FICHE TECHNIQUE DU MATERIEL A INSTALLER EAUX USEES SOMMAIRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FICHE TECHNIQUE DU MATERIEL A INSTALLER EAUX USEES SOMMAIRE"

Transcription

1 Page 1 sur 8 SOMMAIRE 1. Objet et domaine d application 2. Objectifs 3. Caractéristiques techniques 3.1. Réseau principal 3.2. Poste de relevage des eaux usées Cas d une installation submersible Cas d une installation en fosse sèche 3.3. Branchement d un industriel et assimilé 3.4. Branchement d un logement collectif 3.5. Branchement d un logement individuel Conduite de branchement Regard de branchement Conduite de raccordement Clapet anti-retour 4. Coordonnées du Syndicat de Warmeriville Nom Fonction ou service Date Visa Rédaction Vérification Approbation Remis à : Fonction ou service Lieu d utilisation Remis le Visa de diffusion

2 Page 2 sur 8 1. Objet et domaine d application Cette instruction décrit les principes techniques retenus et les caractéristiques du matériel à installer sur le réseau d assainissement. 2. Objectifs Cette instruction sert à transmettre aux entreprises intervenant sur le réseau d assainissement du Syndicat de Warmeriville les caractéristiques du matériel à installer et les principes d installation qu elles devront respecter. 3. Caractéristiques techniques 3.1. Réseau principal Les canalisations seront de diamètre intérieur 150 mm minimum. Le choix du matériau (PVC ou fonte) sera laissé au maître d œuvre dicté en fonction du terrain. Une pente comprise entre 0.5% minimum et 4% maximum devra être respectée lors de la pose des canalisations. Les plaques des regards seront rondes à cadre rond non ventile classe D400. Un test d étanchéité à l eau et à l air devra être effectué. Chaque élément susceptible d être installé lors de la création d un réseau EU devra être soumis à la validation du Syndicat de Warmeriville sous peine de non reprise des réseaux par le Syndicat. A la fin des travaux d aménagement de tous les branchements, il sera demandé un curage complet des canalisations et une inspection télévisée des réseaux et des branchements. Une copie des différents rapports et attestations ainsi qu un plan de récolement devront être remis au Syndicat.

3 Page 3 sur Poste de relevage des eaux usées Trottoir Chaussée Trottoir Armoire électrique Point d eau Fosse avec 2 pompes Regard avec vannes et clapets (installation submersible) Enceinte grillagée avec portail d accès fermé à clé Implantation Tout nouveau poste créé devra être sur un terrain grillagé avec un portail d accès fermé à clé et accessible uniquement par le personnel du Syndicat. Il sera en dehors du passage des véhicules et des piétons. Un emplacement sera réservé pour un camion hydrocureur et le portail d accès aura une largeur minimum de 3 m pour permettre l accès du camion. Trappes d ouverture Les trappes d ouverture devront être résistantes et pouvoir être manipulées facilement afin d éviter l achat de matériel par le Syndicat ou un risque de blessures pour les employés. Elles seront équipées de barreaux antichute. Un système de fermeture par cadenas devra être mis en place. Armoire électrique Les câbles d alimentation des pompes et des détecteurs de niveau seront chacun dans une gaine différente (1 gaine pour chaque pompe et 1 gaine pour les détecteurs). Pour chaque pompe : - un ampèremètre - un sélecteur 3 positions avec maintien en position : marche automatique, arrêt, marche manuelle - un voyant indiquant la mise en marche - un voyant indiquant un défaut - un compteur horaire Les pompes devront fonctionner en alterné.

4 Page 4 sur 8 Les actions seront gérées par des éléments électromécaniques (pas de cartes électroniques). Un voyant indiquant la présence de tension devra être présent dans l armoire. Il y aura aussi un dispositif de télésurveillance permettant d alerter les agents en cas de problème sur le poste (pompe disjonctée, niveau très haut atteint ). Ce dispositif sera compatible avec le logiciel du Syndicat permettant de récupérer les données de télésurveillance (logiciel Softools). Une prise 230 V devra également être installée à l intérieur de l armoire afin de pouvoir brancher un éclairage portatif ou un outillage électrique. L armoire électrique sera fermée à clé. Si l armoire est située sur le trottoir ou dans un lieu risqué, des poteaux de protection devront l entourer afin de la protéger d éventuels chocs. Toutefois, le passage pour personne à mobilité réduite devra toujours rester libre Cas d une installation submersible Canalisations et robinetterie Les canalisations de refoulement seront de diamètre DN100 résistantes à la pression PN16. Il y aura une vanne DN100 et un clapet anti-retour à boule DN100 sur chaque tuyau de refoulement (1 par pompe). Les vannes et les clapets seront installés dans un regard séparé de la fosse des pompes pour une manipulation et une maintenance faciles. Les vannes seront à fermeture sens horaire (FSH). Pompes Chaque poste doit posséder 2 pompes identiques dont les puissances seront cohérentes avec les contraintes exigées par la mise en place du poste. Le personnel du Syndicat devra être consulté afin de donner un avis sur le choix de l installateur. Les pompes devront être à roue semi-ouverte type N de chez Flygt avec plateau dilacérateur intégré en fond de volute ou équivalent. Ces 2 pompes devront être posées au fond du poste sur un pied d assise, reliées chacune à une chaîne accrochée en haut du poste et posséder des barres de guidage pour une remontée et une maintenance faciles. Détecteurs de niveau Les pompes se mettront en route grâce à 3 poires de niveau (niveau bas, niveau haut, niveau très haut) fonctionnant ainsi : lorsque la poire de niveau bas est atteinte, les pompes sont à l arrêt. Lorsque le niveau de l eau atteint la poire haute, une des pompes se met en marche. Normalement le niveau baisse et lorsque la poire de niveau bas retrouve sa position verticale, la pompe s arrête. Toutefois, si le niveau d eau continue de monter, après que la première pompe se soit mise en marche et que le niveau atteint la poire de niveau très haut, alors la deuxième pompe se met en route et les pompes ne s arrêtent que lorsque la poire de niveau bas retrouve sa position verticale. Il y aura également une 4 ème poire dite de débordement pour donner l alarme de la télésurveillance.

