Prévention des risques électriques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prévention des risques électriques"

Transcription

1 Prévention des risques électriques Présentation aux collaborateurs de l ASFETM Par Tony Venditti, ing. 19 février 2014 Photo: Magazine Travail et Santé Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 1

2 Objectifs de la présentation À la fin de la session, les participants seront plus en mesure : d identifier les risques lors de travaux sur des équipements ou appareillages électriques ; d expliquer les principales implications de la réglementation pour l employeur et les travailleurs ; d appliquer une méthode de travail sécuritaire lors de travaux de nature électrique, incluant la détermination des périmètres de sécurité et le port des équipements de protection personnelle appropriés à la tâche et à l appareillage. Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 2

3 Qu est-ce qu un risque électrique? Une condition dangereuse, tel un contact ou une défaillance de l équipement, peut résulter en un choc électrique, une brûlure par arc électrique, une brûlure thermique ou une explosion. CSA Z462, Section 3, Définitions Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 3

4 Réglementation LSST Art.2 Élimination à la source Hors Tension! Art.51 Obligations de l'employeur Art.49 Obligations du travailleur RSST Ne fait aucune référence à la norme CSA Z462 Art. 3 Moyen de protection ne doit diminuer en rien les efforts requis pour éliminer à la source 1 Établissements équipés et aménagés 2 Protéger sa santé et sa sécurité 185. Cadenassage (machines) 3 Organisation du travail 3 Ne pas mettre en danger la santé et la sécurité des autres 338. Employeur doit fournir les EPI, s'assurer qu'ils soient portés et donner de l'information sur leur usage 5 Méthodes et techniques pour identifier, contrôler, éliminer les risques 5 Participer à l'identification et à l'élimination des risques 339. Travailleur doit porter ou utiliser les EPI 7 Matériel sécuritaire 9 Informer et former les travailleurs 11 Fournir les EPI Art.51.1 La personne qui, sans être un employeur, utilise les services d'un travailleur aux fins de son établissement doit respecter les obligations imposées à un employeur Autres lois et règlements CCQ Code de construction du Québec - Chapitre V Électricité La norme CSA Z462 est citée en annexe à titre informatif Règles de l'art CSA Z462 Sécurité en matière d'électricité au travail CSA Z460 Maîtrise des énergies dangereuses NFPA 70E Electrical Safety in the Workplace Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 4

5 Code «électrique» du Québec version Déconnexion Hors tension 1. On ne doit procéder à aucune réparation ou modification d un appareillage sous tension, sauf s il n est pas possible de déconnecter complètement cet appareillage. Cadenassage 3. Pendant que se poursuivent des travaux sur un appareillage électrique, on doit prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter que l appareillage soit mis sous tension : mise sous clé des disjoncteurs ou des interrupteurs, panneaux d avertissement, gardiens ou tout autre moyen aussi efficace pour empêcher la mise sous tension de l appareillage. Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 5

6 Code «électrique» du Québec version Protection contre les chocs et les arcs électriques (annexe B) 1) Tout appareillage électrique, comme un tableau de contrôle, un panneau de distribution, un tableau de commande industriel, une embase pour compteur ou un centre de commande de moteurs, qui est installé ailleurs que dans un logement et qui est susceptible de nécessiter des examens, des réglages, des réparations ou de l entretien pendant qu il est sous tension doit porter un marquage, exécuté à pied d œuvre, avertissant les personnes des dangers potentiels de choc électrique et d arc électrique. 2) Le marquage prescrit au paragraphe 1, doit être situé de manière à être clairement visible par les personnes avant l examen, le réglage, la réparation ou l entretien de l équipement. Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 6

7 Marquage des appareillages électriques Code «électrique» du Québec Annexe B (à titre informatif seulement) Norme CSA Z (exigence) Le marquage à pied d œuvre peut comprendre : La tension nominale La définition des distances d approche La catégorie d ÉPI ou l énergie incidente Exemple de marquage : Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 7

8 Installation électrique : description Installation électrique ÉLECTRICIEN Certificat limité en branchement et débranchement pour les non électriciens Source : CSST et Emploi-Québec Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 8

9 Installation électrique : qualification professionnelle Nouveauté : Les non électriciens, avec la certification nécessaire, peuvent brancher et débrancher des appareils. Nouveauté : L installation, la réparation et l entretien d un luminaire ou d une plinthe de chauffage doivent désormais être effectués par un électricien. THERMOSTAT Exemples de cas PLINTHE CHAUFFANTE Source : CSST et Emploi-Québec Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 9

10 Méthode de travail sécuritaire Situation de travail sans danger électrique Une condition dans laquelle un conducteur sous tension ou un circuit a été déconnecté, cadenassé et testé afin de s assurer de l absence de tension et mis à la terre si nécessaire. Personne qualifiée Une personne ayant des compétences et des connaissances adéquates relativement à la conception et à l exploitation d appareillages et d installations électriques et ayant reçu une formation en sécurité afin d identifier et d éviter les dangers dans ce domaine. CSA Z462, Section 3, Définitions Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 10

11 Travail sous tension Peut être fait dans les cas : Travaux de test et de détection d anomalies Vie en danger Autres risques plus grands engendrés Ventilation de contaminants toxiques devant être maintenue Typiquement dans les usines de notre secteur Dépannage et mesurage La conséquence est plus à risque que celle reliée au travail sous tension on doit choisir la méthode qui génère le moins de risque Exemple : Si, pour travailler hors tension, on doit intervenir en espace clos, contrôler l accumulation de vapeurs toxiques, etc., le travail sous tension pourrait être moins «risqué» CSA Z462, a et Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 11

12 Réduction à la source Il est possible de diminuer l ampleur de l événement d arc électrique en contrôlant ces paramètres : Diminuer le courant de défaut et la durée de l arc Meilleure coordination des disjoncteurs/fusibles Détection rapide des arcs Augmenter la résistance de l appareillage Emploi d appareillage résistant aux arcs électriques (par exemple cabinets résistants aux arcs munis d évents sur le dessus) Augmenter la distance de travail etc. Couvercle avec fenêtre intégrée (certains permettent une lecture Infrarouge) Débrochage/embrochage à distance Ouverture/fermeture à distance des dispositifs de commutation Barre omnibus couverte à l intérieur de l appareillage CSA Z462, Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 12

13 Analyse des situations d exception Rappel des 5 étapes à suivre : 1. Identifier les dangers 2. Planifier les pratiques de travail 3. Choisir les ÉPI et vérifier si leur port permet d effectuer la tâche ÉPI en fonction de : l analyse d énergie incidente OU la catégorie de danger d arc (0 à 4) 4. Planifier la sécurité de l aménagement du lieu de travail Périmètre de sécurité en fonction de : l analyse d énergie incidente OU la catégorie de danger d arc (0 à 4) 5. Obtenir l autorisation du responsable de l installation électrique (permis de travail sous tension) Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 13

