Le spécialiste des cires personnalisées

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le spécialiste des cires personnalisées"

Transcription

1 Le spécialiste des cires personnalisées

2 MISSION SER est un producteur européen de cires industrielles à formule personnalisée répondant aux exigences du client. L'expérience acquérie depuis ans d'activité permet de constater que, grâce à l'utilisation de cires personnalisées, le client peut: Améliorer la productivité Améliorer la qualité Réduire les anomalies des produits finis et donc les mises au rebut Élargir le champ des tolérances du procédé de fabrication et des autres matières premières utilisées dans celui-ci Améliorer le respect de l'environnement et la sécurité au travail SER établit avec ses clients un rapport de collaboration continue dans le temps, avec l'objectif de toujours proposer le produit qui répond le mieux à chaque besoin et de l'adapter à l'évolution technologique des méthodes de production adoptées au fil du temps. SER s'est dotée d'une installation industrielle spécialement conçue et étudiée pour cette mission. Dynamisme, flexibilité, professionnalisme élevé, propension à relever les défis technologiques, rapidité d'exécution, esprit de collaboration autant de caractéristiques qui investissent tous les compartiments de l'entreprise, de la structure commerciale axée sur le conseil au client jusqu'à la logistique capable de réagir dans des délais inférieurs à la moyenne du marché, en passant par la recherche & développement capable de proposer des formules toujours valides et novatrices, et la production dotée d'installations d'avant-garde entièrement informatisées. SER est un producteur de cires et parafines sure mesure pour usage industriel, ce qui lui permet d'avoir une présence optimale sur le marché des cires brutes et des cires semi-ouvrées en proposant un produit qui est non seulement le mieux adapté à tous les besoins, mais aussi très compétitif sur le plan du prix. L'objectif ultime est la réussite du client, à laquelle SER contribue avec des produits à forte valeur ajoutée. Enfin, SER tient compte des valeurs éthiques, morales et sociales, et agit dans le plus grand respect: Des personnes qui travaillent dans l'entreprise De l'environnement considéré comme un bien commun à protéger De la sécurité, tant dans son entreprise que dans celle de ses clients Sur ce dernier point, SER atteint souvent des valeurs très nettement supérieures aux limites fixées par la législation en vigueur. MISSION 1/1

3 GENERALITES SUR LES CIRES Le terme "cire" désigne une substance organique, naturelle ou de synthèse, de nature plastique, qui se présente sous forme solide à température ambiante et se transforme en liquide lorsqu'elle fond. De plus, la cire se laisse façonner sans la moindre application de chaleur, par simple pression. Caractéristiques communes à toutes les cires : État solide à 20 C (même si la consistance peut varier de souple et plastique à dure et friable) État liquide à plus de 40 C (sans altération de la composition chimique) Viscosité relativement basse, juste au-dessus du point de fusion Capacité de combustion (avec production d'une flamme jaune) Faible conductivité thermique et électrique Imperméabilité et insolubilité dans l'eau Capacité à former des substances onctueuses ou gélatineuses par dispersion dans des solvants. Catégorisation des cires existantes : L'évolution technologique a entraîné une multiplication des produits appelés "cire" que l'on trouve sur le marché et qui présentent une grande diversité de compositions chimiques et de propriétés. On peut donc, d'une manière générale, les classer dans des catégories qui correspondent à leur origine : Cires naturelles : Animales (cire d'abeille, lanoline, suif) Végétales (Carnauba, Candelilla) Fossiles ou minérales (cérésine, montan, ozokérite) Pétrole (paraffine, microcristalline, petrolatum) Cires synthétiques : Polymères éthyléniques (polyéthylène et éthers/esters de polyol) Chlorates naphtaléniques Cires Fischer-Tropsch Cires dérivées du pétrole : Le pétrole brut extrait du sous-sol est un mélange de différents hydrocarbures résultant de la décomposition de micro-organismes végétaux et animaux qui vivaient au fond des océans il y a des millions d'années. Après son transport dans les raffineries, le pétrole brut est transformé par des méthodes complexes pour obtenir une variété de produits finis. L'un de ces dérivés est l'huile lubrifiante, dont le raffinage permet d'obtenir des cires que l'on peut répartir en trois catégories : Paraffines Cires microcristallines Petrolatums GENERALITES SUR LE CIRES 1/2

4 GENERALITES SUR LES CIRES Paraffines : Obtenues à partir des distillats légers de l'huile lubrifiante, les paraffines sont composées à près de 90% d'hydrocarbures à chaîne courte (20 à 30 atomes de carbone). Parmi leurs propriétés, on trouve : Bonne imperméabilité Absence de toxicité Absence de réaction avec d'autres composants Combustibilité à flamme propre Aspect incolore Cires microcristallines : Obtenues par un mélange des distillats lourds des huiles lubrifiantes et de leurs résidus, les cires microcristallines ont une structure cristalline peu définie et une couleur plus foncée et ont généralement un point de fusion et une viscosité plus élevée que les paraffines. Leur consistance varie fortement en fonction du pourcentage des différents éléments qui les composent, et va de molle et visqueuse à dure et friable. Petrolatums : Obtenus par filtrage (ou centrifugation) des résidus lourds des huiles lubrifiantes, les petrolatums sont microcristallins par nature et semi-solides à température ambiante. Enfin, une autre méthode utilisée normalement pour définir les cires dérivées du pétrole est celle qui considère la teneur en huile du produit. Là encore, les cires sont réparties en trois catégories : Gatsch (teneur en huile variant de 3% à 50%) Cires de paraffine semi-raffinée (teneur en huile variant de 1% à 3%) Paraffine entièrement raffinée (FRP) (teneur en huile inférieure à 0,5%). GENERALITES SUR LE CIRES 2/2

5 APPLICATIONS DES CIRES A la maison, au bureau, à l'école, sur la route, un peu partout, nous sommes entourés de produits bénéficiant directement ou indirectement de l'utilisation des cires employées dans leur fabrication. Si cela paraît évident lorsqu'on parle de bougies, d'allumettes ou de cires pour différentes surfaces, cela l'est moins lorsqu'on parle de crayons, de préfabriqués en ciment, de pneumatiques, de produits pharmaceutiques, de cosmétiques, de câbles électriques, d'emballages, de tissus, de papier alimentaire, d'explosifs, de feux d'artifice, de peintures, de matières plastiques, de matériaux sintérisés, de chewing-gum, et ainsi de suite. Par ailleurs, chaque entreprise, notamment dans le secteur de la production, utilise des matières premières et des installations de production qui se distinguent de manière plus ou moins prononcée de celles de leurs concurrents. Il en résulte que, pour des applications analogues, on peut trouver des variantes dans les cires utilisées. Dans la fabrication des produits, les cires ont trois fonctions différentes. La cire peut être : L'une des matières premières entrant dans la composition du produit fini (les bougies en sont un exemple évident) Une aide facilitant la réalisation du produit (elles favorisent notamment la séparation des pièces et des moules) un additif servant à conférer ou améliorer les caractéristiques du produit fini (par exemple, pour accroître la résistance des pneus à l'ozone et aux rayons ultraviolets). APPLICATIONS DES CIRES 1/2

