DOSSIER DE PRESSE DÉJÀ STARS. 400 clichés inédits de stars Photographiées par Marcel Thomas. Une exposition parrainée par l actrice Mylène Demongeot

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DE PRESSE DÉJÀ STARS. 400 clichés inédits de stars Photographiées par Marcel Thomas. Une exposition parrainée par l actrice Mylène Demongeot"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE DÉJÀ STARS Johnny Hallyday Sylvester Stallone 400 clichés inédits de stars Photographiées par Marcel Thomas Une exposition parrainée par l actrice Mylène Demongeot Du 23 février au 23 mars 2015 Centre Culturel du CROUS de Paris 12 Rue Abbaye, Paris Exposition en partenariat avec Presse Emilie Imbert Relations Presse Tél

2 Après le succès de l exposition Louis De Funès, Le Centre Culturel du CROUS de Paris présente DÉJÀ STARS 400 photographies de stars du premier paparazzo A découvrir du 23 février au 23 mars 2015 Avant d avoir rayonné sur les écrans du monde entier, avant d avoir vendu des millions de disques, avant de devenir des stars, les vedettes de la chanson et du cinéma brillaient déjà. Leurs filmographies, leurs tubes légendaires, leurs carrières extraordinaires sont aujourd hui sous les feux des projecteurs mais qui étaient-ils avant de devenir des célébrités? Comment était Mickey Rourke avant de devenir un sex-symbol? Jean-Jacques Goldman a-t-il beaucoup changé depuis la sortie de son premier album? Et Brigitte Bardot? Son charme a-t-il toujours été aussi irrésistible? Sophie Marceau a-t-elle toujours eu l air ingénu et le regard d Al Pacino a-t-il toujours été si noir? L exposition Déjà Stars donne les réponses à toutes ces questions et met en lumière 400 stars, 400 artistes et autant de monstres sacrés qui font rêver le public français et international depuis un demisiècle. Surprenante, l exposition ne manquera pas de charmer les visiteurs du Centre Culturel du CROUS par les photographies de ces artistes prises à l aube de leur carrière et qui étaient pourtant, à ce moment précis, déjà des stars. Peu connu du grand public, Marcel Thomas est aujourd hui considéré comme le premier paparazzo. De 1947 à 1990, c est grâce à des amis portiers dans les grands hôtels parisiens, que le photographe amateur bénéficie d emplacements privilégiés pour attendre, avec son appareil photo, les vedettes de cinéma et de la chanson. Sans jamais en faire commerce, Marcel Thomas a finalement immortalisé les plus grandes stars du monde dans plus de clichés. Disparu dans l anonymat le 19 août 2000, Marcel Thomas se voit offrir aujourd hui l écrin du Centre Culturel du Crous, au cœur de Saint-Germain Des Près, pour faire découvrir son œuvre. Sont révélés, pour la première fois, 400 clichés du photographe dont certains furent spécialement développés pour l occasion. Tirées en noir et blanc, les photographies ont pour point commun de mettre en lumière des stars françaises et américaines juste avant l émergence de leur carrière. Pris sur le vif, ces trésors totalement inconnus témoignent d un véritable travail d artiste où, derrière la spontanéité de l instant se cache une élégance incontestable. D Elvis Presley à Françoise Hardy, en passant par John Travolta ou Patrick Bruel, le Centre Culturel du Crous offrira à ses visiteurs des photos inédites, drôles, insolites et même émouvantes. Photographiée à de nombreuses reprises par Marcel Thomas, la comédienne Mylène Demongeot a accepté de parrainer Déjà Stars où un espace lui est dédié. Bien plus qu une simple exposition, Mathieu Beurois, Responsable du Service Culturel du Crous de Paris, a orchestré une véritable mise en scène pour accueillir les visiteurs en mode VIP. La scénographie signée par l artiste internationale Auregan s inspire des plus grands films du septième art pour faire savourer à chaque visiteur le plaisir, immédiat et éphémère, d être une star. Un club de jazz, un mini Walk of Fame ou une salle de cinéma reconstituée s ouvriront au public venu découvrir leurs stars comme ils ne les auront jamais vues, dans une ambiance show-bizness sur fond de rockabilly mêlé au parfum bouillonnant de Saint-Germain-des-Prés. 2

3 Interactive, Déjà Stars ne laissera pas les visiteurs indifférents. Animations, jeux concours, performances ponctueront un mois d exposition et chaque samedi, Gérard Gagnepain, le légataire universel du photographe, aura carte blanche. A ses côtés, visites guidées et séances de dédicaces seront au rendez-vous. Au-delà de son caractère inédit, Déjà Stars ne manquera pas de créer l événement. Du 23 février au 23 mars 2015 Centre Culturel du Crous de Paris 12 Rue Abbaye, Paris Exposition ouverte du lundi au vendredi de 13h à 17h. Le samedi de 10h à 18h. Exposition gratuite pour les étudiants. Public : 1. Billetterie en ligne ou au guichet billetterie du Crous. Visites presse en avant-première : Lundi 19 janvier à 10h et Mercredi 4 février à 10h Vernissage : Jeudi 12 février à 18h Centre Culturel du CROUS de Paris 12 Rue Abbaye, Paris 3

