Datacentre : concilier faisabilité, performance et éco-responsabilité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Datacentre : concilier faisabilité, performance et éco-responsabilité"

Transcription

1 Datacentre : concilier faisabilité, performance et éco-responsabilité La climatisation des salles informatiques: compréhension et état des lieux Charles Vion, Responsable Service Projet Sylvain Ferrier, Responsable Commercial Travaux

2 Sommaire I. Quelques bases de thermodynamique appliquées Echanges thermiques Equilibre thermique Diagramme psychrométrique II. Mise en œuvre du traitement d air Traitement de base Traitement avec faux plancher Efficacité de la diffusion de l air Traitement local de la charge Freecooling III. La problématique de la climatisation dans les datacentres Evolution de la densité dans les salles Définition de l usage classe ASHRAE PUE Redondance IV. Quelques exemples concrets

3 I. Quelques bases de thermodynamique appliquées

4 I.1 Echanges climatiques d un local On caractérise une ambiance par: - Température - Hygrométrie - Pression - Empoussièrement - Pollution (Cov,etc) - Menuiseries Parois Fuites Equipements Occupants

5 I.1 Echanges climatiques d un local CAS GENERAL: Apports / Déperditions Tint Flux énergétique Conditions Extérieures: Température Text Hygrométrie Rayonnement Solaire Vent... Température d ambiance stable Σ Flux énergétiques = 0

6 I.2 Echanges climatiques d un datacentre Dans un DATACENTRE: Apports / Déperditions Tint Flux énergétique Conditions Extérieures: Température Text Hygrométrie Rayonnement Solaire Vent... Température d ambiance stable Σ Flux énergétiques = 0

7 I.3 Equilibre Thermique Température d ambiance stable Σ Flux énergétiques = 0 40 Local non climatisé 35 Température Si on ne fait rien, on atteint une température intérieure d'équilibre non maitrisée Temps

8 I.3 Equilibre Thermique Température d ambiance stable Σ Flux énergétiques = 0 40 Local climatisé 35 Température Une température intérieure maitrisée Temps

9 I.4 Diagramme de l air humide Les caractéristiques d une ambiance/flux d air ENTHALPIE ( kj/kg ) HYGROMETRIE RELATIVE ( %) POIDS D'EAU ( g/kg POINT DE ROSÉE ( C ) TEMPÉRATURE ( C)

10 I.4 Diagramme de l air humide Les évolutions d une ambiance/flux d air Refroidissement adiabatique Humidification Refroidissement Chauffage Déshumidification

11 I.4 Diagramme de l air humide Exemple d une salle informatique Exemple de zone cible : Température 21 K ± 2 Hygrométrie relative 50 % ± 20

12 I.4 Diagramme de l air humide Relation Puissance, Débit d air, température de soufflage, température d ambiance P ( W) = 0.34 Q (m3/h) ( Temp. ambiante - Temp. soufflage ) exemple : 100 kw à dissiper avec un DT de 7 Refroidissement débit d'air de m3/h SOUFFLAGE : 16 C Réchauffage AMBIANCE : 23 C; 50 %

13 I.4 Diagramme de l air humide Exemple d une salle informatique ETE PRINTEMPS AUTOMNE HIVER Poids d'eau ( kg eau/ kg as ) hiver printemps été automne Température ( K)

14 II. Mise en œuvre du traitement d air

15 II.1 Traitement basique interne à la salle EQUIPEMENT INFO CLIMATISEUR Par exemple: Climatiseur à détente directe Ventiloconvecteur sur réseau eau glacée

16 II.2 Traitement basique externe à la salle Couloir froid BAIE Couloir chaud CLIMATISEUR filtre batterie froide ventilateur Attention!!! Faux plancher Plus la charge thermique est importante plus la hauteur du faux plancher doit être importante

17 II.3 Efficacité de la diffusion de l air BAIE Attention!!! L'air qui traverse ici ne participe pas au refroidissement baie correctement obturée baie mal obturée augmentation du débit inefficacité dégradation du PUE

18 II.4 Confinement des allées CONFINER LES ALLÉES POUR CANALISER L'AIR CHAUD

19 II.5 Traitement local internes à la salle couloir froid BAIE couloir chaud CLIMATISEUR filtre batterie froide ventilateur Les équipements de climatisation intégrés entre les baies correspondent à ce principe

20 II.6 Air Neuf: surpression et contrôle de l hygrométrie filtre Air rejeté récupérateur CTA AIR NEUF Air neuf traité batterie chaude batterie froide humidificateur ventilateur Le rôle de la centrale d'air neuf est de : - assurer la surpression du local - corriger l'hygrométrie relative du local en général le débit est de l'ordre de 1 vol / h

21 II.7 Le Freecooling Free cooling direct total tout air neuf Humidificateur Batterie froide en complément FREE COOLING = UTILISER LES FRIGORIES GRATUITES DE L'AIR EXTERIEUR

22 II.7 Le Freecooling Free cooling direct partiel Humidificateur Batterie froide en complément

23 II.7 Le Freecooling Pas de free cooling recyclage total Batterie froide assure seule le traitement

24 II.7 Free-Cooling

25 III. La problématique de la climatisation dans les datacentres

26 III.1 Une problématique dans un environnement complexe

27 III.4 Densité des salles W / m² 3000 Quand on parle de W / m², il s'agit de la puissance en courant HQ disponible dans la salle, ramenée à la surface de la salle Une densité de 3000 W / m² peut correspondre à une salle équipée en totalité de baies de 10 kw, ou à un mix entre des baies de 4 kw,10 kw jusqu'à 30 kw

28 III.5 Les classes de l ASHRAE

29 III.5 Les classes de l ASHRAE ASHRAE Recommandation Class A1 à A4 Température 18 à 27 C Hygrométrie relative < 60 % HR Point de rosée > 5.5 C et < 17 C en rouge ASHRAE Recommandation Class 1 &2 Température 20 à 25 C Hygrométrie relative 40 à 55 % HR en bleu

