D31: Protocoles Cryptographiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "D31: Protocoles Cryptographiques"

Transcription

1 D31: Protocoles Cryptographiques Certificats et échange de clés Nicolas Méloni Master 2: 1er semestre (2014/2015) Nicolas Méloni D31: Protocoles Cryptographiques 1/21

2 Introduction Protocole Diffie Hellman: Alice Génère a N Calcule h A = g a Choisissent G =< g > Bob Génère b N Calcule h B = g b h A h B Calcule g ab = h a B Calcule g ab = h b A Nicolas Méloni D31: Protocoles Cryptographiques 2/21

3 Génère a N h a = g a Génère a N h a = g a Introduction Attaque de l intrus du milieu: Alice Attaquant Bob h b = g b Génère b N h b = g b Génère b N h ab = g ab h ab, h a b h a b = g a b Nicolas Méloni D31: Protocoles Cryptographiques 3/21

4 Introduction Conclusion Pour Alice et Bob le protocole s est déroulé normalement L attaquant a peut chiffrer et déchiffrer tous les messages qu Alice et Bob s échangent ATTENTION Cette attaque fonctionne face à n importe quel cryptosystème à clé publique Nicolas Méloni D31: Protocoles Cryptographiques 4/21

5 Certification Problématique Idée Assurer l authenticité des clés publiques Utiliser un protocole d authentification pour vérifier la validité et l origine des clés Nicolas Méloni D31: Protocoles Cryptographiques 5/21

6 Certification Certificat électronique Identité + clé publique numéro de version, période de validité etc signature de l ensemble par une authorité de certification Authorité de certification (CA) Tiers de confiance Certifit des clés pupliques en les signant à l aide de sa propre clé privée (on parle souvent de root key) Nicolas Méloni D31: Protocoles Cryptographiques 6/21

7 Processus de certification 0. (ver CA ) 1. (A, K puba ) 2. sig CA (A K puba ) CA 0. (ver CA ) Alice 3. (A, K A, sig CA (A K puba )) Bob 4. ver CA (A K A, s A ) = vrai? Nicolas Méloni D31: Protocoles Cryptographiques 7/21

8 Processus de certification Remarques Une seule fonction de vérification a besoin d être distribuée Il est plus facile de s assurer de l authenticité d une seule clé Les navigateurs web possèdent dès l installation une liste de meta-certificats assurant l authenticité des clés de nombreuses authorités Nicolas Méloni D31: Protocoles Cryptographiques 8/21

9 Infrastructure à clé publique (PKI) Cycle de vie d un certificat enregistrement de l utilisateur génération de clé et distribution fabrication du certificat révocation ou expiration archivage Nicolas Méloni D31: Protocoles Cryptographiques 9/21

10 Infrastructure à clé publique (PKI) Un certificat n est en général pas signé par une autorité de confiance Il faut remonter une chaîne de certificats Modèles de confiance Hiérarchie stricte Autorités en réseau Navigateur web Nicolas Méloni D31: Protocoles Cryptographiques 10/21

11 Protocole Station-to-Station Idée Générale Combiner le protocole de Diffie-Hellman avec un schéma d authentification Assurer la validité des fonctions de verification de signature grâce à un certificat Paramètres Un groupe G, α G un élément d ordre n Des fonctions de signatures (sig U, ver U ) pour A et B Des certificatats Cert(U) = (U, ver U, sig CA (U, ver U )) Nicolas Méloni D31: Protocoles Cryptographiques 11/21

12 Protocole Station-to-Station Alice Bob Génère a N β a = α a βa, Cert(A) Génère b N ver B (y B ) = Vrai? y A = sig A (A β B β A ) β b, y B, Cert(B) β b = α b y B = sig b (B β a β b ) K = g ab = h a B y A ver A (y A ) = Vrai? K = g ab = h b A Nicolas Méloni D31: Protocoles Cryptographiques 12/21

13 Protocole Station-to-Station Attaque MITM L attaquant voit passer α a et le remplace par α a Il reçoit en retour α b et sig B (B α a α b ) Pour poursuivre l attaque, il doit remplacer α b par α b canal et dans la signature dans le C est impossible sans connaître sig B Nicolas Méloni D31: Protocoles Cryptographiques 13/21