14 Périmètres de protection Périmètre (choc) Limité Restreint Interdit Tension jusqu à 750 V 1,07 m (3 pi 6 po) 304,8 mm (1 pi) 25,4 mm (1 po) Les périmètres de protection contre les dangers d éclair d arc électrique peuvent être plus grands que les périmètres de protection contre les dangers de chocs électriques. Ces périmètres de protection sont indépendants l un de l autre. personne qualifiée (et personne non qualifiée accompagnée) personne qualifiée avec EPI CSA Z462, extrait du tableau 1 (a ) et Figure C.1 Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 14

15 Gants de protection Gants isolants : Permettent de se protéger contre : Les contacts avec une pièce sous tension; Les arcs électriques Le caoutchouc protège contre le choc électrique. Le cuir protège de la chaleur (arc) et protège le caoutchouc contre les risques mécaniques. Utilisation de gants isolants classe 0 / 1,000 volts Sac d entreposage Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 15

16 Sélection des ÉPI Niveaux standards : 5 niveaux sont définis CATÉGORIES DE DANGER D ARC ÉLECTRIQUE Résistance à la chaleur des ÉPI Résultats Classement Vêtements en fibres naturelles Au moins 4 CAL/cm² Au moins 8 CAL/cm² Au moins 25 CAL/cm² Au moins 40 CAL/cm² CSA Z462, a , Tableau 5 Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 16

17 Sélection des ÉPI par la méthode des catégories de risques : Tableau 4A CSA Z462-12, a , Tableau 4A Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 17

18 Sélection des ÉPI : Tableau 5 CSA Z462-12, a , Tableau 5 Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 18

19 Sélection des ÉPI La catégorie 2 exige la cagoule ou la visière avec le passemontagne Vêtement de résistance anti-arc d au moins 8 cal/cm² Gants isolants et gants de cuir Casque Lunettes de sécurité Bouchons d oreilles Chaussures de sécurité en cuir Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 19

20 Sélection des ÉPI Catégorie de dangerosité 4 - Visière et cagoule 40 cal/cm 2 - Pantalon 40 cal/cm 2 - Manteau 40 cal/cm 2 - Gants isolants classe 1 - Surbottes diélectriques (optionnel) - Bouchons d oreilles, lunettes de sécurité, etc. Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 20

21 Exemples de tâches «électriques» : manoeuvre d un sectionneur 600 V panneau fermé A B C Les situations A, B et C sont-elles conformes à CSA Z462? Un travailleur formé peut-il manoeuvrer un sectionneur 600 V? Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 21

22 Sélection des outils: multimètres Description Catégorie Exemples CAT I Équipement électronique protégé - Appareil électrique connecté à une dérivation protégée (prise murale), - Photocopieur, etc. CAT II Outils et appareils électriques V une phase - Perceuse - Appareils domestiques CAT III Systèmes 3 phases incluant le système d éclairage une phase - Appareils électriques fixes (chauffage, ventilation, machine, poste de soudage) - Système de distribution électrique du bâtiment CAT IV Systèmes 3 phases à l entrée électrique - En amont de la barre de répartition principale (compteur, fusibles de l entrée principale, sectionneur, barre de répartition) Sondes avec fusibles intégrées Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 22

23 Sélection des outils Outils isolés NON! Un tournevis régulier enroulé de ruban ne suffit pas! Indication du niveau de protection sur l outil Le niveau de protection de l outil diminue avec l usure et la dégradation Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 23

24 Sélection des ÉPI - Autres items Utilisation d écran et de tapis isolants : Leur utilisation permet de délimiter la zone de travail exposant les pièces sous tension Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 24

25 Entretien des ÉPI Inspection avant chaque utilisation : Casque de sécurité : Plier doucement la coque entre vos mains et vérifier qu il n y a aucune craquelure Vérifier si la suspension est intacte Lunettes de sécurité : Intactes, aucune rayure Vêtements Aucun vêtement abîmé : coupure ou déchirure par exemple Aucun vêtement contaminé : graisse, huile, liquide inflammable, etc. Lavés selon les instructions du fabricant : aucun agent blanchissant ou détergent au chlore, pas d assouplisseur Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 25

26 Entretien des ÉPI Gants isolants Inspection avant chaque utilisation : Tirer doucement sur le gant et vérifier qu il n y ait pas de craquelure, décoloration ou rupture par effet couronne Gonfler les parties des doigts et de la paume. Approcher le gant gonflé du visage afin de sentir si de l air s échappe par de petits trous. Ne pas utiliser de marqueur sur les gants car les solvants de l encre peuvent endommager les propriétés isolantes des gants. Ajustement : Il est important que le gant soit bien ajusté à la main pour conserver la dextérité (mesurer la circonférence de la paume de la main entre le pouce et l index). Nettoyage : Nettoyer à la main avec l eau du robinet et un savon doux ou un détergent doux (sans agent de blanchiment). Rincer à l eau claire. Sécher entièrement (à une température ambiante < 65,5 C). En cas de contact avec de l huile (transformateur), inhibiteur ou tout produit à base de pétrole, nettoyer avec le nettoyant recommandé par le fabricant et essuyer avec un linge sec. Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 26

27 Test périodique des ÉPI Équipement Fréquence minimale des inspections Gants isolants de caoutchouc Avant chaque utilisation et tous les 6 mois Manchons isolants de caoutchouc Avant chaque utilisation et tous les ans Couvertures isolantes de caoutchouc Avant chaque utilisation et chaque fois que les qualités isolantes sont jugées incertaines Tests diélectriques au moins aux 3 ans Outil de test de tension (perche isolante) Avant chaque utilisation et tous les ans CSA Z462, a , Tableau 2 Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 27

28 Autres précautions Vigilance en tout temps! Éviter de travailler sous tension : - Si on est affaibli par la maladie, la fatigue ou autres causes - Lors de changement dans les tâches - Ne jamais faire de manoeuvres à l aveuglette Mettre à l essai avant de toucher (TBT) S assurer que des matériaux conducteurs ne s approchent pas de conducteurs ou autres éléments de circuit sous tension à l intérieur du périmètre de protection. Port d articles conducteurs : Ne pas porter : bijoux, montres, bagues, chaînes, porte-clés, colliers, tabliers métallisés, vêtements tissés de fils métalliques, lunettes à monture métallique, articles métalliques portés sur la tête, etc. CSA Z462, a à Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication d équipement de transport et de machines 28

Prévention des risques électriques

Prévention des risques électriques Prévention des risques électriques par Tony Venditti, M. Ing. Chargé de recherche technique ASFETM FORUM SST Québec, 7 mai 2014 Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication

Plus en détail

Travailler hors tension C est possible!

