Assemblée Générale 2015: une année charnière pour Sustainable Finance Geneva

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Assemblée Générale 2015: une année charnière pour Sustainable Finance Geneva"

Transcription

1 PV - ASSEMBLEE GENERALE MAI 2015 Assemblée Générale 2015: une année charnière pour Sustainable Finance Geneva Repositionnement stratégique Le PV de l'ag 2014 ayant été approuvé, le Bureau Exécutif a présenté à l assemblée les résultats des différents projets menés par l association, et son repositionnement par rapport à Swiss Sustainable Finance (SSF), la plateforme créée l été dernier au niveau national et dont SFG est membre fondateur. Suite à l arrivée de cette nouvelle entité, SFG a décidé de se focaliser sur la promotion de Genève comme centre d innovation pour la finance durable mondiale. Les deux organisations se positionnent ainsi sur des sujets complémentaires. La mission de SFG a ainsi été reformulée de la manière suivante : // SFG est une association qui positionne Genève comme le centre d'innovation dans la finance durable. Elle s appuie sur l engagement des individus et la force de l'intelligence collective. // En outre, l angle de l innovation est largement repris dans les réflexions et orientations stratégiques, ainsi que dans la communication de SFG. Un positionnement qui fait écho au premier livre édité par SFG («10 innovations dans la finance durable»). Ce repositionnement de SFG par rapport à SSF a conduit à une priorisation des axes de développement de l association, dont les trois principaux sont : le rayonnement de Genève, la gestion de communautés et la sensibilisation des acteurs à la finance durable. 1

2 7 axes de développement retenus : Comment s engager? SFG s appuyant sur l intelligence collective, tous les membres peuvent décider de s engager d avantage par différents moyens. Soit en participant au développement de l association, par exemple en recrutant de nouveaux membres ou en proposant à son institution de rejoindre SFG. Soit en participant aux activités de l association, en proposant un projet, en intégrant une commission thématique ou en apportant son expertise. Finalement, les membres peuvent également intégrer l un des organes de gouvernance, comme le Comité Stratégie et Surveillance ou le Bureau Exécutif. Il suffit simplement de contacter la direction de l association pour discuter de la marche à suivre et évaluer la faisabilité de la proposition. Contraintes et défis Les principales contraintes auxquelles SFG fait face sont les suivantes : des budgets limités, des ressources humaines principalement bénévoles et une coordination importante au vue de la structure de l association. Plusieurs défis sont aussi à relever comme par exemple la préservation de la dynamique de l association en attirant régulièrement de nouveaux talents dans les instances opérationnelles, la mise à disposition d espaces de participation pour les membres qui soit cohérent avec leur disponibilité et leur expertise, mais aussi avec les moyens et les priorités de SFG, ou encore la préservation de la cohérence de nos actions et de nos messages. Commissions Les commissions thématiques se sont développées au sein de SFG afin de structurer les efforts collectifs. Plusieurs commissions ont été identifiées et/ou constituées avec des experts qui sont régulièrement en contact avec SFG : Juridique (active, 3 membres) Innovation (active, 6 membres) Formation (active, 4 membres) Trade finance (en cours de lancement) Organisations internationales (en cours de lancement) Promotion (à initier) Exemple de la commission juridique: Antoine Amiguet a présenté le rôle de la commission et son fonctionnement, fait de veille stratégique régulière et de réunions ponctuelles pour partager connaissances et expériences. La commission a notamment aidé à la préparation de prises de position de l association pour des 2

3 projets de loi en phase de consultation, a organisé des présentations de Midis de la finance, propose à SFG des news pouvant être diffusées sur le site internet ou fournit un conseil juridique à l association. Projets structurants pour la place financière Suisse Suite à la publication de l étude de SFG et TSF Zurich en 2013, six propositions concrètes ont été émises afin de faire de la Suisse un leader mondial de la finance durable. Le suivi a été particulièrement étroit sur deux propositions : 1 - La création d une bourse spécifique pour coter les «entreprises sociales» Il existe une demande considérable de la part des investisseurs d impact auquel le marché ne répond pas à ce jour. Cette situation représente une véritable opportunité pour Genève de créer une plateforme basée sur un système innovant de cotation sociale par le marché et un partenariat fort avec la bourse suisse (SIX). >>> Les prochaines étapes du projet sont : d ouvrir les discussions avec SIX, identifier l ensemble des autres partenaires, rédiger un business plan détaillé et les documents de conception, lancer les développements (plateforme de cotation sociale). 2 - La mise en place au niveau national d une formation professionnelle certifiée sur la finance durable La finance durable est un domaine académique morcelé et en développement au niveau international. La création d un centre d excellence en finance durable basée sur la création d un centre de recherche et d enseignement et la collaboration entre institutions universitaires, praticiens de la finance et acteurs de l écosystème international représente une véritable opportunité pour Genève. >>> Les prochaines étapes de ce projet sont la finalisation de l étude, le partage avec les parties prenantes et la sécurisation des financements. Réseau Le cercle d influence de SFG s est encore étendu : 301 membres de l association, dont 166 de nos 25 partenaires institutionnels LinkedIn entreprise & groupe : 913 membres (90% CH dont 80% GE) Newsletter (en cours de refonte) principalement région suisse romande / 800 abonnés Mais aussi Twitter et Google + Site internet repensé avec news mieux mises en avant, refonte de charte graphique et mise en avant de l innovation «Genève, centre d innovation dans la finance durable» L accent mis par SFG sur l innovation dans la finance durable a été bien accueilli par les membres, partenaires, ainsi que par le public > Etape 1: le livre «10 innovations de la finance : Genève, laboratoire de la finance durable» Objectifs : positionner Genève face aux autres places financières et promouvoir les acteurs locaux Résultats: exemplaires distribués (aux acteurs nationaux et internationaux de la finance et du développement durable, par des institutions financières, par la Promotion Economique du Canton de Genève lors de voyages à l étranger, lors de conférences internationales). Un message qui est repris : Didier Burkhalter, fait référence à SFG et aux innovations dans son discours d ouverture du World Investments Forum aux Nations Unies à Genève // L ambassade de Suisse à Londres demande une rencontre pour mieux comprendre la place de Genève dans la finance durable // Les acteurs genevois se sont appropriés les messages clés > Etape 2 : répertorier et diffuser les innovations Une commission multi-expertises qui identifie et valide les innovations - Une plateforme qui centralise ces innovations 3

