Identification des principaux lépidoptères ravageurs du maïs sucré

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Identification des principaux lépidoptères ravageurs du maïs sucré"

Transcription

1 Identification des principaux lépidoptères ravageurs du maïs sucré Rencontre du groupe RAP Maïs sucré, 3 avril 2013 Jean-Philippe Légaré, M. Sc., biologiste-entomologiste, Laboratoire de diagnostic en phytoprotection, MAPAQ

2 Laboratoire de diagnostic en phytoprotection (MAPAQ) La pyrale du maïs Ostrinia nubilalis (Lepidoptera : Crambidae) Oeuf : Taille d environ 1 mm Blanchâtre Ils sont regroupés en masse de 3 à 6 mm de diamètre, généralement sur l envers de la feuille Noirci juste avant l éclosion Crédit photographique : Christian Lacroix (MAPAQ) Crédit photographique : Jean Brodeur (MAPAQ)

3 La pyrale du maïs Ostrinia nubilalis (Lepidoptera : Crambidae) Larve : 25 mm à maturité Tête foncée Plaque thoracique pâle Corps beige à brun avec des tubercules dorsaux arrondis Crédits photographiques : Laboratoire de diagnostic en phytoprotection (MAPAQ)

4 La pyrale du maïs Ostrinia nubilalis (Lepidoptera : Crambidae) Chrysalide : Taille : 10 à 15 mm Brune et lisse Retrouvée à l intérieur des tiges Crédit photographique : Laboratoire de diagnostic en phytoprotection (MAPAQ) Crédit photographique : Pierre Filion (MAPAQ)

5 La pyrale du maïs Ostrinia nubilalis (Lepidoptera : Crambidae) Adulte : Envergure des ailes : 25 mm Jaune beige à brunâtre Bande jaunâtre en zigzag sur l aile antérieure Deux races (univoltine et bivoltine) Crédits photographiques : Laboratoire de diagnostic en phytoprotection (MAPAQ)

6 La pyrale du maïs Ostrinia nubilalis (Lepidoptera : Crambidae) Dommages : Jeunes larves causant de petits trous en tête d épingle (criblures) Migrent ensuite dans le cornet et grignotent la panicule en émergence, parfois les grains en formation Provoquent des cassures à la base de la panicule Larves matures creusant dans la tige et l épi Crédits photographiques : Christian Lacroix (MAPAQ)

7 La pyrale du maïs Ostrinia nubilalis (Lepidoptera : Crambidae) Dommages : Jeunes larves causant de petits trous en tête d épingle (criblures) Migrent ensuite dans le cornet et grignotent la panicule en émergence, parfois les grains en formation Provoquent des cassures à la base de la panicule Larves matures creusant dans la tige et l épi Crédits photographiques : Brigitte Duval (MAPAQ) Crédit photographique : Christian Lacroix (MAPAQ)

8 La pyrale du maïs Ostrinia nubilalis (Lepidoptera : Crambidae) Dommages : Jeunes larves causant de petits trous en tête d épingle (criblures) Migrent ensuite dans le cornet et grignotent la panicule en émergence, parfois les grains en formation Provoquent des cassures à la base de la panicule Larves matures creusant dans la tige et l épi Crédits photographiques : Laboratoire de diagnostic en phytoprotection (MAPAQ) Crédit photographique : Christian Lacroix (MAPAQ)

9 Espèces pouvant être confondues avec la pyrale du maïs Tisseuse de la betterave Loxostege sticticalis Pyrale du maïs Ostrinia nubilalis Sitochroa palealis Crédits photographiques : Laboratoire de diagnostic en phytoprotection (MAPAQ)

10 Espèces pouvant être confondues avec la pyrale du maïs Pyrale du maïs Ostrinia nubilalis Sitochroa palealis Crédits photographiques : Brigitte Duval (MAPAQ)

11 La légionnaire d automne Spodoptera frugiperda (Lepidoptera : Noctuidae) Œuf : Les œufs sont regroupés en masse de 5 à 10 mm de diamètre Jusqu à 15 œufs par masse Masse recouverte de poils Crédits photographiques : Ted C. MacRae (gauche et droite) et University of Tennessee (centre)

12 La légionnaire d automne Spodoptera frugiperda (Lepidoptera : Noctuidae) Larve : Taille de 30 à 38 mm à maturité Coloration du corps variable (marron, vert, noir) Plusieurs tubercules noirs sur le corps (4 formant un carré sur le 8 e segment) Trois rayures longitudinales pâles sur le dos Crédits photographiques : Laboratoire de diagnostic en phytoprotection (MAPAQ)

13 La légionnaire d automne Spodoptera frugiperda (Lepidoptera : Noctuidae) Larve : Taille de 30 à 38 mm à maturité Coloration du corps variable (marron, vert, noir) Plusieurs tubercules noirs sur le corps (4 formant un carré sur le 8 e segment) Trois rayures longitudinales pâles sur le dos Crédits photographiques : Laboratoire de diagnostic en phytoprotection (MAPAQ)

14 La légionnaire d automne Spodoptera frugiperda (Lepidoptera : Noctuidae) Larve : Tête foncé, réticulée et avec un Y inversé de couleur claire Bande sinueuse jaune tachetée de rouge sur chaque côté du corps Crédits photographiques : Laboratoire de diagnostic en phytoprotection (MAPAQ)

15 La légionnaire d automne Spodoptera frugiperda (Lepidoptera : Noctuidae) Adulte : Envergure des ailes : 30 à 38 mm Ailes antérieures brunes avec une tache pâle au milieu et à l apex Ailes postérieures blanches avec une bordure foncée Crédits photographiques : Laboratoire de diagnostic en phytoprotection (MAPAQ)

16 La légionnaire d automne Spodoptera frugiperda (Lepidoptera : Noctuidae) Dommages : Les jeunes larves infestent d abord le cornet Elles forment des trous à bords irrégulier sur le feuillage Présence d excréments brun rougeâtre

17 La légionnaire d automne Spodoptera frugiperda (Lepidoptera : Noctuidae) Dommages : Ensuite, les larves infestent l épi Trous sur les spathes Grains de l épis dévorés Crédit photographique : University of Massachusetts Amherst Crédit photographique : Invasive.org Crédit photographique : University of Georgia Archive

