Clé d identification illustrée des Orthoptères du Grand Est

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Clé d identification illustrée des Orthoptères du Grand Est"

Transcription

1 1 Novembre 2014 Ŕ v.3

2 Introduction 2

3 AVEC LA PARTICIPATION DE : BARDET Olivier (Société d Histoire Naturelle et des Amis du Muséum d Autun) DABRY Julien (CEN Lorraine Ŕ Conservatoire d Espaces Naturels de Lorraine) DEHONDT François (OPIE-FC Ŕ Office pour les insectes et leur environnement de Franche- Comté) GENESTE Guillaume (Naturalistes de Champagne-Ardenne Ŕ Groupe Orthoptères) GODE Laurent (S.L.E. Ŕ Société Lorraine d Entomologie) JACOB Jean-Claude MORA Frédéric (CBNFC-ORI Ŕ Conservatoire botanique national de Franche-Comté Ŕ Observatoire régional des Invertébrés) MORATIN Raynald (ODONAT Ŕ Office des données naturalistes d Alsace) RUST Christian & TOURY Benoit (Association IMAGO Ŕ Association pour l'étude et la protection des invertébrés en Alsace) Photos couverture Principale : Phaneroptera falcata Médaillons (de gauche à droite) : Gryllus campestris, Conocephalus fuscus, Arcyptera fusca Contact : 3

4 Introduction SOMMAIRE INTRODUCTION... 6 LEXIQUE... 7 CYCLE DE VIE Ŕ GENERALITES PERIMETRE CONCERNE PAR LA PRESENTE CLE UTILISATION DE LA CLE LISTE DES ESPECES PRESENTES DANS LA DITION CLE DES SUPERFAMILLES TETTIGONIOIDEA CLE DES GENRES CLE DES ESPECES Genre Phaneroptera (Audinet Serville, 1831) Genre Conocephalus (Thunberg, 1815) Genre Ruspolia (Schulthess, 1898) Genre Meconema (Audinet Serville, 1831) Genre Polysarcus (Fieber, 1853) Genre Leptophyes (Fieber, 1853) Genre Barbitistes (Charpentier, 1825) Genre Isophya (Brunner Von Wattenwyl, 1878) Genre Ephippiger (Berthold, 1827) Genre Tettigonia (Linnaeus, 1758) Genre Decticus (Audinet Serville, 1831) Genre Gampsocleis (Fieber, 1852) Genre Platycleis (Fieber, 1853) Genre Metrioptera (Wesmaël, 1838) Genre Anonconotus (Camerano, 1878) Genre Pholidoptera (Wesmaël, 1838) Genre Antaxius (Brunner von Wattenwyl, 1882) GRYLLOTALPOIDEA CLE DES GENRES CLE DES ESPECES Genre Gryllotalpa (Latreille, ) STENOPELMATOIDEA CLE DES GENRES CLE DES ESPECES Genre Tachycines (Adelung, 1902) GRYLLOIDEA CLE DES GENRES CLE DES ESPECES Genre Myrmecophilus (Berthold, 1827) Genre Oecanthus (Audinet Serville, 1831) Genre Gryllus (Linnaeus, 1758) Genre Acheta (Fabricius, 1775)

5 Genre Eumodicogryllus (Gorochov, 1986) Genre Modicogryllus (Chopard, 1961) Genre Nemobius (Audinet Serville, 1838) Genre Pteronemobius (Jacobson & Bianchi, 1904) TETRIGOIDEA CLE DES GENRES CLE DES ESPECES Genre Tetrix (Latreille, 1802) ACRIDOIDEA CLE DES GENRES CLE DES ESPECES Genre Anacridium (Uvarov, 1923) Genre Miramella (Dovnar-Zapolskyi, 1932) Genre Podisma (Berthold, 1827) Genre Calliptamus (Audinet Serville, 1831) Genre Pezotettix (Burmeister, 1840) Genre Oedipoda (Latreille, 1829) Genre Psophus (Fieber, 1853) Genre Oedaleus (Fieber, 1853) Genre Locusta (Linnaeus, 1758) Genre Sphingonotus (Fieber, 1852) Genre Mecostethus (Fiber, 1852) Genre Aiolopus (Fieber, 1853) Genre Stethophyma (Fischer, 1853) Genre Paracinema (Fischer, 1853) Genre Chrysochraon (Fieber, 1853) Genre Euthystira (Fieber, 1853) Genre Arcyptera (Audinet Serville, 1838) Genre Gomphocerippus (Roberts, 1941) Genre Myrmeleotettix (Bolìvar, 1914) Genre Stenobothrus (Fischer, 1853) Genre Omocestus (Bolìvar, 1878) Genre Chorthippus (Fieber, 1852) Genre Euchorthippus (Tarbinsky, 1925) INDEX BIBLIOGRAPHIE

6 Introduction INTRODUCTION La présente clé a pour objectif d apporter une aide à la lecture pour l identification des orthoptères de l est de la France (régions Alsace, Bourgogne, Champagne-Ardenne, Franche-Comté et Lorraine), par le biais d illustrations photographiques des différents critères importants et pas toujours évidents à distinguer pour le débutant. Elle concerne donc 85 espèces (réunies en 50 genres), soit : 42 espèces de «criquets», 7 espèces de «tétrix», 10 espèces de «grillons» et 26 espèces de «sauterelles». Elle est accompagnée : d une série de planches anatomiques reprenant les différentes parties du corps des orthoptères ; d un tableau récapitulant les listes d espèces par département. Pour une meilleure lecture, le document est divisé en plusieurs parties : une «Clé des Superfamilles» dans un premier temps, puis pour chaque superfamille une «Clé des Genres», et pour chaque genre une «Clé des Espèces». Afin de rendre l utilisation de cette clé plus pratique, la nouvelle nomenclature proposée par B. Defaut en avril 2013 ( réalisée suite à une étude génétique, n a pas été prise en compte. Celle-ci ne figure pas dans la dernière version (Version 7.0, 19/11/2013) de la base de données nationale du référentiel taxonomique TaxRéf ( et n est pas encore entièrement validée par la base de données taxonomique européenne Fauna europaea ( C est donc la précédente version de la liste des espèces telle qu elle a été validée par l assemblée générale de l ASCETE en 2010 qui a été utilisée. N.B. : des cartes de répartition au niveau départemental et régional pour chaque espèce sont reprises dans un livret annexe au présent document. 6

7 Introduction Acuminé : «en pointe» LEXIQUE Ailes (f.) : Aptère : aucune aile Squamiptère : tegmina en forme d écailles ne se rejoignant pas sur le dos Microptère : tegmina ne dépassant pas ou à peine le milieu de l abdomen Brachyptère : tegmina développés mais ailes postérieures nettement plus courtes Sub-macroptère : tegmina et ailes postérieures de même longueur, un peu moins longues que l abdomen Macroptère : tegmina et ailes postérieures de même longueur, plus longues que l abdomen Paraptère : ailes postérieures plus longues que les tegmina Anastomose (f.) : connexion, pontage Apex (m.) : opposé de la base Cerques (m.) : appendices situés à l extrémité postérieure de l abdomen, sous le bouclier anal ; généralement en forme de pinces Edéage (m.) : «pénis» chez les insectes Epine pronotale (f.) : prolongement du pronotum recouvrant l abdomen vers l arrière chez les Tetrigoidea Epiprocte (m.) : plaque sur-anale ; partie dorsale du onzième segment abdominal Habitus (m.) : faciès, aspect général, parfois soumis aux conditions environnementales dans lesquelles évolue l individu Mésonotum (m.) : face ventrale du 2 ème segment thoracique Métazone (f.) : zone du pronotum située en arrière du sillon typique Miroir (m.) : aire membraneuse du tegmen chez les sauterelles et grillons destinée à amplifier les sons Oviscapte (= ovipositeur) (m.) : organe de ponte chez la femelle ; appendice abdominal (long chez les «sauterelles» et «grillons», court chez les «criquets») composé de plusieurs valves Pallium (m.) : sac génital chez le mâle Pallium («capuchon») Pallium «ouvert» découvrant les pièces génitales (dont l édéage) Paranotum (m.) : face latérale du premier segment thoracique Plaque sous-génitale (f.) : dernier sternite de l abdomen 7

8 Introduction Pronotum (m.) : face dorsale du premier segment thoracique Prosternum (m.) : face ventrale du premier segment thoracique Prozone (f.) : zone du pronotum située en avant du sillon typique Sillon typique (m.) : le plus postérieur des 3 sillons transversaux du pronotum ; il sépare la prozone (en avant) de la métazone (en arrière) Styles (m.) : appendices pairs, effilés et cylindrique de la plaque sous-génitale, caractéristiques des mâles chez certains Ensifères Tegmen (m.) : aile antérieure (pluriel : tegmina) 8

9 Anatomie chez les Acridoidea Introduction 9

10 Introduction 10

11 Introduction 11

12 Introduction 12

13 Introduction 13

14 Introduction Anatomie chez les Tettigonioidea 14

15 Introduction Anatomie chez les Tetrigoidea 15

16 Introduction CYCLE DE VIE Ŕ GENERALITES Accouplement Ponte Croissance / Mue Juvénile Adulte Prédation 16

17 Introduction Les ailes chez les juvéniles Chez l ensemble des orthoptères, insectes à métamorphose incomplète, les individus dont la croissance et le développement des 2 paires d ailes ne sont pas terminés sont qualifiés de juvéniles. Ils peuvent parfois être confondus avec des espèces dont les adultes présentent des tegmina «atrophiés». Les ailes en développement chez les juvéniles sont en réalité «inversées» par rapport à leur disposition finale chez l adulte. Autrement dit, l aile postérieure est «au-dessus», tandis que l aile antérieure (tegmen) se trouve «en dessous». On retrouve en effet l aspect d éventail que présentent les ailes postérieures chez l adulte lorsque l on regarde les ailes des juvéniles de près. Juvénile (femelle) et adulte (mâle) de la même espèce Ailes de juvénile (forme d éventail sur le dessus) Ailes de l adulte (forme d éventail «en dessous») Adulte d une espèce squamiptère Adulte d une espèce microptère 17

18 Introduction La coloration chez les orthoptères Chez de nombreuses espèces d orthoptères, la coloration ne constitue pas un critère d identification fiable. En effet, on peut observer de fortes variations entre des individus d une même population (vert, brun, beige, rouge, noir et souvent des individus bariolés de ces différentes couleurs). Par ailleurs, chez certaines espèces, la couleur de la robe varie selon la teinte du substrat et peut passer d un motif très clair à très foncé, ou de très terne à très coloré. Exemples de la variation de la couleur au sein d une même espèce (ici Chorthippus parallelus, femelle) 18

19 Introduction PERIMETRE CONCERNE PAR LA PRESENTE CLE 19

20 Introduction UTILISATION DE LA CLE Les photographies illustrent les critères dont le texte est souligné. Exemple d utilisation : 1(4) Ŕ Critère a L individu possède le critère a poursuivre (en 2) L individu ne possède pas le critère a aller au numéro indiqué : (4) 2(3) Ŕ Critère b Espèce α L individu possède le critère b Espèce α L individu ne possède pas le critère b poursuivre (en 3) 3(2) Ŕ Critère b 4(1) Ŕ Critère a Espèce β Espèce Ω L individu possède le critère b L individu possède le critère a Espèce β Espèce Ω 20

21 TETRIGOIDEA GRYLLOIDEA TETTIGONIOIDEA Clé d identification illustrée des Orthoptères du Grand Est Introduction LISTE DES ESPECES PRESENTES DANS LA DITION ALSACE BOURGOGNE CHAMPAGNE-ARDENNE FRANCHE-COMTE LORRAINE Nom latin Nom commun Phaneroptera falcata (Poda, 1761) Phanéroptère commun x x x x x x x x x x x x x x x x x x Phaneroptera nana (Fieber, 1853) Phanéroptère méridional x x x x x x - x x (x) x x (x) (x) (x) - (x) - Isophya pyrenaea (Audinet Serville, 1838) Barbitiste des Pyrénées - - x x x - - x - (x) x x (x) (?) Barbitistes serricauda (Fabricius, 1794) Barbitiste des bois x x x x x (?) (x) (x) (x) (x) x x x x x x x x Leptophyes punctatissima (Bosc, 1792) Leptophye ponctuée x x x x x x x x x x x x x x x x x x Polysarcus denticauda (Charpentier, 1825) Barbitiste ventru - (x) x (x) Meconema thalassinum (De Geer, 1773) Méconème tambourinaire x x x x x x x x x x x x x x x x x x Meconema meridionale (Costa, 1860) Méconème fragile x x x x x x x x x (x) x x x (x) (x) (x) (x) - Conocephalus fuscus (Fabricius, 1793) Conocéphale bigarré x x x x x x x x x x x x x x x x x x Conocephalus dorsalis (Latreille, 1804) Conocéphale des Roseaux (x) (x) x x x x x x x x x x x (x) x x x x Ruspolia nitidula nitidula (Scopoli, 1786) Conocéphale gracieux x x x x x x x x x x x x x x - (x) x (x) Tettigonia viridissima (Linnaeus, 1758) Grande Sauterelle verte x x x x x x x x x x x x x x x x x x Tettigonia cantans (Fuessly, 1775) Sauterelle cymbalière x x - - (?) - x x x x x (x) - (x) x Decticus verrucivorus verrucivorus (Linnaeus, 1758) Dectique verrucivore x x x x x x x x x x x x x x x x x x Platycleis albopunctata albopunctata (Goeze, 1778) Decticelle chagrinée x x x x x x x x x x x x x x x x x x Platycleis tessellata (Charpentier, 1825) Decticelle carroyée x x x x x x - x X (x) (x) x x - - (?) - - Metrioptera brachyptera (Linnaeus, 1761) Decticelle des Bruyères (x) x x x x x x x x x x (x) x (x) x Metrioptera saussuriana (Frey-Gessner, 1872) Decticelle des alpages - x (?) - - (?) x (?) (x) Metrioptera bicolor (Philippi, 1830) Decticelle bicolore x x x x x x x x x x x x x x x x x x Metrioptera roeselii (Hagenbach, 1822) Decticelle bariolée x x x x x x x x x x x x x x x x x x Pholidoptera griseoaptera (De Geer, 1773) Decticelle cendrée x x x x x x x x x x x x x x x x x x Gampsocleis glabra (Herbst, 1786) Dectique des brandes - - x (?) Anonconotus alpinus (Yersin, 1858) Analote des Alpes (?) Antaxius pedestris (Fabricius, 1787) Antaxie marbrée (x) Ephippiger diurnus diurnus (Dufour, 1841) Ephippigère des vignes x x x x x x (x) x x x x x x - (x) x (?) (x) ST Tachycines asynamorus (Adelung, 1902) Sauterelle des serres (?) (?) (?) GR Gryllotalpa gryllotalpa (Linnaeus, 1758) Courtilière commune x x x x x x x x x x x x x x x x x x Gryllus campestris (Linnaeus, 1758) Grillon champêtre x x x x x x x x x x x x x x x x x x Gryllus bimaculatus (De Geer, 1773) Grillon provençal a Acheta domesticus (Linnaeus, 1758) Grillon domestique (?) (x) (?) (x) (?) (?) (?) (x) (?) (?) x (?) (?) - (?) (?) (?) (?) Modicogryllus frontalis (Fieber, 1844) Grillon à front jaune - (x) (?) Eumodicogryllus bordigalensis (Latreille, 1804) Grillon bordelais - (x) x x x x - x (x) - x x x Nemobius sylvestris (Bosc, 1792) Grillon des bois x x x x x x x x x x x x x x x x x x Pteronemobius heydenii (Fischer, 1853) Grillon des marais (x) (x) (x) x x x x x (x) - - (x) - Pteronemobius lineolatus (Brullé, 1835) Grillon des torrents (x) Myrmecophilus acervorum (Panzer, 1799) Fourmigril commun (?) (?) (?) (?) (?) Oecanthus pellucens (Scopoli, 1763) Grillon d Italie x x x x x x x x x x x x x x x x x x Tetrix subulata (Linnaeus, 1758) Tétrix riverain x x x x x x x x x x x x x x x x x x Tetrix bolivari (Saulcy, 1901) Tétrix caucasien (x) (x) (x) - - (x) - (?) (x) Tetrix ceperoi (Bolívar, 1887) Tétrix des vasières x x x x x (?) - x x - (x) (x) (x) (?) (x) - - (?) Tetrix undulata (Sowerby, 1806) Tétrix commun x x x x x x x x x x x x x x x x x x Tetrix bipunctata (Linnaeus, 1758) Tétrix calcicole - (x) x - (x) x (x) (x) (x) (x) x x (x) (x) - (?) - - Tetrix kraussi (Saulcy, 1889) Tétrix de Krauss - (x) (x) - - (x) - (x) - x (x) x (x) (?) (x) (x) (x) (x) Tetrix tenuicornis (Sahlberg, 1891) Tétrix des carrières x x x (?) x x x x x x x x x (x) x x x x 21

22 ACRIDOIDEA Clé d identification illustrée des Orthoptères du Grand Est Introduction ALSACE BOURGOGNE CHAMPAGNE-ARDENNE FRANCHE-COMTE LORRAINE Nom latin Nom commun Calliptamus italicus italicus (Linnaeus, 1758) Caloptène italien x x x x x x (x) x x x x x x x x x (x) x Calliptamus barbarus barbarus (Costa, 1836) Caloptène ochracé (x) x x x x x - (x) - (x) x x (x) Anacridium aegyptium (Linnaeus, 1764) Criquet égyptien a a Pezotettix giornae (Rossi, 1794) Criquet pansu - - (x) - (x) Podisma pedestris (Linnaeus, 1758) Miramelle des moraines (?) Miramella alpina subalpina (Fischer, 1850) Miramelle fontinale - x x x x x x Psophus stridulus stridulus (Linnaeus, 1758) Oedipode stridulante - (x) (?) - (?) - - (x) - (x) (x) x (x) (?) Oedaleus decorus decorus (Germar, 1826) Oedipode soufrée x (x) (x) (x) (x) Locusta migratoria (Fabricius, 1781) Criquet migrateur (x) (x) - - (?) - (?) - Oedipoda caerulescens caerulescens (Linnaeus, 1758) Oedipode turquoise x x x x x x x x x x x x x x x x x x Oedipoda germanica germanica (Latreille, 1804) Oedipode rouge - (x) (x) - (x) - (x) (?) (?) - x x (?) - (x) (x) (x) (?) Sphingonotus caerulans (Linnaeus, 1767) Oedipode aigue-marine x x x x x (x) (?) (x) x (x) (x) x x (x) x (x) (x) (x) Aiolopus thalassinus thalassinus (Fabricius, 1781) Aïolope émeraudine x x x x x - - (x) - - (x) x x (x) (x) - (x) - Aiolopus strepens (Latreille, 1804) Aïolope automnale (x) Mecostethus parapleurus (Hagenbach, 1822) Criquet des Roseaux x x x x x - - x (x) x x x x x - - (x) x Stethophyma grossum (Linnaeus, 1758) Criquet ensanglanté x x x x x x x x x x x x x x x x x x Paracinema tricolor bisignata (Charpentier, 1825) Criquet tricolore (x) Chrysochraon dispar dispar (Germar, 1834) Criquet des clairières x x x x x x x x x x x x x x x x x x Euthystira brachyptera (Ocskay, 1826) Criquet des Genévriers x x x x x x x x x x x x x x x x x x Arcyptera fusca (Pallas, 1773) Arcyptère bariolée x Omocestus rufipes (Zetterstedt, 1821) Criquet noir-ébène x x x x x x x x x x x x x x x x x x Omocestus viridulus (Linnaeus, 1758) Criquet verdelet x x (x) x x (x) x (?) - (x) x x x (x) (?) (x) x x Omocestus haemorrhoidalis haemorrhoidalis (Charpentier, 1825) Criquet rouge-queue (x) (x) x x x - - (?) (x) (x) x x x x x (x) (x) (x) Omocestus petraeus (Brisout de Barneville, 1856) Criquet des grouettes (x) (?) Myrmeleotettix maculatus maculatus (Thunberg, 1815) Criquet tacheté x x x x x x x (x) x x (x) (x) (x) (x) x x x x Stenobothrus stigmaticus (Rambur, 1838) Sténobothre nain (x) (x) (x) x x (?) (x) (?) (x) (x) (x) (?) - - (x) Stenobothrus nigromaculatus nigromaculatus (Herrich-Schaeffer, 1840) Sténobothre bourdonneur - - x - x - - (x) (x) x (x) - - Stenobothrus lineatus lineatus (Panzer, 1796) Sténobothre de Palène x x x x x x x x x x x x x x x x x x Gomphocerippus rufus (Linnaeus, 1758) Gomphocère roux x x x x x x x x x x x x x x x x x x Chorthippus parallelus parallelus (Zetterstedt, 1821) Criquet des pâtures x x x x x x x x x x x x x x x x x x Chorthippus montanus (Charpentier, 1825) Criquet palustre x x x x x (x) x (x) (x) x x x x x (x) (x) (x) x Chorthippus albomarginatus albomarginatus (De Geer, 1773) Criquet marginé x x (x) x x (x) x x x (x) x x x (x) x x x x Chorthippus dorsatus dorsatus (Zetterstedt, 1821) Criquet verte-échine x x x x x x x x x x x x x x x x x x Chorthippus apricarius (Linnaeus, 1758) Criquet des adrets (?) Chorthippus vagans vagans (Eversman, 1848) Criquet des Pins x x (x) x x - x x x x x x (x)/x (x) - (?) (x) x Chorthippus brunneus brunneus (Thunberg, 1815) Criquet duettiste x x x x x x x x x x x x x x x x x x Chorthippus mollis mollis (Charpentier, 1825) Criquet des jachères x x x x x x - x x x x x x (x) x x x x Chorthippus biguttulus biguttulus (Linnaeus, 1758) Criquet mélodieux x x x x x x x x x x x x x x x x x x Chorthippus binotatus binotatus (Charpentier, 1825) Criquet des Ajoncs (?) Chorthippus scalaris (Fischer de Waldheim, 1846) Criquet jacasseur (x) x x (x) (?) - Euchorthippus declivus (Brisout, 1848) Criquet opportuniste - - x x x x x x x x x x x (x) (x) (x) - (x) Euchorthippus elegantulus (Zeuner, 1940) Criquet blafard (x) x : présence sur plus de 5 communes (x) : présence sur moins de 5 communes (?) : présence potentielle ou donnée ancienne (espèce à rechercher) a : présence accidentelle - : absence 67 : Bas-Rhin 68 : Haut-Rhin 21 : Côte-d Or 58 : Nièvre 71 : Saône-et-Loire 89 : Yonne 08 : Ardennes 10 : Aube 51 : Marne 52 : Haute-Marne 25 : Doubs 39 : Jura 70 : Haute-Saône 90 : Territoire de Belfort 54 : Meurthe-et- Moselle 55 : Meuse 57 : Moselle 88 : Vosges ST : STENOPELMATOIDEA GR : GRYLLOTALPOIDEA 22

