Avis Technique non valide

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Avis Technique non valide"

Transcription

1 Revêtement d étanchéité de toitures Roof waterproofing system Dachabdichtung Avis Technique 5/ Revêtement d étanchéité monocouche en Polyoléfines Flexibles (FPO), indépendant sous protection lourde Sintofoil sous protection lourde Titulaire : Usine : Distributeur : Imper Italia SpA Strada di Lanzo 131 I Turin (Italie) Courriel : Internet : Marano Ticino (Italie) Mast SA Rubberfuse International Operations rue du bois 7 B-1480 Tubize (Belgique) Tél. : 32 (0) Fax : 32 (0) Courriel : Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 5 Toitures, couvertures, étanchéités Vu pour enregistrement le 6 février 2007 (arrêté du 2 décembre 1969) Avis Technique non valide A Secrétariat de la commission des Avis Techniques CSTB, 84 avenue Jean Jaurès, Champs sur Marne, F Marne la Vallée Cedex 2 Tél. : Fax : Internet : Les Avis Techniques sont publiés par le Secrétariat des Avis Techniques, assuré par le CSTB. Les versions authentifiées sont disponibles gratuitement sur le site Internet du CSTB (http://www.cstb.fr) CSTB 2007

2 Le Groupe Spécialisé n 5 «Toitures, Couvertures, Étanchéités» a examiné, le 27 mars 2006, le revêtement d étanchéité de toitures Sintofoil sous protection lourde fabriqué par la société Imper Italia SpA et commercialisé par la société Mast SA division Rubberfuse International Operations. Il a formulé, sur ce système, l Avis Technique ci-après. Cet Avis a été formulé pour les utilisations en France européenne 1. Définition succincte 1.1 Description succincte Revêtement d'étanchéité monocouche utilisant une feuille manufacturée Sintofoil en TPO/FPA (Thermoplastic Poly Olefin / Flexible Polypropylene Alloy), sous-groupe des polyoléfines flexibles (FPO), mise en œuvre en indépendance sous protection lourde rapportée, sur supports maçonnerie, béton cellulaire autoclavé armé, bois et panneaux dérivés du bois, isolés ou non, ou tôles d acier nervurées isolées, en travaux neufs et en réfection. Le revêtement de partie courante peut être : - la feuille non-armée Sintofoil ST, épaisseurs 1,2 mm ou 1,5 mm - 1,8 mm et 2,0 mm, - la feuille sous-facée Sintofoil FB, épaisseurs 1,2 mm ou 1,5 mm - 1,8 mm et 2,0 mm, - la feuille armée Sintofoil RG, épaisseurs 1,2 mm ou 1,5 mm - 1,8 mm et 2,0 mm, et les rouleaux peuvent être de dimensions : 0,75 m 30 m, 1,05 m 25 m, 1,50 m 25 m, 2,10 m 25 m. Le procédé Sintofoil sous protection lourde peut être utilisé en toitures : - en terrasses inaccessibles, avec chemins de circulation, - terrasses techniques et zones techniques, - terrasses accessibles aux piétons avec protection par dalles sur plots. L'AVIS est formulé : - sans réserve pour les pentes supérieures à 1 % et conformes aux normes NF P 84 série 200 (DTU série 43) et au Cahier du CSTB 2192 d octobre 1987 pour le béton cellulaire autoclavé armé, - avec réserve pour la pente nulle sur maçonnerie. 1.2 Identification Chaque membrane est enroulée sur mandrin et emballée sous film polyéthylène. Chaque rouleau est identifié par une étiquette autocollante mentionnant le type de membrane, le nom et l adresse du fabricant, le poids, les dimensions et la référence de production. Les rouleaux sont conditionnés couchés sur palette et emballés sous bâche polyéthylène. 2. AVIS 2.1 Domaine d emploi accepté Identique au domaine proposé par le Dossier Technique. 2.2 Appréciation sur le procédé 2.21 Aptitude à l emploi Sécurité au feu Dans les lois et règlements en vigueur, les dispositions à considérer pour les toitures proposées ont trait à la tenue au feu venant de l'extérieur et de l'intérieur. Vis-à-vis du feu venant de l extérieur Le comportement au feu des toitures mises en œuvre sous une protection lourde conformes à celles de l arrêté du 14 février 2003 satisfont aux exigences vis-à-vis du feu extérieur (art. 5 de l arrêté du 14 février 2003) ; le procédé avec d autres protections rapportées n est pas classé. Prévention des accidents lors de la mise en œuvre ou de l entretien Elle peut être normalement obtenue après formation aux techniques de pose. La feuille est glissante lorsque humide. Des chemins de circulation sont proposés en dalles sur graviers. Les rouleaux de plus de 45 kg seront portés par deux personnes. Isolation thermique Le procédé permet de satisfaire à la réglementation concernant la construction neuve. Il permet d utiliser les isolants supports admis dans le Dossier Technique sans limitation de la résistance thermique validée dans leurs Documents Techniques d Application respectifs. Pour les travaux de réfection, le procédé permet l amélioration des performances thermiques par la mise en œuvre d un isolant thermique complémentaire. Accessibilité de la toiture Ce revêtement convient sur toitures plates inaccessibles, chemins de circulation, techniques ou avec zones techniques, et accessibles aux piétons et séjour avec protection par dalles sur plots, dans la limite des pressions admises par l isolant support. Emploi en climat de montagne Ce procédé n est pas revendiqué en climat de montagne Durabilité entretien Dans le domaine d'emploi proposé, la durabilité du procédé Sintofoil sous protection lourde d'étanchéité peut être appréciée comme satisfaisante. Les conditions de préparation pour la réparation diffèrent des travaux neufs ; voir à ce sujet le paragraphe 2.27 du Dossier Technique. Entretien Cf. les normes NF P 84 série 200 (réf. DTU série 43). Réparation Ce revêtement peut être facilement réparé en cas de blessure accidentelle après préparation particulière Fabrication Effectuée en usine, elle comprend l'autocontrôle nécessaire. La fabrication relève des techniques classiques par extrusion et calandrage, elle ne comporte pas de risque particulier touchant la constance de qualité Mise en œuvre La mise en œuvre est faite par les entreprises d'étanchéité qualifiées par les sociétés Imper Italia SpA ou par Mast SA - division Rubberfuse International Operations, ayant reçu une formation aux techniques de pose de ce procédé et appliquant avec l'assistance des sociétés Imper Italia SpA ou Mast SA - division Rubberfuse International Operations. Sous cette condition, elle ne présente pas de difficulté particulière. La société Imper Italia SpA dispose d'un centre de formation en Italie, et a mis en place en France une assistance technique avec l assistance Mast SA - division Rubberfuse International Operations Classement FIT Le système avec feuille Sintofoil ST ou Sintofoil RG est classé F5 I4 T4. Le système avec feuille Sintofoil FB est classé F5 I5 T4. Vis-à-vis du feu intérieur Les dispositions réglementaires à considérer sont fonction de la destination des locaux, de la nature et du classement de réaction au feu de l isolant et de son support. 2 5/

3 2.3 Cahier des Prescriptions Techniques 2.31 Cas de la réfection Il est rappelé qu il appartient au Maître d ouvrage ou à son représentant de faire vérifier au préalable la stabilité de l ouvrage dans les conditions de la norme NF P (réf. DTU 43.5) vis à vis des risques d accumulation d eau Addenda a) La pose des isolants libres, quelle que soit la barrière de vapeur, est admise dans les limites de surface et de dépression au vent extrêmes prescrites par le Document Technique d Application de l isolant support. b) En cas de pluie menaçante, la fermeture de l étanchéité doit intéresser non seulement l isolant, mais aussi l interface support/barrière de vapeur. Conclusions Appréciation globale L'utilisation du procédé dans le domaine d'emploi accepté (cf. paragraphe 2.1) et complété par le Cahier des Prescriptions Techniques, est appréciée favorablement Validité Trois ans, venant à expiration le 31 mars Pour le Groupe Spécialisé n 5 Le Président C. DUCHESNE 5/

4 Dossier Technique établi par le demandeur A. Description 1. Principe Les membranes Sintofoil TPO/FPA (Flexible Polypropylene Alloy) sont destinées à réaliser l étanchéité monocouche des toitures en climat de plaine sur supports : - maçonnerie, béton cellulaire autoclavé armé, bois et panneaux dérivés du bois, isolés ou non, conformes aux normes NF P (DTU 20.12) - NF P (DTU 43.1) - NF P (DTU 43.4) et Cahier du CSTB 2192 d octobre 1987 «Conditions générales d emploi des dalles de toiture en béton cellulaire autoclavé armé», - tôles d acier nervurées isolées conformes à la norme NF P (DTU 43.3), en travaux neufs et en réfection. Elles sont posées : Soit en indépendance sous protection lourde des toitures : - meuble pour terrasses inaccessibles, - dure pour : les chemins de circulation, les terrasses techniques et zones techniques, les terrasses accessibles aux piétons avec protection par dalles sur plots, y compris zones de séjour. Soit en indépendance sous protection lourde des toitures inversées, conformément au Document Technique d Application de l isolant. 4 dimensions standard sont disponibles : 2,10 25 m, 1,05 25 m, 1,50 30 m et 0,75 30 m. Des dimensions différentes peuvent être produites à la demande. L épaisseur minimum est 1,2 mm. Les membranes Sintofoil sont disponibles en 3 types : - Sintofoil ST non-armée, - Sintofoil FB membrane ST sous-facée polyester, - Sintofoil RG armée. Les membranes sont toujours fabriquées en 2 couches, toutes deux résistantes aux UV. La face inférieure est toujours noire. Les coloris (face supérieure) standard sont noir, gris et gris foncé. Mise en œuvre et assistance technique La mise en œuvre est assurée par les entreprises agréées par le fabricant Imper Italia SpA après formation du personnel de pose par son service technique. Un centre de formation, situé à Mappano (Italie) est disponible à cet effet. À l issue du stage de formation initial, un certificat d aptitude nominatif est délivré aux participants ayant fait les preuves de leurs capacités professionnelles. Cette formation est complétée par une assistance fournie sur place par un technicien du fabricant, à l occasion de l exécution d un premier travail. Un badge nominatif est alors remis. Le fabricant met également à la disposition de ses clients un service d assistance sur chantier ainsi qu un bureau d études destiné à aider à la conception et à la réalisation des systèmes d étanchéité utilisant la. 2. Domaine d'emploi 2.1 Destination et composition Le procédé Sintofoil sous protection lourde est employé en climat de plaine dans les zone 1 à 4 tous sites de vent selon Règles V 65 avec modificatif n 2 de décembre 1999, en toitures inaccessibles, chemins de circulation, techniques ou avec zones techniques, et accessibles aux piétons à usage de séjour sous protection par dalles sur plots, de pente au moins égale à 1 % en général. Les règles et clauses des normes NF P 84 série 200 (DTU série 43) et du Cahier du CSTB 2192 non modifiées par le Cahier des Prescriptions Techniques (voir l AVIS) sont applicables. La norme NF P (DTU 43.5) s'applique en réfection. Les tableaux 1-2 indiquent la composition des revêtements et leur destination. Les règles propres aux éléments porteurs et aux panneaux isolants peuvent restreindre le domaine d application : - sur locaux à faible et moyenne hygrométrie pour les éléments porteurs en bois et panneaux dérivés du bois, - et sur locaux à faible, moyenne, forte et très hygrométrie pour les éléments porteurs en acier ou maçonnerie. 3. Prescriptions concernant les éléments porteurs et supports 3.1 Généralités Les éléments porteurs et les supports sont conformes aux prescriptions des normes NF P (DTU 20.12) et NF P 84 série 200 (DTU série 43), ou du Cahier du CSTB 2192 d octobre 1987 «Conditions générales d emploi des dalles de toiture en béton cellulaire autoclavé armé», ou des Avis Techniques les concernant. Les supports destinés à recevoir les revêtements d'étanchéité doivent être stables et plans, présenter une surface propre, libre de tous corps étrangers et sans souillure d'huile, plâtre, hydrocarbures, etc. Dans certains cas, l interposition d un écran de séparation mécanique. 3.2 Maçonnerie Conformes aux prescriptions de la norme NF P (DTU 20.12) types A - B - C - D, ou des Avis Techniques, notamment en ce qui concerne les pentes, états de surface, dimensionnements, formes et stabilité des ouvrages annexes. La préparation du support comprend le déroulage d un écran de séparation mécanique ou chimique. Sont exclus les éléments de formes de pente en béton lourd ou léger, les voiles précontraints, les voiles minces préfabriqués, les corps creux avec ou sans chape de répartition, les planchers à chauffage intégré, les planchers incorporant des distributions électriques noyées et les planchers de type D définis dans la norme NF P (DTU 20.12) incompatibles avec les percements pour fixations mécaniques. 3.3 Béton cellulaire autoclavé armé Conformes au Cahier du CSTB 2192 d octobre 1987 «Conditions générales d emploi des dalles de toiture en béton cellulaire autoclavé armé», avec dalles bénéficiant d un Avis Technique favorable. La préparation du support comprend le déroulage d un écran de séparation mécanique. On se reportera à ce document, notamment pour le traitement des joints et la constitution des pare-vapeur en cas d isolation thermique complémentaire. 4 5/

