Conseil de sécurité. Nations Unies S/AC.50/2007/15. Comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 1737 (2006)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conseil de sécurité. Nations Unies S/AC.50/2007/15. Comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 1737 (2006)"

Transcription

1 Nations Unies S/AC.50/2007/15 Conseil de sécurité Distr. générale 2 mars 2007 Français Original : anglais Comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 1737 (2006) Note verbale datée du 21 février 2007, adressée au Président du Comité par la Mission permanente de la Croatie auprès de l Organisation des Nations Unies La Mission permanente de la République de Croatie auprès de l Organisation des Nations Unies présente ses compliments au Président du Comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 1737 (2006) et a l honneur de lui faire tenir le rapport établi par le Gouvernement de la République de Croatie sur les mesures qu il a prises pour appliquer les dispositions de la résolution (voir annexe) (F) * *

2 Annexe à la note verbale datée du 21 février 2007 adressée au Président du Comité par la Mission permanente de la Croatie auprès de l Organisation des Nations Unies Rapport de la République de Croatie sur l application de la résolution 1737 (20067) Paragraphe 19 : Décide que tous les États Membres devront lui rendre compte des mesures qu ils auront prises afin de mettre efficacement en application les dispositions des paragraphes 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10, 12 et 17 ci-dessus Conformément à la résolution 1737 (2006), adoptée par le Conseil de sécurité le 24 décembre 2006, et en particulier à ses paragraphes 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10, 12 et 17, la République de Croatie a adopté des mesures concrètes et des procédures législatives pour appliquer les sanctions contre l Iran. 1. Aux termes de l article 2 de la loi sur les mesures restrictives internationales, adoptée par le Parlement croate le 3 novembre 2004, à compter du 24 décembre 2004, la République de Croatie introduit, applique et abroge les mesures restrictives internationales à l encontre d États, d organisations internationales, d entités territoriales, de mouvements ou de personnes physiques ou morales : i) en vue d assurer l application de décisions ayant force obligatoire à l échelle internationale adoptées par l Organisation des Nations Unies; ii) pour se conformer aux mesures restrictives adoptées par d autres organisations internationales; et iii) dans d autres cas conformément au droit international. Aux fins de l application de cette loi, le Gouvernement croate a créé l Équipe spéciale chargée de l application et du suivi de la loi sur les mesures restrictives internationales, par sa décision du 24 février 2005, modifiée par sa décision du 14 septembre L Équipe spéciale, dont les travaux sont présidés par le ministère des affaires étrangères et de l intégration européenne, est composée de représentants des ministères suivants : Ministère des affaires étrangères et de l intégration européenne, Ministère de l intérieur, Ministère de la défense, Ministère de l économie, du travail et de l entreprise, Ministère des finances, Ministère de la mer, du tourisme, des transports et du développement et Ministère de la justice. L Équipe spéciale a rédigé et présenté au Gouvernement de la République de Croatie, pour adoption, la décision sur l application des mesures définies dans la résolution 1737 (2006) du Conseil de sécurité relative aux sanctions contre l Iran. 2. L Autorité nationale de contrôle des importations et des exportations d armes à des fins commerciales, chargée de délivrer les licences d importation et d exportation d armes à des fins commerciales, qui est composée de représentants du Ministère de la défense, du Ministère de l intérieur, du Ministère des affaires étrangères et de l intégration européenne et du Ministère de l économie, du travail et de l entreprise et qui agit en vertu des paragraphes 3, 4 et 5 de l article 4 du décret relatif aux biens sujets à l octroi de licences d importation et d exportation (Journal officiel numéros 118/01, 108/02 et 134/02), a été dûment informée des sanctions imposées contre l Iran par la résolution 1737 (2006) et a pris toutes les mesures nécessaires pour :

3 1) Prévenir la fourniture, la vente ou le transfert, directs ou indirects, à l Iran, ou pour être utilisés dans ce pays ou à son profit, de tous articles, matières, équipements, biens et technologies susceptibles de contribuer aux activités liées à l enrichissement, au retraitement ou à l eau lourde, ou à la mise au point de vecteurs d armes nucléaires, à savoir ceux énumérés dans les listes figurant dans les documents S/2006/814, S/2006/815 et S/2006/816; 2) Empêcher la fourniture à l Iran de toute assistance ou formation techniques, de toute aide financière, de tous investissements, services de courtage ou autres, ainsi que le transfert de ressources ou de services financiers, liés à la fourniture, à la vente, au transfert, à la fabrication ou à l utilisation des articles, matières, équipements, biens et technologies prohibés visés aux paragraphes 3 et 4 ci-dessus; 3) Empêcher que des ressortissants iraniens reçoivent un enseignement ou une formation spécialisés dispensés sur son territoire ou par ses propres ressortissants, dans des disciplines qui favoriseraient les activités nucléaires de l Iran posant un risque de prolifération et la mise au point de vecteurs d armes nucléaires. 3. Le Département des impôts a recherché dans ses bases de données tous achats et ventes de biens immobiliers et de biens corporels ou incorporels, ainsi que toutes opérations financières effectuées par des organisations et associations humanitaires liées à des personnes physiques ou morales visées dans la résolution 1737 (2006), en particulier pour prévenir l entrée ou le passage en transit sur le territoire national des personnes désignées dans l annexe ainsi que des autres personnes que le Conseil ou le Comité pourront désigner comme participant, étant directement associées ou apportant un appui aux activités nucléaires de l Iran posant un risque de prolifération et à la mise au point de vecteurs d armes nucléaires, y compris en concourant à l acquisition des articles, biens, équipements, matières et technologies visés aux paragraphes 3 et 4 ci-dessus. 4. Le Département des douanes a recherché dans sa base de données tous transferts illicites de fonds transfrontières effectués par des personnes physiques ou morales visées dans la résolution 1737 (2006). Il a également renforcé le contrôle général des biens passant la frontière et des transferts de fonds de sorte à : 1) Geler les fonds, avoirs financiers et ressources économiques se trouvant sur le territoire national, qui sont la propriété ou sous le contrôle des personnes ou entités visées dans l annexe, ainsi que ceux des autres personnes ou entités que le Conseil ou le Comité pourront désigner comme participant, étant directement associées ou apportant un appui aux activités nucléaires de l Iran posant un risque de prolifération et à la mise au point de vecteurs d armes nucléaires, y compris par des moyens illicites; 2) Prévenir la fourniture, la vente ou le transfert, directs ou indirects, à l Iran de tous articles, matières, équipements, biens et technologies énumérés dans les listes figurant dans les documents S/2006/814, S/2006/815 et S/2006/816 et Corr.1, qui sont susceptibles de contribuer aux activités liées aux programmes nucléaire, de missiles balistiques et d autres armes de destruction massive de l Iran