4 - La diffusion des innovations pour encourager la fertilisation des idées - Un axe «innovation» dans toutes nos activités (conférences, newsletter, prix,...) Le rôle de SSF Swiss Sustainable Finance fêtera son premier anniversaire cet été et un nouveau président doit être nommé. SSF regroupe déjà plus de 80 membres institutionnels, dont les trois plus grandes banques du pays qui l ont rejoint récemment (UBS, Credit Suisse et la Banque cantonale de Zurich). Il est important de capitaliser sur les complémentarités des deux organisations de manière pragmatique pour la promotion de la finance durable. SSF = Institutions + poids de l industrie + top down Suisse + Représentation en Suisse et à l étranger // Ecosystème: Berne fédérale, market intelligence, workstream,... SFG = Individus + liberté de parole & d action + bottom up Genève au sens de la Genève internationale + Innovation + positionnement concurrentiel Ecosystème: Organisations internationales, Private Banking, Trade Finance,... Vote: L assemblée générale a approuvé le rapport du Bureau Exécutif. Gouvernance > Toutes les propositions ont été approuvées Comité Stratégie et Surveillance : SFG remercie les quatre membres sortants pour leur contribution : Etienne Eichenberger, Antoine Mach, Andreas Ernst et John Tidmarsh. Vote: L assemblée générale a élu 14 membres du Comité et a nommé son président. Le Comité est formé des membres suivants : Membres représentant un secteur (4) : - Rajna Gibson Brandon - Camille Vial - David Hiler - Vincent Faber Membres experts (10) : - Bertrand Gacon (Président)* - Fabio Sofia (Vice-président & Trésorier)* - Antoine Amiguet - Angela de Wolff - Elodie Feller* - Dominique Habegger* - Jean Laville - Olivier Rousset - Philipper Spicher* - Tenke Zoltani* * Membres du Comité également dans le Bureau Exécutif Modifications des Statuts Les statuts de l association ont aussi été modifiés, en l occurrence l article 11, pour apporter plus de précision et de clarté dans les rôles de chacun des organes de gouvernance : 4

5 Ancien art.11: Le comité peut créer des commissions ad hoc qui répondent devant lui seul de leur activité. Le comité peut également désigner un bureau et nommer des groupes de travail. Le chef du bureau est membre du comité. Le bureau est chargé de prendre en charge des tâches spéciales désignées par le comité. Nouvel art.11: Le comité peut créer un bureau exécutif composé de membres du comité et de représentants de la direction de l association. Le comité définit le cahier des charges du bureau. Les tâches de surveillance et de définition de la stratégie ne peuvent pas être déléguées au bureau. Le bureau informe régulièrement le comité sur le déroulement de ses activités. Le comité et le bureau peuvent créer des commissions ad hoc et des groupes de travail. La terminologie a aussi été modifiée en conséquence : «Le Comité se concentre sur la stratégie et la surveillance» Nouvelle appellation du Comité Exécutif : Comité Stratégie & Surveillance Le Comité délègue des tâches exécutives au Bureau dont il définit le cahier des charges Nouvelle appellation du Bureau : Bureau Exécutif Vote: L assemblée générale a validé la modification de l article 11 des statuts. Budgets SFG a constitué des réserves durant l année 2013, en prévision des besoins de trésorerie pour le financement du projet du livre, de la soirée des 5 ans de SFG, de la refonte du site internet et pour pouvoir assurer les coûts de fonctionnement de l association pendant 6 mois. L année 2015 sera une année de transition pour SFG, qui doit faire évoluer son modèle de financement en prenant en compte de nouveaux paramètres: Augmentation des charges de personnel (Direction de 50% à 80% FTE) Partenaires institutionnels en augmentation (+ 11) Diminution de la subvention de l'etat de Genève (en 2015) Perte prévue de CHF en 2015 Nécessité de pérenniser le financement avec de nouveaux sponsors publics ou privés SFG devrait évoluer vers un modèle mixte avec du financement par projet. L objectif est de couvrir les frais de fonctionnement avec les cotisations, dons et partenariats (charges de personnel et autres frais d exploitation courants tel que marketing, communication, etc.) et de développer systématiquement des financements par projet (nouvelle étude, publication, évènements spécifiques, etc.) Défis: Garantir un financement des coûts d exploitation (min. niveau actuel) Allouer 10-20% du financement par projet pour les frais de coordination Garder un équilibre entre les activités récurrentes et les projets Vote: L assemblée générale a approuvé les rapports du trésorier et de l organe de contrôle, a réélu l organe de contrôle (Guillaume Taylor) et a approuvé le vote de décharge. 5

6 Rappel de la structure de gouvernance de SFG : Annexe : Présentation ppt de l AG Sustainable Finance Geneva Chemin Rieu 17, 1208 Genève LinkedIn 6

«Association des Amis du Camp Junior de Vaumarcus» Statuts de l association

«Association des Amis du Camp Junior de Vaumarcus» Statuts de l association Préambule : «Association des Amis du Camp Junior de Vaumarcus» Statuts de l association L «Association des Amis du Camp Junior de Vaumarcus» est une association de personnes, pour qui le Camp Junior a

Plus en détail

Développement durable et Responsabilité Sociale des Entreprises

Développement durable et Responsabilité Sociale des Entreprises République et Canton de Neuchâtel, association Ecoparc CSEM, Neuchâtel - 28 janvier 2010 Développement durable et Responsabilité Sociale des Entreprises Jean Laville, Directeur adjoint 1 Ethos Place Cornavin

Plus en détail

Conférence suisse des institutions d action sociale

Conférence suisse des institutions d action sociale Conférence suisse des institutions d action sociale Notre engagement La Conférence suisse des institutions d action sociale CSIAS est l association professionnelle pour l aide sociale. Elle s engage pour

Plus en détail

Association Anciens Châtelaine Lullier

Association Anciens Châtelaine Lullier Association Anciens Châtelaine Lullier 103 ème Assemblée générale Bâle, le 20 avril 2013 L horticulture L avenir ou l utopie L AACL Pour qui? Pourquoi? Comment? 103 ème Assemblée générale des ACL - Bâle

