Étude d un système solaire thermique : Effet de l orientation des panneaux solaires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Étude d un système solaire thermique : Effet de l orientation des panneaux solaires"

Transcription

1 Étude d un système solaire thermique : Effet de l orientation des panneaux solaires Saoussen Khalfallaoui, Dominique Seguin, Moulay Ahmed Adelghani-Idrissi LSPC Université de Rouen IUT 8 Rue Lavoisier Mont Saint Aignan Cedex ; ; ; Sections de rattachement : 62 Secteur : secondaire RÉSUMÉ Le travail présenté dans cet article est l étude d un système solaire thermique. Ce système correspond à une installation de production d eau chaude sanitaire à partir de l énergie solaire. Cette étude est consacrée d une part à la modélisation du système solaire et d autre part à la réalisation d une motorisation de l installation. L ojectif est l optimisation de cette installation solaire thermique en régime instationnaire. La modélisation de ce système a été réalisée en prenant en compte une approche gloale pour effectuer un ilan énergétique de chaque élément du système solaire thermique. Celle ci permet de quantifier la dynamique de chaque élément de l installation. La résolution de ce modèle a été fait sous un environnement Matla en utilisant l outil Simulink. Ce modèle est validé par comparaison des résultats de simulation aux résultats expérimentaux sur le dispositif expérimental pour différentes configurations de l orientation des panneaux solaires. MOTS-CLÉS : Énergie Modélisation - Capteur solaire. 1. Introduction L énergie solaire est une source d énergie propre et aondante qui peut nous aider à comler une onne partie de nos esoins en énergie. Une onne partie de cette énergie solaire peut être donc utilisée pour produire de la chaleur. Dans ce cas, on parle de système solaire thermique. La production d eau chaude sanitaire est parmi les applications de l utilisation de cette énergie renouvelale. De nomreuses recherches ont été effectuées ces dernières années afin 1

2 d améliorer les performances énergétiques des installations solaires (Buzas et al, 1998) ;(Knudsen et al, 24) ; (Mokhtari et al, 26) ; (Essen et al 24) ; (Mohsen et al, 22). Les travaux présentés dans cet article correspondent également à cette démarche. L amélioration des performances énergétiques d un tel système passe tout d aord par la connaissance de son comportement dynamique (Kenjo et al, 22). Cette première phase est nécessaire avant d appliquer les outils d optimisation. La modélisation est asée sur le calcul des ilans thermiques au niveau des éléments du système. L approche systémique a été utilisée pour décrire le comportement dynamique du fonctionnement de chaque élément de l installation (Nafey, 25). Cette approche permet l utilisation de l outil de simulation Simulink sous un environnement Matla. La validation du modèle a été faite par une confrontation de nos résultats de simulations avec les résultats expérimentaux otenus sur le dispositif expérimental. La deuxième étape de notre étude est consacrée à la réalisation d une motorisation pour les panneaux solaire afin d otenir une transformation d énergie optimale. 2. Description et Modélisation 2.1. Description Le système étudié est représenté par la figure 1 indiquée ci-dessous : Cette configuration correspond à une installation de production d'eau chaude sanitaire à partir de l'énergie solaire. Cette installation est constituée d un capteur solaire plan à circulation de liquide. Ce capteur effectue la conversion de l énergie du rayonnement électromagnétique émis par le soleil en énergie calorifique. Cette dernière est récupérée par un fluide caloporteur traversant le capteur à l aide d une pompe de circulation commandée par une régulation de température. Le rôle de cette pompe est de permettre un transfert plus rapide de chaleur captée par l'asoreur vers le réservoir de stockage. 2

3 T scp T e,c Pyranomè tre T T ecp Q T sc Carte d acquisition Data Figure 1. Représentation du schéma de principe de l installation 2.2. Modélisation Le ilan énergétique permettra de décliner un modèle mathematique décrivant le comportement dynamique du système solaire. Ensuite, ce modèle sera traduit par une approche fonctionnelle avec imrication des différents sous ensemles afin d évaluer les régimes transitoires des différents grandeurs internes du système selon les variations des paramètres d entrée et de sortie physique (Buzas J. et al, 1998). L approche fonctionnelle permet d évaluer les différentes grandeurs en utilisant l outil Simulink sous l environnement Matla Circuit primaire Bilan au niveau du capteur solaire Le ilan énergétique est effectué au niveau du capteur solaire sur le caloporteur : ρ V C dt c dt [1] Le ilan énergétique sur le caloporteur au niveau allon aoutit à l équation suivante : ( Tecp( Tscp( ) + Sc Φ( + U lsc( Text ( Tscp ( )) scp c1 p c ( = m c C p c η t dt ecp ρ c Vc2 Cp c ( = mccp ( Tscp( Tecp( ) hs ( T( Tecp( ) dt c + [2] 3

4 Circuit secondaire Le ilan énergétique est effectué au niveau de l eau sanitaire présente instantanément dans le allon : ρ V w C p w dt ( t ) = m C dt p w.( T ( t ) T ( t )) + h S (T T ) + KS ( T ( t ) T ( t )) f scp loc loc [3] 3. Installation experimental La figure 2 suivante montre les différents éléments du système solaire thermique installé au laoratoire. Cette installation est constituée de deux panneaux solaires plan à circulation de liquide. Les panneaux solaires ont une surface totale de l ordre de 4,4 m 2. Le liquide caloporteur est constitué d eau avec adjonction de glycol, qui tourne en circuit fermé entre le capteur et l échangeur qui se trouve dans le allon de stockage. La pompe de circulation commandée par une régulation de température permet de maintenir un déit massique selon la température souhaitée. Le liquide caloporteur traverse le capteur pour récupérer de l énergie du rayonnement électromagnétique émis par le soleil transformée en énergie calorifique. Le rôle de cette pompe est de permettre également un transfert de chaleur captée par l asoreur vers le réservoir de stockage à travers un échangeur sous la forme d un serpentin. La surface d échange est de l ordre de,8 m 2. (A) (B) (C) Figure 2. Installation expérimentale (A) Panneaux solaire installés - (B) Système de stockage - (C) Système de contrôle (D) Pyranomètre (D) 4

