Gestion de la mémoire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion de la mémoire"

Transcription

1 Gestion de la mémoire

2 Rappels Le CPU accède à la mémoire RAM en lisant des mots de 16, 32, 64, voire 128 bits (2, 4, 8, 16 octets). Chaque octet de 8 bits est rangé dans une «case» de la mémoire. Chaque case d un octet est numérotée (de zéro à N-1, N étant la taille en octet de la mémoire physique disponible) ; ce numéro est appelé «adresse physique» de la case mémoire qui contient la donnée. Le CPU accède aux données de la RAM en positionnant l adresse du mot à lire (ou à écrire) dans un registre d adresse. Espace d adressage Espace de la RAM où un processus a le droit d écrire ou de lire des données. Cet espace contient plusieurs zones : le code machine à exécuter par le CPU, la pile à l exécution du CPU, l espace de données.

3 Espace d adressage physique : C est l ensemble des adresses physiques de la RAM. Espace d adressage logique (virtuel) C est l ensemble des adresses logiques accessibles par un processus. A partir de cet espace on peut pointer vers des zones de l espace d adressage physique, ou sur une zone sur le disque dur qui s appelle le fichier d échange de mémoire virtuelle, ou fichier de swap. Le processeur doit convertir chaque adresse logique manipulée par le processus en adresse physique. Cette conversion est appelée mapping et est réalisé par le MMU (Memory Management Unit). La mémoire est virtuellement découpée en zones. Il existe deux philosophies différentes : La segmentation : Découpage de la mémoire en morceaux de tailles variables appelés segments, caractérisés par leur adresse de début (décalage) et leur taille. La pagination : la mémoire est découpée en «blocs» de taille fixe appelés pages.

4 La segmentation L adresse virtuelle possède deux composantes : Un numéro de segment, Un déplacement dans ce segment. Le MMU contient une table des segments, qui est indexée par le numéro de segment, et qui, pour chaque entrée, contient : La taille du segment, et son adresse de base. Traduction d une adresse virtuelle : 1.Le MMU cherche l entrée correspondant au numéro de segment dans la table des segments. 2.Vérifie que le déplacement contenu dans l adresse virtuelle est inférieur à la taille du segment. 3.Si c est le cas, il additionne le déplacement à l adresse de base du segment pour obtenir l adresse physique

5 La pagination Le processeur émet des adresses virtuelles indiquant la position d'un mot dans la mémoire virtuelle ; Cette mémoire virtuelle est formée de zones de même taille, appelées pages. Une adresse virtuelle est donc un couple (numéro de page, déplacement dans la page). La mémoire physique est également composée de zones de même taille, appelées «cadres» (frames en anglais), dans lesquelles prennent place les pages. A noter que la taille d un cadre est égale à la taille d une page ; Le MMU assure la conversion des adresses virtuelles en adresses physiques, en consultant une «table des pages» pour connaître le numéro du cadre qui contient la page recherchée. L'adresse physique obtenue est le couple (numéro de cadre, déplacement) ; Il peut y avoir plus de pages que de cadres : les pages qui ne sont pas en mémoire sont stockées sur un autre support (disque dur), elles seront ramenées dans un cadre si besoin. Chaque processus possède sa propre table des pages, qui est indexée par le numéro de page.

6 Protection des accès mémoire entre processus Il existe trois bits de gestion des accès pour chaque partie de l espace d adressage d un processus: (lecture, écriture et exécution de code) Chaque processus ne peut accéder qu à sa propre table des pages. Lors de chaque accès à la mémoire, les droits sont vérifiés. S il y a besoin de partager des zones de mémoire (exemple : shared memory ), dans ce cas, chacun des processus référence les pages communes dans sa propre table des pages. Les deux processus doivent être indiqués comme propriétaires dans la table des pages pour chacune de ces pages. N de cadre/frame N de page Processus propriétaire number Cadre 1 1 Processus 1 Exemple : Table des pages avec des pages partagées en lecture/écriture : Cadre 2 3 Processus 1 Cadre 3 2 Processus 1, Processus 2 Cadre 4 5 Processus 2

7 Principe de la mémoire virtuelle swap Allouer en premier tous les cadres disponibles dans la mémoire physique. Manque de cadre disponible: Libérer certains cadres en plaçant leurs contenus sur disque. Le processus élu avec des pages swapées sur le disque devra connaître cette information. Le bit validation «bit V» est à 1 si la page fait référence à un cadre en mémoire centrale, et vaut 0 si le contenu de la page a été stocké sur disque. Les pages contenant du code (programme) ne sont jamais swapées.

8 Algorithmes de remplacement de pages : l algorithme optimal, l algorithme FIFO (First In, First Out/premier entré, premier sorti), l algorithme LRU (Least Recently Used/la moins récemment utilisée), l algorithme de la seconde chance, L algorithme de l horloge l algorithme LFU (Least Frequently Used, «la moins souvent utilisée»)..

9 L algorithme optimal ( de Belady) Consiste à retirer la page qui sera référencée le plus tard possible dans le futur. Impossible à mettre en œuvre: Difficile de prévoir les références futures d'un programme. Référence pour les autres stratégies, car il minimise le nombre de défauts de page. Exemple: Soit un système avec m= 3 cases de mémoire et une suite de références w={7,0,1,2,0,3,0,4,2,3,0,3,2,1,2,0,1,7,0,1}. La figure montre une ligne pour chaque case et une colonne pour chaque référence. Chaque élément de ligne i et colonne j montre la page chargée dans la case i après avoir été référencée. Les entrées soulignées en rouge sont des pages chargées après un défaut de page. L'algorithme optimale fait donc 9 défauts de page.