Plus en détail

Déclaration d adhésion au UK Stewardship Code

Déclaration d adhésion au UK Stewardship Code Déclaration d adhésion au UK Stewardship Code En 2010, le régulateur indépendant britannique Financial Reporting Council a publié le UK Stewardship Code, un code de bonne pratique pour les investisseurs,

Plus en détail

(SCCC), Partenaire de L Association. Vaud-Shaanxi

(SCCC), Partenaire de L Association. Vaud-Shaanxi La Chambre de Commerce Suisse-Chine (SCCC), Partenaire de L Association Vaud-Shaanxi Présentation donnée le 11 juin 2002 à l occasion de l Assemblée Générale de l Association Vaud-Shaanxi par M. Pierre

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION

STATUTS DE L ASSOCIATION STATUTS DE L ASSOCIATION STEP SUISSE ROMANDE ADOPTES PAR L ASSEMBLEE GENERALE DU 24 SEPTEMBRE 2003 A GENEVE 2 I. DISPOSITIONS GENERALES Article 1 (Nom) L association STEP Suisse Romande a été constituée

Plus en détail

Plateforme ONG des droits humains Modèle pour une institution nationale des droits humains en Suisse (INDH-CH) du 7 juillet 2014 1

Plateforme ONG des droits humains Modèle pour une institution nationale des droits humains en Suisse (INDH-CH) du 7 juillet 2014 1 Plateforme ONG des droits humains Modèle pour une institution nationale des droits humains en Suisse (INDH-CH) du 7 juillet 2014 1 1. Introduction Le présent document de travail a été adopté à l unanimité

Plus en détail

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués,

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Le Ministre belge de la Coopération au développement, monsieur Armand De Decker, aurait bien voulu être des nôtres

Plus en détail

Maison genevoise des Médiations STATUTS

Maison genevoise des Médiations STATUTS STATUTS CHAPITRE 1 - NOM, BUTS ET ACTIVITES Article 1 - Nom et siège Il est constitué, sous la dénomination «Maison genevoise des Médiations» (ci-après dénommée : MgeM), une association organisée corporativement,

Plus en détail

Association Suisse pour l environnement et le développement durable. Statuts

Association Suisse pour l environnement et le développement durable. Statuts Association Suisse pour l environnement et le développement durable Statuts 1 S T A T U T S suissegreen août2010 Constitution du 15.05.2010 Modifications des statuts I. DISPOSITIONS GENERALES Article premier

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE EXTRA-ORDINAIRE

ASSEMBLEE GENERALE EXTRA-ORDINAIRE ASSEMBLEE GENERALE EXTRA-ORDINAIRE ORDRE DU JOUR Présentation du projet de nouveaux statuts et de règlement intérieur de l association Vote des résolutions relatives aux nouveaux statuts REFONTE DES STATUTS

Plus en détail

Institut Romand de Formation en Assurances STATUTS

Institut Romand de Formation en Assurances STATUTS Institut Romand de Formation en Assurances STATUTS Etat au 04-04-2008 - 2 - Article 1 : Constitution Il est constitué sous le nom d'«institut Romand de Formation en Assurances», ci-après IRFA, une association

Plus en détail

Statuts. La désignation des personnes s entend aussi bien au féminin qu au masculin.

Statuts. La désignation des personnes s entend aussi bien au féminin qu au masculin. Statuts La désignation des personnes s entend aussi bien au féminin qu au masculin. Nom et siège 1. La Fédération romande des consommateurs (FRC) est une association à but non lucratif au sens des articles

Plus en détail

MAISON KULTURA STATUTS

MAISON KULTURA STATUTS Route de Chêne 41b - CH 1208 Genève - Tél. 022/340 71 11 - Fax 022/344 71 92 - www.kultura.ch MAISON KULTURA STATUTS I. NOM, DURÉE, SIÈGE Dénomination Art. 1 L Association «Maison Kultura» est une fédération

Plus en détail

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance P RO - enfance Plateforme Romande pour l accueil de l enfance Rapport de la phase d analyse 1. Résumé Le présent document contient la description du déroulement et des résultats de la phase d analyse des

Plus en détail

Statuts de la Fondation pour le développement durable des régions de montagne

Statuts de la Fondation pour le développement durable des régions de montagne Stiftung für die nachhaltige Entwicklung der Bergregionen Statuts de la Fondation pour le développement durable des régions de montagne CHAPITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Sous le nom de ARTICLE 1 "Fondation

Plus en détail

1. Créer une société en Suisse occidentale

1. Créer une société en Suisse occidentale Nestle, (canton of Vaud) 1. Créer une société en Suisse occidentale Sommaire 1.1 Éligibilité 1.2 Différentes étapes de la création d une société généralités 1.3 Choix de la forme juridique de la société

Plus en détail

STATUTS ARAET. Approuvés par l'assemblée générale de l'araet, le 17 mars 2012

STATUTS ARAET. Approuvés par l'assemblée générale de l'araet, le 17 mars 2012 -1- STATUTS ARAET Approuvés par l'assemblée générale de l'araet, le 17 mars 2012 TITRE I : Nom Buts Siège - Durée Article 1 : Nom 1.1 L Association Romande Arts, Expression et Thérapies - ARAET - est une

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DE L ÉCOLE MATERNELLE ET PRIMAIRE BILINGUE DE BÂLE LES COQUELICOTS

STATUTS DE L ASSOCIATION DE L ÉCOLE MATERNELLE ET PRIMAIRE BILINGUE DE BÂLE LES COQUELICOTS STATUTS DE L ASSOCIATION DE L ÉCOLE MATERNELLE ET PRIMAIRE BILINGUE DE BÂLE LES COQUELICOTS Adoptés lors de la création de l Association le 18 Février 2006 Modifiés en Assemblée Générale Ordinaire le 20

Plus en détail

Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale

Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale L Université de Fribourg; L Université de Genève; L Université de Lausanne; L Université de Neuchâtel; (ci-après désignées par «les