30 III.5 Les classes de l ASHRAE ASHRAE Allowable Class 1 ASHRAE Allowable Class A1 Température 15 à 32 C Hygrométrie relative 20 à 80 % HR Point de rosée < à 17 C

31 III.3 Tier, redondance & indisponibilité des installations Tie r Leve l Requirements Single non-redundant distribution path serving the IT equipment Non-redundant capacity components TAUX DE DISPONIBILITE INDISPONIBILITÉ INSTALLATION Basic site infrastructure guaranteeing % availability % 29 h Fulfills all Tier 1 requirements Redundant site infrastructure capacity components guaranteeing % availability % 23 h Fulfills all Tier 1 and Tier 2 requirements Multiple independent distribution paths serving the IT equipment All IT equipment must be dual-powered and fully compatible with the topology of a site's arc hitecture Concurrently maintainable site infrastructure guaranteeing % availability % 1.6 h Fulfills all Tier 1, Tier 2 and Tier 3 requirements All cooling equipment is independently dual-powered, including chillers and heating, ventilating and air-conditioning (HVAC) systems Fault-tolerant site infrastructure with electrical power storage and distribution facilities guaranteeing % availability % 0.4 h IMPACTS SUR CVC & ELECTRICITE TIER 1 TIER 2 N équipements N+1 équipements TIER 3 TIER 4 N+1 équipements + double distribution 2 (N+1) équipements + double distribution active ANNEE h

32 III.2 Le PUE Power Usage Effectiveness (PUE) and Datacenter Efficiency (DCE) Le PUE est défini comme suit : PUE = Puissance Equipements Techniques Puissance IT Le DCE est l'inverse du PUE Source:

33 III.6 Ce qui est observé sur le terrain TEMPERATURE HYGROMETRIE CHARGE / m² salle TIER PUE DATA - Banque, IT 21 à 23 C 30 à 70 % HR à W/m² TIER 3+ DATA - Banque 23 à 25 C 40 à 55 % HR à W/m² TIER 4 DATA - IT 17 à 23 C 30 à 70 % HR à W/m² TIER 4 PUE < 1.4 DATA - Recherche 20 à 24 C 30 à 70 % HR DATA - IT 20.5 à 23.5 C Pt Rosée 5.5 à 8.5 C W/m² TIER 3 DATA - Banque 18 à 26 C 35 à 60 % HR 700 à W/m² PUE < 1.6 DATA - IT 17 à 23 C 30 à 70 % HR 200 baies de 4 kva PUE < 1.3 DATA - Banque 21 à 23 C 40 à 60 % HR 800 à W/m² TIER 4 PUE < 1.8 locaux TGBT 5 à 30 C NC locaux onduleurs 23 à 27 C NC locaux batteries 19 à 30 C NC Contraintes tirés de projets récents: 2008 à 2011

34 IV. Exemples concrets: Contraintes et Solutions

35 CNRS IN2P3 Contraintes extraites du programme: Déploiement sur 4 phases dans le temps (600kW à 2900kW) Optimisation du budget investissement Récupération d énergie Forte densité Pas de plancher technique

36 CNRS IN2P3 Solution technique retenue: Pas de plancher technique Traitement local par unités terminales air/eau proche des équipements et armoire à eau glacée pour l ambiance Production de froid air/eau glacée Récupération sur double condenseur Coordination architecture des réseaux froids/ urbanisation de la salle

37 DATA IV Contraintes extraites du programme: Tiers 3+ Le plus compact possible Facilité pour le déploiement et la maintenance des baies PUE < 1.6 Evolutivité de la charge Autonomie de 72h

38 DATA IV Solution technique retenue Diffusion innovante par le plafond Recycleurs en couloir technique 2 réseaux actifs Surdimensionnement des réseaux Solution à débits variables

39 Datacentre Telecom Contraintes extraites du programme: PUE < 1.4 Tiers 4 Evolution de la charge Réduction des coûts de fonctionnement Modularité

40 Datacentre Telecom Solution technique retenue Groupe froid air/eau glacée CTA de en Locaux techniques Régulation des CTA avec optimisation du fonctionnement en freecooling

41 N hésitez pas à nous contacter Sylvain FERRIER Direction du développement 30 rue de la poudrette, VILLEURBANNE Tel:

FRnOG, 25/01/2013. Marilyn, un datacenter vertical

FRnOG, 25/01/2013. Marilyn, un datacenter vertical FRnOG, 25/01/2013 Marilyn, un datacenter vertical www.celeste.fr Marilyn, un datacenter vertical Pourquoi un datacenter? Pourquoi l air? Pourquoi vertical? Qui est CELESTE? CELESTE est fournisseur d accès

Plus en détail

Confinement et optimisation énergétique

Confinement et optimisation énergétique Confinement et optimisation énergétique Rédacteur : Rémy FEBVRE : remy.febvre@modul-data-center.com IPenergy 2015 communication et reproduction interdites sans accord écrit préalable Page 1/7 1 GÉNÉRALITÉS

Plus en détail

--- Diagramme psychrométrique Utilisation 30/41

--- Diagramme psychrométrique Utilisation 30/41 --- Diagramme psychrométrique Utilisation 30/41 Exercice 11 Dans cette installation de climatisation 4000 m 3 /h d'air sont chauffés puis humidifiés par un laveur à eau recyclée, dont le rendement sera

Plus en détail

Assises DATACENTER. Le 17 avril 2013 Pavillon Dauphine, Paris A. de Moissac

Assises DATACENTER. Le 17 avril 2013 Pavillon Dauphine, Paris A. de Moissac Le 17 avril 2013 Pavillon Dauphine, Paris A. de Moissac Chaine de l efficacité énergétique Parlons CAPEX,OPEX,ROI : seuil de déclenchement Urbanisation? Le froid, c est pas sorcier Contraintes et autres

Plus en détail

DATA CENTER. Règles d'ingénierie du Data Center DATA CENTER

DATA CENTER. Règles d'ingénierie du Data Center DATA CENTER Règles d'ingénierie du Data Center SOMMAIRE La problématique La climatisation Les planchers techniques L énergie L urbanisation L industrialisation Conclusion LA PROBLEMATIQUE Rappel sur les Tiers Chaque

