Procédure de transfert

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Procédure de transfert"

Transcription

1 Procédure de transfert Accord entre le joueur et le nouveau club et entre les deux clubs Le joueur est enregistré pour le nouveau club. Le club demande à sa fédération nationale l autorisation de jouer pour le joueur. La fédération recevante demande à la fédération cédante la délivrance d un Certificat de transfert international (formulaire de l EHF). En même temps une copie de la demande de transfert est envoyée à l EHF. Paiement par la fédération recevante du droit de transfert de 150,- (joueur sans contrat) ou de 750,- (joueur sous contrat) à la fédération cédante et à l EHF. (voir Règlement de transfert de l IHF 7 et Règlement intérieur de l EHF relatif aux transferts 3.1). Dans un délai de 30 jours la fédération cédante doit ou bien délivrer le Certificat de transfert ou exposer à la fédération recevante (avec copie à l EHF) des motifs graves pour le refus du Certificat de transfert. Si la fédération cédante ne délivre pas le Certificat de transfert et si la fédération recevante n accepte pas les motifs énoncés, la fédération recevante peut demander à l EHF qu elle délivre le Certificat de transfert. Si aucune réponse n est donnée dans un délai de 30 jours, la fédération recevante peut demander à l EHF qu elle délivre le Certificat de transfert. L EHF doit prendre la décision en première instance sur la délivrance du Certificat de transfert. (voir aussi Catalogue des sanctions rattaché au Règlement arbitral de l EHF 2.4) Délivrance du Certificat de transfert par l EHF soit suite à la délivrance du Certificat de transfert par la fédération cédante soit suite à la décision de première instance de l EHF. A noter :! Une procédure séparée s applique aux joueurs avec indemnité de formation! voir : «Procédure de transfert avec indemnité de formation» Mai 2006

2 Procédure de transfert avec indemnité de formation Accord entre le joueur et le nouveau club et entre les deux clubs. Le joueur est enregistré pour le nouveau club. Le club demande à sa fédération nationale l autorisation de jouer pour le joueur. La fédération recevante demande à la fédération cédante la délivrance d un Certificat de transfert international (formulaire de l EHF), avec copie à l EHF. Paiement par la fédération/le club recevant/e du droit de transfert de 750 à la fédération cédante et à l EHF. (voir Règlement de transfert de l IHF 7 et Règlement intérieur de l EHF relatif aux transferts 3.1). Dans un délai de trente jours à compter de la demande la fédération cédante doit ou bien délivrer le Certificat de transfert ou exposer à la fédération recevante (avec copie à l EHF) des motifs graves pour le refus du Certificat de transfert. A côté des contenus généraux du transfert, les fédérations/clubs en question devraient aussi se mettre d accord sur l indemnité de formation. Si la fédération cédante ne délivre pas le Certificat de transfert et si la fédération recevante n accepte pas les motifs énoncés, la fédération recevante peut demander à l EHF qu elle prenne une décision. Si aucune réponse n est donnée dans un délai de 30 jours, la fédération recevante peut demander à l EHF de délivrer le Certificate de transfert. (Attention : un litige ou une discussion concernant l indemnité de formation n est pas considéré comme un motif grave justifiant le refus du Certificate de transfert). En cas de désaccord sur l indemnité de formation ou en cas de nonpaiement de l indemnité de formation, l EHF délivre le Certificate de transfert et traite l indemnité de transfert dans une procédure séparée. Mai 2006

3 Procédure en cas de litiges/désaccord sur l indemnité de formation S il y a désaccord entre les deux fédérations/clubs en question sur le montant de l indemnité de formation, la procédure suivante doit être appliquée : L EHF délivre en tout cas un Certificat de transfert et traite la question de l indemnité de formation dans une procédure séparée. A partir du jour de la délivrance du Certificat de transfert par l EHF chacune des deux parties en cause dispose d un délai de 30 jours pour parvenir à un accord sur l indemnité de formation. Si les deux parties se mettent d accord, le dossier est clos. Si les deux parties ne se mettent pas d accord dans un délai de 30 jours, chacune des deux parties a le droit de soumettre le dossier à l EHF, pour qu elle en décide en première instance. Si l une des parties soumet le dossier à l EHF, un droit administratif de 1.000,- est automatiquement dû. L EHF peut décider une éventuelle réduction de ce montant. Le droit administratif est à payer par la fédération/le club qui a soumis des informations incorrectes pendant la procédure. La première instance, en plus de sa décision sur l indemnité de formation, fixe aussi le montant dû. Le recours est possible contre la décision de la première instance. Il doit être présenté au Tribunal de recours de l EHF qui est la deuxième et dernière instance, contre paiement d un droit administratif de 750,-. Mai 2006

4 IHF CODE D ADMISSION POUR JOUEURS DE HANDBALL

5 IHF CODE D ADMISSION POUR JOUEURS DE HANDBALL 1. Principes de base Chaque joueur de handball doit respecter le code d admission pour joueurs de la Fédération Internationale de Handball (IHF). Chaque Fédération membre établit les dispositions relatives à l admission de ses joueurs, qui toutefois ne doivent pas être en contradiction avec celles de l IHF. 2. Statut de joueur Les joueurs des fédérations nationales affiliées à la Fédération Internationale de Handball sont a) joueurs sans contrat, ou b) joueurs sous contrat (ou professionnels) 3. Joueurs sans contrat 3.1. Les joueurs, n ayant pas d engagement écrit avec leur club ou fédération et ne percevant aucune indemnité pour leur participation aux compétitions en-dehors des frais normaux, sont dénommés joueurs sans contrat Les frais normaux comprennent: les dépenses des frais de voyage, des frais d hébergement, des frais d équipement sportif, les frais d assurance et la participation à l entraînement; ces frais peuvent être remboursés à tous les joueurs sans que le statut de joueur en soit affecté. Des rétributions financières qui ne présentent aucun lien avec les frais à rembourser normalement, sont par principe à considérer comme des rémunérations pour une prestation en tant que joueur de handball. 4. Joueurs sous contrat 4.1. Chaque joueur qui a perçu une indemnité supérieure au montant des frais fixés sous le point 3, est un joueur sous contrat. Un accord/contrat écrit définissant les droits et obligations des parties est à signer dans de tels cas Une fédération nationale est tenue de procéder au 31 décembre de chaque année à un enregistrement central de tous les joueurs sous contrat dépendant de sa juridiction Chaque fédération nationale est tenue de communiquer avant le 28 février de chaque année à la confédération continentale le registre central de tous les joueurs sous contrat. Les confédérations continentales sont tenues d enregistrer les joueurs sous contrat et d en faire parvenir la liste complète à l IHF avant le 31 mars.

6 4.4. L IHF ou la confédération continentale compétente ont le droit de fixer le statut d un joueur ; une demande correspondante peut être soumise par la Fédération nationale concernée, le club ou le joueur L accord/le contrat entre un joueur et un club réglera tous les droits et obligations réciproques et en stipulera la durée effective. Les éléments de l accord/du contrat signé entre un joueur et un club figurent en tous détails dans le contrat-type (voir Règlement IV). Il appartient aux parties concernées de régler librement entre elles d autres détails, à condition qu ils ne soient pas en contradiction avec le contrat-type En cas de litiges, une copie de chaque contrat doit sur demande de l IHF ou de la confédération continentale compétente être mise à disposition Les fédérations nationales ont le droit d inclure leurs propres dispositions dans les contrats avec les joueurs. Ces dispositions ne doivent cependant pas être contraires au présent Code d'admission pour joueurs de handball. 5. Joueurs professionnels 5.1. Les joueurs professionnels sont des joueurs qui gagnent leur vie en tant que joueur de handball En outre s appliquent les dispositions du point Autorisation de jouer 6.1. Seuls les joueurs possédant une autorisation de jouer, peuvent participer aux rencontres et compétitions organisées par la fédération nationale correspondante Une autorisation de jouer peut être délivrée par une fédération nationale, si a) le joueur est déjà en possession d une autorisation de jouer non limitée dans le temps d un club de la fédération nationale en question; b) le joueur au moment du transfert est en possession d un certificat de transfert international (voir règlement de transfert entre fédérations); 6.3. Dans les cas stipulés sous 6.3.a.) et 6.3.b), la Fédération nationale ne peut délivrer l autorisation de jouer qu après réception d une autorisation correspondante de l IHF ou de la confédération continentale compétente, soit si : a) le joueur est reconnu comme réfugié ou demandeur d asile politique et dispose du certificat de séjour du pays de la fédération nationale en question, ou b) le joueur n a eu d'autorisation de jouer dans aucune fédération nationale au cours des 24 derniers mois