Plus en détail

UIPF Genève - 7 novembre 2007. Responsabilité sociale des entreprises (RSE) et Investissement socialement responsable (ISR)

UIPF Genève - 7 novembre 2007. Responsabilité sociale des entreprises (RSE) et Investissement socialement responsable (ISR) UIPF Genève - 7 novembre 2007 Responsabilité sociale des entreprises (RSE) et Investissement socialement responsable (ISR) Jean Laville, Directeur Adjoint Ethos Place Cornavin 2, case postale, 1211 Genève

Plus en détail

6. Marchés financiers et financement

6. Marchés financiers et financement Frédéric Monnerat, (canton of Geneva) 6. Marchés financiers et financement Sommaire 6.1 La place financière suisse 6.2 La Banque nationale suisse 6. Le système bancaire suisse 6.4 L obtention de crédits

Plus en détail

Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité constituée le 23 janvier 1982, à Genève STATUTS

Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité constituée le 23 janvier 1982, à Genève STATUTS EXIT A.D.M.D. Suisse romande Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité constituée le 23 janvier 1982, à Genève STATUTS adoptés le 05.04.2008, le 17.04.2010 et le 31.03.2012 EXIT A.D.M.D. Suisse

Plus en détail

Procès-verbal de l'assemblée générale ordinaire de l'association du Corps Intermédiaire de l'université de Neuchâtel (ACINE) 13 mars 2014

Procès-verbal de l'assemblée générale ordinaire de l'association du Corps Intermédiaire de l'université de Neuchâtel (ACINE) 13 mars 2014 Avenue du Premier Mars 26 CH-2000 Neuchâtel Procès-verbal de l'assemblée générale ordinaire de l'association du Corps Intermédiaire de l'université de Neuchâtel (ACINE) 13 mars 2014 1. Ouverture de la

Plus en détail

EFG International annonce la nomination d un nouveau président et d un nouveau Chief Executive Officer

EFG International annonce la nomination d un nouveau président et d un nouveau Chief Executive Officer EFG International annonce la nomination d un nouveau président et d un nouveau Chief Executive Officer Zurich, le 23 avril 2015. EFG International a nommé Joachim H. Straehle au poste de Chief Executive

Plus en détail

2) Information : BASIS propose à ses membres : - un service d information juridique, sociale et comptable

2) Information : BASIS propose à ses membres : - un service d information juridique, sociale et comptable statuts de l'association Basis Art. 1 nom : Sous la dénomination «Bureau Arts de la Scène des Indépendants Suisses» (B.A.S.I.S.), il est constitué une association régie par les présents statuts et par

Plus en détail

Leaders de demain en oncologie

Leaders de demain en oncologie Appel à projets Fondation ARC 2016 Leaders de demain en oncologie Recruiting emerging leaders in oncology Date limite de retour des dossiers d intention : 08 juillet 2015 1. Contexte et objectifs de l

Plus en détail

S T A T U T S. L Association BEP, Bien-Etre & Performance TITRE PREMIER NOM - BUT - SIEGE

S T A T U T S. L Association BEP, Bien-Etre & Performance TITRE PREMIER NOM - BUT - SIEGE S T A T U T S L Association BEP, Bien-Etre & Performance TITRE PREMIER NOM - BUT - SIEGE Article premier : NOM Il est formé sous la dénomination «l Association BEP, Bien-Etre & Performance», une association

Plus en détail

GUIDE DE L ASSOCIATION SPORTIVE D ETABLISSEMENT

GUIDE DE L ASSOCIATION SPORTIVE D ETABLISSEMENT OFFICE IVOIRIEN DES SPORTS SCOLAIRES ET UNIVERSITAIRES (OISSU) GUIDE DE L ASSOCIATION SPORTIVE D ETABLISSEMENT FICHE 1 L AS dans l établissement. FICHE 2 Les différentes tâches administratives sous la

Plus en détail

Management de club. Modules de formation en management pour les collaborateurs bénévoles et professionnels des clubs sportifs suisses

Management de club. Modules de formation en management pour les collaborateurs bénévoles et professionnels des clubs sportifs suisses Management de club Modules de formation en management pour les collaborateurs bénévoles et professionnels des clubs sportifs suisses V 06.2008 Formation en management de club INITIATIVE La formation en

Plus en détail

Statuts du parlement européen des jeunes Suisse

Statuts du parlement européen des jeunes Suisse Proposed changes of the statutes of Annual General Meeting, 15 th of February 2015, Winterthur VERSION FRANCAISE Statuts du parlement européen des jeunes Suisse Afin d en faciliter la lecture, les présents

Plus en détail

Groupement des Français du CERN (GFC)

Groupement des Français du CERN (GFC) Groupement des Français du CERN (GFC) COMPTE RENDU DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE 17 octobre 2013 12h30 Le Président, Frédérick Bordry (FB), ouvre la séance et souhaite la bienvenue à tous les membres

Plus en détail

Statuts. Association-Nathalie-Manser

Statuts. Association-Nathalie-Manser Statuts Association-Nathalie-Manser Titre premier : dispositions générales Forme juridique, but et siège Art. 1 : Dénomination Sous le nom de Association-Nathalie-Manser, il est créé une association à

Plus en détail

Desjardins et le développement durable

Desjardins et le développement durable Desjardins et le développement durable Congrès ACE Association of Cooperative Educators 31 juillet 2008 patrice.camus@desjardins.com Rôle de l Éco-conseiller Acteur de changement / Mobilisateur Planificateur

Plus en détail

Vous donner toutes les clés pour définir et mettre en place votre stratégie digitale, quels que soient vos objectifs et vos cibles

Vous donner toutes les clés pour définir et mettre en place votre stratégie digitale, quels que soient vos objectifs et vos cibles Objectifs Vous donner toutes les clés pour définir et mettre en place votre stratégie digitale, quels que soient vos objectifs et vos cibles et vous aider à maîtriser les principaux réseaux sociaux. AGENDA

Plus en détail

Mobilservice rapport d activité et financier 2013 et perspectives 2014

Mobilservice rapport d activité et financier 2013 et perspectives 2014 Mobilservice rapport d activité et financier 2013 et perspectives 2014 Contenu: 1. Rapport d activité du comité 2. Rapport d activité de la rédaction 3. Rapport d activité des cantons partenaires 4. Offre

Plus en détail

formaliser des lignes directrices et des cahiers des charges pour conseiller, orienter et soutenir activement les opérateurs publics et privés,

formaliser des lignes directrices et des cahiers des charges pour conseiller, orienter et soutenir activement les opérateurs publics et privés, squad - Centre de compétences transfrontalier pour le suivi et la planification des quartiers durables INTERREG IVA France Suisse Rapport de synthèse (version août 2015) Objectif de ce document Ce document

Plus en détail

DEVENEZ PARTENAIRE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE FRIBOURG EN 2014!

