LA CONSTITUTION DES ÉQUIPES DE TRAVAIL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA CONSTITUTION DES ÉQUIPES DE TRAVAIL"

Transcription

1 3 Démarche méthodologique La réalisation de la présente étude a connu les étapes suivantes: LA CONSTITUTION DES ÉQUIPES DE TRAVAIL L équipe de consultants ayant réalisé l étude est pluridisciplinaire : elle est composée de juristes, de politologues, de sociologues, d un géographe et d étudiants en économie. Elle est ainsi structurée: 1 coordonnateur trois consultants principaux cinq assistants L équipe de consultation a été divisée en trois groupes pour la collecte des données dans les différentes régions, comme le montre le tableau suivant. Le diagramme qui suit présente l organisation interne de l équipe de consultation. Monographie

2 Benin: Revue de la Justice Criminelle Tableau 1 Présentation des équipes et de leurs zones d enquêtes 5 Equipes Région d enquêtes Equipe N 1 Equipe N 2 Equipe N 3 Littoral, Ouémé, Plateau Atlantique, Mono, Couffo, Zou Colline, Atacora, Donga, Borgou, Alibori Figure 1 Organisation interne de l équipe de consultation Coordonnateur Général Consultant Consultant Consultant Enquêteurs par thématique Le Coordonnateur général Il assure la coordination des activités relatives à l étude. Son cahier de charges validé au cours de l atelier d opérationnalisation comporte les activités suivantes : organiser les préparations méthodologiques assurer la préparation méthodologique des assistants recrutés 102 L'Institut D'Etudes de Sécurité

3 L'Initiative Africaine Pour La Sécurité Humaine coordonner le traitement, l analyse et la rédaction des rapports par thématique. Les consultants principaux Ils coordonnent une équipe sur l ensemble des activités dans une région déterminée: supervision de la collecte sur le terrain, traitement et analyse des données, rédaction du rapport d équipe. Les enquêteurs Dans le cadre de la présente étude, ils sont appelés assistants parce qu ils participent à tout le processus : préparation méthodologique, collecte des données de terrain, dépouillement et traitement des données, sous la supervision du consultant principal de la thématique. LA PRÉPARATION MÉTHODOLOGIQUE Elle a duré deux jours et a permis d assurer les tâches afférentes aux travaux de terrain. Au total, les activités ci-après ont été exécutées : L internalisation des termes de référence A la faveur de la lecture expliquée des TDR, les membres de l équipe ont appréhendé les objectifs et résultats attendus de la présente étude. Cela a permis de mettre tous les membres de l équipe au même niveau de compréhension. De plus, le coordonnateur de l étude en revisitant les TDR a clarifié un certain nombre d idées forces et a mis en relief les aspects sur lesquels il apparaît nécessaire de mettre l accent au cours des entretiens en vue de la collecte des données. Elaboration des outils de collecte La préparation méthodologique a permis à l ensemble de l équipe d élaborer les différents outils de collecte des données. A la lumière des TDR, l équipe a convenu de réaliser la collecte des données par des entretiens individuels, des focus groups et des observations participantes. Ainsi, ont été élaborés : Monographie

4 Benin: Revue de la Justice Criminelle le guide d entretien le questionnaire pour des compléments éventuels d informations la fiche d observation. Détermination des groupes cibles La préparation méthodologique a permis aussi d analyser les différents acteurs susceptibles de favoriser la réalisation des objectifs de l étude. Ainsi, à la suite d une discussion de différentes propositions, il a été retenu de rencontrer dans le cadre des entretiens, les acteurs suivants : les autorités traditionnelles les responsables de cultes et les autorités des religions révélées les autorités politiques élues les responsables administratifs les personnels judiciaires ; les membres individuels de la communauté ; les membres des tribunaux de conciliation toutes personnes susceptibles de fournir des informations sur la justice coutumière LA COLLECTE DES DONNÉES Elle a utilisé les méthodes suivantes : diagnostic participatif Entretien individuel structuré et semi structuré Focus groups Observations participantes Ces méthodes ont été utilisées selon les circonstances, les acteurs en présence et leur disponibilité. La collecte des informations principales s est déroulée sur le terrain en deux temps et a couvert la période du 18 avril au 2 mai 2008, et celle du 28 mai au 4 juin. Pour ce qui est de la collecte proprement dite des données, le pays a été divisé en trois régions pour tenir compte des réalités et contextes socioculturels. Dans 104 L'Institut D'Etudes de Sécurité

5 L'Initiative Africaine Pour La Sécurité Humaine chaque département, il a été retenu des villes devant servir de champ d enquête. Le tableau 2 ci-après fait état des villes sélectionnées: LA RESTITUTION DES RÉSULTATS PAR ÉQUIPE Après la collecte des données, toutes les équipes se sont retrouvées pour faire le point des activités de terrain et partager les difficultés rencontrées. Au nombre des difficultés, il a été surtout évoqué la non disponibilité des autorités traditionnelles à cause précisément de la campagne électorale en cours pour le renouvellement des instances de l administration locale. Ceci a été sans aucun doute la source principale du retard accusé dans le collectage des données. Cette première rencontre après le terrain a permis aux membres de l équipe d élaborer le canevas des rapports par équipe. La restitution a duré deux jours et a permis à tous les acteurs impliqués dans l étude d exposer, d examiner et de discuter les problèmes rencontrés au cours de l étude d une part et, de l autre, de dégager les grandes tendances observées par région. TRAITEMENT ET ANALYSES DE DONNÉES Les grandes tendances ainsi dégagées ont constitué le substratum autour duquel les données recueillies ont été traitées et analysées. Le traitement et l analyse des données dans leurs détails ont permis de confirmer les grandes tendances qui se sont révélées au cours de la restitution. Tableau 2 Présentation des villes d enquête Région/départements Villes Atlantique Mono-Couffo Ouémé-Plateau Borgou Atacora-Donga Zou-Collines Ouidah Lokossa, Comé Porto-Novo, Kétou, Pobè Parakou Natitingou, Djougou Abomey, Djidja, Dassa Zoumè, Savè, Savalou Monographie