5 Un Pyranomètre a été également installé pour la mesure du flux solaire. Celui-ci est placé dans le même plan que les capteurs vis à vis du rayonnement solaire. Les mesures et le contrôle se font à l aide d une carte d acquisition reliée à un système informatique. La partie mécanique de la motorisation du système solaire thermique a été installée. La partie commande de cette motorisation est en cours de finalisation. 4. Résultats et interprétations Les différentes simulations sont otenues avec les paramètres qui correspondent aux dimensions de l installation et aux points de fonctionnement. Les résultats de la simulation sont ensuite comparés aux résultats expérimentaux Cas des panneaux solaire orientés vers l ouest Les panneaux sont orientées manuellement vers l ouest (coté cocher de soleil) avec un angle d inclinaison des panneaux égale à 45. La figure 3 montre la variation journalière du flux solaire mesuré par le Pyranomètre placé à coté des panneaux solaires. Cette journée, a été marquée par le passage de quelques nuages perturant au long de tout la journée. Pour comparer le comportement dynamique à des situations réelles, le flux solaire réel mesuré est pris en compte dans la simulation. La figure 4 montre l évolution journalière de la température du allon de stockage. Le déit du caloporteur est de l ordre de 3 l.min -1. φ(w/m 2 ) flux solaire Figure 3. Variation journalière du flux Solaire T ( C) température du allon de stockage Figure 4. Évolution de la température du système de stockage 5

6 T ecp( C) Cette figure montre une onne concordance entre les températures théorique et expérimentale. Dans les mêmes conditions, les figures 5 et 6 représentent l évolution des températures expérimentales et théoriques à l entrée et à la sortie du capteur solaire pour le même déit de caloporteur. En effet, les températures continuent d augmenter tant qu il y a du flux solaire malgré sa diminution en fin de journée température à l 'entrée du capteur solaire Tscp( C) température à la sortie du capteur solaire Figure 5. Évolution de la température à l entrée du capteur solaire Figure 6. Évolution de la température à la sortie du capteur solaire 4.2. Cas des panneaux solaire orientés vers l est Ces résultas sont otenus d une manière similaire que les résultats précédents mais avec une orientation a l est (coté lever du soleil). L angle d inclinaison est toujours égal à 45. La figure 7 montres la variation journalière du flux solaire mesuré par le Pyranomètre. Durant cette journée des perturations ont été oservées en défaveur du système solaire. Les perturations climatiques se sont manifestées par la présence des nuages qui induisent de grandes variations du flux solaire. La figure 8 illustre le profil de température du système de stockage avec toujours le même déit du caloporteur. Comme les résultats précédents, la température expérimentale a la même allure que celle de la température théorique. On constate également l effet d accumulation du système de stockage flux solaire température du allon de stockage (w/m2) T ( C )

7 Figure 7. Variation journalière du flux Solaire Figure 8. Évolution de la température du système de stockage Tecp( C) température à l'entrée du capteur solaire Tscp( C) température à la sortie du capteur solaire Figure 9. Évolution de la température à l entrée du capteur solaire Figure 1. Évolution de la température à la sortie du capteur solaire Les figures 9 et 1 représentent respectivement les profils de températures à l entrée et en sortie du capteur solaire. Nous constatons que les deux températures suit une chute liée à la aisse du flux solaire causée par la présence des nuages. Ensuite les températures continuent tout de même d augmenter mais moins rapidement. Lorsque le flux solaire augmente les températures augmente rapidement et diminue selon la aisse normale journalière du flux. Les résultats expérimentaux corroorent ceux otenus par le modèle présenté précédemment. 5. Conclusion Cette étude nous a permis d évaluer grâce à un modèle représentant le comportement dynamique d un système solaire thermique pour la production ECS. Les différentes températures dans différents éléments de ce système ont été déterminées en régime instationnaire. Une approche fonctionnelle a permis la résolution du modèle mathématique en utilisant l outil Simulink sous l environnement Matla. La comparaison entre les résultats expérimentaux et théorique nous a permis la validation du modèle proposé de ce système solaire en fonction de l orientation manuelle des panneaux solaire avec un angle d inclinaison égale à 45. Nomenclature Cp : capacité calorifique (J/kg.K.) K : coefficient d échange (W/m².K) m : déit massique (kg/s) Q : déit de caloporteur (l/m) S : T : t : U l : surface (m²) température ( C) temps (h) Coefficient d échange gloal 7

8 (W/m².K) V : volume (m³) Symoles Greck : Flux solaire (w/m 2 ) : Masse volumique (kg/m 3 ) : constante de temps (s) Indice : allon c : caloporteur c1 : caloporteur dans le capteur c2 : caloporteur dans le allon e : entrée du capteur ext : extérieur loc : locale p : primaire s : sortie du capteur w : eau Biliographies Bernard J., Energie Solaire Calculs et Optimisation, Edition Ellipses, 24. Brunetti L, Fucci F., La Fianza G., Liertone G., «Renewale and Integrative Sources of Energy Aspects and Technological Applications: Evaluation of the Contriution to the Energetic Needs Provided y the Passive Solar System», Energy and Buildings, Vol. 35, 23, pp Buzas J., Farkas I., Biro A., Németh R., «Modelling and Simulation of a Solar Thermal System», Mathematics and Computers in Simulation, Vol. 48, 1998, pp Esen M., «Thermal Performance of a Solar Cooker Integrated Vacuum Tue Collector With Heat Pipes Containing Different Refrigerants», Solar Energy, Vol. 76, 24, pp Hasan Hüseyin Öztürk, «Experimental determination of energy and exergy efficiency of the solar paraolic-cooker», Solar Energy, Vol. 77, 24, pp Huseyin G., Arif H., «Exegetic modeling and performance evaluation of solar water heating systems for uilding applications», Energy and Buildings, Vol. 39, 27, pp Kenjo L., Buscarlet C., Inard C., «Study of the Thermal Behaviour of A Low-Flow Solar Water Heater», FIER 22, Tétouan, Maroc (22). Knudsen S., Furo S., «Thermal stratification in vertical mantle heat-exchanger with application to solar domestic hot water systems», Applied Energy, Vol. 78, 24, pp Luis A., Medinelli Sanino.Ricardo A.,Rojas Reischel., «Modeling and identification of solar energy water heating system incorporating nonlinearities», Solar Energy, Vol. 81, 27, pp Manuel Pour La Conception, Le Dimensionnement et La Réalisation Des Installation Collectives, ADEME, Avril 22. Mokhtari F., N.Ait Messaoudène., A.Hamid et M.Belhamel., «Etude du comportement thermique d une maison munie d un système de chauffage solaire», Revue des Energies Renouvelales Vol. 9, 26, pp Mohsen M., S., and Akash A., «On integrated solar water heating system, Int. Comm Heat Mass Transfer», Vol. 29, 22, pp Nafey A., S., «Simulation of Solar Heating Systems-an Overview», Renewale and Sustainale Energy Reviews, Vol. 9, 25, pp

Modélisation du panneau solaire hybride «solaire2g»

Modélisation du panneau solaire hybride «solaire2g» Modélisation du panneau solaire hybride «solaire2g» Lucien BLANC 1 1 Institut Universitaire des Systèmes Thermiques Industriels, CNRS/université de Provence Technopôle de Château-Gombert, Marseille Résumé