DEVENEZ PARTENAIRE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE FRIBOURG EN 2014! DEVENEZ PARTENAIRE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE FRIBOURG EN 2014! LA CCIF : l emprunte d une histoire forte association de droit privé créée en 1917 plus de 900 membres 50% des emplois privés

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

Le projet de club Business Angels A3 :

Le projet de club Business Angels A3 : Le projet de club Business Angels A3 : Un club d investissement et coaching des start-ups autour de l EPFL a été approuvé lors de l assemblée générale et le Comite de l A3 en Novembre 2008.avec les objectifs

Plus en détail

Quels profils recherchons-nous?

Quels profils recherchons-nous? Quels profils recherchons-nous? Président Vice-Président Trésorier Secrétaire Directeur Service IT Directeur Service Emploi Directeur Service Réseau Directeur Service Évènements Fiche de poste Président

Plus en détail

Réforme du droit sanitaire cantonal procédure de consultation : Questionnaire

Réforme du droit sanitaire cantonal procédure de consultation : Questionnaire RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE DÉPARTEMENT DE L'ACTION SOCIALE ET DE LA SANTÉ Réforme du droit sanitaire cantonal procédure de consultation : Questionnaire 1. Le projet de loi sur la Santé (ci-après PL

Plus en détail

Stratégie ALPDS 2012 2015

Stratégie ALPDS 2012 2015 VZLS Verband Zahntechnischer Laboratorien der Schweiz ALPDS Association des Laboratoires de Prothèse Dentaire de Suisse ALPDS Associazione dei Laboratori di Protesi Dentaria Svizzeri Stratégie ALPDS 2012

Plus en détail

Association interfacultaire, Mosaïque est ouvert aux étudiants de toutes les facultés et accueille volontiers les étudiants en échange.

Association interfacultaire, Mosaïque est ouvert aux étudiants de toutes les facultés et accueille volontiers les étudiants en échange. ASSOCIATION MOSAÏQUE Université de Lausanne Bâtiment Internef Bureau 4 05 Lausanne http://www.mosaique-unil.ch mosaique@unil.ch STATUTS PRÉAMBULE L'association Mosaïque, présente depuis 997 sur le campus

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CONVENTION INTERNATIONALE DES METIERS DU SPORT 7-8 MAI 2014 BEAULIEU LAUSANNE

DOSSIER DE PRESSE CONVENTION INTERNATIONALE DES METIERS DU SPORT 7-8 MAI 2014 BEAULIEU LAUSANNE DOSSIER DE PRESSE CONVENTION INTERNATIONALE DES METIERS DU SPORT BEAULIEU LAUSANNE TABLE DES MATIÈRES 1. MISSION & OBJECTIFS 2. CIBLES 3. PARTENAIRES 4. WISE EN BREF 5. EXPOSANTS 6. COMITE DE PILOTAGE

Plus en détail

DEPOSER SES STATUTS ARTIST PROJECT

DEPOSER SES STATUTS ARTIST PROJECT DEPOSER SES STATUTS ARTIST PROJECT iles asbl 1- La rédaction des statuts La première étape de la constitution de votre future asbl est la rédaction des statuts. Pour ce faire, les fondateurs se réunissent

Plus en détail

Association Suisse romande de parents d enfants avec déficit d attention/hyperactivité. Statuts

Association Suisse romande de parents d enfants avec déficit d attention/hyperactivité. Statuts Association Suisse romande de parents d enfants avec déficit d attention/hyperactivité I Nom, Siège, Buts et Tâches Statuts Article 1 Article 2 Article 3 Nom L Association se nomme ASPEDAH (Association

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 8827 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt: 27 septembre 2002 Messagerie Projet de loi ouvrant un crédit de fonctionnement au titre de subvention cantonale

Plus en détail

WEBRISKCONTROL UNE SOLUTION SIMPLE ET ÉCONOMIQUE DE GESTION DES RISQUES. Version 1.1 Pittet Risk Management 2009

WEBRISKCONTROL UNE SOLUTION SIMPLE ET ÉCONOMIQUE DE GESTION DES RISQUES. Version 1.1 Pittet Risk Management 2009 Version 1.1 Pittet Risk Management 2009 Sommaire 1. WebRiskControl, c est quoi? p. 3 2. Pourquoi un système de contrôle interne (SCI)? p. 4 3. Les 4 grandes étapes de la gestion des risques p. 5 4. La

Plus en détail

Proposition de motion visant à introduire la «Vision zéro» en matière de prévention des accidents

Proposition de motion visant à introduire la «Vision zéro» en matière de prévention des accidents Secrétariat du Grand Conseil M 1495 Proposition présentée par les députés: M mes et MM. Françoise Schenk-Gottret, Albert Rodrik, Christian Bavarel, Christian Brunier, Laurence Fehlmann Rielle, Anne Mahrer,

Plus en détail

le Salon de l Innovation

le Salon de l Innovation Découvrez notre nouvelle plate-forme: le Salon de l Innovation 13 e GS1 Forum Suisse de Logistique INNOVATIONS: impacts sur la Supply Chain, de l achat au service client Salle polyvalente, Ecole Polytechnique

Plus en détail

Rapport d activités 2007. «Des professionnels au service de l information»

Rapport d activités 2007. «Des professionnels au service de l information» Rapport d activités 2007 «Des professionnels au service de l information» Le présent rapport annuel a pour ambition de vous retracer les faits qui ont marqué la vie de l Association des assistant(e)s en

Plus en détail

Règlement intérieur. Document de travail non mis en forme GRAND GENEVE FORUM D AGGLOMERATION FRANCO-VALDO-GENEVOIS