6 Benin: Revue de la Justice Criminelle LA PRÉSENTATION DES RAPPORTS PAR ÉQUIPE Les rapports rédigés par équipe ont été présentés également au cours d une réunion afin de permettre à tous les consultants de faire les observations nécessaires à leur amélioration éventuelle. Cette deuxième séance de restitution a servi de cadre aux membres de l équipe pour valider la proposition de canevas du rapport général. LA VALIDATION DU RAPPORT GÉNÉRAL Une fois le rapport général achevé, plusieurs séances ont été organisées pour d abord l étudier et l amender et, ensuite, le valider. Les rapports thématiques régionaux, élaborés par les diverses équipes, ont été également présentés, discutés et adoptés par toute l équipe des consultants réunie en atelier de validation. Le présent document est donc le résultat synthétique (a) des rapports sectoriels élaborés par les trois équipes d enquête et (b) de laborieux échanges et discussions entre les consultants au cours de l atelier de validation interne. Cet atelier s est déroulé du 6 au 18 juillet, sauf les 13, 14, 16 et 17 juillet quand une suspension a été observée afin de permettre au Secrétariat de l Académie Alioune BLONDIN BEYE pour la Paix de parachever les travaux de mise en forme des documents élaborés. 106 L'Institut D'Etudes de Sécurité

Dr Hortense KOSSOU C/PNLP-PALP

Dr Hortense KOSSOU C/PNLP-PALP Restitution des résultats de la Campagne intégrée de distribution gratuite de MIILD, de Vitamine A et d Albendazole aux enfants de moins de 5 ans au Bénin Dr Hortense KOSSOU C/PNLP-PALP PLAN Introduction

Plus en détail

Mai 2014. All rights reserved

Mai 2014. All rights reserved AUDIT DE LA QUALITÉ DE SERVICE DES RÉSEAUX SYNTHESE DU RAPPORT GENERAL Mai 2014 All rights reserved 1 Contexte de la Mission d Audit Licence 2G 2 Lieux Concernés L Enquête technique a été effectuée du

Plus en détail

LOI PORTANT ORGANISATION DE L'ADMINISTRATION TERRITORIALE DE LA REPUBLIQUE DU BENIN N 97-028 du 15 janvier 1999

LOI PORTANT ORGANISATION DE L'ADMINISTRATION TERRITORIALE DE LA REPUBLIQUE DU BENIN N 97-028 du 15 janvier 1999 LOI PORTANT ORGANISATION DE L'ADMINISTRATION TERRITORIALE DE LA REPUBLIQUE DU BENIN N 97-028 du 15 janvier 1999 L'Assemblée Nationale a délibéré et adopté, en sa séance du 4 août 1997, en deuxième lecture

Plus en détail

I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION Termes de Référence pour le recrutement d un cabinet ou d un groupe de consultants pour la capitalisation des acquis des projets du portefeuille «Résilience et croissance inclusive et durable» I. CONTEXTE

Plus en détail

REPUBLIQUE DU BENIN ------------------ MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DE LA PROTECTION DE LA NATURE

REPUBLIQUE DU BENIN ------------------ MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DE LA PROTECTION DE LA NATURE REPUBLIQUE DU BENIN ------------------ MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DE LA PROTECTION DE LA NATURE ------------------------------------------------------------------ PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR

Plus en détail

Évaluation, caractérisation et

Évaluation, caractérisation et Évaluation, caractérisation et élargissement de la gamme du matériel végétal de plantation de l'anacardier en cours de sélection au Bénin CRA-Centre/INRAB 2013-1014 Financement: GIZ/iCA 2/ Cashew Fund

Plus en détail

EVALUATION ET ACTUALISATION DU PAQUET EDUCATIF ESSENTIEL POUR L ACCELERATION DE LA SCOLARISATION DES FILLES AU BENIN

EVALUATION ET ACTUALISATION DU PAQUET EDUCATIF ESSENTIEL POUR L ACCELERATION DE LA SCOLARISATION DES FILLES AU BENIN 1 EVALUATION ET ACTUALISATION DU PAQUET EDUCATIF ESSENTIEL POUR L ACCELERATION DE LA SCOLARISATION DES FILLES AU BENIN Objectifs : Objectifs principaux - Contribuer à la définition d un programme national

Plus en détail

Les opportunités d investissement au Bénin Antonin S. DOSSOU,

Les opportunités d investissement au Bénin Antonin S. DOSSOU, Les opportunités d investissement au Bénin Antonin S. DOSSOU, Directeur de Cabinet du Ministre d Etat chargé de l Economie, de la Prospective, du Développement et de l Evaluation de l Action Publique Plan

Plus en détail

BILAN DE LA CAMPAGNE TRANSITOIRE 2012-2013 RAPPORT D ACTIVITES SUR LA GESTION DES FLUX FINANCIERS

BILAN DE LA CAMPAGNE TRANSITOIRE 2012-2013 RAPPORT D ACTIVITES SUR LA GESTION DES FLUX FINANCIERS REPUBLIQUE DU BENIN ------------ MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE ------------------------ ----------------------- 01 B.P. 186 COTONOU Tél. :21-33-40-12/21-33-00-35- Fax : 21-33-04-97

Plus en détail

SANTÉ DE LA MÈRE ET L ENFANT

SANTÉ DE LA MÈRE ET L ENFANT ALIBORI 57 ATACORA 37 SANTÉ DE LA MÈRE ET L ENFANT DONGA 53 BORGOU 36 Enquête Démographique et de Santé du Bénin 2011 2012 (EDSB-IV) COLLINES 53 ZOU 62 PLATEAU 29 Décès d enfants de moins d un an pour

Plus en détail

F NDS S D E E D EV E E V L E O L PP P E P M E E M N E T T DE

F NDS S D E E D EV E E V L E O L PP P E P M E E M N E T T DE FONDS DE DEVELOPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE ET DE L APPRENTISSAGE FODEFCA CREATION Fruit de la concertation entre les partenaires sociaux et les pouvoirs publics, le Fonds de Développement