18 Le ver de l épi Helicoverpa zea (Lepidoptera : Noctuidae) Œuf : Taille d environ 0,5 mm Rond; jaunâtre ou vert pâle Pondu individuellement, généralement sur une soie fraîche Crédit photographique : Beetlesinthebush.wordpress.com

19 Le ver de l épi Helicoverpa zea (Lepidoptera : Noctuidae) Larve : Taille de 32 à 40 mm à maturité Tête brun clair légèrement réticulée Corps de couleur très variable et recouvert de spinules (visible à la loupe) Bande latérale jaune-verdâtre de chaque côté du corps Crédits photographiques : Laboratoire de diagnostic en phytoprotection (MAPAQ)

20 Le ver de l épi Helicoverpa zea (Lepidoptera : Noctuidae) Larve : Taille de 32 à 40 mm à maturité Tête brun clair légèrement réticulée Corps de couleur très variable et recouvert de spinules (visible à la loupe) Bande latérale jaune-verdâtre de chaque côté du corps Crédits photographiques : Laboratoire de diagnostic en phytoprotection (MAPAQ)

21 Le ver de l épi Helicoverpa zea (Lepidoptera : Noctuidae) Adulte : Envergure des ailes : 40 à 45 mm Aile antérieure avec une tache foncée au centre, une bande submarginale jaunâtre et une bordure plus foncée Aile postérieure claire avec une large bordure foncée et une lunule foncée au centre Crédits photographiques : Laboratoire de diagnostic en phytoprotection (MAPAQ)

22 Le ver de l épi Helicoverpa zea (Lepidoptera : Noctuidae) Dommages : Les larves causent une sévère défoliation et s attaquent aussi aux inflorescences, entraînant une faible pollinisation Elles pénètrent aussi dans l épi par les soies et se nourrissent des grains Elles creusent aussi des galeries dans la tige au niveau du collet Crédits photographiques : Laboratoire de diagnostic en phytoprotection (MAPAQ)

23 Le projet codage à barres Collaboration IRDA Direction de la phytoprotection Acteurs : Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA) Laboratoire de diagnostic en phytoprotection MAPAQ Conseillers sur le terrain Problématique : Ressemblances importantes entre les stades larvaires d espèces de papillons ravageurs appartenant aux familles des Tortricidae et Noctuidae Augmentation des délais de diagnostic dû à l élevage des spécimens Objectifs : Développer un outil moléculaire pour l identification des lépidoptères ravageurs des cultures Utilisation du profil génétique pour l identification des larves Diagnostic rapide, précis et permettant une intervention immédiate limitant les dommages aux champs

24 Le projet codage à barres Collaboration IRDA Direction de la phytoprotection Implication de l IRDA Collecte de 95 spécimens adultes de référence d espèces ciblées provenant de 6 régions agricoles Collecte de 130 spécimens de larves appartenant aux mêmes espèces Mise au point de la méthode de biologie moléculaire Espèce Cydia pomonella Grapholita molesta Grapholita prunivora Nom commun Carpocapse de la pomme Tordeuse orientale du pêcher Petit carpocapse de la pomme

25 Le projet codage à barres Collaboration IRDA Direction de la phytoprotection Implication du laboratoire (étés 2011 et 2012) Collecte de 167 spécimens adultes de référence d espèces ciblées provenant de 13 régions agricoles Collecte de 164 spécimens de larves appartenant aux mêmes espèces Espèce Mythimna unipuncta Agrotis ipsilon Helicoverpa zea Spodoptera frugiperda Nom commun La légionnaire uniponctuée Le ver-gris noir Le ver de l épi La légionnaire d automne Paralobesia viteana Episimus argutanus Noctua pronuba Xestia c-nigrum La tordeuse de la vigne n/a La Fiancée Le ver-gris tacheté

26 Le projet codage à barres Collaboration IRDA Direction de la phytoprotection Résultats La méthode d identification par PCR est une avenue prometteuse L importance de la conservation des spécimens Formation de l équipe du laboratoire à l automne 2013 Regarder les étapes subséquentes

27 Références Buntin D. et al. (Eds.) (1999). Handbook of small grain insects. Entomological Society of America, Lanham, USA, 120 pp. Capinera J. L. (2001). Handbook of vegetable pests. Academic press, New York, New York, 729 pp. Jean C. & Boisclair J. (2009). Les insectes nuisibles et utiles du maïs sucré: mieux les connaître. IRDA, Québec, 88 pp. Steffey et al. (Eds.) (1999). Handbook of corn insects. Entomological Society of America, Lanham, USA, 164 pp.

28

RESEAU D'EPIDEMIO-SURVEILLANCE Bulletin n 12 du 30 août 2015 SITUATION

RESEAU D'EPIDEMIO-SURVEILLANCE Bulletin n 12 du 30 août 2015 SITUATION SITUATION Le Dollar spot reste très actif pour cette rentrée! L incidence du Dollar spot ne semble pas avoir ralenti, les intendants et gestionnaires sont confrontés à des attaques répétées sur toutes

Plus en détail

Trichogrammes. Les. dans le maïs sucré. Lutte contre la pyrale du maïs

Trichogrammes. Les. dans le maïs sucré. Lutte contre la pyrale du maïs Les Trichogrammes dans le maïs sucré Lutte contre la pyrale du maïs hristine Jean iologiste-entomologiste hargée de projet Para-io Saint-ugustin-de-Desmaures (Québec) Remerciements Para-io et l auteure

Plus en détail

Pour la période du 16 au 21 juillet (semaine 30), 54 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région Centre.

Pour la période du 16 au 21 juillet (semaine 30), 54 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région Centre. Bulletin de santé du végétal Maïs d u 21/07/2015 N 13 R E S E A U 2015 Pour la période du 16 au 21 juillet (semaine 30), 54 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région Centre.