14 Protocole d échange de clé MTI MTI (Matsumoto-Takashima-Imai) Version modifiée du protocole de Diffie-Hellman Échange de clé en 2 passes et sans signatures Parmètres G un groupe, α G un élément d ordre n A (resp. B) possède un exposant privé s a (resp. s b ) et une donnée publique β a = α sa (resp. β b = α s b) certifiée par une authorité de certification Nicolas Méloni D31: Protocoles Cryptographiques 14/21

15 Protocole d échange de clé MTI Alice Génère r a N γ a = α ra K = γ sa b βra b γ a, Cert(A) γ b, Cert(B) Bob Génère r b N γ b = α r b K = γ s b a β r b a Remarques On a bien γ sa b βra b = αras b+r b s a = γ s b a β r b a On peut vérifier que le protocole est sûr face à un attaquant passif ou face à l attaque MITM Nicolas Méloni D31: Protocoles Cryptographiques 15/21

16 Attaque par clé de session connue Modèle d attaque L attaquant peut demander la clé de session K i d un certain nombre de session S i Doit être capable de calculer la clé K pour une autre session S dans laquelle il est actif Attaque contre MTI Lancer deux sessions parallèles Obtenir la clé pour l une et s en servir pour calculer la clé pour l autre Nicolas Méloni D31: Protocoles Cryptographiques 16/21

17 Attaque par clé de session connue S S 1. Cert(A), γ a 2. Cert(B), γ b Alice Att. Bob 4. Cert(B), γ b 3. Cert(A), γ a Déroulement de l attaque L Attaquant ouvre deux sessions en parallèle S et S Réclame la clé de la session S En déduit la clé de la session S (qui est identique) Nicolas Méloni D31: Protocoles Cryptographiques 17/21

18 Attaque par clé de session connue Analyse L attaque fonctionne grâce à la symétrie du calcul de K: A calcule γ sa b βra b B calcule γ s b a β r b a Ainsi K((s a, r a ), s b, r b )) = K((s b, r b ), (s a, r a )) Contre mesure Une contre mesure simple consiste à utiliser une fonction de hachage et ordonner le calcul de K: K = h(α ras b α r bs a ) où A est initiateur et B le receveur Les clés des session S et S sont alors différentes Nicolas Méloni D31: Protocoles Cryptographiques 18/21

19 Attaque par clé de session connue Attaque triangulaire de Burnester L attaquant observe une première session S entre Alice et Bob Il initie une session S 1 avec Alice en utilisant le paramètre de Bob de la session S Il initie une session S 2 avec Bob en utilisant le paramètre d Alice de la session S Il réclame les clés de ces deux sessions Nicolas Méloni D31: Protocoles Cryptographiques 19/21

20 Attaque par clé de session connue Alice Att. Bob S Cert(A), γ a Cert(B), γ b S 1 S 2 Cert(O), γ b Cert(O), γ a Cert(A), γ a Cert(B), γ b Nicolas Méloni D31: Protocoles Cryptographiques 20/21

21 Attaque par clé de session connue Attaque triangulaire de Burnester Les clés de session sont: K = α s Ar B +r A s B K 1 = α s 0r A +r Os A K 2 = α s 0r B +r Os B Après obtention de K 1 et K 2 on calcule: K = K 1K 2 (γ aγ b )s O. Nicolas Méloni D31: Protocoles Cryptographiques 21/21

Cryptographie. Cours 6/8 - Gestion de clés

Cryptographie. Cours 6/8 - Gestion de clés Cryptographie Cours 6/8 - Gestion de clés Plan du cours Importance de la gestion des clés Clés secrètes, clés publiques Certificats Infrastructure à clé publique (Public Key Infrastructure, PKI) Dans le