Plus en détail

Intérêt énergétique de l utilisation de matériaux à changement de phase (MCP) dans un chauffe-eau utilisant une source d énergie électrique

Intérêt énergétique de l utilisation de matériaux à changement de phase (MCP) dans un chauffe-eau utilisant une source d énergie électrique Intérêt énergétique de l utilisation de matériaux à changement de phase (MCP) dans un chauffe-eau utilisant une source d énergie électrique Stéphane GIBOUT*, Erwin FRANQUET, Jean CASTAING-LASVIGNOTTES,

Plus en détail

Etude technico-économique d une installation de chauffage solaire à usage industriel

Etude technico-économique d une installation de chauffage solaire à usage industriel Revue des Energies Renouvelables SIENR 14 Ghardaïa (2014) 135 139 Etude technico-économique d une installation de chauffage solaire à usage industriel K. Kaci 11, M. Kouadri 2, M. Merzouk 3 N. Kasbadji

Plus en détail

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http://

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http:// 2.0. Ballon de stockage : Capacité : L Lien vers la documentation technique : http:// Retrouver les caractéristiques techniques complètes (performances énergétiques et niveau d isolation, recommandation

Plus en détail

Apports thermiques avec collecteurs solaires pour de l eau chaude sanitaire dans la Maison de retraite Korian Pontlieue

Apports thermiques avec collecteurs solaires pour de l eau chaude sanitaire dans la Maison de retraite Korian Pontlieue Projet de recherche EPA-F4 éhabilitations des Etablissements pour Personnes Agées et Facteur 4 Apports thermiques avec collecteurs solaires pour de l eau chaude sanitaire dans la Maison de retraite Korian

Plus en détail

Etude d un système de captation-stockage de l énergie solaire thermique

Etude d un système de captation-stockage de l énergie solaire thermique Etude d un système de captation-stockage de l énergie solaire thermique Si chaib amel #1, Aliane Khaled *2, Sari Hassoun Zakaria #3 # Laboratoire MECACOMP, Université d Aboubekr Bekaid Tlemcen Université

Plus en détail

Journées Nationales de l APMEP 2006 MODELISATION MATHEMATIQUE DE PHENOMENES PHYSIQUES, DU COLLEGE AU BTS.

Journées Nationales de l APMEP 2006 MODELISATION MATHEMATIQUE DE PHENOMENES PHYSIQUES, DU COLLEGE AU BTS. Journées Nationales de l APMEP 2006 MODELISATION MATHEMATIQUE DE PHENOMENES PHYSIQUES, DU COLLEGE AU BTS. Problème : (Thème : Primitives, équations différentielles linéaires du 1 er ordre à coefficients

Plus en détail

TRAITEMENT DES SURFACES INTERIEURES D UNE CUVE DE STOCKAGE D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE ALGERIEN

TRAITEMENT DES SURFACES INTERIEURES D UNE CUVE DE STOCKAGE D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE ALGERIEN TRAITEMENT DES SURFACES INTERIEURES D UNE CUVE DE STOCKAGE D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE ALGERIEN CHIKHI Mourad 1, SELLAMI Rabah 1 et Merzouk Kasbadji Nachida 1 1: Unité de Développement des Equipements Solaires

Plus en détail

SIMULATION D UN SYSTEME COUPLE GEOTHERMIQUE- SOLAIRE

SIMULATION D UN SYSTEME COUPLE GEOTHERMIQUE- SOLAIRE VII ème Colloque Interuniversitaire Franco-Québécois sur la Thermique des Systèmes 23-25 mai 2005, Saint-Malo SIMULATION D UN SYSTEME COUPLE GEOTHERMIQUE- SOLAIRE Benoit BEAUCHAMP a,*, Louis LAMARCHE,

Plus en détail

Projet soutenu par. 24 juin 2015 Ulg Campus d Arlon Pauline ABRAHAMS Equipe BEMS pabrahams@ulg.ac.be

Projet soutenu par. 24 juin 2015 Ulg Campus d Arlon Pauline ABRAHAMS Equipe BEMS pabrahams@ulg.ac.be Projet soutenu par 24 juin 2015 Ulg Campus d Arlon Pauline ABRAHAMS Equipe BEMS pabrahams@ulg.ac.be L équipe de recherche BEMS Le concept de maison E+ VallEnergie : action 3 simulation de maisons à énergie

Plus en détail

ICESOL: CONCEPT POUR UN CHAUFFAGE SOLAIRE INNOVANT. Orateurs : Frank Doppenberg BG Ingénieurs Conseils SA Bernard Thissen Energie Solaire SA

ICESOL: CONCEPT POUR UN CHAUFFAGE SOLAIRE INNOVANT. Orateurs : Frank Doppenberg BG Ingénieurs Conseils SA Bernard Thissen Energie Solaire SA Orateurs : ICESOL: CONCEPT 1. POUR UN INNOVANT Frank Doppenberg BG Ingénieurs Conseils SA Bernard Thissen Energie Solaire SA Le projet «La Cigale», terminé en mars 2014 est la rénovation Minergie la plus

Plus en détail

Etude Expérimentale du Comportement Thermique d un Plancher Solaire Direct 1. INTRODUCTION

Etude Expérimentale du Comportement Thermique d un Plancher Solaire Direct 1. INTRODUCTION Rev. Energ. Ren. : Journées de Thermique (2001) 115-119 Etude Expérimentale du Comportement Thermique d un Plancher Solaire Direct R. Kharchi 1, N. Aït Messaoudène 2, M. Belhamel 1 et A. Hamid 2 1 Centre

Plus en détail

Performances énergétiques de capteurs solaires hybrides PV-T pour la production d eau chaude sanitaire.