5 3.4 Bois et panneaux dérivés du bois Conformes aux prescriptions de la norme NF P (DTU 43.4). La préparation du support comprend le déroulage d un écran de séparation chimique. 3.5 Tôles d acier nervurées Conformes à la norme NF P (DTU 43.3). 3.6 Isolants thermiques non porteurs Les isolants décrits aux tableaux 1-2 sont définis par leurs Documents Techniques d Application particuliers et sont mis en œuvre suivant ces Documents Techniques d Application ( 1 ). Le procédé Sintofoil sous protection lourde n apporte pas de limite à la résistance thermique des panneaux isolants Pare-vapeur Cf. tableau 5 Le pare-vapeur est tel que décrit dans les normes NF P 84 série 200 (DTU série 43), ou dans le Cahier du CSTB 2192 d octobre 1987 pour le béton cellulaire autoclavé armé surmonté d un isolant. Dans le cas d un isolant placé sous le revêtement d étanchéité, et lorsque le relief est en maçonnerie, la continuité du pare-vapeur avec le relevé d étanchéité doit être assurée au niveau des relevés d étanchéité, qu ils soient eux-mêmes isolés ou non. Cas particulier du verre cellulaire L isolant de verre cellulaire ne nécessite pas d écran vapeur conformément à son Document Technique d Application Pare-vapeur bitumineux Le tableau 5 s applique au choix et au principe de mise en œuvre de l écran pare-vapeur à base de feuilles bitumineuses, avec ou sans EAC. Cas particulier du relief en maçonnerie Au droit des rives et émergences, une équerre en ÉQUERRE TOP S ( 6.22) est soudée avec talon de 6 cm au moins sur le pare-vapeur et sur le relief sur la hauteur de l isolant augmentée de 6 cm au moins (cf. figure 1) Pare-vapeur synthétique Le tableau 5 s applique au choix et au principe de mise en œuvre de l écran pare-vapeur à base de feuilles polyéthylènes d épaisseur 300 µm minimum ( 6.21). Sur maçonnerie, le support maçonné est taloché fin selon les prescriptions de la norme NF P (DTU 21) ; dans le cas contraire, un écran de séparation mécanique est ajouté. Le film de polyéthylène est posé librement sur le support. Il est relevé en périphérie et autour des pénétrations sur la hauteur de l isolant, puis rabattu sur la surface des panneaux. Les joints, à recouvrement de 100 mm, sont réalisés au moyen de bande auto-adhésive butyle 10 mm 2 mm et marouflés. Sur tôle d acier nervurée, la remontée du film est collée au moyen de la bande auto-adhésive. Cas particulier du relief en maçonnerie Cas général de relevés avec arrêt mécanique en tête Elle est réalisée de la façon suivante : a) Un cordon de mastic Waterstop Mastic (cf. 6.34), de largeur 20 mm environ, est déposé entre pare-vapeur et maçonnerie, entre pied de relevé et fixation mécanique, puis on rabat le pare-vapeur sur l isolant. On dépose un second cordon de mastic Waterstop Mastic entre le pare-vapeur et la sous-face de la membrane de relevé et la maçonnerie (cf. figures 2-3). b) Traitement des angles : Angles rentrants : le pare-vapeur est replié et les plis jointoyés à l aide du cordon de mastic Waterstop Mastic. Angles sortants : le pare-vapeur est découpé en pièces assemblées avec le cordon de mastic Waterstop Mastic Mise en œuvre de l isolant L isolant est posé selon les prescriptions spécifiques de son Document Technique d Application concerné (voir tableau 6) : Soit collés par EAC conformément à la norme NF P 84 série 200 (DTU série 43) ou au Cahier du CSTB 2192 d octobre 1987 pour le béton cellulaire autoclavé armé ; Soit collés à froid en un seul lit, par plots ou bandes avec la consommation indiquée dans le Document Technique d Application ; Soit libres et en un seul lit dans la limitation de surface et de dépression au vent extrême prescrits dans le Document Technique d Application ; Soit fixés mécaniquement à l aide d attelages de fixations mécaniques conformes à la norme NF P 84 série 200 (DTU série 43), ou Cahier du CSTB 2192 d octobre 1987 pour le béton cellulaire autoclavé armé, et au Cahier du CSTB Le principe de la fixation mécanique des panneaux isolants ne convient pas aux locaux de très forte hygrométrie ( W > 7,5 g/m 3 ). n Toute autre technique visée favorablement par le Document Technique d Application de l isolant est également utilisable. Cas particuliers 1) Les panneaux isolants en laine minérale (MW), de polystyrène expansé (EPS) et de mousse phénolique (Résol) (PF) utilisables en terrasses techniques et zones techniques doivent être titulaires d un Document Technique d Application revendiquant cet emploi. 2) Un écran anti-poussière doit être mis en œuvre entre la membrane Sintofoil et les panneaux isolant de perlite expansé (fibrée). 3) Les isolants polystyrène expansé (EPS), et polystyrène extrudé (XPS) en toiture inversée, se posent en un seul lit. 3.7 Travaux de réfection Ce sont d anciens revêtements type asphalte, bitumineux à base de bitume oxydé ou bitume modifié, membrane synthétique, placés sur tous supports (tableau 4). Les travaux de réfection font l objet d une étude préalable permettant de déterminer les éléments de toiture susceptibles d être conservés. Les travaux de préparation du support imposent un écran de séparation mécanique, s il n y a pas de nouveau support isolant. Un écran de séparation mécanique est également nécessaire si les gravillons sont souillés de bitume en cas de réemploi. La mise en œuvre du système d étanchéité s effectue suivant la norme NF P (DTU 43.5). 4. Mise en œuvre du revêtement 4.1 Membrane Les membranes sont déroulées sans tension, avec un recouvrement longitudinal et transversal minimum de 50 mm sans jonction en croix. Il est recommandé de ne pas entamer immédiatement les travaux d assemblage des lés afin de permettre la relaxation initiale de la membrane (± 15 minutes). 4.2 Assemblage des lés L assemblage des lés se fait par soudure à l air chaud, sur une largeur minimum de 30 mm. L utilisation d équipement automatique est recommandée. La température, la pression et la vitesse d exécution sont ajustées lors d essais de réglage préliminaires, afin d éviter la combustion (dégagement de fumée) ou la fusion insuffisante (absence de brillance) des lés. Dans le cas d utilisation d équipement manuel, la soudure est réalisée en 3 étapes (cf. figures 5 et suivantes) : 1) Par pointage préalable, l assemblage des lés est réalisé des lés (cf. figures 6-7) ; 2) Pré-soudure continue en fond de recouvrement pour maintenir l air chaud à température (cf. figure 8) ; 3) Soudure continue, en continuité de la précédente, effective en bord de recouvrement, sur 30 mm minimum (cf. figure 9). (1) Ou Avis Technique dans la suite du document. 5/

6 Dans le même temps, on presse la partie chauffée avec le maroufleur. Lors de l assemblage de 3 feuilles (raccord en T), il est nécessaire de chanfreiner les bords au droit du joint afin d éviter la formation de canaux capillaires. Cette opération peut être réalisée avec le bec de l appareil de soudure. Toutes les soudures sont contrôlées visuellement en cours d opération et à la pointe ensuite (cf. figure 10). Si le joint s ouvre sous la pression de la pointe, il est à réparer (cf. 5 du Dossier Technique). 4.3 Angles Deux options sont possibles : l utilisation de pièces préfabriquées (2 types : intérieur et extérieur) en FPA fournies par Imper Italia SpA (figure 11) ou la fabrication sur site à partir de pièces de membrane de type Sintofoil ST carrées (minimum 100 mm 100 mm) avec angles arrondis. Dans les deux cas, toute la surface de la pièce doit être soudée sur la membrane de base et le relevé. Pour les angles intérieurs, le détail utilisant la membrane pliée «en portefeuille» est également admis. 4.4 Relevés Figures 1 à 4 Seule la membrane de type Sintofoil ST est utilisée. La hauteur minimum du relevé est conforme aux normes NF P 84 série 200 (DTU série 43), au Cahier du CSTB 2192 d octobre 1987 pour le béton cellulaire autoclavé armé et au Fascicule du CSTB La membrane de partie courante est fixée, au moyen de vis et plaquettes, à raison de 4 fixations par mètre, au périmètre de la toiture et au droit de toute traversée de section supérieure à 300 mm 300 mm. La membrane de relevé, en bande distincte de la partie courante, est posée en adhérence au moyen de la colle Flashing Substrate Adhésive. En cas de mise en œuvre sur relevé isolé, le relevé est exécuté en pose libre et maintenu par soudure sur une bande de tôle colaminée de 50 mm préalablement fixée mécaniquement sur le support. La distance entre les bandes horizontales est d au plus 500 mm. Une fixation mécanique (profil en tôle colaminée, solin, couvre-mur ou engravure) est exécutée en tête de relevé. L utilisation de profils en tôle colaminée, permettant le raccord direct par soudure, est recommandée. La partie horizontale est raccordée à la partie courante par un joint soudé. 4.5 Arrêt en tête de relevés Bande porte solin métallique sous Avis Technique (reliefs en surplomb) : par soudure du relevé sur une tôle colaminée fixée mécaniquement. Le nombre de fixations permettra la compression constante du cordon de mastic Waterstop assurant l étanchéité entre le support et la bande métallique (4 fixations par ml). Rives (acrotères) : par soudure du relevé sur une bande de rive en tôle colamniée pliée avec forme goutte d eau, recouvrement par éclisse. 4.6 Entrées EEP et trop pleins TEP L utilisation d amorces EEP et TEP en FPA toujours fournies par Imper Italia SpA permet un raccord direct par soudure (figure 15). On veillera à la fixation correcte de l amorce sur le support. 4.7 Souches de ventilation Deux options sont possibles : l utilisation de pièces préfabriquées fournies par Imper Italia SpA, la platine étant soudée sur la partie courante (figures 16-17), ou la fabrication sur site en deux pièces (figure 18) : platine soudée sur la partie courante et manchon collé. Dans les deux cas, une finition mécanique (collier de serrage) avec mastics d étanchéité Waterstop Mastic et de finition Rubber Sealant est requise. 4.8 Joints de dilatation sur costières La membrane utilisée en partie courante est fixée mécaniquement de part et d autre du joint sur costière (figure 19), avec une couverture métallique ou un chaperon en béton. Une bande de connexion en ST est alors mise en œuvre au droit du joint. On veillera, par l emploi de fond de joint appropriée, à éviter le pincement de la membrane par la structure. En cas de joint avec relevé vertical, l exécution se fait comme décrit en 4.4 du Dossier Technique. 4.9 Noues Les noues sont réalisées en continuité de la partie courante Protections rapportées Protection meuble pour terrasses inaccessibles Les dispositions correspondantes sont celles des normes NF P 84 série 200 (DTU série 43) et du Cahier du CSTB 2192 d octobre 1987 pour le béton cellulaire autoclavé armé. L'épaisseur minimum de la protection est de 4 cm. Les gravillons sont de type roulé ou concassé. La granulométrie utilisable est 15/20 ou 16/32. Lorsque l'on utilise des gravillons concassés, il est nécessaire d'interposer une couche de séparation mécanique. En travaux de réfection, un écran de séparation mécanique est nécessaire si les gravillons sont souillés de bitume en cas de réemploi Chemins de circulation La protection est de type dur par dallettes en béton préfabriqué posées sur une couche de gravillons ou sur une double couche de séparation Protections dures pour toitures techniques ou à zones techniques La protection est de type dur par dallettes en béton préfabriqué posées sur une couche de gravillons ou sur une double couche de séparation Protections par dalles sur plots pour toitures accessibles sur maçonnerie (pente 1 %) La protection par dalles en béton préfabriqué posées sur plots, avec un écran anti-poinçonnant, doit répondre aux exigences et définition de la norme NF P (DTU 43.1). La hauteur des reliefs doit être telle qu'elle dispense d'une protection dure des relevés. Les dallettes situées au-dessus des dispositifs d'évacuation doivent être repérées pour faciliter l'entretien de ce type de terrasses. 5. Entretien et réparation L entretien minimal des toitures est celui des normes NF P 84 série 200 (DTU série 43). La membrane peut être aisément réparée en suivant la procédure d assemblage manuel des lés (cf. 4.2). L utilisation préalable de nettoyant Fuseprep Plus est requise lorsque la membrane est sale ou oxydée (vieillissement). Entretien des terrasses protégées par dalles sur plots Obligations de l'utilisateur Nettoyer régulièrement la terrasse - enlever les mousses et végétations, et ne pas laisser les joints entre dallettes s'obstruer. Une ou deux fois par an, déposer les dallettes amovibles (et uniquement ces dalles) repérées au-dessus des entrées pluviales ; vérifier le bon écoulement. Nettoyer les trop-pleins et grilles de protection et dégager les détritus au jet d'eau, en évitant toutefois de projeter de l'eau au-dessus des relevés. Interdits à l'utilisateur Déposer lui-même le dallage. Installer des jardinières mobiles. Fixer quoi que ce soit dans le dallage, par exemple pieds de parasol. Utiliser les piétements plats du commerce. Faire du feu directement sur le dallage ; les barbecues doivent être montés sur pieds et être équipés d'une tôle de protection et d'un bac à braises. Déverser en aucune façon des produits agressifs (solvants, huiles, essences...), ni sur la terrasse, ni dans les évacuations pluviales. Modifier le revêtement de la terrasse par des ajouts ou des surcharges. Toute modification est susceptible de créer des surcharges, de réduire les hauteurs de seuils, de gêner le fonctionnement des joints. 6 5/