Plus en détail

Gestion des Clés. Pr Belkhir Abdelkader. 10/04/2013 Pr BELKHIR Abdelkader

Gestion des Clés. Pr Belkhir Abdelkader. 10/04/2013 Pr BELKHIR Abdelkader Gestion des Clés Pr Belkhir Abdelkader Gestion des clés cryptographiques 1. La génération des clés: attention aux clés faibles,... et veiller à utiliser des générateurs fiables 2. Le transfert de la clé:

Plus en détail

Cryptologie. Algorithmes à clé publique. Jean-Marc Robert. Génie logiciel et des TI

Cryptologie. Algorithmes à clé publique. Jean-Marc Robert. Génie logiciel et des TI Cryptologie Algorithmes à clé publique Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Plan de la présentation Introduction Cryptographie à clé publique Les principes essentiels La signature électronique Infrastructures

Plus en détail

Chapitre II. Introduction à la cryptographie

Chapitre II. Introduction à la cryptographie Chapitre II Introduction à la cryptographie PLAN 1. Terminologie 2. Chiffrement symétrique 3. Chiffrement asymétrique 4. Fonction de hachage 5. Signature numérique 6. Scellement 7. Echange de clés 8. Principe

Plus en détail

ICP/PKI: Infrastructures à Clés Publiques

ICP/PKI: Infrastructures à Clés Publiques ICP/PKI: Infrastructures à Clés Publiques Aspects Techniques et organisationnels Dr. Y. Challal Maître de conférences Université de Technologie de Compiègne Heudiasyc UMR CNRS 6599 France Plan Rappels

Plus en détail

Cryptographie. Master de cryptographie Architectures PKI. 23 mars 2015. Université Rennes 1

Cryptographie. Master de cryptographie Architectures PKI. 23 mars 2015. Université Rennes 1 Cryptographie Master de cryptographie Architectures PKI 23 mars 2015 Université Rennes 1 Master Crypto (2014-2015) Cryptographie 23 mars 2015 1 / 17 Cadre Principe de Kercho : "La sécurité d'un système

Plus en détail

Sommaire Introduction Les bases de la cryptographie Introduction aux concepts d infrastructure à clés publiques Conclusions Références

Sommaire Introduction Les bases de la cryptographie Introduction aux concepts d infrastructure à clés publiques Conclusions Références Sommaire Introduction Les bases de la cryptographie Introduction aux concepts d infrastructure à clés publiques Conclusions Références 2 http://securit.free.fr Introduction aux concepts de PKI Page 1/20

Plus en détail

PKI, PGP et OpenSSL. Pierre-Louis Cayrel

PKI, PGP et OpenSSL. Pierre-Louis Cayrel Université de Limoges, XLIM-DMI, 123, Av. Albert Thomas 87060 Limoges Cedex France 05.55.45.73.10 pierre-louis.cayrel@xlim.fr Licence professionnelle Administrateur de Réseaux et de Bases de Données IUT

Plus en détail

Sécurité 2. Université Kasdi Merbah Ouargla. PKI- Public Key Infrastructure (IGC Infrastructure de Gestion de Clés) M2-RCS.

Sécurité 2. Université Kasdi Merbah Ouargla. PKI- Public Key Infrastructure (IGC Infrastructure de Gestion de Clés) M2-RCS. Sécurité 2 Université Kasdi Merbah Ouargla Département Informatique PKI- Public Key Infrastructure (IGC Infrastructure de Gestion de Clés) M2-RCS Janvier 2014 Master RCS Sécurité informatique 1 Sommaire

Plus en détail

Cryptographie. Cours 3/8 - Chiffrement asymétrique

Cryptographie. Cours 3/8 - Chiffrement asymétrique Cryptographie Cours 3/8 - Chiffrement asymétrique Plan du cours Différents types de cryptographie Cryptographie à clé publique Motivation Applications, caractéristiques Exemples: ElGamal, RSA Faiblesses,

Plus en détail

Introduction à la sécurité Cours 8 Infrastructure de clés publiques. Catalin Dima

Introduction à la sécurité Cours 8 Infrastructure de clés publiques. Catalin Dima Introduction à la sécurité Cours 8 Infrastructure de clés publiques Catalin Dima 1 Gestion des clés La gestion des clés concerne : La distribution de clés cryptographiques, Les mécanismes utilisés pour

Plus en détail

Sécurité des réseaux Certificats X509 et clés PGP

Sécurité des réseaux Certificats X509 et clés PGP Sécurité des réseaux Certificats X509 et clés PGP A. Guermouche A. Guermouche Cours 5 : X509 et PGP 1 Plan 1. Certificats X509 2. Clés PGP A. Guermouche Cours 5 : X509 et PGP 2 Plan Certificats X509 1.

