Cours Bases de données 2ème année IUT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cours Bases de données 2ème année IUT"

Transcription

1 Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 2 : Contrôle des accès Anne Vilnat

2 Plan 1 Les privilèges Définitions 2 Rôles Définition de création d attribution de suppression 3 Profils 4 Utilisateurs

3 Les privilèges Définitions 1 Privilèges objet : comment attribuer aux utilisateurs de la base le droit de faire des actions sur des objets de la base. Par exemple : autoriser un utilisateur à consulter des tables, permettre à un utilisateur de faire des mises à jour, des références à des tables, 2 Privilèges système : comment permettre à un utilisateur d agir sur les définitions des objets de la base. Par exemple : autoriser un utilisateur à créer des tables, des vues, des index

4 Attribuer un privilège objet GRANT <liste de privilèges objet> < ALL > ON objet TO <liste d utilisateurs> < PUBLIC > [WITH GRANT OPTION] GRANT SELECT, UPDATE ON Individu TO userfilm Privilèges objet : ALTER, DELETE, INDEX, INSERT, REFERENCES, SELECT, UPDATE,... ALL : les 7 principaux objet : table, vue,.. WITH GRANT OPTION : donne le droit de transmettre à d autres

5 Attribuer un privilège objet (2) Pour INSERT, REFERENCES ou UPDATE, on peut limiter les attributs concernés : GRANT INSERT REFERENCES UPDATE <liste attributs> ON <nom table> <nom vue> TO <liste d utilisateurs> < PUBLIC [WITH GRANT OPTION] GRANT UPDATE nom, prenom ON Individu TO userfilm

6 Attribuer un privilège objet : Exemple Jean a créé la table Individu et donne les droits en lecture à Paul : GRANT SELECT ON INDIVIDU TO Paul WITH GRANT OPTION

7 Supprimer un privilège objet REVOKE <liste de privilèges objet> < ALL > ON objet FROM <liste d utilisateurs> < PUBLIC > [CASCADE CONSTRAINTS][FORCE] CASCADE CONSTRAINTS : pour les contraintes référentielles

8 Attribuer/Supprimer un privilège système pour attribuer un privilège GRANT <liste de privilèges système> TO <liste d utilisateurs> < PUBLIC > [WITH ADMIN OPTION] GRANT CREATE VIEW TO Paul Privileges système : CREATE TABLE, CREATE VIEW, ALTER TABLE, DROP TABLE,.. WITH ADMIN OPTION : donne le droit de transmettre à d autres pour supprimer un privilège REVOKE <liste de privilèges système> FROM <liste d utilisateurs> < PUBLIC

9 Les rôles Définition Un rôle est un ensemble de privilèges système et/ou objet identifiés par un nom. Un rôle peut être affecté : à un utilisateur pour lui attribuer des privilèges à un rôle pour lui ajouter des privilèges Un rôle permet d englober un ensemble cohérent de droits qui seront donnés...

10 Créer un rôle CREATE ROLE <nom de rôle> [ NOT IDENTIFIED IDENTIFIED BY <mot de passe> EXTERNALLY [GLOBALLY] CREATE ROLE roledeveloppeur GRANT CREATE TABLE, CREATE PROCEDURE TO roledeveloppeur IDENTIFIED permet de protéger le rôle par un mot de passe Par défaut : NOT IDENTIFIED

11 Ajouter des privilèges ou un rôle à un rôle GRANT <liste de privilèges système ou rôle> TO <liste de rôles> [WITH ADMIN OPTION] GRANT <liste de privilèges objet> ALL ON objet TO <liste de rôle> [WITH GRANT OPTION]

12 Attribuer un rôle à un utilisateur GRANT <liste de rôle> TO <liste d utilisateurs> [WITH ADMIN OPTION] Exemple GRANT roledeveloppeur TO Paul

13 Supprimer un rôle ou un rôle à un utilisateur Supprimer un rôle DROP ROLE <rôle> Supprimer un privilège système ou un rôle d un rôle REVOKE <liste de privilèges système ou rôle> ADMIN OPTION FROM <liste de rôles> Supprimer un privilège objet d un rôle REVOKE <liste de privilèges objet> ALL GRANT OPTION ON <liste d objets> TO <liste de rôles> [CASCADE CONSTRAINTS] Retirer un rôle à un utilisateur REVOKE <liste de rôles> FROM <liste d utilisateurs> PUBLIC

14 Les profils Définition Un profil est un ensemble de limites concernant l utilisation des ressources de la base de données. Un profil peut être attribué à un utilisateur lors de la création de l utilisateur. CREATE PROFILE LIMIT [SESSIONS PER USER entier UNLIMITED DEFAULT] [CPU PER SESSION entier UNLIMITED DEFAULT] [CONNECT TIME entier UNLIMITED DEFAULT]... Pour modifier : ALTER

15 Les utilisateurs Définition Tout utilisateur a un nom et un mot de passe. Il est propriétaire de tous les objets qu il a créés.. CREATE USER <nom d utilisateur> IDENTIFIED BY m de p EXTERNALLY GLOBALLY AS nom externe [DEFAULT TABLESPACE nom tablespace] [TEMPORARY TABLESPACE nom tablespace] [QUOTA entier K M UNLIMITED ON nom tablespace] [PROFILE nom de profil] [DEFAULT ROLE liste roles ALLEXCEPT liste roles NONE ] [PASSWORD EXPIRE] [ACCOUNT LOCK UNLOCK];...