Plus en détail

Les ravageurs du poireau

Les ravageurs du poireau Les ravageurs du poireau Mars 2008 17 Le poireau connait depuis quelques années une augmentation des attaques de ravageurs. Dans ce dossier sont présentés les 3 principaux ravageurs du poireau : la teigne

Plus en détail

La drosophile à ailes tachetées : nouvelle réalité québécoise

La drosophile à ailes tachetées : nouvelle réalité québécoise La drosophile à ailes tachetées : nouvelle réalité québécoise Jean-Philippe Légaré, Biologiste-entomologiste, Laboratoire de diagnostic en phytoprotection Taxonomie Ordre: Diptères Famille: Drosophilidae

Plus en détail

Résumé du suivi phytosanitaire du canola au Centre-du-Québec de 2009 à 2011

Résumé du suivi phytosanitaire du canola au Centre-du-Québec de 2009 à 2011 Résumé du suivi phytosanitaire du canola au Centre-du-Québec de 2009 à 2011 Brigitte Duval, agronome (MAPAQ Nicolet) et Geneviève Labrie, Ph.D. (CÉROM) en collaboration avec Joëlle Cantin, stagiaire, Mathieu

Plus en détail

Steward La nouvelle solution pour le contrôle des foreurs du maïs

Steward La nouvelle solution pour le contrôle des foreurs du maïs Notice Steward Maïs DuPont Steward Steward La nouvelle solution pour le contrôle des foreurs du maïs Les insectes foreurs du maïs Les insectes foreurs du maïs peuvent causer jusqu à 15 quintaux de pertes

Plus en détail

Odile ORGER MARCHAL 1

Odile ORGER MARCHAL 1 Odile ORGER MARCHAL 1 ***1*** - Dessus gris ou brun avec des taches blanches dans les aires discales et postdiscales. - Dessous de l aile antérieure gris ou noir avec des taches blanches --> 2 - Franges

Plus en détail

Pour la période du 4 au 9 juin (semaine 24), 59 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région Centre.

Pour la période du 4 au 9 juin (semaine 24), 59 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région Centre. Nombre de parcelles Bulletin de santé du végétal Maïs d u 9/6/21 N 7 R E S E A U 21 Pour la période du 4 au 9 juin (semaine 24), 9 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région

Plus en détail

ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS

ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS CAROLINE PROVOST, MANON LAROCHE, MAUD LEMAY LES OBJECTIFS Objectif principal:

Plus en détail

LES ACARIENS LE BOMBYX

LES ACARIENS LE BOMBYX LES ACARIENS De nombreuses espèces d acariens attaquent les arbres et arbustes d ornement. Larves, nymphes et adultes vident les cellules notamment dans les jeunes organes. Les symptômes observés dépendent

Plus en détail

Forum d échanges sur la résistance des ennemis des cultures

Forum d échanges sur la résistance des ennemis des cultures Forum d échanges sur la résistance des ennemis des cultures Danielle Bernier Agronome-malherbologiste Direction de la phytoprotection 30 octobre 2012 Comment identifier un problème de résistance? Sommes-nous

Plus en détail

Photo : O. Dours Présence de Fil rouge sur green sable (60)

Photo : O. Dours Présence de Fil rouge sur green sable (60) SITUATION Cette semaine, le réseau a signalé le Dollar spot sur greens et avant-greens, départs et fairways, il faut surveiller vos gazons et n intervenir que si nécessaire. Dans le Nord-Est et Corse,

Plus en détail

Présentation générale de la drosophile du cerisier, Drosophilasuzukii: description, biologie, cycle, plantes-hôtes et dégâts

Présentation générale de la drosophile du cerisier, Drosophilasuzukii: description, biologie, cycle, plantes-hôtes et dégâts Présentation générale de la drosophile du cerisier, Drosophilasuzukii: description, biologie, cycle, plantes-hôtes et dégâts J. Zini, M. Dubrulle, E. Bullen, GFWasbl C. Fassotte, CRA-W D. suzukii- taxonomie

Plus en détail

Petits fruits Bulletin d information No 15 17 mai 2013 PUNAISE TERNE. Description. Identification

Petits fruits Bulletin d information No 15 17 mai 2013 PUNAISE TERNE. Description. Identification Petits fruits Bulletin d information No 15 17 mai 2013 PUNAISE TERNE Identification Nom français : Punaise terne Nom latin : Lygus lineolaris Nom anglais : Tarnished plant bug Ordre : Hemiptera Famille

Plus en détail

La lutte intégrée contre les ravageurs de sol en grandes cultures. Geneviève Labrie

La lutte intégrée contre les ravageurs de sol en grandes cultures. Geneviève Labrie La lutte intégrée contre les ravageurs de sol en grandes cultures Geneviève Labrie La lutte intégrée Portrait des dommages au Québec Financière agricole du Québec 880 avis de dommages depuis 2008 224 avis

Plus en détail

- 330 - NOCTUELLES QUADRIFIDES DE MADAGASCA R NOUVELLES OU PEU CONNUES, IX * [LEP. NOCTUIDAE] par Pierre VIETTE.

- 330 - NOCTUELLES QUADRIFIDES DE MADAGASCA R NOUVELLES OU PEU CONNUES, IX * [LEP. NOCTUIDAE] par Pierre VIETTE. - 330 - NOCTUELLES QUADRIFIDES DE MADAGASCA R NOUVELLES OU PEU CONNUES, IX * [LEP. NOCTUIDAE] par Pierre VIETTE. On trouvera principalement dans cette note, comme dans les précédentes d e cette série,

Plus en détail

Association Terroir et Nature en Yvelines

Association Terroir et Nature en Yvelines Association Terroir et Nature en Yvelines Hors Série Le bulletin des adhérents Les Batraciens ou Amphibiens sont des vertébrés tétrapodes (4 membres) à la peau nue (absence d écailles, de poils ou de plumes

Plus en détail

Le s t hri p s du banani e r aux A nt i lle s

Le s t hri p s du banani e r aux A nt i lle s Les thrips sont des insectes de petite taille (1 à 2 mm), allongés et qui possèdent des ailes étroites bordées de longs cils caractéristiques. Les dégâts majeurs résultent de l alimentation des adultes

Plus en détail

Thème sélection génétique des plantes hybridation et génie génétique

Thème sélection génétique des plantes hybridation et génie génétique Thème sélection génétique des plantes hybridation et génie génétique Exemple d activité : recenser, extraire et exploiter des informations afin de comprendre les caractéristiques et les limites de la modification

Plus en détail

Carte d identité de l abeille

Carte d identité de l abeille Carte d identité de l abeille Nouspouvonsvivrejusqu à100ans.lesabeillesviventpasplusde6semainesenété, 6moisenhiver. Nousmesuronsplusd 1mètre.Lesabeilles:1,5cm Nousavonsunnez.Lesabeillesontdesantennes.Ellesleurserventàsentir

Plus en détail

Canard colvert. Anas platyrhynchos

Canard colvert. Anas platyrhynchos Canard colvert Anas platyrhynchos Alain Frèmond Canards colverts. Brenne France. Principaux caractères spécifiques Le colvert est un canard de grande taille, d une longueur de 50 à 65 cm pour une envergure

Plus en détail

Ver de la grappe: cochylis

Ver de la grappe: cochylis Fiche: 050 Ver de la grappe: cochylis (Eupoecilia ambiguella Hb.) Auteurs: P.-J. Charmillot, D. Pasquier, U. Remund et E. Boller Aire de répartition La cochylis de la vigne est une tordeuse dont l'aire

Plus en détail

Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 31 du 27/08/2013

Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 31 du 27/08/2013 Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 31 du 27/08/2013 A retenir Maïs Fin du vol de pyrale, les premières larves sont visibles dans les tiges, l Héliothis est toujours présent. Betteraves sucrières

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE LA TECHNOLOGIE

GUIDE D UTILISATION DE LA TECHNOLOGIE MONSANTO CANADA GUIDE D UTILISATION DE LA TECHNOLOGIE L A R É F É R E N C E S U R L A G A M M E D E S P R O D U I T S TECHNOLOGIQUES DE MONSANTO AINSI QUE SUR LES EXIGENCES ET DIRECTIVES D UTILISATION.

Plus en détail

Vision Cultures Régir les insectes secondaires du sol dans le maïs Résumé Vers fil de fer Identification Dommage au maïs Vision cultures VOL.

Vision Cultures Régir les insectes secondaires du sol dans le maïs Résumé Vers fil de fer Identification Dommage au maïs Vision cultures VOL. Vision Cultures Régir les insectes secondaires du sol dans le maïs par Steve Butzen, spécialiste de l information agronomique Résumé Les vers fil de fer, les hannetons et les mouches des légumineuses sont

Plus en détail

Bulletin de santé du végétal

Bulletin de santé du végétal Tous fr uitiers Le réseau d épidémio-surveillance en arboriculture (pomme, poire, cerise, prune) pour la région Centre comprend actuellement 44 parcelles tous piégeages confondus. Le réseau «carpocapse

Plus en détail

Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 30 du 20/08/2013

Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 30 du 20/08/2013 Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 30 du 20/08/2013 A retenir Maïs Fin du vol de pyrale, mais les premières larves sont visibles dans les tiges, peu d Héliothis cette semaine. Betteraves sucrières

Plus en détail

La drosophile à ailes tachetées État de situation. Christian Lacroix, agronome

La drosophile à ailes tachetées État de situation. Christian Lacroix, agronome La drosophile à ailes tachetées État de situation Christian Lacroix, agronome Origines de l insecte Originaire d Asie Japon (1916), Chine et Corée (1936) Amérique Centrale Costa Rica (1997), Équateur (1998)

Plus en détail

Les oiseaux des zones humides

Les oiseaux des zones humides Les oiseaux des zones humides Buse variable Comme son nom l indique, la Buse peut présenter des plumages très variables allant du blanc pur au brun sombre. On peut remarquer la présence d un croissant

Plus en détail

PLANTE : semi-dressée, de type feuillu (feuillage dense cachant entièrement ou presque entièrement les tiges); maturation tardive.

PLANTE : semi-dressée, de type feuillu (feuillage dense cachant entièrement ou presque entièrement les tiges); maturation tardive. (Solanum tuberosum) Dénomination proposée: AAC Alta Cloud Numéro de la demande: 12-7520 Date de la demande: 2012/02/22 Requérant: Colorado State University Research Foundation, Fort Collins, Colorado (États-Unis)

Plus en détail

Clé de détermination. Auteurs : Romaric Leconte, Michel et Vincent Baudraz

Clé de détermination. Auteurs : Romaric Leconte, Michel et Vincent Baudraz Clé de détermination Auteurs : Romaric Leconte, Michel et Vincent Baudraz Illustrations reproduites avec l aimable autorisation de Hans-Peter Wymann. Source des illustrations : Les papillons de jour et

Plus en détail

#6 Oiseaux champêtres ou fores4ers

#6 Oiseaux champêtres ou fores4ers Pic chevelu (Picoides villosus) Pic chevelu juvénile Les pics sont des oiseaux qui possèdent de bonnes pa;es munies de grosses griffes et d une queue courte composée de plumes solides. Ces caractères leur

Plus en détail

MAÏS ET SORGHO. SORGHO D ARGENTINE (Sorghum x almum Parodi) Stade d examen Numéro du Description du caractère Caractère UPOV #

MAÏS ET SORGHO. SORGHO D ARGENTINE (Sorghum x almum Parodi) Stade d examen Numéro du Description du caractère Caractère UPOV # MAÏS ET SORGHO SORGHO D ARGENTINE (Sorghum x almum Parodi) UPOV # A l épiaison - date de l épiaison (première épillet visible sur 50% des plantes) - plante: hauteur - feuille: couleur - feuille: longueur

Plus en détail

Qui bourdonne au jardin? Complément

Qui bourdonne au jardin? Complément Qui bourdonne au jardin? Complément 1. Bourdon terrestre Description : noir, jaune et blanc. Bande jaune à l avant du thorax. Très velu. Langue relativement courte. Ouvrière 11 à 17 mm, 4 ailes, dard à

Plus en détail

LA DROSOPHILE ÀAILES TACHETÉES ÉTAT DE SITUATION

LA DROSOPHILE ÀAILES TACHETÉES ÉTAT DE SITUATION LA DROSOPHILE ÀAILES TACHETÉES ÉTAT DE SITUATION RAPPEL Premières mentions en Amérique du Nord Californie (2008) Colombie-Britannique (2009) Québec (2010 en zone urbaine et 2012 en zone agricole) Cultures