Plus en détail

Gestion des clés. Génération des clés. Espaces de clés réduits. Mauvais choix de clés. Clefs aléatoires. Phrases mots de passe

Gestion des clés. Génération des clés. Espaces de clés réduits. Mauvais choix de clés. Clefs aléatoires. Phrases mots de passe Génération des clés Gestion des clés Espaces de clés réduits Codage restreint, caractères choisis, clés faibles, Mauvais choix de clés Lettre, mnémotechnique, attaque par dictionnaire Clefs aléatoires

Plus en détail

Les Courbes. Elliptiques pour la Sécurité des Appareils. Mobiles. ACI Sécurité Informatique IRISA Rennes 11 12 Décembre 2003

Les Courbes. Elliptiques pour la Sécurité des Appareils. Mobiles. ACI Sécurité Informatique IRISA Rennes 11 12 Décembre 2003 Les Courbes Elliptiques pour la Sécurité des Appareils Mobiles LIENS CNRS Ecole normale supérieure TANC INRIA Ecole polytechnique ACI Sécurité Informatique IRISA Rennes 11 12 Décembre 2003 La cryptographie

Plus en détail

La signature électronique et les réseaux de confiance

La signature électronique et les réseaux de confiance La signature électronique et les réseaux de confiance Marc.Schaefer@he-arc.ch HE-Arc Ingénierie Institut des systèmes d'information et de communication (ISIC) Laboratoire de téléinformatique (TINF) Plan

Plus en détail

Gestion des Clés Publiques (PKI)

Gestion des Clés Publiques (PKI) Chapitre 3 Gestion des Clés Publiques (PKI) L infrastructure de gestion de clés publiques (PKI : Public Key Infrastructure) représente l ensemble des moyens matériels et logiciels assurant la gestion des

Plus en détail

Certificats électroniques

Certificats électroniques Certificats électroniques Matthieu Herrb Jean-Luc Archimaud, Nicole Dausque & Marie-Claude Quidoz Février 2002 CNRS-LAAS Plan Services de sécurité Principes de cryptographie et signature électronique Autorités

Plus en détail

Technologies de l Internet. Partie 6 : Introduction à la sécurité dans le web Iulian Ober iulian.ober@irit.fr

Technologies de l Internet. Partie 6 : Introduction à la sécurité dans le web Iulian Ober iulian.ober@irit.fr Technologies de l Internet Partie 6 : Introduction à la sécurité dans le web Iulian Ober iulian.ober@irit.fr Cryptage avec clé secrète même clé I think it is good that books still exist, but they do make

Plus en détail

Protocoles d authentification

Protocoles d authentification Sécurité des Réseaux, Master CSI 2 J.Bétréma, LaBRI, Université Bordeaux 1 Protocoles d authentification 1. Authentification simple 2. Authentification mutuelle 3. Clé de session 4. KDC Source 1. Authentification

Plus en détail

Cours 14. Crypto. 2004, Marc-André Léger

Cours 14. Crypto. 2004, Marc-André Léger Cours 14 Crypto Cryptographie Définition Science du chiffrement Meilleur moyen de protéger une information = la rendre illisible ou incompréhensible Bases Une clé = chaîne de nombres binaires (0 et 1)

Plus en détail

Arithmétique et Cryptographie, Partie II Applications cryptographiques des pairings

Arithmétique et Cryptographie, Partie II Applications cryptographiques des pairings Arithmétique et Cryptographie, Partie II Applications cryptographiques des pairings A. Bonnecaze Institut de Mathématiques de Luminy (IML) Oujda, Mai 2009 A. Bonnecaze (IML) Arithmétique et Cryptographie,