4 5. La Division de l inspection des devises a recherché dans sa base de données toutes opérations effectuées par des personnes physiques ou morales visées dans la résolution 1737 (2006) afin de déceler et de prévenir les transferts illicites de fonds transfrontières. 6. Le Département de la lutte contre le blanchiment de capitaux a demandé au Ministère de l intérieur, au Procureur de l État et à la Banque nationale de Croatie d examiner plus avant leurs fichiers afin d identifier éventuellement des personnes physiques ou morales visées dans la résolution 1737 (2006), de sorte à geler immédiatement les fonds, avoirs financiers et ressources économiques se trouvant sur le territoire national, qui sont la propriété ou sous le contrôle de personnes ou entités désignées par le Comité du Conseil de sécurité. À ce jour, on a recensé en Croatie aucun cas d avoirs gelés ni de comptes ou valeurs monétaires donnant lieu à un gel d avoirs appartenant à des personnes, groupes, entreprises ou entités visés dans la résolution 1737 (2006). 7. La police des frontières du Ministère de l intérieur empêche le passage des frontières nationales aux personnes visées dans la résolution 1737 (2006), conformément à la loi sur le contrôle des frontières et à la loi relative aux étrangers. La police des frontières a reçu instruction de prendre des mesures de précaution et de se préparer, le cas échéant, à empêcher l entrée ou le passage en transit sur le territoire croate ou aux postes frontière, y compris dans les aéroports accueillant des vols intérieurs ou internationaux, de personnes désignées par le Comité ou le Conseil de sécurité comme étant responsables des politiques iraniennes relatives aux programmes nucléaire, de missiles balistiques et d autres armes de destruction massive de l Iran, tel que visé dans la résolution 1737 (2006). À ce jour, les autorités croates n ont identifié aucune personne physique ou morale visée par la résolution 1737 (2006) qui a cherché à entrer dans le pays ou à y passer en transit. 8. La République de Croatie est membre de l Agence internationale de l énergie atomique (AIEA) depuis 1993 et est partie au Traité d interdiction complète des essais nucléaires depuis La Croatie est partie à la Convention sur la protection physique des matières nucléaires depuis 2001 et au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires depuis Elle est membre du Groupe des fournisseurs nucléaires ainsi que du Comité Zangger. La République de Croatie a souscrit au Code de conduite sur la sûreté et la sécurité des sources radioactives ainsi qu aux Orientations pour l importation et l exportation de sources radioactives. En raison de sa coopération technique soutenue avec l AIEA dans le cadre de projets internationaux, la Croatie a reçu et installé, au poste frontière avec la République de Slovénie à Bregana, deux portiques pour détecter les matières nucléaires et autres matières radioactives qui pourraient être utilisées pour la fabrication de bombes atomiques. La République de Croatie a souscrit au Code de conduite de La Haye contre la prolifération des missiles balistiques en novembre La Croatie n a pas de programme de missiles balistiques et ne participe, sur le plan bilatéral ou multilatéral, à aucun programme de missiles balistiques. Elle ne dispose pas de

5 systèmes de missiles balistiques ni de sites de lancement (essai) terrestre de missiles balistiques. La Croatie ne participe, sur le plan bilatéral ou multilatéral, à aucun site de lancement terrestre de missiles balistiques et n a jamais lancé de missiles balistiques. La législation interne de la Croatie lui permet de se conformer pleinement aux dispositions de la résolution 1737 (2006) du Conseil de sécurité. La législation croate comporte des dispositions qui érigent en infraction pénale le fait d apporter un appui, actif ou passif, aux personnes ou entités impliquées dans la fourniture d armes, y compris d armes nucléaires, visées dans la résolution 1737 (2006). Les principales dispositions figurent dans le Code pénal, la loi sur le commerce et la décision gouvernementale portant définition des biens importés et exportés au titre d une licence ainsi que la loi sur la production, la révision et le commerce d armes et de matériel militaire. À ce jour, on n a pas recensé en Croatie d avoirs financiers ni de ressources économiques appartenant à des personnes, groupes, entreprises ou entités visés dans la résolution 1737 (2006). Cependant, toutes informations pertinentes, concernant notamment le type d avoirs gelés, les numéros de compte et les valeurs monétaires appartenant à des personnes, groupes, entreprises ou entités visés dans la résolution 1737 (2006) en Croatie, seraient, le cas échéant, communiquées au Comité avec diligence. Conclusion La Croatie n a pas de programmes de missiles balistiques et ne participe, sur le plan bilatéral ou multilatéral, à aucun programme de missiles balistiques. Elle ne dispose pas de systèmes de missiles balistiques ni de sites de lancement (essai) terrestre de missiles balistiques. La Croatie ne participe, sur le plan bilatéral ou multilatéral, à aucun site de lancement terrestre de missiles balistiques et n a jamais lancé de missiles balistiques. À ce jour, les autorités croates n ont pas identifié de groupes ni de personnes visés par la résolution 1737 (2006) qui ont cherché à fournir, à vendre ou à transférer des armes ou du matériel militaire, ou à fournir une formation technique, des conseils, des services ou une assistance liés à la fourniture, à la fabrication ou à l utilisation des articles visés aux alinéas 1) et 2) du paragraphe 1 ci-dessus. À ce jour, on n a pas recensé en Croatie d avoirs financiers ni de ressources économiques appartenant à des personnes, groupes, entreprises ou entités visés dans la résolution 1737 (2006). Cependant, toutes informations pertinentes, concernant notamment le type d avoirs gelés, les numéros de compte et les valeurs monétaires appartenant à des personnes, groupes, entreprises ou entités visés dans la résolution 1737 (2006) en Croatie, seraient, le cas échéant, communiquées au Comité avec diligence

