédure, des formalités de publicité et de mise en concurrence à l échelle européenne, en application des stipulations de la directive «travaux». Cette procédure était nécessitée par le rachat par la Ville d un équipement sportif en l état futur d achèvement, d un montant estimatif de 6 M. Par délibération 2012 DU 35 du 14 mai 2012, le Conseil de Paris a autorisé le lancement d une consultation en procédure de dialogue compétitif sur le fondement de l article 29 de la directive 2004/18/CE du 31 mars 2004, en vue de la cession de l emprise pour la réalisation d un programme de bureaux d environ m 2 et d un équipement public sportif à acquérir par la Ville de Paris en l état futur d achèvement.

2 L assemblée délibérante a acté à cette occasion que la charge foncière du gymnase ne serait pas mise à la charge de l opérateur, afin qu elle ne soit pas répercutée ensuite sur la Ville lors de l acquisition en VEFA de cet équipement public sportif. A de même été autorisé le dépôt de toute demande d autorisation d urbanisme ou d investigation nécessaire à la réalisation du projet. La consultation a donc été lancée sur ces bases et s est déroulée de septembre 2012 à novembre Chacun des candidats devait transmettre, au stade de la remise des candidatures, tout document attestant de la surface financière de sa société sur les trois dernières années, ainsi que ses références en matière de réalisation de bureaux et d équipements sportifs sur les cinq dernières années, et proposer une équipe pluridisciplinaire chargée de l exécution des prestations. Au terme de la publicité initiale effectuée tant au Journal Officiel de l Union Européenne en septembre 2012 que dans des journaux généralistes et spécialisés dans l immobilier en septembre et octobre 2012, neuf candidats ont soumissionné à la consultation. Six d entre eux étaient finalement retenus en novembre 2012, comme prévu dans le dossier de consultation, et présentaient les capacités professionnelles, techniques et financières requises. S agissant du choix du projet architectural, la procédure de dialogue compétitif européen nécessitait que le choix se porte en même temps sur le candidat retenu pour l achat du terrain et sur le projet architectural. Conformément à la procédure choisie, les six candidats retenus ont présenté chacun deux propositions architecturales suffisamment précises pour pouvoir faire à terme l objet d une demande de permis de construire portant sur le programme de bureaux et sur l équipement sportif (sur les bases notamment d un cahier des prescriptions techniques et fonctionnelles établi par la Direction de la Jeunesse et des Sports et annexé au dossier de consultation). Les douze propositions des candidats/architectes ont ainsi fait l objet d analyses conjointes avec les différents services municipaux concernés et d auditions des candidats (en deux phases et deux auditions pour chaque candidat/architecte, l une en juillet 2013, l autre en novembre 2013). A l issue de ce processus, les douze propositions des candidats/architectes ont été notées en fonction des critères et des sous-critères énoncés dans le Règlement de consultation : 1/ Le prix (coefficient de pondération de 45 % du total) se décomposant en trois sous-critères : - le prix d acquisition du terrain communal affecté d un coefficient de 50% du prix ; - le coût des travaux de construction de l équipement sportif à acquérir par la Ville de Paris en l état futur d achèvement affecté d un coefficient de 40% du prix ; - le coût de la dépollution et des fondations spéciales assumées, pour 10% du prix. 2/ La qualité architecturale appréciée sur la base d une esquisse au 1/200 ème (coefficient de pondération de 45%) 3/ La qualité de la note méthodologique exigée des candidats, c est-à-dire la compréhension et la prise en compte du contexte urbain et de ses évolutions dans le cadre du projet «Bercy/Charenton» (coefficient de pondération de 10%). L ensemble des étapes de la consultation et des analyses des candidatures proposées est détaillé dans le «Rapport d analyse des offres» joint à la présente délibération. 2

3 Il ressort de ce document que l offre la plus avantageuse pour la Ville au regard des critères et sous critères sus-énoncés est celle du promoteur OGIC, avec le projet architectural de l agence Brenac & Gonzalez, qui obtient une note totale de 8,56 sur 10. En effet, la société OGIC propose : - un prix d acquisition du terrain communal basé sur une valeur vénale unitaire de HT/m² SDP à construire, assorti d un prix minimum de HT ; - un prix global et forfaitaire pour l équipement public sportif de HT (prix que, par avis du 14 mars 2013, France Domaine a indiqué être acceptable). On constate donc que le meilleur prix d achat proposé à la Ville est très significativement supérieur tant à l avis émis par le Conseil du Patrimoine qu à l estimation domaniale en cours de validité, d autant plus que ce prix intègre d ores et déjà les coûts de dépollution, fondations spéciales, construction du mur de soutènement, etc. La société OGIC est également classée au 2 ème rang avec le projet de l agence Devillers, en obtenant une note totale de 7,77. La société ÉMERIGE est classée au 3 ème rang avec le projet de l agence ECDM, avec une note globale de 7,01, et au 5 ème rang avec le projet de l agence Bruther, avec une note totale de 6,49. La société NEXITY IMMOBILIER se classe au 4 ème rang avec le projet architectural du Studio Bellecour qui obtient la note totale de 6,67, et au 9 ème rang avec le projet de l agence Triptyque avec une note de 5,22. La société ICADE se classe au 6 ème rang avec le projet de l agence ATSP qui obtient une note totale de 6,43 et au 8 ème rang avec le projet architectural de Fabrice Dusapin avec une note de 5,25. La société LES NOUVEAUX CONSTRUCTEURS se classe au 7 ème rang avec le projet de l agence Antonini + Darmon avec une note totale de 5,96 et au 12 ème rang avec le projet de l agence Loci Anima avec une note de 4,28. La société CIEH se classe au 10 ème rang avec le projet architectural d Emmanuel Saadi Architecture qui obtient une note totale de 4,90 et au 11 ème rang avec le projet de l agence Seura avec une note totale de 4,80. * * * Compte tenu de ces éléments et du rapport joint, j ai l honneur de vous proposer d autoriser : - la désignation du lauréat de la consultation, la société OGIC avec le projet architectural de l agence Brenac & Gonzalez ; - la signature avec cette société d une promesse de vente du terrain, soumise à conditions suspensives notamment d obtention des autorisations d urbanisme définitives, d obtention de l agrément bureaux, de pré-commercialisation des bureaux sur au moins 50 % du programme de bureaux et d absence de prescriptions archéologiques. Cette promesse de vente comportera par ailleurs une clause d intéressement en cas de constructibilité supplémentaire pendant un délai de 15 ans après l achèvement des travaux, ainsi qu un dispositif encadrant les procédures à venir de dépôt du permis de construire, de démarrage et de réalisation des travaux ; - la signature concomitante d une promesse d achat de l équipement sportif en état futur d achèvement ; 3