6 APPLICATIONS DES CIRES Liste succincte d'exemples des différentes applications : Comme il est pratiquement impossible d'énumérer toutes les applications des cires, nous donnons ci-dessous, simplement à titre d'exemple, un certain nombre d'applications typiques. APPLICATION ADHESIFS ET COLLES ASPHALTES ET BITUMES TONNEAUX & RECIPIENTS BOIS BOUGIES PAPIER ALIMENTAIRE CABLES ELETRIQUES BUCHES POUR CHEMINEE COLLE A CHAUD (BAGUETTES POUR PISTOLET) BATIMENT ET PREFABRIQUES PHARMACEUTIQUES ET COSMETIQUES ENGRAIS ET PESTICIDES FROMAGES FRUITS CHEWING-GUM JOINTS EMBALLAGES EN CARTON EMPREINTES DENTAIRES ENCRES DE PRESSE INDUSTRIE DU CAOUTCHOUC USINAGE DES METAUX LUBRIFIANT SEC CIRE POUR TOUTES SURFACES CRAYONS DE PAPIER, PASTELS NORMAUX OU A LA CIRE PANNEAUX EN AGGLOMERE OU FIBRE DE BOIS MATERIAUX SINTERISES (METAL OU CERAMIQUE) BOUCHONS EN LIEGE TISSUS PEINTURES ET REVETEMENTS VINS FONCTION DE LA CIRE Régule la viscosité, le flux, le temps d'encollage Régule la densité et augmente la durée Le revêtement intérieur évite que le contenu n'attache au bois Composant de base, carburant à combustion contrôlée Evite l'écoulement de liquides, protège contre la déshydratation Comble les interstices entre gaine et conducteur pour arrêter d'éventuelles infiltrations de liquides Liant pour les particules de bois, favorise une combustion de longue durée et maîtrisée Régule la température de fusion et l'encollage, apporte de la souplesse Augmente l'imperméabilité et l'isolation thermique Protection externe, régulateur de densité, composant de pommades, régule la libération retardée des principes actifs Antiagglomérant, régule la libération contrôlée des substances Protection externe, évite la déshydratation et permet de maîtriser l'affinage Cire permettant d'améliorer l'aspect Régule la "masticabilité" Favorise le glissement au montage et démontage, bon joint plastique aussi pour les gaz Protège de l'humidité, donne de la tenue, rend les faces extérieures plus brillantes Régule le temps de durcissement Réduit l'usure, contrôle le glissement de l'encre, liant de pigments et additifs Protège contre les agressions des agents atmosphériques Lubrifiant, protège contre l'oxydation Remplace les huiles et graisses en milieu poussiéreux Fait briller le bois, le métal, la peinture, les carrelages, verres, etc. Liant de pigments, normalise la dureté Imperméabilisant, donne de la souplesse et de la tenue Favorise la cohésion des particules Favorise l'écoulement, protège contre l'oxydation Renforce, imperméabilise, améliore le toucher et l'aspect Régule la viscosité et la fluidité et améliore l'aspect Protège contre l'oxydation en restant en surface APPLICATIONS DES CIRES 2/2

7 C % 100% 80% 60% 40% CHIFFRES ET STATISTIQUES 20% 0% En revanche, SER affiche les résultats suivants : Chiffre d'affaires Euros +49,0% par rapport à Chiffre d'affaires Euros La comparaison entre les chiffres du marché et les résultats de SER montre que celle-ci a gagné des parts de marché. Cette progression s'explique par une politique commerciale axée sur la relation fournisseur-client (B2B) et la relation fournisseur-marché (B2M). 1. Les résultats de 2010 confirment donc la tendance historique de SER placée sous le signe d'une croissance vigoureuse et continue MILLIERS EUROS fore cast CHIFFRES ET STATISTIQUES 1/3

8 C % 100% 80% 60% 40% CHIFFRES ET STATISTIQUES 20% 0% 2. De 1992 à ce jour, SER a augmenté son chiffre d'affaires tous les trois ans. 130% 120% 100% 80% 60% 40% 20% 0% 1995/ % 1998/ % 2001/ % 2004/ % 2007/ % 3. Parallèlement à l'augmentation constante du nombre de clients, on constate une augmentation du nombre de produits actifs (c'est-à-dire régulièrement livrés), ce qui vient conforter la politique de SER consistant à fournir à chaque client la cire la plus adaptée à chaque application produits actifs clients actifs CHIFFRES ET STATISTIQUES 2/3

9 C % 100% 80% 60% 40% CHIFFRES ET STATISTIQUES 20% 0% 4. Les volumes produits, exprimés en tonnes, montrent une progression parallèle à celle du chiffre d'affaires. TONNES METRIQUES/ANNEE fore cast Production (TM/Année) CHIFFRES ET STATISTIQUES 3/3

10 RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT Le service Recherche et Développement de SER est à la fois le cerveau et le cœur de l'entreprise. Dès lors, la R&D fonde son travail sur certains éléments fondamentaux : Professionnalisme élevé du personnel Grande expérience acquise depuis de nombreuses années d'activité et de recherche dans le secteur Équipements d'avant-garde Informatisation totale de l'activité Étude et définition non seulement de la formule destinée au client, mais aussi de tous les paramètres relatifs à la production de la cire Responsabilités et activités du Département Recherche et Développement Détermination et définition avec le client des critères auxquels le produit doit répondre Création de la formule de la cire et étude de son procédé de fabrication (y participent tout autant l'expérience acquise et la mémoire, fournie par la base de données, de toutes les formules précédemment élaborées) Réalisation d'échantillons pour effectuer des démonstrations chez le client Répétition éventuelle des étapes précédentes jusqu'à l'obtention d'un produit donnant pleinement satisfaction au client Saisie des données définitives de la cire dans la mémoire du serveur, ce qui garantit des paramètres (température, pression, vitesse, temps, homogénéisation ) absolument identiques pour chaque nouvelle commande du client et assure automatiquement la composition exacte, la production et la qualité absolument constante du produit. Les avantages Grâce à son mode de fonctionnement, SER permet au client : De disposer d'une cire personnalisée D'avoir une qualité régulière garantie par des fabrications en série fortement automatisées D'acheter à des prix modérés, parce que non grevés par des coûts d'interventions manuelles et hors chaîne de fabrication RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT 1/1

