Immeuble EXEMPLE Audit Technique mars 2004

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Immeuble EXEMPLE Audit Technique mars 2004"

Transcription

1 Immeuble EXEMPLE Audit Technique mars 2004

2 SOMMAIRE 1 Préambule Descriptif sommaire de l immeuble Synoptique des réseaux d alimentations Schéma de principe de distribution du courant régulé Recommandations...8 ACEF/04/03/RAP/003 ACEF Consultant 2/12

3 1 Préambule Le Client assure l exploitation d un immeuble de bureaux sur la commune de Levallois Perret depuis le 1 er février Le Client a missionné ACEF Consultant afin d étudier les conceptions des installations électriques alimentant les diverses salles informatiques de cet immeuble et pour apporter des éventuelles solutions dans le but d améliorer la fiabilité de l installation dans le cadre de la prise en charge du site. L étude ci après a été réalisée sur la base des documents existants, des visites sur site, et de l aide des intervenants Le Client Multiservice. ACEF/04/03/RAP/003 ACEF Consultant 3/12

4 2 Descriptif sommaire de l immeuble 2.1 L immeuble comporte trois types d installations techniques : Parties bureaux L alimentation électrique, de chauffage et de climatisation sont de type «SARI» via des MTA (Modules de Traitement d Air dans les LTE) pour la partie Chauffage et Climatisation et comptages et distribution par plateaux pour la partie électrique Ces installations sont exploitées par Amec Spie pour le compte du propriétaire de l immeuble et ne font pas l objet du présent rapport. Salle Informatique Data Center : L installation électrique est constituée d une arrivée EDF en basse tension 400 Volts au niveau -1 et alimente ensuite un TGBT indépendant alimentant lui-même deux onduleurs de 90 kva en redondance active en permanence. Ces deux onduleurs sont installés dans deux locaux différents de manière à augmenter la fiabilité en cas de sinistre sur un des deux onduleurs. En sortie des deux onduleurs, on retrouve un inverseur de sources à chevauchement permettant de transférer la charge d un onduleur sur l autre sans coupure. Il est à noter que cet inverseur est actuellement sur la position «I+II» soit les deux onduleurs en parallèle. Un départ unique alimente ensuite une armoire électrique au 1 er étage dans la salle informatique Data center. Cette armoire est en fait constituée de deux armoires interconnectées entre elles (cf schéma). Des disjoncteurs différentiels protègent ensuite chaque départ alimentant les machines informatiques. La climatisation de la salle informatique est assurée par quatre climatiseurs autonomes à condensation à air (condenseurs indépendants situés en terrasse) avec pour deux d entre eux un système d humidification (de type cylindre vapeur). La puissance -frigorifique totaleunitaire est de 27,2 kw, ils sont alimentés électriquement depuis l armoire N/S située également dans la salle informatique. Salles Labs L installation électrique est constituée d une autre arrivée EDF en basse tension 400 Volts au niveau -1 alimentant ensuite un autre TGBT indépendant desservant lui-même un onduleur de 200 kva. En sortie de l onduleur, on retrouve un TGBT Haute Qualité comprenant les différents départs pour chaque local Lab s. et un départ alimentant un coffret «Salle IT Data Center» situé également en salle informatique Data Center au 1 er étage. Un groupe frigorifique d une puissance de 150 kw est installé en terrasse, il alimente un circuit d eau glacée desservant les recycleurs installés dans chaque Lab s. ACEF/04/03/RAP/003 ACEF Consultant 4/12

5 3 Synoptique des réseaux d alimentations

6 4 Schéma de principe de distribution du courant régulé ACEF/04/03/RAP/003 ACEF Consultant 6/12

7 Analyses des réseaux Lab s. Les réseaux électriques «Lab s.» n apportent pas de commentaire particulier dans le contexte architectural de l immeuble. Il en est de même pour la partie climatisation si l on excepte l alimentation électrique des recycleurs des locaux qui est reprise depuis les services généraux. Il convient de vous rapprocher de l exploitant en place,amec Spie,afin de vous faire confirmer le secours de ces équipements par le groupe électrogène des services généraux. Pour la production d eau glacée, elle aussi semble correspondre au schéma général, il convient toutefois de s assurer du parfait entretient du groupe de production en terrasse.(mauvais état visuel) Attention, l alimentation électrique du groupe frigorifique est assurée par le TGBT Informatique Data Center, ce qui ne semble pas cohérent. Analyses des réseaux Informatique Data Center Le réseau de refroidissement est bien conçu, en effet, chaque climatiseur est autonome, le seul point commun est l alimentation électrique depuis le tableau N/S/ salle info Data Center. Nous noterons, qu un bilan de puissance a été effectué par le bureau d étude «CLIMAGE», ce rapport confirme que la puissance frigorifique installée est insuffisante pour combattre l ensemble des apports. Pour la partie électrique, il semble que la philosophie de départ n ait pas été menée à son terme. En effet, les deux onduleurs 90 kva, sont couplés par l intermédiaire de l inverseur, ce qui permet en l état actuel des choses de pouvoir utiliser 2 x 90 kva dans l absolu, ce qui n est évidemment pas possible puisque l ensemble de l installation est dimensionnée pour fournir 90 kva (inverseur et tableau de distribution en aval). Cette situation présente donc un risque (le bureau de contrôle n a pas fait part d observation à ce sujet, ce qui nous semble anormal). Cette configuration pourrait engendrer dans le cas ou un des système serait sur by-pass un retour de courant via l inverseur vers le deuxième onduleur ce qui provoquerait le passage sur By pass de l ensemble des onduleurs. L armoire, certainement installée lors d une deuxième phase, en salle IT Data Center est raccordée sur le TGBT haute qualité des Lab s., ce qui est là aussi incohérent. Enfin, les deux armoires Hautes Qualité de la salle informatique Data Center sont interconnectées au niveau des jeux de barres, de plus le deuxième interrupteur de coupure générale n est pas alimenté.