5 Page 5 sur 8 Divers Un point d eau avec raccord pompier DN40 et clapet anti-retour devra être installé à proximité du poste afin que le personnel du Syndicat puisse le nettoyer régulièrement. A la fin des travaux, un nettoyage complet du poste devra être effectué par une société spécialisée avec aspiration des déchets éventuellement présents au fond du poste. Les caractéristiques et la documentation des pompes, du poste et de l armoire électrique devront être remises au personnel du Syndicat contre attestation de remise. Une temporisation devra permettre la vidange totale du poste si les pompes ne se sont pas mises en route durant 24 heures Cas d une installation en fosse sèche Canalisations et robinetterie Les canalisations de refoulement seront de diamètre DN100 résistantes à la pression PN16. Il y aura une vanne DN100 et un clapet anti-retour à boule DN100 sur chaque tuyau de refoulement (1 par pompe). Les vannes et les clapets seront installés immédiatement après les pompes pour une maintenance facile de celles-ci. Une vanne sera installée sur le tuyau d aspiration des pompes afin de pouvoir les isoler en cas de maintenance. Les vannes seront à fermeture sens horaire (FSH). Pompes Chaque poste doit posséder 2 pompes identiques dont les puissances seront cohérentes avec les contraintes exigées par la mise en place du poste. Le personnel du Syndicat devra être consulté afin de donner un avis sur le choix de l installateur. Les pompes devront être à roue semi-ouverte type N de chez Flygt avec plateau dilacérateur intégré en fond de volute ou équivalent. Ces 2 pompes devront être posées moteur à la verticale avec des raccords à brides pour la tuyauterie d aspiration et de refoulement. Un vide cave sera installé en fond de poste dans un regard avec une canalisation de retour en tête (avant la vanne de fermeture du tuyau d aspiration) pour pomper les effluents en cas d inondation. Détecteur de niveau Une sonde de pression placée sur le tuyau d aspiration des pompes mesurera en permanence la hauteur du fluide à l arrivée. Cette sonde commandera le démarrage des pompes. Un flotteur d alarme inondation sera installé en fond de poste afin de prévenir par la télésurveillance le personnel du Syndicat en cas de fuite sur une pompe.

6 Page 6 sur 8 Divers Un point d eau avec raccord pompier DN40 et clapet anti-retour devra être installé à proximité du poste pour le nettoyer en cas de problème sur les pompes. Les caractéristiques et la documentation des pompes, du poste et de l armoire électrique devront être remises au personnel du Syndicat contre attestation de remise Branchement d un industriel et assimilé La conduite de branchement entre le réseau principal et le regard de branchement sera dimensionnée selon la quantité d effluents rejetés par le non particulier. Le regard de branchement sera dimensionné en conséquence et sera placé en limite extérieure de propriété. Selon l activité, plusieurs équipements peuvent être mis en place en amont du regard de branchement selon les prescriptions du chapitre 6 du règlement d assainissement. Dans le cas d activités soumises à déclaration, l arrêté d autorisation d exploiter prévoit dans certains cas la mise en place d équipements spécifiques (mise en place d un débitmètre avec système d alarme, vanne de fermeture, préleveur pour analyses ). En cas d activités produisant des graisses (alimentaires ou industrielles), il faut mettre en place un séparateur de graisses dimensionné en fonction de la quantité d effluents rejetés. Il devra être installé en amont du regard de branchement sur le domaine privé et nettoyé selon les préconisations du constructeur (au minimum tous les mois). Un clapet anti-retour devra être installé par le propriétaire pour éviter le retour des eaux usées dans les habitations en cas de bouchage du réseau principal ou en cas de curage du réseau par un hydrocureur (pour éviter tout retour d eau). Il sera situé sur le domaine privé en amont du regard de branchement à l horizontal dans un endroit accessible (soit un regard près du regard de branchement, soit dans une gaine technique, soit une cave). Son entretien incombe au propriétaire. Une convention de rejet devra être établie pour définir les modalités de rejet et d entretien du matériel installé. Une autorisation de rejet sera alors délivrée après la signature de la convention par les deux parties Branchement d un logement collectif La conduite de branchement entre le réseau principal et le regard de branchement sera dimensionnée selon le nombre de logements raccordés. Le regard de branchement sera dimensionné en conséquence et sera placé en limite extérieure de propriété. Un clapet anti-retour devra être installé par le propriétaire pour éviter le retour des eaux usées dans les habitations en cas de bouchage du réseau principal ou en cas de curage du réseau par un hydrocureur (pour éviter tout retour d eau). Il sera situé sur le domaine privé en amont du regard de branchement à l horizontal dans un endroit accessible (soit un regard près du regard de branchement, soit dans une gaine technique, soit une cave). Son entretien incombe au propriétaire.

7 Page 7 sur Branchement d un logement individuel Propriété privée Réseau principal d assainissement Regard de branchement Conduite de branchement Conduite de raccordement Clapet anti-retour dans regard Maison Clapet anti-retour accessible dans sous-sol ou vide sanitaire UNE DES DEUX SOLUTIONS POUR L INSTALLATION DU CLAPET Conduite de branchement La conduite de branchement entre le réseau principal et le regard de branchement des particuliers devra être de diamètre 125 mm. Une pente comprise entre 1% minimum et 4% maximum devra être respectée. Le branchement sur le réseau principal se fera soit dans un regard ou sur la canalisation principale par piquage avec culotte de raccordement en Y. Pour les raccordements sur regard, le fil d eau du branchement sera supérieur au fil d eau du collecteur, ceci afin d éviter les engorgements. Les raccordements sur la canalisation principale, dans la mesure du possible, seront réalisés sur la partie supérieure du collecteur principal Regard de branchement Il sera à passage direct (cunette sans décantation) en PVC diamètre 125 mm avec une rehausse de diamètre 315 mm et fermée par un tampon hydraulique articulé en fonte classe C250. Le regard devra être installé en limite extérieure de la propriété. Faire vérifier l étanchéité du branchement par une entreprise spécialisée. Une copie du test d étanchéité devra être fournie au Syndicat de Warmeriville.

8 Page 8 sur Conduite de raccordement La conduite de raccordement entre la maison et le regard de branchement sera de diamètre 125 mm ou 100 mm. Une pente comprise entre 1% minimum et 4% maximum devra être respectée. Le raccordement sur le regard de branchement s effectue sur l entrée du tabouret. Il est strictement interdit de percer la rehausse du regard. Si toutefois votre arrivée est à une altitude très supérieure par rapport à l entrée du tabouret, le dénivelé est récupéré par 2 coudes à Clapet anti-retour Un clapet anti-retour devra être installé par le propriétaire pour éviter le retour des eaux usées dans les habitations en cas de bouchage du réseau principal ou en cas de curage du réseau par un hydrocureur (pour éviter tout retour d eau). Il sera situé sur le terrain privé entre la maison et le regard de branchement dans un endroit accessible à l horizontal (soit un regard près du regard de branchement, soit dans la maison). Son entretien incombe au propriétaire. 4. Coordonnées du Syndicat de Warmeriville Syndicat de Warmeriville (Eau Assainissement) 71 rue de Boult Isles sur Suippe Tél. : Fax : Mail :

