Confinement et optimisation énergétique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Confinement et optimisation énergétique"

Transcription

1 Confinement et optimisation énergétique Rédacteur : Rémy FEBVRE : IPenergy 2015 communication et reproduction interdites sans accord écrit préalable Page 1/7

2 1 GÉNÉRALITÉS SUR LES PROBLÉMATIQUES DE REFROIDISSEMENT DES SALLES INFORMATIQUES Lorsqu un manager de Data Center s aperçoit (souvent de façon douloureuse ) que sa salle informatique n est plus correctement dimensionnée pour absorber les densités de puissance actuelles qui augmentent en permanence malgré l amélioration d efficacité des serveurs, il est temps pour lui de prendre des mesures palliatives. Celles-ci peuvent être classées comme suit. 1. Mesures provisoires dites d urgence : ces mesures permettent de compenser dans une certaine mesure les erreurs de conception des salles ou leur ancienneté (ce qui revient souvent au même) ; elles peuvent au minimum permettre de gagner du temps avant de passer aux mesures suivantes ; parmi celles-ci le confinement des allées froides et/ou chaudes permet à moindre coût de gagner en efficacité énergétique et en contrôle des points chauds existants ; elles font l objet du présent «white paper». 2. Mesures plus énergiques mais nécessitant des investissements plus lourds et de plus long terme ; parmi celles-ci on pourra envisager le rajout sur les racks existants de portes refroidies à l eau ou l introduction de racks de refroidissements intercalés entre les racks informatiques (inrow) ; Mais ces évolutions impliquent souvent de revoir en profondeur la salle au niveau de la climatisation (Chillers, Cooling Distribution Unit, tuyauterie, contrôle d environnement...) et peut entraîner une interruption de la salle ou des travaux structurants pendant le fonctionnement des machines, ce qui pose des problèmes dans les 2 cas. Une solution potentiellement moins impactante dans certains cas consiste à rajouter sur les racks existants la solution Distrib Utility (cf ci-après). 3. Conception et mise en route d une nouvelle salle informatique aux normes de puissance et de sécurité actuelle, ou plus simplement acquisition d un Data Center modulaire adapté comme Modul Room. Nous aborderons dans ce document les mesures de confinement des allées, qui permettent au minimum de gagner du temps pendant la conception et la livraison d une nouvelle salle et s avèrent indispensables lors de la création d une nouvelle salle. 2 POURQUOI CONFINER EN ALLÉES CHAUDES ET ALLÉES FROIDES? Il est essentiel de comprendre que la différence majeure entre le refroidissement d un local tertiaire et celui d un Data Center, c est que dans le cadre d un Data Center, des volumes très importants d air chaud avec plusieurs KW voire dizaine de KW au m 2 sont générés, alors qu une personne ne génère qu une centaine de watts, le soleil étant plus important mais souvent réduit par des mesures simples. Par ailleurs, les besoins en air frais sont très localisés, en l occurrence sur l avant des serveurs. Ces différences fondamentales entraînent qu une climatisation d ambiance est absolument inappropriée, qui plus est lorsque l aspiration et le refoulement sont proches comme c est le cas dans les climatisations résidentielles et tertiaires. Voyons maintenant les avantages généraux du confinement, qu il soit en allées froides ou en allées chaudes : Le confinement permet d éviter le mélange entre de l air froid nécessaire pour refroidir les serveurs et de l air chaud issu des serveurs et ainsi d éviter de régler la température de sortie des climatisations à un niveau beaucoup plus bas que nécessaire. Ceci permet à la fois de générer des économies d énergie (moins d énergie pour refroidir l air, pertes fixes moins importantes du fait du sous-dimensionnement, réduction de taille des groupes électrogènes...) et de réduire la taille et donc le coût des unités de climatisation. Au vu du faible coût d un confinement, ces 2 points IPenergy 2015 communication et reproduction interdites sans accord écrit préalable Page 2/7

3 génèrent un ROI rapide. On voit sur la photo ci-dessous issue d un logiciel de simulation de flux thermiques, le résultat d une baie non confinée, avec une réaspiration de l air chaud par effet venturi. N oubliez surtout pas de confiner parfaitement vos racks, tous les U devant être occupés soit par des serveurs, soit par des obturateurs et les racks eux-mêmes devant voir tous leurs espaces latéraux, hauts et bas parfaitement obturés. Le confinement permet de réduire l'humidification ou la déshumidification car l'air chaud évacué par les équipements informatiques est capté et renvoyé directement au climatiseur, donc pas d extraction d humidité de l'air et ainsi, aucun besoin de rajouter de l humidité, ce qui économise de l'énergie et de l eau. Si il est associé à une distribution du froid au plus près des serveurs, grâce à des systèmes de type «Inrow» ou grâce à notre système breveté Distrib Utility (cf ci-dessous), le confinement permet d éviter de surdimensionner les systèmes de climatisation pour surmonter les pertes de charge et les obstacles liés à la circulation de l air sous le faux-plancher et pour le mettre sous pression. IPenergy 2015 communication et reproduction interdites sans accord écrit préalable Page 3/7

4 Ceci vient en complément des nombreux inconvénients des faux-planchers qui amènent leur disparition progressive (fragilité physique, poussière réinjectée dans les serveurs, tentation de passer des câbles et ainsi de perturber le passage de l air...). 3 CHOISIR UN CLOISONNEMENT EN ALLÉE FROIDE OU EN ALLÉE CHAUDE? Ceci bien signalé en préambule, nous allons discuter ci-dessous les avantages et les inconvénients respectifs du confinement en Allée froide (CF) ou en Allée chaude (CC). 3.1 CONFINEMENT EN ALLEES CHAUDES AVANTAGES INCONVENIENTS L air repris par les climatiseurs est plus chaud dans la mesure où le volume de l allée chaude est plus réduit, ce qui entraîne une meilleure efficacité des systèmes de climatisation. Volume d air froid plus important que dans le cadre d une allée froide confinée, permettant de tenir plus longtemps en cas de panne sans redondance de climatisation. Plus le volume de la salle qui constitue la partie froide est important, plus il se produit de déperdition qui entraîne une obligation de régler la température de soufflage plus bas et de surventiler. Conditions de travail dégradées du personnel d intervention du fait d une température de la salle globale élevée (environ 35 C) et perception d une température trop élevée du datacenter par les clients Perte de surface plus importante que dans un confinement en allées froides. Les normes ANSI/TIA/ EIA-942-A recommandent une largeur d'allée froide de 1,2 mètres et une largeur d allée chaude d au moins 0,8 mètres ; On voit que pour 2 travées (représentant un couloir), la largeur globale des allées va être de 2 x 1,2m + 0,8m = 3,2m dans le cas d une allée chaude confinée contre 2 x 0,8m + 1,2m = 2,8m dans le cas d une allée froide confinée, soit environ 15% de surface perdue. Moins bien adapté au revamping de salles existantes utilisant des faux planchers. IPenergy 2015 communication et reproduction interdites sans accord écrit préalable Page 4/7

5 3.2 CONFINEMENT EN ALLEES FROIDES AVANTAGES INCONVENIENTS L ensemble de l air froid est absorbé par les serveurs, ce qui, couplé à des pertes moins importantes du fait du faible volume de l allée, entraîne une optimisation de la production de froid. Gain de surface par rapport au confinement en allées chaudes. La température de l allée chaude est moins élevée ce qui permet d améliorer les conditions de travail. Des solutions en mode Free-cooling (refroidissement naturel) peuvent plus facilement être mises en place et intégrées dans un confinement en allée froide ; en effet il suffit d évacuer l air chaud via des conduites forcées ou autoventilées vers l extérieur en laissant entrer de l air extérieur froid (en tout cas en automnehiver), ce qui par ailleurs amène un confort certain par apport d air «frais» extérieur et le renouvellement de l air vicié issu de la ventilation des serveurs (cf cidessous). Mieux adapté au revamping de salles existantes utilisant des faux planchers. Le faible volume des allées froides rend nécessaire une redondance de climatisation, ce qui constitue dans tous les cas une recommandation forte. En cas de panne, un contrôle de température peut alerter les administrateurs qui peuvent ouvrir les portes de l allée pour laisser partir l air chaud. On voit donc que contrairement aux conseils de certains fournisseurs pas toujours impartiaux, chaque solution présente des avantages et des inconvénients. La position de tient en 2 conseils : 1. Chaque cas de figure client est différent et peut amener à préférer un confinement en allées froides ou en allée chaudes. Et chez un même client, certaines salles peuvent être confinées en allées froides et d autres en allées chaudes. 2. La solution optimale consiste à confiner à la fois les allées froides et les allées chaudes, comme le permet notre solution brevetée Distrib Utility, qui permet à la fois de distribuer efficacement l air, avec des unités de climatisation centralisées ou positionnées au plus près des serveurs, de confiner les 2 allées et de recevoir les câbles courants forts et courants faibles, tout en étant directement évolutive en fonction du nombre de racks. IPenergy 2015 communication et reproduction interdites sans accord écrit préalable Page 5/7

6 Env 2200 à 2400 Env 2200 à 2400 Hauteur Salle - Rack Courants forts Air chaud Courants faibles Distrib Utility Air froid Courants forts Courants faibles Air chaud Courants faibles Arrière Avant Avant Arrière Travée de racks vue de profil Baie standard l 600 à 800mm * 1000 à 1200 Travée de racks vue de profil Schéma de principe de la solution Distrib Utility ici en mode centralisé 3. Pour permettre encore plus d efficacité et d amélioration du taux de disponibilité, la solution optimale consiste à coupler, lorsque les conditions techniques sont envisageables, notre solution brevetée Distrib Utility avec un mode Direct Free Cooling, permettant ainsi de prendre de l air extérieur filtré tant que la température extérieure reste dans les limites des recommandations ASHRAE (théoriquement jusqu à 27 C mais nous conseillons de choisir environ 24 C) ou en cas de panne de climatisation avec une simple ventilation et de passer automatiquement en mode climatisation en cas d air extérieur non compatible, voire de mélanger air extérieur et air neuf. Distrib Utility Air neuf en Free cooling Clapet d extraction d air chaud en mode freecooling Air chaud Sans Free cooling En Free cooling Arrière rack Bac à condensats Courants forts et faibles Travée de racks vue de profil Avant rack Air frais Schéma de principe de la solution Distrib Utility Free Cooling IPenergy 2015 communication et reproduction interdites sans accord écrit préalable Page 6/7

7 4 CONCLUSION : Le confinement en allées chaudes et/ou en allées froides permet d améliorer grandement le fonctionnement et l efficacité des salles informatiques. Néanmoins, même si cela représente un gain énergétique très significatif ainsi qu un contrôle certain des capacités de refroidissement des racks par élimination des points chauds, ces solutions ne sauraient être considérées comme une solution suffisante si la solution de climatisation n est pas bien adaptée. Des systèmes complémentaires permettent d améliorer dans un facteur très important l efficacité des salles informatiques et grâce aux innovations de, ces solutions ne sont plus réservées aux grands Data Centers. Pour plus d informations et une étude personnalisée, contactez nous! IPenergy 2015 communication et reproduction interdites sans accord écrit préalable Page 7/7

DATA CENTER. Règles d'ingénierie du Data Center DATA CENTER

DATA CENTER. Règles d'ingénierie du Data Center DATA CENTER Règles d'ingénierie du Data Center SOMMAIRE La problématique La climatisation Les planchers techniques L énergie L urbanisation L industrialisation Conclusion LA PROBLEMATIQUE Rappel sur les Tiers Chaque

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Architecture proposée. 2. Constituants de la solution. 3. Supervision DATA CENTER OPTION SERVICE

SOMMAIRE. 1. Architecture proposée. 2. Constituants de la solution. 3. Supervision DATA CENTER OPTION SERVICE SOMMAIRE DATA CENTER OPTION SERVICE 1. Architecture proposée 2. Constituants de la solution 3. Supervision 1 1 ARCHITECTURE GENERALE 2 Implantation Plan du site et localisation de la salle informatique

Plus en détail

Datacentre : concilier faisabilité, performance et éco-responsabilité

Datacentre : concilier faisabilité, performance et éco-responsabilité Datacentre : concilier faisabilité, performance et éco-responsabilité La climatisation des salles informatiques: compréhension et état des lieux Charles Vion, Responsable Service Projet Sylvain Ferrier,

Plus en détail

Evaluer, construire et exploiter votre centre informatique

Evaluer, construire et exploiter votre centre informatique engineering Evaluer, construire et exploiter votre centre informatique APIS Engineering est un Bureau d Etudes spécialisé dans les infrastructures techniques des Centres Informatiques de nouvelle génération.

Plus en détail

Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques

Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques Face à des budgets de plus en plus serrés, des inquiétudes sur l empreinte écologique, ainsi que des coûts de plus en plus élevés

Plus en détail

Assises DATACENTER. Le 17 avril 2013 Pavillon Dauphine, Paris A. de Moissac

Assises DATACENTER. Le 17 avril 2013 Pavillon Dauphine, Paris A. de Moissac Le 17 avril 2013 Pavillon Dauphine, Paris A. de Moissac Chaine de l efficacité énergétique Parlons CAPEX,OPEX,ROI : seuil de déclenchement Urbanisation? Le froid, c est pas sorcier Contraintes et autres

Plus en détail

Urbanisation de salles de Datacenter Retour d expérience. Fabrice COUSIN FTOTEAM

Urbanisation de salles de Datacenter Retour d expérience. Fabrice COUSIN FTOTEAM Urbanisation de salles de Datacenter Retour d expérience Fabrice COUSIN FTOTEAM Introduction Parmi les leviers de modernisation du datacenter, un facteur existe dont beaucoup de responsables IT n ont pas

Plus en détail

Réflexion et étude d une salle informatique à haute efficacité énergétique

Réflexion et étude d une salle informatique à haute efficacité énergétique Réflexion et étude d une salle informatique à haute efficacité énergétique Client : Grand groupe bancaire Année : 2007 Surface : 750 m2 (x4) Puissance électrique Informatique : 1.5 MW Typologie : Salle

Plus en détail

Optimisation énergétique Complexe de calcul du CEA

Optimisation énergétique Complexe de calcul du CEA Optimisation énergétique Complexe de calcul du CEA Jean-Marc DUCOS, CEA DAM Jean-marc.ducos@cea.fr 1 Complexe de calcul du CEA CEA/DIF (Bruyères-Le-Châtel) 2 Evolutions de puissances des centres de calcul

Plus en détail

La ventilation en rénovation r Exemple de mise en place dans deux bâtiments exemplaires de bureaux : Mundo B / Mundo-Namur.

La ventilation en rénovation r Exemple de mise en place dans deux bâtiments exemplaires de bureaux : Mundo B / Mundo-Namur. La ventilation en rénovation r : Exemple de mise en place dans deux bâtiments exemplaires de bureaux : Mundo B / Mundo-Namur Octobre 2010 Introduction Il s agit de présenter ici le point de vue d un maître

Plus en détail

Outils de planification et gestion pour datacentres

Outils de planification et gestion pour datacentres ACT-MG-v2 Outils de planification et gestion pour datacentres Alain BIDAUD - CRIHAN TutoJRES 17 Outils de planification et gestion Agenda Pourquoi planifier? l écosystème du datacentre Les outils DCIM

Plus en détail

Unités de ventilation à haut rendement

Unités de ventilation à haut rendement Unités de ventilation à haut rendement Unités de ventilation à haut rendement Étant donné que nous isolons de plus en plus les bâtiments et que nous colmatons les moindres fentes et fissures, l air intérieur

Plus en détail

Air neuf. Economie Ecologie

Air neuf. Economie Ecologie Hitachi 2010 174 Air neuf Economie Ecologie Pour tous les locaux nécessitant l apport d air neuf, pour assurer chauffage et rafraîchissement en assurant des économies d énergie. Confort Performances Qualité

Plus en détail

Faux plancher Uniflair pour Data Centers. Une solution, de nombreux avantages

Faux plancher Uniflair pour Data Centers. Une solution, de nombreux avantages Faux plancher Uniflair pour Data Centers Une solution, de nombreux avantages Une solution, de nombreux avantages Salle serveurs Haute résistance aux contraintes et charges verticales, accessoires de distribution

Plus en détail

Zehnder ComfoAir 200. Ventilation double flux haute performance. Ed.a. radiofréquences RFZ (3 vitesses + survitesse minutée réglable)

Zehnder ComfoAir 200. Ventilation double flux haute performance. Ed.a. radiofréquences RFZ (3 vitesses + survitesse minutée réglable) Version 07/2014 9 Unité de commande ComfoSense radiofréquences RFZ (3 vitesses + survitesse minutée réglable) électronique ComfoSense, inclus sur les versions Luxe. Fonctionnalités du ComfoSense : 4 vitesses,

Plus en détail

EHDC. Système de refroidissement pour Data Center et armoires de serveur.

EHDC. Système de refroidissement pour Data Center et armoires de serveur. EHDC Système de refroidissement pour Data Center et armoires de serveur. EHDC PEN LP EHDC L est un module de refroidissement à haute densité pour les configurations en boucle ouverte. Il peut être utilisé

Plus en détail

Recommandations pour rafraîchir un espace à l intérieur des établissements d accueil des personnes âgées

Recommandations pour rafraîchir un espace à l intérieur des établissements d accueil des personnes âgées Recommandations pour rafraîchir un espace à l intérieur des établissements d accueil des personnes âgées Les différents rapports d enquête sur la canicule 2003 ont souligné que le rafraîchissement des

Plus en détail

FRnOG, 25/01/2013. Marilyn, un datacenter vertical

FRnOG, 25/01/2013. Marilyn, un datacenter vertical FRnOG, 25/01/2013 Marilyn, un datacenter vertical www.celeste.fr Marilyn, un datacenter vertical Pourquoi un datacenter? Pourquoi l air? Pourquoi vertical? Qui est CELESTE? CELESTE est fournisseur d accès

Plus en détail

Réduction de la consommation énergétique des datacenter : optimisation du conditionnement d air, influence de. l architecture

Réduction de la consommation énergétique des datacenter : optimisation du conditionnement d air, influence de. l architecture Réduction de la consommation énergétique des datacenter : optimisation du conditionnement d air, influence de Orange Labs l architecture David Nörtershäuser, Recherche & Développement Stéphane Le Masson,

Plus en détail

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE ISO 9001:2008 la solution électrique maîtrisée Industrie Compensation d énergie réactive Suppression des pénalités sur le réactif. Optimisation en fonction

Plus en détail

Refroidissement d air adiabatique : confort d été sans climatisation

Refroidissement d air adiabatique : confort d été sans climatisation PAROLE D EXPERT Vu sur: http://conseils.xpair.com/ Refroidissement d air adiabatique : confort d été sans climatisation Par Gérard GAGET Société COOLEA Mars 2016 LA PROBLEMATIQUE Les solutions de confort

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installations Compétence C1.2 : Classer, interpréter, analyser Thème : S5 : Technologie des installations frigorifiques

Plus en détail

AFIET LES DATA CENTERS. LES DATA CENTERS Copyright CRITICAL BUILDING Slide 1

AFIET LES DATA CENTERS. LES DATA CENTERS Copyright CRITICAL BUILDING Slide 1 AFIET LES DATA CENTERS LES DATA CENTERS Copyright CRITICAL BUILDING Slide 1 Pourquoi un data center? 68 % des français se connectent à des réseaux sociaux 2020 : 44 Trillions de Gbs data avec quelle énergie?

Plus en détail

INFORMATION TECHNIQUE - HRV 501 VMC double flux avec échangeur thermique rotatif et transfert d humidité

INFORMATION TECHNIQUE - HRV 501 VMC double flux avec échangeur thermique rotatif et transfert d humidité INFORMATION TECHNIQUE - HRV 501 VMC double flux avec échangeur thermique rotatif et transfert d humidité HRV 501 1 Description générale 3 2 Caractéristiques techniques 5 3 Accessoires 7 Sous réserve de

Plus en détail

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix Les P r o d u i t s facilité d intégration facilité d installation gains énergétiques renforcés : rendement stable quelle que soit la température

Plus en détail

Retour d expérience, free-cooling au LPSC

Retour d expérience, free-cooling au LPSC Retour d expérience, free-cooling au LPSC Que risque-t-on à consommer moins? Bernard Boutherin boutherin@lpsc.in2p3.fr Formation «datacentres : concilier faisabilité, performances et écoresponsabilité»

Plus en détail

station d énergie La protection de climat est notre responsabilité

station d énergie La protection de climat est notre responsabilité LA CENTRALE D ENERGIE La protection de climat est notre responsabilité Pompe à chaleur, machine de froid, production eau chaude sanitaire contient un fluide frigorigène «R290» sans danger pour l environnement

Plus en détail

COMPTE RENDU DE VISITE IKOULA 10/04/2015

COMPTE RENDU DE VISITE IKOULA 10/04/2015 Audrey CHOPITON Génie Climatique et Energétique INSA de Strasbourg BE Alain Garnier Projet de Fin d Études : Les Green Datacenters COMPTE RENDU DE VISITE IKOULA 10/04/2015 2 1) Caractéristiques du datacenter

Plus en détail

Energy Logic : Emerson Network Power. Feuille de route pour la réduction r de la consommation d'énergie dans le Centre de données

Energy Logic : Emerson Network Power. Feuille de route pour la réduction r de la consommation d'énergie dans le Centre de données Energy Logic : Feuille de route pour la réduction r de la consommation d'énergie dans le Centre de données Emerson Network Power 2007 Emerson Network Power Agenda Efficacité énergétique : Où en sommes-nous

Plus en détail

DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186

DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186 DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186 1. Etat actuel de la situation - Cahier des charges et besoins utilisateurs prédéfinis - Parmi les différentes variantes techniques proposées, un concept a été

Plus en détail

Bien plus que de l air frais Les systèmes de climatisation Truma

Bien plus que de l air frais Les systèmes de climatisation Truma Bien plus que de l air frais Les systèmes de climatisation Truma Aventa eco Aventa comfort compact comfort comfort RC vario * avec TG 1000 sinus. ** mode chaud possible à partir d une température extérieure

Plus en détail

De nombreux locaux de bâtiments tertiaires sont utilisés à la fois de manière intermittente et par des nombres de personnes très variables.

De nombreux locaux de bâtiments tertiaires sont utilisés à la fois de manière intermittente et par des nombres de personnes très variables. 1 FICHE OX «GESTION DE L AIR PERFORMANTE DANS LES LOCAUX A USAGE INTERMITTENT (NEUF OU EXISTANT) PAR AUTOMATISATION DES DEBITS EN FONCTION DE LA PRESENCE OU DU TAUX DE CO 2» 1/ Contexte et Enjeux De nombreux

Plus en détail

LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE

LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE Didier ROSPIDE - Sandra RIPEAU 15/03/12 Présentation Bâtiments passifs CCI Plan de la conférence Présentation du concept Passif Le 1ère

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Les systèmes de climatisation Date :

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Les systèmes de climatisation Date : TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installations Compétence C1.2 : Classer, interpréter, analyser Thème : S5 : Technologie des installations frigorifiques

Plus en détail

Green Mountain, certainement le datacenter le plus écologique au monde

Green Mountain, certainement le datacenter le plus écologique au monde Green Mountain, certainement le datacenter le plus écologique au monde Implanté dans un ancien dépôt de munitions de l'otan au cœur de la montagne d un fjord norvégien, le datacenter de Green Mountain

Plus en détail

Dispositif modulaire de confinement thermique suspendu et autoportant sur allée de baies en salle informatique - Contexte -

Dispositif modulaire de confinement thermique suspendu et autoportant sur allée de baies en salle informatique - Contexte - suspendu et autoportant sur allée de baies en salle informatique - Contexte - Dans la majorité des cas, le refroidissement des salles s effectue par soufflage d un air climatisé sous un faux plancher.

Plus en détail

AEROTHERMES GAZ MODULANTS A CONDENSATION AGMC

AEROTHERMES GAZ MODULANTS A CONDENSATION AGMC FABRICANT D AEROTHERMES, ROOF-TOP, GENERATEURS D AIR CHAUD, TUBES RADIANTS N Constructeur : AQP 0027 AEROTHERMES GAZ MODULANTS A CONDENSATION Performances et Rendements Elevés (jusqu à 105%) Pas d émission

Plus en détail

Climatiser et chauffer plusieurs pièces avec un seul appareil,

Climatiser et chauffer plusieurs pièces avec un seul appareil, Climatiser et chauffer plusieurs pièces avec un seul appareil, caché dans les combles ou faux plafonds, invisible de l intérieur et sans compresseur extérieur. ECONOMIES D ÉNERGIE LES AVANTAGES Villa Clim

Plus en détail

Séparation air froid- air chaud. page 3. Organisation des câbles. page 9. Contrôle de l environnement. page 14

Séparation air froid- air chaud. page 3. Organisation des câbles. page 9. Contrôle de l environnement. page 14 Séparation air froid- air chaud Climatisation à économie d énergie Protection des câbles page 3 page 5 page 8 BladeShelter les produits ESTCI Economie d énergie par Système de climatisation innovant pour

Plus en détail

Unité de récupération de chaleur HRU3BV N double flux

Unité de récupération de chaleur HRU3BV N double flux www.codume.eu It s in the air Unité de récupération de chaleur HRU3BV N double flux Été comme hiver, une ambiance intérieure confortable! HRU3BV N tient compte de tout, dans les moindres détails. Un climat

Plus en détail

Cours SIA 380/1, édition 2009

Cours SIA 380/1, édition 2009 Cours SIA 380/1, édition 2009 HES-SO Valais Pierre-André Seppey Novembre 2009 Aujourd hui Il y a quelques années La norme SIA 380/1, édition 2009 Les 6 chapitres de la norme: 0 Domaine d application 1

Plus en détail

Les Routes de l Innovation 2008. Toulouse le 18 Novembre 2008

Les Routes de l Innovation 2008. Toulouse le 18 Novembre 2008 Les Routes de l Innovation 2008 Toulouse le 18 Novembre 2008 Routes de l innovation 2008 2008 IBM Corporation SMDC Scalable Modular Data Center Optimisation de la dépense énergétique des centres informatiques

Plus en détail

Et la ventilation créa l eau chaude

Et la ventilation créa l eau chaude VENTILATION DOUBLE EFFET VMC BBC + CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE Les P r o d u i t s 75 % D ÉCONOMIES SUR LA CONSOMMATION LIÉE À L EAU CHAUDE CHAUFFAGE DE L EAU JUSQU À 62 C AVEC LA POMPE À CHALEUR 10 %

Plus en détail

Configurations dites á «haute densité», consommation électrique et problèmes de refroidissement

Configurations dites á «haute densité», consommation électrique et problèmes de refroidissement Configurations dites á «haute densité», consommation électrique et problèmes de refroidissement Par Equinix Introduction L évolution technologique des équipements hébergés dans ses salles blanches a amené

Plus en détail

Préavis municipal N 12 /2010 relatif au renouvellement des serveurs informatiques de l administration communale

Préavis municipal N 12 /2010 relatif au renouvellement des serveurs informatiques de l administration communale Municipalité T. 021 706 11 20 F. 021 706 11 39 greffe@bussigny.ch N/réf : CW/fc AU CONSEIL COMMUNAL 1030 BUSSIGNY-PRES-LAUSANNE Bussigny-près-Lausanne, le 8 novembre 2010 Préavis municipal N 12 /2010 relatif

Plus en détail

LES DATACENTRES. ANGD MATHRICE Novembre 2009. Françoise Berthoud Violaine Louvet. Merci à Dominique Boutigny. Site web : http://www.ecoinfo.cnrs.

LES DATACENTRES. ANGD MATHRICE Novembre 2009. Françoise Berthoud Violaine Louvet. Merci à Dominique Boutigny. Site web : http://www.ecoinfo.cnrs. LES DATACENTRES ANGD MATHRICE Novembre 2009 Françoise Berthoud Violaine Louvet Merci à Dominique Boutigny Site web : http://www.ecoinfo.cnrs.fr Quelques données : La consommation des centres de données

Plus en détail

L hébergement de vos données et applications de manière sûre et pérenne

L hébergement de vos données et applications de manière sûre et pérenne TDF, OPÉRATEUR DE DATACENTERS RÉGIONAUX L hébergement de vos données et applications de manière sûre et pérenne Notre mission : faire naître les opportunités et faciliter le développement du «business»

Plus en détail

La gestion intelligente des bâtiments

La gestion intelligente des bâtiments La gestion intelligente des bâtiments Les différentes possibilités pour rendre les bâtiments plus efficaces énergétiquement Mardi 1 avril 2014 Sommaire 0/ Le contexte général 1/ Le jeu de rôle de la construction

Plus en détail

Comment aborder l Optimisation énergétique de salles anciennes et hétérogènes?

Comment aborder l Optimisation énergétique de salles anciennes et hétérogènes? Comment aborder l Optimisation énergétique de salles anciennes et hétérogènes? Témoignage de Hervé MAGNIER Aéroports de Paris Membre du CRIP Groupe de travail Data center Un environnement technique peu

Plus en détail

10 conseils pour réussir votre projet de virtualisation de serveurs

10 conseils pour réussir votre projet de virtualisation de serveurs 10 conseils pour réussir votre projet de virtualisation de serveurs Réalisé pour Microsoft France par Introduction La mise en œuvre d un projet de virtualisation de serveurs présente de nombreux avantages

Plus en détail

Liste des produits Terminaux à air pour un climat intérieur confortable. lindab we simplify construction

Liste des produits Terminaux à air pour un climat intérieur confortable. lindab we simplify construction Liste des produits Terminaux à air pour un climat intérieur confortable lindab we simplify construction Terminaux à air pour un climat intérieur confortable Nous simplifions la construction Nous simplifions

Plus en détail

INFO HTK. Refroidisseur sec hybride. La référence pour le refroidissement hybride. 100 4000 kw

INFO HTK. Refroidisseur sec hybride. La référence pour le refroidissement hybride. 100 4000 kw INFO HTK Refroidisseur sec hybride La référence pour le refroidissement hybride 4 kw JAEGGI L original JAEGGI se consacre depuis 929 au développement, à la production et à la commercialisation d échangeurs

Plus en détail

MultiZONE. en fonction de chaque configuration» «Je veux avoir la liberté de choisir MA SOLUTION. C hauffage & Climatisation.

MultiZONE. en fonction de chaque configuration» «Je veux avoir la liberté de choisir MA SOLUTION. C hauffage & Climatisation. C hauffage & Climatisation * «Je veux avoir la liberté de choisir MA SOLUTION en fonction de chaque configuration» Solution RESIDENTIEL PETIT TERTIAIRE Solution Je veux un confort optimal quelle que soit

Plus en détail

L enjeu de la ventilation

L enjeu de la ventilation L enjeu de la ventilation Laurent Cabau France Air L enjeu de la ventilation Sous deux aspects: Réglementaire et Sanitaire Besoins, débits Techniquement et réglementaire Simple flux autoréglable Simple

Plus en détail

Energie et bâtiments (10) L étanchéité à l air

Energie et bâtiments (10) L étanchéité à l air Energie et bâtiments (10) L étanchéité à l air Depuis de nombreux mois, nous avons parcouru ensemble pas à pas les différents aspects qui permettent d isoler au mieux un bâtiment. Nous avons ainsi analysé

Plus en détail

Pourquoi la simulation thermique est-elle incontournable pour gérer efficacement une salle informatique?

Pourquoi la simulation thermique est-elle incontournable pour gérer efficacement une salle informatique? Exemple d application 6SigmaFM BNP Paribas Pourquoi la simulation thermique est-elle incontournable pour gérer efficacement une salle informatique? INTRODUCTION Cet exemple relate l histoire d un déploiement

Plus en détail

GSE AIR SYSTEM V3.0 L indépendance énergétique à portée de mains

GSE AIR SYSTEM V3.0 L indépendance énergétique à portée de mains AÉROVOLTAÏQUE V3.0 L indépendance énergétique à portée de mains Photos non contractuelles www.gseintegration.com L'alliance des économies d'énergie et du confort thermique Édito L énergie solaire est indispensable

Plus en détail

CREDIT MUNICIPAL DE PARIS

CREDIT MUNICIPAL DE PARIS MAÎTRE DE L OUVRAGE CREDIT MUNICIPAL DE 75004 - OPERATION AMENAGEMENT DE DEUX SALLES INFORMATIQUES DOCUMENT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT 8 TRAVAUX DE CLIMATISATION DOSSIER

Plus en détail

Ventilation d écurie. Figure 1A Ventilation transversale avec entrées d air et ventilateurs muraux.

Ventilation d écurie. Figure 1A Ventilation transversale avec entrées d air et ventilateurs muraux. Ventilation d écurie Le confort des personnes et des animaux, dans un bâtiment, dépend principalement du système de ventilation et de chauffage. Les divers buts de l exploitant du bâtiment dicteront les

Plus en détail

Passez d une vision passive de votre consommation énergétique à une gestion active de l énergie

Passez d une vision passive de votre consommation énergétique à une gestion active de l énergie Passez d une vision passive de votre consommation énergétique à une gestion active de l énergie Les services de gestion de l énergie Schneider Electric valorisent votre datacenter. Schneider Electric www.schneider-electric.com

Plus en détail

PLAFOND CHAUFFANT - REFROIDISSANT

PLAFOND CHAUFFANT - REFROIDISSANT PLAFOND CHAUFFANT - REFROIDISSANT Avantages Plafonds métalliques Dalles perforées - Design - Luminosité - Démontabilité - Lavabilité - Intégration des équipements - Résistance à l humidité - Durabilité

Plus en détail

Note technique. Free-cooling direct dans les salles serveurs

Note technique. Free-cooling direct dans les salles serveurs Note technique Free-cooling direct dans les salles serveurs Version / Date NT11-05 Version 1.0 du 24/01/2012 Auteurs David Chénier Lucie Dente 2012, Amoès SAS. Toute utilisation, reproduction intégrale

Plus en détail

PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX.

PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX. PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX. source Helios Le puits canadien ou provençal, comme la ventilation mécanique double flux, s inscrivent dans la nouvelle politique de construction. Le premier est très

Plus en détail

31/01/2014 1. Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâtiment

31/01/2014 1. Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâtiment 1 Atelier «Intégration des énergies renouvelables dans le bâtiment» Solution de Climatisation Solaire Réversible Marie NGHIEM Chef de projet et Cofondatrice Helioclim 2 Un marché en attente d une solution

Plus en détail

N U M É R O 1 7 - J A N V I E R 2 0 1 3 CONTRÔLE TEMPÉRATURE DE MÉLANGE. Conduit de retour du système de chauffage. 1 m (40 po) minimun.

N U M É R O 1 7 - J A N V I E R 2 0 1 3 CONTRÔLE TEMPÉRATURE DE MÉLANGE. Conduit de retour du système de chauffage. 1 m (40 po) minimun. N U M É R O 1 7 - J A N V I E R 2 0 1 3 V e n t i l a t i o n d e s h a b i t a t i o n s P a r t i e 2 Installation de ventilation combinée à un système de chauffage à air pulsé RACCORDEMENT DU VRC AU

Plus en détail

récupération d énergie > bâtiments tertiaires > récupérateurs avec rafraîchissement intégré Récupérateur haute performance avec PAC intégrée Nouveau

récupération d énergie > bâtiments tertiaires > récupérateurs avec rafraîchissement intégré Récupérateur haute performance avec PAC intégrée Nouveau Nouveau Récupérateur haute performance avec PAC intégrée ÆÆTarifs p. 1142 ÆÆPièces détachées p. 1947 échangeur Contre-flux Moteur Basse consommation ECM RAFRAICHISSEMENT PAC intégrée InsTAllation Intérieur

Plus en détail

Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement

Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement Conçu et équipé pour s adapter aux méthodes de travail et aux exigences de communications des nouvelles technologies, le nouvel immeuble

Plus en détail

LA NOUVELLE GÉNÉRATION DE RACK POUR VOTRE CENTRE DE DONNÉES

LA NOUVELLE GÉNÉRATION DE RACK POUR VOTRE CENTRE DE DONNÉES LA NOUVELLE GÉNÉRATION DE RACK POUR VOTRE CENTRE DE DONNÉES BAIE POUR LES NOUVEAUX CENTRES DE DONNÉES T7, LE COEUR HI-TECH DE NOTRE SOLUTION BLADESHELTER De vraies réponses aux exigences de: Sécurité

Plus en détail

LA CLIMATISATION DANS LES BATIMENTS TERTIAIRES. S. Deleval. Résumé

LA CLIMATISATION DANS LES BATIMENTS TERTIAIRES. S. Deleval. Résumé LA CLIMATISATION DANS LES BATIMENTS TERTIAIRES S. Deleval Résumé La climatisation des bureaux reste un sujet tabou au CERN et est encore considérée comme l expression d un besoin de confort. Cependant

Plus en détail

Data Center Rittal: standard ou sur mesure? Rittal Yverdon IT 2014 1

Data Center Rittal: standard ou sur mesure? Rittal Yverdon IT 2014 1 Data Center Rittal: standard ou sur mesure? Rittal Yverdon IT 2014 1 Rittal Une entreprise du Friedhelm Loh Group Des faits et chiffres qui parlent d eux même: Fondé en 1961 Plus de 10 000 collaborateurs

Plus en détail

Calandres professionnelles. L ensemble de produits

Calandres professionnelles. L ensemble de produits Calandres professionnelles L ensemble de produits Technologie de repassage de pointe Singulière par sa performance convaincante par sa qualité Le linge propre, frais et parfaitement repassé est la carte

Plus en détail

Electrique / eau chaude. Discret. Rideaux d air ventilation seule. Simple - intelligent. Confortable - innovant

Electrique / eau chaude. Discret. Rideaux d air ventilation seule. Simple - intelligent. Confortable - innovant PW/PE en applique Electrique / eau chaude Esthétique soignée Commande intégrée ou à distance Barrière thermique de 1 m, 1,5 m et 2 m Confort intérieur ou appoint chauffage Hauteur de montage 2 à 3,5 m

Plus en détail

Le gaz naturel : un allié pour le développement économique durable

Le gaz naturel : un allié pour le développement économique durable Le gaz naturel : un allié pour le développement économique durable Présenté par : Sonia Veilleux, Ambioner 28 avril 2014 Introduction Le principe de base dans la gestion des matières 1. Réduire 2. Réutiliser

Plus en détail

Urbanisation en datacenter (deuxième partie) Arnaud de Bermingham abermingham@corp.free.fr

Urbanisation en datacenter (deuxième partie) Arnaud de Bermingham abermingham@corp.free.fr Urbanisation en datacenter (deuxième partie) Arnaud de Bermingham abermingham@corp.free.fr Questions - prises de tête!! Prise Courant admissible Commentaires Courant : 16 A max Courant permanent : 8 à

Plus en détail

Lindab Poutres climatiques. Terminaux à eau. Avantages Larges gammes de poutres certifiées EUROVENT

Lindab Poutres climatiques. Terminaux à eau. Avantages Larges gammes de poutres certifiées EUROVENT lindab poutres Avantages Larges gammes de poutres certifiées EUROVENT Eco-énergétique Applications Tertiaires (bureaux, hôpitaux, hôtels...) Modularité et design Neuf et rénovation Simplicité de montage

Plus en détail

Introduction au système du rafraîchissement par évaporation

Introduction au système du rafraîchissement par évaporation Introduction au système du rafraîchissement par évaporation Pour comprendre avec facilité le processus de climatisation, il est vital de connaître les concepts de base Air L air libre que nous respirons

Plus en détail

Notions sur les différents systèmes de chauffage

Notions sur les différents systèmes de chauffage TECHNIQUES DES INSTALLATIONS SANITAIRES Nom : ET ENERGIES THERMIQUES Les réseaux de chauffage Section énergétique Mr CHENUIL Notions sur les différents systèmes de chauffage On donne : Un dossier ressource

Plus en détail

La ventilation des bâtiments tertiaires: problématiques

La ventilation des bâtiments tertiaires: problématiques La ventilation des bâtiments tertiaires: problématiques CETE Méditerranée Jean-Alain Bouchet 10 mars 2011 Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr Plan de l exposé

Plus en détail

produits de climatisation york Systèmes VRF Edition: Juin 2013

produits de climatisation york Systèmes VRF Edition: Juin 2013 produits de climatisation york Systèmes VRF Edition: Juin 2013 produits de climatisation york Un monde plus confortable, plus sûr et plus durable 2/3 Systèmes VRF yv2v r410a produits de climatisation york

Plus en détail

Systèmes de climatisation à eau froide KaCool D

Systèmes de climatisation à eau froide KaCool D Systèmes de climatisation à eau froide KaCool D KaCool D en un coup d œil Avantages imbattables Détails Données de performance Variantes de réglages Dimensions Vos avantages! KaCool D: Étonnamment discret

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES GUIDE POUR LA PRESCRIPTION DES ENTRÉES D AIR SUR MENUISERIES PVC DANS L HABITAT SYNDICAT NATIONAL DE LA MENUISERIE PVC COMPOSITES 7-9, rue la Pérouse - 75784 PARIS

Plus en détail

PORTES CLIMATISÉES - PANNEAUX CLIMATISÉES

PORTES CLIMATISÉES - PANNEAUX CLIMATISÉES PORTES CLIMATISÉES - PANNEAUX CLIMATISÉES Concept de climatisation modulaire Les atouts Moins, c'est plus! A partir de six modules de refroidissement et huit modèles de portes, configurez la porte climatisée

Plus en détail

Solutions DataCenter CATALOGUE DES PRODUITS DE ZPAS GROUPE. ZPAS-ESTCI 7, rue de l industrie 68360 SOULTZ 03 89 62 56 40 contact@estci.

Solutions DataCenter CATALOGUE DES PRODUITS DE ZPAS GROUPE. ZPAS-ESTCI 7, rue de l industrie 68360 SOULTZ 03 89 62 56 40 contact@estci. Solutions DataCenter CATALOGUE DES PRODUITS DE ZPAS GROUPE ZPAS-ESTCI 7, rue de l industrie 68360 SOULTZ 03 89 62 6 40 contact@estci.fr CONCEPTIONS DE LA CONFIGURATION DE BAIES POUR SALLES DE SERVEURS

Plus en détail

ARAMIS 11 juin 2010. Site web : www.ecoinfo.cnrs.fr

ARAMIS 11 juin 2010. Site web : www.ecoinfo.cnrs.fr INTRODUCTION AUX PROBLEMATIQUES DE LA CLIMATISATION ET DU STOCKAGE DANS LES DATACENTRES ARAMIS 11 juin 2010 Site web : www.ecoinfo.cnrs.fr Valentine MOREAU Ecoinfo Centre Sciences Informations et Technologies

Plus en détail

FICHE DE LECTURE. Réduire les consommations énergétiques, tester une énergie alternative Agriculture durable

FICHE DE LECTURE. Réduire les consommations énergétiques, tester une énergie alternative Agriculture durable GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE Réduire les consommations énergétiques, tester une énergie alternative Agriculture durable Projet de Fin d Etudes réalisé au Ctifl Par Emilie AUGER Tuteur

Plus en détail

- 2 - Protection solaire. des fenêtres et des baies

- 2 - Protection solaire. des fenêtres et des baies - 2 - Protection solaire des fenêtres et des baies MDE Conseil & Concept Energie / Nov. 2004 44 Fiche n 201 : " Casquette " et brise-soleil PROTECTION SOLAIRE DE FENETRE (Aluminium laqué, bois, acier,

Plus en détail

Applications spéciales

Applications spéciales Applications spéciales Applications spéciales La gamme Applications spéciales Module air neuf à récupération d énergie Le Lossnay* apporte de l air neuf en intégrant un système de récupération de chaleur

Plus en détail

L audit énergétique qu est-ce que c est?

