Séparateurs de graisses

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Séparateurs de graisses"

Transcription

1 TRAITEMENT EAUX USÉES Séparateurs de graisses Hôtels/restaurants Cantines/self-services Hôpitaux Boulangeries/pâtisseries Boucheries/charcuteries/abattoirs Poissonneries, etc

2 POURQUOI AVOIR CHOISI? 35 ANS DE RECHERCHE ET DE DÉVELOPPEMENT! En choisissant, vous choisissez une entreprise leader forte de 35 ans d expérience et de renommée internationale. Notre bureau d études, imprégné d un fort esprit d innovation, est en permanence à la pointe de nouvelles technologies. L intensité de nos activités de recherche et de développement nous permettent de faire évoluer continuellement les produits existants, de lancer régulièrement sur le marché des solutions fiables et durables qui contribuent à l amélioration de l environnement et de breveter ses procédés. DES STOCKS IMPORTANTS DISPONIBLES MONTDIDIER LE HAM BORDEAUX BOURG-DE-PÉAGE 4 SITES INDUSTRIELS POUR UNE PLUS GRANDE RÉACTIVITÉ! Notre production française, répartie sur quatre sites, vous assure une disponibilité proche de chez vous et une livraison dans les meilleurs délais. Le Ham Montdidier Bordeaux Bourg de Péage

3 SOMMAIRE Présentation... 2 Guide de sélection... 4 Généralités hors sol POSE sans nappe avec nappe TAILLE MATÉRIAU F.T. PAGE Bac à graisses X 0,33 PEHD BAB/ X X 1 À 7 PEHD LIPG/ X X 8 À 10 PEHD X 1 À 7 PEHD SUPG/ Séparateurs de graisses X X 8 À 20 PRV BI/ X X 25 À 100 PRV BI/ X X 1 À 10 INOX BIX/BIXAT 23 X X 1 À 10 INOX AIX/AIXAT 24 Séparateurs de graisses passant par une porte X 1 À 2 PEHD ENPBI/ Séparateurs de graisses et fécules X 1 À 7 PEHD LIPGF/ X 1 À 7 PEHD SUPGF/ X X 8 À 18 PRV CN/ X X 1 À 9 INOX CNX/CNXAT 33 X X 1 À 9 INOX CAX/CAXAT 34 Séparateurs de graisses et fécules X 1 À 2 PEHD ENPSE/ passant par une porte Séparateurs de fécules X X 1 À 5 PEHD LIPF/ X 1 À 5 PEHD SUPF/ Débourbeurs X X 3 À 24 PEHD Collecteurs de déchets X 80 ET 780 L PEHD Filtre de neutralisation des acides de batteries X 390 ET 780 L PEHD Accessoires Alarme de niveau pour séparateurs de graisses Rehausse Questionnaire Notices de pose Appareils de prétraitement PE séparateurs d hydrocarbure, de graisses et de fécules... P Appareils de prétraitement polyéthylène enterrées hors nappe... P Appareils de prétraitement polyéthylène enterrées en présence de nappe... P Appareils de prétraitement en PRV enterrées hors nappe... P Appareils de prétraitement en PRV enterrées en présence de nappe... P Ventilation spéarateurs de graisses... C PEHD = POLYÉTHYLÈNE PRV = POLYSTER RENFORCÉ VERRE 1

4 UNE ENTREPRISE À LA POINTE DE LA TECHNOLOGIE La gamme la plus large du marché S appuyant sur nos 35 ans d expérience technique et industrielle, nous vous proposons des séparateurs de graisses en polyéthylène et en polyester constituant la gamme multi-matériaux la plus large du marché. 1) Sonde de niveau de graisses 2) Système de vidange à distance 3) Système d aspersion pour séparateur de fécules 4) Vue intérieure d un séparateur Une base d essais intégrée Tous les appareils sortant de nos usines sont testés sur notre base d essais avant leur commercialisation. Cette base permet la validation de l adéquation des produits aux contextes d emploi (nappe phréatique, charges de remblai ). Enfin, nos appareils en polyéthylène et en polyester font l objet de contrôles qualité et de traçabilité et sont garantis 20 ans contre la corrosion

5 UNE PRODUCTION MULTIMATÉRIAUX Simop vous propose une gamme complète de séparateurs de graisses en polyester et polyéthylène. Leur production fait appel à des technologies différentes, répondant à tous vos besoins. Polyéthylène GARANTIE 20 ANS CONTRE LA CORROSION Simop dispose de 35 années d expérience dans la fabrication d appareils en rotomoulage. Notre outil industriel nous permet de fabriquer les pièces monobloc les plus volumineuses d Europe (35 m 3 ). Ce procédé garantit une mise en œuvre et un entretien aisés, une étanchéité parfaite de nos appareils et présente l avantage d être recyclable. Rotomoulage Pièce rotomoulée Polyester GARANTIE 20 ANS CONTRE LA CORROSION Notre procédé, basé sur le principe de l enroulement filamentaire, entièrement robotisé, permet une continuité de la production avec une maîtrise parfaite du produit fini et une optimisation de la résistance mécanique. Enroulement filamentaire Séparateur Inox Nous pouvons vous proposer des appareils en inox sur demande pour des effluents supérieurs à 70. GARANTIE 10 ANS CONTRE LA CORROSION 3

6 GUIDE DE SÉLECTION Comment choisir votre séparateur en fonction du type d établissement? Restauration collective, ateliers de préparation de viande. Boulangeries/pâtisseries, poissonneries, autres industries agro-alimentaires Détermination du type de traitement * Saisie et envoi d un questionnaire à (page 47) Calcul du dimensionnement Calcul du dimensionnement (tableau pages 5 à 7) Choix d un appareil adapté en fonction des contraintes d installation (voir sommaire) Choix d un appareil adapté en fonction des contraintes d installation (voir sommaire) Choix de votre séparateur * La préparation d un repas génère des résidus graisseux, huileux et des matières solides. Une éplucheuse de pommes de terre engendre des mousses et des détritus. Si ces eaux usées sont rejetées directement dans les canalisations, ces rejets peuvent non seulement les obstruer, mais aussi gêner le bon fonctionnement des stations d épuration. Les professionnels des métiers de bouche et les industries agro-alimentaires sont donc contraints, selon le type de rejets dus à leur activité, de s équiper d un séparateur de graisses et/ou de fécules avec un débourbeur. 4

7 RESTAURATION TRADITIONNELLE RESTAURANTS, HÔTELS, HÔPITAUX TABLEAU DE DIMENSIONNEMENT Séparateurs de graisses/graisses-fécules Hôtel Restaurant 1 service Restaurant 2 services Hôpital Durée journalière d activité 16h00 8h00 16h00 12h00 Taille* Nombre de repas par jour 1 1 à 89 1 à 53 1 à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à 2216 Séparateur de fécules Taille Nombre de repas par jour Masse de pommes de terre par jour (kg) * Par principe, nous considérons que la densité des graisses est de 0,94, que la température des effluents est de maximum 60 C et que le facteur de présence de détergents est de 1,3 (occasionnellement ou toujours). Si la densité, la température et le facteur détergents sont différents, nous renvoyer le questionnaire (page 47) complété. 5

8 RÉFECTOIRES CANTINES, SELF-SERVICES, BUREAUX, USINES TABLEAU DE DIMENSIONNEMENT Séparateurs de graisses/graisses-fécules Self-service Cuisine réchauffée Durée journalière d activité 18h00 8h00 Taille* Nombre de repas par jour 1 1 à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à à 4431 Séparateur de fécules Taille Nombre de repas par jour Masse de pommes de terre par jour (kg) * Par principe, nous considérons que la densité des graisses est de 0,94, que la température des effluents est de maximum 60 C et que le facteur de présence de détergents est de 1,3 (occasionnellement ou toujours). Si la densité, la température et le facteur détergents sont différents, nous renvoyer le questionnaire (page 47) complété. 6

9 BOUCHERIES/CHARCUTERIES ABATTOIRS TABLEAU DE DIMENSIONNEMENT PETITE ENTREPRISE** MOYENNE ENTREPRISE** GRANDE ENTREPRISE** Durée journalière de l activité 8 heures 16 heures 24 heures Porcs / semaine Bovins / semaine taille * taille * taille * 2, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , * Le tableau de dimensionnement a été établi en considérant que la densité est de 0,94, que la température des effluents est de maximum 60 C et que le facteur de présence de détergents est de 1,3 (occasionnellement ou toujours). Si les données sont différentes, nous consulter. ** Tel que défini dans la norme EN

10 BOULANGERIES/PÂTISSERIES, POISSONNERIES ET AUTRES INDUSTRIES AGRO-ALIMENTAIRES, CAS PARTICULIERS DIMENSIONNEMENT Boulangeries/Pâtisseries La taille se calcule en fonction de la quantité de produits oléagineux utilisés par jour (huile, beurre, margarine), la température des effluents, la présence ou non de lait. Il est indispensable de nous transmettre le CCTP d un bureau d études techniques pour établir le dimensionnement de votre séparateur. Pour cela, vous pouvez photocopier, remplir et nous renvoyer le questionnaire se trouvant à la page 47. Ateliers de poissonneries Il y a peu de graisses. Afin de retenir les écailles et les arêtes de poissons, un collecteur de déchets (page 43) peut être installé en amont afin d interdire le rejet de détritus dans le réseau. La taille se calcule en fonction du tonnage traité par jour et du débit d eau de rinçage du local. Il est indispensable de nous transmettre le CCTP d un bureau d études techniques pour établir le dimensionnement de votre séparateur. Pour cela, vous pouvez photocopier, remplir et nous renvoyer le questionnaire se trouvant à la page 47. Applications spéciales Lorsqu un terrassement ou la pose en cave est impossible et dans le cadre d un restaurant de 15 à 20 couverts par jour (sur 8 heures) ou dans le cadre d une restauration rapide (type kebab, pizzeria) où il n y a que de la simple plonge (les plats étant jetables ou à emporter, donc rejets assez faibles en graisses), le bac à graisses sous évier peut être une solution dérogatoire, voir page 11. 8

11 LES ACCESSOIRES EN OPTION Alarmes L unité de commande peut contrôler jusqu à 3 sondes différentes : graisses, boues et trop plein. Elle est programmée pour contrôler l état des sondes connectées toutes les 30 minutes, mais cette fréquence peut être réglée différemment. L état en cours est affiché sur l écran à cristaux liquides 2x16 situé sur la face avant de l unité. Un signal d alarme centralisé ou tout dispositif d alarme externe peut également être relié au relais. Rehausses Une rehausse est une pièce qui permet un enfouissement à une profondeur supérieure afin de garantir la mise hors gel, tout en permettant l accessibilité du tampon. Elles sont réalisées en polyéthylène haute densité. Se reporter à la fiche technique 6678 page 46. > Sonde de graisses Ce dispositif permet de contrôler le niveau de graisses en surface dans le séparateur afin que celui-ci soit vidangé. > Sonde de boues Ce dispositif optionnel permet de contrôler le niveau de boues dans le débourbeur afin de vidanger le séparateur. Se référer à la fiche technique 6682 page 45. Exemple : rehausse RH602 Alarme Kit aspiration L extraction à distance DN80 est possible en commandant l option. L installateur doit fournir et mettre en place un tube d aspiration en PVC pression à raccorder à la sortie de l appareil, et doit placer en bordure de rue le raccord pompier livré avec l option. Sonde 9

12 GÉNÉRALITÉS Généralités concernant les séparateurs de graisses et/ou de fécules Utilisation La loi n du 15 juillet 1975, le code de l environnement, la loi sur l eau du 3 janvier 1992, le code de la santé publique et les règlements d assainissement communaux ou intercommunaux interdisent le déversement dans les eaux usées d éléments susceptibles de nuire à l environnement ou à la santé. Les professionnels des métiers de bouche et les industries agro-alimentaires sont donc contraints, selon le type de rejets dus à leur activité, de s équiper d un séparateur de graisses et/ou de fécules, précédé d un débourbeur. Entretien La norme NF EN indique que l appareil doit être contrôlé, vidangé et nettoyé régulièrement (au moins une fois par mois et de préférence tous les 15 jours) par une entreprise spécialisée. Les alarmes de niveau de graisses et de boues, disponibles en option, permettent à l utilisateur d être averti dès que la capacité de rétention de l un ou l autre de ces éléments est atteinte. Après chaque vidange, il est impératif de remplir entièrement le séparateur avec de l eau froide. Définition technique Un séparateur de graisses est un appareil destiné à séparer et stocker les matières solides, les graisses et les huiles d origine animale et végétale, contenues dans les eaux ménagères. Une zone débourbeur V100 est intégrée dans chaque appareil hormis le bac à graisses sous évier. Nos appareils hormis le bac à graisses sous évier sont conformes à la norme NF EN et bénéficient du marquage CE. La capacité de rétention des graisses est de 40 litres par l/s. Extraction à distance L extraction à distance DN80 est possible en commandant cette option. L installateur doit fournir et mettre en place un tube d aspiration en PVC pression à raccorder à la sortie de l appareil, et doit placer en bordure de rue le raccord pompier livré avec l option. Température des effluents La température maximum des effluents en entrée est de 70. Implantation 1) Limites : Les séparateurs de graisses doivent être utilisés uniquement pour des eaux usées contenant des graisses et huiles d origine organique. Ne pas introduire dans le séparateur des eaux usées contenant des matières fécales, de l eau de pluie et des eaux usées contenant des liquides légers (graisse ou huile d origine minérale) 2) Lieux d implantation : Il convient d implanter les séparateurs de graisses à proximité des sources d eaux usées, mais dans la mesure du possible, ni dans des locaux non ventilés, ni dans des zones de passage ou de stationnement de véhicules, ni dans des zones de stockage. Ils doivent être facilement accessibles aux véhicules de nettoyage. Il convient d implanter les séparateurs de graisses de manière à éviter toute détérioration due à l action du gel, et de façon à ce que tous les éléments nécessitant un entretien régulier soient accessibles à tout moment. 3) Évacuation du et vers le séparateur : Les canalisations en amont du séparateur doivent être posées avec une pente minimum de 2 % afin d éviter une accumulation de graisses. La transition entre les canalisations verticales et horizontales doit se faire à l aide de 2 coudes à 45 reliés par un raccord d au moins 250 mm de long, ou à l aide d un coude de rayon équivalent. Elle doit être suivie d une conduite, d une longueur en millimètres au moins égale à 10 fois le Ø de la canalisation d amenée. 4) Ventilation : Les canalisations racccordées au séparateur de graisses, en amont et en aval, doivent être ventilées. Voir la fiche C010 page

13 BAC À GRAISSES SOUS ÉVIER TAILLE 0,33 POLYÉTHYLÈNE BAB 6604 GARANTIE 20 ANS CONTRE LA CORROSION Utilisation Lorsqu un terrassement ou la pose en cave est impossible et dans le cadre de brasseries (maximum 35 repas/jour) ou d une restauration rapide (type snack, kebab, pizzeria ) où il n y a que la simple plonge (les plats étant jetables ou à emporter, donc rejets assez faibles en graisses), le bac à graisses sous évier peut être une solution dérogatoire. Installation L appareil sera installé parfaitement de niveau dans les deux sens et immédiatement en sortie de siphon d évacuation de l évier de plonge ou de la source d eau à traiter. Ce bac à graisse est destiné à une pose au sol ou sur un caillebotis sous paillasse. Il est vivement conseillé, afin de faciliter l entretien, de relier le bac à graisses au réseau d eaux usées à l aide de liaisons démontables. Option Bac à graisse avec un robinet de vidange, référence du bac BG2/6604/12-P. Définition technique Un bac à graisses est un appareil destiné à séparer et stocker les matières solides, les graisses et les huiles d origine animale et végétale contenues dans les eaux ménagères. Entretien L utilisateur ou une entreprise de nettoyage doit intervenir régulièrement, une fois par semaine au minimum, afin de : contrôler la quantité de graisses stockée, et procéder, si nécessaire, à son raclage (au moyen d une écumoire dédiée à cette utilisation par exemple, les graisses récoltées seront éliminées par les filières appropriées). ou procéder à la vidange totale du bac. Après chaque vidange totale, laver l appareil et le remplir immédiatement d eau claire Référence bac à graisses BG2/6604/12 ou BG2/6604/12-P Nombre de repas par jour 35 Possibilités de raccordements au bac à graisses sous évier 1 x mitigeur évier 3/8 ( Ø 12x17) 1 x mitigeur évier 3/8 ( Ø 12x17) + 1 x machine à laver la vaisselle non professionnelle 1 x robinet de plonge, mélangeur 1/2 petit débit (Ø 15x21) 11

14 BAC À GRAISSES SOUS ÉVIER TAILLE 0,33 POLYÉTHYLÈNE BAB Couvercle 2 - Robinet de vidange uniquement sur le modèle BG2/6604/12-P. Option Référence Taille A B C D E Ø F G H Volume Séparateur BG2/6604/ x BG2/6604/12-P Cotes identiques mais équipé de l option robinet de vidange 12

15 SÉPARATEUR DE GRAISSES GAMME APOLLO DÉBOURBEUR V100 - TAILLE 1 À 7 POSE ENTERRÉE (SANS NAPPE) OU HORS SOL EN POLYÉTHYLÈNE LIPG 6612 GARANTIE 20 ANS CONTRE LA CORROSION EN EN Utilisation Concernant les petites collectivités et les installations professionnelles, cuisines collectives, restaurants, l obligation de poser des séparateurs de graisses résulte du règlement sanitaire départemental type et du code de la santé publique. Pour les industries agro-alimentaires, il est indispensable de transmettre le CCTP d un bureau d études technique pour établir le dimensionnement d un appareil adapté. Pour les appareils devant être enterrés en nappe ou en terrain hydromorphe sélectionner un appareil de la fiche technique Installation L appareil devra être enterré hors terrain en nappe ou hors terrain hydromorphe ou il pourra être posé hors sol.. Pose enterrée : En cas de passage de véhicules ou de surcharges roulantes ou de hauteur de remblai supérieur à 400mm au dessus de l appareil, il y a lieu de couler une dalle en béton armé, prenant appui sur le terrain non remué, de manière à ce que le séparateur ne subisse pas directement les charges. Respecter les préconisations de la fiche de pose P045 Pose en élévation : L appareil sera installé de niveau sur une surface parfaitement plane et lisse sur toute l emprise de l appareil. Définition technique Un séparateur de graisses est un appareil destiné à séparer et stocker les matières solides, les graisses et les huiles d origine animale et végétale contenues dans les eaux ménagères. Une zone débourbeur V100 est intégrée dans chaque appareil. Nos appareils sont conformes à la norme NF EN et bénéficient du marquage CE. La capacité de rétention des graisses est de 40 litres par l/s. Extraction à distance L extraction à distance DN80 est possible en commandant l option OD4-BBTN... L installateur doit fournir et mettre en place un tube d aspiration en PVC pression à raccorder à la sortie de l appareil et doit placer, en bordure de rue, le raccord pompier livré avec l option. Le couvercle restera toujours accessible pour permettre l entretien. Ventilation : voir la notice C010 Entretien L entreprise de nettoyage doit vidanger l appareil régulièrement, de 15 jours à 2 mois, en fonction de la quantité de matières solides et de graisses collectées. Après chaque vidange, il est impératif de remplir entièrement le séparateur avec de l eau froide. 13

16 SÉPARATEUR DE GRAISSES GAMME APOLLO DÉBOURBEUR V100 - TAILLE 1 À 7 POSE ENTERRÉE (SANS NAPPE) OU HORS SOL EN POLYÉTHYLÈNE LIPG Rehausse à visser (RH602), hauteur 250 mm. Option 2 - Dispositif d extraction DN80. Option réf. OD4-BBTN1 pour SG2/6612/01 réf. OD4-BBTN2 pour SG2/6612/02 réf. OD4-BBTN3 pour SG2/6612/03 réf. OD4-BBTN4 pour SG2/6612/04 réf. OD4-BBTN5 pour SG2/6612/05 réf. OD4-BBTN6 pour SG2/6612/06 réf. OD4-BBTN7 pour SG2/6612/07 Référence Taille A Ø B Ø D E Ø F G H Vol. Débourbeur Volume Séparateur SG2/6612/ SG2/6612/ SG2/6612/ SG2/6612/ SG2/6612/ SG2/6612/ SG2/6612/ Options : RH602...Rehausse polyéthylène à visser, hauteur 250 mm ANG2-3...Alarme de niveau de graisses SNB/SG...Sonde de boues 14

17 SÉPARATEUR DE GRAISSES DÉBOURBEUR V100 - TAILLE 8 À 10 POSE ENTERRÉE (SANS NAPPE) EN POLYÉTHYLÈNE 6615 Utilisation Concernant les petites collectivités et les installations professionnelles, cuisines collectives, restaurants, l obligation de poser des séparateurs de graisses résulte du règlement sanitaire départemental type et du code de la santé publique. Pour les industries agro-alimentaires, il est indispensable de transmettre le CCTP d un bureau d études technique pour établir le dimensionnement d un appareil adapté. Pour les appareils devant être enterrés en nappe ou en terrain hydromorphe, sélectionner un appareil de la fiche technique 4758 en acier. Définition technique Un séparateur de graisses est un appareil destiné à séparer et à stocker les matières solides, les graisses et les huiles d origine animale et végétale contenues dans les eaux ménagères. Une zone débourbeur V100 est intégrée dans chaque appareil. Nos appareils sont conformes à la norme NF EN et bénéficient du marquage CE. La capacité de rétention des graisses est de 40 litres par l/s. Installation Voir la fiche P041 pour implantation en terrain stabilisé, non hydromorphe et sans nappe phréatique. L appareil sera enterré, le plus près possible de l endroit à traiter. Son couvercle arrivera au niveau du sol. Le fond de la fouille devra être parfaitement plat et recouvert de 10 cm de sable. Le remblai se fera avec du sable et en aucun cas avec de la pierre ou du gravier. En cas de passage de véhicules, de surcharges ou d utilisation de réhausse, il y a lieu de couler une dalle béton prenant appui sur le terrain non remué de manière à ce que le séparateur ne subisse pas directement les charges. Il est impératif de raccorder la ventilation de l appareil (diamètre préconisé de 100 mm) qui devra être coiffée d un dispositif empêchant le passage de petits animaux. En cas de nappe phréatique, de terrain inondable, de sol hydromorphe ou de terrain non stabilisé, utiliser les séparateurs de notre gamme acier. Extraction à distance L extraction à distance DN80 est possible en commandant l option OD2/105. L installateur doit fournir et mettre en place un tube d aspiration en pvc pression à raccorder à la sortie de l appareil et doit placer en bordure de rue le raccord pompier livré avec l option. Entretien L appareil sera installé à l extérieur du bâtiment, bien de niveau, et le plus près possible de l endroit à traiter. L entreprise de nettoyage doit vidanger l appareil régulièrement, de 15 jours à 2 mois, en fonction de la quantité de matières solides et de graisses collectées. Après chaque vidange, il est impératif de remplir entièrement le séparateur avec de l eau froide. 15

18 SÉPARATEUR DE GRAISSES DÉBOURBEUR V100 - TAILLE 8 À 10 POSE ENTERRÉE (SANS NAPPE) EN POLYÉTHYLÈNE 6615 Référence Taille A B C ød E øf G H Volume débourbeur Volume séparateur Nombre amorces SG2/6615/08/ SG2/6615/10/ Options : ANG2-3...Alarme de niveau visuelle pour séparateurs de graisses OD2/105...Dispositif d extraction DN80 16

19 SÉPARATEUR DE GRAISSES GAMME APOLLO DÉBOURBEUR V100 - TAILLE 1 À 7 POSE EN NAPPE ET/OU POSE SANS DALLE BÉTON JUSQU À HAUTEUR REMBLAI DE 800 MM EN POLYÉTHYLÈNE SUPG 6630 GARANTIE 20 ANS CONTRE LA CORROSION EN EN Utilisation Concernant les petites collectivités et les installations professionnelles, cuisines collectives, restaurants, l obligation de poser des séparateurs de graisses résulte du règlement sanitaire départemental type et du code de la santé publique. Pour les industries agro-alimentaires, il est indispensable de transmettre le CCTP d un bureau d études technique pour établir le dimensionnement d un appareil adapté. Installation L appareil sera enterré, il est prévu pour être installé en présence de la nappe phréatique ou en terrain hydromorphe dont le niveau ne dépasse pas la génératrice supérieure de l appareil. En cas de passage de véhicules ou de hauteur de remblai supérieur à 800 mm au dessus de l appareil, il y a lieu de couler une dalle en béton armé, prenant appui sur le terrain non remué, de manière à ce que le séparateur ne subisse pas directement les charges. Respecter les préconisations de la fiche de pose P046 Cet appareil peut également être posé en élévation : Il sera installé de niveau sur une surface parfaitement plane et lisse sur toute l emprise de l appareil. Le couvercle restera toujours accessible pour permettre l entretien. Ventilation : voir la notice C010. Définition technique Un séparateur de graisses est un appareil destiné à séparer et stocker les matières solides, les graisses et les huiles d origine animale et végétale contenues dans les eaux ménagères. Une zone débourbeur V100 est intégrée dans chaque appareil. Nos appareils sont conformes à la norme NF EN et bénéficient du marquage CE. La capacité de rétention des graisses est de 40 litres par l/s. Extraction à distance L extraction à distance DN80 est possible en commandant l option OD4-BBTN... L installateur doit fournir et mettre en place un tube d aspiration en PVC pression à raccorder à la sortie de l appareil et doit placer en bordure de rue le raccord pompier livré avec l option. Entretien L entreprise de nettoyage doit vidanger l appareil régulièrement, de 15 jours à 2 mois, en fonction de la quantité de matières solides et de graisses collectées. Après chaque vidange, il est impératif de remplir entièrement le séparateur avec de l eau froide. 17

20 SÉPARATEUR DE GRAISSES GAMME APOLLO DÉBOURBEUR V100 - TAILLE 1 À 7 POSE EN NAPPE ET/OU POSE SANS DALLE BÉTON JUSQU À HAUTEUR REMBLAI DE 800 MM EN POLYÉTHYLÈNE SUPG Rehausse à visser hauteur 250 (Réf. RH602). Option 2 - Dispositif d extraction (Réf. DN80). Option réf. OD4-BBTN1 pour SG2/6630/01 réf. OD4-BBTN2 pour SG2/6630/02 réf. OD4-BBTN3 pour SG2/6630/03 réf. OD4-BBTN4 pour SG2/6630/04 réf. OD4-BBTN5 pour SG2/6630/05 réf. OD4-BBTN6 pour SG2/6630/06 réf. OD4-BBTN7 pour SG2/6630/07 Référence Taille A øb ød E øf G H Volume débourbeur Volume séparateur SG2/6630/ SG2/6630/ SG2/6630/ SG2/6630/ SG2/6630/ SG2/6630/ SG2/6630/ Options : RH602...Rehausse polyéthylène à visser, hauteur 250 mm ANG2-3...Alarme de niveau de graisses SNB/SG...Sonde de boues 18

21 SÉPARATEUR DE GRAISSES DÉBOURBEUR V100 - TAILLE 8 À 20 POSE ENTERRÉE (AVEC OU SANS NAPPE) EN POLYESTER BI 6622 GARANTIE 20 ANS CONTRE LA CORROSION EN EN Utilisation Concernant les petites collectivités et les installations professionnelles, cuisines collectives, restaurants, l obligation de poser des séparateurs de graisses résulte du règlement sanitaire départemental type et du code de la santé publique. Pour les industries agro-alimentaires, il est indispensable de transmettre le CCTP d un bureau d études technique pour établir le dimensionnement d un appareil adapté. Installation Hors nappe phréatique et hors terrain hydromorphe, se reporter aux consignes de pose de la fiche P064 En présence de nappe phréatique ou en présence de terrain hydromorphe, se reporter aux consignes de pose de la fiche P065 Pour la ventilation respecter les préconisations de la norme EN1825-2, voir la fiche C010. Définition technique Un séparateur de graisses est un appareil destiné à séparer et stocker les matières solides, les graisses et les huiles d origine animale et végétale contenues dans les eaux ménagères. Une zone débourbeur V100 est intégrée dans chaque appareil. L appareil, en standard, est équipé d une amorce de trou d homme de Ø 750, en option, l appareil peut être équipé d un collet et d un couvercle à visser Ø 600 (OD3/CV600/ ). Sur ce couvercle peuvent être montées des rehausses à visser hauteur 250mm (option RH602). Nos appareils sont conformes à la norme NF EN et bénéficient du marquage CE. La capacité de rétention des graisses est de 40 litres par l/s. Entretien L entreprise de nettoyage doit vidanger l appareil régulièrement, de 15 jours à 2 mois, en fonction de la quantité de matières solides et de graisses collectées. Après chaque vidange, il est impératif de remplir entièrement le séparateur avec de l eau froide. Extraction à distance L extraction à distance DN80 est possible en commandant l option OD3/1924 L installateur doit fournir et mettre en place un tube d aspiration en pvc pression à raccorder à la sortie de l appareil et doit placer en bordure de rue le raccord pompier livré avec l option. 19

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose Le bac à graisses Schéma de principe Lorsqu on a une longueur de canalisation importante entre la sortie des eaux de cuisine et la fosse septique toutes eaux, il est fortement conseillé d intercaler un

Plus en détail

LES EAUX USÉES. L évacuation des eaux usées. Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC.

LES EAUX USÉES. L évacuation des eaux usées. Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC. L évacuation des eaux usées Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC. Les eaux ménagères (EM) : eaux provenant de la cuisine (évier, lave-vaisselle) et de la salle de bains (lavabo, baignoire,

Plus en détail

VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS MISE EN CONFORMITÉ DE L ASSAINISSEMENT INTÉRIEUR D UNE PROPRIÉTÉ

VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS MISE EN CONFORMITÉ DE L ASSAINISSEMENT INTÉRIEUR D UNE PROPRIÉTÉ VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS MISE EN CONFORMITÉ DE L ASSAINISSEMENT INTÉRIEUR D UNE PROPRIÉTÉ Ce document regroupe, sous forme de fiches, les informations nécessaires à la réalisation des travaux de

Plus en détail

Guide d entretien. de votre assainissement non collectif

Guide d entretien. de votre assainissement non collectif juillet 2009 Guide d entretien de votre assainissement non collectif Votre système d assainissement n est pas raccordé au «tout à l égout». Il est dit «non-collectif», «autonome» ou encore «individuel».

Plus en détail

Concevoir et organiser son aire de remplissage, de lavage et de stockage des effluents

Concevoir et organiser son aire de remplissage, de lavage et de stockage des effluents Concevoir et organiser son aire de remplissage, de lavage et de stockage des effluents 1 Ce document a été rédigé fin 009, dans le cadre du groupe de travail ECOPULVI, animé par l Institut Français de

Plus en détail

Mon installation d assainissement non collectif PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU ET RESPECTER LES MILIEUX AQUATIQUES. Guide.

Mon installation d assainissement non collectif PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU ET RESPECTER LES MILIEUX AQUATIQUES. Guide. Mon installation d assainissement non collectif PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU ET RESPECTER LES MILIEUX AQUATIQUES Guide d entretien Aillevans - Athesans Etroitefontaine - Autrey Le Vay - Beveuge - Bonnal

Plus en détail

Règles et prescriptions à respecter pour les permis de construire

Règles et prescriptions à respecter pour les permis de construire Collecte et valorisation des déchets dans le pays de Gex Permis de construire Édition 2013 Règles et prescriptions à respecter pour les permis de construire Prévoir la voirie, les équipements et les zones

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com

eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste De plus en plus, le traitement des biodéchets

Plus en détail

Réglementation et dimensionnement des séparateurs à hydrocarbures

Réglementation et dimensionnement des séparateurs à hydrocarbures Réglementation et dimensionnement des séparateurs à hydrocarbures 2012 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille réglementaire et normative a été établie à partir : de la norme NF EN 858-1 COMPIL sur les

Plus en détail

Le chantier compte 4 étapes :

Le chantier compte 4 étapes : 02 Bien mettre en place le 03 béton désactivé La technique du béton désactivé consiste à mettre en valeur les granulats en éliminant la couche superficielle du mortier en surface. Un chantier de béton

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

Chauffe-eau électrique Chaffoteaux

Chauffe-eau électrique Chaffoteaux Chauffe-eau électrique Chaffoteaux Guide de montage Difficulté : Durée de l intervention : 1h30 à 2h00 Besoin d informations? Contactez-nous au 01 47 55 74 26 ou par email à Sommaire Introduction... 2

Plus en détail

GUIDE D'INSTALLATION. Lave-Vaisselle

GUIDE D'INSTALLATION. Lave-Vaisselle GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle SOMMAIRE 1/ CONSIGNES DE SECURITE Avertissements importants 03 2/ INSTALLATION DE VOTRE LAVE-VAISSELLE Appareil non encastré 04 Appareil encastré 04 Appareil encastré

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

Comment concevoir son lit biologique

Comment concevoir son lit biologique santé - sécurité au travail > RISQUE PHYTOSANITAIRE Gestion des effluents phytosanitaires Comment concevoir son lit biologique > Choix du procédé > Méthode de conception > Construction du lit biologique

Plus en détail

p. 4-5 p. 6-7 p. 8-9 p. 10-11

p. 4-5 p. 6-7 p. 8-9 p. 10-11 L eau est une ressource essentielle partagée par tous. Elle est indispensable à l équilibre des écosystèmes, au développement durable et à notre survie même. L eau fait partie des préoccupations prioritaires

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

OPUR Supercompact W8

OPUR Supercompact W8 APPENDICE B4 Guide de mise en œuvre et d exploitation des micro-stations à boues activées à biomasse en suspension. OPUR Supercompact W5 Numéro d agrément 2009/09/101/b OPUR Supercompact W8 Numéro d agrément

Plus en détail

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests Notice Produit Edition 09.2012 Identification no4794 Version no. 2012-208 Sarnavap 5000E SA Pare-vapeur Description du produit Sarnavap 5000E SA est un pare-vapeur auto-adhésif pour système en adhérence

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DE REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS AUX RESEAUX D ASSAINISSEMENT ET D EAU POTABLE

GUIDE TECHNIQUE DE REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS AUX RESEAUX D ASSAINISSEMENT ET D EAU POTABLE Communauté d Agglomération Carcassonne Agglo DIRECTION EAU POTABLE & ASSAINISSEMENT 1, rue Pierre GERMAIN 11890 CARCASSONNE CEDEX 9 GUIDE TECHNIQUE DE REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS AUX RESEAUX

Plus en détail

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE Roger Cadiergues MémoCad ns03.a LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE SOMMAIRE ns03.1. Le cadre DTU plomberie ns03.2. Le cadre du DTU 60.1 actuel ns03.3. L application du DTU 60.1 actuel ns03.4. Le cadre du DTU

Plus en détail

NOTICE DE MONTAGE ET D UTILISATION. Complément à la notice Fleck 5000 SXT. ADOUCISSEURS Mono bloc Classic Bi-bloc Bi-mono

NOTICE DE MONTAGE ET D UTILISATION. Complément à la notice Fleck 5000 SXT. ADOUCISSEURS Mono bloc Classic Bi-bloc Bi-mono NOTICE DE MONTAGE ET D UTILISATION Complément à la notice Fleck 5000 SXT ADOUCISSEURS Mono bloc Classic Bi-bloc Bi-mono VANNE Volumétrique Electronique Adoucisseurs d eau entièrement automatiques AQUAMAGASIN

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA. Production et assemblage 100 % Française. 3 Rue Pierre Mendès France 61200 ARGENTAN

DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA. Production et assemblage 100 % Française. 3 Rue Pierre Mendès France 61200 ARGENTAN DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA R-GO SPA Production et assemblage 100 % Française 1 Implantation technique Il faut retenir que la partie technique a un encombrement total de 250 cm par 90 cm au minimum, et

Plus en détail

Manuel d entretien. Présentation de votre chauffe-eau. Poignées de préhension (haut et bas) Protection intérieure par émaillage. Isolation thermique

Manuel d entretien. Présentation de votre chauffe-eau. Poignées de préhension (haut et bas) Protection intérieure par émaillage. Isolation thermique Présentation de votre chauffe-eau Poignées de préhension (haut et bas) Isolation thermique Protection intérieure par émaillage Canne de prise d eau chaude Doigt de gant du thermostat Anode magnésium Résistance

Plus en détail

Systèmes de stockage simples à installer et économiques

Systèmes de stockage simples à installer et économiques Systèmes de stockage simples à installer et économiques Parallèlement à l accroissement et à l ampleur des événements pluviométriques, l accélération et l augmentation des débits de pointe accentuent de

Plus en détail

Installations de plomberie

Installations de plomberie Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Installations de plomberie Guide à l intention des propriétaires pour l interprétation des règlements municipaux de la ville de Winnipeg concernant

Plus en détail

CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE SOUTERRAIN

CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE SOUTERRAIN REPUBLIQUE FRANCAISE - PREFECTURE DE LA DROME A retourner à : DDT/Service Eau Forêt Espaces Naturels 4 place Laënnec BP 1013 26015 VALENCE CEDEX 04.81.66.81.90 CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE

Plus en détail

GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle

GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle SOMMAIRE 1 / CONSIGNES DE SECURITE Avertissements importants 03 Dimensions d encastrement 04 Inventaire des pièces livrées 04 Raccordement à l eau 05 Evacuation des

Plus en détail

Règlement numéro LA GESTION DES EAUX DE SURFACE ET LES RACCORDEMENTS AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT. Avril 2011

Règlement numéro LA GESTION DES EAUX DE SURFACE ET LES RACCORDEMENTS AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT. Avril 2011 Règlement numéro 346 LA GESTION DES EAUX DE SURFACE ET LES RACCORDEMENTS AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT Avril 2011 VOS RESPONSABILITÉS LIÉES AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT DE VOTRE IMMEUBLE Protection

Plus en détail

POUR LES PRODUITS CHIMIQUES CORROSIFS. De la cuve de stockage...

POUR LES PRODUITS CHIMIQUES CORROSIFS. De la cuve de stockage... POUR LES PRODUITS CHIMIQUES CORROSIFS De la cuve de stockage... Grâce à la polyvalence des matériaux utilisés (PEHD, PP), pour le stockage d acide chlorhydrique, d acide sulfurique comme pour le stockage

Plus en détail

REGARDS KERAPORT. ÉTANCHÉITÉ ET RÉSISTANCE À LA CORROSION.

REGARDS KERAPORT. ÉTANCHÉITÉ ET RÉSISTANCE À LA CORROSION. REGARDS KERAPORT. ÉTANCHÉITÉ ET RÉSISTANCE À LA CORROSION. 2 Vue dans un regard KeraPort DN 1000 STEINZEUG-KERAMO SITES DE PRODUCTION Allemagne : Frechen et Bad Schmiedeberg Belgique : Hasselt EFFECTIF

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD CONSTRUCTION D UNE PLATEFORME BOIS ENERGIE 41 250 BRACIEUX Lot n 08 Sanitaires, MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

Installations d assainissement jusqu à 12 Equivalents Habitants

Installations d assainissement jusqu à 12 Equivalents Habitants Installations d assainissement jusqu à 12 Equivalents Habitants Version du 10 septembre 2014 Félicitations pour votre choix 2 GUIDE DE L UTILISATEUR S O M M A I R E 1 - Constitution de votre installation...p.4

Plus en détail

Infos pratiques. Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique. Solution confort. Les chauffe-eau solaires

Infos pratiques. Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique. Solution confort. Les chauffe-eau solaires Infos pratiques Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique La production d eau chaude instantanée concerne principalement les chaudières murales à gaz. Lors d un

Plus en détail

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 Du Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P FOURNITURE

Plus en détail

Salle de bains FICHE TECHNIQUE

Salle de bains FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Salle de bains 2 4 7 CONNAÎTRE > Une pièce humide > Les équipements > Production d eau chaude sanitaire > Les revêtements du sol et des murs > L installation électrique > Les réseaux d

Plus en détail

GAMASONIC. BACS INOX de DÉSINFECTION. BAC INOX de RINCAGE. APPAREILS de NETTOYAGE par ULTRASONS. APPAREILS de SÉCHAGE. Édition 4 Décembre 2006

GAMASONIC. BACS INOX de DÉSINFECTION. BAC INOX de RINCAGE. APPAREILS de NETTOYAGE par ULTRASONS. APPAREILS de SÉCHAGE. Édition 4 Décembre 2006 GAMASONIC BACS INOX de DÉSINFECTION BAC INOX de RINCAGE APPAREILS de NETTOYAGE par ULTRASONS APPAREILS de SÉCHAGE MANUEL D IMPLANTATION Édition 4 Décembre 2006 BACS de DÉSINFECTION : BACS de RINCAGE :

Plus en détail

GESTION ET ASSAINISSEMENT DES EAUX PLUVIALES Q-BIC PLUS CONNECT TO BETTER Q-BIC PLUS 1. #LesRèglesOntChangé CONNECT TO BETTER CONNECT TO BETTER

GESTION ET ASSAINISSEMENT DES EAUX PLUVIALES Q-BIC PLUS CONNECT TO BETTER Q-BIC PLUS 1. #LesRèglesOntChangé CONNECT TO BETTER CONNECT TO BETTER GESTION ET ASSAINISSEMENT DES EAUX PLUVIALES Q-BIC PLUS #LesRèglesOntChangé Q-BIC PLUS 1 LES NOUVELLES RÈGLES DE LA GESTION DES EAUX PLUVIALES COMMENCENT ICI Wavin Q-Bic Plus, nouveau système de rétention/infiltration

Plus en détail

CARNET D'ENTRETIEN D'UNE INSTALLATION D'ASSAINISSEMENT AUTONOME

CARNET D'ENTRETIEN D'UNE INSTALLATION D'ASSAINISSEMENT AUTONOME CARNET D'ENTRETIEN D'UNE INSTALLATION D'ASSAINISSEMENT AUTONOME SOMMAIRE Comment fonctionne un système d'assainissement non collectif? A vérifier régulièrement Le planning d'entretien La vidange de la

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION

NOTICE D INSTALLATION BALLON THERMODYNAMIQUE MONOBLOC EAU CHAUDE SANITAIRE NOTICE D INSTALLATION Lisez attentivement la notice d installation avant le montage de l appareil www.airtradecentre.com SOMMAIRE A. REMARQUES IMPORTANTES...

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine «Capteur autonome eau chaude» Choix de la gamme ECOAUTONOME a retenu un capteur solaire

Plus en détail

ALFABLOC murs autoporteurs ALFABLOC LA SOLUTION POUR LE STOCKAGE EN VRAC ÉLÉMENTS MOBILES DE STOCKAGE EN BÉTON ARMÉ

ALFABLOC murs autoporteurs ALFABLOC LA SOLUTION POUR LE STOCKAGE EN VRAC ÉLÉMENTS MOBILES DE STOCKAGE EN BÉTON ARMÉ ALFABLOC murs autoporteurs ALFABLOC LA SOLUTION POUR LE STOCKAGE EN VRAC ÉLÉMENTS MOBILES DE STOCKAGE EN BÉTON ARMÉ ALFABLOC Notre société est la seule à proposer ce type de mur autoporteur révolutionnaire.

Plus en détail

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT:

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT: Panneaux de terrasse TimberStar Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2 Veuillez lire l intégralité de la notice de pose avant de commencer le montage! Les panneaux de terrasse TimberStar peuvent être sciés,

Plus en détail

Guide d installation Agrément n 2010-018

Guide d installation Agrément n 2010-018 Filtres EPURFIX COMPACT COCO PEHD 5 et 7E.H. C.P. (Série «Compact») Guide d installation Agrément n 2010-018 Ce GUIDE D INSTALLATION contient l information nécessaire à la préparation et à la réalisation

Plus en détail

RAPPORT MISE A L ACCESSIBILITE DE 6 ECOLES PRIMAIRES. Ecole de MIRANGO I

RAPPORT MISE A L ACCESSIBILITE DE 6 ECOLES PRIMAIRES. Ecole de MIRANGO I RAPPORT MISE A L ACCESSIBILITE DE 6 ECOLES PRIMAIRES Ecole de MIRANGO I Vincent DAVID Le 21 décembre 2010 Table des matières 1- Les outils d accessibilité principalement utilisés 1-1 Les rampes d accès

Plus en détail

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-F et P4-F 185 (Modèle standard) P2-F et P4-F 170 MODELE P2/4-F 170 P2/4-F 185 (Standard) P2/4-F 195 P2-F et P4-F 195 H 325 340 350 DH 156 171 181

Plus en détail

Les + Tournus. Large gamme : sortie verticale, horizontale, nombreuses dimensions

Les + Tournus. Large gamme : sortie verticale, horizontale, nombreuses dimensions Les + Tournus Robustesse : support sac très rigide en méplat inox d épaisseur 4 mm avec fixation du sac par sangle. Ergonomique : poignée de transport largement dimensionnée et large pédale facilement

Plus en détail

Chauffe-eau électrique

Chauffe-eau électrique Chauffe-eau électrique 100L Réf : 617537 150L Réf : 617538 200L Réf : 617539 300L Réf : 617540 version 12-A Votre produit [1] x1 [1] x1 [1] x1 [1] x1 [2] x2 [2] x2 [2] x2 [2] x2 100L 150L 200L 300L Ces

Plus en détail

R A P P O R T. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Bref historique

R A P P O R T. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Bref historique Commune de Peseux Conseil communal R A P P O R T du Conseil communal au Conseil général relatif à une demande de crédit de CHF 1'910'000.- pour la rénovation des conduites d'eau, de gaz, d'électricité,

Plus en détail

Sommaire buses. Buses

Sommaire buses. Buses Sommaire buses Buses Pour tous types de machines hautes pression Pour des canalisations jusqu au Ø 600 mm Efficacité maximale Pour toutes sortes d obstruction Radiales ou rotatives Avec ou sans jet avant

Plus en détail

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR Limiance Dimensions extérieures : 2206 X 1667 mm (habillage extérieur compris, hors prestation hva-concept) Largeur porte : 830 mm Surface utile : 2,95 m² Poids : 920 kg (+/- 5 %) Présentation avec finition

Plus en détail

guide lot CVC Points de vigilance à l usage des conducteurs de travaux EG ENTREPRISES GÉNÉRALES DE FRANCE BTP

guide lot CVC Points de vigilance à l usage des conducteurs de travaux EG ENTREPRISES GÉNÉRALES DE FRANCE BTP ENTREPRISES GÉNÉRALES DE FRANCE BTP guide Points de vigilance à l usage des conducteurs de travaux EG lot CVC Avant-propos AVANT-PROPOS CHAUFFAGE... 1 CLIMATISATION... 2 GESTION TECHNIQUE CENTRALISÉE 3

Plus en détail

Diamètres 3" 4" 6" 8" Type de Bride PN 16 PN 16 PN 16 PN 16. Orangé-rouge (RAL 2002) Agrément CE/APSAD CE/APSAD CE/APSAD CE/APSAD

Diamètres 3 4 6 8 Type de Bride PN 16 PN 16 PN 16 PN 16. Orangé-rouge (RAL 2002) Agrément CE/APSAD CE/APSAD CE/APSAD CE/APSAD Description En général, un poste d'alarme à eau est composé de:. Un clapet d'alarme relié à un gong hydraulique.. Un ensemble de vannes et by-pass permettant l'essai du système.. Une vanne de vidange..

Plus en détail

VII Escaliers et rampes

VII Escaliers et rampes VII Escaliers et rampes 1. Généralité et terminologie des escaliers Les escaliers permettent de franchir une dénivellation et de relier les différences de niveaux d une construction ou d un jardin. A son

Plus en détail

Solution azotée & Hydrocarbures

Solution azotée & Hydrocarbures Solution azotée & Hydrocarbures Stockez... en toute sécurité Stockez, tout en préserva Il est urgent de sécuriser le stockage d azote liquide et des hydrocarbures sur vos exploitations. Outre le fait de

Plus en détail

CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR SOMMAIRE

CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR SOMMAIRE CAHIER DES CHARGES AFG CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR RSDG 5 15 décembre 2002 SOMMAIRE 1. - REGLES GENERALES 2 1.1. - Objet du cahier des charges 2 1.2.

Plus en détail

Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds

Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds CAPENA GmbH - PISCINES - Gruber Strasse 6-85551 KIRCHHEIM Allemagne

Plus en détail

Commune de la Tène Viabilisation de la zone du casino

Commune de la Tène Viabilisation de la zone du casino Commune de la Tène Viabilisation de la zone du casino RAPPORT TECHNIQUE Evacuation des eaux et alimentation en eau potable Dossier 10N026 Version 001 26 novembre 2010 RWB Holding SA Aménagement du territoire

Plus en détail

démarche qualité Hygiène

démarche qualité Hygiène démarche qualité Hygiène SALLES DE CLASSE, BUREAUX Chaise, table, bureau, sols, armoire, tableau, portes, interrupteurs, poubelle 1 z LAVETTE z SEAU z BALAI z SYSTEME DE LAVAGE DE SOL 1 z Eliminer tous

Plus en détail

GETINGE CLEAN MANAGEMENT SYSTEM CENTRALE DE DOSAGE LESSIVIEL GETINGE

GETINGE CLEAN MANAGEMENT SYSTEM CENTRALE DE DOSAGE LESSIVIEL GETINGE GETINGE CLEAN MANAGEMENT SYSTEM CENTRALE DE DOSAGE LESSIVIEL GETINGE 2 Getinge Clean Management System GETINGE CLEAN MANAGEMENT SYSTEM (CMS) UN PROCESSUS OPTIMISÉ, UNE SOLUTION UNIQUE Getinge peut vous

Plus en détail

Le chauffe eau à accumulation électrique

Le chauffe eau à accumulation électrique Le chauffe eau à accumulation électrique I) Composition d un chauffe eau électrique Leurs constitutions sont sensiblement les mêmes entre chaque fabriquant : Habillage Départ eau chaude Isolant Cuve Anode

Plus en détail

P E T R O L I E R S. MASTER PARK - LOT N 60-116, Boulevard de la Pomme 13011 MARSEILLE. Tél. 04 91 60 36 18 Fax 04 91 60 31 61 CARACTÉRISTIQUES

P E T R O L I E R S. MASTER PARK - LOT N 60-116, Boulevard de la Pomme 13011 MARSEILLE. Tél. 04 91 60 36 18 Fax 04 91 60 31 61 CARACTÉRISTIQUES F2R EQUIPEMENTS P E T R O L I E R S MASTER PARK - LOT N 60-116, Boulevard de la Pomme 13011 MARSEILLE Tél. 04 91 60 36 18 Fax 04 91 60 31 61 FICHE TECHNIQUE N : F2R FT0066 Rev : 2 Date : 25/03/2014 Alarme

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

Gestion des eaux usées issues des métiers de bouche. Guide de recommandations à l usage des conseillers des entreprises

Gestion des eaux usées issues des métiers de bouche. Guide de recommandations à l usage des conseillers des entreprises Gestion des eaux usées issues des métiers de bouche Guide de recommandations à l usage des conseillers des entreprises 2007 Préambule Ce guide de recommandations pour la protection des ressources en eau

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS BP 112-85000 LA ROCHE SR YON Bureau d Etudes Techniques tous fluides F i l i a l e d u g r o u p e A R E A Tél. 02 51 37 48 88 - Fax 02 51 62 22 07 areaelr.bet@orange.fr / www.areaetudes.net MAITRE D OVRAGE

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée Place René LESCOT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE...3

Plus en détail

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La plomberie La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de

Plus en détail

Fiche technique n 1 : le logement construction des boxes.

Fiche technique n 1 : le logement construction des boxes. Bâtiments d élevage : Pourquoi? Aspects climatiques : Fiche technique n 1 : le logement construction des boxes. - le porc est sensible aux brusques changements du climat, - surexposition au soleil : déshydratation

Plus en détail

ALFABLOC LA SOLUTION POUR LE STOCKAGE EN VRAC ÉLÉMENTS MOBILES DE STOCKAGE EN BÉTON ARMÉ. ALFABLOC murs autoporteurs

ALFABLOC LA SOLUTION POUR LE STOCKAGE EN VRAC ÉLÉMENTS MOBILES DE STOCKAGE EN BÉTON ARMÉ. ALFABLOC murs autoporteurs ALFABLOC murs autoporteurs ALFABLOC a passé avec succès le test anti-feu d une durée de 6 heures selon la norme NF EN 1363-1. ALFABLOC LA SOLUTION POUR LE STOCKAGE EN VRAC ÉLÉMENTS MOBILES DE STOCKAGE

Plus en détail

accessibilité des maisons individuelles neuves

accessibilité des maisons individuelles neuves accessibilité des maisons individuelles neuves Conseil d Architecture, d urbanisme et de l environnement du Gard 2012 Depuis la loi de Février 2005, toutes les constructions neuves de type logement individuel

Plus en détail

Systèmes de ventilation double flux CWL

Systèmes de ventilation double flux CWL Economie d énergie et respect de l environnement de série Systèmes de ventilation double flux CWL CWL 180 : jusqu à 180 m 3 /h CWL 300 : jusqu à 300 m 3 /h avec ou sans bypass CWL 400 : jusqu à 400 m 3

Plus en détail

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-f & P4-f - 185/180 - Standard P2-f & P4-f - 170/165 - Compact P2-f & P4-f - 200/195 - Confort MODELE H DH P2f-4f - 185/180 - Standard 340 171 P2f-4f - 170/165 - Compact

Plus en détail

Les rencontres de l Agence de l eau Clermont Ferrand 10 janvier 2012. TECHNIQUES D EPURATION Dispositifs agréés Abdel LAKEL, CSTB

Les rencontres de l Agence de l eau Clermont Ferrand 10 janvier 2012. TECHNIQUES D EPURATION Dispositifs agréés Abdel LAKEL, CSTB Les rencontres de l Agence de l eau Clermont Ferrand 10 janvier 2012 TECHNIQUES D EPURATION Dispositifs agréés Abdel LAKEL, CSTB 1 Dispositifs agréés Typologie et principe Procédés à écoulement saturé

Plus en détail

Sommaire Page 3 : Chapitre 1er - Dispositions générales

Sommaire Page 3 : Chapitre 1er - Dispositions générales Règlement du service d assainissement non collectif (SPANC) Règlement Document issu de l Agence de l Eau Adour Garonne Sommaire Page 3 : Chapitre 1er - Dispositions générales... 5 Article 1 - Objet du

Plus en détail

Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif

Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif Lors de l installation de la clôture Zenturo ou Zenturo Super en tant que mur décoratif, vous devez tenir compte de quelques

Plus en détail

Hygiène alimentaire. Réglementation. Restaurants et commerces alimentaires

Hygiène alimentaire. Réglementation. Restaurants et commerces alimentaires Hygiène alimentaire Réglementation Restaurants et commerces alimentaires Hygiène alimentaire Sommaire Avant de s installer, les démarches à suivre p.3/4 Concevoir la cuisine p.5 Hygiène - Les bonnes pratiques

Plus en détail

EDFR/AC/KP/A4/030215

EDFR/AC/KP/A4/030215 Solutions rotomoulées pour le stockage et la distribution de gazole, de lubrifiants et d AdBlue. Systèmes de récupération des eaux de pluie et systèmes d assainissement non-collectifs. Solutions de stockage

Plus en détail

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe «Société Électrique de l Our» Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe Pour un meilleur équilibre entre production d électricité et pointes de consommation Afin d'augmenter

Plus en détail

ANNEXE 1 1/7 LE BATIMENT

ANNEXE 1 1/7 LE BATIMENT ANNEXE 1 1/7 PRESCRIPTIONS TECHNIQUES APPLICABLES AUX LOCAUX DE STOCKAGE DE POMMES DE TERRE (PLANT, CONSOMMATION ( 1 ) ET FECULE) CONSTRUITS OU AMENAGES DANS LE CADRE DES PROCEDURE D AIDE DE FRANCEAGRIMER

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

CONSIGNES D'UTILISATION ET D'ENTRE TIEN VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT LES CONSIGNES DE CE DOCUMENT AVANT D UTILISER VOTRE MACHINE À ESPRESSO.

CONSIGNES D'UTILISATION ET D'ENTRE TIEN VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT LES CONSIGNES DE CE DOCUMENT AVANT D UTILISER VOTRE MACHINE À ESPRESSO. The Else CONSIGNES D'UTILISATION ET D'ENTRE TIEN VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT LES CONSIGNES DE CE DOCUMENT AVANT D UTILISER VOTRE MACHINE À ESPRESSO. www.adrianos.ch Hey! Ces consignes contiennent toutes

Plus en détail

COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles

COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles Rappel : Organisation de la collecte des déchets sur le secteur de SAINT-BRIEUC

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.3 Les murs 12.3.1 Le mur extérieur en béton armé 12.3.2 Le mur extérieur en maçonnerie traditionnelle 12.3.3 Le mur extérieur

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

Comment aménager un stockage de fioul ou gas-oil

Comment aménager un stockage de fioul ou gas-oil Sept. 2004 EXPLOITATIONS AGRICOLES Comment aménager un stockage de fioul ou gas-oil? Guide pratique à destination des techniciens et des agriculteurs lorrains Que dit la réglementation : En fonction du

Plus en détail

A. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES.

A. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES. Page : 2 A. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES. A.1. VUE D ENSEMBLE A.2. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT!" #! $! %&' ( ) * µ +, µ $# (& % ± -. /01)0$ ' &%(% 2 3,)/4 $ A.3. CARACTERISTIQUES MECANIQUES. PARAMETRES Valeur

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

Accessoires pour nettoyeurs haute pression

Accessoires pour nettoyeurs haute pression Accessoires pour nettoyeurs haute pression Universel et répond à toutes les applications Accessoires pour nettoyeurs haute pression 62 Nettoyage efficace sans éclaboussures Les laveurs de sol Round Cleaner

Plus en détail

Carat. Assainissement Micro-stations d épuration. UNE GAMME COMPLèTE MICRO-STATIONS CARAT TRAITEMENT BIOLOGIQUE SBR FOSSES TOUTES EAUX

Carat. Assainissement Micro-stations d épuration. UNE GAMME COMPLèTE MICRO-STATIONS CARAT TRAITEMENT BIOLOGIQUE SBR FOSSES TOUTES EAUX Assainissement Micro-stations d épuration 2011 UNE GAMME COMPLèTE Carat MICRO-STATIONS CARAT TRAITEMENT BIOLOGIQUE SBR FOSSES TOUTES EAUX TUNNELS D EPANDAGE GRAF - Le spécialiste de l épuration Nouveau

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. 1- Historique... 1. 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1

TABLE DES MATIÈRES. 1- Historique... 1. 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1 LA VENTILATION DES COUVERTURES 01-01-1998 TABLE DES MATIÈRES Page 1- Historique... 1 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1 3- Recommandations et investigations avant réfection... 3 4-

Plus en détail

F.I.C. n 2010/TDM01. Objet : Rubrique TDM - Tri des Déchets Ménagers. Evolution des exigences de la rubrique

F.I.C. n 2010/TDM01. Objet : Rubrique TDM - Tri des Déchets Ménagers. Evolution des exigences de la rubrique F.I.C. n 2010/TDM01 Fiche d interprétation et / ou complément au référentiel (Ancienne appellation «Jurisprudence technique») Objet : Rubrique TDM - Tri des Déchets Ménagers Evolution des exigences de

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

Sources. la Newsletter. Caniveaux HAURATON Découvrez tout un monde de solutions

Sources. la Newsletter. Caniveaux HAURATON Découvrez tout un monde de solutions Sources 5 la Newsletter Activités, services et produits dʼhauraton France Caniveaux HAURATON Découvrez tout un monde de solutions HAURATON \\ Une chaîne de services HAURATON conçoit et produit depuis plus

Plus en détail

SAUVEGARDE DES PERSONNES ET LUTTE CONTRE L INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION DE LA 3ème FAMILLE INC/HAB COL 3/1986-2

SAUVEGARDE DES PERSONNES ET LUTTE CONTRE L INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION DE LA 3ème FAMILLE INC/HAB COL 3/1986-2 1. CLASSEMENT ET GENERALITES : 1.1. Classement Sont classées dans la 3ème famille les habitations collectives dont le plancher bas du logement le plus haut est situé à 28 mètres au plus au-dessus du sol

Plus en détail

association française du gaz

association française du gaz association française du gaz RECOMMANDATIONS TECHNIQUES POUR LES TRAVAUX A PROXIMITÉ DES OUVRAGES DE DISTRIBUTION DU GAZ Partie 1 : prescriptions générales Article 10 du décret n 91-1147 du 14.10.1991

Plus en détail

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau olivier.correc@cstb.fr Nouveaux Documents Techniques Unifiés DTU 60.1 Plomberie sanitaire pour

Plus en détail

cuisinespyrosafe FTE 404 256 C Janvier 2011

cuisinespyrosafe FTE 404 256 C Janvier 2011 cuisinespyrosafe FTE 404 256 C Janvier 2011 PyroSafe système automatique intégré de détection et d extinction de feux pour cuisines Une chaîne inox équipée de fusibles (1 par bac de friture, 1 fusible

Plus en détail

S20. Balayeuse autoportée compacte. De taille compacte, sans faire de concession en termes de performance et de fiablilité

S20. Balayeuse autoportée compacte. De taille compacte, sans faire de concession en termes de performance et de fiablilité S20 Balayeuse autoportée compacte De taille compacte, sans faire de concession en termes de performance et de fiablilité Le fonctionnement avec tous les leviers vers l avant réduit le besoin de formation

Plus en détail