Règlement intérieur. Document de travail non mis en forme GRAND GENEVE FORUM D AGGLOMERATION FRANCO-VALDO-GENEVOIS Règlement intérieur Introduction Document de travail non mis en forme Le 28 juin 2012 a été signé le Projet d agglomération 2012 au travers duquel les partenaires français, genevois et vaudois ont renforcé

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION CARITAS JURA

STATUTS DE L ASSOCIATION CARITAS JURA STATUTS DE L ASSOCIATION CARITAS JURA Remarque : Les termes désignant des personnes s appliquent indistinctement aux femmes et aux hommes. Art. 1 DENOMINATION ET SIEGE Sous la dénomination CARITAS JURA(ci-après

Plus en détail

Document d orientation sur les écoles associées de l UNESCO en Suisse

Document d orientation sur les écoles associées de l UNESCO en Suisse Berne, novembre 2013 Version originale : allemand Document d orientation sur les écoles associées de l UNESCO en Suisse (réseau.ch / ASPnet.ch*) SOMMAIRE 1. SITUATION... 2 2. ANALYSE... 3 3. OBJECTIFS...

Plus en détail

NOS MISSIONS LES VECTEURS D ACTIONS STRATÉGIQUES

NOS MISSIONS LES VECTEURS D ACTIONS STRATÉGIQUES IT CLUSTER FOR WORLD TRANSFORMATION DIGITALPLACE STIMULE, LE SECTEUR TIC AVANCE STIMULER L INNOVATION ASCENDANTE ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DÉVELOPPER L INTERNATIONAL PRÉSENTATION AAP 7EME PCRD 12 JUILLET

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION LE ROMAN DES ROMANDS, RENOUVELES EN ASSEMBLEE GENERALE LE 5 JUIN 2013.

STATUTS DE L ASSOCIATION LE ROMAN DES ROMANDS, RENOUVELES EN ASSEMBLEE GENERALE LE 5 JUIN 2013. L ARDR- ATATUTS ARDR STATUTS DE L ASSOCIATION LE ROMAN DES ROMANDS, RENOUVELES EN ASSEMBLEE GENERALE LE 5 JUIN 2013. CHAPITRE I DENOMINATION SIEGE DUREE BUTS Article 1 er Sous la dénomination A SSOCIATION

Plus en détail

1 Le Trésorier du Club. 2 Exemple de comptabilité d un club

1 Le Trésorier du Club. 2 Exemple de comptabilité d un club ASSEMBLEE DE DISTRICT du 14 Avril 2012 L ATELIER des TRESORIERS 1 Le Trésorier du Club Les points essentiels - Réponses aux questions 2 Exemple de comptabilité d un club Un outil à votre disposition sur

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 14 février 2013 Français Original: anglais E/ECE/1466 Commission économique pour l Europe Soixante-cinquième session Genève, 9-11 avril 2013 Point

Plus en détail

Réunion Ad Hoc d Experts sur «L amélioration du climat des affaires en Afrique Centrale»

Réunion Ad Hoc d Experts sur «L amélioration du climat des affaires en Afrique Centrale» REUNION AD HOC D EXPERTS SUR L AMELIORATION DU CLIMAT DES AFFAIRES NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Bureau Sous Régional pour l Afrique Centrale F Distr : GENERAL ECA/SRO-CA/AHEGM.BUS/14/Inf.1

Plus en détail

LA NOUVELLE MARQUE DES FUTURS DECISION MAKERS

LA NOUVELLE MARQUE DES FUTURS DECISION MAKERS LA NOUVELLE MARQUE DES FUTURS DECISION MAKERS 1 UNE NOUVELLE GENERATION 77% 34% LES TOP MANAGERS LES CADRES EN ENTREPRISE LA MARQUE DES DECISION MAKERS SE DOIT DE DEVENIR AUSSI LA MARQUE DES FUTURS DECISION

Plus en détail

Applications Projet GeoMol: Exemple genevois avec le programme Geothermie 2020.

Applications Projet GeoMol: Exemple genevois avec le programme Geothermie 2020. Applications Projet GeoMol: Exemple genevois avec le programme Geothermie 2020. Nathalie Andenmatten Berthoud, GESDEC, Etat de Genève Michel Meyer, SIG Projet GeoMol EU - Gérer les données du sous-sol

Plus en détail

Rapport Séminaire de Fondation ATEC ITS France

Rapport Séminaire de Fondation ATEC ITS France Rapport Séminaire de Fondation ATEC ITS France Date : 29 Juin 2015 Rédaction : Marion APAIRE Jean-Marie ARDISSON Frank CHUCHE François-Xavier DUPERRET 08 juillet 2015 Le Séminaire de Fondation ATEC ITS

Plus en détail

Lettre d information. N 2 Juillet 2014

Lettre d information. N 2 Juillet 2014 Mot du Président Chers camarades, Etre Président et tirer un bilan n est pas chose aisée pour beaucoup en situation similaire dans le contexte actuel, et pourtant, en ce qui me concerne, je suis très heureux

Plus en détail

Performances responsables

Performances responsables Performances responsables Un choix de prestations respectueuses des principes du développement durable Financer et investir autrement Vous êtes particulièrement sensible aux questions environnementales

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DU CARNAVAL DES BOLZES

STATUTS DE L ASSOCIATION DU CARNAVAL DES BOLZES STATUTS DE L ASSOCIATION DU CARNAVAL DES BOLZES TITRE PREMIER : Dispositions Générales Art.1. Art.2. Art.3. Art.4. Définition et nom L Association du Carnaval des Bolzes (ACB) est une personne morale de

Plus en détail

Conférence de presse de la Fondation Genève Place Financière Jeudi 13 octobre 2005 Prof. Jean-Pierre Danthine Patrick Odier

Conférence de presse de la Fondation Genève Place Financière Jeudi 13 octobre 2005 Prof. Jean-Pierre Danthine Patrick Odier Swiss Finance Institute Conférence de presse de la Fondation Genève Place Financière Jeudi 13 octobre 2005 Prof. Jean-Pierre Danthine Patrick Odier Une coopération à l'échelon national Déclaration d'intention