7 7. Joueurs d équipe nationale Les joueurs engagés dans une équipe nationale doivent remplir les conditions suivantes: a) ils doivent avoir la nationalité du pays pour lequel ils jouent b) trois ans avant leur convocation pour l'équipe nationale en question, ils ne doivent pas avoir joué dans une équipe nationale d'un autre pays. Les joueurs qui ont obtenu l autorisation du CIO de jouer lors des Jeux Olympiques avant la fin de la période de trois ans, sont automatiquement autorisés à jouer lors des compétitions de la Fédération Internationale de Handball. c) ils doivent avoir l autorisation de jouer pour le pays en question depuis au moins 12 mois 8. Participation aux Jeux Olympiques Pour être admis à participer aux Jeux Olympiques un joueur doit se conformer au code d admission du Comité International Olympique et à celui de l IHF Tous les concurrents aux Jeux Olympiques doivent a) respecter l esprit de fair-play et de non-violence et se comporter en conséquence sur le terrain b) s abstenir de faire usage des substances et procédés interdits par les règlements du CIO et de l IHF c) respecter le Code médical du CIO et se conformer à tous ses aspects Aucun concurrent aux Jeux Olympiques ne doit permettre que sa personne, son nom, son image ou ses performances sportives soient exploités à des fins publicitaires durant les Jeux Olympiques L inscription ou la participation d un concurrent aux Jeux Olympiques ne peut être subordonnée à aucune contrepartie financière. 9. Suspensions Les suspensions prononcées par l IHF ou par une confédération continentale sont également valables pour le même laps de temps pour les rencontres au sein des fédérations membres.

8 RÈGLEMENT DE TRANSFERT DE L IHF

9 Principes de base 1 1. Chaque joueur de handball est tenu de se conformer au règlement de transfert de la Fédération Internationale de Handball (IHF) et aux dispositions complémentaires de la confédération continentale compétente. 2. Chaque fédération nationale a l obligation d organiser les transferts internes par la publication d un règlement interne. Il faut toutefois que les règlements de transfert internes d une fédération ne soient pas en contradiction avec le règlement de transfert de l IHF et les règlements complémentaires des confédérations continentales. 3. Le présent règlement définit comme transfert le passage d un joueur d une fédération membre de l IHF à une autre fédération membre de l IHF. 4. (Uniquement dans la version allemande) 5. La notion de joueur dans le présent règlement s applique aux joueurs et aux joueuses. Certificat de transfert international 2 1. Sauf dispositions contraires dans le présent règlement, chaque joueur a en principe le droit d effectuer un transfert international. 2. Le transfert entre fédérations n est valable que sur présentation d un certificat de transfert international officiel dûment rempli et signé, confirmé par l IHF (en cas de transfert intercontinental) ou la confédération continentale compétente (en cas de transfert continental). 3. Pour l autorisation de la libération pour une autre fédération, il faut impérativement utiliser le certificat international de transfert officiel Chaque joueur qui est ou était autorisé à jouer dans un club d une autre fédération, ne peut obtenir l autorisation de jouer pour un club d une autre fédération que si la nouvelle fédération est en possession d un certificat de transfert international, établi par la fédération cédante compétente et confirmé par l IHF ou la confédération continentale compétente. 2. La validité d un certificat de transfert international ne doit notamment pas être limitée dans le temps. D éventuelles clauses de cette nature, sur le certificat de transfert international, sont considérées comme nulles et non avenues. Des exceptions ne sont possibles que pour les cas stipulés sous le 10.1.

10 3. Les fédérations nationales n ont le droit de demander, pour la délivrance d un certificat de transfert international, que les droits ou rémunérations définis par l IHF (en cas de transfert intercontinental) ou la fédération continentale compétente (en cas de transfert continental) Seule la fédération du club dans lequel le joueur désire s engager est compétente pour demander le certificat de transfert nécessaire. La demande officielle doit être adressée à la fédération nationale qui est en possession des droits de transfert. Une copie de cette demande est à envoyer obligatoirement le jour même à l IHF (en cas de transfert intercontinental) ou à la confédération continentale compétente (en cas de transfert continental). 2. En cas de doute sur la fédération nationale qui est en possession des droits de transfert d un joueur, les fédérations nationales ont le droit de demander des éclaircissements à l IHF ou à la confédération continentale compétente. 3. Sauf motifs pertinents qui s y opposeraient, le certificat de transfert doit être établi par la fédération cédante au plus tard 30 jours après réception de la demande de transfert. 4. La fédération cédante est tenue de prendre en considération les droits déjà existants d une tierce fédération. Dans ce cas, une copie du certificat de transfert doit également être mise à la disposition de la tierce fédération. 5. Si, dans un délai de 30 jours après la date de la demande officielle émise par la nouvelle fédération recevante, l ancienne fédération compétente cédante que le joueur souhaite quitter, ne délivre pas de certificat de transfert international pour le joueur ou si elle n a pas avancé de motif pertinent pour le refus, la nouvelle fédération recevante peut après expiration du délai demander à l IHF (en cas de transfert intercontinental) ou à la confédération continentale compétente (en cas de transfert continental) la délivrance du certificat de transfert international. 6. Le motif que la fédération cédante fait valoir pour son refus ne doit pas être en contradiction avec le règlement de transfert de l IHF ni avec d autres règlements publiés par les confédérations continentales. 7. S agissant de demandes de transfert par télécopie ou par , le délai des 30 jours commence le jour même de la demande de transfert émise par la nouvelle fédération nationale recevante. S agissant de demandes de transfert par courrier, le délai des 30 jours commence 7 jours après l émission de la demande de transfert par la nouvelle fédération recevante. 8. Un exemplaire du certificat de transfert international confirmé par la fédération nationale cédante doit être signifié à la fédération nationale ayant demandé le certificat de transfert. Un autre exemplaire du certificat de transfert international doit obligatoirement être adressé à l IHF (en cas de transfert intercontinental) ou à la confédération continentale compétente (en cas de transfert continental).

11 9. La délivrance du certificat de transfert international confirmé doit être effectuée auprès de la fédération recevante et de l IHF ou de la confédération continentale compétente dans un délai de 30 jours à compter de la date de la demande officielle. 10. L IHF ou la confédération continentale compétente peuvent décréter la délivrance d un certificat de transfert international par une fédération ou prendre une décision de substitution et établir elles-mêmes un certificat de transfert international. Dans ce dernier cas la validité de la décision peut être limitée dans le temps. 5 A l exception des cas stipulés sous 7, le certificat de transfert ne doit pas être sujet à des conditions et/ou revendications financières Si un joueur fait l objet d une suspension par la fédération nationale cédante ou qu une procédure disciplinaire est en cours contre lui, la fédération nationale cédante peut délivrer un certificat de transfert international, dans lequel la première date possible de libération ne pourra être que le premier jour après l expiration de la suspension. La reconnaissance d une telle suspension nécessite la confirmation préalable par l IHF, la confédération continentale compétente ou la fédération nationale compétente. 2. Si la fédération recevante émet des doutes quant à la légitimité de la suspension d un joueur, des éclaircissements peuvent être demandés à l IHF ou à la confédération continentale compétente Pour des joueurs sans contrat et qui conservent ce statut, une fédération nationale peut demander au nouveau club le versement de frais administratifs pour l établissement d un certificat international de transfert, le montant étant fixé par l IHF ou la confédération continentale compétente. 2. Une fédération nationale peut demander des frais administratifs fixés par l IHF ou la confédération continentale compétente au club ou à la fédération recevante pour l établissement d un certificat de transfert international pour des joueurs qui ont le statut de joueur sous contrat ou qui prennent ce statut. 3. Une fédération nationale peut demander des frais administratifs fixés par l IHF ou la confédération continentale compétente pour l établissement d un certificat de transfert international pour des joueurs qui étaient sous contrat et qui optent pour le statut de joueurs sans contrat. 4. L IHF (en cas de transferts intercontinentaux) ou la confédération compétente (en cas de transferts continentaux) sont en droit d exiger du club recevant ou de la fédération recevante des frais administratifs pour le traitement administratif des transferts de joueurs, conformément aux 7.1, 7.2. et 7.3.

12 5. Le retour d un joueur à la fédération cédante à la fin de la période de libération limitée dans le temps (prêt) doit s effectuer sans règlement de frais administratifs. Si un joueur regagne sa fédération avant la fin de la période de libération limitée dans le temps (retour précoce) les frais administratifs afférents sont dus. 6. Les prolongations de prêts sont à organiser par l IHF ou la confédération continentale compétente, sans frais administratifs. Dispositions complémentaires pour les joueurs sous contrat 8 Une fédération nationale a le droit de refuser la délivrance d un certificat de transfert international, si: - le joueur qui souhaite quitter la fédération nationale n a pas rempli les obligations reprises dans le contrat signé avec son club actuel/ancien, - entre le club cédant et le club d une autre fédération avec lequel le joueur souhaite signer ou a signé un contrat, un motif pertinent s oppose au transfert. Sont à admettre comme motifs pertinents: - le désaccord sur le montant de l indemnité de transfert à verser par le club requérant au club cédant. - les suspensions en vigueur et confirmées ou procédures disciplinaires en cours - le désaccord sur le montant de l indemnité de transfert à verser par le club requérant au club cédant. - les suspensions en vigueur et confirmées ou procédures disciplinaires en cours Tout refus de délivrer un certificat de transfert international doit systématiquement faire l objet d un exposé écrit des motifs à adresser à la fédération nationale recevante et à l IHF ou à la confédération continentale compétente, dans un délai de 30 jours à compter de la date de la demande officielle (voir aussi 4). Joueurs sous contrat 9 1. Chaque joueur qui touche une indemnisation dépassant les frais stipulés sous le point 3 du Code d admission de l IHF, doit avoir un contrat écrit avec son club. Ce contrat doit être dûment signé et stipuler légalement tous les droits et obligations des parties au contrat. 2. Un élément essentiel d un contrat tel que stipulé sous 9.1. est la durée du contrat (entrée en vigueur et expiration), tout comme les possibilités de la résiliation du contrat par une des parties.

13 3. Pour chaque saison, chaque club doit communiquer par formulaire à sa fédération nationale les noms des joueurs qui ont signé un contrat avec lui, ceci avant le 31 décembre de l année civile respective. Les joueurs sans contrat qui concluent un contrat pendant la saison, doivent être communiqués à la fédération nationale dans un délai de 7 jours. 4. Chaque fédération nationale est tenue de communiquer avant le 28 février de chaque année à la confédération continentale un état de tous les joueurs sous contrat, relevant de son domaine de compétence. Des joueurs qui signent un contrat pendant la saison doivent faire l objet d une communication de la fédération nationale à la confédération continentale dans un délai de 7 jours. Les confédérations continentales sont tenues de collecter les données concernant les joueurs enregistrés sous contrat et d en envoyer la liste complète à l IHF avant le 31 mars. Possibilités de transfert 10 Par principe il y a trois possibilités de transfert pour des joueurs sous contrat: 1. Prêt sur la base d un contrat en cours Ceci est possible aussi souvent que souhaité pendant la durée du contrat, les droits de transfert restant auprès de la fédération nationale cédante. Le contrat entre le club et le joueur reste en vigueur pendant la durée du prêt. Le joueur doit consentir au prêt. 2. Transfert avec cession des droits de transfert Transfert avec cession des droits de transfert à la fédération nationale recevante, sur la base d un contrat valable en cours. Le club cédant, le joueur et le club recevant doivent donner leur consentement. 3. Transfert au terme d un contrat Transfert au terme d un contrat, accompagné du transfert des droits de transfert à la fédération nationale recevante. Procédure d un transfert Si un contrat est signé entre un joueur et un club d une autre fédération, le nouveau club est tenu de contacter le club cédant qui pourrait avoir droit à une indemnité de transfert conformément au présent règlement en association avec les dispositions respectives de la confédération continentale compétente et de le notifier à la signature du contrat. 2. La fédération recevante est tenue d adresser une demande écrite de transfert à la fédération cédante.

14 3. En même temps une copie de la demande de transfert est à adresser à l IHF (en cas de transfert intercontinental) ou à la confédération continentale compétente (en cas de transfert continental). 4. Le certificat de transfert international confirmé par la fédération nationale cédante est transmis à la fédération nationale recevante, tout comme à l IHF ou à la confédération continentale compétente. 5. Ce n est qu après réception par la fédération nationale recevante du certificat de transfert international confirmé par l IHF ou la confédération continentale compétente, que le joueur a l autorisation de jouer pour celle-ci, à partir de la date de libération figurant dans le certificat de transfert international. 6. Une fédération nationale ne peut refuser la délivrance d un certificat de transfert international que conformément aux 6 et 8 du présent règlement. 7. Un joueur peut, par l intermédiaire de la fédération nationale compétente, demander la délivrance d un certificat de transfert malgré l existence d un contrat en cours, ceci en prouvant par l arrêt d un tribunal civil ou d'une autre manière que le club n a pas tenu les engagements contractuels pris à son égard. 8. En cas de refus du certificat de transfert international, il sera procédé conformément au Si un joueur conclut deux ou plusieurs contrats pour la même période (à l exception d un prêt), seul sera valable le contrat dûment signé qui aura été remis en premier à la fédération nationale compétente. 2. Dans ce cas l IHF ou la confédération continentale compétente introduiront une procédure disciplinaire. 3. Un joueur sous contrat a le droit de conclure un nouveau contrat avec un nouveau club, pour la période postérieure à la date du contrat signé avec son club actuel. 4. Un joueur n a pas le droit de changer de club aussi longtemps que son contrat est en vigueur. Une modification et/ou résiliation du contrat n est possible que si les parties au contrat sont parvenues à un accord écrit. Le prêt d un joueur Conformément au présent règlement, le prêt d un joueur par un club à un autre club est considéré comme un transfert. Ceci veut dire qu un certificat de transfert international est à délivrer si un joueur quitte une fédération nationale pour rejoindre la fédération nationale du club auquel il a été prêté.

15 2. Après expiration du délai du prêt, le joueur retourne automatiquement à son club d'origine qui l a prêté. 3. Les conditions de prêt d un joueur sous contrat (durée du prêt, obligations s'y rapportant, etc.) doivent faire l objet d un contrat écrit séparé, à annexer au certificat de transfert international. Toute clause correspondante sur le certificat de transfert international est irrecevable et donc nulle. 4. Sauf disposition contraire dans le présent règlement, rien ne s oppose à de nouveaux prêts d un joueur déjà prêté. 5. La durée du prêt ne doit pas dépasser la durée du contrat d'origine toujours en vigueur entre le joueur et son club. 6. En cas de prêt, la fédération à laquelle le joueur a été prêté doit, à l expiration du délai de prêt et dans un délai de 14 jours à compter de l expiration du délai de prêt, informer l IHF ou la confédération continentale d'une suspension éventuelle du joueur. Indemnisation 14 Lorsqu un joueur sous contrat conclut un contrat avec un nouveau club, son ancien club a le droit de réclamer une indemnité de transfert à moins qu il n y ait des stipulations spécifiques dans des traités internationaux ou dans les dispositions de la confédération continentale compétente Lorsqu aucun accord n est intervenu quant au montant de l indemnité de transfert entre le club cédant et le club requérant, la fédération cédante peut refuser la libération du joueur. Ceci est un motif pertinent pour le refus d un certificat de transfert international. 2. Après un délai de 12 mois après expiration du dernier contrat entre le joueur et le club, le joueur devient automatiquement joueur sans contrat. Les points du présent règlement concernant les joueurs sans contrat s appliqueront au transfert d un tel joueur. Dispositions concernant les joueurs sans contrat Au terme d un contrat, un joueur sous contrat peut être autorisé à jouer comme joueur sans contrat mois au plus tard après expiration de son dernier contrat, un joueur reçoit automatiquement le statut de joueur sans contrat.

16 17 1. Un joueur est considéré comme joueur sans contrat, conformément au présent règlement aussi longtemps que les conditions stipulées sous le 3 du Code d admission de l IHF sont remplies et aussi longtemps que les conditions conformément au 9.1 du présent règlement ne sont pas remplies. 2. Des joueurs qui ont et/ou obtiennent le statut de joueurs sans contrat dans la fédération cédante et/ou la fédération recevante sont à transférer pour une durée illimitée. 3. En cas de transfert d un joueur sans contrat, une indemnité de transfert ne peut être demandée par le club cédant que dans des cas où le joueur concerné avait le statut de joueur sous contrat dans le club cédant les dispositions correspondantes de la confédération continentale compétente prévalent. 4. Si un joueur sans contrat (étant joueur sans contrat auprès des fédérations cédante et recevante) est libéré et qu il signe un accord/contrat dans les douze mois après la libération, le club concerné est obligé d en informer la fédération nationale compétente dans un délai de 14 jours. La fédération nationale de son côté est obligée d informer l IHF ou la confédération continentale compétente. Dans ces cas les frais administratifs de transfert, stipulés dans les 7.2. et 7.4. doivent être versés. Si dans les cas indiqués aucune information n est donnée sur la signature du contrat, la fédération/le club en question sont à sanctionner conformément aux Règlements de l IHF et de la confédération continentale compétente Un club que quitte un joueur sous contrat, a droit à une indemnité de transfert (voir aussi 15 du présent règlement), sauf si le joueur devient joueur sans contrat dans la fédération pour laquelle il dispose de l autorisation de jouer dans l équipe nationale les dispositions correspondantes de la confédération continentale compétente prévalent. 2. Lorsqu un ancien joueur sous contrat signe un nouveau contrat dans les 36 mois suivant la fin de son contrat, le dernier club avec lequel le joueur était sous contrat a le droit de demander une indemnité de transfert. Le montant de cette indemnité est à fixer à la fin du dernier contrat et doit figurer dans une annexe au certificat de transfert les dispositions correspondantes de la confédération continentale compétente prévalent. 19 Si un club, pour lequel le joueur évoluait dernièrement en tant que joueur sous contrat, émet des doutes quant au statut de ce joueur dans son nouveau club, il a le droit de demander à l IHF ou à la confédération continentale compétente une explication et de prendre les mesures nécessaires.

17 Libération de joueurs pour les équipes nationales Des joueurs évoluant dans des équipes nationales sont tenus de se conformer aux stipulations sous 7 du Code d admission de l IHF. 2. Un club ayant un joueur étranger sous contrat doit mettre ce joueur à la disposition de la fédération nationale s il est convoqué à participer à des manifestions de l équipe nationale de cette fédération. 3. Conformément au 20.2., un club doit mettre un joueur à disposition de l équipe nationale dans les conditions suivantes: 3.1 Jeux Olympiques, Championnats du Monde, Championnats continentaux La durée de la libération est limitée à 15 jours avant le commencement de la manifestation jusqu à 1 jour après la fin de la manifestation Matches/tournois de qualification aux manifestations figurant sous 3.1. La durée de la libération est limitée à 2 jours avant le commencement de la période des matches jusqu à 1 jour après la fin de la période des compétitions Manifestations diverses de l équipe nationale La durée de la libération est limité à 15 jours par saison (y compris les jours de voyage aller et retour). 4. Concernant le 20.3., d autres accords écrits entre les fédérations nationales et les clubs en question sont recevables. 5. Les dates pour les mises à disposition conformément au sont à communiquer par écrit aux fédérations nationales compétentes, au plus tard 60 jours avant le commencement de la manifestation de l équipe nationale. Une copie d une telle demande de mise à disposition pour une manifestation de l équipe nationale est à adresser à l IHF ainsi qu'à la confédération continentale compétente. 21 Un club qui a met à disposition un joueur de l équipe nationale conformément au 20 n a pas droit à une indemnisation Sauf stipulation écrite contraire, la fédération qui convoque son joueur pour les activités de son équipe nationale doit supporter les frais de voyage et séjour de ce joueur.

18 2. Le club pour lequel le joueur est autorisé à jouer est tenu de souscrire une assurance couvrant les blessures et leurs conséquences pour le joueur pour toute la durée des manifestations de la fédération qui l a convoqué Un joueur sous contrat qui ne peut pas donner une suite favorable à la convocation de sa fédération nationale pour cause de maladie ou de blessure, peut être examiné par un médecin du choix de la fédération sollicitante, pour autant que la fédération le souhaite. 2. Si un joueur ne donne pas une suite favorable à la convocation de sa fédération pour participer à une manifestation conformément au 20.3., il n a pas le droit de jouer pour son club durant la période de deux jours avant et cinq jours après ladite période de compétition. 3. S il joue néanmoins pour son club pendant cette période, et sur la demande de la fédération nationale compétente, le joueur doit être suspendu par la confédération continentale compétente pour les matches de son club pour une durée de 6 mois. 4. Un club qui contrairement aux présentes dispositions refuse ou empêche la libération d un joueur convoqué par sa fédération nationale et qui est en état de jouer, sera sanctionné conformément au règlement des sanctions et des amendes de l IHF et au règlement disciplinaire de la confédération continentale compétente. Traitement administratif de transferts et règlement des litiges 24 Les confédérations continentales ont le droit d intégrer dans leurs règlements intérieurs complétant le présent règlement, des stipulations réglant les droits et les obligations des dits agents de joueurs La confédération continentale est responsable pour le traitement administratif lors de litiges entre fédérations, clubs et joueurs issus de la confédération continentale en question. 2. La confédération continentale est habilitée à formuler des dispositions complémentaires sur la base du présent règlement de l IHF. 3. Le règlement disciplinaire de la confédération continentale fait autorité. 4. Le traitement administratif des transferts intercontinentaux et les litiges intercontinentaux entre les fédérations, les clubs et les joueurs, sont du ressort de l IHF. Chaque confédération continentale impliquée doit se voir signifier par copie la décision de l IHF.

19 Validité 26 Dans la mesure où des traités internationaux existent ou si certaines dispositions sont définies pour une procédure dans les confédérations continentales, les traités ou les dispositions respectifs s appliquent.

20 RÈGLEMENT INTERIEUR DE L EHF RELATIF AUX TRANSFERTS

IV. Règlement de transfert entre fédérations

IV. Règlement de transfert entre fédérations Fédération Internationale de Handball IV. Règlement de transfert entre fédérations Edition: 08 juillet 2014 Edition: 08 juillet 2014 Page 1 Table des matières I. Principes de base () II. Certificat de

Plus en détail

Fédération Internationale de Handball. IV. Règlement de transfert entre fédérations

Fédération Internationale de Handball. IV. Règlement de transfert entre fédérations Fédération Internationale de Handball IV. Règlement de transfert entre fédérations Edition: Septembre 2007 Table des matières Page Principes de base ( 1) 3 Certificat de transfert international ( 2-7)

Plus en détail

Annexe n 6 au Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs. Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs de Futsal

Annexe n 6 au Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs. Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs de Futsal Annexe n 6 au Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs de Futsal 13 TABLE DES MATIÈRES Chapitre Définitions page 15 ANNEXE 6 14 1 Principe 17 2 Champ

Plus en détail

Règlement des mutations

Règlement des mutations GdB Règlement des mutations Règlement adoption : CD du 16/03/12 entrée en vigueur : 01/05/12 validité : permanente secteur : ADM remplace : Chapitre 2.3-2013/1 nombre de pages : 6 5 grammes de plumes,

Plus en détail

Réglementation des cartes jaunes et rouges

Réglementation des cartes jaunes et rouges Réglementation des cartes jaunes et rouges Si un arbitre s est trompé d identité du joueur lorsqu il a donné une carte jaune, il doit reconnaître son erreur au plus tard le premier jour ouvrable qui suit

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE 1. OBJET Le présent document, ci-après «Conditions Générales de Vente», s applique à toutes les offres de formations proposées par la société KOOLYA sur son Internet www.koolya.fr

Plus en détail

REGLEMENT DU CHAMPIONNAT SUISSE DE POWERCHAIR FOOTBALL

REGLEMENT DU CHAMPIONNAT SUISSE DE POWERCHAIR FOOTBALL REGLEMENT DU CHAMPIONNAT SUISSE DE POWERCHAIR FOOTBALL Commission Sportive et Technique Mai 2011 TABLE DES MATIERES Préambule...3 Engagement au Championnat Suisse...3 Article 1 - Les équipes...3 Article

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Les clubs scolaires sont des entités à part entière regroupant principalement des titulaires d une licence scolaire.

REGLEMENT INTERIEUR. Les clubs scolaires sont des entités à part entière regroupant principalement des titulaires d une licence scolaire. REGLEMENT INTERIEUR Article 1 : Le Comité Le Comité Régional du Val de Seine fait partie d une Ligue, organisme décentralisé de la Fédération Française de Bridge, dont il est la seule composante. A ce

Plus en détail

MODIFICATIONS DU REGLEMENT FÉDÉRAL RELATIF À L ACTIVITÉ D AGENT SPORTIF DU RUGBY

MODIFICATIONS DU REGLEMENT FÉDÉRAL RELATIF À L ACTIVITÉ D AGENT SPORTIF DU RUGBY Marcoussis, le 29 mai 2013 AVIS HEBDOMADAIRE n 960 MODIFICATIONS DU REGLEMENT FÉDÉRAL RELATIF À L ACTIVITÉ D AGENT SPORTIF DU RUGBY La loi du 1er février 2012 visant à renforcer l éthique du sport et les

Plus en détail

I - LA CERTIFICATION DE COMPETENCE

I - LA CERTIFICATION DE COMPETENCE I - LA CERTIFICATION DE COMPETENCE OBJET Les présentes conditions générales de vente précisent les conditions de délivrance et de maintien de la certification de compétence et de la recertification d une

Plus en détail

Les différents recours et leurs délais (Contrôle de Légalité)

Les différents recours et leurs délais (Contrôle de Légalité) Les différents recours et leurs délais (Contrôle de Légalité) Présentation : Réunion ADS du 10 avril 2008 1 Les recours à l égard des permis (permis de construire, permis de démolir, permis d aménager)

Plus en détail

CHARTE CONTRÔLE & QUALITÉ

CHARTE CONTRÔLE & QUALITÉ CHARTE CONTRÔLE & QUALITÉ X La présente charte est établie par l OPCAIM afin de définir les conditions de son intervention conformément à sa mission, tant vis-à-vis des entreprises adhérentes que des organismes

Plus en détail

Titre I - Les clubs SECTION I : DISPOSITIONS GÉNÉRALES RELATIVES AUX RELATIONS ENTRE LES CLUBS ET LA LIGUE DE FOOTBALL PROFESSIONNEL 2007 SAISON 2008

Titre I - Les clubs SECTION I : DISPOSITIONS GÉNÉRALES RELATIVES AUX RELATIONS ENTRE LES CLUBS ET LA LIGUE DE FOOTBALL PROFESSIONNEL 2007 SAISON 2008 Titre I - Les clubs SECTION I : DISPOSITIONS GÉNÉRALES RELATIVES AUX RELATIONS ENTRE LES CLUBS ET LA LIGUE DE FOOTBALL PROFESSIONNEL ARTICLE 101 2007 SAISON 2008 Les clubs participant aux championnats

Plus en détail

Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20)

Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20) PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20) Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec

Plus en détail

U.S. Cagnes Handball. Règlement Intérieur. Annexe aux Statuts de l Association loi 1901 Union Sportive Cagnes Handball (USCHB)

U.S. Cagnes Handball. Règlement Intérieur. Annexe aux Statuts de l Association loi 1901 Union Sportive Cagnes Handball (USCHB) U.S. Cagnes Handball Règlement Intérieur Annexe aux Statuts de l Association loi 1901 Union Sportive Cagnes Handball (USCHB) 9 février 2015 INDEX PREAMBULE... 2 1 - L ACTIVITE SPORTIVE... 2 1.1 - LA LICENCE...

Plus en détail

Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur

Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur rendue le 11 mai 2012 à Zurich, Suisse par Geoff Thompson (Angleterre) Juge unique de la Commission du Statut du Joueur, au sujet d une plainte

Plus en détail

SCHEMA DE CONTRAT POUR UN MEDECIN DU SPORT SUIVI ET APTITUDE

SCHEMA DE CONTRAT POUR UN MEDECIN DU SPORT SUIVI ET APTITUDE SCHEMA DE CONTRAT POUR UN MEDECIN DU SPORT SUIVI ET APTITUDE Adopté lors de la session d'avril 1999 ENTRE l Etat la Collectivité territoriale L Association (club ou fédération) représenté par M. le Centre

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Ecole du foot ball M.A.T.

REGLEMENT INTERIEUR. Ecole du foot ball M.A.T. REGLEMENT INTERIEUR Ecole du foot ball M.A.T. Chapitre 1 : DISPOSITIONS GENERALES Tout adhèrent a l école s'engage à respecter dans son intégralité le présent règlement dans son intégralité Le Comité Directeur

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 24 avril 2015 relatif au règlement intérieur de la commission administrative paritaire compétente à l égard du corps d encadrement et d application du personnel de surveillance de l administration

Plus en détail

R E G L E M E N T. de la Coupe valaisanne des seniors

R E G L E M E N T. de la Coupe valaisanne des seniors R E G L E M E N T de la Coupe valaisanne des seniors A. Dispositions générales Art. 1 Système Challenge L'Association valaisanne de football (AVF) organise la compétition de la Coupe valaisanne des seniors,

Plus en détail

REGLEMENT INTERNATIONAL DE TRANSFERT DE LUTTEURS DE CLUB A CLUB

REGLEMENT INTERNATIONAL DE TRANSFERT DE LUTTEURS DE CLUB A CLUB REGLEMENT INTERNATIONAL DE TRANSFERT DE LUTTEURS DE CLUB A CLUB Règlement international de Transfert de Lutteurs 28.01.09/jd/cs 1 CONSIDERATIONS GENERALES... 3 TITRE I - CHAMP D'APPLICATION... 3 TITRE

Plus en détail

BUREAU BELGE DES ASSUREURS AUTOMOBILES

BUREAU BELGE DES ASSUREURS AUTOMOBILES AGREMENT DES CORRESPONDANTS REGLEMENT Préambule Conformément à l article 4 du Règlement Général 1 du Conseil des Bureaux qui a pour objet de régir les relations entre les Bureaux nationaux d assurance

Plus en détail

Annexe 4 du ROI : Règlement Dopage de la FéMA

Annexe 4 du ROI : Règlement Dopage de la FéMA Dans le présent règlement il faut entendre par: 1 la CD: la Commission Dopage Annexe 4 du ROI : Règlement Dopage de la FéMA 2 Sportif: Tout sportif affilié à une fédération sportive ayant transféré son

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Décret n o 2015-215 du 25 février 2015 relatif aux conditions et modalités d agrément des groupements

Plus en détail

Règlement d arbitrage des litiges relatifs aux noms de domaines

Règlement d arbitrage des litiges relatifs aux noms de domaines République Tunisienne Instance Nationale des Télécommunications ---------------------------------- ------------------------------------ Règlement d arbitrage des litiges relatifs aux noms de domaines Version

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille Conformément à l article 14 de ses statuts, le «Orchestre Universitaire de Lille» arrête son Règlement Intérieur d association. ARTICLE 14 - Règlement

Plus en détail

Traité entre la Principauté de Liechtenstein la Confédération suisse sur la protection conférée par les brevets d invention

Traité entre la Principauté de Liechtenstein la Confédération suisse sur la protection conférée par les brevets d invention Traité entre la Principauté de Liechtenstein la Confédération suisse sur la protection conférée par les brevets d invention (Traité sur les brevets) Conclu à Vaduz le 22 décembre 1978 Entré en vigueur

Plus en détail

CHAMPIONNAT INTERCLUBS de Nationale VI

CHAMPIONNAT INTERCLUBS de Nationale VI Comité Départemental du Jeu d Echecs des CHAMPIONNAT INTERCLUBS de Nationale VI 1. Organisation générale 2. Organisation de la compétition 3. Déroulement des rencontres 4. Résultats, classements Comité

Plus en détail

Championnat par Equipes Jeunes 2015

Championnat par Equipes Jeunes 2015 Championnat par Equipes Jeunes 2015 REGLEMENT JEUNES Saison 2015 11-18 ans Comité Départemental de Tennis de Maine-et-Loire - 15 Rue Emile Joulain 49130 LES PONTS DE CE - 02 41.47.47.34 : comite.maine-loire@fft.fr

Plus en détail

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Article 1 : Objet Les présentes conditions générales de vente ont pour objet de définir les conditions de mise à disposition par Free au profit d un annonceur

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR DOMICILIATION SIEGE SOCIETE

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR DOMICILIATION SIEGE SOCIETE LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR DOMICILIATION SIEGE SOCIETE 1. Une photocopie de la pièce d identité du gérant ou du P.D.G 2. Un justificatif de domicile du gérant de moins de 3 mois (photocopie d une facture

Plus en détail

Association de loi 1901 «groove line» STATUTS. I-L association : Article 1 er :

Association de loi 1901 «groove line» STATUTS. I-L association : Article 1 er : Association de loi 1901 «groove line» STATUTS I-L association : Article 1 er : Il est formé entre les adhérents aux présents statuts, une association, régie par la loi du 01/07/1901 et le décret du 16/08/1901

Plus en détail

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg Arrangement administratif relatif aux modalités d application de la convention entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg sur la sécurité sociale En application du paragraphe (2), a) de

Plus en détail

Règlement des licences (RL)

Règlement des licences (RL) Règlement des licences (RL) 2015 Table des matières I. Dispositions générales... 4 Art. 1 Champ d application... 4 Art. 2 Rapport à d autres règlements... 4 Art. 3 But de l octroi d une licence de compétition...

Plus en détail

INSTRUCTION N 01-11 DU 9 MARS 2011 FIXANT LES MODALITES

INSTRUCTION N 01-11 DU 9 MARS 2011 FIXANT LES MODALITES INSTRUCTION N 01-11 DU 9 MARS 2011 FIXANT LES MODALITES D APPLICATION DU REGLEMENT N 08-01 DU 20 JANVIER 2008 RELATIF AU DISPOSITIF DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE L EMISSION DE CHEQUES SANS PROVISION

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé le 11 mars 2005 à Zurich, Suisse, dans la composition suivante : Slim Aloulou (Tunisie), Président Jean-Marie Philips (Belgique), Membre Paulo

Plus en détail

REGLEMENTS GENERAUX Organisation et Gestion des Compétitions Départementales 56 saison 2015/2016

REGLEMENTS GENERAUX Organisation et Gestion des Compétitions Départementales 56 saison 2015/2016 REGLEMENTS GENERAUX Organisation et Gestion des Compétitions Départementales 56 saison 2015/2016 Préambule compétitions de handball sur le territoire gérées par le Comité du Morbihan. Pour tout article

Plus en détail

Directives relatives aux Indemnités de formation

Directives relatives aux Indemnités de formation Les directives relatives aux indemnités de formation régissent les indemnités de formations dues par un club de Ligue Nationale A masculine aux clubs formateurs. Article 1 But 1) Les présentes directives

Plus en détail

Golf Club La Côte. Statuts de l association du Golf Club La Côte

Golf Club La Côte. Statuts de l association du Golf Club La Côte Golf Club La Côte Statuts de l association du Golf Club La Côte Contenu Article 1 Article 2 Article 3 Article 4 Article 5 Article 6 Article 7 Article 8 Article 9 Article 10 Article 11 Article 12 Article

Plus en détail

Projet de loi n o 58. Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec

Projet de loi n o 58. Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 58 Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec Présentation Présenté

Plus en détail

STATUTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS DES ASSOCIATIONS DU PAYS D AIX Modification du 12 septembre 2005

STATUTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS DES ASSOCIATIONS DU PAYS D AIX Modification du 12 septembre 2005 STATUTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS DES ASSOCIATIONS DU PAYS D AIX Modification du 12 septembre 2005 Article 1 : Dénomination. Il est fondé, entre les personnes morales adhérentes aux présents statuts,

Plus en détail

CHAMPIONNAT VAUDOIS DE FUTSAL SAISON 2015 16. Modalités. Ces modalités sont valables pour le Championnat vaudois de futsal de la saison 2015 16.

CHAMPIONNAT VAUDOIS DE FUTSAL SAISON 2015 16. Modalités. Ces modalités sont valables pour le Championnat vaudois de futsal de la saison 2015 16. CHAMPIONNAT VAUDOIS DE FUTSAL SAISON 2015 16 Modalités Ces modalités sont valables pour le Championnat vaudois de futsal de la saison 2015 16. Organisation du championnat L Association Cantonale Vaudoise

Plus en détail

Sommaire. CHAPITRE I L ORGANISATION DU 3x3. Préambule

Sommaire. CHAPITRE I L ORGANISATION DU 3x3. Préambule Sommaire CHAPITRE I L ORGANISATION DU 3x3 Préambule TITRE I LES TOURNOIS Article 1 : Age des joueurs Les Catégories Article 2 : Forme et couleur de tournoi a) Le tournoi Isolé b) Le tournoi en réseau c)

Plus en détail

REGLEMENT DE LA DIRECTION NATIONALE D AIDE ET DE CONTROLE DE GESTION DE LA FFVB Edition Juillet 2013 - Application à partir de la Saison 2013/2014 -

REGLEMENT DE LA DIRECTION NATIONALE D AIDE ET DE CONTROLE DE GESTION DE LA FFVB Edition Juillet 2013 - Application à partir de la Saison 2013/2014 - 1 1.1. Définition 1 DNACG DE LA FFVB En application de l'article L 132-2 du code du sport, il est institué une Direction Nationale d Aide et de Contrôle de Gestion (DNACG), chargée d'assurer le contrôle

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU TELEPAIEMENT DES IMPOTS, DROITS, TAXES, CONTRIBUTIONS ET REDEVANCES. Il a été convenu ce qui suit :

CONVENTION RELATIVE AU TELEPAIEMENT DES IMPOTS, DROITS, TAXES, CONTRIBUTIONS ET REDEVANCES. Il a été convenu ce qui suit : CONVENTION RELATIVE AU TELEPAIEMENT DES IMPOTS, DROITS, TAXES, CONTRIBUTIONS ET REDEVANCES Entre : L Etat du Sénégal représenté par le Directeur général des Impôts et des Domaines, d une part ; «BANQUE»,

Plus en détail

LIGUE VAUDOISE CORPORATIF DE BOWLING

LIGUE VAUDOISE CORPORATIF DE BOWLING LIGUE VAUDOISE CORPORATIF DE BOWLING STATUTS ARTICLE 1.NOM Alinéa 1.01 La Ligue Vaudoise Corporatif de Bowling ( LVCB) est une association sans but lucratif, régis par l article 60 et suivants du code

Plus en détail

Le joueur qui participe à un match est celui qui prend effectivement part au jeu à un moment quelconque de la partie.

Le joueur qui participe à un match est celui qui prend effectivement part au jeu à un moment quelconque de la partie. CHAPITRE 4 - Participation aux rencontres Section 1 - Définition Article - 148 Le joueur qui participe à un match est celui qui prend effectivement part au jeu à un moment quelconque de la partie. Article

Plus en détail

MODÈLE DE CONTRAT POUR LES INTERMÉDIAIRES

MODÈLE DE CONTRAT POUR LES INTERMÉDIAIRES MODÈLE DE CONTRAT PR LES INTERMÉDIAIRES (mars 2014) 1 LE PRÉSENT CONTRAT est conclu ENTRE : La Cour pénale internationale, organisation internationale permanente ayant son siège à l adresse suivante :

Plus en détail

Modèle de contrat de collaboration libérale

Modèle de contrat de collaboration libérale variante 1 Modèle de contrat de collaboration libérale ENTRE Inscrit(e) au tableau de l Ordre des architectes de Sous le numéro Adresse Architecte Téléphone Télécopie e-mail Ou Société d architecture Inscrite

Plus en détail

REGLEMENTS GENERAUX Organisation et Gestion des Compétitions Départementales 56 saison 2014/2015

REGLEMENTS GENERAUX Organisation et Gestion des Compétitions Départementales 56 saison 2014/2015 REGLEMENTS GENERAUX Organisation et Gestion des Compétitions Départementales 56 saison 2014/2015 Préambule compétitions de handball sur le territoire gérées par le Comité du Morbihan Pour tout article

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour Administrative d Appel de Marseille N 09MA00702 Inédit au recueil Lebon 4ème chambre-formation à 3 Mme FELMY, président Mme Elydia FERNANDEZ, rapporteur M. GUIDAL, rapporteur public COIN, avocat(s)

Plus en détail

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la fonction publique Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C Le ministre de la fonction publique à

Plus en détail

Assurances selon la LAMal

Assurances selon la LAMal Assurances selon la LAMal Règlement Edition 01. 2015 Table des matières I Dispositions communes 1 Validité 2 Affiliation / admission 3 Suspension de la couverture-accidents 4 Effets juridiques de la signature

Plus en détail

Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables

Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables Source : Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de

Plus en détail

CODE DES ASSURANCES DES ETATS MEMBRES DE LA CIMA

CODE DES ASSURANCES DES ETATS MEMBRES DE LA CIMA CODE DES ASSURANCES DES ETATS MEMBRES DE LA CIMA DEUXIEME EDITION 2001 L assureur est tenu, avant la conclusion du contrat de fournir une fiche d information sur le prix, les garanties et les exclusions.

Plus en détail

On vous doit de l argent en Europe... Deux procédures judiciaires simplifiées à portée de main!

On vous doit de l argent en Europe... Deux procédures judiciaires simplifiées à portée de main! Finances Achats e-commerce Santé Tourisme Véhicules Shutterstock Immobilier énergie Justice On vous doit de l argent en Europe... Deux procédures judiciaires simplifiées à portée de main! brochure réalisée

Plus en détail

L URBANISME COMMERCIAL après la Loi de Modernisation de l Economie

L URBANISME COMMERCIAL après la Loi de Modernisation de l Economie L URBANISME COMMERCIAL après la Loi de Modernisation de l Economie Suite à la Loi n 2008-776 du 4 août 2008 de Modernisation de l Economie (plus particulièrement ses articles 102 et 105) qui a modifié

Plus en détail

Conditions générales de partenariat

Conditions générales de partenariat Conditions générales de partenariat 1. Cadre de la collaboration La société ROCOLUC S.A. est titulaire de licences B+ délivrées par la Commission des Jeux de Hasard belge. Ces licences lui permettent d

Plus en détail

Ses compétences sont décrites à l article 302 de la loi relative aux assurances du 4 avril 2014.

Ses compétences sont décrites à l article 302 de la loi relative aux assurances du 4 avril 2014. L Ombudsman des Assurances intervient si un problème persiste lorsque le demandeur n a pas obtenu de réponse satisfaisante à sa demande de la part de l entreprise d assurances ou de l intermédiaire d assurances.

Plus en détail

Coupe AWBB - saison 2009/2010. SENIORS DAMES

Coupe AWBB - saison 2009/2010. SENIORS DAMES Coupe AWBB - saison 2009/2010. SENIORS DAMES Formulaire d inscription (à remplir en LETTRES MAJUSCULES) Club Matricule Province Engage son (ses) équipe(s) en Coupe AWBB et adhère au règlement en vigueur.

Plus en détail

NOTE D INFORMATION MUTATIONS

NOTE D INFORMATION MUTATIONS 1 Principes Page 1 MUTATIONS Régime général Page 2 LNH, LFH, ProD2 Page 4 TRANFERTS INTERNATIONAUX Dossier Page 5 Montants des droits Page 6 MUTATIONS PROCEDURE DE MUTATION et CONSTITUTION DU DOSSIER DE

Plus en détail

Contrat régional d exercice sanitaire Appui aux étudiants. Entre les soussignés :

Contrat régional d exercice sanitaire Appui aux étudiants. Entre les soussignés : Contrat régional d exercice sanitaire Appui aux étudiants Entre les soussignés : 92768502 La Région Ile-de-France, représentée par le Président du Conseil Acte Régional Certifié exécutoire agissant en

Plus en détail

REGLEMENT FINANCIER. Règlement financier validé par l Assemblée Générale Fédérale du 1 er février 2014 1

REGLEMENT FINANCIER. Règlement financier validé par l Assemblée Générale Fédérale du 1 er février 2014 1 REGLEMENT FINANCIER Règlement financier validé par l Assemblée Générale Fédérale du 1 er février 2014 1 SOMMAIRE 1. REGLEMENT FINANCIER 3 1.1. Elaboration du budget 3 1.2. Responsabilités et compétences

Plus en détail

STATUTS. Affilié à la Fédération Suisse de Natation. 1110 Morges 1

STATUTS. Affilié à la Fédération Suisse de Natation. 1110 Morges 1 STATUTS Affilié à la Fédération Suisse de Natation Secrétariat : Case postale 1110 Morges 1 2 STATUTS MORGES-NATATION I. NOM ET BUT Article 1 : Nom et siège MORGES-NATATION est une association selon les

Plus en détail

La garantie financière

La garantie financière La garantie financière Les avantages de l accord APS / FNOTSI APS / FNOTSI Caution bancaire L APS assure les prestations vendues à la clientèle en se substituant à l organisme défaillant. Ce système protège

Plus en détail

Centre de Préparation à L École Nationale d Administration de Sciences Po Bordeaux

Centre de Préparation à L École Nationale d Administration de Sciences Po Bordeaux Centre de Préparation à L École Nationale d Administration de Sciences Po Bordeaux RÉGLEMENT DES ÉTUDES Vu le décret n 2002-50 du 10 janvier 2002 relatif aux conditions d accès et aux régimes de formation

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 13/10/2011 Cour Administrative d Appel de Versailles N 08VE00008 Inédit au recueil Lebon 5ème chambre M. MOUSSARON, président M. Frédéric MARTIN, rapporteur M. DAVESNE, commissaire du gouvernement

Plus en détail

DISTRICT DE FOOTBALL HAUTE VIENNE

DISTRICT DE FOOTBALL HAUTE VIENNE DISTRICT DE FOOTBALL HAUTE VIENNE CE RECUEIL N EST PAS UN DOCUMENT OFFICIEL IL EST DESTINE A VOUS AIDER DANS VOTRE ROLE DE CAPITAINE ET DE DIRIGEANT EN CE QUI CONCERNE LES RESERVES ET LES RECLAMATIONS

Plus en détail

RÈGLEMENTS SPORTIFS DES CHAMPIONNATS DÉPARTEMENTAUX

RÈGLEMENTS SPORTIFS DES CHAMPIONNATS DÉPARTEMENTAUX RÈGLEMENTS SPORTIFS DES CHAMPIONNATS DÉPARTEMENTAUX ARTICLE 1 : ORDRE DE PRIORITÉ DES RENCONTRES SENIORS Championnat de France (jeunes et seniors), Championnat Régional, Championnat Départemental. EXCEPTION

Plus en détail

Catégorie Cadet critères de sélection 2013-2014

Catégorie Cadet critères de sélection 2013-2014 Catégorie Cadet critères de sélection 2013-2014 Championnats d Europe Pour les championnats d Europe Cadet, le quota de participation par pays fixé par la Confédération Européenne d Escrime est de 4 tireurs

Plus en détail

ARTICLE 1: DISPOSITIONS GENERALES

ARTICLE 1: DISPOSITIONS GENERALES Réglementation des Mutations au titre de l'année 2015 ARTICLE 1: DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1.1 Un licencié désireux de changer de club, doit, pendant une période dite de mutation, du 1 er au 31 octobre

Plus en détail

CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE Banque de Nouvelle Calédonie

CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE Banque de Nouvelle Calédonie CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE Banque de Nouvelle Calédonie En application de l article L 316-1 du Code Monétaire et Financier, et afin de favoriser le règlement amiable des différents avec ses clients

Plus en détail

CHARTE DE LA MEDIATION VLS France JCDecaux

CHARTE DE LA MEDIATION VLS France JCDecaux CHARTE DE LA MEDIATION VLS France JCDecaux 1. Définition de la médiation institutionnelle La médiation institutionnelle est un processus structuré par lequel des consommateurs tentent, en dehors de leur

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOINS DE LONGUE DURÉE PROGRAMME DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE SCOLARITÉ DES INFIRMIÈRES ENTENTE DE SERVICES EN RETOUR

MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOINS DE LONGUE DURÉE PROGRAMME DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE SCOLARITÉ DES INFIRMIÈRES ENTENTE DE SERVICES EN RETOUR MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOINS DE LONGUE DURÉE PROGRAMME DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE SCOLARITÉ DES INFIRMIÈRES ENTENTE DE SERVICES EN RETOUR AVEC LA COURONNE DU CHEF DE LA PROVINCE D ONTARIO, REPRÉSENTÉE

Plus en détail

GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE, DU DOSSIER D AIDE PARTICULIÈRE ET DU DOSSIER PROFESSIONNEL DE L ÉLÈVE AU SECTEUR DES JEUNES

GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE, DU DOSSIER D AIDE PARTICULIÈRE ET DU DOSSIER PROFESSIONNEL DE L ÉLÈVE AU SECTEUR DES JEUNES 209 GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE, DU DOSSIER D AIDE DE L ÉLÈVE AU SECTEUR DES JEUNES TABLE DES MATIÈRES Pages OBJECTIFS... 1 SECTION I - CLAUSES INTERPRÉTATIVES... 1 SECTION II - DISPOSITIONS GÉNÉRALES...

Plus en détail

CONTRAT DE LICENCE. Ci-après dénommée : LE PRENEUR DE LICENCE ARTICLE 1 PRÉAMBULE

CONTRAT DE LICENCE. Ci-après dénommée : LE PRENEUR DE LICENCE ARTICLE 1 PRÉAMBULE CONTRAT DE LICENCE Entre : L European Pallet Association e. V., Association enregistrée au Registre des Associations du Tribunal d Instance de Munster (R.F.A.) sous le matricule VR 4439, Hermelinweg 14,

Plus en détail

Programme de bourses de recherche de l UEFA Edition 2014

Programme de bourses de recherche de l UEFA Edition 2014 Programme de bourses de recherche de l UEFA Edition 2014 Déclaration envers l UEFA Programme de bourses de recherche de l UEFA Déclaration envers l UEFA Avant de commencer leur projet de recherche, les

Plus en détail

Assurances selon la LAMal

Assurances selon la LAMal Assurances selon la LAMal Règlement Edition 01. 2010 Table des matières I Dispositions communes 1 Validité 2 Affiliation / admission 3 Suspension de la couverture-accidents 4 Effets juridiques de la signature

Plus en détail

NATIONAL SPECIALISATION REGIMES IN THE CCBE MEMBER COUNTRIES. National Rules: Switzerland

NATIONAL SPECIALISATION REGIMES IN THE CCBE MEMBER COUNTRIES. National Rules: Switzerland National Rules: Switzerland Règlement sur les avocats spécialistes FSA / avocates spécialistes FSA (RAS) Généralités Art. 1 er La Fédération Suisse des Avocats (ci-après FSA) confère à ses membres, lorsque

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour administrative d appel de Douai N 09DA01584 Inédit au recueil Lebon 2e chambre - formation à 3 (bis) M. Mortelecq, président M. Vladan Marjanovic, rapporteur M. Minne, rapporteur public COIN, avocat(s)

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour Administrative d Appel de Marseille N 09MA02599 Inédit au recueil Lebon 4ème chambre-formation à 3 Mme FELMY, président M. Dominique REINHORN, rapporteur M. GUIDAL, rapporteur public COIN, avocat(s)

Plus en détail

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH)

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) (statuts de la SCH) du xx juin 2015 L assemblée générale de la SCH (société), vu l art. 12, al. 1, de la loi fédérale du 20 juin 2003 sur l encouragement

Plus en détail

Article 6. Absence de convention apparente de mini-trial

Article 6. Absence de convention apparente de mini-trial GE ERALITES Article 1. Champ d application 1. La section III s applique aux différends survenant entre les parties qui ont conclu une convention écrite afin de régler leur différend par la voie du mini-trial.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L ASSOCIATION «IRRESISTIBLES FRANÇAIS»

REGLEMENT INTERIEUR DE L ASSOCIATION «IRRESISTIBLES FRANÇAIS» Ce règlement intérieur complète et précise les statuts de l association Irrésistibles Français. Il s applique obligatoirement à l'ensemble des membres ainsi qu'à chaque nouvel adhérent. Les dispositions

Plus en détail

Règlement disciplinaire TITRE III - RÈGLEMENT DISCIPLINAIRE RELATIF AUX CARTONS INFLIGÉS AUX JOUEURS ET JOUEUSES -

Règlement disciplinaire TITRE III - RÈGLEMENT DISCIPLINAIRE RELATIF AUX CARTONS INFLIGÉS AUX JOUEURS ET JOUEUSES - TITRE III - RÈGLEMENT DISCIPLINAIRE RELATIF AUX CARTONS INFLIGÉS AUX JOUEURS ET JOUEUSES - Article 1 - Principe Un carton montré à un joueur ne peut être comptabilisé que si l épreuve est dirigée par un

Plus en détail

CONTRAT DE MANDATAIRE

CONTRAT DE MANDATAIRE CONTRAT DE MANDATAIRE Entre : la Société AXEVA, dûment mandatée Villa Camus 30 Avenue Camus 44000 NANTES Tél : 02.28.07.41.46 Fax : 02.28.07.25.88 E-Mail : contact@axeva.fr R.C.S. NANTES 451 230 965 Code

Plus en détail

C O N V E N T I O N D AUDIT ENERGETIQUE. Bénéficiaire / Auditeur. Convention Bénéficiaire / Auditeur» AUDIT ENERGETIQUE.

C O N V E N T I O N D AUDIT ENERGETIQUE. Bénéficiaire / Auditeur. Convention Bénéficiaire / Auditeur» AUDIT ENERGETIQUE. C O N V E N T I O N D AUDIT ENERGETIQUE Bénéficiaire / Auditeur Convention Bénéficiaire / Auditeur» S O M M A I R E Page Article 1. OBJET DE LA CONVENTION...3 Article 2. DOCUMENTS CONTRACTUELS.3 Article

Plus en détail

Condition d'utilisation. Conditions générales de vente des cours de cuisine pour les particuliers

Condition d'utilisation. Conditions générales de vente des cours de cuisine pour les particuliers Condition d'utilisation Conditions générales de vente des cours de cuisine pour les particuliers Article 1- Objet : Casa d'arno propose des cours de cuisine pour les particuliers dont les différentes formules

Plus en détail

La classification suisse des hôtels

La classification suisse des hôtels La classification suisse des hôtels Règlement sur la classification suisse des hôtels et l utilisation des marques de garantie afférentes Le présent règlement a été adopté par l Assemblée des délégués

Plus en détail

Règlement des prêts (Adopté par le Conseil d administration par la Résolution 1562, le 14 novembre 2013)

Règlement des prêts (Adopté par le Conseil d administration par la Résolution 1562, le 14 novembre 2013) Règlement des prêts (Adopté par le Conseil d administration par la Résolution 1562, le 14 novembre 2013) Edition mise à jour en novembre 2014 CHAPITRE 1 er Objet du Règlement des prêts ARTICLE 1.1 Objet

Plus en détail

Titre I Des fautes de Gestion

Titre I Des fautes de Gestion Base de données Loi n 85-74 du 20 Juillet 1985 relative à la définition et à la sanction des fautes de gestion commises à l égard de l Etat, des établissements publics administratifs, des collectivités

Plus en détail

Vu le code du sport, partie législative, notamment ses articles L.221-2, L. 232-5 et L.232-15,

Vu le code du sport, partie législative, notamment ses articles L.221-2, L. 232-5 et L.232-15, Délibération n 54 rectifiée des 12 juillet 2007 et 18 octobre 2007 Portant modalités de transmission et de gestion des informations de localisation des sportifs faisant l objet de contrôles individualisés

Plus en détail

La présente loi s applique aux personnes qui offrent leurs services au public en leur qualité d avocat.

La présente loi s applique aux personnes qui offrent leurs services au public en leur qualité d avocat. 7. Loi du décembre 00 sur la profession d avocat (LAv) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu la loi fédérale du juin 000 sur la libre circulation des avocats (loi sur les avocats, LLCA) ; Vu le message

Plus en détail

Aide-mémoire pour le championnat de la Première Ligue. Edition du 26 novembre 2015 (saison 2015/2016)

Aide-mémoire pour le championnat de la Première Ligue. Edition du 26 novembre 2015 (saison 2015/2016) Aide-mémoire pour le championnat de la Première Ligue Edition du 26 novembre 2015 (saison 2015/2016) Table des matières A Compétition 1 Fixations des matches et coup d envoi 2 Changement au calendrier

Plus en détail

ACCORD DE SOUS-LICENCE ET DE CERTIFICATION

ACCORD DE SOUS-LICENCE ET DE CERTIFICATION Copyright : FoodPLUS GmbH Page 1 sur 6 ACCORD DE SOUS-LICENCE ET DE CERTIFICATION pour la participation en tant qu'acteur du marché intéressé dans le cadre du système GLOBALGAP (EUREPGAP) de Bonnes Pratiques

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES Bon de capitalisation (branche 26)

CONDITIONS GENERALES Bon de capitalisation (branche 26) ERG_CAP_CG-15-02-2011 CONDITIONS GENERALES Bon de capitalisation (branche 26) TABLE DES MATIERES 1. DEFINITIONS... 3 2. PORTEE GENERALE DU CONTRAT... 3 2.1 OBJET DU CONTRAT... 3 2.2 ENTREE EN VIGUEUR ET

Plus en détail

MODÈLE DE MÉMORANDUM D ACCORD DE COOPÉRATION AVEC UNE ENTITÉ COMMERCIALE. Modèle de mémorandum d accord de coopération. entre

MODÈLE DE MÉMORANDUM D ACCORD DE COOPÉRATION AVEC UNE ENTITÉ COMMERCIALE. Modèle de mémorandum d accord de coopération. entre MODÈLE DE MÉMORANDUM D ACCORD DE COOPÉRATION AVEC UNE ENTITÉ COMMERCIALE Modèle de mémorandum d accord de coopération entre l Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) et

Plus en détail

REGLEMENT DE LA DIRECTION NATIONALE D AIDE ET DE CONTROLE DE GESTION (DNACG) DE LA FFVB. Edition Juillet 2015

REGLEMENT DE LA DIRECTION NATIONALE D AIDE ET DE CONTROLE DE GESTION (DNACG) DE LA FFVB. Edition Juillet 2015 TABLE DES MATIERES Pour accéder directement aux chapitres, cliquez sur le chapitre puis Ctrl + clic DNACG DE LA FFVBDNACG DE LA FFVB Article 1 Définition Article 2 Rôle Article 3 - Organisation Article

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR AU CLUB POUR LA SAISON EN COURS

REGLEMENT INTERIEUR AU CLUB POUR LA SAISON EN COURS U.S.M.C.LOMME Siège : Salle Jean JAURES 84 avenue de mont à camp 59160 LOMME E-mail : usmclbasketlomme@free.fr http://usmcl-basket.e-monsite.com REGLEMENT INTERIEUR AU CLUB POUR LA SAISON EN COURS Article

Plus en détail

Association Genevoise d Air Soft STATUTS

Association Genevoise d Air Soft STATUTS Association Genevoise d Air Soft STATUTS 1 CHAPITRE 1 : Dispositions générales Article 1 : Dénomination et forme juridique L Association Genevoise de Air Soft (AGAS), fondé le 5 Avril 2009, est une association,

Plus en détail