Rapport provisoire du séminaire de renforcement de la dynamique des mouvements sociaux ouest africains

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport provisoire du séminaire de renforcement de la dynamique des mouvements sociaux ouest africains"

Transcription

1 Rapport provisoire du séminaire de renforcement de la dynamique des mouvements sociaux ouest africains «Pour un nouvel élan du mouvement altermondialiste ouest africain.» Lieu : Ouagadougou Date : du 15 au 17 novembre 2012 L espace culturel Gambidi à Ouagadougou a abrité du 15 au 17 novembre 2012 le «séminaire de renforcement de la dynamique des mouvements sociaux ouest africains». Ce séminaire a été organisé pour poser un diagnostic sérieux de la baisse de mobilisation autour des foras sociaux afin de trouver les voies et moyens pour les redynamiser. L objectif principal du séminaire est redynamiser les mouvements sociaux de la sous région autour de l idéal panafricain. Le séminaire a connu la participation des délégations de la CAD Mali (coalition des alternatives africains dettes et développement, de ATTAC Benin (association pour la taxation des transactions financière pour l action citoyenne), de la CERIDA Guinée (centre d étude et recherche pour l intégration régionale et le développement de l Afrique), de la SYNTAP BF (syndicat national des travailleurs de l agropastorale), l association ASAPSU/HCR Côte d Ivoire (association de soutien à l auto promotion sanitaire et urbaine/haut commissariat des nations unies pour les réfugiés) et de ATTAC Burkina (association pour la taxation des transactions financière pour l action citoyenne). Il faudra préciser que la délégation du RNDD Niger, (réseau national dette et développement) constitué de trois personnes qui ralliait Ouagadougou par la route a connu un accident malheureux et n a pas pu prendre part au séminaire. Au total dix huit (19) participants ont pris part à ce séminaire. Le présent rapport rend compte des conclusions de ce séminaire. 1. Cérémonie d ouverture 2. Méthodologie de travail Les échanges se sont déroulés en plénière. Un mot introductif est prononcé sur la thématique pour annoncer les sous thèmes et baliser le champ des échanges. A la suite, chacune des délégations intervient sur le sujet conformément aux différentes facettes du sujet. 3. Les échanges Thématique 1 : Dynamique de l organisation des foras sociaux en Afrique : bilan et perspectives Cette thématique a été discuté sous deux facettes : le bilan de l organisation des foras sociaux et les perspectives.

2 Au niveau du bilan A la suite des interventions, il apparait qu il n existe pas de forme mobilisation entre le temps de deux forums et que son caractère trop intellectuel limite son appropriation par les populations. Aussi, le cadre institutionnel des fora sociaux n est pas claire dans les pays. Enfin, le problème de financement limite la capacité d action des structures organisatrices des fora sociaux. Les perspectives Après avoir mis au jour les problèmes fondamentaux qui plombe le dynamisme des foras sociaux de la région ouest africaine. Un certains nombre de piste ont été dégagé afin de rendre plus dynamique les fora sociaux. La nécessité de donner un cadre permanent aux fora sociaux et l indépendance financière ont été perçus comme des préalables. En outre, d autres facteurs ont été formulés. Il s agit de : - La nécessité des mouvements sociaux de se réapproprier l objet de leur lutte et de proposer des projets politiques alternatifs ; - La nécessité pour les militants de participer au financement de leur structure pour donner plus d autonomie financière aux mouvements sociaux ; - Mettre en place des chartes pour encadrer le fonctionnement et l organisation des structures membres des fora sociaux, là où elles n existent pas ; - La nécessité des fora sociaux de s évaluer en permanence pour recadrer le sens de son action ; - La nécessité pour les mouvements sociaux de connaître ses droits et devoirs afin de participer efficacement à l action publique ; - Renforcer les liens intergénérationnels entre militant altermondialiste pour capitaliser les expériences de lutte et de mobilisation ; - Mettre l accent sur la formation politique militante des altermondialiste ; - Veiller à diffuser les actes des fora sociaux et veiller à l application des conclusions de ces fora. A ce sujet, les mouvements sociaux participantes aux fora devrons suivre l application des résolutions au niveau local ; - Donner un ancrage local et concret aux projets et programmes porté par les mouvements sociaux et de rechercher le financement sur cette base ; - Donner un contenu concret et pratique aux recommandations qui sortent des fora sociaux ; - Faire en sorte que les paysans s approprient le mouvement social ; - Rechercher les financements à partir des projets des groupes cibles ; - Identifier les ONG de gauche avec lesquelles mouvements sociaux peuvent établir des partenariats. L assemblée a trouvé pertinent la création d un secrétariat permanent du forum social ouest africain. Les différents délégués ont retenu la date du 15 décembre afin de rendre compte à leur base respective et de se prononcer sur le sujet.