16 En conclusion... Quand on crée un utilisateur... on lui donne un nom et un mot de passe (à changer éventuellement) on décide des ressources qu il pourra utiliser: combien de sessions il pourra ouvrir, combien de temps CPU il pourra consommer,... son profil on décide : ce qu il pourra faire sur les objets existants s il pourra créer de nouveaux objets son rôle

Administration des bases de données

Administration des bases de données Administration des bases de données Jean-Yves Antoine http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/ Administration des bases de données III Protection des données : contrôles d accès OBJECTIFS 3.1. NOTIONS 3.1.1.

Plus en détail

Les utilisateurs correspondent aux comptes (login et mot de passe) permettant de demander une connexion au SGBD (une personne ou une application).

Les utilisateurs correspondent aux comptes (login et mot de passe) permettant de demander une connexion au SGBD (une personne ou une application). SQL Ch 10 DCL Utilisateurs, privilèges, rôles I. INTRODUCTION... 1 II. LES UTILISATEURS ( «USERS»)... 1 A. CREER UN UTILISATEUR : USER... 1 B. MODIFIER UN UTILISATEUR : ALTER USER... 2 C. SUPPRIMER UN

Plus en détail

Cours Administration BD

Cours Administration BD Faculté des Sciences de Gabès Cours Administration BD Chapitre 3 : Administrer la sécurité utilisateur Gestion des utilisateurs et de leurs droits (Partie 2) Faîçal Felhi felhi_fayssal@yahoo.fr 1 Privilèges

Plus en détail

Cours 4 : Tables système, contrôle des accès et synonymes

Cours 4 : Tables système, contrôle des accès et synonymes Cours 4 : Tables système, contrôle des accès et synonymes Tables système Les informations du dictionnaire de données (tables système) sont accessibles en consultation seule, au moyen de vues Quatre classes

Plus en détail

Gestion des utilisateurs et de leurs droits

Gestion des utilisateurs et de leurs droits Gestion des utilisateurs et de leurs droits Chap. 12, page 323 à 360 Lors de la création d'un utilisateur vous devez indiquer son nom, ses attributs, son profil, la méthode d'authentification (par le SE

Plus en détail

Bases de données et sites WEB

Bases de données et sites WEB Bases de données et sites WEB Cours2 : Sécurité et contrôles d accès Anne Doucet 1 Authentification Autorisation Privilèges Rôles Profils Limitations de ressources Plan Audit Contrôle d accès via les vues

Plus en détail

UMBB, Département Informatique Cours Master 1 BDA Responsable : A. AIT-BOUZIAD Le 06 Décembre 2011 CHAPITRE 2 CONTRÖLE DE DONNEES DANS SQL

UMBB, Département Informatique Cours Master 1 BDA Responsable : A. AIT-BOUZIAD Le 06 Décembre 2011 CHAPITRE 2 CONTRÖLE DE DONNEES DANS SQL UMBB, Département Informatique Cours Master 1 BDA Responsable : A. AIT-BOUZIAD Le 06 Décembre 2011 CHAPITRE 2 CONTRÖLE DE DONNEES DANS SQL I Gestion des utilisateurs et de leurs privilèges I.1 Gestion

Plus en détail

CHAPITRE 4 POLITIQUES DE CONTRÔLES DES ACCÈS SOUS ORACLE ADMINISTRATION ET TUNING DE BASES DE DONNÉES 10/05/2015 RESPONSABLE DR K.

CHAPITRE 4 POLITIQUES DE CONTRÔLES DES ACCÈS SOUS ORACLE ADMINISTRATION ET TUNING DE BASES DE DONNÉES 10/05/2015 RESPONSABLE DR K. Université des sciences et de la Technologie Houari Boumediene USTHB Alger Département d Informatique CHAPITRE 4 ADMINISTRATION ET TUNING DE BASES DE DONNÉES RESPONSABLE DR K. BOUKHALFA POLITIQUES DE CONTRÔLES

Plus en détail

2.1/ Les privilèges sous oracle

2.1/ Les privilèges sous oracle LP Informatique(DA2I), UF7 : Administration Système, Réseaux et Base de données 13/12/2007, Enseignant : M. Nakechbnadi, mail : nakech@free.fr Première parie : Administration d une BD Chapitre 2 : Transaction,

Plus en détail

3 - Administration de BD SQL. Chapitre III. Administration des BD SQL. Actions possibles. Composants ORACLE. Chapitre 3 : Administration des BD SQL 1

3 - Administration de BD SQL. Chapitre III. Administration des BD SQL. Actions possibles. Composants ORACLE. Chapitre 3 : Administration des BD SQL 1 3 - Administration de BD SQL Chapitre III Administration des BD SQL 3.1 Création de BD 3.2 Gestion des utilisateurs 3.3 Administration des transactions 3.4 Accès à une BD distante 3.5 Conclusions Composants

Plus en détail

Partie II Cours 3 (suite) : Sécurité de bases de données

Partie II Cours 3 (suite) : Sécurité de bases de données Partie II Cours 3 (suite) : Sécurité de bases de données ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univ-mrs.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/ssi.html Plan du cours 1 Introduction

Plus en détail

1.1/Architecture des SGBD Les architectures physiques de SGBD sont très liées au mode de répartition.

