i : TABLE DES MATIERES ii : CONDITIONS DE DIFFUSION DE LA PRESENTE NOTE D INFORMATION 13. FACTEURS DE RISQUES 63

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "i : TABLE DES MATIERES ii : CONDITIONS DE DIFFUSION DE LA PRESENTE NOTE D INFORMATION 13. FACTEURS DE RISQUES 63"

Transcription

1

2 i : TABLE DES MATIERES 3. FACTEURS DE RISQUES ABREVIATIONS ET DEFINITIONS 4 3. SOMMAIRE 7 4. AVERTISSEMENT ET RESTRICTIONS 8 5. PREAMBULE 9 6. RESPONSABLES DE LA NOTE D'INFORMATION ET DU CONTROLE DES COMPTES Le Conseil d'administration de la SOCAPALM Les Contrôleurs Le Responsable de l'information et de la communication financière 2 7. PRESENTATION DE L'OPERATION 3 Cadre de l'opération 3 Objectifs de l'opération 4 Charges relatives à l'opération 4 Renseignements relatifs aux titres à admettre à la cote 5 Eléments d'appréciation du prix de souscription 6 Cotation en bourse 24 Syndicat de placement 24 Modalités de souscription PRESENTATION GENERALE DE L'EMETTEUR 26 Renseignements à caractère général 26 Renseignements sur le capital de l'émetteur 28 Politique de distribution de dividendes 29 Marché des titres de l émetteur 3 9. ORGANES D'ADMINISTRATION, DE DIRECTION ET DE CONTROLE DE L'EMETTEUR 3 Les Organes d'administration et de Contrôle 3 Les organes de direction 32 Relations des organes d administration, de direction et de contrôle avec l émetteur 33 Comités techniques FAITS EXCEPTIONNELS ET LITIGES DONNEES COMPTABLES ET FINANCIERES 65 Principes et méthodes comptables utilisés par l'émetteur 65 Etats de synthèse 65 ANNEXES 66 Curriculum Vitae du Directeur Général de SOCAPALM Organigramme technique de SOCAPALM Justificatifs légaux de l opération Etats de synthèse ii : CONDITIONS DE DIFFUSION DE LA PRESENTE NOTE D INFORMATION Après obtention du visa de la Commission des Marchés Financiers et dès sa publication, la présente Note d Information sera remise ou adressée sans frais à tout souscripteur, acheteur ou investisseur potentiel sollicité et éventuellement à toute personne qui en fait la demande. La présente Note sera également tenue à la disposition du public : au siège de SOCAPALM, au siège de «Douala Stock Exchange» et sur son Site Web auprès de la SGBC et des PSI membres du syndicat de placement sur le Site Web de la Commission des marchés financiers La diffusion de la présente Note d Information sera faite par voie de publication dans un journal d annonces légales. 3. ACTIVITES DE L'EMETTEUR 35 Historique 35 Appartenance de l'émetteur à un groupe 36 Filiales de l'émetteur 38 Activité 38 Ressources Humaines 47 Capacités techniques 49 Politique d'investissement 5. SITUATION FINANCIERE DE L'EMETTEUR 53 Principales données relatives aux comptes de résultat 53 Principales données relatives aux bilans et à la situation financière SITUATION PROVISOIRE ET PERSPECTIVES 57 Situation provisoire 57 Perspectives 62

3 2. ABREVIATIONS ET DEFINITIONS DGA : Directeur Général Adjoint DSX : Douala Stock Exchange Les abréviations sont classées par ordre alphabétique. Les termes ayant fait l'objet d'une abréviation sont inscrits en toutes lettres lors de leur première apparition dans la Note d'information. Des définitions relatives à certains termes techniques propres à l'activité de l'émetteur sont mentionnées, car elles permettent de fournir une meilleure information aux investisseurs. EBE : Excédent Brut d Exploitation EBIT : Earnings before Interest and Tax Résultat avant frais financiers et Impôt Société EBITDA : Earnings before Interest, Tax, Depreciation and Amortization ADG : Administrateur - Directeur Général AGO : Assemblée Générale Ordinaire. Réunion des membres d'une société, d'une association, d un syndicat... pour leur présenter les comptes de l'exercice écoulé et le rapport moral. L'AGO se prononce également sur toutes les questions qui ne sont pas du Résultat avant frais financiers, IS, dotations aux amortissements et aux provisions Emetteur : société qui émet des titres à céder au public Etablissement placeur : Etablissement financier mandaté par l émetteur pour placer auprès du public les titres émis 4 ressort du conseil d'administration. Une AGO est réunie obligatoirement au minimum une fois par an dans les six mois suivant la clôture de l exercice. Une assemblée générale ordinaire ne peut délibérer valablement que si le formalisme de convocation a été respecté et si le quorum est atteint. ANCC : Actif net comptable corrigé AUSC : Acte Uniforme de l OHADA sur les sociétés commerciales et les groupements d intérêt économique Bourse des Valeurs F CFA : Franc de la Communauté Financière Africaine FFB : Fresh Fruit Bunch (Regimes) GIE : Groupement d Intérêt Economique GOODWILL : «Bien-être», rente calculée lors d une évaluation d entreprise INTERCULTURES : Compagnie Internationale de Cultures IPO : Initial Public Offering (Introduction en Bourse d une société) IS : Impôt sur les sociétés ISO : International Organization for Standardization 5 Mobilières : Lieu où se vendent et s achètent les valeurs mobilières BFR : Besoin en fonds de roulement. CA : Chiffre d Affaires CAA : Caisse Autonome d Amortissement CEMAC : Communauté Economique et Monétaire d Afrique Centrale CMF : Commission des Marchés Financiers CPO : Crude Palm Oil (huile de palme brute) CT : Court Terme, d une durée de jour à an Date de jouissance : Date à partir de laquelle on commence à exercer les droits attachés à un titre (Dividende, droit de vote) ISO 92 : Norme de maîtrise de qualité relative à la production, l installation et l assistance après vente (sous ensemble de la norme ISO 9) LT : Long Terme, d une durée supérieure à 5 ans KERNEL : Noix palmiste MBA : Marge Brute d Autofinancement Mrd / Mrds : Milliard / Milliards Ms : Millions MT : Moyen Terme, d une durée entre à 5 ans N/A : Non Applicable OHADA : Organisation pour l Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires DCF : Discounted Cash Flow ONECCA : Ordre National des Experts Comptables et Comptables Agrées (Flux de trésorerie futurs attendus actualisés) OPV : Offre publique de vente DPS : Droits Préférentiels de Souscription PALMCAM : Société «Palmeraies du Cameroun» DG : Directeur Général PER : Price Earning ratio PSI : Prestataire de Services d Investissement

4 Rating ou Notation : Evaluation sous forme de note de certaines émissions de titres de Créances basée notamment sur la solvabilité de l emprunteur et le risque de Liquidité des titres. Réalisé par des agences spécialisées internationalement reconnues (IBCA, Moody s, Standard & Poor s, ADEF), le rating détermine le coût d emprunt pour une entreprise. Cette note est accordée à l émission et régulièrement revue. RBE : Résultat Brut d Exploitation RUBBER : Caoutchouc SGBC : Société Générale de Banques au Cameroun SOCAPALM : Société Camerounaise de Palmeraies SOCIPALM : Société civile d investissement du palmier (SICAV du Personnel de SOCAPALM en service au 3/6/) SPFS : Société des Palmeraies de la Ferme Suisse UDEAC : Union Douanière des Etats de l Afrique Centrale UBA : United Bank for Africa 3. SOMMAIRE TABLE DES MATIERES 2 CONDITIONS DE DIFFUSION DE LA NOTE D INFORMATION 3 ABREVIATIONS ET DEFINITIONS 4 SOMMAIRE 6 AVERTISSEMENT ET RESTRICTIONS 7 PREAMBULE 8 RESPONSABLES DE LA NOTE D INFORMATION ET DU CONTROLE DES COMPTES 9 PRESENTATION DE L OPERATION 2 PRESENTATION GENERALE DE L EMETTEUR 25 ORGANES D ADMINISTRATION, DE DIRECTION ET DE CONTROLE DE L EMETTEUR 29 6 ACTIVITES DE L EMETTEUR 34 SITUATION FINANCIERE DE L EMETTEUR 5 SITUATION PROVISOIRE ET PERSPECTIVES 56 FACTEURS DE RISQUES 62 7 FAITS EXCEPTIONNELS ET LITIGES 64 DONNEES COMPTABLES ET FINANCIERES 64 ANNEXES 65

5 4. AVERTISSEMENT ET RESTRICTIONS 5. PREAMBULE 8 4. AVERTISSEMENT L'attention des investisseurs potentiels est attirée sur le fait qu'un investissement en instruments financiers comporte des risques et que la valeur de l'investissement est susceptible d'évoluer à la hausse comme à la baisse sous l'influence de facteurs internes ou externes à l'émetteur. Les dividendes distribués par le passé ne constituent pas une garantie de revenus futurs. Ils sont fonction des résultats de l émetteur et de la politique d affectation desdits résultats décidée par l assemblée générale des actionnaires. La Commission des Marchés Financiers (CMF) ne se prononce pas sur l'opportunité des opérations d'appel public à l'épargne ni sur la qualité du placement objet de la présente Note d'information ni sur la réussite de l'opération envisagée. Le visa de la Commission porte seulement sur la qualité de l'information fournie et sa conformité à la législation et la réglementation en vigueur. 4.2 RESTRICTIONS La présente Note d'information ne s'adresse pas aux personnes dont les lois au lieu de résidence n'autorisent pas la souscription (ou l'achat) des instruments financiers objet de la présente Note. Conformément aux dispositions des articles 86 et suivants de l Acte Uniforme OHADA sur le Droit des Sociétés Commerciales et du Groupement d'intérêt Économique, et des articles 2 et 3 de la loi n 99/5 du 22 décembre 999 portant création et organisation d'un marché financier, la présente Note d'information porte sur l'organisation de l'émetteur, sa situation financière, son activité et l'évolution de son activité, ainsi que sur les caractéristiques et l'objet de l'opération envisagée. La présente note a été préparée par la SOCIETE GENERALE DE BANQUES AU CAMEROUN conformément aux modalités fixées par l'instruction Générale N 2/CMF/4 du 7 Juin 24 prise en application des dispositions des lois précitées. Le contenu de cette Note a été établi sur la base d'informations recueillies, sauf mention spécifique, auprès de : - la Société Camerounaise de Palmeraies - la Société Générale de Banques au Cameroun Conformément aux textes en vigueur, la présente Note doit être : Remise ou adressée sans frais à toute personne dont la souscription (ou l achat) est sollicitée, ou qui en fait la demande ; Tenue à la disposition du public au siège de SOCAPALM et dans les établissements chargés de recueillir les souscriptions (ou les achats) ; Tenue à la disposition du public au siège de «Douala Stock Exchange». 9 Les personnes en possession de la présente Note sont invitées à s'informer et à respecter la réglementation dont elles dépendent en matière d'appel public à l'épargne. Chaque établissement membre du syndicat de placement n'offrira les instruments financiers, objet de la présente note d'information, à la vente qu'en conformité avec les lois et règlements en vigueur dans tout pays où il fera une telle offre. Ni la Commission des Marchés Financiers, ni l'émetteur ou l'initiateur, n'encourent de responsabilité du fait du non-respect de ces lois ou règlements par un ou des membres du syndicat de placement.

6 6. RESPONSABLES DE LA NOTE D INFORMATION ET DU CONTRÔLE DES COMPTES 6. LE CONSEIL D'ADMINISTRATION DE SOCAPALM Attestation des commissaires aux comptes : «Nous avons procédé à la vérification des informations comptables et financières contenues dans la présente note d information et relatives aux exercices clos le 3 décembre 25, le 3 décembre 26 (les deux commissaires aux comptes), le 3 décembre 27 et le 3 juin 28 (uniquement ECA qui était seul commissaire aux comptes durant cette période) en effectuant les diligences de la Profession applicables au Cameroun et compte tenu des dispositions légales et réglementaires en vigueur au Cameroun. M. Claude JUIMO MONTHE, Président du Conseil d'administration Attestation Le Conseil d'administration représenté par Monsieur Claude JUIMO MONTHE, Président, atteste que, à sa connaissance, les données de la présente Note d'information dont il assume la responsabilité, sont conformes à la réalité. Elles comprennent toutes les informations nécessaires aux investisseurs potentiels pour fonder leur jugement sur le patrimoine, l'activité, la situation financière, les résultats et les perspectives de la Société Camerounaise de Palmeraies que sur les droits rattachés aux titres offerts. Elles ne comprennent pas d'omissions de nature à en altérer la portée Monsieur Claude JUIMO MONTHE Le Président du Conseil d Administration 6.2 LES CONTROLEURS 6.2. Les Commissaires aux comptes Date de fin de Commissaires aux comptes titulaires nomination mandat ECA S.A. 29/6/ , rue NJO NJO AGO statuant sur les comptes de l exercice 29 sur les comptes de l exercice 29 B.P. 334 Douala Téléphone : / Télécopie: Agrément UDEAC n SEC 5 Nous n avons pas procédé au contrôle des données issues du contrôle de gestion ou des budgets prévisionnels ayant servi à la détermination de la valeur d introduction en bourse de SOCAPALM. Les états de synthèse de la Société Camerounaise de Palmeraies pour les exercices clos le 3 décembre 25, le 3 décembre 26, le 3 décembre 27 font apparaître respectivement : Au titre de l exercice de douze mois clos le 3 décembre 25, une situation nette de FCFA non compris un résultat net de FCFA ; Au titre de l exercice de douze mois clos le 3 décembre 26, une situation nette de FCFA non compris un résultat net de FCFA ; Au titre de l exercice de douze mois clos le 3 décembre 27, une situation nette de FCFA non compris un résultat net de FCFA , ont fait l objet d un audit de notre part. Nous avons effectué notre audit selon les normes de la profession applicables au Cameroun, dans le cadre de l'article 7 de l'acte Uniforme OHADA et de l'acte CEMAC N / du 5 décembre 2. Ces normes requièrent la mise en œuvre de diligences permettant d'obtenir l'assurance raisonnable que les comptes annuels ne comportent pas d'anomalies significatives. Un audit consiste à examiner, sur la base de sondages, les éléments probants justifiant les données contenues dans les comptes annuels. Il consiste également à évaluer les principes comptables suivis et les estimations significatives retenues pour l'arrêté des comptes annuels et à apprécier leur présentation d'ensemble. Nous estimons que l'audit auquel nous avons procédé fournit une base raisonnable à l'opinion exprimée ci-après. Nous certifions que les comptes annuels arrêtés au 3 décembre 25, 3 décembre 26 (les deux commissaires aux comptes), 3 décembre 27 (uniquement ECA, seul commissaire aux comptes durant cette période), tels qu ils sont annexés à la présente note d information, sont réguliers et sincères, donnent une image fidèle du résultat des opérations de chacun des exercices clos respectivement les 3 décembre 25, 3 décembre 26, 3 décembre 27 ainsi que de la situation financière et du patrimoine de la Société Camerounaise de Palmeraies à la fin de chacun des exercices considérés et ont été établis conformément aux principes comptables généralement admis au Cameroun et appliqués de manière constante. CAMEROUN AUDIT CONSEIL 24//28 24 Tour CNPS, 43, rue de l'hôpital AGO statuant sur les comptes de l exercice 23 Quartier Bonanjo, BP 443 Douala Téléphone : / / Télécopie: Adresse électronique : Agrément UDEAC n SEC - 2 inscrit à l ONECCA sous le n SEC 7 Commissaires aux comptes suppléants M. Marcel TCHAGONGOM 29/6/ , rue NJO NJO AGO statuant sur les comptes de l exercice 29 B.P. 334 Douala Téléphone : / Télécopie: Agrément UDEAC n EC 67 La situation provisoire du bilan et des comptes de gestion de la société camerounaise des palmeraies au terme du premier semestre couvrant la période du premier janvier au trente juin 28 et qui font apparaître une situation nette de FCFA non compris un résultat net de FCFA a fait l objet d un examen limité de la part d ECA seul commissaire aux comptes durant cette période. Il a été effectué un examen limité selon les normes de la profession applicables au Cameroun. Ces normes requièrent que l examen limité soit planifié et réalisé en vue d obtenir une assurance modérée que la situation provisoire du bilan et des comptes de gestion ne comporte pas d anomalie significative. Un examen limité comporte essentiellement des entretiens avec le personnel de la société et des vérifications analytiques appliquées aux données financières ; il fournit donc un niveau d assurance moins élevé qu un audit. ECA n a pas effectué un audit et, en conséquence, il n exprime donc pas d opinion d audit. Sur la base de l examen limité fait par ECA, il n a pas été relevé de fait qui laisse à penser que les états susmentionnés ne donnent pas, dans les aspects significatifs, une image fidèle du patrimoine, de la situation financière de la société camerounaise de palmeraies arrêtée au 3 juin 28, ni du résultat de ses opérations pour le semestre clos à cette date, conformément aux principes comptables généralement admis au Cameroun et appliqués de manière constante. M. Jérôme MINLEND 24//28 24 Tour CNPS, 43, rue de l hôpital AGO statuant sur les comptes de l exercice 23 Quartier Bonanjo, BP 443 Douala Téléphone : / / Télécopie: Agrément CEMAC n EC 59 Inscrit à l ONECCA sous le n 29 ECP ECA S.A. CAMEROUN AUDIT CONSEIL 474, Rue NJOH NJOH Tour CNPS, 43, rue de l'hôpital BP 334 Douala - Bonapriso Quartier Bonanjo, BP 443 Douala Tél. : (237) / 62 /69 Tél : / / Fax : (237) Agrément UDEAC n SEC 5 Agrément UDEAC n SEC 2