Plus en détail

ACI Sécurité CESAM Les courbes elliptiques pour la sécurité des appareils mobiles

ACI Sécurité CESAM Les courbes elliptiques pour la sécurité des appareils mobiles . ACI Sécurité CESAM Les courbes elliptiques pour la sécurité des appareils mobiles ENS École polytechnique CNRS INRIA Journées PaRI-STIC, novembre 2006 p. 1/22 Plan de l exposé Rappel des objectifs de

Plus en détail

Chapitre 3 INTÉGRITÉ ET AUTHENTIFICATION

Chapitre 3 INTÉGRITÉ ET AUTHENTIFICATION Chapitre 3 INTÉGRITÉ ET AUTHENTIFICATION 32 Services souhaités par la cryptographie Confidentialité : Rendre le message secret entre deux tiers Authentification : Le message émane t-il de l expéditeur

Plus en détail

Chiffrement à clef publique ou asymétrique

Chiffrement à clef publique ou asymétrique Université de Limoges, XLIM-DMI, 123, Av. Albert Thomas 87060 Limoges Cedex France 05.55.45.73.10 pierre-louis.cayrel@xlim.fr Licence professionnelle Administrateur de Réseaux et de Bases de Données IUT

Plus en détail

IGC Infrastructure de gestion de la confiance. Serge.Aumont@cru.fr florent.guilleux@cru.fr. JTO décembre 2002

IGC Infrastructure de gestion de la confiance. Serge.Aumont@cru.fr florent.guilleux@cru.fr. JTO décembre 2002 IGC Infrastructure de gestion de la confiance. Serge.Aumont@cru.fr florent.guilleux@cru.fr JTO décembre 2002 Chiffrement asymétrique Confidentialité d un message : le chiffrer avec la clé publique du destinataire.

Plus en détail

1 - Chiffrement ou Cryptage, Déchiffrement ou Décryptage?

1 - Chiffrement ou Cryptage, Déchiffrement ou Décryptage? Avertissements : Le contenu de ce document est sous licence GPL. Le document est librement diffusable dans le contexte de cette licence. Toute modification est encouragée et doit être signalée à othebaud@e-watching.net

Plus en détail

Master Informatique 1ère Année 2007. Participants: Tarek Ajroud Jérémy Ameline Charles Balle Fabrice Douchant VPN SSL

Master Informatique 1ère Année 2007. Participants: Tarek Ajroud Jérémy Ameline Charles Balle Fabrice Douchant VPN SSL VPN SSL : Présentation Master Informatique 1ère Année Année 2006-2007 2007 Participants: Tarek Ajroud Jérémy Ameline Charles Balle Fabrice Douchant VPN SSL Durée : 20 minutes Remarques Intervention : 15-20

Plus en détail

Chapitre 7. Sécurité des réseaux. Services, attaques et mécanismes cryptographiques. Hdhili M.H. Cours Administration et sécurité des réseaux

Chapitre 7. Sécurité des réseaux. Services, attaques et mécanismes cryptographiques. Hdhili M.H. Cours Administration et sécurité des réseaux Chapitre 7 Sécurité des réseaux Services, attaques et mécanismes cryptographiques Hdhili M.H Cours Administration et sécurité des réseaux 1 Partie 1: Introduction à la sécurité des réseaux Hdhili M.H Cours

Plus en détail

SIGNATURE DIGITALE ET AUTHENTIFICATION FORTE

SIGNATURE DIGITALE ET AUTHENTIFICATION FORTE SIGNATURE DIGITALE ET AUTHENTIFICATION FORTE Michel Laloy 18/06/2002 Objectifs Expliquer les mécanismes de la signature digitale et de l authentification forte Montrer comment ces mécanismes s'appliquent

Plus en détail

Public Key Infrastructure (PKI)

Public Key Infrastructure (PKI) Public Key Infrastructure (PKI) Introduction Authentification - Yoann Dieudonné 1 PKI : Définition. Une PKI (Public Key Infrastructure) est une organisation centralisée, gérant les certificats x509 afin