23 Clé des superfamilles CLE DES SUPERFAMILLES 1(8) - Antennes longues et fines - Tympans situés sur les tibias antérieurs - Oviscapte saillant (chez les femelles), généralement en forme de sabre ou d épée - Stridulation produite par le frottement des tegmina l un sur l autre Oviscapte en forme de sabre ; antennes longues et fines Sous ordre des Ensifera 2(3) - Cerques rigides, plus courts que le pronotum - Coloration variable : verte, jaunâtre, brune, grise, noire - Tarses composés de 4 articles Superfamille des Tettigonioidea (= «sauterelles») (17 genres) (p. 25) Tympan sur le tibia + 3(2) - Cerques longs et souples, plus longs que le pronotum - Coloration jamais verte - Tarses composés de 3 ou 4 articles 4(5) - Pattes antérieures fouisseuses, grosses, plates et dentées - Pattes postérieures courtes et ne permettant pas à l animal de sauter Superfamille des Gryllotalpoidea (= «courtilières») (1 genre) (p. 57) 5(4) - Pattes antérieures non fouisseuses - Pattes postérieures permettant à l animal de sauter 6(7) - Pattes très longues ; tarses de 4 articles - Toujours aptère - Espèce vivant dans les serres Superfamille des Stenopelmatoidea (1 genre) (p. 59) 7(6) - Pattes de taille «normale» ; tarses de 3 articles - Tegmina présents Superfamille des Grylloidea (= «grillons») (8 genre) (p. 60) 23

24 Clé des superfamilles 8(1) - Antennes plus courtes et épaisses, ne dépassant jamais la longueur du corps - Tympans situés sur le premier segment abdominal - Oviscapte non saillant (chez les femelles), composé de 4 valves rigides recourbées vers l extérieur - Stridulation produite par le frottement des fémurs postérieurs sur les tegmina Oviscapte composé de 4 valves rigides recourbées vers l extérieur Antennes plus courtes et larges Sous ordre des Caelifera 9(10) - Pronotum prolongé vers l arrière et recouvrant l abdomen et les 2 paires d ailes - Espèces de petite taille : 7-15 mm Superfamille des Tetrigoidea (=«tétrix») (1 genres) (p. 70) Tympan sur le premier segment abdominal 10(9) - Pronotum non prolongé vers l arrière et ne recouvrant pas l abdomen - Espèces de taille variée : supérieure à 10 mm Superfamille des Acridoidea (=«criquets») (23 genres) (p. 78) 24

25 Tettigonioidea Clé des genres TETTIGONIOIDEA CLE DES GENRES 1(2) - Espèces nettement paraptères (ailes postérieures plus longues que les tegmina) - Extrémité des ailes postérieures de la même couleur que les tegmina (verte) Genre Phaneroptera (2 espèces) (p. 32) 2(1) - Espèces non paraptères 3(6) - Tête ayant un profil formant un angle aigu 4(5) - Coloration généralement bicolore (corps vert avec une ligne dorsale brune) - Face ventrale de l abdomen beige à brunrougeâtre - Mandibules concolores - Taille : mm Genre Conocephalus (2 espèces) (p. 34) 5(4) - Coloration uniforme, verte ou jaunâtre - Mandibules jaune clair - Taille : mm Genre Ruspolia (1 espèce) (p. 36) 25

26 Tettigonioidea Clé des genres 6(3) - Tête ayant un profil formant un angle droit ou arrondi 7(16) - Orifice tympanique de forme ovale 8(9) - Espèces frêles - Couleur verte claire avec une nette ligne jaune entre les yeux et se prolongeant sur le pronotum - Mâle : cerques en forme de fine pincette - Taille < 15 mm Genre Meconema (2 espèces) (p. 37) 9(8) - Espèces plus robustes - Couleur variable - Taille : mm 10(11) - Pronotum plus long que les tibias antérieurs, en forme de selle (plus marqué chez le mâle), et sans carène latérale - Taille > 25 mm Genre Polysarcus (1 espèce) (p. 39) 11(10) - Pronotum moins long que les tibias antérieurs, possédant des carènes latérales - Taille < 25 mm 26

27 Tettigonioidea Clé des genres 12(13) - Ensemble du corps recouvert d une ponctuation très fine de couleur rouille - Mâle :.Cerques brusquement courbés en crochet au tiers apical (presque à angle droit), entourant l épiprocte à pointe relevée - Femelle :.Valves de l oviscapte finement dentées et non élargies à leur extrémité Genre Leptophyes (1 espèce) (p. 40) Cerques brusquement courbés, épiprocte à pointe relevée Valves de l oviscapte finement dentées 13(12) -Mâle :.Cerques courbés progressivement vers l intérieur au tiers apical ou très sinueux (en forme de «S») -Femelle :.Valves de l oviscapte grossièrement dentées et élargies à leur extrémité Cerques à courbure régulière (Isophya) Cerques sinueux (Barbitistes) Oviscapte grossièrement denté 14(15) - Antennes longues comme 3 fois la longueur du corps - Mâle :.Cerques sinueux, en forme de «S», se recouvrant au dernier tiers.plaque sous-génitale avec une carène longitudinale au dessous - Femelle :.Oviscapte à bord inférieur droit Genre Barbitistes (1 espèce) (p. 41) 15(14) - Antennes longues comme 1,5 à 2 fois la longueur du corps - Mâle :.Cerques courbés progressivement vers l intérieur - Femelle :.Oviscapte à courbure régulière Genre Isophya (1 espèce) (p. 42) 27

28 Tettigonioidea Clé des genres 16(7) - Orifice tympanique en forme de fente 17(18) - Pronotum en forme de selle, très relevé en arrière Genre Ephippiger (1 espèce) (p. 43) 18(17) - Pronotum plus ou moins plat 19(26) - Espèces macroptères (tegmina et ailes postérieures de même longueur, plus longues que l abdomen) 20(21) - Espèces de couleur verte, plus rarement brunâtre ou jaunâtre - Tegmina ne portant pas de taches sombres, hormis une zone «plate» (= le miroir) à la base des tegmina qui est brune - Fémurs postérieurs peu épaissis à la base - Grandes espèces : > 20 mm Genre Tettigonia (2 espèces) (p. 44) 21(20) - Espèces de couleur variable (verte, bruns, beige, bariolée) - Tegmina portant des taches sombres - Fémurs postérieurs nettement épaissis à leur base - Petites ou grandes espèces 28

29 Tettigonioidea Clé des genres 22(23) - Pronotum avec une carène médiane bien visible sur toute sa longueur - Espèces trapues et de grande taille Genre Decticus (1 espèce) (p. 46) 23(22) - Pronotum avec une carène médiane nette uniquement dans sa partie postérieure - Espèces plus élancées 24(25) - Prosternum muni de deux longues épines - Coloration variable, mais souvent avec du vert - Femelle : oviscapte long et faiblement incurvé vers le bas, tronqué obliquement à l apex, au-dessus Genre Gampsocleis (1 espèce) (p. 47) 25(24) - Prosternum dépourvu d épines - Coloration gris, brun, rarement avec du vert - Femelle : oviscapte court et courbé vers le haut Genre Platycleis (2 espèces) (p. 48) 26(19) - Espèces microptères (tegmina ne dépassant pas ou à peine le milieu de l abdomen) ou squamiptères (tegmina en forme d écailles ne se rejoignant pas sur le dos) 29

30 Tettigonioidea Clé des genres 27(28) - Tegmina plus longs que le pronotum (environ la moitié de la longueur de l abdomen) Genre Metrioptera (4 espèces) (p. 50) Mâle Femelle 28(27) - Tegmina plus courts que le pronotum : mâle microptère et femelle squamiptère Mâle : microptère Femelle : squamiptère 29(30) - Pattes postérieures courtes et de couleur rosâtre (parfois brun clair) avec les genoux noirs - Pronotum à texture rugueuse et généralement vert Genre Anonconotus (1 espèce) (p. 55) 30(29) - Pattes postérieures plus longues, jamais rosâtre avec les genoux noirs - Pronotum relativement lisse 30

31 Tettigonioidea Clé des genres 31(32) - Prosternum sans épines - Femelle :.oviscapte court et courbé - Mâle :.cerques fins avec une petite dent à la base Genre Pholidoptera (1 espèce) (p. 56) Mâle : cerques fins 32(31) - Prosternum munis de deux petites épines - Femelle :.oviscapte long et droit - Mâle :.cerques épais avec 3 pointes Genre Antaxius (1 espèce) (p. 57) Femelle : oviscapte court Mâle : cerques épais Femelle : oviscapte long 31

32 Tettigonioidea Clé des espèces Phaneroptera CLE DES ESPECES Genre Phaneroptera (Audinet Serville, 1831) 1(2) - Paranotum plus haut que long - Base des fémurs postérieurs plus dilatée - Tegmen plus court et large que P. falcata, donnant un aspect général plus trapu - Femelle :.bord inférieur de l oviscapte vert - Mâle :.plaque sous-génitale «soudée», triangulaire - Taille : mm - Plus xérothermophile que P. falcata ; boisements clairs, buissons Phaneroptera nana (Fieber, 1853) Ŕ Le Phanéroptère méridional Ŕ Base des fémurs postérieurs dilatée Paranotum plus haut que long Femelle Bord inférieur de l oviscapte vert Mâle Plaque sous-génitale «soudée», triangulaire 32

33 Tettigonioidea Clé des espèces Phaneroptera 2(1) - Paranotum un peu plus long que haut - Base des fémurs postérieurs peu dilatée - Tegmen plus long et étroit que P. nana, donnant un aspect général plus svelte - Femelle :.bord inférieur de l oviscapte brun - Mâle :.plaque sous-génitale large, dont les lobes apicaux sont nettement divergents - Taille : mm - Espèce thermophile ; pelouses xériques riches en arbustes, friches arbustives Phaneroptera falcata (Poda, 1761) Ŕ Le Phanéroptère commun Ŕ Base des fémurs postérieurs peu dilatée Paranotum un peu plus long que haut Femelle Bord inférieur de l oviscapte brun Mâle Lobes apicaux de la plaque sousgénitale divergents 33

34 Tettigonioidea Clé des espèces Conocephalus Genre Conocephalus (Thunberg, 1815) 1(2) - Espèce macroptère (tegmina et ailes postérieures atteignant ou dépassant l extrémité de l abdomen) - Femelle :.oviscapte long et faiblement incurvé - Mâle :.plaque sous-génitale rétrécie et échancrée à l extrémité - Taille : mm (sans oviscapte) - Milieux humides et parfois dans les milieux plus secs (prairies, pelouses mésophiles ) Conocephalus fuscus (Fabricius, 1793) Ŕ Le Conocéphale bigarré Ŕ Femelle Oviscapte long et peu incurvé Mâle Plaque sous-génitale rétrécie et échancrée 34

35 Tettigonioidea Clé des espèces Conocephalus 2(1) - Espèce microptère (tegmina et ailes postérieures atteignant le milieu de l abdomen) ; forme macroptère très rare - Femelle :.oviscapte court et incurvé - Mâle :.plaque sous-génitale large et tronquée à l extrémité ; dents internes des cerques longues (se touchent presque) - Taille : mm (sans oviscapte) - Milieux humides (roseaux, joncs, laîches ) - Espèce plus rare et localisée car plus exigeante que C. fuscus Conocephalus dorsalis (Latreille, 1804) Ŕ Le Conocéphale des roseaux Ŕ Femelle Oviscapte court et incurvé Mâle Plaque sous-génitale large et tronquée 35

36 Tettigonioidea Clé des espèces Conocephalus Genre Ruspolia (Schulthess, 1898) - Coloration uniforme, verte (plus rarement brunâtre ou jaunâtre) ; mandibules jaunes - Femelle :.oviscapte rectiligne et long - Mâle :.les cerques portent 2 dents apicales internes - Taille : mm (sans oviscapte) - Milieux variés : prairies humides, pelouses sèches, friches, clairières Ruspolia nitidula (Scopoli, 1786) Ŕ Le Conocéphale gracieux Ŕ Femelle : oviscapte long et rectiligne Mâle : Cerques portant 2 dents apicales internes 36

37 Tettigonioidea Clé des espèces Meconema Genre Meconema (Audinet Serville, 1831) 1(2) - Espèce macroptère - Femelle :.plaque sous-génitale à bord postérieur prolongé par une étroite lame au milieu - Mâle :.cerques convergents puis parallèles et arrondis à l apex - Taille : mm (sans oviscapte) - Vit sur les arbres (chênes, tilleuls) ; adulte dès juillet-août - Détection difficile : dans les arbres, active de nuit, émissions sonores peu audibles Meconema thalassinum (De Geer, 1773) Ŕ Le Méconème tambourinaire Ŕ Femelle : macroptère PSG Mâle : macroptère 37

38 Tettigonioidea Clé des espèces Meconema 2(1) - Espèce microptère, voire squamiptère - Femelle :.plaque sous-génitale à bord postérieur non prolongé au milieu (légère pointe tout au plus) ; oviscapte plus court (7,5 mm contre 9 mm) - Mâle :.cerques convergents, recourbés en pince et dentés dorsalement à l apex ; cerques plus longs (4 mm contre 3 mm) - Taille : mm (sans oviscapte) - Vit sur les arbres et arbustes dans les boisements et les parcs ; adulte en septembreoctobre - Détection difficile : dans les arbres et arbustes, active de nuit, chant quasi inaudible Meconema meridionale (Costa, 1860) Ŕ Le Méconème fragile Ŕ Femelle : microptère PSG Mâle : microptère 38

39 Tettigonioidea Clé des espèces Polysarcus Genre Polysarcus (Fieber, 1853) - Coloration verte (plus rarement brune) - Pronotum plus long que les tibias antérieurs, en forme de selle (plus marqué chez le mâle), et sans carène latérale - Femelle :.oviscapte allongé et denticulé à l apex.brachyptère : tegmina masqués par le pronotum - Mâle :.plaque sous-génitale longue, bifide et redressée entre les cerques.microptère : tegmina jaunes et verts, dépassent du pronotum - Taille : mm (sans oviscapte) - Prairies riches en graminées Polysarcus denticauda (Charpentier, 1825) Ŕ Le Barbitiste ventru Ŕ Femelle : tegmina masqués par le pronotum Oviscapte allongé et denticulé Mâle : tegmina jaunes et verts, dépassent du pronotum Plaque sous-génitale longue, bifide et redressée entre les cerques 39

40 Tettigonioidea Clé des espèces Polysarcus Genre Leptophyes (Fieber, 1853) - Ensemble du corps de couleur verte et recouvert d une ponctuation très fine de couleur rouille ; le mâle porte généralement une bande dorsale brune sur l abdomen - Espèce microptère ; ailes dépassant du pronotum - Femelle :.Valves de l oviscapte finement dentées et non élargies à leur extrémité - Mâle :.Cerques brusquement courbés en crochet au tiers apical, entourant l épiprocte à pointe relevée - Taille : mm (sans oviscapte) - Orées forestières ensoleillées, dans les buissons ; parfois en milieux anthropisés (parcs, jardins) Leptophyes punctatissima (Bosc, 1792) Ŕ La Leptophye ponctuée Ŕ Femelle Mâle Ailes dépassant du pronotum Ponctuation recouvrant le corps Mâle : bande brune sur l abdomen 40

41 Tettigonioidea Clé des espèces Barbitistes Genre Barbitistes (Charpentier, 1825) - Coloration verte, maculée de points bruns et noirs, pattes souvent rougeâtres chez le mâle ; une bande jaune soulignée de noir s étend de l œil au bord costal du tegmen (traversant ainsi le paranotum) - Espèce microptère - Femelle :.Oviscapte à bord inférieur droit, denté et élargi à l apex - Mâle :.Cerques rougeâtres, sinueux, en forme de «S», se recouvrant au dernier tiers.plaque sous-génitale avec une carène longitudinale au dessous - Taille : mm (sans oviscapte) - Orées forestières ensoleillées ; dans les arbres et arbustes (juvéniles au sol) - L utilisation de détecteurs à ultrasons permet d améliorer la détection de l espèce Barbitistes serricauda (Fabricius, 1798) Ŕ Le Barbitiste des bois Ŕ Mâle : pattes et cerques rougeâtres ; bande jaune de l œil au tegmen Cerques rougeâtres, en «S» Femelle : bande jaune de l œil au tegmen Oviscapte à bord inférieur droit, denté et élargi à l apex 41

42 Tettigonioidea Clé des espèces Barbitistes Genre Isophya (Brunner Von Wattenwyl, 1878) - Coloration verte, dotée d une ponctuation sombre ; une bande jaune surlignée de brun-rouge sur l arrière du pronotum s étend de l œil au bord costal du tegmen (traversant ainsi le paranotum) - Espèce microptère - Femelle :.Oviscapte à courbure régulière, grossièrement denté et élargi à l apex - Mâle :.Cerques courbés progressivement vers l intérieur - Taille : mm (sans oviscapte) - Pelouses xériques munies de strates arbustives, orées forestières ensoleillées, parfois en prairies mésophiles ; au sol ; espèce précoce (début mai) - L utilisation de détecteurs à ultrasons permet d améliorer la détection de l espèce Isophya pyrenaea (Audinet Serville, 1838) Ŕ Le Barbitiste des Pyrénées Ŕ Mâle : bande jaune surlignée de brun-rouge Cerques progressivement courbés Femelle : bande jaune surlignée de brun-rouge Oviscapte à courbure régulière, grossièrement denté et élargi à l apex 42

43 Tettigonioidea Clé des espèces Ephippiger Genre Ephippiger (Berthold, 1827) - Coloration de vert pâle à vert olive ; arrière de la tête marqué de noir - Pronotum en forme de selle, très relevé en arrière, portant parfois des teintes brunesrousseâtres - Espèce microptère - Femelle :.Oviscapte long et faiblement arqué - Mâle :.Cerques coniques, très courts, munis d une petite dent interne noire - Grande taille, mâle : mm ; femelle : mm (sans oviscapte) - Milieux chauds et secs, landes, friches, fourrés ; sur la végétation et jusque dans les arbres Ephippiger diurnus diurnus (Dufour, 1841) Ŕ L Ephippigère des vignes Ŕ Femelle : arrière de la tête noir ; pronotum en forme de selle Oviscapte long et faiblement arqué Mâle : arrière de la tête noir ; pronotum en forme de selle Cerques coniques, munis d une petite dent interne noire 43

44 Tettigonioidea Clé des espèces Tettigonia Genre Tettigonia (Linnaeus, 1758) 1(2) - Tegmina depassant nettement l extrémité de l abdomen et les genoux postérieurs ; vole très bien - Femelle :.Oviscapte légèrement courbé vers le bas, atteignant presque l extrémité des tegmina - Mâle :.Styles dépassant à peine le niveau de la dent interne des cerques - Grande taille, mâle : mm ; femelle : mm (sans oviscapte) - Espèce commune et vastement répandue - Partout à l exception des milieux trop humides et trop froids (altitude) Tettigonia viridissima (Linnaeus, 1758) Ŕ La Grande Sauterelle verte Ŕ Mâle Styles dépassant à peine la dent interne des cerques (vue dorsale1*) Femelle : oviscapte courbe, ne dépasse pas les ailes * : d après CORAY A., THORENS P., Orthoptères de Suisse : clé de détermination. Centre suisse de cartographie de la faune, 236 p. 44

45 Tettigonioidea Clé des espèces Tettigonia 2(1) - Tegmina depassant à peine l extrémité de l abdomen et les genoux postérieurs ; ne vole pas - Femelle :.Oviscapte droit, dépassant de presque toute sa longueur les tegmina - Mâle :.Styles dépassant nettement le niveau de la dent interne des cerques - Plus petit, mâle : mm ; femelle : mm (sans oviscapte) - Espèce des massifs montagneux, y compris les Vosges et les Ardennes - Milieux plus humides, prairies ; plutôt en région d altitude élevée Tettigonia cantans (Fuessly, 1775) Ŕ La Sauterelle cymbalière Ŕ Mâle Styles dépassant nettement la dent interne des cerques (vue dorsale2*) Femelle : oviscapte droit, dépasse les ailes * : d après CORAY A., THORENS P., Orthoptères de Suisse : clé de détermination. Centre suisse de cartographie de la faune, 236 p. 45