Performances énergétiques de capteurs solaires hybrides PV-T pour la production d eau chaude sanitaire. Performances énergétiques de capteurs solaires hybrides PV-T pour la production d eau chaude sanitaire. Patrick DUPEYRAT 1,2*, Yu BAI 3,4, Gérald KWIATKOWSKI 5, Gilles FRAISSE 3 Christophe MENEZO 2,3 et

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC)

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) SSC signifie : Système Solaire Combiné. Une installation SSC, est une installation solaire qui est raccordée au circuit de chauffage de la maison,

Plus en détail

PROSSIS. PROcédé de Stockage Solaire Inter-Saisonnier. Lingai LUO. LOCIE-CNRS-Université de Savoie. ANR-07-Stock-E-08

PROSSIS. PROcédé de Stockage Solaire Inter-Saisonnier. Lingai LUO. LOCIE-CNRS-Université de Savoie. ANR-07-Stock-E-08 PROSSIS PROcédé de Stockage Solaire Inter-Saisonnier ANR-07-Stock-E-08 Lingai LUO LOCIE-CNRS-Université de Savoie Le projet PROSSIS Titre : PROcédé pour le Stockage Solaire Inter Saison Partenaires : -

Plus en détail

Comparer le rendement des capteurs solaires, capteur plan et capteur tubes, Prix au Watt effectivement récupéré

Comparer le rendement des capteurs solaires, capteur plan et capteur tubes, Prix au Watt effectivement récupéré Comparer le rendement des capteurs solaires, capteur plan et capteur tubes, Prix au Watt effectivement récupéré Dans nos plages d'utilisation, les capteurs plans sont meilleurs que les capteurs tubes,

Plus en détail

ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE

ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE 0-06 Novembre, 00, Sousse,Tunisie ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE A. Benmansour A. Benzerdjeb Laboratoire de mécanique appliquée,

Plus en détail

L énergie Valoriser les apports énergétiques dans un bâtiment

L énergie Valoriser les apports énergétiques dans un bâtiment L énergie Valoriser les apports énergétiques dans un bâtiment Travaux Dirigés 05 Le chauffe-eau solaire Filière Scientifique - Option Sciences de l Ingénieur LYCEE PAPE-CLEMENT - PESSAC 1 Lycée Pape CLEMENT

Plus en détail

Chauffe-eau solaire collectif-cesc

Chauffe-eau solaire collectif-cesc Chauffe-eau solaire collectif-cesc Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : U22win de PERRENOUD Version du 06/02/2015 Présentation La présente fiche décrit le principe et la saisie d un chauffe-eau

Plus en détail

L effet des températures de fonctionnement sur la performance d un systèmede réfrigération par absorption

L effet des températures de fonctionnement sur la performance d un systèmede réfrigération par absorption L effet des températures de fonctionnement sur la performance d un systèmede réfrigération par absorption Rabah Touaibi, Michel Feidt, Elena Eugenia Vasilescu 3, M. Tahar Abbes 4 Laboratoire des Fluides

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI)

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) CESI signifie Chauffe-eau Solaire Individuel. L offre CESI est adaptée à tous les bâtiments qui ont des besoins en eau chaude sanitaire. L installation

Plus en détail

Introduction aux. chauffe- eau solaires. eau. Ressources naturelles Canada. Natural Resources Canada

Introduction aux. chauffe- eau solaires. eau. Ressources naturelles Canada. Natural Resources Canada Introduction aux eau solaires chauffe- eau Ressources naturelles Canada Natural Resources Canada Chauffe-eau solaires L énergie solaire est une source d énergie propre et abondante qui peut nous aider

Plus en détail

à l horizon 2010» micro-pompe à chaleur à absorption-diffusion avec capteur géothermique vertical

à l horizon 2010» micro-pompe à chaleur à absorption-diffusion avec capteur géothermique vertical Journées Thématiques ADEME - PUCA «Pr b Equipements Energétiques du BâtimentB Optimisation d une d micro-pompe à chaleur à absorption-diffusion avec capteur géothermique vertical CSTB BUDERUS Objectifs

Plus en détail

Figure 1 : Photo de la dalle avant coulage

Figure 1 : Photo de la dalle avant coulage Etude expérimentale d un chauffe-eau solaire destiné à la récupération de l énergie stockée dans la toiture-terrasse en béton d un bâtiment Gora NIANG 1,*, Mamadou ADJ 1, Dorothé AZILINON 1, Vincent SAMBOU

Plus en détail

Les Chauffe-Eau Solaires Individuels (CESI)

Les Chauffe-Eau Solaires Individuels (CESI) Les Chauffe-Eau Solaires Individuels (CESI) Cette fiche décrit la façon de renseigner dans Clima-Win les éléments constitutifs de l installation solaire de production d ECS. Date 0 2 / 1 0 /2013 V ersion

Plus en détail

CARDONNEL Ingénierie, 5 rue de la mare à Tissier 91280 Saint Pierre du Perray 2

CARDONNEL Ingénierie, 5 rue de la mare à Tissier 91280 Saint Pierre du Perray 2 Réalisation d un modèle de bâtiment intégrant les systèmes de récupération, de stockage et de génération de l énergie pour un dimensionnement rapide et optimal. Solène BEAUCHENE 1,2*, David BLANDIN 1,

Plus en détail

GAMME SOLAIRE SOLUTIONS POUR EAU CHAUDE SOLAIRE SOLERIO OPTIMUM

GAMME SOLAIRE SOLUTIONS POUR EAU CHAUDE SOLAIRE SOLERIO OPTIMUM GAMME SOLAIRE SOLUTIONS POUR EAU CHAUDE SOLAIRE SOLERIO OPTIMUM POURQUOI CHOISIR L ÉNERGIE SOLAIRE? Le solaire, un choix gagnant! pour ses qualités environnementales Écologique sanitaire. Le recours aux

Plus en détail

RESEAUX D EAU SANITAIRE

RESEAUX D EAU SANITAIRE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE INSTANTANEE AVEC STOCKAGE PRIMAIRE RESEAUX D EAU SANITAIRE La présente fiche, destinée aux professionnels doit être adaptée suivant chaque application. L utilisation du

Plus en détail

Modélisation simplifiée et éléments de validation expérimentale d une installation de rafraîchissement solaire par absorption en climat tropical

Modélisation simplifiée et éléments de validation expérimentale d une installation de rafraîchissement solaire par absorption en climat tropical Modélisation simplifiée et éléments de validation expérimentale d une installation de rafraîchissement solaire par absorption en climat tropical Olivier Marc 1, Franck Lucas 1, Frantz Sinama 1, Alain Bastide

Plus en détail

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique :

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Maison BBC : Bâtiment Basse Consommation Lors de la vente ou

Plus en détail

Etude de faisabilité : SOLAIRE THERMIQUE

Etude de faisabilité : SOLAIRE THERMIQUE Etude de faisabilité : SOLAIRE THERMIQUE Dans cette partie, nous analyserons la pertinence de l'installation de panneaux solaires thermiques dans le but de soutenir la production d'eau chaude sanitaire.