8 5 Recommandations Il convient tout d abord : de raccorder les alarmes de température des trois transformateurs (en attente dans les TGBT), de remplacer les arrêts d urgence en TGBT par des coupures du même type que celles installées en salle informatique Data Center (risque de déclenchement accidentel). de contrôler l inverseur SOCOMEC qui est endommagé au niveau du carré de commande (certainement forcé) et de réaliser un essai en charge du groupe électrogène pour vérifier le comportement des installations et le bon fonctionnement des basculements. de réaliser un arrêt technique pour vérifier l état général des installations et pour s en imprégner. lors de cet arrêt technique, il conviendra de repérer, comme il se doit, les alimentations des serveurs dans les différentes salles informatiques et Lab s. Exemple : de créer un repérage des dalles de faux plancher. Exemple : de raccorder l ensemble des tresses de mise à la terre (au niveau des pieds du fauxplancher) d appliquer un film occultant sur les vitres de la salle informatique Data Center, de maintenir les stores baissés afin de limiter au maximum les apports et de compléter la climatisation de la salle informatique Data Center par la mise en place d un nouveau climatiseur. ACEF/04/03/RAP/003 ACEF Consultant 8/12

9 5.1 Hypothèse N 1 Les serveurs sont connectables en double attache, le schéma idéal serait donc le suivant: Les serveurs seraient alimentés depuis deux sources ondulées, en cas de perte d une des deux sources, les serveurs seraient toujours alimentés. Cette solution impose la reconnexion de l ensemble des serveurs et machines en salle Informatique (ce qui est finalement essentiel compte tenu de l absence totale de repérage sur l ensemble des alimentations électriques - extrêmement risqué en cas de déménagement de machines). ACEF/04/03/RAP/003 ACEF Consultant 9/12

10 5.2 Hypothèse N 2 Les serveurs ne sont pas connectables en double attache, le schéma alternatif serait donc le suivant : Le Module de transfert de charge serait substitué à l inverseur actuellement en place, cet appareil permet de transférer sans coupure (manuellement ou en cas de manque tension sur l alimentation prioritaire) la charge sur l un ou l autre des onduleurs 90 kva). ACEF/04/03/RAP/003 ACEF Consultant 10/12

11 De plus, contrairement à l inverseur actuellement en place, il ne serait plus possible de coupler (en permanence) les deux onduleurs 90 kva. La contrainte afférente aux opérations de maintenance sur l armoire HQ informatique resterait identique à la situation actuelle. L armoire électrique IT Data Center doit être reprise sur l armoire HQ salle informatique Data Center puisque elle est située en salle informatique et que la climatisation de cette salle est assurée par les quatre climatiseurs de la salle informatique Data Center. Les relevés ci-dessous démontrent la possibilité de réaliser cette opération : Dans cette hypothèse, il conviendrait également de raccorder le groupe frigorifique en terrasse sur le TGBT Lab s. et enfin de connecter les auxiliaires G.E. sur les TGBT salle Informatique Data Center. ACEF/04/03/RAP/003 ACEF Consultant 11/12

12 Le schéma de principe serait donc le suivant : ACEF/04/03/RAP/003 ACEF Consultant 12/12

Optimisation énergétique Complexe de calcul du CEA

Optimisation énergétique Complexe de calcul du CEA Optimisation énergétique Complexe de calcul du CEA Jean-Marc DUCOS, CEA DAM Jean-marc.ducos@cea.fr 1 Complexe de calcul du CEA CEA/DIF (Bruyères-Le-Châtel) 2 Evolutions de puissances des centres de calcul

Plus en détail

CENTRE DE MAINTENANCE DU TRAMWAY DU MANS

CENTRE DE MAINTENANCE DU TRAMWAY DU MANS BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 2013 ÉPREUVE E4.2 CENTRE DE MAINTENANCE DU TRAMWAY DU MANS PRÉSENTATION ET DOSSIER TECHNIQUE Sommaire : Présentation générale et synoptique page

Plus en détail

AUDIT INSTALLATIONS DE VENTILATION ET CLIMATISATION

AUDIT INSTALLATIONS DE VENTILATION ET CLIMATISATION Formation L énergie dans les bâtiments durables Bruxelles Environnement AUDIT INSTALLATIONS DE VENTILATION ET CLIMATISATION Jonathan FRONHOFFS CENERGIE Objectifs de la présentation Identifier les principaux

Plus en détail

Hébergement TNT TOUR EIFFEL -

Hébergement TNT TOUR EIFFEL - O F F R E D E R E F E R E N C E 2 0 1 5 Hébergement TNT TOUR EIFFEL - ANNEXE H8 CAHIER DES CHARGES POUR LA FOURNITURE DE L ENERGIE Version 2015_1 du 01 juin 2015 * Imaginer des solutions pour un monde

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Architecture proposée. 2. Constituants de la solution. 3. Supervision DATA CENTER OPTION SERVICE

SOMMAIRE. 1. Architecture proposée. 2. Constituants de la solution. 3. Supervision DATA CENTER OPTION SERVICE SOMMAIRE DATA CENTER OPTION SERVICE 1. Architecture proposée 2. Constituants de la solution 3. Supervision 1 1 ARCHITECTURE GENERALE 2 Implantation Plan du site et localisation de la salle informatique

Plus en détail

Raccordement d une installation de bio-méthanisation au réseau de distribution publique basse tension

Raccordement d une installation de bio-méthanisation au réseau de distribution publique basse tension Raccordement d une installation de bio-méthanisation au réseau de distribution publique basse tension Document réalisé par Michel LAMBERT 1 1. Description du projet 1.1 Schéma de principe Réseau de distribution

Plus en détail

Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif

Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif Branchement collectif Page 1 / 10 Sommaire 1- Normes...3 2- Politiques et règles techniques...3 2.1 Branchement aérien ou souterrain...3 2.2 Branchement

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE DE LA PRESTATION DE TDF...