4 John Travolta 4

5 Marcel Thomas vu par Gérard Gagnepain Légataire universel du photographe - Comment et quand avez-vous connu Marcel Thomas? Gérard Gagnepain : Je l ai connu en J étais passionné par le cirque. Je travaillais dans l édition et j ai fait éditer cette année-là un livre sur le cirque Medrano, «Une vie de cirque», paru aux éditions Arthaud. Jérôme Medrano m avait dit de m adresser à un ami de Marcel Thomas pour illustrer son livre. C est là que je l ai rencontré pour la première fois mais je ne savais pas encore qu il photographiait toutes ces vedettes depuis 1947, à la Kermesse aux Etoiles qui se tenait à Paris, dans les jardins des Tuileries. En 1985, je l ai retrouvé au Cirque Pauwels qui était en représentation à Paris. Il m a dit qu il était là pour photographier des artistes. Il m a sorti de son portefeuille différents négatifs dont ceux de Maria Callas et d une très grande danseuse de flamenco que j adorais, Carmen Amaya, la référence mondiale de la danse flamenca. A partir de ce moment, j ai commencé à m intéresser sérieusement à lui. Marcel Thomas m a invité chez lui. C était en J ai découvert son petit deux-pièces près de la place Saint- Michel. C était un appartement très modeste dans lequel il avait emménagé une collection monumentale de photographies de stars. Les négatifs et les clichés parsemaient son modeste local. Il y en avait partout. Je n avais jamais vu ça. Je suis resté des heures à l écouter et à regarder ces photographies jusqu à en devenir complètement fasciné. A partir de ce moment-là, je l ai vu régulièrement pendant des mois et j ai tout fait pour que ses photographies soient éditées dans un livre, «Portraits de stars», paru aux éditions Selection du Reader s Digest en Comment décririez-vous cet homme, simple, discret, amoureux des stars? En fait, je connais très peu de choses de sa vie privée. Quand nous étions ensemble, nous ne parlions que de photographies et de vedettes. Tout ce que je sais de lui c est ce que j ai pu voir. Marcel Thomas était quelqu un de très simple. Il vivait très modestement. Jamais, il ne se vantait. Je sais qu il venait d un milieu très modeste mais à part cela, je ne sais pratiquement rien sur sa vie privée. Je ne posais pas de questions. Pour moi, tout ce qui est «privé» reste «privé». - Photographier des stars était un loisir, une passion, pour Marcel Thomas mais quelle était sa profession? Il repassait des vêtements dans Le Sentier. Il était arrivé à Paris en 1946 ou Il était originaire de Fresnois-la-Montagne en Lorraine et c est là qu il est enterré. Son travail lui permettait d avoir du temps libre pour exercer sa passion pour la photographie et les vedettes. - Comment procédait-il pour photographier les vedettes? Toujours avec une extrême politesse. Il se présentait à elles avec un sourire et demandait l autorisation de les photographier. Il avait une grande amie, la journaliste France Roche, qui l aidait beaucoup. Elle lui donnait très souvent des indications sur les endroits où il pourrait photographier des stars. Il s est mis à les attendre surtout à la sortie des grands hôtels et était devenu ami avec tous les portiers et voituriers. Peu à peu, il s est constitué un «réseau» et il avait ses entrées partout. Il sortait tous les soirs. Il allait au théâtre connaissant tous les directeurs de théâtre dont Bruno Coquatrix, Directeur de L Olympia, et Elvire Popesco, Directrice du Théâtre Marigny et du Théâtre de Paris Il lui était facile d accéder aux loges des artistes. Il est aussi devenu ami avec les artistes qu il photographiait dont Fernand Raynaud, qui détestait pourtant être dérangé pendant ses répétitions, et lui donnait volontiers l autorisation d y assister. Il en était ainsi de Georges Brassens. Marcel Thomas m a dit être un des premiers à avoir photographié Maria Callas (à la sortie de l hôtel Meurice) vers La fameuse commère américaine, Elsa Maxwell, l accompagnait. 5

6 - A-t-il déjà voyagé pour aller à la rencontre de ces vedettes? Non. Toutes ses photographies ont été prises à Paris. Devant les hôtels, dans les théâtres, les grands restaurants parisiens, comme Le Fouquet s où il a d ailleurs photographié Elvis Presley, ou sur des lieux touristiques comme Le Sacré Cœur et la Place du Tertre. - Vous a-t-il déjà raconté des anecdotes? Beaucoup. Avec John Wayne, par exemple, il a eu une panne d appareil photographique et l acteur a très gentiment attendu que Marcel Thomas le répare afin qu il puisse réaliser sa photo. Avec Denise Grey aussi qui a été prise d un fou rire lorsque Marcel Thomas s est mis à sortir un mètre de sa poche pour mesurer la distance idéale entre le nez de la comédienne et l appareil photographique. Il voulait faire une photo de qualité! Avec Simone Signoret, aussi, qu il rencontrait souvent et avec qui il était devenu très ami. Elle est l une des premières à avoir été photographiée par Marcel Thomas. Il l avait rencontrée, avec Serge Reggiani lors du tournage de «Casque d Or». - L avez-vous déjà accompagné, devant un hôtel par exemple, ou lors d événements, pour attendre des vedettes? Non je ne l ai jamais accompagné. Il restait très discret sur ses déplacements. - Pourquoi n a-t-il jamais fait commerce de ses photos? Quelle était sa vision des choses? Marcel Thomas était un amateur. Il photographiait d une manière très artisanale et ne s est jamais rendu compte de l ampleur de sa collection. Il photographiait par passion et n a jamais été intéressé par un quelconque retour financier. Il faisait tirer ses photographies à La Fnac. L idée d en faire commerce ne lui est jamais venue à l esprit. Il était le concurrent de personne et les photographes professionnels le laissaient prendre ses photos tranquillement, toujours placé au premier rang. - Comment êtes-vous devenu le légataire universel de Marcel Thomas? A 87 ans, Marcel Thomas a pris la décision de me donner «son œuvre» de son vivant. J ai entrepris les démarches nécessaires afin que cela soit réalisé par un acte authentique chez un notaire. J ai été très ému d apprendre à sa mort qu il avait fait un testament en ma faveur qui me reconnaissait les droits d auteur sur ses photos. Cette initiative m a extrêmement touché. Je ne sais pas comment il a pu se rendre seul chez le notaire dans l état dans lequel il se trouvait à la fin de sa vie. Je me suis intéressé à Marcel Thomas par passion. Je l appréciais beaucoup et j aimais vraiment son travail. Je lui ai consacré beaucoup de temps (presque 20 ans!) car j ai toujours cru qu il laissait à la postérité une œuvre exceptionnelle. Je lui avais promis de son vivant qu un jour son nom serait reconnu et qu il brillerait au plus haut niveau. Maintenant qu il n est plus là, il est de mon devoir de le faire connaître. Il le mérite grandement. - Comment avez-vous récupéré ces photographies? Dans quels états étaient-elles? Quel volume cela représentait-il? A sa mort, il m a légué l intégralité de sa collection. Il y avait des albums avec environ tirages mais il y avait surtout des milliers de négatifs rangés dans des boîtes. J en ai fait tirer plusieurs centaines, notamment chez Publimod, dans le Marais. Un laboratoire d exception qui œuvrait pour les photos de Robert Doisneau, Edouard Boubat, Sabine Weiss Aujourd hui, des milliers de négatifs ne sont pas tirés. Je ne possède pas les moyens financiers qui me permettraient de le faire. - Etiez-vous conscient de la valeur de ces clichés? Oui, depuis toujours, je sais qu ils ont une valeur artistique rare et exceptionnelle. - Quelle est l importance de cette exposition à Saint-Germain des Prés? J espère qu elle pourra faire connaitre Marcel Thomas et que cette exposition en déclenchera d autres. Je crois beaucoup aux rencontres et celle avec Mathieu Beurois du Centre Culturel du CROUS a été très importante et très agréable. Il est tombé sur le livre de photographies de Marcel Thomas que j avais publié et il a tout de suite perçu la valeur artistique et l originalité de ces clichés, comme moi, la 6