Plus en détail

MUR CAPTEUR À ACCUMULATION D'ÉNERGIE

MUR CAPTEUR À ACCUMULATION D'ÉNERGIE MUR CAPTEUR À ACCUMULATION D'ÉNERGIE Capacité(s) contextualisée(s) mise(s) en jeu durant l'activité : Mesurer des températures. Définir la capacité thermique massique. Associer l'échauffement d'un système

Plus en détail

IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase

IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase Energie Solaire SA Version 16.03.2015 ENERGIE SOLAIRE SA www.energie-solaire.com 1/29 Energie Solaire SA: Fondée

Plus en détail

Evaluation du potentiel de récupération d énergie à l échappement d un moteur TDI à l aide d un cycle de Rankine organique (ORC)

Evaluation du potentiel de récupération d énergie à l échappement d un moteur TDI à l aide d un cycle de Rankine organique (ORC) Evaluation du potentiel de récupération d énergie à l échappement d un moteur TDI à l aide d un cycle de Rankine organique (ORC) Sébastien DECLAYE 1*, Sylvain QUOILIN 1, Vincent LEMORT 1. 1 Laboratoire

Plus en détail

Etude d une Installation de Pompage Solaire à Moteur à Courant Continu

Etude d une Installation de Pompage Solaire à Moteur à Courant Continu Etude d une Installation de Pompage Solaire à Moteur à Courant Continu Aicha ZNIDI 1, Said CHNIBA 2, Emna BOUAZIZI 3 1,2,3 Ecole National des Ingénieurs de GABES Route de Medenine, 6029 Gabes, Tunisia

Plus en détail

Le chauffe-eau solaire

Le chauffe-eau solaire Avril 2007 (mise à jour 2010) Chambre d Agriculture du Cantal Le chauffe-eau solaire En réponse à la demande d eau chaude nécessaire, le chauffe-eau solaire peut être une solution pertinente puisqu en

Plus en détail

EE22 : chauffe eau solaire collectif

EE22 : chauffe eau solaire collectif EE22 : chauffe eau solaire collectif Table des matières 1. Caractériser l association des sources 1.1. Architecture du système 1.2. Caractérisation du besoin 1.2.1. Profil de puisage 1.2.2. Profil de la

Plus en détail

Solar Heating System Factsheet (SHSF) - Dossier guide

Solar Heating System Factsheet (SHSF) - Dossier guide Solar eating System Factsheet (SSF) - Dossier guide Les Factsheets (feuille de données) publiés sur la page Internet de SPF résument les résultats des tests des systèmes solaires pour la production d eau

Plus en détail

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix Module Thermique avec ECS accumulée Logix Arrêté ministériel du 27 janvier 2015 Module Thermique d Appartement Logix avec affichage des consommations de chauffage et d eau chaude sanitaire Module de distribution

Plus en détail

Annexe 3 Captation d énergie

Annexe 3 Captation d énergie 1. DISPOSITIONS GENERALES 1.a. Captation d'énergie. Annexe 3 Captation Dans tous les cas, si l exploitation de la ressource naturelle est soumise à l octroi d un permis d urbanisme et/ou d environnement,

Plus en détail

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010 SOLUTIONS D EAU CHAUDE SANITAIRE En 2010, le marché de l ECS en France représente 2 195 257 ballons ECS de différentes technologies. Dans ce marché global qui était en baisse de 1,8 %, les solutions ENR

Plus en détail

CERTIFICAT CHAUFFE-EAU SOLAIRES INDIVIDUELS DOMESTIC SOLAR WATER HEATERS. Délivré à / Granted to

CERTIFICAT CHAUFFE-EAU SOLAIRES INDIVIDUELS DOMESTIC SOLAR WATER HEATERS. Délivré à / Granted to CERTIFICAT Organisme certificateur mandaté par AFNOR Certification CHAUFFE-EAU SOLAIRES INDIVIDUELS DOMESTIC SOLAR WATER HEATERS Délivré à / Granted to DE DIETRICH THERMIQUE 57, rue de la Gare 67 580 MERTZWILLER

Plus en détail

Les ballons tampons pour plancher chauffant Caleosol pompe à chaleur, chaudière et chauffage solaire Caleosoleil. *Footnote Source: Source

Les ballons tampons pour plancher chauffant Caleosol pompe à chaleur, chaudière et chauffage solaire Caleosoleil. *Footnote Source: Source Les ballons tampons pour plancher chauffant Caleosol pompe à chaleur, chaudière et chauffage solaire Caleosoleil Agenda Description des ballons tampon Applications sur pompe à chaleur Application sur chauffage

Plus en détail

Catalogue-Tarif éco-énergétique 2013

Catalogue-Tarif éco-énergétique 2013 Tarif indicatif HT, Applicable à partir du 01.01.13 Catalogue-Tarif éco-énergétique 2013 Les Systèmes Eco-énergétiques et Sanitaire Roth Distribution > > Systèmes de Planchers Chauffants Rafraîchissants

Plus en détail

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température F i c h e c o m m e r c i a l e Chauffage / ECS système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température 2 chauffage / ECS > logements collectifs > production d ECS

Plus en détail

La certification NF des équipements multi-énergies

La certification NF des équipements multi-énergies La certification NF des équipements multi-énergies Conférence INTERCLIMA - 5 novembre 2013 INTERVENANTS : Christine KERTESZ AFNOR CERTIFICATION Sophie BOCQUILLON Sylvain CURTY EUROVENT CERTITA CERTIFICATION

Plus en détail

Fiche technique détaillée du panneau DualSun

Fiche technique détaillée du panneau DualSun Fiche technique détaillée du panneau DualSun 1. Caractéristiques physiques du panneau DualSun Largeur Longueur Epaisseur Poids à vide/rempli Couleur cadre/feuille arrière 99 mm 166 mm 4 mm 3 kg/31,7 kg

Plus en détail

Schéma de principe hydraulique

Schéma de principe hydraulique 1. Schéma de fonctionnement Ces s de fonctionnement sont des solutions préférentielles et éprouvées fonctionnant sans problèmes et permettant une plus haute efficacité de l'installation de pompe à chaleur.

Plus en détail

Effet de Stockage Thermique sur la Performance d'une Serre Tunnel sous Climat Saharien

Effet de Stockage Thermique sur la Performance d'une Serre Tunnel sous Climat Saharien Effet de Stockage Thermique sur la Performance d'une Serre Tunnel sous Climat Saharien Salah BEZARI 1*, Amor BOUHDJAR 2 1 Unité de Recherche Appliquée en Energies Renouvelables, URAER, Centre de Développement

Plus en détail

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind made in Belgium With the future in mind HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC Chaudière au gaz à condensation, à fonction double HeatMaster TC à condensation pour le chauffage central HeatMaster

Plus en détail

aurotherm 700 Système Solaire Combiné (SSC)

aurotherm 700 Système Solaire Combiné (SSC) aurotherm 700 Système Solaire Combiné (SSC) Eau chaude et chauffage grâce à l énergie solaire aurotherm 700 : eau chaude et chauffage solaires Aides financières Les systèmes aurotherm 700 font partie des