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION CLUB OHADA BORDEAUX

STATUTS DE L ASSOCIATION CLUB OHADA BORDEAUX Association Loi de 1901 Information Diffusions Conférences Débats Echanges Droit Comparé STATUTS DE L ASSOCIATION CLUB OHADA BORDEAUX Mise à jour en Mars 2015 ARTICLE 1 : HISTORIQUE, CONSTITUTION, DENOMINATION

Plus en détail

LE SERVICE ORIENTATION CARRIERES

LE SERVICE ORIENTATION CARRIERES LE SERVICE ORIENTATION CARRIERES 09/10/2008 ESSEC ALUMNI CONTACTS UTILES SOC Pour s informer sur les offres de services du SOC soc@essecnet.com - 01 56 91 20 61 Pour prendre RV avec un consultant Elisabeth

Plus en détail

Evolution et futurs défis

Evolution et futurs défis Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Formation professionnelle duale Evolution et futurs

Plus en détail

Cahier des charges pour la réalisation d un audit externe du programme GUS / OFS

Cahier des charges pour la réalisation d un audit externe du programme GUS / OFS Département fédéral de l intérieur (DFI) Office Fédéral de la Statistique OFS Etat-major Cahier des charges pour la réalisation d un audit externe du programme GUS / OFS Table des matières 1 Généralités

Plus en détail

Statuts. de la Chambre de commerce, d industrie et des services de Genève

Statuts. de la Chambre de commerce, d industrie et des services de Genève Statuts de la Chambre de commerce, d industrie et des services de Genève Avril 2010 1 I. DÉNOMINATION, SIÈGE, BUT Article 1 er : Dénomination Il est constitué, sous la dénomination «Chambre de commerce,

Plus en détail

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE CONCERTATION SUR LA REFONDATION DES CAMPUS UNIVERSITAIRES RÉMOIS DE L URCA

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE CONCERTATION SUR LA REFONDATION DES CAMPUS UNIVERSITAIRES RÉMOIS DE L URCA ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE CONCERTATION SUR LA REFONDATION DES CAMPUS UNIVERSITAIRES RÉMOIS DE L URCA Campus «Moulin de la Housse» - Vendredi 08 février 2013 09h00 (amphi 2) Mots d ouverture de Monsieur Gilles

Plus en détail

La Région de Manchester

La Région de Manchester Zoom Région La Région de Manchester Sylvie Morton, Business Development Manager, Manchester s Investment and Development Agency (MIDAS) Le succès croissant qu a connu la région Manchester au cours de ces

Plus en détail

Proposition de Mode de Fonctionnement et Règles de Procédure (Statuts 2011 en vigueur)

Proposition de Mode de Fonctionnement et Règles de Procédure (Statuts 2011 en vigueur) Proposition de Mode de Fonctionnement et Règles de Procédure (Statuts 2011 en vigueur) MODE DE FONCTIONNEMENT 1. Participation au Conseil mondial: Les délégués des associations membres Le bureau et les

Plus en détail

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Cégep de Sept-Îles POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Service émetteur : Direction des communications Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 7 mars 2006 Dernière révision :

Plus en détail

Projet associatif d Action Contre la Faim

Projet associatif d Action Contre la Faim Projet associatif d Action Contre la Faim Adopté par l Assemblée Générale du 18 juin 2011 PREAMBULE Ce projet est un cadre de référence ordonnant nos valeurs et les principes directeurs de notre action,

Plus en détail

Statuts de la «ChâBal» Maison de Quartier et Jardin Robinson de Châtelaine-Balexert

Statuts de la «ChâBal» Maison de Quartier et Jardin Robinson de Châtelaine-Balexert Titre I : Dénomination Durée Siège Art. 1 Dénomination Il est constitué sous le nom de «La ChâBal» Maison de quartier et Jardin Robinson de Châtelaine-Balexert une association sans but lucratif, politiquement

Plus en détail

ASSOCIATION «MARSEILLE Horizon» pour la PROMOTION de MANIFESTATIONS SPORTIVES & EDUCATIVES à MARSEILLE

ASSOCIATION «MARSEILLE Horizon» pour la PROMOTION de MANIFESTATIONS SPORTIVES & EDUCATIVES à MARSEILLE ASSOCIATION pour la PROMOTION de MANIFESTATIONS SPORTIVES & EDUCATIVES à MARSEILLE Titre 1 - CONSTITUTION - OBJET - SIEGE SOCIAL - DUREE Article 1 : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

Membre actif du pôle IAR, devenez le partenaire privilégié de nos événements et services. Augmentez votre visibilité dans notre réseau!

Membre actif du pôle IAR, devenez le partenaire privilégié de nos événements et services. Augmentez votre visibilité dans notre réseau! Membre actif du pôle IAR, devenez le partenaire privilégié de nos événements et services. Augmentez votre visibilité dans notre réseau! Catalogue offre publicitaire IAR 2015 Le pôle IAR propose des partenariats

Plus en détail

SAM/TES Samenwerken voor een meer rechtvaardige maatschappij Travailler ensemble pour une société plus juste

SAM/TES Samenwerken voor een meer rechtvaardige maatschappij Travailler ensemble pour une société plus juste DESCRIPTIF DE VISION SAM/TES Samenwerken voor een meer rechtvaardige maatschappij Travailler ensemble pour une société plus juste Un centre d expertise en tant que balise pour le huissier de justice soucieux

Plus en détail

A. DENOMINATION B. BUT DU CLUB

A. DENOMINATION B. BUT DU CLUB STATUTS A. DENOMINATION Article 1 Il existe sous le nom de Genève Volley une association conformément aux dispositions des articles 60 et suivants du code civil suisse, précédemment dénommée Genève-Elite

Plus en détail

Welcome. un état d esprit

Welcome. un état d esprit * Bienvenue. Welcome * un état d esprit Plus qu un message de bienvenue, Welcome c est la promesse d ouverture que nous faisons à chaque collaborateur, dès son arrivée dans le Groupe et tout au long de

Plus en détail

La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) en Suisse

La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) en Suisse La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) en Suisse Laetitia Gill, Directerice du Réseau et Développement Philias Forum 20 ans Mode d Emploi 16 novembre UNIL Lausanne www.philias.org www.philias.org