Travailler hors tension C est possible! Travailler hors tension C est possible! Les risques associés à l électricité: mieux les comprendre pour mieux les éviter Ø Par Yanick Vaillancourt, ing. Ingénieur-conseil en électricité http://www.vaillancourting.com

Plus en détail

Prévention des risques électriques

Prévention des risques électriques Prévention des risques électriques 18e Carrefour SST de la Mauricie et du Centre-du-Québec par Patricia Vega, ing. Ingénieure, ASFETM 4 novembre 2014 Prévention des risques électriques - Association sectorielle

Plus en détail

par Patricia Vega, ing. ASFETM Colloque sur la santé et la sécurité du travail 12 Octobre 2012 Extraits

par Patricia Vega, ing. ASFETM Colloque sur la santé et la sécurité du travail 12 Octobre 2012 Extraits Prévention des risques électriques par Patricia Vega, ing. ASFETM Colloque sur la santé et la sécurité du travail 12 Octobre 2012 Extraits Prévention des risques électriques - Association sectorielle Fabrication

Plus en détail

Circulation des visiteurs ou entrepreneurs dans les salles électriques

Circulation des visiteurs ou entrepreneurs dans les salles électriques Service des immeubles Division entretien préventif et réparation Section Générale PROCÉDURE # G-23 Circulation des visiteurs ou entrepreneurs dans les salles électriques Salles électriques avec un écriteau

Plus en détail

TRAVAILLER HORS TENSION!

TRAVAILLER HORS TENSION! Corporation des maîtres électriciens du Québec ASP Construction TRAVAILLER HORS TENSION! Une question de vie ou de mort! QUATRIÈME VERSION Décembre 2010 Guide sommaire des pratiques recommandées lors de

Plus en détail

TECNOLUX CR-48B. Mode d emploi

TECNOLUX CR-48B. Mode d emploi TECNOLUX CR-48B Mode d emploi REFRIGERATEUR SEMI CONDUCTEUR MODE D EMPLOI PRECAUTIONS DE SECURITE Lisez toutes les instructions avant d utiliser cet appareil. Appliquez toujours les précautions de sécurité

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION CUISEUR ÉLECTRIQUE MULTIFONCTIONS PRESTO PAN POUR USAGE DOMESTIQUE UNIQUEMENT

MANUEL D UTILISATION CUISEUR ÉLECTRIQUE MULTIFONCTIONS PRESTO PAN POUR USAGE DOMESTIQUE UNIQUEMENT MANUEL D UTILISATION CUISEUR ÉLECTRIQUE MULTIFONCTIONS PRESTO PAN Lisez attentivement ce mode d'emploi avant d'utiliser l'appareil et conservez-le pour un usage ultérieur. POUR USAGE DOMESTIQUE UNIQUEMENT

Plus en détail

La prévention des risques électriques

La prévention des risques électriques La prévention des risques électriques Omniprésente, incolore, inodore, l électricité n est pas sans risque. Bien que les accidents d origine électrique paraissent peu nombreux, leurs conséquences sont

Plus en détail

Manuel d installation et d utilisation. Ballon tampon PS V 1.0

Manuel d installation et d utilisation. Ballon tampon PS V 1.0 Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon PS V 1.0 TABLE DES MATIERES 1. Description du produit... 2 1.1 Type... 2 1.2 Isolation thermique... 2 1.3 Spécifications... 2 2. Généralités... 2 3.

Plus en détail

Sécurité en matière d électricité au travail (Norme CSA Z462-12)

Sécurité en matière d électricité au travail (Norme CSA Z462-12) Sécurité en matière d électricité au travail (Norme CSA Z462-12) Colloque annuel du comité Énergie et gestion technique siemens.ca/answers Table des matières Objectifs de la norme Z462-12 Pratiques de

Plus en détail

Introduction à la maîtrise des énergies dangereuses: Le cadenassage selon la norme CSA Z460

Introduction à la maîtrise des énergies dangereuses: Le cadenassage selon la norme CSA Z460 Introduction à la maîtrise des énergies dangereuses: Le cadenassage selon la norme CSA Z460. Congrès Bitume Québec 22 Mars 2013 Présenté par Éric Deschênes ing. 1 Statistiques Répartition annuelle des

Plus en détail

MODES D EMPLOI DES APPAREILS

MODES D EMPLOI DES APPAREILS MODES D EMPLOI DES APPAREILS MEDELA VARIO S:\00 Direction\Mes documents\site internet\docus word et pdf\appareils emploi\mode d'emploi Proximos Vario.doc/27/10/2011 1/7 En cas de questions ou de problèmes,

Plus en détail

Protection individuelle des yeux et du visage. Compléments d informations sur la règlementation, les normes pour bien choisir ses EPI

Protection individuelle des yeux et du visage. Compléments d informations sur la règlementation, les normes pour bien choisir ses EPI Protection individuelle des yeux et du visage Compléments d informations sur la règlementation, les normes pour bien choisir ses EPI Analyse d une situation de travail liée à l électricité Risque ou Situation

Plus en détail

Niveau de risque pour des tâches effectuées sous tension

Niveau de risque pour des tâches effectuées sous tension ÉLECTRICITÉ IDUSTRIELLE Par Pascal Poisson, ing., M.Sc.A., de Intervention Prévention inc. Cet article porte sur les distances d approche ainsi que sur l analyse de risque relié à la tâche du travailleur.

Plus en détail

Risques pour la santé et la sécurité : évaluation et balises d intervention de la CSST. Luc Ménard Direction de la prévention-inspection CSST

Risques pour la santé et la sécurité : évaluation et balises d intervention de la CSST. Luc Ménard Direction de la prévention-inspection CSST Risques pour la santé et la sécurité : évaluation et balises d intervention de la CSST Luc Ménard Direction de la prévention-inspection CSST Plan de présentation INTRODUCTION 1. Chambre de mélange 2. Entreposage

Plus en détail

Principaux changements au Chapitre V, Électricité, du Code de construction du Québec, édition 2010 Particularités reliées au secteur résidentiel

Principaux changements au Chapitre V, Électricité, du Code de construction du Québec, édition 2010 Particularités reliées au secteur résidentiel Par : Charles Pineault Conseiller technique Régie du Bâtiment Date: 22 février 2012 Principaux changements au Chapitre V, Électricité, du Code de construction du Québec, édition 2010 Particularités reliées

Plus en détail

OPERATIONS D INSTALLATION, DE REPARATION ET ENTRETIEN

OPERATIONS D INSTALLATION, DE REPARATION ET ENTRETIEN OPERATIONS D INSTALLATION, DE REPARATION ET ENTRETIEN UNITÉ CLIMATISÉE HORIZONTALE EHW 518, 725, 830, 1036, 1042, 1250, 1657, 2069, 2476, 3097, 35110 SOMMAIRE Consignes de Sécurité... 3 Réception de l