7 première fois que je suis allé chez Marcel Thomas. Je crois beaucoup à cette exposition. David Guiraud, qui possède une très belle galerie photos dans Le Marais, m avait dit un jour : «Gérard, vous n avez pas encore rencontré la bonne personne!». Peut-être qu aujourd hui - Avez-vous l intention de faire connaître l intégralité de la collection de Marcel Thomas? Si j en ai les moyens oui! J ai aidé Marcel Thomas à organiser sa première exposition en C était à Montgeron, dans l Essonne et pour la première fois, la presse s intéressait à son œuvre. Je me souviens que le journaliste Michel Vial était venu faire un reportage pour le Journal Télévisé de France 3. Il est le seul journaliste à l avoir interviewé. Faire connaitre Marcel Thomas a toujours été une obsession. Il n y a pas deux collections comme la sienne. J ai toujours cru en lui et je ferai mon possible pour que l œuvre de Marcel Thomas soit enfin appréciée et reconnue. - Avez-vous d autres projets pour la collection de Marcel Thomas? J ai en ce moment une exposition à Montgeron, «Etoiles du cinéma français», avec des photographies d acteurs et d actrices françaises prises par Marcel Thomas entre les années 1950 et J ai posé ma candidature pour le Festival du Film de Cabourg et j ai un grand projet d exposition avec la ville de Yerres (91). Mais mon plus grand souhait serait que la Ville de Paris rende hommage à l œuvre de Marcel Thomas. C est à Paris que Marcel Thomas a fait poser toutes les plus grandes célébrités. Paris lui doit bien cet hommage. Je ne souhaite qu un seul lieu : L Hôtel de Ville de Paris où mon père a travaillé pendant près de 40 ans. 7

8 Jodie Foster 8

9 Une exposition imaginée par la scénographe AUREGAN Déjà Stars est la deuxième collaboration entre le Centre Culturel du CROUS de Paris et la scénographe Auregan. Rencontre avec une artiste hors norme qui conçoit une exposition à la manière d un metteur en scène de Hollywood. - Connaissiez-vous Marcel Thomas avant que l on vous confie la scénographie de l exposition? Auregan : J ai découvert ses photos et son travail en découvrant ses archives incroyables. - Avez-vous fait des recherches sur ce photographe pour réaliser la mise en scène de l exposition? Pas dans un premier temps. Je voulais garder un regard neuf sur son travail et mettre en avant son œuvre et sa sensibilité. L exposition apporte quelques éléments personnels sur l homme mais c était quelqu un de très discret et j ai souhaité respecter cela. - Quel a été votre point de départ pour concevoir la scénographie de «Déjà Stars»? Le noir et blanc. Toutes les photos exposées sont en noir et blanc. La scénographie joue sur cette dualité en début de parcours, pour s ouvrir au fur et à mesure vers d autres ambiances de couleurs et de lumières. - Comment avez-vous utilisé l espace du Centre Culturel du CROUS? J ai conservé la lumière naturelle de la grande verrière pour une partie de l exposition. J ai également recréé des espaces fermés comme le club de jazz pour pouvoir plonger les visiteurs dans l univers des stars et donc dans l ambiance de la nuit. - Vous aviez déjà travaillé avec le Centre Culturel du CROUS en scénographiant l exposition sur Louis De Funès. Comment faîtes-vous pour vous réapproprier ce même espace et créer quelque chose de différent avec cette nouvelle exposition? Pour Louis de Funès nous avions utilisé l espace brut dans tout son volume et sa luminosité. L idée pour «Déjà Stars» est de suggérer des lieux de vie dans lesquels le public puisse se promener. Les photos des stars sont prises sur le vif dans différents endroits de Paris. Je voulais inventer un environnement qui fasse vivre ces portraits. - Parmi l importante collection de photographies de Marcel Thomas, vous avez fait le choix de sélectionner celles qui représentaient des artistes jeunes, avant l explosion de leurs carrières. Pourquoi? En voyant la photo de Serge Gainsbourg jeune, je me suis dit Whaou! C est bien Serge Gainsbourg?!? C était incroyable de découvrir les visages de ces artistes du temps de leur jeunesse! Johnny Hallyday en peignoir, Patrick Bruel assis sur un lit, Elvis Presley en uniforme de l armée, Jeanne Moreau radieuse on peut encore deviner leurs traits d adolescents et tous sont pourtant déjà stars! Le fil conducteur de l exposition était tout trouvé! - Un Club de Jazz, une loge d artiste, une salle de cinéma, un mini Walk of fame? Pourquoi avoir pensé à ces lieux symboliques pour exposer les photographies de Marcel Thomas? Que cherchez-vous à raconter? Ce sont des photos de Stars, je voulais des lieux identifiés qui créent le décor idéal : le Walk of Fame, une salle de cinéma... En visitant l exposition, le public met ses pas dans celui des stars, va fréquenter des lieux que les artistes fréquentent Le public devient une star ; et les photos, très spontanées, permettent de s approcher au plus près de la réalité de ces célébrités souvent inaccessibles. 9

10 - Quels sont les autres points importants de la scénographie de cette exposition? Il y a des détails cachés, ou discrets, des détails de décors, d accessoires Cette exposition est vraiment une ballade interactive. Je voulais que l exposition soit amusante. On découvre un patrimoine photographique incroyable, un photographe, mais la clé, c est le public. J espère que les visiteurs prendront le temps d observer, de boire un verre au dîner américain, de s asseoir dans la salle de cinéma pour la projection - Vous cherchez apparemment à mettre en avant le défilement du temps qui passe au sein de cette exposition. Comment traduit-on le temps qui passe dans une scénographie d exposition? Le parcours d une exposition est toujours un questionnement. Dans le Centre Culturel du Crous de Paris, c est un défi, il faut créer des espaces forts dans un espace qui a déjà du caractère. Pour traduire le temps qui passe, l exposition vous plonge dans un univers noir et blanc, ensuite les artistes deviennent de plus en plus connus, ils accèdent aux scènes de concert, aux plateaux de cinéma, aux tapis rouges, puis au fil de leur carrière à la galerie des miroirs, ce Walk of Fame revisité. - Pourquoi avoir choisi de mettre en scène une exposition interactive? Parce qu aujourd hui le public est mieux éduqué à l image, donc on peut jouer de plus en plus avec les nouveaux outils, la vidéo-projection, le son Ensuite, tout simplement pour s amuser. Les gens vont pouvoir participer, faire leur photo de star, leur selfie, s asseoir dans le décor, entrer dans la loge Ce n est pas un musée, c est un événement qui s adresse aussi aux jeunes, aux étudiants, au grand public, il fallait que ça bouge! - Comment met-on en scène une exposition? Pouvez-vous nous expliquer votre travail? Je crois qu il faut s adapter à la matière. La scénographie doit révéler les œuvres, les mettre en lumière. Il s agit de créer le lien entre l œuvre brute et le moment où le public va découvrir cette œuvre. En s adaptant au lieu! C est un défi permanent Donc le travail préparatoire est très important : trier, choisir, inventorier Des thématiques se dessinent parfois naturellement, parfois on cherche autre chose Ensuite il y a un travail d artisan, de conception des plans, du placement des photos, la mise sous cadre Je travaille beaucoup avec des images, des références qui permettent de travailler en équipe en allant tous dans la bonne direction. - Parmi les photographies de Marcel Thomas qui seront exposées, quelle est votre préférée? Elvis, sans hésiter. La série découverte sur négatifs, les photos n avaient jamais été développées, pas même par le photographe Elvis à Paris, sur les Champs-Elysées! 10