LOTISSEURS, PRESCRIPTEURS ET ENTREPRISES

LOTISSEURS, PRESCRIPTEURS ET ENTREPRISES TRAVAUX DE RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT LOTISSEURS, PRESCRIPTEURS ET ENTREPRISES INSTRUCTIONS TECHNIQUES Page 1 sur 9 EAUX USEES : 1) Canalisations - Ø minimum 200 mm en fonction de l interaction tuyau/sol

Plus en détail

GUIDE POUR LA REALISATION D UN BRANCHEMENT «EAUX USEES» AU RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT

GUIDE POUR LA REALISATION D UN BRANCHEMENT «EAUX USEES» AU RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT GUIDE POUR LA REALISATION D UN BRANCHEMENT «EAUX USEES» AU RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT PREAMBULE Le principe de l assainissement collectif est d organiser la collecte des eaux usées depuis les logements

Plus en détail

Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques

Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques REGLEMENT D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ANNEXE PLANCHES DESCRIPTIVES Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques PLANCHES DESCRIPTIVES Etanchéité des installations ; protection

Plus en détail

CONTRAT D ASSISTANCE

CONTRAT D ASSISTANCE SPANC de la Région de Fontaine le Dun ENTRETIEN DES INSTALLATIONS D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF REHABILITEES ET PRESTATIONS DIVERSES CONTRAT D ASSISTANCE Article 1 : Objet et définition de la prestation

Plus en détail

Micro-stations de relevage

Micro-stations de relevage Micro-stations de relevage Solutions à poser Solutions à enterrer conçu pour la vie Besoins spécifiques? Projets sur mesure? Pensez aux stations TOP et SPM! Flygt propose une gamme de stations de pompage

Plus en détail

Réf. : 3478F - 4.33 / a - 02.01. BIOSANIT Stations de relevage pour eaux usées. Installation et maintenance

Réf. : 3478F - 4.33 / a - 02.01. BIOSANIT Stations de relevage pour eaux usées. Installation et maintenance Cette notice doit être transmise à l utilisateur final Installation et maintenance SOMMAIRE 1 - GÉNÉRALITES...5 2 - UTILISATION...5 3 - CARACTÉRISTIQUES...5 4 - MANUTENTION...5 5 - STOCKAGE...5 6 - INSTALLATION...5

Plus en détail

TRAVAUX DE RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT

TRAVAUX DE RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT TRAVAUX DE RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT PARTICULIERS INSTRUCTIONS TECHNIQUES Page 1 sur 11 QUELQUES REGLES À CONNAITRE Obligation de raccordement Comme le prescrit l article L.33 du code de la santé publique,

Plus en détail

GUIDE DE RACCORDEMENT AU RESEAU D ASSAINISSEMENT COLLECTIF

GUIDE DE RACCORDEMENT AU RESEAU D ASSAINISSEMENT COLLECTIF GUIDE DE RACCORDEMENT AU RESEAU D ASSAINISSEMENT COLLECTIF L assainissement des eaux usées a pour but de protéger la santé publique et l environnement. Il vise à la collecte, au transport et au traitement

Plus en détail

Commune de SABLONNIERES

Commune de SABLONNIERES Commune de SABLONNIERES Travaux de raccordement des habitations au réseau d assainissement Eaux Usées CAHIER DES CHARGES DESTINE AUX PROPRIETAIRES : REALISANT EUX-MÊMES LEURS TRAVAUX DE RACCORDEMENT OU

Plus en détail

SDLi. POMPES SUBMERSIBLES DILACERATRICES Relevage d eaux chargées Collectif 2 pôles 50 Hz PLAGES D UTILISATION APPLICATIONS AVANTAGES.

SDLi. POMPES SUBMERSIBLES DILACERATRICES Relevage d eaux chargées Collectif 2 pôles 50 Hz PLAGES D UTILISATION APPLICATIONS AVANTAGES. PLAGES D UTILISATION Débits jusqu à : 6 m 3 /h Hauteurs mano. jusqu à : 36 m Granulométrie : mm DN orifice refoulement : Indice de protection : 68 SDLi POMPES SUBMERSIBLES DILACERATRICES Relevage d eaux

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ASSAINISSEMENT

CAHIER DES CHARGES ASSAINISSEMENT Direction Générale des Services Techniques Service Assainissement CAHIER DES CHARGES ASSAINISSEMENT I. GENERALITES CONSISTANCE ET DESCRIPTION DES TRAVAUX Le présent Cahier des Charges définit les spécifications

Plus en détail

Techniques de maintenance des réseaux de collecte, de stockage et d'évacuation des eaux et des déchets

Techniques de maintenance des réseaux de collecte, de stockage et d'évacuation des eaux et des déchets Techniques de maintenance des réseaux de collecte, de stockage et d'évacuation des eaux et des déchets CURAGE HYDRODYNAMIQUE DES CANALISATIONS Objectif :donner le principe de cette technique donner le

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CREATION D UN RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN LOTISSEMENT

CAHIER DES CHARGES CREATION D UN RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN LOTISSEMENT CAHIER DES CHARGES CREATION D UN RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN LOTISSEMENT SOMMAIRE Préambule I- Canalisation gravitaire 3 II- Regards de visite 3 III- Tampons des regards 4 IV- Branchements

Plus en détail

Garantie. Les cuves bénéficient de la garantie décennale. Les pompes sont garanties 1 an.

Garantie. Les cuves bénéficient de la garantie décennale. Les pompes sont garanties 1 an. DRAIN UP Postes de relevage en polyéthylène Nos postes sont particulièrement adaptés pour relever les eaux des maisons individuelles ou des petites collectivités (lotissements, hôtels, restaurants, campings,

Plus en détail

ANNEXE 2. Prescriptions techniques particulières applicables aux branchements neufs ; Branchement type

ANNEXE 2. Prescriptions techniques particulières applicables aux branchements neufs ; Branchement type ANNEXE 2 Prescriptions techniques particulières applicables aux branchements neufs ; Branchement type 1 OBJET Le présent document fixe les règles minimales à respecter pour la conception et la réalisation

Plus en détail

Assainissement. Collectif. Le manuel. du parfait. raccordé

Assainissement. Collectif. Le manuel. du parfait. raccordé Assainissement Collectif Le manuel raccordé du parfait Pourquoi un réseau d assainissement? Depuis le Moyen-Age, l homme s est toujours préoccupé du problème de l élimination des eaux usées domestiques.