DESCRIPTIF TECHNIQUE DE LA PRESTATION DE TDF... O F F R E D E R E F E R E N C E 2 0 1 6 Hébergement TNT RP ANNEXE H8 CAHIER DES CHARGES POUR LA FOURNITURE DE L ENERGIE Version 2016_2 du 01 juin 2016 * Imaginer des solutions pour un monde numérique TDF

Plus en détail

CREDIT MUNICIPAL DE PARIS

CREDIT MUNICIPAL DE PARIS MAÎTRE DE L OUVRAGE CREDIT MUNICIPAL DE 75004 - OPERATION AMENAGEMENT DE DEUX SALLES INFORMATIQUES DOCUMENT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT 8 TRAVAUX DE CLIMATISATION DOSSIER

Plus en détail

Assises DATACENTER. Le 17 avril 2013 Pavillon Dauphine, Paris A. de Moissac

Assises DATACENTER. Le 17 avril 2013 Pavillon Dauphine, Paris A. de Moissac Le 17 avril 2013 Pavillon Dauphine, Paris A. de Moissac Chaine de l efficacité énergétique Parlons CAPEX,OPEX,ROI : seuil de déclenchement Urbanisation? Le froid, c est pas sorcier Contraintes et autres

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE. Figure 1 : schéma des réseaux d alimentation électrique externes et interne des réacteurs

NOTE TECHNIQUE. Figure 1 : schéma des réseaux d alimentation électrique externes et interne des réacteurs REPUBLIQUE FRANCAISE Paris, le 17 février 2010 NOTE TECHNIQUE Le rôle pour la sûreté des groupes électrogènes de secours à moteur diesel des réacteurs de 900 MWe et la problématique de l usure prématurée

Plus en détail

Réflexion et étude d une salle informatique à haute efficacité énergétique

Réflexion et étude d une salle informatique à haute efficacité énergétique Réflexion et étude d une salle informatique à haute efficacité énergétique Client : Grand groupe bancaire Année : 2007 Surface : 750 m2 (x4) Puissance électrique Informatique : 1.5 MW Typologie : Salle

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installations Compétence C1.2 : Classer, interpréter, analyser Thème : S5 : Technologie des installations frigorifiques

Plus en détail

Datacenter nouvelle génération : SDMO sécurise l alimentation électrique du site

Datacenter nouvelle génération : SDMO sécurise l alimentation électrique du site Datacenter nouvelle génération : SDMO sécurise l alimentation électrique du site Le nouveau datacenter d Interxion, à Saint-Denis, en région parisienne Le leader européen en matière de colocation, de data

Plus en détail

Etude de l'alimentation en énergie électrique (HTA) d'un centre pharmaceutique

Etude de l'alimentation en énergie électrique (HTA) d'un centre pharmaceutique Etude de l'alimentation en énergie électrique (HTA) d'un centre pharmaceutique Produits chimiques Produire des médicaments Médicaments manufacturés Centre pharmaceutique présentation Page 1 sur 10 Pour

Plus en détail

Conditions particulières. de la. Société Electrique de la Vallée de Joux SA (ci-après SEVJ) relatives au raccordement en moyenne tension

Conditions particulières. de la. Société Electrique de la Vallée de Joux SA (ci-après SEVJ) relatives au raccordement en moyenne tension Conditions particulières de la Société Electrique de la Vallée de Joux SA (ci-après SEVJ) relatives au raccordement en moyenne tension L Orient, le 1 janvier 2009 Version 1.0 du 01.01.09 Société Electrique

Plus en détail

1. Les architectures de réseaux

1. Les architectures de réseaux 23 1. Les architectures de réseaux 24 1. LES ARCHITECTURES DE RESEAUX L'architecture d'un réseau de distribution électrique industriel est plus ou moins complexe suivant le niveau de tension, la puissance

Plus en détail

DATA CENTER. Règles d'ingénierie du Data Center DATA CENTER

DATA CENTER. Règles d'ingénierie du Data Center DATA CENTER Règles d'ingénierie du Data Center SOMMAIRE La problématique La climatisation Les planchers techniques L énergie L urbanisation L industrialisation Conclusion LA PROBLEMATIQUE Rappel sur les Tiers Chaque

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (Projet de C.C.T.P.) Étude de Faisabilité Choix Énergétique

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (Projet de C.C.T.P.) Étude de Faisabilité Choix Énergétique MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (Projet de C.C.T.P.) Étude de Faisabilité Choix Énergétique SOMMAIRE TITRE I - CONTEXTE GÉNÉRAL DU MARCHE... 3

Plus en détail

AUDIT DATACENTER HEXANET Visite du 18/06/2015

AUDIT DATACENTER HEXANET Visite du 18/06/2015 Audrey CHOPITON Génie Climatique et Energétique INSA de Strasbourg BE Alain Garnier Projet de Fin d Études : Les Green Datacenters AUDIT DATACENTER HEXANET Visite du 18/06/2015 Table des matières I) Remerciements...

Plus en détail

Complexe de calcul du CEA Optimisation et suivi énergétique Jean-Marc DUCOS (jean-marc.ducos@cea.fr)

Complexe de calcul du CEA Optimisation et suivi énergétique Jean-Marc DUCOS (jean-marc.ducos@cea.fr) Complexe de calcul du CEA Optimisation et suivi énergétique Jean-Marc DUCOS (jean-marc.ducos@cea.fr) CEA TER@TEC Juin 2012 PAGE 1 SOMMAIRE Présentation du complexe de calcul du CEA Infrastructures techniques

Plus en détail

S1.3:Schémas de liaison à la terre BTA

S1.3:Schémas de liaison à la terre BTA Table des matières 1 Les S.L.T 1 1.1 Pourquoi un schéma des liaisons à la terre?................... 1 1.2 Schéma IT..................................... 3 1.3 Le fonctionnement pour un réseau (1km).....................

Plus en détail

Centrales Photovoltaïques. Poste photovoltaïque intégré CFI 1000F La solution intégrée de 1 MWc

Centrales Photovoltaïques. Poste photovoltaïque intégré CFI 1000F La solution intégrée de 1 MWc Présentation ORMAZABAL est l un des premiers fabricants mondiaux d équipements Moyenne Tension pour les réseaux de distribution électrique et pour l industrie. ORMAZABAL a développé une gamme de produits

Plus en détail

Platine de commande de moteur asynchrone triphasé SET

Platine de commande de moteur asynchrone triphasé SET AII-Technique Sciences et Techniques Industrielles Automatique et Informatique Industrielle Génie Mécanique Platine de commande de moteur asynchrone triphasé SET CONTENU : Technique page 1 sur 5 : Technique

