Notes afférentes aux états financiers consolidés (sauf indication contraire, tous les montants sont en millions de dollars canadiens)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Notes afférentes aux états financiers consolidés (sauf indication contraire, tous les montants sont en millions de dollars canadiens)"

Transcription

1 (sauf indication contraire, tous les montants sont en millions dolrs canadiens) La publication s états financiers consolidés a été autorisée par le conseil d administration le 23 mai NOTE 1 NATURE DES ACTIVITÉS ET PRINCIPALES MÉTHODES COMPTABLES Nature s activités CAE inc. et ses filiales ( Société) conçoivent, fabriquent et fournissent s services liés aux dispositifs simution, et mettent au point s solutions formation intégrées pour l aviation militaire, l aviation commerciale, les exploitants d aéronefs d affaires, les avionneurs, les fournisseurs formation et services en soins santé, ainsi que l industrie minière. Les simuteurs vol CAE reproduisent le fonctionnement l avion s conditions normales et anormales, ainsi que tout un ensemble conditions environnementales, grâce à s systèmes visuels couplés à une vaste base données qui permet reproduire un grand nombre d aéroports et d autres aires d atterrissage ainsi que les diverses conditions vol, les mouvements et les sons, façon que le pilote soit plongé un milieu formation totalement immersif. La Société offre une gamme complète dispositifs formation au vol utilisant les mêmes logiciels que ceux présents ses simuteurs. La Société exploite également un réseau centres formation à l échelle mondiale. La Société gère ses activités en cinq secteurs : i) Formation et services associés Civil (FS/C) : fournit s services formation pour l aviation commerciale, l aviation d affaires et sur hélicoptère au personnel navigant, à l équipage bord, au personnel maintenance et au personnel au sol, ainsi que les services qui y sont associés; ii) Produits simution Civil (PS/C) : conçoit, réalise et fournit s dispositifs formation par simution et s systèmes visuels pour formation aéronautique civile; iii) Produits simution Militaire (PS/M) : conçoit, réalise et fournit l équipement formation militaire évolué et s outils logiciels pour les forces aériennes, terrestres et navales; iv) Formation et services associés Militaire (FS/M) : fournit s services formation clés en main, s services soutien et maintenance, s services professionnels fondés sur simution ainsi que s solutions soutien en service; v) Nouveaux marchés principaux (NMP) : conçoit, réalise et fournit s services et l équipement formation en soins santé ainsi que s services et s outils pour le secteur minier. CAE est une société par actions à responsabilité limitée constituée et établie au Canada. L adresse son siège social est le 8585, ch. Côte--Liesse, Saint-Laurent (Québec), Canada, H4T 1G6. Les actions CAE se négocient à Bourse Toronto et à Bourse New York. Base d établissement Les principales méthos comptables appliquées aux fins l établissement s présents états financiers consolidés sont décrites ci-ssous. Ces méthos ont été appliquées uniformément à tous les exercices présentés, sauf indication contraire. Les états financiers consolidés CAE ont été établis selon Partie I du Manuel l Institut Canadien s Comptables Agréés (ICCA) (IFRS), tel que publié par l International Accounting Standards Board (IASB). Les méthos comptables et base d établissement diffèrent celles qui sont présentées le rapport annuel l exercice clos le 31 mars 2011, lequel a été préparé conformément à Partie V du Manuel l ICCA (les PCGR du Canada antérieurs). L incince qu a eue transition s PCGR du Canada antérieurs aux IFRS sur situation financière, performance financière et les flux trésorerie Société est décrite en détail à note 2. Les chiffres comparatifs pour l exercice 2011 qui figurent les présents états financiers consolidés ont été retraités pour tenir compte ces changements. Les états financiers consolidés ont été établis selon métho du coût historique, à l exception s éléments suivants, qui sont évalués à juste valeur : instruments financiers dérivés; instruments financiers comptabilisés à juste valeur par le biais du résultat net; actifs financiers disponibles à vente et passifs au titre s accords paiement fondé sur s actions réglés en trésorerie et modifiés par les dispositions transitoires permises selon IFRS 1 (voir note 2). La monnaie fonctionnelle et présentation CAE inc. est le dolr canadien. Périmètre consolidation Filiales Les filiales représentent toutes les entités (y compris les entités ad hoc) dont Société est en mesure contrôler les politiques opérationnelles et financières afin bénéficier leurs activités. Les filiales sont consolidées par intégration globale à compter date à quelle Société en obtient le contrôle et déconsolidées à date à quelle le contrôle prend fin. Les états financiers s filiales qui sont établis selon les PCGR locaux sont convertis en IFRS aux fins consolidation. Tous les sols, transactions, produits et charges intersociétés importants sont éliminés. En outre, les profits et les pertes décount transactions intersociétés qui sont inscrits à l actif, comme les stocks et les immobilisations corporelles, sont éliminés. 92 CAE Rapport annuel 2012

2 Coentreprises Les coentreprises sont comptabilisées selon métho consolidation par intégration proportionnelle. Les coentreprises sont s entreprises sur lesquelles Société exerce un contrôle conjoint en vertu d un accord contractuel. La participation Société les coentreprises comprend le goodwill intifié à l acquisition, déduction faite du cumul s pertes valeur. Les profits et les pertes réalisés sur les ventes internes conclues avec les coentreprises sont éliminés en proportion participation Société coentreprise. Regroupements d entreprises Les regroupements d entreprises sont comptabilisés selon métho l acquisition. La contrepartie transférée aux fins l acquisition d une filiale correspond à juste valeur s actifs et s passifs repris et s parts capitaux propres émises par Société, s il en est, à date d obtention du contrôle. La contrepartie transférée comprend juste valeur tout passif résultant d un accord contrepartie éventuelle. Les frais connexes à l acquisition, à l exception s frais d émission d actions et titres d emprunt engagés aux fins l émission s instruments financiers inclus contrepartie transférée, sont comptabilisés en charges lorsqu ils sont engagés. Les actifs et passifs intifiables repris le cadre d un regroupement d entreprises sont initialement comptabilisés à leur juste valeur à date d acquisition. Si un regroupement d entreprises est réalisé en étapes, Société réévalue sa part détenue au préable société acquise selon juste valeur à date d acquisition et reconnaît le gain ou perte résultant, s il y a lieu, le résultat net. L excént contrepartie transférée par rapport à juste valeur quote-part qui revient à Société s actifs nets intifiables repris est comptabilisé à titre goodwill. Les contreparties éventuelles cssées à titre provisions sont évaluées à juste valeur, les variations subséquentes celle-ci étant comptabilisées en résultat. Si une contrepartie éventuelle est cssée les capitaux propres, elle n est pas réévaluée avant son règlement définitif les capitaux propres. Les renseignements nouveaux obtenus au cours pério d évaluation, jusqu à 12 mois suivant date d acquisition, à propos s faits et s circonstances qui prévaient à date d acquisition seront pris en compte à titre d ajustement du goodwill; autrement, ils seront comptabilisés en résultat. Participations ne donnant pas le contrôle Les participations ne donnant pas le contrôle représentent les parts capitaux propres s filiales appartenant à s tiers. La quote-part l actif net s filiales attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle est présentée à titre composante s capitaux propres. La quote-part attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle du résultat net et du résultat global est inscrite directement les capitaux propres. Les variations participation Société s filiales qui n aboutissent pas à une perte contrôle sont comptabilisées comme s transactions sur les capitaux propres. La Société traite les transactions avec les participations ne donnant pas le contrôle comme s transactions avec les détenteurs ses instruments capitaux propres. Dans le cas s parts achetées auprès participations ne donnant pas le contrôle, l écart entre toute contrepartie payée et quote-part acquise valeur comptable l actif net filiale est inscrit les capitaux propres. Les profits et les pertes à cession participations ne donnant pas le contrôle sont aussi comptabilisés les capitaux propres. Instruments financiers et retions couverture Instruments financiers Actifs et passifs financiers Un instrument financier représente tout contrat qui crée un actif financier pour une entité et un passif financier ou un instrument capitaux propres pour une autre entité. En règle générale, les instruments financiers sous forme d actifs financiers et passifs financiers sont présentés séparément. Les actifs et les passifs financiers, y compris les dérivés, sont constatés à l état consolidé situation financière lorsque Société vient partie aux dispositions contractuelles qui créent et définissent l instrument financier. À constatation initiale, tous les instruments financiers sont évalués à juste valeur. La juste valeur d un instrument financier correspond au montant auquel l instrument pourrait être échangé aux termes d une transaction réalisée s conditions pleine concurrence entre s parties compétentes agissant en toute liberté. La meilleure preuve à l appui juste valeur à constatation initiale est le prix transaction (c est-à-dire juste valeur contrepartie donnée ou reçue), sauf si juste valeur l instrument peut être établie par comparaison avec d autres transactions observables sur le marché courant portant sur le même instrument (c est-à-dire sans modification ni réorganisation) ou suivant une technique d évaluation dont les variables comprennent exclusivement s données marché observables. Lorsqu il existe un écart entre juste valeur contrepartie donnée ou reçue à constatation initiale et le montant calculé à l ai d une technique d évaluation, cet écart est comptabilisé immédiatement en résultat, sauf s il peut être comptabilisé un autre type d actif ou passif. Par suite, l évaluation s instruments financiers dépend leur cssement, comme il est expliqué ci-ssous. Les actifs et les passifs financiers peuvent être cssés l une s catégories suivantes : à juste valeur par le biais du résultat net, détenus jusqu à leur échéance, prêts et créances, autres passifs financiers ou instruments disponibles à vente. Le cssement est fonction s caractéristiques l instrument financier et l objet lequel il a été acquis. Sauf très rares circonstances, ce cssement ne change pas après comptabilisation initiale. CAE Rapport annuel

3 résultat net Instruments financiers comptabilisés à juste valeur par le biais du résultat net eur par le biais du Les résultat instruments net sont financiers comptabilisés qui sont à cssés leur juste comme étant à juste valeur par le biais du résultat net sont comptabilisés à leur juste ste valeur sont valeur comptabilisées évaluée à en chaque résultat. date Ce cssement clôture, et les variations juste valeur sont comptabilisées en résultat. Ce cssement es : s applique aux instruments financiers ayant les caractéristiques suivantes : lisés séparément du Ce contrat sont hôte, s dérivés, qui ne sont y compris pas désignés les dérivés incorporés comptabilisés séparément du contrat hôte, qui ne sont pas désignés comme instruments couverture efficaces; u leur rachat à court Ils ont terme; été acquis ou repris principalement en vue leur revente ou leur rachat à court terme; érés ensemble et qui Ils présentent font partie s d un indications portefeuille d un d instruments profil financiers qui sont gérés ensemble et qui présentent s indications d un profil récent prises bénéfices à court terme; tion juste valeur). Ils ont été irrévocablement désignés comme tels par Société (option juste valeur). tres passifs financiers Instruments détenus jusqu à leur échéance, prêts et créances et autres passifs financiers leur échéance, comme Les instruments prêts et créances financiers ou qui comme sont cssés autres comme détenus jusqu à leur échéance, comme prêts et créances ou comme autres métho du taux passifs d intérêt financiers effectif. sont Le comptabilisés produit ou charge au coût amorti calculé selon métho du taux d intérêt effectif. Le produit ou charge quelle il est engagé. d intérêts est pris en compte le résultat pério au cours quelle il est engagé. Actifs financiers disponibles à vente ciers non dérivés Les qui actifs sont financiers désignés comme disponibles étant à disponibles vente représentent les actifs financiers non dérivés qui sont désignés comme étant disponibles ntes. Les actifs à financiers vente ou cssés qui ne sont comme pas disponibles cssés à l une s catégories précéntes. Les actifs financiers cssés comme disponibles à ofits et les pertes vente tents, sont y compris évalués à les leur variations juste valeur s taux à chaque date clôture. Les profits et les pertes tents, y compris les variations s taux a pério au cours change, quelle sont constatés ils surviennent les et sont autres virés éléments au du résultat global pério au cours quelle ils surviennent et sont virés au durable est enregistrée. résultat lorsque S il existe les une actifs indication sont décomptabilisés objective ou qu une moins-value durable est enregistrée. S il existe une indication objective io au cours dépréciation, quelle elles les se variations produisent. sont De comptabilisées plus, toute en résultat pério au cours quelle elles se produisent. De plus, toute change est variation comptabilisée en juste résultat valeur initiale pério attribuable au aux fluctuations s taux change est comptabilisée en résultat pério au apitaux propres non cours coté ne quelle peut faire elle se l objet produit. d une Si estimation juste valeur d un instrument capitaux propres non coté ne peut faire l objet d une estimation s divins sont fiable, comptabilisés l instrument est résultat évalué lorsque au coût le droit diminué s pertes valeur. Les divins sont comptabilisés en résultat lorsque le droit paiement est établi. Par conséquent, les cssements suivants ont été établis : es à restrictions i) et tous La les trésorerie instruments et les dérivés, équivalents à l exception trésorerie, les liquidités soumises à restrictions et tous les instruments dérivés, à l exception, sont cssés s les instruments dérivés désignés comptabilisés comme instruments à juste couverture efficaces, sont cssés les instruments comptabilisés à juste valeur par le biais du résultat net; ptes débiteurs non ii) courants Les comptes et les débiteurs, avances sont les cssés contrats en cours admissibles, les comptes débiteurs non courants et les avances sont cssés ndre immédiatement les ou à prêts court et terme, créances, qui sont sauf cssés ceux que Société a l intention vendre immédiatement ou à court terme, qui sont cssés tat net; les instruments comptabilisés à juste valeur par le biais du résultat net; isponibles à vente; iii) Les pcements portefeuille sont cssés les instruments disponibles à vente; e, y compris les iv) intérêts Les à comptes payer, ainsi créditeurs que les et obligations charges à payer au et tte à long terme, y compris les intérêts à payer, ainsi que les obligations au utres passifs financiers titre et s sont contrats tous évalués location-financement au coût amorti sont cssés les autres passifs financiers et sont tous évalués au coût amorti selon métho du taux d intérêt effectif; étant détenu jusqu à v) Jusqu à son échéance. présent, Société n a cssé aucun actif financier comme étant détenu jusqu à son échéance. Coûts transaction on d actifs et Les passifs coûts financiers transaction (autres directement que ceux cssés liés à l acquisition ou à l émission d actifs et passifs financiers (autres que ceux cssés t) sont inclus comme juste étant valeur comptabilisés initialement à comptabilisée juste valeur par le biais du résultat net) sont inclus juste valeur initialement comptabilisée n métho du pour taux ces d intérêt instruments effectif. financiers. Ces coûts sont amortis en résultat selon métho du taux d intérêt effectif. Compensation d actifs et passifs financiers tion, et le sol Les net doit actifs être et présenté les passifs à financiers l état consolidé doivent faire l objet d une compensation, et le sol net doit être présenté à l état consolidé re d opérer compensation situation financière entre les montants lorsque comptabilisés Société a un droit et juridiquement exécutoire d opérer compensation entre les montants comptabilisés et fs et régler les a passifs l intention simultanément. soit procér à un règlement net, soit réaliser les actifs et régler les passifs simultanément. Dépréciation s actifs financiers tres que ceux qui À chaque sont comptabilisés date clôture, à juste valeur valeur comptable par s actifs financiers autres que ceux qui sont comptabilisés à juste valeur par le tion objective biais dépréciation. du résultat Les net pertes est examinée valeur pour s déterminer actifs s il existe une indication objective dépréciation. Les pertes valeur s actifs es subséquentes financiers si le montant comptabilisés s réductions au coût font pertes l objet reprises les périos subséquentes si le montant s réductions pertes et u après constatation diminution peuvent dépréciation. être associés objectivement à un événement survenu après constatation dépréciation. Comptabilité couverture Documentation choisit d appliquer Lors comptabilité mise en pce couverture, d une retion elle doit couverture, si Société choisit d appliquer comptabilité couverture, elle doit couverture, les objectifs constituer et une stratégie documentation gestion officielle s risques, concernant désignation couverture, les objectifs et stratégie gestion s risques, rture, ainsi que métho retion d appréciation couverture entre l efficacité l élément couvert et l élément couverture, ainsi que métho d appréciation l efficacité retion couverture, et quelle pouvoir doit être être évaluée raisonnablement manière assurée pour durée retion couverture et pouvoir être évaluée manière e retion couverture fiable. La et Société en continu, évalue si formellement, les dérivés utilisés lors mise en pce d une retion couverture et en continu, si les dérivés utilisés s variations juste les transactions valeur ou s flux couverture trésorerie offrent s une compensation efficace s variations juste valeur ou s flux trésorerie s éléments couverts par rapport au risque couvert. 94 CAE Rapport annuel 2012

4 Coentreprises Métho comptabilisation Les La métho coentreprises comptabilisation sont comptabilisées s profits selon et s métho pertes liés à consolidation juste valeur par dépend intégration du cssement proportionnelle. s dérivés Les coentreprises comptabilisés sont à s juste entreprises valeur par le sur biais lesquelles du résultat Société net ou exerce leur un désignation contrôle conjoint comme instruments vertu d un accord couverture contractuel. et, La ce participation rnier cas, Société nature s risques les coentreprises couverts. Tous comprend les profits le goodwill et les intifié pertes décount à l acquisition, s déduction variations faite du juste cumul valeur s pertes s dérivés valeur. non désignés comme couvertures sont inscrits en résultat. Lorsque les dérivés sont désignés comme couvertures, Société les csse comme : Les a) couvertures profits et les l exposition pertes réalisés aux variations sur les ventes juste internes valeur conclues s actifs avec ou s les passifs coentreprises comptabilisés sont éliminés ou s engagements proportion fermes participation (couvertures juste Société valeur); ou b) coentreprise. couvertures l exposition aux variations hautement probables flux trésorerie, attribuables à un actif ou à un passif comptabilisé, à un engagement ferme ou à une transaction prévue (couvertures flux trésorerie); ou Regroupements c) couvertures d un investissement d entreprises net un établissement à l étranger. Les regroupements d entreprises sont comptabilisés selon métho l acquisition. La contrepartie transférée aux fins Couverture juste valeur l acquisition d une filiale correspond à juste valeur s actifs et s passifs repris et s parts capitaux propres émises par Société, Dans le cas s il en s est, retions à date d obtention couverture du juste contrôle. valeur La en contrepartie cours, les transférée profits ou pertes comprend qui apparaissent juste valeur à l évaluation tout passif à résultant juste valeur d un accord s instruments contrepartie couverture éventuelle. dérivés Les sont frais comptabilisés connexes en à l acquisition, résultat, et à valeur l exception comptable s s frais éléments d émission couverts d actions est rajustée et titres pour d emprunt tenir compte engagés s profits aux et fins s pertes l émission attribuables s instruments aux risques financiers couverts, inclus qui sont comptabilisés contrepartie en résultat. transférée, sont comptabilisés en charges lorsqu ils sont engagés. Les actifs et passifs intifiables repris le cadre d un regroupement d entreprises sont initialement Couverture comptabilisés flux trésorerie à leur juste valeur à date d acquisition. Si un regroupement d entreprises est réalisé en étapes, La Société portion réévalue efficace sa s part variations détenue au préable juste valeur s instruments société acquise dérivés selon qui sont juste désignés valeur et à qui date se qualifient d acquisition comme et reconnaît couvertures le gain flux ou perte trésorerie résultant, est comptabilisée s il y a lieu, aux le autres résultat éléments net. du résultat global, tandis que portion inefficace est immédiatement comptabilisée en résultat. Les montants cumulés les autres éléments du résultat global sont recssés en résultat L excént pério au cours contrepartie quelle l élément transférée couvert par rapport a un impact à juste sur valeur résultat net. quote-part Cependant, qui lorsque revient à les transactions Société s prévues actifs nets qui intifiables constituent s repris éléments est comptabilisé couverts entraînent à titre goodwill. constatation d actifs non financiers (par exemple, s stocks ou s immobilisations corporelles), les profits et les pertes antérieurement comptabilisés aux autres éléments du résultat global sont inclus valeur comptable Les contreparties initiale s éventuelles actifs non cssées financiers à titre acquis provisions ou s passifs sont évaluées non financiers à juste repris. valeur, En fin les variations compte, les subséquentes montants différés celle-ci sont comptabilisés étant comptabilisées en résultat en résultat. à mesure Si que une les contrepartie actifs non éventuelle financiers est connexes cssée sont décomptabilisés les capitaux propres, ou amortis. elle n est pas réévaluée avant son règlement définitif les capitaux propres. La comptabilité couverture est abandonnée prospectivement lorsque retion couverture ne répond plus aux critères comptabilité Les renseignements couverture, nouveaux lorsque obtenus désignation au cours est révoquée pério d évaluation, ou que l instrument jusqu à 12 mois couverture suivant vient date à échéance d acquisition, ou est à propos vendu. Tout s faits profit et ou s perte circonstances cumulé comptabilisé qui prévaient directement à aux date autres d acquisition éléments seront du résultat pris global en compte à ce moment à titre d ajustement y meure jusqu à du goodwill; ce que l élément autrement, couvert ils seront soit comptabilisés éventuellement comptabilisé résultat. en résultat. Lorsqu il est probable qu une transaction couverte ne surviendra pas, le cumul du profit ou perte qui était inscrit aux autres éléments du résultat global est immédiatement transféré en résultat. Participations ne donnant pas le contrôle Couverture d investissements nets s établissements à l étranger Les participations ne donnant pas le contrôle représentent les parts capitaux propres s filiales appartenant à s tiers. La La quote-part Société a l actif désigné net s certaines filiales ttes attribuable à long aux terme participations comme ne couvertures donnant pas le contrôle participation est présentée totale à nette titre composante CAE s s établissements capitaux propres. à l étranger La quote-part dont attribuable les activités aux sont participations libellées ne une donnant monnaie pas autre le contrôle que du monnaie résultat fonctionnelle net et du résultat Société. global est La partie inscrite du directement profit ou les perte capitaux sur l élément propres. Les couverture variations qui est participation considérée comme Société constituant s une filiales couverture qui n aboutissent efficace pas est comptabilisée à une perte aux contrôle autres sont éléments comptabilisées du résultat comme global, s déduction transactions faite sur s les impôts, capitaux et propres. se limite aux différences conversion sur participation nette. La Société traite les transactions avec les participations ne donnant pas le contrôle comme s transactions avec les détenteurs Décomptabilisation ses instruments capitaux propres. Dans le cas s parts achetées auprès participations ne donnant pas le contrôle, l écart Actifs entre toute financiers contrepartie payée et quote-part acquise valeur comptable l actif net filiale est inscrit les capitaux Un propres. actif Les financier profits (ou, et les le pertes cas échéant, à cession une composante participations d un ne donnant actif financier pas le contrôle ou d un sont groupe aussi d actifs comptabilisés financiers simiires) les capitaux est décomptabilisé propres. les circonstances suivantes : Les droits recevoir les flux trésorerie liés à l actif ont expiré; Instruments La Société financiers a transféré et ses retions droits recevoir couverture les flux trésorerie liés à l actif et a transféré quasi-totalité s risques et s Instruments avantages financiers l actif ou n a ni transféré ni conservé quasi-totalité s risques et s avantages l actif, mais a transféré le Actifs contrôle et passifs sur financiers l actif. Un instrument financier représente tout contrat qui crée un actif financier pour une entité et un passif financier ou un instrument capitaux Passifs financiers propres pour une autre entité. En règle générale, les instruments financiers sous forme d actifs financiers et passifs Un financiers passif financier sont présentés est décomptabilisé séparément. lorsque Les actifs l obligation et les passifs au titre financiers, du passif y est compris acquittée, les dérivés, annulée sont ou encore constatés a expiré. à l état consolidé situation financière lorsque Société vient partie aux dispositions contractuelles qui créent et définissent l instrument financier. À Lorsqu un constatation passif financier initiale, tous existant les instruments est rempcé financiers par un autre sont évalués instrument à qui juste provient valeur. du même prêteur et qui est assorti modalités substantiellement différentes, ou que les modalités d un passif existant sont substantiellement modifiées, l échange ou La modification juste valeur est traité d un comme instrument décomptabilisation financier correspond du passif au montant initial et auquel comptabilisation l instrument d un pourrait nouveau être échangé passif, et aux différence termes d une entre transaction les valeurs comptables réalisée respectives s conditions est portée pleine en résultat. concurrence entre s parties compétentes agissant en toute liberté. La meilleure preuve à l appui juste valeur à constatation initiale est le prix transaction (c est-à-dire juste valeur contrepartie donnée Conversion ou reçue), s sauf monnaies si juste étrangères valeur l instrument peut être établie par comparaison avec d autres transactions observables Établissements sur le marché courant à l étranger portant sur le même instrument (c est-à-dire sans modification ni réorganisation) ou suivant une technique d évaluation dont les variables comprennent exclusivement s données marché observables. Lorsqu il existe un écart entre Les actifs et passifs s filiales dont monnaie fonctionnelle n est pas le dolr canadien sont convertis en dolrs canadiens aux juste valeur contrepartie donnée ou reçue à constatation initiale et le montant calculé à l ai d une technique d évaluation, taux change en vigueur à date clôture. Les différences conversion qui en découlent sont incluses au poste Différences cet écart est comptabilisé immédiatement en résultat, sauf s il peut être comptabilisé un autre type d actif ou passif. Par conversion les capitaux propres. Les profits et les pertes résultant conversion s sols intersociétés à long terme suite, l évaluation s instruments financiers dépend leur cssement, comme il est expliqué ci-ssous. Les actifs et les passifs faisant partie participation nette globale s établissements à l étranger et ceux provenant conversion tte financiers peuvent être cssés l une s catégories suivantes : à juste valeur par le biais du résultat net, détenus jusqu à libellée en monnaies étrangères désignée comme une couverture participation nette globale s établissements à leur échéance, prêts et créances, autres passifs financiers ou instruments disponibles à vente. Le cssement est fonction s l étranger sont également inclus réserve au titre s différences conversion. Les produits s activités ordinaires et les caractéristiques l instrument financier et l objet lequel il a été acquis. Sauf très rares circonstances, ce charges sont convertis aux taux change moyens pour pério. cssement ne change pas après comptabilisation initiale. CAE Rapport annuel