Plus en détail

Cahier des charges à l attention des maîtres d œuvre et des maîtres d ouvrages privés

Cahier des charges à l attention des maîtres d œuvre et des maîtres d ouvrages privés Ville de ROCHEFORT 119 Rue Pierre Loti BP 60030 17301 ROCHEFORT Cedex Centre Technique Municipal SERVICE ASSAINISSEMENT CREATION DE RESEAUX D ASSAINISSEMENT SUR LA VILLE DE ROCHEFORT Cahier des charges

Plus en détail

RELEVAGE DES EAUX - STATIONS DE POMPAGE SPM

RELEVAGE DES EAUX - STATIONS DE POMPAGE SPM RELEVAGE DES EAUX - STATIONS DE POMPAGE SPM Nos Nos stations Nos stations Nos stations TOP TOP TOP répondent répondent aux aux aux différents aux différents besoins besoins besoins de de collecte, de de

Plus en détail

Les branchements d assainissement sur l agglomération Vésulienne

Les branchements d assainissement sur l agglomération Vésulienne Les branchements d assainissement sur l agglomération Vésulienne Les branchements et le Code de la Santé Publique Les articles que nous utilisons le plus dans notre relation avec les abonnés sont les suivants

Plus en détail

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle Document réalisé avec le concours financier de l Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse. Guide technique Assainissement non collectif d une habitation individuelle Schéma d implantation d un assainissement

Plus en détail

Principales règles de l art de mise en œuvre des systèmes de récupération d eau de pluie

Principales règles de l art de mise en œuvre des systèmes de récupération d eau de pluie Bonne pratiques de mise en œuvre des systèmes de récupération d eau de pluie Principales règles de l art de mise en œuvre des systèmes de récupération d eau de pluie Plan de l intervention 1. Installation

Plus en détail

UNITE de TRAITEMENT des EAUX PLUVIALES

UNITE de TRAITEMENT des EAUX PLUVIALES PREAMBULE : Une unité de traitement est destinée à piéger la pollution particulaire dans les eaux pluviales. L UTEP est équipée de tubes d aspiration des boues, d une échelle d entretien, de tubes de ventilation,

Plus en détail

SRP - Station de relevage préfabriquée relève le défi de la simplicité

SRP - Station de relevage préfabriquée relève le défi de la simplicité Notre technologie. Votre succès. Pompes n Robinetterie n Service SRP - Station de relevage préfabriquée relève le défi de la simplicité 02 Avantages SRP, la station de relevage qui s adapte à chaque chantier

Plus en détail

BRANCHEMENTS A L EGOUT REALISES SOUS MAITRISE D OUVRAGE PRIVEE

BRANCHEMENTS A L EGOUT REALISES SOUS MAITRISE D OUVRAGE PRIVEE 1 BRANCHEMENTS A L EGOUT REALISES SOUS MAITRISE D OUVRAGE PRIVEE Prescriptions relatives à la conception, la réalisation et aux conditions de la remise d ouvrage à la Communauté urbaine de Lyon Annexe

Plus en détail

TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX

TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX CARACTERE ET VOCATION DE LA ZONE UX Il s agit d une zone d activité créée à l Est de l agglomération, sous la forme d un lotissement dont les règles

Plus en détail

Marché Public de Travaux. Bordereau des Prix Unitaires B.P.U.

Marché Public de Travaux. Bordereau des Prix Unitaires B.P.U. Marché Public de Travaux Bordereau des Prix Unitaires B.P.U. Maître de l'ouvrage SIAEPA de FONTAINE LE DUN Représentant Légal de la Collectivité ou Autorité Compétente Monsieur le Président du SIAEPA de

Plus en détail

GRUNDFOS ASSAINISSEMENT MINI PUST STATION DE RELEVAGE DES EAUX USÉES

GRUNDFOS ASSAINISSEMENT MINI PUST STATION DE RELEVAGE DES EAUX USÉES GRUNDFOS ASSAINISSEMENT MINI PUST STATION DE RELEVAGE DES EAUX USÉES Grundfos MINI PUST Station de relevage enterrable pour eaux grises et eaux noires > Applications La station MiniPust est une station

Plus en détail

page 1 Description des postes de relevage 2 1.1 Encombrement 2 1.2 Équipements 3 1.3 Caractéristiques techniques 3

page 1 Description des postes de relevage 2 1.1 Encombrement 2 1.2 Équipements 3 1.3 Caractéristiques techniques 3 Drain up Postes de relevage en polyéthylène D41UP et D41UGP NOTICE DE POSE ET D ENTRETIEN D41UP pompe sur trépied D41UGP pompe sur barre de guidage http://www.sebico.com Sommaire page 1 Description des

Plus en détail

Création d une nouvelle canalisation de distribution d eau potable

Création d une nouvelle canalisation de distribution d eau potable Marché public de maîtrise d œuvre Création d une nouvelle canalisation de distribution d eau potable Programme d intervention 1 1. CONTEXTE DE L OPERATION Le Syndicat de Warmeriville regroupe 4 communes

Plus en détail

VADE MECUM DU RESEAU EAU USEE ET EAU PLUVIALE

VADE MECUM DU RESEAU EAU USEE ET EAU PLUVIALE VADE MECUM DU RESEAU EAU USEE ET EAU PLUVIALE LE RACCORDEMENT AU RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT : UNE OBLIGATION LEGALE L étanchéité parfaite est la qualité principale d un réseau d assainissement. Elle

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS GROUPEMENT GESTION DES RISQUES SERVICE PREVISION PREVISION TECHNIQUE CAHIER DES CHARGES POUR LA REALISATION

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER

GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER Mars 2011 GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER 2/10 SOMMAIRE I. PRÉAMBULE...3 II. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT ET COMPOSITION

Plus en détail

SVO-SCA-SCB 408-410-415

SVO-SCA-SCB 408-410-415 PLAGES D UTILISATION Débits jusqu à : m /h Hauteurs mano. : m CL Plage de température du liquide : + à C* Densité du liquide :, max. ph du liquide: - Profondeur d immersion maxi : Granulométrie maxi :

Plus en détail

LIFTSON M-LIX L. MODULES DE RELEVAGE Eaux usées domestiques 50 Hz Conforme à la norme EN 12050-1 PLAGES D UTILISATION APPLICATIONS AVANTAGES

LIFTSON M-LIX L. MODULES DE RELEVAGE Eaux usées domestiques 50 Hz Conforme à la norme EN 12050-1 PLAGES D UTILISATION APPLICATIONS AVANTAGES PLAGES D UTILISATION Débits jusqu à : 40 m 3 /h Hauteurs mano. jusqu à : 22 m Température maxi eau: + 3 à 40 C Granulométrie : 45 mm Arrivée collecteur : DN 40/50/100/150 Refoulement : DN 80 Event : DN

Plus en détail

CHAUFFAGE URBAIN CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES POUR LE RACCORDEMENT AU RESEAU DE CHALEUR SCDC. VERSION C du 03/07/2013 Rédaction : A.