Plus en détail

COMPTE RENDU DE VISITE IKOULA 10/04/2015

COMPTE RENDU DE VISITE IKOULA 10/04/2015 Audrey CHOPITON Génie Climatique et Energétique INSA de Strasbourg BE Alain Garnier Projet de Fin d Études : Les Green Datacenters COMPTE RENDU DE VISITE IKOULA 10/04/2015 2 1) Caractéristiques du datacenter

Plus en détail

PROTECTION DE DECOUPLAGE POUR LE RACCORDEMENT D UNE PRODUCTION DECENTRALISEE EN HTA ET EN BT DANS LES ZONES NON INTERCONNECTEES SEI REF 04

PROTECTION DE DECOUPLAGE POUR LE RACCORDEMENT D UNE PRODUCTION DECENTRALISEE EN HTA ET EN BT DANS LES ZONES NON INTERCONNECTEES SEI REF 04 PROTECTION DE DECOUPLAGE POUR LE RACCORDEMENT D UNE PRODUCTION DECENTRALISEE EN HTA ET EN BT DANS LES ZONES NON INTERCONNECTEES SEI REF 04 Identification : Documentation technique de référence SEI REF

Plus en détail

Schéma de principe hydraulique

Schéma de principe hydraulique 1. Schéma de fonctionnement Ces s de fonctionnement sont des solutions préférentielles et éprouvées fonctionnant sans problèmes et permettant une plus haute efficacité de l'installation de pompe à chaleur.

Plus en détail

ÖìáÇÉ=ÇÉë=ëçäìíáçåë=íÉÅÜåáèìÉë=ÇÉ=ê~ÅÅçêÇÉãÉåí=ÇDìåÉ= áåëí~ää~íáçå=çé=éêççìåíáçå= =Ä~ëëÉ=íÉåëáçå=

ÖìáÇÉ=ÇÉë=ëçäìíáçåë=íÉÅÜåáèìÉë=ÇÉ=ê~ÅÅçêÇÉãÉåí=ÇDìåÉ= áåëí~ää~íáçå=çé=éêççìåíáçå= =Ä~ëëÉ=íÉåëáçå= = ÖìáÇÉ=ÇÉë=ëçäìíáçåë=íÉÅÜåáèìÉë=ÇÉ=ê~ÅÅçêÇÉãÉåí=ÇDìåÉ= áåëí~ää~íáçå=çé=éêççìåíáçå= =Ä~ëëÉ=íÉåëáçå= o ëìã = = `É= ÇçÅìãÉåí= êéåéåëé= Éí= áääìëíêé= äéë= ÇáÑÑ êéåíéë= ëçäìíáçåë= ÇÉ= ê~ååçêçéãéåí= ÇDìåÉ=

Plus en détail

REFERENTIEL TECHNIQUE

REFERENTIEL TECHNIQUE REFERENTIEL TECHNIQUE A. L INSTALLATION DE L UTILISATEUR ET SON RACCORDEMENT A.1 RACCORDEMENT A.1.2 PROCEDURE DE RACCORDEMENT A.1.2.3 ETUDES ET METHODES ASSOCIEES A.1.2.3.1 GENERALITES RACCORDEMENT AU

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS GROUPEMENT GESTION DES RISQUES SERVICE PREVISION PREVISION TECHNIQUE RELATIVE AUX AVIS TECHNIQUES SUR LES PROJETS

Plus en détail

Sommaire. www.elektor.fr/nrjsol. Introduction...1. 1. Production électrique photovoltaïque

Sommaire. www.elektor.fr/nrjsol. Introduction...1. 1. Production électrique photovoltaïque Sommaire Introduction...............................................1 1. Production électrique photovoltaïque 1.1 Structures de base de puissance inférieure à 5 kw...............4 Structure retenue pour

Plus en détail

Evaluer, construire et exploiter votre centre informatique

Evaluer, construire et exploiter votre centre informatique engineering Evaluer, construire et exploiter votre centre informatique APIS Engineering est un Bureau d Etudes spécialisé dans les infrastructures techniques des Centres Informatiques de nouvelle génération.

Plus en détail

Solutions didactiques. Laboratoire de conception et d exploitation des réseaux électriques MT/BT

Solutions didactiques. Laboratoire de conception et d exploitation des réseaux électriques MT/BT Solutions didactiques Laboratoire de conception et d exploitation des réseaux électriques MT/BT Présentation Objectifs Le développement grandissant des réseaux de distribution électrique nécessite la formation

Plus en détail

AFRICASOLAR 2015. Ouagadougou, Burkina Faso, 25-27 Juin 2015 QUALITÉ ET SÉCURITÉ DES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES : QUELLES NORMES APPLICABLES?

AFRICASOLAR 2015. Ouagadougou, Burkina Faso, 25-27 Juin 2015 QUALITÉ ET SÉCURITÉ DES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES : QUELLES NORMES APPLICABLES? Ouagadougou, Burkina Faso, 25-27 Juin 2015 QUALITÉ ET SÉCURITÉ DES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES : QUELLES NORMES APPLICABLES? GM consultant Expertise systèmes photovoltaïques-formation SOMMAIRE Introduction

Plus en détail

Onduleurs Online Double Conversion Rack-Tour 19-2U ou 3U

Onduleurs Online Double Conversion Rack-Tour 19-2U ou 3U La nouvelle gamme Socamont PLATINE RESEAUX Socamont solutions Onduleurs Online Double Conversion Rack-Tour 19-2U ou 3U Mode Tour. Nos onduleurs Platine Réseaux Online Rack-Tour fournissent une alimentation

Plus en détail

Audit type de datacenter réalisé par la société EduWatt

Audit type de datacenter réalisé par la société EduWatt Audit type de datacenter réalisé par la société EduWatt 1. Instrumentation mise en œuvre : Analyseur de réseau : Chauvin Arnoux 8334, 8230 Pinces ampèremétriques : C.A. M 93, Ampflex Oscilloscope : Fluke

Plus en détail

LYCEE JOLIOT CURIE RENNES

LYCEE JOLIOT CURIE RENNES P HOUEE LYCEE JOLIOT CURIE RENNES Présentation du cinéma 1 sur 9 PRESENTATION DU PROJET Le cinéma «CINEMANIVEL» est implanté à Redon (35 ) en centre ville au bord de la vilaine. Celui-ci a été créé au