5 résultat net Lorsque Société, en réduisant le capital initial sans provoquer une perte contrôle ou en régnt les avances intersociétés, réduit ur par le biais du sa résultat participation net sont nette comptabilisés globale à leur les établissements juste à l étranger qui faisaient partie sa participation nette globale, le montant ste valeur sont pertinent comptabilisées est viré en résultat. puis Ce cssement réserve au titre s différences conversion. s : isés séparément Transactions du contrat hôte, et sols qui ne sont pas désignés Les actifs et passifs monétaires libellés en monnaies étrangères sont convertis aux taux change en vigueur à date clôture. u leur rachat Les à court actifs terme; et passifs non monétaires ainsi que les éléments s produits s activités ordinaires et s charges libellés en monnaies étrangères sont convertis monnaie fonctionnelle en utilisant le taux change en vigueur aux dates s transactions érés ensemble et qui présentent s indications d un profil respectives. Les profits et les pertes change décount du règlement ces transactions sont comptabilisés en résultat. tion juste valeur). Trésorerie et équivalents trésorerie La trésorerie et les équivalents trésorerie sont constitués l encaisse et pcements très liquis dont l échéance à date res passifs financiers d achat est 90 jours ou moins. eur échéance, comme prêts et créances ou comme autres métho du taux Comptes d intérêt débiteurs effectif. Le produit ou charge aquelle il est engagé. Les comptes débiteurs sont initialement inscrits à juste valeur et sont par suite comptabilisés au coût amorti diminué d une provision pour créances douteuses, d après recouvrabilité prévue. Le montant provision correspond à l écart entre valeur comptable l actif et valeur actuelle s flux trésorerie futurs estimatifs, actualisés au taux d intérêt effectif initial. La perte est iers non dérivés comptabilisée qui sont désignés en résultat. comme Les étant recouvrements disponibles subséquents montants ayant fait l objet provision ou ayant été radiés sont portés entes. Les actifs au financiers crédit du même cssés compte. comme disponibles à fits et les pertes tents, y compris les variations s taux pério au cours La Société quelle participe ils surviennent à un programme et sont virés en vertu au duquel elle vend s participations indivises certains ses comptes débiteurs urable est enregistrée. et ses S il contrats existe une en indication cours à l actif objective (programme portant sur s actifs financiers courants) à s tiers pour une contrepartie en io au cours trésorerie quelle dont elles le se montant produisent. peut De atteindre plus, toute 150,0 millions $, sans recours contre Société. La Société continue d agir à titre d agent change est comptabilisée recouvrement. en résultat Ces transactions pério sont comptabilisées au lorsqu il est estimé que Société a abandonné le contrôle s comptes pitaux propres non débiteurs coté ne ou peut s faire contrats l objet en d une cours. estimation divins sont comptabilisés en résultat lorsque le droit Contrats en cours : actifs Les contrats en cours, comptabilisés selon métho l avancement s travaux, sont évalués en fonction du matériel, main-d œuvre directe, s frais généraux fabrication pertinents ainsi que s marges contractuelles estimatives (voir le s à restrictions et tous les instruments dérivés, à l exception paragraphe sur les comptes débiteurs pour vente contrats en cours à l actif)., sont cssés les instruments comptabilisés à juste tes débiteurs non Stocks courants et les avances sont cssés dre immédiatement Les matières ou à court premières terme, qui sont sont évaluées cssés au coût moyen ou à valeur réalisation nette, selon le moins élevé s ux montants. at net; Les pièces rechange à utiliser le cours normal s activités sont évaluées au coût établi selon une métho d intification isponibles à vente; spécifique ou à valeur réalisation nette, selon le moins élevé s ux montants., y compris les intérêts à payer, ainsi que les obligations au utres passifs financiers Les produits et sont en cours tous évalués fabrication au coût sont amorti comptabilisés au coût établi selon une métho d intification spécifique ou à valeur réalisation nette, selon le moins élevé s ux montants. Le coût s produits en cours comprend le matériel, main-d œuvre et répartition s coûts indirects production en fonction capacité d exploitation normale. étant détenu jusqu à son échéance. La valeur réalisation nette correspond au prix vente estimatif le cours normal s activités, moins les coûts estimatifs liés à l achèvement et les coûts estimatifs nécessaires pour réaliser vente. Dans le cas s matières premières et s pièces n d actifs et rechange, passifs financiers le coût (autres rempcement que ceux constitue cssés meilleure mesure valeur réalisation nette. t) sont inclus juste valeur initialement comptabilisée n métho du Immobilisations taux d intérêt effectif. corporelles Les immobilisations corporelles sont constatées au coût diminué s amortissements cumulés et du cumul s pertes valeur nettes. Le coût comprend les dépenses directement attribuables à l acquisition ou à fabrication l élément. À constatation ion, et le sol net initiale, doit le être coût présenté d une immobilisation à l état consolidé corporelle comprend, s il y a lieu, l estimation valeur actuelle initiale s coûts retifs au e d opérer compensation démantèlement entre les et montants à l enlèvement comptabilisés l immobilisation et et à remise en état du site sur lequel elle est située à fin sa durée s et régler les d utilité. passifs Les simultanément. logiciels acquis qui sont essentiels au fonctionnement du matériel connexe sont inscrits à l actif au titre du matériel visé. Les coûts ultérieurs sont inclus valeur comptable l actif ou comptabilisés en tant qu actif distinct, selon le cas, seulement lorsqu il est probable que les avantages économiques futurs se matérialiseront et que le coût l immobilisation peut être évalué tres que ceux qui manière sont comptabilisés fiable. Les mises à juste à jour valeur s dispositifs par le formation sont prises en compte valeur comptable s dispositifs ion objective formation dépréciation. lorsqu il Les pertes est probable valeur que s les actifs avantages économiques futurs attendus représentés par pièce iront à Société et que s subséquentes son si le coût montant peut s être réductions évalué manière pertes et fiable; sinon, elles sont comptabilisées en charges. Les coûts d entretien courant s u après constatation immobilisations dépréciation. corporelles sont comptabilisés en résultat lorsqu ils sont engagés. La Société inscrit une perte à cession en résultat lorsque valeur comptable d un élément rempcé est décomptabilisée, sauf si l élément est viré aux stocks. S il est impossible calculer valeur comptable, le coût rempcement et le cumul s choisit d appliquer amortissements comptabilité calculés couverture, en fonction elle ce doit coût seront utilisés aux fins décomptabilisation pièce rempcée. Les profits et ouverture, les objectifs les pertes et à stratégie cession d immobilisations gestion s risques, corporelles sont calculés en comparant le produit cession avec valeur comptable ture, ainsi que l immobilisation métho d appréciation corporelle connexe, l efficacité et le montant net est comptabilisé les autres profits et pertes. retion couverture et pouvoir être évaluée manière retion couverture et en continu, si les dérivés utilisés es variations juste valeur ou s flux trésorerie s 96 CAE Rapport annuel 2012

6 Coentreprises Les diverses parties s immobilisations corporelles sont comptabilisées séparément lorsque leurs durées d utilité présentent s Les différences coentreprises importantes, sont comptabilisées et ces parties selon sont amorties métho séparément consolidation en résultat. par Les intégration actifs loués proportionnelle. sont amortis sur Les coentreprises plus courte sont s durée entreprises du contrat sur lesquelles location ou Société leur exerce durée d utilité. un contrôle Si l acquisition conjoint en vertu l actif d un par accord Société contractuel. à fin La du participation contrat location Société est raisonnablement les coentreprises assurée, comprend l actif le loué goodwill est amorti intifié sur à l acquisition, sa durée d utilité. déduction Les faite terrains du cumul ne sont s pertes pas amortis. valeur. Les durées d utilité estimatives, les valeurs résiduelles et les mos d amortissement sont les suivants : Les profits et les pertes réalisés sur les ventes internes conclues avec les coentreprises sont éliminés en proportion participation Société coentreprise. Métho Taux / années Immeubles et améliorations Amortissement dégressif/amortissement linéaire De 2,5 % à 10 % / De 3 à 20 ans Regroupements Simuteurs d entreprises Amortissement linéaire (valeur résiduelle 10 %) N excédant pas 25 ans Les Matériel regroupements et outilge d entreprises sont comptabilisés Amortissement selon dégressif/amortissement métho l acquisition. linéaire La contrepartie De 20 % transférée à 35 % / De aux 2 à fins 10 ans l acquisition Avions d une filiale correspond à Amortissement juste valeur s linéaire actifs (valeur et s résiduelle passifs repris 15 et %) s parts capitaux N excédant propres émises pas 12 par ans Société, Moteurs d avion s il en est, à date d obtention du contrôle. La contrepartie transférée Basé sur l utilisation comprend juste valeur N excédant tout passif résultant heures d un accord contrepartie éventuelle. Les frais connexes à l acquisition, à l exception s frais d émission d actions et titres d emprunt Les méthos engagés d amortissement, aux fins les l émission durées s d utilité instruments et les valeurs financiers résiduelles, inclus selon le cas, contrepartie sont passés transférée, en revue sont et ajustés comptabilisés au besoin en charges à titre prospectif lorsqu ils à chaque sont engagés. date clôture. Les actifs et passifs intifiables repris le cadre d un regroupement d entreprises sont initialement comptabilisés à leur juste valeur à date d acquisition. Si un regroupement d entreprises est réalisé en étapes, Société réévalue sa part détenue au préable société acquise selon juste valeur à date d acquisition et reconnaît le Contrats location gain ou perte résultant, s il y a lieu, le résultat net. La Société loue certaines immobilisations corporelles à s tiers et auprès tiers. Les contrats location selon lesquels L excént Société obtient contrepartie quasi-totalité transférée s risques par rapport et avantages à juste inhérents valeur à quote-part propriété qui sont revient cssés à comme Société s s contrats actifs nets intifiables location-financement. repris est Tous comptabilisé les autres à titre contrats goodwill. sont cssés comme s contrats location simple. Les La Société contreparties en tant éventuelles que bailleur cssées à titre provisions sont évaluées à juste valeur, les variations subséquentes celle-ci étant En ce comptabilisées qui concerne en les résultat. contrats Si une location-financement, contrepartie éventuelle l actif est est cssée décomptabilisé les capitaux à l origine propres, du contrat elle n est pas location réévaluée et un avant profit (une son règlement perte) est définitif comptabilisé les en capitaux résultat. propres. La valeur actuelle nette s paiements minimaux au titre location et toute valeur résiduelle non garantie actuelle sont inscrites les comptes débiteurs non courants. Les produits tirés s contrats location simple Les renseignements sont comptabilisés nouveaux selon obtenus le mo au linéaire cours sur durée pério du d évaluation, contrat location jusqu à correspondant. 12 mois suivant date d acquisition, à propos s faits et s circonstances qui prévaient à date d acquisition seront pris en compte à titre d ajustement du goodwill; La autrement, Société ils en seront tant comptabilisés que preneur en résultat. Les contrats location-financement sont inscrits à l actif à l origine du contrat, au plus faible juste valeur l actif loué et Participations valeur actuelle s ne paiements donnant minimaux pas le contrôle au titre location. Les coûts directs initiaux engagés par le preneur sont ajoutés au Les montant participations comptabilisé ne donnant à titre pas d actif. le contrôle Les obligations représentent correspondantes les parts capitaux sont prises propres en compte s filiales appartenant tte à long à s terme. tiers. Les La quote-part paiements effectués l actif net aux s termes filiales s attribuable contrats aux location participations simple ne sont donnant comptabilisés pas le contrôle en charges est présentée selon le mo à titre linéaire composante sur durée s capitaux du contrat propres. location. La quote-part attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle du résultat net et du résultat global est inscrite directement les capitaux propres. Les variations participation Société s filiales qui n aboutissent pas à Transactions une perte contrôle cession-bail sont comptabilisées comme s transactions sur les capitaux propres. Dans le cadre sa stratégie financement visant à soutenir les investissements les activités formation et les services stinés La Société à traite l aviation les transactions civile et militaire, avec les Société participations conclut ne s donnant transactions pas le contrôle cession-bail. comme s Lorsqu une transactions transaction avec les détenteurs cession-bail donne ses instruments lieu à un contrat capitaux location-financement, propres. Dans le cas tout s excént parts achetées du produit auprès vente participations sur valeur ne comptable donnant est pas différé le contrôle, et amorti l écart sur entre durée toute du contrepartie contrat location. payée et Lorsqu une quote-part transaction acquise cession-bail valeur comptable donne lieu à l actif un contrat net location filiale est simple inscrit et qu il est les cir capitaux que propres. transaction Les profits est réalisée et les pertes à juste à valeur, cession tout profit participations ou perte ne est donnant comptabilisé pas le immédiatement. contrôle sont aussi Si le comptabilisés prix vente est inférieur les capitaux à juste propres. valeur, le manque à gagner est inscrit immédiatement en résultat, sauf si perte est compensée par s paiements futurs au titre location inférieurs au prix du marché; le manque à gagner est alors différé et amorti au prorata s paiements au titre Instruments location, sur financiers durée d utilisation et retions prévue l actif. couverture Si le prix vente est supérieur à juste valeur, l excént est différé et amorti sur durée d utilisation prévue l actif. Instruments financiers Actifs Immobilisations et passifs financiers incorporelles Un Goodwill instrument financier représente tout contrat qui crée un actif financier pour une entité et un passif financier ou un instrument capitaux propres pour une autre entité. En règle générale, les instruments financiers sous forme d actifs financiers et passifs Le goodwill est évalué au coût diminué du cumul s pertes valeur, le cas échéant. financiers sont présentés séparément. Les actifs et les passifs financiers, y compris les dérivés, sont constatés à l état consolidé Le situation goodwill financière découle lorsque l acquisition Société vient filiales et partie coentreprises. aux dispositions Il correspond contractuelles à l excént qui créent et du définissent coût d acquisition, l instrument y compris financier. À meilleure constatation estimation initiale, selon tous Société les instruments juste financiers valeur sont contrepartie évalués à conditionnelle, juste valeur. par rapport à juste valeur quote-part attribuable à Société s actifs nets intifiables filiale ou coentreprise acquise à date d acquisition. La juste valeur d un instrument financier correspond au montant auquel l instrument pourrait être échangé aux termes d une transaction Les profits et réalisée les pertes à s cession conditions d une entité pleine comprennent concurrence entre valeur s comptable parties compétentes du goodwill retif agissant à l entité toute vendue. liberté. La meilleure preuve à l appui juste valeur à constatation initiale est le prix transaction (c est-à-dire juste valeur contrepartie donnée Le goodwill ou reçue), est affecté sauf aux si unités juste génératrices valeur l instrument trésorerie peut (UGT) être ou établie aux groupes par comparaison d UGT qui avec vraient d autres bénéficier transactions du regroupement observables sur d entreprises le marché en courant question. portant sur le même instrument (c est-à-dire sans modification ni réorganisation) ou suivant une technique d évaluation dont les variables comprennent exclusivement s données marché observables. Lorsqu il existe un écart entre juste valeur contrepartie donnée ou reçue à constatation initiale et le montant calculé à l ai d une technique d évaluation, cet écart est comptabilisé immédiatement en résultat, sauf s il peut être comptabilisé un autre type d actif ou passif. Par suite, l évaluation s instruments financiers dépend leur cssement, comme il est expliqué ci-ssous. Les actifs et les passifs financiers peuvent être cssés l une s catégories suivantes : à juste valeur par le biais du résultat net, détenus jusqu à leur échéance, prêts et créances, autres passifs financiers ou instruments disponibles à vente. Le cssement est fonction s caractéristiques l instrument financier et l objet lequel il a été acquis. Sauf très rares circonstances, ce cssement ne change pas après comptabilisation initiale. CAE Rapport annuel