Plus en détail

La solution innovante pour contrôler durablement les seuls insectes nuisibles. DuP ont. Coragen Insecticide

La solution innovante pour contrôler durablement les seuls insectes nuisibles. DuP ont. Coragen Insecticide La solution innovante pour contrôler durablement les seuls insectes nuisibles DuP ont Coragen Insecticide Les insectes foreurs du maïs Les insectes foreurs du maïs peuvent causer jusqu à 15 quintaux de

Plus en détail

Lutte contre Tuta absoluta, un nouveau ravageur qui envahit l Europe

Lutte contre Tuta absoluta, un nouveau ravageur qui envahit l Europe Lutte contre Tuta absoluta, un nouveau ravageur qui envahit l Europe Judit Arnó and Rosa Gabarra, IRTA, Cabrils, Espagne De gauche à droite à partir du haut : tomates saines, Tuta absoluta adulte, feuille

Plus en détail

Liste des défauts habituels pouvant toucher les fruits et légumes frais. Meurtrissures Ratatinement Dommages d entreposage Moisissure

Liste des défauts habituels pouvant toucher les fruits et légumes frais. Meurtrissures Ratatinement Dommages d entreposage Moisissure ANNEXE II : Liste des défauts habituels pouvant toucher les fruits et légumes frais Abricots Asperges Produits Baies (bleuets, canneberges, fraises, etc.) Défauts d état Dommages d entreposage Pointes

Plus en détail

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis L espace d un an suffit pour constater la richesse et la diversité des populations d insectes qui prospectent dans le moindre carré de jardin.

Plus en détail

bservons Carte d identité des papillons nos jardins à la loupe! Description : Écologie : Chenille :

bservons Carte d identité des papillons nos jardins à la loupe! Description : Écologie : Chenille : Envergure de 3,5 à 4,5 cm. Le mâle est pourvu d une grande tâche apicale orange vif sur le dessus des ailes antérieures. Les ailes postérieures sont majoritairement blanches et légèrement persillées d

Plus en détail

Quelles évolutions au niveau des prédateurs nuisibles en culture de maïs et les moyens de lutte?

Quelles évolutions au niveau des prédateurs nuisibles en culture de maïs et les moyens de lutte? Quelles évolutions au niveau des prédateurs nuisibles en culture de maïs et les moyens de lutte? En culture de maïs, le pourcentage de surfaces traitées avec un insecticide avoisinne actuellement les 3

Plus en détail

LA GROSSE VRILLETTE. Appartient aux Anobiidés

LA GROSSE VRILLETTE. Appartient aux Anobiidés LA GROSSE VRILLETTE Appartient aux Anobiidés Les anobiidés font partie de l ordre des coléoptères xylophages, ce qui signifie que la larve de certaines espèces s attaque au bois. Deux espèces se retrouvent

Plus en détail

Guide pratique. Pour un jardin vraiment naturel. Insectes auxiliaires

Guide pratique. Pour un jardin vraiment naturel. Insectes auxiliaires Guide pratique Pour un jardin vraiment naturel Insectes auxiliaires Protéger son jardin avec des solutions naturelles Une bonne idée pour l environnement La lutte biologique permet de combattre les ravageurs

Plus en détail

Nain de couleurs (NC)

Nain de couleurs (NC) Nain de couleurs (NC) Race naine de couleurs diverses Poids minimum 1,1 kg Poids idéal 1,25-1,4 kg Poids maximum 1,5 kg Hérédité nette Hérédité divisée : Gris fer, hotot, martre Pays d origine Angleterre

Plus en détail

Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web...

Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web... rédigé par Stéphane LAMARCHE - FREDON Pays de la Loire A C T U A L I T E S Tavelure Risques importants lors des dernières pluies. Surveiller les sorties de taches. Ce bulletin est rédigé sur la base d

Plus en détail

Quelques exemples d Hyménoptères floricoles communs présents dans la clé :

Quelques exemples d Hyménoptères floricoles communs présents dans la clé : Hyménoptères et Diptères Ce sont des insectes (6 pattes) qui font partie de l ordre des Hyménoptères. On compte environ 8 000 espèces en France. Reconnaître une abeille Les Hyménoptères ont 2 paires d'ailes

Plus en détail

Identification des grains de blé et d orge endommagés par la fusariose de l épi

Identification des grains de blé et d orge endommagés par la fusariose de l épi Identification des grains de blé et d orge endommagés par la fusariose de l épi Bulletin de biologie des grains n o 2 3 e édition S.J. Symons, R.M. Clear, K. Bell et C. Butler Laboratoire de recherches

Plus en détail

Punaise des lits. À quoi ressemblent-elles? Cycle de vie. Alimentation

Punaise des lits. À quoi ressemblent-elles? Cycle de vie. Alimentation Punaise des lits À quoi ressemblent-elles? Lorsqu elle est à jeun, la punaise des lits présente une coloration allant du brun au brun jaunâtre. Une fois gorgée de sang, elle devient brune rougeâtre et

Plus en détail

Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web...

Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web... rédigé par Stéphane LAMARCHE - FREDON Pays de la Loire A C T U A L I T E S Tavelure Surveiller les sorties de taches. Ce bulletin est rédigé sur la base d observations provenant de 11 vergers situés en

Plus en détail

Maïs doux : bilan sanitaire 2010

Maïs doux : bilan sanitaire 2010 N février S O M M A I R E Maïs doux bilan sanitaire Les structures partenaires dans la réalisation des observations nécessaires à l'élaboration du Bulletin de santé du végétal d'aquitaine Légumes de plein

Plus en détail

Identification des principaux ordres d'insectes

Identification des principaux ordres d'insectes Identification des principaux ordres d'insectes Ailes bien apparentes quand l'insecte est au repos------------------------------------ A Ailes peu évidentes quand l'insecte est au repos. Ailes antérieures