46 Tettigonioidea Clé des espèces Tettigonia Genre Decticus (Audinet Serville, 1831) - Coloration généralement verte et brune voir beige - Tegmina atteignant ou dépassant l apex de l abdomen et tachés de noir - Pronotum avec une carène médiane bien visible sur toute sa longueur - Espèce trapue et de grande taille : mâle : mm ; femelle : mm (sans oviscapte) - Espèce géophile ; prairies sèches et pelouses rases d altitude Decticus verrucivorus verrucivorus (Linnaeus, 1758) Ŕ Le Dectique verrucivore Ŕ Mâle, tegmina tachés de noir Carène médiane du pronotum Femelle, tegmina tachés de noir 46

47 Tettigonioidea Clé des espèces Gampsocleis Genre Gampsocleis (Fieber, 1852) - Coloration variable, mais généralement verte - Tegmina et ailes bien développés, tegmina maculés de noir - Prosternum muni de deux longues épines - Paranotum muni d une large bordure claire - Tibias postérieurs armés en dessous de 4 éperons apicaux, les 2 médians très courts - Femelle :.Plaque sous-génitale plus longue ou aussi longue que large, oviscapte faiblement incurvé vers le bas, tronqué obliquement à l apex, au-dessus - Mâle :.Cerques triangulaires et aplatis, arrondis à l apex, à dent interne - Taille : mm - Milieux chauds et secs ; pelouses steppiques et landes à bruyères Gampsocleis glabra (Herbst, 1786) Ŕ Le Dectique des brandes Ŕ Femelle : oviscapte faiblement incurvé vers le bas, tronqué obliquement à l apex, au-dessus ; paranotum à bordure claire Mâle : paranotum à bordure claire 47

48 Tettigonioidea Clé des espèces Platycleis Genre Platycleis (Fieber, 1853) 1(2) - Tegmina depassant à peine l extrémité de l abdomen, portant des taches losangiques sombres nettes, encadrées de fines lignes claires (entre les nervures radiales et médianes) - Femelle :.Oviscapte court (< 6 mm) et fortement recourbé ; 7 ème sternite pourvu d une carène - Plus petit : mm - Espèce thermophile ; milieux incultes, arides à végétation maigre - L utilisation de détecteurs à ultrasons permet d améliorer la détection de l espèce Platycleis tessellata (Charpentier, 1825) Ŕ La Decticelle carroyée Ŕ Mâle ; tegmina dépassant à peine l abdomen, pourvus de taches losangiques Taches losangiques sur les tegmina Femelle ; tegmina dépassant à peine l abdomen, pourvus de taches losangiques Oviscapte court et fortement recourbé Femelle : 7ème sternite pourvu d une carène (vue latérale et ventrale) 48

49 Tettigonioidea Clé des espèces Platycleis 2(1) - Tegmina depassant largement l abdomen, sans tache sombre aussi nettement définie - Femelle :.Oviscapte long (> 7 mm) et moins recourbé (non brusquement coudé à la base) ; 7 ème sternite dépourvu d une carène - Plus grand : mm - Espèce thermophile ; généralement en milieux xériques et rocailleux à végétation clairsemée Platycleis albopunctata albopunctata (Goeze, 1778) Ŕ La Decticelle chagrinée Ŕ Mâle ; tegmina dépassant largement l abdomen, dépourvus de taches nettes Taches diffuses sur les tegmina Femelle ; tegmina dépassant largement l abdomen, dépourvus de taches nettes Oviscapte long et peu recourbé Femelle : 7ème sternite dépourvu de carène (vue latérale et ventrale) 49

50 Tettigonioidea Clé des espèces Metrioptera Genre Metrioptera (Wesmaël, 1838) 1(2) - Paranotum à large bordure claire sur tout le pourtour - Femelle :.Plaque sous-génitale (PSG) profondément échancrée - Mâle :.Cerques fins et dentés au niveau du 2 ème tiers apical - Taille : mm - Existe des individus macroptères - Espèce commune et répandue ; hautes herbes Metrioptera roeselii (Hagenbach, 1822) Ŕ La Decticelle bariolée Ŕ Individu macroptère Femelle ; paranotum à bordure claire large Plaque sous-génitale échancrée Mâle ; paranotum à bordure claire large Cerques dentés au 2 ème tiers apical 2(1) - Paranotum de couleur unie ou pourvu d une étroite bordure claire sur le bord antérieur - Femelle :.Plaque sous-génitale légèrement échancrée 50

51 Tettigonioidea Clé des espèces Metrioptera 3(4) - Espèce verte claire avec le dos brun ; paranotum vert - Femelle :.Oviscapte court et très recourbé ; PSG rétrécie et peu échancrée - Mâle :.Cerques fins et dentés au 4/5 ème de leur longueur - Taille : mm - Espèce thermophile ; prairies sèches Metrioptera bicolor (Philippi, 1830) Ŕ La Decticelle bicolore Ŕ Femelle : couleur verte, dos brun et paranotum vert, oviscapte court et très recourbé PSG rétrécie et peu échancrée Mâle : couleur verte, dos brun et paranotum vert Cerques dentés au 4/5 ème 4(3) - Espèces de couleur différente, plus sombre ; paranotum brun, gris ou rosâtre - Femelle :.Oviscapte long et finement recourbé - Mâle :.Cerques larges et dentés au milieu - Espèces d avantage montagneuses et de milieux humides 51

52 Tettigonioidea Clé des espèces Metrioptera 5(6) - Dessus de la tête, du pronotum et des tegmina souvent verts - Fémurs postérieurs avec une large ligne sombre longitudinale - Femelle :.Plaque sous-génitale non carénée - Mâle :.Cerques dentés un peu avant le milieu - Taille : mm - Landes, prairies humides, tourbières, ourlets des pelouses calcaires Metrioptera brachyptera (Linnaeus, 1761) Ŕ La Decticelle des bruyères Ŕ Femelle, fémurs postérieurs avec une large ligne sombre Plaque sous-génitale non carénée Mâle, fémurs postérieurs avec une large ligne sombre Cerques dentés un peu avant le milieu 52

53 Tettigonioidea Clé des espèces Metrioptera 6(5) - Dessus de la tête et du pronotum bruns ou grisâtres (jamais verts) - Fémurs postérieurs sans ligne sombre longitudinale (ou très fine) - Femelle :.Plaque sous-génitale carénée - Mâle :.Cerques dentés au milieu - Taille : mm - Prairies humides et plateaux herbeux Metrioptera saussuriana (Frey-Gessner, 1872) Ŕ La Decticelle des alpages Ŕ Femelle Plaque sous-génitale carénée Mâle, fine ligne sombre sur les fémurs postérieurs Cerques dentés au milieu 53

54 Tettigonioidea Clé des espèces Metrioptera Cerques (mâles) et plaque sous-génitale (femelles) des espèces du genre Metrioptera Metrioptera roeselii Metrioptera bicolor Metrioptera brachyptera Metrioptera saussuriana 54

55 Tettigonioidea Clé des espèces Anonconotus Genre Anonconotus (Camerano, 1878) - Coloration très variable (du vert clair au noir luisant, en passant par le vert olive, le brun ) ; une large bande sombre s étend de l œil à l extrémité postérieur du paranotum - Pronotum à texture rugueuse et généralement vert - Pattes postérieures courtes et de couleur rosâtre (parfois brun clair) avec les genoux noirs - Espèce microptère (longueur des tegmina chez le mâle : 2 mm) à brachyptère (longueur des tegmina chez la femelle : 1 mm) - Taille moyenne : mâle : mm ; femelle : mm - Espèce montagnarde ; milieux héliophiles, rocailleux, à végétation basse Anonconotus alpinus (Yersin, 1858) Ŕ L Analote des Alpes Ŕ Femelle : bande sombre (plutôt effacée ici), pronotum rugueux pattes courtes rosâtes à genoux noirs Mâle : bande sombre, pronotum rugueux pattes courtes rosâtes à genoux noirs 55

56 Tettigonioidea Clé des espèces Anonconotus Genre Pholidoptera (Wesmaël, 1838) - Coloration brun-gris à brun-rouge ; face ventrale jaune - Paranotum soulignés d une fine bordure claire postérieurement - Espèce microptère (longueur des tegmina chez le mâle : 5 mm) à brachyptère (longueur des tegmina chez la femelle : 1 mm) - Femelle :.Oviscapte arqué - Mâle :.Cerques longs, droits et dentés à la base - Taille : mm - Espèce commune et répandue ; plutôt en milieux mésophiles ; prairie, clairières et orées forestières Pholidoptera griseoaptera (De Geer, 1773) Ŕ La Decticelle cendrée Ŕ Femelle : oviscapte arqué, brachyptère ; liseré clair sur le paranotum Face ventrale jaune Mâle : microptère ; liseré clair sur le paranotum Cerques longs, droits et dentés à la base 56

57 Tettigonioidea Clé des espèces Pholidoptera Genre Antaxius (Brunner von Wattenwyl, 1882) - Coloration brun-gris marbré de clair et de foncé ; les femelles sont généralement plus claires que les mâles ; paranotum muni d une large bordure claire ; région postérieur de la face dorsale du pronotum brun clair - Prosternum muni de 2 épines - Espèce microptère (longueur des tegmina chez le mâle : 5 mm) à brachyptère (longueur des tegmina chez la femelle : 1 mm) - Femelle :.Plaque sous-génitale faiblement carénée, à échancrure triangulaire.oviscapte long et droit, biseauté sur le dessus à l extrémité.tegmina presque entièrement cachés sous le pronotum - Mâle :.Cerques clairs, élargis en palette vers l intérieur, munis de 3 pointes.tegmina noir avec une tache blanche à l apex - Taille : mm - Espèce tardive (aout-novembre) en limite septentrionale d aire de répartition (Jura) ; milieux chauds et secs (steppes, landes, pelouses), à structure variée (arbres/arbustes/ronciers) Antaxius pedestris (Fabricius, 1787) Ŕ L Antaxie marbrée Ŕ Femelle Oviscapte long et droit Mâle : cerques clairs et élargis ; élytres sombres avec tache apicale claire Cerques clairs, élargis en palette vers l intérieur, munis de 3 pointes 57

58 Gryllotalpoidea Clé des genres GRYLLOTALPOIDEA CLE DES GENRES - Pattes antérieures fouisseuses, grosses, plates et dentées - Pattes postérieures courtes et ne permettant pas à l animal de sauter Genre Gryllotalpa (1 espèces) CLE DES ESPECES Genre Gryllotalpa (Latreille, ) - Coloration brun sombre - Pattes antérieures fouisseuses - Corps massif de grande taille : mâle : mm ; femelle : mm - Dans les sols meubles et plutôt humides Gryllotalpa gryllotalpa (Linnaeus, 1758) Ŕ La Courtilière commune Ŕ (ou Taupe-grillon) Mâle Pattes antérieures fouisseuses 58

59 Stenopelmatoidea Clé des genres STENOPELMATOIDEA CLE DES GENRES - Pattes très longues annelées de sombre ; tarses de 4 articles - Une longue épine mobile de chaque côté des genoux antérieurs et médians - Toujours aptère - Espèce vivant dans les serres Genre Tachycines (1 espèces) CLE DES ESPECES Genre Tachycines (Adelung, 1902) - Coloration beige à rousse et tachée de brun foncé - Corps massif, très bombé - Cerques arqués et couverts d une pilosité dressée (mâle et femelle) - Taille : mm (mâle et femelle) - Espèce introduite, originaire d Extrême-Orient, qui se maintient en Europe dans les serres des pépinières et jardins botaniques Tachycines asynamorus (Adelung, 1902) Ŕ La Sauterelle des serres Ŕ Juvénile, corps massif et bombé à coloration beige tachetée de brun foncé Cerques arqués à pilosité dressée 59

60 Grylloidea Clé des espèces Myrmecophilus GRYLLOIDEA CLE DES GENRES 1(2) - Corps ovale, ne dépassant pas 5 mm de long - Espèce aptère et myrmécophile (dans les fourmilières) Genre Myrmecophilus (1 espèces) (p. 62) 2(1) - Corps dépassant 5 mm de long - Espèces non myrmécophiles 3(4) - Tête allongée ; pièces buccales prognathes (vers l avant) - Espèce gracile, de couleur jaune paille ou beige clair Genre Oecanthus (1 espèces) (p. 63) 4(3) - Tête bombée ; pièces buccales orthognathes (orientées vers la face ventrale) - Espèces trapues 5(6) - Tête noire, sans bande ni ligne claire (voir point 4 ci-dessus) - Grande espèce (>20 mm) Genre Gryllus (1 espèces) (p. 64) 6(5) - Tête claire ou sombre avec des taches ou des lignes (jamais entièrement noire) - Espèces plus petites (<20 mm) 7(12) - Tête pourvue d une bande claire rectiligne reliant les yeux - Espèces de taille moyenne (11-20 mm) 8(9) - Espèce paraptère (ailes postérieures plus longues que les tegmina) ; les ailes postérieures sont «enroulées» au repos et se terminent ainsi en pointe - Coloration du corps jaune-brunâtre - Taille : mm - Espèce synanthrope Genre Acheta (1 espèces) (p. 65) Ailes postérieures enroulées, plus longues que les tegmina 60

61 Grylloidea Clé des genres 9(8) - Ailes postérieures ne dépassent pas les tegmina - Coloration du corps brune ou brun noirâtre - Taille : mm 10(11) - Coloration brune ; pattes claires, brunâtres - 2 bandes claires entre les yeux (dont une reliant la base des antennes) Genre Eumodicogryllus (1 espèces) (p. 66) 11(10) - Coloration noirâtre, y compris les pattes - une seule bande claire entre les yeux Genre Modicogryllus (1 espèces) (p. 67) 12(7) - Tête dépourvue d une bande claire rectiligne reliant les yeux (tout au plus, une fine ligne onduleuse) - Espèces de petite taille (5-11 mm) 13(14) - Présence d une ligne très fine en forme de W entre les yeux (voir point 12 ci-dessus) - Tibias postérieurs possédant 3 épines du côté interne - Espèce vivant dans la litière Genre Nemobius (1 espèces) (p. 68) 14(13) - Lignes du front peu marquées et longitudinales - Tibias postérieurs possédant 4 épines du côté interne - Espèces hygrophiles, toujours au bord de l eau Genre Pteronemobius (2 espèces) (p. 69) 61

62 Grylloidea Clé des espèces Myrmecophilus CLE DES ESPECES Genre Myrmecophilus (Berthold, 1827) - Coloration brun sombre, bord postérieur du pro- et mésonotum plus clair - Absence de tympan et d ailes ; cerques très développés - Corps ovale, ne dépassant pas 5 mm de long - Pelouses xérothermophiles rocailleuses ; répartition locale mal connue en raison de son mode de vie - Espèce myrmécophile (dans les fourmilières des espèces du genre Lasius en particulier) Myrmecophilus acervorum (Panzer, 1799) Ŕ Le Fourmigril commun Ŕ Fourmigril (à gauche) et son hôte (à droite) 62

63 Grylloidea Clé des espèces Oecanthus Genre Oecanthus (Audinet Serville, 1831) - Tête allongée ; pièces buccales prognathes (vers l avant) - Espèce gracile, de couleur jaune paille ou beige clair - Taille : 9-15 mm - Cerques rectilignes et de mêle longueur que l oviscapte chez la femelle - Thermophile, pelouses sèches, friches, pourvues d une végétation arbustive ; se tient sur les herbes et les tiges Oecanthus pellucens (Scopoli, 1763) Ŕ Le Grillon d Italie Ŕ Femelle : Cerques rectilignes et de mêle longueur que l oviscapte Pièces buccales prognathes 63

64 Grylloidea Clé des espèces Gryllus Genre Gryllus (Linnaeus, 1758) - Corps noir, mis à part 2 taches jaune-orange à la base des tegmina et des fémurs postérieurs rouges en dessous ; tête globuleuse et noire ; tegmina brunâtres - Nervures des tegmina du mâle modifiées (pour permettre le chant) - Grande espèce : mm) - Milieux secs et ensoleillés à végétation rase (pelouses, landes ) ; dans un terrier Gryllus campestris (Linnaeus, 1758) Ŕ Le Grillon champêtre Ŕ Mâle Nervures des tegmina modifiées Femelle : nervures des tegmina non modifiées Mâle chantant à l entrée de son terrier 64

65 Grylloidea Clé des espèces Acheta Genre Acheta (Fabricius, 1775) - Espèce paraptère (ailes postérieures plus longues que les tegmina) - Coloration du corps jaune-brunâtre ; tête et pronotum tachés de noir - Taille : mm - Espèce originaire des régions semi-arides d Afrique, synanthrope en France (l espèce se maintien à l intérieur des constructions humaines) Acheta domesticus (Linnaeus, 1758) Ŕ Le Grillon domestique Ŕ Mâle Femelle 65

66 Grylloidea Clé des espèces Eumodicogryllus Genre Eumodicogryllus (Gorochov, 1986) - Coloration brune ; pattes claires, brunâtres - Tête brune parcourue de 2 bandes claires entre les yeux (dont une reliant la base des antennes) - Taille : mm - Milieux divers, secs, naturels ou artificiels, tant qu ils présentent des plages de sol à nu (landes, dunes, champs, jardins, labours, ballast ferroviaire ) Eumodicogryllus bordigalensis (Latreille, 1804) Ŕ Le Grillon bordelais Ŕ Femelle 2 bandes claires entre les yeux Mâle 66

67 Grylloidea Clé des espèces Modicogryllus Genre Modicogryllus (Chopard, 1961) - Coloration noirâtre, y compris les pattes - Tête noire parcourue d une bande claire entre les yeux - Ailes postérieures généralement atrophiées - Taille : mm - Espèce d origine orientale ; en France elle est présente en Alsace (limite occidentale de son aire de répartition) - Fréquente les landes steppiques thermophiles à proximité des vignobles Modicogryllus frontalis (Fieber, 1844) Ŕ Le Grillon à front jaune Ŕ Femelle Bande claire entre les yeux 67

68 Grylloidea Clé des espèces Nemobius Genre Nemobius (Audinet Serville, 1838) - Coloration brun sombre ; face supérieure du pronotum et pattes plus clairs - Tegmina réduits, atteignent au plus la mi-longueur de l abdomen (mâle) ; ailes postérieures absentes - Présence d une ligne très fine en forme de W entre les yeux - Tibias postérieurs possédant 3 épines du côté interne - Taille : 7-10 mm Nemobius sylvestris (Bosc, 1792) Ŕ Le Grillon des bois Ŕ Femelle Ligne entre les yeux en forme de W Mâle 68

69 Grylloidea Clé des espèces Pteronemobius Genre Pteronemobius (Jacobson & Bianchi, 1904) 1(2) - Petite espèce très sombre ; quelques points blanchâtres sur les pattes - Tibias postérieurs portant 4 épines du côté externe - Taille : 5-7 mm Pteronemobius heydenii (Fischer, 1853) Ŕ Le Grillon des marais Ŕ Mâle 2(1) - Espèce brun-testacé - Tibias postérieurs portant 3 épines du côté externe - Taille : 7-11 mm 4 épines du côté externe du tibia postérieur Pteronemobius lineolatus (Brullé, 1835) Ŕ Le Grillon des torrents Ŕ Femelle 69

70 Tetrigoidea Clé des genres TETRIGOIDEA CLE DES GENRES - Carène médiane du pronotum :.saillante ou non de profil.prolongée sur sa partie antérieure, atteignant la tête vers l avant - Distance interoculaire plus large ou aussi large que la largeur d un œil - Pronotum atteignant ou dépassant l abdomen Genre Tetrix (7 espèces) (p. 71) 70

71 Tetrigoidea Clé des espèces Tetrix CLE DES ESPECES Genre Tetrix (Latreille, 1802) 1(6) - Pronotum presque plat en vue de face - Carène médiane du pronotum peu élevée et peu visible en vue de profil - Espèces à pronotum long, dépassant l extrémité de l abdomen (parfois dans une moindre mesure chez les femelles) Espèces à pronotum long, ou dépassant largement l extrémité de l abdomen 2(3) - Bord antérieur du vertex dépassant nettement les yeux vers l avant ; généralement anguleux - Distance interoculaire nettement plus large qu un œil - Carène inférieure des fémurs antérieurs et médians droite (non ondulée) - Fémurs postérieurs étroits (plus de 3 fois plus longs que large) - Taille : 7-12 mm - Surtout en milieux humides (vasières notamment) ; parfois en milieux plus xériques Pronotum presque plat en vue de face Vertex dépassant les yeux ; Distance interoculaire > oeil Tetrix subulata (Linnaeus, 1758) Ŕ Le Tétrix riverain Ŕ Femelle Carène inférieure des fémurs médians non ondulée 71

72 Tetrigoidea Clé des espèces Tetrix 3(2) - Bord antérieur du vertex ne dépassant pas les yeux vers l avant (ou à peine) ; généralement sub-tronqué - Distance interoculaire aussi large ou à peine plus large qu un œil - Carène inférieure des fémurs médians ondulée - Fémurs postérieurs épais (moins de 3 fois plus longs que large) Vertex ne dépassant pas les yeux ; Distance interoculaire oeil 4(5) - Distance interoculaire pas plus large qu un œil (voir photo ci-dessus) - Carène médiane du pronotum aiguë et nette - Coloration verte fréquente - Taille : 7-10 mm - Fréquente les sablières humides et vasières Tetrix ceperoi (Bolivar, 1887) Ŕ Le Tétrix des vasières Ŕ Femelle, carène médiane du pronotum saillante Femelle, carène médiane du pronotum saillante 72