10 L algorithme FIFO : Il mémorise dans une file de type FIFO (premier entré, premier sorti) les pages présentes en mémoire. Lorsqu'un défaut de page se produit, on retire la plus ancienne, c'est à dire celle qui se trouve en tête de file. Exemple: La suite de références w={7,0,1,2,0,3,0,4,2,3,0,3,2,1,2,0,1,7,0,1} Avec m=3 cases fait 15 défauts de page avec l'algorithme FIFO comme le montre la figure

11 L algorithme LRU (Least Recently Used) L'algorithme LRU mémorise dans une liste chaînée toutes les pages en mémoire. La page la plus utilisée est en tête de liste et la moins utilisée est en queue. Lorsqu'un défaut de page se produit, la page la moins utilisée est retirée. Pour minimiser la recherche et la modification de la liste chaînée, ces opérations peuvent être réalisées par le matériel. Cet algorithme est coûteux. Problème: Difficulté d'implémentation, qui requiert un support du hardware. Il faut une manière de mémoriser le temps à chaque fois qu'une page est référencée Exemple: La suite de références w={7,0,1,2,0,3,0,4,2,3,0,3,2,1,2,0,1,7,0,1} Avec m= 3 cases fait 12 défauts de page avec l'algorithme de remplacement de la page la moins récemment utilisée, comme le montre la figure

12 L'algorithme de remplacement de page de la seconde chance Modification simple à l'algorithme FIFO afin d'éviter la suppression d'une page à laquelle on a couramment recours Il s'agit d'inspecter le bit R de la page la plus ancienne. R=0 : La page est à la fois ancienne et inutilisée, elle est donc remplacée immédiatement. R=1 : le bit est effacé, la page est placée à la fin de la liste des pages, et son temps de chargement est mis à jour comme si elle venait d'arriver en mémoire. La recherche continue alors. Exemple: Les pages de A à H se trouvent dans une liste chaînée, triées par leur temps d'arrivée en mémoire. Supposons qu'un défaut de page se produise à l'instant 20. La page la plus ancienne est A, qui est arrivée à l'instant 0, quand le processus a démarré. Si le bit R de la page A est à 0, elle est évincée de la mémoire. Si le bit R est à 1, A est placée à la fin de la liste et son temps de chargement est mis à jour avec le temps courant (20). Le bit R est aussi mis à 0. La recherche d'une page convenable continue alors avec B.

13 L'algorithme de remplacement de page de l'horloge Consiste à garder tous les cadres de pages dans une liste circulaire formant une horloge, comme l'illustre la figure ci-dessous. Un pointeur se trouve sur la page la plus ancienne. Quand un défaut de page survient, la page pointée est examinée. Si son bit R est à 0, la page est évincée, la nouvelle page est insérée dans l'horloge à sa place, et le pointeur est avancé d'une position. Si le bit R est à 1, il est effacé et le pointeur est avancé sur la prochaine page. Ce processus est répété jusqu'à ce qu'une page R = 0 soit trouvée. Cet algorithme de l'horloge diffère de l'algorithme de la seconde chance uniquement dans son implantation.

14 L algorithme LFU Dans cet algorithme, le système garde un compteur qui est incrémenté à chaque fois que le cadre est référencé. La victime sera le cadre dont le compteur est le plus bas. Cet algorithme, bien qu intuitivement correct, souffre de deux inconvénients, qui le rendent peu utilisé : Au démarrage des programmes, quelques pages peuvent être intensément utilisées, puis plus jamais par la suite. La valeur du compteur sera si élevée qu'ils ne seront remplacés que trop tardivement ; Il faut aussi gérer le cas de dépassement de capacité du compteur, ce qui est coûteux en CPU.

Chapitre V : La gestion de la mémoire. Hiérarchie de mémoires Objectifs Méthodes d'allocation Simulation de mémoire virtuelle Le mapping

Chapitre V : La gestion de la mémoire. Hiérarchie de mémoires Objectifs Méthodes d'allocation Simulation de mémoire virtuelle Le mapping Chapitre V : La gestion de la mémoire Hiérarchie de mémoires Objectifs Méthodes d'allocation Simulation de mémoire virtuelle Le mapping Introduction Plusieurs dizaines de processus doivent se partager

Plus en détail

LA GESTION DE LA MEMOIRE

LA GESTION DE LA MEMOIRE CHAPITRE 5 : LA GESTION DE LA MEMOIRE Objectifs spécifiques Connaître le principe de gestion de mémoire en monoprogrammation Connaître le principe de gestion de mémoire en multiprogrammation Connaître

Plus en détail

Systemes d'exploitation des ordinateurs

Systemes d'exploitation des ordinateurs ! " #$ % $ &' ( $ plan_ch6_m1 Systemes d'exploitation des ordinateurs Conception de Systèmes de Gestion de la Mémoire Centrale Objectifs 1. Conception de systèmes paginés 2. Conception des systèmes segmentés

Plus en détail

Systèmes d Exploitation - ENSIN6U3. Aix-Marseille Université

Systèmes d Exploitation - ENSIN6U3. Aix-Marseille Université Systèmes d Exploitation - ENSIN6U3 Gestion de la mémoire Leonardo Brenner 1 Jean-Luc Massat 2 1 Leonardo.Brenner@univ-amu.fr 2 Jean-Luc.Massat@univ-amu.fr Aix-Marseille Université Faculté des Sciences

Plus en détail

Partie 7 : Gestion de la mémoire

Partie 7 : Gestion de la mémoire INF3600+INF2610 Automne 2006 Partie 7 : Gestion de la mémoire Exercice 1 : Considérez un système disposant de 16 MO de mémoire physique réservée aux processus utilisateur. La mémoire est composée de cases

Plus en détail

Structure fonctionnelle d un SGBD

Structure fonctionnelle d un SGBD Fichiers et Disques Structure fonctionnelle d un SGBD Requetes Optimiseur de requetes Operateurs relationnels Methodes d acces Gestion de tampon Gestion de disque BD 1 Fichiers et Disques Lecture : Transfert