Plus en détail

Evaluation rapide de la Planification Familiale au Bénin

Evaluation rapide de la Planification Familiale au Bénin Evaluation rapide de la Planification Familiale au Bénin Rapport d étude Septembre 2012 Sommaire EQUIPE DE RECHERCHE... iv REMERCIEMENT... v LISTE DES SIGLES ET ABREVIATIONS... vi RESUME... viii INTRODUCTION...1

Plus en détail

Bénin. Enquête Démographique et de Santé 2006. Rapport de synthèse

Bénin. Enquête Démographique et de Santé 2006. Rapport de synthèse Bénin Enquête Démographique et de Santé 2006 Rapport de synthèse Ce rapport résume les principaux résultats de l Enquête Démographique et de Santé (EDSB-III), réalisée au Bénin du 3 août au 18 novembre

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT CHARGE DE REALISER UNE ETUDE SUR LES FACTEURS DE REUSSITE ET D EQUITE SCOLAIRE AU COLLEGE ET

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT CHARGE DE REALISER UNE ETUDE SUR LES FACTEURS DE REUSSITE ET D EQUITE SCOLAIRE AU COLLEGE ET TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT CHARGE DE REALISER UNE ETUDE SUR LES FACTEURS DE REUSSITE ET D EQUITE SCOLAIRE AU COLLEGE ET DE CONSTRUIRE DES QUESTIONNAIRES CONTEXTUELS 1. CONTEXTE

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL PARIS21 AFRIQUE FRANCOPHONE Notes préparées par les pays participants à la visioconférence SNDS du 12 juillet 2006.

PROGRAMME REGIONAL PARIS21 AFRIQUE FRANCOPHONE Notes préparées par les pays participants à la visioconférence SNDS du 12 juillet 2006. PROGRAMME REGIONAL PARIS21 AFRIQUE FRANCOPHONE Notes préparées par les pays participants à la visioconférence SNDS du 12 juillet 2006. Bénin Burundi Comores Guinée Niger RCA - Togo Bénin... 1 Burundi...

Plus en détail

LA FINANCE ET L ASSURANCE AGRICOLE DOCUMENT SYNTHETIQUE (7)

LA FINANCE ET L ASSURANCE AGRICOLE DOCUMENT SYNTHETIQUE (7) Décortiquer le maïs pour créer des liens de valeur Recherche-action sur leviers pour rendre les chaines de valeur ajoutée maïs plus compétitives, durables et inclusives LA FINANCE ET L ASSURANCE AGRICOLE

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. GÉNÉRALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/68/12 2 novembre 2012 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITÉ EXÉCUTIF DU FONDS MULTILATÉRAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

Réf. : 811.1 Date : 07 09 10 Cadre stratégique pour le champ d activités Santé Introduction

Réf. : 811.1 Date : 07 09 10 Cadre stratégique pour le champ d activités Santé Introduction Bureau de la coopération suisse au Bénin Réf. : 811.1 Date : 07 09 10 Cadre stratégique pour le champ d activités Santé Introduction Selon l Organisation Mondiale de la Santé «la santé est un état complet

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR

TERMES DE REFERENCE POUR SABER - ABREC PROJET DE VALORISATION DE L ENERGIE SOLAIRE EN REPUBLIQUE DU BENIN TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT DE SUIVI-CONTROLE DES TRAVAUX D INSTALLATION DES LAMPADAIRES ET

Plus en détail

FONDS AFRICAIN DE GARANTIE ET DE COOPERATION ECONOMIQUE (FAGACE) TERMES DE REFERENCE

FONDS AFRICAIN DE GARANTIE ET DE COOPERATION ECONOMIQUE (FAGACE) TERMES DE REFERENCE FONDS AFRICAIN DE GARANTIE ET DE COOPERATION ECONOMIQUE (FAGACE) TERMES DE REFERENCE Sélection d un consultant pour l élaboration d un contrat de performance DATE DE PUBLICATION : 10/08/2015 TERMES DE

Plus en détail

Au terme de cette mission d audit, des recommandations sont faites à l endroit de l Autorité de Régulation et des opérateurs GSM.

Au terme de cette mission d audit, des recommandations sont faites à l endroit de l Autorité de Régulation et des opérateurs GSM. AUDIT DES OPERATEURS Dans le cadre de sa mission de contrôle des activités des opérateurs, l Autorité Transitoire de Régulation des Postes et Télécommunications du Bénin a recruté en 2009 un Cabinet pour

Plus en détail

Rapport d activité. Village électoral dans le cadre des élections législatives du 30 avril 2011

Rapport d activité. Village électoral dans le cadre des élections législatives du 30 avril 2011 Front des organisations de la société civile pour des élections libres, transparentes et pacifiques. Rapport d activité Village électoral dans le cadre des élections législatives du 30 avril 2011 COTONOU,

Plus en détail

de données >> Méthodologies qualitatives

de données >> Méthodologies qualitatives FR Collecte de données >> Méthodologies qualitatives 1 collecte de données >> méthodologies qualitatives page 13 1. L observation page 45 2. l entretien individuel page 73 3. le focus group page 107 4.