1.1/Architecture des SGBD Les architectures physiques de SGBD sont très liées au mode de répartition. LP Informatique(DA2I), F7 : Administration Système, Réseaux et Base de données 15/11/2007, Enseignant : M. Nakechbnadi, mail : nakech@free.fr Première parie : Administration d une BD Chapitre 1 : Architecture

Plus en détail

Le langage SQL : Le Langage de Contrôle des Données (LCD)

Le langage SQL : Le Langage de Contrôle des Données (LCD) T-GSI STAGE RENOVATION - SQL.Chapitre 5 - Le langage SQL : Le Langage de Contrôle des Données (LCD) Sources du document : Livre bible Oracle 9i, J. Gabillaud, Editions Eni ; Support Oracle ; Documentation

Plus en détail

Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL

Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL ENT - Clé sql2009 BD - Mírian Halfeld-Ferrari p. 1 Insertion dans une relation Pour insérer un tuple dans une relation: insert into Sailors

Plus en détail

Création d'une base de données Oracle

Création d'une base de données Oracle TP1 Création d'une base de données Oracle MASTER INFORMATIQUE I2A Année universitaire 2006-2007 RAPPORT DE PROJET (Document de 15 pages) Encadrant : Rosaire Amore Participants : Erik Allais Abdel Rafrafi

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 1 : Vues et Index Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Les Vues Généralités Syntaxe Avantages Conditions de mise à jour 2 Index Généralités

Plus en détail

Définition de contraintes. c Olivier Caron

Définition de contraintes. c Olivier Caron Définition de contraintes 1 Normalisation SQL-92 Les types de contraintes 1 Les types de contraintes Normalisation SQL-92 Les contraintes de domaine définissent les valeurs prises par un attribut. 1 Les

Plus en détail

Partie 0 : Gestion des tablespace et des utilisateurs... 3

Partie 0 : Gestion des tablespace et des utilisateurs... 3 Sommaire Partie 0 : Gestion des tablespace et des utilisateurs... 3 1- Créer deux TableSpaces votre_nom-tbs et Votre_nom-TempTBS :... 3 2. Créer un utilisateur qui porte votre nom :... 3 3. Attribuer à

Plus en détail

Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données

Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données Objets d une base de données Dans un schéma Tables, vues Index, clusters, séquences, synonymes Packages, procédures, fonctions, déclencheurs

Plus en détail

Bases de données. Jean-Yves Antoine. VALORIA - Université François Rabelais Jean-Yves.Antoine@univ-tours.fr. L3 S&T mention Informatique

Bases de données. Jean-Yves Antoine. VALORIA - Université François Rabelais Jean-Yves.Antoine@univ-tours.fr. L3 S&T mention Informatique Bases de données Jean-Yves Antoine VALORIA - Université François Rabelais Jean-Yves.Antoine@univ-tours.fr L3 S&T mention Informatique Bases de Données IUP Vannes, UBS J.Y. Antoine 1 Bases de données SGBD

Plus en détail

TP Administration Oracle

TP Administration Oracle Ingénieurs 2000 Informatique et Réseaux TP Administration Oracle DIOP Ngoné ESSAIDI Abderrahim Février 2008 1 Sommaire Sommaire... 2 Introduction... 3 1. Déploiement d application... 4 1.1 Résumé du besoin...

Plus en détail

420-PK6-SL Banques de données Avancées. UTILISATEURS (suite)

420-PK6-SL Banques de données Avancées. UTILISATEURS (suite) 420-PK6-SL Banques de données Avancées Gestion des UTILISATEURS (suite) RÉCAPITULATIF Un UTILISATEUR ORACLE est donc une combinaison de deux concepts usuels des banques de données. Un objet de contrôle

Plus en détail

ADMIN SGBD TP 1. Préliminaires. Dictionnaire des données. Utilisateurs, vues et autorisations

ADMIN SGBD TP 1. Préliminaires. Dictionnaire des données. Utilisateurs, vues et autorisations ADMIN SGBD TP 1 Préliminaires L'objectif de ce TP est de: installer l environnement (PostgreSQL, base, tables), créer des utilisateurs, des vues, et de gérer les privilèges, créer des triggers, utiliser

Plus en détail

Compte rendu d activité Fiche n 1

Compte rendu d activité Fiche n 1 Compte rendu d activité Fiche n 1 Alexandre K. (http://ploufix.free.fr) Nature de l activité Création d une base de connaissances avec PostgreSQL Contexte : Le responsable technique souhaite la mise en

Plus en détail

Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion

Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion III.1- Définition de schémas Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion RAPPELS Contraintes d intégrité sous Oracle Notion de vue Typage des attributs Contrainte d intégrité Intra-relation

Plus en détail

Bases de données. Ecole Marocaine des Sciences de l Ingénieur. Yousra Lembachar

Bases de données. Ecole Marocaine des Sciences de l Ingénieur. Yousra Lembachar Bases de données Ecole Marocaine des Sciences de l Ingénieur Yousra Lembachar Rappel Variables dans SQL Les fonctions d agrégation Les opérateurs ensemblistes Les sous-requêtes SELECT Contraintes statiques

Plus en détail

SQL et Bases de données relationnelles. November 26, 2013

SQL et Bases de données relationnelles. November 26, 2013 November 26, 2013 SQL : En tant que langage d interrogation En tant que langage de mise à jour En tant que langage de définition de données Langages de requête Langages qui permettent d interroger la BD

Plus en détail

Supervision et infrastructure - Accès aux bases de données. Document FAQ. Page: 1 / 13 Dernière mise à jour: 17/03/15 20:19

Supervision et infrastructure - Accès aux bases de données. Document FAQ. Page: 1 / 13 Dernière mise à jour: 17/03/15 20:19 Document FAQ Supervision et infrastructure - Accès aux EXP Page: 1 / 13 Table des matières Introduction... 3 DB2... 4 I.Ports... 4... 4 HANA... 5 I.Ports... 5... 5 SAP MaxDB... 6 I.Ports... 6... 6 MS SQL...