4 - l indemnisation de chaque candidat par une somme forfaitaire de pour chaque architecte qu il a présenté et qui n est pas retenu. Dans ces conditions, la cession définitive et l acquisition par la Ville - en l état futur d achèvement - pourraient intervenir au premier trimestre 2015, et l équipement sportif être en capacité de fonctionner à compter du premier semestre 2017 En vous soumettant le dossier de cette affaire, je vous prie, mes Chers Collègues, de bien vouloir en délibérer. La Maire de Paris 4

5

6 2014 DU 1005 Aménagement 2-6, rue Gerty Archimède (12 e ). Réalisation d un programme de bureaux et d un équipement public sportif. Cession d une emprise foncière. Le Conseil de Paris, siégeant en formation de conseil Municipal Vu le Code Général des Collectivités Territoriales ; Considérant que la Ville de Paris est propriétaire d une emprise foncière située 2 à 6 rue Gerty Archimède à Paris 12 ème, d une surface d environ m² ; Considérant que cette emprise, issue du domaine ferroviaire de la SNCF et déclassée préalablement à son acquisition par la Ville de Paris, jouxte les voies actuelles de la gare de Lyon et doit subir diverses servitudes ; Considérant que la Ville de Paris n a pas intérêt à conserver plus longtemps la partie non bâtie de ce terrain, de m² environ, et envisage sa cession en vue de la réalisation d un programme de construction de bureaux qui permettra notamment d isoler phoniquement des voies ferrées l école communale déjà construite sur une partie de ce terrain ; Considérant que la Ville de Paris envisage, parallèlement à la cession de l emprise sus-évoquée, d acquérir en l état futur d achèvement l équipement public sportif qui sera édifié dans le programme de construction à destination de bureaux ; Considérant que, le coût de cet équipement public étant prévisionnellement supérieur au seuil de déclenchement des obligations communautaires de publicité et mise en concurrence défini par la directive européenne 2004/18/CE du 31 mars 2004, l ensemble du projet de cession/acquisition est soumis aux règles et procédures de publicité et de mise en concurrence européennes ; Vu l avis du Conseil du Patrimoine de la Ville de Paris du 14 septembre 2011, qui a donné un avis favorable à l engagement d une procédure de consultation en vue de la cession de l emprise communale située 2 à 6 rue Gerty Archimède à Paris 12 ème, aux fins de réalisation à l adresse d un programme de bureaux et d un équipement public sportif ; Vu la délibération du Conseil de Paris 2012 DU 35 du 14 mai 2012 autorisant le lancement de la procédure de dialogue compétitif sur la base du dossier de consultation annexé à ladite délibération ; Considérant que sur ces bases a été diligentée la procédure de consultation à l échelle européenne en procédure de dialogue compétitif ; Vu les avis de France Domaine du 29 juin 2011 (confirmé le 28 novembre 2013) et du 18 mars 2014 ; Vu le rapport d analyse des offres du directeur de l Urbanisme ; Vu le projet en délibération en date du par lequel Mme la Maire de Paris propose d autoriser la désignation du lauréat de la consultation, la société OGIC avec le projet architectural de l agence Brenac & Gonzalez et d autoriser la signature avec la société OGIC d une promesse de vente et d une promesse d achat en l état de futur achèvement ;

7 Vu l avis de Mme la Maire du 12 ème arrondissement en date du ; Vu l avis du conseil du 12 ème arrondissement en date du ; Sur le rapport présenté par M. Jean-Louis MISSIKA au nom de la 8e Commission, Délibère : Article 1 : Est autorisée la cession à la société OGIC, pour la mise en œuvre du projet des architectes Brenac & Gonzalez, de l emprise de m² environ sise 2 à 6 rue Gerty Archimède, à Paris 12 ème, en vue de la réalisation d un programme de bureaux et d un équipement public sportif à acquérir par la Ville de Paris en l état futur d achèvement. La cession se fera sur la base des «Charges et conditions générales et particulières de la promesse de vente» dont les caractéristiques principales figurent en annexe de la présente délibération. Les éléments d analyse des offres et du choix du lauréat sont détaillés dans un rapport annexé à la présente délibération. Article 2 : Avant la signature de la promesse de vente du bien visé à l article 1 er, et avec l accord de la Maire de Paris, la société OGIC est autorisée à se substituer une autre société ou toute autre personne, le programme et le projet architectural restant inchangés. Article 3 : Mme la Maire de Paris est autorisée à participer à toute association syndicale libre ou association foncière urbaine libre qui serait mise en place. Est autorisée la constitution de toute servitude nécessaire à la réalisation de cette opération ou instituée en vue de l aménagement du futur quartier Bercy Charenton. La Maire de Paris est autorisée en cas de besoin à définir la délimitation de la parcelle. Article 4 : Est confirmée l autorisation de dépôt de toute demande d autorisation d urbanisme ou administrative nécessaire à la réalisation du projet visé à l article 1 er. Article 5 : Le prix de vente de l emprise foncière communale se fera sur la base de /m² de surface de plancher de bureaux autorisée par le futur permis de construire, le prix global minimum se montant à HT, conformément à l offre de la société OGIC. Article 6 : Le prix de cession du terrain communal tel que défini à l article 4 sera payable à la date de signature de l acte de vente définitif. Article 7 : Tous les frais, droits et honoraires auxquels pourra donner lieu la réalisation de cette cession seront supportés par l acquéreur. Les contributions et taxes de toute nature auxquelles le bien cédé sera et pourra être assujetti seront supportées par l acquéreur à compter du jour de la signature du contrat à intervenir. Article 8 : Est autorisée la signature d une promesse d achat puis de l acte d achat de l équipement public sportif sur la base des «Charges et conditions particulières de la promesse synallagmatique de vente en l état futur d achèvement» dont les caractéristiques principales sont annexées à la présente délibération. Le prix global et forfaitaire d acquisition de cet équipement est de HT, exclusif de charge foncière, laquelle ne sera pas prise en charge par la Ville de Paris. Article 9 : Le paiement du prix d acquisition par la Ville de Paris de l équipement public sportif se fera selon le calendrier suivant, prévu au Règlement de consultation : - 30 % trois mois après la date de démarrage des travaux, - 50 % à la mise hors d air, hors d eau, 2

8 - 20 % à la livraison. Article 10 : La signature de l acte d acquisition par la Ville de l équipement public sportif en l état futur d achèvement et celle de la cession par la Ville du terrain devront intervenir concomitamment. Article 11 : La recette de HT sera constatée fonction 824, nature 775 du budget de fonctionnement de la Ville de Paris (exercice 2015 et/ou suivants). Article 12 : La sortie du bien du patrimoine et la différence sur réalisation seront constatées par écritures d ordre conformément aux règles comptables en vigueur. Article 13 : La dépense relative à l acquisition de l équipement public sportif de HT sera payée selon le calendrier de paiement visé à l article 8. Les frais de l acquisition en état futur d achèvement par la Ville de Paris de l équipement public sportif seront supportés par celle-ci. Cette dépense sera imputée comme suit, sur le budget de la Direction de la Jeunesse et des Sports : - pour un montant de HT correspondant au coût des travaux, la dépense sera imputée rubrique 411, compte 2313, mission , activité 030 au budget d investissement de la Ville de Paris (exercice 2015 et/ou suivants), sous réserve de la décision de financement. Article 14 : Le taux de TVA applicable sera celui en vigueur à la date de signature des actes notariés visée à l article 9. Article 15 : Chaque candidat sera indemnisé d un montant forfaitaire de pour chacun des projets architecturaux non retenus qu il a présentés. Cette dépense sera imputée fonction 824, nature 678 du budget de fonctionnement de la Ville de Paris (exercice 2014 et/ou suivants). 3

2014 DU 1004 Programme hôtelier 31 à 43 boulevard Carnot (12e) - Désignation du candidat - Signature du protocole de cession du volume.