Ordonnance instituant des mesures à l encontre de la République du Soudan du Sud

Ordonnance instituant des mesures à l encontre de la République du Soudan du Sud Ordonnance instituant des mesures à l encontre de la République du Soudan du Sud du 12 août 2015 Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 2 de la loi du 22 mars 2002 sur les embargos (LEmb) 1, arrête: Section

Plus en détail

Ordonnance instituant des mesures à l encontre de la Somalie

Ordonnance instituant des mesures à l encontre de la Somalie Ordonnance instituant des mesures à l encontre de la Somalie du 13 mai 2009 (Etat le 25 mai 2009) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 2 de la loi du 22 mars 2002 sur les embargos (LEmb) 1, en exécution

Plus en détail

JORF n 0194 du 23 août Texte n 5

JORF n 0194 du 23 août Texte n 5 Le 23 août 2014 JORF n 0194 du 23 août 2014 Texte n 5 DECRET Décret n 2014-937 du 20 août 2014 portant publication du protocole additionnel à l accord conclu le 9 octobre 2007 entre le Gouvernement de

Plus en détail

Comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 1718 (2006)

Comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 1718 (2006) Comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 1718 (2006) Mis à jour le 24 mai 2016 Mis à jour le 22 octobre 2013 (Initialement publié le 21 janvier 2011) Note d information pratique n o 2 : indications

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/C.1/56/INF/1/Add.1/Rev.1. Documents de la Première Commission. Note du Secrétariat

Assemblée générale. Nations Unies A/C.1/56/INF/1/Add.1/Rev.1. Documents de la Première Commission. Note du Secrétariat Nations Unies A/C.1/56/INF/1/Add.1/Rev.1 Assemblée générale Distr. générale 26 octobre 2001 Français Original: anglais Cinquante-sixième session Première Commission Documents de la Première Commission

Plus en détail

JORF n 0029 du 4 février Texte n 10

JORF n 0029 du 4 février Texte n 10 Le 16 mars 2009 JORF n 0029 du 4 février 2009 Texte n 10 ARRETE Arrêté du 28 janvier 2009 pris pour l application de l article 7 de la loi n 2006-64 du 23 janvier 2006 relative à la lutte contre le terrorisme

Plus en détail

PROJET DE LOI. relatif à la lutte contre la fraude fiscale et la grande délinquance économique et financière. NOR : JUSX L/Bleue

PROJET DE LOI. relatif à la lutte contre la fraude fiscale et la grande délinquance économique et financière. NOR : JUSX L/Bleue RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la justice Ministère de l économie et des finances PROJET DE LOI relatif à la lutte contre la fraude fiscale et la grande délinquance économique et financière NOR : JUSX1310649L/Bleue-1

Plus en détail

Algérie. Répression de l infraction à la réglementation des changes

Algérie. Répression de l infraction à la réglementation des changes Répression de l infraction à la réglementation des changes Ordonnance n 96-22 du 9 juillet 1996 Source : www.droit-algerie.com [NB - Ordonnance n 96-22 du 9 juillet 1996 relative à la répression de l infraction

Plus en détail

Note explicative sur la terminologie de l interdiction de voyager

Note explicative sur la terminologie de l interdiction de voyager Note explicative sur la terminologie de l interdiction de voyager Approuvée par le Comité des sanctions contre Al-Qaida le 24 février 2015 Objectif de l interdiction de voyager 1. L interdiction de voyager

Plus en détail

ECB-PUBLIC AVIS DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE. du 16 mars 2016

ECB-PUBLIC AVIS DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE. du 16 mars 2016 FR ECB-PUBLIC AVIS DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE du 16 mars 2016 sur le transfert du capital de l Institut d émission des départements d outre-mer à la Banque de France (CON/2016/14) Introduction et

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL Commission d avis pour la non-prolifération des armes nucléaires

RAPPORT ANNUEL Commission d avis pour la non-prolifération des armes nucléaires RAPPORT ANNUEL 2013 Commission d avis pour la non-prolifération des armes nucléaires La mission du SPF Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie consiste à créer les conditions d un fonctionnement

Plus en détail

NOTIFICATION AUX PARTIES

NOTIFICATION AUX PARTIES CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPÈCES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACÉES D'EXTINCTION NOTIFICATION AUX PARTIES N o 2014/050 Genève, 5 novembre 2014 CONCERNE: Modèle de rapport spécial

Plus en détail

Note explicative sur le formulaire de demande facultatif

Note explicative sur le formulaire de demande facultatif Note explicative sur le formulaire de demande facultatif (Activités visées au paragraphe 2 de l annexe B de la résolution 2231 (2015) du Conseil de sécurité) Les États peuvent utiliser ce formulaire pour

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/EG.1/2015/1 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 17 août 2015 Français Original: anglais Experts chargés de renforcer

Plus en détail

Mali. Décret d application du Code des investissements

Mali. Décret d application du Code des investissements Décret d application du Code des investissements Décret n 95-423/P-RM du 6 décembre 1995 D écret n 05-553/P-RM du 27 décembre 2005 [NB - Décret n 95-423/P-RM du 6 décembre 1995 fixant les modalités d application

Plus en détail

N 2345 PROPOSITION DE LOI

N 2345 PROPOSITION DE LOI N 2345 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l'assemblée nationale le 24 février 2010. PROPOSITION DE LOI visant à encadrer la profession

Plus en détail

Projet d Arrêté portant création,composition et fonctionnement du point focal national du règlement sanitaire international.