73 Tetrigoidea Clé des espèces Tetrix 5(4) - Distance interoculaire un peu plus large qu un œil - Carène médiane du pronotum très peu saillante, pronotum plus plat - Taille : 7-12 mm - Surtout en milieux humides (vasières notamment) ; parfois en milieux plus xériques Tetrix bolivari (Saulcy, 1901) Ŕ Le Tétrix caucasien Ŕ Femelle (en ponte), carène médiane du pronotum non saillante Distance interoculaire un peu plus large qu un œil 73

74 Tetrigoidea Clé des espèces Tetrix 6(1) - Pronotum en forme de toit vue de face - Carène médiane du pronotum élevée et bien visible en vue de profil - Espèces à pronotum court, atteignant tout juste l extrémité de l abdomen Pronotum court, atteignant tout juste l extrémité de l abdomen Pronotum en forme de toit vue de face 7(8) - Fémurs postérieurs élancés (plus de 3 fois plus long que large) - Coloration variable, souvent brun-jaune ou gris-brun, avec marbrures sombres - Taille : 8-11 mm - Milieux mésophiles, clairières, prairies et marécages pas trop humides Tetrix undulata (Sowerby, 1806) Ŕ Le Tétrix commun Ŕ Mâle, fémurs postérieurs plus de 3 fois plus long que large 8(7) - Fémurs postérieurs épais (moins de 3 fois plus long que large) - Femelle avec souvent 1 tache sombre de chaque côté de la carène médiane du pronotum - Milieux xérophiles ou de haute altitude 74 Femelle : 1 tache sombre de chaque côté de la carène Fémurs postérieurs moins de 3 fois plus long que large

75 Tetrigoidea Clé des espèces Tetrix 9(12) - Antennes épaisses (articles médians 2 fois plus longs que large) - Vertex avancé et anguleux entre les yeux - Bord antérieur du pronotum anguleux, s avançant sur l arrière de la tête - Ailes postérieures raccourcies (existe occasionnellement des individus macroptères avec une épine pronotale bien développée) Vertex et bord anterieur du pronotum anguleux 10(11) - Partie visible de l aile postérieure deux fois plus longue que le tegmen - Taille : 8-11 mm - Xérophile, éboulis, milieux rocailleux ou sablonneux, pelouses sèches Tetrix bipunctata (Linnaeus, 1758) Ŕ Le Tétrix calcicole Ŕ Antennes épaisses Mâle Partie visible de l aile postérieure deux fois plus longue que le tegmen (vue latérale 3*) * : d après CORAY A., THORENS P., Orthoptères de Suisse : clé de détermination. Centre suisse de cartographie de la faune, 236 p. 75

76 Tetrigoidea Clé des espèces Tetrix 11(10) - Très semblable à T. bipunctata (longtemps considérés comme appartenant à la même espèce) - Partie visible de l aile postérieure presque aussi longue que le tegmen - Taille : 8-11 mm - Prédilection pour les pelouses calcaricoles xérothermophiles écorchées Tetrix kraussi (Saulcy, 1889) Ŕ Le Tétrix calcicole Ŕ Mâle Partie visible de l aile postérieure presque aussi longue que le tegmen (vue latérale 4*) * : d après CORAY A., THORENS P., Orthoptères de Suisse : clé de détermination. Centre suisse de cartographie de la faune, 236 p. 76

77 Tetrigoidea Clé des espèces Tetrix 12(9) - Antennes fines (articles médians 3 ou 4 fois plus longs que larges) - Vertex peu avancé et tronqué entre les yeux - Bord antérieur du pronotum presque droit - Ailes postérieures atteignant presque l extrémité du pronotum, distance entre l extrémité de l aile et celle du pronotum inférieure à la largeur du tegmen - Taille : 8-10 mm - Sablières, carrières et pelouses sèches à faible recouvrement végétal Tetrix tenuicornis (Sahlberg, 1891) Ŕ Le Tétrix des carrières Ŕ Mâle Distance entre l extrémité de l aile et celle du pronotum inférieure à la largeur du tegmen (vue latérale *) 77

78 Acridoidea Clé des genres ACRIDOIDEA CLE DES GENRES 1(10) - Présence d un tubercule sur le prosternum 2(7) - Carènes latérales du pronotum absentes 3(4) - Yeux striés verticalement - Espèces macroptères - Carène dorsale des fémurs postérieurs denticulée - Grande taille : 30 à 60 mm Genre Anacridium (1 espèces) (p. 85) 4(3) - Yeux non striés verticalement - Espèces toujours squamiptères - Carène dorsale des fémurs postérieurs non denticulée - Plus petit : 30 mm 5(6) - Tibias postérieurs jaunâtres (femelle) ou noirâtre (mâle) - Couleur dominante du corps : verte et noire Genre Miramella (1 espèces) (p. 86) 6(5) - Tibias postérieurs bleuâtres - Couleur du corps jamais verte : tons bruns, jaunes et noirs Genre Podisma (1 espèces) (p. 87) 7(2) - Carènes latérales du pronotum présentes - Espèces macroptères ou squamiptères 8(9) - Espèces macroptères ou sub-macroptères, ailes teintées de rose - Milieux secs - Cerques des mâles très apparents, recourbés, longs et puissants Genre Calliptamus (2 espèces) (p. 88) 9(8) - Espèces squamiptères - Milieux mésoxérophiles à humides Genre Pezotettix (1 espèce) (p. 90) 78

79 Acridoidea Clé des genres 10(1) - Prosternum sans tubercule 11(28) - Présence d une nervure intercalée dans le champ médian - Nervure radiale des tegmina non épaissie - Ailes postérieures colorées ou non Sous-famille des Locustinae : les Œdipodes 12(21) - Front bombé, formant avec le vertex un angle droit ou obtus - Ailes postérieures portant généralement des couleurs vives : bleue, rouge, jaune ou vert - Espèces des milieux secs, à silhouette robuste 13(14) - Carène médiane du pronotum droite, à coupure très marquée entre la prozone et la métazone - Ailes postérieures bleues (avec une bande noire) ou rouges (avec une bande noire) - Arête supérieure du fémur postérieur avec un décrochement net (c) Genre Oedipoda (2 espèces) (p. 91) 14(13) - Carène médiane complète ou simplement interrompue (sans coupure très marquée) - Arête supérieure du fémur postérieur sans décrochement et progressivement atténuée vers l apex (d) 15(20) - Pronotum à carène médiane bien marquée, comprimée en crête, entière ou interrompue seulement par le sillon typique perpendiculaire 16(19) - Carène médiane du pronotum entière, non interrompue par le sillon perpendiculaire (c) (d) 17(18) - Ailes postérieures rouges avec les extrémités noires - Femelles avec les organes du vol réduits Genre Psophus (1 espèce) (p. 93) 18(17) - Pronotum pourvu de quatre taches blanches disposées en forme de croix - Ailes postérieures verdâtres ou jaunâtres avec une bande noire arquée - Mâles et femelles macroptères Genre Oedaleus (1 espèce) (p. 94) 79

80 Acridoidea Clé des genres 19(16) - Carène médiane du pronotum franchement interrompue par le sillon typique - Ailes postérieures non colorées, légèrement teintées de jaune verdâtre à la base - Pronotum habituellement pourvu de deux raies noires longitudinales Genre Locusta (1 espèce) (p. 95) 20(15) - Pronotum à carène longitudinale médiane nulle ou peu élevée, interrompue par un ou deux sillons perpendiculaires dans la prozone, et par le sillon typique - Vue de profil, la tête s élève nettement plus haut que le pronotum, surtout chez le mâle - Bord postérieur du pronotum formant un angle droit ou subaigu - Ailes postérieures bleues sans bande noire franche (parfois une ébauche) Genre Sphingonotus (1 espèce) (p. 96) 21(12) - Front formant avec le vertex un angle aigu - Ailes postérieures hyalines ou faiblement teintées à la base - Espèces des milieux humides, souvent vertes à silhouette plus gracile 22(25) - Pronotum dépourvu de carènes latérales 23(24) - Fovéoles temporales nulles - Pronotum traversé par une bande latérale noire courant de l œil jusqu au tegmen - Fémurs postérieurs 5 fois plus longs que larges Genre Mecostethus (1 espèce) (p. 97) 24(23) - Fovéoles temporales trapézoïdales, sub-rectangulaires ou triangulaires - Pronotum dépourvu de bande latérale noire - Fémurs postérieurs 3 à 4 fois plus longs que larges - Présence de bandes sombres distinctes sur les tegmina Genre Aiolopus (2 espèces) (p. 98) 25(22) - Pronotum pourvu de carènes latérales au moins dans la prozone 26(27) - Carènes latérales du pronotum entières - Sillon inférieur des fémurs postérieurs rouge - Tibias postérieurs avec un anneau jaune vif - Tegmina pourvus d une strie sous-costale jaune - Fovéoles temporales triangulaires, peu distinctes - Petit tubercule conique sur le prosternum Genre Stethophyma (1 espèce) (p. 100) 80

81 Acridoidea Clé des genres 27(26) - Carènes du pronotum distinctes dans la prozone uniquement - Sillon inférieur des fémurs postérieurs jaunâtres ou verdâtres - Tibias postérieurs rouge vif, épines blanches à pointes noires - Bande latérale brune thoraco-tegminales, effacée dans la métazone et reprenant dans le champ cubital des tegmina - Fovéoles temporales absentes Genre Paracinema (1 espèce) (p. 101) 28(11) - Pas de nervure intercalée dans le champ médian - Nervure radiale des tegmina épaissie : les fémurs postérieurs du mâle frotté contre les tegmina produisent du bruit - Ailes postérieures hyalines ou noires, dépourvues de couleurs vives Sous-famille des Gomphocerinae : les Criquets chanteurs 29(32) - Pas de fovéoles temporales - Mâles toujours verts (reflets métalliques), femelles presque toujours squamiptères, rares individus macroptères - Préférentiellement en milieux humides, parfois mésophiles 30(31) - Mâle : genoux postérieurs noirs ; tegmina dépassant la moitié de l abdomen - Femelle jamais verte ; valves de l ovipositeur non allongées Genre Chrysochraon (1 espèce) (p. 102) 31(30) - Mâle : genoux postérieurs concolores ; tegmina ne dépassant pas la moitié de l abdomen - Femelle aux couleurs variées : vert, brun, gris, rosé ; valves de l ovipositeur allongées ; tegmina particulièrement abrégés, généralement roses Genre Euthystira (1 espèce) (p. 103) 81

82 Acridoidea Clé des genres 32(29) - Fovéoles temporales présentes (parfois très superficielles) 33(34) - Champ cubital nettement plus large que le champ médian - Tibias postérieurs et face inférieure des fémurs postérieurs rouges vif, avec un anneau clair net avant le genou de couleur noire - Grande taille : mm Genre Arcyptera (1 espèce) (p. 104) 34(33) - Champ cubital plus étroit que le champ médian (tout au plus aussi large) - Taille moyenne et petite 35(38) - Antennes en général nettement épaissies en massue à l apex (parfois de façon moins évidente chez les femelles) - Ouverture tympanique étroite 36(37) - Présence d un lobe basal sur le bord antérieur des tegmina - Apex des antennes blancs - Une espèce liée aux ligneux, se rencontrant en France en plaine et à moyenne altitude ; biotopes frais et humides Genre Gomphocerippus (1 espèce) (p. 105) 37(36) - Pas de lobe basal sur le bord antérieur des tegmina - Apex des antennes concolores - Une espèce se rencontrant dans toute la France, en plaine et en altitude, dans des pelouses écorchées ou rocailleuses, et substrats sablonneux Genre Myrmeleotettix (1 espèce) (p. 106) 38(35) - Antennes non épaissies en massue à l apex - Ouverture tympanique large ou étroite 39(42) - Pas de lobe basal sur les tegmina (! Chorthippus albomarginatus : lobe basal absent chez le mâle (parfois très faiblement marqué), et très faiblement marqué chez la femelle) 82

83 Acridoidea Clé des genres 40(41) - Mâle avec le champ médian dilaté et pourvu de nervures transversales régulièrement espacées (voir photo ci-dessus, point 39) - Femelle avec les valves de l ovipositeur dentées à la base - Nervures cubitales Cu1 et Cu2 parfois fusionnées Genre Stenobothrus (3 espèces) (p.107) 41(40) - Mâle avec le champ médian pas ou peu dilaté - Femelle avec les valves de l ovipositeur non dentées - Nervures cubitales Cu1 et Cu2 jamais fusionnées Genre Omocestus (4 espèces) (p. 111) 42(39) - Présence d un lobe basal sur les tegmina (! sauf chez le mâle de Chorthippus albomarginatus) 43(44) - Carènes latérales du pronotum anguleuses (c1) ou flexueuses (c2), plus rarement parallèles (c3) dans la prozone - Mâle avec un pallium non conique, ni allongé (a) - Mâle et femelle avec des yeux non proéminents, occupant environ le tiers de la hauteur de la tête (b) - Griffes d égale longueur sur tous les tarses Genre Chorthippus (9 espèces) (p. 116) (a) (b) (c1) (c2) (c3) 83

84 Acridoidea Clé des genres 44(43) - Carènes latérales du pronotum bien parallèles (c) dans la prozone - Mâle avec un pallium conique et allongé (a) - Mâle et femelle avec des yeux proéminents, occupant environ la moitié de la hauteur de la tête (b) - Griffe interne des tarses médians et postérieurs plus longue que la griffe externe (e) - Coloration fondamentale presque toujours dépourvue de vert franc (beige à blanc verdâtre sale) - Orifices tympanaux largement ouverts (d) Genre Euchorthippus (2 espèces) (p. 126) (a) (b) (c) (d) (e) 84

85 Acridoidea Clé des espèces Anacridium CLE DES ESPECES Genre Anacridium (Uvarov, 1923) - Carènes latérales du pronotum absentes - Espèce toujours macroptère - Brun cendré à gris jaunâtre, porte souvent une ligne jaune sur la tête et la crête du pronotum - Yeux striés verticalement - Grande taille : mâle : mm ; femelle : mm - Espèce méditerranéenne des milieux chauds et secs, présente régulièrement au sein de la dition de manière accidentelle (importée du sud parmi les plantes et/ou les fruits) Anacridium aegyptium (Linnaeus, 1764) Ŕ Le Criquet égyptien Ŕ 85

86 Acridoidea Clé des espèces Miramella Genre Miramella (Dovnar-Zapolskyi, 1932) - Carènes latérales du pronotum absentes - Espèce toujours squamiptère ; tegmina aussi longs ou plus long que le pronotum - Couleurs dominantes du corps : verte et noire ; bandes noires sur les côtés du pronotum - Taille : mâle : mm ; femelle : mm - Souvent observé en accouplement - Tibias postérieurs jaunâtres (femelle) ou noirâtres (mâle) - Espèce des massifs montagneux ; plutôt en milieux frais ou humides Miramella alpina subalpina (Fischer, 1850) Ŕ La Miramelle fontinale Ŕ Accouplement ; Tibias postérieurs jaunâtres (femelle) ou noirâtres (mâle) Espèce squamiptère ; tegmina aussi longs que le pronotum 86

87 Acridoidea Clé des espèces Podisma Genre Podisma (Berthold, 1827) - Carènes latérales du pronotum absentes - Espèce toujours squamiptère ; tegmina plus petits que la longueur du pronotum - Couleur du corps jamais verte ; important dimorphisme sexuel : mâle : bariolé de noir, jaune et brun-rouge ; femelle : plus uniforme, tons bruns-beiges - Taille ; mâle : mm ; femelle : mm - Souvent observé en accouplement - Tibias postérieurs bleuâtre - Massifs montagneux ; plutôt en milieux secs (prairies et landes sèches) Podisma pedestris (Linnaeus, 1758) Ŕ La Miramelle des moraines Ŕ Femelle Tibias bleuâtres Mâle Squamiptère ; carènes latérales du pronotum absentes Accouplement 87

88 Acridoidea Clé des espèces Calliptamus.Espèces des milieux secs Genre Calliptamus (Audinet Serville, 1831).Ailes postérieures roses vif à la base qui se dégrade et devient translucide à l apex.les mâles ont un appareil génital hypertrophié (cerques recourbés, longs et puissants, bien visibles).prosternum avec tubercule de forme sphérique.couleur générale variable (de très clair à très foncé) 1(2) - Coloration des ailes postérieures tirant sur l orange - Mâle :.Pallium assez long et recourbé vers l arrière en forme d aileron de requin.tegmina dépassant les lobes géniculaires.longueur : mm - Femelle :.Taches noires diffuses sur la face interne du fémur postérieur.longueur : mm.vol puissant sur plusieurs mètres - Plus répandu que C. barbarus Calliptamus italicus (Linnaeus, 1758) Ŕ Le Caloptène italien Ŕ Mâle Pallium en aileron de requin Femelle Tâche noire diffuse sur la face interne du fémur postérieur 88

89 Acridoidea Clé des espèces Calliptamus 2(1) - Coloration des ailes postérieures tirant sur le violet - Mâle :.Pallium court et émoussé, non dirigé vers l arrière en forme d aileron de requin.tegmina ne dépassant pas toujours les lobes géniculaires.longueur : mm - Femelle :.Taches noires très nettes sur la face interne des fémurs postérieurs.longueur : mm.vol faible assimilable à un «bond» ou à une succession de bonds soutenus par l action des ailes Calliptamus barbarus (Costa, 1836) Ŕ Le Caloptène ochracé Ŕ Mâle Pallium court et émoussé Femelle Tâche noire nette sur la face interne du fémur postérieur 89

90 Acridoidea Clé des espèces Pezotettix Genre Pezotettix (Burmeister, 1840) - Prosternum avec tubercule en forme d écusson aplati - Couleur brun jaune à brun noir tacheté - Tegmina ovales et fortement abrégés (espèce squamiptère) - Petite espèce ; mâle : mm ; femelle : mm - Souvent observé en accouplement - Face interne des fémurs postérieurs avec 2 taches brunes plus ou moins nettes - Plutôt en milieux humides ; prairies mésophiles... Pezotettix giornae (Rossi, 1794) Ŕ Le Criquet pansu Ŕ Femelle Tubercule du prosternum en écusson Accouplement Tegmina ovales et abrégés 90

91 Acridoidea Clé des espèces Oedipoda Genre Oedipoda (Latreille, 1829).Espèces des milieux secs.ailes fortement colorées (bleues ou rouges) avec une bande noire.couleur de la robe variée selon la teinte du substrat.arête supérieure du fémur postérieur avec un net décrochement.grandes espèces (mâles : mm ; femelles : mm).carène dorsale du pronotum nettement incisée au niveau du sillon typique 1(2) - Ailes postérieures bleues avec une bande noire - Taille : mâle : mm ; femelle : mm Oedipoda caerulescens caerulescens (L., 1758) Ŕ L Œdipode turquoise Ŕ Femelle : 2 coloris différents Accouplement Aile bleue avec une bande noire 91

92 Acridoidea Clé des espèces Oedipoda 2(1) - Ailes postérieures rouges avec une bande noire - Décrochement du bord supérieur du fémur moins prononcé que chez Oe. caerulescens - Taille : mâle : mm ; femelle : mm - En forte régression en plaine Oedipoda germanica (Latreille, 1804) Ŕ L Œdipode rouge Ŕ Femelle Aile rouges avec une bande noire Mâle 92

93 Acridoidea Clé des espèces Psophus Genre Psophus (Fieber, 1853) - Ailes rouges, apex noirâtre - Renfoncements de chaque côté de la carène médiane du pronotum - Tegmina réduits chez la femelle - Taille : mâle : mm ; femelle : mm - Coloration : femelle : gris à brun ; mâle : généralement noir - Milieux rocailleux, arides, soumis à d importants changements de température - Espèce plutôt montagnarde, extrêmement localisée en plaine Psophus stridulus (Linnaeus, 1758) Ŕ L Œdipode stridulante Ŕ Mâle Renfoncements de chaque côté de la carène Femelle : ailes réduites 93

94 Acridoidea Clé des espèces Oedaleus Genre Oedaleus (Fieber, 1853) - Tête volumineuse et arrondie - Couleur généralement verte ou testacée avec des taches sombres - Pronotum court possédant une carène médiane élevée, ainsi qu une «croix» formée par 4 stries blanches - Deux grandes taches brunes sur la moitié basale des tegmina, et deux bandes plus ou moins marquées sur les fémurs - Ailes possédant une bande noire séparant la zone basale jaunâtre ou verdâtre de la zone apicale hyaline - Grande espèce ; mâle : mm ; femelle : mm - Milieux chauds et arides - Espèce méridionale dont l'aire semble progresser vers le nord, avec possibilité d'installation septentrionale sporadique à l'occasion d'années chaudes Oedaleus decorus (Germar, 1826) Ŕ L Œdipode soufrée Ŕ Tête volumineuse et arrondie, taches brunes sur les tegmina Pronotum court, carène médiane élevée et croix blanche 94

95 Acridoidea Clé des espèces Locusta Genre Locusta (Linnaeus, 1758) En Europe, forme solitaire principalement : - Pronotum portant une forte carène dorsale convexe et entaillée par le sillon typique - Tegmina environ deux fois plus longs que les fémurs postérieurs - Couleur du corps généralement vert vif, avec tibias postérieurs rouges - Milieux sablonneux et humides - 2 sous-espèces Mâle (forme brune) Tibia rouge Femelle Carène dorsale convexe, entaillée par le sillon typique 1(2) - Plus petit - Dimensions :. Tegmina : > 45 mm chez le mâle ; > 52 mm chez la femelle. Fémur postérieur : >22 mm chez le mâle ; mm chez la femelle Locusta migratoria cinerascens (Fabricius, 1781) Ŕ Le Criquet migrateur Ŕ 2(1) - Plus grand - Dimensions :. Tegmina : < 45 mm chez le mâle ; < 52 mm chez la femelle. Fémur postérieur : < 22 mm chez le mâle ; mm chez la femelle Locusta migratoria migratoria (Linnaeus, 1758) Ŕ Le Criquet de Palavas Ŕ 95