Plus en détail

GROUPEMENT DE DEFENSE SANITAIRE APICOLE DU PUY-DE-DOME Marmilhat BP 42 63370 - LEMPDES Tél. 06-80-99-55-80

GROUPEMENT DE DEFENSE SANITAIRE APICOLE DU PUY-DE-DOME Marmilhat BP 42 63370 - LEMPDES Tél. 06-80-99-55-80 GROUPEMENT DE DEFENSE SANITAIRE APICOLE DU PUY-DE-DOME Marmilhat BP 42 63370 - LEMPDES Tél. 06-80-99-55-80 Agréé sous n PH 05 590 et arrêté 05 /01852 Claude Grenier gdsa63 Nom scientifique : Vespa velutina

Plus en détail

CLÉ D IDENTIFICATION DES OISEAUX DE PROIE DU QUÉBEC. Clé d identification des oiseaux de proie du Québec

CLÉ D IDENTIFICATION DES OISEAUX DE PROIE DU QUÉBEC. Clé d identification des oiseaux de proie du Québec Faucon-Éduc/Falcon-Ed C. P. 81, Ste-Anne-de-Bellevue, QC H9X 3L4 Tél : (450) 458-1333, Télec : (450) 458-7262 info@faucon.biz CLÉ D IDENTIFICATION DES OISEAUX DE PROIE DU QUÉBEC Qu est-ce qu une clé d

Plus en détail

La caille de Chine. «Cotumix chinensis chinensis»

La caille de Chine. «Cotumix chinensis chinensis» La caille de Chine «Cotumix chinensis chinensis» NL : Chinese Dwergkwartel D : Chinesische Zwergwachtel GB : Chinese painted Quail F : autres noms : caille peinte caille peinte de Chine Origine : Inde,

Plus en détail

Vers de la grappe Eudémis (Lobesia botrana) Vers de la grappe Cochylis (Eupoecilia ambiguella)

Vers de la grappe Eudémis (Lobesia botrana) Vers de la grappe Cochylis (Eupoecilia ambiguella) LE GUIDE VITI D Principaux ravageurs: INSECTES Vers de la grappe Eudémis (Lobesia botrana) Symptômes Les chenilles pénètrent dans les boutons floraux, puis confectionnent un glomérule ou nid (plusieurs

Plus en détail

<Les symphytes : des guêpes sympathiques qui ne piquent pas> par Henri Savina Les hyménoptères symphytes, appelées aussi tenthrèdes ou encore «mouches à scie», sont bien des guêpes et non des mouches,

Plus en détail

LES MOISISSURES DE L ÉPI DU MAÏS GRAIN

LES MOISISSURES DE L ÉPI DU MAÏS GRAIN Grandes cultures Bulletin d information N 26 10 septembre 2015 LES MOISISSURES DE L ÉPI DU MAÏS GRAIN Chaque année, des cas de contamination des épis de maïs par des moisissures sont recensés au Québec.

Plus en détail

Influence d odeurs sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels

Influence d odeurs sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels Influence d s sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels La mouche du chou Delia radicum (Insecte Diptère, Anthomyidae) est le principal ravageur des cultures de Crucifères (choux, navets,

Plus en détail

PRÉFRABRIQUEÉ EN BÉTON

PRÉFRABRIQUEÉ EN BÉTON PRÉFRABRIQUEÉ EN BÉTON S É U Q I R B A F É R P S R E I T R O M N O T É B S T A G Ë R G A L exploitation intégrale de tout le cycle productif de matières premières nous a permis d implanter une usine de

Plus en détail

L évaluation biologique de la qualité des eaux par les macro-invertébrés.

L évaluation biologique de la qualité des eaux par les macro-invertébrés. La qualité des eaux peut être évaluée par une méthode biologique basée sur l analyse et le dénombrement des divers invertébrés qui peuplent les eaux courantes. Dans un ruisseau à courant rapide, la diversité

Plus en détail

Traiter et Soigner les bois

Traiter et Soigner les bois Pour bien agir, bien connaître les régions à risques. les termites sont plus présents dans le Sud, Corse, Sud-Ouest et l Ouest de la France ainsi qu en région parisienne. Bois attaqués: Tous les types

Plus en détail

Puceron rose et cécidomyie cidomyie du pommier: cycle de vie et moyens de lutte

Puceron rose et cécidomyie cidomyie du pommier: cycle de vie et moyens de lutte Puceron rose et cécidomyie cidomyie du pommier: cycle de vie et moyens de lutte Daniel Cormier, Ph. D. Institut de recherche et de développement d en agroenvironnement inc.. (IRDA), Québec, Canada Pourquoi

Plus en détail

Lutte contre les insectes, les acariens et les mollusques

Lutte contre les insectes, les acariens et les mollusques Chapitre 33 Lutte contre les insectes, les acariens et les mollusques Dans ce chapitre Mots-clés Insectes Après avoir étudié la matière de ce chapitre, vous serez en mesure de : 1. Définir ce qu est un

Plus en détail

Clé d identification des ordres d insectes adultes D après Borror et White 1970

Clé d identification des ordres d insectes adultes D après Borror et White 1970 Clé d identification des ordres d insectes adultes D après Borror et White 1970 1.0 Les ailes sont évidentes. Les ailes antérieures ont la même texture que les ailes postérieures. Elles peuvent être membraneuses

Plus en détail

Les frelons. De la même famille que les guêpes

Les frelons. De la même famille que les guêpes Les frelons De la même famille que les guêpes Les frelons font partie de la même famille d'insectes que les guêpes et les abeilles, les Hyménoptères. Ils sont les plus grands insectes de cette famille,

Plus en détail

Critères d identification des juvéniles et des grands goélands de premier hiver

Critères d identification des juvéniles et des grands goélands de premier hiver Critères d identification des juvéniles et des grands goélands de premier hiver Ce tableau ne reprend plus des différences morphologiques qui ont été décrites dans le tableau des critères d identification

Plus en détail

Grandes cultures n 15 du 10 mars 2015

Grandes cultures n 15 du 10 mars 2015 1 A retenir cette semaine - Très nette accélération des stades phénologiques. - 81% des cuvettes piègent des charançons de la tige du colza cette semaine. Le risque va s amplifier en fin de semaine avec

