Présentation du projet EvalSSL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation du projet EvalSSL"

Transcription

1 24 SSLTeam FévrierPrésentation 2011 du projet EvalSSL 1 / 36 Présentation du projet EvalSSL SSLTeam : Radoniaina ANDRIATSIMANDEFITRA, Charlie BOULO, Hakim BOURMEL, Mouloud BRAHIMI, Jean DELIME, Mour KEITA Master SSI

2 Table des matières SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 2 / 36

3 Evaluation implémentations SSL Le projet SSL c est quoi? SSLLabs Définition du besoin et objectifs Projet professionnel Tester et évaluer la performance d implémentations SSL Organisation SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 3 / 36

4 Le projet SSL c est quoi? SSLLabs Définition du besoin et objectifs Protocole de sécurité SSL répond à un besoin de sécuriser les informations sensibles Fait partie des protocoles essentiels pour sécuriser les échanges Défini en 1994 par NETSCAPE et normalisé en 1996 Dénomination TLS en 1999 (= SSLv3.1) Fonctionne en mode client / serveur SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 4 / 36

5 Le projet SSL c est quoi? SSLLabs Définition du besoin et objectifs Les utilisations Sécurisation des informations pendant les transactions en ligne Utilisable avec tous les protocoles de niveau supérieur sans modification (signalé par un s ) Paiement sur Internet : sites de commerce (https) Transactions bancaires (https) Messagerie sécurisée (pops, imaps, smtps) Transfert de fichiers (ftps) EDI : sociétés industrielles Échanges internes, télé procédure : Administrations SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 5 / 36

6 Le projet SSL c est quoi? SSLLabs Définition du besoin et objectifs SSLLabs de QUALYS Configuration incorrecte de la majorité des sites Web 70% des certificats valides 50% des sites supportent encore SSLv2 60% des sites sont mal configurés 30% des sites continuent à pâtir avec la vulnérabilité liée à la re négociation Réponse au besoin d audit et au problème de crédibilité de SSL par QUALYS : Mise en place d un outil de test en ligne gratuit SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 6 / 36

7 Le projet SSL c est quoi? SSLLabs Définition du besoin et objectifs Évaluer la performance d implémentations SSL Réalisation d un outil proposant différents tests en vue d évaluer (notation) l implémentation du protocole SSL/TLS coté client et coté serveur. Test à distance des implémentations SSL Serveur avec des fonctionnalités similaires à SSLLABS diagnostic détaillé et justifié notation Test des implémentations coté client SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 7 / 36

8 Étapes de notre développement logiciel Cas d utilisation exprimés par le client Réponse logicielle apportée par la SSLTeam Outils utilisés Évaluation des besoins clients, Recherche de failles et faiblesses dans un système sécurisé par SSL, État de l art de la solution existente (SSLLabs) et des technologies relatives au projet, Conception, Développement. SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 8 / 36

9 Cas d utilisation exprimés par le client Réponse logicielle apportée par la SSLTeam Outils utilisés Architecture générale SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 9 / 36

10 Cas d utilisation exprimés par le client Réponse logicielle apportée par la SSLTeam Outils utilisés Négociation SSL sûre SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 10 / 36

11 Cas d utilisation exprimés par le client Réponse logicielle apportée par la SSLTeam Outils utilisés Architecture applicative SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 11 / 36

12 Cas d utilisation exprimés par le client Réponse logicielle apportée par la SSLTeam Outils utilisés Python Multiplateforme, Existence de bibliothèques SSL, Rapidité et clarté dans le développement. SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 12 / 36

13 Cas d utilisation exprimés par le client Réponse logicielle apportée par la SSLTeam Outils utilisés Python Multiplateforme, Existence de bibliothèques SSL, Rapidité et clarté dans le développement. Bibliothèques SSL multiples Wrappers de OpenSSL : PyOpenSSL (Possibilité de récupération des nonces), M2Crypto (Renégociation de connexions). Autre : GnuTLS (Support du protocole TLSv1.1) SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 12 / 36

14 Généralités Table des matières Protocole SSL Certificats Faiblesses SSL : Secured Socket Layer Connexion sécurisée au dessus de la couche transport Dernière version 1.2 (rfc 5246) Authentification (certificats numériques et code HMAC) Confidentialité (chiffrement) Intégrité (hachage) SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 13 / 36

15 Sous-protocoles Table des matières Protocole SSL Certificats Faiblesses SSL Handshake protocol négocie les paramètres de sécurité et vérifie l identité de l entité paire SSL-change cipher spec protocol notifie un changement de paramètres de sécurisation SSL-alert protocol notifie une erreur SSL-record protocol transporte les données SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 14 / 36

16 SSL-Handshake protocol Protocole SSL Certificats Faiblesses SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 15 / 36

17 SSL-Handshake protocol Protocole SSL Certificats Faiblesses SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 16 / 36

18 Certificats numériques Table des matières Protocole SSL Certificats Faiblesses Généralités Carte d identité numérique Lien entre entité physique et numérique Émis et signé par une autorité de certification (CA) Cryptographie Cryptosystème asymétrique : lien entre clé publique et une entité SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 17 / 36

19 Certificats numériques Table des matières Protocole SSL Certificats Faiblesses Extrait du contenu Issuer : C=FR, ST=FRANCE, L=ROUEN, O=EVALSSL, OU=EVALSSL, CN=EVALSSL Validity Not Before : Feb :38 : GMT Not After : Mar :38 : GMT Subject : C=FR, ST=FRANCE, O=EVALSSL, OU=EVALSSL, CN=main.evalssl.com Subject Public Key Info : Public Key Algorithm : rsaencryption RSA Public Key : (2048 bit)... SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 18 / 36

20 Deux modèles de CA Table des matières Protocole SSL Certificats Faiblesses Non-hiérarchique SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 19 / 36

21 Deux modèles de CA Table des matières Protocole SSL Certificats Faiblesses Hiérarchique SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 20 / 36

22 Faiblesses de SSL Table des matières Protocole SSL Certificats Faiblesses Algorithmes Algorithmes cassables ou faibles Clés faibles Certificats Falsification d identité (collision signature) Laxisme de la vérification des identités du demandeur Implémentations Vérification incomplète des certificats Mauvaise programmation SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 21 / 36