Plus en détail

Conception de bases de données relationnelles

Conception de bases de données relationnelles Conception de bases de données relationnelles Langage SQL Marie Szafranski 2016-2017 ensiie 1 2016-2017 ensiie 1 Création et modification de tables (attributs, types, etc.) Définition des contraintes d

Plus en détail

Bases de Données Relationnelles. SQL Le langage de définition des données de SQL

Bases de Données Relationnelles. SQL Le langage de définition des données de SQL Bases de Données Relationnelles SQL Le langage de définition des données de SQL Introduction SQL : Structured Query Language SQL est normalisé SQL 2: adopté (SQL 92) SQL 3: adopté (SQL 99) Standard d'accès

Plus en détail

Configuration du mode d'authentification Windows. Pour vérifier que SQL Server utilise l'authentification Windows

Configuration du mode d'authentification Windows. Pour vérifier que SQL Server utilise l'authentification Windows Configuration du mode d'authentification Windows Dans cet exercice, vous allez vérifier que SQL Server est configuré pour utiliser l'authentification Windows afin d'autoriser l'accès à SQL Server par le

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bilan : Des vues à PL/SQL corrigé Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Cas exemple 2 Les tables... 3 Vues et index 4 Privilèges 5 Fonctions

Plus en détail

2 ème PARTIE : LE LANGAGE SQL

2 ème PARTIE : LE LANGAGE SQL 2 ème PARTIE : LE LANGAGE SQL PLAN : I. Le langage de manipulation des données II. Le langage de définition des données III. Administration de la base de données IV. Divers (HORS PROGRAMME) Introduction:

Plus en détail

Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD

Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD 1 SQL : Introduction SQL : Structured Query Langage langage de gestion de bases de donn ees relationnelles pour Définir les données (LDD) interroger

Plus en détail

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT Nom Prénom Promotion Date Buhl Damien Année 1 Groupe 2 21 Janvier 2007 CER Prosit n 22 Mots-Clés : - Requête/Langage SQL Le langage SQL (Structured Query Language) est un langage de requêtes, il permet

Plus en détail

Olivier Mondet http://unidentified-one.net

Olivier Mondet http://unidentified-one.net T-GSI Ch.4 Le Langage SQL LDD, LCD Cet exercice guidé reprend le plan suivis lors de l intervention de formation faite pour l académie de Versailles. L objectif principal visait en la présentation du langage

Plus en détail

Apprendre le langage SQL - Le DDL - 1 / 34 - Apprendre le langage SQL par l exemple Partie 1 : le DDL

Apprendre le langage SQL - Le DDL - 1 / 34 - Apprendre le langage SQL par l exemple Partie 1 : le DDL Apprendre le langage SQL - Le DDL - 1 / 34 - Apprendre le langage SQL par l exemple Partie 1 : le DDL Ce document est publié sous licence Creative Commons CC-by-nc-nd. Il ne peut ni être modifié, ni faire

Plus en détail

Apprendre le langage SQL le DDL - 1 / 30 - Apprendre le langage SQL par l exemple

Apprendre le langage SQL le DDL - 1 / 30 - Apprendre le langage SQL par l exemple Apprendre le langage SQL le DDL - 1 / 30 - Apprendre le langage SQL par l exemple Ce document est publié sous licence Creative Commons CC-by-nc-nd. Il ne peut ni être modifié, ni faire l objet d une exploitation

Plus en détail

Instructions SQL. Première partie : Langage de description et de gestion des données

Instructions SQL. Première partie : Langage de description et de gestion des données Instructions SQL Première partie : Langage de description et de gestion des données Quelques instructions et leur syntaxe 1. Introduction Trois principales catégories d instructions. Instructions de création

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 11 : Les tables comme objets (3ème partie) Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Tables objet Rappels Exemple d insertion Sélection 2 Vues

Plus en détail

SQL : Origines et Evolutions

SQL : Origines et Evolutions SQL : Origines et Evolutions SQL est dérivé de l'algèbre relationnelle et de SEQUEL Il a été intégré à SQL/DS, DB2, puis ORACLE, INGRES, Il existe trois versions normalisées, du simple au complexe : SQL1

Plus en détail

SQL Description des données : création, insertion, mise à jour. Définition des données. BD4 A.D., S.B., F.C., N. G. de R.