CHAUFFAGE URBAIN CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES POUR LE RACCORDEMENT AU RESEAU DE CHALEUR SCDC. VERSION C du 03/07/2013 Rédaction : A. CHAUFFAGE URBAIN SOCIETE CHAMBERIENNE DE DISTRIBUTION DE CHALEUR SCDC CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES POUR LE RACCORDEMENT AU RESEAU DE CHALEUR VERSION C du 03/07/2013 Rédaction : A. SIEBENBOUR SOMMAIRE

Plus en détail

Commune de JOUCAS AMENAGEMENT DE LA STATION D EPURATION CREATION D UNE AIRE DE LAVAGE

Commune de JOUCAS AMENAGEMENT DE LA STATION D EPURATION CREATION D UNE AIRE DE LAVAGE Place de la Mairie 84220 Joucas T : 04 90 05 78 00 F : 04 90 05 77 80 E : contact@joucas.fr www.joucas.fr MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX établi en application du Code des Marchés publics Décret n 2006-975 du

Plus en détail

ACCESSIBILITE A LA PARCELLE

ACCESSIBILITE A LA PARCELLE Diagnostic de l installation existante d assainissement non collectif conformément Diagnostic à l arrêté de l installation du 27 avril 2012 existante relatif aux modalités de contrôles d assainissement

Plus en détail

BRANCHEMENTS A L EGOUT REALISES SOUS MAITRISE D OUVRAGE PRIVEE

BRANCHEMENTS A L EGOUT REALISES SOUS MAITRISE D OUVRAGE PRIVEE BRANCHEMENTS A L EGOUT REALISES SOUS MAITRISE D OUVRAGE PRIVEE ANNEXE 7 AU REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT PRESCRIPTIONS RELATIVES A LA CONCEPTION, A LA REALISATION ET AUX CONDITIONS DE LA

Plus en détail

Directives sur les raccordements des eaux claires et des eaux usées

Directives sur les raccordements des eaux claires et des eaux usées Directives sur les raccordements des eaux claires et des eaux usées DIRECTIVES POUR LE RACCORDEMENT DES CANALISATIONS PRIVEES SUR LES COLLECTEURS COMMUNAUX EN COMPLEMENT DU REGLEMENT COMMUNAL SUR LES EGOUTS

Plus en détail

Manuel d installation Installatie handleiding SD201 03/08

Manuel d installation Installatie handleiding SD201 03/08 Manuel d installation Installatie handleiding SD201 03/08 Table des matières 1 Remarques relatives à la documentation 4 2 Identification CE 4 3 Choix de l emplacement 4 4 Consignes de sécurité 4 5 Liste

Plus en détail

Z.A. Pérache 63114 COUDES (+33) 04 73 96 92 22 (+33) 04 73 96 92 14 com@arvel.fr. Centrale SD20. Centrale à saumure Type SD20.

Z.A. Pérache 63114 COUDES (+33) 04 73 96 92 22 (+33) 04 73 96 92 14 com@arvel.fr. Centrale SD20. Centrale à saumure Type SD20. Centrale à saumure Type Page 1 Les centrales de fabrication de saumure type SD sont des machines destinées au ravitaillement en saumure N.A. C.L. de saleuses à bouillie de sel. 1) Caractéristiques générales

Plus en détail

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose Le bac à graisses Schéma de principe Lorsqu on a une longueur de canalisation importante entre la sortie des eaux de cuisine et la fosse septique toutes eaux, il est fortement conseillé d intercaler un

Plus en détail

BRANCHEMENT SANS REGARD

BRANCHEMENT SANS REGARD Version du 01/01/2005 Page- 1 /7- BRANCHEMENT SANS REGARD Le compteur peut être posé à l intérieur de l immeuble si celui-ci est situé à moins de 7 mètres du domaine public ou de la voie. Branchement sans

Plus en détail

01.07 IND1-01. A lire attentivement et à conserver à titre d information VDE NOTICE D INSTALLATION

01.07 IND1-01. A lire attentivement et à conserver à titre d information VDE NOTICE D INSTALLATION 6 0.07 IND-0 A lire attentivement et à conserver à titre d information VDE F NOTICE D INSTALLATION A 6 m B x C x 80 X Y 69 8 8 5 6 Hauteur (m) max 4,5m 4m m m m 0 m 0 m OK 0 m 40 m 50 m Débit (l/min) 7

Plus en détail

C est en Côte d Or (21), dans la commune de Nesle-et-Massoult, que SALMSON vient de réaliser son premier réseau ramifié sous pression en France.

C est en Côte d Or (21), dans la commune de Nesle-et-Massoult, que SALMSON vient de réaliser son premier réseau ramifié sous pression en France. SALMSON ÉQUIPE LA COMMUNE DE NESLE ET MASSOULT EN RÉSEAU RAMIFIÉ SOUS PRESSION. Mars 2007. C est en Côte d Or (21), dans la commune de Nesle-et-Massoult, que SALMSON vient de réaliser son premier réseau

Plus en détail

Annexe RECUEIL DES EQUIPEMENTS ET CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DES POINTS D EAU INCENDIE DU DEPARTEMENT DE LA VENDEE

Annexe RECUEIL DES EQUIPEMENTS ET CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DES POINTS D EAU INCENDIE DU DEPARTEMENT DE LA VENDEE Annexe RECUEIL DES EQUIPEMENTS ET CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DES POINTS D EAU INCENDIE DU DEPARTEMENT DE LA VENDEE VERSION V_1 JANVIER 2011 Ce recueil dresse un inventaire des points d eau incendie agréés

Plus en détail

LA COLLECTE DES EAUX PLUVIALES

LA COLLECTE DES EAUX PLUVIALES LA COLLECTE DES EAUX PLUVIALES 1/ approbation du projet l'aménageur est tenu de récupérer les eaux pluviales de l'ensemble du bassin versant auquel appartient son programme. pour les programmes comportant

Plus en détail

CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES

CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES REGLEMENT INTERIEUR ASSAINISSEMENT CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Objet du règlement Le présent règlement a pour objet de définir les conditions et modalités de déversement dans le réseau

Plus en détail

DEP du Zonage d Assainissement de Baixas PMCA

DEP du Zonage d Assainissement de Baixas PMCA Annexe 6 Entretien des ouvrages d assainissement non-collectif (généralités) De manière à éviter les dysfonctionnements (bouchage, colmatage, mauvaise qualité de rejet,...), toute installation d assainissement

Plus en détail

DEBOUCH VISIO.NET SERVICES PRESENTATION

DEBOUCH VISIO.NET SERVICES PRESENTATION DEBOUCH VISIO.NET SERVICES PRESENTATION DE NOS ACTIVITES Présentation de la société : La société Débouch visio.net services est une entreprise auboise spécialisée dans le débouchage et curage de canalisations,

Plus en détail

Annexe 1 à l'arrêté du 22 mars 2007

Annexe 1 à l'arrêté du 22 mars 2007 Vérificateur Adresse Téléphone Fax Mail/ site web Date N contrat N rapport Annexe 1 à l'arrêté du 22 mars 2007 ATTESTATION DE VÉRIFICATION DE L ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES Construction de Maison(s)