23 Présentation de l outil EvalSSL Présentation de l outil EvalSSL Attaques sur l environnement SSL Présentation de l outil EvalSSL EvalSSL est composé de : EvalSSL Serveur : test des implémentations SSL des serveurs. EvalSSL Client : test des implémentations SSL des clients. SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 22 / 36

24 Attaques sur le protocole SSL Présentation de l outil EvalSSL Attaques sur l environnement SSL Fausse autorité de certification Cette attaque se base sur les collisions MD5. L attaquant génère deux certificats avec un même hash MD5. Faire certifier l un des certificats par une autorité reconnue. Copier simplement la signature dans le deuxième certificats. Créer à l aide de ce dernier une autorité de certification. SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 23 / 36

25 Attaques sur le protocole SSL Présentation de l outil EvalSSL Attaques sur l environnement SSL Attaque Null Prefix Attaque MITM, Mauvaise interprétation du caractère \x00 dans le champs CN. Certification xxxx.domaine.com : CA vérifie domaine.com et ignore xxxx. Pirate peut certifier domaineconnu.com\x00domainepirate.com SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 24 / 36

26 Attaques sur le protocole SSL Présentation de l outil EvalSSL Attaques sur l environnement SSL Attaque Null Prefix SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 25 / 36

27 Attaques sur le protocole SSL Présentation de l outil EvalSSL Attaques sur l environnement SSL Attaque OCSP Cette attaque se fait sur les réponses OCSP qui sont partiellement signées. OCSPResponse { OCSPResponseStatus ResponseBytes } La partie signée est ResponseBytes, Si OCSPResponseStatus est égale à trylater, pas ResponseBytes donc pas de signature. SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 26 / 36

28 SSL ne suffit pas SSlstrip Problèmes applicatifs SSL ne suffit pas Vigilance du client indispensable pour assurer la fiabilité des protocoles de sécurité. la naissance de l outil sslstrip SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 27 / 36

29 SSL ne suffit pas SSlstrip Problèmes applicatifs Sslstrip : HTTPS to HTTP Développé par Moxie Marlinspike, disponible sur son site web : thoughtcrime. org Un schéma basique qui illustre son fonctionnement : Figure: sslstrip schema SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 28 / 36

30 Sslstrip Table des matières SSL ne suffit pas SSlstrip Problèmes applicatifs Sslstrip transforme les liens https en liens http Resultat : le serveur ne voit rien, pour lui la connexion est toujours chiffrée, le client ne voit aucun message d alerte dans son navigateur, l attaquant peut intercepter toutes les données qui transitent en clair. SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 29 / 36

31 SSL ne suffit pas SSlstrip Problèmes applicatifs Problèmes applicatifs Le protocole ssl s exécute au dessus de la couche transport. Ne couvre pas les failles de la couche applicative, tel que l exploitation des cookies. SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 29 / 36

32 Apport / SSLLABS Table des matières vis-à-vis de la solution existante SSLLabs Solution ouverte et paramétrable Open Source Documentation intégrée (générateur) README, guides de l utilisateur et de l administrateur Script d installation UBUNTU complet Système de notation dans fichier XML SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 30 / 36

33 Apport / SSLLABS Table des matières vis-à-vis de la solution existante SSLLabs Informations supplémentaires concernant le serveur Évaluation du système de génération du nombre aléatoire Détection signature MD5 du certificat Notation de l algorithme associé à la longueur de la clé Choix du port Test des implémentations coté client Affichage informations SSL en utilisant HTTPS Tests unitaires sur la réaction du navigateur à la présentation de certificats non conformes SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 31 / 36

34 Questions Évolutions Mise à disposition chez un hébergeur qui puisse proposer : PHP Python (python-m2crypto,python-gnutls,python-lxml...) OpenSSL SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 32 / 36

35 Questions Améliorations Interface plus ergonomique avec affichage de graphiques Affichage de statistiques sur les serveurs testés (top 10) Interface gestion de la notation Traitement d autres failles Etude de la faiblesse des clés RSA du client Prise en compte des protocoles SSLv2 et TLSv1.2 SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 33 / 36

36 Table des matières Questions Alternative à SSLLABS EvalSSL est une alternative sérieuse et durable à SSLLabs SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 34 / 36

37 Questions SSL ne suffit pas Trust but Verify with EvalSSL SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 35 / 36

38 Questions Table des matières Questions Questions? SSLTeam Présentation du projet EvalSSL 36 / 36

réalisé par : Radoniaina ANDRIATSIMANDEFITRA Charlie BOULO Hakim BOURMEL Mouloud BRAHIMI Jean DELIME Mour KEITA 23 février 2011

réalisé par : Radoniaina ANDRIATSIMANDEFITRA Charlie BOULO Hakim BOURMEL Mouloud BRAHIMI Jean DELIME Mour KEITA 23 février 2011 Guide de l Utilisateur d EvalSSL réalisé par : Radoniaina ANDRIATSIMANDEFITRA Charlie BOULO Hakim BOURMEL Mouloud BRAHIMI Jean DELIME Mour KEITA 23 février 2011 1 Table des matières 1 Mode d utilisation

Plus en détail

Certificats électroniques

Certificats électroniques Certificats électroniques Matthieu Herrb Jean-Luc Archimaud, Nicole Dausque & Marie-Claude Quidoz Février 2002 CNRS-LAAS Plan Services de sécurité Principes de cryptographie et signature électronique Autorités

Plus en détail

Laboratoire SSL avec JSSE

Laboratoire SSL avec JSSE Applications et Services Internet Rapport de laboratoire IL2008 20 janvier 2008 TABLE DES MATIÈRES I Table des matières 1 Introduction 1 2 Utilisation du serveur web 1 3 Clé publique générée 1 4 Réponses

Plus en détail

HTTPS. Sommaire : Définition A quoi sert-il? Son but Différences HTTP/HTTPS SSL Fonctionnement Le cryptage Avantage/Inconcénient Mise en oeuvre