7 6.2.2 Les Auditeurs 7. PRESENTATION DE L OPERATION Néant L actuaire (sans objet) Le Conseil juridique Maître Michel NOULOWE, Conseil juridique de l émetteur, Avocat au barreau du Cameroun, inscrit en mai 994 au Tableau de l Ordre des Avocats sous le numéro 37 du Tableau de l année judiciaire 993 / 994 Cabinet Maître Michel NOULOWE B.P Douala Téléphone : / Télécopie: Adresse électronique : Date de nomination : 2 Attestation L opération, objet de la présente note d information, est conforme aux dispositions statutaires de la Société Camerounaise de Palmeraies (SOCAPALM) et à celles de l acte uniforme OHADA sur le droit des sociétés commerciales et les groupements d intérêt économique. 7. CADRE DE L'OPÉRATION En vertu des pouvoirs que lui a conférés le Conseil d Administration de SOCAPALM, lors de sa session du /3/28 à Douala, M. Marc MUTSAARS, DG de SOCAPALM, a mandaté la Société Générale de Banques au Cameroun (SGBC) comme organisme conseil et chef de file de l opération, afin de conduire toutes les diligences nécessaires notamment, auprès de la Commission des Marchés Financiers et de Douala Stock Exchange pour sa bonne réussite. Le Conseil d Administration de SOCAPALM lors de ses sessions du /3/28 et du 7//28 à Douala a formellement pris la résolution de proposer à l Assemblée Générale pour autorisation, l émission d actions nouvelles, en tenant compte des contraintes renforcées de transparence financière et d information du marché qui pèseront sur SOCAPALM lorsqu elle sera réputée faire appel public à l épargne. Il a en conséquence examiné la présente Note d Information et plus particulièrement les conditions de l augmentation de capital par appel public à l épargne (notamment le prix d émission, le minimum et le maximum de souscription). Le Conseil d Administration, après avoir pris connaissance de la présente Note d Information, en a fait un rapport à l Assemblée Générale avec avis favorable. L Assemblée Générale Extraordinaire du 24//28, sur rapport du Conseil d Administration, a approuvé l augmentation de capital de SOCAPALM par appel public à l épargne et l introduction de la société dans un compartiment de la bourse de Douala, «Douala Stock Exchange». 2 Monsieur Michel NOULOWE Avocat au Barreau du Cameroun Cabinet Maître Michel NOULOWE B.P Douala - Adresse électronique : L'organisme conseil Société Générale des Banques au Cameroun (SGBC) Représentée par : Monsieur Daniel JOLY, Administrateur Directeur Général 78, Rue JOSS - B.P. 442 Douala Téléphone: (237) / Télécopie : (237) / Adresse électronique : Pour la réalisation de cette opération, - les dirigeants de SOCAPALM ont donné mandat à la Société Générale de Banques au Cameroun (SGBC), intermédiaire en bourse agréé par la CMF, d être leur organisme conseil et de conduire toutes diligences nécessaires à la réussite de cette opération d appel public à l épargne qui devra déboucher sur l introduction à la cote de «Douala Stock Exchange», des actions de SOCAPALM ; 3 Attestation La présente Note d'information a été préparée par nos soins et sous notre responsabilité. Nous attestons avoir effectué les diligences nécessaires pour nous assurer de la sincérité des informations qu'elle contient. Monsieur Daniel JOLY Administrateur Directeur Général 6.3 LE RESPONSABLE DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION FINANCIERE Monsieur Marc MUTSAARS, Directeur Général B.P. 69 Douala Tel: Fax: Adresse électronique: - les dirigeants de SOCAPALM ont par ailleurs demandé aux responsables du PSI SGBC de s assurer, lors du montage financier auquel ils procéderont dans le cadre de cette augmentation de capital, que la répartition définitive ci-après du capital social de SOCAPALM soit respectée : Organismes répartition du capital Avant l IPO PALMCAM Etat du Cameroun Personnel SOCAPALM (SOCIPALM) Administrateurs TOTAL Pourcentage du capital 69,99453 % 27,5 % 3,5377 %,554 % % Nombre d actions Répartition du capital Après l IPO PALMCAM Etat du Cameroun Personnel SOCAPALM (SOCIPALM) Droits préférentiels de souscription Administrateurs Marché boursier DSX TOTAL Pourcentage du capital 55, % 2, % 2,37627 %,63798 %,438 % 2,35669 % % Nombre d actions Cette augmentation de capital entraine donc une dilution des parts de capital des anciens actionnaires. Les actionnaires de SOCAPALM ont entériné cette dilution lors de leur Assemblée Générale du 24//28, sauf pour la part revenant à SOCIPALM pour laquelle, l Assemblée a décidé l émission de droits préférentiels de souscription (DPS) proportionnellement à leur part dans le capital social de la société, soit à hauteur de 92 actions ordinaires qui seront ainsi mobilisées par l exercice des droits préférentiel de souscription. Chacune de ces actions sera négociée au prix de FCFA. Si ce droit n est pas exercé, il reste cessible dans les mêmes conditions que les actions détenues par les anciens actionnaires.

8 7.2 OBJECTIFS DE L'OPÉRATION SOCAPALM souhaite réaliser cette augmentation de capital par appel public à l épargne afin d obtenir des ressources financières à Long Terme pour financer son programme d'investissements essentiellement industriels d environ 3 Mrds F CFA sur la période 29 / 24, et réduire partiellement son endettement Long Terme. Les ressources collectées permettront notamment à SOCAPALM : - d augmenter sa capacité d usinage dès 2 (huilerie de 3T/h extensible à 6T/h, coût estimé à 8-9 Mrds FCFA), - d accélérer le rajeunissement des palmeraies : extension de ha à Mbambou et replantation de 9 ha sur différents sites entre 28 et 26, - de se déployer dans la culture de l Hévéa dont la surface plantée passera des 9 ha actuels à environ 5 ha à l horizon 29, - de ne pas alourdir davantage son endettement et éventuellement d alléger ses charges financières, ce qui ouvre la voie à une meilleure santé financière et au versement régulier de dividendes. 7.4 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AUX TITRES À ADMETTRE À LA COTE i Titres de capital Nature Actions ordinaires représentant des titres de co-propriété des actifs de SOCAPALM et donnant droit chacune au versement d un dividende lorsque celui-ci est décidé par l Assemblée, et au droit de vote ( action = voix) lors des Assemblées Générales (Ordinaire ou Extraordinaire). Nombre actions ordinaires, dont.92 au titre de Droits préférentiels de souscription en faveur de SOCIPALM. Valeur nominale La valeur nominale d une action est de F CFA. Les dirigeants de SOCAPALM ont indiqué que les actionnaires détenant plus de 5% du capital notamment l Etat du Cameroun et PALMCAM, sont parties prenantes de cette opération et acceptent sans réserve, la dilution de leur part qui résultera de l augmentation du capital. Sur ces bases, la part de PALMCAM sera ramenée de 69,99% à 55,34% ; celle de l Etat du Cameroun de 27% à 2,35%. Les actionnaires de SOCAPALM n envisagent pas d opérations particulières consécutives à l augmentation de capital telle que décrite. Prix d émission et de souscription des nouvelles actions Le prix d émission des actions nouvelles, autres que celles émises au titre de DPS, a été déterminé à 45 FCFA par action au terme des travaux de valorisation de SOCAPALM depuis sa privatisation et après consolidation des bilans de SPFS filiale à % de SOCAPALM. Ce prix a été calculé par l organisme conseil SGBC, et validé par les tous les actionnaires de SOCAPALM lors de l AGE du 24//28. Ce prix sera également le prix de la première cotation au moment de l introduction en Bourse du titre CHARGES RELATIVES À L'OPÉRATION Conformément aux Accords de Place de «Douala Stock Exchange», et sous réserve de leur approbation par la CMF, les frais boursiers relatifs à l introduction des actions cédées à la cote se décomposent ainsi qu il suit : Charges liées à l opération (hors budget Communication) Organismes Commission des Marchés Financiers «CMF» Douala Stock Exchange («DSX») CAA - Dépositaire Central CAA - Dépositaire Central Rémunération des «PSI» Libellés Droits de Visa Commission Centralisation Droit Adhésion annuel Ramassage / dématérialisation / inscription en compte des titres Commissionnements -Dont commission d arrangeur -Dont commission de placement Taux de base H.T.,5%,5%,2% FCFA 2,%,2% [,4%,8%] Assiette Montant de l'émission Montant de l'émission Montant de l'émission Nombre de titres émis Montant de l'émission plafonné à 3 Ms Montant de l'émission Récurrence One off One off Annuelle One off Une fois, à l émission Une fois, à l émission Catégorie d inscription des titres à la cote de Douala Stock Exchange Il s agit d une première ligne à coter dans un compartiment de DSX pour l émetteur SOCAPALM. Forme Actions dématérialisées ne donnant pas lieu à création d un titre physique. Ces actions sont donc simplement inscrites en comptes sous forme nominative auprès des PSI teneurs de comptes ; le Dépositaire central contrôlant la balance titre globale de chaque PSI. Ces actions sont négociables uniquement via la plate-forme de DSX comme de simples titres au porteur c est-à-dire, les achats ou ventes ne donnent pas lieu à établissement d un bordereau de transfert signé du cédant. Libération des titres Le marché financier camerounais étant un marché au comptant, les actions objet de la présente augmentation de capital doivent être entièrement libérées et libres de tout engagement avant l introduction de l émetteur dans un compartiment de DSX. La libération se fait auprès des PSI ayant placé le titre auprès du public, aussitôt que les allocations définitives de titres leurs sont communiquées par DSX. 5 (*) Les conditions de rémunération des établissements placeurs sont détaillées ci-après : Montant placé en FCFA Commission Tranche de 25 à,4% Tranche de à 5,6% Tranche supérieure à 5,8% Montants des charges à payer Organismes CMF DSX CAA-DC PSI TOTAL Montant total à payer en FCFA Commentaires Montant plafonné Après l admission en Bourse du titre, «SOCAPALM» aura en charge des frais annuels additionnels facturés essentiellement par «DSX» et le Dépositaire Central. La liste exhaustive de ces charges a été communiquée à SOCAPALM par le PSI arrangeur. Date de jouissance Les actions émises dans le cadre de la présente opération portent jouissance à la date de leur première cotation en bourse. Description des droits attachés aux actions SOCAPALM objet de la présente émission Actions ordinaires avec droit de vote simple (pas de droit de vote double), Ces actions donnent un droit de vote dans le cadre des Assemblées Générales des actionnaires, Ces actions donnent droit à la répartition des bénéfices (dividende proportionnel), Ces actions donnent également droit à la participation à tout boni en cas de liquidation, Ces actions ne donnent pas droit à un autre privilège spécifique. Description sommaire du régime de négociabilité des titres objet de la présente opération Les actions objet de la présente opération sont négociables exclusivement auprès de la «Douala Stock Exchange», via un «PSI». Les échanges de gré à gré entre porteurs ou entre les PSI ne sont pas autorisés. En cas de demande de transfert de la gestion d un portefeuille de titres d un «PSI» vers un autre à l initiative d un propriétaire de titres «SOCAPALM» cotés sur «DSX», le Dépositaire Central de la Bourse

9 de Douala doit être avisé pour entériner dans ses livres, ledit transfert de titres en mettant à jour les nouvelles positions titres globales de chaque PSI. DONNEES DE BILANS (Réalisé 27, Estimé 28 & projections 2) Conformément à un de ses textes organiques appelé Règlement de Parquet, Douala Stock Exchange peut autoriser à titre exceptionnel, les transactions dites «achetés/vendus» pouvant survenir entre deux «PSI». L acheté/vendu est une transaction comportant un achat et une vente exécutés simultanément sur une même valeur pour une même quantité de titres, à une même date et à un même cours, pour le compte de donneurs d ordres qui ont demandé à un ou plusieurs PSI d enregistrer sur leur répertoire, la transaction à conclure entre eux. Dans un acheté/vendu, il n y a pas d ordres présentés au marché c est-à-dire, sur la plate-forme de DSX. Les actes de cession gratuite des titres doivent être réglés conformément aux lois en vigueur en matière de dons, d héritage et/ou de succession. Les Prestataires de Services d Investissement doivent être notifiés desdits actes. 7.5 ELÉMENTS D'APPRÉCIATION DU PRIX DE SOUSCRIPTION OU D'ACQUISITION i Titres de capital Le prix d émission et de souscription des actions objet de la présente opération a été fixé par l AGE du 24//28 sur la base du rapport du Conseil d Administration du 7 novembre 28, lequel s est lui-même fondé sur les travaux d évaluation de l émetteur encadrés par la SGBC, PSI conseil. Total actifs Total actifs immobilisés Participations financières (SPFS,..) Actifs biologiques (palmier) Actifs biologiques (hévéas) Huileries Machines et équipements Batiments Infrastructure Autres actifs immobilisés Véhicules Fournitures et équipements Total actifs circulants Inventaire Produits finis Matières premières Magasin (pdr,..) (En milliers de FCFA) 27 R 28 Es Méthodes d évaluation retenues - Goodwill - DCF (Discounted Cash Flow ou actualisation des flux nets de trésorerie futurs) - PER (forward-year P/E s ou Price Earnings Ratio ou Ratio Prix sur Bénéfices attendus) Clients Autres débiteurs Avances payées Banque et caisse Méthodologie d évaluation d une agro-industrie En tenant compte des spécificités sectorielles des agro-industries, la valorisation des actifs biologiques s avère souvent être la plus pertinente. Dans le cas de SOCAPALM, les actifs biologiques sont principalement constitués de plantations de palmiers à huile et de jeunes hévéas. SOCAPALM faisant partie du Groupe INTERCULTURES (Compagnie Internationale de Cultures), Société Anonyme Holding, basée à Luxembourg, ses actifs biologiques sont généralement évalués, séparément, selon les principes définis par l IAS 4 Agriculture. En règle générale, l évaluation des agro-industries privilégie la méthode dite de la valeur actualisée des flux nets de trésorerie attendus. Dans le cadre de la présente opération, nous avons cependant retenu 2 autres méthodes en plus de celle citée plus haut : la méthode du Goodwill et la méthode de capitalisation des bénéfices. Le prix de souscription des actions retenu, correspond à la moyenne arithmétique des prix obtenus par ces trois méthodes d évaluation. Les tableaux qui vont suivre présentent les données de productions et des résultats (Estimé 28), et prévisionnelles de SOCAPALM à long terme (29). Ce sont ces données qui nous serviront de référence pour les travaux d évaluation qui vont suivre. Total passif Total fonds propres Capital Prime d'émission Reserves Résultat de l'exercice après distribution Provisions Provisions pour risques Dettes long terme Banques (CMT) Sociétés du groupe Passif court terme Banque découvert Fournisseurs Autres dettes Impots, CNPS, salaires Dividendes payables

10 Présentation du Compte de résultat prévisionnel consolidé SOCAPALM-SPFS en milliers de FCFA ACTIF NET CORRIGE Au 3/6/28 8 PRODUITS Palmiers Caoutchouc TOTAL PRODUITS Charges d'exploitation Entretien des parcelles Récolte et collecte Usinage Admin. & frais généraux Total charges d'exploitation Achats régimes Transferts d'huile de palme Total charges opérationnelles EBITDA Amortissements Actifs biologiques Machine et équipements Batiments Usines Véhicules ITC & fournitures Infrastructure Autres Total Amortissements Résultat opérationnel (EBIT) Charges financières (CMT) Charges financières (autres) IPRCM sur dividendes SPFS Coût de l'opv Exceptional charge (income) Résultat avant impots (EBT) IS Résultat net consolidé ES Valorisation par la Méthode du GOODWILL Méthode bilantielle, la méthode du Goodwill privilégie le patrimoine détenu par l entreprise au moment de l évaluation et consiste à déterminer une rente appelée rente du goodwill (superbénéfice), que l on ajoute à l Actif Net Comptable du Corrigé (ANCC) de l entreprise. La valeur d entreprise (VE) est alors obtenue en faisant la somme des deux variables Actif net au bilan Capital & Reserves + Dividendes à payer - Actifs immobilisés incorporels - Elimination participation SPFS Sub-total [] Economie d'impôts Actifs immobilisés incorporels - Taux d'is Sub-total [2] Impôts différés sur réévaluation des actifs biologiques Impots différés Taux d'is Sub-total [3] Réévaluation des actifs biologiques (IFRS) IAS4 Evaluation+ Actif biologique au bilan- Sub-total [4] Actif net corrigé ( FCFA) Valeur de l'entreprise [] + [2] + [3] + [4] SOCAPALM ,% ,% Le résultat consolidé (SOCAPALM & SPFS) de l ANCC est de 3,7 Mrds de FCFA. Pour la suite des travaux d évaluation, les hypothèses générales suivantes ont été retenues : - tous les actifs biologiques plantés font l objet de l évaluation - les actifs biologiques immatures, qui ne sont pas en production, font l objet d entretiens particuliers sur la période d immaturité dont les coûts sont pris en compte pour l évaluation de la juste valeur - le transfert d actifs biologiques en production (maturité) a lieu au cours de la quatrième année après le «planting» des palmiers à huile et au cours de la septième année après le «planting» des hévéas - la durée d exploitation est comprise entre 25 et 3 ans pour les deux cultures (hévéa et palmier à huile) - la projection financière peut donc s étendre jusqu à la fin de l exploitation théorique des actifs biologiques les plus jeunes. SPFS ,25% ,25% CONSOLIDE ,25% ,25% Calculs intermédiaires : ANCC = ANC + plus-value sur éléments d actif + Economie d impôt (EI) Impôt différé (ID). HYPOTHÈSES FINANCIÈRES. Taux moyen de financement à LMT applicable à SOCAPALM 2- Risque Pays à LT (guerre, expropriation des terres) 3- Risque sectoriel 4- Risque produit 5- Risque managérial (spécifique aux qualités ou défauts intrinsèques à SOCAPALM) Taux d actualisation (t) ou coût moyen pondéré du capital Durée d actualisation retenue (n) Valeur terminale du cash flow calculée à l horizon 8,% 3,%,25%,25%,5% 3,% 2 ans 228

11 OFFRE PUBLIQUE DE VENTE D ACTIONS SAFACAM - Les hypothèses financières concernent notamment le taux, et la durée de l actualisation. La détermination du taux d actualisation se fonde sur une approche du risque définie à partir du taux de financement à long terme applicable à la société émettrice, majoré des primes de risques relatifs aux risques liés au secteur de l entreprise (agro-industrie dans le cas présent qui est souvent lié à l exploitation des plantations de palmiers et d hévéas) aux risques pays (guerre, expropriation) au risque produit Nous estimons les risques produit et sectoriel très limités, compte tenu du contexte économique national où la demande reste supérieure à l offre, et du contexte international actuel qui permet d anticiper que ce secteur agro-industriel reste stratégique, non seulement pour des besoins liés à l alimentation des populations, mais aussi en raison de la recherche par les gouvernements des sources d énergies renouvelables (biocarburants notamment). III. Méthode du Goodwill Moyenne des résultats escomptés 28-2 Résultat net après impots Résultat avant IS IS - = SOCAPALM SPFS CONSOLIDE Cette production est ensuite valorisée sur la base d une moyenne de marges réalisées par l entité en rapport avec l activité agricole. La juste valeur de l actif biologique est alors obtenue par l actualisation de ces flux de trésorerie ou cash flows. La Valeur d Entreprise correspond alors à la somme des Cashflows libres futurs actualisés, générés par l actif d exploitation avant prise en compte des dividendes et de la Valeur Terminale actualisée de l entreprise. C est la méthode qui prend en compte les perspectives de croissance et la dynamique de l entreprise. Le Cash-flow appelé aussi Capacité d Autofinancement (CAF) ou Marge Brute d Autofinancement (MBA), sert à rémunérer le capital, à rembourser les emprunts et/ou à financer des investissements. Pour chaque année de l horizon des prévisions financières connues, on détermine le Cash-flow libre égal au Cash-flow classique BFRE + Cessions d actifs nets d IS Investissements. La durée de l horizon de prévision est fonction de la période au terme de laquelle on obtient un Cashflow libre normatif pouvant servir de référence au calcul de la valeur dite terminale. D une manière générale, on s arrête aux prévisions connues, ici nous avons travaillé sur la base d un plan d entreprise pour les 2 ans à venir. La valeur terminale correspond à la valeur d entreprise à l issue de l horizon de prévision et qui est calculée par actualisation à l infini du cash-flow libre normatif estimé. Ceci prenant en compte un taux de croissance perpétuel, déterminé en fonction de l environnement général de la société et du secteur. Les Cash-flows libres et la valeur terminale sont ensuite actualisés à la date d évaluation au coût moyen pondéré du capital (t). Capacité bénéficiaire 2 Valeur additionnelle Actifs immobilisés + BFR + Rendement minimum sans risque = Résultat net après impots Capacité bénéficiaire - = ,% ,% ,% Data base au 3/2/27 : SOCAPALM Surfaces (ha) Concession Surfaces plantées ha ha Détail au 3/2/27 Palmier Hévéa TOTAL Mature 94,86% Immature Total ha S.P.F.S FERME SUISSE Surfaces (ha) Concession 5 Surfaces plantées Palmier Hévéa TOTAL ha ha Mature % Immature Total ha 2 Goodwill ( = capacité bénéficiaire [-(+t)-n] / t ) Valeur additionnelle Taux d'actualisation Sub-total [] Actif net corrigé Actif net corrigé [2] Goodwill Method Value ( FCFA) ,% ,% ,% PRODUCTION STATEMENT (données de production) PALMIER A HUILE FFB : REGIMES (T) SOCAPALM Total CPO Total PK ES Valeur de l'entreprise [] + [2] Dans la formule, on utilise un nombre n d années, ici ce nombre a été limité à 2 par prudence. Le résultat consolidé de la valeur d Entreprise par la Méthode du Goodwill est de 4,9 Mrds FCFA. 2. Valorisation par la Méthode des Discounted Cash-flows (DCF) L approche consiste à déterminer séparément pour chaque catégorie d actif biologique, la production attendue de cet actif sur sa durée résiduelle. Cette production est estimée sur la base des rendements réellement constatés en cours d exercice en fonction de la maturité de l actif biologique et des surfaces en exploitation. La production des régimes propres à SOCAPALM devrait progresser de l ordre de 2% entre 28 et 29. Elle pourrait ensuite décliner de l ordre de % compte tenu de l ambitieux programme de replantation tandis que celle de l huile de palme brute elle, devrait progresser à un rythme annuel de 3% sur la période revue. Horizon 22, SOCAPALM produira ainsi plus de tonnes d huile brute et sa filiale SPFS fera une production additionnelle de 7 tonnes. L Hévéa déjà planté arrivera à maturité à compter de 23, et la production de caoutchouc, démarrant en 23, augmentera progressivement pour atteindre 3 tonnes en 22. Sur la base des ces prévisions de production et en considérant notre hypothèse d évolution des prix c està-dire 4 FCFA/kg pour 29-2 et 45 FCFA/kg par la suite, les Cash Flows libres prévisionnels ci-dessous ont été déterminés par les dirigeants de SOCAPALM.

12 METHODE DCF - CASH FLOW STATEMENT CONSOLIDATED EBITDA Amortissements Résultats opérationnels (EBIT) Impots sur le dividende SPFS > SOCAPALM Impots Résultat net après taxes (NOPAT) Selon cette méthode, la Valeur d Entreprise (VE) est égale au Bénéfice net moyen par action (BPA) x PER, le PER étant le «Price Earnings Ratio». La valeur financière d une action est obtenue en rapportant au résultat issu de la multiplication (Bénéfice x PER), le nombre d actions actuelles composant le capital de SOCAPALM. Autre méthode d évaluation habituellement retenue pour les agro-industries : la valorisation par assimilation au travers de laquelle une comparaison des multiples boursiers avec les sociétés cotées est illustrée. + amortissements - investissements - charges financières - remboursement emprunts - variation du BFR Cash flow libre aux actionnaires Le tableau ci-dessous présente la valorisation par assimilation avec d autres sociétés du même secteur que SOCAPALM et cotées en bourse actuellement. Valorisation par assimilation (3/2/27) Socapalm OOPC Palmci SOGB Calculs (incl SPFS) DSX Nigerian Stock Exchange BRVM (Abj) BRVM (Abj) Formule générale n= CFL (n) VT (2) VE = n=2 (+t) n (+t) 2 Nombre d'actions (****) Cours de l'action (*) Capitalisation boursière Devise I , CFA , Naira , CFA , CFA VT = Valeur Terminale (horizon 228) Résultat net estimé 28 (***) Chiffre d'affaires 27 est Fonds propres au bilan 3/2/27 II VT = CFn x (+ t) t : taux d actualisation (3%) (t-g) g : taux de croissance perpétuel (%) CFn: cash flow libre horizon 228 n : année d actualisation Résultats: Dettes financières à cette date Fonds propres/ressources stables (II+III) Trésorerie au passif net (**) Taux de change /? 3/2/27 Superficie plantée (ha) % palmier III IV % % % % % % 5 89% % 23 Valeur terminale (228>) Valeur nette actualisée (28-227) Valeur de l'entreprise Taux d'actualisation % Price/Book value (3/2/27) P/E (B28) Price/Net sales 27 Valeur société par ha (FCFA) a b c d 3,6 6, ,8 25 5, ,5 26, ,6 6, 3 5 Taux de croissance organique long terme 3. Méthode du PER (Price Earnings Ratio) Cette méthode consiste à déterminer la Valeur de l entreprise à partir d un résultat par action actualisé sur un nombre infini de périodes. C est la méthode d actualisation par les bénéfices. % (*) cours à l'introduction pour la Socapalm, au 3/2/27 pour les autres sociétés (dps à 42 5 F) (**) Palmci et Okomu financent une partie des actifs long terme avec du passif court terme (***) résultat Socapalm = consolidé avec la SPFS, dernière estimation sept' 8 (pour les autres plantations sur base des budgets) (****) nombre d'actions anciennes Socapalm ayant servi à la valorisation de l'entreprise a) Ratio de la capitalisation boursière divisée par les fonds propres au bilan (II) b) Price earnings ratio c) Ratio de la capitalisation boursière sur ventes nettes annuelles (27) d) Valeur des actifs de la société sur base de la capitalisation boursière [formule : (I + III)/(IV)] Calculs Méthode de capitalisation Moyenne des résultats escomptés 28-2 Synthèse des méthodes d évaluation retenues Moyenne des méthodes Résultat net ( FCFA) Nombre d'actions Résultat net par action SOCAPALM ,6 SPFS , CONSOLIDE Discounted Cash-flows Method Méthode du Goodwill Méthode de capitalisation Moyenne Price Earnings Ratio (P/E) Valeur financière par action ( FCFA) 7,7 35,3 7,7 23,4 Ce qui correspond à une valeur mathématique moyenne de l action de FCFA Valeur de l'entreprise ( FCFA) Fixation du prix d émission et de souscription des actions SOCAPALM Comme nous l avons rappelé plus haut, la maison mère de SOCAPALM, le groupe INTERCULTURES,

13 privilégie la méthode d actualisation des Cash Flow futurs. Le résultat de cette méthode est le plus élevé soit, FCFA par action. Toutefois, pour tenir compte de l évolution actuelle des marchés, l AGE du 24//28 a retenu le principe d une «prime de conjoncture» et a fixé le prix d émission par action à 45. FCFA, soit la moyenne arithmétique des trois méthodes (44.77 FCFA) arrondi à 45. FCFA, ce qui correspond à une valorisation de SOCAPALM de l ordre de F.CFA à l hectare, et reste une approche prudente corrélée à l incertitude actuelle sur les marchés. Eléments d information nécessaires à l appréciation du prix 7.8 MODALITES DE SOUSCRIPTION OU D'ACQUISITION Période indicative de souscription ou d acquisition : 22 janvier 29 au 27 février 29 Politique d allocation des titres : Minimum par Investisseur : 5 actions Maximum par Investisseur - Institutionnel : libre avec un plafond à 3% des actions émises, hors DPS - Personne physique : 2 actions Nombre de fois que représente le prix payé par rapport à l Actif Net comptable au 3/2/27 Rapport : prix de l action / résultat net par action au 3/2/27 Rapport : prix de l action / CAF par action au 3/2/27 Données provisoires et perspectives de l introduction en Bourse de SOCAPALM Nombre d actions composant le capital * dont flottant devant être coté en Bourse (DSX) 67 2,2% Règle d allocation des titres appliquée par le Comité de Dépouillement de DSX : ) La quantité servie à chaque souscripteur est fonction de la demande totale du public et de la tranche de catégories de souscripteurs dont il est issu et ne peut être alloué qu après la clôture de la période de souscription. Dans le cadre de l animation de marché, % du flottant côté (soit actions) sera souscrit par le PSI chef de file dans le cadre d un contrat à signer avec l émetteur. 24 Valeur Nominale de l action (FCFA) Prix d émission des nouvelles actions et prix d introduction en Bourse (FCFA) Capitalisation boursière après l introduction (FCFA) Opération financière ayant donné lieu à évaluation de l émetteur : il n y a pas eu antérieurement, d opération financière ayant donné lieu à une évaluation de SOCAPALM. Par opération financière, on entend, les offres publiques d'achat ou de vente, fusion, scission, augmentation de capital, apport partiel d'actifs, négociations de blocs ayant entraîné un franchissement de seuil de participation tel que prévu par les articles 22 à 25 du Règlement Général de la Commission des Marchés Financiers. 7.6 COTATION EN BOURSE Date indicative d introduction et de cotation en bourse : 25 janvier 29 Libellé sous lequel les titres seront inscrits à la cote : Action SOCAPALM Numéro et dénomination du secteur d activité : secteur agro-industriel dont le numéro sera complété par le Dépositaire central CAA en charge de l immatriculation des valeurs admises à la cote de DSX. Procédure de première cotation choisie L admission des actions à la cote se fera conformément au Règlement de Parquet de «Douala Stock Exchange». La première cotation sera faite selon la procédure dite de vente à prix déterminé. Le prix d introduction sera le même que le prix de souscription payé par les investisseurs ayant participé à l opération de placement sur le marché primaire. 7.7 SYNDICAT DE PLACEMENT Conseiller et coordinateur global de l opération : Société Générale de Banques au Cameroun Organisme chef de file : Société Générale de Banques au Cameroun Liste des établissements chargés de recueillir les souscriptions du public : SGBC, AFRILAND, BICEC, CBC, SCB CA, UBA, EDC-Investment Corporation, SFA. Le service financier de l émetteur est assuré par : «Société Générale de Banques au Cameroun, 78 rue Joss, BP 442 Douala» 2 ) Allocation de titres par tranches : - Le minimum de titres est servi en priorité; - La quantité demandée supérieure à 5 est servie en priorité en fonction de la demande totale du public jusqu à hauteur du plafond de 2; - Pour les personnes morales ayant demandé une quantité supérieure à 2, le principe de la règle égalitaire est appliqué (Rapport du nombre de titres offerts par le nombre de titres demandé par les souscripteurs); - En cas de rompu, il sera appliqué la règle du tirage au sort d une lettre de l alphabet par un membre de la Commission de dépouillement ; - La lettre d alphabet servira de critère d attribution : un titre sera attribué à chaque souscripteur jusqu à épuisement. Droit préférentiel de souscription : dans le cadre de leur AGE du 24//28, les actionnaires de SOCAPALM ont supprimé leur droit préférentiel de souscription (DPS) sauf le droit préférentiel de souscription bénéficiant à l actionnaire SOCIPALM. Date de règlement des titres par les acquéreurs : le marché étant au comptant, toute action souscrite est réputée être payée à la souscription, toute clause contraire est réputée non écrite. En cas de réduction des quantités souscrites par DSX du fait des sursouscriptions éventuelles, il appartiendra aux établissements placeurs de rétrocéder aux souscripteurs les sommes perçues en trop. En cas de sous souscription, une nouvelle période de souscription d un mois est ouverte au public. Dans le cas d une nouvelle sous souscription après cette deuxième période, le montant de l augmentation de capital pourra alors être limité au montant des souscriptions réalisées dès lors que celles-ci atteignent au moins 3/4 de l augmentation de capital prévue. Résultats de l opération : Les résultats du placement public des actions SOCAPALM seront publiés par DSX au terme des opérations de dépouillement des souscriptions, par avis à paraître dans la presse conformément au calendrier joint en annexe de la présente Note d Information. Date prévue pour l inscription en compte des titres au nom du souscripteur : Tout PSI placeur des titres émis dans le cadre de la présente opération, est réputé mandaté par SOCAPALM, pour l inscription en compte des nouvelles actions. Ceci étant, les PSI sont tenus d inscrire en comptes-titres nominatifs, les actions qui seront souscrites dans le cadre de la présente opération ; les titres étant dématérialisés. Le Dépositaire central pour sa part, ouvrira un compte de contrepartie global à chaque PSI teneur de comptes-titres individuels. 25

14 26 8. PRESENTATION GENERALE DE L EMETTEUR 8. RENSEIGNEMENTS A CARACTERE GENERAL Dénomination sociale : SOCIETE CAMEROUNAISE DE PALMERAIES par abréviation SOCAPALM Siège social et principal siège administratif : TILLO, route de Nkongsamba, B.P. 69 Douala Cameroun Numéro téléphone et télécopie : Téléphone (237) Télécopie (237) Adresse électronique : Forme juridique : Société Anonyme avec Conseil d Administration, soumise aux dispositions de l Acte Uniforme OHADA relatif au Droit des Sociétés Commerciales et du GIE. Date de constitution : SOCAPALM a été constituée le juin 968. Durée de vie : 99 ans à compter de la date de constitution soit jusqu au 2 juin 267. Numéro du registre du commerce et du crédit mobilier : SOCAPALM est immatriculée au Registre de Commerce et du Crédit Mobilier de la ville de Mbanga sous le numéro 23/-2. Son numéro de contribuable est : M 7837 G. Exercice social : Il débute le er janvier et expire le 3 décembre de chaque année, selon les dispositions de la loi N 22/ du 9 avril 22 modifiant l ordonnance du 7 février 962 portant conditions d exécution du budget de l Etat et celles de la loi N 22/3 du 9 avril 22, portant Code Général des Impôts qui ont mis en concordance l année civile et l exercice fiscal. L Assemblée Générale Mixte du décembre 2 a modifié l article 2 des statuts de SOCAPALM intitulé «Exercice social». Objet social : Selon les termes de l article 3 de ses statuts, «la société» a pour objet, directement ou indirectement d'assurer la gestion des palmeraies. Elle est chargée, dans les conditions définies par lesdits statuts de : - l'acquisition, la création, l'administration, l'exploitation et le développement de toutes entreprises agricoles et notamment de culture du palmier à huile et de transformation de ses fruits; - commercialiser les produits agricoles et notamment des régimes de palmes et des produits dérivés après transformation industrielle et conditionnement; - l'assistance aux petits exploitants ou à leurs groupements se livrant aux cultures pratiquées par la société dans le périmètre de collecte des usines dont elle assure la gestion; - l'exercice de toutes opérations commerciales ou industrielles pouvant se rattacher aux objets précités par voie de création de sociétés nouvelles, d'apport, de fusion, d'association en participation ou autrement; - la location, l'achat, la vente de tout immeuble ou terrain, la création de tout établissement industriel, commercial, ou entreprise quelconque se rattachant également aux objets précités; - toutes les opérations se rattachant directement ou indirectement aux activités définies ci dessus ou de nature à favoriser leur développement. Capital social (actuel) : Le capital social actuel est de (douze milliards six cent vingt neuf millions trente mille) FCFA divisé en (un million deux cent soixante deux mille neuf cent trois) actions entièrement libérées et de même catégorie, chacune ayant une valeur nominale. (dix mille) FCFA et ce depuis 968. Documents juridiques : Tous les documents juridiques de SOCAPALM notamment, les statuts, les procès verbaux des assemblées générales et les rapports des commissaires aux comptes, peuvent être consultés au siège de l émetteur. Assemblées générales : Le mode de convocation L Assemblée générale est convoquée par le Conseil d Administration ou, à défaut, par les Commissaires aux comptes, soit par un mandataire désigné par le président de la juridiction compétente, statuant à bref délai, à la demande, soit de tout intéressé en cas d urgence, soit d un ou plusieurs actionnaires réunissant au moins le dixième du capital social. L Assemblée Générale Ordinaire est convoquée au moins une () fois par an, par le président du conseil d administration (PCA), et dans les six (6) mois de la clôture de l exercice. L Assemblée Générale Extraordinaire se réunit chaque fois que la situation l exige, à la demande du PCA ou du tiers (/3) des administrateurs. Après augmentation du capital objet de la présente opération, la convocation sera faite par un avis inséré dans un journal d annonces légales, quinze jours avant la date de l Assemblée. Les Assemblées Générales se tiennent au siège social ou en tout autre lieu indiqué dans l avis de convocation. Les statuts, les procès-verbaux des Assemblées Générales, les rapports des Commissaires aux Comptes et autres documents sociaux peuvent être consultés au siège social dans les conditions et les délais prévus par la loi. Les conditions d'admission Tout actionnaire participant à la présente opération aura le droit d assister aux assemblées générales et de participer aux délibérations personnellement ou par mandataire, quelque soit le nombre d action qu il possède, sur présentation d une attestation d actionnaire délivrée par les PSI teneurs de comptes-titres, valant dépôt de titres aux lieu et délai indiqués dans l avis de convocation, sans toutefois que ce délai ne puisse être inférieur à 5 jours avant la réunion de l Assemblée. En tout état de cause, il faudrait que l actionnaire puisse être identifié dans la liste de présence communiquée à la société à sa demande, par le dépositaire central (CAA). Les conditions d'exercice du droit de vote Dans les Assemblées Générales ordinaire et extraordinaire, le quorum est calculé sur l ensemble des actions composant le capital social. L AG ordinaire ne délibère valablement sur première convocation que si les actionnaires présents ou représentés possèdent au moins /4 des actions ayant le droit de vote, Aucun quorum n est requis sur la deuxième convocation. L AGE ne délibère valablement que si les actionnaires présents ou représentés possèdent au moins, sur la première convocation, la /2 des actions ayant le droit de vote et, sur deuxième convocation, le /4 des actions ayant le droit de vote. A défaut de ce quorum, cette Assemblée peut être convoquée une troisième fois, dans un délai qui ne peut excéder deux mois à compter de la date fixée pour la seconde Assemblée, le quorum requis restant fixé au /4 des actions. Le droit de vote attaché aux actions est proportionnel à la quotité du capital qu elles représentent. Chaque action de capital donne droit à une voix. Les délibérations de l AG ordinaire sont prises à la majorité des voix exprimées, celles de l AG extraordinaire sont prises à la majorité des 2/3 des voix exprimées. Les conditions d acquisition de droits de vote double Les statuts de SOCAPALM ne prévoient pas de droit de vote double. Déclaration de franchissement de seuil Les statuts de SOCAPALM ne prévoient aucune disposition spécifique visant la déclaration par les actionnaires, des franchissements de seuils de pourcentage du capital social détenu. Toutefois, dans le cadre de la réglementation du marché financier, les investisseurs sont tenus de se conformer aux dispositions des articles 22 à 25 ci-après du Règlement Général de la Commission des Marchés Financiers relatives aux franchissements des seuils : Article 22. () Toute personne physique ou morale qui se trouve, à un moment ou un autre, détenir seule ou de concert, une certaine fraction du capital ou de droits de vote d une société cotée doit déclarer le montant de sa participation aux tiers ou aux acteurs du marché. (2) Les seuils de capital ou de 27

15 droits de vote à atteindre ou à détenir pour l application de l alinéa ci-dessus sont fixés respectivement à 5%, %, 2%, 33,33%, 5%, 66,67%. (3) La déclaration mentionnée à l alinéa susvisé s applique également à toute réduction de participation en dessous des seuils mentionnés à l alinéa précédent. Article 23. Le détenteur des titres visés à l article 22 est tenu de fournir une information claire, précise et sincère des éléments suivants : (a) le nombre de titres précédemment détenus par lui et leur nature ; (b) le nombre de titres ayant provoqué le franchissement d un des seuils fixés à l article 22 ; (c) s il agit seul, de concert ou au bénéfice de son groupe de sociétés ; (d) ses objectifs sur les 2 mois à venir concernant la société dont les titres sont détenus. Article 24. Le défaut de déclaration d un franchissement de seuil à la hausse ou à la baisse entraîne la privation, pour an, des droits de vote attachés aux Actions ayant entraîné le franchissement du seuil. Article 25 Toutes les informations visées à l article 23 doivent être portées à la connaissance du public sous forme d un communiqué de presse dont l auteur s assure de la diffusion effective et intégrale, à ses frais, et qui est transmis à la Commission préalablement à sa publication. 8.2 RENSEIGNEMENTS SUR LE CAPITAL DE L'ÉMETTEUR 8.2. Renseignements à caractère général (a) Situation actuelle Pacte d'actionnaires Sont considérées comme agissant de concert, les personnes qui ont conclu un accord en vue : d acquérir ou de céder des droits de vote de l émetteur, ou d exercer des droits de vote pour mettre en œuvre une politique commune vis-à-vis de l émetteur. A la connaissance du Conseil d Administration de SOCAPALM, il n existe pas de pacte entre les actionnaires de cette société. Evolution de la structure de l actionnariat après l opération en cas de l exercice des DPS Actionnaires Société PALMCAM Etat du CAMEROUN BOLLORE PARTICIPATIONS Société P.F. REPRESENTATION Société SOCIPALM M. Philippe DE TRAUX DE WARDIN M. Jean Charles DE FAUCONVAL M. Emmanuel MONTHE SIEWE M. Vincent BOUNDJIA M. Claude JUIMO MONTHE Privés Camerounais (actions cotées à DSX) TOTAL Nombre d actions détenues Pourcentage du capital 55,34 % 2,35%,%,% 3,%,%,%,%,%,% 2,3%,% Nombre de droits de vote Pourcentage des droits de vote 55,34 % 2,35%,%,% 3,%,%,%,%,%,% 2,3%,% 28 Montant du capital souscrit : FCFA Nombre et catégorie de titres qui le représentent : actions toutes ordinaires de valeur nominale FCFA par action. Partie du capital souscrit à libérer : % SOCAPALM n a pas émis d obligations convertibles en actions Intention des actionnaires A la connaissance de l organe d administration, les actionnaires contrôlant la majorité du capital de SOCAPALM n envisagent pas d opérations particulières (exemple : céder la totalité une partie de leurs actions ou droits de vote, acquérir des actions ou des droits de vote supplémentaires) dans les 2 mois suivant l'opération objet de la présente Note d'information. 29 (b) Evolution du capital Au cours des cinq dernières années, il n y a pas eu d augmentation du capital de SOCAPALM. (c) Répartition du capital et des droits de vote Le capital est réparti entre (dix) actionnaires disposant ensemble des (un million deux cent soixante deux mille neuf cent trois) actions et droits de vote. Situation actuelle 8.3 POLITIQUE DE DISTRIBUTION DE DIVIDENDES Conformément aux statuts de SOCAPALM, après approbation des comptes et constatation de l existence d un bénéfice distribuable, l Assemblée Générale détermine sur proposition du Conseil d Administration, toutes sommes qu elle juge convenables de prélever sur ce bénéfice pour être reportées à nouveau sur l exercice suivant ou inscrites à un ou plusieurs fonds de réserves ordinaires ou extraordinaires, généraux ou spéciaux, dont elle détermine l affectation ou l emploi. Le surplus, s il en existe, est attribué aux actionnaires sous forme de dividende dont le paiement doit avoir lieu dans un délai maximum de neuf mois après la clôture de l exercice, sauf prolongation par décision de justice. Actionnaires Société PALMCAM Etat du CAMEROUN BOLLORE PARTICIPATIONS Société P.F. REPRESENTATION Société SOCIPALM (Sicav du personnel) M. Philippe DE TRAUX DE WARDIN M. Jean Charles DE FAUCONVAL M. Emmanuel MONTHE SIEWE M. Vincent BOUNDJIA M. Claude JUIMO MONTHE TOTAL Nombre d actions détenues Pourcentage du capital 69,99% 27,%,79%,79% 3,%,79%,79%,79%,79%,79%,% Nombre de droits de vote Pourcentage des droits de vote 69,99% 27,%,79%,79% 3,%,79%,79%,79%,79%,79%,% Eléments d information sur les trois derniers exercices en cours Résultat net ( FCFA) Résultat net par action déc.-25 (4 22) - 33 déc déc Sur la base des résultats ressortant sur le tableau ci-dessus, SOCAPALM n a pas pu distribuer de dividende au cours des trois derniers exercices. Cependant, en 23 et 24, la société a respectivement, servi un dividende brut de 983 Ms soit 778 F/action, et 2 Ms soit 95 F/action. Entre 24 et 25, les difficultés conjoncturelles rencontrées par SOCAPALM n ont pas permis de rémunérer correctement le capital sur les trois dernières années. Toutefois, les perspectives sur les marchés des oléagineux, l augmentation de capital en cours ainsi que ses effets induits (investissements industriels et assainissement des comptes d exploitation), permettront de renouer avec une politique de distribution de dividendes. L estimé 28 permet d envisager sereinement la reprise de distribution des dividendes.

16 délai de prescription des dividendes Le délai légal de prescription des dividendes est fixé à cinq (5) ans. Passé ce délai, la société doit reverser les dividendes non distribués à la Caisse des dépôts de Consignations. Dans le cas où une banque assure le service titre pour le compte de la société, les dividendes non distribués seront conservés dans des comptes spéciaux appelés «Avoirs sans maîtres» dans les délais qui seront prescrits par la Caisse des dépôts et Consignations. Au cours de trois derniers exercices, le nombre d actions de SOCAPALM n a pas été modifié. 8.4 MARCHE DES TITRES DE L EMETTEUR Avant l opération objet de la présente Note d Information, SOCAPALM n a émis aucun titre (titre de créance ou de capital) coté dans une Bourse des valeurs mobilières locale ou internationale. Par ailleurs SOCAPALM n a pas émis d emprunt obligataire à souscription privée non coté auprès d une bourse. 9. ORGANES D ADMINISTRATION, DE DIRECTION ET DE CONTRÔLE DE SOCAPALM Fonctions occupées actuellement par les administrateurs dans les sociétés représentées ou dans les sociétés actionnaires de SOCAPALM Noms et prénoms M. Claude JUIMO MONTHE, Président du Conseil PALMCAM, représentée par M. Luc BOEDT Etat du Cameroun, représenté par M. François-Xavier ZINGA BOLLORE PARTICIPATIONS, représentée par M. Vincent BOLLORE P.F. REPRESENTATION, représentée par M. Hubert FABRI M. Jean Charles de FAUCONVAL M. Emmanuel MONTHE SIEWE M. Philippe DE TRAUX DE WARDIN M. Vincent BOUNDJIA Fonction dans la société représentée PCA Nombre d actions et de droits de vote détenus par chaque administrateur Fonction dans la société actionnaire - DG de Palmcam Fonctionnaire Président Directeur Général Nombre d actions Pourcentage Nombre de Pourcentage des détenues du capital droits de vote droits de vote M. Claude JUIMO MONTHE, Président du Conseil,79%,79% PALMCAM, représentée par M. Luc BOEDT ,% ,% Etat du Cameroun, représenté par M. François-Xavier ZINGA ,% ,% BOLLORE PARTICIPATIONS, représentée par M. Vincent BOLLORE,79%,79% P.F. REPRESENTATION, représentée par M. Hubert FABRI,79%,79% M. Jean Charles de FAUCONVAL,79%.79% M. Emmanuel MONTHE SIEWE,79%,79% M. Philippe DE TRAUX DE WARDIN,79%,79% M. Vincent BOUNDJIA,79%,79% Total Conseil d administration % % 3 9. LES ORGANES D'ADMINISTRATION ET DE CONTRÔLE Nombre de mandats d administrateur dans d autres sociétés Le Conseil d Administration SOCAPALM est administrée par un Conseil d Administration composé de trois (3) membres au moins et de douze (2) membres au plus. Après son introduction en Bourse, le nombre maximum des Administrateurs de SOCAPALM sera porté à quinze (5). Ces membres sont nommés par l assemblée générale des actionnaires pour un mandat de 6 ans, renouvelable. Le président du conseil d administration est élu par les membres du conseil, pour un mandat de six ans renouvelable. Chaque membre du conseil dans ses fonctions d administrateur ne doit pas cumuler plus de cinq postes d administrateur, ni tomber sous le coup d une incompatibilité, interdiction, déchéance ou autres prescription statutaire ou légale, lui interdisant de remplir ses fonctions au sein du Conseil d Administration de la société. A ce jour, les membres du conseil d administration de la société sont les suivants : M. Claude JUIMO MONTHE, Président du Conseil PALMCAM, représentée par M. Luc BOEDT Etat du Cameroun, représenté par M. François-Xavier ZINGA BOLLORE PARTICIPATIONS, représentée par M. Vincent BOLLORE P.F. REPRESENTATION, représentée par M. Hubert FABRI M. Jean Charles de FAUCONVAL M. Emmanuel MONTHE SIEWE M. Philippe DE TRAUX DE WARDIN M. Vincent BOUNDJIA Nombre total de mandats d administrateur dans d autres sociétés au Cameroun 4 mandats mandat mandat 4 mandats 2 mandats 2 mandats 2 mandats 2 mandats 2 mandats Mandats d administrateur dans les sociétés entretenant un lien d ordre économique et financier avec SOCAPALM au Cameroun 3 mandats mandat mandat 4 mandats 2 mandats 2 mandats 2 mandats 2 mandats 2 mandats Liste actuelle des administrateurs et période de leur mandat Noms et prénoms M. Claude JUIMO MONTHE, Président du Conseil PALMCAM, représentée par M. Luc BOEDT Etat du Cameroun, représenté par M. François-Xavier ZINGA BOLLORE PARTICIPATIONS, représentée par M. Vincent BOLLORE P.F. REPRESENTATION, représentée par M. Hubert FABRI M. Jean Charles de FAUCONVAL M. Emmanuel MONTHE SIEWE M. Philippe DE TRAUX DE WARDIN M. Vincent BOUNDJIA Date de nomination 3/6/25 3/6/25 3/6/25 3/6/25 3/6/25 29/6/24 3/6/25 3/6/25 3/6/25 Date d expiration du mandat AGO des comptes 2 AGO des comptes 2 AGO des comptes 2 AGO des comptes 2 AGO des comptes 2 AGO des comptes 2 AGO des comptes 2 AGO des comptes 2 AGO des comptes 2 Liens d alliance et de parenté avec tout dirigeant de l émetteur : à la connaissance du Conseil d administration, il n existe pas de lien d alliance ou de parenté entre les membres de l organe d administration et les dirigeants de la société Performances d activité du Conseil d administration de SOCAPALM Nombre de sessions du Conseil par an Durée moyenne des sessions du Conseil Taux de présence moyen par session heures % heures % heures %

17 9.2 LES ORGANES DE DIRECTION 9.3 RELATIONS DES ORGANES D ADMINISTRATION, DE DIRECTION ET DE CONTROLE AVEC L EMETTEUR Organigramme de SOCAPALM Assemblée Générale Conseil d Administration Rémunérations globales attribuées aux membres des organes d administration, de direction et de Contrôle de SOCAPALM (En FCFA) Rémunération globale brute des membres du conseil Rémunération des dirigeants * Rémunération globale des commissaires aux comptes Total des rémunérations * dirigeants et salariés les mieux rémunérés Directeur Financier Directeur Général M. Marc MUTSAARS Directeur de l Administration du Personnel et des Ressources Humaines Directeur des Opérations Agricoles Directeur Technique Les statuts de SOCAPALM précisent en leur article 6, les modalités de rémunération des administrateurs et des dirigeants de la société. Il est notamment précisé que l Assemblée Générale peut allouer aux administrateurs, en rémunération de leurs activités et à titre d indemnité de fonction, une somme fixe annuelle qu elle détermine souverainement. Le Conseil d Administration peut, par ailleurs, attribuer des rémunérations exceptionnelles pour les missions ou mandats confiés à des administrateurs ou autoriser le remboursement des frais de voyage, déplacement et des dépenses engagées dans l intérêt de la société. 32 M. Dominique CORNET Liste des dirigeants de SOCAPALM Les principaux dirigeants sont : M. Charles FONDJO M. Jean François PAJOT - Monsieur Marc MUTSAARS, Directeur Général, né le /7/94, entré en fonction le /7/24 ; - Monsieur Dominique Edouard Robert CORNET, Directeur Financier, né le 2/4/965, entré en fonction le 2/8/22 ; - Monsieur Charles Rémy FONDJO, Directeur de l Administration du personnel et des Ressources Humaines, né le 2/9/954, entré en fonction le /8/98 ; - Monsieur Jean François PAJOT, Directeur des Opérations Agricoles, né le 25/3/96, entré en fonction le 24/8/25; - Monsieur Jean Luc MOREL, Directeur Technique, né le 2/6/953, entré en fonction le 2//25. Seul le Directeur Général (actuellement M. Marc MUTSAARS), est formellement nommé par le conseil d Administration sur proposition du Président du Conseil d Administration de SOCAPALM. Monsieur Marc MUTSAARS a été nommé Directeur Général le /7/24 pour une durée indéterminée. Son curriculum vitae détaillé est joint en annexe. Il fournit les informations notamment, sur la nationalité du DG, sa date de naissance, sa formation et son expérience professionnelle. Participation des dirigeants supérieure à 5% dans le capital : * Sociétés détenant le contrôle de SOCAPALM * Filiales de SOCAPALM * Clients ou fournisseur de SOCAPALM Commentaire M. Jean Luc MOREL Les dirigeants de SOCAPALM déclarent ne pas détenir de participation dans le capital des sociétés détenant le contrôle de SOCAPALM, ou des sociétés clientes ou fournisseurs de SOCAPALM. Les dirigeants de SOCAPALM déclarent ne pas détenir de participation dans le capital des sociétés détenant le contrôle de SOCAPALM, ou des sociétés clientes ou fournisseurs de SOCAPALM. Le Directeur Général peut être lié à la société par un contrat de travail. Ce contrat est soumis aux dispositions des articles 438 et suivants de l Acte uniforme relatif au Droit des Sociétés Commerciales et du GIE. Les modalités et le montant de la rémunération du Directeur Général sont fixés par le Conseil d Administration qui le nomme. Le Conseil d Administration peut également lui accorder des rémunérations exceptionnelles pour des missions ou des mandats qui lui seraient confiés. Conventions conclues entre SOCAPALM et les membres des organes d administration, de direction et de contrôle Conventions dont les effets se poursuivent en 28. Convention de compte Client avec SPFS Administrateur concerné : Luc BOEDT, administrateur commun aux deux sociétés. Nature et objet : vente d huile de palme brute à SPFS. Modalités : Au cours de l exercice clos le 3/2/27, SOCAPALM a réalisé un chiffre d affaires de 69 Ms FCFA sur SPFS. Ce chiffre d affaires correspond à la vente de 92 tonnes d huile. Les règlements obtenus au cours de la même période s élèvent à 522 Ms FCFA 2. Convention de location avec SAFACAM Administrateur concerné : BOLLORE Participations. Nature et objet : Contrat de location à la Direction Générale de SAFACAM daté du 3 décembre 23. Par ce contrat, SAFACAM donne en location une maison non meublée en bordure du lac Mboli. Toutes les charges annexes (assurances, électricité, eau) ne sont pas incluses dans le montant du loyer. Modalités : Loyer trimestriel payable d avance de FCFA HT. Les montants pris en charge au cours de l exercice clos le 3 décembre 27 est de FCFA. 3. Convention d avance de trésorerie avec PALMCAM Administrateur concerné : PALMCAM pour PALMCAM Nature et objet : Un compte d avance de trésorerie rémunéré a été ouvert dans les livres de SOCAPALM au de l exercice clos le 3 décembre 25 au profit de PALMCAM. Le solde de ce compte courant figure à l actif du bilan de SOCAPALM pour Ms FCFA au 3/2/ A la connaissance du Conseil d administration, il n existe pas de lien d alliance ou de parenté entre les membres de l organe d administration et les dirigeants de la société.

18 34 Modalités : - Le compte d avance de trésorerie est ouvert pour une durée indéterminée et les créances inscrites en compte seront remboursées en fonction des dividendes dus par SOCAPALM à PALMCAM ; - La présente convention sera résiliée de plein droit en cas de non respect par l une des parties de l un des engagements pris au terme de cette convention ou encore en cas de scission, apport partiel d actif, cessation d activité ou de paiement de l une ou l autre partie ; - Le compte d avance de trésorerie porte les intérêts à dater du janvier 24 calculés sur la base d un taux d intérêt de 6% ; - Les produits constatés au compte de résultat de l exercice clos le 3 décembre 27 est de 37 Ms. 4. Convention d assistance commerciale et de gestion avec Terres Rouges Consultants Administrateur concerné : Luc BOEDT Convention d assistance commerciale Nature et objet : Une convention de commercialisation a été signée le er juillet 2 entre SOCAPALM et Terres Rouges Consultants (TRC), avec effet à la date de signature, et pour une période de 7 ans renouvelable par tacite reconduction. Modalités : A titre de rémunération, TRC percevra les commissions suivantes : - une commission de,2% du chiffre d affaires total hors taxes de SOCAPALM ; - TRC percevra également une commission de 2,% sur le chiffre d affaires hors taxes de SOCAPALM à l exportation hors zone Afrique Subsaharienne ; - en cas d importation d huile de palme, ou de ses dérivées par ses soins, TRC percevra une commission de 2% de la valeur CAF Douala facturée à SOCAPALM. Cette rémunération s entend nette de toutes taxes, impôts et charges pour TRC, à l exception de la TSR. Les montants pris en charges, au cours de l exercice clos le 3 décembre 27 s élèvent à 37 Ms FCFA. Convention d assistance à la gestion Nature et objet : Une convention de gestion (assistance à la gestion et assistance technique) a été signée le er juillet 2 entre SOCAPALM et TRC, avec effet à la date de signature, et pour une période de 7 ans, renouvelable par tacite reconduction. Modalités : Au titre de cette convention, TRC percevra une commission de 2,5%du chiffre d affaires HT de SOCAPALM. Cette rémunération s entend nette de toutes taxes, impôts et charges pour TRC, à l exception de la TSR. Les montants pris en charges, au cours de l exercice clos au 3/2/27 s élèvent à 583 Ms FCFA. 5. Convention d appui commercial avec la Société Financière et Commerciale (SFC) Administrateur concerné : Claude JUIMO MONTHE Nature et objet : Une convention d assistance en matière de ventes sur le marché camerounais et dans les autres pays de l Afrique subsaharienne a été signée en juillet 2 entre SOCAPALM et SFC, avec effet au er juillet 2 et pour une durée de 7 ans, renouvelable par tacite reconduction. Modalités : Les rémunérations de SFC au titre de cette convention s établissent comme suit : - SFC percevra une commission nette de TVA de,8% du chiffre d affaires total hors taxes de SOCAPALM, - SFC percevra une commission additionnelle nette de TVA de 2% sur la valeur contractuelle hors taxes, des produits de SOCAPALM vendus sur le marché national et sur le marché d Afrique subsaharienne. Les rémunérations constatées, au cours de l exercice clos le 3 décembre 27, s élèvent à 64 Ms FCFA. (cinquante huit mille soixante trois) hectares et qu en conséquence, le bail est conclu pour une redevance annuelle de 29 Ms FCFA. Par la suite, et compte tenu des superficies effectivement exploitées, une correspondance du Ministre de l Economie et des Finances, datée du 5 mars 27, autorise SOCAPALM à calculer le loyer sur la base d une superficie de 29 hectares jusqu au 3 décembre 26. Il en résulte, compte tenu du taux à l hectare de 5 F/ha, un loyer annuel de 45 Ms FCFA. 7. Cautionnement d emprunt par la Société Civile Immobilière KONTE Administrateur concerné : Claude JUIMO MONTHE Nature et objet : Cautionnement de l emprunt souscrit auprès d Afriland First Bank d un montant de 35 Ms FCFA le 2 juillet 25 Modalités : Cautionnement à titre gratuit. Aucune charge n a été constatée au titre de ce cautionnement. Montant global des prêts accordés ou constitués en faveur des membres des organes d administration, de direction et de contrôle entre 25 et 27 : Néant. Schéma d intéressement et de participation en faveur du personnel de SOCAPALM Année 26 Principales modalités des contrats Cession à titre gratuit dès 26, des actions représentant 3% du capital de SOCAPALM avec gestion confiée à SOCIPALM 9.4 COMITES TECHNIQUES Conformément aux Statuts de SOCAPALM et aux articles 432 et 437 de l Acte Uniforme OHADA sur le droit des sociétés commerciales et du GIE qui confèrent au Conseil d Administration les pouvoirs les plus étendus pour agir au nom de l entreprise, celui-ci peut décider de créer un Comité technique chargé d étudier les questions que lui-même ou son président soumet à leur examen (audit, rémunération, autres). Jusqu à ce jour, aucun Comité n a été créé par le Conseil d Administration de SOCAPALM.. ACTIVITES DE L EMETTEUR. HISTORIQUE Sommes affectées à ce titre au personnel Prix coûtant des actions SOCAPALM Les origines SOCAPALM fut créée en 968 sous l impulsion du gouvernement camerounais, avec l aide de la communauté internationale. A l origine, la société possédait six (6) propriétés et quatre (4) complexes agricoles sur lesquels elle plantait des palmiers à huile et quelques cocotiers dans le littoral du pays. Les plantations de Mbongo et d Edéa ont démarré en 969, celle d Eséka en 97, celles de Mbambou et de Dibombari en 974 et celle de Kienké enfin, en Bail emphytéotique conclu avec l Etat du Cameroun Administrateur concerné : Etat du Cameroun Modalités : Bail emphytéotique signé le 3 juin 2. Par ce contrat, la République du Cameroun donne à bail emphytéotique à SOCAPALM des terres rurales d une superficie de (soixante dix huit mille cinq cent vingt neuf) hectares, pour une redevance annuelle s élevant à 393 Ms FCFA, à raison de 5 F/ha, payable chaque année et d avance. La durée de ce bail est de soixante (6) années entières et consécutives, renouvelable une fois d accord parties. Un avenant audit bail, signé le 3 août 25, ramène la superficie louée à SOCAPALM à SOCAPALM a acquis en 2 la SOCIETE DES PALMERAIES DE LA FERME SUISSE PALM OR «SPFS» afin d élargir son rayon d action. Changement important dans l actionnariat : la privatisation Dans la vague des privatisations, l Etat camerounais céda le 3 juin 2, une grande partie de ses actions à PALMERAIES DU CAMEROUN (PALMCAM), faisant de cette dernière, l actionnaire majoritaire de SOCAPALM avec 7% des parts, l'etat restant actionnaire à hauteur de 27%.

19 La société PALMCAM est elle-même détenue à 63,72% par le Groupe INTERCULTURES / SOCFINAL (groupe Fabri / Bolloré) et à 36,28% par la Société Financière et Commerciale «SFC» (Groupe Monthe). A l origine, 3% des actions de SOCAPALM sont portées par PALMCAM au profit du personnel de SOCAPALM, cession en 26. Renforcement des activités existantes : SOCAPALM aujourd hui SOCAPALM regroupe aujourd hui cinq plantations de palmier à huile situées dans les provinces du Littoral, du Sud et du Centre. Grâce à ses quatre huileries et 32 T/h (tonnes/heure) de capacité de traitement de régimes, SOCAPALM est le plus gros producteur du Cameroun avec environ 42% du marché de l'huile brute (dite aussi huile «rouge»). Avec ha de cultures en rapport à fin 27, auxquelles s'ajoutent ha de plantations villageoises encadrées en rapport (2 338 planteurs villageois enregistrés), SOCAPALM représente (SPFS incluse), près de 63% des plantations industrielles et encadrées de palmier au Cameroun. Sa filiale SPFS possède à elle seule ha de palmeraies en rapport sur les 5 ha en concession ; une huilerie couplée à une raffinerie qui dispose d une capacité pouvant traiter 5 tonnes d huile brute par jour, soit une production de 35 tonnes d huile raffinée et une production annuelle de 9 84 tonnes d huile raffinée au 3/2/27. Sociétés Pays LAC Liberia SALALA RUBBER Co Liberia SOGB SA. Côte d Ivoire OKOMU Oil Palm Company PLC Nigeria SOCAPALM S.A. Cameroun SPFS Cameroun BRABANTA RD Congo RED LANDS ROSE LIMITED Kenya SOCFINAF LIMITED Kenya BEREBY-FINANCES «BEFIN» S.A. Côte d Ivoire PALMCAM S.A. Cameroun Source : Rapport annuel 27, INTERCULTURES * base 26 Secteur d activité Hévéa Hévéa Hévéa & Palmier Hévéa & Palmier Palmier Palmier Palmier Autres Produits agricoles Autres Produits agricoles Autres activités Autres activités intérêts du groupe Intercultures % % 6,5% 55,76% 44,6% 44,6% 99,8% 78,43% 82,92% 82,22% 63,72% 36 Changement important dans l orientation stratégique de SOCAPALM SOCAPALM vient de s orienter vers une diversification de ses activités en optant pour une culture de l Hévéa. En 28, environ ha d Hévéas seront déjà plantés ; les premières ventes de caoutchouc étant planifiées courant 23. Acquisition ou consolidation SOCAPALM a acquis une filiale, SPFS (Société des Palmeraies de la Ferme Suisse) en 2. SPFS est aujourd hui filiale à 99,99% de SOCAPALM. L organigramme du groupe peut être présenté comme suit : SOCFINAL Luxembourg ,8%.2 APPARTENANCE DE L'EMETTEUR A UN GROUPE SOCAPALM est détenue en majorité par la holding camerounaise PALMCAM, dont le groupe Compagnie Internationale de Cultures S.A. (INTERCULTURES), détient 63,72% du capital. La holding INTERCUL- TURES dont la durée de vie est illimitée et le siège social établi au Luxembourg, fut constituée le 22/2/96 sous forme d une société anonyme. Elle vient de clôturer son 46ème exercice fiscal. INTERCULTURES. Luxembourg 63,72% L activité de la holding INTERCULTURES consiste principalement en la gestion d un portefeuille de participations axées surtout sur l exploitation des plantations tropicales d huile de palme et de caoutchouc. INTERCULTURES est elle-même filiale de la société financière des caoutchoucs SOCFIN, basée au Luxembourg sous le nom de SOCFINAL SAH, dont le portefeuille est constitué de participations actives dans le domaine des plantations tropicales. SOCFINAL aide à la gestion technique et financière de SOCAPALM via la société Terres Rouges Consultant (TRC). Coté à la bourse de Luxembourg depuis 96, le groupe bénéficie d une ancienneté et d une antériorité certaine, à l image de certaines filiales, diversifiée sur l Asie et l Afrique. En ce qui concerne le pôle africain, le chiffre d'affaires consolidé du Groupe INTERCULTURES au 3/2/27 est de 95 MEUR soit environ 3 Mrds FCFA. PALMCAM CAMEROUN 69,99% SOCAPALM CAMEROUN 99,99% Le groupe emploie en Afrique plus de 5. personnes en emplois permanents, hors saisonniers ; les principales sociétés du «pôle» Afrique sont les suivantes : «S.P.F.S PALM OR» CAMEROUN

20 .3 FILIALES DE L'EMETTEUR Les volumes d achats des transformateurs chez SOCAPALM pour 27 ont été : Dénomination et siège de la société : SOCIETE DES PALMERAIES DE LA FERME SUISSE par abréviation, SPFS PALM OR dont le siège social est à EDEA. Domaine d activité : SPFS est spécialisée dans la culture du palmier à huile et la production de l oléine raffinée commercialisée sous le nom de «PALM OR». Elle possède, une plantation, une huilerie et une raffinerie. Montant du capital social détenu : SOCAPALM détient 99,99% du capital social de «S.P.F.S PALM OR». Le capital social de «S.P.F.S PALM OR» est de FCFA. - SCR Maya 28. T - SPFS.92 T - CCO 5.6 T - CCIC 4.4 T - SCS 7.25 T - CCC 9.63 T - NOSA.55 T - International SOAP 6 T - Divers 65 T Nombre d actions et de droit de vote SOCAPALM détient la quasi intégralité des actions composant le capital de «S.P.F.S PALM OR», soit 99,99% des droits de vote. Le montant nominal de chaque action est de FCF. Ces actions sont numérotées de à et sont entièrement libérées. Il subsiste à fin 27, vis-à-vis de SOCAPALM une dette de 569 millions FCFA sur «S.P.F.S PALM OR». 6. T (voire même 7.) d'huile brute (rouge) utilisées par les ménages eux mêmes pour leur alimentation, dont 2. T en provenance des agro-industries, le reste ( T) provenant du secteur artisanal. La consommation suit la croissance démographique soit environ 2%/an (+3.7 T/an). Dans les villes, l'huile raffinée se substitue peu à peu à l huile rouge. 38 Chiffres d affaires de «S.P.F.S PALM OR» au 3/2/ 27 : Ms FCFA résultat net 27 (bénéficiaire) : 24 Ms FCFA Montant des dividendes perçus au titre de l exercice 27 : «S.P.F.S PALM OR» n a pas distribué de dividendes au titre de l exercice clos au 3/2/27. Les Bilans et comptes de résultats de «S.P.F.S PALM OR» sont fournis en annexe de la présente note d information. Comptes consolidés SOCAPALM & «S.P.F.S PALM OR» : confère bilan page 6&7 de la présente note d information. Relations entretenues entre SOCAPALM et SPFS Convention de Compte client : Nature et objet : vente d huile de palme et consommables agricoles à SPFS. Le solde du compte client figure à l actif du bilan de SOCAPALM pour 569 Ms FCFA au 3/2/27..4 ACTIVITE i Le secteur d activité Importance du secteur dans l économie nationale Le secteur de l huile de palme est un secteur majeur pour l économie nationale, ce produit constituant une denrée de première nécessité pour les populations camerounaises. En effet, l huile de palme intervient dans l alimentation (la plupart des mets traditionnels se faisant à base de cette matière grasse), l hygiène (savons) et l industrie des cosmétiques. Evolution de l offre : Les plantations industrielles produisent plus de 3. t d'huile brute, avec plus de 5. ha en propre et environ 5. ha de plantations villageoises encadrées (dont 3.4 ha pour la SOCAPALM et 2. ha pour la Cameroon Development Corporation). A ces surfaces s'ajouteraient 3/4. ha de plantations non encadrées, en évolution régulière, dont la production est estimée entre 4 et 5. t. Toutefois, la production est marquée par une certaine saisonnalité : forte au premier semestre, elle peut toutefois être insuffisante au second. La forte production du premier semestre entraîne un stockage et un décalage des ventes sur le second semestre. Cette saisonnalité est subie par les petits producteurs qui ne disposent pas de capacités de stockage ou de moyens logistiques leur permettant d exporter. SOCAPALM est la seule structure, logistiquement capable d'exporter de l'huile brute avec l'appui de la filiale négoce du groupe SOCFINAL (SOGESCOL). Les importations : à 2. t sont ainsi importées selon les années pour couvrir le déficit saisonnier (baisse de production des palmiers chaque second semestre) qui pouvait occasionner des pénuries comme ce fut le cas certaines années. L'huile de palme brute industrielle, concurrencée dans les zones rurales par l'huile de palme brute artisanale du secteur informel (uniquement en période de pointe faute de capacités de stockage des petits producteurs), peut se trouver alors également concurrencée par des importations d'huile raffinée proposée à un prix voisin. Un prix de référence pour l huile de palme et ses dérivés est en cours de mise en place. L huile de palme brute est généralement référencée sur les marchés internationaux sous l abréviation «CPO» qui signifie «CRUDE PALM OIL» 39 Marché national Evolution de la demande : Avec une population d'environ 6,5 millions d'habitants et une consommation annuelle de -,5 kg par habitant, le marché camerounais est évalué à 8. tonnes équivalent huile de palme brute (produits saponifiés inclus), dont la répartition est la suivante : 5. T utilisées par les producteurs de savons ; 7. T utilisées par les transformateurs raffineurs qui produiraient ainsi environ 4. T d'huile raffinée à destination des ménages. La capacité totale installée des raffineries est d environ 5 Tonnes d huile de palme brute/jour. Les types d huile et les prix : En guise de rappel, il existe actuellement trois filières distinctes pour la commercialisation de l huile de palme : () la filière de production agro-industrielle qui vend à des transformateurs ou des grossistes, puis ces derniers à des grossistes et détaillants, (2) les transformateurs importateurs qui vendent à des grossistes et détaillants, enfin (3) les producteurs artisanaux vendent à des grossistes ou des détaillants. Le prix de l huile brute pour la consommation bénéficie d une protection douanière de 3%, ce qui, compte tenu du fret et des taxes portuaires apporte une protection certaine à la production locale.

Site Web: www.douala-stock-exchange.com SEANCE DU 07 FEVRIER 2014 COTATION ELECTRONIQUE 17/01/14 20/01/14 22/01/14 24/01/14 C O U R S 27/01/14

Site Web: www.douala-stock-exchange.com SEANCE DU 07 FEVRIER 2014 COTATION ELECTRONIQUE 17/01/14 20/01/14 22/01/14 24/01/14 C O U R S 27/01/14 BULLETIN OFFICIEL DE LA COTE Douala Stock Exchange Société Anonyme avec Conseil d'administration au capital social de 1 740 500 000 FCFA Immeuble de la Bourse, B.P. 442 Douala, Cameroun RC n 027 967 C.C.M110

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 SOCIETE DE TAYNINH 2013 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 B. Etats financiers au 30 juin 2013 C. Rapport des commissaires aux comptes

Plus en détail

Les valeurs mobilières. Les actions 3. Les droits et autres titres de capital 5. Les obligations 6. Les SICAV et FCP 8

Les valeurs mobilières. Les actions 3. Les droits et autres titres de capital 5. Les obligations 6. Les SICAV et FCP 8 Les actions 3 Les droits et autres titres de capital 5 Les obligations 6 Les SICAV et FCP 8 2 Les actions Qu est-ce qu une action? Au porteur ou nominative, quelle différence? Quels droits procure-t-elle

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2015 S O M M A I R E 1. ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER... 4 2. RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITES... 5 2.1 FAITS MARQUANTS... 5 2.2 COMMENTAIRES SUR L ACTIVITÉ

Plus en détail

SAFACAM OFFRE PUBLIQUE DE VENTE PARTIELLE DES ACTIONS DU PORTEFEUILLE DE LA SOCIETE NATIONALE D INVESTISSEMENT DU CAMEROUN

SAFACAM OFFRE PUBLIQUE DE VENTE PARTIELLE DES ACTIONS DU PORTEFEUILLE DE LA SOCIETE NATIONALE D INVESTISSEMENT DU CAMEROUN SAFACAM SOCIETE AFRICAINE FORESTIERE ET AGRICOLE DU CAMEROUN NOTE D INFORMATION OFFRE PUBLIQUE DE VENTE PARTIELLE DES ACTIONS DU PORTEFEUILLE DE LA SOCIETE NATIONALE D INVESTISSEMENT DU CAMEROUN Nombre

Plus en détail

PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L EMISSION DE CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) NORD EST (visa AMF n 04-869 en date du 04 novembre 2004)

PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L EMISSION DE CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) NORD EST (visa AMF n 04-869 en date du 04 novembre 2004) PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L EMISSION DE CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) NORD EST (visa AMF n 04-869 en date du 04 novembre 2004) EMETTEUR CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE DU NORD EST

Plus en détail

NC 17 Norme comptable relative au portefeuille-titres et autres opérations effectuées par les OPCVM

NC 17 Norme comptable relative au portefeuille-titres et autres opérations effectuées par les OPCVM NC 17 Norme comptable relative au portefeuille-titres et autres opérations effectuées par les OPCVM Objectif 01. La Norme Comptable NC 07 - relative aux placements définit les règles de prise en compte,

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE06 FINANCE D ENTREPRISE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 11 points 1. Complétez le

Plus en détail

RESOLUTIONS PROPOSEES AU VOTE DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ET EXTRAORDINAIRE DU 6 JUIN 2012

RESOLUTIONS PROPOSEES AU VOTE DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ET EXTRAORDINAIRE DU 6 JUIN 2012 Société anonyme avec Conseil d Administration Au capital social de 7 097 879 Siège social : 155 avenue de la Rochelle, 79000 Niort B 025 580 143 RCS Niort RESOLUTIONS PROPOSEES AU VOTE DE L ASSEMBLEE GENERALE

Plus en détail

A U D I K A G R O U P E

A U D I K A G R O U P E Page 1 sur 8 A U D I K A G R O U P E Société anonyme au capital de 283 500 Siège social : 58 avenue Hoche 75008 Paris SIREN : 310 612 387, R.C.S. Paris Ordre du jour de l assemblée générale ordinaire et

Plus en détail

Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ

Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ A quoi sert ce document? Vous faire connaitre une partie de l ensemble des méthodes d évaluation d une entreprise Ne pas faire l apologie d une et une seule

Plus en détail

DISCOUNTED CASH-FLOW

DISCOUNTED CASH-FLOW DISCOUNTED CASH-FLOW Principes généraux La méthode des flux futurs de trésorerie, également désignée sous le terme de Discounted Cash Flow (DCF), est très largement admise en matière d évaluation d actif

Plus en détail

PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1. Mr ABBOUDI MED

PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1. Mr ABBOUDI MED PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1 Mr ABBOUDI MED Presentations des etats financiers 1 Objectifs et composants 2 Principe de préparations des E F 3 Principe d identifications des E F 4 Période couverte

Plus en détail

Synthèse des principales caractéristiques de l opération Programme de rachat d actions

Synthèse des principales caractéristiques de l opération Programme de rachat d actions 1 CONSTRUCTIONS INDUSTRIELLES DE LA MEDITERRANEE (CNIM) Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 6 056 220 Euros Siège social : PARIS (75008) 35, rue de Bassano RCS PARIS 662

Plus en détail

Résolutions à titre ordinaire

Résolutions à titre ordinaire COFACE SA CONSEIL D ADMINISTRATION DU 17 FEVRIER 2015 Rapport du Conseil d administration sur les résolutions présentées à l Assemblée Générale Mixte Le rapport a pour objet de présenter les résolutions

Plus en détail

Analyse Financière. A souscrire. INTRODUCTION EN BOURSE Offre Publique à Prix Ferme

Analyse Financière. A souscrire. INTRODUCTION EN BOURSE Offre Publique à Prix Ferme INTRODUCTION EN BOURSE Offre Publique à Prix Ferme Augmentation de capital et admission au marché principal de la cote de la bourse par Offre à Prix Ferme auprès du public de 1 million d actions nouvelles

Plus en détail

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales Présentation des RÉSULTATS ANNUELS 2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales 26 février 2014 32 Hoche - Paris Table des matières GROUPE BOUYGUES...2 Bilan consolidé...2 Compte de résultat consolidé...3

Plus en détail

Banque Attijari de Tunisie -Attijari bank- 95, avenue de la Liberté -1002 Tunis -

Banque Attijari de Tunisie -Attijari bank- 95, avenue de la Liberté -1002 Tunis - Augmentation de capital VISAS du Conseil du Marché Financier : Portée du visa du CMF : Le visa du CMF, n implique aucune appréciation sur l opération proposée. Le prospectus est établi par l émetteur et

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 S O M M A I R E ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 3 RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR L INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE 2009 4

Plus en détail

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable Communiqué Rabat, le 22 février 2008 Résultats consolidés au 31 décembre 2007 Forte hausse des résultats consolidés en 2007 o Chiffre d affaires : +21,7% o Résultat opérationnel : +21,8% o Résultat net

Plus en détail

TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au Capital de 4.524.878,73 Euros

TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au Capital de 4.524.878,73 Euros 75008 PARIS SUR LES COMPTES CONSOLIDES EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2014 75008 PARIS SUR LES COMPTES CONSOLIDES EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2014 Aux actionnaires, En exécution de la mission qui nous a

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2012 1

Résultats du premier trimestre 2012 1 Résultats du premier trimestre 1 Luxembourg, 9 mai Faits marquants Taux de fréquence 2 en matière de santé et sécurité de 1,0 au 1 er trimestre contre 0,3 au 4 ème trimestre Expéditions de 433 milliers

Plus en détail

CONDITIONS D ADMISSION A LA BVMAC

CONDITIONS D ADMISSION A LA BVMAC PROJET D INSTRUCTION N 1 CONDITIONS D ADMISSION A LA BVMAC DEPARTEMENT OPERATIONS & DEVELOPPEMENT DU MARCHE Page 1 DEPARTEMENT DES OPERATIONS DU MARCHE Version Date Auteurs Description 1 Novembre Les services

Plus en détail

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005 International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts 2 février 2005 QUE SONT LES IFRS? Les IFRS ont été élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB) en vue de

Plus en détail

Des résultats annuels conformes aux objectifs Une force de frappe renforcée avec une trésorerie nette de 9,5 M

Des résultats annuels conformes aux objectifs Une force de frappe renforcée avec une trésorerie nette de 9,5 M Communiqué de presse Paris, le 31 mai 2011, 18h00 Résultats annuels 2010/11 : 11,7% de marge opérationnelle courante «Solucom 2015», une nouvelle ambition pour Solucom Lors de sa réunion du 30 mai 2011,

Plus en détail

Diagnostic financier - Corrigé

Diagnostic financier - Corrigé Diagnostic financier - Corrigé Nous effectuerons ce diagnostic financier en présentant d abord une étude de rentabilité et de profitabilité du groupe Nestor, ensuite une étude de la structure financière

Plus en détail

GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT

GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31/12/2012 Groupe BIAT Etats financiers consolidés arrêtés au 31 décembre 2012 Page ~ 2~ BILAN CONSOLIDE ARRETE AU 31 DECEMBRE

Plus en détail

Société anonyme au capital de 79.251.083,22 Siège social : 35, rue Gare 75019 Paris 582 074 944 RCS Paris

Société anonyme au capital de 79.251.083,22 Siège social : 35, rue Gare 75019 Paris 582 074 944 RCS Paris Société anonyme au capital de 79.251.083,22 Siège social : 35, rue Gare 75019 Paris 582 074 944 RCS Paris RAPPORT SPECIAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 22 JUIN 2012 SUR LA

Plus en détail

CONVOCATIONS SOCIÉTÉ BIC

CONVOCATIONS SOCIÉTÉ BIC CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS SOCIÉTÉ BIC Société Anonyme au capital de 183 108 384,24 euros Siège social : 14, rue Jeanne d Asnières CLICHY (Hauts-de-Seine) 552 008 443

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission

Addendum belge au prospectus d émission Contrôle de l'information et des marchés financiers Annexe II : modèle d addendum belge au prospectus Addendum belge au prospectus d émission Date Dénomination de l OPCVM Forme juridique de l OPCVM (société

Plus en détail

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1 Principaux éléments des comptes 2004 IFRS 1 Avertissement Veolia Environnement est une société cotée au NYSE et à Euronext Paris et le présent document contient des «déclarations prospectives» (forward-looking

Plus en détail

FORMATION DES JOURNALISTES THÈME 3 : APPEL PUBLIC A L ÉPARGNE ET INTRODUCTION EN BOURSE PAR LA COSUMAF

FORMATION DES JOURNALISTES THÈME 3 : APPEL PUBLIC A L ÉPARGNE ET INTRODUCTION EN BOURSE PAR LA COSUMAF FORMATION DES JOURNALISTES THÈME 3 : APPEL PUBLIC A L ÉPARGNE ET INTRODUCTION EN BOURSE PAR LA COSUMAF Introduction Principaux avantages; Principales obligations PLAN -----------------------------------------------

Plus en détail

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E CONCOURS D'ADMINISTRATEUR DU SÉNAT 2012 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA FORMATION Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE

Plus en détail

Texte des résolutions proposées

Texte des résolutions proposées 1 2 3 4 5 6 7 Résolutions de la compétence de l Assemblée Générale Ordinaire Première Résolution (Approbation des comptes sociaux de l exercice 2007) L Assemblée Générale, après avoir pris connaissance

Plus en détail

"S.I.C.A.V." 23-25 92064 432.354.496 RCS

S.I.C.A.V. 23-25 92064 432.354.496 RCS State Street Global Advisors Index Funds Société d'investissement à Capital Variable "S.I.C.A.V." Défense Plaza 23-25 rue Delarivière-Lefoullon, 92064 Paris La Défense Cedex 432.354.496 RCS Nanterre STATUTS

Plus en détail

SODITECH INGENIERIE SA

SODITECH INGENIERIE SA RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 SODITECH INGENIERIE SA E-mail : contact@soditech.com - Site web : www.soditech.com 1 SOMMAIRE ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER 3 Responsable

Plus en détail

SERVAIR ABIDJAN RAPPORT GÉNÉRAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES ETATS FINANCIERS ANNUELS

SERVAIR ABIDJAN RAPPORT GÉNÉRAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES ETATS FINANCIERS ANNUELS SERVAIR ABIDJAN RAPPORT GÉNÉRAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES ETATS FINANCIERS ANNUELS Exercice clos le 31 décembre 2012 Rue Gourgas, Immeuble Alpha 2000 01 BP 224 Abidjan 01 01 B.P. 658 Abidjan 01 SERVAIR

Plus en détail

actionnariat salarié

actionnariat salarié actionnariat salarié L Actionnariat Salarié est un outil d épargne collective permettant aux salariés d acquérir directement ou indirectement des actions de leur entreprise au travers du Plan d Épargne

Plus en détail

Emprunt obligataire par appel public à l épargne

Emprunt obligataire par appel public à l épargne «Etat du Tchad 6% net 2013-2018» Emprunt obligataire par appel public à l épargne CARACTERISTIQUES Conseil financier de l Etat du Tchad Co-Arrangeurs I. Caractéristiques de l emprunt Les principales caractéristiques

Plus en détail

Missions connexes du Commissaires aux comptes

Missions connexes du Commissaires aux comptes Missions connexes du Commissaires aux comptes Le commissaire aux comptes Le commissaire aux comptes intervient sur des missions d audit légal pour certifier les comptes des entreprises et garantir la fiabilité

Plus en détail

Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015

Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015 Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015 Exposé sommaire sur la situation de la Société au cours du 1 er semestre 2015 et de l exercice 2014 Comptes consolidés au 30 juin 2015 (Comptes arrêtés

Plus en détail

«PROWEBCE» Société anonyme au capital de 397.485,20 Siège social : LEVALLOIS PERRET (92300) 14, rue Chaptal 421 011 875 RCS NANTERRE (la «Société»)

«PROWEBCE» Société anonyme au capital de 397.485,20 Siège social : LEVALLOIS PERRET (92300) 14, rue Chaptal 421 011 875 RCS NANTERRE (la «Société») «PROWEBCE» Société anonyme au capital de 397.485,20 Siège social : LEVALLOIS PERRET (92300) 14, rue Chaptal 421 011 875 RCS NANTERRE (la «Société») RAPPORT DE GESTION AU TITRE DE L EXERCICE CLOS LE 31

Plus en détail

TEXTE DES RESOLUTIONS PROPOSEES LORS DE L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ANNUELLE DU 9 JUIN 2015

TEXTE DES RESOLUTIONS PROPOSEES LORS DE L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ANNUELLE DU 9 JUIN 2015 Société Anonyme au capital de 1 608 208 euros Siège Social : 40c, avenue de Hambourg 13 008 MARSEILLE 384 621 215 R.C.S. MARSEILLE PREAVIS DE REUNION VALANT AVIS DE CONVOCATION Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurances et/ou de réassurance NC31

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurances et/ou de réassurance NC31 Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurances et/ou de réassurance NC31 OBJECTIF DE LA NORME 01 L entreprise d assurance et/ou de réassurance doit disposer à son actif, en couverture

Plus en détail

Résultats 1. Bilan 2. Déficit et surplus d apport 3. Flux de trésorerie 4. Notes afférentes aux états financiers 5-11

Résultats 1. Bilan 2. Déficit et surplus d apport 3. Flux de trésorerie 4. Notes afférentes aux états financiers 5-11 RAPPORT FINANCIER INTERMÉDIAIRE ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Résultats 1 Bilan 2 Déficit et surplus d apport 3 Flux de trésorerie 4 Notes afférentes aux états financiers 5-11 1 RÉSULTATS CONSOLIDÉS POUR

Plus en détail

CIRCULAIRE N 02/00 RELATIVE AU PLACEMENT DE VALEURS MOBILIERES DANS LE CADRE D OPERATIONS D APPEL PUBLIC A L EPARGNE

CIRCULAIRE N 02/00 RELATIVE AU PLACEMENT DE VALEURS MOBILIERES DANS LE CADRE D OPERATIONS D APPEL PUBLIC A L EPARGNE Rabat, le 11 juillet 2000 CIRCULAIRE N 02/00 RELATIVE AU PLACEMENT DE VALEURS MOBILIERES DANS LE CADRE D OPERATIONS D APPEL PUBLIC A L EPARGNE Aux termes de l article 1 er du Dahir portant loi n 1-93-212

Plus en détail

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS RCS PARIS 383 699 048 EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 Mesdames, Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail

Contrôleurs légaux des comptes

Contrôleurs légaux des comptes Contrôleurs légaux des comptes 15 15.1. Responsables du contrôle des comptes 197 15.2. Honoraires 198 15.3. Rapports des Commissaires aux Comptes 199 15.1. Responsables du contrôle des comptes Commissaires

Plus en détail

Transferts. Nombre de titres 33.599 Echéance maximale moyenne Cours moyen de la 86,38 transaction Prix d exercice moyen Montants 2.902.

Transferts. Nombre de titres 33.599 Echéance maximale moyenne Cours moyen de la 86,38 transaction Prix d exercice moyen Montants 2.902. VICAT Société Anonyme au capital de 62.361.600 euros Siège social : Tour MANHATTAN 6 place de l Iris 92095 PARIS LA DEFENSE CEDEX 057 505 539 RCS Nanterre NOTE D INFORMATION RELATIVE A L AUTORISATION DEMANDEE

Plus en détail

Econocom Group SA/NV Place du Champ de Mars 5 1050 Bruxelles BE 0422.646.816 RPM Bruxelles Société anonyme ("Econocom" ou la "Société")

Econocom Group SA/NV Place du Champ de Mars 5 1050 Bruxelles BE 0422.646.816 RPM Bruxelles Société anonyme (Econocom ou la Société) Econocom Group SA/NV Place du Champ de Mars 5 1050 Bruxelles BE 0422.646.816 RPM Bruxelles Société anonyme ("Econocom" ou la "Société") INFORMATIONS EQUIVALENTES DANS LE CADRE DE L'ADMISSION A LA NEGOCIATION

Plus en détail

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012 Communiqué de presse RESULTATS ANNUELS 2011 Solides résultats 2011 et accroissement du patrimoine Paris, le 15 février 2012 Résultats 2011 o Progression de +14% du cash-flow courant par action à 2,14 o

Plus en détail

SOMMAIRE DÉTAILLÉ AVANT-PROPOS... 1

SOMMAIRE DÉTAILLÉ AVANT-PROPOS... 1 AVANT-PROPOS... 1 Clés d accès... 2 INTRODUCTION... 3 1. Le contexte économique des évaluations d entreprises... 3 Les évaluations d entreprises se multiplient...... 3 dans un contexte de plus en plus

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014 S O M M A I R E ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014 3 COMPTES 4 Bilan Compte de résultat Tableau de financement Annexes des comptes semestriels

Plus en détail

Rapport des Commissaires aux Comptes sur les états financiers consolidés, exercice clos le 31 décembre 2010

Rapport des Commissaires aux Comptes sur les états financiers consolidés, exercice clos le 31 décembre 2010 Rapport des Commissaires aux Comptes sur les états financiers consolidés, exercice clos le 31 décembre 2010 Rapport des Commissaires aux Comptes sur les comptes annuels, exercice clos le 31 décembre 2010

Plus en détail

SOFT COMPUTING TRANSITION AUX IFRS 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES

SOFT COMPUTING TRANSITION AUX IFRS 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES SOFT COMPUTING TRANSITION AUX 1- CONTEXTE DE LA PUBLICATION 2- ORGANISATION DU PROJET DE CONVERSION 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES 4- TABLEAU DE RAPPROCHEMENT DES CAPITAUX PROPRES

Plus en détail

TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards)

TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards) TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards) CONTEXTE En application du règlement européen n 1606/2002 adopté le 19 juillet 2002, les sociétés faisant appel public à l épargne

Plus en détail

NOTE D INFORMATION RELATIVE A UN PROGRAMME DE RACHAT PAR LA SOCIETE DE SES PROPRES ACTIONS A AUTORISER PAR L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 27 MAI 2005

NOTE D INFORMATION RELATIVE A UN PROGRAMME DE RACHAT PAR LA SOCIETE DE SES PROPRES ACTIONS A AUTORISER PAR L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 27 MAI 2005 Société anonyme au capital de 10 130 830,84 Siège social : 8, rue de la Ville l Evêque 75008 Paris R.C.S. Paris B 342 376 332 NOTE D INFORMATION RELATIVE A UN PROGRAMME DE RACHAT PAR LA SOCIETE DE SES

Plus en détail

Emission par Solving International d obligations à option de conversion et/ou d échange en actions nouvelles ou existantes (OCEANE)

Emission par Solving International d obligations à option de conversion et/ou d échange en actions nouvelles ou existantes (OCEANE) Communiqué du 6 octobre 2006 NE PAS DIFFUSER AUX ETATS UNIS, AU CANADA, EN AUSTRALIE, EN GRANDE BRETAGNE OU AU JAPON Emission par Solving International d obligations à option de conversion et/ou d échange

Plus en détail

OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR. portant sur 365.600 actions 1000mercis. en vue de la réduction de son capital social

OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR. portant sur 365.600 actions 1000mercis. en vue de la réduction de son capital social OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR portant sur 365.600 actions 1000mercis en vue de la réduction de son capital social Prix de l offre : 25 par action 1000mercis Durée de l offre : du 16 avril

Plus en détail

Au titre de cet immeuble, la société X a reçu des subventions d investissement de la part de l Union européenne, de la région et du département.

Au titre de cet immeuble, la société X a reçu des subventions d investissement de la part de l Union européenne, de la région et du département. COMPTES ANNUELS - Immeuble à destination spécifique loué à une société placée en procédure de sauvegarde - Modalités d'évaluation et de dépréciation de l'immeuble - EC 2011-05 Mots clés Comptes annuels,

Plus en détail

1.2 Convocation des administrateurs Conformément à l article 17 des statuts, les administrateurs ont été convoqués par courrier.

1.2 Convocation des administrateurs Conformément à l article 17 des statuts, les administrateurs ont été convoqués par courrier. Société Anonyme au capital de 36 659 280 Siège social : 20, rue de l'arc de Triomphe - 75017 PARIS 378 557 474 RCS PARIS RAPPORT DU PRESIDENT DIRECTEUR GENERAL ETABLI EN APPLICATION DU DERNIER ALINEA DE

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2.

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2. LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 Compte

Plus en détail

Note d information émise à l occasion de la mise en œuvre du programme de rachat d actions propres soumis à l Assemblée Générale Mixte du 28 juin 2006

Note d information émise à l occasion de la mise en œuvre du programme de rachat d actions propres soumis à l Assemblée Générale Mixte du 28 juin 2006 MONTUPET S.A. SA au capital de 17.489.161,04 euros Siège social : 202 quai de Clichy - 92110 CLICHY RC NANTERRE B 542 050 794 ------------------------------------------ Note d information émise à l occasion

Plus en détail

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 mars 2013 Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic Conformément à ce qui avait été annoncé lors de la publication des comptes annuels, Icade publie

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE TITRES REGLEMENT RELATIF A L ORGANISATION DU MARCHE DES CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA)

CREDIT AGRICOLE TITRES REGLEMENT RELATIF A L ORGANISATION DU MARCHE DES CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) CREDIT AGRICOLE TITRES REGLEMENT RELATIF A L ORGANISATION DU MARCHE DES CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) Préambule La loi du 13 juillet 1992 a modifié la loi du 10 septembre 1947 portant statut

Plus en détail

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 CHIFFRE D AFFAIRES CONSOLIDÉ : 3 591,5 millions d euros (3 727,4 millions en 2012) RÉSULTAT BRUT D EXPLOITATION COURANT : 642,9 millions

Plus en détail

CONVOCATIONS ALES GROUPE

CONVOCATIONS ALES GROUPE CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS ALES GROUPE Société Anonyme au capital de 29 044 208 Euros. Siège social : 99, rue du Faubourg Saint Honoré Paris (75008) 399 636 323 R.C.S.

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE DE NORMANDIE SEINE

CREDIT AGRICOLE DE NORMANDIE SEINE CREDIT AGRICOLE DE NORMANDIE SEINE Société coopérative à capital et personnel variables Siège social : Cité de l Agriculture - chemin de la Bretèque - 76230 BOIS-GUILLAUME Siret 433 786 738 00016 - APE

Plus en détail

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 Sommaire 01 Bilan consolidé 5 02 Compte de résultat consolidé 6 03 Tableau de variation des capitaux propres consolidés 7 04 Tableau

Plus en détail

DCG session 2010 UE10 Comptabilité approfondie Corrigé indicatif DOSSIER 1 : CONSTITUTION DE LA SOCIETE PLUTON

DCG session 2010 UE10 Comptabilité approfondie Corrigé indicatif DOSSIER 1 : CONSTITUTION DE LA SOCIETE PLUTON DCG session 2010 UE10 Comptabilité approfondie Corrigé indicatif DOSSIER 1 : CONSTITUTION DE LA SOCIETE PLUTON 1. Rappeler les règles juridiques applicables lors de la constitution d une société anonyme

Plus en détail

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE RATIOS DE STRUCTURE = Ratios qui mettent en rapport les éléments stables du bilan et dont l évolution traduit les mutations

Plus en détail

aux Comptes et Attestation

aux Comptes et Attestation Rapports des Commissaires aux Comptes et Attestation page.1. Rapport des Commissaires aux Comptes sur les comptes annuels* 186.2. Rapport des Commissaires aux Comptes sur les comptes consolidés* 188.3.

Plus en détail

RAPPORT COMPLEMENTAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR L AUGMENTATION DE CAPITAL DECIDEE SUR DELEGATION DE L ASSEMBLEE GENERALE

RAPPORT COMPLEMENTAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR L AUGMENTATION DE CAPITAL DECIDEE SUR DELEGATION DE L ASSEMBLEE GENERALE PASCAL PIVETEAU SA Société anonyme à conseil d administration au capital social de 225 060 euros réparti en 2.250.600 actions de 0,1 euro de valeur nominale Siège social : 26, rue Malar 75007 Paris 529

Plus en détail

SIPH. Présentation des résultats annuels 2013

SIPH. Présentation des résultats annuels 2013 SIPH Présentation des résultats annuels 2013 1 SIPH : producteur de caoutchouc naturel Une maîtrise de l ensemble de la chaîne PLANTATION COMMERCIALISATION EXPLOITATION (Récolte ou Achat) TRANSFORMATION

Plus en détail

ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France

ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France Téléphone : +33 (0)4 37 64 78 00 Télécopie : +33 (0)4 37 64 78 78 Site internet : www.kpmg.fr

Plus en détail

RAPPORT annuel 2010 Volume 3

RAPPORT annuel 2010 Volume 3 RAPPORT annuel 2010 Volume 3 Voyageurs du Monde Voyageurs du monde Comptoir des voyages Terres d Aventure Nomade Aventure Grand Nord - Grand Large Mer et voyages Chamina voyages JR RAPPORT annuel 2010

Plus en détail

GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS N 383 699 048 RCS PARIS

GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS N 383 699 048 RCS PARIS GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS N 383 699 048 RCS PARIS ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ANNUELLE DU 6 JUIN 2012 RESULTATS DES

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie Ordonnance sur l assurance directe sur la vie (Ordonnance sur l assurance-vie, OAssV) Modification du 26 novembre 2003 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 29 novembre 1993 sur l assurance-vie

Plus en détail

GROUPE. Rapport Semestriel

GROUPE. Rapport Semestriel GROUPE Rapport Semestriel Au 30 juin 2015 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE CONSOLIDATION...

Plus en détail

VALTECH SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 2 343 382,98 SIEGE SOCIAL : 103 RUE DE GRENELLE 75007 PARIS RCS PARIS 389 665 167

VALTECH SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 2 343 382,98 SIEGE SOCIAL : 103 RUE DE GRENELLE 75007 PARIS RCS PARIS 389 665 167 VALTECH SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 2 343 382,98 SIEGE SOCIAL : 103 RUE DE GRENELLE 75007 PARIS RCS PARIS 389 665 167 RAPPORT DU CONSEL D ADMINISTRATION A L ASSEMLEE GENRALE DU 26 JUILLET 2011 Mesdames,

Plus en détail

RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS

RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS Société Générale Exercice clos le 31 décembre 2014 Aux Actionnaires, En exécution de la mission qui nous a été confiée par votre assemblée générale,

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS Au 31 mars 2014 Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l. 2000 Manulife Place 10180 101 Street Edmonton (Alberta) T5J 4E4 Canada Tél. : 780-421-3611

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE SUD RHONE ALPES

CREDIT AGRICOLE SUD RHONE ALPES CREDIT AGRICOLE SUD RHONE ALPES Société coopérative à capital et personnel variables Siège social : 15-17, rue Paul Claudel - 381 GRENOBLE Siret 42 121 958 19 - APE 651 D Note d information émise à l occasion

Plus en détail

BANK OF AFRICA-NIGER ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DES ACTIONNAIRES DU 16 AVRIL 2013

BANK OF AFRICA-NIGER ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DES ACTIONNAIRES DU 16 AVRIL 2013 BANK OF AFRICA-NIGER. BANK OF AFRICA-NIGER ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DES ACTIONNAIRES DU 16 AVRIL 2013 Le Conseil d Administration prie les actionnaires de la BANK OF AFRICA NIGER (BOA-NIGER) de bien vouloir

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DE LA PROTECTION SOCIALE Décret n o 2004-486 du 28 mai 2004 relatif aux règles prudentielles applicables aux mutuelles et unions pratiquant

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LES VALEURS MOBILIERES OFFERTES

INFORMATIONS SUR LES VALEURS MOBILIERES OFFERTES Certificats Coopératifs d Associés du Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne «CCA» PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L EMISSION DE CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) DE LA CAISSE REGIONALE DE CREDIT

Plus en détail

ENTREPRENDRE POUR AIDER EPA

ENTREPRENDRE POUR AIDER EPA ENTREPRENDRE POUR AIDER EPA FONDS de DOTATION REGIE PAR LA LOI DU 4 AOÛT 2008 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2013 PATRICIA CHÂTEL COMMISSAIRE AUX

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE DE LA TOURAINE ET DU POITOU

CREDIT AGRICOLE DE LA TOURAINE ET DU POITOU CREDIT AGRICOLE DE LA TOURAINE ET DU POITOU Société coopérative à capital et personnel variables Siège social : 18, rue Salvador Allende - 86 POITIERS Siret 399 78 97 16 - APE 651 D Note d information

Plus en détail

LEXIQUE DE L ACTIONNAIRE. Acompte sur dividende Versement par anticipation d une fraction du dividende à venir.

LEXIQUE DE L ACTIONNAIRE. Acompte sur dividende Versement par anticipation d une fraction du dividende à venir. LEXIQUE DE L ACTIONNAIRE Acompte sur dividende Versement par anticipation d une fraction du dividende à venir. Action Titre négociable émis par une société de capitaux cotée ou non et représentatif de

Plus en détail

SOMMAIRE. Bulletin de souscription

SOMMAIRE. Bulletin de souscription SOMMAIRE Flash-emprunt «Tunisie Leasing 2012-2» Chapitre 1 : Responsables de la note d opération 1.1. Responsables de la note d opération 1.2. Attestation des responsables de la note d opération 1.3. Attestation

Plus en détail

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA RAPPORT SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2005 A nos actionnaires et partenaires financiers (chiffres clés en milliers de CHF) INTRODUCTION Malgré les difficultés conjoncturelles principalement

Plus en détail

Norme comptable internationale 26 Comptabilité et rapports financiers des régimes de retraite

Norme comptable internationale 26 Comptabilité et rapports financiers des régimes de retraite Norme comptable internationale 26 Comptabilité et rapports financiers des régimes de retraite Champ d application 1 La présente norme doit être appliquée aux états financiers présentés par les régimes

Plus en détail

BILAN CONSOLIDE ACTIF IMMOBILISE 6 605 2 009 4 596 3 960 CAPITAUX PROPRES DE L'ENSEMBLE 18 825 16 232

BILAN CONSOLIDE ACTIF IMMOBILISE 6 605 2 009 4 596 3 960 CAPITAUX PROPRES DE L'ENSEMBLE 18 825 16 232 GROUPE TRILOGIQ BILAN CONSOLIDE En KEuros ACTIF 30/09/2007 31/03/2007 PASSIF 30/09/2007 31/03/2007 Note Brut Amortis. Net Note Annexe et provisions Annexe ACTIF IMMOBILISE 6 605 2 009 4 596 3 960 CAPITAUX

Plus en détail

Tarification. Mise à jour du 1 er juillet 2010

Tarification. Mise à jour du 1 er juillet 2010 BRVM - DC / BR Bourse Régionale des Valeurs Mobilières Afrique de l Ouest Dépositaire Central Banque de Règlement Afrique de l Ouest Mise à jour du 1 er juillet 2010 Objet de la mise à jour La mise à jour

Plus en détail

* ex Legrand Holding SA - 1/9 - LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006. Sommaire

* ex Legrand Holding SA - 1/9 - LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006. Sommaire LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau de flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 * ex Legrand Holding

Plus en détail

Règlement n 90 15 du 18 décembre 1990 relatif à la comptabilisation des contrats d échange de taux d intérêt ou de devises

Règlement n 90 15 du 18 décembre 1990 relatif à la comptabilisation des contrats d échange de taux d intérêt ou de devises Règlement n 90 15 du 18 décembre 1990 relatif à la comptabilisation des contrats d échange de taux d intérêt ou de devises modifié par les règlements n 92 04 du 17 juillet 1992, n 95-04 du 21 juillet 1995,

Plus en détail

GENERALE MIXTE DU 26 JUIN

GENERALE MIXTE DU 26 JUIN NOTE D INFORMATION ETABLIE SUITE A LA DECISION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE PROCEDER AU LANCEMENT EFFECTIF DU PROGRAMME DE RACHAT DE SES PROPRES ACTIONS AUTORISE PAR l ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 26

Plus en détail