Plus en détail

Les mémoires. Eric Cariou. Département Informatique Université de Pau et des Pays de l'adour. Eric.Cariou@univ-pau.fr

Les mémoires. Eric Cariou. Département Informatique Université de Pau et des Pays de l'adour. Eric.Cariou@univ-pau.fr Les mémoires Eric Cariou Département Informatique Université de Pau et des Pays de l'adour Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Mémoire Mémoire Dispositif capable d'enregistrer, de conserver et de restituer des informations

Plus en détail

Système d Exploitation et Outils de programmation

Système d Exploitation et Outils de programmation Système d Exploitation et Outils de programmation Introduction Le système d exploitation (SE) est un ensemble de programmes qui Réalise l interface entre le matériel de l ordinateur et les utilisateurs

Plus en détail

Gestion de la mémoire

Gestion de la mémoire Gestion de la mémoire Mémoire physique Généralités Autrefois, la mémoire principale était une ressource coûteuse. Elle devait donc être utilisée de manière optimale et diverses stratégies étaient employées.

Plus en détail

SGM. Master S.T.S. mention informatique, première année. Isabelle Puaut. Septembre 2011. Université de Rennes I - IRISA

SGM. Master S.T.S. mention informatique, première année. Isabelle Puaut. Septembre 2011. Université de Rennes I - IRISA SGM Master S.T.S. mention informatique, première année Isabelle Puaut Université de Rennes I - IRISA Septembre 2011 Isabelle Puaut SGM 2 / 1 Organisation de l enseignement Semestre 1 : processus, synchronisation

Plus en détail

Systèmes de gestion de bases de données

Systèmes de gestion de bases de données Systèmes de gestion de bases de données Gestion des mémoires P. Rigaux Cnam, dépt. informatique April 1, 2015 PR (Cnam, dépt. info) Systèmes de gestion de bases de données April 1, 2015 1 / 13 Gestion

Plus en détail

07 - Mémoire. Morgan Barbier morgan.barbier@unicaen.fr L2 S4 2012/2013

07 - Mémoire. Morgan Barbier morgan.barbier@unicaen.fr L2 S4 2012/2013 07 - Mémoire Morgan Barbier morganbarbier@unicaenfr L2 S4 2012/2013 1 Introduction Problèmatique Multitâches : L OS moderne permet d exécuter plusieurs tâches en même temps Chacune de ses tâches possèdent

Plus en détail

Stockage : capacité, performances

Stockage : capacité, performances Stockage : capacité, performances Intervenant :Thomas Robert C234-4 thomas.robert@telecom-paristech.fr Transparents : Thomas Robert Institut Mines-Télécom Lectures possibles Chapitre 7.2 de : http://ceit.aut.ac.ir/~amirkhani/

Plus en détail

Architecture des ordinateurs

Architecture des ordinateurs Architecture des ordinateurs Cours 4 5 novembre 2012 Archi 1/22 Micro-architecture Archi 2/22 Intro Comment assembler les différents circuits vus dans les cours précédents pour fabriquer un processeur?

Plus en détail

Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr

Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr 1- Structure d un disque 2- Ordonnancement des requêtes 3- Gestion du disque - formatage - bloc d amorçage - récupération

Plus en détail

Chap. I : Architecture de base d un ordinateur

Chap. I : Architecture de base d un ordinateur UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Dans cette partie, nous décrivons rapidement l architecture de base d un ordinateur et les principes de son fonctionnement.

Plus en détail

Processus. Les processus, à quoi ça sert? Une définition d'un processus. La vie intime des processus. Allocation du processeur

Processus. Les processus, à quoi ça sert? Une définition d'un processus. La vie intime des processus. Allocation du processeur 1 sur 9 Processus Les processus, à quoi ça sert? Une définition d'un processus La vie intime des processus Quelques caractéristiques des processus Le contexte et la commutation de contexte Les processus

Plus en détail

Bases de données. Cours 2 : Stockage

Bases de données. Cours 2 : Stockage Bases de données Polytech Paris-Sud Apprentis 4 ème année Cours 2 : Stockage kn@lri.fr http://www.lri.fr/~kn Plan 1 Rappels 2 Stockage 2.1 Introduction 2.2 Aspects bas-niveau 2.3 Stockage pour les SGBD

Plus en détail

QCM systèmes d exploitation (Quarante questions)

QCM systèmes d exploitation (Quarante questions) QCM systèmes d exploitation (Quarante questions) QUIZZ OS N 1 (10 questions avec réponses) Question 1: Aux origines de l informatique, l'interface utilisateur des systèmes d exploitations était composée

Plus en détail

SYS MEM. Gestion de la mémoire. Table des matières. IUT - Département Informatique. ASR2-Système. 1.1 Motivation

SYS MEM. Gestion de la mémoire. Table des matières. IUT - Département Informatique. ASR2-Système. 1.1 Motivation TABLE DES MATIÈRES 1 MÉMOIRE ET MULTI-PROGRAMMATION IUT - Département Informatique ASR2-Système Gestion de la mémoire SYS MEM Table des matières 1 Mémoire et multi-programmation 1 1.1 Motivation...................

Plus en détail

Plan. Bases de données. Cours 2 : Stockage. Quels types de mémoire pour une BD? Où stocker les données? Polytech Paris-Sud. Apprentis 4 ème année

Plan. Bases de données. Cours 2 : Stockage. Quels types de mémoire pour une BD? Où stocker les données? Polytech Paris-Sud. Apprentis 4 ème année Bases de données Polytech Paris-Sud Apprentis 4 ème année Cours 2 : Stockage 2.1 Introduction 2.2 Aspects bas-niveau kn@lri.fr http://www.lri.fr/~kn 2/20 Hierarchie mémoire : Où stocker les données? Type

Plus en détail

Rappels sur l Architecture de base d un ordinateur

Rappels sur l Architecture de base d un ordinateur Chapitre 1 Rappels sur l Architecture de base d un ordinateur I. Introduction Dans cette partie, nous décrivons rapidement l architecture de base d un ordinateur et les principes de son fonctionnement.