11 Elvis Presley 11

12 Une nouvelle exposition événement Au Centre Culturel du CROUS de Paris Après le succès de l exposition consacrée à Louis De Funès (7 000 visiteurs enregistrés en un mois), le Centre Culturel du CROUS de Paris tient à créer une fois encore l événement en levant le voile sur l une des plus importantes collections de photographies de stars. Rencontre avec Mathieu Beurois, Responsable Culturel du Centre Culturel du CROUS de Paris. - Comment avez-vous pris connaissance des photographies de Marcel Thomas? Mathieu Beurois : Lors de l exposition autour des 100 ans de Louis De Funès, nous avons reçu beaucoup de propositions de collectionneurs, et de photographes (nous en recevons encore). Parmi les propositions j ai découvert un livre de recueil de photos de Marcel Thomas, j y ai vu un potentiel très fort, et la possibilité de raconter un artiste, une vision, une époque. - Pourquoi avoir envie de les exposer? Pour faire découvrir le regard que Marcel Thomas a posé sur toutes ces personnalités. Faire une photo de John Travolta, c est une opportunité. Faire photos de stars françaises et internationales, cela devient le polaroid d une époque, et cela révèle la vision d un homme. J espère que cette exposition permettra de faire définitivement considérer Marcel Thomas comme un artiste. L autre objectif que nous recherchons est d ouvrir le centre culturel du Crous au grand public. Les étudiants sont notre public, mais ce public-là ne doit pas être marginalisé. Des expositions comme celle de Louis De Funès, ou celle-ci, permettent de faire se rencontrer les publics. - Avez-vous réussi à convaincre facilement Gérard Gagnepain? Gérard cherchait un lieu élégant, parisien, exigent, je crois qu il l a trouvé dans notre centre culturel. Il a vu le travail colossal qui avait été fait par notre équipe pour De Funès, il nous a laissé une liberté totale. Il nous a apporté son expertise, son regard, ses anecdotes, mais la scénographe a été libre d imaginer tout un monde autour de cette œuvre, pour mettre en valeur chaque photographie. - Pourquoi avoir intitulé l exposition «Déjà Stars»? Nous avons choisi une thématique : des artistes que nous connaissons tous, mais qui, au moment où Marcel Thomas les a pris en photo, n étaient pas encore les immenses vedettes d aujourd hui. Ils étaient «Déjà Stars» par leur charisme, leur talent, mais ils n avaient pas encore explosé. - Marcel Thomas a réalisé plus de clichés, vous avez choisi d en exposer 400. Comment avezvous procédé au moment de la sélection? La sélection a représenté un travail titanesque, qui s est étalé sur plusieurs mois, en parallèle de la création de la scénographie. D abord, nous n avons pris que des photos inédites, jamais montrées, certaines qui n avaient même jamais été développées! Le thème choisi ensuite, nous a permis d arbitrer un grand nombre de clichés. Ce prisme de la jeunesse était aussi indispensable pour connecter les étudiants à l exposition, et leur offrir un terrain de créativité. Ce thème fait également écho à l idée que Thomas fut le premier paparazzo : nous avons envie de faire découvrir au grand public des clichés de leurs stars favorites comme ils ne les ont jamais vues - Avez-vous eu accès à l intégralité de la collection de Marcel Thomas? Oui, aux photos développées par Marcel Thomas lui-même, aux négatifs originaux, aux planches contact Des montagnes de photos, des placards d archives, des boites à n en plus finir - Depuis combien de temps travaillez-vous sur cette exposition? L exposition sur De Funès s est terminée en mars Dès avril, nous avons commencé à esquisser les premières idées. 12

13 - Avec du recul, peut-on considérer Marcel Thomas comme le premier paparazzo? Au sens positif, oui. Au sens d une photographie spontanée, dans le mouvement, à la recherche de la capture d une célébrité. Mais Marcel Thomas ne se cachait jamais, et demandait toujours l autorisation. C était donc un paparazzo belle époque, avec du style. - A qui s adresse l exposition? A tous les publics. Aux étudiants savant tout, pour leur offrir un accès à de grandes expositions ludiques et tout de même instructives et documentées. Au grand public qui aime les expositions, car la scénographie est exigeante, et joue avec le lieu, notre centre culturel sous verrière ayant un cachet particulier. Je dirais également au grand public qui n aime pas trop les expositions! Car le parcours imaginé, et la manière de raconter cette histoire fait de cette exposition un bonbon acidulé, dans un lieu atypique : nous cultivons notre différence, à notre niveau. 13

14 Mylène Demongeot 14

15 Mylène Demongeot, marraine de l exposition Photographiée à plusieurs reprises par Marcel Thomas, l actrice Mylène Demongeot a accepté avec plaisir de parrainer cette exposition inédite. Egérie de nombreux cinéastes et symbole de toute une génération de comédiennes, Mylène Demongeot a tourné dans plus de soixante films. Accompagnée par les plus grands metteurs en scène du monde, d Otto Preminger en passant par Henri Verneuil, Marc Allégret, Michel Deville ou Bertrand Blier, elle a participé à de nombreux festivals de films internationaux et foulé les tapis rouges des plus importantes célébrations cinématographiques. C est là, devant un hôtel dans une salle de cinéma ou de spectacle, que Mylène Demongeot a rencontré l objectif de Marcel Thomas. Un espace de photographies lui sera consacré. Des clichés qu elle a découvert pour l exposition. Copyrights Daniel Angeli Avant de rejoindre le tournage du troisième volet de Camping et de Lady Solange, le premier long métrage de Vanessa Le Reste dans lequel elle interprètera le premier rôle, Mylène Demongeot illuminera l exposition Déjà Stars par sa présence et son soutien. 15

16 Si jeunes et déjà stars, photographiés par Marcel Thomas Dustin Hoffman Mickey Rourke Patrick Bruel Christophe Lambert Brigitte Bardot Laurent Voulzy Bernard Lavilliers Renaud Jean-Jacques Goldman Meryl Streep Sigourney Weaver Al Pacino 16