Plus en détail

Statuts des organisations du monde du travail dans le champ professionnel de la forêt (Ortra Forêt)

Statuts des organisations du monde du travail dans le champ professionnel de la forêt (Ortra Forêt) Statuts des organisations du monde du travail dans le champ professionnel de la forêt (Ortra Forêt) 12.4.2013 I Nom, siège, but Article 1: Nom de l association Sous le nom «Ortra Forêt Suisse», ci-dessous

Plus en détail

PV de l Assemblée Générale du 16 avril 2013

PV de l Assemblée Générale du 16 avril 2013 PV de l Assemblée Générale du 16 avril 2013 Présent-e-s : 44 personnes présentes-représentées 1) Approbation du PV de l AG extraordinaire de mai 2012 Décision : le PV est approuvé à l unanimité 2) Approbation

Plus en détail

Plateformes dans la restauration collective : organiser l offre de produits régionaux

Plateformes dans la restauration collective : organiser l offre de produits régionaux Plateformes dans la restauration collective : organiser l offre de produits régionaux Contenu Le «régional» dans les cantines 1 et les restaurants universitaires Plateformes marketing : 2 la certification

Plus en détail

A SEARCH FOR FAME : INITIATIVES POUR UN DEVELOPPEMENT INTEGRE DURABLE IDID : A LA RECHERCHE D UNE NOTORIÉTÉ : LE CHEMIN DE L ONG IDID AU BÉNIN

A SEARCH FOR FAME : INITIATIVES POUR UN DEVELOPPEMENT INTEGRE DURABLE IDID : A LA RECHERCHE D UNE NOTORIÉTÉ : LE CHEMIN DE L ONG IDID AU BÉNIN A SEARCH FOR FAME : INITIATIVES POUR UN DEVELOPPEMENT INTEGRE DURABLE IDID : A LA RECHERCHE D UNE NOTORIÉTÉ : LE CHEMIN DE L ONG IDID AU BÉNIN Introduction Initiatives pour un Développement Intégré Durable

Plus en détail

La place financière: moteur de l économie suisse

La place financière: moteur de l économie suisse La place financière: moteur de l économie suisse Association suisse des banquiers Décembre 2015 Table des matières 1. L Association suisse des banquiers 2. La place financière: acteurs et réglementation

Plus en détail

Statuts Association Pro Senectute Genève

Statuts Association Pro Senectute Genève . Statuts Association Pro Senectute Genève Préambule Le présent document, les termes employés pour désigner des personnes sont pris au sens générique ; ils ont à la fois valeur d un féminin et d un masculin.

Plus en détail

PROCESSUS INTERFACE «BUSINESS FRANCE» (COSPE)

PROCESSUS INTERFACE «BUSINESS FRANCE» (COSPE) Données d entrée du processus : Fiches projet business France, conf /call nationale hebdomadaire PROCESSUS INTERFACE «BUSINESS FRANCE» (COSPE) 1 2 3 Etude des fiches projets «Business France», avec pré-analyse

Plus en détail

Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR)

Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR) Page 1 / 8 Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR) Art. 1 Constitution I. Constitution, siège Sous la dénomination «Pôle scientifique et technologique

Plus en détail

CERCLE GÉNÉALOGIQUE DE LA MANCHE RÈGLEMENT INTERIEUR

CERCLE GÉNÉALOGIQUE DE LA MANCHE RÈGLEMENT INTERIEUR de la Manche Rev09 Page 1/5 CERCLE GÉNÉALOGIQUE DE LA MANCHE - RÈGLEMENT INTERIEUR Sigles utilisés : CG50 : Cercle Généalogique de la Manche CA : Conseil d Administration CR : Compte-Rendu AD : Archives

Plus en détail

Enfin, l ESeco de Lausanne intègre étroitement l outil informatique à sa formation dans le but d en faire un véritable outil de gestion.

Enfin, l ESeco de Lausanne intègre étroitement l outil informatique à sa formation dans le but d en faire un véritable outil de gestion. BUSINESS PLAN SALON DES ETUDIANTS DE LAUSANNE, 25 ET 26 MARS 2010 1. Présentation générale 1.1. La formation d économiste d entreprise diplômé ES en Suisse Le contenu de la formation d économiste d entreprise

Plus en détail

Directive concernant Informations relatives à la Corporate Governance (Directive Corporate Governance, DCG)

Directive concernant Informations relatives à la Corporate Governance (Directive Corporate Governance, DCG) Directive Corporate Governance Directive concernant Informations relatives à la Corporate Governance (Directive Corporate Governance, DCG) Du Fondement juridique 1 er septembre 2014 art. 1, 4, 5 et art.

Plus en détail

Procès-verbal de l assemblée générale de la Société suisse d évaluation du 5 septembre 2008 à Berne

Procès-verbal de l assemblée générale de la Société suisse d évaluation du 5 septembre 2008 à Berne Procès-verbal de l assemblée générale de la Société suisse d évaluation du 5 septembre 2008 à Berne Membres du comité présents Désirée Donzallaz, Horber-Papazian, Marlène Läubli Loud, Kurt Grüter, Thomas

Plus en détail

PIMENT AND CO, QUI SOMMES-NOUS?

PIMENT AND CO, QUI SOMMES-NOUS? PIMENT AND CO, QUI SOMMES-NOUS? Comme de nombreuses TPE et PME, vous ne pouvez pas franchir le pas du recrutement d un collaborateur de direction à plein temps. Ainsi faute de ressources internes en matière

Plus en détail

Allocation d actifs optimisée avec les funds of hedge funds

Allocation d actifs optimisée avec les funds of hedge funds Allocation d actifs optimisée avec les funds of hedge funds Inform informations générales pour les investisseurs institutionnels 3 e trimestre 2006 Swisscanto le centre de compétence des Banques Cantonales

Plus en détail

8ème Congrès suisse de pédagogie spécialisée 2013

8ème Congrès suisse de pédagogie spécialisée 2013 8ème Congrès suisse de pédagogie spécialisée 2013 Pour un meilleur échange entre chercheuses et chercheurs en Suisse : Réseau Recherche en pédagogie spécialisée et banque de données de la recherche du

Plus en détail