Plus en détail

Méthodologie de suivi et d analyse. Myriam Humbert, CETE de l Ouest

Méthodologie de suivi et d analyse. Myriam Humbert, CETE de l Ouest Méthodologie de suivi et d analyse Myriam Humbert, CETE de l Ouest BÂTIMENTS EXEMPLAIRES BASSE CONSOMMATION : QUELLES PERFORMANCES RÉELLES? - PARIS, LE 29 NOVEMBRE 2013 Sommaire 2 Objectif de l analyse

Plus en détail

IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase

IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase ENERGIE SOLAIRE SA, Bernard Thissen www.energie- solaire.com JPPAC 15, Lausanne 10.03.2015 ENERGIE SOLAIRE SA www.energie-

Plus en détail

Performances d une centrale à concentrateur de Fresnel de moyenne puissance sur sites Algériens

Performances d une centrale à concentrateur de Fresnel de moyenne puissance sur sites Algériens Mediterranean Journal of Modeling and Simulation MJMS 01 (2014) 035 044 Performances d une centrale à concentrateur de Fresnel de moyenne puissance sur sites Algériens H. Beltagy a, D. Semmar a, et N.

Plus en détail

Système d énergie solaire et de gain énergétique

Système d énergie solaire et de gain énergétique Système d énergie solaire et de gain énergétique Pour satisfaire vos besoins en eau chaude sanitaire, chauffage et chauffage de piscine, Enerfrance vous présente Néo[E]nergy : un système utilisant une

Plus en détail

L enjeu de la ventilation

L enjeu de la ventilation L enjeu de la ventilation Laurent Cabau France Air L enjeu de la ventilation Sous deux aspects: Réglementaire et Sanitaire Besoins, débits Techniquement et réglementaire Simple flux autoréglable Simple

Plus en détail

Séminaire. Chauffage dans les immeubles à appartements. LE SOLAIRE THERMIQUE Stéphane Barbier. Service Facilitateur du Bâtiment Durable

Séminaire. Chauffage dans les immeubles à appartements. LE SOLAIRE THERMIQUE Stéphane Barbier. Service Facilitateur du Bâtiment Durable Séminaire Chauffage dans les immeubles à appartements LE SOLAIRE THERMIQUE Stéphane Barbier Service Facilitateur du Bâtiment Durable Plan de l exposé Le solaire thermique Marché L installation ST Dimensionnement

Plus en détail

FUTURAN Made in Finland

FUTURAN Made in Finland FUTURAN Made in Finland PAC / VMC 4 ECHANGEURS INTERNES 1 Le système FUTURAN Principe de chauffage du Futuran basé la technologie des pompes à chaleur. Le système de ventilation Futuran répond aux principes

Plus en détail

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 SYSTÈMES SOLAIRES COMBINÉS (SSC) I/ PRINCIPE GENERAL Cette fiche d intégration décrit les données d entrées, les paramètres

Plus en détail

Stockage de chaleur solaire par sorption : Analyse et contrôle du système à partir de sa simulation dynamique

Stockage de chaleur solaire par sorption : Analyse et contrôle du système à partir de sa simulation dynamique Stockage de chaleur solaire par sorption : Analyse et contrôle du système à partir de sa simulation dynamique Kokouvi Edem N TSOUKPOE 1, Nolwenn LE PIERRÈS 1*, Lingai LUO 1 1 LOCIE, CNRS FRE3220-Université

Plus en détail

Le Solaire Thermique à son Optimum. Le Chauffe-eau solaire individuel à drainage gravitaire et circuit hermétique

Le Solaire Thermique à son Optimum. Le Chauffe-eau solaire individuel à drainage gravitaire et circuit hermétique Le Solaire Thermique à son Optimum Le Chauffe-eau solaire individuel à drainage gravitaire et circuit hermétique Le Solaire Thermique à son Optimum Réaliser une économie de 60 à 90% sur votre facture d

Plus en détail

Ballon solaire raccordé sur une pompe à chaleur

Ballon solaire raccordé sur une pompe à chaleur Ballon solaire raccordé sur une pompe à chaleur OPTION SOLAIRE Nouveau ballon solaire autovidangeable : Plus performant grâce à : - une meilleure isolation, - une meilleure stratification dans le ballon,

Plus en détail

ETUDE PARAMETRIQUE ET CONCEPTION D UN PROTOTYPE DE CAPTEUR PLAN POUR CHAUFFE EAU SOLAIRE

ETUDE PARAMETRIQUE ET CONCEPTION D UN PROTOTYPE DE CAPTEUR PLAN POUR CHAUFFE EAU SOLAIRE ETUDE PARAMETRIQUE ET CONCEPTION D UN PROTOTYPE DE CAPTEUR PLAN POUR CHAUFFE EAU SOLAIRE SELLAMI Rabah 1, KASBADJI MERZOUK Nachida 1 et OMARI Tariq 1 1: Unité de Développement des Equipements Solaires

Plus en détail

DS 5. Pompe à chaleur monobloc 5 kw double service. Édition du 16 avril 2014

DS 5. Pompe à chaleur monobloc 5 kw double service. Édition du 16 avril 2014 DS 5 Pompe à chaleur monobloc 5 kw double service 1 Édition du 16 avril 2014 Contexte réglementaire REGLEMENTATION THERMIQUE Si la RT2012 n interdit pas d équiper un logement d une pompe à chaleur réversible

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les équipements solaires thermiques pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier

Plus en détail

ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique.

ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique. ROTEX E-SolarUnit : Accumulateur d eau chaude sanitaire avec option solaire et générateur de chaleur électrique. ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique. E-SolarUnit - Chaleur du soleil

Plus en détail

Chauffe eau solaire. Système

Chauffe eau solaire. Système Système Chauffe eau solaire I. INTERÊT Utiliser le soleil pour chauffer l eau sanitaire est une idée qui paraît d une logique implacable. Le principe des chauffe-eau solaires est simple et la technique

Plus en détail

Cliquer ici pour obtenir la version complète.