L audit énergétique qu est-ce que c est? L audit énergétique qu est-ce que c est? Ce document se propose d expliquer, à l aide de quelques extraits commentés, en quoi consiste un audit énergétique. Un audit énergétique débute par un descriptif

Plus en détail

Économisez sur l énergie, pas sur le confort Économisez jusqu'à 40 % sur votre facture énergétique

Économisez sur l énergie, pas sur le confort Économisez jusqu'à 40 % sur votre facture énergétique Économisez sur l énergie, pas sur le confort Économisez jusqu'à 40 % sur votre facture énergétique 1 Answers for infrastructure. Siemens optimise la gestion énergétique de votre bâtiment Les bâtiments

Plus en détail

F I C H E. V e n t i l a t i o n d e s h a b i t a t i o n s P a r t i e 3

F I C H E. V e n t i l a t i o n d e s h a b i t a t i o n s P a r t i e 3 N U M É R O 1 7 - J U I N 2 0 1 3 V e n t i l a t i o n d e s h a b i t a t i o n s P a r t i e 3 Climatiseur ou thermopompe air/air combiné(e) à un réseau de distribution d air Un appareil de climatisation

Plus en détail

Cliquez sur une image pour l'agrandir

Cliquez sur une image pour l'agrandir Cliquez sur une image pour l'agrandir Mural A savoir Qu est ce que la clim? Contrairement aux idées reçues La climatisation ne consiste pas seulement à refroidir mais à maintenir une température agréable

Plus en détail

ROOF-TOP GAZ. Efficace et Robuste. Simplet et Rapide à Installer. Puissances de 34 kw à 81 kw

ROOF-TOP GAZ. Efficace et Robuste. Simplet et Rapide à Installer. Puissances de 34 kw à 81 kw FABRICANT D AÉROTHERMES, ROOF-TOP, GÉNÉRATEURS D AIR CHAUD, TUBES RADIANTS N Constructeur : AQP 0027 ROOF-TOP GAZ Type RTE Exécution Extérieure Type RTI Exécution Intérieure Efficace et Robuste Simplet

Plus en détail

GESTION DES MOUVEMENTS D ENERGIE - ECONOMIE D ENERGIE-

GESTION DES MOUVEMENTS D ENERGIE - ECONOMIE D ENERGIE- GESTION DES MOUVEMENTS D ENERGIE - ECONOMIE D ENERGIE- Adoptez notre Technologie Rendez vos bâtiments et sites techniques Intelligents Réduisez votre consommation d électricité Réduisez votre facture de

Plus en détail

Je veux avoir la liberté de choisir MA SOLUTION en fonction de chaque confi guration

Je veux avoir la liberté de choisir MA SOLUTION en fonction de chaque confi guration * RESIDENTIEL PETIT TERTIAIRE Solution Chauffage & Climatisation Je veux avoir la liberté de choisir MA SOLUTION en fonction de chaque confi guration Solution Je veux un confort optimal quelle que soit

Plus en détail

Qualité de l air ambiant. Économiser de l énergie par une meilleure qualité de l air ambiant grâce à des capteurs de CO 2.

Qualité de l air ambiant. Économiser de l énergie par une meilleure qualité de l air ambiant grâce à des capteurs de CO 2. Qualité de l air ambiant Économiser de l énergie par une meilleure qualité de l air ambiant grâce à des capteurs de CO 2 novateurs (ppm) 2000 Concentration en CO 2 Avec fenêtres fermées sans ventilation

Plus en détail

Résolution des problèmes de refroidissement provoqués par le déploiement de serveurs haute densité en dix étapes

Résolution des problèmes de refroidissement provoqués par le déploiement de serveurs haute densité en dix étapes Résolution des problèmes de refroidissement provoqués par le déploiement de serveurs haute densité en dix étapes De Peter Hannaford Livre blanc n 42 Résumé de l étude Le déploiement de serveurs haute densité

Plus en détail

Ventilo-convecteur KL. Mural Plafonnier

Ventilo-convecteur KL. Mural Plafonnier Ventilo-convecteur KL Mural Plafonnier 1 Description Mural carrossé soufflage par le dessus 7 tailles de ventilo-convecteur pour des débits d air allant de 150 à 1077 m³/h, des puissances calorifiques

Plus en détail

INFO HTK-SE. Refroidisseur sec hybride auto-vidangeable. - L alternative à la tour de refroidissement - Pour les systèmes sans glycol.

INFO HTK-SE. Refroidisseur sec hybride auto-vidangeable. - L alternative à la tour de refroidissement - Pour les systèmes sans glycol. INFO HTK-SE Refroidisseur sec hybride auto-vidangeable - L alternative à la tour de refroidissement - Pour les systèmes sans glycol 2 kw JAEGGI L original JAEGGI se consacre depuis 929 au développement,

Plus en détail

Cycle de formation énergie environnement 2015-2016

Cycle de formation énergie environnement 2015-2016 Cycle de formation énergie environnement 2015-2016 Ventilation générale des bâtiments : concepts techniques et applications pratiques dans les immeubles de logements Martial Götz Présentation du : 19.11.2015

Plus en détail

Packecco. Crédit. Pompe à chaleur pour l existant. d'impôt résidence principale. Éligible au. Pas de confort sans maîtrise. NEXA société du groupe

Packecco. Crédit. Pompe à chaleur pour l existant. d'impôt résidence principale. Éligible au. Pas de confort sans maîtrise. NEXA société du groupe NEXA société du groupe Éligible au Crédit d'impôt résidence principale existant Pompe à chaleur pour l existant Po m pe r à chaleu 30/35 C ; 40/45 C */55 C Pas de confort sans maîtrise Sommaire Pompe à

Plus en détail