Plus en détail

Volcane II Récupérateur de Chaleur Notice d Installation d Utilisation de Maintenance

Volcane II Récupérateur de Chaleur Notice d Installation d Utilisation de Maintenance NT 1166 C 1 /16 20/11/2008 MANUEL D INSTALLATION NORMES DE SECURITE ET MARQUAGE CE Nos techniciens sont régulièrement engagés dans la recherche et le développement de produits de plus en plus efficace

Plus en détail

SRL - Station de relevage en ligne relève le défi du pompage propre

SRL - Station de relevage en ligne relève le défi du pompage propre Notre technologie. Votre succès. Pompes n Robinetterie n Service SRL - Station de relevage en ligne relève le défi du pompage propre 02 Avantages SRL rénove le concept de station de relevage La station

Plus en détail

Drain up. Postes de relevage en polyéthylène. D42UP et D42UGP NOTICE DE POSE ET D ENTRETIEN. D42UP pompes sur trépied

Drain up. Postes de relevage en polyéthylène. D42UP et D42UGP NOTICE DE POSE ET D ENTRETIEN. D42UP pompes sur trépied Drain up Postes de relevage en polyéthylène D42UP et D42UGP NOTICE DE POSE ET D ENTRETIEN D42UP pompes sur trépied D42UGP pompes sur barres de guidage http://www.sebico.com Sommaire page 1 Description

Plus en détail

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-F et P4-F 185 (Modèle standard) P2-F et P4-F 170 MODELE P2/4-F 170 P2/4-F 185 (Standard) P2/4-F 195 P2-F et P4-F 195 H 325 340 350 DH 156 171 181

Plus en détail

MINI SVO. POMPES SUBMERSIBLES Relevage eaux usées domestiques 2 pôles 50 Hz PLAGES D UTILISATION APPLICATIONS 3~400V

MINI SVO. POMPES SUBMERSIBLES Relevage eaux usées domestiques 2 pôles 50 Hz PLAGES D UTILISATION APPLICATIONS 3~400V PLAGES D UTILISATION Débits jusqu à : 22 m /h auteurs mano. jusqu à : m CL Plage de température : 0 à + 40 C* Profondeur d immersion maxi. : 5 m Granulométrie passage maxi. : Ø 40 mm DN orifice refoulement:

Plus en détail

Raccordement au réseau d assainissement collectif de la CAVAM

Raccordement au réseau d assainissement collectif de la CAVAM REGLEMENT COMMUNAUTAIRE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF Raccordement au réseau d assainissement collectif de la CAVAM Modalités administratives de raccordement et instructions techniques

Plus en détail

1. Présentation du territoire

1. Présentation du territoire PRESCRIPTIONS TECHNIQUES POUR LA REALISATION DES RESEAUX PRIVES D ASSAINISSEMENT ET D EAU POTABLE Dans le cas de réseaux privés d assainissement et d eau potable, la Communauté de Communes du Genevois

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION ET D ENTRETIEN DES CUVES A ENTERRER 1600 et 2650 LITRES

NOTICE D INSTALLATION ET D ENTRETIEN DES CUVES A ENTERRER 1600 et 2650 LITRES NOTICE D INSTALLATION ET D ENTRETIEN DES CUVES A ENTERRER 1600 et 2650 LITRES Cuve à enterrer 1600 L Cuve à enterrer 2650 L Afin de garantir le bon fonctionnement et la longévité de votre installation,

Plus en détail

CREATION DE RESEAUX D ASSAINISSEMENT

CREATION DE RESEAUX D ASSAINISSEMENT DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES Service Assainissement CREATION DE RESEAUX D ASSAINISSEMENT SUR LE TERRITOIRE DE LA CAPE Délibération n B 12/05/98 du Bureau Communautaire du 21 mai 2012 Cahier

Plus en détail

Règlement Communal d Assainissement

Règlement Communal d Assainissement PARTIE II Règlement Communal d Assainissement SOMMAIRE PAGES CHAPITRE I - DISPOSITIONS GENERALES. ARTICLE 1 - OBJET DU REGLEMENT...3 ARTICLE 2 - DEVERSEMENTS INTERDITS...3 ARTICLE 3 - DEFINITION DU BRANCHEMENT...3

Plus en détail

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE COLMAR. COLMARIENNE DES EAUX 18, Rue Edouard Bénès - 68027 COLMAR Cedex

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE COLMAR. COLMARIENNE DES EAUX 18, Rue Edouard Bénès - 68027 COLMAR Cedex DEPARTEMENT DU HAUT-RHIN COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE COLMAR COLMARIENNE DES EAUX 18, Rue Edouard Bénès - 68027 COLMAR Cedex CCTP Renouvellement de l armoire électrique de la station de relevage Belfort

Plus en détail

Les causes possibles de mauvais fonctionnement

Les causes possibles de mauvais fonctionnement Les causes possibles de mauvais fonctionnement Symptômes Causes et remèdes possibles Dégagement de mauvaises odeurs dans le logement - Absence de siphons au niveau de vos équipements domestiques - Évaporation

Plus en détail

Pompes submersibles Pour eaux vannes 2 pôles - 50 Hz 2 gammes : version standard et intensive (-I)

Pompes submersibles Pour eaux vannes 2 pôles - 50 Hz 2 gammes : version standard et intensive (-I) PLGES D UTILISTION DN spiration et refoulement / 80 Granulométrie mm HMT max. m Débit max. 70 m /h Prof. d immersion max. 10 m Température du fluide max. 0 C Poids - 0 kg FVO 0 Pompes submersibles Pour

Plus en détail

PARTICULIER 2) PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT ET COMPOSITION DU RÉSEAU

PARTICULIER 2) PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT ET COMPOSITION DU RÉSEAU Version du 17/09/2015 GUIDE TECHNIQUE DE REALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER ASSAINISSEMENT COLLECTIF DES EAUX USEES POUR LES HAMEAUX DU BOURG, DU BISSON, DU DOMAINE, DU PONT ET DE LA MARE A CALIGNY

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION D UNE CITERNE RESERVEO DANS UN VIDE SANITAIRE

NOTICE D INSTALLATION D UNE CITERNE RESERVEO DANS UN VIDE SANITAIRE NOTICE D INSTALLATION D UNE CITERNE RESERVEO DANS UN VIDE SANITAIRE Condition préalable : Disposer d un passage en vs de 50 cm minimum avec un accès de 60cm x 60cm. 1. INSTALLATION DE LA CITERNE 2. REMPLISSAGE

Plus en détail

micro-station d épuration à boues activées

micro-station d épuration à boues activées Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement des transports durable, et du développement logement du l écologie, de Ministère micro-station d épuration à boues activées