11 PRODUCTION SER produit des cires personnalisées, réalisées sur mesure pour les conditions d'application les plus diverses. Grâce à des installations de production spécialement étudiées et réalisées à cet effet, SER peut produire quotidiennement, de manière entièrement automatique, des dizaines de cires différentes d'une qualité toujours constante. Mémorisation des produits : Pour chaque client, le service Recherche & Développement détermine le produit idéal en termes de composants et de paramètres de fabrication. Ces données sont ensuite saisies et stockées dans la base de données de l'ordinateur central. Par conséquent, lorsqu'un client demande un réapprovisionnement, il suffit d'entrer le code client, le code produit, la quantité demandée et la date de livraison : l'ensemble de l'installation de production est alors programmée pour fabriquer cette cire spécifique et la livrer au client. En outre, l'exécution entièrement automatique de toutes les opérations et l'absence de stock de produits finis permettent de réduire sensiblement les coûts et de proposer des cires personnalisées à des prix compétitifs. Procédé et installation de fabrication : Les matières premières sont achetées en fonction des indications de la base de données des produits et de leur consommation statistique et/ou programmée, ce qui permet de toujours répondre rapidement aux commandes des clients, même lorsqu'il s'agit de demandes urgentes. Le stockage se fait dans 100 cuves dotées d'un contrôle de température et de niveau et surveillées par des télécaméras et des dispositifs de sécurité. La capacité totale des cuves est de m3 de cire liquide et celle du dépôt est de tonnes de cire solide. Les cuves et les appareils de fusion (où l'on fait fondre les matières premières solides) sont reliés à l'installation de fabrication par des pompes et des balances automatiques qui pèsent le poids pompé. Un poste spécial permet d'introduire dans le mélange les additifs éventuellement prévus. L'ordinateur central envoie à l'installation toutes les instructions permettant l'exécution optimale du mélange. En fin de procédé, un échantillon est prélevé et envoyé au contrôle de qualité pour vérifier en temps réel la conformité aux caractéristiques définies avec le client. PRODUCTION 1/2

12 PRODUCTION Formes du produit fini : Après réception de l'approbation du contrôle de qualité, la cire liquide est transformée dans sa forme définitive qui peut être Liquide (mise en réservoir pour être prélevée par des camions-citernes) En émulsion (mise en réservoirs ou en fûts) En pastilles (conditionnées en sacs de 25 kg ou en grands sacs de 300 à kg) En plaques (conditionnées en caisses de 5 plaques d'un poids total de 24 kg ou mises sur palettes) Poudre Spéciale (préalablement convenue avec le client). Capacité de production et livraison : SER ne produit que sur commande et réalise pour chaque client une cire spécifique qui est essentielle à l'activité du client. Autrement dit, les livraisons doivent être effectuées dans des délais très serrés et les installations de production doivent être dimensionnées de manière à répondre exactement à chaque demande. En agrandissant constamment son atelier de fabrication, SER maintient une capacité qui représente environ le double de la moyenne journalière des commandes reçues. Cette formule permet de satisfaire invariablement les pointes éventuelles de la demande, en garantissant un service de premier ordre. La qualité dans les détails : Le Pig-in Tous les jours, des cires différentes destinées à des clients différents sont produites successivement. Pour éviter que les résidus de la cire précédente ne polluent la cire suivante, les installations sont dotées d'un système dit Pig-in (littéralement cochonnet intérieur). A la fin de chaque cycle de fabrication, un dispositif introduit dans la tuyauterie concernée un piston racleur en matériau élastique qui est poussé par de l'air comprimé tout le long des tuyaux. Adhérant parfaitement aux parois, ce piston fonctionne comme un projectile qui racle les tuyaux et les laisse reluisants de propreté. Grâce à ce raclage, la cire qui vient ensuite échappe à toute contamination. Balances En raison du poids spécifique différent de chacune des matières premières employées, ainsi que des diverses tolérances de température et de pression, la mesure du volume ne garantit pas la précision requise. Les installations de SER sont équipées de balances qui pèsent le liquide pompé afin de garantir une précision et une qualité absolue de la cire produite. PRODUCTION 2/2

13 PRODUITS SER est un producteur indépendant de cires industrielles étudiées sur mesure en fonction du type de fabrication, des installations industrielles, de la qualité finale, de l'impact sur l'environnement et de la sécurité au travail imposés par le client. Il n'existe donc pas de catalogue de produits sur lequel le client pourrait chercher une cire correspondant peu ou prou à ses besoins et qui tenterait de le convaincre qu'il s'agit de la meilleure qu'il puisse souhaiter. En revanche, SER propose un conseil spécialisé et gratuit en vue de la réalisation d'un produit permettant vraiment d'optimiser le cycle de fabrication tout en abaissant le coût total, grâce à une productivité accrue, moins de rebut et une meilleure qualité. Il se peut que, parmi les 500 formules déjà créées et produites régulièrement pour un ou plusieurs des 800 clients de SER, un nouveau client trouve la cire idéale pour lui. Mais si tel n'est pas le cas, le service Recherche et Développement, qui est doté d'un personnel extrêmement qualifié et des équipements les plus modernes, est certainement en mesure de proposer soit des solutions déjà expérimentées soit des produits de conception nouvelle. Avec sa production de cires de tout type, naturelles ou de synthèse, paraffines ou microcristallines, Fischer-Tropsch ou de polyéthylène, en émulsion ou en gel, SER a servi avec succès d'innombrables domaines d'application. Le tableau qui suit indique les plus significatifs, mais l'entreprise se trouve constamment face à de nouveaux horizons. SECTEUR PRODUITS ALIMENTAIRES EMBALLAGES CAOUTCHOUC BOUGIES COSMETIQUES ET PHARMACIE CHIMIE ET TECHNIQUE TEXTILES BOIS ET DERIVES B-TP APPLICATIONS fromage / chewing-gum / vins souples / ondulés et rigides pneumatiques / produits techniques tous types histologie / épilation, cérésine / ozokérite thermostats / câbles électriques / processus des polymères colles à chaud / encres / peintures / revêtements blousons imperméables / tissage panneaux d'agglomérés / MDF et OSB ciment / placoplâtre PRODUITS 1/1

14 QUALITE SER a été certifiée ISO 9000 (version VISION 2000) par l'organisme de certification allemand TÜV, qui figure parmi les plus qualifiés et les plus rigoureux. La certification ISO 9000 d'une entreprise représente une garantie importante pour le client. En effet, elle atteste que l'entreprise se fixe des objectifs de qualité et qu'elle est organisée et structurée de manière à maîtriser constamment et correctement la qualité produite. En outre, SER applique des critères de qualité totale permettant de : Garantir que les caractéristiques d'une cire formulée pour un client sont constantes pour toutes les livraisons, Évaluer à chaque livraison la qualité exigée par l'acheteur et non celle qui est établie par le producteur (en effet, SER produit pour le client et pas pour son stock) Assurer que les clients sont toujours suivis par une équipe technique et commerciale extrêmement spécialisée et responsabilisée Faire face et résoudre les problèmes de délais de livraison urgents des clients. Pour SER, la QUALITE consiste donc à veiller attentivement à proposer au client le meilleur ensemble de produits, de services et de soin. QUALITE 1/1