Plus en détail

Josy, bases du refroidissement. Efficacité des régimes minceurs de votre facture de climatisation

Josy, bases du refroidissement. Efficacité des régimes minceurs de votre facture de climatisation Josy, bases du refroidissement Efficacité des régimes minceurs de votre facture de climatisation 1 Objectifs et déroulement Etudier 3 techniques de base pour refroidir Refroidir avec une circulation d

Plus en détail

Réflexion et étude d une salle informatique à haute efficacité énergétique

Réflexion et étude d une salle informatique à haute efficacité énergétique Réflexion et étude d une salle informatique à haute efficacité énergétique Client : Grand groupe bancaire Année : 2007 Surface : 750 m2 (x4) Puissance électrique Informatique : 1.5 MW Typologie : Salle

Plus en détail

CLIMATISATION DE CONFORT

CLIMATISATION DE CONFORT Théorie Définitions Détermination des débits d air neuf et soufflage tude des évolutions fondamentales de l air : Mélange, Chauffage, Refroidissement Déshumidification Humidification CLIMATIATION D CONFORT

Plus en détail

Note technique. Free-cooling direct dans les salles serveurs

Note technique. Free-cooling direct dans les salles serveurs Note technique Free-cooling direct dans les salles serveurs Version / Date NT11-05 Version 1.0 du 24/01/2012 Auteurs David Chénier Lucie Dente 2012, Amoès SAS. Toute utilisation, reproduction intégrale

Plus en détail

Armoire de traitement d'air. Ciatronic System. Solutions pour data centers N 10.114 D

Armoire de traitement d'air. Ciatronic System. Solutions pour data centers N 10.114 D Armoire de traitement d'air Ciatronic System Solutions pour data centers N 10.114 D Production CIATRONIC FREE CHILLING Aquaciat power Technologie multi compresseurs parfaitement adaptée afin de favoriser

Plus en détail

Le traitement de l air des piscines publiques. Séminaire Facilitateur URE Comment limiter les consommations d énergie des piscines?

Le traitement de l air des piscines publiques. Séminaire Facilitateur URE Comment limiter les consommations d énergie des piscines? Le traitement de l air des piscines publiques PLAN Introduction au traitement de l air Le rôle de la centrale de traitement d air (CTA) Les composants d une CTA Le dimensionnement Les procédés de déshumidification

Plus en détail

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE 1. Introduction Une installation de climatisation centralisée est constituée d un ensemble de matériels ayant les fonctions suivantes

Plus en détail

AFIET LES DATA CENTERS. LES DATA CENTERS Copyright CRITICAL BUILDING Slide 1

AFIET LES DATA CENTERS. LES DATA CENTERS Copyright CRITICAL BUILDING Slide 1 AFIET LES DATA CENTERS LES DATA CENTERS Copyright CRITICAL BUILDING Slide 1 Pourquoi un data center? 68 % des français se connectent à des réseaux sociaux 2020 : 44 Trillions de Gbs data avec quelle énergie?

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Architecture proposée. 2. Constituants de la solution. 3. Supervision DATA CENTER OPTION SERVICE

SOMMAIRE. 1. Architecture proposée. 2. Constituants de la solution. 3. Supervision DATA CENTER OPTION SERVICE SOMMAIRE DATA CENTER OPTION SERVICE 1. Architecture proposée 2. Constituants de la solution 3. Supervision 1 1 ARCHITECTURE GENERALE 2 Implantation Plan du site et localisation de la salle informatique

Plus en détail

1. Contexte de l étude

1. Contexte de l étude Sujet de PFE complet : Etude approfondie du traitement d air d un local de stockage papier (50 magasins d archives de 200m² unitaire) avec l optique d économie d énergie et de gestion des gradients de

Plus en détail

CHAPITRE 3. SYTÈMES CVCA (chauffage, ventilation et conditionnement d air)

CHAPITRE 3. SYTÈMES CVCA (chauffage, ventilation et conditionnement d air) CHAPITRE 3. SYTÈMES CVCA (chauffage, ventilation et conditionnement d air) Le rôle d'une installation de climatisation est de maintenir la température et l'humidité de l'air à des valeurs prévues et désirées.

Plus en détail

La ventilation des bâtiments tertiaires: problématiques

La ventilation des bâtiments tertiaires: problématiques La ventilation des bâtiments tertiaires: problématiques CETE Méditerranée Jean-Alain Bouchet 10 mars 2011 Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr Plan de l exposé

Plus en détail

Réduction de la consommation énergétique des datacenter : optimisation du conditionnement d air, influence de. l architecture

Réduction de la consommation énergétique des datacenter : optimisation du conditionnement d air, influence de. l architecture Réduction de la consommation énergétique des datacenter : optimisation du conditionnement d air, influence de Orange Labs l architecture David Nörtershäuser, Recherche & Développement Stéphane Le Masson,

Plus en détail

Evaluer, construire et exploiter votre centre informatique

Evaluer, construire et exploiter votre centre informatique engineering Evaluer, construire et exploiter votre centre informatique APIS Engineering est un Bureau d Etudes spécialisé dans les infrastructures techniques des Centres Informatiques de nouvelle génération.

Plus en détail

Air neuf. Economie Ecologie

Air neuf. Economie Ecologie Hitachi 2010 174 Air neuf Economie Ecologie Pour tous les locaux nécessitant l apport d air neuf, pour assurer chauffage et rafraîchissement en assurant des économies d énergie. Confort Performances Qualité

Plus en détail

Applications climatisation

Applications climatisation climatisation 06.a Grille de sélection ventilation - climatisation NR07 06.0 Régulation de soufflage à température constante Commande de vanne batterie chaude NRK00 P/PI 06.0 Régulation de soufflage à

Plus en détail

Climatisation assistée par sorption. L alternative écologique.

Climatisation assistée par sorption. L alternative écologique. Climatisation assistée par sorption. L alternative écologique. La technique DEC assistée par sorption de robatherm est une alternative économique et écologique aux techniques conventionnelles du froid.