2014 DU 1004 Programme hôtelier 31 à 43 boulevard Carnot (12e) - Désignation du candidat - Signature du protocole de cession du volume. Direction de l'urbanisme Sous-Direction de l Action Foncière 2014 DU 1004 Programme hôtelier 31 à 43 boulevard Carnot (12e) - Désignation du candidat - Signature du protocole de cession du volume. PROJET

Plus en détail

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Eco-quartier des Bergères - Cahier des Charges de la consultation d acquéreurs ILOT

Plus en détail

DEPARTEMENT DES YVELINES RUE DE LA PIERREE 78500 SARTROUVILLE

DEPARTEMENT DES YVELINES RUE DE LA PIERREE 78500 SARTROUVILLE DEPARTEMENT DES YVELINES CAHIER DES CHARGES D APPEL A CANDIDATURES EN VUE DE LA CESSION D UN BIEN IMMOBILIER DU CONSEIL GENERAL DES YVELINES RUE DE LA PIERREE 78500 SARTROUVILLE 2015 SOMMAIRE I. OBJET

Plus en détail

Région Rhône Alpes Charbonnières les Bains Cession en vue de la reconversion de l ancien siège de la Région

Région Rhône Alpes Charbonnières les Bains Cession en vue de la reconversion de l ancien siège de la Région Région Rhône Alpes Charbonnières les Bains Cession en vue de la reconversion de l ancien siège de la Région CONSULTATION OPERATEURS PHASE 1 Candidatures Règlement de la consultation 12 janvier 2012 SOMMAIRE

Plus en détail

Délibération n 35 Conseil municipal du 26 septembre 2008

Délibération n 35 Conseil municipal du 26 septembre 2008 Direction Générale Finances et Gestion Direction des Affaires Domaniales Délibération n 35 Conseil municipal du 26 septembre 2008 Transactions foncières diverses - Approbation M. BOLZER, Adjoint, donne

Plus en détail

guide immobilier Tout savoir pour se loger ou investir

guide immobilier Tout savoir pour se loger ou investir guide immobilier Tout savoir pour se loger ou investir Vous achetez pour vous loger Vous recherchez votre futur domicile? Appartement, maison, neuf ou ancien... Quel que soit le type de bien ou de surface,

Plus en détail

Zone d Aménagement Concerté et Lotissement

Zone d Aménagement Concerté et Lotissement ZAC et Lotissement - Version 1 - Juin 2012 Zone d Aménagement Concerté et Lotissement Définition générale : Il existe deux procédures différentes permettant de réaliser une opération d aménagement : la

Plus en détail

Guide pratique pour la construction, le lotissement et le morcellement

Guide pratique pour la construction, le lotissement et le morcellement AGENCE URBAIE DE MEKNES 37, Av. Yaacoub El Mansour, V.N MEKNES TEL: 212-55-51-03-10/11 Fax: 212-55-51-03-01 Guide pratique pour la construction, le lotissement et le morcellement Que savez-vous? vous?

Plus en détail

Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction : la cession du bail et la levée d option

Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction : la cession du bail et la levée d option Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction : la cession du bail et la levée d option Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction repose sur la dissociation de l acquisition du foncier de celle

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DE CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU JEUDI 20 FEVRIER 2014

COMPTE RENDU DE LA REUNION DE CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU JEUDI 20 FEVRIER 2014 COMPTE RENDU DE LA REUNION DE CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU JEUDI 20 FEVRIER 2014 Membres présents : Chantal Choubat, Fabrice Regnault, Jean Rigollet, Jean-Louis Raquillard, Benoît Malotet, Florence Chevanne-Lenglet

Plus en détail

Pièces à joindre à une demande de PERMIS DE CONSTRUIRE

Pièces à joindre à une demande de PERMIS DE CONSTRUIRE page 1/8 1) Pièces obligatoires pour tous les dossiers PC1. : Un plan de situation du terrain [Art. R. 431-7 a) du code de l urbanisme] Le plan de situation permet de Vous devez indiquer sur le plan son

Plus en détail

CONVENTION DE PORTAGE FONCIER VILLE DE SAINT-BRIEUC / SAINT-BRIEUC AGGLOMERATION OPERATION RUE DU GOELO NOTE DE SYNTHESE. Mesdames, Messieurs,

CONVENTION DE PORTAGE FONCIER VILLE DE SAINT-BRIEUC / SAINT-BRIEUC AGGLOMERATION OPERATION RUE DU GOELO NOTE DE SYNTHESE. Mesdames, Messieurs, Ville de SAINT-BRIEUC ------------------------------- Conseil Municipal ---------------------- Séance du 29 septembre 2009 ----------------- Rapporteur : Mme DIOURON ----------------- N 10 CONVENTION DE

Plus en détail

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE PROTOCOLE D ACCORD ENTRE : La Ville de Bordeaux, représentée par Monsieur Alain Juppé, maire, Ci-après désignée: «la Ville» ET : La Communauté urbaine de

Plus en détail

VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie)

VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie) VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie) CONSEIL MUNICIPAL DU 03 SEPTEMBRE 2015 NOTE DE SYNTHESE PERSONNEL 1- Personnel du service Animation : Augmentation du temps de travail 2- Suppression et création d un

Plus en détail

de formation des prix

de formation des prix Le mécanisme m de formation des prix 1 URBANiS 24 janvier 2011 DEUX MARCHES FONCIERS URBAINS Zone AU «stricte» le droit des sols n est pas défini, il est négocié Zone AU indicée et zone U le droit des

Plus en détail

TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes

TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes La loi n 2000-1028 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbain, dite «loi SRU», avait instauré une participation

Plus en détail

Le Conseil Municipal s est réuni le 18 octobre 2006 à 19 H 30, sous la présidence de Madame Solange BERLIER, Maire.

Le Conseil Municipal s est réuni le 18 octobre 2006 à 19 H 30, sous la présidence de Madame Solange BERLIER, Maire. REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL 18 octobre 2006 Le Conseil Municipal s est réuni le 18 octobre 2006 à 19 H 30, sous la présidence de Madame Solange BERLIER, Maire. Le Procès-Verbal de la précédente réunion

Plus en détail

Assemblée générale de l ADMS :

Assemblée générale de l ADMS : POSMS Assemblée générale de l ADMS : Association pour le Développement du service public Médico-Social Jeudi 13 février 2014 1 ORDRE DU JOUR 1- Renouvellement de la présidence de l ADMS 2- Bilan d activité

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH

CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH ENTRE LES SOUSSIGNES La Communauté de l Agglomération Havraise (CODAH), 19 rue Georges Braque

Plus en détail

Délibération au Conseil Municipal du lundi 29 avril 2013

Délibération au Conseil Municipal du lundi 29 avril 2013 9 Délibération au Conseil Municipal du lundi 29 avril 2013 Désaffectation et déconstruction d'un bâtiment municipal -Théatre du maillon à Hautepierre. Avis de la Ville de Strasbourg sur le déclassement

Plus en détail

VILLE DE ROUEN CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 20 OCTOBRE 2014 RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL

VILLE DE ROUEN CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 20 OCTOBRE 2014 RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE ROUEN CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 20 OCTOBRE 2014 RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL ------------------------------------------------------------------ GARANTIE D EMPRUNT S.A. D H.L.M. IMMOBILIERE BASSE

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE JEUDI 30 OCTOBRE 2010

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE JEUDI 30 OCTOBRE 2010 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE JEUDI 30 OCTOBRE 2010 PRESENTS : M. X. MADELAINE, Maire ; L.AUGUSTE, L.PARDOEN, E.DELAUNAY, R.FOLTETE, B.LEDRU, P.GOUPIL, C.LECHARPENTIER, B.NUYTEN, N.DUPUIS,

Plus en détail

Des secteurs d aménagement inscrits dans de grands territoires de développement métropolitains

Des secteurs d aménagement inscrits dans de grands territoires de développement métropolitains MIPIM 2014 Présentation des opérations en cours ou à l étude à Paris Claude PRALIAUD, Directeur de l Urbanisme de la Ville de Paris Des secteurs d aménagement inscrits dans de grands territoires de développement

Plus en détail

Point de situation au 5 juillet 2011 Information aux habitants 19 h30 Conseil municipal 21 h 30

Point de situation au 5 juillet 2011 Information aux habitants 19 h30 Conseil municipal 21 h 30 Point de situation au 5 juillet 2011 Information aux habitants 19 h30 Conseil municipal 21 h 30 1 Bref rappel de l historique avant mars 2008 Les actions réalis alisées par l é équipe municipale depuis

Plus en détail

VILLEMOIRIEU MARCHES PUBLICS GUIDE DU CANDIDAT

VILLEMOIRIEU MARCHES PUBLICS GUIDE DU CANDIDAT VILLEMOIRIEU MARCHES PUBLICS GUIDE DU CANDIDAT 1 SOMMAIRE Préambule Fiche 1 : qu est-ce qu un marché public? Fiche 2 : qui passe un marché? Fiche 3 : pourquoi la publicité? Fiche 4 : savoir lire un avis

Plus en détail

Bordereau de dépôt des pièces jointes à une demande de permis de construire

Bordereau de dépôt des pièces jointes à une demande de permis de construire /3 ) s obligatoires pour tous les dossiers : Bordereau de dépôt des pièces jointes à une demande de permis de construire Cocher les cases correspondant aux pièces jointes à votre demande et reporter le

Plus en détail

Convention entre l Etat, l UESL et la CDC sur le développement de l accession sociale par portage foncier

Convention entre l Etat, l UESL et la CDC sur le développement de l accession sociale par portage foncier Convention entre l Etat, l UESL et la CDC sur le développement de l accession sociale par portage foncier Entre l Etat, représenté par le ministre de l emploi, de la cohésion sociale et du logement, le

Plus en détail

La valorisation financière d un terrain à bâtir dépend de son potentiel de

La valorisation financière d un terrain à bâtir dépend de son potentiel de Mobilisation et valorisation du foncier public Fiche n 3 Sept. 2013 De la comparaison au bilan Méthodes d évaluation des terrains Certu La valorisation financière d un terrain à bâtir dépend de son potentiel

Plus en détail

Contrat de partenariat et domaine public

Contrat de partenariat et domaine public Contrat de partenariat et domaine public Le titulaire d un contrat de partenariat est souvent dans la situation d un occupant du domaine public, ce qui conduit à s interroger sur l articulation des régimes

Plus en détail

DEPARTEMENT DES YVELINES EXTENSION DU CENTRE COMMERCIAL PARLY II

DEPARTEMENT DES YVELINES EXTENSION DU CENTRE COMMERCIAL PARLY II DEPARTEMENT DES YVELINES EXTENSION DU CENTRE COMMERCIAL PARLY II AVENANT N 2 A LA CONVENTION D OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC ET AUTRES AMENAGEMENTS DE VOIRIE 1 ENTRE : Le Département des Yvelines Collectivité

Plus en détail

CONTRAT DE PARTENARIAT RELATIF A LA CONCEPTION, LA CONSTRUCTION, AU FINANCEMENT ET AUX OPERATIONS DE GROS ENTRETIEN ET RENOUVELLEMENT (GER) DU

CONTRAT DE PARTENARIAT RELATIF A LA CONCEPTION, LA CONSTRUCTION, AU FINANCEMENT ET AUX OPERATIONS DE GROS ENTRETIEN ET RENOUVELLEMENT (GER) DU CONTRAT DE PARTENARIAT RELATIF A LA CONCEPTION, LA CONSTRUCTION, AU FINANCEMENT ET AUX OPERATIONS DE GROS ENTRETIEN ET RENOUVELLEMENT (GER) DU GYMNASE MALAKOFF III ET A LA CONSTRUCTION CONJOINTE D IMMEUBLES

Plus en détail

Opérations d aménagement

Opérations d aménagement Opérations d aménagement Vendredi 31 mai 2013 Delphine LOUVRIER (CERF Rhône-Alpes) M Aldo SEVINO (Cabinet ASEA) 1 Présentation de l intervention Introduc,on Analyse compara,ve des ou,ls à disposi,on en

Plus en détail

Programme Local de l Habitat 2013-2018

Programme Local de l Habitat 2013-2018 Programme Local de l Habitat 2013-2018 Fiche-action n 2 Axe 1 : «Assurer et soutenir financièrement une répartition équilibrée de la production sociale» REGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES AU LOGEMENT LOGEMENTS

Plus en détail

COMMUNE DE SARPOURENX

COMMUNE DE SARPOURENX COMMUNE DE SARPOURENX Procès verbal du Conseil Municipal du 22 avril 2011 Date de convocation : 07/04/2011 Nombre de conseillers : Date d affichage : convocation : 07/04/2011 En exercice : 10 Procès Verbal

Plus en détail

IMMOBILIER. ACHETEUR VENDEUR : qui paye quoi?

IMMOBILIER. ACHETEUR VENDEUR : qui paye quoi? Conférence débat Jeudi 5 juin 2014 IMMOBILIER ACHETEUR VENDEUR : qui paye quoi? La vente d un bien immobilier doit être constatée par acte authentique. L intervention d un notaire est donc obligatoire.

Plus en détail

REUNION du 23 JUILLET 2012

REUNION du 23 JUILLET 2012 REUNION du 23 JUILLET 2012 Le Conseil Municipal s'est réuni le 23 juillet 2012 à 20 h sous la présidence de M. DUCOUT, Maire, en présence de tous les élus. Le procès-verbal de la précédente réunion est

Plus en détail

Le Président, Bordeaux, le 15 septembre 2011

Le Président, Bordeaux, le 15 septembre 2011 Le Président, Bordeaux, le 15 septembre 2011 Références à rappeler : CM/JPR/RODII/064 036 931 Monsieur le Directeur, Par lettre du 21 janvier 2011, vous avez été informé que la chambre régionale des comptes

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE DE SECRETAIRES D ADMINISTRATION DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS. ouvert au titre de l année 2008

CONCOURS EXTERNE DE SECRETAIRES D ADMINISTRATION DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS. ouvert au titre de l année 2008 CONCOURS EXTERNE DE SECRETAIRES D ADMINISTRATION DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS ouvert au titre de l année 2008 dans la spécialité «assistanat de direction» Epreuve écrite du 5 mai 2009 EPREUVE

Plus en détail

Guide du porteur de projet

Guide du porteur de projet infos : 0810 18 18 18 Union européenne Fonds Social Européen Guide du porteur de projet Mesure «appui aux microprojets associatifs» FSE 4.2.3 en Ile-de-France Cette action est soutenue par le Fonds social

Plus en détail

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE PRESTATIONS DE SERVICES MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE PRESTATIONS DE SERVICES MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE PRESTATIONS DE SERVICES MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE ENTITE ADJUDICATRICE : LANGUEDOC ROUSSILLON AMENAGEMENT agissant au nom et pour le compte de PORT SUD DE FRANCE

Plus en détail

Ligne ferroviaire LGV Sud Europe Atlantique Surfaces supplémentaires à acquérir pour travaux déclarés d utilité publique

Ligne ferroviaire LGV Sud Europe Atlantique Surfaces supplémentaires à acquérir pour travaux déclarés d utilité publique Commissaire enquêteur titulaire : Christian CHEVALIER Suppléant : Vincent-Emmanuel VALOIS Ligne ferroviaire LGV Sud Europe Atlantique Surfaces supplémentaires à acquérir pour travaux déclarés d utilité

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 6 C-5-05 N 165 du 10 OCTOBRE 2005 TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES BATIES. EXONERATION DES CONSTRUCTIONS DE LOGEMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D

Plus en détail

table des matières (Les chiffres renvoient aux numéros de pages)

table des matières (Les chiffres renvoient aux numéros de pages) table des matières (Les chiffres renvoient aux numéros de pages) SOMMAIRE... liste des abréviations... remerciements... VII XI XV TITRE I L opération immobilière, ses acteurs et ses mécanismes CHAPITRE

Plus en détail

Déroulement de la présentation

Déroulement de la présentation Déroulement de la présentation Panorama des principaux outils de l urbanisme opérationnel - Les outils opérationnels - Les outils de financement Le lotissement communal de la Pointe de Fromentières - Les

Plus en détail

SYNDIC. - Création d une immatriculation obligatoire de toutes les copropriétés au sein d un registre national.

SYNDIC. - Création d une immatriculation obligatoire de toutes les copropriétés au sein d un registre national. SYNDIC 1- Immatriculation de la copropriété 2- Gestion de la copropriété 3- Transparence et prévention des difficultés 1- Immatriculation de la copropriété Portée - Création d une immatriculation obligatoire

Plus en détail

MAIRIE de SAINT-PIERRE d'autils 59 rue du Puits 27950 SAINT PIERRE D AUTILS

MAIRIE de SAINT-PIERRE d'autils 59 rue du Puits 27950 SAINT PIERRE D AUTILS DÉPARTEMENT DE L'EURE - ARRONDISSEMENT D ÉVREUX - CANTON DE VERNON-NORD Tel : 02 32 52 22 17 Fax : 02 32 52 94 97 Email : mairie.saint-pierre.autils wanadoo.fr MAIRIE de SAINT-PIERRE d'autils 59 rue du

Plus en détail

MARCHES PUBLICS GUIDE DU CANDIDAT

MARCHES PUBLICS GUIDE DU CANDIDAT MARCHES PUBLICS GUIDE DU CANDIDAT 1 SOMMAIRE Préambule Fiche 1 : Qu est qu un marché public? page 3 Fiche 2 : Qui passe un marché? page 4 Fiche 3 : Pourquoi la publicité? page 5 Fiche 4 : Savoir lire un

Plus en détail

MAPA N 2012/2 RÈGLEMENT DE CONSULTATION MARCHÉ PUBLIC MAITRISE D ŒUVRE POUR LA CONSTRUCTION D UNE SALLE COMMUNALE JUIN 2012

MAPA N 2012/2 RÈGLEMENT DE CONSULTATION MARCHÉ PUBLIC MAITRISE D ŒUVRE POUR LA CONSTRUCTION D UNE SALLE COMMUNALE JUIN 2012 MAPA N 2012/2 RÈGLEMENT DE CONSULTATION MARCHÉ PUBLIC MAITRISE D ŒUVRE POUR LA CONSTRUCTION D UNE SALLE COMMUNALE JUIN 2012 Remise des offres avant le Jeudi 26 juillet 2012 à 12 heures Page 1 sur 11 1.

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2015 et 2016 Contexte Pour répondre aux enjeux énergétiques et environnementaux du secteur du bâtiment,

Plus en détail

VENTE PAR SOUMISSION CACHETEE D UN IMMEUBLE COMMUNAL SITUE DANS LE VILLAGE D UCEL LA VILLA SOLEIL CAHIER DES CHARGES

VENTE PAR SOUMISSION CACHETEE D UN IMMEUBLE COMMUNAL SITUE DANS LE VILLAGE D UCEL LA VILLA SOLEIL CAHIER DES CHARGES VENTE PAR SOUMISSION CACHETEE D UN IMMEUBLE COMMUNAL SITUE DANS LE VILLAGE D UCEL LA VILLA SOLEIL CAHIER DES CHARGES Vendeur : La Commune d UCEL, vendeur représentée par son Maire, Marc SOUTEYRAND, ayant

Plus en détail

Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006

Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006 Direction Générale Finances et Gestion Pôle Contrôle de Gestion Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006 S.E.M. NANTES-métropole GESTION EQUIPEMENTS (N.G.E.) - 1) Camping Val du Cens, salons Mauduit,

Plus en détail

Le salon de l habitat

Le salon de l habitat Dossier de presse Le salon de l habitat Vous souhaitez rencontrer des professionnels pour la construction, l aménagement intérieur et extérieur d un bien immobilier? Lors du salon de l habitat du Trait,

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 SEPTEMBRE 2014

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 SEPTEMBRE 2014 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 SEPTEMBRE 2014 POINT LOGEMENT Ivry Confluences 42 avenue Jean Jaurès Construction de 51 logements locatifs sociaux en VEFA par l ESH Logis Transports Garantie communale

Plus en détail

LOI «ALUR» COPROPRIETE. Depuis cette loi, les dispositions relatives aux copropriétés figurent dans la loi de 1965 et dans le CCH.

LOI «ALUR» COPROPRIETE. Depuis cette loi, les dispositions relatives aux copropriétés figurent dans la loi de 1965 et dans le CCH. LOI «ALUR» COPROPRIETE Depuis cette loi, les dispositions relatives aux copropriétés figurent dans la loi de 1965 et dans le CCH. L immatriculation des copropriétés Chaque copropriété devra être immatriculée

Plus en détail

DESCRIPTIF DES PRESTATIONS. de l Association des promoteurs constructeurs genevois

DESCRIPTIF DES PRESTATIONS. de l Association des promoteurs constructeurs genevois DESCRIPTIF DES PRESTATIONS de l Association des promoteurs constructeurs genevois APCG, avril 2012 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE 3 A - PRESTATIONS EN VUE DE L AUTORISATION DE CONSTRUIRE ET OUVERTURE DU

Plus en détail

Séance du Conseil Municipal du 27/06/2013

Séance du Conseil Municipal du 27/06/2013 Direction Générale Développement / Direction du Développement urbain Question n 182 Direction de l'urbanisme REF : DU2013027 Signataire : SM/NL Séance du Conseil Municipal du 27/06/2013 RAPPORTEUR : Jean-Yves

Plus en détail

LE PROJET URBAIN PARTENARIAL (PUP) :

LE PROJET URBAIN PARTENARIAL (PUP) : Paris, le 30 mars 2015 LE PROJET URBAIN PARTENARIAL (PUP) : UN OUTIL DE FINANCEMENT DES EQUIPEMENTS PUBLICS Le projet urbain partenarial -PUP-, outil de financement des équipements publics, créé en 2009,

Plus en détail

RAPPORTN 13.380 CP ACQUISITION D'UN IMMEUBLEA NANTERREPOURLE REGROUPEMENT DESSERVICES DIRECTIONGENERALEDESSERVICES PÔLEJURIDIQUEET FONCIER

RAPPORTN 13.380 CP ACQUISITION D'UN IMMEUBLEA NANTERREPOURLE REGROUPEMENT DESSERVICES DIRECTIONGENERALEDESSERVICES PÔLEJURIDIQUEET FONCIER RAPPORTN 13.380 CP ACQUISITION D'UN IMMEUBLEA NANTERREPOURLE REGROUPEMENT DESSERVICES DIRECTIONGENERALEDESSERVICES PÔLEJURIDIQUEET FONCIER Direction : Immobilier DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE COMMISSION

Plus en détail

Le Président, Bordeaux, le 14 octobre 2010

Le Président, Bordeaux, le 14 octobre 2010 Le Président, Bordeaux, le 14 octobre 2010 Références à rappeler : FP/033003555/ROD II Monsieur le Maire, Par lettre du 20 août 2009, vous avez été informé que la Chambre régionale des comptes d Aquitaine

Plus en détail

LES DIFFERENTES ETAPES DE VOTRE ACHAT

LES DIFFERENTES ETAPES DE VOTRE ACHAT LES DIFFERENTES ETAPES DE VOTRE ACHAT Contrat de Réservation...2 VOTRE DOSSIER DE FINANCEMENT...3 LA SIGNATURE DE L'ACTE DE VENTE...4 DURANT LA CONSTRUCTION....5 Les Appels de Fonds...6 Les Visites du

Plus en détail

AVIS D APPEL A CANDIDATURES

AVIS D APPEL A CANDIDATURES 227045:247385CD CESSION AMIABLE D UN IMMEUBLE DE L'ETAT TOULOUSE (31500) 7 Boulevard Deltour AVIS D APPEL A CANDIDATURES 2 Modalités de présentation des offres SOMMAIRE I OBJET DE L APPEL A CANDIDATURES

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Christophe RIPERT, Directeur immobilier, SOGARIS Cette présentation porte sur des exemples concrets d

Plus en détail

RAPPORT AU CONSEIL GÉNÉRAL

RAPPORT AU CONSEIL GÉNÉRAL Direction de l aménagement et du développement 1ère commission RAPPORT AU CONSEIL GÉNÉRAL Séance du 13 novembre 2014 OBJET : SITE CGR (STAINS/PIERREFITTE) APPROBATION DU COMPTE- RENDU ANNUEL D'ACTIVITÉ

Plus en détail

Cahier des charges. Achat de bornes interactives pour la Maison de l Environnement de Nice

Cahier des charges. Achat de bornes interactives pour la Maison de l Environnement de Nice Cahier des charges Achat de bornes interactives pour la Maison de l Environnement de Nice MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE VILLE DE NICE Direction Environnement Mer et Littoral DATE LIMITE DE REMISE DES OFFRES

Plus en détail

2 - REGLEMENT DE LA CONSULTATION

2 - REGLEMENT DE LA CONSULTATION Ville de SAINT-SULIAC La Ruette Guitton 35 430 SAINT-SULIAC REVISION GENERALE DU P.O.S SOUS FORME DE PLAN LOCAL D'URBANISME 2 - REGLEMENT DE LA CONSULTATION Page 1 sur 7 Maître de l'ouvrage : MAIRIE de

Plus en détail

Déclaration d intention d aliéner ou demande d acquisition d un bien soumis à l un des droits de préemption prévus par le code de l urbanisme

Déclaration d intention d aliéner ou demande d acquisition d un bien soumis à l un des droits de préemption prévus par le code de l urbanisme Ministère chargé de l urbanisme Déclaration d intention d aliéner un bien (1) Demande d acquisition d'un bien (1) Déclaration d intention d aliéner ou demande d acquisition d un bien soumis à l un des

Plus en détail

le PARCOURS de vente www.notaires.paris-idf.fr

le PARCOURS de vente www.notaires.paris-idf.fr IMMOBILIER le PARCOURS de vente L acte de vente www.notaires.paris-idf.fr Le parcours de vente LʼACTE DE VENTE Toute vente immobilière doit être constatée par acte notarié. Après la signature de l avant-contrat

Plus en détail

Commune de Kœnigsmacker

Commune de Kœnigsmacker Commune de Kœnigsmacker PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 29 JANVIER 2015 L an deux mille quinze, le 29 janvier, à dix-neuf heures et trente minutes, les membres du Conseil

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 30 septembre 2013. Ordre du Jour

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 30 septembre 2013. Ordre du Jour M A I R I E DE D I J O N PALAIS DES ETATS DE BOURGOGNE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 30 septembre 2013 Ordre du Jour 1 - Conseil du 24 juin 2013 - Procès-verbal - Approbation I- ECOLOGIE URBAINE A- URBANISME

Plus en détail

OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES ET STATUTAIRES DES ASSOCIATIONS ET FONDATIONS RECONNUES D UTILITE PUBLIQUE

OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES ET STATUTAIRES DES ASSOCIATIONS ET FONDATIONS RECONNUES D UTILITE PUBLIQUE OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES ET STATUTAIRES DES ASSOCIATIONS ET FONDATIONS RECONNUES D UTILITE PUBLIQUE Les associations et fondations reconnues d utilité publique sont soumises à plusieurs obligations de

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Cette codification intègre les modifications apportées au règlement VS-R-2012-107

AVERTISSEMENT. Cette codification intègre les modifications apportées au règlement VS-R-2012-107 CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT VS-R-2012-107 DE LA VILLE DE SAGUENAY AYANT POUR OBJET D ADOPTER UN PROGRAMME DE COMPENSATION EN ZONE DE CONTRAINTES (24103-05-001) AVERTISSEMENT Le présent document

Plus en détail

Séance du Conseil Municipal du 19/09/2013

Séance du Conseil Municipal du 19/09/2013 Direction Générale des Services / Direction des Affaires Juridiques du Domaine et de l'administration Générale Question n 289 Affaires Juridiques et du Domaine REF : DAJDAJD2013017 Signataire : AD Séance

Plus en détail

PARTICIPATION POUR VOIE ET RESEAUX

PARTICIPATION POUR VOIE ET RESEAUX Fiche n 15 Loi URBANISME ET HABITAT PARTICIPATION POUR VOIE ET RESEAUX Situation avant la loi urbanisme et habitat : Depuis la loi S.R.U., le conseil municipal pouvait instituer une participation pour

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS N 33 DU 15 MARS 2010 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 3 A-3-10 INSTRUCTION DU 15 MARS 2010 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE - DROITS D ENREGISTREMENT - DISPOSITIF ISSU DE

Plus en détail

Services. Acte d'engagement. Objet du Marché FOURNITURE DE MATERIEL INFORMATIQUE ET MAINTENANCE DU PARC INFORMATIQUE

Services. Acte d'engagement. Objet du Marché FOURNITURE DE MATERIEL INFORMATIQUE ET MAINTENANCE DU PARC INFORMATIQUE Services Acte d'engagement Objet du Marché FOURNITURE DE MATERIEL INFORMATIQUE ET MAINTENANCE DU PARC INFORMATIQUE LOT 1 : ASSISTANCE ET MAINTENANCE DU PARC INFORMATIQUE Pouvoir adjudicateur : Commune

Plus en détail

Vente immobilière Mode d emploi

Vente immobilière Mode d emploi Vente immobilière Mode d emploi Quels documents dois-je fournir? Dès qu un accord est trouvé avec l acquéreur, je remets au notaire Les documents portant sur ma situation personnelle Si je suis un particulier

Plus en détail

ACQUISITIONS IMMOBILIÈRES EN ESPAGNE: LES ASPECTS JURIDIQUES ET FISCAUX ESSENTIELS. Virginie Molinier Barcelone, le 27 juin 2013

ACQUISITIONS IMMOBILIÈRES EN ESPAGNE: LES ASPECTS JURIDIQUES ET FISCAUX ESSENTIELS. Virginie Molinier Barcelone, le 27 juin 2013 ACQUISITIONS IMMOBILIÈRES EN ESPAGNE: LES ASPECTS JURIDIQUES ET FISCAUX ESSENTIELS Virginie Molinier Barcelone, le 27 juin 2013 OBJECTIF DE L ACQUISITION Développer son patrimoine personnel : acquisition

Plus en détail

Le financement du projet

Le financement du projet Le financement du projet Comment financer mon projet? 14 Votre budget doit faire l objet d une étude approfondie. Pour vous aider à établir votre plan de financement, faites appel à l Association Départementale

Plus en détail

2008/8930 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008

2008/8930 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008 2008/8930 Direction de l'enfance PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008 Commission Education - Petite Enfance du 31 janvier 2008 Objet : Attribution d'une subvention d'investissement

Plus en détail

Réforme de la fiscalité de l aménagement Présentation synthétique

Réforme de la fiscalité de l aménagement Présentation synthétique Réforme de la fiscalité de l aménagement Présentation synthétique 1 Réforme de la fiscalité de l aménagement Article 28 de la loi n 2010-1658 du 29 décembre 2010 de finances rectificative pour 2010 (Loi

Plus en détail

GUIDE DU CO- PROPRIéTAIRE

GUIDE DU CO- PROPRIéTAIRE GUIDE DU CO- PROPRIéTAIRE Avril 2013 Sommaire SYNDIC DE COPROPRIÉTÉ 6 FONCTIONNEMENT ET VIE DE LA COPROPRIÉTÉ Quel est son rôle? Comment est rémunéré votre syndic? Les différents acteurs Assemblée Générale

Plus en détail

Ville de VANNES. DSP du Casino. Rapport de présentation (article L.1411-4 du CGCT)

Ville de VANNES. DSP du Casino. Rapport de présentation (article L.1411-4 du CGCT) Ville de VANNES DSP du Casino Rapport de présentation (article L.1411-4 du CGCT) La Ville de Vannes a été classée «station de tourisme» par décret en date du 8 juin 2006. En application de l article 1

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS NOUVELLES OBSERVATIONS EN DEMANDE N 2

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS NOUVELLES OBSERVATIONS EN DEMANDE N 2 Loïc POUPOT Avocat TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS NOUVELLES OBSERVATIONS EN DEMANDE N 2 POUR : - L association «SAUVONS LE GRAND ECRAN», - Madame Marie-Brigitte ANDREI, - Monsieur Patrick PAWELSKI Ayant

Plus en détail

Newsletter Copropriété L information juridique des syndics de copropriété

Newsletter Copropriété L information juridique des syndics de copropriété Newsletter Copropriété L information juridique des syndics de copropriété Juin 2014 N 18 Edito Numéro spécial loi ALUR La loi n 2014-366 pour l accès au logement et un urbanisme rénové, dite Loi ALUR,

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Direction des Services Techniques Service des marchés publics 83316 GRIMAUD Tél: 0494556913 ASSISTANCE JURIDIQUE EN URBANISME, FONCIER, DROIT DE LA

Plus en détail

Délibération N CR 59-15

Délibération N CR 59-15 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 1 CR 59-15 Délibération N CR 59-15 DU 19 juin 2015 Partenariats avec la FNARS Ile-de-France, la Fondation Abbé Pierre, la Fédération nationale Solidarités femmes (FNSF),

Plus en détail

Additif au règlement. Phase 2 - Offre Initiale. Appel à Projets Urbains Innovants. reinventer.paris

Additif au règlement. Phase 2 - Offre Initiale. Appel à Projets Urbains Innovants. reinventer.paris Additif au règlement Phase 2 - Offre Initiale Appel à Projets Urbains Innovants reinventer.paris 1 L objet de l appel à Projet... 3 2 L accès à l information... 3 3 Le calendrier de remise de l Offre Initiale...