3 Thématique 2 : Altermondialisme africain : quels principes pour quels objectifs Le thème tel que formuler a fait l objet de nombreuses discussions de la part des participants d une reformulation pour être opératoire. En effet, il a été reformulé sous cette forme : «altermondialisme : difficultés et stratégies d action?». A la suite, le contexte de naissance de l altermondialiste a été fait, puis, les participants ont axé leurs interventions sur les difficultés rencontrées dans l affirmation et la réalisation des idées altermondialistes et les stratégies développées. Les difficultés A travers les interventions des participants, les difficultés les plus récurrentes qui apparaissent portent sur : (i) le contexte démocratique en Afrique qui ne favorise pas très favorable à la diffusion et à la réalisation des idées altermondialistes ; (ii) le faite que les populations pensent que les organisations civiles n agissent que pour leur propre intérêt matériel ; (iii) la non accessibilité des discours altermondialiste car le plus souvent diffusé en français ; (iv) le caractère trop intellectuel des idées altermondialiste qui ne favorise pas la mobilisation des paysans et des jeunes ; (v) les intimidations de la part des gouvernements ; (vi) les difficultés d accès aux sources d information par les mouvements altermondialistes. Les stratégies Au regard des difficultés évoquées ci-dessus, des propositions ont été faites pour améliorer le sens des actions altermondialistes. Il s agit pour les organisations altermondialistes de : (i) réorienter leurs objectifs et leurs projets en fonction des groupes cibles ; (ii) aller au contact des populations rurales et des groupes défavoriser ; (iii) développer des réseaux internationaux pour accéder aux sources d information. Thématique 3 : les mouvements sociaux face à l idéal panafricain La thématique de l idéal panafricain a été abordée à travers des questionnements aux participants. Pour chacun, on ne saurait pas parler de panafricanisme, sans penser au pangermanisme et à ses conséquences négatives sur la paix mondiale. Aussi, le panarabisme a, à une certaine époque suscité des peurs sur la stabilité de la région du moyen orient. En outre, il y a lieu de s interroger s il y a contradiction entre le panafricanisme et l internationalisme prôné au sein des mouvements altermondialistes. Comment le réseautage peut-il profiter à la réalisation de l idéal panafricain? Des orientations ont été dégagées dans la perspective de réalisation de l idéal panafricain. Il s agira pour les mouvements sociaux de : Faire la promotion des valeurs culturelles (langues, arts, modes de vies, etc.) auprès des populations à la base, surtout des élèves et étudiants; Contribuer au niveau individuel à la réalisation de l idéal africain (consommer local en priorité Revisiter les œuvre des leaders panafricains (par exemple un livre sur Sankara est publié par la fondation Rosa Luxemburg) ; Intégrer les questions panafricaines dans les différentes mouvements sociaux ;

4 Nécessité pour les structures de la société civile de constituer des groupes de pression sur les pouvoirs publiques. En tout état de cause, les propositions constituent des orientations générales mais l initiative est laisser à chaque structure participants de spécifier ces orientations en actions à mettre en œuvre au niveau local. Thématique 4 : FSM 2013 : défis et attentes L objectif sous jacente à cette thématique est d assurer la préparer la participation des mouvements sociaux au prochain forum mondial de Tunisie en 2013 (26 au 30 mars). Les délégués des mouvements sociaux ont retenu qu il serait intéressant que chaque forum national puisse participer au FSM. Pour ce faire, il s agit d intéressé chaque forum à la mobilisation pour le FSM et une requête devra être porté à la fondation Rosa Luxemburg et une commission composé de quatre personnes s est attelé à rédiger une correspondance à adresser à la fondation à ce sujet. Il convient donc de préciser que la position des délégués à ce séminaire est que les mouvements sociaux partent au FSM avec des propositions d activités. En terme de modalité pratique, il retenu qu un comité de réflexion constitué d un repentant par pays soit constitué. Avant de débattre sur les défis et attentes, par le récapitulatif du processus de préparation du FSM a été fait. Ensuite les axes de discussion ont été formulés sous forme de questionnement. Ainsi, quel défis à relever dans le cadre du projet FSM ; Qu attendons nous de notre participation au prochain FSM? Le défis majeur qui se présentent aux mouvements sociaux ouest africains est porter l idéale panafricain au niveau du FSM. Il est retenu que les mouvements sociaux de l Afrique de l ouest devront aller au FSM 2013 en apportant sa contribution. Le groupe ouest africain devra faire une proposition de thème au forum social mondial. A cet effet, le thème de l idéal panafricain pourrait être proposé. Par ailleurs, de façon concrète les mouvements de la région ouest africaine devront définir une stratégie de mobilisation des ressources pour faire participer nos délégués au FSM 2013 (la cotisation des mouvements membre doit être de mise mais éventuellement le recours des partenariats financiers peut être possible. En termes d attentes, les mouvements sociaux représentés à ce séminaire ont retenu que : - Les actes du FSM 2013 soit restitué au niveau de la base ; - l idéal panafricain soit pris en compte au niveau du FSM La clôture du séminaire est intervenue à 18h 10 mn. Le président du comité d organisation a remercié les différentes délégations pour leur participation active. Le président du comité d organisation a déclaré clos le «séminaire de renforcement de la dynamique des mouvements sociaux ouest africains». Ouagadougou, le 17 novembre 2013

5 - Attac bénin - Attac burkina - Forum social local du Benin - Forum des peuples du Mali/CAD Mali - Forum social du Burkina/SYNTAP - Forum social de Guinée/CERIDA - ASAPSU/HCR

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Hôtel Teranga, Saly, Sénégal, du 18-19 Octobre 2011 Note de cadrage Contexte et justification L importance que revêt

Plus en détail

Projet de suivi et plaidoyer budgétaire des fonds alloués aux politiques de gratuité des soins de santé dans le cercle de Kati

Projet de suivi et plaidoyer budgétaire des fonds alloués aux politiques de gratuité des soins de santé dans le cercle de Kati Projet de suivi et plaidoyer budgétaire des fonds alloués aux politiques de gratuité des soins de santé dans le cercle de Kati Termes de référence de l étude sur la mobilisation, la gestion et l impact

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

Bamako, 11-13 décembre 2007

Bamako, 11-13 décembre 2007 Mise en oeuvre des Lignes directrices de Robben Island en Afrique francophone Bamako, 11-13 décembre 2007 RAPPORT NARRATIF Introduction Ce séminaire, co-organisé par L Association pour la Prévention de

Plus en détail

Artisanat et Création d Emploi, quel Avenir Économique pour les Jeunes?

Artisanat et Création d Emploi, quel Avenir Économique pour les Jeunes? BURKINA FASO Unité-Progrès-Justice SALON INTETERNATIONAL DE L ARTISANAT DEOUAGADOUGOU (SIAO) TERMES DE REFERENCE SEPTEMBRE Artisanat et Création d Emploi, quel Avenir Économique pour les Jeunes? Septembre

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 POUR LE MAINTIEN DU CONSEIL DES AÎNÉS Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 1 er février 2011 Réseau FADOQ Responsables

Plus en détail

Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013

Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013 Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013 1. L expérience analysée L animation de la concertation dans le processus d élaboration du Plan Communal de Développement (PCD) de Jean

Plus en détail

La problématique de l audit, du contrôle de l évaluation des institutions de l état et des politiques économiques et sociales en Afrique:

La problématique de l audit, du contrôle de l évaluation des institutions de l état et des politiques économiques et sociales en Afrique: Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Fondation Hanns Seidel Original : français La problématique de l audit, du contrôle de l évaluation des institutions de

Plus en détail

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES PROJET D AVIS N 11. 03 Présenté par la Commission «Qualité de la Ville» du CONSEIL LILLOIS de la JEUNESSE à l Assemblée

Plus en détail

TDR de l atelier de lancement de l Observatoire National de la Gouvernance Foncière 16 17 juin 2015, Good Rade

TDR de l atelier de lancement de l Observatoire National de la Gouvernance Foncière 16 17 juin 2015, Good Rade TDR de l atelier de lancement de l Observatoire National de la Gouvernance Foncière 16 17 juin 2015, Good Rade 1 Contexte et justification: La Loi sur le Domaine Nationale aura exactement 51 ans jour pour

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉCONOMIE, DU COMMERCE, DU TRAVAIL ET DES BLOCS COMMERCIAUX

COMMISSION DE L ÉCONOMIE, DU COMMERCE, DU TRAVAIL ET DES BLOCS COMMERCIAUX PARLEMENTAIRE DE S COMMISSION DE L ÉCONOMIE, DU COMMERCE, DU TRAVAIL ET DES BLOCS COMMERCIAUX La Commission de l économie, du commerce, du travail et des blocs commerciaux examine les questions économiques

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/CECI/CONF.10/1 Distr. générale 23 novembre 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité de la coopération et de l intégration

Plus en détail

NOTE D ORIENTATION. «Préparer le Sommet Afrique-Europe d avril 2014»

NOTE D ORIENTATION. «Préparer le Sommet Afrique-Europe d avril 2014» NOTE D ORIENTATION Les «Vendredis de la Commission» sur le Dialogue Afrique UE Première session organisée conjointement par l Union africaine et l ECDPM (Centre européen de gestion des politiques de développement)

Plus en détail

Termes de Référence. Pour un Consultant Chargé d une «étude ex ante sur l impact socioéconomique et environnemental des OGM en Afrique de l Ouest»

Termes de Référence. Pour un Consultant Chargé d une «étude ex ante sur l impact socioéconomique et environnemental des OGM en Afrique de l Ouest» CED EAO Co mmunau t é Économiq u e de s Ét ats d Af r iq u e d e l O u es t Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles ECOWAS Econo m ic Co mmunit y of West Af r ica

Plus en détail

I. Le Forum mondial de l eau

I. Le Forum mondial de l eau Evénements soutenus par le 6 ème Forum Mondial de l Eau I. Le Forum mondial de l eau Historique Co-organisé tous les trois ans par le Conseil Mondial de l Eau d une part, un pays et une ville hôte d autre

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DU COMITE D AUDIT ET DES RISQUES AU CONSEIL D ADMINISTRATION EXERCICE 2012

RAPPORT ANNUEL DU COMITE D AUDIT ET DES RISQUES AU CONSEIL D ADMINISTRATION EXERCICE 2012 RAPPORT ANNUEL DU COMITE D AUDIT ET DES RISQUES AU CONSEIL D ADMINISTRATION EXERCICE 2012 Avril 2013 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION.2 AUDIT INTERNE 2 AUDIT EXTERNE.4 GESTION DES RISQUES..5 OPINION GLOBALE

Plus en détail

ASSOCIATION DES MEDIATEURS DES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (AMP-UEMOA) STATUTS

ASSOCIATION DES MEDIATEURS DES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (AMP-UEMOA) STATUTS ASSOCIATION DES MEDIATEURS DES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (AMP-UEMOA) STATUTS PREAMBULE Les Médiateurs des pays membres de l UEMOA, conformément à la recommandation de leur première réunion tenue à Ouagadougou

Plus en détail

Termes de Référence (TDR) du

Termes de Référence (TDR) du 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs.info Termes de Référence (TDR) du Séminaire de formation à la planification

Plus en détail

Groupe de travail. Renforcer la confiance mutuelle RAPPORT

Groupe de travail. Renforcer la confiance mutuelle RAPPORT Groupe de travail Renforcer la confiance mutuelle RAPPORT Les participants ont tous reçu une copie du rapport particulièrement riche du précédent groupe de travail. A l issue des rapports des représentantes

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION. «Renforcement des Capacités : Le Rôle du Facteur Humain»

NOTE DE PRESENTATION. «Renforcement des Capacités : Le Rôle du Facteur Humain» NOTE DE PRESENTATION SEMINAIRE - ATELIER SUR LE THEME : «Renforcement des Capacités : Le Rôle du Facteur Humain» CONTEXTE ET ENJEUX Le bilan de plusieurs décennies d assistance et plus précisément, de

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF

MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF A l initiative du Secrétaire général parlementaire, M. Pascal Terrasse et sur proposition du, au terme d une consultation ayant associé

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES Composante 3 / TUNISIE ACCUEIL ET ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES DEMANDEURS D EMPLOIS DIPLOMES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ACTION DE FORMATION Contribution à la réalisation d un outil intitulé

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Chantier d Emmaus International sur le DEVELOPPEMENT DURABLE Lisbonne du 10 au 18 octobre 2008 1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le thème du développement durable a été choisi étant un vecteur

Plus en détail

Résumé du Président de la deuxième Assemblée générale de la CARD Tokyo, 4 juin 2009

Résumé du Président de la deuxième Assemblée générale de la CARD Tokyo, 4 juin 2009 Résumé du Président de la deuxième Assemblée générale de la CARD Tokyo, 4 juin 2009 La deuxième Assemblée générale de la «Coalition pour le développement du riz en Afrique» (CARD) s est tenue à Tokyo du

Plus en détail

Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de

Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de l égalité femmes-hommes est une priorité de l action

Plus en détail

RAPPORT DE L ATELIER

RAPPORT DE L ATELIER République de Côte d Ivoire Union Discipline - Travail ---------------- AGENCE NATIONALE DE L ENVIRONNEMENT AUTORITE NATIONALE DU MDP CÔTE D IVOIRE En partenariat avec : UNEP RISOE CENTER UNION EUROPEENNE

Plus en détail

En collaboration avec

En collaboration avec En collaboration avec Termes de Référence de l atelier National de partage et d élaboration du cadre stratégique de l Observatoire de la société civile sur la Gouvernance des Terres et des Ressources Naturelles.

Plus en détail

Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant. Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures!

Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant. Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures! Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures! Adopté à l assemblée annuelle des membres Le 10 octobre 2013 La version finale,

Plus en détail

Discours de Monsieur KI Boureima Jacques, Secrétaire général de la CONFEMEN

Discours de Monsieur KI Boureima Jacques, Secrétaire général de la CONFEMEN Programme d analyse des systèmes éducatifs de la CONFEMEN (PASEC) Ouverture de l atelier international de renforcement des capacités des décideurs et analystes sur la Gestion axée sur les résultats (GAR)

Plus en détail

Rendez-vous à Lille les 18 et 19 novembre 2014!

Rendez-vous à Lille les 18 et 19 novembre 2014! vous invitent aux Rendez-vous à Lille les 18 et 19 novembre 2014! Les premières Rencontres Nationales de la Démocratie Participative, organisées par le Département du Val de Marne en 2011, ont rassemblé

Plus en détail

RESTITUTION DES TRAVAUX EFFECTUES AU COURS DES TROIS DERNIERES SESSIONS DE LA CNUCED/ISAR

RESTITUTION DES TRAVAUX EFFECTUES AU COURS DES TROIS DERNIERES SESSIONS DE LA CNUCED/ISAR LE ROLE DE LA COMPTABILITE DANS LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE SEMINAIRE ORGANISE PAR LE CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE RESTITUTION DES TRAVAUX EFFECTUES AU COURS DES TROIS DERNIERES SESSIONS DE LA CNUCED/ISAR

Plus en détail

PLAN DE MOBILISATION DES FONDS 2014-2017 ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE

PLAN DE MOBILISATION DES FONDS 2014-2017 ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE PLAN DE MOBILISATION DES FONDS ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE Bujumbura, JUIN 2014 0. Introduction

Plus en détail

RAPPORT DE SYNTHESE DU SEMINAIRE-ATELIER DE FORMATION SUR LE THEME INTRANET PARLEMENTAIRE : FONCTIONNEMENT ET AVANTAGES

RAPPORT DE SYNTHESE DU SEMINAIRE-ATELIER DE FORMATION SUR LE THEME INTRANET PARLEMENTAIRE : FONCTIONNEMENT ET AVANTAGES RAPPORT DE SYNTHESE DU SEMINAIRE-ATELIER DE FORMATION SUR LE THEME INTRANET PARLEMENTAIRE : FONCTIONNEMENT ET AVANTAGES Ouagadougou, LES 21 ET 22 NOVEMBRE 2013 novembre 2013 Les jeudi 21 et vendredi 22

Plus en détail

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT Direction des affaires académiques et internationales Études supérieures COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE

Plus en détail

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement)

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Sommaire 1. Cadre de l étude...1 2. Objectif de l étude...2 3. Questionnements à étudier...2 4. Méthodologie...3

Plus en détail

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan Université d été : Bâtiments, Villes et Territoires durables face aux défis du changement climatique INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES Efficacité énergétique et ville durable : leçons

Plus en détail

RAPPORT DE LA 5 EME REUNION DU COMITE DE PILOTAGE POUR LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION DE L OCI SUR LE COTON 22 SEPTEMBRE 2011

RAPPORT DE LA 5 EME REUNION DU COMITE DE PILOTAGE POUR LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION DE L OCI SUR LE COTON 22 SEPTEMBRE 2011 OIC/COMCEC/27-11/D(24) Original : Anglais RAPPORT DE LA 5 EME REUNION DU COMITE DE PILOTAGE POUR LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION DE L OCI SUR LE COTON 22 SEPTEMBRE 2011 OUAGADOUGOU BURKINA FASO Présenté

Plus en détail

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C.

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Résumé La réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement

Plus en détail

Synthèse des conclusions et recommandations pour les négociations Plate-forme d Alger

Synthèse des conclusions et recommandations pour les négociations Plate-forme d Alger Réunion régionale africaine préparatoire à la COP 10 Annexe 1 du rapport de la réunion Synthèse des conclusions et recommandations pour les négociations Plate-forme d Alger 1. Négociations sur le CRIC

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

RAPPORT DE L ATELIER DE FORMATION SUR LE LOGICIEL DE GESTION DES PLANS DE GESTION ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE (PGES)

RAPPORT DE L ATELIER DE FORMATION SUR LE LOGICIEL DE GESTION DES PLANS DE GESTION ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE (PGES) Atelier régional de formation sur Le logiciel de suivi et de gestion des PGES Cotonou, Les 20 et 21 janvier 2011 RAPPORT DE L ATELIER DE FORMATION SUR LE LOGICIEL DE GESTION DES PLANS DE GESTION ENVIRONNEMENTALE

Plus en détail

de présenter une optique commune de solutions aux problèmes de développement qui se posent dans ces pays.

de présenter une optique commune de solutions aux problèmes de développement qui se posent dans ces pays. PLAN DU SÉMINAIRE Guide de bonnes pratiques en matière de développement dans les pays les plus défavorisés de l environnement Euro méditerranéen Education, Egalité entre hommes et femmes et Etat de droit

Plus en détail

Discours de : Premier Ministre de la République Togolaise A LA. CEREMONIE D OUVERTURE DE LA 64 ème JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DE L HOMME ET DE

Discours de : Premier Ministre de la République Togolaise A LA. CEREMONIE D OUVERTURE DE LA 64 ème JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DE L HOMME ET DE République Togolaise Travail-Liberté-Patrie Discours de : Son Excellence Monsieur Kwesi Séléagodji AHOOMEY-ZUNU Premier Ministre de la République Togolaise A LA CEREMONIE D OUVERTURE DE LA 64 ème JOURNEE

Plus en détail

ETUDE SUR LE GENRE AU SAHEL : LES CONDITIONS SOCIO- ECONOMIQUES DES FEMMES DANS LA REGION DU SAHEL

ETUDE SUR LE GENRE AU SAHEL : LES CONDITIONS SOCIO- ECONOMIQUES DES FEMMES DANS LA REGION DU SAHEL ETUDE SUR LE GENRE AU SAHEL : LES CONDITIONS SOCIO- ECONOMIQUES DES FEMMES DANS LA REGION DU SAHEL AVIS À MANIFESTATION D INTÉRÊT (SERVICES DE CONSULTANT) BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT Département

Plus en détail

STAGE DE FORMATION SOUS REGIONALE SUR LE «MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DE L APPROCHE SECTORIELLE»

STAGE DE FORMATION SOUS REGIONALE SUR LE «MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DE L APPROCHE SECTORIELLE» Contact et information Cesar Goudon Initiatives Conseil International (ICI) 40 avenue Kwame Nkrumah 01 BP 6490 Ouagadougou 01 Burkina Faso, Tél : 00226 50310553/50310580 cesar.goudon@ici-partenaire-entreprises.com

Plus en détail

Termes de Référence (TDR)

Termes de Référence (TDR) 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire de formation sur l élaboration

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

Termes de Référence. 7, Avenue Bourguiba, BP 48- cp18523- Dakar SENEGAL Tel 221 869 96 18 Fax 221 869 96 31 secoraf@coraf.org www.coraf.

Termes de Référence. 7, Avenue Bourguiba, BP 48- cp18523- Dakar SENEGAL Tel 221 869 96 18 Fax 221 869 96 31 secoraf@coraf.org www.coraf. CED E AO Co mmunaut é Éco no miq u e d es Ét ats d Af r iqu e d e l O u es t Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles ECOWAS Econom ic Co mmunit y of W est Af r

Plus en détail

Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo.

Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo. Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo.org I- PRESENTATION DU CRADAT A- Création - Siège Le Centre Régional

Plus en détail

premier pays producteur mondial de cacao avec environ 1, 4 million de tonnes chaque année, soit 40% de l offre mondiale

premier pays producteur mondial de cacao avec environ 1, 4 million de tonnes chaque année, soit 40% de l offre mondiale 10 ème ANNIVERSAIRE Contexte et justification L économie ivoirienne est basée sur son agriculture. Le secteur agricole qui comprend les productions végétales, animales et les industries agroalimentaires,

Plus en détail

Célébration du 20 ème anniversaire de la Convention internationale sur les droits de l enfant. Séminaire international sur les droits de l enfant

Célébration du 20 ème anniversaire de la Convention internationale sur les droits de l enfant. Séminaire international sur les droits de l enfant République Tunisienne Ministère de la Justice et des Droits de l Homme Délégation à la paix, à la démocratie et aux droits de l Homme Célébration du 20 ème anniversaire de la Convention internationale

Plus en détail

CHARTE DES BONNES PRATIQUES

CHARTE DES BONNES PRATIQUES COMITE DES COMITES D ENTREPRISE DU CONSEIL SUPERIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES CHARTE DES BONNES PRATIQUES ETABLIE au nom du Conseil supérieur de l Ordre des Experts-comptables dans le cadre des

Plus en détail

1 er FORUM NATIONAL DU TOURISME RESPONSABLE- SENEGAL 7 décembre 2012 Parc forestier et zoologique de Hann Dakar (6 ème Sommet Africités)

1 er FORUM NATIONAL DU TOURISME RESPONSABLE- SENEGAL 7 décembre 2012 Parc forestier et zoologique de Hann Dakar (6 ème Sommet Africités) 1 er FORUM NATIONAL DU TOURISME RESPONSABLE- SENEGAL 7 décembre 2012 Parc forestier et zoologique de Hann Dakar (6 ème Sommet Africités) COMPTE RENDU DES TRAVAUX Le 1 er Forum National du Tourisme Responsable

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. 1986 : Diplôme d Etudes Universitaires Générales 1. 1987 : Diplôme d Etudes Universitaires Générales 2

CURRICULUM VITAE. 1986 : Diplôme d Etudes Universitaires Générales 1. 1987 : Diplôme d Etudes Universitaires Générales 2 CURRICULUM VITAE ETAT CIVIL 1. Nom POUSSI 2. Prénoms Myriam 3. Date de naissance 21 mars 1967 4. Lieu de naissance Dakar (Sénégal) 5. Nationalité Burkinabé FORMATIONS 1. Cycle supérieur 1986 : Diplôme

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL PARIS21 AFRIQUE FRANCOPHONE Notes préparées par les pays participants à la visioconférence SNDS du 12 juillet 2006.

PROGRAMME REGIONAL PARIS21 AFRIQUE FRANCOPHONE Notes préparées par les pays participants à la visioconférence SNDS du 12 juillet 2006. PROGRAMME REGIONAL PARIS21 AFRIQUE FRANCOPHONE Notes préparées par les pays participants à la visioconférence SNDS du 12 juillet 2006. Bénin Burundi Comores Guinée Niger RCA - Togo Bénin... 1 Burundi...

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE DU MODULE DE FORMATION

TERMES DE REFERENCE DU MODULE DE FORMATION Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique TERMES DE REFERENCE DU MODULE DE FORMATION De l élaboration d une proposition de recherche à la diffusion des résultats Du 31 août

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS 2009 CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS SE DISTINGUER PAR LES COMPETENCES Signe Distinctif accompagne les cabinets d avocats pour développer de nouvelles compétences professionnelles indispensables

Plus en détail

Cadre général du Forum sur les questions relatives aux minorités

Cadre général du Forum sur les questions relatives aux minorités Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 17 septembre 2012 Français Original: anglais A/HRC/FMI/2012/2 Conseil des droits de l homme Forum sur les questions relatives aux minorités Cinquième session

Plus en détail

Argumentaire du Développement de la Couverture Universelle en Santé au Niger

Argumentaire du Développement de la Couverture Universelle en Santé au Niger Argumentaire du Développement de la Couverture Universelle en Santé au Niger Dr HIM & AGK Niamey, avril 2014 P a g e 1 Introduction La Constitution nigérienne du 25 Novembre 2010 dispose, en son article

Plus en détail

FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale,

FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale, ATELIER MISE EN ŒUVRE PROJETS / PROGRAMMES FIDA ----- BAMAKO Avril 2005 1 / 5 FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale, Objectif principal

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Méthode d intervention du PPAB en appui aux OP béninoises

Méthode d intervention du PPAB en appui aux OP béninoises Méthode d intervention du en appui aux OP béninoises Illustration par quelques expériences en cours Déroulement de la séance 1 Présentation succincte du et de son mode d intervention; 2 Illustration des

Plus en détail

ATELIER REGIONAL SUR ENSEA- ABIDJAN, 24-26 JUIN 2008 RAPPORT GENERAL

ATELIER REGIONAL SUR ENSEA- ABIDJAN, 24-26 JUIN 2008 RAPPORT GENERAL MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE --------------------------------------------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DE LA

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITES INTRODUCTION

RAPPORT D ACTIVITES INTRODUCTION RAPPORT D ACTIVITES INTRODUCTION Aujourd hui, 28 pays africains appartiennent au groupe des 41 pays les moins avancés. L Afrique sombre à cause des mauvaises gestions et gouvernances de ses intellectuels.

Plus en détail

ENSEIGNEMENT ET FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLES : ENTRE RÉPONSES AUX BESOINS LOCAUX ET ADAPTATIONS AUX ÉVOLUTIONS INTERNATIONALES

ENSEIGNEMENT ET FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLES : ENTRE RÉPONSES AUX BESOINS LOCAUX ET ADAPTATIONS AUX ÉVOLUTIONS INTERNATIONALES IX e JOURNÉES D ÉTUDES INGÉNIERIE DES DISPOSITIFS DE FORMATION A L INTERNATIONAL «ENSEIGNEMENT ET FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLES : ENTRE RÉPONSES AUX BESOINS LOCAUX ET ADAPTATIONS AUX ÉVOLUTIONS INTERNATIONALES»

Plus en détail

EXPÉRIENCES DE TRAVAIL D ASSOAL AVEC L ADMINISTRATION : COGESTION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL (Cameroun)

EXPÉRIENCES DE TRAVAIL D ASSOAL AVEC L ADMINISTRATION : COGESTION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL (Cameroun) EXPÉRIENCES DE TRAVAIL D ASSOAL AVEC L ADMINISTRATION : COGESTION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL (Cameroun) Présentation: Achille Ndaimai Atelier International sur les Droits

Plus en détail

Conseil exécutif Cent quatre-vingt-dix-septième session

Conseil exécutif Cent quatre-vingt-dix-septième session Conseil exécutif Cent quatre-vingt-dix-septième session 197 EX/PG/Recommandations PARIS, le 24 septembre 2015 Original anglais/français RECOMMANDATIONS ADRESSÉES PAR LE GROUPE PRÉPARATOIRE À LA 197 e SESSION

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/AC.21/2003/4 6 février 2003 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ Bureau régional

Plus en détail

Définir et consolider son projet associatif

Définir et consolider son projet associatif FICHE PRATI QUE Définir et consolider son projet associatif L association se place sous le signe de la liberté : celle de se regrouper pour prendre collectivement une initiative. De l idée à la conception,

Plus en détail

Section 9. Établissement de rapports et communication des résultats

Section 9. Établissement de rapports et communication des résultats Section 9 Établissement de rapports et communication des résultats 135 Établissement de rapports et communication des résultats Distribuer rapidement les résultats aux parties prenantes. Choisir le moyen

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UN PROGRAMME REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN STATISTIQUE

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UN PROGRAMME REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN STATISTIQUE TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UN PROGRAMME REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN STATISTIQUE 1 CONTEXTE ET JUSTIFICATION Compte tenu de l évolution rapide des techniques dans tous les domaines,

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CES/2006/16 24 mars 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMMISSION DE STATISTIQUE CONFÉRENCE DES STATISTICIENS

Plus en détail

Termes de référence du séminaire sur le cadre d élaboration et de mise en œuvre du plan de trésorerie de l Etat

Termes de référence du séminaire sur le cadre d élaboration et de mise en œuvre du plan de trésorerie de l Etat FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL Centre Régional d Assistance Technique pour l Afrique Centrale AFRITAC Centre Libreville, Gabon Termes de référence du séminaire sur le cadre d élaboration et de mise en œuvre

Plus en détail

Réunion du réseau «Conseil Citoyen»

Réunion du réseau «Conseil Citoyen» Réunion de réseau «conseil citoyen». 15.01.2015. Compte rendu. L IREV a proposé une première réunion de réseau sur les conseils citoyens, à laquelle étaient invités les chefs de projet politique de la

Plus en détail

Direction générale PROGRAMME PRINCIPAL 02

Direction générale PROGRAMME PRINCIPAL 02 PROGRAMME PRINCIPAL 02 WO/PBC/4/2 page 33 Direction générale 02.1 Cabinet du directeur général 02.2 Conseiller spécial et commissions consultatives 02.3 Supervision interne Résumé 61. La propriété intellectuelle

Plus en détail

Résumé du Mémoire d Executive Master

Résumé du Mémoire d Executive Master EXECUTIVE MASTER EN POLITIQUES ET PRATIQUES DU DEVELOPPEMENT (DPP) Année Académique 2012 2013 Résumé du Mémoire d Executive Master Bilan d une approche basée sur l accompagnement des partenaires: Cas du

Plus en détail

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni.

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni. Principes de Belgrade sur la relation entre les Institutions nationales des droits de l Homme et les Parlements (Belgrade, Serbie, les 22-23 février 2012) Le séminaire international de février 2012 sur

Plus en détail

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société 2009 Charte de l ouverture à la société + engagements 3 3 «Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d accéder aux informations relatives à l environnement détenues

Plus en détail

Objectifs de la présentation

Objectifs de la présentation Objectifs de la présentation Stimuler la réflexion des gestionnaires et des intervenants du secteur de la santé, autour de la problématique et des défis du suivi post formation Partager l expérience du

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE

POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE 15 MAI 2012 Document 212021 POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE A. INTRODUCTION Le présent document énonce le processus et les critères définis par le Conseil des normes

Plus en détail

DU PACTE CIVIQUE JUILLET 2012 DECEMBRE 2014

DU PACTE CIVIQUE JUILLET 2012 DECEMBRE 2014 DU PACTE CIVIQUE JUILLET 2012 DECEMBRE 2014 comportement des personnes, des organisations et des institutions et politiques publiques, changements qui sont devenus indispensable pour faire face à la crise

Plus en détail

*1418975* FCCC/CP/2014/6. Convention-cadre sur les changements climatiques. Nations Unies

*1418975* FCCC/CP/2014/6. Convention-cadre sur les changements climatiques. Nations Unies Nations Unies Convention-cadre sur les changements climatiques Distr. générale 21 octobre 2014 Français Original: anglais FCCC/CP/2014/6 Conférence des Parties Vingtième session Lima, 1 er -12 décembre

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub Politique Déchets de la CUB Cahier des charges de l appel à contributions - Vous êtes une association, un collectif ou un organisme partenaire des politiques communautaires; - Vous êtes intéressé par la

Plus en détail

SECRETARIAT EXECUTIF/PRA/SA-LCD-POP SYNTHESE DES TRAVAUX DE LA REUNION DU COMITE REGIONAL DE PILOTAGE ELARGI DE CLOTURE DU PREDAS

SECRETARIAT EXECUTIF/PRA/SA-LCD-POP SYNTHESE DES TRAVAUX DE LA REUNION DU COMITE REGIONAL DE PILOTAGE ELARGI DE CLOTURE DU PREDAS COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL SECRETARIAT EXECUTIF/PRA/SA-LCD-POP PROGRAMME REGIONAL DE PROMOTION

Plus en détail

QUATRIEME SESSION PLENIERE DE LA PLATEFORME DE PARTENARIAT PUBLIC-PARTENARIAT RAPPORT DE SYNTHESE DE LA SESSION PLENIERE

QUATRIEME SESSION PLENIERE DE LA PLATEFORME DE PARTENARIAT PUBLIC-PARTENARIAT RAPPORT DE SYNTHESE DE LA SESSION PLENIERE QUATRIEME SESSION PLENIERE DE LA PLATEFORME DE PARTENARIAT PUBLIC-PARTENARIAT 30 mars - 1 er avril 2015 ESPACE LATRILLE EVENTS, ABIDJAN RAPPORT DE SYNTHESE DE LA SESSION PLENIERE La 4 ème session plénière

Plus en détail

ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET DE GESTION INTEGREE DE LA SECHERESSE EN AFRIQUE DE L OUEST

ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET DE GESTION INTEGREE DE LA SECHERESSE EN AFRIQUE DE L OUEST Rapport atelier ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET DE GESTION INTEGREE DE LA SECHERESSE EN AFRIQUE DE L OUEST 28 et 29 janvier 2015 GWP/ Afrique de l Ouest NOTE CONCEPTUELLE ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET

Plus en détail

L Education à la Santé : quelle intégration au sein de la formation initiale des enseignants?

L Education à la Santé : quelle intégration au sein de la formation initiale des enseignants? L Education à la Santé : quelle intégration au sein de la formation initiale des enseignants? Colloque UNIRèS «Education à la santé et complexité : Recherche, formation, pratiques» Atelier 3 : Pistes pour

Plus en détail

P L AT E - F O R M E C O O P É R AT I O N E T T O U R I S M E R E S P O N S A B L E

P L AT E - F O R M E C O O P É R AT I O N E T T O U R I S M E R E S P O N S A B L E P L AT E - F O R M E C O O P É R AT I O N E T T O U R I S M E R E S P O N S A B L E www.cooperation-tourisme.org Un outil au service du développement territorial Échanger, partager et construire des partenariats

Plus en détail

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action?

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? Sources : Méthodologie de projet / fiches pratiques / comment passer d une idée à sa mise en

Plus en détail

CAFÉ GENRE N 2 Planification et Budgétisation Sensible au Genre : partage des expériences Cameroun Mali Sénégal

CAFÉ GENRE N 2 Planification et Budgétisation Sensible au Genre : partage des expériences Cameroun Mali Sénégal Mali Sénégal CAFÉ GENRE N 2 Planification et Budgétisation Sensible au Genre : partage des expériences Mali Sénégal SALLE DE CONFÉRENCE, ONU FEMMES, YAOUNDÉ JEUDI 24 AVRIL 2014 À 14H30 Invités : - Monsieur

Plus en détail

PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO

PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO ELABORATION D UN PLAN DE DEVELOPPEMENT COMMUNAL Par : LEGONOU François, Directeur SYDEL AFRIQUE, Consultant En guise d introduction La décentralisation

Plus en détail

Guide d auto-évaluation

Guide d auto-évaluation REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE ----------- Autorité nationale d Assurance Qualité de l Enseignement supérieur ANAQ-Sup Guide d auto-évaluation

Plus en détail

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN FORMULATION, NEGOCIATION ET MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES COMMERCIALES " HUB & SPOKES"

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN FORMULATION, NEGOCIATION ET MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES COMMERCIALES  HUB & SPOKES PRÉSENTATION TYPE D'UN CAS D'EXPÉRIENCE BURKINA FASO PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN FORMULATION, NEGOCIATION ET MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES COMMERCIALES " HUB & SPOKES" Date de la soumission

Plus en détail

Projet de cahier des charges

Projet de cahier des charges Projet de cahier des charges Appel à candidatures d organismes de formation portant sur la mise en œuvre des formations «La prévention des risques professionnels dans l économie sociale et solidaire :

Plus en détail

Évaluation du Fonds international pour la diversité culturelle

Évaluation du Fonds international pour la diversité culturelle Évaluation du Fonds international pour la diversité culturelle 1 Contexte La Fédération pour la diversité culturelle regroupe 43 coalitions nationales, dont près du deux tiers se trouvent dans des pays

Plus en détail

PROJET DE NOTE D ORIENTATION

PROJET DE NOTE D ORIENTATION PROJET DE NOTE D ORIENTATION CINQUIÈME DIALOGUE ANNUEL DE HAUT NIVEAU SUR LA DÉMOCRATIE, LES DROITS DE L'HOMME ET LA GOUVERNANCE EN AFRIQUE : TENDANCES, DÉFIS ET PERSPECTIVES THÈME : RÉFLEXION, CÉLÉBRATION

Plus en détail

CitiPart Cities partnership against extremism and populism

CitiPart Cities partnership against extremism and populism CitiPart Cities partnership against extremism and populism Introduction CitiPart «cities partnership against extremism and populism» est un réseau qui se veut interactif sur les questions sociétales d

Plus en détail