Plus en détail

Volcane II Récupérateur de Chaleur Notice d Installation d Utilisation de Maintenance

Volcane II Récupérateur de Chaleur Notice d Installation d Utilisation de Maintenance NT 1166 C 1 /16 20/11/2008 MANUEL D INSTALLATION NORMES DE SECURITE ET MARQUAGE CE Nos techniciens sont régulièrement engagés dans la recherche et le développement de produits de plus en plus efficace

Plus en détail

CAP FROID ET CLIMATISATION EP1 REALISATION ET TECHNOLOGIE

CAP FROID ET CLIMATISATION EP1 REALISATION ET TECHNOLOGIE CAP FROID ET CLIMATISATION EP1 REALISATION ET TECHNOLOGIE A : partie écrite EP1 A : Dossier de travail 1 ère partie : Etude de l installation 2 ème partie : Electrique 3 ème partie : Etude de l électrovanne

Plus en détail

L hébergement de vos données et applications de manière sûre et pérenne

L hébergement de vos données et applications de manière sûre et pérenne TDF, OPÉRATEUR DE DATACENTERS RÉGIONAUX L hébergement de vos données et applications de manière sûre et pérenne Notre mission : faire naître les opportunités et faciliter le développement du «business»

Plus en détail

Outils de planification et gestion pour datacentres

Outils de planification et gestion pour datacentres ACT-MG-v2 Outils de planification et gestion pour datacentres Alain BIDAUD - CRIHAN TutoJRES 17 Outils de planification et gestion Agenda Pourquoi planifier? l écosystème du datacentre Les outils DCIM

Plus en détail

EHDC. Système de refroidissement pour Data Center et armoires de serveur.

EHDC. Système de refroidissement pour Data Center et armoires de serveur. EHDC Système de refroidissement pour Data Center et armoires de serveur. EHDC PEN LP EHDC L est un module de refroidissement à haute densité pour les configurations en boucle ouverte. Il peut être utilisé

Plus en détail

Z.A. Pérache 63114 COUDES (+33) 04 73 96 92 22 (+33) 04 73 96 92 14 com@arvel.fr. Centrale SD20. Centrale à saumure Type SD20.

Z.A. Pérache 63114 COUDES (+33) 04 73 96 92 22 (+33) 04 73 96 92 14 com@arvel.fr. Centrale SD20. Centrale à saumure Type SD20. Centrale à saumure Type Page 1 Les centrales de fabrication de saumure type SD sont des machines destinées au ravitaillement en saumure N.A. C.L. de saleuses à bouillie de sel. 1) Caractéristiques générales

Plus en détail

Comment s y retrouver?

Comment s y retrouver? 1 L énorme casse-tête Comment s y retrouver? Quelle est la norme qui s applique? Dans quel Code retrouve t-on l information? Quand un système d alarme incendie est-il requis? Quel type de filage utiliser?

Plus en détail

Les régimes du neutre

Les régimes du neutre Chapitre 1 Les régimes du neutre Dans tout système triphasé Haute ou Basse Tension existent trois tensions simples, mesurées entre chacune des phases et un point commun appelé "point neutre". Physiquement,

Plus en détail

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX H02 PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX APPAREILS POUR LA TRANSFORMATION DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT ALTERNATIF, DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT CONTINU OU VICE

Plus en détail

SOLUTIONS POUR BÂTIMENTS DE SANTÉ

SOLUTIONS POUR BÂTIMENTS DE SANTÉ SOLUTIONS POUR BÂTIMENTS DE SANTÉ la solution électrique maîtrisée ISO 9001:2008 Armoire IT MEDICAL L ARMOIRE IT MEDICAL est conçue pour alimenter les locaux à usage médical, plus particulièrement les

Plus en détail

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1 AFE Eclairage public maintenance et normalisations Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1. Liste des normes et des guides EP La norme NF C 17-200

Plus en détail

INRA - Concours, mobilité et handicap

INRA - Concours, mobilité et handicap INRA - Concours, mobilité et handicap http://jobs.inra.fr/offers/emploi_perm/concours/ce-it/?concours=105069&campagne=... Page 1 sur 2 11/07/2014 PRÉSENTATION Intitulé de la campagne Intitulé de l'emploi

Plus en détail

Travaux de réaménagement d'un logement en bureaux administratifs

Travaux de réaménagement d'un logement en bureaux administratifs Travaux de réaménagement d'un logement en bureaux administratifs LOT N 1 : Electricité BORDEREAU DE PRIX Désignation Unité Quantité Prix unitaire HT Prix Total HT Installation de chantier Forf 1,00 Préparation

Plus en détail

Schémas de raccordement. Aller au sommaire

Schémas de raccordement. Aller au sommaire Schémas de raccordement Aller au sommaire Juin 00 Sommaire Cliquez sur le nom d un produit pour consulter son schéma de raccordement. FCX Couplage parallèle de deux FCX... Raccordement d un échangeur à

Plus en détail

Modes de fonctionnement des pompes à chaleur

Modes de fonctionnement des pompes à chaleur Modes de fonctionnement des pompes à chaleur Pour le d un bâtiment, il existe quatre modes de fonctionnement. Ceux-ci se différencient par le «système» de production de chaleur prévu pour couvrir les besoins

Plus en détail

SDMO, le partenaire énergie des DATA CENTERS

SDMO, le partenaire énergie des DATA CENTERS COMMUNIQUÉ DE PRESSE / JUIN 2013 en ligne sur www.n-schilling.com SDMO, le partenaire énergie des DATA CENTERS Leader français et 3 e constructeur mondial de groupes électrogènes, SDMO conçoit et développe

Plus en détail

Ces cadres normatifs visent les applications d éclairage extérieur suivantes :

Ces cadres normatifs visent les applications d éclairage extérieur suivantes : Ce condensé explicatif permet de mettre en exergue les notions normatives principales liées aux installations neuves et en rénovation d éclairage extérieur. Le cadre normatif NF C 17-200 de juin 2007 en

Plus en détail

VILLE DE CLOUANGE MISE EN CONFORMITE ELECTRIQUE HOTEL EUROPA ET VIDEO CLUB 17, RUE CLEMENCEAU C.D.P.G.F DETAIL QUANTITATIF ET ESTIMATIF