Plus en détail

Programme de coopération du Conseil de l Europe pour le renforcement de l Etat de Droit

Programme de coopération du Conseil de l Europe pour le renforcement de l Etat de Droit Strasbourg, le 24 novembre 2005 Programme de coopération du Conseil de l Europe pour le renforcement de l Etat de Droit CONCLUSIONS DE LA 7 ème REUNION PLENIERE DU RESEAU EUROPEEN D ECHANGE D INFORMATIONS

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT CHARGE D ANALYSER LES CURRICULA AU COLLEGE

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT CHARGE D ANALYSER LES CURRICULA AU COLLEGE TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT CHARGE D ANALYSER LES CURRICULA AU COLLEGE 1. CONTEXTE Le bilan de l Éducation Pour Tous révèle que les pays d Afrique subsaharienne ont accompli

Plus en détail

AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE

AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE FAITS ET CHIFFRES 1 NOMBRE D HABITANTS : 9,2 millions (estimation World Gazetteer) 2 POURCENTAGE DE LA POPULATION VIVANT AVEC MOINS DE 1,25 $

Plus en détail

Lien vers le diaporama

Lien vers le diaporama Lien vers le diaporama Approvisionnement en bois-énergie des grands centres urbains de Porto-Novo et de Cotonou au Bénin, une menace pour les mesures d adoption aux changements climatiques Gaston S. AKOUEHOU

Plus en détail

Méthode d intervention du PPAB en appui aux OP béninoises

Méthode d intervention du PPAB en appui aux OP béninoises Méthode d intervention du en appui aux OP béninoises Illustration par quelques expériences en cours Déroulement de la séance 1 Présentation succincte du et de son mode d intervention; 2 Illustration des

Plus en détail

Secrétariat. Nations Unies ST/SGB/2008/13. Circulaire du Secrétaire général. Organisation du Bureau des affaires juridiques.

Secrétariat. Nations Unies ST/SGB/2008/13. Circulaire du Secrétaire général. Organisation du Bureau des affaires juridiques. Nations Unies ST/SGB/2008/13 Secrétariat 1 er août 2008 Circulaire du Secrétaire général Organisation du Bureau des affaires juridiques En application de la circulaire ST/SGB/1997/5, intitulée «Organisation

Plus en détail

Voyages d études et d échanges

Voyages d études et d échanges POINT DES PARTICIPATIONS DES MEMBRES DE LA HAUTE COUR DE JUSTICE AUX MISSIONS ET VOYAGES D ETUDES A L EXTERIEUR ET A L INTERIEUR DU BENIN DE 2001 2014 N PAYS D ACCUEIL OBJET COMPOSITION DE LA DELEGATION

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ET AUX FILLES AU BENIN

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ET AUX FILLES AU BENIN EMPOWER PROJECT Enabling Mobilization and Policy implementation for Women s Rights The American Presidential Women s Justice and Empowerment Initiative VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ET AUX FILLES AU BENIN

Plus en détail

MESURE DE LA PERFORMANCE DES EXPÉRIENCE DE L INSPECTION GÉNÉRALE POLITIQUES PUBLIQUES AU MAROC: DE L ADMINISTRATION TERRITORIALE

MESURE DE LA PERFORMANCE DES EXPÉRIENCE DE L INSPECTION GÉNÉRALE POLITIQUES PUBLIQUES AU MAROC: DE L ADMINISTRATION TERRITORIALE ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR INSPECTION GENERALE DE L ADMINISTRATION TERRITORIALE MESURE DE LA PERFORMANCE DES POLITIQUES PUBLIQUES AU MAROC: EXPÉRIENCE DE L INSPECTION GÉNÉRALE DE L ADMINISTRATION

Plus en détail

RAPPORT D EXECUTION DU BUDGET PROGRAMME 2009 DE L HYGIENE ET DE L ASSAINISSEMENT DE BASE

RAPPORT D EXECUTION DU BUDGET PROGRAMME 2009 DE L HYGIENE ET DE L ASSAINISSEMENT DE BASE REPUBLIQUE DU BENIN ------------- MINISTERE DE LA SANTE ------------- DIRECTION DE L'HYGIENE ET DE L'ASSAINISSEMENT DE BASE ------------- RAPPORT D EXECUTION DU BUDGET PROGRAMME 2009 DE L HYGIENE ET DE

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE TYPES D UNE EVALUATION RETROSPECTIVE DECENTRALISEE

TERMES DE REFERENCE TYPES D UNE EVALUATION RETROSPECTIVE DECENTRALISEE TERMES DE REFERENCE TYPES D UNE EVALUATION RETROSPECTIVE DECENTRALISEE Ce document décrit le canevas recommandé par la Division de l évaluation et de la capitalisation pour rédiger les termes de référence

Plus en détail

la séparation totale des activités des postes et télécommunications;

la séparation totale des activités des postes et télécommunications; LE CADRE GENERAL D ASSISTANCE PAR CONSULTANTS POUR L ELABORATION ET LA MISE EN OEUVRE D UN CADRE LEGAL APPROPRIE POUR LE SECTEUR DES TELECOMMUNICATIONS CONTEXTE GENERAL Le Gouvernement [PAYS] a adopté,

Plus en détail

POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT EN VUE DE LA REALISATION

POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT EN VUE DE LA REALISATION SSOCIATION ROFESSIONNELLE DES YSTEMES INANCIERS ECENTRALISES DU BURKINA FASO (APSFD-BF) 01 BP 5386 Ouagadougou 01 Burkina Faso Tel.: (00226) 50 36 13 78 Fax: (00226) 50 36 13 78 E-mail: apsfdbf@fasonet.bf

Plus en détail

COPAGEN Coalition pour la Protection du Patrimoine Génétique Africain

COPAGEN Coalition pour la Protection du Patrimoine Génétique Africain COPAGEN Coalition pour la Protection du Patrimoine Génétique Africain Étude participative sur les acquisitions massives de terres agricoles en Afrique de l Ouest et leur impact sur l agriculture familiale

Plus en détail

Septembre 2011. TDR Formation gestion comptable et contrôle interne Bénéficiaires : GPH-A Financement : USADF

Septembre 2011. TDR Formation gestion comptable et contrôle interne Bénéficiaires : GPH-A Financement : USADF REPUBLIQUE DU BENIN DEPARTEMENT DU ZOU ET DES COLLINES COMMUNE DE COVE GROUPEMENT DES PERSONNES HANDICAPEES AÏDOTE (GPH-A) DE COVE TEL : 97 87 50 87 / 96 19 16 30 U N I T E D S T A T E S A F R I C A N