17 Déjà Stars Du 23 février au 23 mars 2015 Centre Culturel du CROUS de Paris 12 Rue Abbaye, Paris Marcel Thomas Presse Emilie Imbert Relations Presse Tél

DOSSIER DE PRESSE DÉJÀ STARS. 400 portraits inédits de stars. Une exposition parrainée par l actrice Mylène Demongeot. Du 23 février au 23 mai 2015

DOSSIER DE PRESSE DÉJÀ STARS. 400 portraits inédits de stars. Une exposition parrainée par l actrice Mylène Demongeot. Du 23 février au 23 mai 2015 DOSSIER DE PRESSE DÉJÀ STARS Johnny Hallyday Sylvester Stallone 400 portraits inédits de stars Une exposition parrainée par l actrice Mylène Demongeot Du 23 février au 23 mai 2015 Centre Culturel du CROUS

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DÉJÀ STARS. 400 portraits inédits de stars photographiées par Marcel Thomas. Une exposition parrainée par l actrice Mylène Demongeot

DOSSIER DE PRESSE DÉJÀ STARS. 400 portraits inédits de stars photographiées par Marcel Thomas. Une exposition parrainée par l actrice Mylène Demongeot DOSSIER DE PRESSE DÉJÀ STARS Johnny Hallyday Sylvester Stallone 400 portraits inédits de stars photographiées par Marcel Thomas Une exposition parrainée par l actrice Mylène Demongeot Du 23 février au

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Vivian Maier DOSSIER DE PRESSE. VERNISSAGE Mardi 15 octobre de 18h à 21h

Vivian Maier DOSSIER DE PRESSE. VERNISSAGE Mardi 15 octobre de 18h à 21h DOSSIER DE PRESSE Vivian Maier VERNISSAGE Mardi 15 octobre de 18h à 21h EXPOSITION du mercredi 16 octobre au samedi 21 décembre 2013 Du mercredi au samedi de 14h à 19h et sur rendez-vous Nous sommes heureux

Plus en détail

Programme de l exposition

Programme de l exposition Programme de l exposition Photo : Marcel Thomas. Editorial «Bienvenue au Centre Culturel du Crous de Paris. Plus de 400 photos composent l exposition Déjà Stars. Elles témoignent de 50 années de vie culturelle

Plus en détail

EXPOSITIONS PHOTO BENOIT PELLETIER

EXPOSITIONS PHOTO BENOIT PELLETIER UN ALBUM EN PLUSIEURS LIEUX POUR UNE IMMERSION DANS L UNIVERS PHOTOGRAPHIQUE DE BENOÎT PELLETIER. WWW.BENOITPELLETIER.COM REIMS 51100 RUNGIS 94150 LA CARTONNERIE 12 SEP > 21 DÉC 2013 LES HALLES BOULINGRIN

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs, Notes pour l allocution de Simon Brault, FCPA, FCGA, lauréat du Prix Hommage 2015 À l occasion de la Soirée des Fellows 2015 Hôtel Westin Montréal, le samedi 9 mai 2015 Monsieur le Président de l Ordre,

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE Stage d observation chez Magnum Photos

RAPPORT DE STAGE Stage d observation chez Magnum Photos Rédigé par : Julie PICHOT TABLE DES MATIERES 1. CHOIX DU STAGE : MAGNUM PHOTOS... 2 2. PRESENTATION DE L ENTREPRISE MAGNUM PHOTOS... 2 2.1 CREATION DE L ENTREPRISE... 2 STATUT JURIDIQUE DE L ENTREPRISE...

Plus en détail

On a volé La plage de Sainte-Adresse!

On a volé La plage de Sainte-Adresse! On a volé La plage de Sainte-Adresse! par Ana 5e Aza 4e Ahmed 5e Dagman 5e Emilienne 6e Taïmoor 3e Jeudi 5 Mai 2011 08:32 Chapitre 1 Salut! Je m' appelle Séléna, j' ai 16 ans. Les vacances viennent de

Plus en détail

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis?

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? Les Raconte-tapis Sommaire 1. Note à l attention des bibliothécaires 3 2. Note d intention 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? 4 5 4. A qui s adressent les Raconte tapis? 6 5. Comment bien préparer une séance

Plus en détail

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5 Une interview avec la photographe et directrice artistique de la Chancelière allemande, Julia Fassbender Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer Le Grand méchant loup s est rendu

Plus en détail

CLAC Lyon 3 Le premier club d'art contemporain

CLAC Lyon 3 Le premier club d'art contemporain DOSSIER DE PRESSE CLAC Lyon 3 Le premier club d'art contemporain universitaire! A quand des CLAC sur tous les campus? SOMMAIRE 1, 2, 3... CLAC! Après Lyon 3, quelle université créera son Club d Art Contemporain?

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud Thèmes : la famille, les rapports avec les autres. Parcours niveaux B1 : en bref Après une mise en route autour

Plus en détail

Novembre ok définitif 13/12/2002 10:55 Page 1. magazine. Pleins feux. sur le Théâtre des 2. Rives

Novembre ok définitif 13/12/2002 10:55 Page 1. magazine. Pleins feux. sur le Théâtre des 2. Rives Novembre ok définitif 13/12/2002 10:55 Page 1 CharentonN 83-Novembre magazine 2002 Pleins feux 2 sur le Théâtre des 2 Rives Novembre ok définitif 13/12/2002 10:55 Page 2 DOSSIER Théâtre des 2 Rives Lever

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

Les mardis, entre 10 h et 11 h 30, du 7 janvier au 25 mars 2014 I Tarif. 600

Les mardis, entre 10 h et 11 h 30, du 7 janvier au 25 mars 2014 I Tarif. 600 DROUOT FORMATION CYCLES COURTS HIVER 2013 Les Grands Ateliers d art À travers la visite d une sélection de 10 ateliers parisiens parmi les plus prestigieux tels que Brazet, Féau ou Gohard, venez découvrir

Plus en détail

Association!Cinéma!l Ecran!!!! lundi!8!septembre!2014! 14,!passage!de!l Aqueduc! 93200!SaintADenis! Tel!:!0149336688!!

Association!Cinéma!l Ecran!!!! lundi!8!septembre!2014! 14,!passage!de!l Aqueduc! 93200!SaintADenis! Tel!:!0149336688!! AssociationCinémal Ecran lundi8septembre2014 14,passagedel Aqueduc 93200SaintADenis Tel:0149336688 Introduction Projetd extensionducinémal ECRAN Le cinéma l Ecran dans le centreaville existe depuis 1991(sa

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur Dossier de Presse 2015 > Présentation de l Association Petits Princes > Bénévole à l Association Petits Princes : une aventure humaine exceptionnelle > Pour un même enfant, plusieurs rêves réalisés avec

Plus en détail

Monsieur l Ambassadeur, chers amis,

Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Je suis très honorée par la haute distinction dont vous venez de me remettre les insignes. Et je vous remercie de vos paroles particulièrement chaleureuses. Je suis

Plus en détail

La célèbre photo du Che avec cigare (1963) est de René Burri (1933-2014).