Projet d Arrêté portant création,composition et fonctionnement du point focal national du règlement sanitaire international. REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple-Un But-Une Foi N MSAS/DGS/DP Ministère de la Santé et de l Action sociale Projet d Arrêté portant création,composition et fonctionnement du point focal national du règlement

Plus en détail

BREF ETAT DES LIEUX DE MISE EN ŒUVRE DE LA CONVENTION DES NATIONS UNIES CONTRE LA CORRUPTION AU TOGO

BREF ETAT DES LIEUX DE MISE EN ŒUVRE DE LA CONVENTION DES NATIONS UNIES CONTRE LA CORRUPTION AU TOGO BREF ETAT DES LIEUX DE MISE EN ŒUVRE DE LA CONVENTION DES NATIONS UNIES CONTRE LA CORRUPTION AU TOGO La Convention des Nations Unies contre la corruption a été signée par 140 pays et ratifiée par 174 Etats

Plus en détail

Ordonnance sur l entrée et l octroi de visas (OEV) Modification du. Le Conseil fédéral suisse arrête:

Ordonnance sur l entrée et l octroi de visas (OEV) Modification du. Le Conseil fédéral suisse arrête: Ordonnance sur l entrée et l octroi de visas (OEV) Modification du Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 22 octobre 2008 1 sur l entrée et l octroi de visas est modifiée comme suit: Art.

Plus en détail

Tableaux récapitulatifs des sanctions administratives en transport aérien

Tableaux récapitulatifs des sanctions administratives en transport aérien Tableaux récapitulatifs des sanctions administratives en transport aérien NUISANCES AÉROPORTUAIRES (L636112 du Code des transports) Cf. Annexe 1 L ACNUSA (L63619 du Code des transports) Exerçant une activité

Plus en détail

Chapitre I - Définitions

Chapitre I - Définitions REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana - Fahafahana - Fandrosoana --------------------------- MINISTERE DES FINANCES ET DU BUDGET ---------- SECRETARIAT GENERAL ------------ DIRECTION GENERALE DES DOUANES

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur la base du rapport de la Sixième Commission (A/62/451)] 62/67. Protection diplomatique

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur la base du rapport de la Sixième Commission (A/62/451)] 62/67. Protection diplomatique Nations Unies A/RES/62/67 Assemblée générale Distr. générale 8 janvier 2008 Soixante-deuxième session Point 83 de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur la base du rapport de

Plus en détail

Proposition conjointe de DÉCISION DU CONSEIL

Proposition conjointe de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE LA HAUTE REPRÉSENTANTE DE L'UNION POUR LES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET LA POLITIQUE DE SÉCURITÉ Bruxelles, le 28.11.2016 JOIN(2016) 54 final 2016/0366 (NLE) Proposition conjointe de DÉCISION

Plus en détail

RÉPUBLIQUE DE VANUATU LOI MODIFICATIVE Nº 2 DE 2010 (DISPOSITIONS DIVERSES)

RÉPUBLIQUE DE VANUATU LOI MODIFICATIVE Nº 2 DE 2010 (DISPOSITIONS DIVERSES) RÉPUBLIQUE DE VANUATU LOI MODIFICATIVE Nº 2 DE 2010 (DISPOSITIONS DIVERSES) Sommaire 1 Modifications... 2 Caducité de la loi... 3 Entrée en vigueur... Loi Modificative N 2 de 2010 (Dispositions Diverses)

Plus en détail

Le Sénat PROPOSITION DE LOI PORTANT SUR L UTILISATION DES EMBLÈMES ET DES DÉNOMINATIONS DE LA CROIX-ROUGE, DU CROISSANT-ROUGE ET DU CRISTAL ROUGE

Le Sénat PROPOSITION DE LOI PORTANT SUR L UTILISATION DES EMBLÈMES ET DES DÉNOMINATIONS DE LA CROIX-ROUGE, DU CROISSANT-ROUGE ET DU CRISTAL ROUGE Le Sénat PROPOSITION DE LOI PORTANT SUR L UTILISATION DES EMBLÈMES ET DES DÉNOMINATIONS DE LA CROIX-ROUGE, DU CROISSANT-ROUGE ET DU CRISTAL ROUGE Vu les Articles 107-1, 111, 111-1, 121, 125 et 276-2 de

Plus en détail

PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT APRÈS DÉCLARATION D URGENCE. relatif à la gendarmerie nationale.

PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT APRÈS DÉCLARATION D URGENCE. relatif à la gendarmerie nationale. PROJET DE LOI adopté le 17 décembre 2008 N 34 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2008-2009 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT APRÈS DÉCLARATION D URGENCE relatif à la gendarmerie nationale. Le Sénat a adopté, en

Plus en détail

DÉFINITION DE L AGRESSION

DÉFINITION DE L AGRESSION DÉFINITION DE L AGRESSION L Assemblée générale, Ayant examiné le rapport du Comité spécial pour la question de la définition de l agression, créé en application de sa résolution 2330 (XXII) du 18 décembre

Plus en détail

Loi fédérale sur l application de sanctions internationales

Loi fédérale sur l application de sanctions internationales Loi fédérale sur l application de sanctions internationales (Loi sur les embargos, LEmb) 946.231 du 22 mars 2002 (Etat le 27 juillet 2004) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 54,

Plus en détail

Banque de technologies pour les pays les moins avancés

Banque de technologies pour les pays les moins avancés Nations Unies A/71/363 Assemblée générale Distr. générale 29 août 2016 Français Original : anglais Soixante et onzième session Point 13 de l ordre du jour provisoire* Application et suivi intégrés et coordonnés

Plus en détail

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, Vu l ordonnance n du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ;

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, Vu l ordonnance n du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ; Décision n 2015-524 QPC du 2 mars 2016 (M. Abdel Manane M. K.) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 9 décembre 2015 par le Conseil d État (décision n 393527 du même jour), dans les conditions prévues

Plus en détail

CREATION D UNE DELEGATION NATIONALE A LA LUTTE CONTRE LES FRAUDES

CREATION D UNE DELEGATION NATIONALE A LA LUTTE CONTRE LES FRAUDES N 62 - SOCIAL n 25 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 23 mai 2008 ISSN 1769-4000 CREATION D UNE DELEGATION NATIONALE A LA LUTTE CONTRE LES FRAUDES L essentiel Un décret du 18 avril 2008 crée

Plus en détail

Projet de loi n o 67 (2015, chapitre 31)

Projet de loi n o 67 (2015, chapitre 31) PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 67 (2015, chapitre 31) Loi visant principalement à améliorer l encadrement de l hébergement touristique et à définir une nouvelle gouvernance

Plus en détail

Convention sur le transfèrement des personnes condamnées entre la Suisse et la République du Pérou