Plus en détail

ANNUAIRE DES STATISTIQUES SANITAIRES ANNEE 2011

ANNUAIRE DES STATISTIQUES SANITAIRES ANNEE 2011 Annuaire des statistiques sanitaires 2010 -COMITE TECHNIQUE DE REDACTION SNIGS-MS ANNUAIRE DES STATISTIQUES SANITAIRES ANNEE 2011 Comité technique de rédaction Mathias FINOUDE Raymond K. AMOUSSOU Sanoussi

Plus en détail

Proposition d un mécanisme d approvisionnement et de distribution

Proposition d un mécanisme d approvisionnement et de distribution REPUBLIQUE DU BENIN --------------- MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PÊCHE ----------------------------- OFFICE NATIONAL DE STABILISATION ET DE SOUTIEN DES PRIX DES PRODUITS AGRICOLES

Plus en détail

MISSION REDRESSEMENT D ENTREPRISE

MISSION REDRESSEMENT D ENTREPRISE MISSION REDRESSEMENT D ENTREPRISE Sommaire Introduction I Contexte de notre mission et cahier des charges 1.1 Causes du redressement judiciaire 1.2 Rôle de l administrateur judiciaire 1.3 Situation du

Plus en détail

7, Avenue Bourguiba, BP 48- cp18523- Dakar SENEGAL Tel 221 869 96 18 Fax 221 869 96 31 secoraf@coraf.org www.coraf.org

7, Avenue Bourguiba, BP 48- cp18523- Dakar SENEGAL Tel 221 869 96 18 Fax 221 869 96 31 secoraf@coraf.org www.coraf.org Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development TERMES DE REFERENCES DU CONSULTANT CHARGE D ELABORER

Plus en détail

Bamako, 11-13 décembre 2007

Bamako, 11-13 décembre 2007 Mise en oeuvre des Lignes directrices de Robben Island en Afrique francophone Bamako, 11-13 décembre 2007 RAPPORT NARRATIF Introduction Ce séminaire, co-organisé par L Association pour la Prévention de

Plus en détail

ANALYSE DES DETERMINANTS DE LA PAUVRETE MONETAIRE DES FEMMES CHEFS DE MENAGE AU BENIN

ANALYSE DES DETERMINANTS DE LA PAUVRETE MONETAIRE DES FEMMES CHEFS DE MENAGE AU BENIN ANALYSE DES DETERMINANTS DE LA PAUVRETE MONETAIRE DES FEMMES CHEFS DE MENAGE AU BENIN Marie Odile ATTANASSO Enseignant Chercheur à l'uac Email : mattanasso@yahoo.fr 2 Remerciement Nous remercions très

Plus en détail

Programme d'appui à la Formation Professionnelle Agricole et Artisanale (PAFPAA) TERMES DE REFERENCE

Programme d'appui à la Formation Professionnelle Agricole et Artisanale (PAFPAA) TERMES DE REFERENCE Programme d'appui à la Formation Professionnelle Agricole et Artisanale (PAFPAA) TERMES DE REFERENCE RECHERCHE D UNE AGENCE DE COMMUNICATION POUR ASSURER UNE MEILLEURE VISIBILITE DES ACTIONS DE FORMATION

Plus en détail

ÉVA LUATION M O NDIALE DE L APPLICATION PAR L UNICEF DE L APPROCHE DE LA PROGRAMMATION FONDÉE SUR LES DROITS DE L HOMME

ÉVA LUATION M O NDIALE DE L APPLICATION PAR L UNICEF DE L APPROCHE DE LA PROGRAMMATION FONDÉE SUR LES DROITS DE L HOMME EVALUATION RAPPORT REPORT D ÉVALUATION ÉVA LUATION M O NDIALE DE L APPLICATION PAR L UNICEF DE L APPROCHE DE LA PROGRAMMATION FONDÉE SUR LES DROITS DE L HOMME R a p p o r t f i n a l Vo l u m e I MARCH

Plus en détail

Note. «La diffusion des innovations : l exemple des zemijan dans l espace béninois» Noukpo San Agossou

Note. «La diffusion des innovations : l exemple des zemijan dans l espace béninois» Noukpo San Agossou Note «La diffusion des innovations : l exemple des zemijan dans l espace béninois» Noukpo San Agossou Cahiers de géographie du Québec, vol. 47, n 130, 2003, p. 101-120. Pour citer cette note, utiliser

Plus en détail

10 th World Telecommunication/ICT Indicators Meeting (WTIM-12) Bangkok, Thailand, 25-27 September 2012

10 th World Telecommunication/ICT Indicators Meeting (WTIM-12) Bangkok, Thailand, 25-27 September 2012 10 th World Telecommunication/ICT Indicators Meeting (WTIM-12) Bangkok, Thailand, 25-27 September 2012 Information document Document INF/3-F 31 August 2012 French SOURCE: TITLE: Autorité Transitoire de

Plus en détail

Vingt-troisième réunion du Conseil d administration Dakar, Sénégal, 6 et 7 décembre 2012. Décisions adoptées

Vingt-troisième réunion du Conseil d administration Dakar, Sénégal, 6 et 7 décembre 2012. Décisions adoptées Décisions adoptées 1 Adoption de l ordre du jour Décision RBM/BOM.23/DP.1 L ordre du jour pour la vingt-troisième réunion du Conseil d administration est validé. Le Conseil décide d'ajouter une présentation

Plus en détail

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA TERMES DE REFERENCES SPECIFIQUES DU CONSULTANT RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT DES CHAINES DE VALEURS DES PRODUITS/SECTEURS A FORT POTENTIEL D ECHANGES INTRACOMMUNAUTAIRES, POUR LA FORMULATION D UN PROGRAMME

Plus en détail

Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée

Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée Nations Unies CTOC/COP/WG.5/2012/1 Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée Distr. générale 14 novembre 2011 Français Original: anglais Groupe

Plus en détail

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE AMELIORATION GESTION DES RISQUES ET RENFORCEMENT CONTROLE INTERNE MEC FADEC NJAMBUR

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE AMELIORATION GESTION DES RISQUES ET RENFORCEMENT CONTROLE INTERNE MEC FADEC NJAMBUR SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE AMELIORATION GESTION DES RISQUES ET RENFORCEMENT CONTROLE INTERNE MEC FADEC NJAMBUR AOUT 2014 Avec l appui financier