96 Acridoidea Clé des espèces Sphingonotus Genre Sphingonotus (Fieber, 1852) - Confusion possible avec les Oedipoda, mais absence de décrochement sur le fémur postérieur - Ailes postérieures bleuâtres dépourvues de toutes traces de bande sombre ; leur extrémité atteint presque l apex des tibias postérieurs (pattes tendues vers l arrière) - Vue de profil, la tête s élève nettement plus haut que le pronotum, surtout chez le mâle - Carène longitudinale médiane nulle ou peu élevée, interrompue par un ou deux sillons perpendiculaires dans la prozone et par le sillon typique - Mâle : mm ; femelle : mm - Milieux xériques, sableux, dénudés Sphingonotus caerulans caerulans (Linnaeus, 1767) Ŕ Œdipode aigue-marine Ŕ Sillon typique Carène médiane nulle et sillons Tête plus haute que le pronotum Ailes bleuâtres sans bande sombre Remarque : la sous-espèce Sphingonotus caerulans cyanopterus aurait été observée en Haute- Saône, mais la présence de cette sous-espèce semble peu probable dans nos régions. Sphingonotus c. cyanopterus se distingue de Sphingonotus c. caerulans par la présence d une ébauche de bande transversale noire sur les ailes postérieures. 96

97 Acridoidea Clé des espèces Mecostethus Genre Mecostethus (Fiber, 1852) - Teinte vert clair en général (plus rarement vert foncé) - Pronotum sans carène latérale - Fovéoles temporales nulles - Strie noire, épaisse partant des yeux jusqu au tiers des tegmina environ, de part et d autre du pronotum - Femelle : longues valves de l ovipositeur - Mâle : pallium conique - Taille moyenne ; mâle : mm ; femelle : mm - Milieux humides (prairies humides, bords de lac et de rivière, roselières...) Mecostethus parapleurus (Hagenbach, 1822) Ŕ Criquet des roseaux Ŕ Femelle Vert clair Valves de l ovipositeur longues Vert foncé Ŕ olive Stries noires Male Pallium conique 97

98 Acridoidea Clé des espèces Aiolopus Genre Aiolopus (Fieber, 1853).Forme plus svelte que les autres Oedipodes ; tibias souvent rougeâtres.vertex triangulaire, concave dans la partie supérieure ; fovéoles temporales trapézoïdales et allongées.pronotum antérieurement resserré et postérieurement de forme anguleuse.absence de carènes latérales ; nervure intercalée sinueuse, se rapprochant à l apex de la nervure médiane 1(2) - Carène médiane du pronotum convexe (vue de profil) - Fémurs postérieurs 3 fois plus longs que larges, sillon inférieur généralement rougeâtre (mâle) - Tache apicale des ailes postérieures distincte - Mâle : mm ; femelle : mm - Milieux plus secs (surtout les adultes), zones incultes, pelouses sèches, garrigues, clairières et maquis - Passe l hiver à l état adulte (accouplement en avril-mai), et qui peut être observée durant les journées d hiver ensoleillées - Espèce méridionale qui n'a été observée que de façon sporadique dans le sud de la dition Aiolopus strepens (Latreille, 1804) Ŕ Aïolope automnale Ŕ Carène médiane convexe Femelle Sillon rougeâtre Mâle Tache apicale des ailes postérieures 98

99 Acridoidea Clé des espèces Aiolopus 2(1) - Carène médiane du pronotum droite (vue de profil) - Fémurs postérieurs 4 fois plus longs que larges, sillon inférieur généralement jaunâtre - Ailes postérieures légèrement grisâtres vers l apex - Mâle : mm ; femelle : mm - Milieux plus humides, abords de petites étendues d eau stagnantes, sablières, bords de Loire - On rencontre les adultes d août à octobre - Espèce plus largement répartie, en voie d'expansion Aiolopus thalassinus thalassinus (Fabricius, 1781) Ŕ Aïolope émeraudine Ŕ Carène médiane droite Femelle Sillon jaunâtre Mâle Aile postérieure sans tache distincte 99

100 Acridoidea Clé des espèces Stethophyma Genre Stethophyma (Fischer, 1853) - Carènes latérales distinctes sur toute la longueur du pronotum, légèrement divergentes dans la métazone - Sillon inférieur des fémurs postérieurs rouge ; tibias jaune vif, annelé et avec des épines noires - Tegmina avec un trait jaune près du bord antérieur - Femelles souvent maculées de rouge pourpre - Fovéoles temporales assez peu visibles - Petite protubérance conique au niveau du prosternum - Mâle : mm ; femelle : mm - Milieux humides exclusivement (prairies hygrophiles, bords de rivières, marécages...) Stethophyma grossum (Linnaeus, 1758) Ŕ Criquet ensanglanté Ŕ Femelle Fémur et tibia postérieurs Fovéoles temporales indistinctes Mâle Protubérance sur le prosternum 100

101 Acridoidea Clé des espèces Paracinema Genre Paracinema (Fischer, 1853) - Couleur fondamentale vert vif rehaussée de deux bandes longitudinales sombres sur la face dorsale du pronotum - Carènes du pronotum non distinctes dans la métazone - Sillon inférieur des fémurs postérieurs jaunâtres ou verdâtres - Tibias postérieurs rouge vif, épines blanches à pointes noires - Bande latérale brune thoraco-tegminales, effacée dans la métazone et reprenant dans le champ cubital des tegmina, liserée de blanchâtre antérieurement - Fovéoles temporales absentes - Grande espèce ; mâle : mm ; femelle : mm - Espèce très hygrophile (prairies riveraines presque exclusivement) - Espèce absente du Grand Est, mais susceptible d'être observée dans l'extrémité méridionale de la dition Paracinema tricolor bisignata (Charpentier, 1825) Ŕ Criquet tricolore Ŕ Métazone Prozone Carènes latérales absentes dans la métazone Bandes latérales brune interrompues dans la métazone Bande latérale brune interrompue dans la métazone Tibias rouge vif, épines blanches à pointes noires 101

102 Acridoidea Clé des espèces Chrysochraon Genre Chrysochraon (Fieber, 1853) - Important dimorphisme sexuel : femelle plus grande, beige et face inférieure des fémurs rouges ; mâle vert à reflets métalliques, face inférieure des fémurs jaune et genoux postérieurs sombres, extrémité de l abdomen pointue - Pas de fovéoles temporales - Femelle : squamiptère (tegmina ne se touchent pas) - Mâle : tegmina atteignant presque l apex de l abdomen, ailes postérieures réduites - On observe chez cette espèce des formes macroptères de manière occasionnelle (chez les deux sexes) - Femelle : mm ; mâle : mm - Espèce méso-hygrophile (prairies hygrophiles, fossés, clairières, lisières ) Chrysochraon dispar (Germar, 1834) Ŕ Criquet des clairières Ŕ Fovéoles temporales absentes Face inférieure des fémurs rouge chez la femelle Femelle Tegmina réduits et acuminés Mâle : tegmina atteignant presque l apex de l abdomen, genoux postérieurs sombres, extrémité de l abdomen pointue Ailes postérieures très réduites 102

103 Acridoidea Clé des espèces Euthystira Genre Euthystira (Fieber, 1853) - Important dimorphisme sexuel : femelle plus grande, de couleurs variables (vert, brun, gris, rosé ), valves de l ovipositeur fortement allongées ; mâle vert à reflets métalliques, genoux postérieurs concolores, extrémité de l abdomen pointue - Pas de fovéoles temporales - Femelle : squamiptère, tegmina particulièrement abrégés, généralement rosés - Mâle : tegmina ne dépassant pas le milieu de l abdomen, ailes postérieures réduites - Femelle : mm ; mâle : mm Euthystira brachyptera (Ocskay, 1826) Ŕ Criquet des Genévriers Ŕ Mâle : Tegmina ne dépassant pas le milieu de l abdomen Femelle : Tegmina abrégés et rosés Valves de l ovipositeur allongées 103

104 Acridoidea Clé des espèces Arcyptera Genre Arcyptera (Audinet Serville, 1838) - Champ cubital nettement plus large que le champ médian - Coloration : teinte jaunâtre-olivâtre maculée de jaune et noir - Tibias postérieurs et face inférieure des fémurs postérieurs rouge vif, avec un anneau clair net avant le genou de couleur noire - Femelle : paires d ailes raccourcies - Grande taille ; mâle : mm ; femelle : Espèce des massifs montagneux - Répartition limitée au Jura méridional Arcyptera fusca (Pallas, 1773) Ŕ Arcyptère bariolée Ŕ CM CC Champ cubital (CC) nettement plus large que le champ médian (CM) ; teinte jaunâtre-olivâtre maculée de jaune et noir Tibia et fémur rouges ; anneau clair avant le genou noir 104

105 Acridoidea Clé des espèces Gomphocerippus Genre Gomphocerippus (Roberts, 1941) - Antennes nettement épaissies en massues à l apex (moins visible chez la femelle) - Apex des antennes noirs à pointe blanche - Présence d un lobe basal ; champ médian non dilaté - Coloration du brun-rouge au brun-gris, en passant par diverses nuances de jaunâtre - Carènes latérales anguleuses et bien marquées - Femelle : 25,5-26 mm ; mâle : 16,5-17,5 mm - Espèce plutôt liée aux ligneux, associé aux zones de lisières et clairières forestières Gomphocerippus rufus (Linnaeus, 1758) Ŕ Gomphocère roux Ŕ Mâle Femelle 105

106 Acridoidea Clé des espèces Myrmeleotettix Genre Myrmeleotettix (Bolìvar, 1914) - Antennes tournées vers l extérieur et épaissies en massues à l apex (non visible chez la femelle) - Apex des antennes d avantage concolores - Absence d un lobe basal ; champ médian légèrement dilaté et taché de sombre - Coloration très variable (brun, rouge, gris, vert ), mais souvent homochrome avec le substrat - Carènes latérales anguleuses et bien marquées - Femelle : mm ; mâle : mm - Espèce des milieux secs et pauvres en végétation ; très souvent sur substrat siliceux (sables, grès, granites, dunes, landes, platières ) Myrmeleotettix maculatus (Thunberg, 1815) Ŕ Criquet tacheté Ŕ Mâle Antennes en massues vers l extérieur Femelle : champ médian taché de sombre Carènes latérales anguleuses et bien marquées 106

107 Acridoidea Clé des espèces Stenobothrus.Espèces des milieux secs.absence de lobe basal Genre Stenobothrus (Fischer, 1853).Champ médian (CM) élargi (plus faiblement chez S. stigmaticus) et pourvu de nervures transversales régulièrement espacées.valves de l ovipositeur dentées (pas simplement élargies) à la base.carènes latérales infléchies ou coudées dans la prozone (jamais parallèles) 1(2) - Nervures cubitales Cu1 et Cu2 confondues jusqu à la base ou presque - Nervure radiale sinueuse Nervures cubitales Cu1 et Cu2 confondues presque jusqu à la base (ne pas confondre avec les Nervures anales 1 et 2) ; Nervure radiale sinueuse - Distance stigma-apex des tegmina : >3 mm (mâle) ; > 4mm (femelle) - Stigma en forme de virgule (voir figure ci-dessus) - Tegmina bien développés chez les deux sexes - Taille mâle : mm ; femelle : 22-29,5 mm - Prairies, landes et pelouses sèches à végétation basse, voire rase Stenobothrus lineatus (Panzer, 1796) Ŕ Le Sténobothre de la Palène Ŕ Mâle Femelle 107

108 Acridoidea Clé des espèces Stenobothrus 2(1) - Nervures cubitales Cu1 et Cu2 libres au moins dans leur tiers basal - Nervure radiale rectiligne Nervures cubitales Cu1 et Cu2 libres dans le tiers basal (ne pas confondre avec Nervures anales 1 et 2) ; Nervure radiale rectiligne 3(4) - Cu1 et Cu2 libres dans leur tiers (mâle) ou leur moitié (femelle) basale (voir figure cidessus) - Distance stigma-apex des tegmina : < 3 mm (mâle) ; < 4 mm (femelle) - Nervure radiale rectiligne (voir figure ci-dessus) - Tegmina légèrement abrégés chez le mâle et fortement abrégés chez la femelle (dépasse tout juste le milieu des fémurs) - Taille mâle : mm ; femelle : mm - Espèce absente des massifs du Jura et des Vosges Stenobothrus nigromaculatus (H.-S., 1840) Ŕ Le Sténobothre bourdonneur Ŕ Mâle 108

109 Acridoidea Clé des espèces Stenobothrus 4(3) - Cu1 et Cu2 distinctement séparées et divergentes depuis la base jusqu aux ¾ de leur longueur, sans anastomose - Distance stigma-apex des tegmina : < 3 mm (mâle) ; < 4 mm (femelle) - Nervure radiale rectiligne - Tegmina bien développés chez les deux sexes - Espèce plus petite : mâle : mm ; femelle : mm - Espèce des milieux relativement secs, à végétation rase ; présente typiquement dans des espaces pâturés Stenobothrus stigmaticus (Rambur, 1838) Ŕ Le Sténobothre nain Ŕ Nervures cubitales Cu1 et Cu2 libres jusqu aux ¾ de leur longueur (ne pas confondre avec Nervures anales 1 et 2) ; Nervure radiale rectiligne Mâle Femelle Mâle Femelle Différences de tailles entre S. lineatus (à gauche) et S. stigmaticus (à droite) 109

110 Acridoidea Clé des espèces Stenobothrus Stridulations des espèces genre Stenobothrus Stenobothrus lineatus : stridulation : phrase longue (10-20 sec) durant laquelle alternent deux motifs différents durant 1 sec environ Stenobothrus nigromaculatus : stridulation : phrases bourdonnées durant 1 sec et réunies en strophe par 3 ou 4 Stenobothrus stigmaticus : stridulation : trille sec, monotone, pouvant durer de 1 à 3 sec 110

111 Acridoidea Clé des espèces Omocestus.Absence de lobe basal Genre Omocestus (Bolìvar, 1878).Champ médian (CM) pas ou peu dilaté ; champ cubital (CC) normal (parfois aussi large que CM).Valves de l ovipositeur non dentées.carènes latérales infléchies ou coudées dans la prozone 1(4) - Carènes latérales du pronotum faiblement anguleuses dans la prozone 2(3) - Face ventrale tricolore : dégradé verdâtre, jaune, rouge - Palpes maxillaires noirs avec l apex blanc - Valves de l oviscapte courtes - Femelle généralement brun-noirâtre (parfois plus clair) avec une bande dorsale vert vif ; taille : mm - Mâle généralement brun sombre avec la région dorsale café au lait et l apex de l abdomen toujours rouge sanguin ; taille : mm - Relativement ubiquiste : milieux herbacés, talus, prairies, lisières Omocestus rufipes (Zetterstedt, 1821) Ŕ Le Criquet noir-ébène Ŕ Face ventrale tricolore Valves de l ovipositeur Femelle Mâle 111

112 Acridoidea Clé des espèces Omocestus 3(2) - Face ventrale plutôt unicolore : verdâtre ou jaunâtre - Palpes maxillaires unicolores, jamais noirs - Valves de l oviscapte longues - Livrée variable (vert, brun, rougeâtre, jaunâtre, souvent très bigarré) ; apex de l abdomen jamais rouge ; tegmina des femelles souvent verts dans leur région dorsale - Taille mâle : mm ; femelle : mm - Espèce précoce et longévive (adulte dès juin et jusqu en octobre) - Espèce montagnarde Omocestus viridulus (Linnaeus, 1758) Ŕ Le Criquet verdelet Ŕ Face ventrale unicolore Valves de l ovipositeur Femelle Mâle 4(1) - Carènes latérales du pronotum nettement anguleuses dans la prozone 112

113 Acridoidea Clé des espèces Omocestus 5(6) - Fovéoles temporales à bords moins nets (surtout chez les femelles), 2 fois plus longues que larges au minimum - Plus grand - Mâle :.Tegmina à champ sous-costal et champ cubital presque aussi élargis que le champ médian.abdomen souvent rouge vif en dessous.taille (mesurée à l apex des fémurs postérieurs) : 14,5 à 17 mm - Femelle :.Tegmina parfois verts dans l aire postérieure.taille (mesurée à l apex des fémurs postérieurs) : 18 à 22,5 mm - Méso-xérophile Omocestus haemorrhoidalis (Charpentier, 1825) Ŕ Le Criquet rouge-queue Ŕ Mâle Femelle Mâle : champ sous-costal et champ cubital presque aussi élargis que le champ médian Fovéole temporale Abdomen rouge vif en dessous 113

114 Acridoidea Clé des espèces Omocestus 6(5) - Fovéoles temporales à bords nets, 2 fois plus longues que larges au maximum - Plus petit - Mâle :.Tegmina à champ sous-costal et champ cubital restant bien plus étroits que le champ médian.abdomen toujours dépourvu de rouge vif.taille (mesurée à l apex des fémurs postérieurs) : 12 à 14 mm - Femelle :.Tegmina toujours dépourvus de verts.taille (mesurée à l apex des fémurs postérieurs) : 14 à 17,5 mm - Xérophile ; très localisés au sein d îlots favorables : pelouses arides, pierreuses, rases ou écorchées Omocestus petraeus (Brisout, 1855) Ŕ Le Criquet des rocailles Ŕ Mâle Femelle Mâle : champ sous-costal et champ cubital plus étroits que le champ médian Fovéole temporale Abdomen dépourvu de rouge vif 114

115 Acridoidea Clé des espèces Omocestus Stridulations des espèces du genre Omocestus Omocestus petraeus : stridulation d environ 5 sec, découpée en 10 à 20 strophes par phrase Omocestus viridulus : stridulation : bourdonnement d une durée de à 80 sec Omocestus haemorrhoidalis : stridulation du même type que O. rufipes et O. viridulus mais durant 2 à 4 sec Omocestus rufipes : stridulation : bourdonnement d une durée de 4 à 13 sec 115

116 Acridoidea Clé des espèces Chorthippus Genre Chorthippus (Fieber, 1852) 1(14) - Carènes latérales du pronotum nettement anguleuses dans la prozone, bien divergentes dans la métazone 2(3) - Ailes postérieures très enfumées - Champ médian du mâle bien élargi possédant un réseau de nervures en échelle (nervation «classique» chez la femelle) - Espèce plus grande que les autres Chorthippus ; mâle : mm ; femelle : mm - Montagnarde, localement en plaine Chorthippus scalaris (Fischer, 1846) Ŕ Le Criquet jacasseur Ŕ Mâle : Champ médian élargi avec nervures en échelle 3(2) - Ailes postérieures non enfumées (parfois légèrement à l apex) - Champ médian jamais aussi élargi et sans réseau de nervures en échelle 4(7) - Tympan large, seulement 2 ou 3 fois plus long que large 116

117 Acridoidea Clé des espèces Chorthippus 5(6) - Tibias postérieurs jaunâtres - Champ médian dilaté pourvu de nervures transversales régulières (chez le mâle) - Abdomen du mâle généralement sans apex rouge - Taille : mâle : mm femelle : mm - Susceptible d être découvert en montagne Chorthippus apricarius (Linnaeus, 1758) Ŕ Le Criquet des adrets Ŕ Femelle 6(5) - Tegmina atteignant ou dépassant les lobes géniculaires - Tibias postérieurs bruns ou rougeâtres, épines noires - Fin dessin blanc soulignant les carènes latérales - Robe sombre et extrémité de l abdomen souvent rouge ; très importante constance dans la coloration - Taille : mâle : 12 à 15 mm ; femelle : 16 à 22 mm - Xérophile Chorthippus vagans (Eversman, 1848) Ŕ Le Criquet des Pins Ŕ Mâle Femelle Mâle ; fin dessin blanc sous les carènes latérales du pronotum Tibia et épines noires 117

118 Acridoidea Clé des espèces Chorthippus 7(4) - Tympan étroit, généralement 4 ou 5 fois plus long que large 8(9) - Fémurs postérieurs munis d un anneau apical clair, genoux postérieurs obscurcis, tibias postérieurs rouges clair à rouge vif - Tegmina généralement courts, souvent n atteignant pas l apex des genoux postérieurs ou les dépassants légèrement - Prozone plus longue (parfois de longueur quasi égale) que la métazone - Taille : mâle : mm ; femelle : mm - Principalement répartie le long du littoral atlantique - Espèce dont les quelques mentions concernent la Bourgogne (Puisaye) et sont anciennes de plusieurs décennies ; inféodée à la présence d ajoncs et/ou de genêts dont il se nourrit Chorthippus binotatus binotatus (Charpentier, 1825) Ŕ Le Criquet des Ajoncs Ŕ Mâle ; anneau apical clair sur le fémur, genoux obscurcis, tibias rouges Mâle Métazone Prozone Femelle ; anneau apical clair sur le fémur, genoux obscurcis, tibias rouges Femelle Métazone Prozone 118