La célèbre photo du Che avec cigare (1963) est de René Burri (1933-2014). La célèbre photo du Che avec cigare (1963) est de René Burri (1933-2014). Par Michel Porcheron La photo est une photo de Ernesto Che Guevara. Manifestement une des plus connues, fameuses. Depuis 1963 elle

Plus en détail

N AVEZ-VOUS JAMAIS RÊVÉ

N AVEZ-VOUS JAMAIS RÊVÉ Service exclusif de Conciergerie Privée Paris 29 janvier 2015 Secrets de tournage Genèse du film «N AVEZ-VOUS JAMAIS RÊVÉ» anecdotes et secrets de réalisation Genèse du film L idée a germé un matin, alors

Plus en détail

invitez vos clients et collaborateurs à Paris pour une soirée prestigieuse et originale...

invitez vos clients et collaborateurs à Paris pour une soirée prestigieuse et originale... Paris pour un jour vous propose ses soirées à Paris De 2 à plus de 1 000 invités, confiez-nous votre projet, nous vous proposerons des lieux inédits, des animations originales et des prestations de qualité.

Plus en détail

Le groupe CREAM se positionne comme un hub artistique qui sélectionne en amont les maîtres de cérémonie et artisans de la nuit. www.cream-paris.

Le groupe CREAM se positionne comme un hub artistique qui sélectionne en amont les maîtres de cérémonie et artisans de la nuit. www.cream-paris. Le groupe CREAM se positionne comme un hub artistique qui sélectionne en amont les maîtres de cérémonie et artisans de la nuit. www.cream-paris.com Institution de la nuit germanopratine, le club «Les Saints-Pères»

Plus en détail

CHAMPS-ELYSEES 23-2: extrait 5 - à la découverte de Paris. 1.-2. Paris est la destination touristique au.

CHAMPS-ELYSEES 23-2: extrait 5 - à la découverte de Paris. 1.-2. Paris est la destination touristique au. CHAMPS-ELYSEES 23-2: extrait 5 - à la découverte de Paris NOM 1.-2. Paris est la destination touristique au. 3.-4. Les sont les premiers touristes à visiter la capitale. 5. Quel pourcentage des touristes

Plus en détail

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture.

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture. Un livre toujours Thèmes Cinéma, littérature, musique, théâtre. Concept Dans «Un livre toujours», comme dans «Un livre un jour», Olivier Barrot présente un livre, en 3 minutes seulement, pour donner aux

Plus en détail

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel Culturelab 2012 Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon par Eline Wittevrongel 18/08/2012-28/08/2012 Grâce au concours «Olyfran», j ai eu la chance de visiter la belle ville d Avignon dans le

Plus en détail

Mes grands-parents à La Havane en 1957

Mes grands-parents à La Havane en 1957 11 juin 2015 Mes grands-parents à La Havane en 1957 Mon histoire à Cuba commence avant ma naissance. Mon grand-père d origine québécoise et ingénieur à l époque pour la Ville de Montréal, a fait un séjour

Plus en détail

MODULE 5 5 ASTUCES _

MODULE 5 5 ASTUCES _ MODULE 5 5 ASTUCES Préambule Ce document reprend un ensemble d astuces que j ai développé au cours de ma pratique photographique. Ces astuces concernent de nombreux aspects allant de la gestion de la lumière

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

«L Atelier Gildas BOURDET»

«L Atelier Gildas BOURDET» < «L Atelier Gildas BOURDET» Art Dramatique - Mise en Scène MORET SUR LOING GILDAS BOURDET Metteur en scène Direction Artistique et Pédagogique «J ai passé le plus clair de ma vie dans des salles de répétition,

Plus en détail

Decouvrir Reunir Partager

Decouvrir Reunir Partager Decouvrir Reunir Partager + Paris, terre d exploration Notre agence parisienne a fait de la capitale son terrain de jeu en réalisant des programmes de loisirs et des événements sur-mesure destinés aux

Plus en détail

Présentation de l agence

Présentation de l agence Présentation de l agence Agence d art contemporain Lucia Drago, fondatrice en 2008 de l agence d art contemporain Drago for Art, souhaite créer un véritable pont entre l Italie, son pays natal, et la France

Plus en détail

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV I.COMPRÉHESION ORALE A) Écoutez ce premier dialogue trois fois et répondez aux questions. Répondez V pour Vrais ou F pour Faux. 1. Ils sont arrivés pour le déjeuner. V F 2.

Plus en détail

Rapport de stage Echange IFMSA

Rapport de stage Echange IFMSA Rapport de stage Echange IFMSA La Pologne La Pologne est un pays chargé d histoire, c est principalement pour cette raison que j ai postulé pour y partir. Je voulais connaître l histoire de l Europe de

Plus en détail

L Ina, avec le Mondial de l Automobile, lance une nouvelle opération Ina Mémoires partagées

L Ina, avec le Mondial de l Automobile, lance une nouvelle opération Ina Mémoires partagées L Ina, avec le Mondial de l Automobile, lance une nouvelle opération Ina Mémoires partagées L Institut national de l audiovisuel (INA) lance l opération Ina Mémoires partagées Automobile. Cet appel à contribution

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

Quelle est situation durant sa vie?

Quelle est situation durant sa vie? Benjamin CHOPARD CM1 Avril 2008 Ecole de saint Blaise Briançon Vincent Van Gogh (1853 1890) Qui est Van Gogh? Vincent Van Gogh est né en Hollande ( au Pays-Bas) en 1853 à Groot- Zundert. C est le fils

Plus en détail

Appel à candidatures. Chorégraphes, danseurs, compositeurs et créateurs lumière. Troisième édition Le Cap, Afrique du Sud

Appel à candidatures. Chorégraphes, danseurs, compositeurs et créateurs lumière. Troisième édition Le Cap, Afrique du Sud Appel à candidatures Chorégraphes, danseurs, compositeurs et créateurs lumière Troisième édition Le Cap, Afrique du Sud 08 au 17/11 2013 Crossings 2013 La troisième édition de l Atelier Artistique International

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

Rapport de Stage. Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante

Rapport de Stage. Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante Koell-Keith Johan- Charles Rapport de Stage I-Description de l organisation Nom de l entreprise : Noticias SIN Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante Situation géographique