Plus en détail

Horticulture - Pépinières

Horticulture - Pépinières N 4-22 avril 2011 S O M M A I R E Horticulture -Pépinières Ravageurs Aleurodes Pucerons Thrips Madadies Oïdium Mildiou Les structures partenaires dans la réalisation des observations nécessaires à l'élaboration

Plus en détail

Vigne Avertissement No 07 12 juin 2013

Vigne Avertissement No 07 12 juin 2013 Vigne Avertissement No 07 12 juin 2013 Annonce : mise à jour du Guide des traitements phytosanitaires de la vigne. Degrés-jours et développement. Qu est-ce qu on observe. Maladies observées et actions

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DES PRODUITS DE MAÏS

GUIDE D UTILISATION DES PRODUITS DE MAÏS GUIDE D UTILISATION DES PRODUITS DE MAÏS Refuge Advanced MC SmartStax MC Herculex MC ÉDITION CANADIENNE Le présent guide d utilisation du produit (le guide) établit les exigences pour la culture des hybrides

Plus en détail

Conifères. 10-15 cm. 6-13 cm. Pin Blanc Je possède des aiguilles douces en faisceaux de 5. 8-20 cm. 4-6 cm. 3-7 cm

Conifères. 10-15 cm. 6-13 cm. Pin Blanc Je possède des aiguilles douces en faisceaux de 5. 8-20 cm. 4-6 cm. 3-7 cm Nom : Conifères 6-13 cm 8-20 cm Pin Blanc Je possède des aiguilles douces en faisceaux de 5. 10-15 cm Pin Rouge J ai des aiguilles rigides en faisceaux de 2. 4-6 cm 3-7 cm 4-6 cm Pin Sylvestre Je possède

Plus en détail

Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web...

Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web... rédigé par Stéphane LAMARCHE - FREDON Pays de la Loire A C T U A L I T E S Tavelure Quelques taches, à surveiller. Carpocapse Fin du vol, la période à risque vis-à-vis des éclosions s achève. Tordeuses

Plus en détail

Nom vernaculaire : Pyrrhocore aptère. Nom vernaculaire : Punaise écuyère. Autre(s) Nom(s) : Gendarme, Punaise de feu.

Nom vernaculaire : Pyrrhocore aptère. Nom vernaculaire : Punaise écuyère. Autre(s) Nom(s) : Gendarme, Punaise de feu. 1. Nom vernaculaire : Pyrrhocore aptère 2. Nom vernaculaire : Punaise écuyère Gendarme, Punaise de feu Nom en latin : Phyrrhocoris apterus Nom en latin : Lygaeus equestris Il est rouge et noir, Il a deux

Plus en détail

Comment vit la fourmi?

Comment vit la fourmi? Comment vit la fourmi? Le corps Le corps de la fourmi est construit en trois parties: il y a la tête, le thorax et l abdomen. Le corps est tout recouvert d un subterfuge, un peu comme une carapace. La

Plus en détail

Sciences de la vie et de la Terre

Sciences de la vie et de la Terre Sciences de la vie et de la Terre Thème 2 B Enjeux planétaires contemporains - La plante domestiquée Table des matières 1 : La plante cultivée : le Maïs...Erreur! Signet non défini. 2 : Les variétés de

Plus en détail

Stratégie d intervention contre les insectes secondaires de la pomme de terre

Stratégie d intervention contre les insectes secondaires de la pomme de terre Stratégie d intervention contre les insectes secondaires de la pomme de terre Rapport de recherche No. 217-T Présenté au : Par : M. Bruno Bélanger, agr. M.Sc. Institut de recherche et de développement

Plus en détail

Vigicultures Mode opératoire observation Maïs Parcelles fixes complet

Vigicultures Mode opératoire observation Maïs Parcelles fixes complet Vigicultures Mode opératoire observation Maïs Parcelles fixes complet Doc de référence validé : 01_protocole harmonmaïs_vf_20110216.xls Rédigé par : Danièle Simonneau, Josiane Lorgeou, Jean- Baptiste Thibord,

Plus en détail

Diabrotica virgifera : procédure pour la lutte officielle

Diabrotica virgifera : procédure pour la lutte officielle PM 9/4 (1) European and Mediterranean Plant Protection Organization Organisation européenne et méditerranéenne pour la protection des plantes Systèmes de lutte nationaux réglementaires Diabrotica virgifera

Plus en détail

Auxiliaires. du jardin. la petite faune utile au jardin. Les. Quelques conseils pour accueillir

Auxiliaires. du jardin. la petite faune utile au jardin. Les. Quelques conseils pour accueillir Auxiliaires Les du jardin Quelques conseils pour accueillir la petite faune utile au jardin Dour ha Stêroù Breizh Centre Régional d Initiation à la Rivière - 22810 Belle-Isle-en-Terre - Tél : 02 96 43

Plus en détail

Aide à la détermination des espèces indigènes d amphibiens

Aide à la détermination des espèces indigènes d amphibiens Aide à la détermination des espèces indigènes d amphibiens Silvia Zumbach Feb 2011 Photos: Kurt Grossenbacher Signes distinctifs de la grenouille rousse - Silhouette massive - Peau lisse - Pattes plutôt

Plus en détail

Bulletin de Santé du Végétal

Bulletin de Santé du Végétal Bulletin de Santé du Végétal Arboriculture - LORRAINE BULLETIN N 1 EDITION DU 18 MARS 2015 Tous fruitiers Phénologie : En moyenne au 16 mars 2015 : - Mirabelle : A (bourgeon d hiver) à B (début gonflement)

Plus en détail

Fruits et le gumes en laine bouillie feutre e

Fruits et le gumes en laine bouillie feutre e Fruits et le gumes en laine bouillie feutre e Il faut feutrer votre laine, pour éviter la déformation des objets lors du rembourrage. Le rétrécissement doit être de 15 à 20% et peut être obtenu par un

Plus en détail

l'alliée du jardinier

l'alliée du jardinier La coccinelle l'alliée du jardinier La coccinelle, un insecte utile Les beaux jours sont là, les jardins se parent de toutes les couleurs, les oiseaux chantent Hélas, les pucerons sont aussi de retour.