119 Acridoidea Clé des espèces Chorthippus 9(8) - Fémurs postérieurs sans anneau apical clair, genoux postérieurs concolores - Tegmina atteignant ou dépassant l apex des genoux postérieurs - Prozone nettement plus courte que la métazone (parfois quasi égale chez le mâle) (NB : caractère peu constant chez mollis et biguttulus, il est surtout utile pour différencier C. brunneus de C. binotatus qui ont des nervations très semblables) Métazone Prozone Métazone Prozone Femelle (C. brunneus) Mâle (C. brunneus) Fémurs sans anneau apical clair ; genoux concolores Espèces du complexe BBM (Brunneus-Biguttulus-Mollis), identifiables avec certitude au chant, certains critères morphologiques (nervures et champs des tegmina) peuvent permettre d aider à l identification chez le mâle uniquement ; seules les sous-espèces nominales de ces trois espèces sont connues dans la dition. 10(11) - Femelle :.Longueur des tegmina dépassant 16 mm - Mâle :.Stigma plus éloigné de l apex des tegmina que les deux autres espèces.champ sous-costal presque 2 fois moins large que le champ médian.stridulation très courte : moins de 0,5 sec - Taille : mâle : mm ; femelle : mm - Espèce colonisatrice et pionnière ; fréquente les milieux dénudés et ensoleillés, tant naturels (landes, sablières, friches ) qu anthropisés (parkings ) Chorthippus brunneus (Thunberg, 1815) Ŕ Le Criquet duettiste Ŕ 11(10) - Femelle :.Longueur des tegmina inférieure 16 mm - Mâle :.Stigma plus proche de l apex des tegmina.champ sous-costal presque aussi large ou plus large que le champ médian.stridulation plus longue, durant au moins 0,5 sec et avec le volume sonore qui s amplifie progressivement 12(13) - Mâle :.Nervure radiale s écartant brusquement de la nervure sous-costale au tiers basal de sa longueur (brusque élargissement du champ sous-costal).champ costal 2 fois plus large que le champ médian - Taille : mâle : mm ; femelle : mm - Espèce plus mésophile que C. brunneus et C. mollis ; principalement dans les prairies ; n hésite pas à coloniser les milieux nouvellement ouverts (jachères, friches ), jusqu à proximité des milieux urbains (pelouses, parcs ) Chorthippus biguttulus (Linnaeus, 1758) Ŕ Le Criquet mélodieux Ŕ 119

120 Acridoidea Clé des espèces Chorthippus 13(12) - Mâle :.Le champ sous-costal s élargit progressivement et est un peu moins large que le champ médian au niveau de l avant dernière cellule de celui-ci.champ costal moins de 2 fois plus large que le champ médian - Taille : mâle : 12,5-14 mm ; femelle : mm - Individus arborant une coloration verte amande assez fréquents (plus que chez les deux autres espèces du complexe BBM) - Pelouses rocailleuses, éboulis, landes sablonneuses, végétation rase, sèche et lacunaire Chorthippus mollis (Charpentier, 1825) Ŕ Le Criquet des jachères Ŕ Stridulations des espèces du complexe Chorthippus BBM Chorthippus brunneus : stridulation très courte : moins de 0,5 sec Chorthippus biguttulus : stridulation : 3-5 phrases métalliques de 1 à 5 sec en crescendo marqué et s arrêtant brusquement Chorthippus mollis : stridulation : longue (environ 20 à 30 sec minimum), consistant en un crescendo de syllabes de plus en plus fortes et rapides, s atténuant et se ralentissant à la fin 120

121 Acridoidea Clé des espèces Chorthippus Tegmina des espèces du complexe Chorthippus BBM Chorthippus brunneus (mâle) : largeur du Champ médian = 2x Champ sous-costal Chorthippus biguttulus (mâle) : brusque élargissement du Champ sous-costal ; largeur du Champ costal = 2x Champ médian Chorthippus mollis (mâle) : largeur Champ costal < 2x Champ médian ; Champ sous-costal moins large que le Champ médian au niveau de l avant dernière cellule (pointillés) 121

122 Acridoidea Clé des espèces Chorthippus 14(1) - Carènes latérales flexueuses ou parallèles dans la prozone 15(18) - Genoux postérieurs généralement concolores, parfois partiellement foncés - Tegmina normalement développés chez les deux sexes (sub-macroptère ou macroptère) 16(17) - Nervure radiale des tegmina droite, plus ou moins parallèle à la nervure médiane (surtout visible chez le mâle) - Nervure radiale non épaissie en son milieu - Carènes latérales plutôt flexueuses dans la prozone et divergeant vers l arrière (voir photo ci-dessus, point 14) - Champ costal généralement plus grand que le champ médian - Tegmina avec lobe basal - Taille : mâle : mm ; femelle : mm Chorthippus dorsatus (Zetterstedt, 1821) Ŕ Le Criquet verte-échine Ŕ Mâle : nervure radiale des tegmina droite, plus ou moins parallèle à la nervure médiane ; champ costal > champ médian Femelle : nervure radiale des tegmina droite, plus ou moins parallèle à la nervure médiane ; champ costal champ médian 122

123 Acridoidea Clé des espèces Chorthippus 17(16) - Nervure radiale des tegmina flexueuse, s écartant brusquement de la nervure médiane (surtout visible chez le mâle) - Nervure radiale épaissie en son milieu - Carènes latérales plutôt parallèles et divergeant faiblement vers l arrière - Champ costal de taille généralement inférieure ou égale à celle du champ médian - Tegmina sans lobe basal (parfois très faiblement marqué) : exception chez les Chorthippus - Taille : mâle : mm ; femelle : mm Chorthippus albomarginatus (Charpentier, 1825) Ŕ Le Criquet marginé Ŕ Mâle : nervure radiale des tegmina flexueuse, s écartant brusquement de la nervure médiane ; champ costal champ médian Femelle : nervure radiale des tegmina flexueuse, s écartant brusquement de la nervure médiane ; champ costal champ médian 18(15) - Genoux postérieurs fortement obscurcis, le plus souvent noirs - Femelle microptère et mâle brachyptère Carènes latérales parallèles dans la prozone et divergeant faiblement dans la métazone 123

124 Acridoidea Clé des espèces Chorthippus 19(20) - Mâle avec les ailes postérieures distantes du stigma - Femelle avec les tegmina acuminés, ne dépassant pas le milieu des fémurs postérieurs (on observe occasionnellement des individus macroptères) - Valves de l oviscapte courtes - Taille : mâle : mm ; femelle : mm - Un des criquets les plus répandus, dans des milieux mésophiles à xérophiles Chorthippus parallelus parallelus (Zetterstedt, 1821) Ŕ Le Criquet des pâtures Ŕ Femelle Mâle Tegmina ne dépassant pas le milieu des fémurs et acuminés Valves courtes Femelle : forme rose aux ailes développées Mâle : ailes postérieures distantes du stigma 124

125 Acridoidea Clé des espèces Chorthippus 20(19) - Mâle avec les ailes postérieures atteignant presque le stigma - Femelle avec les tegmina non acuminés, relativement courts mais dépassant le milieu des fémurs postérieurs (on observe occasionnellement des individus macroptères) - Valves de l oviscapte longues - Plutôt montagnarde ; fréquente principalement les prairies marécageuses et tourbières (occasionnellement dans des milieux moins humides) - Taille : mâle : mm ; femelle : mm Chorthippus montanus (Charpentier, 1825) Ŕ Le Criquet palustre Ŕ Mâle Femelle Tegmina dépassant le milieu des fémurs, non acuminés Valves longues Mâle : ailes postérieures atteignant le stigma 125

126 Acridoidea Clé des espèces Euchorthippus Genre Euchorthippus (Tarbinsky, 1925) 1(2) - Ailes postérieures plus courtes que les tegmina d environ 1 ou 2 mm - Tegmina du mâle n atteignant pas la base des lobes géniculaires - Extrémité des tegmina de la femelle plus proche du milieu des fémurs postérieurs que des genoux - Carènes latérales du pronotum arrondies et non saillantes - Apex des antennes concolores - Plaque sous-génitale du mâle longue et effilée - Taille : mâle : mm ; femelle : mm Euchorthippus declivus (Brisout de Barneville, 1848) Ŕ Le Criquet opportuniste Ŕ Mâle : tegmina n atteignent pas la base des lobes géniculaires ; apex des antennes concolores Femelle : extrémité des tegmina plus proches du milieu du fémur que du genou ; apex des antennes concolores Ailes postérieures plus courtes que les tegmina Plaque sous-génitale du mâle longue et effilée 126

127 Acridoidea Clé des espèces Euchorthippus 2(1) - Ailes postérieures aussi longues que les tegmina - Tegmina du mâle atteignant la base des lobes géniculaires - Extrémité des tegmina de la femelle plus proche des genoux que du milieu des fémurs postérieurs - Carènes latérales du pronotum saillantes et fines - Apex des antennes blanc - Plaque sous-génitale du mâle moyennement allongée et émoussée à l apex - Taille : mâle : mm ; femelle : mm - Espèce à rechercher dans la plupart des départements concernés Euchorthippus elegantulus (Zeuner, 1940) Ŕ Le Criquet gaulois Ŕ Mâle : tegmina atteignent la base des lobes géniculaires ; apex des antennes blancs Femelle : extrémité des tegmina plus proches du genou que du milieu du fémur ; apex des antennes blanc Plaque sous-génitale du mâle courte et émoussée 127

128 Index INDEX Acheta domesticus 21, 65 Aiolopus strepens 22, 98 thalassinus 22, 99 Anacridium aegyptium 22, 85 Anonconotus alpinus 21, 55 Antaxius pedestris 21, 57 Arcyptera fusca 22, 104 Barbitistes serricauda 21, 41 Calliptamus barbarus 22, 89 italicus 22, 88 Chorthippus albomarginatus 22, 123 apricarius 22, 117 biguttulus 22, 119 binotatus 22, 118 brunneus 22, 119 dorsatus 22, 122 mollis 22, 120 montanus 22, 125 parallelus 22, 124 scalaris 22, 116 vagans 22, 117 Chrysochraon dispar 22, 102 Conocephalus dorsalis 21, 35 fuscus 21, 34 Decticus verrucivorus 21, 46 Ephippiger diurnus 21, 43 Euchorthippus declivus 22, 126 elegantulus 22, 127 Eumodicogryllus bordigalensis 21, 66 Euthystira brachyptera 22, 103 Gampsocleis glabra 21, 47 Gomphocerippus rufus 22, 105 Gryllotalpa gryllotalpa 21, 58 Gryllus campestris 21, 64 bimaculatus 21 Isophya pyrenaea 21, 42 Leptophyes punctatissima 21, 40 Locusta migratoria 22, 95 Meconema meridionale 21, 38 thalassinum 21, 37 Mecostethus parapleurus 22, 97 Metrioptera bicolor 21, 51 brachyptera 21, 52 roeselii 21, 50 saussuriana 21, 53 Miramella alpina subalpina 22, 86 Modicogryllus frontalis 21, 67 Myrmecophilus acervorum 21, 62 Myrmeleotettix maculatus 22, 106 Nemobius sylvestris 21, 68 Oedaleus decorus 22, 94 Oecanthus pellucens 21, 63 Oedipoda caerulescens 22, 91 germanica 22, 92 Omocestus haemorrhoidalis 22, 113 petraeus 22, 114 rufipes 22, 111 viridulus 22, 112 Paracinema tricolor 22, 101 Pezotettix giornae 22, 90 Phaneroptera falcata 21, 33 nana 21, 32 Pholidoptera griseoaptera 21, 56 Platycleis albopunctata 21, 49 tessellata 21, 48 Podisma pedestris 22, 87 Polysarcus denticauda 21, 39 Psophus stridulus 22, 93 Pteronemobius heydenii 21, 69 lineolatus 21, 69 Ruspolia nitidula 21, 36 Sphingonotus caerulans 22, 96 Stenobothrus lineatus 22, 107 nigromaculatus 22, 108 stigmaticus 22, 109 Stethophyma grossum 22,

129 Index Tachycines asynamorus 21, 59 Tetrix bipunctata 21, 75 bolivari 21, 73 ceperoi 21, 72 kraussi 21, 76 subulata 21, 71 tenuicornis 21, 77 undulata 21, 74 Tettigonia cantans 21, 45 viridissima 21,

130 Bibliographie BIBLIOGRAPHIE ASCETE, Liste des orthoptères de France (mise au point en 2005 et tenue à jour postérieurement). 12 p. BARDET O., Orthoptères en Bourgogne-Morvan. Cahier spécial du bulletin trimestriel de la Société d Histoire Naturelle d Autun Ŕ Supplément au n 182, 52 p. BARDET O., VACHER A., Le Tétrix caucasien, orthoptère nouveau pour la Bourgogne. Rev. Sci. Bourgogne-Nature, n 15 : BAUR B., BAUR H., ROESTI C., ROESTI D. & THORENS P., Sauterelles, Grillons et Criquets de Suisse. Haupt, Berne, 352 p. BELLMAN H., LUQUET G., Guide des sauterelles, grillons et criquet d Europe occidentale. Delachaux et Niestlé, 383 p. BONNET F.-R., Guide sonore des sauterelles, grillons et criquet d Europe occidentale. Delachaux et Niestlé, CD audio. CLAEREBOUT S., Clé de détermination photographique des criquets, sauterelles, grillons et tétrix de Belgique. Cercle des Naturalistes de Belgique asbl. 96 p. CLEMOT M. Identification des Orthoptères de Vendée. Les Naturalistes Vendéens, 90 p. COPPA G., Cartographie des orthoptères de la région Champagne-Ardenne et de ses marges : nord-est de la France (orthopteroidea, ensifera, caelifera, mantodea). Matériaux Entomocénotiques, n 6 : CORAY A., THORENS P., Orthoptères de Suisse : clé de détermination. Centre suisse de cartographie de la faune, 236 p. COSTES A., A la découverte des Orthoptères de Midi-Pyrénées. 56 p. DEFAUT B., La détermination des orthoptères de France. 82 p. DEFAUT B., SARDET E., BRAUD Y., Catalogue permanent de l Entomofaune Ŕ Fascicule 7 Orthoptera. U.E.F. 94 p. DEHONDT F., MORA F., Atlas des sauterelles, grillons et criquets de Franche-Comté Ŕ Illustrations commentées du peuple chantant de l herbe. Naturalia Publication, 190 p. DREAL Centre, Guide des espèces et milieux déterminants de ZNIEFF en région Centre. Document validé par le CSRPN de la région Centre. 79 p. DREAL Centre, Liste rouge des orthoptères de la région Centre. Document validé par le CSRPN de la région Centre. 3 p. DUSOULIER F., MAZURIER M., Clé de détermination des orthoptères de Loire-Atlantique et de Vendée. La Lettre de l Atlas Entomologique régional n 6 : DUSOULIER F., Clé d identification simplifiée des orthoptères des Hautes-Alpes. 59 p. JACQUEMIN G., SARDET E., Les orthoptères de Lorraine Ŕ Une approche écologique (Insecta, Orthoptera). Bulletin de l Académie Lorraine des Sciences, n 41 : 1-2. MERLET F., HOUARD X., Synthèse bibliographique sur les déplacements et les besoins de continuités d espèces animales Ŕ Fiche Criquet tricolore (Paracinema tricolor bisignata). OPIE, 5 p. MERLET F., HOUARD X., Synthèse bibliographique sur les déplacements et les besoins de continuités d espèces animales Ŕ Fiche Criquet palustre (Chorthippus montanus). OPIE, 5 p. POITOU-CHARENTES NATURE ; ROQUES O. & JOURDE P. (Coords. éd), Clé des Orthoptères de Poitou-Charentes. Poitou-Charentes Nature, Fontaine-le-Comte, 96 p. PRATZ J-L., CLOUPEAU R., Liste rouge commentée des orthoptères de la région Centre. Matériaux Orthoptériques et Entomocénotiques, n 15 : SARDET E., Contribution à l atlas UEF : observations d Orthoptères rares en France continentale ou dans les régions peu documentées (Ensifera, Caelifera). Matériaux Orthoptériques et Entomocénotiques, n 12 : SARDET E., DEFAUT B., Les orthoptères menacés en France Ŕ Liste rouge nationale et listes rouges par domaines biogéographiques. Matériaux Orthoptériques et Entomocénotiques, n 9 : SARDET E., JACQUEMIN G., Catalogue commenté des Orthoptères de la région lorraine. Matériaux Orthoptériques et Entomocénotiques, n 11 : VOISIN J-F. (coordinateur), Atlas des Orthoptères et des Mantidés de France. Publication scientifiques du Muséum, 104 p. Clef des Orthoptéroïdes d Auvergne Limousin (phasme, mante, empuse, courtilière, grillons, sauterelles et criquets 130

131 Crédit photographique En gras : numéro de page ; en italique : photo (numérotée de gauche à droite et de haut en bas) Les photographies illustrant la présente clé ont été réalisées par à l exception des photographies précisées ci-après. Abadie Juliet : 92 (2) Barataud Julien : 69 (3) ; 85 (2) Bardet Olivier : 37 (1) ; 68 (1-3) ; 69 (1) ; 71 (3-5) ; 72 (1-3) ; 74 (3) ; 75 (1) ; 76 (1) ; 77 (1,2) ; 117 (1,3) Dassonneville Christophe : 32 (5) ; 39 (1) ; 78 (5,6) ; 86 (1) ; 87 (2,4) Dehondt François : 30 (6) ; 37 (3) ; 50 (1,6) ; 53 (3) ; 58 (1) ; 70 (4-5) ; 75 (2,3) ; 81 (1) Derreumaux Vincent : 26 (4-6) ; 27 (4,6) ; 31 (3) ; 32 (6) ; 34 (4) ; 35 (4) ; 37 (2) ; 39 (2-4) ; 41 (3,4) ; 42 (1-4) ; 45 (1) ; 47 (1-3) ; 51 (1-3) ; 52 (2,4) ; 53 (1,2,4) ; 54 (3,4,6-8) ; 57 (3,4) ; 60 (3) ; 61 (1-3) ; 66 (1,2) ; 69 (2) ; 70 (1-3) ; 73 (1,2) ; 80 (1) ; 87 (1,3,5) ; 92 (1,3) ; 93 (1-4) ; 95 (1-4) ; 97(5,6) ; 100 (4) ; 108 (1,2) ; 109 (1-4) ; 111(2) ; 112 (2-4) ; 113 (1-5) ; 114 (1-5) ; 117 (2,4-6) ; 118 (3-5) ; 119 (1,2) ; 125 (1-4) Dubois Pascal : 59 (1,2) Duflo Catherine : 31 (4) ; 57 (1,2) Gauquie Benoît : 78 (4) ; 85 (1) Lecornu Didier : 29 (1) ; 38 (1) ; 45 (2) ; 46 (1-3) ; 52 (1) ; 66 (3) Maillot Fréderic : 65 (1,2) Maas Samuel : 23 (5) ; 36 (1) ; 58 (2) Petitcolin Corinne : 27 (5) ; 41 (1,2) Romand Jean-Louis : 44 (2) Rust Christian : 67 (1,2) Serres Eric : 62 (1) Toury Benoît : 38 (2,3) Trouvé Matthieu : 118 (2) 131

132 Bibliographie 132

Clef de détermination des CHORTHIPPUS et EUCHORTHIPPUS de Bretagne

Clef de détermination des CHORTHIPPUS et EUCHORTHIPPUS de Bretagne Clef de détermination des CHORTHIPPUS et EUCHORTHIPPUS de Bretagne Par Mikaël BUORD et Bastien Louboutin Mai 2011 (Avec l aide et les conseils de Pierre-Yves Pasco et Emmanuelle PFAFF) Photographies de

Plus en détail

LISTE ROUGE DES CRIQUETS ET SAUTERELLES DE HAUTE-NORMANDIE

LISTE ROUGE DES CRIQUETS ET SAUTERELLES DE HAUTE-NORMANDIE N 29.2 RÉSULTATS ET INTERPRÉTATIONS CHIFFRE CLÉS 59 espèces observées en Haute-Normandie depuis le début du XXème siècle 3 espèces disparues en Haute-Normandie 18,5% des espèces évaluées sont menacées

Plus en détail

Aide à la détermination des Orthoptères d Île-de-France

Aide à la détermination des Orthoptères d Île-de-France Aide à la détermination des Orthoptères d Île-de-France Version V1 - Août 2014 Ce document est un «marche pied», il a pour objectif de débuter la détermination des Orthoptères d Île-de-France afin d'acquérir

Plus en détail

LES ORTHOPTERES DE LORRAINE. UNE APPROCHE ECOLOGIQUE. (INSECTA, ORTHOPTERA)

LES ORTHOPTERES DE LORRAINE. UNE APPROCHE ECOLOGIQUE. (INSECTA, ORTHOPTERA) Bulletin de l Académie Lorraine des Sciences 2002, 41, 1-2. LES ORTHOPTERES DE LORRAINE. UNE APPROCHE ECOLOGIQUE. (INSECTA, ORTHOPTERA) THE ORTHOPTERA IN LORRAINE (NE-FRANCE). AN ECOLOGICAL APPROACH. (INSECTA,

Plus en détail

Carnet d identification des Orthoptères de Midi-Pyrénées

Carnet d identification des Orthoptères de Midi-Pyrénées Carnet d identification des Orthoptères de Midi-Pyrénées COSTES Aurélien & ROBIN Jérome Version de mai 06 Préambule Bien que les Orthoptères soient considérés comme un des groupes phares pour les études

Plus en détail

1 e Phase Mars 2015 Poitou-Charentes Nature RAPPORT D ACTIVITES. fformation. Union Européenne

1 e Phase Mars 2015 Poitou-Charentes Nature RAPPORT D ACTIVITES. fformation. Union Européenne fformation Union Européenne ATLAS DES SAUTERELLES, GRILLONS ET CRIQUETS DE POITOU-CHARENTES RAPPORT D ACTIVITES Criquet des clairières Chrysochraon dispar - Laurent Debordes 1 e Phase - 2014 Mars 2015

Plus en détail

Orthoptères de Vendée. Avant-propos.