Plus en détail

Architecture des ordinateurs. Mémoires (II) Licence Informatique - Université de Provence. Jean-Marc Talbot

Architecture des ordinateurs. Mémoires (II) Licence Informatique - Université de Provence. Jean-Marc Talbot Architecture des ordinateurs Licence Informatique - Université de Provence Jean-Marc Talbot Mémoires jtalbot@cmi.univ-mrs.fr L3 Informatique - Université de Provence () Architecture des ordinateurs 120

Plus en détail

Génération de code : langages objets Gestion mémoire 2 novembre 2011

Génération de code : langages objets Gestion mémoire 2 novembre 2011 Génération de code : langages objets Gestion mémoire 2 novembre 2011 1 Compilation d un langage objet Représentation des classes et des objets Héritage multiple Appartenance à une classe 2 Environnement

Plus en détail

ASR1 TD7 : Un microprocesseur RISC 16 bits

ASR1 TD7 : Un microprocesseur RISC 16 bits {Â Ö Ñ º ØÖ Ý,È ØÖ ºÄÓ Ù,Æ ÓÐ ºÎ ÝÖ Ø¹ ÖÚ ÐÐÓÒ} Ò ¹ÐÝÓÒº Ö ØØÔ»»Ô Ö Óº Ò ¹ÐÝÓÒº Ö» Ö Ñ º ØÖ Ý»¼ Ö½» ASR1 TD7 : Un microprocesseur RISC 16 bits 13, 20 et 27 novembre 2006 Présentation générale On choisit

Plus en détail

Introduction aux SGBDR

Introduction aux SGBDR 1 Introduction aux SGBDR Pour optimiser une base Oracle, il est important d avoir une idée de la manière dont elle fonctionne. La connaissance des éléments sous-jacents à son fonctionnement permet de mieux

Plus en détail

DEUG MIAS2 - MODULE INFORMATIQUE (MIA10B) EXAMEN (SEPTEMBRE 1999)

DEUG MIAS2 - MODULE INFORMATIQUE (MIA10B) EXAMEN (SEPTEMBRE 1999) coller l étiquette ici DEUG MIAS2 - MODULE INFORMATIQUE (MIA10B) EXAMEN (SEPTEMBRE 1999) Durée : 2 heures Aucun document autorisé - Calculatrices interdites Les réponses doivent être brèves et justifiées

Plus en détail

Gilles Roussel. Disques. Optimisation. Bas niveau. Partitions. fichiers FAT RAID. Gilles Roussel. Disques. Optimisation. Bas niveau.

Gilles Roussel. Disques. Optimisation. Bas niveau. Partitions. fichiers FAT RAID. Gilles Roussel. Disques. Optimisation. Bas niveau. C est quoi un disque? de Gilles.Roussel@univ-mlv.fr http://igm.univ-mlv.fr/ens/licence/l2/2012-2013/system/ Licence 2 de 7 avril 2015 C est quoi un disque? C est quoi un disque? de Différents types de

Plus en détail

Gestion de mémoire secondaire

Gestion de mémoire secondaire Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Lig Fabienne.Boyer@imag.fr 1- Structure d un disque 2- Ordonnancement des requêtes 3- Gestion du disque - formatage - bloc d amorçage - récupération

Plus en détail

Plan du cours. - Introduction - Emergence et évolution des systèmes d exploitation - Système de fichiers : FAT - NTFS - Ordonnancement

Plan du cours. - Introduction - Emergence et évolution des systèmes d exploitation - Système de fichiers : FAT - NTFS - Ordonnancement Plan du cours - Introduction - Emergence et évolution des systèmes d exploitation - Système de fichiers : FAT - NTFS - Ordonnancement Systèmes d exploitation 1ère année p. 1 FAT FAT = File Allocation Table

Plus en détail

Gestion des périphériques

Gestion des périphériques 3 4 Organisation s périphériques Il existe ux catégories périphérique : les périphériques en mo caractère (carte réseau, imprimante, terminaux, ban, etc.). l unité élementaire d échange est l octet (un

Plus en détail

Chap. I : Architecture de base d un ordinateur

Chap. I : Architecture de base d un ordinateur UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Dans cette partie, nous décrivons rapidement l architecture de base d un ordinateur et les principes de son fonctionnement.

Plus en détail

Vers un outil d analyse de l empreinte mémoire d un code de calcul scientifique.

Vers un outil d analyse de l empreinte mémoire d un code de calcul scientifique. Vers un outil d analyse de l empreinte mémoire d un code de calcul scientifique. Ameziane NAIT ABDELAZIZ Département informatique, filière PRCD Maître de stage : Bruno LATHUILIERE Tuteur : Brice GOGLIN

Plus en détail

ASSEMBLAGE ET ÉDITION DES LIENS

ASSEMBLAGE ET ÉDITION DES LIENS ASSEMBLAGE ET ÉDITION DES LIENS Mewtow 11 novembre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 2 La chaine d assemblage 7 2.1 Résolution des symboles.............................. 7 2.2 Relocation.....................................