HTTPS. Sommaire : Définition A quoi sert-il? Son but Différences HTTP/HTTPS SSL Fonctionnement Le cryptage Avantage/Inconcénient Mise en oeuvre HTTPS Sommaire : Définition A quoi sert-il? Son but Différences HTTP/HTTPS SSL Fonctionnement Le cryptage Avantage/Inconcénient Mise en oeuvre Définition HTTPS (HyperText Transfer Protocol Secure) C'est

Plus en détail

Projet Magistère: SSL

Projet Magistère: SSL Université Joseph Fourier, IMA Janvier 2010 Table des matières 1 Introduction 2 Qu est ce que SSL? 3 Historique de SSL/TLS 4 Théorie à propos du fonctionnement de SSL 5 Structure d un certificat 6 SSL

Plus en détail

SSL. Secure Socket Layer. R. Kobylanski romain.kobylanski@inpg.fr. janvier 2005 - version 1.1 FC INPG. Protocole SSL Application avec stunnel

SSL. Secure Socket Layer. R. Kobylanski romain.kobylanski@inpg.fr. janvier 2005 - version 1.1 FC INPG. Protocole SSL Application avec stunnel SSL Secure Socket Layer R. Kobylanski romain.kobylanski@inpg.fr FC INPG janvier 2005 - version 1.1 1 Protocole SSL 2 SSL/TLS Encapsule des protocoles non sécurisés (HTTP IMAP...) dans une couche chiffrée

Plus en détail

SSL ET IPSEC. Licence Pro ATC Amel Guetat

SSL ET IPSEC. Licence Pro ATC Amel Guetat SSL ET IPSEC Licence Pro ATC Amel Guetat LES APPLICATIONS DU CHIFFREMENT Le protocole SSL (Secure Socket Layer) La sécurité réseau avec IPSec (IP Security Protocol) SSL - SECURE SOCKET LAYER Historique

Plus en détail

HTTPS : HTTP Sécurisé

HTTPS : HTTP Sécurisé HTTPS : HTTP Sécurisé Décembre 2000 sa@cru.fr Objectifs Crypter la communication entre le client et le serveur Authentifier le serveur Authentifier la personne 1 Principes élémentaires de crypto Cryptage

Plus en détail

THEME: Protocole OpenSSL et La Faille Heartbleed

THEME: Protocole OpenSSL et La Faille Heartbleed THEME: Protocole OpenSSL et La Faille Heartbleed Auteurs : Papa Kalidou Diop Valdiodio Ndiaye Sene Professeur: Année: 2013-2014 Mr, Gildas Guebre Plan Introduction I. Définition II. Fonctionnement III.

Plus en détail

Master Informatique 1ère Année 2007. Participants: Tarek Ajroud Jérémy Ameline Charles Balle Fabrice Douchant VPN SSL

Master Informatique 1ère Année 2007. Participants: Tarek Ajroud Jérémy Ameline Charles Balle Fabrice Douchant VPN SSL VPN SSL : Présentation Master Informatique 1ère Année Année 2006-2007 2007 Participants: Tarek Ajroud Jérémy Ameline Charles Balle Fabrice Douchant VPN SSL Durée : 20 minutes Remarques Intervention : 15-20

Plus en détail

Sommaire. http://securit.free.fr Sécurisation des communications avec SSL v.3 Page 1/17

Sommaire. http://securit.free.fr Sécurisation des communications avec SSL v.3 Page 1/17 Sommaire Présentation et architecture Sous-protocoles SSL et les certificats Analyse du niveau de sécurité Transport Layer Security TLS v1.0 Conclusions Annexes & Références 2 http://securit.free.fr Sécurisation

Plus en détail

Crypto et sécurité de l information

Crypto et sécurité de l information 1 / 73 Crypto et sécurité de l information Chap 4: Gestion des clés symétriques ou asymétriques, Protocoles d authentification, Kerberos, Protocoles de sécurité Rhouma Rhouma https://sites.google.com/site/rhoouma

Plus en détail

Présentation OSSIR La Messagerie Sécurisée sans déploiement logiciel

Présentation OSSIR La Messagerie Sécurisée sans déploiement logiciel Présentation OSSIR La Messagerie Sécurisée sans déploiement logiciel Guillaume Rigal OSSIR - 11 février 2002 1 Plan de la Présentation Messagerie : constat et risques encourus La Solution ConfiMail Les

Plus en détail

OPENSSL/ SSL. Glossaire. IGC : Interface de Gestion des Clés. AC : Autorité de Certification. L IGC sert à : o Emettre les certificats.

OPENSSL/ SSL. Glossaire. IGC : Interface de Gestion des Clés. AC : Autorité de Certification. L IGC sert à : o Emettre les certificats. OPENSSL/ SSL Glossaire IGC : Interface de Gestion des Clés L IGC sert à : o Emettre les certificats o Les révoquer o Les publier dans un annuaire. AC : Autorité de Certification. Une AC possède un bi-clé

Plus en détail

Sécurité au niveau transport (Transport Layer Security)

Sécurité au niveau transport (Transport Layer Security) Sécurité au niveau transport (Transport Layer Security) 1 SSL/TLS SSL/TLS Structure Sous-protocoles de SSL Mémorisation des sessions Ports utilisés par SSL Liens 2 Sécurité au niveau transport Lorsque

Plus en détail

Cryptographie. Cours 6/8 - Gestion de clés

Cryptographie. Cours 6/8 - Gestion de clés Cryptographie Cours 6/8 - Gestion de clés Plan du cours Importance de la gestion des clés Clés secrètes, clés publiques Certificats Infrastructure à clé publique (Public Key Infrastructure, PKI) Dans le

Plus en détail

Cryptographie et utilisation. Utilisation de la cryptographie. Rappel des propriétés à assurer. Assurer le secret :stockage.