Plus en détail

Rapport d activités 2014

Rapport d activités 2014 Communauté Saint-Camille de Lellis Association de prise en charge et réhabilitation des malades mentaux abandonnés dans les rues et villages. Rapport d activités 2014 stc.calavi@gmail.com Bénin, mars 2015

Plus en détail

BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD)

BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD) BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD) RAPPORT DE SYNTHESE DE L ATELIER REGIONAL DE VALIDATION DES RESULTATS DE LA PREMIERE PHASE DE L ETUDE DE FAISABILITE POUR LA MISE EN PLACE D UN MECANISME

Plus en détail

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC)

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) Strasbourg, 4 juillet 2003 MONEYVAL (2003)6 Res COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) COMITE RESTREINT D'EXPERTS SUR L'EVALUATION DES MESURES DE LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT DE CAPITAUX (MONEYVAL)

Plus en détail

DEMANDE DE PROPOSITION

DEMANDE DE PROPOSITION RECRUTEMENT D UN CONSULTANT INDEPENDANT OU RATTACHE A UN BUREAU D ETUDE / ONG POUR LA REALISATION DU SUIVI-EVALUATION DE MICROPROJETS DE DEVELOPPEMENT AU BURKINA FASO Fait par : L Agence des Micro-Projets,

Plus en détail

Eric Noudéhouénou HOUNGUE.

Eric Noudéhouénou HOUNGUE. Présenté et animé par Eric Noudéhouénou HOUNGUE. Docteur en Droit Fiscal Palais des Congrès de Cotonou, le 16 décembre 2014 Introduction L objectif de cette communication est de mettre en exergue la corrélation

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D UN EXPERT DESIGNE PAR L AUDITEUR

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D UN EXPERT DESIGNE PAR L AUDITEUR NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D UN EXPERT DESIGNE PAR L AUDITEUR Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009)

Plus en détail

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA . TERMES DE REFERENCES SPECIFIQUES DU CONSULTANT RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT DES ECHANGES COMMERCIAUX INTRACOMMUNAUTAIRES POUR LA FORMULATION D UN PROGRAMME D APPUI AU PROCESSUS D INTEGRATION ECONOMIQUE

Plus en détail

LA CONTRIBUTION DU SECTEUR DU TOURISME A L ECONOMIE BENINOISE

LA CONTRIBUTION DU SECTEUR DU TOURISME A L ECONOMIE BENINOISE Thème : La problématique de l industrialisation de l économie béninoise REPUBLIQUE DU BENIN ------- CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL ------- QUATRIEME MANDATURE ------- COMMISSION DE L ECONOMIE ET DES FINANCES

Plus en détail

TABLEAU DE REALISATIONS DE L ONG ESAM

TABLEAU DE REALISATIONS DE L ONG ESAM 08 B.P : 0049 TRI POSTAL COTONOU : (229) 21 30 52 37 LAUREATE DU PRIX INTERNATIONAL DES DROITS DE L HOMME FAX : (229) 21 31 09 11 DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE, EDITION 2007 E-mail : esam_benin@yahoo.fr République

Plus en détail

POTENTIALITES TOURISTIQUES DU BENIN ET OPPORTUNITES D EMPLOIS -------x------

POTENTIALITES TOURISTIQUES DU BENIN ET OPPORTUNITES D EMPLOIS -------x------ POTENTIALITES TOURISTIQUES DU BENIN ET OPPORTUNITES D EMPLOIS -------x------ Par Paul C. AKOHA Administrateur du Tourisme et de l Hôtellerie Directeur du Développement Touristique Téléphone: 97.31.22.56

Plus en détail

Prestataires de services LID-Management IMPACT CONSULTANTS Alpha et Oméga Environnement Natitingou Golf Expertises CIRADEL-Parakou

Prestataires de services LID-Management IMPACT CONSULTANTS Alpha et Oméga Environnement Natitingou Golf Expertises CIRADEL-Parakou annexe / 1 annexes Annexe N 1 : Liste des structures rencontrées Ministères, Structures Techniques et institutionnelles ANCB MAEP (DPP) MCAPL (DPP) MDCTATP (DGTP) MDGLAAT(DAE,DAT,DCL,DGAT,DPP, MCL,CNAD)

Plus en détail

Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3

Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3 Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3 Termes de Référence Recrutement d un bureau d études Assistance technique pour la formulation et la prise en compte dans le Budget

Plus en détail

Fraternité - Justice Travail

Fraternité - Justice Travail REPUBLIQUE DU BENIN Fraternité - Justice Travail ********* PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE ********* MINISTERE DES MINES, DE L ENERGIE ET DE L EAU ********* GROUPE DE REFLEXION SUR LA VISION DU SECTEUR DE

Plus en détail

NOTE D INFORMATION SUR LE PROJET DE DEVELOPPEMENT DU SECTEUR DE L ARTISANAT AU BENIN (PDSAB)

NOTE D INFORMATION SUR LE PROJET DE DEVELOPPEMENT DU SECTEUR DE L ARTISANAT AU BENIN (PDSAB) NOTE D INFORMATION SUR LE PROJET DE DEVELOPPEMENT DU SECTEUR DE L ARTISANAT AU BENIN (PDSAB) Contenu du Projet Le PDSAB est un projet du Gouvernement du Bénin mis en œuvre depuis 2008, avec l appui financier

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DES MINES PROJET D APPUI AU SECTEUR MINIER PROMINES

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DES MINES PROJET D APPUI AU SECTEUR MINIER PROMINES REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DES MINES PROJET D APPUI AU SECTEUR MINIER PROMINES Conception et Mise en place d un Système National d informations Statistiques du Secteur Minier Termes de

Plus en détail

CONVOCATION DES MEMBRES DU COMITE

CONVOCATION DES MEMBRES DU COMITE REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE DE SECURITE ET DE CONDITIONS DE TRAVAIL DE L UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE ARDENNE Document validé par le CHSCT au cours de sa séance du 18 septembre 2012 Mis à