7 résultat net ur par le biais du Recherche résultat net et sont développement comptabilisés (R-D) à leur juste ste valeur sont Les comptabilisées frais recherche en résultat. sont comptabilisés Ce cssement en charges lorsqu ils sont engagés. Les frais développement sont aussi comptabilisés s : en charges pério au cours quelle ils sont engagés, sauf s ils remplissent tous les critères d inscription à l actif isés séparément conformément du contrat hôte, à l IAS qui ne 38, sont Immobilisations pas désignés incorporelles. Les frais développement inscrits à l actif sont comptabilisés au coût diminué du cumul s amortissements et du cumul s pertes valeur, le cas échéant. L amortissement s frais développement inscrits à l actif commence lorsque l actif est prêt à être mis en service et il est pris en compte charge u leur rachat à court terme; recherche et développement. érés ensemble et qui présentent s indications d un profil Autres immobilisations incorporelles tion juste valeur). Les immobilisations incorporelles acquises séparément sont évaluées au coût lors comptabilisation initiale. Le coût s immobilisations incorporelles acquises le cadre d un regroupement d entreprises correspond à juste valeur à date res passifs financiers d acquisition. Après comptabilisation initiale, les immobilisations incorporelles sont inscrites au coût diminué du cumul s eur échéance, comme amortissements prêts et et créances du cumul ou s comme pertes autres valeur, le cas échéant. métho du taux d intérêt effectif. Le produit ou charge aquelle il est engagé. Le coût d une immobilisation incorporelle générée à l interne comprend tous les coûts directement attribuables nécessaires pour créer, produire et préparer l immobilisation afin qu elle puisse être exploitée manière prévue par direction. Les coûts ultérieurs sont comptabilisés valeur comptable l immobilisation s il est probable que les avantages économiques futurs inclus celle-ci iront à Société et si son coût peut être évalué manière fiable. iers non dérivés qui sont désignés comme étant disponibles entes. Les actifs Les financiers profits et cssés les pertes comme à disponibles cession d immobilisations à incorporelles sont calculés en comparant le produit cession avec fits et les pertes valeur tents, comptable y compris les l immobilisation variations s incorporelle taux connexe et comptabilisés les autres profits et pertes. pério au cours quelle ils surviennent et sont virés au urable est enregistrée. S il existe une indication objective io au cours Amortissement quelle elles se produisent. De plus, toute change est L amortissement comptabilisée en est résultat calculé selon pério métho au linéaire pour toutes les immobilisations incorporelles sur leur durée d utilité estimative, pitaux propres non comme coté suit ne peut : faire l objet d une estimation divins sont comptabilisés en résultat lorsque le droit Pério d amortissement (en années) Frais développement inscrits à l actif Au plus 10 s à restrictions Retions et tous les avec instruments clientèle dérivés, à l exception De 3 à 20, sont cssés ERP les et autres instruments logiciels comptabilisés à juste De 3 à 10 Technologies De 3 à 15 tes débiteurs non courants et les avances sont cssés dre immédiatement Autres ou immobilisations à court terme, qui incorporelles sont cssés De 2 à 20 at net; isponibles à vente; Les méthos d amortissement et les durées d utilité sont passés en revue et ajustés au besoin à titre prospectif à chaque date, y compris les clôture. intérêts à payer, ainsi que les obligations au utres passifs financiers et sont tous évalués au coût amorti Dépréciation d actifs non financiers étant détenu jusqu à La valeur son échéance. comptable s actifs non financiers Société, autres que les stocks, s actifs d impôt différé et s actifs résultant d avantages du personnel est soumise à un test dépréciation lorsque s événements ou un changement situation indiquent que valeur comptable pourrait ne pas être recouvrable. Le goodwill et les actifs à durée indéterminée ou qui ne sont pas encore prêts à être mis en service sont soumis à un test dépréciation chaque année ou à tout autre moment s il existe un indice n d actifs et dépréciation. passifs financiers (autres que ceux cssés t) sont inclus juste valeur initialement comptabilisée n métho du La taux valeur d intérêt recouvrable effectif. d un actif ou d une UGT est valeur plus élevée entre sa valeur d utilité et sa juste valeur diminuée s coûts vente. La valeur recouvrable est calculée individuellement pour chaque actif, à l exception s actifs qui ne génèrent pas d entrées trésorerie rgement indépendantes s entrées trésorerie générées par d autres actifs ou groupes d actifs. Dans ce ion, et le sol net cas, doit l UGT être dont présenté fait partie à l état l actif consolidé est utilisée pour calculer valeur recouvrable. e d opérer compensation entre les montants comptabilisés et s et régler les Pour passifs les besoins simultanément. s tests dépréciation, le goodwill acquis un regroupement d entreprises est affecté aux UGT, lesquelles corresponnt généralement aux secteurs opérationnels ou aux secteurs du niveau précént, qui vraient bénéficier s synergies du regroupement d entreprises, que d autres actifs ou passifs l entreprise acquise soient affectés à ces unités ou non. tres que ceux qui sont comptabilisés à juste valeur par le ion objective Une dépréciation. perte Les valeur pertes est comptabilisée valeur s actifs si valeur comptable d un actif ou d une UGT excè sa valeur recouvrable estimée. s subséquentes Lorsque si le montant valeur s recouvrable réductions d une pertes UGT et à quelle un goodwill a été affecté est inférieure à valeur comptable l UGT, le u après constatation goodwill connexe dépréciation. est déprécié. Tout excént du montant dépréciation par rapport au goodwill déprécié est comptabilisé au prorata valeur comptable chaque actif compris l UGT visée. Les pertes valeur sont comptabilisées en résultat. La Société évalue les pertes valeur, autres que celles qui concernent le goodwill, pour déterminer les reprises possibles à chaque choisit d appliquer date comptabilité clôture. Une perte couverture, valeur est elle reprise doit s il existe un indice que perte a diminué ou n existe plus par suite modifications ouverture, les objectifs s estimations et stratégie ayant servi gestion à calculer s risques, valeur recouvrable. Une perte valeur est reprise seulement mesure où valeur ture, ainsi que comptable métho d appréciation l actif ne dépasse l efficacité pas valeur comptable qui aurait été déterminée, après amortissement, si aucune perte valeur retion couverture n avait été et comptabilisée. pouvoir être évaluée De telles reprises manière sont constatées en résultat. retion couverture et en continu, si les dérivés utilisés es variations juste valeur ou s flux trésorerie s 98 CAE Rapport annuel 2012

8 Coentreprises Coûts d emprunt Les coentreprises coûts d emprunt sont qui comptabilisées sont directement selon attribuables métho à l acquisition consolidation ou à construction par intégration d un proportionnelle. actif qualifié sont Les incorporés coentreprises au coût sont s l actif. entreprises Un actif qualifié sur lesquelles est un actif Société qui exige exerce une un longue contrôle pério conjoint en préparation vertu d un avant accord contractuel. pouvoir être La utilisé participation ou vendu. Les Société coûts d emprunt les coentreprises cessent d être comprend inscrits à le l actif goodwill lorsque intifié l actif à l acquisition, est prêt à être déduction utilisé. Tous faite les du cumul autres s coûts pertes d emprunt valeur. sont comptabilisés en résultat au titre s charges financières lorsque les emprunts sont contractés. Les profits et les pertes réalisés sur les ventes internes conclues avec les coentreprises sont éliminés en proportion participation Autres actifs Société coentreprise. Liquidités soumises à restrictions Regroupements En vertu contrats d entreprises financement bancaire externes certaines filiales, certains contrats vente gouvernementaux et Les certains regroupements d entreprises, sont comptabilisés Société est tenue selon retenir métho un montant l acquisition. d argent défini La à contrepartie titre garantie. transférée aux fins l acquisition d une filiale correspond à juste valeur s actifs et s passifs repris et s parts capitaux propres émises par Société, Frais s il financement en est, à date différés d obtention du contrôle. La contrepartie transférée comprend juste valeur tout passif résultant d un accord Les frais contrepartie financement éventuelle. différés liés Les aux frais facilités connexes crédit à renouvebles l acquisition, non à l exception garanties, s lorsque frais que d émission s prélèvements d actions sur et certaines titres d emprunt ou toutes les engagés facilités aux sont fins probables, l émission et les s frais instruments financement financiers différés inclus liés aux contrats contrepartie cession-bail transférée, sont sont inclus comptabilisés les autres en charges actifs au lorsqu ils coût et amortis sont engagés. selon le mo Les linéaire actifs et sur passifs durée intifiables s contrats repris financement le cadre connexes. d un regroupement d entreprises sont initialement comptabilisés à leur juste valeur à date d acquisition. Si un regroupement d entreprises est réalisé en étapes, Société Comptes réévalue créditeurs sa part et détenue charges au à préable payer société acquise selon juste valeur à date d acquisition et reconnaît le gain ou perte résultant, s il y a lieu, le résultat net. Les comptes créditeurs et charges à payer sont initialement comptabilisés à juste valeur et par suite évalués au coût amorti L excént selon métho du contrepartie taux d intérêt transférée effectif. par rapport à juste valeur quote-part qui revient à Société s actifs nets intifiables repris est comptabilisé à titre goodwill. Provisions Les Des contreparties provisions sont éventuelles comptabilisées cssées lorsque à titre Société provisions a une sont obligation évaluées actuelle, à juste juridique valeur, les ou variations implicite, résultant subséquentes d un événement celle-ci étant passé, comptabilisées qu il est probable en résultat. qu une sortie Si une contrepartie ressources éventuelle sera nécessaire est cssée pour éteindre les l obligation capitaux propres, et que elle le montant n est pas réévaluée l obligation avant peut son être règlement estimé définitif manière fiable. les Aucune capitaux provision propres. n est comptabilisée au titre pertes opérationnelles futures. Les provisions sont évaluées à valeur actuelle s dépenses attendues que l on pense nécessaires pour éteindre l obligation, à l ai d un taux avant Les impôts renseignements qui reflète les nouveaux appréciations obtenus actuelles au cours par le marché pério d évaluation, valeur temps jusqu à l argent 12 mois et suivant s risques date spécifiques d acquisition, à l obligation. à propos s L augmentation faits et s circonstances provision attribuable qui prévaient à l écoulement à date du d acquisition temps est comptabilisée seront pris en à compte titre charge à titre d ajustement financière. Lorsqu il du goodwill; existe autrement, plusieurs obligations ils seront comptabilisés sembbles, en probabilité résultat. qu une sortie ressources soit nécessaire pour les éteindre est déterminée pour l ensemble catégorie d obligations. Participations ne donnant pas le contrôle Les Dette participations à long terme ne donnant pas le contrôle représentent les parts capitaux propres s filiales appartenant à s tiers. La quote-part La tte à long l actif terme net est s comptabilisée filiales attribuable initialement aux participations à juste valeur ne donnant diminuée pas s le coûts contrôle est transaction présentée engagés. à titre Elle composante est par suite s capitaux comptabilisée propres. au coût La quote-part amorti. Tout attribuable écart entre aux le participations produit (diminué ne s donnant coûts pas transaction) le contrôle et du résultat valeur net remboursement et du résultat global est inscrit est inscrite en résultat directement sur durée s les emprunts capitaux selon propres. métho Les variations du taux d intérêt participation effectif. Société s filiales qui n aboutissent pas à une perte contrôle sont comptabilisées comme s transactions sur les capitaux propres. Les frais payés à l établissement s facilités d emprunt sont comptabilisés en tant que coûts transaction liés à l emprunt La mesure Société où traite il est probable les transactions que facilité avec les sera participations utilisée en partie ne donnant ou en totalité. pas le contrôle Dans ce comme cas, les s frais transactions sont différés avec jusqu au les détenteurs prélèvement ses s instruments fonds. Dans capitaux mesure où propres. rien n indique Dans le cas qu il s est parts probable achetées que auprès facilité sera participations utilisée en ne partie donnant ou en pas totalité, le contrôle, les frais l écart sont entre inscrits toute à l actif contrepartie à titre payée paiement et quote-part d avance pour acquise s services valeur comptable liquidités et amortis l actif net sur durée filiale est inscrit facilité à quelle les capitaux ils se propres. rapportent. Les profits et les pertes à cession participations ne donnant pas le contrôle sont aussi comptabilisés les capitaux propres. Capital-actions Instruments Les actions ordinaires financiers sont et cssées retions les couverture capitaux propres. Les coûts différentiels directement attribuables à l émission Instruments nouvelles actions financiers ou options sont présentés les capitaux propres en réduction, après impôts, du produit. Actifs et passifs financiers Cumul s autres éléments du résultat global Un instrument financier représente tout contrat qui crée un actif financier pour une entité et un passif financier ou un instrument capitaux Différences propres conversion pour une autre entité. En règle générale, les instruments financiers sous forme d actifs financiers et passifs financiers Sert à comptabiliser sont présentés les différences séparément. Les change actifs décount et les passifs financiers, conversion y s compris états les financiers dérivés, s sont établissements constatés à l état à l étranger. consolidé Elle sert situation aussi à financière comptabiliser lorsque l incince Société s vient couvertures partie d investissements aux dispositions contractuelles nets s qui établissements créent et définissent à l étranger. l instrument financier. À constatation initiale, tous les instruments financiers sont évalués à juste valeur. Variations nettes les couvertures flux trésorerie La Représente juste valeur partie d un efficace instrument financier variation correspond nette cumutive au montant juste auquel valeur l instrument s instruments pourrait être couverture échangé aux flux termes trésorerie d une transaction liés à s transactions réalisée couvertes s conditions qui n ont pas pleine encore concurrence eu lieu. entre s parties compétentes agissant en toute liberté. La meilleure preuve à l appui juste valeur à constatation initiale est le prix transaction (c est-à-dire juste valeur contrepartie donnée Variations ou reçue), nettes sauf s si instruments juste valeur financiers l instrument disponibles peut être à établie vente par comparaison avec d autres transactions observables sur Sert le à marché comptabiliser courant les portant variations sur le même juste instrument valeur s actifs (c est-à-dire financiers sans disponibles modification à ni vente. réorganisation) ou suivant une technique d évaluation dont les variables comprennent exclusivement s données marché observables. Lorsqu il existe un écart entre juste Pertes valeur actuarielles contrepartie au titre s donnée régimes ou reçue à prestations à constatation définies initiale et le montant calculé à l ai d une technique d évaluation, cet Sert écart à comptabiliser est comptabilisé les écarts immédiatement actuariels en au résultat, titre s sauf régimes s il peut à être prestations comptabilisé définies un autre pério type d actif au cours passif. quelle Par ils suite, surviennent. l évaluation s instruments financiers dépend leur cssement, comme il est expliqué ci-ssous. Les actifs et les passifs financiers peuvent être cssés l une s catégories suivantes : à juste valeur par le biais du résultat net, détenus jusqu à leur Comptabilisation échéance, prêts s et créances, produits autres s activités passifs financiers ordinaires ou instruments disponibles à vente. Le cssement est fonction s caractéristiques l instrument financier et l objet lequel il a été acquis. Sauf très rares circonstances, ce cssement Accords ne prestations change pas multiples après comptabilisation initiale. La Société conclut parfois s accords prestations multiples générateurs produits s activités ordinaires, qui peuvent inclure une combinaison services conception, d ingénierie et fabrication simuteurs vol ainsi que s services fourniture pièces rechange et maintenance. Lorsqu une transaction vente unique nécessite livraison plus d un produit ou CAE Rapport annuel

9 résultat net prestation plus d un service (prestations multiples), les critères comptabilisation s produits s activités ordinaires sont ur par le biais du appliqués résultat aux net sont éléments comptabilisés intifiables à leur séparément. juste Un élément est considéré comme intifiable séparément si l élément livré a une ste valeur sont valeur comptabilisées en soi pour en le résultat. client et que Ce cssement juste valeur du produit ou du service peut être évaluée manière fiable. s : La répartition s produits s activités ordinaires tirés d un accord prestations multiples se fait en fonction juste valeur isés séparément du contrat hôte, qui ne sont pas désignés chaque élément par rapport à juste valeur l accord son ensemble. u leur rachat Les à court produits terme; s activités ordinaires Société se divisent en ux grans catégories aux fins comptables : les contrats érés ensemble construction et qui présentent et les s ventes indications biens d un et services. profil tion juste valeur). Contrats construction Un contrat construction est un contrat spécifiquement négocié pour construction d un actif ou d un ensemble d actifs qui sont res passifs financiers étroitement liés en termes conception, technologie, fonction, finalité ou d utilisation. En fonction ses caractéristiques, eur échéance, comme un contrat prêts et construction créances peut ou comme être comptabilisé autres séparément, divisé en plusieurs éléments lesquels sont comptabilisés séparément métho du taux ou d intérêt combiné effectif. avec un Le autre produit contrat ou charge construction afin former un contrat construction unique aux fins comptables, au titre aquelle il est engagé. duquel les produits s activités ordinaires et les charges seront comptabilisés. Les produits s activités ordinaires tirés s contrats construction visant conception, l ingénierie et fabrication dispositifs formation sont comptabilisés selon métho l avancement s travaux lorsque le montant s produits s activités iers non dérivés qui sont désignés comme étant disponibles ordinaires, les coûts liés à l exécution du contrat et le gré d avancement à clôture pério présentation l information entes. Les actifs financiers cssés comme disponibles à financière peuvent être évalués façon fiable et lorsque les coûts liés au contrat peuvent être intifiés cirement et évalués fits et les pertes tents, y compris les variations s taux manière fiable afin permettre comparaison s coûts réels avec les estimations précéntes, et que les avantages pério au cours quelle ils surviennent et sont virés au économiques liés à transaction iront à Société. urable est enregistrée. S il existe une indication objective io au cours quelle elles se produisent. De plus, toute Les provisions pour les pertes contractuelles estimatives sont constatées au cours pério durant quelle perte est change est comptabilisée en résultat pério au déterminée. Les pertes contractuelles corresponnt à l excént s coûts estimatifs totaux sur le total s produits s activités pitaux propres non coté ne peut faire l objet d une estimation ordinaires estimatifs du contrat. Les provisions pour garanties sont inscrites au moment où les produits s activités ordinaires sont divins sont comptabilisés en résultat lorsque le droit constatés, d après l expérience acquise. Les paiements partiels reçus à l égard s contrats construction sont déduits du montant à recevoir du client lorsque le contrat est achevé. Les paiements partiels reçus avant l exécution s travaux visés sont cssés le passif au titre s contrats en s à restrictions cours. et tous les instruments dérivés, à l exception, sont cssés les instruments comptabilisés à juste Le montant cumutif s coûts engagés et s profits comptabilisés, diminués s pertes et facturation intermédiaire, est tes débiteurs non déterminé courants pour et les chaque avances contrat. sont Si cssés ce montant est positif, il est cssé à l actif; s il est négatif, il est cssé le passif. dre immédiatement ou à court terme, qui sont cssés at net; L assistance après livraison est facturée séparément, et les produits s activités ordinaires correspondants sont constatés au isponibles à vente; cours pério sur quelle l assistance est fournie., y compris les intérêts à payer, ainsi que les obligations au utres passifs financiers Ventes et sont biens tous et services évalués au coût amorti Accords concernant s logiciels étant détenu jusqu à Les produits son échéance. s activités ordinaires tirés s ventes logiciels prêts à l emploi sont comptabilisés lorsque les avantages économiques iront à Société, que le montant s produits s activités ordinaires peut être évalué manière fiable et que livraison a eu lieu. Les produits s activités ordinaires tirés s accords concernant s logiciels à prix fixe et s contrats personnalisation logiciels qui nécessitent d importantes activités production, modification ou personnalisation s n d actifs et passifs financiers (autres que ceux cssés logiciels sont visés par les dispositions retives aux contrats construction et constatés selon métho l avancement s t) sont inclus juste valeur initialement comptabilisée travaux. n métho du taux d intérêt effectif. Pièces rechange ion, et le sol net Les doit produits être présenté s activités à l état ordinaires consolidé tirés vente pièces rechange sont comptabilisés lorsque les risques et avantages e d opérer compensation importants entre inhérents les montants à propriété comptabilisés s biens et sont transférés, que Société ne continue à être impliquée ni gestion, telle s et régler les qu elle passifs incombe simultanément. normalement au propriétaire, ni le contrôle effectif s biens cédés, que le montant s produits s activités ordinaires et les coûts engagés concernant transaction peuvent être évalués façon fiable et que les avantages économiques liés à transaction iront à Société. tres que ceux qui Maintenance sont comptabilisés s produits à juste valeur par le ion objective dépréciation. Les pertes valeur s actifs Les produits s activités ordinaires tirés s contrats maintenance sont généralement constatés en fonction du gré s subséquentes si le montant s réductions pertes et d avancement transaction lorsqu il est probable que les avantages économiques futurs iront à Société et que le montant s u après constatation dépréciation. produits s activités ordinaires peut être évalué manière fiable. Conformément à métho l avancement s travaux, les produits s activités ordinaires sont comptabilisés lorsque les coûts sont engagés, sur base du pourcentage s coûts réels engagés à ce jour, par rapport à l estimation s coûts totaux liés à l exécution du contrat. choisit d appliquer comptabilité couverture, elle doit Services formation et consultation ouverture, les objectifs et stratégie gestion s risques, ture, ainsi que Les métho produits d appréciation s activités ordinaires l efficacité tirés s services formation et consultation sont constatés lorsque les services sont retion couverture rendus, que et pouvoir le montant être s évaluée produits manière s activités ordinaires et les coûts engagés ou à engager concernant transaction peuvent retion couverture être évalués et en continu, façon fiable si les et dérivés que les utilisés avantages économiques liés à transaction iront à Société. es variations juste valeur ou s flux trésorerie s 100 CAE Rapport annuel 2012

10 Coentreprises Pour les écoles pilotage, les programmes formation s élèves-pilotes sont offerts principalement par voie cours Les formation coentreprises au sol et sont vols comptabilisées sur s appareils. selon Les métho produits s activités consolidation ordinaires par intégration sont comptabilisés proportionnelle. en résultat Les selon coentreprises métho sont s l amortissement entreprises sur linéaire lesquelles à l étape Société s cours exerce formation un contrôle au conjoint sol, tandis en qu ils vertu sont d un constatés accord contractuel. en fonction La s participation heures vol réelles Société à l étape les s coentreprises vols sur s comprend appareils. le goodwill intifié à l acquisition, déduction faite du cumul s pertes valeur. Les Autres profits et les pertes réalisés sur les ventes internes conclues avec les coentreprises sont éliminés en proportion participation Incitatifs à vente Société aux clients coentreprise. La Société peut fournir s incitatifs à vente sous forme crédits, produits et services gratuits ou garanties valeurs Regroupements résiduelles minimales. d entreprises En général, les crédits ainsi que les produits et services gratuits sont constatés à leur juste valeur estimative en réduction s produits s activités ordinaires ou inclus le coût s ventes. Les ventes visées par une garantie valeur Les regroupements d entreprises sont comptabilisés selon métho l acquisition. La contrepartie transférée aux fins résiduelle minimale sont comptabilisées conformément à substance transaction, en tenant compte du transfert s risques et l acquisition d une filiale correspond à juste valeur s actifs et s passifs repris et s parts capitaux propres émises par avantages inhérents à propriété. Société, s il en est, à date d obtention du contrôle. La contrepartie transférée comprend juste valeur tout passif résultant d un accord contrepartie éventuelle. Les frais connexes à l acquisition, à l exception s frais d émission d actions et titres Transactions non monétaires d emprunt engagés aux fins l émission s instruments financiers inclus contrepartie transférée, sont comptabilisés en La Société peut aussi conclure s conventions vente aux termes squelles contrepartie monétaire est nulle ou quasi nulle. charges lorsqu ils sont engagés. Les actifs et passifs intifiables repris le cadre d un regroupement d entreprises sont Les transactions non monétaires sont évaluées selon l évaluation plus fiable entre juste valeur l actif donné et juste valeur initialement comptabilisés à leur juste valeur à date d acquisition. Si un regroupement d entreprises est réalisé en étapes, l actif reçu. Société réévalue sa part détenue au préable société acquise selon juste valeur à date d acquisition et reconnaît le gain ou perte résultant, s il y a lieu, le résultat net. Produits différés L excént Les paiements en contrepartie trésorerie reçus transférée et les avances par rapport au titre à s juste ententes valeur contractuelles quote-part sont qui comptabilisés revient à Société les produits s actifs différés nets intifiables jusqu à ce que repris tous est les comptabilisé critères comptabilisation à titre goodwill. s produits susmentionnés soient réunis. Les Avantages contreparties du personnel éventuelles cssées à titre provisions sont évaluées à juste valeur, les variations subséquentes celle-ci étant Régimes comptabilisées retraite en à résultat. prestations Si une définies contrepartie éventuelle est cssée les capitaux propres, elle n est pas réévaluée avant son règlement définitif les capitaux propres. La Société a s régimes retraite à prestations définies offrant s prestations fondées sur durée service et les saires moyens fin carrière. Les coûts au titre s services rendus et les obligations décount s régimes retraite sont établis par Les renseignements nouveaux obtenus au cours pério d évaluation, jusqu à 12 mois suivant date d acquisition, à propos calcul actuariel à l ai métho s unités crédit projetées et selon les estimations les plus probables direction quant s faits et s circonstances qui prévaient à date d acquisition seront pris en compte à titre d ajustement du goodwill; au renment s pcements s régimes, à hausse s saires, à l âge départ à retraite s sariés et à l espérance autrement, ils seront comptabilisés en résultat. vie. Participations L actif ou le passif ne comptabilisé donnant pas au titre le contrôle prestations définies correspond à valeur actuelle l obligation au titre s prestations Les définies participations à date ne clôture, donnant diminuée pas le contrôle du coût représentent s services les passés parts non capitaux encore comptabilisé propres et s diminuée filiales appartenant juste valeur à s s tiers. actifs La quote-part du régime stinés l actif net à être s filiales utilisés attribuable pour éteindre aux participations les obligations. ne donnant La valeur pas le tout contrôle actif est comptabilisé présentée au à titre titre s composante avantages s du capitaux personnel propres. ne peut La excér quote-part somme attribuable du coût aux s participations services passés ne donnant non encore pas le comptabilisé contrôle du résultat et net valeur et du actuelle résultat global tous est les inscrite avantages directement économiques les disponibles, capitaux propres. soit sous Les forme variations remboursements participation par le Société régime, soit s sous filiales forme qui n aboutissent diminutions pas s à cotisations une perte futures contrôle au régime sont comptabilisées (pfonnement comme du coût s entier transactions l actif). sur Les les exigences capitaux propres. au titre capitalisation minimale peuvent donner lieu à un passif supplémentaire, mesure où elles exigent le versement cotisations pour compenser un manque à La gagner Société existant. traite les Les transactions actifs s régimes avec les sont participations hors portée ne donnant s créanciers pas le contrôle Société comme et s ne peuvent transactions être avec payés les directement détenteurs à ses Société. instruments La juste valeur capitaux s actifs propres. s Dans régimes le cas est s fondée parts sur achetées les cours auprès du marché. participations Les cotisations ne donnant tiennent pas compte le contrôle, d hypothèses l écart entre actuarielles toute contrepartie sur le renment payée futur et s quote-part pcements, acquise les projections valeur sariales comptable et les l actif prestations net pour filiale services est inscrit futurs. les capitaux propres. Les profits et les pertes à cession participations ne donnant pas le contrôle sont aussi comptabilisés les capitaux propres. Les écarts actuariels décount d ajustements liés à l expérience, les effets s changements d hypothèses actuarielles et l incince tout pfonnement du coût entier ou passif minimal sont comptabilisés aux autres éléments du résultat global pério au Instruments cours quelle financiers ils se produisent. et retions Le coût couverture s services passés est comptabilisé en charges selon le mo linéaire sur durée Instruments moyenne d acquisition financiers s avantages. Dans mesure où les avantages sont déjà acquis lors l établissement ou modification d un régime à prestations définies, Société comptabilise immédiatement en résultat le coût s services passés. Actifs et passifs financiers Un Régimes instrument retraite financier à représente cotisations tout définies contrat qui crée un actif financier pour une entité et un passif financier ou un instrument capitaux propres pour une autre entité. En règle générale, les instruments financiers sous forme d actifs financiers et passifs financiers La Société sont offre présentés aussi s séparément. régimes Les retraite actifs à et cotisations les passifs définies financiers, au titre y compris squels les dérivés, Société sont verse constatés s cotisations à l état consolidé fixes à s régimes situation d assurance financière lorsque retraite privés Société ou vient publics partie sur aux une dispositions base obligatoire, contractuelles contractuelle qui créent ou volontaire et définissent et ne l instrument contracte financier. aucune À obligation, constatation juridique initiale, ou implicite, tous les instruments payer s financiers montants sont supplémentaires. évalués à juste Les valeur. obligations au titre s cotisations aux régimes retraite à cotisations définies sont comptabilisées en résultat les charges représentatives d avantages du personnel à mesure La que juste les services valeur d un sont rendus. instrument financier correspond au montant auquel l instrument pourrait être échangé aux termes d une transaction réalisée s conditions pleine concurrence entre s parties compétentes agissant en toute liberté. La meilleure preuve Inmnités à l appui fin juste contrat valeur à travail constatation initiale est le prix transaction (c est-à-dire juste valeur contrepartie donnée Les inmnités ou reçue), sauf fin si contrat juste valeur travail sont l instrument comptabilisées peut être en établie charges par lorsque comparaison Société avec s est d autres manifestement transactions engagée, observables sans sur possibilité le marché réelle courant se rétracter, portant sur envers le même un pn instrument officiel et (c est-à-dire détaillé visant sans soit modification à mettre fin ni à réorganisation) l emploi d un ou ou suivant plusieurs une membres technique du d évaluation personnel avant dont les date variables normale comprennent mise à exclusivement retraite, soit à s octroyer données s inmnités marché observables. fin contrat Lorsqu il travail existe à un suite écart d une entre offre juste faite valeur pour encourager contrepartie les départs donnée volontaires. ou reçue à Les constatation prestations initiale cessation et le montant d emploi calculé liées à l ai à s d une départs technique volontaires d évaluation, sont cet comptabilisées écart est comptabilisé en charges, immédiatement si Société a en fait résultat, une offre sauf pour s il encourager peut être comptabilisé les départs volontaires, un autre en type fonction d actif du ou nombre passif. sariés Par suite, qui ont l évaluation accepté l offre. s instruments Les prestations, financiers échues dépend plus 12 leur mois cssement, après date comme clôture, il est expliqué sont actualisées ci-ssous. à leur Les valeur actifs actuelle. et les passifs financiers peuvent être cssés l une s catégories suivantes : à juste valeur par le biais du résultat net, détenus jusqu à leur Transactions échéance, dont prêts le et paiement créances, autres est fondé passifs sur financiers s actions ou instruments disponibles à vente. Le cssement est fonction s caractéristiques l instrument financier et l objet lequel il a été acquis. Sauf très rares circonstances, ce Les cinq régimes Société dont le paiement est fondé sur s actions se divisent en ux catégories : d une part, le régime cssement ne change pas après comptabilisation initiale. d options sur actions (ROA), qui est considéré comme un régime dont le paiement est fondé sur s actions et réglé en instruments capitaux propres; et d autre part, le régime d actionnariat (RA), le régime droits différés à valeur d actions (RDDVA), le régime droits différés à valeur d actions pour intéressement à long terme (RDLT) et le régime droits à valeur d actions CAE Rapport annuel

11 résultat net négociation restreinte pour intéressement à long terme (RDNR), qui sont considérés comme s régimes dont le paiement est fondé ur par le biais du sur résultat s actions net sont et réglés comptabilisés en trésorerie. à leur juste ste valeur sont comptabilisées en résultat. Ce cssement s : Pour les ux catégories, juste valeur s services s sariés reçus en échange est comptabilisée en résultat à titre charge. La détermination juste valeur ne prend pas en compte les conditions service et performance non liées au marché dont isés séparément du contrat hôte, qui ne sont pas désignés sont assorties les transactions. u leur rachat Dans à court le terme; cas s régimes réglés en instruments capitaux propres, juste valeur du coût s transactions réglées en instruments érés ensemble et qui capitaux présentent propres s est indications évaluée selon d un le profil modèle d évaluation s options Bck-Scholes. La charge rémunération est évaluée à date d attribution et comptabilisée sur pério service, une augmentation correspondante étant constatée les tion juste valeur). capitaux propres, réserve au titre s paiements fondés sur s actions réglées en instruments capitaux propres. Le cumul s charges inscrites au titre s transactions réglées en instruments capitaux propres à chaque date clôture res passifs financiers représente partie écoulée pério d acquisition s droits et meilleure estimation selon direction du nombre eur échéance, comme d instruments prêts et créances capitaux propres ou comme qui autres seront acquis en définitive. Pour ce qui est options dont l acquisition s droits est graduelle, métho du taux chaque d intérêt tranche effectif. est Le considérée produit ou comme charge une attribution distincte dont date d acquisition et juste valeur sont différentes, et les aquelle il est engagé. tranches sont comptabilisées séparément. Dans le cas s régimes réglés en trésorerie, un passif correspondant est comptabilisé. La juste valeur s services s sariés reçus correspond à multiplication du nombre droits dont l acquisition est prévue par juste valeur d un droit à date iers non dérivés qui sont désignés comme étant disponibles d attribution, d après le cours marché s actions ordinaires Société. La juste valeur du RA est tributaire s cotisations entes. Les actifs financiers cssés comme disponibles à Société. Jusqu au règlement du passif, Société réévalue juste valeur du passif à fin chaque pério présentation fits et les pertes tents, y compris les variations s taux l information financière et à date règlement, toute variation juste valeur étant comptabilisée le résultat pério. pério au cours quelle ils surviennent et sont virés au La Société a conclu s swaps sur actions avec une importante institution financière canadienne pour réduire le risque auquel sont urable est enregistrée. S il existe une indication objective exposés ses liquidités et son résultat en raison l incince s variations du cours son action sur ses RDDVA et RDLT. io au cours quelle elles se produisent. De plus, toute change est comptabilisée en résultat pério au pitaux propres non Impôt coté sur ne peut le résultat faire l objet exigible d une estimation et différé divins sont La comptabilisés charge d impôt en sur résultat le résultat lorsque comprend le droit l impôt exigible et l impôt différé. Elle est comptabilisée en résultat, sauf mesure où elle se rapporte à s éléments constatés directement les capitaux propres, auquel cas elle est comptabilisée les capitaux propres. s à restrictions L impôt et tous les exigible instruments est le dérivés, montant à prévu l exception vant être payé aux administrations fiscales ou récupéré auprès celles-ci au titre du, sont cssés résultat les fiscal instruments l exercice, comptabilisés en fonction à s juste taux d impôt adoptés ou quasi adoptés à date clôture et tout ajustement charge ou l avantage d impôt concernant s exercices antérieurs. tes débiteurs non courants et les avances sont cssés La direction évalue périodiquement les positions prises les décrations fiscales à l égard situations lesquelles dre immédiatement ou à court terme, qui sont cssés réglementation fiscale applicable isse pce à l interprétation. Des provisions sont constituées, au besoin, en fonction s montants at net; prévus qui vront être payés aux administrations fiscales. isponibles à vente;, y compris les L impôt intérêts différé à payer, est ainsi comptabilisé que les obligations en fonction au métho du report variable, selon quelle sont créées s différences temporelles utres passifs financiers entre base et sont fiscale tous s évalués actifs au ou coût s passifs amorti et leur valeur comptable aux fins présentation l information financière. étant détenu jusqu à L impôt son différé échéance. est comptabilisé pour les différences temporelles liées à s participations s filiales et aux entités sous contrôle conjoint, sauf lorsque Société est capable contrôler date à quelle différence temporelle s inversera et qu il est probable que différence temporelle ne s inversera pas un avenir prévisible. n d actifs et passifs financiers (autres que ceux cssés t) sont inclus L impôt juste différé valeur est initialement évalué sur comptabilisée une base non actualisée, aux taux d impôt qui vraient s appliquer aux différences temporelles n métho du lorsqu elles taux d intérêt s inverseront, effectif. en fonction s lois adoptées ou quasi adoptées à date clôture. Des actifs d impôt différé sont comptabilisés à l égard s différences temporelles déductibles et du report en avant s pertes fiscales non utilisées. La comptabilisation s actifs d impôt différé non utilisées est limitée au montant dont réalisation est plus ion, et le sol net doit être présenté à l état consolidé probable qu improbable. e d opérer compensation entre les montants comptabilisés et s et régler les passifs simultanément. Les actifs d impôt différé sont examinés à chaque date clôture, et leur montant est réduit mesure où il n est pas plus probable qu improbable qu un actif d impôt différé soit réalisé. Les actifs d impôt différé non comptabilisés sont réévalués à chaque date clôture et comptabilisés mesure où il est venu plus probable qu improbable qu un actif d impôt différé non tres que ceux qui comptabilisé sont comptabilisés soit réalisé. à juste valeur par le ion objective dépréciation. Les pertes valeur s actifs s subséquentes Les si le actifs montant et les s passifs réductions d impôt différé pertes sont et compensés lorsqu il existe un droit juridiquement exécutoire compenser les actifs et u après constatation passifs d impôt dépréciation. exigible et que les actifs et passifs d impôt différé concernent s impôts sur le résultat prélevés par même administration fiscale sur même entité imposable, ou sur s entités imposables différentes qui ont l intention, soit régler les passifs et actifs d impôt exigible sur base leur montant net, soit réaliser les actifs et régler les passifs simultanément. choisit d appliquer Crédits comptabilité d impôt à l investissement couverture, elle doit ouverture, les objectifs Les crédits et d impôt stratégie à l investissement gestion s risques, (CII) décount s activités R-D sont déduits s frais connexes et, par conséquent, sont ture, ainsi que inclus métho d appréciation détermination du l efficacité résultat net lorsqu il y a une assurance raisonnable que les crédits seront réalisés. Les CII décount retion couverture l acquisition et pouvoir du être développement évaluée manière d immobilisations corporelles et frais développement inscrits à l actif sont déduits du coût retion couverture ces actifs et en et continu, l amortissement si les dérivés est calculé utilisés sur le montant net. es variations juste valeur ou s flux trésorerie s 102 CAE Rapport annuel 2012

12 Coentreprises Résultat par action Les résultat coentreprises par action sont est comptabilisées calculé en divisant selon le résultat métho net consolidation pério attribuable par intégration aux porteurs proportionnelle. d actions ordinaires Les coentreprises Société sont s par le entreprises nombre moyen sur lesquelles pondéré d actions Société exerce ordinaires un contrôle en circution conjoint pendant vertu d un pério. accord Le contractuel. nombre moyen La participation pondéré dilué d actions Société ordinaires les coentreprises circution comprend tient compte le goodwill l effet intifié dilutif qu aurait à l acquisition, l exercice déduction d instruments faite du ou cumul d autres s pertes contrats visant valeur. l émission d actions ordinaires ou leur conversion en actions ordinaires à l ouverture pério ou à date d émission si elle est ultérieure, à moins Les que ce profits ait et un les effet pertes antidilutif. réalisés La métho sur les du ventes rachat internes d actions conclues est utilisée avec pour les déterminer coentreprises l effet sont dilutif éliminés s options en sur proportion actions. Cette participation métho consiste Société à prendre en compte coentreprise. l utilisation du produit qui pourrait être obtenu à l exercice s options le calcul du résultat dilué par action. Elle suppose que le produit servirait à acheter s actions ordinaires au cours moyen du marché pour Regroupements pério. La Société d entreprises a une catégorie d actions ordinaires potentielles dilutives, soit les options sur actions. Les regroupements d entreprises sont comptabilisés selon métho l acquisition. La contrepartie transférée aux fins l acquisition Distribution d une divins filiale correspond à juste valeur s actifs et s passifs repris et s parts capitaux propres émises par Société, Dans pério s il en est, au à cours date d obtention quelle les du divins contrôle. sont La contrepartie approuvés par transférée le conseil comprend d administration, juste valeur ils sont comptabilisés tout passif résultant en d un que accord passif contrepartie les états financiers éventuelle. Société. Les frais connexes à l acquisition, à l exception s frais d émission d actions et titres d emprunt engagés aux fins l émission s instruments financiers inclus contrepartie transférée, sont comptabilisés en charges Ai gouvernementale lorsqu ils sont engagés. Les actifs et passifs intifiables repris le cadre d un regroupement d entreprises sont initialement Les contributions comptabilisés gouvernementales à leur juste sont valeur comptabilisées à date lorsqu il d acquisition. existe Si une un assurance regroupement raisonnable d entreprises que contribution est réalisé en sera étapes, reçue et Société que Société réévalue respectera sa part détenue toutes les au conditions préable qui s y rattachent. société acquise selon juste valeur à date d acquisition et reconnaît le gain ou perte résultant, s il y a lieu, le résultat net. La Société bénéficie crédits d impôt à l investissement qui sont réputés équivalents à s contributions gouvernementales. L excént contrepartie transférée par rapport à juste valeur quote-part qui revient à Société s actifs nets intifiables La Société reçoit repris s est contributions comptabilisé d Investissement à titre goodwill. Québec (IQ) retivement au projet Nouveaux marchés principaux pour les frais engagés à l égard s programmes R-D. Elle a aussi reçu au cours d exercices antérieurs s contributions pour le projet Les Phœnix contreparties aux termes éventuelles du programme cssées à Partenariat titre provisions technologique sont évaluées Canada à (PTC) juste et valeur, s les programmes variations subséquentes d IQ. Les contributions celle-ci étant remboursables comptabilisées sont comptabilisées en résultat. Si une en tant contrepartie qu obligations éventuelle retives est cssée aux revances. les capitaux La partie propres, courante elle est n est incluse pas réévaluée les charges avant son à payer. règlement définitif les capitaux propres. Les L obligation renseignements retive aux nouveaux revances obtenus est au comptabilisée cours pério dès que d évaluation, l ai gouvernementale jusqu à 12 mois est à suivant recevoir et date est d acquisition, déterminée selon à propos les s projections faits et futures. s circonstances L obligation est qui actualisée prévaient au à moyen date s d acquisition taux d intérêt seront du marché pris en en compte vigueur à à titre cette d ajustement date pour un du instrument goodwill; autrement, sembble (en ils seront ce qui comptabilisés concerne en monnaie, résultat. l échéance, le type taux d intérêt, les garanties ou d autres facteurs) ayant une notation simiire. L écart entre les contributions gouvernementales et valeur actuelle l obligation au titre s revances est Participations comptabilisé en tant ne que donnant contribution pas le gouvernementale contrôle et porté en diminution s coûts ou s dépenses inscrites à l actif. Les participations ne donnant pas le contrôle représentent les parts capitaux propres s filiales appartenant à s tiers. La quote-part La Société constate l actif net participation s filiales attribuable du gouvernement aux participations du Canada ne au donnant projet pas Falcon le contrôle à titre d obligation est présentée à long à titre terme composante portant intérêt. s capitaux L évaluation propres. initiale La du quote-part passif comptable attribuable constaté aux participations au titre du remboursement ne donnant pas au le prêteur contrôle est du actualisée résultat net au moyen et du résultat s taux global d intérêt est inscrite alors en directement vigueur sur le marché les capitaux pour un propres. instrument Les sembble variations (en ce participation qui concerne monnaie, Société l échéance, s filiales le type qui n aboutissent taux d intérêt, pas à les une garanties perte ou contrôle d autres sont facteurs) comptabilisées ayant une comme notation s simiire. transactions L écart sur les entre capitaux valeur propres. nominale l obligation à long terme et sa valeur actuelle est inclus les contributions gouvernementales, qui sont inscrites à titre réduction s coûts ou réduction La s Société dépenses traite inscrites les transactions à l actif. avec les participations ne donnant pas le contrôle comme s transactions avec les détenteurs ses instruments capitaux propres. Dans le cas s parts achetées auprès participations ne donnant pas le contrôle, l écart entre Recours toute au contrepartie jugement payée et utilisation et quote-part d estimations acquise et valeur d hypothèses comptable l actif net filiale est inscrit les capitaux propres. La préparation Les profits d états et les financiers pertes à consolidés cession conformément participations aux ne IFRS donnant exige pas que le contrôle direction sont aussi Société comptabilisés pose s jugements, les capitaux fasse propres. s estimations et formule s hypothèses qui influent sur les montants présentés s actifs et s passifs, sur les informations à fournir sur les actifs et les passifs éventuels à date s états financiers consolidés et sur les montants s produits s activités Instruments ordinaires et s financiers charges et retions pério concernée. couverture Ce exige aussi que direction exerce son jugement aux fins l application Instruments s méthos financiers comptables Société. Les éléments qui mannt beaucoup jugement ou qui sont très complexes, ainsi que Actifs les cas et passifs lesquels financiers les hypothèses et les estimations sont importantes eu égard aux états financiers consolidés sont présentés ci-ssous. Les résultats réels pourraient différer ces estimations. Les variations seront comptabilisées pério au cours Un quelle instrument elles financier sont détectées. représente tout contrat qui crée un actif financier pour une entité et un passif financier ou un instrument capitaux propres pour une autre entité. En règle générale, les instruments financiers sous forme d actifs financiers et passifs financiers sont présentés séparément. Les actifs et les passifs financiers, y compris les dérivés, sont constatés à l état consolidé Regroupements situation financière d entreprises lorsque Société vient partie aux dispositions contractuelles qui créent et définissent l instrument financier. À Les constatation regroupements initiale, d entreprises tous les instruments sont comptabilisés financiers selon sont évalués métho à juste l acquisition, valeur. à date à quelle le contrôle est obtenu. Les actifs, les passifs et les passifs éventuels intifiables l entreprise acquise sont évalués à juste valeur. En fonction La complexité juste valeur ces d un évaluations, instrument financier Société correspond consulte s au experts montant indépendants auquel l instrument ou calcule pourrait juste être valeur échangé à l interne, aux termes à l ai d une transaction techniques d évaluation réalisée appropriées s conditions qui se fonnt pleine concurrence généralement entre sur s une parties prévision compétentes du total s agissant flux en trésorerie toute liberté. actuels La nets meilleure futurs preuve attendus. à l appui Ces évaluations juste sont valeur étroitement à constatation liées aux initiale hypothèses est le formulées prix transaction par direction (c est-à-dire à l égard juste du renment valeur futur contrepartie s actifs donnée connexes ou et reçue), toute sauf variation si juste du taux valeur d actualisation l instrument appliqué. peut être établie par comparaison avec d autres transactions observables sur le marché courant portant sur le même instrument (c est-à-dire sans modification ni réorganisation) ou suivant une technique d évaluation Frais développement dont les variables comprennent exclusivement s données marché observables. Lorsqu il existe un écart entre juste Les frais valeur développement contrepartie sont donnée comptabilisés ou reçue à à titre constatation d immobilisations initiale et incorporelles le montant calculé et amortis à l ai sur d une leur durée technique d utilité d évaluation, lorsqu ils cet remplissent écart est les comptabilisé critères d inscription immédiatement à l actif. en résultat, Les prévisions sauf s il retives peut être aux comptabilisé produits s activités un autre ordinaires type d actif et ou à rentabilité passif. Par s suite, projets l évaluation pertinents servent s instruments à évaluer financiers conformité dépend aux critères leur cssement, d inscription comme à l actif et il est valeur expliqué recouvrable ci-ssous. s Les actifs. actifs et les passifs financiers peuvent être cssés l une s catégories suivantes : à juste valeur par le biais du résultat net, détenus jusqu à leur Dépréciation échéance, s prêts actifs et créances, non financiers autres passifs financiers ou instruments disponibles à vente. Le cssement est fonction s caractéristiques La Société soumet le l instrument goodwill à un financier test et dépréciation l objet qui est lequel fondé sur il a s été calculs acquis. Sauf juste valeur très diminuée rares s circonstances, coûts vente ce cssement et qui fait appel ne change à s pas modèles après d évaluation comptabilisation tels que initiale. le modèle flux trésorerie actuels. Les flux trésorerie proviennent du pn approuvé par direction pour les cinq prochains exercices. Les projections flux trésorerie sont établies en fonction l expérience passée et représentent meilleure estimation direction en ce qui concerne l évolution s circonstances. Au-là CAE Rapport annuel

13 résultat net pério cinq ans, les flux trésorerie sont extrapolés d après s taux croissance estimatifs. Les hypothèses clés qui ur par le biais du sous-tennt résultat net le sont calcul comptabilisés par direction à leur juste juste valeur diminuée s coûts vente comprennent les estimations s taux ste valeur sont croissance, comptabilisées s taux en résultat. d actualisation Ce cssement après impôt et s taux d impôt. Les taux d actualisation après impôt sont établis en fonction du s : coût moyen pondéré du capital représentatif s UGT respectifs et varient 8 % à 12 %. Ces estimations, ainsi que métho employée, peuvent avoir une incince importante sur les valeurs respectives et, au bout du compte, sur le montant toute isés séparément du contrat hôte, qui ne sont pas désignés dépréciation du goodwill. u leur rachat De à court même, terme; lorsque s immobilisations corporelles et les immobilisations incorporelles sont soumises à s tests dépréciation, le érés ensemble calcul et qui présentent leur valeur s recouvrable indications amène d un profil direction à faire s estimations qui peuvent avoir une incince importante sur les valeurs respectives et, au bout du compte, sur le montant toute dépréciation. tion juste valeur). Provisions res passifs financiers Aux fins détermination du montant s provisions, Société formule s hypothèses et fait s estimations qui concernent les eur échéance, comme taux d actualisation, prêts et créances les coûts ou prévus comme et autres l échéancier prévu s coûts. métho du taux d intérêt effectif. Le produit ou charge aquelle il est engagé. Comptabilisation s produits s activités ordinaires La Société emploie métho l avancement s travaux pour comptabiliser ses contrats à prix fixe visant prestation services et fabrication produits. Le recours à cette métho oblige Société à estimer les travaux exécutés à ce jour par iers non dérivés rapport qui sont à l ensemble désignés comme s travaux étant disponibles à exécuter. La direction évalue chaque mois les coûts estimatifs nécessaires à l achèvement, les entes. Les actifs estimations financiers cssés l avancement comme disponibles s travaux à ainsi que les produits s activités ordinaires et les marges constatés, et ce, pour chaque fits et les pertes contrat. tents, Les y compris changements les variations apportés s taux estimations s coûts et du résultat sur durée du contrat sont pris en compte pério au cours pério quelle au cours ils surviennent quelle il et vient sont virés manifeste au que tels changements sont requis. urable est enregistrée. S il existe une indication objective io au cours Régimes quelle elles retraite se produisent. à prestations De plus, définies toute change est Le comptabilisée coût s régimes en résultat retraite à pério prestations au définies ainsi que valeur actuelle s obligations au titre s prestations définies pitaux propres non sont coté déterminés ne peut faire à l ai l objet d une d évaluations estimation actuarielles. Ces évaluations comprennent s hypothèses concernant les taux divins sont d actualisation, comptabilisés les en résultat taux lorsque renment le droit prévu s actifs, les hausses futures s saires, les taux mortalité et les augmentations futures s prestations retraite. Toutes les hypothèses sont révisées à chaque date clôture. Toute modification ces hypothèses influera sur valeur comptable s obligations au titre s prestations définies. Pour déterminer le taux d actualisation approprié, direction tient compte s taux d intérêt s obligations sociétés ayant une notation AA/AAA qui sont libellées même monnaie que les prestations qui seront versées et dont les durées jusqu à l échéance se rapprochent ceux du s à restrictions et tous les instruments dérivés, à l exception passif au titre du régime retraite connexe. Le taux mortalité est établi en fonction s données publiques sur mortalité, sont cssés les instruments comptabilisés à juste le pays concerné. Les hausses futures s saires et s prestations retraite sont déterminées en fonction s taux d inftion futurs prévus pour le pays concerné. tes débiteurs non courants et les avances sont cssés dre immédiatement Le renment ou à court prévu terme, s qui actifs sont s cssés régimes est déterminé en tenant compte s renments prévus s actifs qui sous-tennt at net; politique pcement applicable pendant pério au cours quelle l obligation doit être éteinte. Pour le calcul du renment isponibles à vente; prévu s actifs s régimes, les renments historiques et les renments futurs prévus ont été pris en compte séparément pour, y compris les chaque intérêts catégorie à payer, ainsi d actifs, que en les fonction obligations au répartition s actifs et politique pcement. utres passifs financiers et sont tous évalués au coût amorti Les autres hypothèses clés concernant les obligations au titre s prestations définies s appuient, en partie, sur conjoncture du étant détenu jusqu à marché. son Voir échéance. note 15 pour plus détails concernant les hypothèses posées. Paiements fondés sur s actions n d actifs et La passifs Société financiers évalue le (autres coût s que transactions ceux cssés avec s sariés qui sont réglées en capitaux propres et en trésorerie en fonction t) sont inclus juste valeur juste valeur s instruments initialement connexes comptabilisée à date à quelle ils sont attribués. L estimation juste valeur aux fins s paiements n métho du fondés taux d intérêt sur s effectif. actions exige que Société choisisse le modèle d évaluation qui convient le mieux à une attribution donnée, d après les modalités cette attribution. À cette fin, Société doit aussi formuler s hypothèses et sélectionner les données les plus appropriées à intégrer le modèle d évaluation, notamment durée prévue l option, votilité et le renment l action. ion, et le sol net doit être présenté à l état consolidé e d opérer compensation Impôt sur entre le résultat les montants comptabilisés et s et régler les La passifs Société simultanément. est assujettie aux lois fiscales divers territoires. Elle doit avoir recours au jugement pour déterminer charge d impôt mondiale. La détermination s actifs et s passifs d impôt comporte certaines incertitus quant à l interprétation règlements fiscaux complexes. La Société constitue une provision pour les éventuels impôts à payer d après moyenne pondérée en fonction tres que ceux qui sont probabilité comptabilisés s résultats à juste possibles. valeur par Les le différences entre les résultats réels et ces estimations pourraient avoir une incince ion objective sur dépréciation. les passifs Les d impôt pertes et les passifs valeur s d impôt actifs différé pério au cours quelle elles sont établies. s subséquentes si le montant s réductions pertes et u après constatation Des actifs d impôt dépréciation. différé sont comptabilisés mesure où il est plus probable qu improbable que Société dégage un résultat imposable auquel les pertes pourront être imputées. La direction doit faire preuve jugement pour déterminer le montant s actifs d impôt différé pouvant être comptabilisés, d après l échéancier probable et le niveau du résultat imposable futur ainsi que les stratégies fiscales futures. Le montant total s actifs d impôt différé peut être modifié si les estimations du résultat imposable futur prévu et s avantages attendus s stratégies fiscales sont revues à baisse, ou en cas d adoption modifications s lois choisit d appliquer fiscales comptabilité qui limitent, en temps couverture, ou en étendue, elle doit capacité Société à utiliser s avantages fiscaux futurs. ouverture, les objectifs et stratégie gestion s risques, ture, ainsi que Remboursements métho d appréciation d ai gouvernementale l efficacité retion couverture et pouvoir être évaluée manière retion couverture Aux fins et en continu, détermination si les du dérivés montant utilisés l ai gouvernementale à rembourser, Société formule s hypothèses et fait s es variations estimations juste valeur qui concernent ou s flux les taux trésorerie d actualisation, s les produits s activités ordinaires prévus et leur échéancier prévu, s il y a lieu. Les projections produits s activités ordinaires tiennent compte l expérience passée et représentent meilleure estimation 104 CAE Rapport annuel 2012

14 Coentreprises direction quant à l avenir. Au-là d une pério cinq ans, les produits s activités ordinaires sont extrapolés d après s taux Les coentreprises croissance sont estimatifs comptabilisées qui varient selon selon métho le calendrier estimatif consolidation s par remboursements. intégration proportionnelle. Les remboursements Les coentreprises estimés sont actualisés s entreprises utilisant sur lesquelles taux moyens Société alnt exerce un 8,5 contrôle % à 13,0 conjoint % sur en vertu base d un s termes accord d instruments contractuel. La financiers participation sembbles. Société Ces estimations, les coentreprises ainsi que comprend métho le employée goodwill intifié pour établir à l acquisition, les estimations, déduction peuvent faite du avoir cumul une s incince pertes importante valeur. sur les valeurs respectives et, au bout du compte, sur le montant toute obligation remboursable au titre l ai gouvernementale. Une augmentation Les profits et les 1 % pertes s taux réalisés croissance sur les ventes entraînerait internes une conclues hausse d environ avec les 8,2 coentreprises millions $ sont l obligation éliminés retive en proportion aux revances au participation 31 mars Société coentreprise. Modifications Regroupements futures d entreprises s méthos comptables Instruments Les regroupements financiers d entreprises sont comptabilisés selon métho l acquisition. La contrepartie transférée aux fins En l acquisition novembre d une 2009, filiale l IASB correspond a publié IFRS à juste 9 Instruments valeur s financiers, actifs et première s passifs partie repris d un et projet s parts en trois capitaux étapes visant propres le rempcement émises par d IAS Société, 39 s il Instruments est, à financiers date d obtention : Comptabilisation du contrôle. et La évaluation. contrepartie IFRS transférée 9 traite du comprend cssement juste et valeur l évaluation tout s passif actifs résultant financiers d un et accord s passifs contrepartie financiers. éventuelle. Elle rempce Les les frais modèles connexes d évaluation à l acquisition, et catégories à l exception multiples s établis frais d émission par IAS 39 d actions pour les instruments et titres d emprunt par engagés un nouveau aux fins modèle l émission d évaluation s hybri instruments qui comprend financiers ux inclus catégories contrepartie : les instruments transférée, comptabilisés sont comptabilisés au coût amorti en et charges les instruments lorsqu ils sont comptabilisés engagés. à Les actifs juste et valeur passifs par intifiables biais du repris résultat net. le La cadre majorité d un s regroupement exigences d entreprises cssement sont et d évaluation initialement comptabilisés s passifs financiers à leur juste d IAS valeur 39 ont à été date reportées d acquisition. vers IFRS Si 9. un Cependant, regroupement tranche d entreprises s variations est réalisé en juste étapes, valeur liée Société au risque réévalue crédit sa part propre détenue à au Société préable doit être présentée société aux acquise autres selon éléments juste du valeur résultat à global date plutôt d acquisition qu en résultat. et reconnaît IFRS le 9 s applique gain ou perte aux périos résultant, ouvertes s il y a lieu, à compter le résultat du 1 er net. janvier 2015, et son application anticipée est permise. La Société évalue actuellement l incince cette norme sur ses états financiers consolidés. L excént contrepartie transférée par rapport à juste valeur quote-part qui revient à Société s actifs nets En intifiables octobre 2010, repris est l IASB comptabilisé a modifié à IFRS titre 7 goodwill. Instruments financiers : Informations à fournir manière à exiger présentation d informations quantitatives et qualitatives sur les transferts d actifs financiers lorsque les actifs transférés ne sont pas décomptabilisés Les contreparties en éventuelles totalité ou cssées que l entreprise à titre cédante provisions conserve sont un évaluées lien à gestion. juste La valeur, modification les variations exige également subséquentes présentation celle-ci d informations étant comptabilisées supplémentaires résultat. si Si une une part contrepartie importante éventuelle du montant est cssée total du transfert les capitaux survient propres, les elle rniers n est pas jours réévaluée d une pério. avant Ces son règlement modifications définitif s appliquent les capitaux aux exercices propres. ouverts à compter du 1 er juillet 2011, et leur application anticipée est permise. La Société évalue actuellement l incince ces modifications sur ses états financiers consolidés. Les renseignements nouveaux obtenus au cours pério d évaluation, jusqu à 12 mois suivant date d acquisition, à propos Consolidation s faits et s circonstances qui prévaient à date d acquisition seront pris en compte à titre d ajustement du goodwill; En autrement, mai 2011, ils l IASB seront a comptabilisés publié IFRS en 10 résultat. États financiers consolidés en rempcement SIC-12 Consolidation Entités ad hoc ainsi que d une partie d IAS 27 États financiers consolidés et individuels. La nouvelle norme étoffe les principes existants l utilisation Participations notion contrôle ne comme donnant facteur pas déterminant le contrôle l inclusion d une entité les états financiers consolidés. La norme fournit s directives additionnelles pour faciliter détermination du contrôle lorsque ce rnier est difficile à évaluer. IFRS 10 s applique aux périos Les participations ouvertes ne à compter donnant du pas 1 er le janvier contrôle 2013, représentent et son application les parts anticipée capitaux est propres permise. La Société s filiales évalue appartenant actuellement à s l incince tiers. La quote-part cette norme l actif sur ses net états s filiales financiers attribuable consolidés. aux participations ne donnant pas le contrôle est présentée à titre composante s capitaux propres. La quote-part attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle du résultat net et du résultat global est inscrite directement les capitaux propres. Les variations participation Société s filiales qui n aboutissent pas Partenariats à une perte contrôle sont comptabilisées comme s transactions sur les capitaux propres. En mai 2011, l IAS a publié IFRS 11 Partenariats, en rempcement d IAS 31 Participation s coentreprises, et SIC-13 Entités contrôlées conjointement Apports non monétaires par s coentrepreneurs. IFRS 11 porte sur les droits et les obligations La Société traite les transactions avec les participations ne donnant pas le contrôle comme s transactions avec les détenteurs inhérents à un partenariat, plutôt que sur forme légale, comme c est actuellement le cas pour IAS 31. La norme corrige les ses instruments capitaux propres. Dans le cas s parts achetées auprès participations ne donnant pas le contrôle, l écart incohérences présentation s partenariats en exigeant le recours à métho mise en équivalence pour comptabiliser les entre toute contrepartie payée et quote-part acquise valeur comptable l actif net filiale est inscrit participations les entités contrôlées conjointement. IFRS 11 s applique aux périos ouvertes à compter du 1 er les capitaux janvier 2013, et propres. Les profits et les pertes à cession participations ne donnant pas le contrôle sont aussi comptabilisés les capitaux son application anticipée est permise. À l heure actuelle, Société utilise métho consolidation proportionnelle pour propres. comptabiliser les participations s coentreprises, mais elle vra appliquer métho mise en équivalence selon IFRS 11. Selon cette métho, quote-part revenant à Société l actif net, du résultat net et s autres éléments du résultat global Instruments financiers et retions couverture s coentreprises sera présentée sur un seul poste, respectivement l état situation financière, le compte résultat et l état Instruments du résultat financiers global. Actifs et passifs financiers Informations Un instrument financier à fournir représente sur les participations tout contrat qui crée d autres un actif financier entités pour une entité et un passif financier ou un instrument En capitaux mai 2011, propres l IASB pour a publié une autre IFRS entité. 12 Informations En règle générale, à fournir les sur instruments les participations financiers sous d autres forme entités. d actifs IFRS financiers 12 est et une nouvelle passifs norme financiers complète sont présentés sur les exigences séparément. d information Les actifs et au les titre passifs toutes financiers, les formes y compris participation les dérivés, sont d autres constatés entités, à l état y consolidé compris les partenariats, situation financière les entreprises lorsque associées Société vient et les entités partie aux structurées dispositions non contractuelles consolidées. qui La créent norme et exige définissent qu une l instrument entité présente financier. s informations À constatation sur initiale, nature tous et les les risques instruments associés financiers à ses sont participations évalués à juste d autres valeur. entités et les effets ces participations sur sa situation financière, son renment financier et ses flux trésorerie. IFRS 12 s applique aux périos ouvertes à compter du 1La er janvier juste valeur 2013, et d un son instrument application financier anticipée correspond est permise. au La montant Société auquel évalue l instrument actuellement pourrait l incince être échangé cette norme aux termes sur ses d une états financiers transaction consolidés. réalisée s conditions pleine concurrence entre s parties compétentes agissant en toute liberté. La meilleure preuve à l appui juste valeur à constatation initiale est le prix transaction (c est-à-dire juste valeur contrepartie Évaluation donnée ou reçue), juste sauf si valeur juste valeur l instrument peut être établie par comparaison avec d autres transactions observables En sur mai le marché 2011, l IASB courant a publié portant IFRS sur le 13 même Évaluation instrument juste (c est-à-dire valeur. IFRS sans 13 modification définit juste ni réorganisation) valeur, intègre, ou suivant une une même technique norme, un d évaluation cadre pour dont l'évaluation les variables comprennent juste valeur exclusivement et prescrit les s informations données à fournir marché sur observables. évaluations Lorsqu il à existe juste un valeur. écart IFRS entre 13 s'applique juste valeur lorsqu'une contrepartie autre IFRS donnée impose ou reçue ou permet à constatation s évaluations initiale à et le juste montant valeur. calculé Elle à n établit l ai d une aucune technique nouvelle d évaluation, obligation d évaluer cet écart est un actif comptabilisé ou un passif immédiatement à juste valeur, en résultat, ne modifie sauf s il pas peut les être évaluations comptabilisé à juste valeur un autre prévues type d actif par les ou autres passif. IFRS Par et ne traite suite, l évaluation pas s présentation instruments s financiers variations dépend juste leur cssement, valeur. La norme comme s applique il est expliqué aux ci-ssous. périos ouvertes Les actifs à et compter les passifs du 1financiers janvier peuvent 2013, et être son cssés application anticipée l une s est catégories permise. La suivantes Société : évalue à juste actuellement valeur par l incince le biais du résultat cette net, norme détenus sur ses jusqu à états financiers leur échéance, consolidés. prêts et créances, autres passifs financiers ou instruments disponibles à vente. Le cssement est fonction s caractéristiques l instrument financier et l objet lequel il a été acquis. Sauf très rares circonstances, ce Avantages cssement ne du change personnel pas après comptabilisation initiale. En juin 2011, l IASB a modifié IAS 19 Avantages du personnel afin refléter d importants changements aux normes comptabilisation et d évaluation charge retraite au titre s régimes à prestations définies et s inmnités fin contrat travail en éliminant possibilité différer comptabilisation s écarts actuariels (métho du corridor) et d étoffer les CAE Rapport annuel

15 résultat net exigences d information. Ces modifications s appliquent aux périos ouvertes à compter du 1 er janvier 2013, et leur application ur par le biais du anticipée résultat est net permise. sont comptabilisés La Société évalue à leur juste actuellement l incince ces modifications sur ses états financiers consolidés. ste valeur sont comptabilisées en résultat. Ce cssement s : Présentation s états financiers isés séparément En du juin contrat 2011, hôte, l IASB qui ne a modifié sont pas IAS désignés 1 Présentation s états financiers afin modifier les exigences d information sur les composantes s autres éléments du résultat global, notamment en exigeant présentation composantes distinctes s autres éléments du résultat global en ux groupes, selon qu ils peuvent ou non être recssés en résultat net l avenir. Les u leur rachat à court terme; modifications s appliquent aux exercices ouverts à compter du 1 er juillet La Société évalue actuellement l incince ces érés ensemble modifications et qui présentent sur ses s états indications financiers d un consolidés. profil tion juste valeur). NOTE 2 PREMIÈRE APPLICATION DES IFRS tres passifs financiers leur échéance, comme Première prêts application et créances ou comme autres métho du taux Jusqu à d intérêt l exercice effectif. clos Le produit le 31 mars ou 2011 charge inclusivement, Société établissait ses états financiers consolidés conformément aux quelle il est engagé. PCGR du Canada antérieurs. Pour les périos ouvertes à compter du 1 er avril 2011, Société est passée aux IFRS. Par conséquent, pour les exercices clos le 31 mars 2012 et le 31 mars 2011, Société a préparé ses états financiers consolidés selon les IFRS. ciers non dérivés qui sont désignés comme étant disponibles ntes. Les actifs La financiers présente note cssés explique comme les disponibles principaux ajustements à apportés par Société le cadre du retraitement ses capitaux propres fits et les pertes établis tents, selon y compris les PCGR les variations du Canada s antérieurs taux au 1 er avril 2010 et ses états financiers établis selon les PCGR du Canada publiés a pério au cours antérieurement quelle ils pour surviennent l exercice et clos sont le virés 31 mars au durable est enregistrée. S il existe une indication objective io au cours Exemptions quelle elles appliquées se produisent. De plus, toute change est comptabilisée en résultat pério au pitaux propres non IFRS coté 1 Première ne peut faire application l objet d une s estimation Normes internationales d information financière prévoit pour les nouveaux adoptants certaines divins sont exemptions comptabilisés l exigence en résultat générale lorsque le d appliquer droit les IFRS à titre rétrospectif. La Société a appliqué les exemptions suivantes : i) La Société a décidé comptabiliser certains dispositifs formation désignés à cette fin à leur juste valeur estimative et d utiliser cette juste valeur en tant que coût présumé au 1 er avril 2010; es à restrictions ii) et tous La les Société instruments a décidé dérivés, comptabiliser à l exception le cumul s écarts actuariels liés aux régimes à prestations définies qui étaient différés, sont cssés selon les instruments les PCGR comptabilisés du Canada antérieurs à juste les résultats non distribués d ouverture au 1 er avril 2010; iii) La Société a décidé réputer nul le montant cumulé s différences conversion pour tous les établissements à l étranger ptes débiteurs non courants au 1 er et les avances sont cssés avril 2010, l ajustement étant porté en diminution s bénéfices non distribués d ouverture; ndre immédiatement ou à court terme, qui sont cssés at net; iv) La Société a décidé d appliquer l exigence d IAS 23 Coûts d emprunt selon quelle les intérêts doivent être incorporés au coût isponibles à vente; s actifs qualifiés uniquement après le 1 er avril 2010; e, y compris les v) intérêts La Société à payer, a ainsi décidé que les obligations ne pas appliquer au IFRS 3 (sous sa forme modifiée en 2008) Regroupements d entreprises aux utres passifs financiers regroupements et sont tous d entreprises évalués au coût conclus amorti avant le 1 er avril Par conséquent, au 1 er avril 2010, valeur comptable du goodwill selon les IFRS est intique à celle selon les PCGR du Canada antérieurs. étant détenu jusqu à son échéance. Rapprochement s capitaux propres selon les PCGR du Canada antérieurs et selon les IFRS n d actifs et passifs financiers (autres que ceux cssés 31 mars 1 er avril t) sont inclus (montants juste en valeur millions) initialement comptabilisée Notes n métho du taux d intérêt effectif. Capitaux propres selon les PCGR du Canada antérieurs 1 269,4 $ 1 155,8 $ Diminution décount s ajustements liés aux IFRS : tion, et le sol Ai net doit gouvernementale être présenté 1) à l état consolidé A (104,4) (100,4) e d opérer compensation Immobilisations entre corporelles les montants 1) comptabilisés et B (65,0) (68,4) fs et régler les Avantages passifs simultanément. du personnel C (49,7) (57,1) Coûts d emprunt 1) D (26,4) (23,0) Contrats location 1) E (22,9) (23,3) tres que ceux qui Produits sont comptabilisés s activités ordinaires à juste valeur par le F (5,5) (6,0) tion objective dépréciation. Les pertes valeur s actifs Impôts sur le résultat et autres G (81,1) (77,2) es subséquentes si le montant s réductions pertes et Capitaux propres attribuables aux détenteurs d instruments capitaux u après constatation dépréciation. propres Société selon les IFRS 914,4 $ 800,4 $ Participations ne donnant pas le contrôle H 18,5 18,0 Capitaux propres selon les IFRS 932,9 $ 818,4 $ choisit d appliquer 1) Certaines comptabilité incinces fiscales couverture, ces ajustements elle doit sont prises en compte les impôts sur le résultat et autres. ouverture, les objectifs et stratégie gestion s risques, ture, ainsi que métho d appréciation l efficacité retion couverture et pouvoir être évaluée manière e retion couverture et en continu, si les dérivés utilisés s variations juste valeur ou s flux trésorerie s 106 CAE Rapport annuel 2012

16 Coentreprises Rapprochement du résultat net selon les PCGR du Canada antérieurs et selon les IFRS Les coentreprises sont comptabilisées selon métho consolidation par intégration proportionnelle. Les coentreprises sont s entreprises sur lesquelles Société exerce un contrôle conjoint en vertu d un accord contractuel. PCGR La participation Société Exercice les clos coentreprises le 31 mars 2011 comprend le goodwill intifié à l acquisition, déduction faite du cumul du Canada s pertes valeur. (montants en millions, saufs les montants par action) Notes antérieurs Ajustement IFRS Les Produits profits s activités et les ordinaires pertes réalisés sur les ventes internes conclues avec les coentreprises F 1 629,0 sont $ éliminés 1,8 en proportion $ 1 630,8 $ participation Coût s ventes Société coentreprise. A, B, D-F 1 102,7 (20,7) 1 082,0 Marge brute 526,3 $ 22,5 $ 548,8 $ Regroupements d entreprises Frais recherche et développement 46,4 (1,9) 44,5 Les regroupements d entreprises sont comptabilisés selon métho l acquisition. La contrepartie transférée aux fins l acquisition Frais vente, d une généraux filiale et correspond d administration à juste valeur s actifs et s passifs A, C, repris D, G et s parts 238,9 capitaux propres 1,0 émises 239,9 par Société, Autres pertes s il en (profits) est, à montant date d obtention net du contrôle. La contrepartie transférée comprend juste (18,3) valeur tout 0,1 passif résultant (18,2) d un accord Résultat opérationnel contrepartie éventuelle. Les frais connexes à l acquisition, à l exception s frais 259,3 d émission $ 23,3 d actions $ et 282,6 titres $ d emprunt engagés aux fins l émission s instruments financiers inclus contrepartie transférée, sont comptabilisés en charges Produits financiers lorsqu ils sont engagés. Les actifs et passifs intifiables repris A le cadre d un (4,1) regroupement (0,3) d entreprises (4,4) sont initialement Charges financières comptabilisés à leur juste valeur à date d acquisition. Si un A, regroupement D, E d entreprises 34,8 est 29,6 réalisé en étapes, 64,4 Société Charges financières réévalue sa montant part détenue net au préable société acquise selon juste valeur à 30,7 date $ d acquisition 29,3 $ et reconnaît 60,0 le $ gain ou perte résultant, s il y a lieu, le résultat net. Résultat avant impôt sur le résultat 228,6 $ (6,0) $ 222,6 $ L excént Charge d impôt sur le contrepartie résultat transférée par rapport à juste valeur quote-part G qui revient 58,8 à Société 2,9 s actifs 61,7 nets intifiables Résultat net repris est comptabilisé à titre goodwill. 169,8 $ (8,9) $ 160,9 $ Les Attribuable contreparties aux : éventuelles cssées à titre provisions sont évaluées à juste valeur, les variations subséquentes celle-ci étant Détenteurs comptabilisées d instruments en résultat. capitaux Si propres une contrepartie Société éventuelle est cssée les capitaux propres, 169,8 $ elle n est (9,5) pas $ réévaluée 160,3 avant $ son Participations règlement ne définitif donnant pas le les contrôle capitaux propres. H - 0,6 0,6 Résultat par action s activités maintenues attribuables aux Les détenteurs renseignements d instruments nouveaux capitaux obtenus propres au cours Société pério d évaluation, jusqu à 12 mois suivant date d acquisition, à propos s De base faits et et dilué s circonstances qui prévaient à date d acquisition seront pris en compte 0,66 à titre $ d ajustement (0,04) $ du goodwill; 0,62 $ autrement, ils seront comptabilisés en résultat. Nombre moyen pondéré d actions en circution ( base) 256,7-256,7 Nombre moyen pondéré d actions en circution (dilué) Participations ne donnant pas le contrôle 257,3 0,2 257,5 Les participations ne donnant pas le contrôle représentent les parts capitaux propres s filiales appartenant à s tiers. La quote-part Rapprochement l actif du net résultat s filiales global attribuable selon les aux PCGR participations du Canada ne antérieurs donnant pas et le selon contrôle les IFRS est présentée à titre composante s capitaux propres. La quote-part attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle du résultat net et du résultat global est inscrite directement les capitaux propres. Les variations participation Société PCGR s filiales qui n aboutissent pas à Exercice une perte clos le 31 contrôle mars 2011 sont comptabilisées comme s transactions sur les capitaux propres. du Canada (montants en millions) Notes antérieurs Ajustement IFRS La Résultat Société net traite les transactions avec les participations ne donnant pas le contrôle comme s 169,8 transactions $ avec (8,9) les $ détenteurs 160,9 $ ses instruments capitaux propres. Dans le cas s parts achetées auprès participations ne donnant pas le contrôle, l écart Autres éléments du résultat global : entre toute contrepartie payée et quote-part acquise valeur comptable l actif net filiale est inscrit les capitaux Différences conversion B-H (24,1) $ 3,7 $ (20,4) $ propres. Les profits et les pertes à cession participations ne donnant pas le contrôle sont aussi comptabilisés les capitaux propres. Variations nettes couverture flux trésorerie (0,6) - (0,6) Variations nettes s instruments financiers disponibles à vente - (0,1) (0,1) Instruments Ajustement s écarts financiers actuariels et au retions titre s régimes couverture à prestations définies C - 6,3 6,3 Instruments Autres éléments financiers du résultat global (24,7) $ 9,9 $ (14,8) $ Actifs Résultat et global passifs total financiers 145,1 $ 1,0 $ 146,1 $ Un Résultat instrument global total financier attribuable représente aux : tout contrat qui crée un actif financier pour une entité et un passif financier ou un instrument capitaux Détenteurs propres d instruments pour une capitaux autre propres entité. En règle Société générale, les instruments financiers sous forme 145,1 d actifs $ financiers 0,3 $ et 145,4 passifs $ financiers Participations sont ne présentés donnant pas séparément. le contrôle Les actifs et les passifs financiers, y compris les dérivés, sont - constatés 0,7 à l état consolidé 0,7 situation financière lorsque Société vient partie aux dispositions contractuelles qui créent et définissent l instrument financier. Résultat global total 145,1 $ 1,0 $ 146,1 $ À constatation initiale, tous les instruments financiers sont évalués à juste valeur. La juste valeur d un instrument financier correspond au montant auquel l instrument pourrait être échangé aux termes d une transaction réalisée s conditions pleine concurrence entre s parties compétentes agissant en toute liberté. La meilleure preuve à l appui juste valeur à constatation initiale est le prix transaction (c est-à-dire juste valeur contrepartie donnée ou reçue), sauf si juste valeur l instrument peut être établie par comparaison avec d autres transactions observables sur le marché courant portant sur le même instrument (c est-à-dire sans modification ni réorganisation) ou suivant une technique d évaluation dont les variables comprennent exclusivement s données marché observables. Lorsqu il existe un écart entre juste valeur contrepartie donnée ou reçue à constatation initiale et le montant calculé à l ai d une technique d évaluation, cet écart est comptabilisé immédiatement en résultat, sauf s il peut être comptabilisé un autre type d actif ou passif. Par suite, l évaluation s instruments financiers dépend leur cssement, comme il est expliqué ci-ssous. Les actifs et les passifs financiers peuvent être cssés l une s catégories suivantes : à juste valeur par le biais du résultat net, détenus jusqu à leur échéance, prêts et créances, autres passifs financiers ou instruments disponibles à vente. Le cssement est fonction s caractéristiques l instrument financier et l objet lequel il a été acquis. Sauf très rares circonstances, ce cssement ne change pas après comptabilisation initiale. CAE Rapport annuel

17 résultat net ur par le biais du Rapprochement résultat net sont comptabilisés situation financière à leur juste selon les PCGR du Canada antérieurs et selon les IFRS te valeur sont comptabilisées en résultat. Ce cssement 31 mars er avril 2010 s : PCGR du PCGR du Canada Canada sés séparément du contrat hôte, qui ne sont pas désignés (montants en millions) Notes antérieurs Ajustement IFRS antérieurs Ajustement IFRS Actif leur rachat à court terme; Trésorerie et équivalents trésorerie 276,4 $ - $ 276,4 $ 312,9 $ - $ 312,9 $ érés ensemble et qui présentent s indications d un profil Comptes débiteurs H 296,9 (0,1) 296,8 237,5 0,7 238,2 Contrats en cours : actifs F, H 207,9 22,6 230,5 220,6 (15,1) 205,5 ion juste valeur). Stocks F 125,1 (0,8) 124,3 126,9 (0,1) 126,8 Paiements d avance E 54,5 (11,0) 43,5 33,7 (9,5) 24,2 res passifs financiers Impôts sur le résultat à recouvrer A, G, H 52,2 6,6 58,8 24,3 6,4 30,7 eur échéance, comme prêts et créances ou comme autres métho du taux Impôts d intérêt sur le résultat effectif. différés Le produit ou charge H 9,2 (9,2) - 7,1 (7,1) - aquelle il est engagé. Actifs financiers dérivés H - 18,9 18,9-27,9 27,9 Total l actif courant 1 022,2 $ 27,0 $ 1 049,2 $ 963,0 $ 3,2 $ 966,2 $ Immobilisations corporelles A, B, D, E 1 180,1 30, , ,2 49, ,1 iers non dérivés Immobilisations qui sont désignés incorporelles comme étant disponibles A, D, H 178,8 197,0 375,8 125,4 165,0 290,4 entes. Les actifs Goodwill financiers cssés comme disponibles à H 198,5 (198,5) - 161,9 (161,9) - fits et les pertes tents, y compris les variations s taux Actifs d impôt différé D, G, H 76,7 (56,0) 20,7 82,9 (58,2) 24,7 pério au cours quelle ils surviennent et sont virés au Actifs financiers dérivés H - 11,6 11,6-15,1 15,1 urable est enregistrée. S il existe une indication objective io au cours Autres quelle actifselles se produisent. De plus, toute C, H 201,6 (52,6) 149,0 141,5 (43,7) 97,8 change est Total comptabilisée l actif en résultat pério au 2 857,9 $ (40,6) $ 2 817,3 $ 2 621,9 $ (30,6) $ 2 591,3 $ pitaux propres non Passif coté et capitaux ne peut faire propres l objet d une estimation divins sont Comptes comptabilisés créditeurs en et résultat charges lorsque à payer le droit A, C, E, H 527,1 $ 24,8 $ 551,9 $ 467,8 $ 25,2 $ 493,0 $ Provisions H - 20,9 20,9-32,1 32,1 Impôts sur le résultat à payer H - 12,9 12,9-6,5 6,5 Contrats en cours : passifs F, H s à restrictions et tous les instruments dérivés, à l exception 173,3 (47,5) 125,8 199,7 (32,3) 167,4, sont cssés Partie les courante instruments tte comptabilisés à long terme à juste E 30,7 55,5 86,2 51,1 17,4 68,5 Impôts sur le résultat futurs H 31,8 (31,8) - 23,0 (23,0) - tes débiteurs non Passifs courants financiers et les dérivés avances sont cssés H - 12,4 12,4-9,3 9,3 dre immédiatement Total ou du passif à court courant terme, qui sont cssés 762,9 $ 47,2 $ 810,1 $ 741,6 $ 35,2 $ 776,8 $ at net; Provisions H - 10,4 10,4-8,2 8,2 isponibles à vente; Dette à long terme E 443,8 130,2 574,0 441,6 159,3 600,9, y compris les intérêts Obligations à payer, retives ainsi aux que revances les obligations au A - 161,6 161,6-148,0 148,0 utres passifs financiers Obligations et sont au tous titre s évalués avantages au coût amorti du personnel C, H - 62,8 62,8-81,4 81,4 étant détenu jusqu à Profits son échéance. différés et autres passifs non courants H 262,6 (75,0) 187,6 200,5 (71,2) 129,3 Passifs d impôt différé A-C, E-H 119,2 (54,7) 64,5 82,4 (69,2) 13,2 n d actifs et Passifs passifs financiers dérivés (autres que ceux cssés H - 13,4 13,4-15,1 15,1 t) sont inclus Total du juste passif valeur initialement comptabilisée 1 588,5 $ 295,9 $ 1 884,4 $ 1 466,1 $ 306,8 $ 1 772,9 $ métho du taux d intérêt effectif. Capitaux propres Capital-actions H 445,9 $ (5,2) $ 440,7 $ 441,5 $ (5,2) $ 436,3 $ Surplus d apport H 13,5 3,6 17,1 10,9 3,3 14,2 ion, et le sol net doit être présenté à l état consolidé e d opérer compensation Cumul s entre autres les éléments montants du résultat comptabilisés et global H (240,1) 230,3 (9,8) (215,4) 226,8 11,4 s et régler les passifs simultanément. Résultats non distribués A-H 1 050,1 (583,7) 466,4 918,8 (580,3) 338,5 Capitaux propres attribuables aux détenteurs d instruments tres que ceux qui sont capitaux comptabilisés propres à Société juste valeur par le A-H 1 269,4 $ (355,0) $ 914,4 $ 1 155,8 $ (355,4) $ 800,4 $ ion objective dépréciation. Les pertes valeur s actifs Participations ne donnant pas le contrôle H - 18,5 18,5-18,0 18,0 s subséquentes si le montant s réductions pertes et u après constatation Total s capitaux dépréciation. propres 1 269,4 $ (336,5) $ 932,9 $ 1 155,8 $ (337,4) $ 818,4 $ Total du passif et s capitaux propres 2 857,9 $ (40,6) $ 2 817,3 $ 2 621,9 $ (30,6) $ 2 591,3 $ choisit d appliquer comptabilité couverture, elle doit ouverture, les objectifs et stratégie gestion s risques, ture, ainsi que métho d appréciation l efficacité retion couverture et pouvoir être évaluée manière retion couverture et en continu, si les dérivés utilisés es variations juste valeur ou s flux trésorerie s 108 CAE Rapport annuel 2012

18 Coentreprises Rapprochement Les coentreprises sommaire sont comptabilisées du tableau selon s flux métho trésorerie selon consolidation les PCGR par du intégration Canada antérieurs proportionnelle. et selon Les les coentreprises IFRS sont s entreprises sur lesquelles Société exerce un contrôle conjoint en vertu d un accord contractuel. La participation Société les coentreprises comprend le goodwill intifié à l acquisition, déduction faite du cumul s pertes valeur. PCGR Exercice Les profits clos le et 31 mars les pertes 2011 réalisés sur les ventes internes conclues avec les coentreprises du Canada sont éliminés en proportion (montants en millions) Notes antérieurs Ajustement IFRS participation Société coentreprise. Flux trésorerie liés aux activités opérationnelles E, H 247,0 $ (20,7) $ 226,3 $ Flux trésorerie liés aux activités d investissement (237,3) 6,4 (230,9) Regroupements d entreprises Flux trésorerie liés aux activités financement E, H (42,2) 14,3 (27,9) Les regroupements d entreprises sont comptabilisés selon métho l acquisition. La contrepartie transférée aux fins l acquisition d une filiale correspond à juste valeur s actifs et s passifs repris et s parts capitaux propres émises par Les Société, éléments s il en suivants est, à expliquent date d obtention les retraitements du contrôle. les La contrepartie plus significatifs transférée et pertinents comprend apportés juste aux valeur états financiers tout passif par résultant suite d un l application accord s contrepartie IFRS. éventuelle. Les frais connexes à l acquisition, à l exception s frais d émission d actions et titres d emprunt engagés aux fins l émission s instruments financiers inclus contrepartie transférée, sont comptabilisés en A) charges IAS 20 lorsqu ils et IAS sont 32 engagés. Comptabilisation Les actifs s et passifs subventions intifiables publiques repris et informations le cadre d un à fournir regroupement sur l ai d entreprises publique sont et initialement instruments comptabilisés financiers : à présentation leur juste valeur à date d acquisition. Si un regroupement d entreprises est réalisé en étapes, Société réévalue sa part détenue au préable société acquise selon juste valeur à date d acquisition et reconnaît le Accords gain ou perte revances résultant, avec s il le y gouvernement a lieu, le résultat net. Convention L excént comptable contrepartie selon les transférée À l exception par rapport à participation juste valeur du gouvernement quote-part du qui Canada revient à au projet Société Falcon, s actifs les autres nets PCGR intifiables du Canada repris antérieurs est comptabilisé à titre contributions goodwill. gouvernementales sont inscrites à titre réduction s coûts du programme R-D connexe ou réduction s dépenses inscrites à l actif au titre du programme. Les contreparties éventuelles cssées L obligation à titre provisions remboursement sont évaluées s contributions à juste valeur, gouvernementales variations subséquentes est constatée lorsque celle-ci les étant comptabilisées en résultat. Si une conditions contrepartie sont éventuelle réunies. est Ces cssée remboursements les capitaux sont constatés propres, elle n est le compte pas réévaluée consolidé avant son règlement définitif les capitaux résultat propres. lorsque les revances sont exigibles. Les renseignements nouveaux obtenus Les au contributions cours pério au projet d évaluation, Falcon sont jusqu à constatées 12 mois à titre suivant d obligation date d acquisition, à long terme à portant propos s faits et s circonstances qui prévaient intérêt. L écart à entre date d acquisition valeur nominale seront pris l obligation en compte à long à terme titre d ajustement et sa valeur actualisée du goodwill; est autrement, ils seront comptabilisés en résultat. inclus les contributions gouvernementales, qui sont inscrites à titre réduction s coûts ou réduction s dépenses inscrites à l actif. Participations ne donnant pas le contrôle Convention comptable selon les Les accords avec le gouvernement concernant les revances remboursables sont Les participations ne donnant pas le contrôle représentent les parts capitaux propres s filiales appartenant à s tiers. La IFRS comptabilisés les obligations au titre s revances. L obligation rembourser s quote-part l actif net s filiales attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle est présentée à titre composante s capitaux propres. La quote-part attribuable revances aux participations est constatée ne donnant lorsque pas le montant le contrôle est du reçu résultat et est net estimée et du résultat en fonction global est inscrite directement les capitaux propres. projections. Les La variations réévaluation ultérieure participation ces obligations Société est comptabilisée s filiales qui en n aboutissent résultat. pas Incince à une perte sur l état contrôle sont comptabilisées En raison comme s l application transactions sur convention les capitaux aux propres. termes s IFRS, une obligation au titre s situation financière au revances d un montant 156,6 millions $ (y compris partie courante), évaluée à La Société traite les transactions avec les participations ne donnant pas le contrôle comme s transactions avec les détenteurs 1 er avril 2010 valeur actuelle et augmentée au fil du temps, a été comptabilisée à l état situation ses instruments capitaux propres. Dans le cas s parts achetées auprès participations ne donnant pas le contrôle, l écart entre toute contrepartie payée et quote-part financière, acquise avec une valeur baisse comptable correspondante l actif s net capitaux filiale propres est inscrit 100,4 les millions capitaux $, propres. Les profits et les pertes à cession déduction participations faite d une incince ne donnant fiscale pas différée le contrôle sont 36,8 aussi millions comptabilisés $. De plus, une hausse les capitaux s propres. actifs 19,4 millions $ a été inscrite afin rendre compte rétroactivement l ai gouvernementale qui a été comptabilisée à titre réduction s coûts et réduction s Instruments financiers et retions dépenses couverture en immobilisations, respectivement, conformément aux PCGR du Canada Instruments financiers antérieurs. Incince Actifs et sur passifs le résultat financiers net Le coût s ventes a été réduit 7,6 millions $ par rapport au montant comptabilisé selon l exercice Un instrument clos le financier 31 mars représente 2011 tout les contrat PCGR qui du crée Canada un actif antérieurs, financier étant pour donné une entité que et les un frais passif liés financier aux revances ou un instrument au titre s capitaux propres pour une autre entité. accords En règle avec générale, gouvernement les instruments quant financiers aux programmes sous forme R-D d actifs ne financiers sont pas comptabilisés et passifs financiers sont présentés séparément. selon Les actifs les et IFRS. les passifs Inversement, financiers, les y frais compris financiers les dérivés, au titre sont s constatés obligations à l état retives consolidé aux situation financière lorsque Société revances vient partie ont augmenté aux dispositions 13,3 contractuelles millions $. qui créent et définissent l instrument financier. À constatation initiale, tous les instruments financiers sont évalués à juste valeur. Incince sur le tableau s flux Aucune incince significative par rapport au montant comptabilisé selon les PCGR du La trésorerie juste valeur d un instrument financier Canada correspond antérieurs. au montant auquel l instrument pourrait être échangé aux termes d une transaction réalisée s conditions pleine concurrence entre s parties compétentes agissant en toute liberté. La meilleure preuve à l appui juste valeur à constatation initiale est le prix transaction (c est-à-dire juste valeur contrepartie donnée ou reçue), sauf si juste valeur l instrument peut être établie par comparaison avec d autres transactions observables sur le marché courant portant sur le même instrument (c est-à-dire sans modification ni réorganisation) ou suivant une technique d évaluation dont les variables comprennent exclusivement s données marché observables. Lorsqu il existe un écart entre juste valeur contrepartie donnée ou reçue à constatation initiale et le montant calculé à l ai d une technique d évaluation, cet écart est comptabilisé immédiatement en résultat, sauf s il peut être comptabilisé un autre type d actif ou passif. Par suite, l évaluation s instruments financiers dépend leur cssement, comme il est expliqué ci-ssous. Les actifs et les passifs financiers peuvent être cssés l une s catégories suivantes : à juste valeur par le biais du résultat net, détenus jusqu à leur échéance, prêts et créances, autres passifs financiers ou instruments disponibles à vente. Le cssement est fonction s caractéristiques l instrument financier et l objet lequel il a été acquis. Sauf très rares circonstances, ce cssement ne change pas après comptabilisation initiale. CAE Rapport annuel

19 résultat net ur par le biais du B) résultat IAS 16 net Immobilisations sont comptabilisés corporelles à leur juste te valeur sont comptabilisées en résultat. Ce cssement s : Exemption selon IFRS 1 utilisation juste valeur comme coût réputé sés séparément Exemption du contrat retenue hôte, qui ne sont pas désignés La Société a choisi d utiliser juste valeur comme coût réputé à date transition pour certains éléments d immobilisations corporelles. leur rachat à court terme; Incince sur l état situation Les immobilisations corporelles ont diminué 76,4 millions $ et les capitaux propres ont érés ensemble et qui présentent financière au 1 er s indications d un profil avril 2010 baissé 61,8 millions $, déduction faite d une incince fiscale différée 14,6 millions $. Le cumul s justes valeurs pour ces dispositifs formation désignés s élevait à ion juste valeur). 159,0 millions $ au 1 er avril res passifs financiers Incince sur le résultat net Le coût s ventes a été réduit 5,5 millions $ par rapport au montant comptabilisé selon eur échéance, comme l exercice prêts clos et le créances 31 mars 2011 ou comme autres les PCGR du Canada antérieurs, en raison baisse dotation aux amortissements métho du taux d intérêt effectif. Le produit ou charge s dispositifs formation désignés. aquelle il est engagé. Incince sur le tableau s flux Aucune incince significative par rapport au montant comptabilisé selon les PCGR du trésorerie Canada antérieurs. iers non dérivés qui sont désignés comme étant disponibles entes. Les actifs Séparation financiers s cssés composantes comme disponibles à fits et les pertes tents, y compris les variations s taux pério au cours Convention quelle comptable ils surviennent selon les et sont virés Le au coût d une immobilisation corporelle constituée composantes séparables importantes urable est enregistrée. PCGR du S il Canada existe une antérieurs indication objective est imputé aux composantes lorsque ce est possible et lorsque durée vie s io au cours quelle elles se produisent. De plus, toute composantes peut être estimée. change est comptabilisée en résultat pério au pitaux propres non Convention coté ne peut comptable faire l objet selon d une les estimation Toute partie d une immobilisation corporelle dont le coût est significatif par rapport au coût divins sont IFRS comptabilisés en résultat lorsque le droit total l immobilisation et dont durée d utilité diffère celle l actif principal doit être amortie séparément. Incince sur l état Certains immeubles sont séparés en composantes. Les trois composantes relevées sont le situation financière au toit, le système chauffage et climatisation, ainsi que le reste l immeuble. La s à restrictions 1et er tous avril les 2010 instruments dérivés, à l exception séparation s composantes s est traduite par une baisse 2,0 millions $ s, sont cssés les instruments comptabilisés à juste immobilisations corporelles au 1 er avril tes débiteurs non Incince courants sur et les résultat avances net sont cssés Le coût s ventes a augmenté 0,2 million $ par rapport au montant comptabilisé selon dre immédiatement l exercice ou à clos court le terme, 31 mars qui 2011 sont cssés les PCGR du Canada antérieurs étant donné réduction s périos d amortissement at net; certaines composantes s immeubles. isponibles à vente; Incince sur le tableau s flux Aucune incince significative par rapport au montant comptabilisé selon les PCGR du, y compris les intérêts à payer, ainsi que les obligations au trésorerie Canada antérieurs. utres passifs financiers et sont tous évalués au coût amorti étant détenu jusqu à Décomptabilisation son échéance. Convention comptable selon les Les immobilisations corporelles sont constatées au coût moins le cumul s amortissements, PCGR du Canada antérieurs déduction faite toute perte valeur. Les coûts subséquents sont inscrits à l actif s il s agit n d actifs et passifs financiers (autres que ceux cssés t) sont inclus juste valeur initialement comptabilisée d une amélioration et sont passés en charges s il s agit travaux réparation ou métho du taux d intérêt effectif. maintenance. Convention comptable selon les Au rempcement d une composante, une perte cession est constatée les résultats IFRS lorsque valeur comptable l élément rempcé est décomptabilisée, sauf si l élément est ion, et le sol net doit être présenté à l état consolidé transféré les stocks. S il est impossible déterminer cette valeur comptable, le coût et e d opérer compensation entre les montants comptabilisés et le cumul s amortissements sont évalués en fonction du coût l élément s et régler les passifs simultanément. rempcement. Incince sur l état La prise en compte rétroactive s décomptabilisations passées s est traduite par une baisse tres que ceux qui situation sont comptabilisés financière au à juste valeur par le 6,5 millions $ s immobilisations corporelles au 1 er avril ion objective 1dépréciation. er avril 2010 Les pertes valeur s actifs s subséquentes si le montant s réductions pertes et u après constatation Incince sur dépréciation. le résultat net Le coût s ventes a augmenté 1,4 million $ par rapport au montant comptabilisé selon l exercice clos le 31 mars 2011 les PCGR du Canada antérieurs en raison décomptabilisation composantes spécifiques certains dispositifs au quatrième trimestre l exercice 2011, contrebancée en partie par diminution dotation aux amortissements décount réduction s choisit d appliquer comptabilité couverture, elle immobilisations doit corporelles qui a résulté transition aux IFRS. ouverture, les objectifs Incince et sur stratégie le tableau s gestion flux s risques, Aucune incince significative par rapport au montant comptabilisé selon les PCGR du ture, ainsi que métho d appréciation l efficacité trésorerie Canada antérieurs. retion couverture et pouvoir être évaluée manière retion couverture et en continu, si les dérivés utilisés es variations juste valeur ou s flux trésorerie s 110 CAE Rapport annuel 2012

20 Coentreprises C) Les IAS coentreprises 19 Avantages sont comptabilisées du personnel selon métho consolidation par intégration proportionnelle. Les coentreprises sont s entreprises sur lesquelles Société exerce un contrôle conjoint en vertu d un accord contractuel. La participation Société Exemption les coentreprises selon IFRS 1 comprend et incince le goodwill comptable intifié sur les à activités l acquisition, poursuivies déduction écarts faite du actuariels cumul s pertes valeur. Convention comptable selon les L excént l écart actuariel net au-là 10 % s obligations au titre s prestations ou PCGR Les profits du Canada et les antérieurs pertes réalisés sur les ventes juste valeur internes s conclues actifs s avec régimes, les n est coentreprises pas immédiatement sont éliminés comptabilisé en proportion en résultat, participation Société coentreprise. mais est plutôt amorti sur durée résiduelle d activité s sariés actifs (métho du corridor). Les écarts actuariels non comptabilisés qui sont sous fourchette inférieure du Regroupements d entreprises corridor sont reportés. Les regroupements d entreprises sont comptabilisés selon métho l acquisition. La contrepartie transférée aux fins Exemption l acquisition selon d une IFRS filiale 1 retenue correspond à La juste Société valeur a choisi s actifs constater et s passifs tous les repris écarts et actuariels s parts s capitaux régimes propres à prestations émises définies par et Société, convention s il en comptable est, à date selon d obtention qui du étaient contrôle. reportés La contrepartie selon les transférée PCGR du comprend Canada antérieurs juste valeur les tout résultats passif non résultant distribués d un les accord IFRS contrepartie éventuelle. Les d ouverture. frais connexes à l acquisition, à l exception s frais d émission d actions et titres d emprunt engagés aux fins l émission Par s suite, instruments les écarts financiers actuariels inclus s régimes à contrepartie prestations transférée, définies sont sont inscrits comptabilisés à l état en charges lorsqu ils sont engagés. Les situation actifs et financière passifs intifiables et les repris autres éléments le cadre du résultat d un regroupement global pério d entreprises au cours sont initialement comptabilisés à leur juste valeur à date d acquisition. Si un regroupement d entreprises est réalisé en étapes, quelle ils se produisent. Société réévalue sa part détenue au préable société acquise selon juste valeur à date d acquisition et reconnaît le Incince gain ou sur perte l état résultant, s il y a lieu, La constatation le résultat net. tous les écarts actuariels cumulés au 1 er avril 2010 a donné lieu à une situation financière au diminution 29,6 millions $ s autres actifs et à constatation d un montant additionnel 1L excént er avril 2010 contrepartie transférée 25,7 par millions rapport $ lié à à l obligation juste valeur au titre s quote-part avantages qui du revient personnel. à Les Société capitaux s propres actifs nets ont intifiables repris est comptabilisé à titre goodwill. également diminué 40,7 millions $ en raison l incince fiscale différée Les contreparties éventuelles cssées 14,6 à titre millions provisions $. sont évaluées à juste valeur, les variations subséquentes celle-ci Incince étant comptabilisées sur le résultat en net résultat. Si une Les contrepartie frais généraux éventuelle et d administration est cssée ont les diminué capitaux propres, 2,2 millions elle n est $ par pas rapport réévaluée au montant avant l exercice son règlement clos le définitif 31 mars 2011 les capitaux comptabilisé propres. selon les PCGR du Canada antérieurs, étant donné baisse dotation aux amortissements s écarts actuariels. Les renseignements nouveaux obtenus au cours pério d évaluation, jusqu à 12 mois suivant date d acquisition, à propos Incince s faits sur et le s tableau circonstances s flux qui prévaient Aucune incince à date significative d acquisition par seront rapport pris au en montant compte comptabilisé à titre d ajustement selon les du PCGR goodwill; du autrement, trésorerie ils seront comptabilisés en résultat. Canada antérieurs. Participations ne donnant pas le contrôle Évaluations Les participations actuarielles ne donnant pas le contrôle représentent les parts capitaux propres s filiales appartenant à s tiers. La Convention quote-part comptable l actif net selon s filiales les attribuable Il est possible aux participations d évaluer les ne actifs donnant et les pas obligations le contrôle s est régimes présentée à retraite titre jusqu à composante trois mois s PCGR capitaux du propres. Canada antérieurs La quote-part attribuable avant aux fin participations l exercice. ne donnant pas le contrôle du résultat net et du résultat global est inscrite directement les capitaux propres. Les variations participation Société s filiales qui n aboutissent pas Convention à une perte comptable contrôle selon sont les comptabilisées Les actifs comme et les s obligations transactions s sur régimes les capitaux doivent propres. être évalués à date clôture. IFRS Incince La Société sur traite l état les transactions avec les Le participations changement ne donnant date d évaluation pas le contrôle s est comme traduit par s une transactions hausse avec 17,0 les détenteurs millions $ ses instruments capitaux propres. Dans le cas s parts achetées auprès participations ne donnant pas le contrôle, l écart situation financière au l obligation au titre s avantages du personnel, avec une baisse correspondante s entre 1 er toute contrepartie payée et quote-part acquise valeur comptable l actif net filiale est inscrit les capitaux propres. avril 2010 Les profits et les pertes à cession capitaux participations propres 12,4 ne donnant millions pas $, le déduction contrôle sont faite aussi d une comptabilisés incince fiscale les différée capitaux propres. 4,6 millions $. Incince sur le résultat net Les frais généraux et d administration ont augmenté 1,1 million $ par rapport au montant l exercice Instruments clos le financiers 31 mars 2011 et retions comptabilisé couverture selon les PCGR du Canada antérieurs. Instruments financiers Incince sur le tableau s flux Aucune incince significative par rapport au montant comptabilisé selon les PCGR du Actifs et passifs financiers trésorerie Canada antérieurs. Un instrument financier représente tout contrat qui crée un actif financier pour une entité et un passif financier ou un instrument capitaux propres pour une autre entité. En règle générale, les instruments financiers sous forme d actifs financiers et passifs financiers sont présentés séparément. Les actifs et les passifs financiers, y compris les dérivés, sont constatés à l état consolidé situation financière lorsque Société vient partie aux dispositions contractuelles qui créent et définissent l instrument financier. À constatation initiale, tous les instruments financiers sont évalués à juste valeur. La juste valeur d un instrument financier correspond au montant auquel l instrument pourrait être échangé aux termes d une transaction réalisée s conditions pleine concurrence entre s parties compétentes agissant en toute liberté. La meilleure preuve à l appui juste valeur à constatation initiale est le prix transaction (c est-à-dire juste valeur contrepartie donnée ou reçue), sauf si juste valeur l instrument peut être établie par comparaison avec d autres transactions observables sur le marché courant portant sur le même instrument (c est-à-dire sans modification ni réorganisation) ou suivant une technique d évaluation dont les variables comprennent exclusivement s données marché observables. Lorsqu il existe un écart entre juste valeur contrepartie donnée ou reçue à constatation initiale et le montant calculé à l ai d une technique d évaluation, cet écart est comptabilisé immédiatement en résultat, sauf s il peut être comptabilisé un autre type d actif ou passif. Par suite, l évaluation s instruments financiers dépend leur cssement, comme il est expliqué ci-ssous. Les actifs et les passifs financiers peuvent être cssés l une s catégories suivantes : à juste valeur par le biais du résultat net, détenus jusqu à leur échéance, prêts et créances, autres passifs financiers ou instruments disponibles à vente. Le cssement est fonction s caractéristiques l instrument financier et l objet lequel il a été acquis. Sauf très rares circonstances, ce cssement ne change pas après comptabilisation initiale. CAE Rapport annuel

GROUPE D ALIMENTATION MTY INC.

GROUPE D ALIMENTATION MTY INC. États financiers consolidés de GROUPE D ALIMENTATION MTY INC. Exercices clos les 30 novembre 2013 et 2012 États consolidés des résultats Exercices clos les 30 novembre 2013 et 2012 2013 2012 $ $ Produits

Plus en détail

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Objectif 1 Une entité peut exercer des activités à l international de deux manières. Elle peut conclure des transactions

Plus en détail

Notes annexes. 1. Principales méthodes comptables

Notes annexes. 1. Principales méthodes comptables Notes annexes (Montants en millions de dollars canadiens, à l exception des montants par action et sauf indication contraire) 1. Principales méthodes comptables Description des Activités La Financière

Plus en détail

Notes annexes. 1. Méthodes comptables. 1.A Principales méthodes comptables

Notes annexes. 1. Méthodes comptables. 1.A Principales méthodes comptables Notes annexes (Montants en millions de dollars canadiens, à l exception des montants par action et sauf indication contraire) 1. Méthodes comptables 1.A Principales méthodes comptables Description des

Plus en détail

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers IFRS 9 Chapitre 1 : Objectif 1.1 L objectif de la présente norme est d établir des principes d information financière en matière d

Plus en détail

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière IFRS 1 Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière Objectif 1 L objectif de la présente Norme est d assurer que les premiers

Plus en détail

Transat A.T. inc. Rapport annuel 2013 RAPPORT DE LA DIRECTION

Transat A.T. inc. Rapport annuel 2013 RAPPORT DE LA DIRECTION RAPPORT DE LA DIRECTION Les états financiers consolidés de Transat A.T. inc. sont la responsabilité de la direction et ont été approuvés par le conseil d administration. La responsabilité de la direction

Plus en détail

Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées

Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées Objectif 1 L objectif de la présente norme est de spécifier la comptabilisation d

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des participations

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée»)

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée») ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée») 31 décembre 2014 Table des matières Rapport de l auditeur indépendant... 2 États consolidés de la situation financière...

Plus en détail

Actifs courants Trésorerie et équivalents de trésorerie 455,2 $ 510,2 $ Charges payées d avance 86,2 77,6

Actifs courants Trésorerie et équivalents de trésorerie 455,2 $ 510,2 $ Charges payées d avance 86,2 77,6 BILANS CONSOLIDÉS Aux (en millions de dollars canadiens) Actifs Actifs courants Trésorerie et équivalents de trésorerie 455,2 $ 510,2 $ Créances 381,7 362,0 Stocks (note 4) 900,8 825,3 Charges payées d

Plus en détail

PRINCIPES ET MÉTHODES COMPTABLES

PRINCIPES ET MÉTHODES COMPTABLES PRINCIPES ET MÉTHODES COMPTABLES 1. INFORMATIONS GÉNÉRALES IMMOBEL (ci-après dénommée la «Société») est une société anonyme de droit belge dont le siège social est établi Rue de la Régence 58 à 1000 Bruxelles.

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

NOTE 1 NATURE DES ACTIVITÉS ET PRINCIPALES CONVENTIONS COMPTABLES

NOTE 1 NATURE DES ACTIVITÉS ET PRINCIPALES CONVENTIONS COMPTABLES Exercices terminés les 31 mars 2011, 2010 et 2009 (sauf indication contraire, tous les montants sont en millions de dollars canadiens) NOTE 1 NATURE DES ACTIVITÉS ET PRINCIPALES CONVENTIONS COMPTABLES

Plus en détail

Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat

Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat Objectif L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des impôts sur le résultat. La question principale en matière

Plus en détail

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises Les normes IFRS et PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur des principes; de ce point de vue, bon nombre de

Plus en détail

Notes aux comptes consolidés

Notes aux comptes consolidés Notes aux comptes consolidés 1. Information générale L activité principale du Groupe Delhaize (auquel il est également fait référence, conjointement avec ses filiales consolidées et entreprises associées,

Plus en détail

68 Bilan consolidé 70 Compte de résultats consolidé 71 État consolidé du résultat global 72 État consolidé des variations des capitaux propres 74

68 Bilan consolidé 70 Compte de résultats consolidé 71 État consolidé du résultat global 72 État consolidé des variations des capitaux propres 74 ÉTATS FINANCIERS 68 Bilan consolidé 70 Compte de résultats consolidé 71 État consolidé du résultat global 72 État consolidé des variations des capitaux propres 74 Tableau des flux de trésorerie consolidé

Plus en détail

Instruments financiers Bien se préparer

Instruments financiers Bien se préparer Le 5 juin 2006 À l intérieur Instruments financiers Bien se préparer En janvier 2005, le Conseil des normes comptables de l ICCA a approuvé les nouveaux chapitres suivants du Manuel, relativement aux instruments

Plus en détail

États financiers consolidés de Groupe d Alimentation MTY inc. 30 novembre 2014 et 2013

États financiers consolidés de Groupe d Alimentation MTY inc. 30 novembre 2014 et 2013 États financiers consolidés de Groupe d Alimentation MTY inc. 30 novembre 2014 et 2013 Rapport de l auditeur indépendant... 1 2 États consolidés des résultats... 3 États consolidés du résultat global...

Plus en détail

Norme comptable internationale 40 Immeubles de placement

Norme comptable internationale 40 Immeubles de placement Norme comptable internationale 40 Immeubles de placement Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des immeubles de placement et les dispositions correspondantes

Plus en détail

Voir les notes annexes qui font partie intégrante des états consolidés.

Voir les notes annexes qui font partie intégrante des états consolidés. Comptes consolidés condensés du résultat et du résultat global pour les trois mois arrêtés le 31 Mars 2011 Non vérifiés (en milliers de dollars canadiens, sauf données par action) Notes 31 mars, 2011 31

Plus en détail

État consolidé de la situation financière

État consolidé de la situation financière Table des matières États financiers consolidés intermédiaires État consolidé de la situation financière 1 État consolidé du résultat net 2 État consolidé du résultat global 3 État consolidé des variations

Plus en détail

Norme internationale d information financière 3 Regroupements d entreprises

Norme internationale d information financière 3 Regroupements d entreprises Norme internationale d information financière 3 Regroupements d entreprises Objectif 1 L objectif de la présente norme consiste à améliorer la pertinence, la fiabilité et la comparabilité de l information

Plus en détail

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS UNIVERSITE NAY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 01 : LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCITE DE LA NORME...3 1.1.1.

Plus en détail

Rapport financier. Comptes annuels consolidés et notes

Rapport financier. Comptes annuels consolidés et notes 162 05 Rapport financier Comptes annuels consolidés et notes 1. Compte de résultats consolidé...164 2. Etat consolidé du résultat global...164 3. Etat consolidé de la situation financière...165 4. Etat

Plus en détail

GROUPE ADF INC. RAPPORT DE GESTION ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS. www.adfgroup.com

GROUPE ADF INC. RAPPORT DE GESTION ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS. www.adfgroup.com 2014 GROUPE ADF INC. RAPPORT DE GESTION ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Exercice terminé le 31 janvier 2014 www.adfgroup.com TABLE DES MATIÈRES Rapport de la direction... 1 Rapport de l auditeur indépendant...

Plus en détail

Les instruments financiers

Les instruments financiers Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales 1 Les instruments financiers L IAS 32 définit les instruments financiers comme étant tout contrat qui donne lieu

Plus en détail

États financiers consolidés 31 mars 2015 et 31 mars 2014

États financiers consolidés 31 mars 2015 et 31 mars 2014 États financiers consolidés Rapport de la direction Aux actionnaires de Technologies Interactives Mediagrif Inc./Mediagrif Interactive Technologies Inc. Les états financiers consolidés de Technologies

Plus en détail

États financiers consolidés résumés intermédiaires du GROUPE CGI INC.

États financiers consolidés résumés intermédiaires du GROUPE CGI INC. États financiers consolidés résumés intermédiaires du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés intermédiaires du résultat Pour les périodes de trois et de six mois closes les 3 mars (en milliers

Plus en détail

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 8 - Contrats de location

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 8 - Contrats de location Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 8 - Contrats de location Les normes IFRS et les PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur des principes; de ce point de vue, bon nombre

Plus en détail

NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Exercices clos les 31 décembre 2014 et 2013 1. ENTITÉ PRÉSENTANT L INFORMATION FINANCIÈRE

NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Exercices clos les 31 décembre 2014 et 2013 1. ENTITÉ PRÉSENTANT L INFORMATION FINANCIÈRE 1. ENTITÉ PRÉSENTANT L INFORMATION FINANCIÈRE Société DH («D+H»), anciennement Société Davis + Henderson, est une société domiciliée au Canada. Son siège social est situé au 939, Eglinton Avenue East,

Plus en détail

États financiers consolidés résumés intermédiaires du GROUPE CGI INC.

États financiers consolidés résumés intermédiaires du GROUPE CGI INC. États financiers consolidés résumés intermédiaires du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés intermédiaires du résultat Pour les périodes de trois et de neuf mois (en milliers de dollars

Plus en détail

Rapport des auditeurs indépendants. Aux membres du conseil d administration de l Institut canadien d information sur la santé

Rapport des auditeurs indépendants. Aux membres du conseil d administration de l Institut canadien d information sur la santé Parlons chiffres États financiers Exercice clos le 31 mars Rapport des auditeurs indépendants Aux membres du conseil d administration de l Institut canadien d information sur la santé Nous avons effectué

Plus en détail

Norme internationale d information financière 7 Instruments financiers : Informations à fournir

Norme internationale d information financière 7 Instruments financiers : Informations à fournir Norme internationale d information financière 7 Instruments financiers : Informations à fournir Objectif 1 L objectif de la présente norme est d imposer aux entités de fournir des informations dans leurs

Plus en détail

Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA

Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA Les paragraphes qui suivent présentent les principaux changements en ce qui a trait aux

Plus en détail

Pleins feux sur les IFRS

Pleins feux sur les IFRS Bureau mondial des IFRS Août 2010 Pleins feux sur les IFRS L IASB publie un exposé-sondage sur la comptabilisation des contrats de location Table des matières La proposition Champ d application Comptabilisation

Plus en détail

INTEMA SOLUTIONS INC. États financiers

INTEMA SOLUTIONS INC. États financiers INTEMA SOLUTIONS INC. États financiers POUR LES EXERCICES TERMINÉS LES 31 DÉCEMBRE 2012 ET 2011 1 RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION RELATIVEMENT AUX ÉTATS FINANCIERS Les états financiers d'intema Solutions

Plus en détail

LA FORCE D UNE MUTUELLE

LA FORCE D UNE MUTUELLE LA FORCE D UNE MUTUELLE TOURNÉE VERS L AVENIR ÉTATS FINANCIERS 2011 LA FORCE D UNE MUTUELLE TOURNÉE VERS L AVENIR ÉTATS FINANCIERS 2011 La Survivance, compagnie mutuelle d assurance vie ÉTATS FINANCIERS

Plus en détail

Déclaration de responsabilité de la direction pour la présentation de l information financière 43. Rapport des auditeurs indépendants 44

Déclaration de responsabilité de la direction pour la présentation de l information financière 43. Rapport des auditeurs indépendants 44 Résultats financiers Déclaration de responsabilité de la direction pour la présentation de l information financière 43 Rapport des auditeurs indépendants 44 États financiers consolidés Comptes consolidés

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 31 DÉCEMBRE 2013 RAPPORT DE LA DIRECTION La direction de la Société est responsable de la préparation et de l intégrité des états financiers présentés dans son rapport annuel.

Plus en détail

Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats

Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats Informations financières historiques Compte de résultat consolidé Milliers d'euros Notes 31 mars 2014 31 mars

Plus en détail

GROUPE INGENICO Comptes consolidés

GROUPE INGENICO Comptes consolidés GROUPE INGENICO Comptes consolidés 31 décembre 2014 Ingenico - Comptes consolidés 31 décembre 2014 I. COMPTES DE RESULTAT CONSOLIDES Au titre des exercices clos les 31 décembre 2014 et 2013 (en milliers

Plus en détail

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application avec corrigés Robert OBERT Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Robert OBERT Dunod,

Plus en détail

États financiers consolidés. Pour l exercice 2013

États financiers consolidés. Pour l exercice 2013 États financiers consolidés Pour l exercice 2013 COMPTES CONSOLIDÉS DE RÉSULTAT (en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action) Pour les exercices clos les 31 décembre 2013 2012 Produits

Plus en détail

Notes afférentes aux états financiers consolidés pour l exercice terminé le 31 mars 2014

Notes afférentes aux états financiers consolidés pour l exercice terminé le 31 mars 2014 Notes afférentes aux états financiers consolidés pour l exercice terminé le 31 mars 2014 (En milliers de dollars canadiens, sauf indication contraire) 1. Renseignements généraux À titre de radiodiffuseur

Plus en détail

États financiers condensés consolidés. du premier trimestre 2015. Aux 31 mars 2015 et 2014

États financiers condensés consolidés. du premier trimestre 2015. Aux 31 mars 2015 et 2014 Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. États financiers condensés consolidés du premier trimestre 2015 Aux 31 mars 2015 et 2014 SRM158-1(15-03) PDF Ces états financiers consolidés

Plus en détail

Équivalents terminologiques : IASB et ICCA

Équivalents terminologiques : IASB et ICCA Équivalents terminologiques : IASB et ICCA Préparé par : Jocelyne Gosselin Sylvain Durocher Diane Bigras Danièle Pérusse Déni de responsabilité Tous les équivalents terminologiques contenus dans le présent

Plus en détail

Notes complémentaires aux états financiers consolidés

Notes complémentaires aux états financiers consolidés Notes complémentaires aux états financiers consolidés Note 1 Description des activités Pour les exercices terminés les 30 septembre 2010, 2009 et 2008 (les montants des tableaux sont en milliers de dollars

Plus en détail

Conseil des normes comptables 277, rue Wellington Ouest, Toronto (Ontario) Canada M5V 3H2 Tél. : 416-977-3222 Téléc. : 416-204-3412 Page 1 de 27

Conseil des normes comptables 277, rue Wellington Ouest, Toronto (Ontario) Canada M5V 3H2 Tél. : 416-977-3222 Téléc. : 416-204-3412 Page 1 de 27 Version abrégée de la comparaison des PCGR canadiens (Normes comptables pour les entreprises à capital fermé) (Partie II) et des IFRS (Partie I) au 31 décembre 2009 1. La présente analyse comparative a

Plus en détail

FINANCIERS CONSOLIDÉS

FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ET NOTES ANNEXES RESPONSABILITÉ À L ÉGARD DE LA PRÉSENTATION DE L INFORMATION FINANCIÈRE 102 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS 103 Comptes consolidés de résultat 103 États consolidés

Plus en détail

Aux actionnaires de Tembec Inc.

Aux actionnaires de Tembec Inc. RAPPORT DES AUDITEURS INDÉPENDANTS Aux actionnaires de Tembec Inc. Nous avons effectué l audit des états financiers consolidés ci-joints de Tembec Inc., qui comprennent les bilans consolidés au 28 septembre

Plus en détail

États financiers intermédiaires consolidés résumés (non audité) LUMENPULSE INC. Trimestres et périodes de neuf mois clos les 31 janvier 2015 et 2014

États financiers intermédiaires consolidés résumés (non audité) LUMENPULSE INC. Trimestres et périodes de neuf mois clos les 31 janvier 2015 et 2014 États financiers intermédiaires consolidés résumés (non audité) LUMENPULSE INC. États financiers intermédiaires consolidés résumés (non audité) États financiers États intermédiaires consolidés résumés

Plus en détail

Association canadienne de normalisation. États financiers consolidés 31 mars 2015 (en milliers de dollars canadiens, sauf indication contraire)

Association canadienne de normalisation. États financiers consolidés 31 mars 2015 (en milliers de dollars canadiens, sauf indication contraire) Association canadienne de normalisation États financiers consolidés (en milliers de dollars canadiens, sauf indication contraire) Le 22 mai Rapport de l auditeur indépendant Aux membres de l Association

Plus en détail

Norme comptable internationale 36 Dépréciation d actifs

Norme comptable internationale 36 Dépréciation d actifs Norme comptable internationale 36 Dépréciation d actifs Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire les procédures qu une entité applique pour s assurer que ses actifs sont comptabilisés

Plus en détail

Empire Company Limited États financiers consolidés intermédiaires résumés 2 août 2014

Empire Company Limited États financiers consolidés intermédiaires résumés 2 août 2014 États financiers consolidés intermédiaires résumés 2 août Table des matières Bilans consolidés résumés... 1 États consolidés résumés du résultat net... 2 États consolidés résumés du résultat global...

Plus en détail

États financiers consolidés

États financiers consolidés 85 Responsabilité à l égard de l information financière 86 Rapports des auditeurs indépendants d un cabinet d experts-comptables inscrit aux actionnaires 88 Bilan consolidé 89 Compte de résultat consolidé

Plus en détail

Fonds Fidelity Dividendes américains Devises neutres

Fonds Fidelity Dividendes américains Devises neutres Fonds Fidelity Dividendes américains Devises neutres Rapport annuel 30 juin 2015 Fonds Fidelity Dividendes américains Devises neutres Inventaire du portefeuille au 30 juin 2015 Pourcentage de l actif net

Plus en détail

Norme comptable internationale 33 Résultat par action

Norme comptable internationale 33 Résultat par action Norme comptable internationale 33 Résultat par action Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire les principes de détermination et de présentation du résultat par action de manière à améliorer

Plus en détail

Version abrégée de la comparaison des PCGR canadiens (Partie V) et des IFRS (Partie I) au 31 décembre 2009

Version abrégée de la comparaison des PCGR canadiens (Partie V) et des IFRS (Partie I) au 31 décembre 2009 Version abrégée de la comparaison des PCGR canadiens et des IFRS (Partie I) au 31 décembre 2009 1. La présente analyse comparative a été a été préparée par les permanents du Conseil des normes comptables

Plus en détail

Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé

Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé juin 2011 www.bdo.ca Certification et comptabilité Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé Guide sur les

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES. (ARTICLES L 225-115, 1 et R 225-83, 6 DU CODE DE COMMERCE)

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES. (ARTICLES L 225-115, 1 et R 225-83, 6 DU CODE DE COMMERCE) ETATS FINANCIERS CONSOLIDES (ARTICLES L 225-115, 1 et R 225-83, 6 DU CODE DE COMMERCE) Les comptes consolidés du groupe SCOR pour l exercice clos le 31 décembre 2012 sont présentés ciaprès. 1.1 BILAN CONSOLIDÉ

Plus en détail

États financiers consolidés. Aux 31 octobre 2011 et 2010

États financiers consolidés. Aux 31 octobre 2011 et 2010 BANQUE LAURENTIENNE DU CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Aux 31 octobre 2011 et 2010 Les présents états financiers consolidés présentent des données financières récentes se rapportant à la situation financière,

Plus en détail

20.3 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014

20.3 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 AU 31 DÉCEMBRE 2014 Bilan consolidé 86 État du compte de résultat consolidé 88 État du résultat global consolidé 89 Variation de la trésorerie consolidée 90 Variation des capitaux propres consolidés 91

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES Exercice 2005 SOMMAIRE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE PREAMBULE 1 COMPTE DE RESULTAT DE L EXERCICE 2005

Plus en détail

États financiers condensés consolidés

États financiers condensés consolidés États financiers condensés consolidés Aux 30 septembre 2014 et 2013 Ces états financiers consolidés intermédiaires n'ont pas été soumis à l'examen de l'auditeur indépendant SRM158-1(14-03) Votre partenaire

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS 2014

COMPTES CONSOLIDÉS 2014 COMPTES CONSOLIDÉS 2014 Société anonyme au capital de 4 525 352,30 euros 6, Place colonel Bourgoin 75012 Paris 418 093 761 R.C.S. Paris www.hi-media.com COMPTES CONSOLIDÉS 2014 2 Sommaire NOTES SUR LES

Plus en détail

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007 COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007 relatif au traitement comptable des opérations en devises des entreprises régies par le code des assurances, des mutuelles

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés. Comptes consolidés de résultat

États financiers consolidés intermédiaires résumés. Comptes consolidés de résultat États financiers consolidés intermédiaires résumés Comptes consolidés de résultat (non audité) trimestres clos les 30 juin semestres clos les 30 juin (en milliers de dollars canadiens, sauf les nombres

Plus en détail

GROUPE SPORTSCENE INC.

GROUPE SPORTSCENE INC. États financiers consolidés GROUPE SPORTSCENE INC. Aux et pour les exercices terminés le 25 août 2013 et le 26 août 2012 Table des matières Rapport de la direction...3-4 Rapport de l auditeur indépendant...5-6

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS TELLES QU ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE 31 DECEMBRE 2011

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS TELLES QU ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE 31 DECEMBRE 2011 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS TELLES QU ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE 31 DECEMBRE 2011-1 - SOMMAIRE ETATS DE SYNTHESE Etat de la situation financière au 1 er janvier

Plus en détail

Dollarama inc. États financiers consolidés. 1 er février 2015 et 2 février 2014 (en milliers de dollars canadiens, sauf indication contraire)

Dollarama inc. États financiers consolidés. 1 er février 2015 et 2 février 2014 (en milliers de dollars canadiens, sauf indication contraire) États financiers consolidés (en milliers de dollars canadiens, sauf indication contraire) Le 25 mars 2015 Rapport de l auditeur indépendant Aux actionnaires de Dollarama inc. Nous avons effectué l audit

Plus en détail

RAPPORT DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

RAPPORT DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RAPPORT DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Exercices terminés les 31 décembre 2013 et 2012 Message aux actionnaires Chers actionnaires, À titre de président du conseil et chef de la direction de Industries

Plus en détail

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations La nouvelle Swiss GAAP RPC 30 regroupe toutes les règles applicables aux comptes. Ce qui implique que toutes les autres Swiss GAAP RPC font référence aux comptes individuels. Quelles sont les questions

Plus en détail

Norme comptable internationale 8 Méthodes comptables, changements d estimations comptables et erreurs

Norme comptable internationale 8 Méthodes comptables, changements d estimations comptables et erreurs Norme comptable internationale 8 Méthodes comptables, changements d estimations comptables et erreurs Objectif 1 L objectif de la présente norme est d établir les critères de sélection et de changement

Plus en détail

Mountain Equipment Co-operative. États financiers consolidés 30 décembre 2007 (en milliers de dollars)

Mountain Equipment Co-operative. États financiers consolidés 30 décembre 2007 (en milliers de dollars) États financiers consolidés Le 14 mars 2008 PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l. Comptables agréés PricewaterhouseCoopers Place 250 Howe Street, Suite 700 Vancouver, British Columbia Canada V6C

Plus en détail

Norme comptable internationale 16 (IAS 16), Immobilisations corporelles

Norme comptable internationale 16 (IAS 16), Immobilisations corporelles Norme comptable internationale 16 (IAS 16), Immobilisations corporelles Par BRIAN FRIEDRICH, M.Éd., CGA, FCCA (RU), CertIFR et LAURA FRIEDRICH, M.Sc., CGA, FCCA (RU), CertIFR Mis à jour par STEPHEN SPECTOR,

Plus en détail

Comparaison des PCGR canadiens avec les IFRS

Comparaison des PCGR canadiens avec les IFRS 1. Le présente analyse, élaborée par le personnel du Conseil des normes comptables (CNC), se veut une comparaison générale entre les normes canadiennes actuelles et les normes internationales d information

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2013 CAISSE CENTRALE DESJARDINS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2013 CAISSE CENTRALE DESJARDINS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2013 CAISSE CENTRALE DESJARDINS TABLE DES MATIÈRES Rapport annuel de la commission de vérification... 57 Responsabilité de la direction à l égard de l information

Plus en détail

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE...

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE... 1 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE... 3 ETAT DU RESULTAT GLOBAL... 4 BILAN CONSOLIDE : ACTIF... 5 BILAN CONSOLIDE : PASSIF... 6 TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES CONSOLIDES... 7 TABLEAU DES

Plus en détail

Comptes consolidés Page 2

Comptes consolidés Page 2 Comptes consolidés Page 2 COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ Exercice clos le 31 décembre 2010 000 2010 2009 Chiffre d'affaires Note 3 857 060 885 937 Achats consommés (261 874) (255 957) Charges de personnel

Plus en détail

BANQUE LAURENTIENNE DU CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

BANQUE LAURENTIENNE DU CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS BANQUE LAURENTIENNE DU CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AUX 31 OCTOBRE 2012 ET 2011 ET AU 1 ER NOVEMBRE 2010 Les présents états financiers consolidés présentent des données financières récentes se rapportant

Plus en détail

Norme internationale d information financière 3 (IFRS 3), Regroupements d entreprises

Norme internationale d information financière 3 (IFRS 3), Regroupements d entreprises Norme internationale d information financière 3 (IFRS 3), Regroupements d entreprises Par BRIAN FRIEDRICH, M. Éd., CGA, FCCA (RU), CertIFR et LAURA FRIEDRICH, M. Sc., CGA, FCCA (RU), CertIFR Mis à jour

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS AU 30 NOVEMBRE 2014

ÉTATS FINANCIERS AU 30 NOVEMBRE 2014 ÉTATS FINANCIERS AU 30 NOVEMBRE 2014 RAPPORT DES AUDITEURS INDÉPENDANTS À l intention des actionnaires du Fonds de solidarité des travailleurs du Québec (F.T.Q.) Nous avons effectué l audit des états financiers

Plus en détail

Veolia Environnement - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2011 Projet En cours d audit. Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2011

Veolia Environnement - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2011 Projet En cours d audit. Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2011 Veolia Environnement - Etats financiers consolidés au 2011 Projet En cours d audit Etats financiers consolidés 2011 Veolia Environnement - Etats financiers consolidés au 2011 Projet En cours d audit Sommaire

Plus en détail

LES CRÉANCES ET LES DETTES

LES CRÉANCES ET LES DETTES LES CRÉANCES ET LES DETTES Règles générales d évaluation Définition d un actif et d un passif ACTIFS Tout élément de patrimoine ayant une valeur économique positive pour l entité est considéré comme un

Plus en détail

CNC Groupe de travail IAS et PME. Présentation des normes sur les instruments financiers

CNC Groupe de travail IAS et PME. Présentation des normes sur les instruments financiers CNC Groupe de travail IAS et PME Présentation des normes sur les instruments financiers Concrètement, que sont les instruments financiers dans les comptes consolidés d un groupe industriel ou de service?

Plus en détail

2011 États financiers consolidés et notes complémentaires

2011 États financiers consolidés et notes complémentaires États financiers consolidés et notes complémentaires Le 9 février 2012 Rapport de l auditeur indépendant Aux actionnaires d Air Canada Nous avons effectué l audit des états financiers consolidés ci-joints

Plus en détail

Notes NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

Notes NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS afférentes aux états financiers consolidés Note 1 : Mode de présentation La Banque de Montréal (la Banque) est une société ouverte constituée au Canada

Plus en détail

NOUVEAUTÉS IFRS. Gilles Henley, CPA, CA Associé Directeur national des normes professionnelles

NOUVEAUTÉS IFRS. Gilles Henley, CPA, CA Associé Directeur national des normes professionnelles NOUVEAUTÉS IFRS 6 novembre 2013 Gilles Henley, CPA, CA Associé Directeur national des normes professionnelles Stéphanie Fournier, CPA, CA Directrice principale Gestion des risques et recherche en comptabilité

Plus en détail

États financiers consolidés du GROUPE CGI INC. Pour les exercices clos les 30 septembre 2013 et 2012

États financiers consolidés du GROUPE CGI INC. Pour les exercices clos les 30 septembre 2013 et 2012 États financiers consolidés du GROUPE CGI INC. Rapports de la direction et des auditeurs DÉCLARATION CONCERNANT LA RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION À L ÉGARD DE LA COMMUNICATION D INFORMATION FINANCIÈRE

Plus en détail

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014 Rapport financier du premier trimestre de -2014 Pour la période terminée le Financement agricole Canada Financement agricole Canada (FAC), dont le siège social se trouve à Regina, en Saskatchewan, est

Plus en détail

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Numéro 13 Impôts sur les bénéfice

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Numéro 13 Impôts sur les bénéfice Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Numéro 13 Impôts sur les bénéfice Les normes IFRS et les PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur des principes; de ce point de vue, bon nombre

Plus en détail

En millions CHF ou selon indication 2014 2013

En millions CHF ou selon indication 2014 2013 32 Distribution de dividendes Les réserves distribuables sont déterminées sur la base des capitaux propres statutaires de la maison mère Swisscom SA et non sur les capitaux propres figurant dans les états

Plus en détail

La conversion et la consolidation des états financiers des filiales étrangères

La conversion et la consolidation des états financiers des filiales étrangères RÉSUMÉ DU MODULE 8 La conversion et la consolidation des états financiers des filiales étrangères Le module 8 porte sur la conversion et la consolidation des états financiers d une filiale résidente d

Plus en détail

PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS

PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS PARTIE 1 : ANALYSE DES NORMES COMPTABLES SELON LA STRUCTURE DES ÉTATS FINANCIERS PARTIE 2 : ÉTATS FINANCIERS MODÈLES MODÈLE A ÉTATS FINANCIERS NON CONSOLIDÉS

Plus en détail

Chapitre 3 Principes d'évaluation

Chapitre 3 Principes d'évaluation Chapitre 3 Principes d'évaluation I Evaluation des actifs postérieurement à leur date d'entrée (PCG) Introduction : Règles générales concernant les dépréciations A Analyse des actifs autres que les immobilisations

Plus en détail

Rapport des auditeurs indépendants

Rapport des auditeurs indépendants 64 Rapport des auditeurs indépendants Aux actionnaires de Groupe Canaccord Genuity Inc. Nous avons effectué l audit des états financiers consolidés ci-joints de Groupe Canaccord Genuity Inc. qui comprennent

Plus en détail