Plus en détail

Un récupérateur de chaleur est donc un échangeur qui permet de transférer la chaleur et éventuellement l humidité entre l air rejeté et l air neuf:

Un récupérateur de chaleur est donc un échangeur qui permet de transférer la chaleur et éventuellement l humidité entre l air rejeté et l air neuf: RECUPERATION D'ENERGIE I. PRINCIPE La réglementation sanitaire impose l introduction d un minimum d air neuf dans les locaux ce qui implique le rejet d air se trouvant proche des conditions de l ambiance

Plus en détail

récupération d énergie > bâtiments tertiaires > récupérateurs avec rafraîchissement intégré Récupérateur haute performance avec PAC intégrée Nouveau

récupération d énergie > bâtiments tertiaires > récupérateurs avec rafraîchissement intégré Récupérateur haute performance avec PAC intégrée Nouveau Nouveau Récupérateur haute performance avec PAC intégrée ÆÆTarifs p. 1142 ÆÆPièces détachées p. 1947 échangeur Contre-flux Moteur Basse consommation ECM RAFRAICHISSEMENT PAC intégrée InsTAllation Intérieur

Plus en détail

Complexe de calcul du CEA Optimisation et suivi énergétique Jean-Marc DUCOS (jean-marc.ducos@cea.fr)

Complexe de calcul du CEA Optimisation et suivi énergétique Jean-Marc DUCOS (jean-marc.ducos@cea.fr) Complexe de calcul du CEA Optimisation et suivi énergétique Jean-Marc DUCOS (jean-marc.ducos@cea.fr) CEA TER@TEC Juin 2012 PAGE 1 SOMMAIRE Présentation du complexe de calcul du CEA Infrastructures techniques

Plus en détail

INFORMATION TECHNIQUE - HRV 501 VMC double flux avec échangeur thermique rotatif et transfert d humidité

INFORMATION TECHNIQUE - HRV 501 VMC double flux avec échangeur thermique rotatif et transfert d humidité INFORMATION TECHNIQUE - HRV 501 VMC double flux avec échangeur thermique rotatif et transfert d humidité HRV 501 1 Description générale 3 2 Caractéristiques techniques 5 3 Accessoires 7 Sous réserve de

Plus en détail

PRIME N 1 AUDIT ENERGETIQUE

PRIME N 1 AUDIT ENERGETIQUE PRIME N 1 AUDIT ENERGETIQUE L audit énergétique est une méthode d évaluation qui évalue les caractéristiques énergétiques d un bâtiment et de ses installations ou celle d'un processus de production. Il

Plus en détail

Data Center Rittal: standard ou sur mesure? Rittal Yverdon IT 2014 1

Data Center Rittal: standard ou sur mesure? Rittal Yverdon IT 2014 1 Data Center Rittal: standard ou sur mesure? Rittal Yverdon IT 2014 1 Rittal Une entreprise du Friedhelm Loh Group Des faits et chiffres qui parlent d eux même: Fondé en 1961 Plus de 10 000 collaborateurs

Plus en détail

Outils de planification et gestion pour datacentres

Outils de planification et gestion pour datacentres ACT-MG-v2 Outils de planification et gestion pour datacentres Alain BIDAUD - CRIHAN TutoJRES 17 Outils de planification et gestion Agenda Pourquoi planifier? l écosystème du datacentre Les outils DCIM

Plus en détail

LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE

LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE Didier ROSPIDE - Sandra RIPEAU 15/03/12 Présentation Bâtiments passifs CCI Plan de la conférence Présentation du concept Passif Le 1ère

Plus en détail

ETUDE D EFFICACITE ENERGETIQUE. MICROSOFT Sites : Paris les Ulis - Issy les Moulineaux

ETUDE D EFFICACITE ENERGETIQUE. MICROSOFT Sites : Paris les Ulis - Issy les Moulineaux ETUDE D EFFICACITE ENERGETIQUE Mai & Septembre 2009 MICROSOFT Sites : Paris les Ulis - Issy les Moulineaux APC by Schneider Electric Groupe Audit d Infrastructures Informatiques 35 rue Joseph MONIER CS30323

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186

DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186 DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186 1. Etat actuel de la situation - Cahier des charges et besoins utilisateurs prédéfinis - Parmi les différentes variantes techniques proposées, un concept a été

Plus en détail

Diagramme psychrométrique. Utilisation

Diagramme psychrométrique. Utilisation Diagramme psychrométrique Utilisation AFPA DEAT Froid et climatisation Ressources formatives Diagramme Psychrométrique F. Cabeza - Mai 2002 --- Diagramme psychrométrique Utilisation 2/41 CARACTERISTIQUES

Plus en détail

Green Mountain, certainement le datacenter le plus écologique au monde

Green Mountain, certainement le datacenter le plus écologique au monde Green Mountain, certainement le datacenter le plus écologique au monde Implanté dans un ancien dépôt de munitions de l'otan au cœur de la montagne d un fjord norvégien, le datacenter de Green Mountain

Plus en détail

Traitement d air et d eau Gestion des énergies

Traitement d air et d eau Gestion des énergies Traitement d air et d eau Gestion des énergies ECOENERGIE Av Jean MONNET ZI DOMITIA 30300 BEAUCAIRE Tél. 04 66 59 19 19 FAX 04 66 59 00 06 informations@ecoenergie.com LE TRAITEMENT D AIR DES PATINOIRES

Plus en détail

LES DATACENTRES. ANGD MATHRICE Novembre 2009. Françoise Berthoud Violaine Louvet. Merci à Dominique Boutigny. Site web : http://www.ecoinfo.cnrs.