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

Art et culture. hiver / printemps 2015. brossard.ca

Art et culture. hiver / printemps 2015. brossard.ca Art et culture hiver / printemps 2015 Les séries du dimanche 18 janvier à 11 h De Paris à Broadway La soprano Julie Goupil et le ténor Daniel Biron offrent un amalgame des plus beaux duos tirés d illustres

Plus en détail

LA CLASSE DE 3 ÈME VISITE L ALLIANCE FRANÇAISE

LA CLASSE DE 3 ÈME VISITE L ALLIANCE FRANÇAISE LA CLASSE DE 3 ÈME VISITE L ALLIANCE FRANÇAISE Découverte des métiers et des formations 1 SOMMAIRE La présentation de l alliance p 3 La visite des lieux Le festival de BD p6 p7 La pause déjeuner p 8 Les

Plus en détail

SAISON DOSSIER DE PRESSE

SAISON DOSSIER DE PRESSE 2015 SAISON DOSSIER DE PRESSE ÉDIT OBJECTIF INDÉPENDANCE : LA SÉRIE TÉLÉ QUI INNOVE! «Cette campagne d information est une grande première en France car très peu de programmes télé donnent la parole aux

Plus en détail

Le livre dont vous êtes les héros

Le livre dont vous êtes les héros Journal d un petit trésor qui grandit Mamie et MOI Papi, Le livre dont vous êtes les héros Toujours, je veillerai sur toi Journal d un petit trésor qui grandit Le livre dont vous êtes les héros Gilles

Plus en détail

Guide. «Pourquoi Définir. Votre Client Idéal?»

Guide. «Pourquoi Définir. Votre Client Idéal?» Guide «Pourquoi Définir Votre Client Idéal?» Comme Coach Vie Professionnelle, beaucoup de mes clients sont Entrepreneur(e)s, ont une activité en tant qu indépendant ; d autres travaillent sur un projet

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS a/ Vie pratique Au cours de mon année Erasmus à Almeria, j ai habité dans deux logements. Tout d abord au début de l année, j ai cherché mon premier logement grâce au service

Plus en détail

Révélateur de talents et passeur de rêves

Révélateur de talents et passeur de rêves Révélateur de talents et passeur de rêves www.treizeavril-editions.fr Treize Avril Éditions maison d éditions sensible......aux vents du monde et éprise d ailleurs, pertinente et persévérante dans son

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

Jour 2. Jour 3. Jour 1. - St Pancras - Equity point hotel - St James Park - Westminster Abbey - Trafalgar Square - Buckingam palace

Jour 2. Jour 3. Jour 1. - St Pancras - Equity point hotel - St James Park - Westminster Abbey - Trafalgar Square - Buckingam palace Jour 1 - St Pancras - Equity point hotel - St James Park - Westminster Abbey - Trafalgar Square - Buckingam palace Jour 2 - Shakespeare globe Theatre - London Eye - Natural History Museum - Temps libre

Plus en détail

Privateimmo.com. Nouveau site. Nouvelles offres... Privateimmo.com s étend sur l Hexagone! le dossier de presse

Privateimmo.com. Nouveau site. Nouvelles offres... Privateimmo.com s étend sur l Hexagone! le dossier de presse le dossier de presse 1 er site de vente privée immobilière sur internet Nouveau site Nouvelles offres... s étend sur l Hexagone! Contact presse : Jean-Marc FERNANDEZ Tel : 04 72 40 09 09 E-Mail : jean-marc@privateimmo.com

Plus en détail

Projet Personnel en Humanités - Scénographie d exposition

Projet Personnel en Humanités - Scénographie d exposition promotion 52-2012 Projet Personnel en Humanités - Scénographie d exposition I N S A de Lyon Tristan Delizy Introduction Présentation du projet Ce PPH s intéresse à la scénographie de musée (mettre en espace

Plus en détail

Proposition artistique : Cie T. Public, association d idées.

Proposition artistique : Cie T. Public, association d idées. Proposition artistique : Cie T. Public, association d idées. Projet culturel de création en quatre phases, et quatre actes en accompagnement du programme de requalification urbaine de la ville de Saint-Quentin,

Plus en détail

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens!

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Daniel est un étudiant de quatrième année en génie minier à l Université de la Colombie-Britannique. Il aimerait travailler pour

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

Comment trouver et choisir un photographe de mariage. Je vais vous donner quelques conseils!

Comment trouver et choisir un photographe de mariage. Je vais vous donner quelques conseils! Comment trouver et choisir un photographe de mariage Je vais vous donner quelques conseils! Pour trouver un photographe -Cherchez sur internet avec les moteurs de recherche: en tapant par exemple: photographe

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - -

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - - Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre - - Lycées et Collèges - - Réunion d information pour les enseignants et les enseignantes Jeudi 18 juin 2015 à 18h Mardi 15 Septembre

Plus en détail

Festival "Méli môme" à Reims : une référence dans le domaine du théâtre pour enfants

Festival Méli môme à Reims : une référence dans le domaine du théâtre pour enfants Communiqué Service presse de la Ville de Reims presse@reimsmetropole.fr www.reims.fr Tél. : 03 26 77 74 75 Festival "Méli môme" à Reims : une référence dans le domaine du théâtre pour enfants Du 22 mars

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg!

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! Communiqué de presse Printemps 2015 Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! En cette saison printanière, accompagnés par une douce chaleur et de légères brises, les visiteurs

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Avant toute chose...

Avant toute chose... Avant toute chose... Les photographies de votre mariage resteront à vie les images d un souvenir unique. Elles raconteront à travers sourires et instants volés, votre union, ce moment si exceptionnel.

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Dossier de presse. Novembre 2013

Dossier de presse. Novembre 2013 Dossier de presse - Studio Sandra Hellmann - Novembre 2013 1 Sommaire I / INTRODUCTION II / A PROPOS DE SANDRA a) Un parcours atypique b) Le style Sandra Hellmann III / STUDIO SANDRA HELLMANN a) Le process

Plus en détail

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues REAL2 143504-LLP-1-2008-1-FR-KA2-KA2NW 2010/06/06 Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues Motiver à apprendre et apprendre à motiver Cracovie, Pologne, 18 21 septembre

Plus en détail

toute vie mérite d être écrite dans un livre

toute vie mérite d être écrite dans un livre toute vie mérite d être écrite dans un livre votre histoire mérite un livre. osez transmettre l essentiel. Grâce à ses 5 formules et à son réseau de plus de 90 biographes, Plume d Eléphant permet à tout

Plus en détail

Fiche n 20 : «Préparer mon projet d études»

Fiche n 20 : «Préparer mon projet d études» Fiche n 20 : «Préparer mon projet d études» Qu est-ce qu un projet? Un projet est une ébauche, une esquisse, il doit avoir un objectif. Le projet professionnel consiste d une part à réfléchir au métier

Plus en détail

Avant d être des notions abstraites faisant l objet d analyses savantes, la gestion et le leadership relèvent d actions foncièrement humaines.