Plus en détail

Livret d exploration de la faune et la flore du CESM

Livret d exploration de la faune et la flore du CESM Livret d exploration de la faune et la flore du CESM Guide d observation simplifié pour accompagner une promenade sur la voie polyvalente du Complexe environnemental de Saint-Michel Ce guide a été créé

Plus en détail

Les traitements : il est possible d éliminer une partie des acariens en utilisant des recettes naturelles ciaprès.

Les traitements : il est possible d éliminer une partie des acariens en utilisant des recettes naturelles ciaprès. Les traitements : il est possible d éliminer une partie des acariens en utilisant des recettes naturelles ciaprès. 15 insecticides naturels et sans risque! Moustiques, guêpes, araignées, fourmis, pucerons...

Plus en détail

Bilan 2014. Services offerts par le Laboratoire. Bilan 2014 du Laboratoire de diagnostic en phytoprotection pour la culture d ail

Bilan 2014. Services offerts par le Laboratoire. Bilan 2014 du Laboratoire de diagnostic en phytoprotection pour la culture d ail Bilan 2014 du Laboratoire de diagnostic en phytoprotection pour la culture d ail Journée provinciale sur l ail 20 janvier 2015 Nancy Shallow, agr., M. Sc. Laboratoire de diagnostic en phytoprotection Secrétariat

Plus en détail

La gestion des végétaux nuisibles à la santé

La gestion des végétaux nuisibles à la santé La gestion des végétaux nuisibles à la santé Isabelle Demers 5 novembre 2014 Introduction Enjeux de santé publique liés à certaines espèces végétales Pour la population Pour les travailleurs 2 Dans la

Plus en détail

La solution performante pour le contrôle de la tordeuse orientale et de la petite mineuse en pêchers et abricotiers. Steward Insecticide

La solution performante pour le contrôle de la tordeuse orientale et de la petite mineuse en pêchers et abricotiers. Steward Insecticide DuP ont Steward La solution performante pour le contrôle de la tordeuse orientale et de la petite mineuse en pêchers et abricotiers DuP ont Steward Insecticide L environnement au cœur des préoccupations

Plus en détail

Abeilles sauvages ces inconnues!

Abeilles sauvages ces inconnues! Abeilles sauvages ces inconnues! Abeilles solitaires, bourdons, abeilles coucou, abeilles à miel sauvages : toutes ces abeilles ainsi que les abeilles à miel domestiquées sont des abeilles. Mais qui sont-elles,

Plus en détail

Pommier «Liberty» Malus Liberty Liberty Apple Tree

Pommier «Liberty» Malus Liberty Liberty Apple Tree Pommier «Liberty» Malus Liberty Liberty Apple Tree Famille : Rosacées Zone de rusticité : 4 Indigénat : Variété ho Hauteur : 3 m Largeur : 2,5 m cole Crédit photo: http://www.starkbros.com/products/fruit-trees/apple-trees/liberty-apple

Plus en détail

PIN BLANC D AMÉRIQUE DES ÉTATS-UNIS

PIN BLANC D AMÉRIQUE DES ÉTATS-UNIS PIN BLANC D AMÉRIQUE DES ÉTATS-UNIS INTRODUCTION NELMA : Fondée en 1933, la Northeastern Lumber Manufacturers Association (NeLMA) est l organisme établissant les normes de classement relatives au pin blanc

Plus en détail

Morphologie et vocabulaire

Morphologie et vocabulaire Objectif : cette clé a pour but d'aider les débutants à mémoriser les principaux critères d'identification utiles sur le terrain et à suivre un chemin logique pour procéder à l'identification des odonates.

Plus en détail

page: 204 alphabétique Chapitre 10: Psoriasis image causes lésions élémentaires recherche contenu imprimer dernière page vue précédente suivante

page: 204 alphabétique Chapitre 10: Psoriasis image causes lésions élémentaires recherche contenu imprimer dernière page vue précédente suivante Chapitre 10: Psoriasis page: 204 Psoriasis Aspects cliniques page: 205 10.1 Aspects cliniques Psoriasis vulgaire Forme érythémateuse Psoriasis très extensif. Grands placards confluents, essentiellement

Plus en détail

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014 BSV n 13 bilan saison 214 Epidémiosurveillance BRETAGNE-NORMANDIE-PAYS DE LA LOIRE : Bilan de la Saison 214 SOMMAIRE BILAN DE LA CAMPAGNE 214 Les observateurs Les observations Les Bulletins de Santé du

Plus en détail

Guide Conseil. Les ravageurs des céréales stockées

Guide Conseil. Les ravageurs des céréales stockées Guide Conseil Les ravageurs des céréales stockées De quel insecte s agit-il? Les ravageurs des céréales stockées peuvent causer des graves dégâts aux stocks de grains, farines et produits céréaliers. A

Plus en détail

Insectes ravageurs du maïs

Insectes ravageurs du maïs Insectes ravageurs du maïs guide d'identification au champ Alejandro Ortega C., Entomologiste Programme maïs, CIMMYT Cmtro IIIImIadOlkll de Me;ormnimlo de Mak.J Trigo IlfImIatiottal MaiZi ajtd Wlttat ImprotJtmtttl

Plus en détail

Désinfestation Désinfection Dératisation Ferenc Baumann Diplôme fédéral de la Fédération Suisse F.S.D Membre du comité de la F.S.D.

Désinfestation Désinfection Dératisation Ferenc Baumann Diplôme fédéral de la Fédération Suisse F.S.D Membre du comité de la F.S.D. Désinfestation Désinfection Dératisation Ferenc Baumann Diplôme fédéral de la Fédération Suisse F.S.D Membre du comité de la F.S.D.VSS Tél. 078 638 44 75 FAITES APPEL A DES PROFESSIONNELS : Optez pour

Plus en détail

Mini-guide d accompagnement au protocole «Abeilles solitaires»

Mini-guide d accompagnement au protocole «Abeilles solitaires» EN SAVOIR PLUS SUR LES ABEILLES QUI SONT LES ABEILLES? UN PEU DE SYSTEMATIQUE Les abeilles font partie de l ordre des Hyménoptères (du grec hymên = union, et ptéron = aile), comprenant aussi guêpes et

Plus en détail