Plus en détail

Rapport provisoire du séminaire de renforcement de la dynamique des mouvements sociaux ouest africains

Rapport provisoire du séminaire de renforcement de la dynamique des mouvements sociaux ouest africains Rapport provisoire du séminaire de renforcement de la dynamique des mouvements sociaux ouest africains «Pour un nouvel élan du mouvement altermondialiste ouest africain.» Lieu : Ouagadougou Date : du 15

Plus en détail

STRATEGIE NATIONALE D ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES EN MILIEU URBAIN

STRATEGIE NATIONALE D ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES EN MILIEU URBAIN REPUBLIQUE DU BENIN MINISTERE DES MINES DE L ÉNERGIE ET DE L EAU STRATEGIE NATIONALE D ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES EN MILIEU URBAIN (2008-2015) Novembre 2007 Table des matières LISTE DES ABREVIATIONS...

Plus en détail

ISMMS, Faculté de médecine, Université de Genève. Personne de contact :

ISMMS, Faculté de médecine, Université de Genève. Personne de contact : EEPS/MASTER/MEMOIRE STAGE/guidestage.doc 1 Stages en milieux professionnels pour étudiant e s en Maîtrise ès sciences en Sciences du Mouvement et du Sport - Orientation Entraînement et Performance ISMMS,

Plus en détail

Rapport de réunion sur l état des lieux de la prise en compte des droits des CLPA dans la législation

Rapport de réunion sur l état des lieux de la prise en compte des droits des CLPA dans la législation Juin 2014 Rapport de réunion sur l état des lieux de la prise en compte des droits des CLPA dans la législation Brazzaville, 5 et 6 juin 2014 Cette publication a été financée avec le soutien du Gouvernement

Plus en détail

RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT LOCAL ET DE LA DÉCENTRALISATION / ÉLÉMENTS DE MÉTHODE POUR LA PLANIFICATION LOCALE SOMMAIRE

RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT LOCAL ET DE LA DÉCENTRALISATION / ÉLÉMENTS DE MÉTHODE POUR LA PLANIFICATION LOCALE SOMMAIRE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT LOCAL ET DE LA DÉCENTRALISATION / ÉLÉMENTS DE MÉTHODE POUR LA PLANIFICATION LOCALE SOMMAIRE 93 93 PERMETTRE LE RENFORCEMENT DE LA DÉMOCRATIE LOCALE

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service,

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service, Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Le Projet de service, la recherche conjointe de la Qualité et de la Performance Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe

Plus en détail

Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement

Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement BONNEL Conseils Associés Isabelle DOUAY : idouay@bonnel-conseils.com 9 A rue Châteaubriand 75008 PARIS tel. : 01

Plus en détail

Benin : Etude sur la commercialisation des produits dérivés du manioc vers les marchés des pays limitrophes (Niger, Nigeria, Togo et Burkina Faso)

Benin : Etude sur la commercialisation des produits dérivés du manioc vers les marchés des pays limitrophes (Niger, Nigeria, Togo et Burkina Faso) Benin : Etude sur la commercialisation des produits dérivés du manioc vers les marchés des pays limitrophes (Niger, Nigeria, Togo et Burkina Faso) INITIATIVE REGIONALE POUR LA TRANSFORMATION ET LA COMMERCIALISATION

Plus en détail

NVIS 2c. CNIS Groupe de travail «Niveaux de vie et inégalités sociales» Note de travail n 2 (Avril 2006)

NVIS 2c. CNIS Groupe de travail «Niveaux de vie et inégalités sociales» Note de travail n 2 (Avril 2006) NVIS 2c CNIS Groupe de travail «Niveaux de vie et inégalités sociales» Note de travail n 2 (Avril 2006) Ce texte est provisoire et fragmentaire. Il vise à alimenter une discussion sur les éléments qui

Plus en détail

HUMAN AIX. Institut d Etudes Humanitaires Internationales

HUMAN AIX. Institut d Etudes Humanitaires Internationales HUMAN AIX Institut d Etudes Humanitaires Internationales MASTER 2 Action et Droit Humanitaires - Parcours Juriste Internationaliste de Terrain pour le Développement Institutionnel et la Consolidation de

Plus en détail

Les technologies de l'information et de la communication (TIC) dans les écoles d'afrique de l'ouest et du Centre :

Les technologies de l'information et de la communication (TIC) dans les écoles d'afrique de l'ouest et du Centre : Les technologies de l'information et de la communication (TIC) dans les écoles d'afrique de l'ouest et du Centre : Phase II Recherche action sur la formation des enseignants aux usages pédagogiques des

Plus en détail

Termes de références :

Termes de références : Benin Environment and Education Society BEES NGO www.bees-ong.org bees@hotmail.fr 03 BP 779 Jéricho, Cotonou Bénin, Tel: (229) 68 487 909; (229) 97 167 835; Termes de références : Recrutement de consultants

Plus en détail

American Bar Association Rule of Law African Centre for Justice

American Bar Association Rule of Law African Centre for Justice American Bar Association Rule of Law African Centre for Justice TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN FORMATEUR INTERNATIONAL FORMATION AU PROFIT DES MAGISTRATS ET AVOCATS EN AFRIQUE CENTRALE SUR

Plus en détail

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE AMELIORATION DU PROCESSUS DE GESTION DES LIQUIDITES ET OPTIMISATION DES ACTIFS

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE AMELIORATION DU PROCESSUS DE GESTION DES LIQUIDITES ET OPTIMISATION DES ACTIFS SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE AMELIORATION DU PROCESSUS DE GESTION DES LIQUIDITES ET OPTIMISATION DES ACTIFS RENACA BENIN MARS 2015 Avec l appui

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant)

LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant) LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant) Ce document a pour objectif d harmoniser le mandat et le cadre d action des RECOPE ; d orienter et harmoniser l approche des ONG