Plus en détail

STATION DE RELEVAGE ASSAINISSEMENT VIDANGE FORAGE - PUITS SURPRESSION VMC - EXTRACTEURS. A.V.E.P.A Filiale d'assainissement Groupe SIEMP

STATION DE RELEVAGE ASSAINISSEMENT VIDANGE FORAGE - PUITS SURPRESSION VMC - EXTRACTEURS. A.V.E.P.A Filiale d'assainissement Groupe SIEMP STATION DE RELEVAGE ASSAINISSEMENT VIDANGE FORAGE - PUITS SURPRESSION VMC - EXTRACTEURS A.V.E.P.A Filiale d'assainissement Groupe SIEMP Spécialiste du relevage EU et EP Savoir-faire et réactivité La Société

Plus en détail

Création et extension des réseaux d assainissement collectif d eaux usées et d eaux pluviales

Création et extension des réseaux d assainissement collectif d eaux usées et d eaux pluviales Service Hydraulique Assainissement Création et extension des réseaux d assainissement collectif d eaux usées et d eaux pluviales Cahier des recommandations à l'attention des aménageurs Conseil du 2 juillet

Plus en détail

Service public d assainissement Non collectif

Service public d assainissement Non collectif Service public d assainissement Non collectif Création de l installation : Adresse : Commune : Propriétaire : L assainissement non collectif (ou individuel ou autonome) est un dispositif qui doit assurer

Plus en détail

DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES

DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES DEFINITIONS DISPOSITIONS GENERALES SCHEMA DE RACCORDEMENT DIMENSIONNEMENT DES RACCORDEMENTS D APPAREILS 1 Les eaux usées sont d une manière générale les eaux qui, ayant

Plus en détail

LOGEMENTS INDIVIDUELS OU COLLECTIFS

LOGEMENTS INDIVIDUELS OU COLLECTIFS FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION DE RACCORDEMENT AUX RESEAUX D EAUX USEES ET D EAUX PLUVIALES LOGEMENTS INDIVIDUELS OU COLLECTIFS A retourner au : SIARP 73, rue de Gisors 95 300 PONTOISE Tél. : 01

Plus en détail

POMPES SUBMERSIBLES Relevage eaux usées domestiques 2 pôles 50 Hz

POMPES SUBMERSIBLES Relevage eaux usées domestiques 2 pôles 50 Hz PLAGES D UTILISATION Débits jusqu à : 18 m /h auteurs mano. jusqu à : m CL Plage de température : 0 à + 40 C* Profondeur d immersion maxi. : 5 m Granulométrie passage maxi. : Ø 5 mm DN orifice refoulement:

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D INSTALLATION IMPORTANT!: Les renseignements demandés dans ce document permettront au Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) de donner un avis technique

Plus en détail

COMMUNE DE VIRIAT. Procédure adaptée REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS D EAUX USEES ET PLUVIALES. Cahier des Clauses Particulières

COMMUNE DE VIRIAT. Procédure adaptée REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS D EAUX USEES ET PLUVIALES. Cahier des Clauses Particulières COMMUNE DE VIRIAT Procédure adaptée REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS D EAUX USEES ET PLUVIALES Cahier des Clauses Particulières Maître d Ouvrage : Commune de VIRIAT (Ain) Maître d œuvre : Services

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT

REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT Communauté de Communes du Pays d Alby B.P. 39-74540 Alby-sur-Chéran Tél: 50.68.11.99. Fax: 50.68.14.47. REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT CHAPITRE PREMIER : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 : Objet

Plus en détail

Récupération d eau de pluie

Récupération d eau de pluie Récupération d eau de pluie 1 EAU DE PLUIE: - PRIX DE REVIENT - APPLICATIONS - ELEMENTS - CITERNE - FILTRE - POMPE - CONFIGURATION + COMMUTATION - QUESTIONS PRATIQUES 2 Coûts d eau de pluie 1.55 /m³ pour

Plus en détail

Notice de montage et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Gros volume XXL

Notice de montage et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Gros volume XXL Notice de montage et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Gros volume XXL 16 000 L 26 000 L 36 000 L 46 000 L 56 000 L 66 000 L Code : 37355 Code : 37356 Code : 37357 Code : 37358 Code : 37359 Code

Plus en détail

Notice de montage et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Gros volume XL

Notice de montage et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Gros volume XL Notice de montage et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Gros volume XL 8 500 L 10 000 L Code : 37353 Code : 37354 Afin de garantir le bon fonctionnement et la longévité de votre installation, les

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. Entretien d ouvrages d assainissement non collectif CAHIER DES CHARGES MAITRE D OUVRAGE : COMMUNAUTE DE COMMUNES

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. Entretien d ouvrages d assainissement non collectif CAHIER DES CHARGES MAITRE D OUVRAGE : COMMUNAUTE DE COMMUNES MARCHE PUBLIC DE SERVICES Entretien d ouvrages d assainissement non collectif CAHIER DES CHARGES MAITRE D OUVRAGE : COMMUNAUTE DE COMMUNES HAUT-JURA SAINT-CLAUDE I - OBJET ET ETENDUE DU MARCHE Article

Plus en détail

ETAT DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT COLLECTIF

ETAT DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT COLLECTIF SARL NEWTON 520 rue d Orroire 60400 NOYON Tél. : 03 44 41 01 38 Fax : 03 44 40 34 70 agendalain@orange.fr 1 er réseau national ETAT DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT COLLECTIF Article L2224-8 du Code

Plus en détail

Demande d installation d un système d assainissement non collectif

Demande d installation d un système d assainissement non collectif Tél : 05.61.04.09.40 Bureaux ouverts : 8h à 12h et 13h30 à 18h DIRECTION du DEVELOPPEMENT Service Aménagement / Assainissement Non Collectif Demande d installation d un système d assainissement non collectif

Plus en détail

Station de relevage automatique pour eaux usées. Evamatic-Box N. Livret technique

Station de relevage automatique pour eaux usées. Evamatic-Box N. Livret technique Station de relevage automatique pour eaux usées Evamatic-Box N Livret technique Copyright / Mentions légales Livret technique Evamatic-Box N Tous droits réservés. Les contenus de ce document ne doivent

Plus en détail

BIOROCK. La solution d Assainissement Non Collectif

BIOROCK. La solution d Assainissement Non Collectif BIOROCK La solution d Assainissement Non Collectif Programme 1. 2. 3. 4. 5. 6. Introduction BIOROCK Système d épuration de BIOROCK Capacité des unités BIOROCK Avantages des unités BIOROCK Certifications

Plus en détail

L entretien régulier de l assainissement individuel est à la charge de l usager! Il s agit d une obligation réglementaire!