Plus en détail

La sécurité dans les grilles

La sécurité dans les grilles La sécurité dans les grilles Yves Denneulin Laboratoire ID/IMAG Plan Introduction les dangers dont il faut se protéger Les propriétés à assurer Les bases de la sécurité Protocoles cryptographiques Utilisation

Plus en détail

Architectures PKI. Sébastien VARRETTE

Architectures PKI. Sébastien VARRETTE Université du Luxembourg - Laboratoire LACS, LUXEMBOURG CNRS/INPG/INRIA/UJF - Laboratoire LIG-IMAG Sebastien.Varrette@imag.fr http://www-id.imag.fr/~svarrett/ Cours Cryptographie & Securité Réseau Master

Plus en détail

Sécurité informatique

Sécurité informatique Sécurité informatique Université Kasdi Merbah Ouargla Master RCS Octobre 2014 Département Informatique 1 Master RCS 1 Sécurité informatique Organisation du cours Ce cours a pour but de présenter les fondements

Plus en détail

Gestion des certificats digitaux et méthodes alternatives de chiffrement

Gestion des certificats digitaux et méthodes alternatives de chiffrement Gestion des certificats digitaux et méthodes alternatives de chiffrement Mai 2011 Julien Cathalo Section Recherches Cryptographie à clé publique Invention du concept : 1976 (Diffie, Hellman) Premier système

Plus en détail

I.1. Chiffrement I.1.1 Chiffrement symétrique I.1.2 Chiffrement asymétrique I.2 La signature numérique I.2.1 Les fonctions de hachage I.2.

I.1. Chiffrement I.1.1 Chiffrement symétrique I.1.2 Chiffrement asymétrique I.2 La signature numérique I.2.1 Les fonctions de hachage I.2. DTIC@Alg 2012 16 et 17 mai 2012, CERIST, Alger, Algérie Aspects techniques et juridiques de la signature électronique et de la certification électronique Mohammed Ouamrane, Idir Rassoul Laboratoire de

Plus en détail

LES PROTOCOLES DE SECURITE

LES PROTOCOLES DE SECURITE LES PROTOCOLES DE SECURITE G. Florin S. Natkin Décembre 2001 CNAM 2001 1 Notations { X} CRY Clef A: clef d Alice (chiffrement symétrique) a : clef d Alice (déchiffrement symétrique) A: clef privée de Alice

Plus en détail

Cryptographie et utilisation. Utilisation de la cryptographie. Rappel des propriétés à assurer. Assurer le secret :stockage.

Cryptographie et utilisation. Utilisation de la cryptographie. Rappel des propriétés à assurer. Assurer le secret :stockage. Rappel des propriétés à assurer Cryptographie et utilisation Secret lgorithmes symétriques : efficace mais gestion des clés difficiles lgorithmes asymétriques : peu efficace mais possibilité de diffuser

Plus en détail

PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE. Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé

PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE. Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé Rappels PKI Fonctionnement général Pourquoi? Authentification Intégrité Confidentialité Preuve (non-répudiation)

Plus en détail

Fonction de hachage et signatures électroniques

Fonction de hachage et signatures électroniques Université de Limoges, XLIM-DMI, 123, Av. Albert Thomas 87060 Limoges Cedex France 05.55.45.73.10 pierre-louis.cayrel@xlim.fr Licence professionnelle Administrateur de Réseaux et de Bases de Données IUT

Plus en détail

Sécurité WebSphere MQ V 5.3

Sécurité WebSphere MQ V 5.3 Guide MQ du 21/03/2003 Sécurité WebSphere MQ V 5.3 Luc-Michel Demey Demey Consulting lmd@demey demey-consulting.fr Plan Les besoins Les technologies Apports de la version 5.3 Mise en œuvre Cas pratiques

Plus en détail

Référentiel Général de Sécurité. version 2.0. Annexe A1

Référentiel Général de Sécurité. version 2.0. Annexe A1 Premier ministre Agence nationale de la sécurité des systèmes d information (ANSSI) Secrétariat général pour la modernisation de l action publique (SGMAP) Référentiel Général de Sécurité version 2.0 Annexe