LES DATACENTRES. ANGD MATHRICE Novembre 2009. Françoise Berthoud Violaine Louvet. Merci à Dominique Boutigny. Site web : http://www.ecoinfo.cnrs. LES DATACENTRES ANGD MATHRICE Novembre 2009 Françoise Berthoud Violaine Louvet Merci à Dominique Boutigny Site web : http://www.ecoinfo.cnrs.fr Quelques données : La consommation des centres de données

Plus en détail

Introduction au système du rafraîchissement par évaporation

Introduction au système du rafraîchissement par évaporation Introduction au système du rafraîchissement par évaporation Pour comprendre avec facilité le processus de climatisation, il est vital de connaître les concepts de base Air L air libre que nous respirons

Plus en détail

La gestion intelligente des bâtiments

La gestion intelligente des bâtiments La gestion intelligente des bâtiments Les différentes possibilités pour rendre les bâtiments plus efficaces énergétiquement Mardi 1 avril 2014 Sommaire 0/ Le contexte général 1/ Le jeu de rôle de la construction

Plus en détail

Comment aborder l Optimisation énergétique de salles anciennes et hétérogènes?

Comment aborder l Optimisation énergétique de salles anciennes et hétérogènes? Comment aborder l Optimisation énergétique de salles anciennes et hétérogènes? Témoignage de Hervé MAGNIER Aéroports de Paris Membre du CRIP Groupe de travail Data center Un environnement technique peu

Plus en détail

SOMMAIRE 1- PRESENTATION SOMMAIRE DE L OPERATION 2- LES SYSTEMES DE VENTILATION DIT «CLASSIQUES» 3- LES SYSTEMES INNOVANTS AUTOUR DU PATIO

SOMMAIRE 1- PRESENTATION SOMMAIRE DE L OPERATION 2- LES SYSTEMES DE VENTILATION DIT «CLASSIQUES» 3- LES SYSTEMES INNOVANTS AUTOUR DU PATIO SOMMAIRE 1- PRESENTATION SOMMAIRE DE L OPERATION 2- LES SYSTEMES DE VENTILATION DIT «CLASSIQUES» 3- LES SYSTEMES INNOVANTS AUTOUR DU PATIO PRESENTATION DE L OPERATION L OPERATION EN QUELQUES CHIFFRES:

Plus en détail

Energy Logic : Emerson Network Power. Feuille de route pour la réduction r de la consommation d'énergie dans le Centre de données

Energy Logic : Emerson Network Power. Feuille de route pour la réduction r de la consommation d'énergie dans le Centre de données Energy Logic : Feuille de route pour la réduction r de la consommation d'énergie dans le Centre de données Emerson Network Power 2007 Emerson Network Power Agenda Efficacité énergétique : Où en sommes-nous

Plus en détail

Le CPE du Musée d Art Moderne de St Etienne

Le CPE du Musée d Art Moderne de St Etienne Le CPE du Musée d Art Moderne de St Etienne Le premier CPE de services en France avec le soutien de Premier CPE de services en France Contrat en Marché Public de Performance Energétique (MPPE) Carte d

Plus en détail

ÉLABORATION DES PROJETS

ÉLABORATION DES PROJETS ---------------------------------------------------------------------- Base de dimensionnement Données nécessaires : Le besoin de refroidissement (le mieux est d utiliser le programme ProClim de Swegon)

Plus en détail

Déshumidification de l air

Déshumidification de l air Déshumidification de l air Gérard Chassériaux Institut National d Horticulture - Angers INH De la science du végétal à la culture du paysage Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier

Plus en détail

Comment exploiter. Salles serveurs informatiques TECHNIQUE. 1. Objectif et synthèse

Comment exploiter. Salles serveurs informatiques TECHNIQUE. 1. Objectif et synthèse Comment exploiter En tertiaire, les salles serveurs représentent une part importante des consommations énergétiques. Outre la réduction des consommations des équipements informatiques, les gestionnaires

Plus en détail

Solutions alternatives à la climatisation. Alain GARNIER

Solutions alternatives à la climatisation. Alain GARNIER Solutions alternatives à la climatisation Alain GARNIER 14 avril 2015 1. Les dérives dues à la climatisation Le parc de bâtiments climatisés en France est encore faible, mais il est en constante augmentation

Plus en détail

1 ère partie : Solutions techniques

1 ère partie : Solutions techniques 1 ère partie : Solutions techniques Cette partie est consacrée à l étude de la solution technique imposée dans le cahier des charges et de la proposition d une autre solution. 1. Réaliser un schéma de

Plus en détail

Définir une stratégie d'instrumentation : les différentes contraintes à prendre en compte. Méthodes d'instrumentation des systèmes :

Définir une stratégie d'instrumentation : les différentes contraintes à prendre en compte. Méthodes d'instrumentation des systèmes : EXEMPLAIRES Introduction Définir une stratégie d'instrumentation : les différentes contraintes à prendre en compte Méthodes d'instrumentation des systèmes : Chauffage, eau chaude sanitaire, auxiliaires

Plus en détail

Jeudi de l ALEC Centrale de traitement d air (CTA) Rénovation du siège de PLURALIS

Jeudi de l ALEC Centrale de traitement d air (CTA) Rénovation du siège de PLURALIS Jeudi de l ALEC Centrale de traitement d air (CTA) Rénovation du siège de PLURALIS Intervenant : Rémy ROSSILLON Bureau d étude Sixième Sens Ingénierie Sixième sens Ingénierie est membre du GIE ICARE 1/

Plus en détail

F I C H E. V e n t i l a t i o n d e s h a b i t a t i o n s P a r t i e 3

F I C H E. V e n t i l a t i o n d e s h a b i t a t i o n s P a r t i e 3 N U M É R O 1 7 - J U I N 2 0 1 3 V e n t i l a t i o n d e s h a b i t a t i o n s P a r t i e 3 Climatiseur ou thermopompe air/air combiné(e) à un réseau de distribution d air Un appareil de climatisation

Plus en détail

>I En savoir plus I Thermique

>I En savoir plus I Thermique g Un peu d histoire n Choc pétrolier en 1973 Prise de conscience de notre totale dépendance au pétrole Nécessité de maîtrise de la consommation énergétique dans le secteur du bâtiment n Protocole de Kyoto

Plus en détail

Sommaire. APL France : qui sommes nous? Pourquoi l engouement du «Green» DC? «Green» DC : ce n est pas que du marketing?