Orthoptères de Vendée. Avant-propos. Page 1 Orthoptères de Vendée. Avant-propos. Il est possible d'observer plus de soixante espèces d'orthoptères en Vendée, ce qui est peu comparé à d'autres familles d'insectes. Leur détermination, relativement

Plus en détail

Suivi des populations d orthoptères de la vallée du Fossat Année 2016

Suivi des populations d orthoptères de la vallée du Fossat Année 2016 Suivi des populations d orthoptères de la vallée du Fossat Année 2016 Commune de JOB (63) Avec le soutien de : En partenariat avec : Suivi des populations d orthoptères de la vallée du Fossat Année 2016

Plus en détail

Les orthoptères du département de l Isère

Les orthoptères du département de l Isère Les orthoptères du département de l Isère Programme d amélioration des connaissances : Bilan 2012-2013 Pré-atlas cartographique Liste d alerte sur les espèces menacées Date du rapport : 2 juin 2014 MIRAMELLA

Plus en détail

Vallées et coteaux thermophiles au Nord de Clermont-Fd. Bilan de la mise en œuvre du document d objectifs 2013

Vallées et coteaux thermophiles au Nord de Clermont-Fd. Bilan de la mise en œuvre du document d objectifs 2013 Vallées et coteaux thermophiles au Nord de Clermont-Fd Bilan de la mise en œuvre du document d objectifs 2013 Vallées et coteaux thermophiles au Nord de Clermont-Fd Plan de l exposé : BILAN 2013 1. Mesures

Plus en détail

Contribution à l étude des Orthoptères, Phasmes et Mantes de la Réserve naturelle de Py (Pyrénées-Orientales, 66)

Contribution à l étude des Orthoptères, Phasmes et Mantes de la Réserve naturelle de Py (Pyrénées-Orientales, 66) Matériaux Orthoptériques et Entomocénotiques, 2008, 13 : 43-63 Contribution à l étude des Orthoptères, Phasmes et Mantes de la Réserve naturelle de Py (Pyrénées-Orientales, 66) 4, square St Marsal 66100

Plus en détail

Etude des Orthoptères de la Réserve Naturelle de Montenach (Moselle)

Etude des Orthoptères de la Réserve Naturelle de Montenach (Moselle) Etude des Orthoptères de la Réserve Naturelle de Montenach (Moselle) Eric SARDET Conservatoire des Sites Lorrains, 7 Av. Albert Schweitzer, 57930 Fénétrange Introduction La Réserve Naturelle de Montenach,

Plus en détail

Outils complémentaires d'identification

Outils complémentaires d'identification Outils complémentaires d'identification Ensifera Tettigoniidae Tettigoniinae : Clef des femelles de Platycleis d'europe occid. (Bellman & Luquet 1995) 196 Tettigoniidae : divers dessin d'aide à l'identification

Plus en détail

Premier état de l'inventaire des Orthoptères en Bourgogne Olivier BARDET

Premier état de l'inventaire des Orthoptères en Bourgogne Olivier BARDET ARTICLE Premier état de l'inventaire des Orthoptères en Bourgogne Ancienne école - 21210 SAINT-MARTIN-DE-LA-MER - obardet@free.fr Introduction Comme dans beaucoup de régions de France, les Orthoptères

Plus en détail

Orthoptères de la Mayenne - Pré-atlas, année Part 2- Caelifera Ander, 1939

Orthoptères de la Mayenne - Pré-atlas, année Part 2- Caelifera Ander, 1939 Orthoptères de la Mayenne - Pré-atlas, année 2014 - Part 2- Caelifera Ander, 1939 Tetrigidae Rambur, 1838 26.Tetrix subulata Espèce des milieux humides, volant bien. A rechercher au printemps (mars-mai)

Plus en détail

Clé de détermination des Orthoptères de Belgique

Clé de détermination des Orthoptères de Belgique Clé de détermination des Orthoptères de Belgique Deuxième version provisoire Saison 2003 bis Avertissement juillet 2008 L essentiel de cette clé de détermination a été réalisé entre 2001 et 2003. Elle

Plus en détail

Observations récentes ( ) d Orthoptères rares ou peu communs en Vendée intérieure (Orthoptera : Ensifera, Caelifera)

Observations récentes ( ) d Orthoptères rares ou peu communs en Vendée intérieure (Orthoptera : Ensifera, Caelifera) Matériaux orthoptériques et entomocénotiques, 2013, 18 : 121-125 Observations récentes (2011-2012) d Orthoptères rares ou peu communs en Vendée intérieure (Orthoptera : Ensifera, Caelifera) François BÉTARD

Plus en détail

Mise au point de la liste rouge et de la liste des espèces déterminantes d orthoptères pour la région Languedoc-Roussillon (Ensifera, Caelifera)

Mise au point de la liste rouge et de la liste des espèces déterminantes d orthoptères pour la région Languedoc-Roussillon (Ensifera, Caelifera) Matériaux Orthoptériques et Entomocénotiques, 2008 (2007), 12 : 35-44 Mise au point de la liste rouge et de la liste des espèces déterminantes d orthoptères pour la région Languedoc-Roussillon (Ensifera,

Plus en détail

LES PRINCIPAUX CARABES EN GRANDES CULTURES

LES PRINCIPAUX CARABES EN GRANDES CULTURES LES PRINCIPAUX CARABES EN GRANDES CULTURES Myriam BOU Le projet SERVICESAUXIL 2 (2014-2016) est un projet de recherche agricole appliquée s intéressant au service de régulation et plus précisément à la

Plus en détail

Les ORTHOPTERES DU MARAIS DE St GEORGES DE REX. Deux-Sèvres (79)

Les ORTHOPTERES DU MARAIS DE St GEORGES DE REX. Deux-Sèvres (79) Les ORTHOPTERES DU MARAIS DE St GEORGES DE REX Deux-Sèvres (79) OPIE Poitou Charentes 2005 François VENEAU Les ORTHOPTERES DU MARAIS DE St GEORGES DE REX Deux-Sèvres (79) François VENEAU OPIE Poitou-Charentes

Plus en détail

LES RAPACES DU LOIR-ET-CHER

LES RAPACES DU LOIR-ET-CHER LES RAPACES DU LOIR-ET-CHER Les plumes d'une aile : Les 16 fiches : Page 1 : Buse variable Page 2 : Bondrée apivore Page 3 : Milan noir Page 4 : Milan royal Page 5 : Aigle botté Page 6 : Circaète Jean-le-Blanc

Plus en détail

Bulletin de liaison des entomologistes de l'association MIRAMELLA

Bulletin de liaison des entomologistes de l'association MIRAMELLA Bulletin de liaison des entomologistes de l'association MIRAMELLA La Saga -11-, mars ISSN : 1631-3208 Bulletin de liaison des entomologistes de l'association MIRAMELLA Edito 3 Etudes miramelliennes 4 L

Plus en détail

Clé de détermination des orthoptères du Rhône

Clé de détermination des orthoptères du Rhône Clé de détermination des orthoptères du Rhône version 10.08.15 1 Ont participé à cette clé : Julien Bouniol, Rémi Chabert, Manuel Lelouaver, Alexandre Maccaud, Jean- François Thomas (coordinateur) et Frédéric

Plus en détail

TP Dissection du Criquet

TP Dissection du Criquet TP Dissection du Criquet Objectifs : - Etudier la morphologie générale du criquet - Extraire et présenter les pièces buccales, - extraire les trachées. - Repérer des caractères d'arthropode, d'insecte,

Plus en détail

CARTOGRAPHIE DES ORTHOPTERES DE LA REGION CHAMPAGNE-ARDENNE ET DES SES MARGES : NORD-EST DE LA FRANCE (ORTHOPTEROIDEA, ENSIFERA, CAELIFERA, MANTODEA)

CARTOGRAPHIE DES ORTHOPTERES DE LA REGION CHAMPAGNE-ARDENNE ET DES SES MARGES : NORD-EST DE LA FRANCE (ORTHOPTEROIDEA, ENSIFERA, CAELIFERA, MANTODEA) Matériaux Entomocénotiques, 6, 2001 : 15-48 CARTOGRAPHIE DES ORTHOPTERES DE LA REGION CHAMPAGNE-ARDENNE ET DES SES MARGES : NORD-EST DE LA FRANCE (ORTHOPTEROIDEA, ENSIFERA, CAELIFERA, MANTODEA) Gennaro

Plus en détail

CARACTÉRISATION ECOLOGIQUE ET FAUNISTIQUE DES PEUPLEMENTS D'ORTHOPTÈRES EN MONTAGNE AUVERGNATE

CARACTÉRISATION ECOLOGIQUE ET FAUNISTIQUE DES PEUPLEMENTS D'ORTHOPTÈRES EN MONTAGNE AUVERGNATE Matériaux Orthoptériques et Entomocénotiques, 9, 2004 : 43-78 CARACTÉRISATION ECOLOGIQUE ET FAUNISTIQUE DES PEUPLEMENTS D'ORTHOPTÈRES EN MONTAGNE AUVERGNATE Emmanuel BOITIER Société d'histoire Naturelle

Plus en détail

Clé de détermination illustrée des Anomalinae de France (Coleoptera, Scarabaeoidea, Rutelidae)

Clé de détermination illustrée des Anomalinae de France (Coleoptera, Scarabaeoidea, Rutelidae) R.A.R.E., T. XV (1), 2006 : 17 24. Clé de détermination illustrée des Anomalinae de France (Coleoptera, Scarabaeoidea, Rutelidae) par Serge PESLIER* Références Baraud (J.), 1992. Coléoptères Scarabaeoidea

Plus en détail

Libellules des Beaumonts en photos : les sympétrums

Libellules des Beaumonts en photos : les sympétrums URI : http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article34946 Europe Solidaire Sans Frontières > Français > Europe & France > France > Ecologie : Parc des Beaumonts > Entomologie : rapports > Libellules

Plus en détail

Contribution à la connaissance des entomocénoses du Rocher de Cheffois (85). I. Orthoptères et ordres alliés (Orthoptera, Mantoptera, Phasmoptera)

Contribution à la connaissance des entomocénoses du Rocher de Cheffois (85). I. Orthoptères et ordres alliés (Orthoptera, Mantoptera, Phasmoptera) Invertébrés Armoricains, 2014,10 1 Contribution à la connaissance des entomocénoses du Rocher de Cheffois (85). I. Orthoptères et ordres alliés (Orthoptera, Mantoptera, Phasmoptera) François BÉTARD* Mots-clés

Plus en détail

Courtillière, Mante, Grillons, Criquets et Sauterelles

Courtillière, Mante, Grillons, Criquets et Sauterelles Courtillière, Mante, Grillons, Criquets et Sauterelles de la Basse-Combraille Pascal DUBOC 1 PREAMBULE La connaissance de la répartition des Orthoptères en Limousin, certes en progression, est encore bien

Plus en détail

COMPTE RENDU DES PROSPECTIONS ORTHOPTERES ET ODONATES Commune de Sanilhac-Sagriès. Conservatoire des Espaces Naturels du Languedoc-Roussillon

COMPTE RENDU DES PROSPECTIONS ORTHOPTERES ET ODONATES Commune de Sanilhac-Sagriès. Conservatoire des Espaces Naturels du Languedoc-Roussillon COMPTE RENDU DES PROSPECTIONS ORTHOPTERES ET ODONATES 2010 Commune de Sanilhac-Sagriès Conservatoire des Espaces Naturels du Languedoc-Roussillon Mise en œuvre des prospections et déterminations : Maxime

Plus en détail

Criquets, sauterelles, grillons et courtilières : les orthoptères en Isère!

Criquets, sauterelles, grillons et courtilières : les orthoptères en Isère! Criquets, sauterelles, grillons et courtilières : les orthoptères en Isère! > Criquet des roseaux (Mecostethus parapleurus) 3 Introduction > Decticelle splendide (Eupholidoptera) Les criquets, sauterelles,

Plus en détail

Adrien SIMON* 17, rue du Bras Saint-Martin OISSEL

Adrien SIMON* 17, rue du Bras Saint-Martin OISSEL Suivi des s d Orthoptères d une terrasse alluviale de la vallée de la Seine (Gaillon - Eure), dans le cadre de déplacements de pelouses sableuses rases au sein d une carrière de granulats Adrien SIMON*

Plus en détail

LE CANARD ROUEN FRANÇAIS Par Anthony Ré

LE CANARD ROUEN FRANÇAIS Par Anthony Ré LE CANARD ROUEN FRANÇAIS Par Anthony Ré Origines : France Région : Haute Normandie Département : Seine Maritime Alentours de la Ville de Rouen Issu de canards Colvert Avec le but d augmenter sa masse depuis

Plus en détail

Clé de détermination illustrée des tribus des Gymnopleurini, Onitini, Coprini de France

Clé de détermination illustrée des tribus des Gymnopleurini, Onitini, Coprini de France R.A.R.E., T. XIV (3), 2005 : 85 92. Clé de détermination illustrée des tribus des Gymnopleurini, Onitini, Coprini de France (Coleoptera, Scarabaeoidea) par Serge PESLIER* Références Baraud (J.), 1992.

Plus en détail

CULEX BRUMPTI, N. SP. Par H. GALLIARD. Larve. (1) Note sur les Culicinés de Corse. Annales de Parasitologie, V, 1927, p. 97.

CULEX BRUMPTI, N. SP. Par H. GALLIARD. Larve. (1) Note sur les Culicinés de Corse. Annales de Parasitologie, V, 1927, p. 97. CULEX BRUMPTI, N. SP. MOUSTIQUE NOUVEAU TROUVÉ EN CORSE Par H. GALLIARD Dans une note parue en 1927 dans ces Annales (1), j avais signalé la présence, en Corse, dans deux localités (lit du Tavignano près

Plus en détail

Forêt Domaniale des Albères / Accouplement de Pezotettix giornai

Forêt Domaniale des Albères / Accouplement de Pezotettix giornai Forêt Domaniale des Albères / Accouplement de Pezotettix giornai Remerciements Cette expertise a été conçue dans le cadre d un programme INTERREG «Pyrénées Méditerranéennes, la montagne qui rapproche»

Plus en détail

ORTHOPTERIDA Latreille, 1810 ORTHOPTERA Latreille, 1810 [= SALTATORIA Westwood, 1838] ENSIFERA Chopard, 1922 TETTIGONIOIDEA Burmeister, 1838

ORTHOPTERIDA Latreille, 1810 ORTHOPTERA Latreille, 1810 [= SALTATORIA Westwood, 1838] ENSIFERA Chopard, 1922 TETTIGONIOIDEA Burmeister, 1838 Matériaux Orthoptériques et Entomocénotiques, 2010, 14 (2009) : 5-16 Liste des Orthoptères de France (Orthoptera, Phasmatodea, Mantodea) (ASsociation pour la Caractérisation et l ETude des Entomocénoses)

Plus en détail

Canard chipeau. Anas strepera

Canard chipeau. Anas strepera Canard chipeau Anas strepera Rui Costa Canards chipeaux Principaux caractères spécifiques Le canard chipeau est un anatidé de taille moyenne, d une longueur de 46 à 56 cm pour une envergure de 84 à 95

Plus en détail

20 à 30 m de haut. Silhouette conique. Zones humides. Grandes feuilles caduques, alternes, simples, dentées vert foncé de 5 à 10 cm. Fleurs groupées e

20 à 30 m de haut. Silhouette conique. Zones humides. Grandes feuilles caduques, alternes, simples, dentées vert foncé de 5 à 10 cm. Fleurs groupées e Aulne Aulne Bouleau Bouleau Chêne Chêne 20 à 30 m de haut. Silhouette conique. Zones humides. Grandes feuilles caduques, alternes, simples, dentées vert foncé de 5 à 10 cm. Fleurs groupées en chatons.

Plus en détail

Bélier français (BF) Grande race à oreilles pendantes et type de bélier. Table des matières

Bélier français (BF) Grande race à oreilles pendantes et type de bélier. Table des matières Bélier français (BF) Grande race à oreilles pendantes et type de bélier Poids minimum 5,5 kg Poids idéal 6,3-8,0 kg Poids maximum 8,5 kg Hérédité nette Hérédité divisée : Tachetés, gris fer Pays d origine

Plus en détail

Clé simplifiée des Zygènes rouges de France ( Zygaenidae Zygaeninae)

Clé simplifiée des Zygènes rouges de France ( Zygaenidae Zygaeninae) Clé simplifiée des Zygènes rouges de France ( Zygaenidae Zygaeninae) D. Demerges 2005 1 Taches rouges des antérieures entourées, au moins en partie, par un cerne mince, blanc ou jaune. Tache 6 en forme

Plus en détail

Contenu Panure à moustache (Panurus biarmicus) Mésange à longue queue (aegithalos caudatus Mésange azurée (Parus cyanus)

Contenu Panure à moustache (Panurus biarmicus) Mésange à longue queue (aegithalos caudatus Mésange azurée (Parus cyanus) Contenu Panure à moustache (Panurus biarmicus) 2 Mésange à longue queue (aegithalos caudatus 6 Mésange azurée (Parus cyanus) 7 Mésange bleue (Parus caerulus) 9 Mésange charbonnière (Parus major) 11 Mésange

Plus en détail

AUTO-ÉCOLOGIE DES ORTHOPTÈRES DE LA RÉSERVE NATURELLE DU ROCHER DE LA JAQUETTE (PUY-DE-DÔME, FRANCE)

AUTO-ÉCOLOGIE DES ORTHOPTÈRES DE LA RÉSERVE NATURELLE DU ROCHER DE LA JAQUETTE (PUY-DE-DÔME, FRANCE) Matériaux Orthoptériques et Entomocénotiques, 8, 2003: 5-19 AUTO-ÉCOLOGIE DES ORTHOPTÈRES DE LA RÉSERVE NATURELLE DU ROCHER DE LA JAQUETTE (PUY-DE-DÔME, FRANCE) Emmanuel BOITIER Société d Histoire Naturelle

Plus en détail

ORTHOPTERES ET MANTOPTERES DES BAS-MONTS DE LA RESERVE NATURELLE DE LA HAUTE CHAINE DU JURA PREMIERE CONTRIBUTION A L ETUDE DES PEUPLEMENTS

ORTHOPTERES ET MANTOPTERES DES BAS-MONTS DE LA RESERVE NATURELLE DE LA HAUTE CHAINE DU JURA PREMIERE CONTRIBUTION A L ETUDE DES PEUPLEMENTS ORTHOPTERES ET MANTOPTERES DES BAS-MONTS DE LA RESERVE NATURELLE DE LA HAUTE CHAINE DU JURA PREMIERE CONTRIBUTION A L ETUDE DES PEUPLEMENTS RAPPORT FINAL OCTOBRE 2003 Par Stéphane PUISSANT OPIE Languedoc-Roussillon

Plus en détail

Liste rouge de Champagne-Ardenne Insectes

Liste rouge de Champagne-Ardenne Insectes Liste de Insectes validée le 14 avril 2007 avis n 2007-7 du CSRPN auteurs : G. COPPA, P. GRANGE, J-L. LAMBERT, R. LECONTE, A. SAUVAGE, V. TERNOIS catégorie : espèces en danger = espèces vulnérables = espèces

Plus en détail

Fuligule milouin. Aythya ferina

Fuligule milouin. Aythya ferina Fuligule milouin Aythya ferina Alain Frémond Fuligules milouins. Brenne France. Principaux caractères spécifiques Le fuligule milouin est un plongeur de taille moyenne, d une longueur de 42 à 49 cm pour

Plus en détail

L APPARTENANCE GENERIQUE DE GRYLLUS AZURESCENS RAMBUR (CAELIFERA, ACRIDIDAE, OEDIPODINAE)

L APPARTENANCE GENERIQUE DE GRYLLUS AZURESCENS RAMBUR (CAELIFERA, ACRIDIDAE, OEDIPODINAE) Matériaux Orthoptériques et Entomocénotiques, 10, 2005 : 19-23 L APPARTENANCE GENERIQUE DE GRYLLUS AZURESCENS RAMBUR (CAELIFERA, ACRIDIDAE, OEDIPODINAE) F 09400 Bédeilhac et Aynat bdefaut@club-internet.fr

Plus en détail

CHIEN D ELAN NORVEGIEN GRIS Norsk Elghund Grå

CHIEN D ELAN NORVEGIEN GRIS Norsk Elghund Grå FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1er B 6530 Thuin (Belgique) 09.08.1999 / FR Standard FCI N 242 CHIEN D ELAN NORVEGIEN GRIS Norsk Elghund Grå Cette illustration

Plus en détail

Lancement de l enquête «Espèces protégées»

Lancement de l enquête «Espèces protégées» Lancement de l enquête «Espèces protégées» Une première expérience de «science participative» ouverte à toutes les personnes intéressées par notre biodiversité! Certaines espèces animales protégées ou

Plus en détail

LES ORTHOPTERES MENACES EN FRANCE. Liste rouge nationale et listes rouges par domaines biogéographiques.

LES ORTHOPTERES MENACES EN FRANCE. Liste rouge nationale et listes rouges par domaines biogéographiques. Matériaux Orthoptériques et Entomocénotiques, 9, 2004 : 125-137 LES ORTHOPTERES MENACES EN FRANCE. Liste rouge nationale et listes rouges par domaines biogéographiques. Eric SARDET* & Bernard DEFAUT**

Plus en détail

BERGER DE RUSSIE MERIDIONALE

BERGER DE RUSSIE MERIDIONALE FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 30.09.1983 /FR Standard FCI N 326 BERGER DE RUSSIE MERIDIONALE (Ioujnorousskaia Ovtcharka)

Plus en détail

LES ORTHOPTÈRES TBE. Gilles Bourbonnais / Cégep de Sainte-Foy

LES ORTHOPTÈRES TBE. Gilles Bourbonnais / Cégep de Sainte-Foy LES ORTHOPTÈRES TBE Gilles Bourbonnais / Cégep de Sainte-Foy Ailes antérieures cornées (tegmens) Ailes postérieures membraneuses Photo : Yves Dubuc Les insectes du Québec Monde : 12 500 espèces Canada

Plus en détail

Clé de détermination illustrée de la tribu des Onthophagini de France (Coleoptera, Scarabaeoidea)

Clé de détermination illustrée de la tribu des Onthophagini de France (Coleoptera, Scarabaeoidea) R.A.R.E., T. XIV (2), 2005 : 39 53. Clé de détermination illustrée de la tribu des Onthophagini de France (Coleoptera, Scarabaeoidea) par Roger COSTESSÈQUE * et Serge PESLIER ** Références Baraud (J.),

Plus en détail

Clé pour identifier les espèces de Coelioxys Latreille 1809 de Belgique (A. Pauly 2015, Document de travail du projet BELBEES, non publié)

Clé pour identifier les espèces de Coelioxys Latreille 1809 de Belgique (A. Pauly 2015, Document de travail du projet BELBEES, non publié) Clé pour identifier les espèces de Coelioxys Latreille 1809 de Belgique (A. Pauly 2015, Document de travail du projet BELBEES, non publié) Femelles (1) Bandes du metasoma formées de soies longues (Fig.