15 PRIX SER est à même de proposer des produits présentant les mêmes caractéristiques fonctionnelles que ceux qui sont actuellement employés, et souvent à un prix plus compétitif. Mais ce n'est pas sur le terrain de la concurrence sur les prix que SER concentre son attention et son énergie. Son véritable objectif est en effet de produire la cire la meilleure pour chaque client, sans lacunes ni redondances. L'utilisation d'une cire standard (c'est-à-dire d'un produit sur catalogue) comporte fort probablement l'acceptation d'une série de compromis : sur le prix (une cire qui présente des caractéristiques correspondant à un usage déterminé peut en avoir d'autres qui sont inutiles mais que le client paie quand même) sur la qualité (souvent, avec les produits standard, il faut se contenter d'une cire qui se rapproche le plus possible de la cire idéale) sur le coût final des produits du client (une cire choisie comme la meilleure parmi celles qui sont disponibles n'est pas pleinement adaptée à un certain cycle de fabrication et affecte les rendements) Il n'est pas rare que les clients de SER gagnent directement sur le prix d'achat de la cire. Mais même s'ils optent pour une cire SER plus onéreuse, ils en retirent ensuite des avantages économiques encore plus évidents sur le coût de production total. En conclusion, SER peut s'enorgueillir d'apporter à ses clients le meilleur rapport entre le prix payé et les prestations obtenues. PRIX 1/1

16 HISTORIQUE En 1982, après avoir terminé leurs études de chimie, les frères Giuseppe et Piergiorgio Ambroggio entrent dans la société Ing. Piacentini e F.lli S.p.A. de Turin. A ce moment-là, la société Piacentini est l'un des principaux opérateurs italiens du secteur des cires industrielles dans lequel elle est présente depuis 1946, avec une bonne pénétration du marché national et international. Les frères Ambroggio acquièrent une vaste expérience et une connaissance approfondie des problématiques liées à l'emploi des cires dans différentes applications industrielles. Après six années de collaboration active, ils élaborent et proposent à la société un plan de développement de nouvelles activités axées sur la personnalisation des produits pour les clients. Bien qu'appréciant les idées proposées, la direction de Piacentini choisit de ne pas donner suite à ce plan. C'est alors qu'en 1988, les frères Ambroggio décident, avec d'autres membres de la famille, de créer à Cumiana (Turin) leur société, SINTESI e RICERCA. A lui seul, le nom de la société résume les intentions et l'esprit qui caractérisent l'activité des années suivantes, à savoir étudier et fabriquer des produits spécifiques pour chaque client, en misant sur la capacité de produire des cires à forte valeur ajoutée pour les différents clients ainsi que des produits standard à commercialiser sur le marché. La stratégie s'avère payante et l'entreprise double son chiffre d'affaires tous les trois ans. La croissance est constante et les installations de production de Cumiana commencent à être insuffisantes. La société Sintesi e Ricerca propose alors à la société Ing. Piacentini e F.lli S.p.A. d'acquérir d'abord la majorité de son capital, puis la totalité. L'opération est conclue en 1994 et la fusion des deux entreprises donne naissance à l'actuelle société SER S.p.A. dont le siège est à Santena (Turin). Durant les années qui suivent, des investissements importants sont effectués pour la réfection totale des installations de production, des zones de stockage, des bureaux, etc., afin d'adapter la structure de l'entreprise à la mission que celle-ci entend poursuivre. Durant l'été 2003, SER rachète CERERIA SGARBI S.p.A. et PRICE'S PATENT CANDLES LIMITED, deux sociétés de prestige sur le marché européen des bougies, dont l'une est leader du marché italien, l'autre du marché anglais. L'objectif du groupe consiste à créer une marque reconnue au niveau international et caractérisée par sa capacité d'innovation dans le secteur de la bougie. Aujourd'hui, SER S.p.A. est une réalité industrielle solide qui connaît une phase de réussite grâce à la stratégie choisie et aux installations qui permettent d'appliquer cette stratégie de la meilleure des façons. HISTORIQUE 1/1

17 LE GROUPE Durant l'été 2003, SER a racheté CERERIA SGARBI S.p.A. et PRICE'S PATENT CANDLES LIMITED, deux sociétés de prestige sur le marché européen des bougies, dont l'une est leader du marché italien, l'autre du marché anglais. L'objectif du groupe consiste à créer une marque reconnue au niveau international et caractérisée par sa capacité d'innovation dans le secteur de la bougie. LE GROUPE 1/1

18 CONTACTS Poste SER S.p.A. Strada Quaglia, Santena (TO) Italia Téléphone Fax Site Internet Aéroport Torino Caselle Gare ferroviarie Santena oppure Torino (a 30 Km) Caselle Venaria Almese Alpignano Rivoli S 589 Moncalieri Settimo To. GassinoTo. TORINO S 10 Chieri Chivasso S 590 S 458 MILANO Brusasco Cocconato Gallareto S 458 Orbassano S 23 A 21 - E 70 S 589 Airasca None Carignano Vigone Pancalieri Villafranca Piemonte S 20 S 20 Racconigi Poirino S 29 S 29 Carmagnola Asti S. Damiano d Asti E 74 Costiglione Via Amerigo Vespucci Via Caboto A 55 / E 70 Via Sambuy USCITA Via Asti Via Vecchia A 21 / E 70 Via San Salvà Via Brignole Martiri Libertà Via Tetti Agostino Via Delleani SP 122 Via Circ Strada Quaglia Via Asti Via San Salvà Via Tetti Agostino Tetti Agostino Via San Salvà CONTACTS 1/1

Colle époxydique multi usages, à 2 composants

Colle époxydique multi usages, à 2 composants Notice Produit Edition 20 01 2014 Numéro 9.11 Version n 2013-310 01 04 02 03 001 0 000144 Colle époxydique multi usages, à 2 composants Description est une colle structurale thixotrope à 2 composants,

Plus en détail

Electrification statique - Problèmes et solutions L application des sources ionisantes. Auteur: Dr Mark G Shilton, CChem, MRSC. (Copie du document

Electrification statique - Problèmes et solutions L application des sources ionisantes. Auteur: Dr Mark G Shilton, CChem, MRSC. (Copie du document Electrification statique - Problèmes et solutions L application des sources ionisantes. Auteur: Dr Mark G Shilton, CChem, MRSC. (Copie du document présenté à la Conférence sur la sécurité et la fiabilité

Plus en détail

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures TZ-fert_franz.QXD 20.09.2006 13:52 Uhr Seite 1 Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures Préparation: Ajouter la quantité d eau requise (voir indications

Plus en détail

Matériaux d'isolation

Matériaux d'isolation Produits d'étanchéité et d'isolation Matériaux d'isolation Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certifications Acquis environnementaux Définition :

Plus en détail

appliquée aux emballages alimentaires

appliquée aux emballages alimentaires La méthode HACCP La méthode HACCP appliquée aux emballages alimentaires 1- La réglementation des matériaux au contact des aliments Quels contaminants issus des emballages dans les aliments? Des contaminants

Plus en détail

cover 1 Isolation 02/2012

cover 1 Isolation 02/2012 cover 1 Isolation 02/2012 Programme de livraison Laine de roche 2012 Knauf Insulation Votre partenaire en isolation Knauf est une entreprise familiale renommée, active dans le monde entier comme fabricant

Plus en détail

Qu est ce qu un matériau de référence?