Sommaire. APL France : qui sommes nous? Pourquoi l engouement du «Green» DC? «Green» DC : ce n est pas que du marketing? Green Datacenter : Un terme galvaudé et pourtant une nécessité Tristan RICHARD Ingénieur expert sénior Sommaire APL France : qui sommes nous? Pourquoi l engouement du «Green» DC? «Green» DC : ce n est

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installations Compétence C1.2 : Classer, interpréter, analyser Thème : S5 : Technologie des installations frigorifiques

Plus en détail

SYNOPTIQUE GTB Architecture Générale

SYNOPTIQUE GTB Architecture Générale STATION METEO TERMINAL EXPLOITATION (local technique) POSTE SUPERVISION (local pôle maintenance) AFFICHAGE PEDAGOGIQUE (Accueil) ACCES WEB GESTION CVC LOCAL TECHNIQUE GESTION EAU GESTION SERRE GESTION

Plus en détail

Dossier de presse «Neuf» POMPE A CHALEUR : LA SOLUTION OPTIMALE POUR LE CHAUFFAGE ET L EAU CHAUDE SANITAIRE DES BATIMENTS NEUFS

Dossier de presse «Neuf» POMPE A CHALEUR : LA SOLUTION OPTIMALE POUR LE CHAUFFAGE ET L EAU CHAUDE SANITAIRE DES BATIMENTS NEUFS POMPE A CHALEUR : LA SOLUTION OPTIMALE POUR LE CHAUFFAGE ET L EAU CHAUDE SANITAIRE DES BATIMENTS NEUFS La construction d'un bâtiment représente toujours un projet important, d'un point de vue architectural,

Plus en détail

PRIME 1 AUDIT ENERGETIQUE RENOVATION

PRIME 1 AUDIT ENERGETIQUE RENOVATION PRIME 1 AUDIT ENERGETIQUE RENOVATION L audit énergétique est une méthode d évaluation qui évalue les caractéristiques énergétiques d un bâtiment et de ses installations ou celle d'un processus de production.

Plus en détail

Le potentiel d économie d énergie dans les datacentres

Le potentiel d économie d énergie dans les datacentres Le potentiel d économie d énergie dans les datacentres vers une infrastructure d hébergement mutualisée éco-responsable à l Université Joseph Fourier (Grenoble 1) Groupe de Travail Infrastructures Mutualisées

Plus en détail

CAF DU RHONE (ex :CAF de LYON) BILAN DE 1998 à 2013 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT

CAF DU RHONE (ex :CAF de LYON) BILAN DE 1998 à 2013 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT CAF DU RHONE (ex :CAF de LYON) BILAN DE 1998 à 2013 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT 1 - PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT. - DESCRIPTION DU SITE. - BILAN DES MESURES DEPUIS

Plus en détail

L enjeu de la ventilation

L enjeu de la ventilation L enjeu de la ventilation Laurent Cabau France Air L enjeu de la ventilation Sous deux aspects: Réglementaire et Sanitaire Besoins, débits Techniquement et réglementaire Simple flux autoréglable Simple

Plus en détail

Estimation & amélioration du DCiE d un datacenter

Estimation & amélioration du DCiE d un datacenter Estimation & amélioration du DCiE d un datacenter Ing. G. BAUDOIN PIERRARD Virton Dans un premier temps, le but de ce travail réalisé dans les domaines de l HVAC et de l électricité est d estimer théoriquement

Plus en détail

Des réponses aux défis énergétiques de demain en chauffage, rafraîchissement et ventilation. bâtiments tertiaires

Des réponses aux défis énergétiques de demain en chauffage, rafraîchissement et ventilation. bâtiments tertiaires Des réponses aux défis énergétiques de demain en chauffage, rafraîchissement et ventilation. bâtiments tertiaires 02 évolution des consommations énergétiques RT 2005 / RT 2012 (bâtiments de bureaux neufs)

Plus en détail

Méthodologie de suivi et d analyse. Myriam Humbert, CETE de l Ouest

Méthodologie de suivi et d analyse. Myriam Humbert, CETE de l Ouest Méthodologie de suivi et d analyse Myriam Humbert, CETE de l Ouest BÂTIMENTS EXEMPLAIRES BASSE CONSOMMATION : QUELLES PERFORMANCES RÉELLES? - PARIS, LE 29 NOVEMBRE 2013 Sommaire 2 Objectif de l analyse

Plus en détail

Centre de traitement d air simple flux. Centrale de traitement d air avec filtration, chauffage, rafraichissement et humidification

Centre de traitement d air simple flux. Centrale de traitement d air avec filtration, chauffage, rafraichissement et humidification Centre de traitement d air simple flux Centrale de traitement d air avec filtration, chauffage, rafraichissement et humidification Centrale de traitement d air. Généralités Les centrales d air actuelles

Plus en détail

modulys ta compo Nos gammes de CTA pour traiter vos locaux intègrent aussi de la récupération d énergie www.france-air.com RT 2012

modulys ta compo Nos gammes de CTA pour traiter vos locaux intègrent aussi de la récupération d énergie www.france-air.com RT 2012 Nos gammes de CTA pour traiter vos locaux intègrent aussi de la récupération d énergie modulys ta compo RT 2012 Rue des Barronnières Beynost 01708 Miribel Cedex Fax : +33 [0]4 78 55 25 63 Accueil Clients

Plus en détail

Module carnet de bord

Module carnet de bord La réglementation climatisation PEB Contenu technique à l attention des organismes de formation Module carnet de bord Pour professionnels de la climatisation : contrôleurs, technicien climatisation PEB

Plus en détail

Les nouveaux équipements intégrés dans la RT2012

Les nouveaux équipements intégrés dans la RT2012 Mardi 05 novembre 2013 Les nouveaux équipements intégrés dans la RT2012 Valérie Laplagne, responsable ENR, Uniclima Michèle Mondot, responsable Systèmes Thermodynamiques, CETIAT Laure Mouradian, responsable

Plus en détail

FormaSciences 2014 «Les énergies du futur»

