S1-3 LA DISTRIBUTION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "S1-3 LA DISTRIBUTION"

Transcription

1 S13 LA DISTRIBUTION LES SCHEMAS DE LIAISON A LA TERRE 1) 2) 3) 4) 5) Codification des schémas de liaison à la terre Schéma TT : neutre à la terre Schéma TN : mise au neutre des masses Schéma IT : neutre isolé ou impédant Constitution d une prise de terre Savoir S1.3 S3.1 S5.1 S5.2 Niveau de Maîtrise page 1 / 13

2 FICHE CONTRAT Capacités C1 S INFORMER C3 COMMUNIQUER Savoirs associés Nom : COURS SLT Prénom : THEME : PRODUCTION TRANSPORT DISTRIBUTION Fonctions Compétences Organisation C12 : Associer les éléments réels d une installation aux symboles graphiques normalisés. C18 : Identifier et repérer dans les ressources documentaires les procédures normatives qui permettent la mise en service d'une installation Mise en Service Organisation C32 : Signaler les difficultés rencontrées dans l'exécution de la tâche C34 : Rendre compte oralement ou par écrit S1.3 : Distribution SLT S3.1 : Canalisations Électriques S5.1 : Le Risque Électrique S5.2 : Formation et Habilitation MISE EN SITUATION La mise à la terre des masses métalliques est un point essentiel concernant la protection des personnes face aux risques électriques. La mise en place de cette mise à la terre n'est pas faite au hasard et répond à des critères de choix stricts répondant aux exigences de la Norme NFC Ce cours va vous permettre de comprendre ces critères de choix et la mise en œuvre de ces mises à la terre. page 2 / 13

3 Une distribution d énergie électrique est caractérisée par la nature du courant, le nombre de conducteurs actifs et les liaisons entre le conducteur de neutre, les masses et la terre, c est ce qu on appelle les schémas de liaison à la terre ou régimes de neutre. Les dispositions prises permettant d assurer la protection des personnes contre le contacts indirects par coupure automatique de l alimentation dépendent du type de liaison à la terre du neutre. L une des causes principales des accidents est la mise sous tension accidentelle des masses. Pour des raisons de sécurité, ces masses sont reliées par un conducteur de protection, formant une liaison équipotentielle, luimême relié à une prise de terre. La distribution électrique en courant alternatif triphasé permet, selon les types d installation, des combinaisons neutremasse qui optimisent la protection. Ces combinaisons influent sur d autres critères de fonctionnement : continuité de service, surtensions, perturbations électromagnétiques. 1. Codification des schémas de liaison à la terre La norme C définit trois schémas de liaison à la terre (SLT) qui sont caractérisés par deux lettres : 1ère lettre : elle représente la situation du neutre de l installation par rapport à la terre : T : liaison du neutre avec la terre I : isolation de toutes les parties actives par rapport à la terre, ou liaison à travers une impédance 2ème lettre : elle représente la situation des masses de l installation par rapport à la terre : T : masses reliées directement à la terre N : masses reliées au neutre de l installation lui même relié à la terre Une troisième lettre S ou C indique si les conducteurs neutres et de protection sont séparés (S) ou forment un seul conducteur (C) page 3 / 13

4 On a défini 3 SLT différents qui sont : a) Neutre à la terre : TT Le neutre de l installation est relié à la terre. Les masses de l installation sont elles aussi reliées à la terre. C est cette disposition qui est mise en oeuvre par EDF pour les réseaux de distribution d abonnés afin de faciliter les modifications d installation. b) Mise au neutre : TN Le neutre de l installation est relié à la terre et les masses sont reliées au neutre. Cette disposition est utilisée dans des réseaux industriels pour une économie d appareillage. c) Neutre isolé : IT Le neutre est isolé ou relié à la terre, mais par une forte impédance, les masses sont reliées entre elles et à la terre. Cette disposition est surtout utilisée lorsqu on veut une grande continuité de service. page 4 / 13

5 2 ) Schéma TT : neutre à la terre Dans ce SLT, le neutre de la source d alimentation est mis à la terre, les masses sont reliées entre elles et mises à la terre. Un défaut d isolement entraîne une élévation du potentiel des masses qui est dangereux pour les personnes. Il ya lieu de prévoir un déclenchement au premier défaut. Il faut prévoir un dispositif spécialement conçu pour obtenir un déclenchement en un temps minimal prévu par les normes. C est le DISPOSITIF à COURANT DIFFERENTIEL RESIDUEL (DDR) Le courant de défaut, appelé courant de fuite, est détecté par le dispositif différentiel qui va couper l alimentation de l appareil ou de l alimentation en défaut si l intensité de fuite dépasse le seuil de déclenchement du différentiel (voir la leçon sur le disjoncteur différentiel). Principales caractéristiques du régime TT : solution simple à l étude et à la réalisation il y a coupure automatique de l alimentation du ou des récepteurs présentant un défaut d isolement en un temps très rapide prévu par la norme toutes les masses des récepteurs ou les matériels électriques protégés par un même DDR doivent être interconnectées avec les conducteurs de protection, et reliées à une même prise de terre. La valeur de la tension limite Ul est égale à 50 V, Ul >= Ra x Ia Ra = Résistance de la prise de terre des masses Ia = Courant de fonctionnement du dispositif de protection (Ul = 50 V, Ia = 500 ma, Ra <= 100 Ohm) page 5 / 13

6 3) SCHEMA TN : mise au neutre des masses Dans ce SLT, le neutre de l alimentation est lis à la terre et les masses sont reliées au neutre : dans ces conditions, tout défaut d isolement est transformé en un défaut entre masse et neutre, ce qui se traduit par un courtcircuit entre phase et neutre, d où le fonctionnement de la protection contre les courtcircuits. Schéma électrique TNC TNS On distingue 2 représentations : TNC : le conducteur de neutre et le conducteur de protection sont confondus en un seul conducteur PEN : protection électrique + neutre. Ce schéma est normalisé uniquement lorsque les conducteurs ont une section supérieure à 10mm2 en cuivre ou 16 mm2 en aluminium TNS : le conducteur de neutre est séparé du conducteur de protection électrique PE. Pour des sections inférieures à 10 mm2 et pour éviter les perturbations créées par la rupture d un conducteur mécaniquement plus fragile, les normes imposent le schéma TNS Attention : on n a pas le droit de réaliser un schéma TNC après un schéma TNS Règles de protection pour le schéma TN si un défaut d isolement se produit entre phase et masse ou phase et neutre, la coupure doit être automatique et doit se déclencher au premier défaut, ceci dans un temps défini par la norme, en fonction de la tension U0 entre phase et terre l impédance de la boucle de défaut doit être connue pour savoir si les conditions de coupure automatique sont bien remplies, et pour s assurer que la tension de défaut dépasse la tension limite Ul page 6 / 13

