L Open Source au service du géospatial et de l intelligence d affaires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Open Source au service du géospatial et de l intelligence d affaires"

Transcription

1 L Open Source au service du géospatial et de l intelligence d affaires Dr. Thierry Badard Conférence Midi-Innovation TI Organisée par l'itis et la Chambre de commerce et d industrie de Québec Université Laval, 29 avril 2011

2 CONFÉRENCES Une réalisation de l Institut Technologies de l information et Sociétés en partenariat avec la Chambre de commerce et d industrie de Québec Partenaire majeur : En collaboration avec :

3 Contenu de la présentation Qui suis-je? Open source Très bref aperçu de l'offre OS en géomatique Open source et le monde académique Open data et le déluge de données BI & Geospatial BI (GeoBI) Pile GeoBI développée Conclusion

4 Qui suis-je? [ [ [ ] [ 2005 [ [ 2001 [ [ 2006 [ [ 2005 [ [ 2009 [

5 Différentes catégories de logiciels (1/2). Chaque type de licence apporte un certain nombre d avantages et d inconvénients à l éditeur et à l utilisateur. Les contrats couvrent généralement quatre aspects : Le droit d utilisation ; Le droit de redistribution ; Le droit de modification ; La contrepartie financière. Il est possible de classer les logiciels en fonction du degré de liberté que les licences laissent aux utilisateurs, en ce qui concerne les trois premiers points. Le prix de vente n est pas un élément décisif, contrairement à ce que croient la plupart des gens. L amalgame entre logiciel libre et logiciel gratuit se fait souvent, tout particulièrement dans le monde anglophone, où les deux mots ne sont pas distincts (free software)!

6 Différentes catégories de logiciels (2/2). source :

7 Fondateurs du libre - Le projet GNU.

8 Fondateurs du libre - Free Software Foundation

9 Fondateurs du libre - Free Software Foundation

10 Fondateurs du libre - Free Software Foundation

11 Fondateurs du libre - Free Software Foundation

12 Fondateurs du libre - Free Software Foundation

13 Logiciel libre (1/3). Un logiciel libre est un logiciel qui est fourni avec l'autorisation pour quiconque de l'utiliser, de le copier, et de le distribuer, soit sous une forme conforme à l'original, soit avec des modifications, ou encore gratuitement ou contre un certain montant. Ceci signifie en particulier que son code source doit être disponible! Il existe de nombreuses façons de rendre un logiciel libre beaucoup de détails peuvent être définis de différentes façons, tout en gardant au logiciel son caractère libre. Mais les sociétés éditrices de logiciels propriétaires utilisent parfois le terme «logiciel libre» pour parler de logiciels gratuits. Ce qui veut parfois dire que vous pouvez en obtenir une copie binaire gratuitement, ou qu'une copie de ce logiciel est comprise dans le prix d'achat de votre ordinateur.

14 Logiciel libre (2/3). Ceci n'a rien à voir avec le terme de logiciel libre, tel qu il est défini ici (conformément à la définition qu en font la Free Software Foundation, et le projet GNU, À cause de cette confusion potentielle il serait souhaitable, chaque fois qu'une société informatique annonce que son produit est un logiciel libre, de vérifier les conditions de distribution, afin de s'assurer que les usagers disposent de toutes les libertés associées au logiciel libre. Parfois il s'agit, effectivement, d'un logiciel libre, parfois non. En langue anglaise, le même mot «free» désigne soit «libre», soit «gratuit». C'est pourquoi il y a souvent confusion sur la nature des termes «free software». Dans le contexte du logiciel libre, il ne s'agit pas du prix mais de la liberté d'utilisation!

15 Logiciel libre (3/3). Plus précisément, cela fait référence à quatre types de liberté (dites libertés fondamentales) pour l'utilisateur du logiciel : La liberté d'exécuter le programme, pour tous les usages (liberté 0). La liberté d'étudier le fonctionnement du programme, et de l'adapter à vos besoins (liberté 1). Pour ceci l'accès au code source est une condition requise. La liberté de redistribuer des copies, donc d'aider votre voisin, (liberté 2). La liberté d'améliorer le programme et de publier vos améliorations, pour en faire profiter toute la communauté (liberté 3). Pour ceci l'accès au code source est une condition requise.

16 Logiciel propriétaire. Le logiciel propriétaire est un logiciel qui n'est ni libre, ni semilibre. Son utilisation, sa redistribution ou sa modification sont interdites ou exigent une autorisation spécifique, ou sont tellement restreintes qu il est en fait pas possible de le faire librement.

17 Quelques fausses idées... Un gratuiciel (freeware) n est pas un logiciel libre! Un partagiciel (shareware) n est pas un logiciel libre! Ce sont tous les deux des cas particuliers de logiciels propriétaires! Le terme logiciel commercial n est pas à opposer à celui de logiciel libre Un logiciel libre peut être commercial $$$ Le modèle économique sous-jacent est basé sur la notion de service La notion à opposer à logiciel libre est bien celle de logiciel propriétaire Logiciel libre et «domaine public» n ont rien à voir!

18 Logiciel du domaine public (1/3). Logiciel du domaine public veut dire logiciel non soumis aux droits d'auteurs. Si le code source est dans le domaine public, c'est un cas particulier de logiciel libre «non-copylefté», ce qui veut dire que certaines copies, ou certaines versions modifiées, peuvent ne pas être du tout libres. Dans certains cas, un programme exécutable peut être dans le domaine public sans que le code source soit disponible. Il ne s'agit pas de logiciel libre, puisque le logiciel libre nécessite l'accès au code source. Parfois, on utilise le terme «domaine public» d'une façon peu précise pour dire «libre» ou «disponible gratuitement». Toutefois, «domaine public» est un terme légal qui signifie précisément que le logiciel n'est pas «soumis au copyright».

19 Logiciel du domaine public (2/3). Afin d'être plus précis, il est conseillé d'utiliser le terme «domaine public» dans ce cas uniquement, et d'utiliser d'autres termes dans les autres cas. Selon la convention internationale de Berne, que la plupart des pays ont signée, tout ce qui est écrit est automatiquement sous copyright. Cela comprend les programmes. Par conséquent, si quelqu un veut que le programme qu il a écrit soit dans le domaine public, il doit faire des démarches juridiques pour enlever son copyright (i.e. renoncer à ses droits d exploitation); sinon le programme demeure sous copyright. La convention internationale de Berne a fixé également la durée de vie des droits d exploitation à 70 ans après la mort de l auteur, ou de 70 ans à dater de la première diffusion (si la diffusion est posthume, ou si l œuvre est créée par plusieurs auteurs).

20 Logiciel du domaine public (3/3). Dans le cas des logiciels, il y a fort peu de cas de logiciels réellement tombés dans le domaine public. De tels logiciels présentent plusieurs caractéristiques : - Leur redistribution et leur utilisation est autorisée sans limitation, puisque les droits d exploitation n appartiennent plus à personne, - Leur modification est généralement impossible, car le code source est indisponible. Il est donc impossible de faire évoluer un logiciel tombé dans le domaine public. Du fait de l évolution rapide des technologies informatiques, on comprend aisément qu un logiciel propriétaire tombé dans le domaine public est un logiciel mort. En pratique, le cas ne se présente pas souvent.

21 Logiciel open source (1/5). Le terme logiciel «open source» (littéralement à source ouvert) est utilisé par certaines personnes pour signifier plus ou moins la même chose que logiciel libre. Néanmoins, les critères définissant ce qu est un logiciel open source, édictés par l Open Source Initiative (OSI, sont jugées un peu «laxistes» par le projet GNU : l OSI accepte certaines restrictions de licence que le projet GNU juge trop restrictives. Ce dernier préfère le terme «logiciel libre», car il se réfère à la liberté ce que ne fait pas le terme «open source». Au-delà de la différence sémantique des deux termes «open source» et «logiciel libre», qui engendre quelques débats, il faut savoir que ces deux mouvements sont en accord sur la plupart des recommandations pratiques et qu'ils travaillent ensemble sur de nombreux projets spécifiques.

22 Logiciel open source (2/5). Pour simplifier : La volonté de l'open Source Initiative est de fournir un programme de marketing pour le logiciel libre, notamment en établissant un label de certification reconnu et estimé. La position de la Free Software Foundation (et donc du projet GNU) est plus «idéologique» en mettant l'accent sur la signification et la précision du mot «libre». Les positions respectives peuvent être retrouvées à: et

23 Logiciel open source (3/5). L'Open Source Definition implique plus que la simple diffusion du code source. La licence d'un programme en open source doit correspondre aux critères suivants : 1. Libre redistribution. La licence ne devra pas limiter le droit de vendre ou de donner le logiciel en tant que composant d'un ensemble de programmes. Elle ne doit pas exiger que cette vente soit soumise à l'acquittement de droits d'auteur ou d'une redevance. 2. Code source. Le programme doit inclure le code source, et la distribution sous forme de code source comme sous forme compilée doit être autorisée. Si un mode de distribution n'inclut pas le code source, il doit exister un moyen clairement indiqué de se procurer ce dernier pour un coût raisonnable destiné à compenser les frais de reproduction, ou, de préférence, de le télécharger sans frais supplémentaire depuis l'internet. Par «code source» nous désignons ici la forme la plus adéquate pour un programmeur qui souhaiterait modifier le programme. Il n'est pas autorisé à proposer un code source rendu volontairement difficile à comprendre. Il n'est pas autorisé à proposer des formes intermédiaires, comme ce qu'engendre un préprocesseur ou un convertisseur.

24 Logiciel open source (4/5). 3. Travaux dérivés. La licence doit autoriser les modifications et travaux dérivés ainsi que leur distribution sous les mêmes conditions que celles qui protègent le programme originel. 4. Intégrité du code source de l'auteur. Toute licence restreignant le droit de redistribution du code source modifié doit autoriser la distribution de la version originelle accompagnée de fichiers de modification (patches). La licence doit explicitement permettre la distribution de logiciels construits à partir du code source modifié. La licence peut exiger que les travaux dérivés portent un nom différent ou un numéro de version distinct de ceux du logiciel originel. 5. Pas de discrimination entre les personnes ou les groupes. La licence ne doit pas établir de discrimination à l'encontre de personnes ou de groupes de personnes. 6. Pas de discrimination entre les domaines d'application. La licence ne doit pas limiter le champ d'application du programme. Par exemple, elle ne doit pas interdire l'utilisation du programme à des fins commerciales ou dans le cadre de la recherche génétique.

25 Logiciel open source (5/5). 7. Distribution de la licence. Les droits attachés au programme doivent s'appliquer à tous ceux qui l'obtiennent, et ne doivent pas être soumis à une licence complémentaire. 8. La licence ne doit pas être spécifique à un produit. Les droits accordés à l'utilisateur du programme ne doivent pas dépendre du fait que le programme appartient à un ensemble donné. Si le programme est extrait d'une distribution et utilisé ou distribué selon les conditions de sa licence, toutes les parties auxquelles il est ainsi redistribué doivent bénéficier des droits accordés lorsque que le programme se trouve au sein d'un ensemble. 9. La licence ne doit pas contaminer d'autres logiciels. La licence ne doit pas imposer de restrictions à d'autres logiciels distribués avec le programme. Par exemple, la licence ne doit pas exiger que tous les programmes distribués sur le même support soient des logiciels Open Source.

26 Quelques licences open source. Quelques licences disposant du label de certification OSI (Open Source Initiative) qui assure le respect de l'open Source Definition : Apache Software License Apache License, 2.0 Apple Public Source License Artistic license BSD license Common Public License Eclipse Public License GNU General Public License (GPL) GNU Library or "Lesser" General Public License (LGPL) IBM Public License Intel Open Source License MIT license Mozilla Public License 1.1 (MPL) PHP License Qt Public License (QPL) Sun Public License Les licences GNU (GPL et LGPL), MIT, BSD et Apache sont actuellement les plus répandues. La licence Artistic qui entre autre concerne le langage PERL et ses modules, ainsi que les licences PHP, Qt (QPL), Mozilla (MPL), CPL et EPL sont également jugées comme importantes.

27 Quelques éléments de comparaison. LICENCE GNU GPL (General Public Licence) GNU LGPL (Lesser General Public Licence) X, Apache, BSD NPL (Netscape Public Licence) MPL (Mozilla Public Licence) Licence CeCILL Domaine Public Le programme peut être mélangé avec du logiciel non libre Les modifications peuvent être rendues secrètes et non communiquées à l'auteur Tout un chacun peut placer le programme sous une nouvelle licence La licence renferme des privilèges particuliers pour le détenteur du copyright, qui peuvent s'appliquer à vos modifications Non Non Non Non Oui Non Non Non Oui Oui Non Non Oui Oui Non Oui Oui Oui Non Non Non Non Non Non Oui Oui Oui Non

28

29 QGIS (Quantum GIS).

30 GvSIG.

31 udig.

32 Le projet Jump.

33 OSSIM.

34 L OSGeo (http://www.osgeo.org).

35 Les représentations locales de l OSGeo.

36 Les représentations locales de l OSGeo.

37 Maturité la suite opengeo (www.opengeo.org)

38 Open source advantages... Cost Open source costs only a fraction of proprietary software. Even with training, TCO is lower than proprietary software Improved quality/innovation Advantages provided by community-enabled development Modern, standards-based architecture - Easier integration and customization Lower risk - Enabling users to try before they buy and with zero upfront licensing fees Reduced vendor lock in Usually based on a simple annual subscription for technical support and enhanced software

39 Et pour le monde académique? Montée en puissance de l open source et adoption de plus en plus large Besoin de plus en plus pressant de professionnels connaissant ces technologies Pas seulement comme utilisateur mais aussi comme concepteur/développeur Vertus de l open source idéales pour la formation et la recherche dans le milieu académique Outre le coût des licences Extrêmement formateur car : accès au code source, modularité, mise en œuvre des standards, Permet de ne pas réinventer la roue et de se concentrer sur les aspects novateurs (recherche) Pérennise les efforts de développement dans une équipe de recherche, Facilite la collaboration et le réseautage avec différents acteurs (=> nouveaux projets, nouveaux étudiants,...) Rappel : licences ne remettent pas en cause la PI! Permet de diffuser la connaissance au même titre que les articles que nous publions...

40 Alors l'open innovation, l'avenir de la recherche?

41 Open data, OSM, réseaux sociaux, mobilité...

42 Open data, OSM, réseaux sociaux, mobilité...

43 Open data, OSM, réseaux sociaux, mobilité...

44 Open data, OSM, réseaux sociaux, mobilité...

45 Open data, OSM, réseaux sociaux, mobilité...

46 Open data, OSM, réseaux sociaux, mobilité...

47 Open data, OSM, réseaux sociaux, mobilité...

48 Open data, OSM, réseaux sociaux, mobilité...

49 Are you ready for the data deluge?

50 Aujourd'hui, les entreprises disposent d'une très grande quantité d'informations, souvent très variées Ventes Inventaires Données socio-économiques Sondages/enquêtes Mesures d'impact de leur campagne de publicité Visites de leur site web Réseaux sociaux

51 Un monde en mutation rapide Qui impose de prendre des décisions stratégiques souvent et rapidement pour demeurer performantes et concurrentielles Besoin de pouvoir analyser ses importantes masses de données, le plus simplement possible et rapidement Pour ce faire, elles utilisent de plus en plus des outils de BI (Business Intelligence) Permettent de produire : Des rapports de synthèse (PDF, Excel,...) Tableaux de bord analytiques interactifs

52 Rapports et tableaux de bord

53 Rapports et tableaux de bord

54 Rapports et tableaux de bord

55 Rapports et tableaux de bord

56 Rapports et tableaux de bord

57 Rapports et tableaux de bord

58 La localisation est partout! ;-) 80% des données dans les entrepôts de données des entreprises peut se voir rattacher une localisation [Franklin, 1992] Adresse Code postal Coordonnées IP, numéro de téléphone, De la même façon que le temps, l'espace (la localisation) est une dimension à prendre en compte dans l'analyse des données d'entreprise!

59 Prise en compte la localisation Nécessite de disposer des bons outils pour appréhender, manipuler et explorer cette information dans les outils BI... Imaginons que vous soyez Desjardins ou le MSP ou l'état Haïtien... Est-ce que un tableau croisé ou un diagramme est le meilleur outil pour répondre à ces questions?

60 Le bon médium, c'est bien la carte entendu! la carte!

61 Et bien, le GéoBI (Geospatial BI)... Apporte : La carte... Et l'ensemble des outils de représentation, navigation et analyse cartographique Au cœur même des outils BI du marché Pour permettre de prendre en compte pleinement la dimension spatiale dans les processus d'analyse et de décision des entreprises!

62 Acteurs Taille Industries Industrie du BI et du géospatial Géospatial Web 2.0 GéoBI 3 milliards en logiciels (total de 15 milliards en IT) Informatique décisionnelle (BI) 8,8 milliards en logiciels (croissance de 22% en 2008)

63 Retour en Équipe GeoSOA : recherches en BI, geospatial et mobilité Buts : permettre à des usagers mobiles d'accéder en tout temps et tout lieu à des outils d'aide à la décision, incluant la composante spatiale, depuis leurs dispositifs mobiles (smartphones), et pousser une information adaptée à leur contexte d'utilisation (localisation, environnement, situation,...) Constat : Pas d'outils GéoBI sur le marché permettant : de traiter de gros volumes d'information provenant de sources multiples et très hétérogènes de le servir rapidement à de très nombreux utilisateurs simultanés et possiblement en mode déconnectés (architecture de services web) Supportant les standards et des technologies pouvant adresser la mobilité disposant de capacités GéoBI suffisantes et d'une API riche, accessible, extensible et dont le coût ($$$) ne soit pas prohibitif S'appuyant sur une architecture BI robuste et complète pour adresser tous les types de besoin

64 Classical architecture of a BI infrastructure Transactional databases Web ressources XML, flat files, proprietary file formats (Excel spreadsheets, ) LDAP

65 The Data Warehouse: the crucial/central part! Repository of an organization s historical data, for analysis purposes. Primarily destined to analysts and decision makers. Separate from operational (OLTP) systems (source data) But often stored in relational DBMS: Oracle, MSSQL, PostgreSQL, MySQL, Ingres, Contents are often presented in a summarized form (e.g. key performance indicators, dashboards, OLAP client applications, reports). Need to define some metrics/measures

66 The Data Warehouse: the crucial/central part! Optimized for: Large volumes of data (up to terabytes); Fast response (<10 s) to analytical queries (vs. update speed for transactional DB): de-normalized data schemas (e.g. star or snowflake schemas), all data are stored in the DW across time (no corrections), summary (aggregate) data at different levels of details and/or time scales, (multi)dimensional modeling (a dimension per analysis axis). Introduces some redundancy to avoid time consuming JOIN queries All data are interrelated according to the analysis axes (OLAP datacube paradigm) Focus is thus more on the analysis / correlation of large amount of data than on retrieving/updating a precise set of data! Specific methods to propagate updates into the DW needed!

67 MDX query language MDX stands for MultiDimensional expressions Multidimensional query language De facto standard from Microsoft for SQL Server OLAP Services (now Analysis Services) Also implemented by other OLAP servers (Essbase, Mondrian) and clients (Proclarity, Excel PivotTables, Cognos, JPivot, ) MDX is for OLAP data cubes what SQL is for relational databases Looks like a SQL query but relies on a different model (close to the one used in spreasheets) SELECT { [Measures].[Store Sales] } ON COLUMNS, { [Date].[2002], [Date].[2003] } ON ROWS FROM Sales WHERE ( [Store].[USA].[CA] )

68 Results representation SELECT { [Product].[All Products].[Drink], [Product].[All Products].[Food] } ON COLUMNS, { [Store].[All Stores].[USA].[WA].[Yakima].[Store 23], [Store].[All Stores].[USA].[CA].[Beverly Hills].[Store 6], [Store].[All Stores].[USA].[OR].[Portland].[Store 11] } ON ROWS FROM Warehouse WHERE ([Time].[1997], [Measures].[Units Shipped]) OLAP client software propose: Alternate representation modes (pie charts, diagrams, etc.) Different tools to refine queries/explore data Drill down, roll up, pivot, Based on operators provided by MDX

69 Geospatial BI adds maps and spatial analysis! Require to consistently integrate the geospatial component in all parts of the architecture!

70 Pentaho open source BI software stack

71 Pentaho open source BI software stack Pentaho (http://www.pentaho.org) Pentaho Reporting Kettle Mondrian Weka + CDF: Community Dashboard Framework + Other projects: olap4j, JPivot, Halogen,

72 Towards an open source geospatial BI stack & integration in various dashboard and reporting tools Spatial S PostGIS Oracle Spatial GeoKNIME Spatial

73 An ETL tool is A type of software used to populate databases or data warehouses from heterogeneous data sources. ETL stands for: Extract Extract data from data sources Transform Transformation of data in order to correct errors, make some data cleansing, change the data structure, make them compliant to defined standards, etc. Load Load transformed data into the target DBMS An ETL tool should manage the insertion of new data and the updating of existing data. Should be able to perform transformations from : An OLTP system to another OLTP system An OLTP system to an analytical data warehouse

74 Why use an ETL tool? Automation of complex and repetitive data processing without producing any specific code Conversion between various data formats Migration of data from a DBMS to another Data feeding into various DBMS Population of analytical data warehouses for decision support purposes etc.

75 GeoKettle GeoKettle is a "spatially-enabled" version of Pentaho Data Integration (Kettle) Kettle is a metadata-driven ETL with direct execution of transformations No intermediate code generation! Support of several DBMS and file formats DBMS support: MySQL, PostgreSQL, Oracle, DB2, MS SQL Server,... (total of 37) Read/write support of various data file formats: text, Excel, Access, DBF, XML,... Numerous transformation steps Support of methods for the updating of DW

76 GeoKettle GeoKettle provides a true and consistent integration of the spatial component All steps provided by Kettle are able to deal with geospatial data types Some geospatial dedicated steps have been added First release in May 2008: Current stable version: r To be released shortly: GeoKettle 2.0 with many new features! Released under LGPL at Used in different organizations and countries: Some ministries, bank, insurance, integrators, E.g. GeoETL from Inova is in fact GeoKettle! :-) A growing community of users and developers

77 GeoKettle Transformations vs. Jobs: All can be stored in a central repository (database) Running in parallel vs. running sequentially But each transformation or job could also be saved in a simple XML file! Offers different interfaces: Spoon: GUI for the edition of transformations and jobs Pan: command line interface for running transformations Kitchen: command line interface for running jobs Carte: Web service for the remote execution of transformations and jobs

78 GeoKettle Spoon

79 GeoKettle Version 2.0 provides support for: Handling geometry data types (based on JTS) Accessing Geometry objects in JavaScript It allows the definition of custom transformation steps by the user ( Modified JavaScript Value step) Topological predicates (Intersects, crosses, etc.) and aggregation operators (envelope, union, geometry collection,...) SRS definition and transformations Input / Output with some spatial DBMS - Native support for Oracle, PostGIS and MySQL - MS SQL Server 2008 and SQLite/Spatialite - Ingres and IBM DB2 can be used but it requires some tricks GIS file Input / Output: Shapefile, GML 3, KML 2.2 and OGR support (~33 vector data formats and DBMS) Sensor Web (SOS) Cartographic preview Spatial analysis and advanced geo-processing

80 GeoKettle GeoKettle releases are aligned with the ones of Pentaho Data Integration (Kettle), GeoKettle then benefits all new features provided by PDI (Kettle). Kettle is natively designed to be deployed in cluster and web service environments. It makes GeoKettle a perfect software component to be deployed as a service (SaaS) in cloud computing environments as those provided by Amazon EC2. It enables then the scalable, distributed and on demand processing of large and complex volumes of geospatial data in minutes for critical applications and without requiring a company to invest in an expensive IT infrastructure of servers, networks and software.

81 GeoKettle Requirements and install Very simple installation procedure All you need is a Java Runtime Environment Version 5 or higher Just unzip the binary archive of GeoKettle... And let s go! Run spoon.sh (UNIX/Linux/Mac) or spoon.bat (Windows) Need help, please visit our wiki:

82 GeoKettle - Demo -

83 GeoKettle Upcoming features: Implementation of data matching and conflation steps/jobs in order to allow geometric data cleansing and comparison of geospatial datasets Read/write support for other DBMS, GIS file formats and services LAS (LiDAR),... WFS-T, Sensor Web (TML, SensorML, SOS-T,...),... GIS metadata and CSW Dedicated steps for social media (Twitter,...), OSM, generalization,... Support of the third dimension Raster support: development in progress of a plugin to integrate all capabilities provided by the Sextante library (BeETLe)

84 GeoMondrian GeoMondrian is a "spatially-enabled" version of Pentaho Analysis Services (Mondrian) GeoMondrian brings to the Mondrian OLAP server what PostGIS brings to the PostgreSQL DBMS i.e. a consistent and powerful support for geospatial data. Licensed under the EPL

85 GeoMondrian As far as we know, it is the first implementation of a true Spatial OLAP (SOLAP) Server And it is an open source project! ;-) Provides a consistent integration of spatial objects into the OLAP data cube structure Instead of fetching them from an external spatial DBMS, web service or a GIS file Implements a native Geometry data type Provides first spatial extensions to the MDX language Add spatial analysis capabilities to the analytical queries At present, it only supports PostGIS datawarehouses But other DBMS will be supported in the next version!

86 Spatially enabled MDX Goal: bring to Mondrian and MDX what SQL spatial extensions do for relational DBMS (i.e. Simple Features for SQL and implementations such as PostGIS). Example query: filter spatial dimension members based on distance from a feature SELECT {[Measures].[Population]} on columns, Filter( {[Unite geographique].[region economique].members}, ST_Distance([Unitegeographique].CurrentMember.Properties("geom"), [Unite geographique].[province].[ontario].properties("geom")) < 2.0 ) on rows FROM [Recensements] WHERE [Temps].[Rencensement 2001 ( )].[2001]

87 Spatially enabled MDX Many more possibilities: in-line geometry constructors (from WKT) member filters based on topological predicates (intersects, contains, within, ) spatial calculated members and measures (e.g. aggregates of spatial features, buffers) calculations based on scalar attributes derived from spatial features (area, length, distance, )

88 GeoMondrian - Demo -

89 SOLAPLayers SOLAPLayers is a lightweight cartographic component (framework) which enables navigation in geospatial (Spatial OLAP or SOLAP) data cubes, such as those handled by GeoMondrian. It aims to be integrated into existing dashboard frameworks in order to produce interactive geo-analytical dashboards. Such dashboards help in supporting the decision making process by including the geospatial dimension in the analysis of enterprise data. First version stems from a GSoC 2008 project performed under the umbrella of OSGeo. Licensed under BSD (client part) and EPL (server part).

90 SOLAPLayers v1 Version 1 was based on OpenLayers and Dojo It allows: the connection with a Spatial OLAP server such as GeoMondrian, some basic navigation capabilities in the geospatial data cubes, and the cartographic representation of some measures as static or dynamic choropleth maps, maps with proportional symbols.

91 SOLAPLayers v1

92 SOLAPLayers v1

93 SOLAPLayers v1 Version 1 was a mostly proof of concept! It presents important limitations: Allows only the cartographic representation (no crosstabs or charts) Works only for one measure and the spatial dimension! Offers limited navigation capabilities in the geospatial data cubes Is able to connect to GeoMondrian only Extending the framework is difficult due to the lack of flexibility and the poor documentation of Dojo, Integration with other currently used geo-web and dashboard frameworks was difficult...

94 SOLAPLayers 2.0 So, SOLAPLayers has undergone (and is still undergoing ;-) ) a deep re-engineering! Version 2 is fully based on ExtJS/GeoExt (and hence OpenLayers) It will make its integration with other geo/web and BI/dashboard frameworks easier It provides some new ExtJS components dedicated to GeoBI! Based on the philosophy for the development of applications adopted by these geo-web frameworks, it allows an easier creation/maintenance of the produced geo-analytical dashboards! Like ExtJS, it supports internationalization!

95 SOLAPLayers 2.0 Architecture Built-in or LDAP Server Authentication 1 SOLAP Server Native or XML/A OLAP4J MDX Client Server SOLAPJSON

96 SOLAPLayers 2.0 Architecture Built-in or LDAP Server Authentication 1 SOLAP Server Native or XML/A OLAP4J OLAP Server MDX Client Native or XML/A 2 Geospatial data source (WFS, DBMS,...) Server SOLAPJSON

97 SOLAPLayers 2.0 Architecture Built-in or LDAP Server Authentication 1 SOLAP Server Native or XML/A OLAP4J OLAP Server MDX Client Server Native or XML/A SOLAPJSON 2 Bridge architecture Geospatial data source (WFS, DBMS,...) Maximize what is in place in organisations But, no Geo-MDX capabilities available!

98 SOLAPLayers 2.0 Architecture Built-in or LDAP Server Authentication 1 SOLAP Server Native or XML/A OLAP4J OLAP Server MDX Client Native or XML/A Server SOLAPJSON 2 Geospatial data source (WFS, DBMS,...) 3 Geospatial data source (WFS, DBMS,...)

99 SOLAPLayers 2.0 Architecture Built-in or LDAP Server Authentication 1 SOLAP Server Native or XML/A OLAP4J OLAP Server MDX Client Native or XML/A Server SOLAPJSON 2 For simple geo-dashboards Based on transactional data Thematic mapping No Geo-MDX and drill-down or roll-up capabilities! Geospatial data source (WFS, DBMS,...) 3 Geospatial data source (WFS, DBMS,...)

100 SOLAPLayers 2.0 Geo-dashboard made easy! 1 Define the template of the dashboard in a HTML file

101 SOLAPLayers 2.0 Geo-dashboard made easy! 1 Define the template of the dashboard in a HTML file Define your dashboard components in a JS file 2 and map it to the div in the HTML file

102 SOLAPLayers 2.0 Geo-dashboard made easy! 3 Enjoy! ;-)

103 SOLAPLayers 2.0

104 SOLAPLayers 2.0

105 SOLAPLayers 2.0

106 SOLAPLayers 2.0

107 SOLAPLayers 2.0

108 SOLAPLayers Demo -

109 GeoKNIME Constats Quartiers pauvres Quartiers riches Tenderloin Bayview Mission Central Southern Northern Sud-Est de San Francisco Criminalité élevée

110 GeoKNIME

111

112 éo 112

113 Drogue/Narcotique Violence armée Prostitution 113

114 Cluster#1 Cluster#2 Cluster#3

115 Prédiction Nœud de configuration KNN Valeurs réelles

L offre décisionnel IBM. Patrick COOLS Spécialiste Business Intelligence

L offre décisionnel IBM. Patrick COOLS Spécialiste Business Intelligence L offre décisionnel IBM Patrick COOLS Spécialiste Business Intelligence Le marché du Business Intelligence L enjeux actuel des entreprises : devenir plus «agiles» Elargir les marchés tout en maintenant

Plus en détail

Lamia Oukid, Ounas Asfari, Fadila Bentayeb, Nadjia Benblidia, Omar Boussaid. 14 Juin 2013

Lamia Oukid, Ounas Asfari, Fadila Bentayeb, Nadjia Benblidia, Omar Boussaid. 14 Juin 2013 Cube de textes et opérateur d'agrégation basé sur un modèle vectoriel adapté Text Cube Model and aggregation operator based on an adapted vector space model Lamia Oukid, Ounas Asfari, Fadila Bentayeb,

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite.

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Rational ClearCase or ClearCase MultiSite Version 7.0.1 Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Product Overview IBM Rational

Plus en détail

BI Open Source Octobre 2012. Alioune Dia, Consultant BI alioune.dia@openbridge.fr

BI Open Source Octobre 2012. Alioune Dia, Consultant BI alioune.dia@openbridge.fr BI Open Source Octobre 2012 Alioune Dia, Consultant BI alioune.dia@openbridge.fr 1 Le groupe, en bref 2004 Date de création +7M * Chiffre d affaires 2012 +80 Collaborateurs au 06/2011 35% Croissance chiffre

Plus en détail

PROJET ECUREUIL DU CNIP INFORMATIQUE DÉCISIONNELLE SERVEURS D'ANALYSE OLAP ESNE-IG RAPPORT DE TRAVAIL DE DIPLÔME 2007 FABIEN AIRIAU

PROJET ECUREUIL DU CNIP INFORMATIQUE DÉCISIONNELLE SERVEURS D'ANALYSE OLAP ESNE-IG RAPPORT DE TRAVAIL DE DIPLÔME 2007 FABIEN AIRIAU PROJET ECUREUIL DU CNIP INFORMATIQUE DÉCISIONNELLE SERVEURS D'ANALYSE OLAP ESNE-IG RAPPORT DE TRAVAIL DE DIPLÔME 2007 FABIEN AIRIAU Fabien Airiau ESNE-IG Rapport de travail de diplôme 2007 Page 1 sur 77

Plus en détail

La place de la Géomatique Décisionnelle dans le processus de décision

La place de la Géomatique Décisionnelle dans le processus de décision Géomatique décisionnelle La place de la Géomatique Décisionnelle dans le processus de décision - Arnaud Van De Casteele Mines ParisTech - CRC Arnaud {dot} van_de_casteele {at} mines-paristech.fr Les rencontres

Plus en détail

RMLL Présentation Activité Pentaho

RMLL Présentation Activité Pentaho RMLL Présentation Activité Pentaho BPM Conseil «Best Pentaho partner for 2006» 11 Juillet 2007 Activités et Orientations BPM Conseil Société de conseil en informatique décisionnelle Partenaire la suite

Plus en détail

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 DOCUMENTATION MODULE SHOPDECORATION MODULE PRESTASHOP CREE PAR PRESTACREA INDEX : DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 INSTALLATION... 2 Installation automatique... 2 Installation manuelle... 2 Résolution des

Plus en détail

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 DOCUMENTATION MODULE CATEGORIESTOPMENU MODULE CREE PAR PRESTACREA INDEX : DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 INSTALLATION... 2 CONFIGURATION... 2 LICENCE ET COPYRIGHT... 3 SUPPORT TECHNIQUE ET MISES A JOUR...

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

Analyse comparative entre différents outils de BI (Business Intelligence) :

Analyse comparative entre différents outils de BI (Business Intelligence) : Analyse comparative entre différents outils de BI (Business Intelligence) : Réalisé par: NAMIR YASSINE RAGUI ACHRAF Encadré par: PR. L. LAMRINI Dans le domaine d économies des Big Data et Open Data, comment

Plus en détail

PRODUCTS LIST (updated 11th January 2010)

PRODUCTS LIST (updated 11th January 2010) PRODUCTS LIST (updated 11th January 2010) OPERATING SYSTEMS SUN SOLARIS 10, 9, 10 B OP Application and database servers Red Hat Enterprise Linux Server 4.x and 5.x B OP Single Application Host Windows

Plus en détail

Organiser vos données - Big Data. Patrick Millart Senior Sales Consultant

Organiser vos données - Big Data. Patrick Millart Senior Sales Consultant Organiser vos données - Big Data Patrick Millart Senior Sales Consultant The following is intended to outline our general product direction. It is intended for information purposes only, and may not be

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Read Me First: Guide to Sun HPC ClusterTools 3.1 Documentation

Read Me First: Guide to Sun HPC ClusterTools 3.1 Documentation Read Me First: Guide to Sun HPC ClusterTools 3.1 Documentation Sun Microsystems, Inc. 901 San Antonio Road Palo Alto, CA 94303-4900 USA 650 960-1300 Fax 650 969-9131 Part No. 806-3729-10 March 2000, Revision

Plus en détail

Big data et données géospatiales : Enjeux et défis pour la géomatique. Thierry Badard, PhD, ing. jr Centre de Recherche en Géomatique

Big data et données géospatiales : Enjeux et défis pour la géomatique. Thierry Badard, PhD, ing. jr Centre de Recherche en Géomatique Big data et données géospatiales : Enjeux et défis pour la géomatique Thierry Badard, PhD, ing. jr Centre de Recherche en Géomatique Événement 25e anniversaire du CRG Université Laval, Qc, Canada 08 mai

Plus en détail

WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator

WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator opyright 2007 IRAI Manual Manuel

Plus en détail

Jean-Philippe VIOLET Solutions Architect

Jean-Philippe VIOLET Solutions Architect Jean-Philippe VIOLET Solutions Architect IBM Cognos: L' Expertise de la Gestion de la Performance Acquis par IBM en Janvier 08 Rattaché au Brand Information Management Couverture Globale 23,000 clients

Plus en détail

Bases de données multidimensionnelles OLAP. OnLine Analytical Processing

Bases de données multidimensionnelles OLAP. OnLine Analytical Processing Bases de données multidimensionnelles OLAP OnLine Analytical Processing OLAP OLAP (On Line Analytical Processing): Ensemble des outils nécessaires pour la mise en place d'un Système d'information décisionnel

Plus en détail

BIRT (Business Intelligence and Reporting Tools)

BIRT (Business Intelligence and Reporting Tools) BIRT (Business Intelligence and Reporting Tools) Introduction Cette publication a pour objectif de présenter l outil de reporting BIRT, dans le cadre de l unité de valeur «Data Warehouse et Outils Décisionnels»

Plus en détail

BUSINESS INTELLIGENCE. Une vision cockpit : utilité et apport pour l'entreprise

BUSINESS INTELLIGENCE. Une vision cockpit : utilité et apport pour l'entreprise BUSINESS INTELLIGENCE Une vision cockpit : utilité et apport pour l'entreprise 1 Présentation PIERRE-YVES BONVIN, SOLVAXIS BERNARD BOIL, RESP. SI, GROUPE OROLUX 2 AGENDA Définitions Positionnement de la

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

Comment IBM Connections peut enrichir l'expérience des utilisateurs de technologies Microsoft

Comment IBM Connections peut enrichir l'expérience des utilisateurs de technologies Microsoft Comment IBM Connections peut enrichir l'expérience des utilisateurs de technologies Microsoft Transformer MS Sharepoint avec IBM Connections pour construire une véritable solution collaborative Le Social

Plus en détail

Academic Project. B3 - Architecture. Resit Project. Version 1.0 Last update: 24/05/2013 Use: Students Author: Samuel CUELLA

Academic Project. B3 - Architecture. Resit Project. Version 1.0 Last update: 24/05/2013 Use: Students Author: Samuel CUELLA SUPINFO Academic Dept. Resit Project Academic Project 2012-2013 Version 1.0 Last update: 24/05/2013 Use: Students Author: Samuel CUELLA Conditions d utilisations : SUPINFO International University vous

Plus en détail

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max Note : you need to run all those steps as an administrator or somebody having admin rights on the system. (most of the time root, or using

Plus en détail

Hervé Couturier EVP, SAP Technology Development

Hervé Couturier EVP, SAP Technology Development Hervé Couturier EVP, SAP Technology Development Hervé Biausser Directeur de l Ecole Centrale Paris Bernard Liautaud Fondateur de Business Objects Questions à: Hervé Couturier Hervé Biausser Bernard Liautaud

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

SAP Runs SAP Reporting Opérationnel & BI avec HANA et SAP Analytics. Pierre Combe, Enterprise Analytics Juin, 2015

SAP Runs SAP Reporting Opérationnel & BI avec HANA et SAP Analytics. Pierre Combe, Enterprise Analytics Juin, 2015 SAP Runs SAP Reporting Opérationnel & BI avec HANA et SAP Analytics Pierre Combe, Enterprise Analytics Juin, 2015 Agenda SAP Enterprise Analytics qui sommes-nous? Acteur clé de l innovation à SAP Présentation

Plus en détail

Grégoire de Lassence. Copyright 2006, SAS Institute Inc. All rights reserved.

Grégoire de Lassence. Copyright 2006, SAS Institute Inc. All rights reserved. Grégoire de Lassence 1 Grégoire de Lassence Responsable Pédagogie et Recherche Département Académique Tel : +33 1 60 62 12 19 gregoire.delassence@fra.sas.com http://www.sas.com/france/academic SAS dans

Plus en détail

Le nouveau visage de la Dataviz dans MicroStrategy 10

Le nouveau visage de la Dataviz dans MicroStrategy 10 Le nouveau visage de la Dataviz dans MicroStrategy 10 Pour la première fois, MicroStrategy 10 offre une plateforme analytique qui combine une expérience utilisateur facile et agréable, et des capacités

Plus en détail

VMware : De la Virtualisation. au Cloud Computing

VMware : De la Virtualisation. au Cloud Computing VMware : De la Virtualisation. au Cloud Computing Tunis, le 12 Décembre 2012 Jamal Belhachemi BDM South EMEA 2010 VMware, Inc. Tous droits réservés. 2010 #1 dans les priorités des Directeurs Informatiques

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

A partir de ces différents matériels, l administrateur a déterminé huit configurations différentes. Il vous demande de les compléter.

A partir de ces différents matériels, l administrateur a déterminé huit configurations différentes. Il vous demande de les compléter. Exonet - Ressources mutualisées en réseau Description du thème Propriétés Intitulé long Formation concernée Présentation Modules Activités Compétences ; Savoir-faire Description Ressources mutualisées

Plus en détail

English version ***La version française suit***

English version ***La version française suit*** 1 of 5 4/26/2013 4:26 PM Subject: CRA/ARC- Reminder - Tuesday, April 30, 2013 is the deadline to file your 2012 income tax and benefit return and pay any / Rappel - Vous avez jusqu'au 30 avril 2013 pour

Plus en détail

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Session 3 Big Data and IT in Transport: Applications, Implications, Limitations Jacques Ehrlich/IFSTTAR h/ifsttar

Plus en détail

Urbanisation des SI-NFE107

Urbanisation des SI-NFE107 OLAP Urbanisation des SI-NFE107 Fiche de lecture Karim SEKRI 20/01/2009 OLAP 1 Introduction PLAN OLAP Les différentes technologies OLAP Plate formes et Outils 20/01/2009 OLAP 2 Informatique décisionnelle

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par.

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par. École Doctorale d Informatique, Télécommunications et Électronique de Paris THÈSE présentée à TÉLÉCOM PARISTECH pour obtenir le grade de DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH Mention Informatique et Réseaux par

Plus en détail

GISAfrica First phase closure meeting East African Pole. SIGAfrique Réunion de clôture de la première phase Pôle Afrique de l est

GISAfrica First phase closure meeting East African Pole. SIGAfrique Réunion de clôture de la première phase Pôle Afrique de l est GISAfrica First phase closure meeting East African Pole SIGAfrique Réunion de clôture de la première phase Pôle Afrique de l est Ethiopia MAURITANIE MALI Kenya SENEGAL GUINEE Ouagadougou BURKINA FASO NIGER

Plus en détail

PACKZ System Requirements. Version: 2015-05-27. Version: 2015-05-27 Copyright 2015, PACKZ Software GmbH. 1

PACKZ System Requirements. Version: 2015-05-27. Version: 2015-05-27 Copyright 2015, PACKZ Software GmbH. 1 PACKZ System Requirements Version: 2015-05-27 Copyright 2015, PACKZ Software GmbH. All rights reserved.this manual may not be copied, photocopied, reproduced, translated, or converted to any electronic

Plus en détail

27 janvier 2011. Issam El Hachimi Ludovic Schmieder

27 janvier 2011. Issam El Hachimi Ludovic Schmieder 27 janvier 2011 Issam El Hachimi Ludovic Schmieder Le Business Intelligence Les ETL PDI Talend Démo : 2 exemples Constat et comparatif Conclusion 2 «Il faut connaitre le client pour connaitre ses besoins»

Plus en détail

IBM System i. DB2 Web Query for System i : le successeur de Query/400? Oui, mais bien plus!!!

IBM System i. DB2 Web Query for System i : le successeur de Query/400? Oui, mais bien plus!!! DB2 Web Query for System i : le successeur de Query/400? Oui, mais bien plus!!! Stéphane MICHAUX Philippe BOURGEOIS Christian GRIERE stephane_michaux@ibi.com pbourgeois@fr.ibm.com cgriere@fr.ibm.com Les

Plus en détail

valentin labelstar office Made-to-measure label design. Conception des étiquettes sur mesure. Quality. Tradition. Innovation DRUCKSYSTEME

valentin labelstar office Made-to-measure label design. Conception des étiquettes sur mesure. Quality. Tradition. Innovation DRUCKSYSTEME valentin DRUCKSYSTEME labelstar office Made-to-measure label design. Conception des étiquettes sur mesure. Quality. Tradition. Innovation labelstar office individual. flexible. individuel. flexible > Simple

Plus en détail

Installation et compilation de gnurbs sous Windows

Installation et compilation de gnurbs sous Windows Installation et compilation de gnurbs sous Windows Installation de l environnement de développement Code::Blocks (Environnement de développement) 1. Télécharger l installateur de Code::Blocks (version

Plus en détail

iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2

iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2 iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2 134712-LLP-2007-HU-LEONARDO-LMP 1 Information sur le projet iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

Optimiser votre reporting sans déployer BW

Optimiser votre reporting sans déployer BW Optimiser votre reporting sans déployer BW Exploiter nos données opérationnelles Peut-on faire du reporting directement sur ECC sans datawarehouse? Agenda La suite BusinessObjects intégrée à ECC 3 scénarios

Plus en détail

Cedric Dumoulin (C) The Java EE 7 Tutorial http://docs.oracle.com/javaee/7/tutorial/doc/

Cedric Dumoulin (C) The Java EE 7 Tutorial http://docs.oracle.com/javaee/7/tutorial/doc/ Cedric Dumoulin (C) The Java EE 7 Tutorial http://docs.oracle.com/javaee/7/tutorial/doc/ Webographie The Java EE 7 Tutorial http://docs.oracle.com/javaee/7/tutorial/doc/ Les slides de cette présentation

Plus en détail

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr)

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) Doc.No. : EUM/OPS/TEN/13/706466 Issue : v3 Date : 7 May 2014 WBS : EUMETSAT Eumetsat-Allee 1, D-64295 Darmstadt, Germany Tel: +49 6151 807-7 Fax: +49

Plus en détail

Développement logiciel pour le Cloud (TLC)

Développement logiciel pour le Cloud (TLC) Table of Contents Développement logiciel pour le Cloud (TLC) 6. Infrastructure-as-a-Service Guillaume Pierre 1 Introduction 2 OpenStack Université de Rennes 1 Fall 2012 http://www.globule.org/~gpierre/

Plus en détail

DevOps / SmartCloud Orchestrator. Dominique Lacassagne Cloud Architect

DevOps / SmartCloud Orchestrator. Dominique Lacassagne Cloud Architect DevOps / SmartCloud Orchestrator Dominique Lacassagne Cloud Architect DevOps / SmartCloud Orchestrator ( SCO ) Introduction: where does SCO fit in the DevOps story? A quick review of SCO main features

Plus en détail

DOCUMENTATION MODULE BLOCKCATEGORIESCUSTOM Module crée par Prestacrea - Version : 2.0

DOCUMENTATION MODULE BLOCKCATEGORIESCUSTOM Module crée par Prestacrea - Version : 2.0 DOCUMENTATION MODULE BLOCKCATEGORIESCUSTOM Module crée par Prestacrea - Version : 2.0 INDEX : DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 1. INSTALLATION... 2 2. CONFIGURATION... 2 3. LICENCE ET COPYRIGHT... 3 4. MISES

Plus en détail

Conférence Bales II - Mauritanie. Patrick Le Nôtre. Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations

Conférence Bales II - Mauritanie. Patrick Le Nôtre. Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations Conférence Bales II - Mauritanie Patrick Le Nôtre Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations AGENDA Le positionnement et l approche de SAS Notre légitimité dans les

Plus en détail

New Features. Developed by. BPM Conseil - SARL au capital de 70 000 euros - RCS LYON 479 400 129 9, rue Pierre Blanc - 69001 Lyon - France 1/20

New Features. Developed by. BPM Conseil - SARL au capital de 70 000 euros - RCS LYON 479 400 129 9, rue Pierre Blanc - 69001 Lyon - France 1/20 5 New Features Developed by 1/20 Sommaire 1 Introduction... 3 2 Evolutions des studios de développement et améliorations fonctionnelles... 5 3 Portail Vanilla... 6 3.1 Open Street Maps... 6 3.2 Gestion

Plus en détail

Innovative BI with SAP Jean-Michel JURBERT D. de Marché BI, HANA, BIG DATA _ SAP France

Innovative BI with SAP Jean-Michel JURBERT D. de Marché BI, HANA, BIG DATA _ SAP France Innovative BI with SAP Jean-Michel JURBERT D. de Marché BI, HANA, BIG DATA _ SAP France 2013 SAP AG. All rights reserved. Customer 1 Rôles et Attentes Instantanéité BIG DATA Users IT Real Time SAP HANA

Plus en détail

en SCÈNE RATIONAL Rational Démonstration SDP : automatisation de la chaîne de développement Samira BATAOUCHE sbataouche@fr.ibm.com

en SCÈNE RATIONAL Rational Démonstration SDP : automatisation de la chaîne de développement Samira BATAOUCHE sbataouche@fr.ibm.com Rational Démonstration SDP : automatisation de la chaîne de développement Samira BATAOUCHE sbataouche@fr.ibm.com Fabrice GRELIER fabrice.grelier@fr.ibm.com RATIONAL en SCÈNE 2007 IBM Corporation Objectif

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION Option USB 2-Ports USB FRANCAIS

NOTICE D UTILISATION Option USB 2-Ports USB FRANCAIS NOTICE D UTILISATION Option USB 2-Ports USB FRANCAIS Introduction Ce supplément vous informe de l utilisation de la fonction USB qui a été installée sur votre table de mixage. Disponible avec 2 ports USB

Plus en détail

Atelier 4 : Introduction au WebMapping. Du code à la Carte. Arnaud Van De Casteele

Atelier 4 : Introduction au WebMapping. Du code à la Carte. Arnaud Van De Casteele Atelier 4 : au Du code à la Carte Arnaud Van De Casteele Présentation Générale Composants d'une application cartographique - Base de données - Serveur - Client Analyse des plateformes cartographiques existantes

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Diffusion AFRISTAT. Quels droits accorder aux utilisateurs? - sur les données - sur les documents numériques

Diffusion AFRISTAT. Quels droits accorder aux utilisateurs? - sur les données - sur les documents numériques Diffusion AFRISTAT Quels droits accorder aux utilisateurs? - sur les données - sur les documents numériques Lisez le QRCode pour télécharger ce document Retrouvez ce document à cette adresse http://www.afristat.org/contenu/doc_travail_experts/140508_propriete-intellectuelle_licence-diffusion.pdf

Plus en détail

Acquisition des données - Big Data. Dario VEGA Senior Sales Consultant

Acquisition des données - Big Data. Dario VEGA Senior Sales Consultant Acquisition des données - Big Data Dario VEGA Senior Sales Consultant The following is intended to outline our general product direction. It is intended for information purposes only, and may not be incorporated

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca Francoise Lee De: Francoise Lee [francoiselee@photoniquequebec.ca] Envoyé: 2008 年 11 月 17 日 星 期 一 14:39 À: 'Liste_RPQ' Objet: Bulletin #46 du RPQ /QPN Newsletter #46 No. 46 novembre 2008 No. 46 November

Plus en détail

Présentation du module Base de données spatio-temporelles

Présentation du module Base de données spatio-temporelles Présentation du module Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Partie 1 : Notion de bases de données (12,5h ) Enjeux et principes

Plus en détail

MAGILLEM: environnement de contrôle de flot pour la conception ESL (Electronic System Level)

MAGILLEM: environnement de contrôle de flot pour la conception ESL (Electronic System Level) MAGILLEM: environnement de contrôle de flot pour la conception ESL (Electronic System Level) Atelier «outils pour l IDM» Mardi 27 janvier 2009 ENSEEIHT - Toulouse Moving from traditional flow to ESL (Electronic

Plus en détail

Etude de faisabilité visant à mettre en place un entrepôt de données sur les données de l IFN. Analyser et Explorer avec une grande interactivité

Etude de faisabilité visant à mettre en place un entrepôt de données sur les données de l IFN. Analyser et Explorer avec une grande interactivité Établissement chargé de réaliser l inventaire permanent du patrimoine forestier sur tout le territoire métropolitain indépendamment de toute question de propriété. Parmi ces objectifs: Connaissance de

Plus en détail

FOURNIR UN SERVICE DE BASE DE DONNÉES FLEXIBLE. Database as a Service (DBaaS)

FOURNIR UN SERVICE DE BASE DE DONNÉES FLEXIBLE. Database as a Service (DBaaS) FOURNIR UN SERVICE DE BASE DE DONNÉES FLEXIBLE Database as a Service (DBaaS) 1 The following is intended to outline our general product direction. It is intended for information purposes only, and may

Plus en détail

We Generate. You Lead.

We Generate. You Lead. www.contact-2-lead.com We Generate. You Lead. PROMOTE CONTACT 2 LEAD 1, Place de la Libération, 73000 Chambéry, France. 17/F i3 Building Asiatown, IT Park, Apas, Cebu City 6000, Philippines. HOW WE CAN

Plus en détail

PLM 2.0 : Mise à niveau et introduction à l'offre version 6 de Dassault systèmes

PLM 2.0 : Mise à niveau et introduction à l'offre version 6 de Dassault systèmes IBM Software Group 2008 IBM Corporation and Dassault Systèmes PLM 2.0 : Mise à niveau et introduction à l'offre version 6 de Dassault systèmes 2009 2007 IBM Corporation 2 PLM : de l historique 2D-3D à

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form (A renvoyer avant le 15 octobre 2014 Deadline octobrer 15th 2014) Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Darren Cooper Information Management Consultant, IBM Software Group 1st December, 2011 Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Information

Plus en détail

ShortestPath PlugIn for JUMP V 0.1

ShortestPath PlugIn for JUMP V 0.1 V 0.1 Abstract Michaël MICHAUD Copyright 2006 en. This article is about ShortestPath PlugIn for JUMP. It makes it possible to compute the shortest path between two nodes of a graph created from a linear

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

What s New. Sun ONE Application Server. Version 7, Enterprise Edition

What s New. Sun ONE Application Server. Version 7, Enterprise Edition What s New Sun ONE Application Server Version 7, Enterprise Edition 817-2142-10 September 2003 Sun Microsystems, Inc. 4150 Network Circle Santa Clara, CA 95054 U.S.A. Copyright 2003 Sun Microsystems, Inc.

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

Introduction à la B.I. Avec SQL Server 2008

Introduction à la B.I. Avec SQL Server 2008 Introduction à la B.I. Avec SQL Server 2008 Version 1.0 VALENTIN Pauline 2 Introduction à la B.I. avec SQL Server 2008 Sommaire 1 Présentation de la B.I. et SQL Server 2008... 3 1.1 Présentation rapide

Plus en détail

REALISATION D UN FLIP BOOK

REALISATION D UN FLIP BOOK REALISATION D UN FLIP BOOK I. Préambule Vous disposez de fichiers sources de qualité pour la réalisation de votre flip book. Il est utile de connaître quelques éléments techniques pour la réalisation de

Plus en détail

Projet Telosys : Framework global et outil de génération de code

Projet Telosys : Framework global et outil de génération de code Projet Telosys : Framework global et outil de génération de code Laurent Guérin laurent.guerin@sogeti.com @ltguerin Telosys Project Leader Sogeti & OW2 Consortium Solutions Linux / Session OW2-20 juin

Plus en détail

TABLE DES MATIERES A OBJET PROCEDURE DE CONNEXION

TABLE DES MATIERES A OBJET PROCEDURE DE CONNEXION 1 12 rue Denis Papin 37300 JOUE LES TOURS Tel: 02.47.68.34.00 Fax: 02.47.68.35.48 www.herve consultants.net contacts@herve consultants.net TABLE DES MATIERES A Objet...1 B Les équipements et pré-requis...2

Plus en détail

L Art d être Numérique. Thierry Pierre Directeur Business Development SAP France

L Art d être Numérique. Thierry Pierre Directeur Business Development SAP France L Art d être Numérique Thierry Pierre Directeur Business Development SAP France La Transformation Numérique «Plus largement, l impact potentiel des technologies numériques disruptives (cloud, impression

Plus en détail

Le Cloud Computing est-il l ennemi de la Sécurité?

Le Cloud Computing est-il l ennemi de la Sécurité? Le Cloud Computing est-il l ennemi de la Sécurité? Eric DOMAGE Program manager IDC WE Security products & Solutions Copyright IDC. Reproduction is forbidden unless authorized. All rights reserved. Quelques

Plus en détail

Catherine Chochoy. Alain Maneville. I/T Specialist, IBM Information Management on System z, Software Group

Catherine Chochoy. Alain Maneville. I/T Specialist, IBM Information Management on System z, Software Group 1 Catherine Chochoy I/T Specialist, IBM Information Management on System z, Software Group Alain Maneville Executive I/T specialist, zchampion, IBM Systems and Technology Group 2 Le défi du Big Data (et

Plus en détail

Valorisez vos actifs logiciels avec Rational Asset Manager. Jean-Michel Athané, Certified IT Specialist IBM Rational Software

Valorisez vos actifs logiciels avec Rational Asset Manager. Jean-Michel Athané, Certified IT Specialist IBM Rational Software Valorisez vos actifs logiciels avec Rational Asset Manager Jean-Michel Athané, Certified IT Specialist IBM Rational Software 13 Qu est-ce qu un actif logiciel (Software Asset)? Un asset est une collection

Plus en détail

Projet Datalift : retour d expérience sur les standards

Projet Datalift : retour d expérience sur les standards ign.fr Les outils du web Sémantique comme supports des données et métadonnées géographiques Projet Datalift : retour d expérience sur les standards Forum Décryptagéo Marne La Vallée 8 avril 2014 Bénédicte

Plus en détail

SERVEUR DÉDIÉ DOCUMENTATION

SERVEUR DÉDIÉ DOCUMENTATION SERVEUR DÉDIÉ DOCUMENTATION Release 5.0.6.0 19 Juillet 2013 Copyright 2013 GIANTS Software GmbH, All Rights Reserved. 1/9 CHANGE LOG Correction de bug divers (5.0.6.0) Ajout d une option de relance automatique

Plus en détail

DB2 10.5 BLU Acceleration Francis Arnaudiès f.arnaudies@fr.ibm.com

DB2 10.5 BLU Acceleration Francis Arnaudiès f.arnaudies@fr.ibm.com DB2 10.5 BLU Acceleration Francis Arnaudiès f.arnaudies@fr.ibm.com #solconnect13 SOLUTIONS ADAPTEES AUX BESOINS CLIENTS Mobile/Cloud Data Serving and Transaction Processing Mobile Storefront JSON Database

Plus en détail

Pentaho : Comparatif fonctionnel entre la version Communautaire (gratuite) et la version Entreprise (payante) Table des matières

Pentaho : Comparatif fonctionnel entre la version Communautaire (gratuite) et la version Entreprise (payante) Table des matières Pentaho : Comparatif fonctionnel entre la version Communautaire (gratuite) et la version Entreprise (payante) Table des matières 1 2 3 4 PRÉSENTATION DE PENTAHO...2 LISTING DES COMPOSANTS DE LA PLATE-FORME...4

Plus en détail

QlikView et Google Big Query : Une réponse simple, rapide et peu coûteuse aux analyses Big Data

QlikView et Google Big Query : Une réponse simple, rapide et peu coûteuse aux analyses Big Data QlikView et Google Big Query : Une réponse simple, rapide et peu coûteuse aux analyses Big Data Qui sommes-nous? Société de stratégie et de consulting IT spécialisée en ebusiness, Cloud Computing, Business

Plus en détail

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description Super Range 71 Model SR71-15 SR71-A SR71-C SR71-E SR71-X SR71-USB Product Description 802.11a/n, Mini PCI, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, Mini PCI, 3x3 MIMO 802.11a/b/g/n, CardBus, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, PCI

Plus en détail

Atelier Progress Rollbase

Atelier Progress Rollbase Atelier Progress Rollbase Laurent KIEFFER : laurent@progress.com 11 Février 2014 Demonstration Application 10 Min Atelier Progress Rollbase Introduction à Rollbase 1 Rollbase avec OpenEdge 6 2 Créer l

Plus en détail

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION THÈSE N O 2388 (2001) PRÉSENTÉE AU DÉPARTEMENT D'INFORMATIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE

Plus en détail

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 DOCUMENTATION MODULE PRETTYSLIDER MODULE PRESTASHOP CREE PAR PRESTACREA INDEX : DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 INSTALLATION... 2 Installation automatique... 2 Installation manuelle... 2 Résolution des problèmes...

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

Catalogue Formation «Vanilla»

Catalogue Formation «Vanilla» Catalogue Formation «Vanilla» Date : octobre 2009 Table des matières Liste des Formations...2 Contenu des formations...3 Vanilla FastTrack...3 Vanilla Architecture...5 Enterprise Services...6 BIPortail...7

Plus en détail