Plus en détail

LA CONFIANCE ET LA SÉCURITÉ

LA CONFIANCE ET LA SÉCURITÉ LA CONFIANCE ET LA SÉCURITÉ IGC INFRASTRUCTURE DE GESTION DE CLEFS ET TPC TIERS PARTIE DE CONFIANCE Par Jean Pierre Cabanel Professeur à l'institut National Polytechnique (ENSEEIHT) de Toulouse et membre

Plus en détail

CRYPTOGRAPHIE. Authentification et échange de clé. E. Bresson. Emmanuel.Bresson@sgdn.gouv.fr. SGDN/DCSSI Laboratoire de cryptographie

CRYPTOGRAPHIE. Authentification et échange de clé. E. Bresson. Emmanuel.Bresson@sgdn.gouv.fr. SGDN/DCSSI Laboratoire de cryptographie CRYPTOGRAPHIE Authentification et échange de clé E. Bresson SGDN/DCSSI Laboratoire de cryptographie Emmanuel.Bresson@sgdn.gouv.fr L authentification symétrique I. AUTHENTIFICATION I.1. L AUTHENTIFICATION

Plus en détail

Perso. SmartCard. Mail distribution. Annuaire LDAP. SmartCard Distribution OCSP. Codes mobiles ActivX Applet. CRLs

Perso. SmartCard. Mail distribution. Annuaire LDAP. SmartCard Distribution OCSP. Codes mobiles ActivX Applet. CRLs HASH LOGIC s e c u r i t y s o l u t i o n s Version 1.0 de Janvier 2007 PKI Server Une solution simple, performante et économique Les projets ayant besoin d'une infrastructure PKI sont souvent freinés

Plus en détail

Aristote Groupe PIN. Utilisations pratiques de la cryptographie. Frédéric Pailler (CNES) 13 janvier 2009

Aristote Groupe PIN. Utilisations pratiques de la cryptographie. Frédéric Pailler (CNES) 13 janvier 2009 Aristote Groupe PIN Utilisations pratiques de la cryptographie Frédéric Pailler (CNES) 13 janvier 2009 Objectifs Décrire les techniques de cryptographie les plus courantes Et les applications qui les utilisent

Plus en détail

Chiffrement et authentification

Chiffrement et authentification Chiffrement et authentification Certificats et architecture PKI Tuyêt Trâm DANG NGOC Université de Cergy-Pontoise 2012 2013 Tuyêt Trâm DANG NGOC Chiffrement et authentification 1 / 38

Plus en détail

La sécurité des Réseaux Partie 7 PKI

La sécurité des Réseaux Partie 7 PKI La sécurité des Réseaux Partie 7 PKI Fabrice Theoleyre Enseignement : INSA Lyon / CPE Recherche : Laboratoire CITI / INSA Lyon Références C. Cachat et D. Carella «PKI Open Source», éditions O REILLY Idealx,

Plus en détail

Cryptographie et fonctions à sens unique

Cryptographie et fonctions à sens unique Cryptographie et fonctions à sens unique Pierre Rouchon Centre Automatique et Systèmes Mines ParisTech pierre.rouchon@mines-paristech.fr Octobre 2012 P.Rouchon (Mines ParisTech) Cryptographie et fonctions

Plus en détail

Chiffrement à clef publique, authentification et distribution des clefs. Plan

Chiffrement à clef publique, authentification et distribution des clefs. Plan Chiffrement à clef publique, authentification et distribution des clefs Sécurité des réseaux informatiques 1 Plan Les principes de l'authentification de message Les fonctions de hachage sécurisées SHA-1

Plus en détail

POURQUOI UNE POLITIQUE DE SECURITE?