7 4) SCHEMA IT : neutre isolé ou impédant Dans le SLT du neutre isolé, les masses sont reliées entre elles et à une prise de terre, le neutre est isolé de la terre ou relié à la terre par une impédance Schéma à neutre isolé IT avec premier défaut Règles de protection pour le régime IT Premier défaut : en cas de défaut d une phase, à la masse ou à la terre, le courant de défaut est faible. Le défaut est signalé. Un Contrôleur Permanent d Isolement (CPI) doit indiquer l apparition d un premier défaut et il doit le signaler par un signal sonore ou visuel b) Deuxième défaut : le deuxième défaut est analogue à un courtcircuit entre 2 phases. Après l apparition d un premier défaut, la coupure est obligatoire au deuxième défaut. a) Schéma deux défauts différents ou défaut double en régime IT Les conditions de coupure de l alimentation au deuxième défaut sont les suivantes : lorsque les masses sont interconnectées (conducteur PE), on applique les règles du schéma TN lorsque les masses sont mises à la terre séparément (cas de bâtiments différents), on applique les règles du schéma TT page 7 / 13

8 Vigihoms Règles de choix de régimes de mise à la terre page 8 / 13

9 Règles et protection des différents schémas page 9 / 13

10 5) Constitution d une prise de terre 1) Définitions Généralités Une prise de terre (ou généralement un réseau de terre) est constitué par un ensemble de conducteurs enterrés, reliés entre eux et en contact direct avec le sol. La fonction de la prise de terre ou du réseau est d écouler à la terre les courants dangereux lors de surtension ou de défauts d isolement. Un sectionneur de terre permet de mesurer la valeur ohmique de celleci. Un conducteur de protection est un conducteur utilisé dans les mesures de protection contre les contacts indirects reliant les masses métalliques soit aux autres masses soit à une prise de terre. Le conducteur équipotentiel, ou liaison équipotentielle est un liaison électrique destinée à mettre au même potentiel des masses métalliques différentes. exemples de masses 2) Constitution générale d une mise à la terre page 10 / 13

11 3) Constitution d une prise de terre Les différentes possibilités de prise de terre La prise de terre faite à fond de fouille avant la construction est très recommandée. page 11 / 13

12 4) Valeur de la résistance d une prise de terre La résistance d une prise de terre dépend : de ces dimensions et de sa forme de la résistivité du terrain dans lequel elle est établie Cette résistance est directement liée à l intensité du courant de défaut Id, qui en cas d accident provoque l ouverture des dispositifs différentiels de protection. Pour satisfaire aux conditions de protection, la règle suivante est à appliquer : ou Ul > R. Id R < Ul / Id R : résistance de la prise de terre en Ohms Id : courant de fuite ou de défaut assurant le déclenchement du disjoncteur différentiel Ul : tension limite de sécurité définie par la norme ; selon les cas : 12V, 25V, 50 V Exemple : dans une habitation on admet une tension limite de sécurité de 50 V. Sachant que le disjoncteur différentiel EDF est réglé sur 500 ma, quelle est la résistance maximale autorisée de la prise de terre? R < Ul / Id = 50 / 0.5 = 100 Ohms 5 ) Mesure de la résistance des prises de terre Celleci doit être effectuée périodiquement : avec un tellurohmmètre, appareil qui donne directement la valeur de la résistance de terre par la méthode voltampèremétrique Mesureur de terre (Chauvin Arnoux) page 12 / 13

13 5) Liaisons équipotentielles Dans les bâtiments, pour éviter qu à la suite d un défaut, une différence de potentiel apparaisse entre les masses métalliques, on les relie par un conducteur qui les place au même potentiel Cette liaison équipotentielle est obligatoire dans les locaux industriels et agricoles ainsi que pour toutes les salles d eau. La liaison équipotentielle des salles d eau est réalisée en conducteurs rigides en cuivre de 2.5 mm2 et est reliée au conducteur de protection. liaison équipotentielle pour une salle de bain page 13 / 13

2. SLT TT 2.1 Définition 2.2 Ce que dit la norme 2.3 Schéma 2.4 Calcul courant de défaut et tension de contact 2.5 Sensibilité du dispositif

2. SLT TT 2.1 Définition 2.2 Ce que dit la norme 2.3 Schéma 2.4 Calcul courant de défaut et tension de contact 2.5 Sensibilité du dispositif 2. SLT TT 2.1 Définition 2.2 Ce que dit la norme 2.3 Schéma 2.4 Calcul courant de défaut et tension de contact 2.5 Sensibilité du dispositif différentiel 2.6 Analyse d un défaut 2.7 Avantages, inconvénients,

Plus en détail

LES SCHEMAS DES LIAISONS A LA TERRE (LES REGIMES DE NEUTRE)

LES SCHEMAS DES LIAISONS A LA TERRE (LES REGIMES DE NEUTRE) LES SCHEMAS DES LIAISONS A LA TERRE (LES REGIMES DE NEUTRE) Les réseaux de distribution sont caractérisés essentiellement par la nature du courant et le nombre de conducteurs actifs, ainsi que par les

Plus en détail

1.1 Schéma de liaison à la terre TNC

1.1 Schéma de liaison à la terre TNC I) Présentation Le neutre est relié à la terre et les masses sont reliées au neutre. On distingue deux variantes : TNS et TNC 1.1 Schéma de liaison à la terre TNC N Carcasse métallique (masse) Régime de

Plus en détail

CHAPITRE 13 : LES SCHEMAS DE LIAISON A LA TERRE.

CHAPITRE 13 : LES SCHEMAS DE LIAISON A LA TERRE. CHAPITRE 13 : LES SCHEMAS DE LIAISON A LA TERRE. 1. INTRODUCTION. A. REGIMES DE NEUTRE : Les régimes de neutre sont les dispositions qui décrivent comment sont connectés le conducteur NEUTRE et le conducteur

Plus en détail

REGIMES DE NEUTRE TN ET IT

REGIMES DE NEUTRE TN ET IT REGIMES DE NEUTRE TN ET IT OBJECTIFS DU COURS Connaître le principe de protection des personnes en régime TN et IT. Savoir calculer des courants de défauts et des tensions de contacts en régime TN et IT.

Plus en détail

LES REGIMES DE NEUTRE

LES REGIMES DE NEUTRE Problème posé: l absence d une liaison avec la prise de terre représente un danger. (voir ci-dessous) La protection des personnes contre les contacts indirects ou défaut d isolement est assurée par ce

Plus en détail

LES REGIMES DU NEUTRE EN BT

LES REGIMES DU NEUTRE EN BT LES REGIMES DU NEUTRE EN BT Les régimes de neutre utilisés pour les installations Basse Tension sont: Neutre relié directement à la terre: TT Neutre isolé de la terre ou relié à la terre par une impédance:

Plus en détail

Schémas de liaison à la terre

Schémas de liaison à la terre Figure 5 : SLT IT Figure 4 : SLT TN-C-S Figure 3 : SLT TNS Figure 2 : SLT TNC Figure 1 : SLT TT 03 À retenir 3) Schémas électriques des SLT : 24 Le régime de neutre en BT fait partie du "Schéma de Liaison

Plus en détail

PROTECTION (Schéma de Liaison à la Terre)

PROTECTION (Schéma de Liaison à la Terre) Achamel.info Cours pratiques en ligne PROTECTION (Schéma de Liaison à la Terre) En électricité, un Schéma de Liaison à la Terre, ou SLT (Anciennement Régime de neutre) définit le mode de raccordement à

Plus en détail

Extraits de la norme NF EN

Extraits de la norme NF EN Question Bonjour aux participants de ce forum, Je voudrais poser une question concernant un régime de neutre basse tension avec une résistance insérée entre le neutre et la terre au niveau du point neutre

Plus en détail

BTS. Production, transport et distribution de l électricité. Nom : Prénom : Classe :

BTS. Production, transport et distribution de l électricité. Nom : Prénom : Classe : BTS Production, transport et distribution de l électricité. Nom : Prénom : Classe : 1 Carte du réseau électrique en France : Production et transport : Le système électrique comprend des sites de production

Plus en détail

Rappel des principales normes

Rappel des principales normes LES REGIMES DU NEUTRE Rappel des principales normes Internationale : CEI 364 Française : NF C 15-100 contact direct : Éloignement ou isolation TBTS ou TBTP (classe III) 2 Rappel des principales normes

Plus en détail

Schémas de Liaisons à la Terre

Schémas de Liaisons à la Terre Schémas de Liaisons à la Terre I- NECESSITE DES SCHEMAS DE LIAISONS A LA TERRE : 1- Effets du passage du courant alternatif dans le corps humain COURANT EN MA : LA PERCEPTION DES EFFETS DANS LE CORPS :

Plus en détail

Régime de neutre. Câblage. Définition des régimes de neutre

Régime de neutre. Câblage. Définition des régimes de neutre Régime de neutre Définition des régimes de neutre En électricité, un régime de neutre définit la façon dont est raccordé la terre sur la source de tension (ex : un transformateur de distribution EDF, un

Plus en détail

1. DANGERS DU COURANT ÉLECTRIQUE

1. DANGERS DU COURANT ÉLECTRIQUE COURS 1SI : CI-3 LA PROTECTION DES PERSONNES page 1 / 8 1. DANGERS DU COURANT ÉLECTRIQUE La figure suivante définit les quatre zones principales des effets du courant alternatif sur l homme. Les accidents

Plus en détail

Ic = Uc / Rc 1. DANGERS DU COURANT ÉLECTRIQUE. COURS 1SI : CI-3 CORRIGÉ LA PROTECTION DES PERSONNES page 1 / 8

Ic = Uc / Rc 1. DANGERS DU COURANT ÉLECTRIQUE. COURS 1SI : CI-3 CORRIGÉ LA PROTECTION DES PERSONNES page 1 / 8 COURS 1SI : CI-3 CORRIGÉ LA PROTECTION DES PERSONNES page 1 / 8 1. DANGERS DU COURANT ÉLECTRIQUE La figure suivante définit les quatre zones principales des effets du courant alternatif sur l homme. Les

Plus en détail

Schéma de liaison à la terre

Schéma de liaison à la terre Schéma de liaison à la terre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. (Redirigé depuis Régime de neutre) Pour les articles homonymes, voir SLT. En électricité, un Schéma de Liaison à la Terre, ou

Plus en détail

Cours Schémas de liaisons à la terre : Régime IT

Cours Schémas de liaisons à la terre : Régime IT 1. Définition du régime IT Dans les réseaux à neutre isolé : - Le neutre du transformateur est isolé de la terre ; - Les masses d utilisation sont reliées à la terre. Ce type de schéma peut se rencontrer

Plus en détail

ELECTRICITE : PNEUMATIQUE : RESSOURCES MEI

ELECTRICITE : PNEUMATIQUE : RESSOURCES MEI Page : 1/6 Documents de références : Aucuns Définitions : Aucunes Modifications : Ind.: Date : Nature de la modification : A 01/04/09 Création B C D E F Rédacteur : DESSOMMES C. Date : 01/04/09 Visa :

Plus en détail

LE SCHEMA DE LIAISON IT

LE SCHEMA DE LIAISON IT LE SCHEMA DE LIAISON IT 1 La première lettre du schéma de liaison IT signifie que : a) Le neutre est raccordé à une forte impédance. b) le neutre n'est pas raccordé. c) les masses sont en liaison avec

Plus en détail

ALEAS TECHNIQUES. Régime de neutre

ALEAS TECHNIQUES. Régime de neutre ALEAS TECHNIQUES Régime de neutre Version V0 du 01.09.2011 Référentiel Technique REGIME DE NEUTRE Identification : DTR-Altec-Reg Version : V0 Nombre de pages : 7 Version Date d application Auteur Nature

Plus en détail

S3.2 EVALUATION PROTECTION ELECTRIQUE

S3.2 EVALUATION PROTECTION ELECTRIQUE S3.2 EVALUATION PROTECTION ELECTRIQUE Prénom : NOM : Classe : 26/07/13 page 1 / 9 FICHE CONTRAT EVALUATION PROTECTIONS ELECTRIQUES THEME : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ELECTRIQUES Nom : Prénom : Capacités

Plus en détail

Serie1 : Régimes de neutre (corrigé) 230 V AC, 50 Hz

Serie1 : Régimes de neutre (corrigé) 230 V AC, 50 Hz Serie1 : Régimes de neutre (corrigé) EX1 : Mise en évidence du danger électrique V AC, 50 Hz 22 Ω, l'impédance de l'homme vaut 1000 Ω. Le défaut électrique de la machine est franc (la carcasse est directement

Plus en détail

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES INSTALLATION D UNE PRISE DE TERRE MODULE N : 8 ELECTROTECHNIQUE SECTEUR :

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES INSTALLATION D UNE PRISE DE TERRE MODULE N : 8 ELECTROTECHNIQUE SECTEUR : OFPPT ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N : 8 INSTALLATION

Plus en détail

Le conducteur de protection PE est relié à la terre. Le neutre du transformateur est isolé de la terre

Le conducteur de protection PE est relié à la terre. Le neutre du transformateur est isolé de la terre Le conducteur de protection PE est relié à la terre Le neutre du transformateur est isolé de la terre Le neutre du transfo est relié à la terre par une impédance Impédance Z Le conducteur de protection

Plus en détail

Sécurité des personnes. Appréciation des risques électriques et mécaniques.

Sécurité des personnes. Appréciation des risques électriques et mécaniques. 1 La sécurité s biens et s personnes Sécurité s personnes. Appréciation s risques électriques et mécaniques. 2 Les accints du travail Le risque électrique présente une courbe décroissance s accints 3 Les

Plus en détail

SEANCE d ESSAIS de SYSTEMES THEME n 2 THEME : distribution énergie électrique FAMILLE de SYSTEMES : procédés industriels

SEANCE d ESSAIS de SYSTEMES THEME n 2 THEME : distribution énergie électrique FAMILLE de SYSTEMES : procédés industriels SEANCE d ESSAIS de SYSTEMES THEME n 2 THEME : distribution énergie électrique FAMILLE de SYSTEMES : procédés industriels STS Electrotechnique, Lycée de L Essouriau PROBLEMATIQUE : Le système étudié a été

Plus en détail

4 Mesures de protection 4.1 Protection contre les chocs électriques

4 Mesures de protection 4.1 Protection contre les chocs électriques 4 Mesures de protection 4 Mesures de protection 4.1 Protection contre les chocs électriques 4.1.0 Introduction 4.1.0.3 Exigences générales.2 La conception suivante est à la base de la protection contre

Plus en détail

SYNTHÈSE GÉNÉRALE. Module. L électricité, notions générales et installations électriques

SYNTHÈSE GÉNÉRALE. Module. L électricité, notions générales et installations électriques Module 02 SYNTHÈSE GÉNÉRALE L électricité, notions générales et installations électriques Notions générales d électricité Installations et réseaux électriques De la production à l utilisation Principe

Plus en détail

MODIFICATION/MAINTENANCE D UNE INSTALLATION ELECTRIQUE 10 mars 2014 SOMMAIRE. A2/ Redimensionnement des protections et des canalisations

MODIFICATION/MAINTENANCE D UNE INSTALLATION ELECTRIQUE 10 mars 2014 SOMMAIRE. A2/ Redimensionnement des protections et des canalisations 10 mars 2014 SOMMAIRE A/ Modification d une installation électrique A1/ Cahier des charges A2/ Redimensionnement des protections et des canalisations A3/ Application pratique: Montage n 2 B/ Maintenance

Plus en détail

Protection des personnes. Choix d un SLT Schéma de Liaison à la Terre

Protection des personnes. Choix d un SLT Schéma de Liaison à la Terre Protection des personnes Choix d un SLT Schéma de Liaison à la Terre Critères concernant la conception, la réalisation et l'exploitation Réglementation Sécurité Disponibilité Maintenance et fiabilité Réseaux

Plus en détail

LES POSTES HAUTE TENSION BASSE TENSION

LES POSTES HAUTE TENSION BASSE TENSION LES POSTES HAUTE TENSION BASSE TENSION Introduction: Ce chapitre porte sur la création et la distribution du réseau 400 Volts triphasé + neutre à partir d un réseau 20 000 Volts EDF. AUTEURS : J.-C. GEORGES

Plus en détail

LA PROTECTION DIFFÉRENTIELLE DANS LES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES BT

LA PROTECTION DIFFÉRENTIELLE DANS LES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES BT LA PROTECTION DIFFÉRENTIELLE DANS LES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES BT 1. En local sec, la valeur de la tension limite de sécurité est en alternatif de : a) 24 V b) 50 V c) 120 V 2. Le corps humain peut, en

Plus en détail

FONCTION ALIMENTER : SECURITE DES PERSONNES

FONCTION ALIMENTER : SECURITE DES PERSONNES www.9alami.com FONCTION ALIMENTER : SECURITE DES PERSONNES I. Introduction L'électricité ne sent pas, ne se voit pas et ne s'entend pas, ce qui la rend très dangereuse pour les utilisateurs. En effet,

Plus en détail

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Partie 1: LES NIVEAUX D'HABILITATION Objectif : Nommer les limites d'habilitations Enoncé : Face aux différentes interventions, manœuvres et travaux, cocher la colonne qui correspond au niveau d'habilitation

Plus en détail

Chute de tension. Tableau U1. éclairage autre usage alimentation par réseau BT public 3% 5% alimentation par poste HT/BT privé 6% 8%

Chute de tension. Tableau U1. éclairage autre usage alimentation par réseau BT public 3% 5% alimentation par poste HT/BT privé 6% 8% Chute de tension Principe Lorsqu un courant d emploi Ib parcourt un conducteur, l impédance de celui-ci engendre une chute de tension entre l origine et l extrémité du circuit. Le tableau U ci-contre donne

Plus en détail

Décret du Décret du ETUDE DES SYSTEMES TECHNIQUES INDUSTRIELS SENSIBILISATION AUX RISQUES ELECTRIQUES I INTRODUCTION

Décret du Décret du ETUDE DES SYSTEMES TECHNIQUES INDUSTRIELS SENSIBILISATION AUX RISQUES ELECTRIQUES I INTRODUCTION ETUDE DES SYSTEMES TECHNIQUES INDUSTRIELS LT Paul Emile Victor CLASSE DE 1GE SENSIBILISATION AUX RISQUES ELECTRIQUES I INTRODUCTION Dans les années 70, il y avait près de 4000 accidents par an. De nos

Plus en détail

Fiche méthode : choix d un SLT selon Merlin Gerin

Fiche méthode : choix d un SLT selon Merlin Gerin Schéma de liaison à la terre imposé par des textes officiels? Voir tableau A Choix OK Continuité de service primordiale? Entretien assuré par un personnel électricien qualifié? Entretien assuré par un

Plus en détail

- - - T.P. N 9 : Schéma de liaison à la terre de type T.T. DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE.

- - - T.P. N 9 : Schéma de liaison à la terre de type T.T. DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE. - - - T.P. N 9 : Schéma de liaison à la terre de type T.T. DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE Page 1 sur 16 Tableau de comité de lecture Date de lecture Lecteurs Observation

Plus en détail

LA PROTECTION DES PERSONNES

LA PROTECTION DES PERSONNES LA PROTECTIO DES PERSOES LES EFFETS DU COURAT LE DIFFERETIEL LE S.L.T. T.T. 1. Protéger les personnes contre quels dangers? La protection du matériel dans une installation est indispensable et obligatoire,

Plus en détail

CORRECTION Prévention des risques électriques CAP PROELEC(CJ)

CORRECTION Prévention des risques électriques CAP PROELEC(CJ) Le courant électrique est utilisé partout dans la vie de l homme et des entreprises, d où son importance. Malgré tout il reste très dangereux, en France on compte chaque année : Près de 100 accidents dus

Plus en détail

Le but de la prise de terre est d écouler les courants de défaut vers la terre.

Le but de la prise de terre est d écouler les courants de défaut vers la terre. PRISES DE TERRE Généralités : Le but de la prise de terre est d écouler les courants de défaut vers la terre. En l absence d une prise de terre efficace, tout ou partie du courant de défaut s écoulera

Plus en détail

Schémas de Liaison à la Terre

Schémas de Liaison à la Terre Protection des personnes, des biens et continuité de service Schémas de iaison à la Terre A appel des principales ormes Internationale : CEI 364 Française : F C 15-100 contact direct : Éloignement ou isolation

Plus en détail

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES INSTALLATION D UNE PRISE DE TERRE MODULE N : 8 ELECTROTECHNIQUE SECTEUR :

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES INSTALLATION D UNE PRISE DE TERRE MODULE N : 8 ELECTROTECHNIQUE SECTEUR : OFPPT ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N : 8 INSTALLATION

Plus en détail

V représente une chute de tensioin entre phases)

V représente une chute de tensioin entre phases) 542 6.1.7. Vérification des chutes de tension La chute de tension sur une canalisation est calculée par la formule : V L V b ρ1 cosϕ + λ L sinϕ S : chute de tension, en volt 1 pour circuit triphasé b :

Plus en détail

Commentaires. Neutre isolé ou neutre relié à la terre par une impédance limitant le courant de défaut

Commentaires. Neutre isolé ou neutre relié à la terre par une impédance limitant le courant de défaut Commentaires Les trois Schémas des liaisons à la terre (TT, TN et IT) prévus par la réglementation sont équivalents si l on respecte toutes les règles d installation et d exploitation imposées. Il ne peut

Plus en détail

LE DISJONCTEUR DIFFERENTIEL

LE DISJONCTEUR DIFFERENTIEL LE DISJONCTEUR DIFFERENTIEL OBJECTIFS DU COURS Connaître le principe de fonctionnement d'un dispositif différentiel de protection des personnes. Savoir décoder un document constructeur afin de relever

Plus en détail

Le pavillon. La prise de terre

Le pavillon. La prise de terre PAGE 1 / 6 SOUS / Objectif Décoder la documentation technique normative et réglementaire (NF - C 15-100) pour réaliser la répartition des circuits dans un logement. Interpréter les informations relatives

Plus en détail

Contenu. Avant-propos 12. Les effets du courant electrique 15

Contenu. Avant-propos 12. Les effets du courant electrique 15 Contenu Avant-propos 12 Les effets du courant electrique 15 Connaissances relatives aux effets Impedance du corps humain 18 Impedances du corps des de rente 20 Effets sur le cceur Le phenomene de lafibrillationventriculaire

Plus en détail

Banc S.L.T. XM200. Extrait de la documentation

Banc S.L.T. XM200. Extrait de la documentation Banc S.L.T. XM200 Extrait de la documentation Etudier et mettre en œuvre les protections associées aux schémas de liaison à la terre avec recherche manuelle de défaut 1. Présentation de l équipement Ce

Plus en détail

LA SECURITE DES PERSONNES L E R E G I M E T N

LA SECURITE DES PERSONNES L E R E G I M E T N LA SECURITE DES PERSOES TERM L E R E G I M E T Le régime de neutre T est surtout employé dans l'industrie, par des utilisateurs qui disposent d'un ou de plusieurs postes de transformation. Ce schéma de

Plus en détail

INSTALLATIONS ELECTRIQUES DOMESTIQUES CTE14a

INSTALLATIONS ELECTRIQUES DOMESTIQUES CTE14a INSTALLATIONS ELECTRIQUES DOMESTIQUES CTE14a NIVEAU : 1STI10 SUPPORT : TPF 1 à 12 0 - Les différents secteurs d activités de l électrotechnique ( électricité, électronique.. ) 1 er PARTIE : Représentation

Plus en détail

FORMATION DU 19 JUIN 2015

FORMATION DU 19 JUIN 2015 1 FORMATION DU 19 JUIN 2015 ELECTRICITE GENERALE Le Transformateur de distribution LES REGIME DE NEUTRE Le Disjoncteur Différentiel 30 Ma L interrupteur Différentiel 30 Ma ELECTRICITE A BORD 220 VOLTS

Plus en détail

LA MISE A LA TERRE 1. LE PRINCIPE

LA MISE A LA TERRE 1. LE PRINCIPE LA MISE A LA TERRE MSF CEFORLOG 1. LE PRINCIPE La mise à la terre est INDISPENSABLE en association avec un dispositif différentiel afin de couper l alimentation en cas de défaut d isolement : la phase