Plus en détail

Déroulement des travaux. Jour 1

Déroulement des travaux. Jour 1 Atelier national sur le partage des résultats de l étude et la mobilisation des organisations de la société civile pour le lancement d une campagne de plaidoyer autour de l accaparement des terres au Cameroun

Plus en détail

REPUBLIQUE DU BENIN Ministère de l Economie et des Finances Direction Générale des Affaires Economiques

REPUBLIQUE DU BENIN Ministère de l Economie et des Finances Direction Générale des Affaires Economiques REPUBLIQUE DU BENIN Ministère de l Economie et des Finances Direction Générale des Affaires Economiques ETUDE SUR L INDUSTRIE AGRO-ALIMENTAIRE, FACTEUR D AUTO-SUFFISANCE ALIMENTAIRE ET DE CROISSANCE POUR

Plus en détail

Lignes directrices visant à améliorer la mise en œuvre des Recommandations existantes concernant la médiation familiale et en matière civile

Lignes directrices visant à améliorer la mise en œuvre des Recommandations existantes concernant la médiation familiale et en matière civile Strasbourg, le 7 décembre 2007 CEPEJ(2007)14 Commission européenne pour l efficacité de la justice (CEPEJ) Lignes directrices visant à améliorer la mise en œuvre des Recommandations existantes concernant

Plus en détail

Commission spécialisée dans le domaine des droits des usagers du système de santé

Commission spécialisée dans le domaine des droits des usagers du système de santé Commission spécialisée dans le domaine des droits des usagers du système de santé Analyse de la synthèse régionale des rapports des Commissions des relations avec les usagers et de la qualité de la prise

Plus en détail

PROGRAMME ROCARE DES SUBVENTIONS POUR LA REHCERCHE EN EDUCATION, 9 ième EDITION OU EDITION 2014 : Appel à propositions et termes de référence

PROGRAMME ROCARE DES SUBVENTIONS POUR LA REHCERCHE EN EDUCATION, 9 ième EDITION OU EDITION 2014 : Appel à propositions et termes de référence Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education Educational Research Network for West and Central Africa PROGRAMME ROCARE DES SUBVENTIONS POUR LA REHCERCHE EN EDUCATION, 9 ième EDITION OU EDITION

Plus en détail

Table des matières. Formation à l ISPC

Table des matières. Formation à l ISPC Table des matières Ateliers... 2 Planification et prise de décisions axées sur la santé de la population... 2 Autoapprentissage à l ISPC... 3 Introduction à la santé de la population... 3 Explorer la santé

Plus en détail

PNUD. I. Information sur le poste

PNUD. I. Information sur le poste PNUD Ministère du Développement, de l Investissement et de la Coopération Internationale Direction Générale du Développement Régional Direction Générale des Ressources Humaines Termes de référence pour

Plus en détail

> innovation. Action «Normalisation» descriptif

> innovation. Action «Normalisation» descriptif Action «Normalisation» descriptif > Pour répondre aux questionnements des entreprises, la CCI Paris Ile-de-France et AFNOR Normalisation proposent aux entreprises de réaliser un pré-diagnostic normalisation

Plus en détail

Plan de travail d Inter-Cluster Coordination groupe 2015 - République Centrafricaine

Plan de travail d Inter-Cluster Coordination groupe 2015 - République Centrafricaine 1. Soutenir l pour définir les directions stratégiques de la réponse humanitaire et sa planification 1.1 Analyse et planification stratégique Actions Sous-Actions Qui Quand (en continu si pas précisé)

Plus en détail

Procédure négociée sans publication

Procédure négociée sans publication Procédure négociée sans publication TERMES DE REFERENCE : APPUI STRATEGIQUE A LA PLANIFICATION ET PROPOSITION DE METHODOLOGIE D INTERVENTION POUR L ELABORATION DE PROTOTYPE DE FOYERS AMELIORES, LEUR TEST

Plus en détail

Programme des experts associés des Nations Unies

Programme des experts associés des Nations Unies Programme des experts associés des Nations Unies Descriptif de poste Expert associé INT-150-13-P099-01-V I. Généralités Titre : Expert associé en ressources humaines Secteur d affectation : Service du

Plus en détail

CONGO DR_Format de rapport pour la notation finale (REF. 4) - RDC

CONGO DR_Format de rapport pour la notation finale (REF. 4) - RDC Processus 1 : Rassembler les parties prenantes autour d'un même espace Donner une note à chaque étape : 0 (ne s'applique pas), 1 (lancé), 2 (en cours), 3 (presque terminé), 4 (terminé) ÉTAPE 1. Choisir

Plus en détail

Réforme de l Enseignement Primaire au Bénin

Réforme de l Enseignement Primaire au Bénin Réforme de l Enseignement Primaire au Bénin Plan de Communication pour la Campagne d information sur la Réforme du Système Educatif Primaire au Bénin PREMIER DRAFT Contrat N 680-C-00-05-00045-00 APPROBATION

Plus en détail

Termes de référence. Evaluation Externe du Projet «Accès aux Soins et Déterminants Socioculturels» de Médecins du Monde - France

Termes de référence. Evaluation Externe du Projet «Accès aux Soins et Déterminants Socioculturels» de Médecins du Monde - France Termes de référence Evaluation Externe du Projet «Accès aux Soins et Déterminants Socioculturels» de Médecins du Monde - France 1. Contexte Le projet «Accès aux Soins et Déterminants Socioculturels» (AS-DSC)

Plus en détail

BILAN D EXECUTION DU PLAN PREVISIONNEL DE DEVELOPPEMENT DE L ENTREPRISE (PPDE) Exercice 2009

BILAN D EXECUTION DU PLAN PREVISIONNEL DE DEVELOPPEMENT DE L ENTREPRISE (PPDE) Exercice 2009 MINISTERE DE L ENERGIE ET DE L EAU SOCIETE NATIONALE DES EAUX DU BENIN DIRECTION GENERALE DIRECTION DES ETUDES ET DE LA PLANIFICATION BILAN D EXECUTION DU PLAN PREVISIONNEL DE DEVELOPPEMENT DE L ENTREPRISE

Plus en détail