Cliquer ici pour obtenir la version complète. Cliquer ici pour obtenir la version complète. www.elektor.fr/nrj Chauffe-eau solaire individuel (CESI) (dossier pédagogique destiné aux enseignants) Objectifs : S INFORMER des différentes structures d

Plus en détail

Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage

Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage Tc Le système solaire combiné (SSC) Domosol de ESE est basé sur le Dynasol 3X-C. Le Dynasol 3X-C est l interface entre les

Plus en détail

SYSTEMES MODULAIRES POMPE A CHALEUR SOLAIRE THERMIQUE GEOTHERMIE CHAUFFAGE

SYSTEMES MODULAIRES POMPE A CHALEUR SOLAIRE THERMIQUE GEOTHERMIE CHAUFFAGE Notre partenaire constructeur Créez votre configuration technique en ligne et recevez automatiquement votre devis! SYSTEMES MODULAIRES POMPE A CHALEUR SOLAIRE THERMIQUE GEOTHERMIE CHAUFFAGE Configuration

Plus en détail

Modélisation d un système de chauffage passif dans la région de Béchar

Modélisation d un système de chauffage passif dans la région de Béchar Revue des Energies Renouvelables Vol. 13 N 2 (2010) 355 368 Modélisation d un système de chauffage passif dans la région de Béchar K. Hami *, B. Draoui et O. Hami Faculté des Science et Technologie, Université

Plus en détail

Optimisation analytique et validation expérimentale d un échangeur enterré

Optimisation analytique et validation expérimentale d un échangeur enterré Revue des Energies Renouvelables Vol. 13 N 3 (2010) 525 535 Optimisation analytique et validation expérimentale d un échangeur enterré N. Naili *, S. Kooli et A. Farhat Laboratoire de Maîtrise des Technologies

Plus en détail

Thermique des bâtiments Généralités

Thermique des bâtiments Généralités Thermique des bâtiments Généralités Si initialement, l étude du bilan thermique des bâtiments est effectuée afin d économiser les combustibles de chauffage (fuel, gaz, charbon ou électricité), elle est

Plus en détail

Repère : Session : 2001 Durée : 2 H 30 Page : 1/5 Coefficient : 2 SCIENCES PHYSIQUES

Repère : Session : 2001 Durée : 2 H 30 Page : 1/5 Coefficient : 2 SCIENCES PHYSIQUES Page : 1/5 Coefficient : 2 SCIENCES PHYSIQUES - La clarté des raisonnements et la qualité de la rédaction interviendront pour une part importante dans l appréciation des copies. - Conformément au dispositions

Plus en détail

Journée Infra 7 février 2012 JOURNEE INFRA 2012 ENERGIE: PRODUCTION ET TRANSPORT. SITUATION EN MATIERE D ENERGIE SOLAIRE Bernard Thissen

Journée Infra 7 février 2012 JOURNEE INFRA 2012 ENERGIE: PRODUCTION ET TRANSPORT. SITUATION EN MATIERE D ENERGIE SOLAIRE Bernard Thissen JOURNEE INFRA 2012 ENERGIE: PRODUCTION ET TRANSPORT SITUATION EN MATIERE D ENERGIE SOLAIRE Bernard Thissen Index 1) Technologies solaires 2) Les avantages de l énergie solaire thermique 3) La production

Plus en détail

Présentation. Il s adresse aux étudiants : de B.T.S. Fluides Énergies Environnement, d I.U.T. Génie Thermique des écoles d ingénieurs.

Présentation. Il s adresse aux étudiants : de B.T.S. Fluides Énergies Environnement, d I.U.T. Génie Thermique des écoles d ingénieurs. Présentation Professeur agrégé de mécanique, j enseigne la conception des installations frigorifiques depuis 1989 en B.T.S. Fluides Énergies Environnement option Génie Frigorifique. Lors de sa dernière

Plus en détail

CESI Classique. Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version 4.1.5.3 du 27/05/2013

CESI Classique. Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version 4.1.5.3 du 27/05/2013 CESI Classique Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version 4.1.5.3 du 27/05/2013 Présentation Le présent document décrit la saisie et la prise en compte d une chaudière

Plus en détail

DROUHIN Bernard. Le chauffe-eau solaire

DROUHIN Bernard. Le chauffe-eau solaire DROUHIN Bernard Le chauffe-eau solaire DROUHIN Bernard Le chauffe-eau solaire Principe de fonctionnement Les Capteurs Les ballons Les organes de sécurité Les besoins L ensoleillement dimensionnement Comment

Plus en détail

Critères d admissibilité ENERGY STAR pour les pompes à chaleur géothermiques

Critères d admissibilité ENERGY STAR pour les pompes à chaleur géothermiques Critères d admissibilité ENERGY STAR pour les pompes à chaleur Vous trouverez dans la présente la version 3.1 des spécifications de produit pour les pompes à chaleur homologuées ENERGY STAR. Un produit

Plus en détail

SOMMAIRE SECTEURS SCHEMA DIRECTEUR PRESENTATION DU PRODUIT AVANTAGES CONCURRENTIELS. Secteurs p. 7

SOMMAIRE SECTEURS SCHEMA DIRECTEUR PRESENTATION DU PRODUIT AVANTAGES CONCURRENTIELS. Secteurs p. 7 Le livre bla nc d e la eàc mp po haleur SOMMAIRE PRESENTATION DU PRODUIT Présentation du produit...p. 1 AVANTAGES CONCURRENTIELS Tansfert d énergie p. 5 Une plage de fonctionnement tout terrain p. 5 Une

Plus en détail

Expression généralisée pour le calcul du rendement exergétique du transfert de chaleur

Expression généralisée pour le calcul du rendement exergétique du transfert de chaleur Expression généralisée pour le calcul du rendement exergétique du transfert de chaleur Riad BENELMIR ESSTIN - Université Henri Poincaré, LEMTA - umr CNRS 7563 2 Rue Jean Lamour, 54519 Vandoeuvre-Les-Nancy

Plus en détail

Chaudière à condensation + CESC

Chaudière à condensation + CESC Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version du 01/07/2015 Chaudière à condensation + CESC Présentation La présente fiche décrit le principe et la saisie d un chauffe-eau

Plus en détail

Remplacement chaudière mazout par une pompe à chaleur Daikin Altherma haute température.

Remplacement chaudière mazout par une pompe à chaleur Daikin Altherma haute température. Remplacement chaudière mazout par une pompe à chaleur Daikin Altherma haute température. Maison des années 80 moyennement isolée Surface chauffée de 150m2 Consommation 2700 litres/an Distribution par radiateurs

Plus en détail

The Energy To Meet Your Needs

The Energy To Meet Your Needs Capteurs The Energy To Meet Your Needs Dans la gamme énergie solaire thermique d A.O. Smith, vous trouvez 2 types d installation. Tout d abord, il y a les systèmes qui utilisent l énergie solaire couplés

Plus en détail

IUT Toulouse II - Automatique et Systèmes Génie Industriel et Maintenance GIM 2 Promo 14 Année 2007-2008. AUTOMATIQUE et SYSTEMES

IUT Toulouse II - Automatique et Systèmes Génie Industriel et Maintenance GIM 2 Promo 14 Année 2007-2008. AUTOMATIQUE et SYSTEMES IUT Toulouse II - Automatique et Systèmes Génie Industriel et Blagnac Maintenance GIM 2 Promo 14 Année 2007-2008 AUTOMATIQUE et SYSTEMES Les cours, TD et TP seront entièrement programmés en 2 ème année.