SQL Description des données : création, insertion, mise à jour. Définition des données. BD4 A.D., S.B., F.C., N. G. de R. SQL Description des données : création, insertion, mise à jour BD4 AD, SB, FC, N G de R Licence MIASHS, Master ISIFAR, Paris-Diderot Mars 2015 BD4 (Licence MIASHS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) SQL 1/21

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 5 : PL/SQL : ou comment faire plus avec ORACLE 3ème partie Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Curseurs et mise à jour 2 Paquetages Definition

Plus en détail

Memento MYSQL LINUX. Pour installer le serveur Mysql. Installer les paquets suivants :

Memento MYSQL LINUX. Pour installer le serveur Mysql. Installer les paquets suivants : Memento MYSQL LINUX Pour installer le serveur Mysql Installer les paquets suivants : Mysql-server (moteur de bases de données) Apache2 (serveur web si besoin) Php5 (langage de programmation permettant

Plus en détail

TP1 - Corrigé. Manipulations de données

TP1 - Corrigé. Manipulations de données TP1 - Corrigé Manipulations de données 1. Démarrez mysql comme suit : bash$ mysql -h 127.0.0.1 -u user4 -D db_4 p Remarque: le mot de passe est le nom de user. Ici user4 2. Afficher la liste des bases

Plus en détail

Secteur Tertiaire Informatique Filière étude - développement. Sécurité dans Oracle 11 g. Accueil. Apprentissage. Période en entreprise.

Secteur Tertiaire Informatique Filière étude - développement. Sécurité dans Oracle 11 g. Accueil. Apprentissage. Période en entreprise. Secteur Tertiaire Informatique Filière étude - développement Activité «Développer la persistance des données» 11 g Accueil Apprentissage Période en entreprise Evaluation Code barre SOMMAIRE I PRINCIPES...4

Plus en détail

Les déclencheurs (Triggers) avec Oracle

Les déclencheurs (Triggers) avec Oracle 1) Introduction 2) Événements déclenchant 3) Mécanisme général 4) Privilèges systèmes 5) Syntaxe 6) Nom du déclencheur 7) Option BEFORE ou AFTER 8) Déclencheur LMD 9) Déclencheur LDD 10) Déclencheur d'instance

Plus en détail

ISC21-1 --- Système d Information Architecture et Administration d un SGBD Compléments SQL

ISC21-1 --- Système d Information Architecture et Administration d un SGBD Compléments SQL ISC21-1 --- Système d Information Architecture et Administration d un SGBD Compléments SQL Jean-Marie Pécatte jean-marie.pecatte@iut-tlse3.fr 16 novembre 2006 ISIS - Jean-Marie PECATTE 1 Valeur de clé

Plus en détail

SQL : création et mises-à-jour de schémas et de données

SQL : création et mises-à-jour de schémas et de données SQL : création et mises-à-jour de schémas et de données Commandes de définition de données (DDL) Commandes de mise-à-jour de données (DML) Vues SQL-MAJ, vues-1 / 33 Exemple Définition de la relation

Plus en détail

ORACLE SQL LDD. Langage de définition de données

ORACLE SQL LDD. Langage de définition de données ORACLE SQL LDD Langage de définition de données Le langage SQL (Structured Query Language) SQL a été normalisé par l ANSI puis par l ISO depuis 1986 sous ses différents aspects : LDD : définition des données

Plus en détail

Modification des données stockées dans une base. LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 3. Exemple. Insertion. Insertion utilisant une requête

Modification des données stockées dans une base. LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 3. Exemple. Insertion. Insertion utilisant une requête Modification des données stockées dans une base LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 3 E.Coquery emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr http ://liris.cnrs.fr/ ecoquery La modification s effectue par

Plus en détail

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Plan Généralités Langage de Définition des (LDD) Langage de Manipulation

Plus en détail

Cours n 6 SQL : Langage de définition des données (LDD)

Cours n 6 SQL : Langage de définition des données (LDD) Cours n 6 SQL : Langage de définition des données (LDD) Chantal Reynaud Université Paris X - Nanterre UFR SEGMI - IUP MIAGE Cours de Systèmes de Gestion de Données Licence MIAGE 2003/2004 1 Plan I. Langage

Plus en détail

SQL Les fondamentaux du langage (2ième édition)

SQL Les fondamentaux du langage (2ième édition) Introduction 1. Un peu d'histoire 11 2. Les normes SQL 12 3. Description rapide du modèle relationnel 14 3.1 Principaux concepts du modèle relationnel 15 3.2 Principales règles 16 4. Les opérateurs en

Plus en détail

Le langage SQL pour Oracle - par1e 2 : SQL comme langage de requêtes

Le langage SQL pour Oracle - par1e 2 : SQL comme langage de requêtes Le langage SQL pour Oracle - par1e 2 : SQL comme langage de requêtes Exemple jouet Dans la suite, on considère la base composée des tables suivantes : CLIENT(numCl,nomCl,télCl) COMMANDE(numCmde,dateCmde,numCl))

Plus en détail

Apprendre le langage SQL - Le DDL - 1 / 28 - Apprendre le langage SQL par l exemple Partie 1 : le DDL

Apprendre le langage SQL - Le DDL - 1 / 28 - Apprendre le langage SQL par l exemple Partie 1 : le DDL Apprendre le langage SQL - Le DDL - 1 / 28 - Apprendre le langage SQL par l exemple Partie 1 : le DDL Ce document est publié sous licence Creative Commons CC-by-nc-nd. Il ne peut ni être modifié, ni faire

Plus en détail

2011 Hakim Benameurlaine 1

2011 Hakim Benameurlaine 1 Table des matières 1 CRÉATION DES OBJETS DE BASES DE DONNÉES... 2 1.1 Architecture d une base de données... 2 1.1.1 Niveau logique... 2 1.1.2 Niveau physique... 3 1.2 Gestion d une base de données... 3