Plus en détail

VILLE DE BAYONNE RESTAURATION DES IMMEUBLES EN CENTRE ANCIEN Secteur Sauvegardé, Zone patrimoniale de St Esprit

VILLE DE BAYONNE RESTAURATION DES IMMEUBLES EN CENTRE ANCIEN Secteur Sauvegardé, Zone patrimoniale de St Esprit VILLE DE BAYONNE RESTAURATION DES IMMEUBLES EN CENTRE ANCIEN Secteur Sauvegardé, Zone patrimoniale de St Esprit REGLEMENT D ATTRIBUTION DE SUBVENTIONS COMMUNALES Afin de préserver et mettre en valeur le

Plus en détail

Les marchés publics à procédure. adaptée

Les marchés publics à procédure. adaptée Les marchés publics à procédure adaptée 1 I. Introduction 2 Les MAPA Définition d un marché public : article 1er du code des marchés publics (CMP) Identification des pouvoirs adjudicateurs, dont «les collectivités

Plus en détail

COMMUNE D'HAULCHIN. 4, place de la mairie 59121 HAULCHIN OBJET DE LA CONSULTATION. organisation du système d'information et informatique de gestion

COMMUNE D'HAULCHIN. 4, place de la mairie 59121 HAULCHIN OBJET DE LA CONSULTATION. organisation du système d'information et informatique de gestion COMMUNE D'HAULCHIN 4, place de la mairie 59121 HAULCHIN OBJET DE LA CONSULTATION Marché d'assistance à Maître d'ouvrage organisation du système d'information et informatique de gestion Procédure adaptée

Plus en détail

FICHE RECAPITULATIVE SUR LE DISPOSITIF DU PASS-FONCIER,

FICHE RECAPITULATIVE SUR LE DISPOSITIF DU PASS-FONCIER, FICHE RECAPITULATIVE SUR LE DISPOSITIF DU PASS-FONCIER, SON EVOLUTION ET DE LA «MAISON POUR 15 EUROS PAR JOUR» Synthèse Le Pass-foncier est un dispositif social d accompagnement des politiques locales

Plus en détail

... Adresse à laquelle les offres ou demandes de participation doivent être envoyées : point(s) de contact susmentionné(s).

... Adresse à laquelle les offres ou demandes de participation doivent être envoyées : point(s) de contact susmentionné(s). ... Référence du BOAMP : 11-209995 - Annonce publiée le 28 septembre 2011 - BOAMP n 188B, Annonce n 233 Services AVIS DE MARCHE SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR I.1) Nom, adresses et point(s) de contact

Plus en détail

Ville de VANNES. Délégation de service public du Casino. Projet de Bail Emphytéotique Administratif (BEA)

Ville de VANNES. Délégation de service public du Casino. Projet de Bail Emphytéotique Administratif (BEA) Ville de VANNES Délégation de service public du Casino Projet de Bail Emphytéotique Administratif (BEA) Entre : - La Ville de Vannes, représentée par M. Le Maire, dûment autorisé par délibération du Conseil

Plus en détail

Eco Quartier «Le grand Coudoux»

Eco Quartier «Le grand Coudoux» Eco Quartier «Le grand Coudoux» L ATELIER Formation au «MONTAGE FINANCIER DES ECO QUARTIERS» Lundi 6 Mai 2013 à Marseille Intervenants : Guy BARRET, Maire de COUDOUX, Xavier BRU, EPF PACA Projet d aménagement

Plus en détail

CONVENTION. Entre. Visa Gaz réseau Distribution France LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE. Pour la desserte en gaz naturel «GRAND STADE»

CONVENTION. Entre. Visa Gaz réseau Distribution France LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE. Pour la desserte en gaz naturel «GRAND STADE» Agence Développement Entreprises Manche Mer du Nord Adresse : Tour Lilleurope 5 ème étage - 11 Parvis de Rotterdam - 59 777 EURALILLE Interlocuteur : Xavier CORDIER Téléphone : 03 28 04 99 45 ou 06 26

Plus en détail

Objet du marché : Audit et Conseil à la mise en place d un marché de services d assurances.

Objet du marché : Audit et Conseil à la mise en place d un marché de services d assurances. LETTRE DE CONSULTATION ETABLIE DANS LE CADRE D UNE PROCEDURE ADAPTEE (art 28CMP) UNIVERSITE DE NIMES- Rue du Docteur Georges SALAN 30 021 NIMES Cedex 1 Destinataire : Objet du marché : Audit et Conseil

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTREVEL EN BRESSE Place de la Résistance BP 69 01340 MONTREVEL EN BRESSE Tél: 04 74 25 68 98 Fax : 04 74 30 85 42

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTREVEL EN BRESSE Place de la Résistance BP 69 01340 MONTREVEL EN BRESSE Tél: 04 74 25 68 98 Fax : 04 74 30 85 42 COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTREVEL EN BRESSE Place de la Résistance BP 69 01340 MONTREVEL EN BRESSE Tél: 04 74 25 68 98 Fax : 04 74 30 85 42 REGLEMENT INTERIEUR DES PROCEDURES ADAPTEES Article 28 du Code

Plus en détail

Les deux Épic, SNCF et RFF, possèdent un patrimoine foncier important. Ils

Les deux Épic, SNCF et RFF, possèdent un patrimoine foncier important. Ils Mobilisation et valorisation du foncier public Fiche n 5 Sept. 2013 Modalités de cession du foncier ferroviaire Laurent Mignaux/METL-MEDDE Les deux Épic, SNCF et RFF, possèdent un patrimoine foncier important.

Plus en détail

Cahier des Clauses Particulières (CCP)

Cahier des Clauses Particulières (CCP) Cahier des Clauses Particulières (CCP) MISSION DE CONSEIL, D'ASSISTANCE JURIDIQUE PERMANENTE ET DE REPRESENTATION EN JUSTICE DANS LE DOMAINE DU DROIT PUBLIC _ Marché n 11 050 FCS MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES

Plus en détail

Devenir propriétaire de son logement

Devenir propriétaire de son logement GUIDE PRATIQUE DES NOUVELLES MESURES Devenir propriétaire de son logement Photos Patrick Modé www.logement.gouv.fr www.cohesionsociale.gouv.fr www.anah.fr Accession à la propriété. Les règles ont changé.

Plus en détail