Plus en détail

Clé de détermination de feuillus au Parc de Rouelles

Clé de détermination de feuillus au Parc de Rouelles Clé de détermination de feuillus au Parc de Rouelles (feuilles ni en aiguilles ni en écailles) ou composées ou opposées Bords des feuilles Description de la feuille fruits écorce nom Feuilles opposées

Plus en détail

Pyrrhura rupicola sandiae ~ Conure Sandia

Pyrrhura rupicola sandiae ~ Conure Sandia Pyrrhura rupicola sandiae ~ Conure Sandia Taille : 25 cm Front, couronne et occiput : Noir brunâtre. Côtés de la tête : Verts. Plumes de l arrière du cou : Noir brunâtre très finement liserées de blanc

Plus en détail

ETUDE DES PEUPLEMENTS ORTHOPTERIQUES DE LA RESERVE NATURELLE DE MONTENACH (MOSELLE, FRANCE).

ETUDE DES PEUPLEMENTS ORTHOPTERIQUES DE LA RESERVE NATURELLE DE MONTENACH (MOSELLE, FRANCE). Matériaux Entomocénotiques, 7, 2002 : 89-108 ETUDE DES PEUPLEMENTS ORTHOPTERIQUES DE LA RESERVE NATURELLE DE MONTENACH (MOSELLE, FRANCE). Eric SARDET * & Christelle JAGER** * Conservatoire des Sites Lorrains,

Plus en détail

Bouvreuil pivoine. (Pyrrhula pyrrhula europaea) Edition 2012 Standard COM/OMJ. Taille 15cm. Male Femelle. Sans trace de rouge Sur le dos

Bouvreuil pivoine. (Pyrrhula pyrrhula europaea) Edition 2012 Standard COM/OMJ. Taille 15cm. Male Femelle. Sans trace de rouge Sur le dos Bouvreuil pivoine (Pyrrhula pyrrhula europaea) Male Femelle Sans trace de rouge Sur le dos Taille 15cm 95 Bouvreuil pivoine (ponceau) (pyrrhula pyrrhula pyrrhula) Taille 18 cm, - moins coloré qu europaea

Plus en détail

DESCRIPTION ESPÈCE NOIYELLE DE COLÉOPTËRE 4NGUSTIPEME, Xantliochroa Itaymondi. peu curvilignes. Partie sous-pygidiale munie de deux lames

DESCRIPTION ESPÈCE NOIYELLE DE COLÉOPTËRE 4NGUSTIPEME, Xantliochroa Itaymondi. peu curvilignes. Partie sous-pygidiale munie de deux lames DESCRIPTION D UNE ESPÈCE NOIYELLE DE COLÉOPTËRE 4NGUSTIPEME, E. SllLSAXT et GODAHD. ( Présentée à le Société Linuéenne Je Lyon, le 9 juillet 1SG0. ) Xantliochroa Itaymondi. Allonge subparallèle pubcscent.

Plus en détail

Dossier pédagogique. G. Bessire, 2005

Dossier pédagogique. G. Bessire, 2005 Les arbres du Sentier Auguste Quiquerez d'après les feuilles Nom : Prénom :.. Classe :. Dossier pédagogique G. Bessire, 2005 Objectif à atteindre Le but de ce travail est de te donner l'occasion d'apprendre

Plus en détail

Tityus gasci, nouvelle espèce de Scorpion Buthidae de Guyane française

Tityus gasci, nouvelle espèce de Scorpion Buthidae de Guyane française Bull. Mus. natn. Hist, nat., Paris, 4 e sér., 3, 1981, section A, n 3 : 841-845. Tityus gasci, nouvelle espèce de Scorpion Buthidae de Guyane française par Wilson R. LOURENÇO Abstract. Tityus gasci, a

Plus en détail

INVENTAIRE DES INSECTES ORTHOPTERES DANS LES REGIONS NATURELLES MAL CONNUES DU PARC NATUREL REGIONAL DES GRANDS CAUSSES :

INVENTAIRE DES INSECTES ORTHOPTERES DANS LES REGIONS NATURELLES MAL CONNUES DU PARC NATUREL REGIONAL DES GRANDS CAUSSES : Matériaux Entomocénotiques, 6, 2001 : 85-105 INVENTAIRE DES INSECTES ORTHOPTERES DANS LES REGIONS NATURELLES MAL CONNUES DU PARC NATUREL REGIONAL DES GRANDS CAUSSES : Bernard DEFAUT Aynat F-09400 Bédeilhac

Plus en détail

EPHEMEROPTERES D'AFRIQUE DU NORD : I. ECDYONURUS ROTSCHILDI NAVAS, 1929 DESCRIPTION DES IMAGOS

EPHEMEROPTERES D'AFRIQUE DU NORD : I. ECDYONURUS ROTSCHILDI NAVAS, 1929 DESCRIPTION DES IMAGOS Annls Limnol. 14 (3) 1979 : 197-201. EPHEMEROPTERES D'AFRIQUE DU NORD : I. ECDYONURUS ROTSCHILDI NAVAS, 1929 DESCRIPTION DES IMAGOS par A. G. B. THOMAS 1 et M. DAKKI 2 L'imago 9 et les subimagos à'ecdyonurus

Plus en détail

l:.xtrail des Annoles et Bullelin de la Societe Enfomologique de Belgique TOMI:: LXVIII, 1928

l:.xtrail des Annoles et Bullelin de la Societe Enfomologique de Belgique TOMI:: LXVIII, 1928 l:.xtrail des Annoles et Bullelin de la Societe Enfomologique de Belgique TOMI:: LXVIII, 1928 Opilions nouveaux du Bresil PAR C. FR. ROEWER (Bremen). Les Opilions decrits ci-dessous proviennent des materiaux

Plus en détail

Sur une nouvelle espèce du genre Entypus Dahlbom 1843 de La Martinique

Sur une nouvelle espèce du genre Entypus Dahlbom 1843 de La Martinique n 75-76, novembre 2016 arvernsis 15 Sur une nouvelle espèce du genre Entypus Dahlbom 1843 de La Martinique (Hymenoptera, Pompilidae, Pepsinae) par Frédéric DURAND* et Raymond WAHIS** * Société d histoire

Plus en détail

Les peuplements d Orthoptères des prairies humides du Haut-Bocage vendéen et de la Gâtine poitevine. Étude entomocénotique

Les peuplements d Orthoptères des prairies humides du Haut-Bocage vendéen et de la Gâtine poitevine. Étude entomocénotique Matériaux orthoptériques et entomocénotiques, 2015, 20 : 83-95 Les peuplements d Orthoptères des prairies humides du Haut-Bocage vendéen et de la Gâtine poitevine. Étude entomocénotique François BÉTARD

Plus en détail

Les Reptiles de la Loire Guide rapide d identification

Les Reptiles de la Loire Guide rapide d identification Les Reptiles de la Loire Guide rapide d identification Emmanuel Véricel. LPO Loire Les tortues Une seule espèce dans la Loire : la Tortue à tempes rouges (Tortue de Floride) Cistude d Europe. Photo : Marie-Agnès

Plus en détail

ZOOLOGISCHE MEDEDELINGEN

ZOOLOGISCHE MEDEDELINGEN MINISTERIE VAN ONDERWIJS, KUNSTEN EN WETENSCHAPPEN ZOOLOGISCHE MEDEDELINGEN UITGEGEVEN DOOR HET RIJKSMUSEUM VAN NATUURLIJKE HISTORIE TE LEIDEN DEEL XXXVI, No. 16 8 juni 1959 DESCRIPTION DE NOUVELLES ESPÈCES

Plus en détail

Les punaises Pentatomidae vertes de France Clé photographique simplifiée

Les punaises Pentatomidae vertes de France Clé photographique simplifiée Les punaises Pentatomidae vertes de France Clé photographique simplifiée Version 2.0 du 01 Février 2012 Par Vincent Derreumaux 1 Résumé Ce document a pour but de permettre l'identification des punaises

Plus en détail

Les peuplements d'orthoptères (Insecta : Orthoptera) Du Parc National du Mercantour (Alpes-Maritimes, Alpes-de-Haute-Provence)

Les peuplements d'orthoptères (Insecta : Orthoptera) Du Parc National du Mercantour (Alpes-Maritimes, Alpes-de-Haute-Provence) Les peuplements d'orthoptères (Insecta : Orthoptera) Du Parc National du Mercantour (Alpes-Maritimes, Alpes-de-Haute-Provence) Par Michèle LEMONNIER (MOSSOT) 10, avenue Juyette, la Louisiane, F 06250 Mougins.

Plus en détail

Clé des genres avec quelques illustrations et notes complémentaires pour faciliter l identification. Jérôme CARMINATI

Clé des genres avec quelques illustrations et notes complémentaires pour faciliter l identification. Jérôme CARMINATI Schlüssel für die deutschen Arten der solitären Faltenwespen (Hymenoptera: Vespidae: Eumeninae). Christian Schmid-Egger, 2002. Clé des genres avec quelques illustrations et notes complémentaires pour faciliter

Plus en détail

Étude de la biodiversité locale Compte rendu de la sortie

Étude de la biodiversité locale Compte rendu de la sortie Étude de la biodiversité locale Compte rendu de la sortie Sommaire : 1- écosystème ripisylve 2- écosystème lagunaire Et leurs différentes zones ATTENTION Dans notre compte-rendu, dans la partie sur la

Plus en détail

Hippo-ATLAS / Hippo-HABITAT Identifier les syngnathes. Syngnathes des côtes d Europe et Méditerranée

Hippo-ATLAS / Hippo-HABITAT Identifier les syngnathes. Syngnathes des côtes d Europe et Méditerranée Syngnathes des côtes d Europe et Méditerranée Quatorze espèces de syngnathes (au moins) sont connues le long des côtes d Europe et de Méditerranée. Ils appartiennent à la même famille que les hippocampes,

Plus en détail

COMPARAISON DES CRIQUETS DONT L IDENTIFICATION PEUT ETRE PROBLEMATIQUE Cas des Euchorthippus et Chorthippus aux carènes pronotonales quasi parallèles

COMPARAISON DES CRIQUETS DONT L IDENTIFICATION PEUT ETRE PROBLEMATIQUE Cas des Euchorthippus et Chorthippus aux carènes pronotonales quasi parallèles COMPARAISON DES CRIQUETS DONT L IDENTIFICATION PEUT ETRE PROBLEMATIQUE Ca de Euchorthippu et Chorthippu aux carène pronotonale quai parallèle La nature et aini faite... Le criquet le plu commun de no prairie

Plus en détail

Éléments d identification des Pyrgus de France métropolitaine

Éléments d identification des Pyrgus de France métropolitaine Éléments d identification des Pyrgus de France métropolitaine Cédric Jacquier Version 1.1 Janvier 2017 Introduction La présente note s adresse à tout naturaliste, mais demande néanmoins une connaissance

Plus en détail

Identifier des arbres au jardin Lecoq

Identifier des arbres au jardin Lecoq Identifier des arbres au jardin Lecoq Fiche enseignant Cycle 3 Objectifs - Favoriser l observation des arbres - Identifier des êtres vivants à l aide d une clé dichotomique. - Première approche de la notion

Plus en détail

[avec 33 figures dans le texte] Colon (Eurycolon) mannerheimi sp. nov. (fig. 1 à 9)

[avec 33 figures dans le texte] Colon (Eurycolon) mannerheimi sp. nov. (fig. 1 à 9) ACTA ZOOL. CRACOV. 25 17 405 416 K RAKÓW, 30. IX. 1981 Wacław S z y m c za k o w sk i Nouvelles espèces du genre Colon H e r b st (Coleoptera, Colonidae) [avec 33 figures dans le texte] Nowe gatunki z

Plus en détail

!"# $$ %& '( ) *+, ' -%.. #( /-#0. 1 2" #".' % ( # ' " '.'' "+ %

!# $$ %& '( ) *+, ' -%.. #( /-#0. 1 2 #.' % ( # '  '.'' + % !"# $$ %& '( ) *+, ' -%.. #( /-#0. 1 2" #".' % ( # ' " '.'' 34 4.."+ % Stridulations Les stridulations (le terme propre!) de ces insectes sont produites par frottement entre les élytres (ailes antérieures

Plus en détail

Travaux pratiques: Arthropodes 1 er TP: Insectes: morphologie du Criquet. Locusta migratoria

Travaux pratiques: Arthropodes 1 er TP: Insectes: morphologie du Criquet. Locusta migratoria Travaux pratiques: Arthropodes 1 er TP: Insectes: morphologie du Criquet 1 Dans les Vosges gréseuses et les gravières du Ried 2 Schistocerca gregaria Mimétisme par homochromie Œdipoda cærulescens, l œdipode

Plus en détail

Etude des orthoptères

Etude des orthoptères Etude des orthoptères pour le projet d aménagement du «Domaine des Poursaudes» sur la commune de Villers-le-Tilleul (08) Etude réalisée par : Nicolas SECONDAT Octobre 2011 40 rue d Epargnemailles - 02

Plus en détail

Identifier des arbres au jardin Lecoq

Identifier des arbres au jardin Lecoq Identifier des arbres au jardin Lecoq Objectifs : - Favoriser l observation des arbres. - Identifier des êtres vivants à l aide d une clé dichotomique. Durée : 1 heure Lieu : jardin Lecoq Matériel : Prêtés

Plus en détail

UNE NOUVELLE MACROMIA DU GROUPE PAULA KARSCH DE LA RÉPUBLIQUE POPULAIRE DU CONGO [ODONATA, ANISOPTERA, CORDULIIDAE]

UNE NOUVELLE MACROMIA DU GROUPE PAULA KARSCH DE LA RÉPUBLIQUE POPULAIRE DU CONGO [ODONATA, ANISOPTERA, CORDULIIDAE] 127 UNE NOUVELLE MACROMIA DU GROUPE PAULA KARSCH DE LA RÉPUBLIQUE POPULAIRE DU CONGO [ODONATA, ANISOPTERA, CORDULIIDAE] PAR Jean LEGRAND Laboratoire d'entomologie, Muséum national d'histoire naturelle,

Plus en détail

Clef des Limaces d'auvergne / Limousin Rédaction Sylvain Vrignaud et Pascal Duboc

Clef des Limaces d'auvergne / Limousin Rédaction Sylvain Vrignaud et Pascal Duboc Clef des Limaces d'auvergne / Limousin Rédaction Sylvain Vrignaud et Pascal Duboc 1- Testacellidae Note : seule Testacella haliotidea a été observée en Auvergne / Limousin...Testacelle commune Testacella

Plus en détail

Identification des moules non marines de Belgique

Identification des moules non marines de Belgique Identification des moules non marines de Belgique Document utilisé dans le cadre du Life-Nature B8590 «Conservation des habitats de la moule perlière en Belgique» Extrait du travail de fin d études présenté

Plus en détail

Cahier technique : Comment différencier la Grenouille des champs des. deux autres espèces de grenouilles brunes?

Cahier technique : Comment différencier la Grenouille des champs des. deux autres espèces de grenouilles brunes? Cahier technique : Comment différencier la Grenouille des champs des deux autres espèces de grenouilles brunes? Textes et photographies : Jean-Pierre Vacher BUFO, association pour l étude et la protection

Plus en détail

Standard FCI N 105 / / F BARBET. St-FCI n 105

Standard FCI N 105 / / F BARBET. St-FCI n 105 Standard FCI N 105 /29.03.2006 / F BARBET 2 ORIGINE : France. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D ORIGINE EN VIGUEUR : 21.02.2006. UTILISATION : Chien d eau pour la chasse à la sauvagine. Le Barbet, comme

Plus en détail

Chardonneret élégant (Carduelis carduelis carduelis)

Chardonneret élégant (Carduelis carduelis carduelis) Contenu Chardonneret élégant (Carduelis carduelis)... 7 ~ Phénotype sauvage ~... 7 ~ Mutation brun ~... 9 ~ Mutation agate ~... 11 ~ Mutation pastel ~... 13 ~ Mutation isabelle ~... 15 ~ Mutation satiné

Plus en détail

Fuligule morillon. Aythya fuligula

Fuligule morillon. Aythya fuligula Fuligule morillon Aythya fuligula Alain Frémond Fuligules morillons. Brenne France. Principaux caractères spécifiques Le fuligule morillon est un canard de petite taille, aux ailes courtes. Sa longueur

Plus en détail

CLEF DES PETITS BIVALVES D'AUVERGNE / LIMOUSIN rédaction Sylvain Vrignaud, Pascal Duboc, images Francisco Walter Schultes

CLEF DES PETITS BIVALVES D'AUVERGNE / LIMOUSIN rédaction Sylvain Vrignaud, Pascal Duboc, images Francisco Walter Schultes CLEF DES PETITS BIVALVES D'AUVERGNE / LIMOUSIN rédaction Sylvain Vrignaud, Pascal Duboc, images Francisco Walter Schultes 1- taille de 4 à 5 cm, coquille assez épaisse et non translucide, toujours à umbo

Plus en détail

Manuel pour l identification des thons albacores et obèses à l état frais (Fv1)

Manuel pour l identification des thons albacores et obèses à l état frais (Fv1) Manuel pour l identification des thons albacores et obèses à l état frais (Fv1) David G Itano Pelagic Fisheries Research Program University of Hawaii, JIMAR Honolulu, Hawaii USA French language translation

Plus en détail

FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) / FR. Standard FCI N 105

FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) / FR. Standard FCI N 105 FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 09. 05. 06 / FR Standard FCI N 105 BARBET Cette illustration ne représente pas forcément

Plus en détail

EPAGNEUL DE PONT-AUDEMER

EPAGNEUL DE PONT-AUDEMER FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 25.09.1998/ FR Standard FCI N 114 EPAGNEUL DE PONT-AUDEMER 2 ORIGINE : France. DATE DE PUBLICATION

Plus en détail

Clé de détermination illustrée des Sericidae de France (Coleoptera, Scarabaeoidea, Sericidae)

Clé de détermination illustrée des Sericidae de France (Coleoptera, Scarabaeoidea, Sericidae) R.A.R.E., T. XVI (2), 2007 : 58 65. Clé de détermination illustrée des Sericidae de France (Coleoptera, Scarabaeoidea, Sericidae) par Serge PESLIER* Références Paulian (R.) et Baraud (J.), 1982. Faune

Plus en détail

Chardonneret élégant. (Carduelis carduelis carduelis) Edition 2012 Standard COM/OMJ

Chardonneret élégant. (Carduelis carduelis carduelis) Edition 2012 Standard COM/OMJ (Carduelis carduelis carduelis) Mâle Femelle 54 (major) (Carduelis carduelis major) Taille 14/16 cm - marque de nuque blanche et importante, - joues, gorge, champignons blancs, - brides du casque larges,

Plus en détail

Reconnaître les traces

Reconnaître les traces Reconnaître les traces Introduction Les doigts La longueur des doigts varie. Comme pour la main de l homme, le 3 doigt est le plus long, puis viennent les 4, 2, 5 doigts et finalement le pouce Les pelotes

Plus en détail

Orthoptères INSECTES ORTHOPTÈRES. Position systématique. Présentation générale du groupe taxonomique. Eléments de biologie et d écologie

Orthoptères INSECTES ORTHOPTÈRES. Position systématique. Présentation générale du groupe taxonomique. Eléments de biologie et d écologie D. Réaudin Leptophyes punctatissima (Bosc, 1792) Orthoptères Position systématique Classe : Insecta Ordre : Orthoptera Présentation générale du groupe taxonomique L ordre des Orthoptera appartient au super-ordre

Plus en détail

CLE ILLUSTREE DES CIGALES DE FRANCE CONTINENTALE I. LES IMAGOS

CLE ILLUSTREE DES CIGALES DE FRANCE CONTINENTALE I. LES IMAGOS CLE ILLUSTREE DES CIGALES DE FRANCE CONTINENTALE I. LES IMAGOS Réalisation : Coordination de l enquête cigales de l Observatoire Naturaliste des Ecosystèmes Méditerranéens (ONEM), août 2010. A. TABLEAU

Plus en détail

Identifier des arbres au jardin Lecoq

Identifier des arbres au jardin Lecoq Identifier des arbres au jardin Lecoq Fiche enseignant Cycle 2 Objectifs : - Favoriser l observation des arbres - Identifier des êtres vivants à l aide d une clé dichotomique. - Première approche de la

Plus en détail

Verdier d Europe (Carduelis chloris chloris)

Verdier d Europe (Carduelis chloris chloris) Verdier d Europe (Carduelis chloris chloris) Mâle Femelle 70 Verdier d Europe (Carduelis chloris aurantiventris) Taille 14-16 cm, - couleur verte plus lumineuse que chez chloris chloris - gorge et face

Plus en détail