Plus en détail

Plan de la scéance. Modélisation et conception de bases de données. Que doit-on concevoir? L3Pro SCT Bases de données et programmation

Plan de la scéance. Modélisation et conception de bases de données. Que doit-on concevoir? L3Pro SCT Bases de données et programmation Modélisation et conception de bases de données L3Pro SCT Bases de données et programmation Mathieu Sassolas IUT de Sénart Fontainebleau Département Informatique Année 2015-2016 Plan de la séance 3 2 /

Plus en détail

TP3 : Creation de tables 1 seance

TP3 : Creation de tables 1 seance Universite de Versailles IUT de Velizy - Algorithmique 2005/2006 TP3 : Creation de tables 1 seance Objectif : Creation et modication de tables dans une base de donnees. Avant de commencer ce TP, terminer

Plus en détail

Le language SQL (2/2)

Le language SQL (2/2) Les commandes de base sous Unix SQL (Première partie) Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Création d'une base ([] facultatif) : createdb nombase [ -U comptepostgres ] Destruction

Plus en détail

Gestion des utilisateurs, des groupes et des rôles dans SQL Server 2008

Gestion des utilisateurs, des groupes et des rôles dans SQL Server 2008 Gestion des utilisateurs, des groupes et des rôles dans SQL Server 2008 Version 1.0 Z Grégory CASANOVA 2 Les utilisateurs, les groupes et les rôles Sommaire 1 Introduction... 4 2 Gestion des accès serveur...

Plus en détail

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 SQL Sommaire : COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE MANIPULATION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE CONTROLE TRANSACTIONNEL... 2 COMMANDES DE REQUETE DE DONNEES... 2 COMMANDES

Plus en détail

TD 2 ------------------------------------------------------------------------------------------

TD 2 ------------------------------------------------------------------------------------------ TD 2 ------------------------------------------------------------------------------------------ Prenez le fichier init.ora dans $ORACLE_HOME/dbs faites une copie en inittest.ora ouvrir le fichier inittest.ora

Plus en détail

Table des matières 1 TRANSFERT DE DONNÉES... 2 1.1 BULK INSERT... 2 1.2 OPENROWSET... 4 1.3 BCP... 5

Table des matières 1 TRANSFERT DE DONNÉES... 2 1.1 BULK INSERT... 2 1.2 OPENROWSET... 4 1.3 BCP... 5 Table des matières 1 TRANSFERT DE DONNÉES... 2 1.1 BULK INSERT... 2 1.2 OPENROWSET... 4 1.3 BCP... 5 2011 Hakim Benameurlaine 1 1 TRANSFERT DE DONNÉES Pour transférer des données, il existe différentes

Plus en détail

Projet GSB Installation d un serveur FTP sous Debian 8.0. Installer et configurer une solution FTP

Projet GSB Installation d un serveur FTP sous Debian 8.0. Installer et configurer une solution FTP Installer et configurer une solution FTP Version : 2.0 Groupe : David LE FLEM, Guillaume RIVIERE, Gwendal PELARD Date : 11/03/2016 Page 1 sur 7 Sommaire Création d un utilisateur :... 3 Instalaltion de

Plus en détail

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C)

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C) Web dynamique Techniques, outils, applications (Partie C) Nadir Boussoukaia - 2006 1 SOMMAIRE 1. MySQL et PHP (20 min) 2. SQL (petits rappels) (20 min) 2 MySQL et PHP Synthèse 3 MySQL et PHP SGBD MySQL

Plus en détail

Lot 1 - Migration du serveur de base de données

Lot 1 - Migration du serveur de base de données Situation Rectiline Lot 1 - Migration du serveur de base de données Table des matières Lot 1 - Migration du serveur de base de données...1 Mise à jour du système Debian 6 :...2 Installation de PostgreSQL:...5

Plus en détail

-Les Vues, Les Déclencheurs, Les vues matérialisées. et Les Clichés-

-Les Vues, Les Déclencheurs, Les vues matérialisées. et Les Clichés- -Les Vues, Les Déclencheurs, Les vues matérialisées et Les Clichés- Les vues : 1. Définition et intérêts : Une Vue est une table logique pointant sur une ou plusieurs tables ou vues et ne contient physiquement

Plus en détail

Formation PHP/MySQL. Pierre PATTARD. Avril 2005

Formation PHP/MySQL. Pierre PATTARD. Avril 2005 Formation PHP/MySQL Pierre PATTARD Julien BENOIT Avril 2005 Le PHP Langage interprété, côté serveur pages interprétées par le serveur web pas de compilation, code éditable avec un bloc notes. aucune différences

Plus en détail

1/28. I Utiliser à bon escient les types de données proposés par SQL, ou. Introduction 3/28

1/28. I Utiliser à bon escient les types de données proposés par SQL, ou. Introduction 3/28 Introduction 1/28 2/28 Anne-Cécile Caron Licence MIAGE - BDD 2015-2016 Objectifs Après ce cours, les TD et TP correspondants, vous devez être capables de I Créer des tables à partir d un modèle I Utiliser

Plus en détail

420-PK6-SL Banques de données Avancées UTILISATEURS

420-PK6-SL Banques de données Avancées UTILISATEURS 420-PK6-SL Banques de données Avancées Gestion des UTILISATEURS RÈGLES DE NOMENCLATURE Un UTILISATEUR Oracle est : Une connexion à Oracle Un nom de connexion"login" Un détenteur de droits et privilèges

Plus en détail

Les Triggers SQL. Didier DONSEZ. Université de Valenciennes Institut des Sciences et Techniques de Valenciennes donsez@univ-valenciennes.