VILLE DE CLOUANGE MISE EN CONFORMITE ELECTRIQUE HOTEL EUROPA ET VIDEO CLUB 17, RUE CLEMENCEAU C.D.P.G.F DETAIL QUANTITATIF ET ESTIMATIF VILLE DE CLOUANGE MISE EN CONFORMITE ELECTRIQUE HOTEL EUROPA ET VIDEO CLUB 17, RUE CLEMENCEAU C.D.P.G.F DETAIL QUANTITATIF ET ESTIMATIF LOT N 1 ELECTRICITE Service Technique. Mairie de CLOUANGE. M.COSTALONGA

Plus en détail

HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC3 DE VELIZY

HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC3 DE VELIZY HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC3 DE VELIZY Présentation des infrastructures Date: 30/08/2013 Version : 1.0 Toute utilisation ou reproduction même partielle est interdite. Page 1 Sommaire 1. PRESENTATION

Plus en détail

Stockage frigorifique

Stockage frigorifique Stockage frigorifique 1 1 Sources http://energie.wallonie.be/energieplus/entree.htm 2 2 Objectif Stocker de l'énergie frigorifique avant son utilisation Profiter des tarifs nocturnes Diminuer la puissance

Plus en détail

MISSION D ASSISTANCE ET DE CONSEIL

MISSION D ASSISTANCE ET DE CONSEIL LOGO CLient MISSION D ASSISTANCE ET DE CONSEIL AUDIT TECHNIQUE ET ENERGETIQUE BATIMENT «LE MAGNUM» Rue X à X (92) Dossier n 2011 92 076 Propriétaire : XXX Dates de visite : 15et 16 février 2012 Réalisé

Plus en détail

Protéger, Commander et Sectionner les Systèmes Photovoltaïques

Protéger, Commander et Sectionner les Systèmes Photovoltaïques Protéger, Commander et Sectionner les Systèmes Photovoltaïques Information Produit Appareils AC/DC de coupure et de protection Appareillage électrique photovoltaïque : de l habitat aux centrales solaires

Plus en détail

station d énergie La protection de climat est notre responsabilité

station d énergie La protection de climat est notre responsabilité LA CENTRALE D ENERGIE La protection de climat est notre responsabilité Pompe à chaleur, machine de froid, production eau chaude sanitaire contient un fluide frigorigène «R290» sans danger pour l environnement

Plus en détail

CCTP. Renseignements généraux d ordre Technique. Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas. Mairie de Guipavas Services Techniques

CCTP. Renseignements généraux d ordre Technique. Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas. Mairie de Guipavas Services Techniques V I L L E D E G U I P A V A S SERVICES TECHNIQUES LOT : 3 ELECTRICITE CCTP Renseignements généraux d ordre Technique Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas Mairie de Guipavas Services Techniques Monsieur

Plus en détail

Présentation du projet

Présentation du projet Présentation du projet La commune de Vezin le Coquet à côté de Rennes a construit une médiathèque à côté de l école primaire Eric Tabarly. La commune est sensibilisée au développement durable et a entrepris

Plus en détail

ABB / KNX. Solutions pour chambres et logements

ABB / KNX. Solutions pour chambres et logements ABB / KNX Solutions pour chambres et logements Solutions Chambres d hôtel Solutions Chambres d hôpital Solutions EHPAD Solutions Petits appartements Fonctions à assurer Alimentation principale 2P+T, toute

Plus en détail

Climatisation / Critéres du fonctionnement normal R22

Climatisation / Critéres du fonctionnement normal R22 Climatisation / Critéres du fonctionnement normal R22 1. Schéma de l installation 2. Critéres du bon fontionnement CONDENSEUR Valeurs de référence Valeurs mesurées Evaporateur à air/condenseur à air θ

Plus en détail

Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction. 5. Électricité 5.5 Génératrice d urgence (Groupe électrogène)

Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction. 5. Électricité 5.5 Génératrice d urgence (Groupe électrogène) Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction 5. Électricité 5.5 Génératrice d urgence (Groupe électrogène) Le 18 novembre 2013 TABLE DES MATIÈRES 5. Électricité... 1 5.5 Génératrice d urgence (Groupe

Plus en détail

Coffrets de regroupement Gamme de coffrets pour poste haute tension

Coffrets de regroupement Gamme de coffrets pour poste haute tension Poste de transformation aute Tension dp_011_a La solution pour > > Poste de transformation haute tension TB/TB et TB/TA Les points forts > > Raccordement aisé > > Contraintes climatiques > > Coffret clé

Plus en détail

Mesure tension arrivée EDF. Mesure tension point le plus éloigné. Plans armoires. Contrôle des serrages armoires. Mise en services des horloges

Mesure tension arrivée EDF. Mesure tension point le plus éloigné. Plans armoires. Contrôle des serrages armoires. Mise en services des horloges COURANTS FORTS Mesure terre principale ( indiquer valeur) Contrôle des laisons équipotentielles et continuité de terre Contôles ou mesure isolement (indiquer la valeur) Mesure tension arrivée EDF Mesure

Plus en détail

Compensation d énergie réactive

Compensation d énergie réactive Compensation d énergie réactive Condensateurs et armoires de rephasage Panoramique de gamme Infos & conseils Aide au choix Compensation tarif jaune Gamme ENERCAPTJ Compensation tarif vert Gamme ENERPACK

Plus en détail

Journées Prescription Hospitalière. Onduleurs centralisés ou décentralisés

Journées Prescription Hospitalière. Onduleurs centralisés ou décentralisés Journées Prescription Hospitalière Onduleurs centralisés ou décentralisés Sommaire Architecture électrique et onduleurs centralisés / décentralisés : Etudes de cas Comment aller encore plus loin dans la

Plus en détail

PROTECTION DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION RACCORDEES AU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION BT

PROTECTION DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION RACCORDEES AU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION BT PROTECTION DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION RACCORDEES AU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION BT 1. Généralités... 3 1.1. Objet de la protection de découplage... 3 1.2. Approbation et vérification par le Distributeur

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Bilan thermique d une climatisation Date :

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Bilan thermique d une climatisation Date : TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T1.2 : Analyser les plans d une installation Compétence C1.1 : Collecter, identifier, lister, relever des données Thème : S4 : Approche scientifique