Cryptographie et utilisation. Utilisation de la cryptographie. Rappel des propriétés à assurer. Assurer le secret :stockage. Rappel des propriétés à assurer Cryptographie et utilisation Secret lgorithmes symétriques : efficace mais gestion des clés difficiles lgorithmes asymétriques : peu efficace mais possibilité de diffuser

Plus en détail

Connexion d un client lourd à la messagerie e-santé PACA

Connexion d un client lourd à la messagerie e-santé PACA Connexion d un client lourd à la messagerie e-santé PACA La messagerie sécurisée e-santé PACA est un service de type Webmail. Un Webmail est une interface Web rendant possible l émission, la consultation

Plus en détail

Communiquer SÉCURITÉ. en toute. Dwayne Bragonier, CA, CA TI

Communiquer SÉCURITÉ. en toute. Dwayne Bragonier, CA, CA TI Communiquer en toute SÉCURITÉ Dwayne Bragonier, CA, CA TI Vraie demande, publiée sur le forum de soutien technique du service de messagerie Gmail de Google : «À l aide! Un courriel confidentiel qui m était

Plus en détail

Tunnels et VPN. 20/02/2008 Formation Permanente Paris6 86. Sécurisation des communications

Tunnels et VPN. 20/02/2008 Formation Permanente Paris6 86. Sécurisation des communications Tunnels et VPN 20/02/2008 Formation Permanente Paris6 86 Sécurisation des communications Remplacement ou sécurisation de tous les protocoles ne chiffrant pas l authentification + éventuellement chiffrement

Plus en détail

La faille OpenSSL dans Debian

La faille OpenSSL dans Debian La faille OpenSSL dans Debian Anaël Verrier, Lucie Ringeval 19 mai 2009 Anaël Verrier, Lucie Ringeval 19 mai 2009 1 / 20 Summary 1 SSL : Secure Socket Layer Les phases de la connexion TLS 2 13 mai 2008

Plus en détail

Technologies de l Internet. Partie 6 : Introduction à la sécurité dans le web Iulian Ober iulian.ober@irit.fr

Technologies de l Internet. Partie 6 : Introduction à la sécurité dans le web Iulian Ober iulian.ober@irit.fr Technologies de l Internet Partie 6 : Introduction à la sécurité dans le web Iulian Ober iulian.ober@irit.fr Cryptage avec clé secrète même clé I think it is good that books still exist, but they do make

Plus en détail

FORMATION SUR «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE

FORMATION SUR «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE FORMATION SUR «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE ET SECURITE DES TRANSACTIONS ELECTRONIQUES : STANDARDS, ALGORITHMES DE HACHAGE ET PKI» DU 22 AU 26 JUIN 2015 TUNIS (TUNISIE) CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE ET SECURITE DES

Plus en détail

Chapitre 4 PROTOCOLES SÉCURISÉS

Chapitre 4 PROTOCOLES SÉCURISÉS Chapitre 4 PROTOCOLES SÉCURISÉS 52 Protocoles sécurisés Inclus dans la couche application Modèle TCP/IP Pile de protocoles HTTP, SMTP, FTP, SSH, IRC, SNMP, DHCP, POP3 4 couche application HTML, MIME, ASCII

Plus en détail

Clé maitre = P RF(clé préliminaire, master secret, ClientHelloRandom.ServerHelloRandom)

Clé maitre = P RF(clé préliminaire, master secret, ClientHelloRandom.ServerHelloRandom) SSL et TLS 1) Introduction Le protocole SSL, Secure Socket Layer définit une connexion sécurisée au-dessus d une couche transport fiable, TCP, Transfer Control Protocol, par exemple. La version SSLv2 a

Plus en détail

Protocoles et Tunnels de Sécurité

Protocoles et Tunnels de Sécurité R,E. Corvalan et Y. Le Corvic.«Les VPN, Principes, conception et déploiement des réseaux privés virtuels». S. Thomas. «SSL and TLS Essentials». G. Berton. Security Protocols: the case of Secure Sockets

Plus en détail

Le protocole sécurisé SSL

Le protocole sécurisé SSL Chapitre 4 Le protocole sécurisé SSL Les trois systèmes de sécurisation SSL, SSH et IPSec présentés dans un chapitre précédent reposent toutes sur le même principe théorique : cryptage des données et transmission

Plus en détail

Richard MONTBEYRE Master 2 Professionnel Droit de l Internet Administration Entreprises. La banque en ligne et le protocole TLS : exemple

Richard MONTBEYRE Master 2 Professionnel Droit de l Internet Administration Entreprises. La banque en ligne et le protocole TLS : exemple Richard MONTBEYRE Master 2 Professionnel Droit de l Internet Administration Entreprises La banque en ligne et le protocole TLS : exemple 1 Introduction Définition du protocole TLS Transport Layer Security

Plus en détail

Du 03 au 07 Février 2014 Tunis (Tunisie)

Du 03 au 07 Février 2014 Tunis (Tunisie) FORMATION SUR LA «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE ET SECURITE DES TRANSACTIONS ELECTRONIQUES» POUR LES OPERATEURS ET REGULATEURS DE TELECOMMUNICATION Du 03 au 07 Février 2014 Tunis (Tunisie) CRYPTOGRAPHIE ET SECURITE

Plus en détail

PKI : Public Key Infrastructure

PKI : Public Key Infrastructure PKI : Public Key Infrastructure Diplômant : Denis Cotte Professeur responsable : Gérald Litzistorf Collaboration avec : Sylvain Maret e-xpert e solutions 1 Sommaire PKI : Infrastructure à clé publique

Plus en détail

Chapitre 3 INTÉGRITÉ ET AUTHENTIFICATION

Chapitre 3 INTÉGRITÉ ET AUTHENTIFICATION Chapitre 3 INTÉGRITÉ ET AUTHENTIFICATION 32 Services souhaités par la cryptographie Confidentialité : Rendre le message secret entre deux tiers Authentification : Le message émane t-il de l expéditeur

Plus en détail

Security Party. Marc SCHAEFER. 22 octobre 2009

Security Party. Marc SCHAEFER. 22 octobre 2009 Security Party Marc SCHAEFER 22 octobre 2009 Résumé L utilisation d outils cryptographiques est essentielle aujourd hui : que ce soit pour chiffrer ou identifier l émetteur d un message électronique ou

Plus en détail

INFORMATIQUE & WEB. PARCOURS CERTIFICAT PROFESSIONNEL Programmation de sites Web. 1 an 7 MODULES. Code du diplôme : CP09

INFORMATIQUE & WEB. PARCOURS CERTIFICAT PROFESSIONNEL Programmation de sites Web. 1 an 7 MODULES. Code du diplôme : CP09 INFORMATIQUE & WEB Code du diplôme : CP09 Passionné par l informatique et le web, vous souhaitez obtenir une certification dans un domaine porteur et enrichir votre CV? PARCOURS CERTIFICAT PROFESSIONNEL

Plus en détail

Technologie VPN «IPSEC vs SSL» Séminaire du 21 avril 2004

Technologie VPN «IPSEC vs SSL» Séminaire du 21 avril 2004 e-xpert Solutions SA 3, Chemin du Creux CH 1233 Bernex-Genève Tél +41 22 727 05 55 Fax +41 22 727 05 50 Technologie VPN «IPSEC vs SSL» Séminaire du 21 avril 2004 Sylvain Maret 4 info@e-xpertsolutions.com

Plus en détail

TP Cryptographie. Seul les services ssh et http/https sont accessibles depuis le poste de travail vers le serveur

TP Cryptographie. Seul les services ssh et http/https sont accessibles depuis le poste de travail vers le serveur TP Cryptographie Utiliser la machine virtuelle : devil crypto.tar.bz2!! Utiliser l'annexe en fin de TP. Le serveur devil sera considéré comme le serveur web, de plus il met à disposition: Le login administrateur

Plus en détail

Envoi de messages structurés par le canal SFTP Foire aux Questions (FAQ)

Envoi de messages structurés par le canal SFTP Foire aux Questions (FAQ) Envoi de messages structurés par le canal SFTP Foire aux Questions (FAQ) 1 Généralités Qu est-ce que SFTP? SFTP signifie SSH File Transfer Protocol ou Secure File Transfer Protocol. SFTP est le composant

Plus en détail

La signature électronique et les réseaux de confiance

La signature électronique et les réseaux de confiance La signature électronique et les réseaux de confiance Marc.Schaefer@he-arc.ch HE-Arc Ingénierie Institut des systèmes d'information et de communication (ISIC) Laboratoire de téléinformatique (TINF) Plan

Plus en détail

Sommaire Introduction Les bases de la cryptographie Introduction aux concepts d infrastructure à clés publiques Conclusions Références

Sommaire Introduction Les bases de la cryptographie Introduction aux concepts d infrastructure à clés publiques Conclusions Références Sommaire Introduction Les bases de la cryptographie Introduction aux concepts d infrastructure à clés publiques Conclusions Références 2 http://securit.free.fr Introduction aux concepts de PKI Page 1/20

Plus en détail

TLS C.1 CRYPTAGE SYMÉTRIQUE. Objectif

TLS C.1 CRYPTAGE SYMÉTRIQUE. Objectif C TLS Objectif Cette annexe présente les notions de cryptage asymétrique, de certificats et de signatures électroniques, et décrit brièvement les protocoles SSL (Secure Sockets Layer) et TLS (Transport

Plus en détail

Architecture client/serveur

Architecture client/serveur Architecture client/serveur Table des matières 1. Principe du client/serveur...2 2. Communication client/serveur...3 2.1. Avantages...3 2.2. Inconvénients...3 3. HTTP (HyperText Transfer Protocol)...3

Plus en détail

Projet Formation E-Learning - Sept 2015 «Sécurité des applications Web»

Projet Formation E-Learning - Sept 2015 «Sécurité des applications Web» Projet Formation E-Learning - Sept 2015 «Sécurité des applications Web» 1 OBJECTIFS DE LA FORMATION RSSI PUBLIC Administrateur Réseau et Système Consultant sécurité Responsable Développement Développeur

Plus en détail

CHARTE POUR LA SÉCURITÉ DES SERVICES DE COURRIERS ÉLECTRONIQUES

CHARTE POUR LA SÉCURITÉ DES SERVICES DE COURRIERS ÉLECTRONIQUES CHARTE POUR LA SÉCURITÉ DES SERVICES DE COURRIERS ÉLECTRONIQUES élaborée dans le cadre d une coopération entre l agence nationale de la sécurité des systèmes d information et des fournisseurs de services

Plus en détail

Cryptologie. Algorithmes à clé publique. Jean-Marc Robert. Génie logiciel et des TI

Cryptologie. Algorithmes à clé publique. Jean-Marc Robert. Génie logiciel et des TI Cryptologie Algorithmes à clé publique Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Plan de la présentation Introduction Cryptographie à clé publique Les principes essentiels La signature électronique Infrastructures

Plus en détail

CRYPTOGRAPHIE. Authentification et échange de clé. E. Bresson. Emmanuel.Bresson@sgdn.gouv.fr. SGDN/DCSSI Laboratoire de cryptographie

CRYPTOGRAPHIE. Authentification et échange de clé. E. Bresson. Emmanuel.Bresson@sgdn.gouv.fr. SGDN/DCSSI Laboratoire de cryptographie CRYPTOGRAPHIE Authentification et échange de clé E. Bresson SGDN/DCSSI Laboratoire de cryptographie Emmanuel.Bresson@sgdn.gouv.fr L authentification symétrique I. AUTHENTIFICATION I.1. L AUTHENTIFICATION

Plus en détail

Gestion des certificats sur Eye-soft 4.0

Gestion des certificats sur Eye-soft 4.0 Gestion des certificats sur Eye-soft 4.0 INTRODUCTION... 2 CREATION D UN CERTIFICAT... 2 SIGNATURE DU CERTIFICAT PAR L AUTORITE DE CERTIFICATION DE L EYE-BOX... 3 ASSOCIER LE CERTIFICAT A UN SERVICE...

Plus en détail

[ Introduction ] [ Résultats ] [ Analyse ] [ Conclusion ]

[ Introduction ] [ Résultats ] [ Analyse ] [ Conclusion ] [ Introduction ] [ Résultats ] [ Analyse ] [ Conclusion ] Introduction Pour créer et administrer des machines virtuelles dans un IaaS public, les fournisseurs mettent à disposition de leurs clients des

Plus en détail

Sécurité sous Windows 2000 Server

Sécurité sous Windows 2000 Server Sécurité sous Windows 2000 Server Thomas W. SHINDER Debra Littlejohn SHINDER D. Lynn WHITE Groupe Eyrolles, 2002 ISBN : 2-212-11185-1 Table des matières Remerciements..............................................

Plus en détail

Cours 14. Crypto. 2004, Marc-André Léger

Cours 14. Crypto. 2004, Marc-André Léger Cours 14 Crypto Cryptographie Définition Science du chiffrement Meilleur moyen de protéger une information = la rendre illisible ou incompréhensible Bases Une clé = chaîne de nombres binaires (0 et 1)

Plus en détail

9 Sécurité et architecture informatique

9 Sécurité et architecture informatique 9 Sécurité et architecture informatique 1) Nom(s) du (des) système(s) d exploitation impliqués dans le traitement* : Windows Server 2008 R2 et CentOS 5 et 6. 2) Le système informatique est constitué :*

Plus en détail

Politique de certification et procédures de l autorité de certification CNRS

Politique de certification et procédures de l autorité de certification CNRS Politique de certification et procédures de l autorité de certification CNRS V2.1 1 juin 2001 Jean-Luc Archimbaud CNRS/UREC Directeur technique de l UREC Chargé de mission sécurité réseaux informatiques

Plus en détail

Protocoles cryptographiques

Protocoles cryptographiques MGR850 Hiver 2014 Protocoles cryptographiques Hakima Ould-Slimane Chargée de cours École de technologie supérieure (ÉTS) Département de génie électrique 1 Plan Motivation et Contexte Notations Protocoles

Plus en détail

Sécurité sur le GRID

Sécurité sur le GRID Enabling Grids for E-sciencE Sécurité sur le GRID Sophie Nicoud (CNRS/UREC) Tutorial EGEE EGEODE Administrateur CGG 8 Nov. 2006 www.eu-egee.org EGEE-II INFSO-RI-031688 EGEE and glite are registered trademarks

Plus en détail

Guide de connexion à la solution de paiement Payline

Guide de connexion à la solution de paiement Payline Guide de connexion à la solution de paiement Payline Version 1.B Payline Monext Propriétaire Page 1 / 10 Page des évolutions Le tableau ci-dessous liste les dernières modifications effectuées sur ce document.

Plus en détail

EMV, S.E.T et 3D Secure

EMV, S.E.T et 3D Secure Sécurité des transactionsti A Carte Bancaire EMV, S.E.T et 3D Secure Dr. Nabil EL KADHI nelkadhi@club-internet.fr; Directeur du Laboratoire L.E.R.I.A. www.leria.eu Professeur permanant A EPITECH www.epitech.net

Plus en détail

Messagerie électronique SIMAP/SRELAY

Messagerie électronique SIMAP/SRELAY Messagerie électronique SIMAP/SRELAY Centre de Calcul de l IN2P3 Mai 2007 2.4. Particularités du service Du point de vue de l utilisateur, le service IMAP proposé par le Centre de Calcul de l IN2P3 présente

Plus en détail

Étude des solutions de connexion pour postes nomades dans le contexte d'un laboratoire de recherche. Sommaire. I. Problématique du nomadisme au CNRS

Étude des solutions de connexion pour postes nomades dans le contexte d'un laboratoire de recherche. Sommaire. I. Problématique du nomadisme au CNRS Université de Corse DESS ISI Étude des solutions de connexion pour postes nomades dans le contexte d'un laboratoire de recherche Manuel BERTRAND Septembre 2004 Sommaire I. Problématique du nomadisme au

Plus en détail

Tunnel SSH. 1) Serveur Web et tunnel SSH, console d administration. 2) Toujours utiliser l option tunnel SSH

Tunnel SSH. 1) Serveur Web et tunnel SSH, console d administration. 2) Toujours utiliser l option tunnel SSH Tunnel SSH 1) Serveur Web et tunnel SSH, console d administration Une console de gestion est disponible dans l outil d administration Cette console de gestion vous permet de configurer les services de

Plus en détail

Les fonctions de hachage, un domaine à la mode

Les fonctions de hachage, un domaine à la mode Les fonctions de hachage, un domaine à la mode JSSI 2009 Thomas Peyrin (Ingenico) 17 mars 2009 - Paris Outline Qu est-ce qu une fonction de hachage Comment construire une fonction de hachage? Les attaques

Plus en détail

VISON Vers un Intranet Sécurisé Ouvert au Nomadisme Eric Gautrin Comité de Concertation des Moyens Informatiques INRIA.

VISON Vers un Intranet Sécurisé Ouvert au Nomadisme Eric Gautrin Comité de Concertation des Moyens Informatiques INRIA. VISON Vers un Intranet Sécurisé Ouvert au Nomadisme Eric Gautrin Comité de Concertation des Moyens Informatiques INRIA 1 6 décembre 2005 2 Plan Contexte INRIA Enjeux et objectifs de VISON Service d authentification

Plus en détail

4D v11 SQL Release 6 (11.6) ADDENDUM

4D v11 SQL Release 6 (11.6) ADDENDUM ADDENDUM Bienvenue dans la release 6 de 4D v11 SQL. Ce document présente les nouveautés et modifications apportées à cette nouvelle version du programme. Augmentation des capacités de chiffrement La release

Plus en détail

La communication entre le groupe SCCP et ses prestataires, transporteurs des céréales était traditionnellement basée sur un serveur de fax.

La communication entre le groupe SCCP et ses prestataires, transporteurs des céréales était traditionnellement basée sur un serveur de fax. EXERCICE 1 La communication entre le groupe SCCP et ses prestataires, transporteurs des céréales était traditionnellement basée sur un serveur de fax. La multiplication des modes de communication entre

Plus en détail

IIS (Internet Information Services) est le serveur Web de Microsoft. Il assure les mêmes fonctions qu'un serveur Web tel qu Apache.

IIS (Internet Information Services) est le serveur Web de Microsoft. Il assure les mêmes fonctions qu'un serveur Web tel qu Apache. Projet Serveur Web I. Contexte II. Définitions On appelle serveur Web aussi bien le matériel informatique que le logiciel, qui joue le rôle de serveur informatique sur un réseau local ou sur le World Wide

Plus en détail

Sécurisation des accès au CRM avec un certificat client générique

Sécurisation des accès au CRM avec un certificat client générique NOTE TECHNIQUE Sécurisation des accès au CRM avec un certificat client générique OBJETIF DE SECURITE Réduire les risques d usurpation d identité et de vols de données (exemple : keylogger, cheval de Troie

Plus en détail

Dématérialisation des documents Quelques éléments pour analyser et choisir une solution Illustration avec EdelSafe

Dématérialisation des documents Quelques éléments pour analyser et choisir une solution Illustration avec EdelSafe Dématérialisation des documents Quelques éléments pour analyser et choisir une solution Illustration avec EdelSafe Peter Sylvester / Paul-André Pays EdelWeb http://www.edelweb.fr/ ps@edelweb.fr / pays@edelweb.fr

Plus en détail

Chapitre 5 : IPSec. SÉcurité et Cryptographie 2013-2014. Sup Galilée INFO3

Chapitre 5 : IPSec. SÉcurité et Cryptographie 2013-2014. Sup Galilée INFO3 Chapitre 5 : IPSec SÉcurité et Cryptographie 2013-2014 Sup Galilée INFO3 1 / 11 Sécurité des réseaux? Confidentialité : Seuls l émetteur et le récepteur légitime doivent être en mesure de comprendre le

Plus en détail

La signature électronique, les réseaux de confiance et l'espionnage du futur

La signature électronique, les réseaux de confiance et l'espionnage du futur La signature électronique, les réseaux de confiance et l'espionnage du futur Marc.Schaefer@he-arc.ch TechDays2015, Neuchâtel HE-Arc Ingénierie Filière informatique Plan la cryptographie en bref et sur

Plus en détail

Le SSL dans 4D L échange d informations sécurisées

Le SSL dans 4D L échange d informations sécurisées Le SSL dans 4D L échange d informations sécurisées Olivier Boulland Parrain, Jean-Pierre Milliet Définition SSL: Secured Socket Layer La sécurité, pour qui? e-commerce La sécurité, pour qui? e-commerce

Plus en détail

Chapitre 1 Windows Server 2008 11

Chapitre 1 Windows Server 2008 11 Chapitre 1 Windows Server 2008 11 1.1. Les fondations du système... 15 1.2. La virtualisation... 16 1.3. La sécurité... 18 1.4. Le Web... 20 1.5. Fonctionnalité disponible dans Windows Server 2008... 21

Plus en détail

TP : RSA et certificats avec openssl

TP : RSA et certificats avec openssl USTL - Licence et Master Informatique 2006-2007 Principes et Algorithmes de Cryptographie 1 Présentation de openssl 1.1 Protocole SSL TP : RSA et certificats avec openssl Le protocole SSL (Secure Socket

Plus en détail

ICP/PKI: Infrastructures à Clés Publiques

ICP/PKI: Infrastructures à Clés Publiques ICP/PKI: Infrastructures à Clés Publiques Aspects Techniques et organisationnels Dr. Y. Challal Maître de conférences Université de Technologie de Compiègne Heudiasyc UMR CNRS 6599 France Plan Rappels

Plus en détail

VPN TLS avec OpenVPN. Matthieu Herrb. 14 Mars 2005

VPN TLS avec OpenVPN. Matthieu Herrb. 14 Mars 2005 VPN TLS avec Matthieu Herrb 14 Mars 2005 Coordinateurs Sécurité CNRS - 14/3/2005 Pour en finir avec IPSec IPSec : sécurisation au niveau réseau. développé avec IPv6, protocoles spécifiques AH & ESP, modes

Plus en détail

Le protocole SSH (Secure Shell)

Le protocole SSH (Secure Shell) Solution transparente pour la constitution de réseaux privés virtuels (RPV) INEO.VPN Le protocole SSH (Secure Shell) Tous droits réservés à INEOVATION. INEOVATION est une marque protégée PLAN Introduction

Plus en détail

Projet 2A STI : Supervision et audit de la sécurité système dans un réseau

Projet 2A STI : Supervision et audit de la sécurité système dans un réseau Projet 2A STI : Supervision et audit de la sécurité système dans un réseau Jeremy Briffaut,??? 8 septembre 2014 1 Objectifs Ce projet vous permettra de mettre en pratique vos connaissances acquises dans

Plus en détail

Principales failles de sécurité des applications Web Principes, parades et bonnes pratiques de développement

Principales failles de sécurité des applications Web Principes, parades et bonnes pratiques de développement Guillaume HARRY l Contenu sous licence Creative Commons CC-BY-NC-ND Principales failles de sécurité des applications Web Principes, parades et bonnes pratiques de développement P. 2 1. Introduction 2.

Plus en détail

Protocole industriels de sécurité. S. Natkin Décembre 2000

Protocole industriels de sécurité. S. Natkin Décembre 2000 Protocole industriels de sécurité S. Natkin Décembre 2000 1 Standards cryptographiques 2 PKCS11 (Cryptographic Token Interface Standard) API de cryptographie développée par RSA labs, interface C Définit

Plus en détail

Sécurisation des applications réparties

Sécurisation des applications réparties Sécurisation des applications réparties Olivier Flauzac & Cyril Rabat olivier.flauzac@univ-reims.fr cyril.rabat@univ-reims.fr Licence 3 Info - Info0503 - Introduction à la programmation client/serveur

Plus en détail

Chapitre 7. Sécurité des réseaux. Services, attaques et mécanismes cryptographiques. Hdhili M.H. Cours Administration et sécurité des réseaux

Chapitre 7. Sécurité des réseaux. Services, attaques et mécanismes cryptographiques. Hdhili M.H. Cours Administration et sécurité des réseaux Chapitre 7 Sécurité des réseaux Services, attaques et mécanismes cryptographiques Hdhili M.H Cours Administration et sécurité des réseaux 1 Partie 1: Introduction à la sécurité des réseaux Hdhili M.H Cours

Plus en détail

Sécurité des réseaux IPSec

Sécurité des réseaux IPSec Sécurité des réseaux IPSec A. Guermouche A. Guermouche Cours 4 : IPSec 1 Plan 1. A. Guermouche Cours 4 : IPSec 2 Plan 1. A. Guermouche Cours 4 : IPSec 3 Pourquoi? Premier constat sur l aspect critique

Plus en détail

Secure Socket Layer (SSL) Appareils concernés : Sommaire 1: Généralités

Secure Socket Layer (SSL) Appareils concernés : Sommaire 1: Généralités Secure Socket Layer (SSL) Appareils concernés : HL-4040CN HL-4050CDN HL-4070CDW DCP-9040CN DCP-9045CDN MFC-9440CN MFC-9840CDW Sommaire 1) Généralités 2) Bref historique 3) Avantage de l utilisation de

Plus en détail

CS REMOTE CARE - WEBDAV

CS REMOTE CARE - WEBDAV CS REMOTE CARE - WEBDAV Configuration des serveurs archange KONICA MINOLTA BUSINESS SOLUTIONS FRANCE Date Version Marque de révision Rédaction 18/10/2011 1 - Claude GÉRÉMIE Nicolas AUBLIN Sommaire 1) PRINCIPE

Plus en détail

Sécurité informatique

Sécurité informatique Sécurité informatique Université Kasdi Merbah Ouargla Département Mathématique et informatique Les packages crypto en C/C++ et en Java Master informatique industrielle Mai 2013 Master informatique industrielle

Plus en détail

Manuel du revendeur. version 2.0-r1

Manuel du revendeur. version 2.0-r1 Manuel du revendeur version 2.0-r1 Table des matières 1 Explication des termes 3 2 Sections du tableau d administration dédié au revendeur 3 3 Généralités 4 3.1 Aperçu............................... 4

Plus en détail

Serveur Web - IIS 7. IIS 7 sous Windows 2008

Serveur Web - IIS 7. IIS 7 sous Windows 2008 Serveur Web - IIS 7 Le livre de référence de ce chapitre est «Windows Server 2008 - Installation, configuration, gestion et dépannage» des éditions ENI, disponible sur egreta. Le site de référence pour

Plus en détail

Sécurité informatique

Sécurité informatique Sécurité informatique Université Kasdi Merbah Ouargla Master RCS Octobre 2014 Département Informatique 1 Master RCS 1 Sécurité informatique Organisation du cours Ce cours a pour but de présenter les fondements

Plus en détail

RTE Technologies. RTE Geoloc. Configuration avec Proxy ou Firewall

RTE Technologies. RTE Geoloc. Configuration avec Proxy ou Firewall RTE Technologies RTE Geoloc Configuration avec Proxy ou Firewall 2 Septembre 2010 Table des matières Introduction... 3 Présentation de RTE Geoloc... 3 Configuration des paramètres de sécurité... 3 Configuration

Plus en détail

Cible de sécurité CSPN

Cible de sécurité CSPN Cible de sécurité CSPN Dropbear 2012.55 Ref 12-06-037-CSPN-cible-dropbear Version 1.0 Date June 01, 2012 Quarkslab SARL 71 73 avenue des Ternes 75017 Paris France Table des matières 1 Identification 3

Plus en détail

Introduction. Serv-U v8 : Un serveur de transfert de fichiers accessible et simple d utilisation

Introduction. Serv-U v8 : Un serveur de transfert de fichiers accessible et simple d utilisation Serv-U 8 Mars 2009 Introduction Serv-U v8 : Un serveur de transfert de fichiers accessible et simple d utilisation Watsoft annonce la sortie de la version 8 de Serv-U, serveur sécurisé de transfert de

Plus en détail

PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE. Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé

PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE. Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé Rappels PKI Fonctionnement général Pourquoi? Authentification Intégrité Confidentialité Preuve (non-répudiation)

Plus en détail

Livrable #4. (Document de 23 pages) Fabrice DOUCHANT Tarek AJROUD Charles BALLE Jérémy AMELINE. Roland AGOPIAN

Livrable #4. (Document de 23 pages) Fabrice DOUCHANT Tarek AJROUD Charles BALLE Jérémy AMELINE. Roland AGOPIAN Master Informatique 1 ère Année Année 2006-2007 SSL Livrable #4 (Document de 23 pages) Participants Fabrice DOUCHANT Tarek AJROUD Charles BALLE Jérémy AMELINE Encadrant Roland AGOPIAN Résumé : Ce document

Plus en détail

Sécurité WebSphere MQ V 5.3

Sécurité WebSphere MQ V 5.3 Guide MQ du 21/03/2003 Sécurité WebSphere MQ V 5.3 Luc-Michel Demey Demey Consulting lmd@demey demey-consulting.fr Plan Les besoins Les technologies Apports de la version 5.3 Mise en œuvre Cas pratiques

Plus en détail

Chapitre II. Introduction à la cryptographie

Chapitre II. Introduction à la cryptographie Chapitre II Introduction à la cryptographie PLAN 1. Terminologie 2. Chiffrement symétrique 3. Chiffrement asymétrique 4. Fonction de hachage 5. Signature numérique 6. Scellement 7. Echange de clés 8. Principe

Plus en détail

Service de certificat

Service de certificat Service de certificat Table des matières 1 Introduction...2 2 Mise en place d une autorité de certification...3 2.1 Introduction...3 2.2 Installer le service de certificat...4 3 Sécuriser un site web avec

Plus en détail

Windows Server 2008 Sécurité ADMINISTRATION ET CONFIGURATION DE LA SECURITE OLIVIER D.

Windows Server 2008 Sécurité ADMINISTRATION ET CONFIGURATION DE LA SECURITE OLIVIER D. 2013 Windows Server 2008 Sécurité ADMINISTRATION ET CONFIGURATION DE LA SECURITE OLIVIER D. Table des matières 1 Les architectures sécurisées... 3 2 La PKI : Autorité de certification... 6 3 Installation

Plus en détail

Profil de protection d un logiciel d ingénierie

Profil de protection d un logiciel d ingénierie Version 1.0 moyen-terme GTCSI 11 septembre 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne le composant qui est l objet de l évaluation. 1 Descriptif

Plus en détail