Convention sur le transfèrement des personnes condamnées entre la Suisse et la République du Pérou Texte original Convention sur le transfèrement des personnes condamnées entre la Suisse et la République du Pérou Conclue le 18 novembre 2010 Entrée en vigueur par échange de notes le 8 mai 2012 La Suisse

Plus en détail

INFORMATIONS PROVENANT DES ÉTATS MEMBRES

INFORMATIONS PROVENANT DES ÉTATS MEMBRES C 4/2 FR Journal officiel de l'union européenne 9.1.2015 INFORMATIONS PROVENANT DES ÉTATS MEMBRES Les notifications prévues à l article 76 du règlement (UE) n o 1215/2012 du Parlement européen et du Conseil

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉQUIPEMENT, DES TRANSPORTS, DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE, DU TOURISME ET DE LA MER Décret n o 2004-568 du 11 juin 2004 relatif au contrôle

Plus en détail

[Signature] Avant-projet Loi fédérale sur la révision totale de la loi sur la protection des données et sur la modification d autres lois fédérales

[Signature] Avant-projet Loi fédérale sur la révision totale de la loi sur la protection des données et sur la modification d autres lois fédérales [Signature] [QR Code] Avant-projet Loi fédérale sur la révision totale de la loi sur la protection des données et sur la modification d autres lois fédérales du L Assemblée fédérale de la Confédération

Plus en détail

Projet de règlement grand-ducal portant exécution de la loi du jj.mm.aaaa relative au contrôle des exportations. (4282FMI)

Projet de règlement grand-ducal portant exécution de la loi du jj.mm.aaaa relative au contrôle des exportations. (4282FMI) Luxembourg, le 18 mai 2015 Objet: Projet de loi n 6708 relative au contrôle de l'exportation, du transfert, du transit et de l'importation des biens de nature strictement civile, des produits liés à la

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Décret n o 2014-1052 du 15 septembre 2014 portant publication de l accord sous forme d

Plus en détail

Résolution CM/ResDH(2012)10 1

Résolution CM/ResDH(2012)10 1 Résolution CM/ResDH(2012)10 1 Exécution des arrêts de la Cour européenne des droits de l homme Jeličić et trois autres affaires contre Bosnie-Hérzégovine Le Comité des Ministres, en vertu de l article

Plus en détail

LOIS NOR : INTX L. CHAPITRE I er

LOIS NOR : INTX L. CHAPITRE I er LOIS LOI n o 2016-1657 du 5 décembre 2016 relative à l action extérieure des collectivités territoriales et à la coopération des outre-mer dans leur environnement régional (1) NOR : INTX1606040L L Assemblée

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/SC.3/2013/10 Distr. générale 7 août 2013 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Groupe de travail

Plus en détail

DÉCRET n du. relatif aux attributions du ministre de l immigration, de l intégration,

DÉCRET n du. relatif aux attributions du ministre de l immigration, de l intégration, RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l immigration, de l intégration, de l identité nationale et du codéveloppement NOR : IMIX0755108D/B1 DÉCRET n du relatif aux attributions du ministre de l immigration,

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale le 10 décembre [sur la base du rapport de la Sixième Commission (A/69/496)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale le 10 décembre [sur la base du rapport de la Sixième Commission (A/69/496)] Nations Unies A/RES/69/116 Assemblée générale Distr. générale 18 décembre 2014 Soixante-neuvième session Point 76 de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale le 10 décembre 2014 [sur

Plus en détail

BULGARIE (République de)

BULGARIE (République de) BULGARIE (République de) Dispositions relatives à la transmission des actes 1 ) dans l hypothèse où l'acte est adressé depuis la Métropole ou un département d outre-mer français (Guadeloupe, Guyane, Martinique

Plus en détail

portant création du système de contrôle et de sanction automatisé;

portant création du système de contrôle et de sanction automatisé; Projet de règlement grand-ducal autorisant la création d un fichier et le traitement de données à caractère personnel dans le cadre du système de contrôle et de sanction automatisé Nous Henri, Grand-Duc

Plus en détail

Accord entre le Conseil fédéral suisse et le Gouvernement de la République de Hongrie sur la coopération en matière de lutte contre la criminalité

Accord entre le Conseil fédéral suisse et le Gouvernement de la République de Hongrie sur la coopération en matière de lutte contre la criminalité Traduction 1 Accord entre le Conseil fédéral suisse et le Gouvernement de la République de Hongrie sur la coopération en matière de lutte contre la criminalité Le Conseil fédéral suisse et le Gouvernement

Plus en détail

LOI Loi n du 10 juillet 1991 relative au secret des correspondances émises par la voie des communications électroniques.

LOI Loi n du 10 juillet 1991 relative au secret des correspondances émises par la voie des communications électroniques. LOI Loi n 91-646 du 10 juillet 1991 relative au secret des correspondances émises par la voie des communications électroniques. NOR: JUSX9100068L Version consolidée au 31 décembre 2008 Article 1 Le secret

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER Arrêté du 18 octobre 2006 modifiant l arrêté du 1 er juin 2001 modifié relatif au transport

Plus en détail

Projet révisé de statuts de l Institut africain de développement économique et de planification

Projet révisé de statuts de l Institut africain de développement économique et de planification Nations Unies Conseil économique et social Commission économique pour l Afrique Comité d experts Trente-cinquième réunion Union africaine Union africaine Union africaine Comité d experts Deuxième réunion

Plus en détail

Procédures provisoires de traitement des demandes d assistance

Procédures provisoires de traitement des demandes d assistance Procédures provisoires de traitement des demandes d assistance Complément au logigramme accompagné des modèles de lettres Authentification des demandes et traitement des demandes non officielles 1. Lorsqu

Plus en détail

CONVENTION TYPE COMMUNALE DE COORDINATION DE LA POLICE MUNICIPALE ET DES FORCES DE SÉCURITÉ DE L ÉTAT

CONVENTION TYPE COMMUNALE DE COORDINATION DE LA POLICE MUNICIPALE ET DES FORCES DE SÉCURITÉ DE L ÉTAT Le 5 janvier 2012 JORF n 0003 du 4 janvier 2012 Texte n 2 DECRET Décret n 2012-2 du 2 janvier 2012 relatif aux conventions types de coordination en matière de police municipale NOR: IOCD1121261D A N N

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CGAR

REGLEMENT INTERIEUR DU CGAR REGLEMENT INTERIEUR DU CGAR Mise à jour du 08 Décembre 2010 1 Préambule Le présent règlement intérieur est établi par le Conseil d Administration conformément aux termes de l article 34 des statuts du

Plus en détail

DEMANDE D ASSURANCE CHANGE CONTRAT

DEMANDE D ASSURANCE CHANGE CONTRAT ASSURANCE EXPORT ASSURANCE CHANGE EXPORT DEMANDE D ASSURANCE 1 - EXPORTATEUR Raison sociale / Nom : N SIRET (14 chiffres) : Adresse (siège social) : Personne chargée de suivre le dossier : M. / Mme Tél.