L entretien régulier de l assainissement individuel est à la charge de l usager! Il s agit d une obligation réglementaire! N OUBLIEZ PAS! L entretien régulier de l assainissement individuel est à la charge de l usager! Il s agit d une obligation réglementaire! En entretenant régulièrement votre assainissement, vous participez

Plus en détail

CONVENTION N OBJET : ENTRETIEN DES OUVRAGES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Entre : M Demeurant ET :

CONVENTION N OBJET : ENTRETIEN DES OUVRAGES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Entre : M Demeurant ET : CONVENTION N (A compléter par la C.C.N.) OBJET : ENTRETIEN DES OUVRAGES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Entre : M Demeurant Téléphone : Désigné ci-après par l appellation : «l usager», ET : La Communauté

Plus en détail

Station de pompage standardisée en fibre de verre TOP Flygt LA STATION DE POMPAGE OPTIMALE

Station de pompage standardisée en fibre de verre TOP Flygt LA STATION DE POMPAGE OPTIMALE Station de pompage standardisée en fibre de verre TOP Flygt LA STATION DE POMPAGE OPTIMALE Station TOP Station de pompage standardisée de première qualité La station de pompage en fibre de verre TOP de

Plus en détail

PRESCRIPTIONS GENERALES RESEAU ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES RESEAU EAU POTABLE

PRESCRIPTIONS GENERALES RESEAU ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES RESEAU EAU POTABLE Tresques, le 02 juillet 2013 PRESCRIPTIONS GENERALES RESEAU ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES RESEAU EAU POTABLE APPLICABLE SUR LE TERRITOIRE DE LA MAISON DE L EAU CONFORMEMENT A LA DELIBERATION EN DATE DU

Plus en détail

POSE DES CAPTEURS P.1/9. AJ TECH rue du pays blanc 44 350 St MOLF Tel : 02 40 62 55 40 Fax : 02 40 62 55 45 e-mail : aj-tech@wanadoo.

POSE DES CAPTEURS P.1/9. AJ TECH rue du pays blanc 44 350 St MOLF Tel : 02 40 62 55 40 Fax : 02 40 62 55 45 e-mail : aj-tech@wanadoo. POSE DES CAPTEURS HORIZONTAUX ET VERTICAUX AJ TECH rue du pays blanc 44 350 St MOLF Tel : 02 40 62 55 40 Fax : 02 40 62 55 45 e-mail : aj-tech@wanadoo.fr P.1/9 SOMMAIRE CONCEPTION... 3 PROFONDEUR D ENFOUISSEMENT

Plus en détail

EAU REGARD REGARD. Ses avantages. Descriptif général. Le regard compact nouvelle génération :

EAU REGARD REGARD. Ses avantages. Descriptif général. Le regard compact nouvelle génération : 95% EAU REGARD REGARD Le regard compact nouvelle génération : AQUAFLEX est une nouvelle gamme de regards de comptage destinée au raccordement des abonnés au réseau de distribution de l eau. Regard compact

Plus en détail

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE Des règles différentes peuvent s appliquer dans le cas d un commerce. Informez-vous

Plus en détail

SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1

SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1 SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1 L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF : ANC Objectifs : Protection de la santé et de la salubrité publique Préservation

Plus en détail

vers une accessibilité généralisée accès à tout pour tous

vers une accessibilité généralisée accès à tout pour tous vers une accessibilité généralisée accès à tout pour tous Guide Sommaire La réglementation... 3 A savoir...... 4 Le calendrier... 5 Le coût... 6 Les démarches... 6 Les dérogations... 7 Exemples... 8 Les

Plus en détail

DEMANDE DE BRANCHEMENT DEVERSEMENT DES EAUX USEES DOMESTIQUES ET/OU PLUVIALES AU RESEAU D ASSAINISSEMENT COMMUNAL

DEMANDE DE BRANCHEMENT DEVERSEMENT DES EAUX USEES DOMESTIQUES ET/OU PLUVIALES AU RESEAU D ASSAINISSEMENT COMMUNAL DEMANDE DE BRANCHEMENT DEVERSEMENT DES EAUX USEES DOMESTIQUES ET/OU PLUVIALES AU RESEAU D ASSAINISSEMENT COMMUNAL JE SOUSSIGNE (NOM, PRENOM) : ADRESSE (1) : CODE POSTAL : VILLE : N TELEPHONE : / / / /

Plus en détail

Le Rouillacais vous explique

Le Rouillacais vous explique Le Rouillacais vous explique l Assainissement Autonome Préambule : Conscients que nous sommes confrontés chaque jour aux problèmes de pollution de notre milieu et que l avenir de nos ressources dépend

Plus en détail

SOMMAIRE 1 - GÉNÉRALITÉS 2. 1-1. Présentation de l'opération 2 1-2. Limites de prestations 2 2 - DESCRIPTION DES OUVRAGES 3

SOMMAIRE 1 - GÉNÉRALITÉS 2. 1-1. Présentation de l'opération 2 1-2. Limites de prestations 2 2 - DESCRIPTION DES OUVRAGES 3 SOMMAIRE 1 - GÉNÉRALITÉS 2 1-1. Présentation de l'opération 2 1-2. Limites de prestations 2 2 - DESCRIPTION DES OUVRAGES 3 2-1. Groupe électrogène 3 2-2. Contrat de maintenance 5 MATH Ingénierie Page 1/5

Plus en détail

Chauffe-eau cuve inox

Chauffe-eau cuve inox Avec régulation de température Fiche technique CALIPRO ft 0060-1 INSTRUCTIONS GENERALES Nous vous conseillons de lire attentivement la notice avant d installer et d utiliser ce chauffe-eau. L installation

Plus en détail

1.0 SYSTÈME BIONEST MD. 1.1 Description et fonctionnement du système

1.0 SYSTÈME BIONEST MD. 1.1 Description et fonctionnement du système 1.0 SYSTÈME BIONEST MD 1.1 Description et fonctionnement du système Le système de traitement BIONEST utilise un procédé biologique au moyen d'une culture microbienne fixée sur un support synthétique appelé

Plus en détail

COMMUNE DE PRUNAY TRAVAUX DE RACCORDEMENT AU RÉSEAU COLLECTIF

COMMUNE DE PRUNAY TRAVAUX DE RACCORDEMENT AU RÉSEAU COLLECTIF COMMUNE DE PRUNAY TRAVAUX DE RACCORDEMENT AU RÉSEAU COLLECTIF CADRE RÉGLEMENTAIRE LE CADRE RÉGLEMENTAIRE CODE DE LA SANTE PUBLIQUE Article L1331-1 : «Le raccordement des immeubles aux réseaux publics de

Plus en détail

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REALISATION DE TRAVAUX DE BRANCHEMENT AU RESEAU D ASSAINISSEMENT ET PETITS TRAVAUX DE REPARATION MAITRE D OUVRAGE : DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

Plus en détail