Qu est ce qu un matériau de référence? Qu est ce qu un matériau de référence? Guide ISO 30 : Matériau de référence (ou MR) = Matériau ou substance dont certaines propriétés sont suffisamment homogènes et bien définies pour permettre de les

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse 60 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Verre cellulaire FOAMGLAS T4+ FOAMGLAS S3 FOAMGLAS F FOAMGLAS TAPERED FOAMGLAS BOARD PANNEAU READY

Plus en détail

PB 250, PB 400 / SD 560x Systèmes époxys moussants résilients, durcissant à l'ambiante

PB 250, PB 400 / SD 560x Systèmes époxys moussants résilients, durcissant à l'ambiante Page 1 / 6 PB 250, PB 400 / SD 560x Systèmes époxys moussants résilients, durcissant à l'ambiante Les systèmes PB sont des formulations d'époxy moussant développés pour des productions in situ de mousse

Plus en détail

Le tableau suivant représente les principaux symboles utilisés pour les appareils de chauffage, de cuisson

Le tableau suivant représente les principaux symboles utilisés pour les appareils de chauffage, de cuisson Le tableau suivant représente les principaux symboles utilisés pour les appareils de chauffage, de cuisson Principaux symboles d appareils thermiques utilisés pour différents schémas Page 1/11 I) Les radiateurs

Plus en détail

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes Les déchets actuellement considérés comme inertes en France et stockés comme tels sont des déchets suivants : (1) Stockage en classe III, recyclage, 17 01 01 Béton (armé ou non) 17 01 02 Briques (1) Stockage

Plus en détail

Secteur Viticole et Distillerie

Secteur Viticole et Distillerie Information generale Notre entreprise se consacre à la conception et construction d équipements de procédé de production et de tout type de dépôts d acier inoxydable, pouvant être de procédé de production

Plus en détail

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas»

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» Énergie «L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» La première fonction de l agriculture est la valorisation de l énergie solaire en énergie alimentaire par la photosynthèse.

Plus en détail

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests Notice Produit Edition 09.2012 Identification no4794 Version no. 2012-208 Sarnavap 5000E SA Pare-vapeur Description du produit Sarnavap 5000E SA est un pare-vapeur auto-adhésif pour système en adhérence

Plus en détail

Sika ComfortFloor pour votre maison

Sika ComfortFloor pour votre maison Sika ComfortFloor pour votre maison LA PERFECTION N A JAMAIS ÉTÉ AUSSI PROCHE Vivre avec perfection Sika ComfortFloor à la maison Sika ComfortFloor est bien plus qu un revêtement de sol. C est également

Plus en détail

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6, avenue de L Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 a.larvol@pays-ruthenois.f

Plus en détail

LES CABINES DE PEINTURE : RÉGLEMENTATION

LES CABINES DE PEINTURE : RÉGLEMENTATION LES CABINES DE PEINTURE : RÉGLEMENTATION Dernière révision du document : juillet 2012 RÉFÉRENCES RÉGLEMENTAIRES Arrêté du Gouvernement wallon du 25 septembre 2008 déterminant les conditions sectorielles

Plus en détail

Points clefs pour l'adaptation du Chauffe-Eau Solaire Bon Marché (CESBM) dans d'autres pays

Points clefs pour l'adaptation du Chauffe-Eau Solaire Bon Marché (CESBM) dans d'autres pays Points clefs pour l'adaptation du Chauffe-Eau Solaire Bon Marché (CESBM) dans d'autres pays Photo 1 : Modèle du Chauffe-Eau Solaire Bon Marché : Capteurs, réservoir et douche. Elaboré par la Sociedade

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. confort = équilibre entre l'homme et l'ambiance

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. confort = équilibre entre l'homme et l'ambiance TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installations Compétence C1.2 : Classer, interpréter, analyser Thème : S5 : Technologie des installations frigorifiques

Plus en détail

FORT EN CHIMIE DEGRIPPANTS, GRAISSES ET LUBRIFIANTS

FORT EN CHIMIE DEGRIPPANTS, GRAISSES ET LUBRIFIANTS FORT EN CHIMIE DEGRIPPANTS, GRAISSES ET LUBRIFIANTS DEGRIPPANTS Dégrippant PREMIUM ICE - Art. nr. 200774 - Dégrippant puissant et rapide - Décale les éléments et raccords filetés bloqués par la rouille

Plus en détail

T.I.P.E. Optimisation d un. moteur

T.I.P.E. Optimisation d un. moteur LEPLOMB Romain Année universitaire 2004-2005 LE ROI Gautier VERNIER Marine Groupe Sup B, C, D Professeur accompagnateur : M. Guerrier T.I.P.E Optimisation d un moteur 1 1. Présentation du fonctionnement

Plus en détail

Annexe III du Protocole au Traité sur l'antarctique, relatif à la protection de l'environnement Elimination et gestion des déchets

Annexe III du Protocole au Traité sur l'antarctique, relatif à la protection de l'environnement Elimination et gestion des déchets Annexe III du Protocole au Traité sur l'antarctique, relatif à la protection de l'environnement Elimination et gestion des déchets ARTICLE 1 OBLIGATIONS GENERALES 1. La présente Annexe s'applique aux activités

Plus en détail

Plaque matrice pour la pelletisation de plastiques

Plaque matrice pour la pelletisation de plastiques Plaque matrice pour la pelletisation de plastiques Canaux chauffants intérieurs et surface coupante en métal dur Drs. Ing. J. D Düring et Ing. R. J. Jochems, Groep B.V. Intro La polymérisation de l'éthylène

Plus en détail

Les plastiques en débat 2014

Les plastiques en débat 2014 Les plastiques en débat 2014 Pratique Léger Astucieux Solide Transformable Indispensable Qualifié Utile Esthétique 3eD_college_LES_CAMPELIERES Collège Les Campelières 121 Chemin Campelières 06250 Mougins

Plus en détail

Utilisation historique de nanomatériaux en pneus et possibilités de nouveaux développements

Utilisation historique de nanomatériaux en pneus et possibilités de nouveaux développements Utilisation historique de nanomatériaux en pneus et possibilités de nouveaux développements 7 juin 2012 Francis Peters Bien qu il n y ait pas de nano particules dans les usines qui produisent les mélanges

Plus en détail

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES collecteurs solaires 9.1 11.2008 F I C H E T E C H N I Q U E plus de produit AVANTAGES POUR L INSTALLATION ET L'ENTRETIEN COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES Le collecteur solaire CS 25

Plus en détail

LES PNEUS SONT-ILS DANGEREUX POUR LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT? Les pneus sont dangereux dans des piles, pas dans des Earthships.

LES PNEUS SONT-ILS DANGEREUX POUR LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT? Les pneus sont dangereux dans des piles, pas dans des Earthships. les pneus sont sécuritaires LES PNEUS SONT-ILS DANGEREUX POUR LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT? Réutiliser un vieux pneu dans un Earthship, où il devient une ressource utile et passe le reste de son temps dans

Plus en détail

Annexe 4. Activité économique et installations classées.