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Décret n o 2007-533 du 6 avril 2007 relatif aux sanctions pénales en matière de chasse, complétant le code

Plus en détail

CHAPITRE 12 ADMISSION TEMPORAIRE DES HOMMES ET DES FEMMES D AFFAIRES. Les définitions qui suivent s appliquent au présent chapitre :

CHAPITRE 12 ADMISSION TEMPORAIRE DES HOMMES ET DES FEMMES D AFFAIRES. Les définitions qui suivent s appliquent au présent chapitre : CHAPITRE 12 ADMISSION TEMPORAIRE DES HOMMES ET DES FEMMES D AFFAIRES Article 12.1 : Définitions Les définitions qui suivent s appliquent au présent chapitre : admission temporaire désigne l admission,

Plus en détail

Textes de référence :

Textes de référence : Les alternatives aux peines d'emprisonnement et le Juge d'application des peines au Mali Textes de référence :! Code pénal et Code de procédure pénale.! Décret n 95-924 fixant la composition de la commission

Plus en détail

LE GOUVERNEMENT DE LA BELGIQUE

LE GOUVERNEMENT DE LA BELGIQUE le 19 février 2004 RAP/CHA/BE/IX(2004)add CHARTE SOCIALE EUROPEENNE Addendum au neuvième rapport sur l application de la Charte sociale européenne soumis par LE GOUVERNEMENT DE LA BELGIQUE (pour la période

Plus en détail

Projet de loi n o 89 (1999, chapitre 82) Loi modifiant la Loi sur les transports en matière de camionnage en vrac

Projet de loi n o 89 (1999, chapitre 82) Loi modifiant la Loi sur les transports en matière de camionnage en vrac PREMIÈRE SESSION TRENTE-SIXIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 89 (1999, chapitre 82) Loi modifiant la Loi sur les transports en matière de camionnage en vrac Présenté le 11 novembre 1999 Principe adopté

Plus en détail

Article unique. Le Président, Signé : Christian Poncelet

Article unique. Le Président, Signé : Christian Poncelet Document mis en distribution le 25 octobre 2004 N o 1857 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 13 octobre 2004.

Plus en détail

Présentation générale. Coordination des acteurs de défense à l exportation

Présentation générale. Coordination des acteurs de défense à l exportation LE SECRETARIAT GÉNÉRAL DE DÉFENSE ET DE LA SÉCURITÉ NATIONALE ET LE RÉGIME FRANÇAIS DE CONTRÔLE DES EXPORTATIONS DE MATÉRIELS DE GUERRE Présentation générale Coordination des acteurs de défense à l exportation

Plus en détail

FCCC/CP/2011/L.8/Add.1

FCCC/CP/2011/L.8/Add.1 Nations Unies Convention-cadre sur les changements climatiques FCCC/CP/2011/L.8/Add.1 Distr. limitée 10 décembre 2011 Français Original: anglais Conférence des Parties Dix-septième session Durban, 28 novembre-9

Plus en détail

Loi permettant de relever provisoirement un élu municipal de ses fonctions

Loi permettant de relever provisoirement un élu municipal de ses fonctions PREMIÈrE SESSION QUARANTIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 10 (2013, chapitre 3) Loi permettant de relever provisoirement un élu municipal de ses fonctions Présenté le 15 novembre 2012 Principe adopté

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur la base du rapport de la Troisième Commission (A/67/458)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur la base du rapport de la Troisième Commission (A/67/458)] Nations Unies A/RES/67/192 Assemblée générale Distr. générale 3 avril 2013 Soixante-septième session Point 103 de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur la base du rapport de

Plus en détail

L AGENCE FRANÇAISE DE LUTTE CONTRE LE DOPAGE, Vu le code du sport, notamment ses articles L à L et R à R.

L AGENCE FRANÇAISE DE LUTTE CONTRE LE DOPAGE, Vu le code du sport, notamment ses articles L à L et R à R. M.... Décision n 2016-42 du 24 mars 2016 L AGENCE FRANÇAISE DE LUTTE CONTRE LE DOPAGE, Vu le code du sport, notamment ses articles L. 230-1 à L. 232-31 et R. 232-10 à R. 232-98 ; Vu le décret n 2014-1556

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE RÉSOLUTION EUROPÉENNE

SÉNAT PROPOSITION DE RÉSOLUTION EUROPÉENNE N 443 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2015-2016 Enregistré à la Présidence du Sénat le 4 mars 2016 PROPOSITION DE RÉSOLUTION EUROPÉENNE au nom de la commission des affaires européennes, en application de l'article

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL. de la République Démocratique du Congo. Cabinet du Président de la République

JOURNAL OFFICIEL. de la République Démocratique du Congo. Cabinet du Président de la République JOURNAL OFFICIEL de la République Démocratique du Congo Cabinet du Président de la République 19 DECRET N 09/43 DU 03 DECEMBRE 2009 PORTANT CREATI ON ET ORGANISATION DE LA DIRECTION GENERALE DES DOUANES

Plus en détail

d exécution du concordat sur les entreprises de sécurité

d exécution du concordat sur les entreprises de sécurité 559.6 Arrêté du 5 décembre 998 d exécution du concordat sur les entreprises de sécurité Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu le concordat du 8 octobre 996 sur les entreprises de sécurité ; Vu le

Plus en détail

[LES DIFFERENTS POUVOIRS] 08 décembre 2013 LE GOUVERNEMENT LECON 7

[LES DIFFERENTS POUVOIRS] 08 décembre 2013 LE GOUVERNEMENT LECON 7 LECON 7 LE GOUVERNEMENT - Définir : gouvernement, ministre avec portefeuille, ministre sans portefeuille, ministre d Etat, ministre délégué, ministre chargé de mission, secrétaire d Etat, conseil des ministres,

Plus en détail

Journal Officiel de la République Tunisienne 31 août 2007 N 70

Journal Officiel de la République Tunisienne 31 août 2007 N 70 12)- Inscrire les mouvements du marin (embarquement et débarquement) sur le livret professionnel des gens de mer. 13)- Proroger la validité du livret professionnel des gens de mer jusqu à l arrivée du

Plus en détail

CERTIFICAT PRÉVU À L'ARTICLE 9

CERTIFICAT PRÉVU À L'ARTICLE 9 CERTIFICAT PRÉVU À L'ARTICLE 9 a) L'autorité judiciaire qui a émis la décision de gel: Nom officiel: Nom de son représentant: Fonction (titre/grade): Référence du dossier: Adresse: N de téléphone: (indicatif

Plus en détail

Ordonnance sur l organisation du Département fédéral des affaires étrangères

Ordonnance sur l organisation du Département fédéral des affaires étrangères Ordonnance sur l organisation du Département fédéral des affaires étrangères (Org DFAE) Modification du 21 janvier 2015 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 20 avril 2011 sur l organisation

Plus en détail

Convention sur l Institut européen de la forêt

Convention sur l Institut européen de la forêt Convention sur l Institut européen de la forêt Les Parties à la présente Convention, ci-après dénommées les Parties contractantes, Rappelant les décisions en matière forestière adoptées lors de la Conférence

Plus en détail

Loi sur l immatriculation des armes à feu

Loi sur l immatriculation des armes à feu PREMIÈRE SESSION QUARANTE ET UNIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 64 (2016, chapitre 15) Loi sur l immatriculation des armes à feu Présenté le 3 décembre 2015 Principe adopté le 10 mai 2016 Adopté le 9

Plus en détail

Les moudjahidines européens en Syrie et en Irak sous l angle du droit des conflits armés

Les moudjahidines européens en Syrie et en Irak sous l angle du droit des conflits armés Les moudjahidines européens en Syrie et en Irak sous l angle du droit des conflits armés Christophe Deprez 20 mars 2015 4 e journée franco-belge de droit pénal Introduction et structure de l exposé Lutte

Plus en détail

CONSEIL D'ETAT =============== No Projet de loi

CONSEIL D'ETAT =============== No Projet de loi CONSEIL D'ETAT =============== No 49.331 Projet de loi relatif aux conditions des transferts de produits liés à la défense dans l Union européenne. ----------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Projet de loi n o 221 (Privé) Loi concernant la Société de fiducie TD et Compagnie Trust Central Guaranty

Projet de loi n o 221 (Privé) Loi concernant la Société de fiducie TD et Compagnie Trust Central Guaranty DEUXIÈME SESSION TRENTE-CINQUIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 221 (Privé) Loi concernant la Société de fiducie TD et Compagnie Trust Central Guaranty Présenté le 18 décembre 1997 Principe adopté le 19

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale le 21 décembre [sur la base du rapport de la Deuxième Commission (A/64/423/Add.

Résolution adoptée par l Assemblée générale le 21 décembre [sur la base du rapport de la Deuxième Commission (A/64/423/Add. Nations Unies A/RES/64/214 Assemblée générale Distr. générale 23 mars 2010 Soixante-quatrième session Point 56, b, de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale le 21 décembre 2009 [sur

Plus en détail

Accord d exécution sur les livraisons surveillées transfrontalières entre la Suisse et l Italie

Accord d exécution sur les livraisons surveillées transfrontalières entre la Suisse et l Italie Traduction 1 Accord d exécution sur les livraisons surveillées transfrontalières entre la Suisse et l Italie 0.360.454.12 Conclu le 17 novembre 2009 Entré en vigueur le 17 novembre 2009 (Etat le 17 novembre

Plus en détail

DISPOSITIONS INTERNES COMPLÉMENTAIRES D APPLICATION DU RÈGLEMENT (CE) N 45/2001 RELATIVES AU DÉLÉGUÉ À LA PROTECTION DES DONNÉES

DISPOSITIONS INTERNES COMPLÉMENTAIRES D APPLICATION DU RÈGLEMENT (CE) N 45/2001 RELATIVES AU DÉLÉGUÉ À LA PROTECTION DES DONNÉES DISPOSITIONS INTERNES COMPLÉMENTAIRES D APPLICATION DU RÈGLEMENT (CE) N 45/2001 RELATIVES AU DÉLÉGUÉ À LA PROTECTION DES DONNÉES 10 septembre 2009 page 1 / 9 DISPOSITIONS INTERNES COMPLÉMENTAIRES D APPLICATION

Plus en détail

Convention sur l élimination de toutes les formes de discrimination à l égard des femmes

Convention sur l élimination de toutes les formes de discrimination à l égard des femmes Nations Unies CEDAW/C/LUX/Q/5 Convention sur l élimination de toutes les formes de discrimination à l égard des femmes Distr. générale 4 septembre 2007 Français Original : anglais Comité pour l élimination

Plus en détail

REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana. LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT, Vu la Constitution,

REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana. LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT, Vu la Constitution, REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana DECRET N 2004-983 abrogeant et remplaçant le décret n 2002-1127 du 30 septembre 2002 instituant une obligation de déclaration de patrimoine

Plus en détail

CROATIE (République de)

CROATIE (République de) CROATIE (République de) Dispositions relatives à la transmission des actes Convention de la Haye du 15 Novembre 1965 relative à la signification et à la notification à l'étranger des actes judiciaires

Plus en détail

PRINCIPE D EXEMPTION ET DE LIBERATION APPLICATION AU CAMEROUN

PRINCIPE D EXEMPTION ET DE LIBERATION APPLICATION AU CAMEROUN Atelier Régional sur la mise en œuvre des GSR 3. Radioprotection et Sûreté des Sources de Rayonnements ionisants: Normes Fondamentales Internationales de Sûreté Protea Hôtel Centurion, 22-25 Octobre 2013

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 12 février 2016 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 12 février 2016 AMENDEMENT ASSEMBLÉE NATIONALE 12 février 2016 LUTTE CONTRE LE CRIME ORGANISÉ, LE TERRORISME ET LEUR FINANCEMENT - (N 3473) Non soutenu AMENDEMENT présenté par M. Cherki ---------- ARTICLE ADDITIONNEL APRÈS L'ARTICLE

Plus en détail

KPMG Algérie 42, Rue Abou Nouas Hydra - Alger Algérie

KPMG Algérie 42, Rue Abou Nouas Hydra - Alger Algérie KPMG Algérie 42, Rue Abou Nouas 16035 Hydra - Alger Algérie Téléphone +213 (0) 21 60 02 38 Télécopie +213 (0) 21 60 02 29 Internet www.kpmg.dz A Clients Date De KPMG Département Juridique et Fiscal Réf

Plus en détail

Les épreuves du concours direct du cycle A comprennent : une épreuve de présélection, trois épreuves d admissibilité et deux épreuves d admission.

Les épreuves du concours direct du cycle A comprennent : une épreuve de présélection, trois épreuves d admissibilité et deux épreuves d admission. I- CYCLE A 1-1 CONCOURS DIRECT Les épreuves du concours direct du cycle A comprennent : une épreuve de présélection, trois épreuves d admissibilité et deux épreuves d admission. 1.1.1. L épreuve de présélection

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX PREMIER MINISTRE Ordonnance n o 2016-307 du 17 mars 2016 portant codification des dispositions relatives à la réutilisation des informations publiques dans

Plus en détail

Dénomination des départements et des offices

Dénomination des départements et des offices (Unités administratives de l administration fédérale, sans les commissions extra parlementaires) Assemblée fédérale Assemblée fédérale Services du Parlement Secrétariat des commissions des finances et

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION Décret n o 2012-652 du 4 mai 2012 relatif au traitement d antécédents

Plus en détail

Traduit de l Anglais. ROUMANIE 1 - procédures nationales d extradition

Traduit de l Anglais. ROUMANIE 1 - procédures nationales d extradition Traduit de l Anglais ROUMANIE 1 - procédures nationales d extradition Les États parties sont priés de remplir ce tableau avec les informations nécessaires et de le retourner au Secrétariat du PC-OC. Les

Plus en détail

Sources du droit : la loi

Sources du droit : la loi Ressources pour les enseignants et les formateurs en français juridique Activité pour la classe : CFJ CE, EO, EE, terminologie, phraséologie, discours Crédit : Michel SOIGNET Sources du droit : la loi

Plus en détail

Vu la Loi n promulguée par le Dahir du 17 août 2011 complétant la loi n formant code de commerce ;

Vu la Loi n promulguée par le Dahir du 17 août 2011 complétant la loi n formant code de commerce ; Délibération n 98-AU-2015 du 12 juin 2015 portant modèle de demande d autorisation type relative au traitement des données à caractère personnel dans le cadre de la gestion des fournisseurs La Commission

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION PROPARCO A jour au 24/06/2011 REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Préambule Les modalités d'organisation et de fonctionnement du Conseil d administration sont définies dans le présent règlement

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE. Vu l article 16 du Traité de l UEMOA créant le Conseil des Ministres et la

CONSEIL DES MINISTRES DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE. Vu l article 16 du Traité de l UEMOA créant le Conseil des Ministres et la Règlement n 07/2001/CM/UEMOA modifiant certaines dispositions du reglement n 04/96/cm portant adoption d un referentiel comptable commun au sein de l uemoa denomme systeme comptable ouest africain (syscoa)

Plus en détail

LOI N 022/97/11/AS PORTANT LIBERTE DE REUNIONS ET DE MANIFESTATIONS SUR LA VOIE PUBLIQUE

LOI N 022/97/11/AS PORTANT LIBERTE DE REUNIONS ET DE MANIFESTATIONS SUR LA VOIE PUBLIQUE BURKINA FASO ------------ Unité Progrès Justice ------------ ASSEMBLEE NATIONALE ----------- IVème REPUBLIQUE DEUXIEME LEGISLATURE LOI N 022/97/11/AS PORTANT LIBERTE DE REUNIONS ET DE MANIFESTATIONS SUR

Plus en détail

Vu la loi n du 9 octobre 2007 portant création d'une délégation parlementaire au renseignement ;

Vu la loi n du 9 octobre 2007 portant création d'une délégation parlementaire au renseignement ; Décret n 2009-1657 du 24 décembre 2009 relatif au conseil de défense et de sécurité nationale et au secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale NOR: PRMX0928467D Le Président de la République,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires. Textes généraux. Ministère de l éducation nationale. Arrêté du 25 avril 2002 relatif au diplôme national de master

Décrets, arrêtés, circulaires. Textes généraux. Ministère de l éducation nationale. Arrêté du 25 avril 2002 relatif au diplôme national de master J.O n 99 du 27 avril 2002 page 7631 Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l éducation nationale Arrêté du 25 avril 2002 relatif au diplôme national de master Le ministre de l éducation

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 23 octobre 2014 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Quarante-deuxième session Vienne, 25-27 novembre

Plus en détail

Proposition conjointe de DÉCISION DU CONSEIL

Proposition conjointe de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE LA HAUTE REPRÉSENTANTE DE L'UNION POUR LES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET LA POLITIQUE DE SÉCURITÉ Bruxelles, le 21.9.2016 JOIN(2016) 42 final 2016/0297 (NLE) Proposition conjointe de DÉCISION

Plus en détail

REGLEMENT N 02/2008/CM/UEMOA RELATIF AUX TRANSPORTS MARITIMES AU SEIN DE L UEMOA

REGLEMENT N 02/2008/CM/UEMOA RELATIF AUX TRANSPORTS MARITIMES AU SEIN DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- Le Conseil des Ministres REGLEMENT N 02/2008/CM/UEMOA RELATIF AUX TRANSPORTS MARITIMES AU SEIN DE L UEMOA LE CONSEIL DES MINISTRES

Plus en détail