Plus en détail

MDE. Gestionnaire de chauffage. Guide d installation. 2701162 Rév.1

MDE. Gestionnaire de chauffage. Guide d installation. 2701162 Rév.1 TELE INFO Gestionnaire de chauffage MDE Délestage BUS BOÎTIER COMPTEUR d'ambiance ÉLECTRONIQUE MURAL Fils Pilotes Z1 / Z2 DÉLESTAGE en COURS H.C. communication communication communication 2701162 Rév.1

Plus en détail

Optimisez vos tableaux électriques. avec des solutions techniques compétitives

Optimisez vos tableaux électriques. avec des solutions techniques compétitives Optimisez vos tableaux électriques avec des solutions techniques compétitives 2 Sommaire 4 7 8 14 Introduction Solution d'optimisation par filiation pour les tableaux tertiaires y 6 ka et y 10 ka Solution

Plus en détail

Systèmes Photovoltaiques individuels

Systèmes Photovoltaiques individuels Systèmes Photovoltaïques 1 6 1 Modules photovoltaiques 2 Boite de junction 3 Régulateur de charge 8 5 3 4 Batteries 5 Convertisseur dc/ac 6 Appareils électriques 12/24VDC 7 7 Appareils électriques 220VAC

Plus en détail

Le Casino de Montréal & les installations à multiples compresseurs

Le Casino de Montréal & les installations à multiples compresseurs 2014-12-02 Le Casino de Montréal & les installations à multiples compresseurs Luc Simard, ing. M.Sc Directeur de département, Réfrigération-Plomberie-Chauffage Refroidissement WSP Canada 2 Contenu de la

Plus en détail

La commutation pour la mise en route ou pour le rétablissement du système est entièrement automatique. éclairage permanent. Commande.

La commutation pour la mise en route ou pour le rétablissement du système est entièrement automatique. éclairage permanent. Commande. S L B A D C F E Armoires d'énergie 0 VAC Armoire d énergie Principe de fonctionnement La fonction principale de l onduleur autonome est d alimenter ou de continuer d alimenter en énergie une partie de

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE RELATIVE A L INGENIERIE DES NRO DU RESEAU THD SEINE

NOTE TECHNIQUE RELATIVE A L INGENIERIE DES NRO DU RESEAU THD SEINE NOTE TECHNIQUE RELATIVE A L INGENIERIE DES NRO DU RESEAU THD SEINE Document Confidentiel Note technique relative à l ingénierie des NRO V1 1 / 12 Cette note décrit l ingénierie des NRO (Nœuds de Raccordement

Plus en détail

Module Harmony SOMMAIRE

Module Harmony SOMMAIRE sd 201 1 NOTICE D'INSTALLATION ET D'EMPLOI Module Harmony SOMMAIRE page Présentation ------------------------------------------------ 3 Caractéristiques techniques ------------------------------ 3 Descriptif

Plus en détail

Cours commerciaux et industriels de la ville de Wavre EICW 4EELE-1. Schémas électriques. Schémas électriques résidentiels.

Cours commerciaux et industriels de la ville de Wavre EICW 4EELE-1. Schémas électriques. Schémas électriques résidentiels. Cours commerciaux et industriels de la ville de Wavre EICW 4EELE-1 Schémas électriques Schémas électriques résidentiels Exercices Gérard Barmarin 2014-2015 Exercice 0.0 Prenez une feuille de papier et

Plus en détail

1 ère S.E.N. : AVM TRAVAIL A FAIRE

1 ère S.E.N. : AVM TRAVAIL A FAIRE type de la séance : T.D. série : alimentation en énergie électrique 1 ère S.E.N. : AVM L installation électrique Date : Durée : 0 h 55 Objectif : ce travail doit vous permettre de mettre en œuvre, partiellement,

Plus en détail

Sécurité électrique bloc opératoire

Sécurité électrique bloc opératoire Sécurité électrique bloc opératoire Intervenant : Thierry CAUCHARD thierry.cauchard@socotec.fr Diaporama n 1 Sommaire Risques liés à l électricité Normes de référence Règles à respecter Diaporama n 2 Risques

Plus en détail

Data Centers : la sécurisation des données informatiques au cœur des enjeux stratégiques actuels

Data Centers : la sécurisation des données informatiques au cœur des enjeux stratégiques actuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE en ligne sur le site : www.n-schilling.com avril 2011 Data Centers : la sécurisation des données informatiques au cœur des enjeux stratégiques actuels Plus qu une tendance, la croissance

Plus en détail

ÉLABORATION DES PROJETS

ÉLABORATION DES PROJETS ---------------------------------------------------------------------- Base de dimensionnement Données nécessaires : Le besoin de refroidissement (le mieux est d utiliser le programme ProClim de Swegon)

Plus en détail

GMP Standard GROUPE DE MAINTIEN DE PRESSION. Groupe de Maintien de Pression GMP Standard GMP Eau-surchauffée Vacuopress Maxipress - Minipress

GMP Standard GROUPE DE MAINTIEN DE PRESSION. Groupe de Maintien de Pression GMP Standard GMP Eau-surchauffée Vacuopress Maxipress - Minipress GMP Standard GROUPE DE MAINTIEN DE PRESSION Groupe de Maintien de Pression GMP Standard GMP Eau-surchauffée Vacuopress Maxipress - Minipress LES AVANTAGES La directive européenne des équipements sous pression

Plus en détail

Affaire n : 2 282 131 N/Réf : CB623/2010/272/BC/CD Rapport émis par : B. COZE Rueil-Malmaison, le 7 mars 2011

Affaire n : 2 282 131 N/Réf : CB623/2010/272/BC/CD Rapport émis par : B. COZE Rueil-Malmaison, le 7 mars 2011 BUREAU VERITAS 5 bd Marcel POURTOUT 92563 RUEIL MALMAISON CEDEX Urbania Val d Ouest 38 rue Albert Sarraut 78000 VERSAILLES Téléphone :01 47 52 49 70 Télécopie : 01 47 77 03 22 A l attention de Mme ALILI