Les Triggers SQL. Didier DONSEZ. Université de Valenciennes Institut des Sciences et Techniques de Valenciennes donsez@univ-valenciennes. Les Triggers SQL Didier DONSEZ Université de Valenciennes Institut des Sciences et Techniques de Valenciennes donsez@univ-valenciennes.fr 1 Sommaire Motivations Trigger Ordre Trigger Ligne Condition Trigger

Plus en détail

Le Langage De Description De Données(LDD)

Le Langage De Description De Données(LDD) Base de données Le Langage De Description De Données(LDD) Créer des tables Décrire les différents types de données utilisables pour les définitions de colonne Modifier la définition des tables Supprimer,

Plus en détail

TP5 MySQL requêtes avancées

TP5 MySQL requêtes avancées Master 1 BBSG TP5 MySQL requêtes avancées Bases de Données Exercice 1 : Par l'intermédiaire de PHPMyAdmin ou du client mysql, connectez-vous sur votre base de données. mysql -h dbs-perso.luminy.univmed.fr

Plus en détail

2011 Hakim Benameurlaine 1

2011 Hakim Benameurlaine 1 Table des matières 1 PRÉSENTATION DE TSQL... 2 1.1 Historique... 2 1.2 Les différents types d instructions... 2 1.2.1 Langage de Définition des Données... 2 1.2.2 Langage de Manipulation des Données...

Plus en détail

Cours: Administration d'une Base de Données

Cours: Administration d'une Base de Données Bases de Données Avancées Module A IUT Lumière, License CE-STAT 2006-2007 Pierre Parrend Cours: Administration d'une Base de Données Table of Contents Principes...1 Structure d'un Base de Données...1 Architecture...1

Plus en détail

LE LANGAGE DE REQUETES SQL. Origines et Evolutions SQL1 86: la base SQL1 89: l'intégrité SQL2 92: la nouvelle norme SQL3 98: les évolutions objets

LE LANGAGE DE REQUETES SQL. Origines et Evolutions SQL1 86: la base SQL1 89: l'intégrité SQL2 92: la nouvelle norme SQL3 98: les évolutions objets LE LANGAGE DE REQUETES SQL Origines et Evolutions SQL1 86: la base SQL1 89: l'intégrité SQL2 92: la nouvelle norme SQL3 98: les évolutions objets Gardarin 2001 1. Origines et Evolutions SQL est dérivé

Plus en détail

La gestion des utilisateurs. create login nomlogin with password = 'mot de passe', default_database = database

La gestion des utilisateurs. create login nomlogin with password = 'mot de passe', default_database = database 1. Étape numéro 1 : Connexion au serveur Création d'un login Pour pouvoir se connecter à SQL Server un utilisateur doit posséder un login (nom d'accès). SQL Server peut utiliser la sécurité intégrée (il

Plus en détail

Systèmes de Gestion de Bases de Données

Systèmes de Gestion de Bases de Données Systèmes de Gestion de Bases de Données Luiz Angelo STEFFENEL DUT Informatique 2ème année IUT Nancy Charlemagne Vues Vue : une table virtuelle de la base de données dont le contenu est défini par une requête

Plus en détail

IFT3030 Base de données. Chapitre 6 SQL. Plan du cours

IFT3030 Base de données. Chapitre 6 SQL. Plan du cours IFT3030 Base de données Chapitre 6 SQL Plan du cours Introduction Architecture Modèles de données Modèle relationnel Algèbre relationnelle SQL Conception Fonctions avancées Concepts avancés Modèle des

Plus en détail

CREATION WEB DYNAMIQUE

CREATION WEB DYNAMIQUE CREATION WEB DYNAMIQUE IV ) MySQL IV-1 ) Introduction MYSQL dérive directement de SQL (Structured Query Language) qui est un langage de requêtes vers les bases de données relationnelles. Le serveur de

Plus en détail

SQL (Première partie) Walter RUDAMETKIN

SQL (Première partie) Walter RUDAMETKIN SQL (Première partie) Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Les commandes de base sous Unix Création d'une base ([] facultatif) : createdb nombase [ -U comptepostgres ] Destruction

Plus en détail

Introduction aux Systemes d Information et aux Bases de Données

Introduction aux Systemes d Information et aux Bases de Données Introduction aux Systemes d Information et aux Bases de Données L2 Informatique Serenella Cerrito Département d Informatique Évry 2014-2015 Quels valeurs peut prendre un attribut? Ici, les types les plus

Plus en détail

SGBDR. Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles)

SGBDR. Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles) SGBDR Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles) Plan Approches Les tâches du SGBD Les transactions Approche 1 Systèmes traditionnels basés sur des fichiers Application 1 Gestion clients

Plus en détail

Introduction aux bases de données

Introduction aux bases de données Introduction aux bases de données Cours 3. : Le langage SQL Vincent Martin email : vincent.martin@univ-tln.fr page personnelle : http://lsis.univ-tln.fr/~martin/ Master 1. LLC Université du Sud Toulon

Plus en détail

Multitenant : Créer et Configurer une. Pluggable Database (PDB) avec Oracle Database 12c Release 1 (12.1)

Multitenant : Créer et Configurer une. Pluggable Database (PDB) avec Oracle Database 12c Release 1 (12.1) Multitenant : Créer et Configurer une Pluggable Database (PDB) avec Oracle Database 12c Release 1 (12.1) L'option multitenant introduite avec Oracle Database 12c permet à un seul conteneur database (CDB)

Plus en détail

1 introduction : SQL server

1 introduction : SQL server Lycée lissan eddine ibn_elkhatib laayoune SGBDR 1 Pr H.LAARAJ 2015/2016 2 1 introduction : SQL server 1 3 SQL server SQL-Server est un SGBDR Client-Serveur qui utilise TRANSACT-SQL dans ses transactions.

Plus en détail

SQL : Structured Query Language

SQL : Structured Query Language SQL : Structured Query Language Langage de définition de données (LDD/DDL) Langage de manipulation de données (LMD /DML) Introduction à Oracle 1 Objectif On sait faire un schéma conceptuel Personne 1:1

Plus en détail

Installation et administration d une base de données MySQL

Installation et administration d une base de données MySQL Compte rendu d'activité Fiche n 2 Nom et prénom : SAÏD Jérôme Nature de l'activité Installation et administration d une base de données MySQL Contexte : Dans le but de mettre en place un outils permettant

Plus en détail

ORACLE 10G DISTRIBUTION ET REPLICATION. Distribution de données avec Oracle. G. Mopolo-Moké prof. Associé UNSA 2009/ 2010

ORACLE 10G DISTRIBUTION ET REPLICATION. Distribution de données avec Oracle. G. Mopolo-Moké prof. Associé UNSA 2009/ 2010 ORACLE 10G DISTRIBUTION ET REPLICATION Distribution de données avec Oracle G. Mopolo-Moké prof. Associé UNSA 2009/ 2010 1 Plan 12. Distribution de données 12.1 Génération des architectures C/S et Oracle

Plus en détail

Cours 3 Le langage SQL

Cours 3 Le langage SQL DUT SRC IUT de Marne-la-Vallée 05/02/2014 M2203 Bases de données Cours 3 Le langage SQL Philippe Gambette Sources Cours de Tony Grandame à l'iut de Marne-la-Vallée en 2010-2011 Cours de Mathieu Mangeot,

Plus en détail

PRESENTATION. Document1 Serge GUERINET Page 1

PRESENTATION. Document1 Serge GUERINET Page 1 PRESENTATION Les domaines couverts par la série STG sont tous des pourvoyeurs ou exploitants des bases de données. Que l'on gère la relation aux clients, le suivi de l'activité financière, la comptabilité

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 4 : PL/SQL : ou comment faire plus avec ORACLE 2ème partie Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Exceptions Rappels bloc PL/SQL Definition

Plus en détail

Chapitre 7 Le Langage de Définition de Données

Chapitre 7 Le Langage de Définition de Données Chapitre 7 Le Langage de Définition de Données Jusque là, nous avons réalisé toutes les interrogations possibles sur les données, sans pour autant savoir comment gérer leurs structures. Dans ce chapitre,

Plus en détail

Bases de données avancées Triggers

Bases de données avancées Triggers Bases de données avancées Triggers Wies law Zielonka 12 décembre 2009 Résumé Ces notes ne sont pas corrigées, mais peut-être vous les trouverez quand même utiles pour préparer l examen ou projet. Ne pas

Plus en détail

INTRODUCTION A SQL. http://www.lri.fr/~rigaux/bd/sql.html

INTRODUCTION A SQL. http://www.lri.fr/~rigaux/bd/sql.html 012345678901234567890123 INTRODUCTION A SQL SQL = Structured Query Language SEQUEL = Structured English as a QUEry Language standard ISO depuis 87. Avantages : implanté + ou - complètement sur principaux

Plus en détail

Notes de cours : bases de données distribuées et repliquées

Notes de cours : bases de données distribuées et repliquées Notes de cours : bases de données distribuées et repliquées Loïc Paulevé, Nassim Hadj-Rabia (2009), Pierre Levasseur (2008) Licence professionnelle SIL de Nantes, 2009, version 1 Ces notes ont été élaborées

Plus en détail

Pierre Parrend, Régis Martinez, Soumaya El Kadiri Introduction à SQL, QLIO, 2006-2007. SQL: Introduction

Pierre Parrend, Régis Martinez, Soumaya El Kadiri Introduction à SQL, QLIO, 2006-2007. SQL: Introduction Introduction à SQL IUT Lumière, DUT QLIO 2006-2007 Pierre Parrend, Régis Martinez, Soumaya El-Kadiri SQL: Introduction I. Le Language SQL Pour interroger une Base de Données (BD), il faut dialoguer avec

Plus en détail

SQL Historique 1982 1986 1992

SQL Historique 1982 1986 1992 SQL Historique 1950-1960: gestion par simple fichier texte 1960: COBOL (début de notion de base de données) 1968: premier produit de sgbdr structuré (IBM -> IDMS) 1970-74: élaboration de l'outil d'analyse

Plus en détail

Introduction au langage SQL

Introduction au langage SQL Introduction au langage SQL 1. Description SQL est un acronyme pour Structured Query Language qui a été conçu par IBM, et a succédé au langage SEQUEL. C est maintenant le langage le plus utilisé dans les

Plus en détail