Plus en détail

Pré-dimensionnement par simulations dynamiques d un réacteur de stockage thermochimique assurant l autonomie d un système solaire combiné.

Pré-dimensionnement par simulations dynamiques d un réacteur de stockage thermochimique assurant l autonomie d un système solaire combiné. Pré-dimensionnement par simulations dynamiques d un réacteur de stockage thermochimique assurant l autonomie d un système solaire combiné. Samuel HENNAUT 1*, Sébastien THOMAS 1, Philippe ANDRE 1, Emilie

Plus en détail

Pompe à chaleur Daikin Altherma bi-bloc basse température

Pompe à chaleur Daikin Altherma bi-bloc basse température Pompe à chaleur Daikin Altherma bi-bloc basse température Construction neuve bien isolée Surface chauffée de 150m2 Distribution par chauffage au sol Déperditions de 7kW Rapport du simulateur Daikin Altherma

Plus en détail

6 SOLUTIONS DE COUPLAGE 6

6 SOLUTIONS DE COUPLAGE 6 ERM AUTOMATISMES INDUSTRIELS 280 Rue Edouard Daladier 84973 CARPENTRAS Cedex Tél : 04 90 60 05 68 - Fax : 04 90 60 66 26 Site : http://www.erm-automatismes.com/ E-Mail : Contact@erm-automatismes.com 1

Plus en détail

Méthodes de test des systèmes de chauffe eau solaires Etude comparative

Méthodes de test des systèmes de chauffe eau solaires Etude comparative Revue des Energies RenouvelablesCICME 08 ousse (2008) 11-17 Méthodes de test des systèmes de chauffe eau solaires Etude comparative N. Abid 1, C. Kerkeni 1 et C. Bouden 2 1 Laboratoire d Énergétique et

Plus en détail

GEOTWIN 2 LE BIEN-ÊTRE D UNE CHALEUR NATURELLE GEOTHERMIE. Fabricant français

GEOTWIN 2 LE BIEN-ÊTRE D UNE CHALEUR NATURELLE GEOTHERMIE. Fabricant français Fabricant français GEOTWIN 2 GEOTHERMIE Accessoires hydrauliques intégrés Une gamme complète de 45 à 65 C Mono et Bi-compresseurs LE BIEN-ÊTRE D UNE CHALEUR NATURELLE 30/35 C 40/45 C 47/55 C 55/65 C Mono-compresseur

Plus en détail

RAPPORT COMPLET D'ETUDE DUALSYS

RAPPORT COMPLET D'ETUDE DUALSYS RAPPORT COMPLET D'ETUDE DUALSYS 1 SITUATION DE L ÉTUDE Les données météorologiques sont des données primordiales pour le bon déroulement des calculs et pour avoir des résultats les plus proches de la réalité.

Plus en détail

DESCRIPTION DES DOCUMENTS TECHNIQUES REQUIS

DESCRIPTION DES DOCUMENTS TECHNIQUES REQUIS DESCRIPTION DES DOCUMENTS TECHNIQUES REQUIS Volet sur mesure - Nouveau bâtiment ÉnerCible Volume 1, numéro 1 Mars 2012 Liste des documents à transmettre Afin que nous puissions effectuer l analyse technique

Plus en détail

Fiche d application du Titre V Système RT2012 «Chauffe-eau thermodynamique Cylia EAU / Xiros EAU» Validé le 1 er décembre 2014

Fiche d application du Titre V Système RT2012 «Chauffe-eau thermodynamique Cylia EAU / Xiros EAU» Validé le 1 er décembre 2014 Fiche d application du Titre V Système RT2012 Validé le 1 er décembre 2014 Xiros EAU - 100 L - 150 L Cylia EAU - 200 L - 300 L 1. Le PRINCIPE Les chauffe-eau thermodynamiques Xiros EAU et Cylia EAU, captent

Plus en détail

Les Chauffe-Eau Solaires Collectifs (CESC)

Les Chauffe-Eau Solaires Collectifs (CESC) Les Chauffe-Eau Solaires Collectifs (CESC) Cette fiche décrit la façon de renseigner dans Clima-Win les éléments constitutifs d une installation solaire collective de production d ECS. Date 1 3/ 12/2012

Plus en détail

Description du système. Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle.

Description du système. Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle. Description du système Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle. La vitesse de la pompe varie de façon à ce que la température de l eau qui reparte vers le poêle soit toujours de 60 C. Le débit

Plus en détail

PRÉSENTATION TRANSFERTS THERMIQUES

PRÉSENTATION TRANSFERTS THERMIQUES FICHE 1 Titre Type d'activité Objectifs de l activité Références par rapport au programme PRÉSENTATION TRANSFERTS THERMIQUES Exercices / Evaluation Connaître les différents modes de transferts Evaluer

Plus en détail

ÉLEMENTS DE GESTION DE L ÉNERGIE ET DE LA DEMANDE. Pour optimiser l appel de puissance les étapes suivantes sont proposées :

ÉLEMENTS DE GESTION DE L ÉNERGIE ET DE LA DEMANDE. Pour optimiser l appel de puissance les étapes suivantes sont proposées : CHAPITRE 11 ÉLEMENTS DE GESTION DE L ÉNERGIE ET DE LA DEMANDE 11.1. Gestion de l appel de puissance Pour optimiser l appel de puissance les étapes suivantes sont proposées : 1. Etablir le profil de la

Plus en détail

Etude de l écoulement d un fluide entre deux plans parallèles munis d obstacles

Etude de l écoulement d un fluide entre deux plans parallèles munis d obstacles ème Congrès Français de Mécanique Bordeaux, 6 au 3 août 3 Etude de l écoulement d un fluide entre deux plans parallèles munis d obstacles. BODIF, F. DNNE,.K. BENKL niversité des Sciences et de la Technologie

Plus en détail

Etude de la performance d un système couplant une PAC eau/eau avec un capteur hybride PV-T.

Etude de la performance d un système couplant une PAC eau/eau avec un capteur hybride PV-T. Etude de la performance d un système couplant une PAC eau/eau avec un capteur hybride PV-T. Hachem Ben Nejma 1, Alain Guiavarch 1 1 MINES ParisTech, CEP, Centre Energétique et Procédés, 60 Bd St Michel,

Plus en détail

Une introduction aux chauffe-eau solaires domestiques

Une introduction aux chauffe-eau solaires domestiques Une introduction aux chauffe-eau solaires domestiques Les objectifs d'apprentissage: Cet exposé vous informera au sujet de l utilisation de l énergie solaire afin de produire de l eau chaude domestique,

Plus en détail