Plus en détail

REFRIGÉRATEUR ET CONGÉLATEUR COMMERCIAL

REFRIGÉRATEUR ET CONGÉLATEUR COMMERCIAL REFRIGÉRATEUR ET CONGÉLATEUR COMMERCIAL MANUEL D UTILISATION Modèles des réfrigérateurs : CFD-1RR, CFD-2RR, CFD-3RR Modèles des congélateurs : CFD-1FF, CFD-2FF, CFD-3FF VEUILLEZ LIRE LE MANUEL ATTENTIVEMENT

Plus en détail

Entretien électrique, Installations de TPSGC à Iqaluit Travaux publics et Services gouvernementaux Canada

Entretien électrique, Installations de TPSGC à Iqaluit Travaux publics et Services gouvernementaux Canada PARTIE I PORTÉE DES TRAVAUX 1.1 Responsable sur place 1. Gestionnaire des immeubles et des installations Bureau de TPSGC à Iqaluit Les coordonnées seront fournies au moment de l émission de l offre à commandes.

Plus en détail

DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2014 18 ÉLECTRICITÉ

DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2014 18 ÉLECTRICITÉ DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2014 18 ÉLECTRICITÉ 1. DESCRIPTION DU CONCOURS 1.1. But de l épreuve Évaluer les aptitudes et les compétences des concurrents et des concurrentes reliées à l installation

Plus en détail

Habilitation Electrique B0 & B0V. Préparation théorique. Dossier B0V : vidéo Classes branchées (version professeur)

Habilitation Electrique B0 & B0V. Préparation théorique. Dossier B0V : vidéo Classes branchées (version professeur) page 1 / 10 Habilitation Electrique B0 & B0V Préparation théorique 1/ Exploitation du film «Classe Branchés»............................. p 2 2/ Organismes agréés..............................................

Plus en détail

La permanence des correctifs: ça veut dire quoi, concrètement, dans les lieux de travail? Rapport annuel de gestion 2011

La permanence des correctifs: ça veut dire quoi, concrètement, dans les lieux de travail? Rapport annuel de gestion 2011 24 e colloque santé et sécurité au travail Abitibi-Témiscamingue 24 octobre 2012 La permanence des correctifs: ça veut dire quoi, concrètement, dans les lieux de travail? Guylaine Bourque, ing. Rapport

Plus en détail

Manuel d utilisation Parasol électrique Pise

Manuel d utilisation Parasol électrique Pise Manuel d utilisation Parasol électrique Pise Modèle : 852.2075 (ZHQ1821SH-ADCA) UTILISER À L EXTÉRIEUR OU À L INTÉRIEUR DES LOCAUX OU DANS UN ESPACE BIEN AÉRÉ. LIRE LA NOTICE AVANT L UTILISATION DE L APPAREIL

Plus en détail

Date d émission : Mars 2011 Date de la révision: Février 2013 Date de suivi : Février 2016 Révision # : 2013-01

Date d émission : Mars 2011 Date de la révision: Février 2013 Date de suivi : Février 2016 Révision # : 2013-01 PRODUITS SUNCOR ÉNERGIE MANUEL DES OPÉRATIONS D UN TERMINAL DE DISTRIBUTION Procédure d exploitation uniformisée PRATIQUES DE TRAVAIL SÉCURITAIRE Date d émission : Mars 2011 Date de la révision: Février

Plus en détail

Le cadenassage : comment y parvenir?

Le cadenassage : comment y parvenir? : comment y parvenir? Préparé par : Jean-François Boisvert Durée : 35 minutes + période de questions Introduction Importance et envergure d un programme de cadenassage. Qualités à retenir Communication

Plus en détail

Manuel d utilisation

Manuel d utilisation ASPIRATEUR 40 LITRES FILTRAGE EAU 1400W Modèle: FAP1440 Manuel d utilisation FEIDER ZI 32, rue Aristide Bergès, 31270 Cugnaux, France IMPORTANT Veuillez lire attentivement ce manuel afin d en connaître

Plus en détail

PARTIE 9 SÉCURITÉ EN MATIÈRE D ÉLECTRICITÉ

PARTIE 9 SÉCURITÉ EN MATIÈRE D ÉLECTRICITÉ Le 23 mai 2006 TABLE DES MATIÈRES PARTIE 9 SÉCURITÉ EN MATIÈRE D ÉLECTRICITÉ Page DÉFINITIONS...9-1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES...9-2 LIGNES ET ÉQUIPEMENT...9-3 TRAVAUX SUR DE L ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE BASSE

Plus en détail

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement.

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. 1.1. Vérifications à effectuer avant toute mise en service La mise en service est une opération obligatoire imposée

Plus en détail

ADOPTION : Comité de direction. Le cégep de Saint-Laurent offre à l ensemble de sa communauté un milieu de travail et un milieu éducatif sécuritaire.

ADOPTION : Comité de direction. Le cégep de Saint-Laurent offre à l ensemble de sa communauté un milieu de travail et un milieu éducatif sécuritaire. PROCÉDURE PROCÉDURE DE CADENASSAGE DATE : 16 juin 2015 SECTION : Procédure NUMÉRO : PR307 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des ressources humaines ADOPTION : Comité de direction MODIFICATIONS : DESTINATAIRES

Plus en détail

Extraits du Code Canadien de l électricité

Extraits du Code Canadien de l électricité Extraits du Code Canadien de l électricité Section 46 - Systèmes d alimentation de secours, luminaires autonomes et enseignes de sortie 46-000 Domaine d application 1. Cette section s applique à l installation,

Plus en détail

La santé et la sécurité du travail dans l enseignement

La santé et la sécurité du travail dans l enseignement La santé et la sécurité du travail dans l enseignement Outils pratiques et moyens réalistes Solange Picard, conseillère en prévention jeunesse Direction régionale de la Chaudière-Appalaches 14 mars 2014

Plus en détail

Travail à chaud Réglementation et permis (version abrégée)

Travail à chaud Réglementation et permis (version abrégée) Travail à chaud Réglementation et permis (version abrégée) par Claude Millette Conseiller en préveniton, ASFETM Le Grand Rendez-vous SST Montréal, 18 octobre 2011 Travail à chaud - 0 Contenu Objectifs

Plus en détail

Informations sur la conformité et la sécurité de Cisco TelePresence ISDN GW 3200 Series

Informations sur la conformité et la sécurité de Cisco TelePresence ISDN GW 3200 Series Informations sur la conformité et la sécurité de Cisco TelePresence ISDN GW 3200 Series Sur cette page: Symboles de sécurité Directives d'utilisation Mises en garde liées à la sécurité Spécifications techniques

Plus en détail

ASFETM Travail sécuritaire en espace clos

ASFETM Travail sécuritaire en espace clos Colloque, CSST Sherbrooke, 22 mai 2013 ASFETM Travail sécuritaire en espace clos par Charbel Mouawad, M.Sc. Hygiéniste industriel/ergonome, ASFETM 1 Objectifs À la fin de la session, les participants seront

Plus en détail

LE RISQUE ELECTRIQUE

LE RISQUE ELECTRIQUE Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes Pôle Concours, Emploi, Santé, Sécurité, Organisation du Travail et Maintien dans l Emploi Service Prévention LE RISQUE ELECTRIQUE En 2010,

Plus en détail

Modifications Règlementaires au RSST et CSTC. Cadenassage & Autres Méthodes de Contrôle des Énergies

Modifications Règlementaires au RSST et CSTC. Cadenassage & Autres Méthodes de Contrôle des Énergies Modifications Règlementaires au RSST et CSTC Cadenassage & Autres Méthodes de Contrôle des Énergies Présenté le 4 Mai 2016 par: Henri Bernard, ing. & Éric Deschênes, ing. Conseillers-experts DGPI Nom de

Plus en détail

BULLETIN TECHNIQUE D INSTALLATION BTI-014 CIRCUITS DE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE (CHAUFFAGE DES LOCAUX)

BULLETIN TECHNIQUE D INSTALLATION BTI-014 CIRCUITS DE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE (CHAUFFAGE DES LOCAUX) BULLETIN TECHNIQUE D INSTALLATION BTI-014 CIRCUITS DE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE (CHAUFFAGE DES LOCAUX) 2 e émission MARS 2011 OBJECTIF Ce bulletin technique d installation concerne les circuits alimentant des

Plus en détail

Recommandations importantes pour la sécurité

Recommandations importantes pour la sécurité Manuel d utilisation du kit «TOP DRIVE SYSTEM» Version AC Réf. 583301 Recommandations importantes pour la sécurité ATTENTION : pour éviter tout risque de choc électrique ou électrocution Ne démontez pas

Plus en détail

Sécurité des outils industriels et sélection des chauffe-paliers

Sécurité des outils industriels et sélection des chauffe-paliers Sécurité des outils industriels et sélection des chauffe-paliers Les employeurs assument la responsabilité de maintenir en bon état et réparer tous les outils et tout l équipement fournis à leurs ouvriers.

Plus en détail

Tâche professionnelle liée au niveau d habilitation Tâche N 1

Tâche professionnelle liée au niveau d habilitation Tâche N 1 Tâche professionnelle liée au niveau d habilitation Tâche N 1 Condition de réalisation de la tâche B1V Ouvrage concerné : Système didactisé de ventilation du métropolitain de PARIS. Lieu : Laboratoire

Plus en détail

Il peut être nécessaire que le secouriste porte des gants appropriés.

Il peut être nécessaire que le secouriste porte des gants appropriés. Que faire en cas d'intoxication? Communiquer avec le Centre antipoison du Québec : 1 800 463-5060 Il est important d'avoir au préalable consulté l'étiquette du contenant ou la fiche signalétique du produit

Plus en détail

Guide Sécurité électrique applicable lors de l acquisition, la conception, l installation, la modification d appareils, d équipements et de

Guide Sécurité électrique applicable lors de l acquisition, la conception, l installation, la modification d appareils, d équipements et de Guide Sécurité électrique applicable lors de l acquisition, la conception, l installation, la modification d appareils, d équipements et de prototypes D I R E C T I O N S A N T É E T M I E U X - Ê T R

Plus en détail

Risques de Sécurité et Solutions pour les Systèmes PV

Risques de Sécurité et Solutions pour les Systèmes PV Risques de Sécurité et Solutions pour les Systèmes PV L objectif du présent document est de traiter les problèmes de sécurité des systèmes PV pour les pompiers. Il expose comment la solution SolarEdge

Plus en détail

Dégivreur de pare-brise pour auto

Dégivreur de pare-brise pour auto Conrad sur INTERNET www.conrad.fr N O T I C E Version 01/10 Dégivreur de pare-brise pour auto Code : 856072 Cette notice fait partie du produit. Elle contient des informations importantes concernant son

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION

MANUEL D UTILISATION MANUEL D UTILISATION Table des matières Sécurité du produit 3 Mesures de précautions 4 Exigences électriques 5 Dépannage 5 Caractéristiques de My Rotisserie 6 Caractéristiques de My Rotisserie 7 Diagramme

Plus en détail

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE ELECTRIQUE Norme XP C 16 600

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE ELECTRIQUE Norme XP C 16 600 ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE ELECTRIQUE Norme XP C 16 600 Adresse: 69, RUE CLAUDE BERNARD 75005 PARIS Objet du Constat : Etat de l installation intérieure électrique dans le cadre d une vente - Appartement,

Plus en détail

Annexe 2 DÉPARTEMENT. PROCÉDURE (Cadenassage/Mitigation) OBLIGATION DE CADENASSAGE*

Annexe 2 DÉPARTEMENT. PROCÉDURE (Cadenassage/Mitigation) OBLIGATION DE CADENASSAGE* Annexe 1 Annexe 2 DÉPARTEMENT Tableau des risque crée par: Signature: Date de création: Dernière mise à jour effectuée par: Signature: Date de la dernière mise à jour: ÉQUIPEMENT TÂCHE Intervenant OBLIGATION

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Fiche juridique de la Confédération Nationale du Logement. Sommaire

LE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Fiche juridique de la Confédération Nationale du Logement. Sommaire LE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Fiche juridique de la Sommaire ANALYSE DE LA CNL / Page 2 Le diagnostic de performance énergétique / Page 2 L état d installation intérieure de gaz et d électricité / Page 4 1 ANALYSE

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION. Masque de soudage protecteur de vision

NOTICE D UTILISATION. Masque de soudage protecteur de vision NOTICE D UTILISATION Masque de soudage protecteur de vision Attention : Lire attentivement le présent manuel dans son intégralité avant d utiliser le masque de soudage. Table des matières GUIDE DE L UTILISATEUR

Plus en détail

FICHE DE VÉRIFICATION VISUELLE INSTALLATION ÉLECTRIQUE IMMEUBLES D HABITATION

FICHE DE VÉRIFICATION VISUELLE INSTALLATION ÉLECTRIQUE IMMEUBLES D HABITATION FICHE DE VÉRIFICATION VISUELLE INSTALLATION ÉLECTRIQUE IMMEUBLES D HABITATION IDENTIFICATION DU CLIENT Nom : Adresse : Ville : Code postal : INSPECTION Date de l inspection : Heure d arrivée : Heure de

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION BOUILLOIRE ELECTRIQUE 1.2 LITRES REF XB6238H 230V~ 50Hz 1200W NOTICE D UTILISATION LIRE ATTENTIVEMENT LES INSTRUCTIONS SUIVANTES AVANT TOUTE PREMIERE UTILISATION GARANTIE 1 AN sur présentation du ticket

Plus en détail

LE TRAVAIL EN ESPACE CLOS

LE TRAVAIL EN ESPACE CLOS LE TRAVAIL EN ESPACE CLOS INTRODUCTION Les dangers dans un espace clos : Occasionnent souvent des accidents graves ou mortels Travail à chaud Conditions de travail 60 % des victimes sont des travailleurs

Plus en détail

Sécurité des machines dans les stations de traitement des eaux

Sécurité des machines dans les stations de traitement des eaux Sécurité des machines dans les stations de traitement des eaux Plan d'action sécurité des machines de la CSST Pourquoi un tel plan d'action? 1. Des décès inacceptables - entre 1999 et 2003 101 décès en

Plus en détail

Manuel du propriétaire

Manuel du propriétaire Manuel du propriétaire 7213100100R01 HTC521W Thermostat non-programmable de 3600W HTC525W Thermostat non-programmable de 4000W Félicitations pour votre achat de ce thermostat de ligne électrique Dimplex.

Plus en détail

Guide de l entrepreneur

Guide de l entrepreneur Guide de l entrepreneur Par le Service des terrains et bâtiments Mise à jour le 6 avril 2010 1 Table des matières 1 Table des matières... 2 2 Liste de distribution... 3 3 Généralité... 4 3.1 Informations

Plus en détail

RÉPONSES AUX QUESTIONS

RÉPONSES AUX QUESTIONS Présentation en webinaire au CPQ Modifications règlementaires au RSST Cadenassage et autres méthodes de contrôle des énergies 18 novembre 2015 RÉPONSES AUX QUESTIONS Pierre Bouchard, ing. Chef d équipe

Plus en détail

GANTS de protection Propriétés électrostatiques

GANTS de protection Propriétés électrostatiques GANTS de protection Propriétés électrostatiques Equipements de protection individuelle COMMISSION GANTS DE PROTECTION Le danger ATEX - ATmosphères EXplosibles Vêtements et gants en zone ATEX La concentration

Plus en détail

ELECTRICITE. Introduction

ELECTRICITE. Introduction Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Introduction ELECTRICITE L'utilisation de l'énergie électrique est devenue tellement courante que nul ne saurait

Plus en détail

7 bis impasse Denis Dulac - 94700 Maisons-Alfort FRANCE Tél. : 01 43 68 06 13 / Fax : 01 43 68 66 09 @ : promattex@promattex.com www.promattex.

7 bis impasse Denis Dulac - 94700 Maisons-Alfort FRANCE Tél. : 01 43 68 06 13 / Fax : 01 43 68 66 09 @ : promattex@promattex.com www.promattex. 7 bis impasse Denis Dulac - 94700 Maisons-Alfort FRANCE Tél. : 01 43 68 06 13 / Fax : 01 43 68 66 09 @ : promattex@promattex.com www.promattex.com NOTICE DB-30 Ce manuel de montage contient les éléments

Plus en détail

PLAQUE DE CUISSON À INDUCTION POSABLE

PLAQUE DE CUISSON À INDUCTION POSABLE notice PC 471-472: notice PC 481/482 12/02/13 15:10 Page 1 PLAQUE DE CUISSON À INDUCTION POSABLE PC 471 PC 472 PC 471 - PC 472 - MODE D EMPLOI notice PC 471-472: notice PC 481/482 12/02/13 15:10 Page 2

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION

MANUEL D UTILISATION MANUEL D UTILISATION Radiateur à Inertie Céramique Modèles : HT10EK/HT15EK/HT20EK UTILISATION INTERIEURE UNIQUEMENT Lire attentivement la notice avant de procéder à l installation et l utilisation de l

Plus en détail

Symboles figurant dans ce manuel d utilisation

Symboles figurant dans ce manuel d utilisation INTRODUCTION Le présent manuel d utilisation concerne l agrafeuse Rapid 100E. Lire attentivement le manuel d utilisation avant de se servir de la machine pour la première fois! Le manuel d utilisation

Plus en détail

SYSTÈME PORTABLE DE SURVEILLANCE STATIQUE

SYSTÈME PORTABLE DE SURVEILLANCE STATIQUE SYSTÈME PORTABLE DE SURVEILLANCE STATIQUE GUIDE D INSTRUCTION LIND EQUIPMENT LTD. 90B CENTURIAN DRIVE MARKHAM, ON, CA L3R 8C4 300 INTERNATIONAL DRIVE, SUITE 100 WILLIAMSVILLE, NY, US 14221 Tél. : 877.475.LIND

Plus en détail

LE SUIVI APRÈS L'IMPLANTATION D'UN SYSTÈME DE CADENASSAGE. Mario Saucier, ing. Président de Groupe ID

LE SUIVI APRÈS L'IMPLANTATION D'UN SYSTÈME DE CADENASSAGE. Mario Saucier, ing. Président de Groupe ID LE SUIVI APRÈS L'IMPLANTATION D'UN SYSTÈME DE CADENASSAGE Mario Saucier, ing. Président de Groupe ID Conférence présentée au congrès de l'aqhsst à Gatineau le 18 mai 2012 Le suivi après l'implantation

Plus en détail

2. Inscrivez sur la fiche de travail de l exercice 1.11 l heure du début de l exercice (voir la rubrique «Main d oeuvre»).

2. Inscrivez sur la fiche de travail de l exercice 1.11 l heure du début de l exercice (voir la rubrique «Main d oeuvre»). Exercice 1.12 Pose de l unité de condensation et de l évaporateur Durée : But : 2 heures 30 minutes Apprendre à faire l installation des composants frigorifiques. Préalable : Avoir complété les exercices

Plus en détail

Dispatch 8 interrupteurs avec prises Françaises

Dispatch 8 interrupteurs avec prises Françaises Dispatch 8 interrupteurs avec prises Françaises GUIDE DE L UTILISATEUR 9407 - Version 1.0 Juin 2009 DP8 - Dispatch 8 interrupteurs avec prises Françaises 1 - Instructions de sécurité 1.1 - Symboles utilisés

Plus en détail

Moteur pour volets roulants RolTop

Moteur pour volets roulants RolTop FR Moteur pour volets roulants RolTop Conservez ces instructions! Après avoir installé le moteur, veuillez accrocher les présentes présentes instructions de montage au câble à l attention de l électricien.

Plus en détail

Série FP400. Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur. Manuel d utilisation

Série FP400. Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur. Manuel d utilisation Série FP400 Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur Manuel d utilisation Version 2.3 / Juin 2004 Aritech est une marque de GE Interlogix. http://www.geindustrial.com/ge-interlogix/emea

Plus en détail

L air contient toujours une certaine quantité d eau, sous forme de vapeur. Cela détermine

L air contient toujours une certaine quantité d eau, sous forme de vapeur. Cela détermine Quelques notions d humidité L air contient toujours une certaine quantité d eau, sous forme de vapeur. Cela détermine le degré d humidité d une pièce. La capacité de l air de contenir de la vapeur d eau

Plus en détail

SOMMAIRE. page 3 pages 4 & 5 pages 6 & 7 pages 8 & 9 page 10 pages 11 à 13 page 14 page 15 page 16 page 17 page 18 page 19 page 20

SOMMAIRE. page 3 pages 4 & 5 pages 6 & 7 pages 8 & 9 page 10 pages 11 à 13 page 14 page 15 page 16 page 17 page 18 page 19 page 20 SOMMAIRE Avertissement... Consignes de sécurité... Volume pour pose en salle de bains... Fixation des consoles... Raccordement électrique... Configuration du thermostat... Fixation du thermostat... Utilisation

Plus en détail

Sécurité des bâtiments : Protection contre l incendie. Liste de contrôle

Sécurité des bâtiments : Protection contre l incendie. Liste de contrôle 1 Conformément à l article 3a en association avec l article 6 de la loi sur le travail et à l ordonnance 3 relative à la loi sur le travail, l employeur (canton) est tenu d adopter des mesures appropriées

Plus en détail

Code du travail, Directive machine, Norme Produit

Code du travail, Directive machine, Norme Produit Fermetures industrielles et équipements de quai Code du travail, Directive machine, Norme Produit Votre responsabilité est engagée! Norsud vous informe! Fermetures industrielles Équipements de quai Systèmes

Plus en détail

PREPARATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES B1, B2, BR, BC

PREPARATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES B1, B2, BR, BC PREPARATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES B1, B2, BR, BC Objectifs Préparer à l habilitation du personnel ayant une formation électrique, exécutant et/ou supervisant : des interventions électriques des

Plus en détail

Normes générales en génie électrique

Normes générales en génie électrique Normes générales en génie électrique Garnison St-Jean Service du Génie Garnison St-Jean Page 1 de 12 Version 1.1 Table des matières 1.0 Transformateur... 3 2.0 Conduit... 3 3.0 Conducteur... 3 4.0 Panneaux

Plus en détail

Série 63 N4 - Notice d exploitation et d entretien Numéro de notice OM-63/N4-001 Date: 09/27/2010 Page 1 sur 5. Avis sur l entretien : DESCRIPTION

Série 63 N4 - Notice d exploitation et d entretien Numéro de notice OM-63/N4-001 Date: 09/27/2010 Page 1 sur 5. Avis sur l entretien : DESCRIPTION Série 63 N - Notice d exploitation et d entretien Numéro de notice OM-63/N-001 Date: 09/7/010 Page 1 sur 5 ray série 63-N - Directives d installation et d entretien Électrovannes simples à 3 ou voies et

Plus en détail

Manuel d utilisation du modèle

Manuel d utilisation du modèle Manuel d utilisation du modèle FLOWMAX-90 Chauffe-eau à condensation 85 000 BTU AVERTISSEMENT Si les consignes suivantes ne sont pas attentivement respectées, un feu ou une explosion peut se produire et

Plus en détail

Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie?

Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie? Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie? L ELECTRICITE Le lave-linge Un lavage à 30 C consomme 3 fois moins d énergie qu un lavage à 90 C Les basses températures suffisent la plupart du

Plus en détail

Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R150 R150

Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R150 R150 Réf : MM6152 Version : 01/12/10 Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R150 R150 A B C D E F G H I J K 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 2000 10 2125 10,5 2250 11 2375 11,5

Plus en détail

RÉFRIGÉRATEUR CONGÉLATEUR PORTABLE

RÉFRIGÉRATEUR CONGÉLATEUR PORTABLE RÉFRIGÉRATEUR CONGÉLATEUR PORTABLE www.frigorie-france.com 12V/24/220V MANUEL D UTILISATION 1 Cet Appareil ne peut être utilisé qu à l intérieur avec l une des sources d énergie suivantes: Cet Appareil

Plus en détail

Chauffage à immersion type FL65.. PTB 97 ATEX 1027 X. Mars 1999

Chauffage à immersion type FL65.. PTB 97 ATEX 1027 X. Mars 1999 Chauffage à immersion type FL65.. PTB 97 ATEX 1027 X Mars 1999 thuba SA CH-4015 Bâle Telefon +41 061 307 80 00 Telefax +41 061 307 80 10 Headoffice@thuba.com www.thuba.com Manual PTB 97 ATEX 1027 X 2 Chauffage

Plus en détail

Ville : BOURGUEIL Date de la visite 02/07/2014 Date saisie du rapport : 02/07/2014

Ville : BOURGUEIL Date de la visite 02/07/2014 Date saisie du rapport : 02/07/2014 ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE La présente mission consiste à établir un Etat des Installations électriques à usage domestique conformément à la législation en vigueur : Décret n 2008-384

Plus en détail

TRIDENT100 LASER 100MW 3 COULEURS DMX 512

TRIDENT100 LASER 100MW 3 COULEURS DMX 512 TRIDENT100 LASER 100MW 3 COULEURS DMX 512 Merci d'avoir choisi ce produit TECHNYLIGHT. Avant toute utilisation, veuillez lire attentivement la notice. Ce produit a été testé et emballé correctement par

Plus en détail

Réparation des Equipements Electroménagers Formation Qualifiante

Réparation des Equipements Electroménagers Formation Qualifiante Réparation des Equipements Electroménagers Formation Qualifiante L Ouvrier Qualifié en Réparation des Equipements Electroménagers est chargé d intervenir sur les appareils tels que : lave-linge, lave-vaisselle,

Plus en détail

MODÈLE C MANUEL D UTILISATION ET D ENTRETIEN

MODÈLE C MANUEL D UTILISATION ET D ENTRETIEN MODÈLE C MANUEL D UTILISATION ET D ENTRETIEN www.valtherm.ca Tél. 514.262.5010 Fax. 450.735.0935 info@valtherm.ca TABLE DES MATIÈRES CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES MISE EN GARDE COMMENT DÉTERMINER LA PUISSANCE

Plus en détail

GLACIERE THERMO- ELECTRIQUE FONCTION CHAUD/ FROID REF. 26702-26456 NOTICE D UTILISATION

GLACIERE THERMO- ELECTRIQUE FONCTION CHAUD/ FROID REF. 26702-26456 NOTICE D UTILISATION GLACIERE THERMO- ELECTRIQUE FONCTION CHAUD/ FROID REF. 26702-26456 NOTICE D UTILISATION DESCRIPTION 1.Bouton MARCHE/ARRET (ON-OFF) prise AC (220-240 V) 2.Connexion prise (AC 220-240)V 3. Connexion prise

Plus en détail

MULTIMETRE DIGITAL DE POCHE A JAUGEAGE AUTOMATIQUE NOTICE D UTILISATION MODELE M320

MULTIMETRE DIGITAL DE POCHE A JAUGEAGE AUTOMATIQUE NOTICE D UTILISATION MODELE M320 MULTIMETRE DIGITAL DE POCHE A JAUGEAGE AUTOMATIQUE NOTICE D UTILISATION MODELE M320 M320 AUTO-RANGE DMM ma Hz V OFF M320 AUTO-RANGE DMM ma Hz V OFF 1. Bouton SELECT 2.Bouton HOLD 3.Commutateur de fonction

Plus en détail

Entretien de votre logement : Qui fait quoi?

Entretien de votre logement : Qui fait quoi? Entretien de votre logement : Qui fait quoi? Entretien de votre logement : Qui fait quoi? L annexe à votre contrat intitulé «Les Réparations Locatives» reprend en détail les parties et installations de

Plus en détail

STANDARDS DE CONSTRUCTION SERVICES UNIVERSITAIRES Électrictié - DIVISION 26 Exigences générales concernant les relevés électriques 26 05 01.

STANDARDS DE CONSTRUCTION SERVICES UNIVERSITAIRES Électrictié - DIVISION 26 Exigences générales concernant les relevés électriques 26 05 01. Général 1.1 Sommaire.1 De façon générale, suivre les standards ci-dessous pour la division nommée. Ces standards ne sont pas destinés à restreindre ou remplacer le jugement d un professionnel. 1.2 Exigences

Plus en détail

Ne jamais alimenter la pellicule chauffante lorsqu elle est enroulée sur elle-même.

Ne jamais alimenter la pellicule chauffante lorsqu elle est enroulée sur elle-même. MISE EN GARDE Avant d utiliser ce produit, veuillez lire le guide d installation. Ne pas suivre ces consignes pourrait causer des dégâts matériels, des blessures ou entrainer des dommages corporels. Le

Plus en détail

EEC.11 - Conception de base en mécanique du bâtiment Compétences formulées en objectifs et standards

EEC.11 - Conception de base en mécanique du bâtiment Compétences formulées en objectifs et standards EEC.11 - Conception de base en mécanique du bâtiment Compétences formulées en objectifs et standards Table des matières Code et titre de compétence Page 01UJ Analyser la fonction de travail...3 AE3A Analyser

Plus en détail

ASPIRATEUR CUVE 935153 CI30L

ASPIRATEUR CUVE 935153 CI30L ASPIRATEUR CUVE 935153 CI30L V3 20130813 Caractéristiques du produit 1. Aspirateur eau et poussière 2. Support sur la base du tuyau, pour déposer les accessoires (cf. Schéma) 3. Fonction soufflerie Noms

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES MODÈLE A. De fabrication robuste, il est composé d un réservoir en acier doux où en acier inoxydable (stainless steel).

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES MODÈLE A. De fabrication robuste, il est composé d un réservoir en acier doux où en acier inoxydable (stainless steel). CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES MODÈLE A De fabrication robuste, il est composé d un réservoir en acier doux où en acier inoxydable (stainless steel). Le réservoir galvanisé augmente l espérance de vie du chauffe-eau.

Plus en détail

PROFIL D'ANALYSE DES COMPÉTENCES ÉLECTRICIEN/ÉLECTRICIENNE DE BÂTIMENT/ENTRETIEN NORMES DE FORMATION EN MILIEU DE TRAVAIL

PROFIL D'ANALYSE DES COMPÉTENCES ÉLECTRICIEN/ÉLECTRICIENNE DE BÂTIMENT/ENTRETIEN NORMES DE FORMATION EN MILIEU DE TRAVAIL PROFIL D'ANALYSE DES SE PROTÉGER ET PROTÉGER LES AUTRES Identifier, interpréter et appliquer les lois, les règlements, les codes et les directives applicables Reconnaître, évaluer et maîtriser les dangers

Plus en détail

pulverisateur_final.qxd 14/04/05 10:44 Page 81 Section 8

pulverisateur_final.qxd 14/04/05 10:44 Page 81 Section 8 Section 8 8 L entretien journalier Ce qu il faut faire 1 Avant l utilisation du pulvérisateur 2 En fin de journée de travail 3 À chaque changement de produit L entretien journalier L entretien régulier

Plus en détail

à l inspecteur de la CSST ; à l inspecteur de la prévention incendie ; à l inspecteur à la prévention ; au Comité SST.

à l inspecteur de la CSST ; à l inspecteur de la prévention incendie ; à l inspecteur à la prévention ; au Comité SST. GRILLE D AUTO-ÉVALUATION EN SANTÉ SÉCURITÉ AU TRAVAIL COMMISSION SCOLAIRE DES PATRIOTES atelier Février 2002 DOCUMENT À CONSERVER ET À FOURNIR SUR DEMANDE : à l inspecteur de la CSST ; à l inspecteur de

Plus en détail

PRECAUTIONS IMPORTANTES

PRECAUTIONS IMPORTANTES D90 Mode d emploi Ne mettez l appareil en marche qu après avoir pris connaissance de ce mode d emploi et des conseils de sécuritémentionnés en pages 3 et 4! PRECAUTIONS IMPORTANTES Lors de l utilisation

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.29

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.29 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.29 Installations électriques Code du Travail Articles R4215-1 à R4215-3 Décret n 82-167 du 16 février 1982 relatif aux mesures particulières destinées

Plus en détail

Terminal Satellite Consignes de Sécurité

Terminal Satellite Consignes de Sécurité Terminal Satellite Consignes de Sécurité Introduction Introduction Ce document énumère les consignes de sécurité à respecter lors de l installation de votre modem ou terminal satellite. Les consignes de

Plus en détail

GE Security. KILSEN série NK700 Centrale de détection et d alarme Incendie conventionelle. Manuel d utilisation

GE Security. KILSEN série NK700 Centrale de détection et d alarme Incendie conventionelle. Manuel d utilisation GE Security KILSEN série NK700 Centrale de détection et d alarme Incendie conventionelle Manuel d utilisation g ination imag at work Kilsen is a brand name of GE Security. www.gesecurity.net COPYRIGHT

Plus en détail