Plus en détail

Electricité et câblage de l immeuble

Electricité et câblage de l immeuble FICHE TECHNIQUE Electricité et câblage de l immeuble 2 4 5 CONNAÎTRE > Le réseau électrique > Les réseaux téléphoniques et de télévision REGARDER > La prise de terre > Les gaines techniques > Les installations

Plus en détail

TECHNOLOGIE DE LA MÉCANIQUE DU BÂTIMENT (221.C0)

TECHNOLOGIE DE LA MÉCANIQUE DU BÂTIMENT (221.C0) TECHNOLOGIE DE LA MÉCANIQUE DU BÂTIMENT (221.C0) Les compétences des étudiants et étudiantes en fonction des niveaux de stage Stage 1 (fin 1 re année) Bureau d ingénieurs conseils une Contracteur une Milieu

Plus en détail

Identification : ERDF-PRO-RES_07E Version : V3 Nombre de pages : 9

Identification : ERDF-PRO-RES_07E Version : V3 Nombre de pages : 9 Direction Réseau A Étude de tenue aux courants de court circuit pour le raccordement Identification : ERDF-PRO-RES_07E Version : V3 Nombre de pages : 9 Version Date d'application Nature de la modification

Plus en détail

Coffret comptage S19. Fiche Technique V0 Version du 01/09/2011. Guide Matériel 1- GÉNÉRALITÉS 2- DESCRIPTION 3- DIMENSIONS

Coffret comptage S19. Fiche Technique V0 Version du 01/09/2011. Guide Matériel 1- GÉNÉRALITÉS 2- DESCRIPTION 3- DIMENSIONS 1- GÉNÉRALITÉS Le coffret comptage S19 est destiné au raccordement des clients basse tension dont la puissance souscrite est supérieure à 36 kva et limitée à 250 kva. Celui-ci, conformément à la NF C 14-100,

Plus en détail

Module Thermique MT 2000 CAHIER TECHNIQUE. LIB 0003 UF - 1ère édition - 09/99

Module Thermique MT 2000 CAHIER TECHNIQUE. LIB 0003 UF - 1ère édition - 09/99 Module Thermique MT 2000 LIB 000 UF - 1ère édition - 09/99 CAHIER TECHNIQUE SOMMAIRE 1 PRESENTATION - DESCRIPTION 1.1 Présentation... pag. 1.2 Description générale... pag. 1. Raccordements à l installation...

Plus en détail

METHODES DE TESTS KNX et DALI (Guide pour l électricien sur site)

METHODES DE TESTS KNX et DALI (Guide pour l électricien sur site) METHODES DE TESTS KNX et DALI (Guide pour l électricien sur site) - KNX - DALI - Raccordements Route de Thonon 114 CH- 1222 Vésenaz Tél. : + 41 (0)22 752 66 60 Fax : +41 (0)22 752 66 61 E- mail : info@speec.ch

Plus en détail

Présentation des recommandations

Présentation des recommandations A U D I T D U S Y S T E M E D I N F O R M A T I O N D E L E N T R E P R I S E O L D R H U M Présentation des recommandations M A S T E R S É C U R I T É D E S S Y S T È M E S D I N F O R M A T I O N D.

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION ET D ENTRETIEN POUR CHAUDIERE MODULANTE AVEC BRULEUR GAZ EQUIPE POUR DU GAZ NATUREL

NOTICE D UTILISATION ET D ENTRETIEN POUR CHAUDIERE MODULANTE AVEC BRULEUR GAZ EQUIPE POUR DU GAZ NATUREL MODULONOX NOTICE D UTILISATION ET D ENTRETIEN POUR CHAUDIERE MODULANTE AVEC BRULEUR GAZ EQUIPE POUR DU GAZ NATUREL Type : B23 Catégorie : I 2Esi Pays destinataire : FR Appareil conforme aux directives

Plus en détail

Novembre 2013. CoolVerter HP. Nouvelle collection «Solutions d économies d énergie» de lancement. le partenaire du frigoriste et du climaticien

Novembre 2013. CoolVerter HP. Nouvelle collection «Solutions d économies d énergie» de lancement. le partenaire du frigoriste et du climaticien LE GUIDE de lancement Novembre 2013 Nouvelle collection «Solutions d économies d énergie» CoolVerter HP le partenaire du frigoriste et du climaticien La solution CoolVerter HP HP flottante Variation De

Plus en détail

Annexe : CAHIER DES CHARGES

Annexe : CAHIER DES CHARGES Annexe : CAHIER DES CHARGES 1. Groupe Electrogène 1.1. Objet Le présent descriptif a pour objet de définir les travaux à réaliser en matière de remplacement du groupe électrogène existant avec pour but

Plus en détail

La sécurité physique et environnementale

La sécurité physique et environnementale I. Qu est ce que la sécurité physique? "Il ne sert à rien de dresser une ligne Maginot logique si n'importe qui peut entrer dans la salle serveurs par la fenêtre " (Christian Pollefoort, consultant en

Plus en détail

Système ASC unitaire triphasé. PowerScale 10 50 kva Maximisez votre disponibilité avec PowerScale

Système ASC unitaire triphasé. PowerScale 10 50 kva Maximisez votre disponibilité avec PowerScale Système ASC unitaire triphasé 10 50 kva Maximisez votre disponibilité avec Protection de première qualité est un système ASC triphasé de taille moyenne qui offre une protection électrique remarquable pour

Plus en détail

FICHE OX «CLIMATISATION A ABSORPTION»

FICHE OX «CLIMATISATION A ABSORPTION» 1 FICHE OX «CLIMATISATION A ABSORPTION» 1. Contexte Enjeux La climatisation (on pense avant tout «froid»), principalement dans le tertiaire mais aussi de plus en plus dans le résidentiel, apporte plus

Plus en détail

préventive est le facteur essentiel pour optimiser la disponibilité d un parc d onduleurs

préventive est le facteur essentiel pour optimiser la disponibilité d un parc d onduleurs La maintenance préventive est le facteur essentiel pour optimiser la disponibilité d un parc d maintenance Descriptifs des prestations : Fabricant reconnu pour sa technicité, la société assure des prestations

Plus en détail

DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186

DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186 DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186 1. Etat actuel de la situation - Cahier des charges et besoins utilisateurs prédéfinis - Parmi les différentes variantes techniques proposées, un concept a été

Plus en détail