Plus en détail

Schéma type d une installation électrique de chantier

Schéma type d une installation électrique de chantier Fiche de sécurité G1 F 01 02 Tour Amboise 204, rond-point du Pont-de-Sèvres 92516 BOULOGNE-BILLANCOURT CEDEX Tél. : 01 46 09 26 91 Tél. : 08 25 03 50 50 Fax : 01 46 09 27 40 Schéma type d une installation

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : /120. Lieu d activité : Atelier. Système : TGBT VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: VOUS DEVEZ FAIRE: CRITERES D EVALUATION:

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : /120. Lieu d activité : Atelier. Système : TGBT VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: VOUS DEVEZ FAIRE: CRITERES D EVALUATION: FICHE DE SEQUENCE Repère :TP placo n 1 M3D Repère : TP n 13 MISE EN SERVICE D UN TGBT Système : TGBT Lieu d activité : Atelier OBJECTIF : DECOUVRIR ET METTRE EN SERVICE LE TGBT. UTILISER UN CONTROLEUR

Plus en détail

Installations électriques des bâtiments.

Installations électriques des bâtiments. Q40 Q32 Nom : Objectifs : Prendre connaissance du CCTP, des plans d exécution. Prendre connaissance de l environnement de travail. Poser les équipements électriques. Mise en œuvre du montage va et vient.

Plus en détail

S3-2 LA PROTECTION ELECTRIQUE

S3-2 LA PROTECTION ELECTRIQUE S3-2 LA PROTECTION ELECTRIQUE EXERCICES Savoir S3.2 S3.1 S5.1 S6.1 Niveau de Maîtrise 3 4 3 3 25/07/13 page 1 / 6 FICHE CONTRAT EXERCICES PROTECTIONS ELECTRIQUES THEME : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ELECTRIQUES

Plus en détail

ETUDE DE LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE

ETUDE DE LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE PARTIE B ETUDE DE LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE Etude de la protection des personnes : régime de neutre. Détermination du courant de court circuit. Dimensionnement du câble de la cogénération. Ce dossier

Plus en détail

L énergie électrique : distribution et installation

L énergie électrique : distribution et installation L énergie électrique : distribution et installation 1 Production et distribution de l énergie électrique EDF produit 93% de l énergie électrique consommée en France : - 75% par les centrales nucléaires

Plus en détail

Courant de court-circuit, boucle de défaut et mesure d impédance de la boucle de défaut Que nous dit la norme?

Courant de court-circuit, boucle de défaut et mesure d impédance de la boucle de défaut Que nous dit la norme? 2/2014 Question d un contrôleur électricien concernant l inscription du courant de courtcircuit dans le SINA (rapport de contrôle) et le protocole de mesure et de contrôle relatif à I K départ et I K arrivée

Plus en détail

Logiciels de Simulation EXEMPLES D APPLICATIONS NOUVELLES FONCTIONNALITES

Logiciels de Simulation EXEMPLES D APPLICATIONS NOUVELLES FONCTIONNALITES Exemple TT n 1 défaut d isolement Cet exemple montre un défaut d isolement d un récepteur qui provoque dans la boucle de défaut une intensité détectée par le DDR car supérieure à sa sensibilité. Le message

Plus en détail

Annexe C (normative) Grille de contrôle (appelée par 3.2)

Annexe C (normative) Grille de contrôle (appelée par 3.2) 73 FD C 16-600 Annexe C (normative) Grille de contrôle (appelée par 3.2) Libellé OUI NON B.1 APPAREIL GENERAL DE COMMANDE ET DE PROTECTION Dans le cadre de la présente, la notion d AGCP doit être comprise

Plus en détail

S3.1 CANALISATIONS ELECTRIQUES

S3.1 CANALISATIONS ELECTRIQUES S3.1 CANALISATIONS ELECTRIQUES CONDUCTEURS ET CABLES 1) Définitions 2) Constitution générale 3) Gaines d étanchéité et de protection des câbles 4) Couleurs des conducteurs 5) Systèmes de dénomination 6)

Plus en détail

Le risque électrique

Le risque électrique Le risque électrique Définitions Electrisation Choc électrique Manifestations du contact électrique accidentel Effets physiopathologiques du passage du courant Electrocution Accident entraînant la mort

Plus en détail

AEMC RB Consultant 1

AEMC RB Consultant 1 AEMC RB Consultant 1 PLAN Qu est-ce que la CEM Les modes de perturbation Architecture d un système de mesures Fil piste : impédance nulle? Les sources de perturbations - par rayonnement - par conduction

Plus en détail

Rappels appareillage électrique

Rappels appareillage électrique TSTIE 2004/2005 Cours n 1 Rappels appareillage électrique Sur chacun des systèmes sur lesquels vous allez travailler, vous aurez à décoder des schémas afin de réaliser des mises en service, des mesurages

Plus en détail

Mort dans la baignoire: Quels enseignements faut-il en tirer pour éviter à l avenir de tels événements?

Mort dans la baignoire: Quels enseignements faut-il en tirer pour éviter à l avenir de tels événements? 09/2014 Mort dans la baignoire: Quels enseignements faut-il en tirer pour éviter à l avenir de tels événements? Situation initiale: La personne accidentée (PA) a voulu se laver les cheveux à 5 heures du

Plus en détail

Techno Appareillage électrique BTS1ET

Techno Appareillage électrique BTS1ET Techno Appareillage électrique BTS1ET Sur chacun des systèmes sur lesquels vous allez travailler, vous aurez à décoder des schémas afin de réaliser des mises en service, des mesurages précis Avant de lire

Plus en détail

INSPECTEUR EN VERIFICATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

INSPECTEUR EN VERIFICATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES PRVERIELEC INSPECTEUR EN VERIFICATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES FORMACODE : 24054 Le métier d inspecteur en vérification L inspecteur en vérification des installations électriques effectue des inspections

Plus en détail

x/x INSTALLATION COMPRENANT untransformateur HTA/BTA et un Ge Groupe-Dyn 11/08/2009 Modifié le : Date Pcc = 125MVA U HT = 20kV

x/x INSTALLATION COMPRENANT untransformateur HTA/BTA et un Ge Groupe-Dyn 11/08/2009 Modifié le : Date Pcc = 125MVA U HT = 20kV 2 3 4 5 6 7 8 A B C D E F G H I J K L LEP T2 C Q Pcc = 25MVA U HT = 20kV Z CPI LEP 2 630kVA 400V 50Hz Ik 3max =22. ka Ib=866.0 A Q4 C4 T2 G2 C2 Q2 Ge A B C D E F G H I J K L La Rochelle Date Modifié le

Plus en détail

UNIVERSITE MONTPELLIER 2. Concours externe d Adjoint Technique Principal 2 ème Classe BAP : G. Emploi Type : Electricien courants forts.

UNIVERSITE MONTPELLIER 2. Concours externe d Adjoint Technique Principal 2 ème Classe BAP : G. Emploi Type : Electricien courants forts. NE RIEN INSCRIRE DANS CE CADRE Corps : ADJOINT TECHNIQUE Grade : Principal 2 ème classe BAP : G Emploi type concours : Electricien courants forts Centre organisateur : Université Montpellier 2 NOM : (En

Plus en détail

Mise en service du malaxeur de la cuisine du restaurant Part 1 TP2.6 1 BAC Page 1

Mise en service du malaxeur de la cuisine du restaurant Part 1 TP2.6 1 BAC Page 1 Lycée des métiers Louis Blériot, Marignane Travaux Pratiques Nom : ELEC TEAM Repère : TP2.5 Mise en service du malaxeur de la cuisine du restaurant d altitude le Panoramic 2600m Les 2-Alpes fait partie

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE Groupes électrogènes

GUIDE PRATIQUE Groupes électrogènes UTE C 15-401 Janvier 2004 UNION TECHNIQUE DE L'ELECTRICITE ET DE LA COMMUNICATION INSTALLATIONS ELECTRIQUES A BASSE TENSION GUIDE PRATIQUE Groupes électrogènes Règles d installation Low-voltage electrical

Plus en détail

Critères de sélection d'un disjoncteur différentiel RCD

Critères de sélection d'un disjoncteur différentiel RCD Critères de sélection d'un disjoncteur différentiel RCD Utilisation de disjoncteurs différentiels (RCD) dans les onduleurs SUNNY BOY et SUNNY MINI CENTRAL Contenu L'installation d'onduleurs entraîne souvent

Plus en détail

SLT TT TD niv1 Page: 1/6

SLT TT TD niv1 Page: 1/6 SLT TT TD niv1 Page: 1/6 Niveau : Terminale Durée : 3H Mise à jour Jrs 15/10/2008 Cycle de vie : Validation des conception préliminaires Centre d intérêt : 2- La Protection Fonction : La protection des

Plus en détail

APPAREILLAGE ÉLECTRIQUE. Réseau. Séparer et Condamner. Protéger contre les courts-circuits. Protéger contre les surcharges. Protéger les personnes

APPAREILLAGE ÉLECTRIQUE. Réseau. Séparer et Condamner. Protéger contre les courts-circuits. Protéger contre les surcharges. Protéger les personnes APPAREILLAGE ÉLECTRIQUE Sur chacun des systèmes sur lesquels vous allez travailler, vous aurez à décoder des schémas afin de réaliser des mises en service, des mesurages précis Avant de lire un schéma,

Plus en détail

Le pavillon. La prise de terre

Le pavillon. La prise de terre PAGE 1 / 6 1. Pourquoi une prise de terre? La mise à la terre do it, avant que le défaut ne dev ie nne dangeureux, permettre de provoquer : Symbole Le sol ou la terre est utilisée comme conducteur de retour

Plus en détail

EP1 Schéma de liaison à la terre TN TMET

EP1 Schéma de liaison à la terre TN TMET Hypothèse simplificatrice : o Nous négligerons la réactance des conducteurs. o Nous supposerons que la tension d'alimentation chute de 20% lorsqu'un court-circuit survient (on prendra une valeur correspondant

Plus en détail

Ressources Schémas de liaison à la terre... BTS ETT Introduction.

Ressources Schémas de liaison à la terre... BTS ETT Introduction. 1 Introduction. Il a été vu précédemment que la protection des personnes contre les contacts indirects pouvait être assurée par un contrôle efficace du niveau d isolement de l installation, s il s accompagnait

Plus en détail

CFA Lycée Gustave EIFFEL LE BUNGALOW. Niveau de Maîtrise

CFA Lycée Gustave EIFFEL LE BUNGALOW. Niveau de Maîtrise S3.1 LE BUNGALOW Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 page 1 / 11 FICHE CONTRAT Capacités Prénom : THEME : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ELECTRIQUES Fonctions Organisation C1 S INFORMER

Plus en détail

PROTECTION INDIVIDUELLE SIGNALISATION/CONDAMNATION DETECTEURS DE TENSION CONTRÔLEURS OUTILLAGE ISOLÉ MISE À LA TERRE ET EN COURT-CIRCUIT

PROTECTION INDIVIDUELLE SIGNALISATION/CONDAMNATION DETECTEURS DE TENSION CONTRÔLEURS OUTILLAGE ISOLÉ MISE À LA TERRE ET EN COURT-CIRCUIT PROTECTION INDIVIDUELLE SIGNALISATION/CONDAMNATION DETECTEURS DE TENSION CONTRÔLEURS OUTILLAGE ISOLÉ MISE À LA TERRE ET EN COURT-CIRCUIT Contactez notre service clients pour avoir l adresse du distributeur

Plus en détail

Ce document nʼest pas contractuel.

Ce document nʼest pas contractuel. Ce document nʼest pas contractuel. CATU décline toute responsabilité au sujet du contenu de ce guide, ainsi que des erreurs ou omissions de quelque nature quʼelles soient, qui pourraient se trouver dans

Plus en détail

Les conducteurs et câbles électriques

Les conducteurs et câbles électriques Les conducteurs et câbles électriques Problème: vous êtes amené à réaliser le raccordement électrique d une chaudière après un remplacement. Voici les informations données par le constructeur. Raccordements

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : /100. Lieu d activité : Salle de Mesure. Système : Maquette Schneider VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: VOUS DEVEZ FAIRE:

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : /100. Lieu d activité : Salle de Mesure. Système : Maquette Schneider VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: VOUS DEVEZ FAIRE: FICHE DE SEQUENCE Repère : TP n 3 SCHEM DE LIISON L TERRE TT (Initiation) Système : Maquette Schneider Lieu d activité : Salle de Mesure OBJECTIF : DECOURIR LES 2 CONDITIONS INDISPENPENSBLE POUR SSURER

Plus en détail

La protection des personnes et des circuits

La protection des personnes et des circuits La protection des personnes et des circuits Pourquoi ce cours? La loi (Décret n 88-1056 du 14 novembre 1988) impose que chaque personne susceptible de manipuler sur une installation électrique ou au voisinage

Plus en détail

Étude d'une installation électrique

Étude d'une installation électrique LP du Giennois Première Centre d'intérêt N 8 : TRAITEMENT ET TRANSPORT DE L' INFORMATION NUMÉRIQUE TD N 1 SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Thème Objectifs Ressources Étude d'une installation électrique 1 GÉNÉRALITÉS

Plus en détail

Installations électriques des bâtiments

Installations électriques des bâtiments Savoir visé : S5 sécurité des personnes des biens et de l environnement. Mise en situation : Votre entreprise vous demande de réaliser des travaux d ordre électrique dans le pavillon de Mr et Mme Dupond,

Plus en détail

1 a Go * A. * A: Fusibles ou disjoncteurs de canalisation. Attention aux caractéristiques DC! Généralités. Electrode de terre.

1 a Go * A. * A: Fusibles ou disjoncteurs de canalisation. Attention aux caractéristiques DC! Généralités. Electrode de terre. Chaîne 2 Groupe 11 10 (f) Module (a) Cellule Supports métalliques 1 8 (r) Liaison avec paratonnerre. Il n a pas lieu de relier si: 1) il n y a pas de paratonnerre 2) installation PV en zone de protection

Plus en détail

1. Différentes perturbations :

1. Différentes perturbations : Toute installation doit être protégée par un appareillage électrique adapté, contre les détériorations dont la cause peut être externe : court-circuit, foudre ou interne : récepteurs surchargés. Toute

Plus en détail

CFA Lycée Gustave EIFFEL S1.4 EVALUATION COMPTAGE TARIFICATION RNCAP13-S1-4-EVAL-COMPTAGE-TARIF-APP

CFA Lycée Gustave EIFFEL S1.4 EVALUATION COMPTAGE TARIFICATION RNCAP13-S1-4-EVAL-COMPTAGE-TARIF-APP S1.4 COMPTAGE / TARIFICATION S3-2 GESTION DE L ENERGIE EVALUATION Prénom : NOM : Classe : 26/07/13 page 1 / 16 FICHE CONTRAT EVALUATION GESTION ENERGIE THEME : COMPTAGE TARIFICATION - GESTION DE L ÉNERGIE

Plus en détail

Ecriture d un schéma à contact

Ecriture d un schéma à contact Sciences de l ingénieur Page 1 Ecriture d un schéma à contact On remplace chaque appareil par leur symbole Générateur Commutateur récepteurs Méthode de câblage On câble colonne après colonne, en rayant

Plus en détail

Durée: 3 H INSTALLATION EN SCHÉMA T.T. ÉTUDE DE LA PROTECTION DES PERSONNES

Durée: 3 H INSTALLATION EN SCHÉMA T.T. ÉTUDE DE LA PROTECTION DES PERSONNES MI Durée: 3 H INSTALLATION EN SCHÉMA T.T. ÉTUDE DE LA PROTECTION DES PERSONNES COMPÉTENCES: l'étudiant sera capable de CONTRÔLER la conformité fonctionnelle d'une installation On exige - De fournir le

Plus en détail

BEP ELEEC ÉPREUVE EP1

BEP ELEEC ÉPREUVE EP1 ÉPREUVE EP Session Facultatif : Code SUJET Durée 4 heures Coefficient 4 Page DS 5 SOMMAIRE DU DOSSIER SUJET Page Barème 2 SOMMAIRE DU DOSSIER SUJET ET NOTATION Partie I : Etude du TGBT du funiculaire 5

Plus en détail

Les schémas de liaisons à la terre.

Les schémas de liaisons à la terre. Les schémas de liaisons à la terre. L'expression «régime de neutre»symbolise la situation d'une installation électrique par rapport au potentiel de la terre. Du fait que cette situation ne concerne pas

Plus en détail

S3.1 CONDUITS ELECTRIQUES

S3.1 CONDUITS ELECTRIQUES S3.1 CONDUITS ELECTRIQUES Exercices Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 page 1 / 9 FICHE CONTRAT EXERCICES CONDUITS ELECTRIQUES THEME : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ELECTRIQUES Nom :

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC «PROTECTION ELECTRIQUE DU BLOC TRAITE»

LE DIAGNOSTIC «PROTECTION ELECTRIQUE DU BLOC TRAITE» LE DIAGNOSTIC «PROTECTION ELECTRIQUE DU BLOC TRAITE» Plan de l exposé Les risques électriques en élevage Le diagnostic «protection électrique du bloc traite» résultats des diagnostics réalisés en Bretagne

Plus en détail

TP N 2 SLT : TT. Le schéma des liaisons à la terre TT. Données : Présentation de la maquette :

TP N 2 SLT : TT. Le schéma des liaisons à la terre TT. Données : Présentation de la maquette : Le schéma des liaisons à la terre TT Données : Fichiers nécessaires pour le TP : http://tof225391.free.fr/forum (Entraide Index du Forum Electrotechnique 2AE Fichiers nécessaires pour les TP série 3 TP1

Plus en détail

S1.3 LA DISTRIBUTION

S1.3 LA DISTRIBUTION S1.3 LA DISTRIBUTION POSTES DE TRANSFORMATION ET TRANSFORMATEURS 1 ) LES POSTES DE TRANSFORMATION 1.1) Postes de livraison HTA/BT 1.2) Procédures d exploitation 2 ) LES TRANSFORMATEURS 2.1 ) Constitution

Plus en détail

Problématique : Comment vérifier le mise en conformité d une installation suite à la livraison de celle-ci chez le client.

Problématique : Comment vérifier le mise en conformité d une installation suite à la livraison de celle-ci chez le client. Prérequis : Classe : 1 ELEEC Compétence(s) : Contrôler l adéquation entre la réalisation et : le cahier des charges. Les normes en vigueur. Effectuer les mesures confirmant l efficacité des moyens de protection

Plus en détail