Plus en détail

Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr

Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr 1- Structure d un disque 2- Ordonnancement des requêtes 3- Gestion du disque - formatage - bloc d amorçage - récupération

Plus en détail

Cours 6 : Principes de la représentation des nombres en

Cours 6 : Principes de la représentation des nombres en Cours 6 : Principes de la représentation des nombres en mémoire 2013/2014 Introduction Représentation des données en mémoire naturels signés Nous décrivons les principes de la représentation des nombres

Plus en détail

GESTION DE LA MEMOIRE

GESTION DE LA MEMOIRE GESTION DE LA MEMOIRE MEMOIRE CENTRALE (MC) MEMOIRE SECONDAIRE (MS) 1. HIÉRARCHIE ET DIFFÉRENTS TYPES DE MÉMOIRE... 2 2. MÉMOIRE CACHE... 3 3. MODÈLE D'ALLOCATION CONTIGUË (MC OU MS)... 5 3.1. STRATÉGIE

Plus en détail

LA mémoire principale est le lieu où se trouvent les programmes et les

LA mémoire principale est le lieu où se trouvent les programmes et les Chapitre 9 Gestion de la mémoire LA mémoire principale est le lieu où se trouvent les programmes et les données quand le processeur les exécute. On l oppose au concept de mémoire secondaire, représentée

Plus en détail

Sauvegarde de données sous TwinCAT. Guide pratique VERSION : 1.1 - JC DATE : 23-04 -13

Sauvegarde de données sous TwinCAT. Guide pratique VERSION : 1.1 - JC DATE : 23-04 -13 Sauvegarde de données sous TwinCAT Guide pratique VERSION : 1.1 - JC DATE : 23-04 -13 1 Les variables rémanentes... 3 1.1 Définition... 3 1.2 Les variables «Persistent»... 3 1.3 Généralités... 3 1.4 Ecriture

Plus en détail

INF6500 : Structures des ordinateurs. Sylvain Martel - INF6500 1

INF6500 : Structures des ordinateurs. Sylvain Martel - INF6500 1 INF6500 : Structures des ordinateurs Sylvain Martel - INF6500 1 Cours 2 : Mémoires Sylvain Martel - INF6500 2 Cache Location Niveau 1 Niveau 2 Dimension Vitesse 0 WS 1 WS > 1 WS Type de cache Correspondance

Plus en détail

exemples de SGF Exemples de SGF

exemples de SGF Exemples de SGF 1 Exemples de SGF FAT - VFAT (1) 2 Partitions 2 Go 3 parties: FAT, éventuellement dupliquée répertoire racine, de taille bornée: 512 entrées de 32 octets objets externes Allocation par bloc de taille fixe

Plus en détail

1. Systèmes d entrée/sortie 2. Systèmes de fichiers 3. Structure de mémoire de masse (disques)

1. Systèmes d entrée/sortie 2. Systèmes de fichiers 3. Structure de mémoire de masse (disques) Chapitre 4 Le système de Gestion de Fichiers 1. Systèmes d entrée/sortie 2. Systèmes de fichiers 3. Structure de mémoire de masse (disques) 1 Systèmes d entrée/sortie Concepts importants : Matériel E/S

Plus en détail

4.1 Principe. Techniques SQL avancées. 1. Rappel des notions de base de données 2. Intégrité des données 3. Transactions

4.1 Principe. Techniques SQL avancées. 1. Rappel des notions de base de données 2. Intégrité des données 3. Transactions Techniques SQL avancées 4.1 Principe 1. Rappel des notions de base de données 2. Intégrité des données 3. Transactions 4.1 Principes 4.3 Sauvegarde (backup) 4.4 Journal (log) 4.5 Reprise suite à un incident

Plus en détail

Informatique Générale. Organisation de la mémoire et stockage. Jacques Farré (d'après Fabrice Huet, Wikipedia... et bien d'autres)

Informatique Générale. Organisation de la mémoire et stockage. Jacques Farré (d'après Fabrice Huet, Wikipedia... et bien d'autres) Université de Nice Sophia Antipolis Licence 1 Sciences & Technologies Informatique Générale Organisation de la mémoire et stockage Jacques Farré (d'après Fabrice Huet, Wikipedia... et bien d'autres) Jacques.Farre@unice.fr

Plus en détail

Environnement informatique

Environnement informatique Environnement informatique 1.L'ordinateur personnel Un ordinateur est une machine faite de matériel et de logiciel. D'un côté, le matériel (hardware) est constitué par la partie de la machine que l'on

Plus en détail

PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué

PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué Bertrand LE GAL, Serge BOUTER et Clément VUCHENER Filière électronique 2 eme année - Année universitaire 2011-2012 1 Introduction 1.1 Objectif du projet L objectif

Plus en détail

Algorithmique et programmation. Cours d'algorithmique illustré par des exemples pour le picbasic

Algorithmique et programmation. Cours d'algorithmique illustré par des exemples pour le picbasic Algorithmique et programmation Cours d'algorithmique illustré par des exemples pour le picbasic Même s'il est possible d'écrire un programme petit à petit par touches successives, le résultat est souvent

Plus en détail

Algorithmique distribuée. Exclusion mutuelle

Algorithmique distribuée. Exclusion mutuelle Algorithmique distribuée Exclusion mutuelle Eric Cariou Master Technologies de l'internet 1 ère année Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Exclusion

Plus en détail

Architecture de sauvegarde, le retour

Architecture de sauvegarde, le retour Architecture de sauvegarde, le retour 1 Architecture de sauvegarde, le retour Ludovic Courtès LAAS-CNRS Architecture de sauvegarde, le retour 2 Découpage et sauvegarde d un fichier - Introduction - Découper

Plus en détail

Systemes d'exploitation des ordinateurs

Systemes d'exploitation des ordinateurs ! " #$ % $ &' ( $ plan_ch7_m1 Systemes d'exploitation des ordinateurs Le système des entrées-sorties Objectifs 1. Fonctionnement des périphériques 2. Entrées-Sorties synchrones et asynchrones 3. Les entrées-sorties

Plus en détail

6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr

6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr 6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr Interface d un SGF Implémentation d un SGF Gestion de la correspondance entre la structure logique et la structure

Plus en détail

Structure du bus système Gestion du bus système Fonctionnement des périphériques

Structure du bus système Gestion du bus système Fonctionnement des périphériques Périphériques et bus système Structure du bus système Gestion du bus système Fonctionnement des s MÉMOIRE PRINCIPALE BUS SYSTÈME Cache d'instructions MMU TLB Unité de de contrôle Unité de de traitement

Plus en détail

14. Stockage des données. OlivierCuré [ocure@univ-mlv.fr]

14. Stockage des données. OlivierCuré [ocure@univ-mlv.fr] 14. Stockage des données 416 Hiérarchie des stockages Mémoire cache est plus rapide et plus onéreuse que... RAM est plus rapide et plus onéreuse que... Disque dur est plus rapide et plus onéreux que...

Plus en détail

IV- Comment fonctionne un ordinateur?

IV- Comment fonctionne un ordinateur? 1 IV- Comment fonctionne un ordinateur? L ordinateur est une alliance du hardware (le matériel) et du software (les logiciels). Jusqu à présent, nous avons surtout vu l aspect «matériel», avec les interactions

Plus en détail

Gestion de la mémoire

Gestion de la mémoire 433 43 3 Gestion de la mémoire + 1. Qu'est-ce que la mémoire? - Définitions, exemples 2. Allocation contiguë en mémoire - Partitions de taille fixe, de taille variable 3. Pagination et mémoire virtuelle

Plus en détail

Gestion Mémoire. Informatique Embarquée M2 / 2014. Gestion Mémoire

Gestion Mémoire. Informatique Embarquée M2 / 2014. Gestion Mémoire Informatique Embarquée M2 / 24 24 Interaction CPU / mémoire Bus d'adresses CPU Bus de Données Bus de Contrôle 24 Architecture Von Neumann CPU contient: Instructions et Données CPU charge les instructions

Plus en détail

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine Cours Informatique 1 Chapitre 2 les Systèmes Informatique Monsieur SADOUNI Salheddine Un Système Informatique lesystème Informatique est composé de deux parties : -le Matériel : constitué de l unité centrale

Plus en détail

Institut National d Informatique 20/12/2000 EMD1 de Structure Machine Durée : 2 heures Documents non autorisés

Institut National d Informatique 20/12/2000 EMD1 de Structure Machine Durée : 2 heures Documents non autorisés Institut National d Informatique 20/12/2000 EMD1 de Structure Machine Durée : 2 heures Documents non autorisés Exercice 1 : ( 5points ) On dispose d'une machine ou les valeurs numériques réelles sont représentées

Plus en détail

III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR

III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR 3.1 Introduction à la programmation en assembleur Pour programmer un ordinateur on utilise généralement des langages dits évolués ou de haut niveau : C, C++, Java, Basic,

Plus en détail

<Insert Picture Here> Solaris pour la base de donnés Oracle

<Insert Picture Here> Solaris pour la base de donnés Oracle Solaris pour la base de donnés Oracle Alain Chéreau Oracle Solution Center Agenda Compilateurs Mémoire pour la SGA Parallélisme RAC Flash Cache Compilateurs

Plus en détail

Introduction à l'algorithmique Distribuée. Exclusion mutuelle

Introduction à l'algorithmique Distribuée. Exclusion mutuelle Introduction à l'algorithmique Distribuée Exclusion mutuelle Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Exclusion mutuelle distribuée Exclusion

Plus en détail

COMPOSANTS DE L ARCHITECTURE D UN SGBD. Chapitre 1

COMPOSANTS DE L ARCHITECTURE D UN SGBD. Chapitre 1 1 COMPOSANTS DE L ARCHITECTURE D UN SGBD Chapitre 1 Généralité 2 Les composants principaux de l architecture d un SGBD Sont: Les processus Les structures mémoires Les fichiers P1 P2 Pn SGA Fichiers Oracle

Plus en détail

Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application

Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application Université de Provence Licence Math-Info Première Année V. Phan Luong Algorithmique et Programmation en Python Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application 1 Ordinateur Un

Plus en détail

Les systèmes RAID Architecture des ordinateurs

Les systèmes RAID Architecture des ordinateurs METAIS Cédric 2 ème année Informatique et réseaux Les systèmes RAID Architecture des ordinateurs Cédric METAIS ISMRa - 1 - LES DIFFERENTS SYSTEMES RAID SOMMAIRE INTRODUCTION I LES DIFFERENTS RAID I.1 Le

Plus en détail

Projet d informatique M1BI : Compression et décompression de texte. 1 Généralités sur la compression/décompression de texte

Projet d informatique M1BI : Compression et décompression de texte. 1 Généralités sur la compression/décompression de texte Projet d informatique M1BI : Compression et décompression de texte Le but de ce projet est de coder un programme réalisant de la compression et décompression de texte. On se proposera de coder deux algorithmes

Plus en détail

1 Le vocabulaire de l informatique

1 Le vocabulaire de l informatique 1 Le vocabulaire de l informatique I Les systèmes informatiques Les ordinateurs sont omniprésents dans notre environnement quotidien. Conçus pour traiter de manière générale des informations, ils ne se

Plus en détail

Chap. III : Le système d exploitation

Chap. III : Le système d exploitation UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Le système d exploitation (ou O.S. de l anglais Operating System ) d un ordinateur est le programme qui permet d accéder

Plus en détail

REALISATION d'un. ORDONNANCEUR à ECHEANCES

REALISATION d'un. ORDONNANCEUR à ECHEANCES REALISATION d'un ORDONNANCEUR à ECHEANCES I- PRÉSENTATION... 3 II. DESCRIPTION DU NOYAU ORIGINEL... 4 II.1- ARCHITECTURE... 4 II.2 - SERVICES... 4 III. IMPLÉMENTATION DE L'ORDONNANCEUR À ÉCHÉANCES... 6

Plus en détail

Virtualisation de la mémoire du microprocesseur

Virtualisation de la mémoire du microprocesseur Master d informatique 1 re année Module d architecture des systèmes d exploitation Virtualisation de la mémoire du microprocesseur Simon DUQUENNOY Gilles GRIMAUD Philippe MARQUET Novembre 2009 Ce document

Plus en détail

ALGORITHMES POUR LA VISUALISATION SCIENTIFIQUE

ALGORITHMES POUR LA VISUALISATION SCIENTIFIQUE BAZEILLE Stéphane MOUGEL Baptiste IUP3 ALGORITHMES POUR LA VISUALISATION SCIENTIFIQUE EN Année 2003/2004 1 TABLE DES MATIERES Home... 3 Introduction.... 3 Marching Square... 4 Algorithme....4 Programmation...4

Plus en détail

De l ordinateur au processus : rôle d un système

De l ordinateur au processus : rôle d un système De l ordinateur au processus : rôle d un système Introduction aux systèmes d exploitation Gaël Thomas Présentation du cours Contexte du cours : Introduire notre objet d étude : les systèmes d exploitation

Plus en détail

EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE CORRIGE

EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE CORRIGE EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE CORRIGE QCM Remarque : - A une question correspond au moins 1 réponse juste - Cocher la ou les bonnes réponses Barème : - Une bonne réponse = +1 - Pas de réponse = 0

Plus en détail

Chapitre 4 : Les mémoires

Chapitre 4 : Les mémoires 1. Introduction: Chapitre 4 : Les mémoires Nous savons que dans un ordinateur toutes les informations : valeur numérique, instruction, adresse, symbole (chiffre, lettre,... etc.) sont manipulées sous une

Plus en détail

Analyse et programmation 1

Analyse et programmation 1 Analyse et programmation Aperçu du fonctionnement de l ordinateur Fonctionnement de l ordinateur Codage de l information Bus d échange d information CPU Exécution d un programme par la CPU Gestion des

Plus en détail

Architecture (5) - DISQUES DURS -

Architecture (5) - DISQUES DURS - 1/24 Introduction Structure des données Interfaces Architecture (5) - DISQUES DURS - Pierre Gançarski Université de Strasbourg IUT Robert Schuman DUT Informatique 2/24 Introduction Structure des données

Plus en détail

Centre CPGE TSI - Safi 2010/2011. Algorithmique et programmation :

Centre CPGE TSI - Safi 2010/2011. Algorithmique et programmation : Algorithmique et programmation : STRUCTURES DE DONNÉES A. Structure et enregistrement 1) Définition et rôle des structures de données en programmation 1.1) Définition : En informatique, une structure de

Plus en détail

Comptabilité 7. Banana est une application native pour Windows, Linux et Mac et contient les fonctions pour gérer plusieurs type de comptabilité:

Comptabilité 7. Banana est une application native pour Windows, Linux et Mac et contient les fonctions pour gérer plusieurs type de comptabilité: banana Comptabilité 7 FICHE TECHNI NIQUE Applications et typologie Banana est une application native pour Windows, Linux et Mac et contient les fonctions pour gérer plusieurs type de comptabilité: Comptabilité

Plus en détail

1 Architecture du cœur ARM Cortex M3. Le cœur ARM Cortex M3 sera présenté en classe à partir des éléments suivants :

1 Architecture du cœur ARM Cortex M3. Le cœur ARM Cortex M3 sera présenté en classe à partir des éléments suivants : GIF-3002 SMI et Architecture du microprocesseur Ce cours discute de l impact du design du microprocesseur sur le système entier. Il présente d abord l architecture du cœur ARM Cortex M3. Ensuite, le cours

Plus en détail

Présentation du module Base de données spatio-temporelles

Présentation du module Base de données spatio-temporelles Présentation du module Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Partie 1 : Notion de bases de données (12,5h ) Enjeux et principes

Plus en détail

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation Base de données S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Notion de bases de données Fondements / Conception Utilisation :

Plus en détail

LES FICHIERS DE DONNEES STRUCTURES EN ENREGISTREMENTS...

LES FICHIERS DE DONNEES STRUCTURES EN ENREGISTREMENTS... ALGO Ch 6 Fichiers I. INTRODUCTION... 1 A. NOTION DE FICHIERS... 1 B. STRUCTURATION DES DONNEES DANS UN FICHIER... 1 1. Fichiers NON structurés... 1 2. Fichiers structurés... 2 C. RESUME DES CARACTERISTIQUES

Plus en détail

ANNEXE 3 : la famille UNIX, LINUX, POSIX

ANNEXE 3 : la famille UNIX, LINUX, POSIX ANNEXE 3 : la famille UNIX, LINUX, POSIX présentation des processus voir chapitre 1 Reproduit avec l'autorisation de Joëlle Delacroix 1 décembre 2001 Groupe de processus login exec /bin/csh xterm exec

Plus en détail

Manipulation d objets multimédias

Manipulation d objets multimédias Manipulation d objets multimédias Description Ce laboratoire consiste à vous donner une connaissance de base des images au format numérique. Les réponses aux exercices ne se trouvent pas dans les notes

Plus en détail

Optimisation de code

Optimisation de code Optimisation de code Brique ASC Samuel Tardieu sam@rfc1149.net École Nationale Supérieure des Télécommunications Samuel Tardieu (ENST) Optimisation de code 1 / 77 But L optimisation cherche à améliorer

Plus en détail

Premiers pas sur l ordinateur Support d initiation

Premiers pas sur l ordinateur Support d initiation Premiers pas sur l ordinateur Support d initiation SOMMAIRE de la partie 1 : I. Structure générale de l ordinateur... 1. L Unité centrale... 2 2. Les différents périphériques... 5 II. Démarrer et arrêter

Plus en détail

D un point de vue système, ajuster la mémoire est l une des principales méthodes pour augmenter ou réduire les performances d un processus.

D un point de vue système, ajuster la mémoire est l une des principales méthodes pour augmenter ou réduire les performances d un processus. GESTION DE LA MEMOIRE SOUS UNIX La mémoire est une ressource critique car elle conditionne les temps de traitements. Différentes options SAS sont disponibles pour utiliser au mieux la mémoire de la machine.

Plus en détail

Aujourd hui: gestionnaire de fichiers

Aujourd hui: gestionnaire de fichiers Gestion des fichiers GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Source: http://www.business-opportunities.biz/2014/11/16/40-home-offices-that-are-messier-than-yours/

Plus en détail

Systèmes d'exploitation

Systèmes d'exploitation Systèmes d'exploitation Fonctionnement interne Jeudi 27 mai et mardi 1er Juin Thomas Petazzoni Lolut - http://lolut.utbm.info Linux Magazine Série complète sur la construction d'un OS simple : SOS. A partir

Plus en détail

Solution A La Gestion Des Objets Java Pour Des Systèmes Embarqués

Solution A La Gestion Des Objets Java Pour Des Systèmes Embarqués International Journal of Engineering Research and Development e-issn: 2278-067X, p-issn: 2278-800X, www.ijerd.com Volume 7, Issue 5 (June 2013), PP.99-103 Solution A La Gestion Des Objets Java Pour Des

Plus en détail

Cours #4 Introduction aux bases de données

Cours #4 Introduction aux bases de données IFT-6800, Automne 2015 Cours #4 Introduction aux bases de données Louis Salvail André-Aisenstadt, #3369 salvail@iro.umontreal.ca Pourquoi les bases de données Des applications nécessitent l organisation

Plus en détail

INTRODUCTION AUX SYSTEMES D EXPLOITATION. TD2 Exclusion mutuelle / Sémaphores

INTRODUCTION AUX SYSTEMES D EXPLOITATION. TD2 Exclusion mutuelle / Sémaphores INTRODUCTION AUX SYSTEMES D EXPLOITATION TD2 Exclusion mutuelle / Sémaphores Exclusion mutuelle / Sémaphores - 0.1 - S O M M A I R E 1. GENERALITES SUR LES SEMAPHORES... 1 1.1. PRESENTATION... 1 1.2. UN

Plus en détail

EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE

EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE A) QCM Les réponses au QCM doivent être portées directement sur la feuille de sujet de QCM. Ne pas omettre de faire figurer votre numéro de candidat sur cette feuille

Plus en détail

Cours Architecture des ordinateurs (Archi II) Entrées / Sorties Resp. Mr Mohamed Feredj MCA Courriel : archiferedj@gmail.com

Cours Architecture des ordinateurs (Archi II) Entrées / Sorties Resp. Mr Mohamed Feredj MCA Courriel : archiferedj@gmail.com Cours Architecture des ordinateurs (Archi II) Entrées / Sorties Resp. Mr Mohamed Feredj MCA Courriel : archiferedj@gmail.com 1 1) Objectif Discuter comment les données sont transférées entre le et les

Plus en détail

Présentation du module. Base de données spatio-temporelles. Exemple. Introduction Exemple. Plan. Plan

Présentation du module. Base de données spatio-temporelles. Exemple. Introduction Exemple. Plan. Plan Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Partie 1 : Notion de bases de données (Conception

Plus en détail

DSP architecture et applications

DSP architecture et applications Haute Ecole d Ingénierie et de Gestion du Canton du Vaud DSP architecture et applications Chapitre 3 GÉNÉRATEURS D ADRESSES Création de buffers linéaires et circulaires Gestion des pages mémoires ADSP-29X

Plus en détail

Gestion de la mémoire

Gestion de la mémoire Plan de la présentation Gestion de la Sacha Krakowiak Université Joseph Fourier Projet Sardes (INRIA et IMAG-LSR) http://sardes.inrialpes.fr/~krakowia! Principes de réalisation de la " Définitions et motivations

Plus en détail

Travaux pratiques. Compression en codage de Huffman. 1.3. Organisation d un projet de programmation

Travaux pratiques. Compression en codage de Huffman. 1.3. Organisation d un projet de programmation Université de Savoie Module ETRS711 Travaux pratiques Compression en codage de Huffman 1. Organisation du projet 1.1. Objectifs Le but de ce projet est d'écrire un programme permettant de compresser des

Plus en détail

ESXi: Occupation RAM avec VM_Windows et VM_Linux. R. Babel, A. Ouadahi April 10, 2011

ESXi: Occupation RAM avec VM_Windows et VM_Linux. R. Babel, A. Ouadahi April 10, 2011 ESXi: Occupation RAM avec VM_Windows et VM_Linux R. Babel, A. Ouadahi April 10, 2011 1 Contents 1 Introduction 3 2 TPS 3 2.1 Principe................................ 3 2.2 L'implémentation ESXi.......................

Plus en détail

Projet de Machines Virtuelles

Projet de Machines Virtuelles Projet de Machines Virtuelles Gabriel Kerneis Vendredi 11 mars 2011 1 Introduction Le but de ce sujet est d implémenter la MARS (Memory Array Redcode Simulator), une machine virtuelle utilisée dans le

Plus en détail

LES INSTRUCTIONS DU 8051

LES INSTRUCTIONS DU 8051 LES INSTRUCTIONS DU 8051 Comme les microprocesseurs plus classiques le 8051 possède des instructions que l'on peut classer en: - Instructions de transfert de données - arithmétiques et logiques - de saut

Plus en détail