FormaSciences 2014 «Les énergies du futur» FormaSciences 2014 «Les énergies du futur» Comment récupérer des calories sur un Data Center présentation de J-Louis PERROT le 06/02/2014 Le Centre de Calcul de l IN2P3 du CNRS Le CC IN2P3 est un prestataire

Plus en détail

agile Datacenter vert Le monde naissant des datacenters de nouvelle génération ICAR-2013 Gérald.Dulac@eolas.fr Ibrahim.Safieddine@eolas.

agile Datacenter vert Le monde naissant des datacenters de nouvelle génération ICAR-2013 Gérald.Dulac@eolas.fr Ibrahim.Safieddine@eolas. Le monde naissant des datacenters de nouvelle génération ICAR-2013 Datacenter vert agile Grenoble Lyon Paris Gérald.Dulac@eolas.fr Ibrahim.Safieddine@eolas.fr Datacenter de nouvelle génération vert agile?

Plus en détail

Urbanisation de salles de Datacenter Retour d expérience. Fabrice COUSIN FTOTEAM

Urbanisation de salles de Datacenter Retour d expérience. Fabrice COUSIN FTOTEAM Urbanisation de salles de Datacenter Retour d expérience Fabrice COUSIN FTOTEAM Introduction Parmi les leviers de modernisation du datacenter, un facteur existe dont beaucoup de responsables IT n ont pas

Plus en détail

L efficacité énergétique...

L efficacité énergétique... ...par un meilleur contrôle de la qualité de l air dans les systèmes de ventilation et de conditionnement d air (EN 13779) 1 Hannes Lütz Produktmanager CentraLine c/o Honeywell GmbH 06 I 2008 On parle

Plus en détail

Performances énergétiques. La conduction. La transmission thermique. Les phénomènes physiques concernés. Diagnostiquer avant de rénover

Performances énergétiques. La conduction. La transmission thermique. Les phénomènes physiques concernés. Diagnostiquer avant de rénover Performances énergétiques Diagnostiquer avant de rénover Claude CRABBÉ PRINCIPES DE BASE DE LA PHYSIQUE DU BATIMENT Architecture & Climat UCL IA concept Les phénomènes physiques concernés. La transmission

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement Fabrice DERNY La géothermie MATRIciel SA Objectif(s) de la présentation Cerner les objectifs et les domaines d application de la géothermie

Plus en détail

Sécurisation, état de l art et nouveaux enjeux des «Green» Data Centers

Sécurisation, état de l art et nouveaux enjeux des «Green» Data Centers DATA CENTERS Sécurisation, état de l art et nouveaux enjeux des «Green» Data Centers Christophe WEISS SSTIC- Sécurisation, état de l art et nouveaux enjeux des «Green» Data Centers 5 juin 2008 Sommaire

Plus en détail

Appel à propositions n PTD/10/001. Annexe 4 Cahier des charges

Appel à propositions n PTD/10/001. Annexe 4 Cahier des charges Appel à propositions n PTD/10/001 Annexe 4 Cahier des charges I. Chauffage 1. Chaufferie centrale Bâtiment AB Installation Directives d entretien Fréquence Remarques 3 brûleurs* 3 chaudières*, d une puissance

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Le diagramme de l air humide - Définitions Date :

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Le diagramme de l air humide - Définitions Date : TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installations Compétence C2.2 : Analyser, vérifier une faisabilité Thème : S4 : Approche scientifique et technique des

Plus en détail

PRÉSENTATION MÉTIERS

PRÉSENTATION MÉTIERS PRÉSENTATION MÉTIERS Sommaire DOMAINES : 1. AUDITS ENERGETIQUES. # 3 2. CPE (Contrat de Performances Énergétiques)... # 6 3. COMMISSIONING... # 9 4. INGENIERIE DE CONCEPTION... # 11 5. INGENIERIE DES ENR

Plus en détail

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique :

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Maison BBC : Bâtiment Basse Consommation Lors de la vente ou

Plus en détail

Immeuble EXEMPLE Audit Technique mars 2004

Immeuble EXEMPLE Audit Technique mars 2004 Immeuble EXEMPLE Audit Technique mars 2004 SOMMAIRE 1 Préambule... 3 2 Descriptif sommaire de l immeuble... 4 3 Synoptique des réseaux d alimentations... 5 4 Schéma de principe de distribution du courant

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement CHOIX TECHNIQUE DU SYSTÈME HVAC EN TERTIAIRE Fabrice DERNY MATRIciel OBJECTIFS Comment définir les installations HVAC pour répondre aux besoins

Plus en détail

AUDIT INSTALLATIONS DE VENTILATION ET CLIMATISATION

AUDIT INSTALLATIONS DE VENTILATION ET CLIMATISATION Formation L énergie dans les bâtiments durables Bruxelles Environnement AUDIT INSTALLATIONS DE VENTILATION ET CLIMATISATION Jonathan FRONHOFFS CENERGIE Objectifs de la présentation Identifier les principaux

Plus en détail

Conception des systèmes CVCA

Conception des systèmes CVCA Conception des systèmes CVCA Conférencier : Monsieur Gérald Boily, ingénieur Agence de la santé et des services sociaux de Montréal Le 14 novembre 2008 Normes et règlements applicables Le Code de construction

Plus en détail

PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX.

PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX. PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX. source Helios Le puits canadien ou provençal, comme la ventilation mécanique double flux, s inscrivent dans la nouvelle politique de construction. Le premier est très

Plus en détail

14/10/2009. Groupe fluides 9 personnes. 7 personnes. Agence Franche-Comté 4 personnes

14/10/2009. Groupe fluides 9 personnes. 7 personnes. Agence Franche-Comté 4 personnes Groupe fluides 9 personnes 7 personnes Agence Franche-Comté 4 personnes 1 2 3 4 Domaine écologique : la production d énergie implique toujours un impact sur l environnement même si des progrès sensibles

Plus en détail

Le séchage des ateliers :

Le séchage des ateliers : Le séchage des ateliers : Quelles technologies et quels coûts énergétiques? Jacques GUILPART- MF Conseil j. guilpart@mfconseil.fr 06 43 44 66 28 www.mfconseil.fr Adam TCHAÏKOWSKI, Dessica a.tchaikowski@dessica.fr

Plus en détail

Pompe à Chaleur Air / Eau Haute Température

Pompe à Chaleur Air / Eau Haute Température Pompe à Chaleur Air / Eau Haute Température Gamme L É N E R G I E E S T N O T R E A V E N I R, É C O N O M I S O N S - L A. * La culture du Meilleur Pour le chauffage et l eau chaude sanitaire des maisons

Plus en détail

La ventilation des immeubles tertiaires

La ventilation des immeubles tertiaires La ventilation des immeubles tertiaires Geert Bellens Responsable de projet bâtiment durable Cenergie Formation Responsable Energie - IBGE Un peu d histoire Qualité de l air intérieur : ++ Energie : 0

Plus en détail

Aide à l'application EN-5 Refroidissement, humidification et déshumidification Edition janvier 2010

Aide à l'application EN-5 Refroidissement, humidification et déshumidification Edition janvier 2010 Aide à l'application EN-5 Refroidissement, humidification et déshumidification Contenu et but Cette aide à l application traite de la procédure à suivre et des exigences à respecter pour la conception,

Plus en détail

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage A.Tilmans Laboratoire caractéristiques énergétiques

Plus en détail

Enjeux énergétiques Datacenter et postes de travail

Enjeux énergétiques Datacenter et postes de travail Enjeux énergétiques Datacenter et postes de travail Sommaire Présentation de Greenvision L électricité : enjeux et chiffres clés Le datacenter Caractéristiques d un datacenter La consommation électrique

Plus en détail

1. Définition 2. 2. Quantité de données stockées 2. 3. La miniaturisation 3. 4. Les enjeux 4 LA MINIATURISATION ET SES CONSÉQUENCES 5

1. Définition 2. 2. Quantité de données stockées 2. 3. La miniaturisation 3. 4. Les enjeux 4 LA MINIATURISATION ET SES CONSÉQUENCES 5 TABLE DES MATIÈRES 1. Définition 2 2. Quantité de données stockées 2 3. La miniaturisation 3 4. Les enjeux 4 LA MINIATURISATION ET SES CONSÉQUENCES 5 1. Contrainte de climatisation 5 2. Contrainte de filtration

Plus en détail

LA PROPAGATION DE LA CHALEUR A TRAVERS UNE PAROI. 1 - La résistance thermique d'échange superficiel (Rsi et Rse)

LA PROPAGATION DE LA CHALEUR A TRAVERS UNE PAROI. 1 - La résistance thermique d'échange superficiel (Rsi et Rse) LA POPAGATION DE LA HALE A TAVES NE PAOI ne paroi séparant deux ambiances de températures différentes, constitue un obstacle plus ou moins efficace, au flux de chaleur qui va s'établir de la chaude vers

Plus en détail

Urbanisation. des Datacentres. Urbanisation de DC TutoJres 18 Septembre 2014 Paris

Urbanisation. des Datacentres. Urbanisation de DC TutoJres 18 Septembre 2014 Paris Urbanisation des Datacentres Romaric David david@unistra.fr Univerité de Strasbourg 18 Septembre 2014 Plan Introduction Contrôle des flux d'air Refroidissement liquide Références constructeurs Conclusion

Plus en détail

SYNTHESE DU PROJET DE FIN D ETUDES

SYNTHESE DU PROJET DE FIN D ETUDES Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE SYNTHESE DU PROJET DE FIN D ETUDES Régulation du système de production thermodynamique d un par Sylvain CORRE Tuteur

Plus en détail

Climatisation HPE et THPE

Climatisation HPE et THPE SAVOIR FAIRE Vu sur: http://conseils.xpair.com/ Climatisation HPE et THPE XPair.com - Page 1 / 22 SOMMAIRE 1. Pourquoi Climatisation à haute performance énergétique... 3 2. Labels HPE et THPE : définitions...

Plus en détail

Armoires de traitement d air. CIATRONIC System la climatisation ultime précision N 05.93 D

Armoires de traitement d air. CIATRONIC System la climatisation ultime précision N 05.93 D u n i v e r s a l c o m f o r t Armoires de traitement d air CIATRONIC System la climatisation ultime précision N 05.93 D CIATRONIC System Traitement d air > CIAT, Leader européen du traitement de l air

Plus en détail

Zehnder ComfoAir 200. Ventilation double flux haute performance. Ed.a. radiofréquences RFZ (3 vitesses + survitesse minutée réglable)

Zehnder ComfoAir 200. Ventilation double flux haute performance. Ed.a. radiofréquences RFZ (3 vitesses + survitesse minutée réglable) Version 07/2014 9 Unité de commande ComfoSense radiofréquences RFZ (3 vitesses + survitesse minutée réglable) électronique ComfoSense, inclus sur les versions Luxe. Fonctionnalités du ComfoSense : 4 vitesses,

Plus en détail

Enveloppe performante

Enveloppe performante Enveloppe performante Quelle approche pour le chauffagiste? Quel type de producteur de chaleur choisir? SANYDRO MAINTENANCE Enveloppe performante - quelle attitude 1 Structure exposé : 1/ Rappel : le surdimensionnement

Plus en détail

EHDC. Système de refroidissement pour Data Center et armoires de serveur.

EHDC. Système de refroidissement pour Data Center et armoires de serveur. EHDC Système de refroidissement pour Data Center et armoires de serveur. EHDC PEN LP EHDC L est un module de refroidissement à haute densité pour les configurations en boucle ouverte. Il peut être utilisé

Plus en détail

Notions sur les différentes Chaudières au sol

Notions sur les différentes Chaudières au sol TECHNIQUES DES INSTALLATIONS SANITAIRES Nom : ET ENERGIES THERMIQUES Chaudières au sol Section énergétique Mr CHENUIL Notions sur les différentes Chaudières au sol On donne : Un dossier ressource définissant

Plus en détail