Annexe 4. Activité économique et installations classées. Annexe 4. Activité économique et installations classées. La nomenclature d'activités économique a été élaborée dans un cadre européen harmonisé, imposé par un Règlement (CEE) du Conseil (n 3037/90 du Conseil

Plus en détail

Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles

Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE Nom :. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles 1. Quels sont les gaz généralement inclus dans le secteur de l'énergie, conformément au

Plus en détail

Marquage CE des enrobés bitumineux à chaud QUESTIONS - REPONSES SUR LE MARQUAGE CE DES ENROBES BITUMINEUX A CHAUD

Marquage CE des enrobés bitumineux à chaud QUESTIONS - REPONSES SUR LE MARQUAGE CE DES ENROBES BITUMINEUX A CHAUD Marquage CE des enrobés bitumineux à chaud QUESTIONS - REPONSES SUR LE MARQUAGE CE DES ENROBES BITUMINEUX A CHAUD (Version 11 juillet 2008) 1- Quels enrobés doivent être marqués? Tous les enrobés bitumineux

Plus en détail

2 ) Schéma du circuit :Voyons d'abord le schéma d'ensemble du circuit ( figure 1 ): Palier. Bielle. Pompe à huile. Retour vers carter.

2 ) Schéma du circuit :Voyons d'abord le schéma d'ensemble du circuit ( figure 1 ): Palier. Bielle. Pompe à huile. Retour vers carter. NOTICE TECHNIQUE N : 032a Date :13/11/08 Révisée le :08/03/15 CIRCUIT d'huile MOTEUR 1 ) Introduction : Avant chaque vol, tout pilote doit jeter un coup d'œil sur la jauge à huile, pour vérifier que le

Plus en détail

Principe de précaution! 8 Catégorie de produits TYPE A partir du 1/1/2010 g/l prêt à être utilisé Revêtements mats pour murs et plafonds Revêtements brillants pour murs et plafonds Murs extérieurs

Plus en détail

Comment réduire les émissions de CO 2? Les réponses de l'ifp

Comment réduire les émissions de CO 2? Les réponses de l'ifp Septembre 2005 Comment réduire les émissions de CO 2? Les réponses de l'ifp L'IFP inscrit les travaux sur la réduction des émissions de CO 2 au cœur de ses programmes de recherche. La stratégie de l'ifp

Plus en détail

t thermostats E k r A cartographiques M r E It t u Af od E r L po AH f M In

t thermostats E k r A cartographiques M r E It t u Af od E r L po AH f M In MAHLE Aftermarket Info produit Thermostats cartographiques Régulation conventionnelle de la température : la sécurité avant tout Dans un moteur à explosion, la combustion se déroule de manière optimale

Plus en détail

SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement. L Epoxy facile

SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement. L Epoxy facile SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement L Epoxy facile DOMAINES D EMPLOI Recommandé pour salle de bain, douche, plan de travail cuisine, piscine, bassins thermaux,

Plus en détail

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? Découvrez la gamme Aquarea de Panasonic Pompe à chaleur Source Air CONÇUE POUR LES MAISONS Une pompe à chaleur Aquarea avec Source

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A la Fin de cette activité, je saurai -Identifier les grandes familles

Plus en détail

5 ème COURS Chimie Chapitre 3 LES MÉLANGES HOMOGÈNES ET LES CORPS PURS CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.

5 ème COURS Chimie Chapitre 3 LES MÉLANGES HOMOGÈNES ET LES CORPS PURS CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free. 5 ème COURS Chimie Chapitre 3 LS MÉLANGS HOMOGÈNS T LS CORPS PURS CORRCTION DS XRCICS Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : xercice 1 p 40 a L'apparence homogène d'une substance ne

Plus en détail

Nous sommes, nous grandissons, nous nous renouvelons... avec vous.

Nous sommes, nous grandissons, nous nous renouvelons... avec vous. To be ETA Nous sommes, nous grandissons, nous nous renouvelons... avec vous. Être en perpétuel devenir L internationalité nous appartient Des personnes sur qui compter La qualité dans notre ADN Souplesse:

Plus en détail

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles H. Bonnes pratiques environnementales 1. Déchets La gestion des déchets est régie par : des grands principes définissant, par exemple, les responsabilités du producteur ou détenteur de déchets ou la prise

Plus en détail

technologie de séchage

technologie de séchage technologie de séchage we process the future Technologie de traitement LA TÂCHE Dans tous les domaines de l industrie, le séchage constitue une étape nécessaire du processus de traitement. Tous les produits

Plus en détail

Extraction Assistée par Ultrasons

Extraction Assistée par Ultrasons Extraction Assistée par Ultrasons Extraction par ultrasons au laboratoire Deux types d équipements à ultrasons sont couramment utilisés dans le laboratoire. Le premier est le bain de nettoyage à ultrasons

Plus en détail

MASCOU LIQUIDES CATALOGUE 2014 LIQUIDES DE COUPE ET DE PERÇAGE DE QUALITÉ SUPÉRIEURE!

MASCOU LIQUIDES CATALOGUE 2014 LIQUIDES DE COUPE ET DE PERÇAGE DE QUALITÉ SUPÉRIEURE! CATALOGUE 2014 MASCOU LIQUIDES LIQUIDES DE COUPE ET DE PERÇAGE DE QUALITÉ SUPÉRIEURE! À l exception des produits et, fabriqués en Allemagne MASCOU-CUT LIQUIDE DE COUPE SEMI-SYNTHÉTIQUE ET BIOSTABLE La

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

Membrane synthétique pour étanchéité de toiture

Membrane synthétique pour étanchéité de toiture Notice produit Edition 03.2011 N d identification. 4761 Version no. 2011-376 Sarnafil TG 76-15 Felt Membrane synthétique pour étanchéité de toiture Description du produit Sarnafil TG 76-15 Felt (ép. 1,5mm)

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

Les caractéristiques d'une bonne cave à vin

Les caractéristiques d'une bonne cave à vin L'aération Une bonne cave est une cave aérée. Pour éviter un taux d'humidité trop important et le développement de champignons un léger courant d'air suffit, mais trop d'aération peut aussi nuire à la

Plus en détail

Les différents éléments d un CESI

Les différents éléments d un CESI Les différents éléments d un CESI 1. Capteur Solaires 1.1. Introduction Un capteur solaire thermique est un dispositif qui transforme le rayonnement solaire en énergie thermique. Les caractéristiques générales

Plus en détail

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1 Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 2 6/4/08 11:53 AM Page 2 LOG 8869 Residential

Plus en détail

Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière

Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière L'impact des biocarburants sur l'effet de serre Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière Auteur(s) : Etienne POITRAT, ADEME (Agence de l'environnement

Plus en détail

192 Office européen des brevets DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

192 Office européen des brevets DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Europâisches Patentamt 09) J» European Patent Office Numéro de publication: 0 001 192 Office européen des brevets A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 78400084.6 @ Date de dépôt: 30.08.78 IntCl.2:

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE PAGE 1/7 DATE DE MISE A JOUR : 16/11/2011 1/ - IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Identification du produit : Gaines, films, housses, et/ou sacs transparents et colorés en polyéthylène. Famille

Plus en détail

Prestations de services d application Solutions pour vos besoins en réparation des surfaces

Prestations de services d application Solutions pour vos besoins en réparation des surfaces Prestations de services d application Solutions pour vos besoins en réparation des surfaces Henkel Votre partenaire en solutions de réparation des surfaces Grâce à de nombreuses années d expérience dans

Plus en détail

Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets

Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets Présentation d Ecoval Maroc 2 Sommaire Présentation d Ecoval Maroc Perception du Marché de déchets Objectifs de la plateforme Ecoval

Plus en détail

ANAC INDUS. Analyses d huile pour applications industrielles

ANAC INDUS. Analyses d huile pour applications industrielles ANAC INDUS Analyses d huile pour applications industrielles ANAC INDUS : l outil indispensable pour optimiser vos coûts d exploitation L huile en service au cœur de vos équipements recèle des informations

Plus en détail

Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets. Numéro de publication: 0 036 058 A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets. Numéro de publication: 0 036 058 A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN ê Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets Numéro de publication: 0 036 058 A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 80420035.0 Int. Cl.3: B 60 J 1/20 Date de dépôt:

Plus en détail

description du système

description du système description du système a. conception technique système constructif Le projet proposé est un système modulaire industrialisé d'assemblage d'éléments préfabriqués tridimensionnels. Il est basé sur un module

Plus en détail

MISE EN DÉCHARGE. Une entreprise de Bayer et LANXESS

MISE EN DÉCHARGE. Une entreprise de Bayer et LANXESS MISE EN DÉCHARGE Une entreprise de Bayer et LANXESS MISE EN DÉCHARGE Introduction INTRODUCTION La mise en décharge, dans le respect de l environnement, de certains types de déchets est un complément important

Plus en détail

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 I- ETUDE D UNE PHOTOGRAPHIE DE YANN ARTHUS-BERTRAND : Stockage d ordures dans la périphérie de Saint-Domingue en République dominicaine au cœur des Caraïbes Légende

Plus en détail

PISCINES : LES DERNIERES

PISCINES : LES DERNIERES Page 1/6 PISCINES : LES DERNIERES Eléments de recherche : : fabricant d'abris de piscine et de terrasses mobiles pour piscine, toutes citations Page 2/6 ŒNDANCES Si les piscines enterrées ont toujours

Plus en détail

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Responsable: Dr. GHOMARI Fouad COMPORTEMENT AU FEU DU BETON. Le feu est

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1922*V1 DISTRITUB

Avis Technique 14/13-1922*V1 DISTRITUB Avis Technique 14/13-1922*V1 Annule et remplace l Avis Technique 14/13-1922 Tubes en PE-Xc Système de canalisations en PEX PEX piping system PEX Rohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique

Plus en détail

Fiche technique Mai, 2011 Dernière version : Oct 2010. Produits transparents : SJ 3460 : non adhésif SJ 3560 : Muni d un adhésif acrylique VHB

Fiche technique Mai, 2011 Dernière version : Oct 2010. Produits transparents : SJ 3460 : non adhésif SJ 3560 : Muni d un adhésif acrylique VHB Dual Lock 250 Système de fixation ouvrable et refermable Fiche technique Mai, 2011 Dernière version : Oct 2010 Description du produit Produits transparents : SJ 3460 : non adhésif SJ 3560 : Muni d un adhésif

Plus en détail

La nouvelle génération de laines minérales

La nouvelle génération de laines minérales La nouvelle génération de laines minérales Juin 2009 Qu est-ce que ECOSE Technology? une nouvelle technologie révolutionnaire de liant à base de composants naturels et sans formaldéhyde. Elle peut être

Plus en détail

Thermal Value Excellence

Thermal Value Excellence Thermal Value Excellence Systèmes de détermination du point de goutte Excellence DP70 DP90 Points de goutte et de ramollissement Simple, normalisé, avec enregistrement vidéo Détermination du point de goutte

Plus en détail

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière Plate-forme énergie Filière de la biomasse forestière Mars 2013 Table des matières 1. Principes généraux... 0 2. Ce qu on entend par économie d énergie... 1 3. Réflexion sur les sources d énergie à privilégier...

Plus en détail

Présentation générale des principales sources d énergies fossiles.

Présentation générale des principales sources d énergies fossiles. Présentation générale des principales sources d énergies fossiles. Date : 19/09/2012 NOM / Name SIGNATURE Etabli / Prepared Vérifié / Checked Approuvé /Approved G J-L & R-SENE R.SENE R.SENE Sommaire 1.

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31 Page : 1/5 1 Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise Identificateur de produit Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations déconseillées

Plus en détail

L'AMIANTE : RÉGLEMENTATION

L'AMIANTE : RÉGLEMENTATION L'AMIANTE : RÉGLEMENTATION Dernière révision du document : juillet 2012 L'amiante (asbeste) est à l origine une roche naturelle composée de minéraux fibreux. Pour ses nombreuses propriétés, dont la résistance

Plus en détail

Evaluation. technique européenne du 7 janvier 2015. Ceci est une traduction. En cas de doutes, veuillez-vous référer à l original allemand.

Evaluation. technique européenne du 7 janvier 2015. Ceci est une traduction. En cas de doutes, veuillez-vous référer à l original allemand. Member of EOTA www.eota.eu Zulassungsstelle Bauprodukte und Bauarten Bautechnisches Prüfamt Un organisme de droit public financé conjointement par la fédération et les régions Désigné selon l'article 29

Plus en détail

Rincez à l'eau froide. Ensuite, lavez immédiatement avec une lessive.

Rincez à l'eau froide. Ensuite, lavez immédiatement avec une lessive. Betterave rouge Rincez à l'eau froide. Ensuite, lavez immédiatement avec une lessive. Bière Boue/Terre Rincez à l'eau froide puis procédez à un lavage normal avec une lessive. Epongez la tache avec du

Plus en détail

Tous les produits de la gamme SAF offrent des résistances :

Tous les produits de la gamme SAF offrent des résistances : Fiche Technique Strengths Are Flex La gamme SAF est basée sur une technologie et des polymères méthacrylates brevetés. Ces adhésifs de nouvelle génération permettent d adhérer sur de nombreux supports

Plus en détail

La chaleur du bien être à tarif réduit

La chaleur du bien être à tarif réduit La chaleur du bien être à tarif réduit Appareils de chauffage électrique à accumulation de chaleur Description Utilisation Installation Modèles: 3700, 4700, 5700, 6700 3800, 4800, 5800 3600, 4600, 5600,

Plus en détail

Alfa Laval échangeurs de chaleur spiralés. La solution à tous les besoins de transfert de chaleur

Alfa Laval échangeurs de chaleur spiralés. La solution à tous les besoins de transfert de chaleur Alfa Laval échangeurs de chaleur spiralés La solution à tous les besoins de transfert de chaleur L idée des échangeurs de chaleur spiralés n est pas nouvelle, mais Alfa Laval en a amélioré sa conception.