7 5.1 Fermeture provisoire de chantier En fin de journée ou, en cas d'arrêt inopiné pour cause d'intempéries, l'ouvrage et la couche isolante sont mis hors d'eau par une bande soudable liaisonnant la membrane avec le premier élément adhérent à l'élément porteur dans le cas de travaux neufs ou de réfections. À la reprise des travaux, la partie de la membrane SINTOFOIL en contact avec la bande soudable est découpée. 6. Matériaux 6.1 Feuilles de partie courante Les feuilles sont conformes au Guide technique UEAtc de décembre 2001 (Cahier du CSTB 3541). Les membranes Sintofoil pour étanchéité de toitures-terrasses sont fabriquées à partir d un mélange de : - caoutchouc non vulcanisé éthylène propylène, - polypropylène, - stabilisants UV, - pigments. Caractéristiques spécifiées : voir tableau Sintofoil ST Membrane non armée destinée à la réalisation de l étanchéité des parties courantes et des relevés Sintofoil FB Membrane de type ST sous-facée d un non-tissé en polyester de 300 g/m 2. Elle n est utilisée qu en partie courante. La sous-face permet d éviter la mise en œuvre d une couche de séparation mécanique distincte lorsqu une telle couche est requise (ex : rénovation sur revêtement existant) Sintofoil RG Membrane armée d un voile de verre 50 g/m 2. Elle n est utilisée qu en partie courante. L armature offre un avantage esthétique, en réduisant les mouvements engendrés par les variations de température Conditionnement Chaque membrane est enroulée sur mandrin et emballée sous film polyéthylène. Chaque rouleau est identifié par une étiquette autocollante mentionnant le type de membrane, le nom et l adresse du fabricant, le poids, les dimensions et la référence de production. Les rouleaux sont conditionnés couchés sur palette et emballés sous bâche polyéthylène Stockage Stocker dans un endroit frais et sec, à l abri des intempéries. Garder les rouleaux dans leur emballage d origine jusqu au moment de la mise en œuvre. 6.2 Feuilles de pare-vapeur 6.21 Pare-vapeur polyéthylène Feuille de polyéthylène d épaisseur 300 µm au minimum, conforme à la norme NF EN 13984, avec un coefficient de résistance au passage de vapeur µ = , correspondant à une perméabilité de 1, mg/pa/h/m Pare-vapeur bitumineux UNOVEL 25 E : feuille en bitume SBS définie dans l Avis Technique du procédé Unovel E Unosint E ; UNOVEL 25 E/G : feuille BE 25 VV définie dans l Avis Technique du procédé Unovel E Unosint E ; IMPER ALU 50 E S : feuille définie dans l Avis Technique du procédé Unovel E Unosint E ; VAPOBAR : feuille définie dans l Avis Technique du procédé Unovel E Unosint E. ÉQUERRE TOP S : feuille définie dans l Avis Technique du procédé Unovel E Unosint E. 6.3 Autres matériaux 6.31 Tôle colaminée Feuille composite constituée d une tôle d acier galvanisé classe DX 51D (norme EN 10 série 300) de 0,6 mm d épaisseur sur laquelle est colaminée un film Sintofoil FPA de type ST de 0,7 mm d épaisseur, de même composition que la membrane décrite ci-dessus. La face inférieure de la tôle est protégée par une couche de résine époxy grise. Ce produit permet une liaison par raccord direct (soudure) entre la membrane utilisée en partie courante et les points singuliers tels que bandes de rive et solins Pièces pré-formées Les articles préfabriqués sont fournis par Imper Italia SpA, et sont obtenus par moulage par injection de granules FPA sont : coins extérieurs et intérieurs, raccords de ventilation, entrées d eau pluviale, départ horizontal (cf. figures ). Ils sont résistants aux UV Colle FPA Flashing/Substrate Adhesive Colle de contact à base d élastomères destinée au collage de la membrane en relevé. - Contenu solide ± 42 %, - Viscosité à 20 C mpa.s, - Densité 0,86, - Point éclair < 23 C, - Conservation (< 25 C) 1 an Mastic d étanchéité Waterstop Mastic Mastic de type plastique pelliculaire à base de polybutène utilisé en joint d étanchéité au droit des finitions mécaniques n utilisant pas de tôle colaminée (ex : bande de rive, solin, raccord de ventilation). Le produit offre une plasticité permanente et une bonne adhérence sur les supports compatibles (acier, maçonnerie, bois et panneaux dérivés du bois). - Densité 1,80, - Résistance à la température de - 20 C à 80 C, - Fluage (ISO 7390) néant, - Retrait (DIN 52451) 2 % au maximum, - Conservation (< 25 C) 1 an, - Point d inflammabilité > 150 C Mastic de finition Rubber sealant Mastic élastomère monocomposant à base de polysiloxanes à réticulation rapide, utilisé au droit des finitions mécaniques n utilisant pas de tôle colaminée. - Réticulation (23 C / 50 %HR) 3 mm / 24 h, - Lissage (23 C / 50 %HR) 6 min, - Dureté Shore A (ISO 868) 20, - Traction (NF P ) 0.9 N/mm 2, - Allongement (NF P ) 380 %, - Résistance à la température de - 50 C à 180 C, - Retrait (DIN 52451) nul, - Conservation (< 25 C) 1 an, - Point d inflammabilité > 150 C Nettoyant Fuseprep Plus Produit à base de limonène D utilisé pour le nettoyage des zones de membrane à assembler par soudure lorsque la membrane est salie ou oxydée suite au vieillissement. - Densité 0,86, - Point éclair 48 C Écran de séparation mécanique ou chimique Un feutre non-tissé (polyester ou polypropylène) de 300 g/m 2 minimum sera utilisé comme couche anti-poinçonnante, couche de séparation sur ancien revêtement ou couche d égalisation sur support irrégulier. 5/

8 6.38 Écran anti-poussières Voile de verre de 100 g/m 2 minimum déroulé à sec Fixations Fixations périmétriques Elles comportent la vis (liaison au support) et la plaquette (répartition). 2 types sont disponibles : 1. Attelages de type standard : - pour acier et bois - panneaux dérivés du bois : vis BS 55 diamètre 5,5 mm (cf. figure 22), et plaquette MP-45 en polyamide diamètre 45 mm de couleur verte (cf. figure 24). - pour maçonnerie : vis HD 6.1 diamètre 6,1 mm (cf. figure 21), et plaquette MP-45 en polyamide diamètre 45 mm de couleur verte (cf. figure 24). 2. Autres attelages : - pour acier et bois - panneaux dérivés du bois : vis Iso-Tak BS diamètre 5,5 mm (cf. figure 21), et plaquette TP-4080 en polyamide de couleur bleue (cf. figure 14). - pour maçonnerie : vis HD 6.1 diamètre 6,1 mm (cf. figure 21) ou clou BNRF diamètre 5,7 mm (cf. figure 20), et plaquette TP en polyamide de couleur bleue (cf. figure 23). En cas d emploi d autres fixations, l accord préalable du fournisseur de membrane est requis. Pour le béton cellulaire autoclavé armé : vis en acier inoxydable austénitique (norme NF EN 10088) de Pk ft 90 dan (Cahier du CSTB 3563) Attelages de fixations solides au pas pour la fixation des panneaux isolants (non fournis) Le terme solide au pas s applique à un attelage composé d un élément de liaison et d une plaquette de répartition servant à assurer la fixation mécanique d un isolant sur un support. Cet attelage est muni d un dispositif permettant d éviter, en service, le désaffleurement de la tête de liaison (par exemple vis) de la partie supérieure de la plaquette de répartition. Les attelages répondant à la norme XP P satisfont à cette définition. 6.4 Protections 6.41 Dalles en béton préfabriqués Les dalles sont en béton préfabriqué et leur classe d appellation (flexion-rupture, norme NF EN 1339) est : Chemins de circulation : 1-45 (marquage S-4), Terrasses et zones techniques : 1-45 (marquage S-4), Dalles sur plots : (marquage T-7) pour terrasses privatives de hauteur 0,15 m, (marquage T-11) pour terrasses privatives de hauteur > 0,15 m, et terrasses collectives ou accessibles au public Protections par dalles sur plots Plots Ils doivent être circulaire et conformes aux prescriptions de la norme NF P (DTU 43.1). La hauteur de ces plots réglables ou non doit permettre de positionner les dalles au niveau prescrit par la norme NF P (DTU 43.1) Dalles Résistance mécanique : voir ci-dessus ( 6.41). La pression sous les plots (calculé avec le poids des dalles et la charge d exploitation et la surface des plots) ne devra pas dépasser la pression maximale d utilisation de l isolant donné dans son Document Technique d Application. En toiture inverse, l épaisseur minimum des dalles en béton est celle mentionnée dans le Document Technique d Application de l isolant inversé. 7. Contrôles de fabrication 7.1 Généralités Les membranes Sintofoil FPA sont fabriquées par Imper Italia SpA en l usine de Marano Ticino en Italie. Elles sont obtenues par extrusion et calandrage des granules préfabriqués FPA et des pigments (coloris). 7.2 Contrôle des matières premières Imper Italia SpA procède au contrôle des matières premières (granules préfabriqués et pigments) destinées à la fabrication avant de les introduire dans le procédé de fabrication. Chaque livraison de granules et de pigments est accompagnée d un certificat d auto contrôle. 7.3 Contrôle des produits finis La fabrication de la membrane est soumise à un auto contrôle interne effectué par Imper Italia SpA dans le cadre de la certification ISO 9001 émise par BVQI. Chaque lot de production (± m 2 ) est soumis à ce contrôle. Les données de contrôle sont enregistrées pour assurer la traçabilité complète de la production. Toutes les phases du travail se déroulent suivant le plan de contrôle des produits finis, inclus dans les procédures décrites dans le document interne Doc. N.S.T. 1/C «Specifiche techniche Sintofoil» Rev Matériel de mise en œuvre 8.11 Soudeuse automatique Équipement à entraînement automatique permettant une soudure par air chaud de mm de large et muni de dispositifs de réglage de température, sortie d air, vitesse et pression. - puissance : Watts, - température : jusque 450 C, réglage en continu, - vitesse : réglage jusque 6 m/min Soudeuse manuelle à air chaud Pistolet à air chaud utilisé pour l exécution de soudures qui ne peuvent être exécutées avec l équipement automatique. - puissance : Watts, - température : jusque 450 C Maroufleur Roulette en téflon utilisée pour maroufler les joints exécutés à la soudeuse manuelle Pointe Tournevis spécial muni d une pointe métallique permettant de tester les soudures. 8 5/

9 B. Résultats expérimentaux Les essais ont été exécutés selon le Guide UEAtc général, et spécifique aux membranes d'étanchéité à base de PVC plastifié. Ils ont fait l'objet de compte rendus suivants : Rapports d essais du CSTB : - n TO classement FIT sur la feuille Sintofoil ST, - n TO classement FIT sur la feuille Sintofoil FB, - n TO sur la feuille Sintofoil TPO-FPA type RG (armée) et Sintofoil TPO-FPA type ST (non-armée). Rapports d essais du Bureau Veritas : - n CN 53B950330N03, comportement sur charge maintenue sur la feuille Sintofoil ST, - n CN 53B950330N04, essai d endurance aux mouvements des supports sur la feuille Sintofoil ST. Rapports de l Institut de Mécanique et du Génie Civil de Liège (Belgique) : - n 5/65.828/1 du 17 octobre 2001, épaisseur - pliage - tractionallongement - déchirure - retrait libre - poinçonnement dynamique - poinçonnement statique (normes EN) - absorption d eau, sur feuille Sintofoil ST 1,2 mm (grigio/nero) ; - n 5/65.828/2 du 4 décembre 2001, poinçonnement dynamique (norme EN), sur feuille Sintofoil ST 1,2 mm (grigio/nero) ; - n 5/65.828/3 du 26 février 2002, résistance aux microorganismes - perte de poids - traction-allongement (norme pren et ISO), sur feuille Sintofoil ST 1,2 mm. Rapport de l ITC n 3503/RP/02 du 14 mai 2002, souplesse à froid (EN 495-5) sur feuille Sintofoil ST. Rapport de Chimica-Fisica n 101/LCF/EDI/03 du 17 septembre 2003 de résistance à l ozone (EN 1844) sur feuille Sintofoil ST. Rapports d essais d Imper Italia n du 4 septembre 2006, performances FIT sur feuilles Sintofoil ST 1,2 mm, Sintofoil FB 1,2 mm et Sintofoil RG 1,2 mm. C. Références Le procédé Sintofoil sous protection lourde est utilisé depuis 1999 en système indépendant sous protection lourde. Le demandeur a répertorié plus de m 2 de réalisations faites avec ce système en Europe. En France il existe plus de m 2 de toitures réalisées avec un procédé Sintofoil sous protection lourde. 5/

10 Tableaux et figures du Dossier Technique Tableau 1 Terrasse inaccessible et terrasse technique ou zone technique / Travaux neufs Élément porteur Revêtement sous protection lourde pente Support direct Système d'étanchéité indépendant + protection lourde Maçonnerie 1 % pente 5 % Béton cellulaire 1 % pente 5 % Bois et panneaux dérivés du bois (1) pente 5 % Maçonnerie Maçonnerie + isolation inversée Isolants thermiques (2) : Liège PUR surfacé voile de verre PUR parements composites Laine minérale non surfacée (3) Perlite expansée (fibrée) nue (4) Laine minérale surfacée bitume (3) Perlite expansée (fibrée) surfacée (4) Polystyrène expansé (5) Isolant thermique (2) : Verre cellulaire Béton cellulaire Isolants thermiques (2) : Liège PUR surfacé voile de verre PUR parements composites Laine minérale non surfacée (3) Perlite expansée (fibrée) nue (4) Laine minérale surfacée bitume (3) Perlite expansée (fibrée) surfacée (4) Polystyrène expansé (3) Bois et panneaux dérivés du bois Isolants thermiques (2) : Liège PUR surfacé voile de verre PUR parements composites Laine minérale non surfacée (3) Perlite expansée (fibrée) nue (4) Laine minérale surfacée bitume (3) Perlite expansée (fibrée) surfacée (4) Polystyrène expansé (3) Isolant thermique (2) : verre cellulaire écran de séparation mécanique 300 g/m 2 écran de séparation mécanique 300 g/m 2 (7) écran de séparation mécanique 300 g/m 2 écran de séparation selon DTA de l isolant XPS isolant (6) écran de désolidarisation selon DTA de l isolant XPS écran pare-vapeur isolant écran de séparation mécanique 300 g/m 2 (7) écran pare-vapeur isolant écran de séparation chimique 300 g/m 2 écran de séparation mécanique 300 g/m 2 (7) isolant + EAC refroidi et BE 25 VV soudé ou BE 25 VV collé à l EAC écran de séparation chimique 300 g/m 2 écran de séparation mécanique 300 g/m 2 (7) écran de séparation mécanique 300 g/m 2 écran de séparation mécanique 300 g/m 2 (7) écran pare-vapeur isolant écran de séparation mécanique 300 g/m 2 (7) écran pare-vapeur isolant écran de séparation chimique 300 g/m 2 écran de séparation mécanique 300 g/m 2 (7) écran de séparation mécanique 300 g/m 2 écran de séparation mécanique 300 g/m 2 (7) écran pare-vapeur isolant écran de séparation mécanique 300 g/m 2 (7) écran pare-vapeur isolant écran de séparation chimique 300 g/m 2 écran de séparation mécanique 300 g/m 2 (7) isolant + EAC refroidi et BE 25 VV soudé ou BE 25 VV collé à l EAC écran de séparation chimique 300 g/m 2 écran de séparation mécanique 300 g/m 2 (7) (1) Pente minimum conforme à la norme NF P (DTU 43.4). (2) L isolant est conforme à son Document Technique d Application, sauf le liège (cf. normes NF P 84 série 43 et Cahier du CSTB 2182). (3) Terrasses ou zones techniques si le DTA de l isolant laine minérale - polystyrène expansé le permet. (4) Avec un écran anti-poussières au-dessus de la perlite expansée (fibrée). (5) La protection lourde est conforme à celle définie dans le Document Technique d Application de l isolant de polystyrène expansé. (6) La protection (meuble/dure) est conforme à celle définie dans le Document Technique d Application de l isolant polystyrène extrudé. (7) Écran de séparation mécanique si gravillons concassés. 10 5/

11 Tableau 1 bis Terrasse inaccessible et terrasse technique ou zone technique / Travaux neufs sur TAN Élément porteur Revêtement sous protection lourde pente Support direct Système d'étanchéité indépendant + protection lourde Tôles d'acier nervurées (1) pente 5 % Isolants thermiques (2) : Mousse phénolique (Résol) (3) Laine minérale non surfacée (3) Perlite expansée (fibrée) nue (4) Laine minérale surfacée bitume (3) Perlite expansée (fibrée) surfacée (4) Isolant thermique (2) : Verre cellulaire (1) Pente minimum conforme à la norme NF P (DTU 43.3). (2) L isolant est conforme à son Document Technique d Application. (3) Terrasses ou zones techniques si le DTA de l isolant laine minérale - mousse phénolique le permet. (4) Avec un écran anti-poussières au-dessus de la perlite expansée (fibrée). (5) Écran de séparation mécanique si gravillons concassés. écran pare-vapeur éventuel (cf. norme - DTU 43.3) isolant écran de séparation mécanique 300 g/m 2 (5) écran pare-vapeur éventuel (cf. norme - DTU 43.3) isolant écran de séparation chimique 300 g/m 2 écran de séparation mécanique 300 g/m 2 (5) isolant + EAC refroidi et BE 25 VV soudé ou BE 25 VV collé à l EAC écran de séparation chimique 300 g/m 2 écran de séparation mécanique 300 g/m 2 (5) Tableau 2 Terrasse accessible aux piétons et aux séjours par dalles sur plots Élément porteur Revêtement sous protection par dalles sur plots DTU 43.5 pente 5% Support direct Système d'étanchéité indépendant + écran + protection dalles sur plots Maçonnerie écran de séparation mécanique 300 g/m 2 écran anti-poinçonnement Maçonnerie + isolation inversée écran de séparation mécanique 300 g/m 2 écran de séparation selon DTA de l isolant XPS panneau isolant (2) écran de désolidarisation éventuel selon DTA de l isolant XPS Maçonnerie Isolants thermiques (1) : PUR surfacé voile de verre PUR parements composites Perlite expansée (fibrée) nue (3) Polystyrène expansé Isolant thermique (1) : Verre cellulaire écran pare vapeur isolant isolant + EAC refroidi et BE 25 VV soudé écran de séparation chimique 300 g/m 2 écran anti-poinçonnement (1) L isolant est mis en œuvre conformément à son Document Technique d Application. (2) La protection par dalles sur plots est conforme à celle définie dans le Document Technique d Application de l isolant de polystyrène extrudé. (3) Avec un écran anti-poussières au-dessus de la perlite expansée (fibrée). 5/

12 Tableau 3 Conditions d'emploi sous dalles sur plots Type de terrasse Charges d'exploitation (dan/m 2 ) (1) Loggias de logement, de chambre individuelle d'hôpital Terrasses ou zones techniques et accessibles à usage privé Salles d exposition de surface < 50 m 2 Cafés restaurants, cantines 100 personnes Loggias de salles d exposition de surface > 50 m 2 et de bureaux Balcons sans accumulation de personne, et de logement Halles publiques (gares) Lieux de spectacles assis Halls et coursives d'hôpitaux Usage scolaire Lieux de spectacles debout Balcons ÉRP et avec accumulation de personnes Charge permanente 125 dan/m 2 Pression calculée sur le revêtement pour dalles et 4 plots 20 2,2 3,0 4,0 4,3 6,0 cm par m 2 - N/cm 2 Pression calculée sur le revêtement pur dalles et 6,25 plots 20 cm par m 2 - N/cm 2 1,4 2,0 2,6 2,8 4,0 Isolants utilisables Ceux bénéficiant d'un Document Technique d Application visant favorablement l'emploi sous dalles sur plots, dans la limite de pression admise par ledit avis. (1) Au sens de la norme NF P et types correspondants. Tableau 4 Toitures-terrasses en travaux de réfection (1) Élément porteur Support direct Revêtements sous protection lourde 1 % pente 5 % (cf. 9) inaccessible technique accessible aux piétons sur maçonnerie Asphalte écran de séparation mécanique 300 g/m 2 écran de séparation Bitumineux indépendants mécanique 300 g/m 2 Tous Bitumineux semi-indépendants écran de séparation mécanique Bitumineux adhérents (3) + + écran anti-poinçonnement Membrane synthétique (2) protection meuble protection dure protection par dalles sur plots Ciment volcanique, enduit pâteux (1) Cf. 3.7 du Dossier Technique. (2) Sauf dans le cas d une membrane synthétique avec un pare-vapeur polyéthylène (cf. tableau 1 de la norme NF P , DTU 43.5). (3) Écran de séparation mécanique si gravillons concassés ou souillé par du bitume ( du Dossier Technique). 12 5/

13 Tableau 5 Choix des pare-vapeur Élément porteur Hygrométrie et pare-vapeur Cas courant (2) Locaux à forte hygrométrie et planchers chauffants n assurant qu une partie Maçonnerie du chauffage (1) Locaux à très forte hygrométrie et planchers chauffants assurant la totalité du chauffage Béton cellulaire autoclavé armé (1) Bois et panneaux dérivés du bois (1) Tôle d acier nervurée Se reporter aux «Conditions générales» Locaux à faible et moyenne hygrométrie Locaux à faible, moyenne, forte et très forte hygrométrie Type Pare-vapeur courant Pare-vapeur renforcé Pare-vapeur renforcé sur couche de diffusion Pare-vapeur polyéthylène (3) Feuille d épaisseur 300 µm Feuille d épaisseur 300 µm Feuille d épaisseur 300 µm Pare-vapeur sans EAC (4) (DTU ou Avis Technique) EIF + UNOVEL 25 E/G soudé en plein EIF + IMPER ALU 50 E S (5) soudé en plein EIF+ écran perforé (5) + IMPER ALU 50 E soudé en plein - Soit EIF + écran perforé (5) + IMPER ALU 50 E S soudé en plein - Soit IMPER ALU 50 E S collé par plots ou bandes de colle à froid (600 g/m 2 ) (6) UNOVEL 25 E cloué, joints soudés Pare-vapeur avec EAC (DTU ou Avis Technique) EIF + EAC + UNOVEL 25 E/G EIF + EAC + VAPOBAR EIF + feutre bitumé perforé (5) + EAC + VAPOBAR Se reporter aux Avis Techniques et aux «Conditions générales» UNOVEL 25 E/G cloué + EAC (cf. NF P , DTU 43.4) Se reporter à la norme NF P (DTU 43.3) (1) Pontage des joints (cf. 3.2, 3.3 et 3.4). (2) Par cas courant, on entend les planchers hauts des locaux à faible ou moyenne hygrométrie ne comportant pas d éléments chauffants. (3) Le jointoiement des lés entre-eux, sur 100 mm minimum, s effectue à l aide d une bande auto-adhésive. Le pare-vapeur polyéthylène est remonté sur la tranche de l isolant, avec un retour sur la surface des panneaux. Sur les reliefs en maçonnerie la continuité du pare-vapeur est complétée conformément au 3.6 du Dossier Technique. (4) Le pare-vapeur sans EAC peut être également posé en indépendance avec les mêmes feuilles (sans EIF) à joints soudés. La surface maximum de l ouvrage entre costières périmétriques est celle prescrite par le Document Technique d Application de l isolant utilisé. En périphérie et autour des émergences, le pare-vapeur est rendu adhérent soudé sur une largeur de 0,50 m au moins par interruption du feutre bitumé perforé ou de l écran perforé. (5) En périphérie et autour des émergences, le pare-vapeur est rendu adhérent soudé sur une largeur de 0,50 m au moins par interruption du feutre bitumé perforé ou de l écran perforé. (6) En périphérie et autour des émergences, sur une largeur de 0,50 m au moins, la quantité de colle est doublée (1 200 g/m 2 ). Rappels : Les feuilles pare-vapeur bitumineuses sont posées à recouvrement de 6 cm collés par EAC ou soudés. Les sous-couches perforées sont posées bord à bord à recouvrement. Sur les reliefs en maçonnerie en continuité des parties courantes en maçonnerie, une équerre en ÉQUERRE TOP S est soudée, cf du Dossier Technique. 5/

14 Tableau 6 Conditions d'emploi des isolants Nature de l'isolant (1) Mise en œuvre de l'isolant Liège (ECG) EAC Polyuréthanne (PUR) EAC ou fixations mécaniques ou colle à froid (2) ou libre (2) Laine minérale (MW) EAC ou fixations mécaniques solides au pas ou colle à froid (2) ou lbre (2) Perlite expansée (fibrée) (EPB) EAC ou fixations mécaniques colle à froid (2) ou libre (2) Verre cellulaire (CG) EAC Mousse phénolique (Résol) sur TAN Fixations mécaniques particulières à l isolant (cf. Document Technique d Application) Polystyrène expansé (EPS) (3) EAC refroidi ou fixations mécaniques ou colle à froid (2) ou libre (2) Polystyrène extrudé (XPS) en toiture inverse (3) Libre (1) Les isolants seront mis en œuvre conformément à leurs Documents Techniques d Application. (2) Les Documents Techniques d Application peuvent être réservés sur ce mode de pose ou ne pas le retenir. (3) Pose en un seul lit. Tableau 7 Caractéristiques spécifiées des membranes Sintofoil selon Guide UEAtc de décembre 2001 (1) Caractéristiques spécifiées Unité Méthode Sintofoil ST Sintofoil FB (sous-facé) Sintofoil RG Épaisseur (± 5 %) mm EN ,2 (1,5) 1,2 1,2 (1,5) Masse surfacique (± 5 %) kg/m 2 UEAtc (4.2.3) 1,08 (1,36) 1,24 1,10 (1,38) Retrait libre (L T) % EN ,5 0,5 0,2 Résistance traction EN neuf (L T) N/mm 2 (12 8,8) (12 8,8) N/50mm ( ) - 24 semaines à 70 C (L T) % maintenu ( ) 20 % ( ) 20 % Allongement : EN neuf (L T) % ( ) ( ) (2 2) - 24 semaines à 70 C (L T) % maintenu ( ) 20 % ( ) 20 % ( ) 20 % Pliabilité à froid : C EN neuf C h UV C mois à 70 C % maintenu Absorption en eau % Absorption en eau après vieillissement (24 sem. à 23 C) Coefficient µ Vieillissement ozone % UEAtc ( ) UEAtc ( ) UEAtc ( ) UEAtc ( ) 20 % 20 % < 2 < Pas de fissure Pas de fissure Résistance aux micro-organismes % ISO Adhérence inter-laminaire : - entre deux feuilles UEAtc ( ) 80 N/50mm 80 N/50mm 80 N/50mm - entre membrane et l armature ou le sous-façage UEAtc ( ) 50 N/50mm 50 N/50mm Poinçonnement statique kg NF P EN L 20 (béton) et L 15 (EPS) L 20 (béton) et L 15 (EPS) L 20 (béton) et L 15 (EPS) Poinçonnement dynamique J NF P EN 12691:2001 I 20 I 20 I 20 Déchirure (L T) N EN ( ) ( ) Déchirure au clou (L T) N EN ( ) ( ) ( ) Jonctions des lés : EN Cisaillement N/50mm Pelage moyenne (mini) N/50mm 292 (273) 292 (273) (273) (1) Cahier du CSTB /

15 Tableau 8 Caractéristiques complémentaires des feuilles Sintofoil Caractéristiques Sintofoil ST Sintofoil FB (sous facé) Sintofoil RG Longueur nominale (m) Largeur nominale (m) 2,10 1,50 1,05 0,75 2,10 1,50 1,05 0,75 2,10 1,50 1,05 0,75 Sous-façage Non-tissé polyester 300 g/m 2 Armature Voile de verre 50 g/m 2 Couleur : - face supérieure gris, gris foncé gris, gris foncé gris, gris foncé - face inférieure noir noir noir Mélange : Face supérieure Face inférieure Face supérieure Face inférieure Face supérieure Face inférieure - Teneur en cendres (%) Stabilisant UV oui oui oui - Stabilisant thermique oui oui oui oui oui oui - Antioxydant oui oui oui oui oui oui - MFI (ISO 1133) (230 C, 2,16 kg) 0,3-3,5 0,3-3,5 0,3-3,5 0,3-3,5 0,3-3,5 0,3-3,5 Utilisation Parties courantes et relevés Parties courantes Parties courantes Nota : hauteur des reliefs conformes au Fascicule du CSTB 3502 d avril mm 35 mm 20 mm 60 mm Support maçonnerie avec pente 1 % et pare-vapeur bitumineux Figure 1 Relevé collé 5/

16 40 mm 35 mm 20 mm Polyéthylène 300 µm Support maçonnerie avec pente 1 % et pare-vapeur synthétique Figure 2 Relevé avec fixation en tête de relevé 40 mm 35 mm 20 mm polyéthylène 300 µm Support maçonnerie avec pente 1 % et pare-vapeur synthétique Figure 3 Relevé avec fixation en tête de relevé et bande intermédiaire (hauteur > 500 mm) 16 5/

17 40 mm 35 mm Polyéthylène 300 µm Figure 4 Relevé avec protection de partie courante avec dalles sur plots Pointage (cf. 4.2 et figures suivantes) Figure 5 Croquis soudure Figure 6 Pointage 1 5/

18 Figure 7 Pointage 2 Figure 8 Pré soudure Figure 9 Soudure 18 5/

19 Figure 10 Test soudure Figure 11 Pièces préfabriquées d angles Figure 12 Angle extérieur 5/

20 Figure 13 Angle intérieur Figure 14 Évacuation eau pluviale Figure 15 Pièces préfabriquées d entrées d eaux pluviales 20 5/

21 15 cm Figure 16 Exemple de traversée de toiture avec pièce préfabriquée Figure 17 Pièces préfabriquées pour traversées de toiture 5/

22 15 cm 15 cm Figure 18 Exemple de traversée de toiture avec pièce en SINTOFOIL ST Figure 19 Joint de dilatation sur costières métalliques (exemple) 22 5/

23 Figure 20 Clou BNRF 5.7 Figure 21 Vis HD 6.1 Figure 22 Vis BS 55 Figure 23 Plaquette TP 8040 Figure 24 Plaquette MP 45 5/

Sarnafil TG 66 F indépendant

Sarnafil TG 66 F indépendant Avis Technique 5/04-1786*01 Add Additif à l Avis Technique 5/04-1786 Revêtement d étanchéité monocouche en Polyoléfines Flexibles (FPO), indépendant sous protection lourde Revêtement d étanchéité de toitures

Plus en détail

DRAINA G10. Vu pour enregistrement le 30 mai 2006

DRAINA G10. Vu pour enregistrement le 30 mai 2006 Avis Technique 5/06-1867 Nappe à excroissances drainante sur revêtement d étanchéité Accessoire d étanchéité Roofing Dachdeckung DRAINA G10 Titulaire : ICOPAL SAS 12 rue de la Renaissance F-92184 ANTONY

Plus en détail

Avis Technique 5/ DRAINA G10

Avis Technique 5/ DRAINA G10 Avis Technique 5/11-2231 Annule et remplace l Avis Technique 5/06-1867 Nappe à excroissances drainantes sur revêtement d étanchéité Accessoire d étanchéité Roofing Dachdeckung DRAINA G10 Titulaire : Usine

Plus en détail

Toitures terrasses. STS 2 Enveloppe du Bâtiment 06/10/2008 1

Toitures terrasses. STS 2 Enveloppe du Bâtiment 06/10/2008 1 Toitures terrasses STS 2 Enveloppe du Bâtiment 06/10/2008 1 Introductions Une toiture terrasse est une toiture dont la pente est inférieure à 15%. Cette faible pente rend possible la rétention d eau. Chaque

Plus en détail

SOMMAIRE. Domaine d'application du guide... 4 Documents nécessaires pour l établissement du projet... 4

SOMMAIRE. Domaine d'application du guide... 4 Documents nécessaires pour l établissement du projet... 4 SOMMAIRE Domaine d'application du guide......................... 4 Documents nécessaires pour l établissement du projet............... 4 La toiture-terrasse : composition, destination et pente....... 7

Plus en détail

-SYSTEME D ETANCHEITE-

-SYSTEME D ETANCHEITE- POUR LES PROFESSIONNELS DU BATIMENT BATICHEM UNE HAUTE TECHNOLOGIE AU SERVICE DE L ENTREPRISE MAROCAINE UNE GAMME COMPLETE DE PRODUITS D ETANCHEITE POUR LE BATIMENT ET LE GENIE CIVIL -SYSTEME D ETANCHEITE-

Plus en détail

TOPFIX SPF. Cahier des Charges. Edition juillet Société AXTER SAS 8, avenue Félix d Hérelle F PARIS

TOPFIX SPF. Cahier des Charges. Edition juillet Société AXTER SAS 8, avenue Félix d Hérelle F PARIS Cahier des Charges TOPFIX SPF Société AXTER SAS 8, avenue Félix d Hérelle F-75016 PARIS Tel : 01 46 09 39 60 Fax : 01 46 09 39 62 www.axter.eu Le présent Cahier des Charges du procédé TOPFIX SPF établi

Plus en détail

Avis Technique 5/ Topmetal S

Avis Technique 5/ Topmetal S Avis Technique 5/11-2258 Annule et remplace l Avis Technique 5/04-1790 Revêtement d'étanchéité bicouche mixte apparent à base de feuilles en bitume modifié Revêtement d étanchéité de toitures Roof waterproofing

Plus en détail

RENOLIT ALKORPLAN L Système en indépendance sous lestage

RENOLIT ALKORPLAN L Système en indépendance sous lestage RENOLIT WATERPROOFING 1 RENOLIT ALKORPLAN L Système en indépendance sous lestage EXCELLENCE IN ROOFING 2 RENOLIT WATERPROOFING Système en indépendance sous lestage INFORMATION PRODUIT Membrane synthétique

Plus en détail

KNAUF THERM TTI TH34 SE SOUS PROTECTION LOURDE

KNAUF THERM TTI TH34 SE SOUS PROTECTION LOURDE Isolation sur béton ou bois Panneau stabilisé de polystyrène expansé auto-extinguible, conforme à la référence EPS 150 de la norme NF EN13163. Application Knauf Therm TTI Th34 SE est destiné au support

Plus en détail

KNAUF THERM TTI TH36 SE SOUS PROTECTION LOURDE

KNAUF THERM TTI TH36 SE SOUS PROTECTION LOURDE Isolation sur béton ou bois Panneau stabilisé de polystyrène expansé auto-extinguible, conforme à la référence EPS 100 de la norme NF EN13163. Application Knauf Therm TTI Th36 SE est destiné au support

Plus en détail

Eurothane Bi-3A, le panneau haute performance d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur béton, bois ou dérivés du bois.

Eurothane Bi-3A, le panneau haute performance d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur béton, bois ou dérivés du bois. Eurothane Bi-3A, le panneau haute performance d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur béton, bois ou dérivés du bois. La référence pour l isolation durable à haute valeur

Plus en détail

Évaluation Technique Européenne

Évaluation Technique Européenne 84, avenue Jean-Jaurès Champs-sur-Marne FR-77447 Marne-la-Vallée Cedex 2 Tél. : + 33 (0) 64 68 82 82 Fax : + 33 (0) 60 05 85 34 E-mail : etancheite@cstb.fr Site internet : www.cstb.fr Directio Membre de

Plus en détail

LOT N 3 : ETANCHEITE

LOT N 3 : ETANCHEITE LOT N 3 : ETANCHEITE Page 1 sur 8 Table des matières 1. GENERALITES... 3 1.1. RAPPEL DES NORMES... 3 1.2. RECEPTION DES SUPPORTS... 3 1.3. ESSAIS... 4 1.4. PRESTATIONS ANNEXES D ETANCHEITE... 4 1.5. ISOLATIONS...

Plus en détail

Procédé Adestar. Renforts en bande Adek. Platine EEP. Chéneaux et caniveaux. Définitions - Types - Pentes

Procédé Adestar. Renforts en bande Adek. Platine EEP. Chéneaux et caniveaux. Définitions - Types - Pentes Points singuliers Évacuation des eaux pluviales Les orifices d évacuation doivent se trouver sous le point bas de la toiture, afin d éviter toute stagnation d eau. Pour cela, il est conseillé de réaliser

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Document Technique d Application Revêtement d étanchéité de toiture Dachabdichtung Roof waterproofing system référence Avis Technique 5/05-1824*02 Add Additif à l Avis Technique 5/05-1824*V1 Procédé d

Plus en détail

Tubes et raccords en PEX FILPEX. Vu pour enregistrement le 2 octobre 2006

Tubes et raccords en PEX FILPEX. Vu pour enregistrement le 2 octobre 2006 Avis Technique 14/06-1037 Système de canalisations en PEX PEX piping system PEX Rohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions certifiées, marque CSTBat, dont la liste

Plus en détail

Vu pour enregistrement le 13 juin 2006

Vu pour enregistrement le 13 juin 2006 Avis Technique 5/06-1855 Tuile de terre cuite pour l'emploi en faible pente Couverture en petits éléments Discontinuous roofing Dachdeckungen Aquitaine Poudenx Titulaire : Imerys TC 1 rue des Vergers F-69579

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Produit d accrochage pour enduit intérieur à base de Product of fixing for interior coating containing plaster Befestigprodukt für innere Beschichtung aus Gips Avis Technique 9/09-888 Annule et remplace

Plus en détail

Construction. Sarnavap 5000E SA FR. Pare-vapeur. Description du produit. Tests. Données du produit. Forme

Construction. Sarnavap 5000E SA FR. Pare-vapeur. Description du produit. Tests. Données du produit. Forme Notice Produit Edition 09.2012 Identification no. 4795 Version no. 2012-209 Sarnavap 5000E SA FR Pare-vapeur Description du produit Sarnavap 5000E SA FR est un pare-vapeur auto-adhésif. Il est composé

Plus en détail

Tuile TB 10. Lliria (46160), Espagne. Vu pour enregistrement le 6 juin 2006

Tuile TB 10. Lliria (46160), Espagne. Vu pour enregistrement le 6 juin 2006 Avis Technique 5/06-1863 Tuile de terre cuite pour l emploi en faible pente Couverture en petits éléments Discontinuous roofing Dachdeckungen Tuile TB 10 Titulaire : Tylmesa Ctra LIiria a Pedralba, km

Plus en détail

Avis Technique 14/ HAKA PB

Avis Technique 14/ HAKA PB Avis Technique 14/15-2111 Annule et remplace l Avis Technique 14/10-1602 Tubes en PB Système de canalisations en PB PB piping system PB Rohresystem HAKA PB Titulaire : HakaGerodur Mooswiesstrasse 67 CH-9201

Plus en détail

ETANCHER LES TOITURES ET TERRASSES AVEC BANDE ETANCHE AUTOCOLLANTE BITUME

ETANCHER LES TOITURES ET TERRASSES AVEC BANDE ETANCHE AUTOCOLLANTE BITUME Bande d'étanchéité toiture bitume autocollante Bande étanche autocollante bitume est une bande d'étanchéité indéchirable, autocollante à froid, prête à l'emploi, applicable sur tous supports : bois, métal,

Plus en détail

Document Technique d Application 5/15-2466. Sarnafil TG 66 F indépendant

Document Technique d Application 5/15-2466. Sarnafil TG 66 F indépendant Document Technique d Application 5/15-2466 Annule et remplace l Avis Technique 5/11-2200 Monocouche en Polyoléfines Flexibles (FPO), indépendant sous protection lourde Revêtement d étanchéité de toitures

Plus en détail

Mannheim (Allemagne) Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006

Mannheim (Allemagne) Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006 Avis Technique 5/05-1799 Document se substituant à l Avis Technique 5/99-1420 avec modificatifs *01 *02 Mod Revêtement d'étanchéité monocouche en PVC plastifié, mis en œuvre en indépendance sous protection

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Document Technique d Application Couverture en petits éléments Discontinuous roofing Dachdeckungen Référence Avis Technique 5-09-2078 Tuile de terre cuite pour l'emploi en faible pente Tuile Galleane 12

Plus en détail

Easy Fix. Produit. Volumes. Propriétés

Easy Fix. Produit. Volumes. Propriétés Produit Colle de montage à base de polyuréthane à 1 composant, à séchage rapide, pour tous les encollages dans les constructions à sec. Idéale pour coller les panneaux d'isolation, les plaques de plâtre,

Plus en détail

DEUXIEME PHASE TOITURE TERRASSE ACCESSIBLE. Art. Désignation U Quantités P.U. P.T.

DEUXIEME PHASE TOITURE TERRASSE ACCESSIBLE. Art. Désignation U Quantités P.U. P.T. DEUXIEME PHASE TOITURE TERRASSE ACCESSIBLE ETANCHEITE DES PARTIES COURANTES Exécution d'un complexe d'étanchéité pour parties courantes comprenant : * Une couche primaire EIF * Un pare vapeur en Elastophène

Plus en détail

ETANCHER VOS TOITURES, TERRASSES, DALLES PIÉTONNES, PLANCHERS INTERMÉDIAIRES AVEC ETANCHEITE CIRCULABLE TOITURE, TERRASSE ET PARKING A PENTE ZERO

ETANCHER VOS TOITURES, TERRASSES, DALLES PIÉTONNES, PLANCHERS INTERMÉDIAIRES AVEC ETANCHEITE CIRCULABLE TOITURE, TERRASSE ET PARKING A PENTE ZERO Etanchéité circulable toiture, terrasse et parking à pente zero Étanchéité circulable toiture, terrasse et parking à pente zéro permet la réfection à l'intérieur ou à l'extérieur des locaux pour tous travaux

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Document Technique d Application Référence Avis Technique 20/07-119*08 Mod Modificatif à l Avis Technique 20/07-119, aux extensions 20/07-119*01 Ext, 20/07-119*02 Ext, et annule et remplace les modificatifs

Plus en détail

Tectofin en indépendance sous protection lourde Revêtement d étanchéité monocouche synthétique

Tectofin en indépendance sous protection lourde Revêtement d étanchéité monocouche synthétique Tectofin en indépendance sous protection lourde Revêtement d étanchéité monocouche synthétique Étanchéités des toitures-terrasses accessibles ou inaccessibles sous protection lourde rapportée Annexe C

Plus en détail

Moplas Joint. Vu pour enregistrement le 20 décembre 2007

Moplas Joint. Vu pour enregistrement le 20 décembre 2007 Avis Technique 5/07-1922 Système d étanchéité des joints de gros œuvre pour toitures Étanchéité des joints de gros œuvre pour toiture Waterproofing treatment of joint for roofing Dichtschweißung für Abdichtungen

Plus en détail

Document Technique d Application. Unovel - Unosint

Document Technique d Application. Unovel - Unosint Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/09-2083 Annule et remplace l Avis Technique 5/03-1681 et 5/03-1681*01 à *05 Mod Revêtement d étanchéité de toitures bicouche à base de feuilles

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/10-2146 Annule et remplace l Avis Technique 5/05-1826*V1 Revêtement d étanchéité monocouche en totale adhérence à base de bitume modifié APP

Plus en détail

Avis Technique 14/ *V1 BARBI PER

Avis Technique 14/ *V1 BARBI PER Avis Technique 14/11-1681*V1 Annule et remplace l Avis Technique 14/11-1681 Tubes en PE-Xb Système de canalisations en PEX PEX piping system PEX Rohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique

Plus en détail

RENOLIT ALKORTOP. Cahier des Clauses Techniques. Membranes polyoléfines pour étanchéité de toiture

RENOLIT ALKORTOP. Cahier des Clauses Techniques. Membranes polyoléfines pour étanchéité de toiture RENOLIT ALKORTOP Cahier des Clauses Techniques Membranes polyoléfines pour étanchéité de toiture Édition du 14 avril 2017 RENOLIT France Roissypôle le Dôme 5, rue de la Haye CS 13943 - Tremblay en France

Plus en détail

PANISOL. 7 rue Henri MOISSAN ZAE La Trentaine FR-77507 CHELLES. Installations de génie climatique et installations sanitaires

PANISOL. 7 rue Henri MOISSAN ZAE La Trentaine FR-77507 CHELLES. Installations de génie climatique et installations sanitaires Avis Technique 14/14-1983 Annule et remplace l Avis Technique 14/11-1671 Panneau d'isolation pour l'installation d'appareils de chauffage à combustible solide Poêle Fireplaces Kamine PANISOL Titulaire

Plus en détail

Géomembranes Synthétiques en polyéthylène haute densité (PEHD) : Geonap

Géomembranes Synthétiques en polyéthylène haute densité (PEHD) : Geonap Géomembranes Synthétiques en polyéthylène haute densité (PEHD) : Édition septembre 2005 Cahier des charges produits 3/4 Sommaire 1. Présentation des produits 3 2. Dimensionnement de la protection par géotextile

Plus en détail

SYSTÈMES D ÉTANCHÉITÉ DE TOITURES ET TERRASSES SOLUTIONS ET GUIDE DE CHOIX

SYSTÈMES D ÉTANCHÉITÉ DE TOITURES ET TERRASSES SOLUTIONS ET GUIDE DE CHOIX SYSTÈMES D ÉTANCHÉITÉ DE TOITURES ET TERRASSES SOLUTIONS ET GUIDE DE CHOIX GAMMES DE MEMBRANES SARNAFIL POUR TOITURES Les toitures terrasses présentent sans conteste de nombreux avantages. Solutions économiques,

Plus en détail

Tectofin apparent collé Revêtement d étanchéité monocouche synthétique

Tectofin apparent collé Revêtement d étanchéité monocouche synthétique Tectofin apparent collé Revêtement d étanchéité monocouche synthétique Étanchéités des toitures-terrasses inaccessibles avec revêtement collé Annexe B du Cahier des charges de pose établi par Siplast DEVEB

Plus en détail

Avis Technique 14/

Avis Technique 14/ Avis Technique 14/13-1853 Annule et remplace l Avis Technique 14/08-1247 Procédé de chute unique Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausabflu eitungen Culotte chute unique CEBTP Titulaire

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Accessoire pour joint de dallage Avis Technique 3/06-458 Règle joint REHAU Titulaire : REHAU S.A Place Cissey F-57343 MORHANGE Tél. : +33 (0)3 87 05 50 70 Fax : +33 (0)3 87 05 50 85 Internet : www.rehau.fr

Plus en détail

KISO 141 PROFILE. CAHIER DES CHARGES Du Enquête Technique de SOCOTEC HAD 3402/1 Date de validité :

KISO 141 PROFILE. CAHIER DES CHARGES Du Enquête Technique de SOCOTEC HAD 3402/1 Date de validité : KISO 141 PROFILE CAHIER DES CHARGES Du 01.12.2014 Enquête Technique de SOCOTEC HAD 3402/1 Date de validité :30.11.2017 Définition, identification, emploi et mise en œuvre. KISO A/S, Falkevej 9, P.O. Box

Plus en détail

Description détaillée

Description détaillée KNAUF PÉRIBOARD Isolation des soubassements Isolation des murs de soubassement Isolation des par l'extérieur des murs de soubassement Panneau composite constitué d un isolant en polystyrène expansé Knauf

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Avis Technique 14/05-959*01 Add Système d'évacuation des produits de combustion Chimney Abgasanlagen Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions certifiées, marque CSTBat, dont

Plus en détail

4 - Isolation des toitures

4 - Isolation des toitures 4 - Isolation des toitures > Guide de choix... 180 A. Toitures terrasses 182 B. Toitures combles et inclinées 186 www.placo.fr 179 Isolation du Bâti 4. Isolation des toitures Guide de choix Toitures Inaccessibles

Plus en détail

Membrane synthétique pour étanchéité de toiture

Membrane synthétique pour étanchéité de toiture Notice produit Edition 01.2013 N d identification. 02 09 05 01 101 0 120000 Version no. 05 Version FR : 2013.10.15 Sikaplan -12 G Sikaplan -12 G Membrane synthétique pour étanchéité de toiture Description

Plus en détail

FERMACELL Powerpanel H2O Cloisons non porteuses - Parement double

FERMACELL Powerpanel H2O Cloisons non porteuses - Parement double La solution recommandée en locaux fréquemment et fortement humides Descriptif : Les cloisons double peaux FERMACELL Powerpanel H 2 O sont des cloisons distributives non porteuses utilisées pour séparer

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Procédé sous carrelage System under tiles fixing System unter Fliesenbelag und Plattenbelag Avis Technique 13/06-1001 Désolidarisation et drainage sous carrelage scellé Durabase DD Titulaire : Société

Plus en détail

Document Technique d Application. Alphatoit

Document Technique d Application. Alphatoit Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/07-1974 Annule et remplace d Avis Technique 5/05-1809 Panneaux isolants non porteurs en laine minérale (MW) support d étanchéité Isolant thermique

Plus en détail

Construction. Sarnafil G Membrane synthétique pour étanchéité de toiture

Construction. Sarnafil G Membrane synthétique pour étanchéité de toiture Couverture Fiche Technique de produit Edition 03.2011 N d identification. 4700 Version no. 2011-083 Sarnafil G 410-12 Membrane synthétique pour étanchéité de toiture Construction Description du produit

Plus en détail

Document Technique d Application. Glasdan ELAST Esterdan ELAST Polydan ELAST

Document Technique d Application. Glasdan ELAST Esterdan ELAST Polydan ELAST Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/09-2088 Annule et remplace l Avis Technique 5/02-1649 et 5/02-1649*01 à 05 Mod Revêtement d étanchéité de toitures bicouches à base de bitume

Plus en détail

FERMACELL Powerpanel H 2 O Cloisons non porteuses - Parement simple

FERMACELL Powerpanel H 2 O Cloisons non porteuses - Parement simple Cloisons non porteuses - Parement simple La solution recommandée en locaux fréquemment et fortement humides Descriptif : Les cloisons simple peau FERMACELL Powerpanel H 2 O sont des cloisons distributives

Plus en détail

CARLISLE SYNTEC INC. Rue des Atrebates 77-79 B-1040 Bruxelles Tél. : 02/732.24.20 Fax : 02/733.23.84 DESCRIPTION

CARLISLE SYNTEC INC. Rue des Atrebates 77-79 B-1040 Bruxelles Tél. : 02/732.24.20 Fax : 02/733.23.84 DESCRIPTION UBAtc 01/2470 Valable du 13.09.2001 au 12.09.2004 Union belge pour l Agrément technique dans la construction c/o Ministère des Communications et de l Infrastructure Administration de la Circulation routière

Plus en détail

Évaluation Technique Européenne (Version originale en langue française)

Évaluation Technique Européenne (Version originale en langue française) 84, avenue Jean-Jaurès Champs-sur-Marne FR-77447 Marne-la-Vallée Cedex 2 Tél. : + 33 (0)1 64 68 82 82 Fax : + 33 (0)1 60 05 85 34 E-mail : etancheite@cstb.fr Site internet : www.cstb.fr Membre de l EOTA

Plus en détail

Commune de LA FERTÉ SAINT-CYR - Construction d'un centre d'intervention - Septembre

Commune de LA FERTÉ SAINT-CYR - Construction d'un centre d'intervention - Septembre Commune de LA FERTÉ SAINT-CYR - Construction d'un centre d'intervention - Septembre 2014 3-1 LOT N 3 ETANCHÉITÉ Commune de LA FERTÉ SAINT-CYR - Construction d'un centre d'intervention - Septembre 2014

Plus en détail

SOMMAIRE ÉTANCHÉITÉ. NAISSANCE D EVACUATION D EAUX PLUVIALES à Cuvette Cylindrique Plomb. à Cuvette Tronconique Plomb.

SOMMAIRE ÉTANCHÉITÉ.  NAISSANCE D EVACUATION D EAUX PLUVIALES à Cuvette Cylindrique Plomb. à Cuvette Tronconique Plomb. SOMMAIRE ÉTANCHÉITÉ NAISSANCE D EVACUATION D EAUX PLUVIALES à Cuvette Cylindrique Plomb NAISSANCE D EVACUATION D EAUX PLUVIALES à Cuvette Tronconique Plomb 23 24 NAISSANCE D EVACUATION D EAUX PLUVIALES

Plus en détail

Document Technique d Application. Ardex S28

Document Technique d Application. Ardex S28 Document Technique d Application Référence Avis Technique 13/16-1337 Annule et remplace le Document Technique d Application 13/13-1195*V1 Colle à carrelage Adhesive for tiles Ardex S28 Relevant de la norme

Plus en détail

ROCK UP B+ nu. performances THERMIQUE. performances incendie CONSEIL ROCKWOOL NOUVEAU

ROCK UP B+ nu. performances THERMIQUE. performances incendie CONSEIL ROCKWOOL NOUVEAU ROCK UP B+ nu ROCK UP B+ NU est un panneau isolant nu en laine de roche, dont la particularité est de présenter une face supérieure surdensifiée repérée par 1 marquage. performances THERMIQUE 50 60 70

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/09-2063 Revêtement d étanchéité monocouche en EPDM vulcanisé en adhérence totale par collage à froid Revêtement d étanchéité de toitures Roof

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausabfluβeitungen Avis Technique 14/08-1247 Procédé de chute unique Annule et remplace l'avis Technique 14/03-777 Edition corrigée du 27 octobre

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Panneau prêt à carreler Ready to tile Board Um gefliest zu werden gebrauchsfertige Platte Avis Technique 13/10-1068 Receveur de douche à carreler Panodur isotanche Titulaire : Société Lazer 44 rue des

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Revêtement monocouche d'étanchéité de toitures Avis Technique 5/01-1561 Annule et remplace l Avis Technique 5/96-1196 Revêtement d'étanchéité monocouche soudable en bitume modifié SBS SOPRALEE FLAM Monocouche

Plus en détail

Parathane. Systèmes d étanchéité liquide

Parathane. Systèmes d étanchéité liquide À base d élastomère de polyuréthanne, pour application en extérieur ou intérieur, circulables, apparents ou sous protection lourde (carrelage collé ou scellé, dalles sur plots, etc.) K Préparation des

Plus en détail

Fondations superficielles. Dallages Conception, calcul et exécution. Travaux de cuvelage. Cloisons en maçonnerie de petits éléments

Fondations superficielles. Dallages Conception, calcul et exécution. Travaux de cuvelage. Cloisons en maçonnerie de petits éléments Liste des DTU Documents techniques unifiés DTU 13 - Fondations DTU 13.11 DTU 13.12 DTU 13.2 DTU 13.3 DTU 14 - Cuvelage DTU 14.1 DTU 20 - Maçonnerie DTU 20.1 Fondations superficielles Règles pour le calcul

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Remplacé le : 17/02/2014 par le n 13/14-1227 Procédé sous carrelage System under tiles fixing System unter Fliesenbelag und Plattenbelag Avis Technique 13/09-1044 Annule et remplace l Avis Technique 13/06-1001

Plus en détail

Membrane synthétique pour étanchéité de toiture

Membrane synthétique pour étanchéité de toiture Notice produit Edition 05.2011 N d identification. 4544 Version no. 2011-154 Sikaplan - SGmA 1,2 Membrane synthétique pour étanchéité de toiture Description du produit Utilisation Sikaplan - SGmA 1,2 (ép.1,2

Plus en détail

Isolation sous chape hydraulique

Isolation sous chape hydraulique m Isolants de sol Isolation sous chape hydraulique p. 108 ou mortier de scellement Détail produit PRINCIPE DE MISE EN ŒUVRE 1. Règles de mise en œuvre Les isolants Knauf sont mis en œuvre conformément

Plus en détail

5 Détails de Mise en œuvre

5 Détails de Mise en œuvre 5 1 Jonction de lés........................................................ p. 5. 3 2 Embases............................................................. p. 5. 9 3 Angles.............................................................

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/11-2182 Annule et remplace l Avis Technique 5/02-1658 avec modificatifs *01 *02 Mod Revêtement d étanchéité monocouche en feuilles plastiques

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/10-2145 Annule et remplace l Avis Technique 5/04-1774 et 5/04-1774*01 *02 *03 Mod Revêtement d étanchéité bicouche soudé à base de bitume modifié

Plus en détail

LA RÉGLEMENTATION. Les points-clés III. LA RÉGLEMENTATION DTU 52.2

LA RÉGLEMENTATION. Les points-clés III. LA RÉGLEMENTATION DTU 52.2 III. LA RÉGLEMENTATION DTU 52.2 MURS INTÉRIEURS (HAUTEUR 6 M) TRAVAUX NEUFS - les caractéristiques des supports (nature, type, étanchéité éventuelle), - la position et la nature des joints de fractionnement

Plus en détail

Montant HT. Prix Unitaire PREPARATION GENERALE DU CHANTIER TOITURE TERRASSE MATERNELLE NUMERO 1 COUR PREPARATION TRAVAUX DE DEPOSE

Montant HT. Prix Unitaire PREPARATION GENERALE DU CHANTIER TOITURE TERRASSE MATERNELLE NUMERO 1 COUR PREPARATION TRAVAUX DE DEPOSE GENERALE DU CHANTIER Préparation du matériel, installation de chantier, approvisionnement,balisage du site, mise en sécurité du chantier forfait 1 TOITURE TERRASSE MATERNELLE NUMERO 1 COUR en périphérie

Plus en détail

Solutions Knauf pour les logements collectifs

Solutions Knauf pour les logements collectifs Toitures-terrasses 09/206 Solutions Knauf pour les logements collectifs Optimiser la performance thermique dans le logement collectif Isolation sur béton ou bois Knauf Thane ET Se sous protection lourde

Plus en détail

Avis Technique 5/

Avis Technique 5/ Avis Technique 5/16-2493 Panneaux en perlite expansée (EPB) pentés Isolant thermique non porteur support d étanchéité Non-loadbearing insulation as base for waterproofing Nichttragender Wärmedämmstoff

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. 5. AGRÉMENTS TECHNIQUES ATG 1575 ATG 2262 Voir: 8-1

TABLE DES MATIERES. 5. AGRÉMENTS TECHNIQUES ATG 1575 ATG 2262 Voir:  8-1 TABLE DES MATIERES. GENERALITES. PRINCIPES DE BASE DE LA CONSTRUCTION DE TOITURES AVEC EUROTHANE ET POWERDECK. APPLICATIONS EUROTHANE ET POWERDECK POUR LES TOITURES PLATES AVEC COUVERTURE DE BITUME OU

Plus en détail

Avis Technique 14/ BETAPEX-RETUBE

Avis Technique 14/ BETAPEX-RETUBE Avis Technique 14/11-1688 Révision de l Avis 14/06-1068 Tubes en PE-Xb Système de canalisations en PEX PEX piping system PEX Rohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/08-2013*01 Add Isolant thermique non porteur support d étanchéité Non-loadbearing insulation as base for waterproofing Nichttragender Wärmedämmstoff

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Isolant thermique non porteur support d étanchéité Non-loadbearing insulation as base for waterproofing Nichttragender Wärmedämmstoff als Untergrund für Abdichtungen Avis Technique 5/11-2233 Annule et

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Document Technique d Application 5/12-2269 Procédé de couverture en tuiles de terre cuite Tuile de terre cuite mise en œuvre à très faible pente Rhona 10 relevant de la norme NF EN 1304 Titulaire : Usine

Plus en détail

Chemin de câbles coupe-feu AESTUVER «Standard» E 30/I 90 5 E 150. Pour une pose contre un mur ou un plafond

Chemin de câbles coupe-feu AESTUVER «Standard» E 30/I 90 5 E 150. Pour une pose contre un mur ou un plafond Chemin de câbles coupe-feu AESTUVER «Standard» E 30/I 90 Pour une pose contre un mur ou un plafond E 10 Description Le système de chemin de câbles AESTUVER «Standard» E 30/I 90, suivant la norme DIN 4102,

Plus en détail

KIT EXCELPARK 2 GUIDE DE POSE

KIT EXCELPARK 2 GUIDE DE POSE Version du 15/06/2005 Annule et remplace: 06/10/200 ASPHALTE BETON SUPER ASPHALTE SUPER BETON POINTS SINGULIERS KIT EXCELPARK 2 Procédé d étanchéité de joints plats avec de gros œuvre pour toitures accessibles

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Document Technique d'application Référence Avis Technique 14/11-1696 Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausablußeitungen Clapet équilibreur de pression CEP Relevant de la norme NF

Plus en détail

A. DESCRIPTION 1. Généralités Classe du système

A. DESCRIPTION 1. Généralités Classe du système INTRODUCTION Les Hourdis CONCERTO METAL (CMH) en polystyrène expansé d une densité de 20 à 25 kg/m³, renforcé par des inserts en acier galvanisé de 1,25 mm offre les avantages suivants : Isolation thermique

Plus en détail

Évaluation Technique Européenne (Version originale en langue française)

Évaluation Technique Européenne (Version originale en langue française) 84, avenue Jean-Jaurès Champs-sur-Marne FR-77447 Marne-la-Vallée Cedex 2 Tél. : + 33 (0)1 64 68 82 82 Fax : + 33 (0)1 60 05 85 34 E-mail : etancheite@cstb.fr Site internet : www.cstb.fr Membre de l EOTA

Plus en détail

DOSSIER SYSTÈMES SOUS COUVERTURE Sarnafil MT

DOSSIER SYSTÈMES SOUS COUVERTURE Sarnafil MT DOSSIER SYSTÈMES SOUS COUVERTURE Sarnafil MT SARNAFIL MT SOMMAIRE 03 Caractéristiques principales de Sarnafil MT SYSTÈMES DE SOUS-COUVERTURE 04 Toiture chaude semi ventilée Isolation sur chevrons en continu

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE AVANTAGES DESCRIPTION DESTINATION COLLAGE DES REVETEMENTS TECHNIQUES SOLS ET MURS

FICHE TECHNIQUE AVANTAGES DESCRIPTION DESTINATION COLLAGE DES REVETEMENTS TECHNIQUES SOLS ET MURS FICHE TECHNIQUE COLLAGE DES REVETEMENTS TECHNIQUES SOLS ET MURS AVANTAGES Polyvalente haut de gamme sol et mur, adaptée au collage PVC sur PVC, temps de gommage court, temps ouvert long, pouvoir piégeant

Plus en détail

Sommaire Annexe 10 façades et bardages... 2 Façades porteuses... 2 Façades légères... 2 Revêtements extérieurs de façade... 5

Sommaire Annexe 10 façades et bardages... 2 Façades porteuses... 2 Façades légères... 2 Revêtements extérieurs de façade... 5 Sommaire Annexe 10 façades et bardages... 2 Façades porteuses... 2 Façades en maçonnerie de petits éléments... 2 Façades en béton banché... 2 Façades en panneaux préfabriqués... 2 Façades légères... 2

Plus en détail

LCG MORTIER ISOLANT RENFORMI THERMIQUE CAHIER DES CHARGES

LCG MORTIER ISOLANT RENFORMI THERMIQUE CAHIER DES CHARGES VERSION 031615 CAHIER DES CHARGES LCG MORTIER ISOLANT RENFORMI THERMIQUE Avant d utiliser le procédé, il est indispensable de prendre connaissance du cahier des charges et des points singuliers DEFINITION

Plus en détail

Document Technique d Application ROMANE SANS

Document Technique d Application ROMANE SANS Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/12-2289 Annule et remplace l Avis Technique 5/02-1611 Edition corrigée du 9 juillet 2012 Tuile de terre cuite Couverture en petits éléments Discontinous

Plus en détail

Additif au Cahier des Charges HYPERFLEX FM Juin 2012 ADDITIF AU CAHIER DES CHARGES HYPERFLEX FM Membrane HYPERFLEX FM - 1600 Entraxe fixations = 1.5m Wadm = 566 N/fix Objet: Le présent additif précise

Plus en détail

Raccords métalliques à compression. Reti Gripp. Gripp site de Seyssins 106 rue des Allobroges BP 19 FR Seyssins

Raccords métalliques à compression. Reti Gripp. Gripp site de Seyssins 106 rue des Allobroges BP 19 FR Seyssins Avis Technique 14/08-1315 Révision de l Avis Technique 14/03-823 Raccords pour tubes en matière plastique Plastic pipe fittings Kunststoffrohre verbindern Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique

Plus en détail

Avis Technique 14/ Reti Gripp

Avis Technique 14/ Reti Gripp Avis Technique 14/13-1926 Annule et remplace l Avis Technique 14/08-1315 Raccords métalliques à compression Raccords pour tubes en matière plastique Plastic pipe fittings Kunststoffrohre verbindern Ne

Plus en détail

Avis Technique 5/ Moplas Joint

Avis Technique 5/ Moplas Joint Avis Technique 5/11-2250 Annule et remplace l Avis Technique 5/07-1922 et 5/07-1922*01 Ext *02 Ext Système d étanchéité des joints de gros-œuvre pour toitures Étanchéité des joints de gros-œuvre pour toiture

Plus en détail

ÉTANCHÉITÉS POUR TOITURES - SOUS-COUCHES SOUS FORME DE MEMBRANE A BASE DE LIANTS BITUMINEUX

ÉTANCHÉITÉS POUR TOITURES - SOUS-COUCHES SOUS FORME DE MEMBRANE A BASE DE LIANTS BITUMINEUX PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PTV 46-002 version dd. 18/08/2011 ÉTANCHÉITÉS POUR TOITURES - SOUS-COUCHES SOUS FORME DE MEMBRANE A BASE DE LIANTS BITUMINEUX Prescriptions pour les matières premières et pour

Plus en détail

REFECTION ETANCHEITE ET ISOLATION DE TERRASSE

REFECTION ETANCHEITE ET ISOLATION DE TERRASSE MAITRE D'OUVRAGE GIER PILAT HABITAT 9, rue Jean Antoine Vial 42042 SAINT-CHAMOND CEDEX Tél : 04 77 29 29 29 REFECTION ETANCHEITE ET ISOLATION DE TERRASSE HLM - 2, Square du Janon 42400 SAINT-CHAMOND Lot

Plus en détail

7 Avant-propos 9 CHAPITRE 1 : Domaine d application du guide

7 Avant-propos 9 CHAPITRE 1 : Domaine d application du guide SOMMAIRE 7 Avant-propos 9 CHAPITRE 1 : Domaine d application du guide 11 CHAPITRE 2 : Système de bardage rapporté traditionnel, non traditionnel et certification associée 11 1. Définition du bardage rapporté

Plus en détail

Procédé Bauder TPO Membranes synthétiques pour toitures

Procédé Bauder TPO Membranes synthétiques pour toitures Procédé Bauder TPO Membranes synthétiques pour toitures Cahier des Clauses Techniques et de Mise en Œuvre Consulter www.bauder.fr partie téléchargements pour s assurer de la version en cours de validité.

Plus en détail

Construction. Etanchement des joints avec le Système Sika Dilatec

Construction. Etanchement des joints avec le Système Sika Dilatec Construction Etanchement des joints avec le Système Sika Dilatec Etanchement des joints avec le système Sika Dilatec Système d étanchement pour les joints de reprise, les joints de dilatation ainsi que

Plus en détail