Avant d être des notions abstraites faisant l objet d analyses savantes, la gestion et le leadership relèvent d actions foncièrement humaines. Préface «On m a parfois défini comme un entrepreneur ou un leader culturel. Il est vrai que j aime entreprendre, convaincre, entraîner et diriger. Pour ce qui est du qualificatif culturel, je l assume

Plus en détail

Résumé des échanges avec Alex Cousseau le 28/02/2014 Médiathèque de Bram

Résumé des échanges avec Alex Cousseau le 28/02/2014 Médiathèque de Bram Résumé des échanges avec Alex Cousseau le 28/02/2014 Médiathèque de Bram L auteur se présente : «Les trois vies d Antoine Anacharsis» n est pas son premier livre. Il en a écrit une quarantaine, depuis

Plus en détail

Crédits photo : Collection ChchiShop, Camping Bois Masson et Office du Tourisme Saint Jean de Monts

Crédits photo : Collection ChchiShop, Camping Bois Masson et Office du Tourisme Saint Jean de Monts Crédits photo : Collection ChchiShop, Camping Bois Masson et Office du Tourisme Saint Jean de Monts Au début de l année 2011, Saint Jean de Monts a lancé sa campagne de communication «Si mes souvenirs

Plus en détail

Tamponville. L exposition/atelier itinérante de Fotokino avec le soutien de la DRAC PACA. une création d Aurélien Débat

Tamponville. L exposition/atelier itinérante de Fotokino avec le soutien de la DRAC PACA. une création d Aurélien Débat Tamponville L exposition/atelier itinérante de Fotokino avec le soutien de la DRAC PACA une création d Aurélien Débat Dessins de l exposition Tamponville L exposition-atelier itinérante L illustrateur

Plus en détail

Par alliance : Armando Perez

Par alliance : Armando Perez Par alliance : Armando Perez Thèmes France, francophonie et langue française Concept D origine cubaine, Armando Perez nous emmène dans les lieux qu il fréquente à Miami pour nous parler de lui-même, de

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

Ma catastrophe adorée

Ma catastrophe adorée Mathieu Lindon Ma catastrophe adorée P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e «L amour, vous savez, grâce auquel échouent les conspirations des méchants, par qui les héros vivent leurs plus belles

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation

IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe...... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation 1 OBJECTIFS "A l'usage, l association IL ETAIT UN

Plus en détail

Exposition temporaire : présentation page 2. Exposition temporaire : programme d animations. page 3. Exposition permanente : présentation page 5

Exposition temporaire : présentation page 2. Exposition temporaire : programme d animations. page 3. Exposition permanente : présentation page 5 Exposition temporaire : présentation page 2 Exposition temporaire : programme d animations page 3 Évènements :. page 4 Exposition permanente : présentation page 5 Exposition permanente : programme d animations

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son CIEL! LES NOCTAMBULES Depuis sa création en 1997, Ciel! Les Noctambules milite en faveur du court-métrage et de la création

Plus en détail

NAH World Tour. " Photographier, écrire, apprendre, partager

NAH World Tour.  Photographier, écrire, apprendre, partager NAH World Tour " Photographier, écrire, apprendre, partager On voyage pour changer, pas de lieu, mais d'idées." A 3 amis : en 8 mois à travers 43 pays à sac à dos en CouchSurfing (ou auberge de jeunesse)

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Modèles de lettres réseau

Modèles de lettres réseau Lettre de demande d entretien suite à une recommandation Mentionnez la personne qui vous recommande J ai travaillé avec votre collègue Cécile Dubois, lorsqu elle était en poste chez Renault. Elle connaît

Plus en détail

Les p'tites femmes de Paris

Les p'tites femmes de Paris Les p'tites femmes de Paris Proposition de pilote de série de Géraldine Feuillien D'après une idée de Stéphanie Bouquerel Episode : JF partage appartement. APPARTEMENT DE - SALON - INT - JOUR Sophie est

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE fait son cinéma Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias dans l'école,

Plus en détail

Rencontre avec Youssef Jaadi

Rencontre avec Youssef Jaadi Rencontre avec Youssef Jaadi Auteur: Quentin Guillon Publié le: janvier 16, 2015 Entretien avec Youssef Jaadi, 6 e de la Prom Classic à Nice en 29 24, arrivé dans la ville azuréenne en septembre dernier.

Plus en détail

ASAD. parce qu on est bien à la maison

ASAD. parce qu on est bien à la maison ASAD parce qu on est bien à la maison 01 L ASAD qui sommes-nous? Parce qu on est bien à la maison, l ASAD met tout en œuvre pour que chacune et chacun, selon sa propre histoire, puisse y rester le plus

Plus en détail

Vos commentaires sur la pertinence de ce cours dans le programme

Vos commentaires sur la pertinence de ce cours dans le programme Évaluation de l enseignement COMMENTAIRES Activité : GSF-6008-S (82526) Finance corporative Enseignant : Jean-François Guimond Session : Automne 2012 Méthode d évaluation : Papier Date de l évaluation

Plus en détail

SAISON CULTURELLE 2014-2015 SPECTACLES ET ACTIONS CULTURELLES ECOLES MATERNELLES ET ELEMENTAIRES

SAISON CULTURELLE 2014-2015 SPECTACLES ET ACTIONS CULTURELLES ECOLES MATERNELLES ET ELEMENTAIRES SAISON CULTURELLE 2014-2015 SPECTACLES ET ACTIONS CULTURELLES ECOLES MATERNELLES ET ELEMENTAIRES Les séances scolaires Le petit monde de Léo Lionni / Ciné concert Stara Zagora Durée : 30 mn A partir de

Plus en détail

UN AUTRE REGARD SUR VOS MOMENTS DE BONHEUR

UN AUTRE REGARD SUR VOS MOMENTS DE BONHEUR INFO & PRIX UN AUTRE REGARD SUR VOS MOMENTS DE BONHEUR DES MOMENTS INOUBLIABLES CAPTURÉS À LA VOLÉE Les enfants nous offrent à tous les stades de leur vie plein de petits moments de bonheur : un regard

Plus en détail

un guide digital sur ipad

un guide digital sur ipad un guide digital sur ipad ET SI LE DIGITAL ÉTAIT (POUR UNE FOIS) MIEUX QUE LE PAPIER? Expérience Paris est un guide digital nouvelle génération qui vous fait vivre Paris comme si vous y étiez. Expérience

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail