Ville de VANNES. Délégation de service public du Casino. Projet de Bail Emphytéotique Administratif (BEA)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ville de VANNES. Délégation de service public du Casino. Projet de Bail Emphytéotique Administratif (BEA)"

Transcription

1 Ville de VANNES Délégation de service public du Casino Projet de Bail Emphytéotique Administratif (BEA)

2 Entre : - La Ville de Vannes, représentée par M. Le Maire, dûment autorisé par délibération du Conseil municipal, en date du 14 décembre 2012, transmise au contrôle de légalité, le.., ci-après, dénommée la Ville, d'une part, Et : - La Société CADIVANNES, au capital de , inscrite au Registre du commerce et des sociétés de sous le numéro., dont le siège social sera situé rue Caradec VANNES, et représentée par M. Hugo CORBILLE, dûment habilité à cette fin, ci-après, dénommée la Société, d'autre part

3 SOMMAIRE EXPOSE PREALABLE... 5 CHAPITRE I CLAUSES GENERALES... 6 Article I.1 Objet... 6 Article I.2 Documents contractuels Terminologie... 6 Article I.3 Désignation du terrain d emprise... 7 Article I.4 Mise à disposition du terrain... 7 Article I.5 Responsabilités de la Société... 8 Article I.6 Force majeure... 8 Article I.7 Assurances... 8 Article I.8 Prise d'effet Durée... 9 Article I.9 Cession du Contrat - Cession des droits réels Article I.10 Capital de la Société Article I.11 Contrats conclus avec des tiers CHAPITRE II ETUDES ET TRAVAUX...12 Article II.1 Caractéristiques générales du Casino Article II.2 Calendrier d exécution Article II.3 Etablissement et approbation des études Article II.4 Autorisations administratives Article II.5 Mesures préventives Article II.6 Exécution des travaux Article II.7 Réception - Constat d achèvement des travaux Article II.8 Ouverture du Casino Article II.9 Modifications et ouvrages supplémentaires Article II.10 Travaux réalisés par la Ville - Signalétique CHAPITRE III REGIME DES BIENS...19 Article III.1 Composition des biens Article III.2 Inventaire des biens Article III.3 Droits réels sur les ouvrages et équipements Article III.4 Maintenance du Casino Article III.5 Renouvellement des biens du Casino Article III.6 Mises aux normes du Casino CHAPITRE IV CLAUSES FINANCIERES...22 Article IV.1 Redevance de mise à disposition Article IV.2 Montant des investissements Article IV.3 Financement des investissements Article IV.4 Garantie de parfait achèvement des travaux Article IV.5 Rémunération de la Société Article IV.6 Impôts et taxes Article IV.7 Réexamen des conditions financières CHAPITRE V CONTROLE - SANCTIONS...25 Article V.1. Rapports d'avancement des études et travaux Article V.2. Bilan de réalisation Article V.3. Rapport annuel Article V.4. Contrôle des études et travaux Article V.5. Pénalités

4 Article V.6. Exécution d office Article V.7. Mesures d urgence Article V.8. Résiliation pour faute CHAPITRE VI FIN DU CONTRAT...30 Article VI.1. Cas de fin du B.E.A Article VI.2. Résiliation pour motif d intérêt général Article VI.3. Résiliation pour force majeure Article VI.4. Résiliation juridictionnelle Article VI.5. Résiliation de plein droit Article VI.6. Sort des biens en fin de B.E.A Article VI.7. Continuité du service public CHAPITRE VII CLAUSES DIVERSES...35 Article VII.1. Election de domicile Article VII.2. Notifications Article VII.3. Droits de propriété Article VII.4. Règlement des litiges Article VII.5. Documents annexes

5 EXPOSE PREALABLE En tant que station classée «de tourisme et balnéaire» par décret en date du 8 juin 2006, la Ville de Vannes peut, en application de l article 1 de la loi du 15 juin 1907 sur les casinos, accueillir un établissement de jeux sur son territoire. Par délibération, en date du 10 février 2012, le Conseil municipal de la Ville de VANNES s est prononcé en faveur de l existence d un établissement de jeux dans la commune. Par délibération en date du 10 février 2012, prise après avis de la Commission consultative des services publics locaux en date du 20 janvier 2012, et avis du Comité technique paritaire en date du 20 Janvier 2012, le Conseil municipal de Vannes s est prononcé en faveur de la réalisation d un Casino et sur le principe d une délégation de service public pour l exploitation de ce dernier. Ce Casino doit contribuer au développement économique, touristique et culturel de la Ville de Vannes. Le montage contractuel retenu est celui d un Bail Emphytéotique Administratif (B.E.A) accompagné d un Cahier des charges, non détachable, pour l exploitation dudit Casino, sur le fondement des dispositions de l article du Code général de la propriété des personnes publiques et des articles L à L du Code général des collectivités territoriales. Ce montage contractuel a fait l objet, sur le plan communautaire, de la procédure de passation des concessions de travaux publics conformément à la directive n 2004/18/CE du Parlement européen et du Conseil du 31 mars 2004 relative à la coordination des procédures de passation des marchés publics de travaux, de fournitures et de services, et, sur le plan national, de la procédure de passation des délégations de service public (arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos et articles L et suivants du Code général des collectivités territoriales). A l'issue de cette procédure, c'est la Société CADIVANNES qui a été retenue. CECI EXPOSE, IL A ETE ARRETE ET CONVENU CE QUI SUIT - 5 -

6 CHAPITRE I CLAUSES GENERALES Article I.1 Objet I La Ville confie à la Société, qui l accepte, dans le cadre du Contrat constitué par le présent B.E.A et le Cahier des charges pour l exploitation du Casino, les missions suivantes : - conception, financement et construction du Casino, y compris les aménagements de ses abords immédiats, jusqu aux limites du terrain d emprise, - maintenance et renouvellement de tous les équipements et matériels du Casino, - exploitation du Casino. I Dans le cadre du présent B.E.A, la Ville confie à la Société, emphytéote, les missions de conception, de financement et de construction du Casino, ainsi que de maintenance et de renouvellement des biens de ce dernier. Article I.2 Documents contractuels Terminologie I Les documents contractuels comprennent : - le Bail Emphytéotique Administratif (B.E.A.) et ses annexes, - le Cahier des charges pour l exploitation du Casino, non détachable du B.E.A, et ses annexes. Le présent B.E.A. est conclu, sur le fondement de l article L du Code général des collectivités territoriales, en vue de l accomplissement de la mission de service public d exploitation du Casino. Les annexes ont valeur contractuelle, sauf indication contraire. Les annexes précisent et complètent le B.E.A., et s'entendent conformément à celui-ci. Le B.E.A. et ses annexes sont interprétés au regard des règles générales applicables aux contrats administratifs. I Les termes utilisés ont contractuellement le sens suivant : Ville : Désigne la Ville de Vannes Contrat : Désigne le B.E.A. et le Cahier des charges pour l exploitation du Casino - 6 -

7 Casino : Désigne l ensemble des constructions, aménagements installations, équipements et matériels du Casino, y compris ses abords immédiats, jusqu aux limites du terrain d emprise Casino provisoire Désigne le Casino aménagé dans le bâtiment «L Ephémère» situé sur le terrain mis à disposition, exploité à titre provisoire, et prenant fin à l ouverture du Casino Parties : Désigne la Ville et la Société, Parties au présent Contrat Société : Désigne la Société titulaire du Contrat. Cette Société est emphytéote dans le cadre du B.E.A. et exploitante dans le cadre du Cahier des charges pour l exploitation du Casino. Article I.3 Désignation du terrain d emprise La Ville donne à bail le terrain d'emprise du Casino, situé sur le territoire de la Ville de Vannes, à l angle des rues Caradec et Gahinet, dans une zone UBC. Ce terrain a une surface d environ m². Le plan de situation du terrain est joint en annexe n 1 au présent B.E.A. Article I.4 Mise à disposition du terrain I Le terrain d'emprise du Casino est mis à la disposition de la Société en vue de la réalisation du Casino et de son exploitation ultérieure. La mise à disposition du terrain intervient dans un délai de huit jours à compter de la date de prise d'effet du Contrat. Elle fait l'objet d'un procès-verbal établi contradictoirement entre les Parties, comportant un état des lieux (terrain, bâtiments et contraintes identifiées), qui sera annexé au présent BEA. I Le terrain ainsi que les constructions sont remis libres de toute entrave ou de toute occupation par la Ville à la Société, sous réserve de la servitude de canalisation très haut débit au profit de Vannes Agglomération, identifiée sur le plan de situation joint en annexe 1. La Société fera son affaire personnelle et sans recours contre la Ville de toute servitude, quelle qu en soit la nature, dès lors qu elle a été portée à sa connaissance avant la signature du B.E.A. La Société profitera des éventuelles servitudes actives. A cet égard, la Ville déclare, qu à sa connaissance, le terrain objet du présent B.E.A. n est grevé d aucune autre servitude que celle mentionnée ci-dessus et celles pouvant résulter de la situation naturelle des lieux, des documents d urbanisme ou de la loi

8 I.4.3. La Ville déclare avoir remis gratuitement à la Société tous les documents en sa possession, utiles à la connaissance du sol et du sous-sol du terrain d assiette du projet, à savoir l étude géotechnique G11 et des diagnostics techniques. Ces documents sont joints en annexe 2. La Société effectue tous sondages ou études complémentaires qu elle jugera utiles. A compter de la date du procès-verbal de mise à disposition du terrain, la Société sera redevable de tous les impôts, taxes et redevances de toute nature afférents à ces terrains. Article I.5 Responsabilités de la Société Sauf cas de force majeure, la Société est entièrement responsable de l'exécution du présent B.E.A., dans les conditions définies par celui-ci, tant à l'égard de la Ville que des tiers. Elle répond de tous les dommages résultant de l'exécution des travaux, des prestations de maintenance et des renouvellements. Elle garantit la Ville de toutes condamnations éventuelles prononcées à l'encontre de cette dernière ou sommes mises à sa charge, pour des dommages trouvant leur origine dans l'exécution, l'inexécution ou la mauvaise exécution des missions qui lui sont confiées. Article I.6 Force majeure Au sens du présent Contrat, désigne toute circonstance ou fait extérieur et indépendant de leur volonté, imprévisible ou inévitable, irrésistible ou qui ne peut être empêché par les Parties malgré tous leurs efforts et diligences raisonnablement possibles. Article I.7 Assurances I.7.1. La Société contracte, auprès de compagnies notoirement solvables, les assurances nécessaires pour couvrir l'intégralité de ses responsabilités. Les compagnies d'assurances auront communication des termes spécifiques du présent B.E.A, afin de rédiger en conséquence leurs polices. I Les conditions générales des assurances sont les suivantes : - 8 -

9 1) La Société doit prendre les dispositions nécessaires pour que soient assurés tous les intervenants dans la limite de leurs interventions: - la Ville, ses représentants et ses consultants, - les constructeurs, leurs sous-traitants et fournisseurs, - les architectes, les bureaux d'études, les bureaux de contrôle technique, la mission SPS, les ingénieurs-conseils, et le personnel de la Société. 2) Les polices doivent assurer les risques liés à la construction des ouvrages et équipements du Casino, en incluant les dommages à l'existant (Dommage-ouvrage, article L242-1 du Code des assurances). 3) L'assurance de la Société, au titre de sa responsabilité civile, couvre les responsabilités encourues du fait de l'exécution de ses missions. 4) Les compagnies d'assurances doivent informer la Ville, en cas de défaut de paiement des primes par la Société, dans un délai minimum d'un mois, avant de prononcer toute résiliation du contrat d'assurance. 5) En cas de sinistre, l'indemnité versée par les compagnies est intégralement affectée à la remise en état des ouvrages, des installations, des équipements et des matériels, sauf décision contraire de la Ville. I La Société communique à la Ville les attestations des polices d assurances souscrites selon ses responsabilités, dans le délai d'un mois à compter de l'entrée en vigueur du présent Contrat, puis dans le délai d un mois à compter de la souscription, et les justificatifs de paiement régulier des primes dans le Rapport annuel, tel que figurant à l article IV.1 du Cahier des charges. Les attestations d assurances comportent notamment les risques garantis, les exclusions, et le montant des garanties ou des franchises. Article I.8 Prise d'effet Durée I Le Contrat prend effet à la date de sa notification par la Ville à la Société, après sa transmission au contrôle de légalité. I.8.2. La durée du Contrat, constitué par le présent B.E.A et le Cahier des charges pour l exploitation du Casino, est de vingt (20) ans. Cette durée se décompose de la façon suivante : í Remise de l APD, quatre (4) mois à compter de la date de notification du Contrat, í Commencement des travaux, quatre (4) mois à compter de la date d obtention de l autorisation de jeux, - 9 -

10 í Ouverture du Casino vingt-quatre mois (24) à compter de la date d obtention de l autorisation de de jeux et, en tout état de cause, dans un délai de trente-six (36) mois à compter de la date de notification du Contrat. Les délais susmentionnés peuvent faire l objet de causes légitimes de prolongation ou de causes exonératoires de responsabilité, telles que prévues à l article II.2 ci-après. Article I.9 Cession du Contrat - Cession des droits réels I Toute cession, totale ou partielle, du Contrat, ne peut intervenir qu'avec l'accord préalable et exprès de la Ville, ayant fait l'objet d'une décision de son assemblée délibérante. La cession entraîne la substitution du nouveau titulaire dans les droits et obligations résultant du Contrat. I La Société conclut des contrats pour la réalisation de ses missions, notamment pour l'exécution des travaux et de la maintenance lui incombant, et un ou des contrats de financement. Ces contrats ne constituent pas une cession, même partielle du Contrat, la Société demeurant responsable de l'exécution de ses missions, en particulier à l'égard de la Ville. La Société s'engage à rendre opposable à ses cocontractants le présent Contrat. I Les droits réels résultant du B.E.A. ne peuvent être cédés, notamment en vue du financement par crédit-bail ou location financière, qu'avec l'agrément, exprès et préalable, de la Ville, ayant fait l'objet d'une décision de son assemblée délibérante conformément aux dispositions de l'article L du Code général des collectivités territoriales. Article I.10 Capital de la Société I La composition du capital de la Société, à la date de prise d effet du contrat, est précisée en annexe 3 du présent B.E.A. I En cas de modification significative du capital de la Société (30% ou plus), ou en cas de changement de majorité, la Société devra en informer préalablement la Ville. I Ces modifications devront, en outre, être portées à la connaissance du Ministre de l Intérieur (Directeur des Libertés publiques), lorsque le respect des dispositions légales l exige

11 Article I.11 Contrats conclus avec des tiers La Société peut librement faire appel, sous sa responsabilité, à des prestataires extérieurs pour l exécution des missions qui lui ont été confiées dans le cadre du présent B.E.A. Elle demeure entièrement responsable vis-à-vis de la Ville et vis-à-vis des tiers, de ces derniers. Les contrats conclus par la Société pour l'exécution des prestations qui lui sont confiées au titre du présent B.E.A. ne relèvent pas de la loi n du 31 décembre 1975 relative à la sous-traitance. Cependant, la Société veille au respect par ses cocontractants de leurs obligations au titre de ladite loi à l'égard de leurs sous-traitants. La Société s engage à rendre opposables aux tiers cocontractants les dispositions du présent B.E.A et de ses annexes en ce qui les concerne. La Société joint la liste des principaux contrats conclus avec les tiers au Rapport annuel prévu à l article IV.1. du Cahier des charges

12 CHAPITRE II ETUDES ET TRAVAUX Article II.1 Caractéristiques générales du Casino II La Société s'engage à concevoir, financer et construire le Casino, selon le descriptif général joint en annexe 4 et à effectuer, au préalable, les démolitions nécessaires. Les ouvrages doivent intégrer des exigences du développement durable. II.1.2. Le Casino comprend : - Le bâtiment du Casino, d'une emprise au sol d environ 2100 m² dont : i. Une salle des machines à sous, d une surface d environ 400 m², ii. Une salle de jeux traditionnels (tables) d une surface d environ 75 m², iii. Une salle de spectacles d une surface d environ 525 m², iv. Un restaurant d une surface d environ 690 m², v. Des bureaux d une surface d environ 200 m² - Les places de stationnement d une surface totale d environ 6000 m², - Les abords immédiats du Casino, jusqu aux limites de la parcelle, d une surface d environ 300 m². II.1.3. Les caractéristiques générales du Casino seront complétées et précisées dans les études de projet définitif, établi par la Société, qui seront jointes au présent B.E.A. II.1.4 En outre, la Société est autorisée à réaliser et exploiter un Casino provisoire. A cette fin, elle aménagera le bâtiment dénommé «L Ephémère», situé sur le terrain objet du présent B.E.A. Les modalités de l aménagement du bâtiment et de l exploitation sont prévues en annexe 5 jointe au présent B.E.A. Sauf dérogations expresses de l annexe 5, les clauses du Contrat relatives à l exploitation sont applicables au Casino provisoire. L exploitation du Casino provisoire prendra fin de plein droit à compter de l ouverture du Casino, conformément aux stipulations du présent B.E.A. La Société fera son affaire, à sa charge, de la démolition du bâtiment du Casino provisoire, de la remise en état du terrain d assiette et de son aménagement au titre des abords du Casino

13 II Pour la réalisation du projet, la Société portera une attention particulière à la mise en œuvre d un volet insertion en lien étroit avec la Ville et l ensemble des acteurs locaux de l insertion. Article II.2 Calendrier d exécution II Le calendrier d exécution des études et travaux, incluant les délais d approbation du projet et les autorisations administratives nécessaires à la réalisation et à l exploitation du Casino est joint en annexe 6 au présent BEA. Il comporte les dates-clés de réalisation de l ensemble du projet, ainsi que les dates de remise des études, des dossiers d autorisations administratives, du calendrier d exécution et du plan de financement. II.2.2. Tout retard dû au fait de la Société, hors les cas de force majeure ou de causes légitimes de prolongation ou exonératoires de responsabilité, peut entraîner l'application de pénalités dans les conditions fixées à l'article V.5 ci-après. II.2.3. Sont notamment considérés comme des cas de force majeure, ou des causes légitimes de prolongation de délai ou des causes exonératoires de responsabilité, les événements suivants : les journées d intempéries dépassant celles habituellement incluses dans les chantiers, selon les relevés de la station météo de Vannes, telles que prévues à l annexe 7 jointe au présent B.E.A ; les journées de grève générale ou particulière propre au secteur du bâtiment, à l une de ses industries annexes ou l un de ses fournisseurs, ou des transports retardant l approvisionnement du chantier ; les délais excessifs pris par la Ville pour diligenter des procédures ou accorder des autorisations relevant de sa compétence et ayant un impact sur les délais d exécution du projet de Casino ; les délais réglementaires ou administratifs non respectés, ainsi que les injonctions administratives ou judiciaires ayant pour effet de suspendre ou d arrêter la totalité des travaux ; les travaux modificatifs ou supplémentaires acceptés par la Ville ou devenus nécessaires par toute disposition législative, réglementaire ou conventionnelle, ayant une incidence sur les délais d exécution ; la survenance de risques liés à l état du sol ou du sous-sol du terrain d assiette du projet ;

14 le respect par la Société d obligations légales liées à des découvertes archéologiques ; toutes causes entièrement imputables à la Ville ; les mesures prises par les Parties en cas de non obtention des autorisations administratives ou de recours contre celles-ci, telles que prévues à l article II.4 ciaprès. La charge de la preuve de l existence et de l effet de ses circonstances exonératoires incombe à la Partie qui s en prévaut. En cas de survenance d une cause exonératoire, les Parties s engagent, chacune pour ce qui la concerne, à déployer tous les efforts nécessaires pour en minimiser les conséquences ou pour restaurer, dans les plus brefs délais, les conditions normales d exécution des engagements contractuels. En cas de survenance d un cas de force majeure ou de cause exonératoire de responsabilité, la date d ouverture du Casino sera différée pour une période égale à celle pendant laquelle l événement considéré et ses conséquences ont fait obstacle à la réalisation du projet. En outre, les Parties se concerteront sur la prise en compte de l événement dans le cadre du réexamen des conditions financières prévu à l article IV.7 du présent B.E.A. II.2.4. Le calendrier général des études et des travaux peut être modifié selon accord entre les Parties pour tenir compte d'événements extérieurs aux Parties ou imputables à la Ville, et de nature à entraîner des retards ou des surcoûts significatifs dans la réalisation du Casino. Article II.3 Etablissement et approbation des études II.3.1. La Société établit, sous sa responsabilité, les études de projet définitif du Casino. Elle les soumet, pour approbation, à la Ville, par décision du Maire. Cette approbation ne porte que sur les principes et axes directeurs du projet architectural. A défaut de réponse dans un délai d un (1) mois, l accord de la Ville est réputé acquis. II.3.2. La Société soumet également, pour approbation, à la Ville, le calendrier d exécution définitif, comportant les dates clés de réalisation du projet et la date d ouverture du Casino. Celui-ci sera joint ultérieurement en annexe au présent B.E.A., dès son approbation

15 Les Parties se concerteront en cas d aléa extérieur, non prévisible à la signature du Contrat et imposant une modification sensible du projet architectural, le délai de concertation et l aléa ne pouvant donner lieu à l application de pénalités. II.3.3. Les études d'exécution sont établies conformément au projet définitif, sous la responsabilité de la Société. Elles sont communiquées, pour information, à la Ville. Article II.4 Autorisations administratives II.4.1. La Société fait son affaire de l'obtention des autorisations nécessaires à la réalisation du Casino, notamment au titre de la législation de l'urbanisme. Pour l'établissement des dossiers de demande d'autorisations administratives, la Société fait appel aux hommes de l'art ou à des experts, à ses frais. II.4.2. La responsabilité de la Société ne peut être recherchée si celle-ci rapporte la preuve du dépôt des dossiers dans les délais fixés contractuellement et du contenu suffisant et conforme de ces dossiers au regard des textes applicables et de la jurisprudence administrative. En cas de difficultés d'obtention des autorisations administratives non imputables à la Société, les Parties se concertent pour en examiner les conséquences, et permettre, le cas échéant, à la Société de poursuivre l'exécution du B.E.A. II.4.3. En cas de recours contentieux, sauf accord de la Ville, la Société, si elle en a le droit, doit poursuivre l'exécution du B.E.A., dans les conditions prévues ci-dessous. En cas de recours contentieux dirigé contre : í le Contrat ou les actes détachables, notamment la délibération autorisant sa signature, í les permis de démolir et permis de construire, í l autorisation de jeux du Casino provisoire ou du Casino, les Parties se concertent, dans les meilleurs délais, afin de déterminer les conséquences juridiques opérationnelles et financières sur l exécution du présent B.E.A. En principe, sauf accord contraire, les Parties conviennent de la poursuite de leurs relations contractuelles pendant une période de six (6) mois à compter de l événement considéré. Ce délai est pris en compte dans les causes de prolongation visées à l article II.2 ci-dessus

16 A l issue du délai de six (6) mois, les Parties font le point sur la situation et des mesures sont prises soit d un commun accord, soit par la Ville, sur la poursuite des relations contractuelles ou sur la résiliation du Contrat. Article II.5 Mesures préventives La Société réalise, à ses frais, toutes les procédures administratives, préalablement à la réalisation du Casino, s agissant notamment des éventuels sondages géotechniques à réaliser et de l archéologie préventive. Article II.6 Exécution des travaux II.6.1. La Société, es-qualités maître d'ouvrage, exécute les travaux et prestations nécessaires à la réalisation du Casino, tel qu'il aura été défini dans le projet définitif. Elle exécute les travaux à ses risques et périls, dans les conditions définies par le présent B.E.A., sauf aléas imprévisibles et exceptionnels ou sujétions imprévues, au sens de la jurisprudence administrative en matière de travaux publics, conformément au projet et aux études d'exécution, elles-mêmes conformes au projet définitif. Toutefois, la Société ne supportera les risques liés à l état du sol et sous-sol (risque géotechnique, archéologique, hydraulique, pollution, ouvrages enterrés ) que dans la limite d un plafond global de /TTC. II.6.2. En cas de survenance d un des risques susvisés, impliquant la réalisation de prestations et de travaux supplémentaires ou modifiant sensiblement l économie générale du projet de Casino, la Société notifie sans délai à la Ville l ensemble des éléments y afférents, ainsi que le surcoût généré et les conséquences opérationnelles, notamment sur les délais d exécution des travaux. Les Parties disposent d un délai de trois mois pour déterminer, par avenant si nécessaire, les modifications à apporter au présent B.E.A. et, le cas échéant, au Cahier des charges d exploitation du Casino, notamment s agissant des termes financiers. En l absence d accord entre les Parties, le Contrat peut être résilié. Dans ce cas, la Société est indemnisée par la Ville du coût, dûment justifié, des études et travaux réalisés. II.6.3. La Société exécute les travaux conformément à la réglementation applicable, d'origine communautaire, nationale ou locale, dans le respect des règles de l'art et des usages professionnels, connus à la date de prise d'effet du présent B.E.A., avec, le cas

17 échéant, les adaptations rendues nécessaires par les caractéristiques spécifiques des ouvrages, installations, équipements et matériels constituant le Casino. II.6.4. La Société s'assure du respect, par les constructeurs et leurs sous-traitants, des dispositions législatives et réglementaires relatives au travail, à la sécurité et à l'hygiène, et des mesures destinées à favoriser l'insertion sociale. La Société met en place un coordonnateur au titre de la mission SPS (Sécurité, Protection de la Santé), conformément aux dispositions du Code du travail. Article II.7 Réception - Constat d achèvement des travaux II.7.1. La Société procède avec la maîtrise d œuvre et les entreprises intervenantes à la réception des ouvrages du Casino. S'il subsiste des réserves mineures, celles-ci doivent être levées dans le délai fixé par le procès-verbal de réception. La Ville est informée, en temps utile, de la date des opérations de réception, afin que ses représentants puissent être présents. Le procès-verbal de réception est transmis à la Ville, qui peut formuler des observations à la Société, dans un délai de quinze (15) jours. Ces observations sont limitées aux inexécutions ou non conformités substantielles, de nature à rendre le Casino impropre à sa destination. La Société doit indiquer les mesures qu'elle prendra pour tenir compte de ces observations et leur calendrier de réalisation. II.7.2 Après la réception du Casino et dès que possible, il est procédé, contradictoirement entre la Ville et la Société, au constat d achèvement des travaux du Casino. Le procès-verbal de constat d achèvement des travaux est établi contradictoirement entre les Parties et sera joint au présent B.E.A. II La Société remet à la Ville une copie du dossier des ouvrages exécutés (DOE) et du dossier d intervention ultérieure sur ouvrage (DIUO) ainsi que les rapports de contrôle technique, dans un délai de trois (3) mois à compter de la date d ouverture du Casino. Article II.8 Ouverture du Casino L ouverture du Casino intervient à la date fixée par le calendrier général d'exécution des études et travaux, après le constat d achèvement des travaux par la Ville, même prononcé

18 avec des réserves mineures. La Ville ne peut s opposer à l ouverture du Casino, le cas échéant partielle, sauf si l ouvrage comporte des inexécutions ou non conformités aux réglementations applicables le rendant impropre à sa destination. L ouverture du Casino, le cas échéant partielle, donne lieu à l'établissement d'un procèsverbal, établi contradictoirement entre les Parties. Il est joint ultérieurement en annexe au présent B.E.A. et met fin au délai global d exécution, éventuellement prolongé, en application de l article II.2.3. Le non-respect de la date d ouverture du Casino peut être sanctionné par l application des pénalités définies à l article V.5 ci-après, sauf causes exonératoires. Article II.9 Modifications et ouvrages supplémentaires Des modifications et ouvrages supplémentaires peuvent être réalisés, soit pendant la construction du Casino, soit après son ouverture, à l'initiative de la Ville ou de la Société, avec l'accord de l'autre Partie. Un avenant au présent B.E.A. détermine les modalités de réalisation, de financement, de maintenance et renouvellement, des modifications et ouvrages supplémentaires. Pour les travaux et/ou ouvrages dont la durée d amortissement serait postérieure au terme du présent B.E.A., la valeur non amortie des investissements réalisés sera due par la Ville à la Société, s agissant des biens de retour. Article II.10 Travaux réalisés par la Ville - Signalétique II Sans préjudice de l exécution d office de travaux d entretien, la Ville peut réaliser des travaux de voirie ou d aménagement aux abords du terrain d emprise du Casino. Elle informe la Société préalablement à la réalisation de ces travaux. II La Ville s engage à mettre en œuvre une signalétique du Casino. Les Parties conviendront du nombre de panneaux et de leur emplacement avant l ouverture du Casino

19 CHAPITRE III REGIME DES BIENS Article III.1 Composition des biens Les biens du Contrat comprennent : - le terrain d emprise du Casino mis à disposition de la Société par la Ville, - les biens, immobiliers et mobiliers, affectés à l exploitation du Casino, réalisés ou acquis par la Société, pour l exploitation de ce dernier. Article III.2 Inventaire des biens III Au plus tard, un (1) mois après l ouverture du Casino, la Société dresse un inventaire des biens, qui sont classés comme suit : - les biens nécessaires à l exploitation du Casino, qui doivent revenir à la Ville à la fin du Contrat (Biens de retour), - les biens, notamment les matériels de jeux, dont le transfert est seulement autorisé entre exploitants dans les conditions prévues par la réglementation des jeux, - les biens propres de la Société, qui demeureront sa propriété à la fin du Contrat. Cet inventaire sera joint en annexe au présent B.E.A ainsi qu au Cahier des charges pour l exploitation du Casino. III L inventaire est mis à jour régulièrement et joint au Rapport annuel remis par la Société à la Ville, tel que prévu à l article IV.1 du Cahier des charges pour l exploitation du Casino. Article III.3 Droits réels sur les ouvrages et équipements III.3.1. La Société dispose de droits réels sur les biens du Casino. Ces droits lui confèrent les prérogatives et obligations du propriétaire, dans les conditions et limites du présent Contrat

20 III.3.2. Conformément aux dispositions de l article L du Code général des collectivités territoriales, les droits réels ne peuvent être hypothéqués que pour garantir des emprunts contractés par la Société en vue de financer la réalisation ou la modification des biens de caractère immobilier situés sur la dépendance domaniale occupée. Les biens ne peuvent être ni vendus, ni hypothéqués, pour les besoins de leur financement, qu avec l accord de la Ville. Les créanciers chirographaires autres que ceux dont la créance est née de l exécution des travaux mentionnés à l alinéa précédent ne peuvent pratiquer des mesures conservatoires ou des mesures d exécution forcée sur les droits et biens susmentionnés. Les hypothèques sur lesdits droits et biens s éteignent au plus tard à la fin, normale ou anticipée, du présent Contrat. Article III.4 Maintenance du Casino III.4.1. La maintenance de tous les biens, immobiliers et mobiliers, affectés à l exploitation du Casino est assurée, sous son entière responsabilité, par la Société. Les obligations de maintenance sont à la charge de la Société pour tous les biens, au fur et à mesure de leur réalisation, rénovation, mises aux normes, ou acquisition et intégration dans l inventaire. La maintenance inclut tous les travaux d entretien, de réparation et de rénovation des biens affectés à l exploitation du Casino, y compris les grosses réparations et le renouvellement des biens. La maintenance inclut également le nettoyage régulier et l entretien courant du Casino et de ses abords jusqu aux limites de la parcelle. Le plan de maintenance est joint en annexe 8 du présent BEA. Article III.5 Renouvellement des biens du Casino III La Société assure, à ses frais, le renouvellement de toutes les installations, équipements et matériels du Casino, en cas d usure normale ou anormale. Le plan prévisionnel de renouvellement des biens joint en annexe 9 au présent B.E.A. III La Société constitue, chaque année, les dotations aux amortissements techniques et aux provisions de renouvellement nécessaires pour faire face à ses obligations d entretien, y compris les grosses réparations et de renouvellement, afin de maintenir et améliorer le caractère attractif du Casino

C O N V E N T I O N D AUDIT ENERGETIQUE. Bénéficiaire / Auditeur. Convention Bénéficiaire / Auditeur» AUDIT ENERGETIQUE.

C O N V E N T I O N D AUDIT ENERGETIQUE. Bénéficiaire / Auditeur. Convention Bénéficiaire / Auditeur» AUDIT ENERGETIQUE. C O N V E N T I O N D AUDIT ENERGETIQUE Bénéficiaire / Auditeur Convention Bénéficiaire / Auditeur» S O M M A I R E Page Article 1. OBJET DE LA CONVENTION...3 Article 2. DOCUMENTS CONTRACTUELS.3 Article

Plus en détail

LE CHAMP D APPLICATION

LE CHAMP D APPLICATION LES TEXTES Loi n 2001-420 du 15 mai 2001 relative aux nouvelles régulations économiques (art. 54 et 55) Décret n 2002-231 du 21 février 2002 modifiant le décret du 7 mars 2001 portant code des marchés

Plus en détail

ETUDE D OPPORTUNITE DE MIGRATION VERS DES LOGICIELS LIBRES ET DEFINITION D UNE DEMARCHE «INFORMATIQUE VERTE» POUR LE DEPARTEMENT DE LA SOMME

ETUDE D OPPORTUNITE DE MIGRATION VERS DES LOGICIELS LIBRES ET DEFINITION D UNE DEMARCHE «INFORMATIQUE VERTE» POUR LE DEPARTEMENT DE LA SOMME MARCHES PUBLICS D ETUDES DEPARTEMENT DE LA SOMME DIRECTION DE L INFORMATIQUE ET DES TELECOMMUNICATIONS 43, rue de la République B.P. 32615-80026 AMIENS Cedex 1 : 03 22 71 82 02 : 03 22 71 82 19 Marché

Plus en détail

DEPARTEMENT DES HAUTES-PYRENEES. COMMUNE d ADE

DEPARTEMENT DES HAUTES-PYRENEES. COMMUNE d ADE DEPARTEMENT DES HAUTES-PYRENEES COMMUNE d ADE ETUDE DIAGNOSTIC ET SCHEMA DIRECTEUR DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF Cahier des Clauses Administratives Particulières (CCAP) Commune d Adé diagnostic et schéma

Plus en détail

Communauté de Communes de la Vallée de Munster. Vérification périodique des équipements et des installations

Communauté de Communes de la Vallée de Munster. Vérification périodique des équipements et des installations Communauté de Communes de la Vallée de Munster Vérification périodique des équipements et des installations Cahier des clauses administratives particulières 9 rue Sébastopol 68140 MUNSTER Tél. 03 89 77

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES GENERALES APPLICABLES AUX CONVENTIONS DE CONCESSION D OUVRAGE DE SERVICE PUBLIC

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES GENERALES APPLICABLES AUX CONVENTIONS DE CONCESSION D OUVRAGE DE SERVICE PUBLIC CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES GENERALES APPLICABLES AUX CONVENTIONS DE CONCESSION D OUVRAGE DE SERVICE PUBLIC CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES GENERALES APPLICABLES AUX CONVENTIONS DE CONCESSION

Plus en détail

FOURNITURES COURANTES BATIMENT PEINTURE PETIT EQUIPEMENT

FOURNITURES COURANTES BATIMENT PEINTURE PETIT EQUIPEMENT FOURNITURES COURANTES BATIMENT PEINTURE PETIT EQUIPEMENT MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Ville de Châtel-Guyon 10 rue de l Hôtel de Ville BP 54 63140 CHATEL-GUYON CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente PREAMBULE Le client souhaite se doter d un site internet Il a lancé une consultation préalable, qui a été communiquée à Nexus Création et a permis d élaborer une proposition

Plus en détail

SERVICES DE TELECOMMUNICATION MOBILE

SERVICES DE TELECOMMUNICATION MOBILE SERVICES DE TELECOMMUNICATION MOBILE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) CCAP N : 07-02 du 10 mai 2007 Etabli en application du Code des Marchés Publics et relatif au service de

Plus en détail

CONTRAT D ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE. LE MAITRE d OUVRAGE Représenté par :... Domicilié à :. Téléphone Télécopie Email...

CONTRAT D ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE. LE MAITRE d OUVRAGE Représenté par :... Domicilié à :. Téléphone Télécopie Email... CONTRAT D ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE Entre les soussignés : LE MAITRE d OUVRAGE Représenté par :... Domicilié à :. Téléphone Télécopie Email... Et L ASSISTANT A MAITRISE D OUVRAGE Représenté par :...

Plus en détail

Convention de cotraitance pour groupement solidaire

Convention de cotraitance pour groupement solidaire Convention de cotraitance pour groupement solidaire Ce modèle peut être modifié, complété en fonction des souhaits émis par les membres du groupement. Il est souhaitable que le maître d ouvrage soit informé

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP)

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) Parc national des Ecrins Pouvoir adjudicateur : Monsieur le Directeur du Parc national des Ecrins MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE passé en application de l'article 28 du Code des Marchés publics CAHIER DES

Plus en détail

MODELE DE CONVENTION A TITRE ONEREUX

MODELE DE CONVENTION A TITRE ONEREUX Centre de gestion de la fonction publique territoriale des Landes - juillet 2013 MODELE DE CONVENTION A TITRE ONEREUX CONVENTION DE PRESTATION DE SERVICES RELATIVE A LA MISE EN ŒUVRE D ACTIVITES PERISCOLAIRES

Plus en détail

39 rue Maurice Berteaux 41110 St Aignan Tél : 02.54.75.70.40 Fax : 02.54.75.07.79. Date limite de réception des offres : 2 janvier 2013 à 12 h 00

39 rue Maurice Berteaux 41110 St Aignan Tél : 02.54.75.70.40 Fax : 02.54.75.07.79. Date limite de réception des offres : 2 janvier 2013 à 12 h 00 CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE POUR LA PREPARATION ET LA PASSATION DES MARCHES D ASSURANCES Maître d ouvrage/pouvoir adjudicateur : Communauté de

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU TELEPAIEMENT DES IMPOTS, DROITS, TAXES, CONTRIBUTIONS ET REDEVANCES. Il a été convenu ce qui suit :

CONVENTION RELATIVE AU TELEPAIEMENT DES IMPOTS, DROITS, TAXES, CONTRIBUTIONS ET REDEVANCES. Il a été convenu ce qui suit : CONVENTION RELATIVE AU TELEPAIEMENT DES IMPOTS, DROITS, TAXES, CONTRIBUTIONS ET REDEVANCES Entre : L Etat du Sénégal représenté par le Directeur général des Impôts et des Domaines, d une part ; «BANQUE»,

Plus en détail

En cas de contradiction entre le contenu des présentes conditions générales et la lettre de mission, la lettre de mission prime.

En cas de contradiction entre le contenu des présentes conditions générales et la lettre de mission, la lettre de mission prime. I. CHAMP D APPLICATION Conditions générales Les présentes conditions générales sont d application sur toutes les relations professionnelles entre le professionnel et le client. Toute dérogation doit être

Plus en détail

DE DISTRIBUTEURS AUTOMATIQUES DE BOISSONS ET AUTRES PRODUITS

DE DISTRIBUTEURS AUTOMATIQUES DE BOISSONS ET AUTRES PRODUITS CONVENTION DE DEPOT ET DE GESTION DE DISTRIBUTEURS AUTOMATIQUES DE BOISSONS ET AUTRES PRODUITS - 1 - Entre les soussignés : La Ville de ROUEN, Représentée par Madame, adjointe au Maire, chargée des.. agissant

Plus en détail

Opéra de Dijon. Cahier des clauses administratives particulières Marché TECH20151 Acquisition de matériaux de construction bois et sidérurgiques

Opéra de Dijon. Cahier des clauses administratives particulières Marché TECH20151 Acquisition de matériaux de construction bois et sidérurgiques Opéra de Dijon Cahier des clauses administratives particulières Marché TECH20151 Acquisition de matériaux de construction bois et sidérurgiques 1 4 Article 1 Objet et décomposition du marché 4 Article

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES D ASSURANCES

MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES D ASSURANCES Zone d Activité de la Lande - Saint-Pair-sur-Mer CS 50219 50402 Granville Cedex Tel : 02 33 91 33 91 fax : 02 33 50 63 11 courriel : secretariat@granville.cci.fr MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES D ASSURANCES

Plus en détail

CONTRAT DE CONCESSION DE LICENCE DE MARQUE

CONTRAT DE CONCESSION DE LICENCE DE MARQUE CONTRAT DE CONCESSION DE LICENCE DE MARQUE Entre les soussignés La Société Anonyme d Economie Mixte (S.A.E.M.) de gestion des espaces de stationnement ROUEN PARK dont le siège social est sis Mairie de

Plus en détail

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Article 1 : Objet Les présentes conditions générales de vente ont pour objet de définir les conditions de mise à disposition par Free au profit d un annonceur

Plus en détail

Pouvoir adjudicateur :

Pouvoir adjudicateur : MARCHE PUBLIC A PROCEDURE ADAPTEE POUR FOURNITURE ET ACHEMINEMENT D ENERGIE ELECTRIQUE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) Pouvoir adjudicateur : Centre Enseignement Zootechnique Parc

Plus en détail

LES CONDITIONS GENERALES

LES CONDITIONS GENERALES LES CONDITIONS GENERALES Plan de Rénovation équipement d accueil de jeunes enfants Décembre 2013 1/8 2/8 L objet de la convention La présente convention définit et encadre les modalités d intervention

Plus en détail

Département de la CORSE DU SUD. COMMUNE de GROSSETO PRUGNA

Département de la CORSE DU SUD. COMMUNE de GROSSETO PRUGNA Département de la CORSE DU SUD COMMUNE de GROSSETO PRUGNA Cahier des clauses administratives particulières Réfection du parvis du parking de la place de la fontaine Marché de Travaux Marché n 7-2014 Procédure

Plus en détail

CONVENTION. entre. la VILLE de ROUEN L OFFICE PUBLIC DE L HABITAT ROUEN HABITAT

CONVENTION. entre. la VILLE de ROUEN L OFFICE PUBLIC DE L HABITAT ROUEN HABITAT CONVENTION entre la VILLE de ROUEN et L OFFICE PUBLIC DE L HABITAT ROUEN HABITAT Entre les soussignés : La Ville de ROUEN représentée par Mme Emmanuèle JEANDET-MENGUAL, Adjointe au Maire, en vertu d un

Plus en détail

Convention d exploitation d un réseau haut débit pour la couverture en WIFI.

Convention d exploitation d un réseau haut débit pour la couverture en WIFI. Convention d exploitation d un réseau haut débit pour la couverture en WIFI. «SAINTE MARIE WiFi» Entre les soussignés, D une part, La Commune de SAINTE MARIE LA MER Siège social Hôtel de Ville, SAINTE

Plus en détail

FOURNITURE DE PRESTATIONS D UN VOYAGE SCOLAIRE POUR LE COLLEGE LE REVARD. Cahier des clauses administratives particulières (CCAP)

FOURNITURE DE PRESTATIONS D UN VOYAGE SCOLAIRE POUR LE COLLEGE LE REVARD. Cahier des clauses administratives particulières (CCAP) Collège Le Revard 139, rue de l Europe 73100 Grésy-sur-Aix TEL. 04 79 61 74 40 FAX. 04 79 54 55 24 Ce.0731521G@ac-grenoble.fr FOURNITURE DE PRESTATIONS D UN VOYAGE SCOLAIRE POUR LE COLLEGE LE REVARD Cahier

Plus en détail

Contrat de sous-traitance (construction, bâtiment, BTP)

Contrat de sous-traitance (construction, bâtiment, BTP) Contrat de sous-traitance (construction, bâtiment, BTP) ENTRE LES SOUSSIGNES : [Nom de la Société], [Forme juridique de la Société] Au capital social de [Montant] euros, Dont le siège social se situe au

Plus en détail

Cahier des Clauses Particulières (CCP)

Cahier des Clauses Particulières (CCP) Cahier des Clauses Particulières (CCP) MISSION DE CONSEIL, D'ASSISTANCE JURIDIQUE PERMANENTE ET DE REPRESENTATION EN JUSTICE DANS LE DOMAINE DU DROIT PUBLIC _ Marché n 11 050 FCS MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE N 2009/01 AU 1 er MAI 2009

CONDITIONS GENERALES DE VENTE N 2009/01 AU 1 er MAI 2009 CONDITIONS GENERALES DE VENTE N 2009/01 AU 1 er MAI 2009 PREAMBULE : 0.1 Le client déclare avoir pris connaissance des présentes conditions générales de vente avant la conclusion du contrat avec la Société

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE LA SEINE-SAINT-DENIS CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES MARCHÉ A PROCEDURE ADAPTEE (MAPA) PREVUE AUX ARTICLES 28 ET 40 DU CODE DES MARCHES PUBLICS

Plus en détail

Département du Doubs PROJET DE CONTRAT D APPLICATION ANNUELLE AMI

Département du Doubs PROJET DE CONTRAT D APPLICATION ANNUELLE AMI Département du Doubs APPEL A MANIFESTATION D INTERET POUR LA MISE EN ŒUVRE D UN CPOM MANDATEMENT POUR LES SERVICES D AIDE ET D ACCOMPAGNEMENT A DOMICILE DU DOUBS PROJET DE CONTRAT D APPLICATION ANNUELLE

Plus en détail

Aménagement d une auberge communale

Aménagement d une auberge communale Maître d ouvrage : Commune de Présilly 97, route du Bé d Lé 74160 Présilly Tél : 04.50.04.42.50. Fax : 04.50.04.55.61. mairie@presilly.fr Aménagement d une auberge communale Marché de travaux à procédure

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT IDVERDE :

CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT IDVERDE : CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT IDVERDE : Article 1 Champ d application Toute commande passée par IDVERDE (ci-après dénommée «l Acheteur») auprès d un fournisseur de Biens ou d un prestataire de Services

Plus en détail

CONVENTION. entre. la VILLE de ROUEN L OFFICE PUBLIC DE L HABITAT ROUEN HABITAT

CONVENTION. entre. la VILLE de ROUEN L OFFICE PUBLIC DE L HABITAT ROUEN HABITAT CONVENTION entre la VILLE de ROUEN et L OFFICE PUBLIC DE L HABITAT ROUEN HABITAT Entre les soussignés : La Ville de ROUEN représentée par Mme Emmanuèle JEANDET-MENGUAL, Conseillère Municipale Déléguée,

Plus en détail

Objet de la consultation. Mise à disposition de bennes pour le stockage et le transport de divers déchets, hors déchets toxiques.

Objet de la consultation. Mise à disposition de bennes pour le stockage et le transport de divers déchets, hors déchets toxiques. AVIS D APPEL PUBLIC À LA CONCURRENCE VALANT RÈGLEMENT DE CONSULTATION et CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES Objet de la consultation Mise à disposition de bennes pour le stockage et le transport

Plus en détail

CONDITONS GENERALES DE LOCATION

CONDITONS GENERALES DE LOCATION CONDITONS GENERALES DE LOCATION Toute commande passée à COLOS implique de la part du locataire, et ce sans restriction aucune, l acceptation de nos conditions générales de location qui prévalent sur tout

Plus en détail

La SEM SEVE, représentée par Monsieur Jean-Luc DUMAY, Directeur, domicilié en cette qualité à la Mairie de chef lieu, 05100 Puy-Saint André,

La SEM SEVE, représentée par Monsieur Jean-Luc DUMAY, Directeur, domicilié en cette qualité à la Mairie de chef lieu, 05100 Puy-Saint André, Convention d occupation temporaire de la toiture D un hangar technique pour le service des ordures ménagères au lieu dit «pont la lame» à Puy Saint André en vue d installer et d exploiter des panneaux

Plus en détail

CONVENTION DE CO-MAÎTRISE D OUVRAGE SCEAUX HABITAT ET LA VILLE DE SCEAUX

CONVENTION DE CO-MAÎTRISE D OUVRAGE SCEAUX HABITAT ET LA VILLE DE SCEAUX CONVENTION DE CO-MAÎTRISE D OUVRAGE SCEAUX HABITAT ET LA VILLE DE SCEAUX Entre les soussignés : La ville de Sceaux, ayant son siège 122 rue Houdan à Sceaux (92330), représentée par son maire en exercice,

Plus en détail

CREATION D UN PLAN SPORT EMPLOI CONVENTION DE FINANCEMENT RELATIVE A UN PROJET ASSOCIATIF DANS LE DOMAINE SPORTIF AU TITRE DE L ANNEE 2013

CREATION D UN PLAN SPORT EMPLOI CONVENTION DE FINANCEMENT RELATIVE A UN PROJET ASSOCIATIF DANS LE DOMAINE SPORTIF AU TITRE DE L ANNEE 2013 CREATION D UN PLAN SPORT EMPLOI CONVENTION DE FINANCEMENT RELATIVE A UN PROJET ASSOCIATIF DANS LE DOMAINE SPORTIF AU TITRE DE L ANNEE 2013 Vu le code du sport ; Vu la loi n 2000-321 du 12 avril 2000 relative

Plus en détail

MARCHE DE TELEPHONIE Convergence Voix - Données

MARCHE DE TELEPHONIE Convergence Voix - Données COMMUNE DE VENDENHEIM MARCHE DE TELEPHONIE Convergence Voix - Données CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES () Maître d Ouvrage 12, rue Jean Holweg 67550 VENDENHEIM Tél : 03.88.69.40.20 Fax

Plus en détail

ACHAT D UN VEHICULE DE COLLECTE DES DECHETS MENAGERS

ACHAT D UN VEHICULE DE COLLECTE DES DECHETS MENAGERS ACHAT D UN VEHICULE DE COLLECTE DES DECHETS MENAGERS MARCHE PUBLIC DE FOURNITURE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Marché passé selon la procédure adaptée en application de l article 28

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP)

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) 1. Objet du marché - Dispositions générales : Objet du marché Emplacements : Les stipulations du présent cahier des clauses administratives particulières

Plus en détail

Mission d appui au déploiement du décret du 7 novembre 2012 relatif à la comptabilité budgétaire et la comptabilité publique GBCP-

Mission d appui au déploiement du décret du 7 novembre 2012 relatif à la comptabilité budgétaire et la comptabilité publique GBCP- MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Direction financière et technique Service des marchés publics Dossier suivi par : Service des marchés publics Ligne directe : 01 49 77 38 71 Fax direct : 01

Plus en détail

Contrat de prestation sous Procédure Adaptée

Contrat de prestation sous Procédure Adaptée TERRITOIRE DE BELFORT MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS COMMUNICATION RELATIVES A LA REVUE MUNICIPALE (12 numéros à compter du numéro à paraître en octobre 2009) Lot 3 : Régie publicitaire de la Ville de

Plus en détail

MARCHE DE SERVICES CREATION D UN SITE WEB POUR LA ZAC GARE LA VALLEE A AMIENS. Cahier des Clauses Administratives Particulières

MARCHE DE SERVICES CREATION D UN SITE WEB POUR LA ZAC GARE LA VALLEE A AMIENS. Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHE DE SERVICES CREATION D UN SITE WEB POUR LA ZAC GARE LA VALLEE A AMIENS Cahier des Clauses Administratives Particulières Procédure passée en application de l article 10 du décret n 2005-1742 du 30

Plus en détail

Contrat d assurance dommage et tous risques chantiers pour les travaux de construction d une salle de restauration scolaire à Troarn

Contrat d assurance dommage et tous risques chantiers pour les travaux de construction d une salle de restauration scolaire à Troarn Marché passé en application de l article 28 du Code des Marchés publics MARCHES PUBLICS DE SERVICES COMMUNAUTE DE COMMUNES ENTRE BOIS ET MARAIS Mairie de Troarn Place Paul Quellec 14 670 TROARN Contrat

Plus en détail

MARCHE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES

MARCHE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES MARCHE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Pouvoir adjudicateur Théâtre National de l Odéon Objet du marché Remplacement du parc de gradateurs du Théâtre National de l Odéon

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DES LICENCES ANTI VIRUS SOPHOS MARCHE PUBLIC

RENOUVELLEMENT DES LICENCES ANTI VIRUS SOPHOS MARCHE PUBLIC RENOUVELLEMENT DES LICENCES ANTI VIRUS SOPHOS MARCHE PUBLIC Personne responsable du marché : Monsieur le président du Conseil général Comptable assignataire : Monsieur le payeur départemental Code nomenclature

Plus en détail

%&#'!" &#($"! &&)#&* *+,-

%&#'! &#($! &&)#&* *+,- 1 Place des Champs de Vignes 31600 EAUNES ******** : 05.61.08.70.23 : 05.61.08.80.11!" # $#%# & %&#'!" &#($"! &&)#&* *+,- MARCHÉ PASSÉ EN APPLICATION DES ARTICLES 26 ET 28 DU CODE DES MARCHÉS PUBLICS "&./'&

Plus en détail

1. OBJET ET DEFINITIONS

1. OBJET ET DEFINITIONS 1. OBJET ET DEFINITIONS : Les présentes régissent les droits et obligations des parties à tout contrat de sauvegarde externalisée entre la Société et le Client. Le terme "SOCIETE" désigne la Société SERIANS.

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Commune de Samois-sur-Seine REALISATION DE PLACES DE PARKING ET DU PARVIS DE L EGLISE.

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Commune de Samois-sur-Seine REALISATION DE PLACES DE PARKING ET DU PARVIS DE L EGLISE. MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Commune de Samois-sur-Seine REALISATION DE PLACES DE PARKING ET DU PARVIS DE L EGLISE Procédure adaptée Cahier des Clauses Administratives Particulières 1 Article 1 : Objet de

Plus en détail

CONDITIONS SPÉCIALES

CONDITIONS SPÉCIALES ASSURANCE-CRÉDIT POLICE INDIVIDUELLE D ASSURANCE-CRÉDIT CONDITIONS SPÉCIALES ETABLISSEMENTS DE CREDIT Garantie d un crédit acheteur - DGP 507 A - SOMMAIRE Article 1 Prise d effet de la garantie 5 Article

Plus en détail

Marché public de maîtrise d œuvre Articles 28 et 74 du code des marchés publics

Marché public de maîtrise d œuvre Articles 28 et 74 du code des marchés publics CONSTRUCTION D UNE STATION D EPURATION ET DE RESEAUX DE TRANSPORT - Communes de Mont sous Vaudrey, Vaudrey et Bans Ŕ Marché public de maîtrise d œuvre Articles 28 et 74 du code des marchés publics Acte

Plus en détail

Centre international d études pédagogiques

Centre international d études pédagogiques Centre international d études pédagogiques 92318 Sèvres Cedex Tél. : 33 (0)1 45 07 60 22 - Fax : 33 (0)1 45 07 60 31 Site Internet : www.ciep.fr MARCHE DE SERVICES DE COMMUNICATIONS MOBILES VOIX ET DONNEES

Plus en détail

Cahier des clauses administratives particulières

Cahier des clauses administratives particulières Marché public n MN/14/09 Communication visuelle et signalétique (conception, impression, pose) de l exposition «élégance et modernité» du 4 mai au 26 juillet 2009 à la Galerie des Gobelins Cahier des clauses

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP)

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) Marché relatif à la régie de l œuvre et de l exposition et à la régie de la programmation culturelle de la manifestation MONUMENTA 2012 DANIEL BUREN

Plus en détail

Convention n 2015-C-DGAS-DHV-0006

Convention n 2015-C-DGAS-DHV-0006 Annexe 3 Convention n 2015-C-DGAS-DHV-0006 relative à l attribution d une subvention du Département à la Congrégation «La Province de France des Sœurs des Sacrés Cœurs et de l Adoration» ENTRE Le Département

Plus en détail

Cahiers des clauses administratives particulières

Cahiers des clauses administratives particulières Cahiers des clauses administratives particulières Objet Déménagement et emménagement pour la direction Nord Picardie Titulaire Société : Montant Durée N o du marché Direction 3 mois GNP 11-002 Nord Picardie

Plus en détail

CENTRE SOCIAL CONVENTION FINANCIERE 1 er TRIMESTRE 2005 TITRE I OBLIGATIONS DE LA COMMUNE TITRE II OBLIGATIONS DU CENTRE SOCIAL

CENTRE SOCIAL CONVENTION FINANCIERE 1 er TRIMESTRE 2005 TITRE I OBLIGATIONS DE LA COMMUNE TITRE II OBLIGATIONS DU CENTRE SOCIAL CENTRE SOCIAL CONVENTION FINANCIERE 1 er TRIMESTRE 2005 PREAMBULE TITRE I OBLIGATIONS DE LA COMMUNE TITRE II OBLIGATIONS DU CENTRE SOCIAL TITRE III DISPOSITIONS DIVERSES 1/9 ENTRE LES SOUSSIGNES - La Ville

Plus en détail

APPEL D OFFRES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

APPEL D OFFRES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES APPEL D OFFRES PROCEDURE ADAPTEE Passé en application du nouveau Code des Marchés Publics CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Ce document comprend 8 pages dont celle-ci MARCHE N TA2011/01

Plus en détail

CONVENTION D OCCUPATION PRIVATIVE DU DOMAINE PUBLIC ------------

CONVENTION D OCCUPATION PRIVATIVE DU DOMAINE PUBLIC ------------ CONVENTION D OCCUPATION PRIVATIVE DU DOMAINE PUBLIC ------------ DEPÔT ET GESTION DE DISTRIBUTEURS AUTOMATIQUES DE BOISSONS ET AUTRES PRODUITS ALIMENTAIRES - 1 - Entre les soussignés : La Ville de ROUEN,

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 REGLEMENT INTERIEUR Article 1 Le présent règlement intérieur de fonctionnement, adopté par l'assemblée générale, s'impose à tous les adhérents. Des assouplissements peuvent cependant être décidés, lorsque

Plus en détail

Instruction COSOB n 03-03 du 21 décembre 2003 relative au modèle de convention d ouverture de compte conclue entre les teneurs de compteconservateurs

Instruction COSOB n 03-03 du 21 décembre 2003 relative au modèle de convention d ouverture de compte conclue entre les teneurs de compteconservateurs Instruction COSOB n 03-03 du 21 décembre 2003 relative au modèle de convention d ouverture de compte conclue entre les teneurs de compteconservateurs habilités et leurs clients Article 1er. En application

Plus en détail

CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES VILLE DU MANS ET LE MANS METROPOLE AVEC EXECUTION PAR LE COORDONNATEUR

CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES VILLE DU MANS ET LE MANS METROPOLE AVEC EXECUTION PAR LE COORDONNATEUR CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES VILLE DU MANS ET LE MANS METROPOLE AVEC EXECUTION PAR LE COORDONNATEUR La Ville du Mans, représentée par Monsieur Patrick DELPECH, Adjoint au Maire en

Plus en détail

Convention n 2015-C-DGAS-DHV-0005. relative à l attribution d une subvention du Département à l association Progecat

Convention n 2015-C-DGAS-DHV-0005. relative à l attribution d une subvention du Département à l association Progecat Convention n 2015-C-DGAS-DHV-0005 relative à l attribution d une subvention du Département à l association Progecat ENTRE Le Département de la Vienne, Place Aristide Briand, BP 319, 86008 Poitiers Cedex,

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES LIEES A L EXECUTION DU MARCHE

CONDITIONS GENERALES LIEES A L EXECUTION DU MARCHE CONDITIONS GENERALES LIEES A L EXECUTION DU MARCHE 1/5 ARTICLE CG.1 : DEFINITIONS DES PARTIES CONTRACTANTES L «adjudicateur» est l AGEFIPH, représentée dans le cadre du marché par son Directeur Général.

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Mairie de Grimaud - Service des marchés publics Hôtel de Ville 83316 GRIMAUD Tél: 0494556913 FOURNITURE ET INSTALLATION D EQUIPEMENTS FUNERAIRES Mairie

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICE

MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICE N DU MARCHE : 2015 MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICE OBJET DU MARCHE : Sélection pour faire partie de la liste des ARCHITECTES CONSEIL, pouvant être mis à la disposition d une commune adhérente, au titre

Plus en détail

ACTE D ENGAGEMENT. OBJET DU MARCHE : Marché de travaux destinés à la mise en place d une exposition 14/18 au musée de l air et de l espace.

ACTE D ENGAGEMENT. OBJET DU MARCHE : Marché de travaux destinés à la mise en place d une exposition 14/18 au musée de l air et de l espace. ACTE D ENGAGEMENT OBJET DU MARCHE : Marché de travaux destinés à la mise en place d une exposition 14/18 au musée de l air et de l espace. Pouvoir adjudicateur : Musée de l air et de l Espace Adresse :

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Maître d'ouvrage : COMMUNE DE SOIRANS Mairie 11 Grande rue 21110 SOIRANS TRAVAUX DE VOIRIE : REFECTION DE LA RUE DU POINT DU JOUR

Plus en détail

VILLE DE VALREAS HOTEL DE VILLE 8 PLACE ARISTIDE BRIAND 84600 VALREAS MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES

VILLE DE VALREAS HOTEL DE VILLE 8 PLACE ARISTIDE BRIAND 84600 VALREAS MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES VILLE DE VALREAS HOTEL DE VILLE 8 PLACE ARISTIDE BRIAND 84600 VALREAS MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES ETUDE DE FAISABILITE POUR LA CREATION D UNE MAISON DES VIGNERONS ET DU TERROIR CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE 1. DEFINITION L est un organisme de formation professionnelle qui développe et dispense des formations en présentiel intra-entreprise et interentreprises. L est rattaché à

Plus en détail

Conditions générales de vente - individuel

Conditions générales de vente - individuel Conditions générales de vente - individuel Article 1 : Information préalable au contrat. Le présent document constitue l information préalable à l engagement du client. Des modifications peuvent toutefois

Plus en détail

Convention de maitrise d'ouvrage déléguée Pose d'ouvrage en attente Réseau Fibre Optique

Convention de maitrise d'ouvrage déléguée Pose d'ouvrage en attente Réseau Fibre Optique Convention de maitrise d'ouvrage déléguée Pose d'ouvrage en attente Réseau Fibre Optique ENTRE : Le Département de l Isère, 7 Rue Fantin Latour BP 1096 38022 Grenoble cedex 1 Représenté par le Président

Plus en détail

AIDE A L IMMOBILIER D ENTREPRISE Convention n 20..-C-DGAD-DEE-

AIDE A L IMMOBILIER D ENTREPRISE Convention n 20..-C-DGAD-DEE- AIDE A L IMMOBILIER D ENTREPRISE Convention n 20..-C-DGAD-DEE- ENTRE Le Département de la Vienne, Place Aristide Briand, BP 319, 86008 POITIERS Cedex, représenté par le Président du Conseil Général, Monsieur..,

Plus en détail

LISTE DES TACHES RESULTANT DES ATTRIBUTIONS CONFIEES AU MANDATAIRE

LISTE DES TACHES RESULTANT DES ATTRIBUTIONS CONFIEES AU MANDATAIRE ANNEXE 1 CONTRAT DE MANDAT PUBLIC DE REALISATION D UN POLE DE SANTE LIBERAL AMBULATOIRE À SAINT PIERRE SUR DIVES LISTE DES TACHES RESULTANT DES ATTRIBUTIONS CONFIEES AU MANDATAIRE OCTOBRE 2014 1/11 SOMMAIRE

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH

CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH ENTRE LES SOUSSIGNES La Communauté de l Agglomération Havraise (CODAH), 19 rue Georges Braque

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES AU CONTRAT DE CONSEIL EN REFERENCEMENT

CONDITIONS GENERALES AU CONTRAT DE CONSEIL EN REFERENCEMENT CONDITIONS GENERALES AU CONTRAT DE CONSEIL EN REFERENCEMENT ARTICLE 1 - OBJET ARTICLE 2 - QUALITE DES SERVICES ARTICLE 3 - ASSISTANCE ARTICLE 4 - PRIX DES SERVICES FACTURATION RÈGLEMENTS ARTICLE 5 - RESPONSABILITÉ

Plus en détail

ENTRE. D une part, Et dénommée dans tout ce qui suit «la commune de Sceaux» Et d autre part,

ENTRE. D une part, Et dénommée dans tout ce qui suit «la commune de Sceaux» Et d autre part, CONVENTION DE MAITRISE D OUVRAGE UNIQUE ENTRE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DES HAUTS-DE-BIEVRE ET LA COMMUNE DE SCEAUX POUR LES TRAVAUX DE VOIRIE DE LA RUE MAURICE RAVEL ENTRE D une part, La commune de

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT DE PROJET DANS LE CADRE DU CONTRAT DE VILLE 2015

CONVENTION DE PARTENARIAT DE PROJET DANS LE CADRE DU CONTRAT DE VILLE 2015 CONVENTION DE PARTENARIAT DE PROJET DANS LE CADRE DU CONTRAT DE VILLE 2015 ENTRE LES SOUSSIGNES La Ville de Rouen, représentée par Caroline Dutarte, Adjointe au Maire, agissant au nom et pour le compte

Plus en détail

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété.

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. La commission, Considérant : que l article L. 242-1 du Code des assurances dispose que : «Toute

Plus en détail

MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE RELATIF A L OPERATION DE REHABILITATION D UN LOGEMENT A CROS ANNEXE A L ACTE D ENGAGEMENT ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE

MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE RELATIF A L OPERATION DE REHABILITATION D UN LOGEMENT A CROS ANNEXE A L ACTE D ENGAGEMENT ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE RELATIF A L OPERATION DE REHABILITATION D UN LOGEMENT A CROS ANNEXE A L ACTE D ENGAGEMENT ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE 1 SOMMAIRE SOMMAIRE...2 ARTICLE 1 : ASSURÉ...4 ARTICLE

Plus en détail

CONTRAT DE GESTION DURABLE DE LA ZONE de CHARTRETTES PASSÉ ENTRE LE DEPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE ET LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE SEINE

CONTRAT DE GESTION DURABLE DE LA ZONE de CHARTRETTES PASSÉ ENTRE LE DEPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE ET LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE SEINE CONTRAT DE GESTION DURABLE DE LA ZONE de CHARTRETTES PASSÉ ENTRE LE DEPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE ET LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE SEINE ENTRE, D UNE PART Le Département de Seine-et-Marne représenté

Plus en détail

PROJET DE CONVENTION D APPORT AVEC DROIT DE REPRISE

PROJET DE CONVENTION D APPORT AVEC DROIT DE REPRISE Annexe Conv GDXX/15 PROJET DE CONVENTION D APPORT AVEC DROIT DE REPRISE Entre, La Communauté d Agglomération du Grand Dole Dont le siège est fixé Place de L Europe 39100 DOLE Représentée par son Président

Plus en détail

MODELE DE CONVENTION DE DEPOT

MODELE DE CONVENTION DE DEPOT MODELE DE CONVENTION DE DEPOT La présente convention est conclue entre: 1. l'entreprise d'assurances / le fonds de pension... dont le siège social est établi à..., ci-après dénommée l'entreprise d'assurances

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER.

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER. CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER. PERSONNE PUBLIQUE : MAIRIE D HAILLICOURT OBJET DU MARCHE : Rénovation Plomberie/Sanitaire/Chauffage

Plus en détail

Représentée par Bruno de Saint-Louvent, Directeur des Investissements et Achats, ci-après dénommée le Client, d une part

Représentée par Bruno de Saint-Louvent, Directeur des Investissements et Achats, ci-après dénommée le Client, d une part Accord-cadre n A10-951 Objet de l accord-cadre: FOURNITURE DE CORBEILLES MURALES VIGIPIRATE Entre les soussignés Société Aéroports de Lyon SA à Directoire et Conseil de Surveillance Capital de 148 000

Plus en détail

FOURNITURE DE PRODUITS, PETITS MATÉRIELS D'ENTRETIEN ET PRODUITS D'HYGIENE

FOURNITURE DE PRODUITS, PETITS MATÉRIELS D'ENTRETIEN ET PRODUITS D'HYGIENE DEPARTEMENT DU VAL D'OISE MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES MAPA N 2014-008 FOURNITURE DE PRODUITS, PETITS MATÉRIELS D'ENTRETIEN ET PRODUITS D'HYGIENE Procédure adaptée passée en application de l'article 28

Plus en détail

CONVENTION DE VERSEMENT DE SUBVENTION (CODAH / BATIROC NORMANDIE / SCI JACATHOCHA / PLS FRANCE)

CONVENTION DE VERSEMENT DE SUBVENTION (CODAH / BATIROC NORMANDIE / SCI JACATHOCHA / PLS FRANCE) CONVENTION DE VERSEMENT DE SUBVENTION (CODAH / BATIROC NORMANDIE / SCI JACATHOCHA / PLS FRANCE) Entre les soussignés, La Communauté de l Agglomération Havraise (CODAH), représentée par son Président, habilité

Plus en détail

Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440. Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES

Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440. Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440 Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Maître

Plus en détail

CONVENTION D ACCUEIL

CONVENTION D ACCUEIL CONVENTION D ACCUEIL ENTRE L'UNIVERSITE PIERRE ET MARIE CURIE Etablissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel 4 Place Jussieu 75252 PARIS Cedex 05 représentée par son Président,

Plus en détail

Cahier des Clauses Particulières

Cahier des Clauses Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Mairie de Grimaud Direction des Services Techniques Service des marchés publics Hôtel de Ville 83316 GRIMAUD Tél: 0494556913 FOURNITURE DE GAZ INDUSTRIEL

Plus en détail

Cahier des clauses administratives particulières MARCHE N 2014-08. Code CPV : 66512200-4 MARCHE DE SERVICES

Cahier des clauses administratives particulières MARCHE N 2014-08. Code CPV : 66512200-4 MARCHE DE SERVICES MSA de la Corse - CCAP 2014-08 1 Cahier des clauses administratives particulières MARCHE N 2014-08 Service de complémentaire santé pour le compte des salariés de la MSA de Corse et de leurs ayantsdroits

Plus en détail

CONTRAT APPORT D AFFAIRE

CONTRAT APPORT D AFFAIRE CONTRAT APPORT D AFFAIRE Il est préférable de signer un accord écrit liant les deux parties sur des droits et des devoirs de la part de l un et de l autre. Avant de s engager envers une entreprise, il

Plus en détail

MISSION DU CENTENAIRE DE LA PREMIERE GUERRE MONDIALE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES. Pouvoir adjudicateur

MISSION DU CENTENAIRE DE LA PREMIERE GUERRE MONDIALE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES. Pouvoir adjudicateur MISSION DU CENTENAIRE DE LA PREMIERE GUERRE MONDIALE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Pouvoir adjudicateur Groupement d intérêt public «1914-2014» Représentant du Pouvoir adjudicateur Monsieur

Plus en détail

VILLE DE FERNEY-VOLTAIRE Avenue Voltaire 01210. (Cahier des Clauses Administratives Particulières) Mise en place d un dispositif de vidéoprotection

VILLE DE FERNEY-VOLTAIRE Avenue Voltaire 01210. (Cahier des Clauses Administratives Particulières) Mise en place d un dispositif de vidéoprotection C.C.A.P. n 15V01 (Cahier des Clauses Administratives Particulières) Mise en place d un dispositif de vidéoprotection Maître d ouvrage : Ville de Ferney-Voltaire BP 149 01210 Ferney-Voltaire Tel : 04 50

Plus en détail

CONVENTION D OCCUPATION DU DOMAINE UNIVERSITAIRE

CONVENTION D OCCUPATION DU DOMAINE UNIVERSITAIRE Année universitaire 2015-2016 CONVENTION D OCCUPATION DU DOMAINE UNIVERSITAIRE ENTRE L INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE LILLE ET UNE ASSOCIATION ETUDIANTE Entre d une part, L Institut d Etudes Politiques

Plus en détail

Recoveris.com Conditions Générales de Service

Recoveris.com Conditions Générales de Service Recoveris.com Conditions Générales de Service Préambule Recoveris.com (le «Site») est un site édité par Demander Justice (le «Mandataire»), société par actions simplifiée au capital de 228.005 euros, immatriculée

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Centre Communal d Action Sociale de CARNOULES Département du Var Préparation de repas journaliers pour le service de portage à domicile CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES AHI MARCHE PUBLIC

Plus en détail