Datacentre : concilier faisabilité, performance et éco-responsabilité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Datacentre : concilier faisabilité, performance et éco-responsabilité"

Transcription

1 Datacentre : concilier faisabilité, performance et éco-responsabilité La climatisation des salles informatiques: compréhension et état des lieux Charles Vion, Responsable Service Projet Sylvain Ferrier, Responsable Commercial Travaux

2 Sommaire I. Quelques bases de thermodynamique appliquées Echanges thermiques Equilibre thermique Diagramme psychrométrique II. Mise en œuvre du traitement d air Traitement de base Traitement avec faux plancher Efficacité de la diffusion de l air Traitement local de la charge Freecooling III. La problématique de la climatisation dans les datacentres Evolution de la densité dans les salles Définition de l usage classe ASHRAE PUE Redondance IV. Quelques exemples concrets

3 I. Quelques bases de thermodynamique appliquées

4 I.1 Echanges climatiques d un local On caractérise une ambiance par: - Température - Hygrométrie - Pression - Empoussièrement - Pollution (Cov,etc) - Menuiseries Parois Fuites Equipements Occupants

5 I.1 Echanges climatiques d un local CAS GENERAL: Apports / Déperditions Tint Flux énergétique Conditions Extérieures: Température Text Hygrométrie Rayonnement Solaire Vent... Température d ambiance stable Σ Flux énergétiques = 0

6 I.2 Echanges climatiques d un datacentre Dans un DATACENTRE: Apports / Déperditions Tint Flux énergétique Conditions Extérieures: Température Text Hygrométrie Rayonnement Solaire Vent... Température d ambiance stable Σ Flux énergétiques = 0

7 I.3 Equilibre Thermique Température d ambiance stable Σ Flux énergétiques = 0 40 Local non climatisé 35 Température Si on ne fait rien, on atteint une température intérieure d'équilibre non maitrisée Temps

8 I.3 Equilibre Thermique Température d ambiance stable Σ Flux énergétiques = 0 40 Local climatisé 35 Température Une température intérieure maitrisée Temps

9 I.4 Diagramme de l air humide Les caractéristiques d une ambiance/flux d air ENTHALPIE ( kj/kg ) HYGROMETRIE RELATIVE ( %) POIDS D'EAU ( g/kg POINT DE ROSÉE ( C ) TEMPÉRATURE ( C)

10 I.4 Diagramme de l air humide Les évolutions d une ambiance/flux d air Refroidissement adiabatique Humidification Refroidissement Chauffage Déshumidification

11 I.4 Diagramme de l air humide Exemple d une salle informatique Exemple de zone cible : Température 21 K ± 2 Hygrométrie relative 50 % ± 20

12 I.4 Diagramme de l air humide Relation Puissance, Débit d air, température de soufflage, température d ambiance P ( W) = 0.34 Q (m3/h) ( Temp. ambiante - Temp. soufflage ) exemple : 100 kw à dissiper avec un DT de 7 Refroidissement débit d'air de m3/h SOUFFLAGE : 16 C Réchauffage AMBIANCE : 23 C; 50 %

13 I.4 Diagramme de l air humide Exemple d une salle informatique ETE PRINTEMPS AUTOMNE HIVER Poids d'eau ( kg eau/ kg as ) hiver printemps été automne Température ( K)

14 II. Mise en œuvre du traitement d air

15 II.1 Traitement basique interne à la salle EQUIPEMENT INFO CLIMATISEUR Par exemple: Climatiseur à détente directe Ventiloconvecteur sur réseau eau glacée

16 II.2 Traitement basique externe à la salle Couloir froid BAIE Couloir chaud CLIMATISEUR filtre batterie froide ventilateur Attention!!! Faux plancher Plus la charge thermique est importante plus la hauteur du faux plancher doit être importante

17 II.3 Efficacité de la diffusion de l air BAIE Attention!!! L'air qui traverse ici ne participe pas au refroidissement baie correctement obturée baie mal obturée augmentation du débit inefficacité dégradation du PUE

18 II.4 Confinement des allées CONFINER LES ALLÉES POUR CANALISER L'AIR CHAUD

19 II.5 Traitement local internes à la salle couloir froid BAIE couloir chaud CLIMATISEUR filtre batterie froide ventilateur Les équipements de climatisation intégrés entre les baies correspondent à ce principe

20 II.6 Air Neuf: surpression et contrôle de l hygrométrie filtre Air rejeté récupérateur CTA AIR NEUF Air neuf traité batterie chaude batterie froide humidificateur ventilateur Le rôle de la centrale d'air neuf est de : - assurer la surpression du local - corriger l'hygrométrie relative du local en général le débit est de l'ordre de 1 vol / h

21 II.7 Le Freecooling Free cooling direct total tout air neuf Humidificateur Batterie froide en complément FREE COOLING = UTILISER LES FRIGORIES GRATUITES DE L'AIR EXTERIEUR

22 II.7 Le Freecooling Free cooling direct partiel Humidificateur Batterie froide en complément

23 II.7 Le Freecooling Pas de free cooling recyclage total Batterie froide assure seule le traitement

24 II.7 Free-Cooling

25 III. La problématique de la climatisation dans les datacentres

26 III.1 Une problématique dans un environnement complexe

27 III.4 Densité des salles W / m² 3000 Quand on parle de W / m², il s'agit de la puissance en courant HQ disponible dans la salle, ramenée à la surface de la salle Une densité de 3000 W / m² peut correspondre à une salle équipée en totalité de baies de 10 kw, ou à un mix entre des baies de 4 kw,10 kw jusqu'à 30 kw

28 III.5 Les classes de l ASHRAE

29 III.5 Les classes de l ASHRAE ASHRAE Recommandation Class A1 à A4 Température 18 à 27 C Hygrométrie relative < 60 % HR Point de rosée > 5.5 C et < 17 C en rouge ASHRAE Recommandation Class 1 &2 Température 20 à 25 C Hygrométrie relative 40 à 55 % HR en bleu

30 III.5 Les classes de l ASHRAE ASHRAE Allowable Class 1 ASHRAE Allowable Class A1 Température 15 à 32 C Hygrométrie relative 20 à 80 % HR Point de rosée < à 17 C

31 III.3 Tier, redondance & indisponibilité des installations Tie r Leve l Requirements Single non-redundant distribution path serving the IT equipment Non-redundant capacity components TAUX DE DISPONIBILITE INDISPONIBILITÉ INSTALLATION Basic site infrastructure guaranteeing % availability % 29 h Fulfills all Tier 1 requirements Redundant site infrastructure capacity components guaranteeing % availability % 23 h Fulfills all Tier 1 and Tier 2 requirements Multiple independent distribution paths serving the IT equipment All IT equipment must be dual-powered and fully compatible with the topology of a site's arc hitecture Concurrently maintainable site infrastructure guaranteeing % availability % 1.6 h Fulfills all Tier 1, Tier 2 and Tier 3 requirements All cooling equipment is independently dual-powered, including chillers and heating, ventilating and air-conditioning (HVAC) systems Fault-tolerant site infrastructure with electrical power storage and distribution facilities guaranteeing % availability % 0.4 h IMPACTS SUR CVC & ELECTRICITE TIER 1 TIER 2 N équipements N+1 équipements TIER 3 TIER 4 N+1 équipements + double distribution 2 (N+1) équipements + double distribution active ANNEE h

32 III.2 Le PUE Power Usage Effectiveness (PUE) and Datacenter Efficiency (DCE) Le PUE est défini comme suit : PUE = Puissance Equipements Techniques Puissance IT Le DCE est l'inverse du PUE Source:

33 III.6 Ce qui est observé sur le terrain TEMPERATURE HYGROMETRIE CHARGE / m² salle TIER PUE DATA - Banque, IT 21 à 23 C 30 à 70 % HR à W/m² TIER 3+ DATA - Banque 23 à 25 C 40 à 55 % HR à W/m² TIER 4 DATA - IT 17 à 23 C 30 à 70 % HR à W/m² TIER 4 PUE < 1.4 DATA - Recherche 20 à 24 C 30 à 70 % HR DATA - IT 20.5 à 23.5 C Pt Rosée 5.5 à 8.5 C W/m² TIER 3 DATA - Banque 18 à 26 C 35 à 60 % HR 700 à W/m² PUE < 1.6 DATA - IT 17 à 23 C 30 à 70 % HR 200 baies de 4 kva PUE < 1.3 DATA - Banque 21 à 23 C 40 à 60 % HR 800 à W/m² TIER 4 PUE < 1.8 locaux TGBT 5 à 30 C NC locaux onduleurs 23 à 27 C NC locaux batteries 19 à 30 C NC Contraintes tirés de projets récents: 2008 à 2011

34 IV. Exemples concrets: Contraintes et Solutions

35 CNRS IN2P3 Contraintes extraites du programme: Déploiement sur 4 phases dans le temps (600kW à 2900kW) Optimisation du budget investissement Récupération d énergie Forte densité Pas de plancher technique

36 CNRS IN2P3 Solution technique retenue: Pas de plancher technique Traitement local par unités terminales air/eau proche des équipements et armoire à eau glacée pour l ambiance Production de froid air/eau glacée Récupération sur double condenseur Coordination architecture des réseaux froids/ urbanisation de la salle

37 DATA IV Contraintes extraites du programme: Tiers 3+ Le plus compact possible Facilité pour le déploiement et la maintenance des baies PUE < 1.6 Evolutivité de la charge Autonomie de 72h

38 DATA IV Solution technique retenue Diffusion innovante par le plafond Recycleurs en couloir technique 2 réseaux actifs Surdimensionnement des réseaux Solution à débits variables

39 Datacentre Telecom Contraintes extraites du programme: PUE < 1.4 Tiers 4 Evolution de la charge Réduction des coûts de fonctionnement Modularité

40 Datacentre Telecom Solution technique retenue Groupe froid air/eau glacée CTA de en Locaux techniques Régulation des CTA avec optimisation du fonctionnement en freecooling

41 N hésitez pas à nous contacter Sylvain FERRIER Direction du développement 30 rue de la poudrette, VILLEURBANNE Tel:

FRnOG, 25/01/2013. Marilyn, un datacenter vertical

FRnOG, 25/01/2013. Marilyn, un datacenter vertical FRnOG, 25/01/2013 Marilyn, un datacenter vertical www.celeste.fr Marilyn, un datacenter vertical Pourquoi un datacenter? Pourquoi l air? Pourquoi vertical? Qui est CELESTE? CELESTE est fournisseur d accès

Plus en détail

DATA CENTER. Règles d'ingénierie du Data Center DATA CENTER

DATA CENTER. Règles d'ingénierie du Data Center DATA CENTER Règles d'ingénierie du Data Center SOMMAIRE La problématique La climatisation Les planchers techniques L énergie L urbanisation L industrialisation Conclusion LA PROBLEMATIQUE Rappel sur les Tiers Chaque

Plus en détail

Armoire de traitement d'air. Ciatronic System. Solutions pour data centers N 10.114 D

Armoire de traitement d'air. Ciatronic System. Solutions pour data centers N 10.114 D Armoire de traitement d'air Ciatronic System Solutions pour data centers N 10.114 D Production CIATRONIC FREE CHILLING Aquaciat power Technologie multi compresseurs parfaitement adaptée afin de favoriser

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Architecture proposée. 2. Constituants de la solution. 3. Supervision DATA CENTER OPTION SERVICE

SOMMAIRE. 1. Architecture proposée. 2. Constituants de la solution. 3. Supervision DATA CENTER OPTION SERVICE SOMMAIRE DATA CENTER OPTION SERVICE 1. Architecture proposée 2. Constituants de la solution 3. Supervision 1 1 ARCHITECTURE GENERALE 2 Implantation Plan du site et localisation de la salle informatique

Plus en détail

AFIET LES DATA CENTERS. LES DATA CENTERS Copyright CRITICAL BUILDING Slide 1

AFIET LES DATA CENTERS. LES DATA CENTERS Copyright CRITICAL BUILDING Slide 1 AFIET LES DATA CENTERS LES DATA CENTERS Copyright CRITICAL BUILDING Slide 1 Pourquoi un data center? 68 % des français se connectent à des réseaux sociaux 2020 : 44 Trillions de Gbs data avec quelle énergie?

Plus en détail

1. Contexte de l étude

1. Contexte de l étude Sujet de PFE complet : Etude approfondie du traitement d air d un local de stockage papier (50 magasins d archives de 200m² unitaire) avec l optique d économie d énergie et de gestion des gradients de

Plus en détail

Réduction de la consommation énergétique des datacenter : optimisation du conditionnement d air, influence de. l architecture

Réduction de la consommation énergétique des datacenter : optimisation du conditionnement d air, influence de. l architecture Réduction de la consommation énergétique des datacenter : optimisation du conditionnement d air, influence de Orange Labs l architecture David Nörtershäuser, Recherche & Développement Stéphane Le Masson,

Plus en détail

Un récupérateur de chaleur est donc un échangeur qui permet de transférer la chaleur et éventuellement l humidité entre l air rejeté et l air neuf:

Un récupérateur de chaleur est donc un échangeur qui permet de transférer la chaleur et éventuellement l humidité entre l air rejeté et l air neuf: RECUPERATION D'ENERGIE I. PRINCIPE La réglementation sanitaire impose l introduction d un minimum d air neuf dans les locaux ce qui implique le rejet d air se trouvant proche des conditions de l ambiance

Plus en détail

ETUDE D EFFICACITE ENERGETIQUE. MICROSOFT Sites : Paris les Ulis - Issy les Moulineaux

ETUDE D EFFICACITE ENERGETIQUE. MICROSOFT Sites : Paris les Ulis - Issy les Moulineaux ETUDE D EFFICACITE ENERGETIQUE Mai & Septembre 2009 MICROSOFT Sites : Paris les Ulis - Issy les Moulineaux APC by Schneider Electric Groupe Audit d Infrastructures Informatiques 35 rue Joseph MONIER CS30323

Plus en détail

Data Center Rittal: standard ou sur mesure? Rittal Yverdon IT 2014 1

Data Center Rittal: standard ou sur mesure? Rittal Yverdon IT 2014 1 Data Center Rittal: standard ou sur mesure? Rittal Yverdon IT 2014 1 Rittal Une entreprise du Friedhelm Loh Group Des faits et chiffres qui parlent d eux même: Fondé en 1961 Plus de 10 000 collaborateurs

Plus en détail

Green Mountain, certainement le datacenter le plus écologique au monde

Green Mountain, certainement le datacenter le plus écologique au monde Green Mountain, certainement le datacenter le plus écologique au monde Implanté dans un ancien dépôt de munitions de l'otan au cœur de la montagne d un fjord norvégien, le datacenter de Green Mountain

Plus en détail

Energy Logic : Emerson Network Power. Feuille de route pour la réduction r de la consommation d'énergie dans le Centre de données

Energy Logic : Emerson Network Power. Feuille de route pour la réduction r de la consommation d'énergie dans le Centre de données Energy Logic : Feuille de route pour la réduction r de la consommation d'énergie dans le Centre de données Emerson Network Power 2007 Emerson Network Power Agenda Efficacité énergétique : Où en sommes-nous

Plus en détail

DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186

DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186 DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186 1. Etat actuel de la situation - Cahier des charges et besoins utilisateurs prédéfinis - Parmi les différentes variantes techniques proposées, un concept a été

Plus en détail

Estimation & amélioration du DCiE d un datacenter

Estimation & amélioration du DCiE d un datacenter Estimation & amélioration du DCiE d un datacenter Ing. G. BAUDOIN PIERRARD Virton Dans un premier temps, le but de ce travail réalisé dans les domaines de l HVAC et de l électricité est d estimer théoriquement

Plus en détail

Jeudi de l ALEC Centrale de traitement d air (CTA) Rénovation du siège de PLURALIS

Jeudi de l ALEC Centrale de traitement d air (CTA) Rénovation du siège de PLURALIS Jeudi de l ALEC Centrale de traitement d air (CTA) Rénovation du siège de PLURALIS Intervenant : Rémy ROSSILLON Bureau d étude Sixième Sens Ingénierie Sixième sens Ingénierie est membre du GIE ICARE 1/

Plus en détail

LES DATACENTRES. ANGD MATHRICE Novembre 2009. Françoise Berthoud Violaine Louvet. Merci à Dominique Boutigny. Site web : http://www.ecoinfo.cnrs.

LES DATACENTRES. ANGD MATHRICE Novembre 2009. Françoise Berthoud Violaine Louvet. Merci à Dominique Boutigny. Site web : http://www.ecoinfo.cnrs. LES DATACENTRES ANGD MATHRICE Novembre 2009 Françoise Berthoud Violaine Louvet Merci à Dominique Boutigny Site web : http://www.ecoinfo.cnrs.fr Quelques données : La consommation des centres de données

Plus en détail

Outils de planification et gestion pour datacentres

Outils de planification et gestion pour datacentres ACT-MG-v2 Outils de planification et gestion pour datacentres Alain BIDAUD - CRIHAN TutoJRES 17 Outils de planification et gestion Agenda Pourquoi planifier? l écosystème du datacentre Les outils DCIM

Plus en détail

Comment exploiter. Salles serveurs informatiques TECHNIQUE. 1. Objectif et synthèse

Comment exploiter. Salles serveurs informatiques TECHNIQUE. 1. Objectif et synthèse Comment exploiter En tertiaire, les salles serveurs représentent une part importante des consommations énergétiques. Outre la réduction des consommations des équipements informatiques, les gestionnaires

Plus en détail

Le potentiel d économie d énergie dans les datacentres

Le potentiel d économie d énergie dans les datacentres Le potentiel d économie d énergie dans les datacentres vers une infrastructure d hébergement mutualisée éco-responsable à l Université Joseph Fourier (Grenoble 1) Groupe de Travail Infrastructures Mutualisées

Plus en détail

Solutions alternatives à la climatisation. Alain GARNIER

Solutions alternatives à la climatisation. Alain GARNIER Solutions alternatives à la climatisation Alain GARNIER 14 avril 2015 1. Les dérives dues à la climatisation Le parc de bâtiments climatisés en France est encore faible, mais il est en constante augmentation

Plus en détail

Définir une stratégie d'instrumentation : les différentes contraintes à prendre en compte. Méthodes d'instrumentation des systèmes :

Définir une stratégie d'instrumentation : les différentes contraintes à prendre en compte. Méthodes d'instrumentation des systèmes : EXEMPLAIRES Introduction Définir une stratégie d'instrumentation : les différentes contraintes à prendre en compte Méthodes d'instrumentation des systèmes : Chauffage, eau chaude sanitaire, auxiliaires

Plus en détail

Sommaire. APL France : qui sommes nous? Pourquoi l engouement du «Green» DC? «Green» DC : ce n est pas que du marketing?

Sommaire. APL France : qui sommes nous? Pourquoi l engouement du «Green» DC? «Green» DC : ce n est pas que du marketing? Green Datacenter : Un terme galvaudé et pourtant une nécessité Tristan RICHARD Ingénieur expert sénior Sommaire APL France : qui sommes nous? Pourquoi l engouement du «Green» DC? «Green» DC : ce n est

Plus en détail

Sécurisation, état de l art et nouveaux enjeux des «Green» Data Centers

Sécurisation, état de l art et nouveaux enjeux des «Green» Data Centers DATA CENTERS Sécurisation, état de l art et nouveaux enjeux des «Green» Data Centers Christophe WEISS SSTIC- Sécurisation, état de l art et nouveaux enjeux des «Green» Data Centers 5 juin 2008 Sommaire

Plus en détail

Comment aborder l Optimisation énergétique de salles anciennes et hétérogènes?

Comment aborder l Optimisation énergétique de salles anciennes et hétérogènes? Comment aborder l Optimisation énergétique de salles anciennes et hétérogènes? Témoignage de Hervé MAGNIER Aéroports de Paris Membre du CRIP Groupe de travail Data center Un environnement technique peu

Plus en détail

Immeuble EXEMPLE Audit Technique mars 2004

Immeuble EXEMPLE Audit Technique mars 2004 Immeuble EXEMPLE Audit Technique mars 2004 SOMMAIRE 1 Préambule... 3 2 Descriptif sommaire de l immeuble... 4 3 Synoptique des réseaux d alimentations... 5 4 Schéma de principe de distribution du courant

Plus en détail

SYNOPTIQUE GTB Architecture Générale

SYNOPTIQUE GTB Architecture Générale STATION METEO TERMINAL EXPLOITATION (local technique) POSTE SUPERVISION (local pôle maintenance) AFFICHAGE PEDAGOGIQUE (Accueil) ACCES WEB GESTION CVC LOCAL TECHNIQUE GESTION EAU GESTION SERRE GESTION

Plus en détail

Audit 360. Votre Data Center peut-il vraiment répondre à vos objectifs? À quelles conditions? Avec quelles priorités? Pour quels budgets?

Audit 360. Votre Data Center peut-il vraiment répondre à vos objectifs? À quelles conditions? Avec quelles priorités? Pour quels budgets? Votre Data Center peut-il vraiment répondre à vos objectifs? À quelles conditions? Avec quelles priorités? Pour quels budgets? Permet de s affranchir d éventuels problèmes liés aux infrastructures techniques,

Plus en détail

FormaSciences 2014 «Les énergies du futur»

FormaSciences 2014 «Les énergies du futur» FormaSciences 2014 «Les énergies du futur» Comment récupérer des calories sur un Data Center présentation de J-Louis PERROT le 06/02/2014 Le Centre de Calcul de l IN2P3 du CNRS Le CC IN2P3 est un prestataire

Plus en détail

Appel à propositions n PTD/10/001. Annexe 4 Cahier des charges

Appel à propositions n PTD/10/001. Annexe 4 Cahier des charges Appel à propositions n PTD/10/001 Annexe 4 Cahier des charges I. Chauffage 1. Chaufferie centrale Bâtiment AB Installation Directives d entretien Fréquence Remarques 3 brûleurs* 3 chaudières*, d une puissance

Plus en détail

1. Définition 2. 2. Quantité de données stockées 2. 3. La miniaturisation 3. 4. Les enjeux 4 LA MINIATURISATION ET SES CONSÉQUENCES 5

1. Définition 2. 2. Quantité de données stockées 2. 3. La miniaturisation 3. 4. Les enjeux 4 LA MINIATURISATION ET SES CONSÉQUENCES 5 TABLE DES MATIÈRES 1. Définition 2 2. Quantité de données stockées 2 3. La miniaturisation 3 4. Les enjeux 4 LA MINIATURISATION ET SES CONSÉQUENCES 5 1. Contrainte de climatisation 5 2. Contrainte de filtration

Plus en détail

agile Datacenter vert Le monde naissant des datacenters de nouvelle génération ICAR-2013 Gérald.Dulac@eolas.fr Ibrahim.Safieddine@eolas.

agile Datacenter vert Le monde naissant des datacenters de nouvelle génération ICAR-2013 Gérald.Dulac@eolas.fr Ibrahim.Safieddine@eolas. Le monde naissant des datacenters de nouvelle génération ICAR-2013 Datacenter vert agile Grenoble Lyon Paris Gérald.Dulac@eolas.fr Ibrahim.Safieddine@eolas.fr Datacenter de nouvelle génération vert agile?

Plus en détail

Urbanisation. des Datacentres. Urbanisation de DC TutoJres 18 Septembre 2014 Paris

Urbanisation. des Datacentres. Urbanisation de DC TutoJres 18 Septembre 2014 Paris Urbanisation des Datacentres Romaric David david@unistra.fr Univerité de Strasbourg 18 Septembre 2014 Plan Introduction Contrôle des flux d'air Refroidissement liquide Références constructeurs Conclusion

Plus en détail

La climatisation des immeubles tertiaires Formation Responsable Energie - IBGE

La climatisation des immeubles tertiaires Formation Responsable Energie - IBGE La climatisation des immeubles tertiaires Formation Responsable Energie - IBGE Vous avez dit : "climatisation?..." 2 Les bureaux sont souvent établis le long de grandes artères de circulation. L'air extérieur

Plus en détail

EHDC. Système de refroidissement pour Data Center et armoires de serveur.

EHDC. Système de refroidissement pour Data Center et armoires de serveur. EHDC Système de refroidissement pour Data Center et armoires de serveur. EHDC PEN LP EHDC L est un module de refroidissement à haute densité pour les configurations en boucle ouverte. Il peut être utilisé

Plus en détail

Pratique du chauffage

Pratique du chauffage Pratique du chauffage EN 26 FICHES-OUTILS Jack Bossard Jean Hrabovsky Philippe Ménard Dunod, 2014 5 rue Laromiguière, 75005 Paris www.dunod.com ISBN 978-2-10-057799-6 PRÉFACE Au nom de l AICVF, Association

Plus en détail

Enjeux énergétiques Datacenter et postes de travail

Enjeux énergétiques Datacenter et postes de travail Enjeux énergétiques Datacenter et postes de travail Sommaire Présentation de Greenvision L électricité : enjeux et chiffres clés Le datacenter Caractéristiques d un datacenter La consommation électrique

Plus en détail

Data Center Condorcet, Paris Excellence technique et éco-efficacité.

Data Center Condorcet, Paris Excellence technique et éco-efficacité. Data Center Condorcet, Paris Excellence technique et éco-efficacité. TelecityGroup Paris Condorcet 10 rue Waldeck Rochet, Bât 520 93300 Aubervilliers France Tel: +33 (0) 1 49 97 30 60 fr.info@telecity.com

Plus en détail

VENTILATION POUR LE CONFORT D ETE

VENTILATION POUR LE CONFORT D ETE le climat et l'environnement du bâtiment Pourquoi ventiler? VENTILATION POUR LE CONFORT D ETE La ventilation consiste à renouveler l air d une pièce ou d un bâtiment. Elle agit directement sur la température

Plus en détail

Enveloppe performante

Enveloppe performante Enveloppe performante Quelle approche pour le chauffagiste? Quel type de producteur de chaleur choisir? SANYDRO MAINTENANCE Enveloppe performante - quelle attitude 1 Structure exposé : 1/ Rappel : le surdimensionnement

Plus en détail

14/10/2009. Groupe fluides 9 personnes. 7 personnes. Agence Franche-Comté 4 personnes

14/10/2009. Groupe fluides 9 personnes. 7 personnes. Agence Franche-Comté 4 personnes Groupe fluides 9 personnes 7 personnes Agence Franche-Comté 4 personnes 1 2 3 4 Domaine écologique : la production d énergie implique toujours un impact sur l environnement même si des progrès sensibles

Plus en détail

TUTOJRES 2014 Retour d'expérience Datacentre du CC IN2P3,

TUTOJRES 2014 Retour d'expérience Datacentre du CC IN2P3, Centre de Calcul de l Institut National de Physique Nucléaire et de Physique des Particules Retour d'expérience Datacentre du CC IN2P3, 18 Septembre 2014 Sommaire } Présentation : Activités du DC CCIN2P3

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement Fabrice DERNY La géothermie MATRIciel SA Objectif(s) de la présentation Cerner les objectifs et les domaines d application de la géothermie

Plus en détail

Présentation Datacenter Lausanne

Présentation Datacenter Lausanne Présentation Datacenter Lausanne Datacenter Iron Cloud dispose de plusieurs suites privatives dans un Datacenter indépendant de dernière génération. Ce dernier est situé en Suisse près de Lausanne. L infrastructure

Plus en détail

Eau chaude Eau glacée

Eau chaude Eau glacée Chauffage de Grands Volumes Aérothermes Eau chaude Eau glacée AZN AZN-X Carrosserie Inox AZN Aérotherme EAU CHAUDE AZN AZN-X inox Avantages Caractéristiques Carrosserie laquée ou inox Installation en hauteur

Plus en détail

Rittal Data Center Efficiency

Rittal Data Center Efficiency Rittal Data Center Efficiency Exploiter les potentiels d économie dans les infrastructures IT R R Rittal la compétence globale IT 2 Efficience Optimiser l efficience un levier stratégique Avec Efficiency

Plus en détail

Groupe d'eau glacée Liebert Multi-Scroll de 500 à 1450 kw. Groupe d'eau glacée à condensation par air haute disponibilité

Groupe d'eau glacée Liebert Multi-Scroll de 500 à 1450 kw. Groupe d'eau glacée à condensation par air haute disponibilité Groupe d'eau glacée Liebert Multi-Scroll de 500 à 1450 kw Groupe d'eau glacée à condensation par air haute disponibilité Groupe d'eau glacée Liebert Multi-Scroll à condensation par air La solution fiable

Plus en détail

Aide à l'application Preuve du besoin de réfrigération et/ou d humidification de l air Edition mai 2003

Aide à l'application Preuve du besoin de réfrigération et/ou d humidification de l air Edition mai 2003 CONFERENCE DES SERVICES CANTONAUX DE L'ENERGIE KONFERENZ KANTONALER ENERGIEFACHSTELLEN Aide à l'application Preuve du besoin de réfrigération et/ou d humidification de l air 1. Contexte Une série d'aides

Plus en détail

Audit type de datacenter réalisé par la société EduWatt

Audit type de datacenter réalisé par la société EduWatt Audit type de datacenter réalisé par la société EduWatt 1. Instrumentation mise en œuvre : Analyseur de réseau : Chauvin Arnoux 8334, 8230 Pinces ampèremétriques : C.A. M 93, Ampflex Oscilloscope : Fluke

Plus en détail

Leader belge en énergies renouvelables. Etudes de financement, conception, installation, exploitation et maintenance

Leader belge en énergies renouvelables. Etudes de financement, conception, installation, exploitation et maintenance Leader belge en énergies renouvelables Etudes de financement, conception, installation, exploitation et maintenance Structure de GDF SUEZ Energie Services BU Power & Gas Companies BU Tractebel Engineering

Plus en détail

L activité Datacenter de Cap Ingelec

L activité Datacenter de Cap Ingelec D O S S I E R D E P R E S S E L activité Datacenter de Cap Ingelec SOMMAIRE INTRODUCTION Présentation de l entreprise et chiffres clés... 2/3 L ACTIVITÉ Datacenter Des missions d audit... 4/5 La réhabilitation

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

Poutres climatiques nouvelles générations. Présenté par Benoît TERRIER

Poutres climatiques nouvelles générations. Présenté par Benoît TERRIER Poutres climatiques nouvelles générations Présenté par Benoît TERRIER Historique des poutres Evolution technologique du produit Augmentation de la puissance froide de 300W/ml à 600W/m avec conditions de

Plus en détail

Le séchage des ateliers :

Le séchage des ateliers : Le séchage des ateliers : Quelles technologies et quels coûts énergétiques? Jacques GUILPART- MF Conseil j. guilpart@mfconseil.fr 06 43 44 66 28 www.mfconseil.fr Adam TCHAÏKOWSKI, Dessica a.tchaikowski@dessica.fr

Plus en détail

AERIS SYSTEME DE REFROIDISSEMENT PAR EVAPORATION INDIRECTE POUR LES DATA CENTRES. Aermec 1

AERIS SYSTEME DE REFROIDISSEMENT PAR EVAPORATION INDIRECTE POUR LES DATA CENTRES. Aermec 1 SYSTEME DE REFROIDISSEMENT PAR EVAPORATION INDIRECTE POUR LES DATA CENTRES Aermec 1 S L ETENDUE MONDIALE DU MARCHE DES DATA CENTRES Le marché de la climatisation des data centres devrait enregistrer une

Plus en détail

Au sein de l entreprise Cegelec, j ai étudié le data center de la caisse de retraite AGIRC-

Au sein de l entreprise Cegelec, j ai étudié le data center de la caisse de retraite AGIRC- Résumé Au sein de l entreprise Cegelec, j ai étudié le data center de la caisse de retraite AGIRC- ARRCO en phase d exécution. Il est surprenant de constater que, malgré la politique actuelle de limitation

Plus en détail

Auteur : Bastien GARBAY. Mars 2011

Auteur : Bastien GARBAY. Mars 2011 Notes techniques et réflexions Présentation des différentes méthodes de détermination de l efficacité d un échangeur double flux Traduction d un article de Eberhard Paul (Paul Lüftung) Auteur : Bastien

Plus en détail

Green (?) datacenter. Green Datacenter - TIC et environnement - Institut Mines Telecom - 13 mai 2014, boutherin@lpsc.in2p3.fr

Green (?) datacenter. Green Datacenter - TIC et environnement - Institut Mines Telecom - 13 mai 2014, boutherin@lpsc.in2p3.fr Green (?) datacenter 1 Les enjeux Un datacentre c est quoi? Une baie = 40 à 80 serveurs, ou 240 disques Une baie, deux baies 100 baies, 10 000 baies! Une puissance de traitement/stockage qui donne le vertige!

Plus en détail

Réduction des coûts de consommation dans un datacenter

Réduction des coûts de consommation dans un datacenter Réduction des coûts de consommation dans un datacenter Didier Magotteaux Thierry Engels L hôpital dans son environnement, journées d études 3 & 4 juin 2010 09/06/2010 1 Saviez-vous que NRB...? Est l une

Plus en détail

Traitement d air humide

Traitement d air humide Nos priorités en location Traitement d air humide Sélection du matériel Performants et fiables pour l industrie, le tertiaire et les particuliers, HDAS vous propose une large gamme de déshydrateurs et

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE?

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une pompe à chaleur et d une cuve disposant d une isolation

Plus en détail

Fiche commerciale. Clim eau glacée. Boîte vav induction Boîte à débit d air variable. www.france-air.com

Fiche commerciale. Clim eau glacée. Boîte vav induction Boîte à débit d air variable. www.france-air.com Fiche commerciale Clim eau glacée Boîte vav induction Boîte à débit d air variable Climatisation eau glacée Direct @ccess Boîte VAV induction rectangulaire à induction avantages Plage de fonctionnement

Plus en détail

Presentation Reseau Argos IDF. Conception de Salle Informatique. xxxx

Presentation Reseau Argos IDF. Conception de Salle Informatique. xxxx Presentation Reseau Argos IDF Conception de Salle Informatique xxxx Challenge des Salles Informatiques Choisir sa salle Dimensionner ses equipements Choisir le type d architecture (niveau de disponibilite,

Plus en détail

Forum annuel Plan Climat des Alpes-Maritimes

Forum annuel Plan Climat des Alpes-Maritimes Forum annuel Plan Climat des Alpes-Maritimes 15 Novembre 2013 Franck Lavagna franck.lavagna@orange.com Directeur des relations avec les Collectivités Locales José-Pedro Machado josepedro.machado@orange.com

Plus en détail

GSE AIR SYSTEM V3.0 L indépendance énergétique à portée de mains

GSE AIR SYSTEM V3.0 L indépendance énergétique à portée de mains AÉROVOLTAÏQUE V3.0 L indépendance énergétique à portée de mains Photos non contractuelles www.gseintegration.com L'alliance des économies d'énergie et du confort thermique Édito L énergie solaire est indispensable

Plus en détail

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE À jour au 1 er janvier 2015 Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE Nature des dépenses Matériaux d isolation thermique des parois vitrées Matériaux d isolation thermique

Plus en détail

Partie 1 : Synthèse des connaissances acquises... 3

Partie 1 : Synthèse des connaissances acquises... 3 Sommaire Partie 1 : Synthèse des connaissances acquises... 3 1. Problématique informatique... 3 2. Quelques chiffres marquants... 4 3. PUE... 6 4. Implantation et architecture... 9 5. Distribution d air...10

Plus en détail

Guide de choix. France Air propose un large choix de récupérateurs d énergie. Contre flux

Guide de choix. France Air propose un large choix de récupérateurs d énergie. Contre flux récupération d énergie > bâtiments tertiaires > guide de choix Guide de choix France Air propose un large choix de récupérateurs d énergie Trois types d échangeurs : Flux croisés Contre flux À roue Deux

Plus en détail

COÛTS ET EFFICACITE ENERGETIQUE - ETUDE COMPARATIVE ENTRE TROIS CONCEPTS DE REFROIDISSEMENT POUR DATACENTERS

COÛTS ET EFFICACITE ENERGETIQUE - ETUDE COMPARATIVE ENTRE TROIS CONCEPTS DE REFROIDISSEMENT POUR DATACENTERS COÛTS ET EFFICACITE ENERGETIQUE - ETUDE COMPARATIVE ENTRE TROIS CONCEPTS DE REFROIDISSEMENT POUR DATACENTERS 1/16 Sommaire : 1. Introduction : L'efficacité énergétique au coeur des préoccupations 1.1 Quels

Plus en détail

VI Basse consommation inverter

VI Basse consommation inverter [ VERSION SURBAISSÉE ] CV CH CH 7 W pour 1 kw diffusé Applications Chauffage et/ou climatisation en résidentiel ou tertiaire NC Avantages Une offre compétitive en ventilo-convecteurs pour systèmes à eau

Plus en détail

Confort, qualité d air et performance énergétique

Confort, qualité d air et performance énergétique Centrales double flux à récupération d énergie : Confort, qualité d air et performance énergétique VMC DOUBLE FLUX pour applications tertiaires BUREAUX LOCAUX D ENSEIGNEMENT COMMERCES HÔTELS LOCAUX D HÉBERGEMENT

Plus en détail

L hébergement. Haute Qualité haute Densité. Confiez votre plateforme serveur à des professionnels

L hébergement. Haute Qualité haute Densité. Confiez votre plateforme serveur à des professionnels Confiez votre plateforme serveur à des professionnels Data Center Technologies, propose un environnement complet d hébergement de haute qualité et haute densité. Propriétaire de son propre centre serveur

Plus en détail

Retour d'expérience CC-IN2P3

Retour d'expérience CC-IN2P3 Dominique Boutigny Retour d'expérience CC-IN2P3 ANF - Datacentres Le CC-IN2P3 au CNRS Centre de calcul dédié Institut National de Physique Nucléaire et de Physique des Particules Le CC-IN2P3 centralise

Plus en détail

Lindab Poutres climatiques. Terminaux à eau. Avantages Larges gammes de poutres certifiées EUROVENT

Lindab Poutres climatiques. Terminaux à eau. Avantages Larges gammes de poutres certifiées EUROVENT lindab poutres Avantages Larges gammes de poutres certifiées EUROVENT Eco-énergétique Applications Tertiaires (bureaux, hôpitaux, hôtels...) Modularité et design Neuf et rénovation Simplicité de montage

Plus en détail

Rittal l heure est venue...

Rittal l heure est venue... Rittal l heure est venue...... de concevoir les data centers de demain Une efficacité énergétique durable! Energie L engagement «Green IT» est pour Rittal une évidence : des solutions d infrastructure

Plus en détail

ETEL SA 2112 MOTIERS BÂTIMENT SYSTEME LES INSTALLATIONS DE PRODUCTION ET DE DISTRIBUTION DE CHALEUR ET DE FROID EN QUELQUES CHIFFRES

ETEL SA 2112 MOTIERS BÂTIMENT SYSTEME LES INSTALLATIONS DE PRODUCTION ET DE DISTRIBUTION DE CHALEUR ET DE FROID EN QUELQUES CHIFFRES Version Décembre 2008 ETEL SA 2112 MOTIERS BÂTIMENT SYSTEME LES INSTALLATIONS DE PRODUCTION ET DE DISTRIBUTION DE CHALEUR ET DE FROID EN QUELQUES CHIFFRES LE BATIMENT Volume du bâtiment 27'100 m 3 Surface

Plus en détail

La gamme complète des solutions de climatisation pour data centers

La gamme complète des solutions de climatisation pour data centers IT Cooling Solutions La gamme complète des solutions de climatisation pour data centers FREE COOLING DIRECT REFROIDISSE- MENT DES SALLES REFROIDISSE- MENT HAUTE DENSITÉ REFROIDISSE- MENT DES DATA CENTERS

Plus en détail

SYSTEMES MODULAIRES POMPE A CHALEUR SOLAIRE THERMIQUE GEOTHERMIE CHAUFFAGE

SYSTEMES MODULAIRES POMPE A CHALEUR SOLAIRE THERMIQUE GEOTHERMIE CHAUFFAGE Notre partenaire constructeur Créez votre configuration technique en ligne et recevez automatiquement votre devis! SYSTEMES MODULAIRES POMPE A CHALEUR SOLAIRE THERMIQUE GEOTHERMIE CHAUFFAGE Configuration

Plus en détail

Pompe à chaleur Air-Eau. Confort et économies

Pompe à chaleur Air-Eau. Confort et économies Pompe à chaleur Air-Eau Confort et économies Le système de chauffage réversible de l avenir! Un pas en avant pour réduire les émissions de CO₂. L augmentation des émissions de CO₂ et autres gaz à effet

Plus en détail

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http://

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http:// 2.0. Ballon de stockage : Capacité : L Lien vers la documentation technique : http:// Retrouver les caractéristiques techniques complètes (performances énergétiques et niveau d isolation, recommandation

Plus en détail

Comment répondre aux challenges des Datacenters d aujourd hui et de demain : l urbanisation un élément clé

Comment répondre aux challenges des Datacenters d aujourd hui et de demain : l urbanisation un élément clé Comment répondre aux challenges des Datacenters d aujourd hui et de demain : l urbanisation un élément clé Damien Giroud, Responsable Solutions Datacenters Email: damien.giroud@schneider-electric.com Port:

Plus en détail

La solution datacenter à vos mesures

La solution datacenter à vos mesures La solution datacenter à vos mesures Sommaire 3 5 11 19 23 27 30 32 Présentation Baies & Rack Refroidissement Alimentation électrique Énergie électrique Supervision & Monitoring Contrôle d accès Présentation

Plus en détail

Solutions pour data centers Améliorez la fiabilité, maîtrisez les coûts et optimisez la durée de fonctionnement

Solutions pour data centers Améliorez la fiabilité, maîtrisez les coûts et optimisez la durée de fonctionnement Solutions pour data centers Améliorez la fiabilité, maîtrisez les coûts et optimisez la durée de fonctionnement Choisissez des solutions de refroidissement d un La gestion des charges thermiques croissantes

Plus en détail

Fiches Techniques Bâtiment

Fiches Techniques Bâtiment Fiches Techniques Bâtiment Bâti Comment faire des économies? Aide Les déperditions par le bâti comptent jusqu à 50% de la consommation énergétique des bâtiments. La performance énergétique est donc une

Plus en détail

«Rittal The System.» Rapidité. Efficacité. Proximité CLIMATI

«Rittal The System.» Rapidité. Efficacité. Proximité CLIMATI Infrastructures IT «Rittal The System.» Faster better worldwide : vos avantages sont le point central de toutes nos actions. Nous avons conçu pour vous une plateforme de système parfaitement adaptée qui

Plus en détail

Re-Certification 2012 Programme complet > 8 modules

Re-Certification 2012 Programme complet > 8 modules Re-Certification 2012 Programme complet > 8 modules Amiante : Formation répondant aux critères de compétence obligatoires dans le cadre de la certification (NF EN ISO 17024) D P E : Formation répondant

Plus en détail

Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020

Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020 Chauffe-eau thermodynamique Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020 Ballon de stockage ( 300 l) chaude M o d e c h a u f f a g e Q k T k Pompe à chaleur Effet utile Pompe à chaleur pour chauffer

Plus en détail

ANG DATACENTRE AUTRANS OCT 2011: Construire sa salle IT: une approche globale

ANG DATACENTRE AUTRANS OCT 2011: Construire sa salle IT: une approche globale ANG DATACENTRE AUTRANS OCT 2011: Construire sa salle IT: une approche globale Speaker: Damien GIROUD - APC By Schneider Electric Tel: 06 85 93 89 83 - Email: damien.giroud@mgeups.com All content in this

Plus en détail

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Chaudières à basse température, individuelles ou collectives Les chaudières basse température ne sont plus éligibles au dispositif du crédit

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

Diagnostic thermique sur une amiénoise

Diagnostic thermique sur une amiénoise Diagnostic thermique sur une amiénoise Par Jordi Hubert Ingénieur thermicien Bureau d études Pic Energie SCOP Ekidina Note synthétique Isolation des murs : Laine de bois à privilégier Il s avère que lors

Plus en détail

PROJET : VEGA GROUND SEGMENT

PROJET : VEGA GROUND SEGMENT Sous-Direction Développements Sol 18, Avenue Edouard-Belin 31401 TOULOUSE Cedex 4 Rond-point de l'espace 91023 EVRY Cedex CODE IDENTIFICATION PROJET EDITION : 1 REVISION : 0 Date édition ou dernière révision

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. confort = équilibre entre l'homme et l'ambiance

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. confort = équilibre entre l'homme et l'ambiance TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installations Compétence C1.2 : Classer, interpréter, analyser Thème : S5 : Technologie des installations frigorifiques

Plus en détail

TRAITEMENT D'AIR DES PISCINES COUVERTES

TRAITEMENT D'AIR DES PISCINES COUVERTES PISCINES CHAUFFAGE DESHUMIDIFICATION TRAITEMENT D'AIR DES PISCINES COUVERTES Une piscine couverte doit être considérée comme un ouvrage spécifique dont les critères diffèrent de ceux d'un ouvrage classique

Plus en détail

Pour INtégrer de l Enr. les murs. Les solutions en récupération d énergie pour cuisines professionnelles

Pour INtégrer de l Enr. les murs. Les solutions en récupération d énergie pour cuisines professionnelles Pour INtégrer de l Enr dans un projet, il ne suffit pas de peindre les murs en vert! Les solutions en récupération d énergie pour cuisines professionnelles Lago Récupérer l énergie de la cuisine pour chauffer

Plus en détail

Rehabilitation de la Maison de Radio France Création d une nouvelle géothermie. Alexandre Teixera Maison de Radio France Olivier Grière G2HConseils

Rehabilitation de la Maison de Radio France Création d une nouvelle géothermie. Alexandre Teixera Maison de Radio France Olivier Grière G2HConseils Rehabilitation de la Maison de Radio France Création d une nouvelle géothermie Alexandre Teixera Maison de Radio France Olivier Grière G2HConseils Un pari architectural et une rénovation HQE - La mise

Plus en détail

Émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement

Émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement SDH - SARL n 23 Avenue Gambetta 17100 Saintes Tél. : 05 46 97 61 34 - Fax : 05 46 97 26 30 N SIREN : 504 761 248 Compagnie d assurance : Generali Assurances n AL169975 Diagnostic de performance énergétique

Plus en détail

DESCRIPTION DES DOCUMENTS TECHNIQUES REQUIS

DESCRIPTION DES DOCUMENTS TECHNIQUES REQUIS DESCRIPTION DES DOCUMENTS TECHNIQUES REQUIS Volet sur mesure - Nouveau bâtiment ÉnerCible Volume 1, numéro 1 Mars 2012 Liste des documents à transmettre Afin que nous puissions effectuer l analyse technique

Plus en détail

1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE

1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE CONFERENCE DERBI 1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE 1er SYSTEME SOLAIRE COMBINE La climatisation Le chauffage L eau chaude sanitaire HISTORIQUE Fin 2003 : Lancement du projet Début 2005 : 1er prototype opérationnel

Plus en détail

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E De l estimation des besoins / critères et exemple Février 2012 Présentation : Jérôme DIOT Directeur Technique EGIS Centre Ouest 1 Sommaire Conception

Plus en détail