Plus en détail

Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S»

Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S» Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S» La lutte contre le changement climatique Initiative concertée au niveau mondial Pour limiter à 2 à 3 C l élévation moyenne de la température, il faudrait

Plus en détail

MOINS DE CONSOMMATION, PLUS DE SECURITE, AVEC IVECO DRIVER TRAINING (la formation conducteur IVECO).

MOINS DE CONSOMMATION, PLUS DE SECURITE, AVEC IVECO DRIVER TRAINING (la formation conducteur IVECO). MOINS DE CONSOMMATION, PLUS DE SECURITE, AVEC IVECO DRIVER TRAINING (la formation conducteur IVECO). IVECO S.p.A. Via Puglia 35,10156 Torino - Italia www.iveco.fr Pubblicazione A103504 Iveco donne une

Plus en détail

Les composites thermoplastiques

Les composites thermoplastiques Les composites thermoplastiques Définition Par définition, un thermoplastique (anglais :thermoplast) est un matériau à base de polymère (composé de macromolécules) qui peut être mis en forme, à l état

Plus en détail

O v e r a l l e x p e r t i s e i n t h e m a i n t e n a n c e o f p l a t e s h e a t e x c h a n g e r s

O v e r a l l e x p e r t i s e i n t h e m a i n t e n a n c e o f p l a t e s h e a t e x c h a n g e r s Expertise globale de la maintenance des échangeurs thermiques à plaques O v e r a l l e x p e r t i s e i n t h e m a i n t e n a n c e o f p l a t e s h e a t e x c h a n g e r s LE CENTRE DE MAINTENANCE

Plus en détail

Systèmes R-22 : à quels fluides frigorigènes les convertir? Serge FRANÇOIS*

Systèmes R-22 : à quels fluides frigorigènes les convertir? Serge FRANÇOIS* TE HNIQUE Systèmes R-22 : à quels fluides frigorigènes les convertir? Serge FRANÇOIS* Le R-22, fluide frigorigène de type HCFC, sera interdit dans les installations neuves dès 2010. Dans l'existant, les

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main Le développement durable au cœur de la stratégie d Assa Abloy 2 de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

LE PRÊT AGRI-TRAVAUX

LE PRÊT AGRI-TRAVAUX SECTEUR AGRICOLE LE PRÊT AGRI-TRAVAUX Le prêt agri-travaux, c est quoi? Le prêt agri-travaux est un prêt délivré par Action logement, qui finance les travaux d'installation ou d'amélioration dans votre

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Produit 2T QUAD R BIODEGRADABLE Page 1/5 Etiquette du produit ETIQUETAGE (d usage ou CE) Phrases de risque Conseils de prudence ETIQUETAGE TRANSPORT Non concerné Néant Néant Non concerné 1. IDENTIFICATION

Plus en détail

ISOLATION FONDATIONS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES

ISOLATION FONDATIONS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES La rénovation domiciliaire éconergétique ISOLATION DES FONDATIONS CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES AVANT DE COMMENCER Déterminez la nature des fondations : matériaux utilisés (béton, blocs de béton, pierres) ;

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

www.kaeser.com Votre partenaire pour les solutions d air comprimé

www.kaeser.com Votre partenaire pour les solutions d air comprimé Votre partenaire pour les solutions d air comprimé KAESER COMPRESSEURS Fournisseur de systèmes d air comprimé de réputation mondiale L entreprise fondée en 1919 par Carl Kaeser père était à l origine un

Plus en détail

CHAÎNES INO Axes en HB: Standard Extra Plus SPCL / SPSL

CHAÎNES INO Axes en HB: Standard Extra Plus SPCL / SPSL CHAÎNES INOX Les chaînes en acier System Plast sont développées en collaboration avec les constructeurs de convoyeurs leader dans le domaine de l embouteillage. Nous produisons avec les technologies les

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE SikaLatex

FICHE TECHNIQUE SikaLatex FICHE TECHNIQUE SikaLatex RÉSINE À MÉLANGER À L'EAU DE GÂCHAGE DES MORTIERS DESCRIPTION DU PRODUIT Le SikaLatex est une dispersion aqueuse de résine synthétique qui se présente sous la forme d un liquide

Plus en détail

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques Le catamaran est un voilier. Il utilise donc une voile, qui capte le vent, pour se déplacer. Ainsi, l énergie nécessaire au

Plus en détail

Vanne à tête inclinée VZXF

Vanne à tête inclinée VZXF Caractéristiques et fourniture Fonction LavanneàtêteinclinéeVZXF est un distributeur 2/2 à pilotage externe. Les distributeurs de ce type sont commutés par le biais d'un fluide de commande supplémentaire.

Plus en détail

Le choix des murs et des isolants : Comment se prémunir du chaud et du froid?

Le choix des murs et des isolants : Comment se prémunir du chaud et du froid? Le choix des murs et des isolants : Comment se prémunir du chaud et du froid? Dans une maison, une grande partie de la chaleur peut s échapper par les murs. Il est donc important d apporter une attention

Plus en détail

PROTECTION DEs MAINs ET DEs BRAs INfORMATIONs TEChNIquEs

PROTECTION DEs MAINs ET DEs BRAs INfORMATIONs TEChNIquEs Les accidents qui touchent les mains sont la première cause d accidents avec arrêt de tra- tuer tous les gestes de notre quotidien et sont également un outil essentiel dans notre travail. Préservons-les,

Plus en détail

Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Edition décembre 2007

Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Edition décembre 2007 Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire 1. But et objet Une série d'aides à l'application a été créée afin de faciliter la mise en œuvre des législations cantonales en matière

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement LES MATÉRIAUX UTILISÉS EN ISOLATION ACOUSTIQUE Sophie MERSCH, Ir arch. CENTRE URBAIN 25 avril 2013 Formation mise en œuvre par le Centre

Plus en détail

Herrebout-Vermander N.V. S.A.

Herrebout-Vermander N.V. S.A. Pag. 1/5 Herrebout-Vermander N.V. S.A. Kuurne, mai 2002 rev. Janvier 2005 Le parquetteur est parti, et qu'est-ce qu'on fait maintenant Félicitations avec votre nouveau Le parquet est un revêtement de sol

Plus en détail

Adhésif structural pour le collage de renforts

Adhésif structural pour le collage de renforts Notice Produit Edition 18/07/2014 Numéro 3022 Version N 2014-253 N identification : 020206040010000001 Adhésif structural pour le collage de renforts Description est une colle structurale thixotrope à

Plus en détail

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. La cloison de doublage, aussi appelée contre-cloison ou doublage, FERMACELL est destinée à être

Plus en détail

Hepatex CR. Le panneau à flux laminaire de référence

Hepatex CR. Le panneau à flux laminaire de référence Hepatex CR Le panneau à flux laminaire de référence Hepatex CR Le panneau à flux laminaire de référence APPLICATIONS Conditionnement de l'air Energie Salle Propre Industriel Données clés u Efficacité de

Plus en détail