POURQUOI UNE POLITIQUE DE SECURITE? POURQUOI UNE POLITIQUE DE SECURITE? La finalité d'un réseau est la communication de données, la sécurité n'est donc pas l'objectif premier Toutefois, le développement de l'internet, de ses usages, la multiplication

Plus en détail

Modules M42B4 & M42C3 Patrice GOMMERY

Modules M42B4 & M42C3 Patrice GOMMERY Modules M42B4 & M42C3 Patrice GOMMERY PROBLEMES : Comment générer les couples de clés? Comment distribuer les clés publiques? Comment stocker les clés? La clé publique est-elle réellement garantie? UNE

Plus en détail

Quelle sécurité? Cryptographie à clé publique. Fonction à sens unique. Clés publiques. ! Notion de trappe. Repose sur la sécurité calculatoire.

Quelle sécurité? Cryptographie à clé publique. Fonction à sens unique. Clés publiques. ! Notion de trappe. Repose sur la sécurité calculatoire. Quelle sécurité? Repose sur la sécurité calculatoire. Signification : cryptanalyste déploie plus d efforts de calcul pour retrouver le clair (ou la clé) à partir du chiffré que la durée de vie du clair.

Plus en détail

Infrastructure à Clé Publique (PKI Public Key Infrastructure)

Infrastructure à Clé Publique (PKI Public Key Infrastructure) Infrastructure à Clé Publique (PKI Public Key Infrastructure) Didier DONSEZ Université Joseph Fourier IMA IMAG/LSR/ADELE Didier.Donsez@imag.fr 2 Rappel sur la certification Besion de confiance sur ce que

Plus en détail

(introduction à la) Cryptographie à clef publique

(introduction à la) Cryptographie à clef publique (introduction à la) Cryptographie à clef publique Charles Bouillaguet 22 janvier 2015 1 Chiffrement à clef publique On a vu la semaine dernière qu il existe depuis longtemps des mécanismes de chiffrement

Plus en détail

Sécurité sous Windows 2000 Server

Sécurité sous Windows 2000 Server Sécurité sous Windows 2000 Server Thomas W. SHINDER Debra Littlejohn SHINDER D. Lynn WHITE Groupe Eyrolles, 2002 ISBN : 2-212-11185-1 Table des matières Remerciements..............................................

Plus en détail

Présentation du projet EvalSSL

Présentation du projet EvalSSL 24 SSLTeam FévrierPrésentation 2011 du projet EvalSSL 1 / 36 Présentation du projet EvalSSL SSLTeam : Radoniaina ANDRIATSIMANDEFITRA, Charlie BOULO, Hakim BOURMEL, Mouloud BRAHIMI, Jean DELIME, Mour KEITA

Plus en détail

Certificats X509 & Infrastructure de Gestion de Clés. Claude Gross CNRS/UREC

Certificats X509 & Infrastructure de Gestion de Clés. Claude Gross CNRS/UREC Certificats X509 & Infrastructure de Gestion de Clés Claude Gross CNRS/UREC 1 Confiance et Internet Comment établir une relation de confiance indispensable à la réalisation de transaction à distance entre

Plus en détail

Les risques liés à la signature numérique. Pascal Seeger Expert en cybercriminalité

Les risques liés à la signature numérique. Pascal Seeger Expert en cybercriminalité Les risques liés à la signature numérique Pascal Seeger Expert en cybercriminalité Présentation Pascal Seeger, expert en cybercriminalité Practeo SA, Lausanne Partenariat avec Swisscom SA, Zurich Kyos

Plus en détail

Chiffrement et signature électronique

Chiffrement et signature électronique Chiffrement et signature électronique (basée sur le standard X509) Frédéric KASMIRCZAK 1 Sommaire I. La cryptologie base de la signature électronique... 3 1. Les systèmes symétriques à l origine de la

Plus en détail

Politique de signature OID : xxx.xxx.xxx.xxx

Politique de signature OID : xxx.xxx.xxx.xxx ALIENCE INTERNATIONNALE DES ASSURANCES Politique de signature OID : xxx.xxx.xxx.xxx Version 1.0 AID 3 RUE ALLAL BEN ABDALLAH 20000 CASABLANCA FAX :05 22 27 52 94 TEL : 05 22 48 38 38 MAIL : INFO@AID.MA

Plus en détail

Sécurité des systèmes informatiques utilisation de la cryptographie

Sécurité des systèmes informatiques utilisation de la cryptographie Année 2008-2009 Sécurité des systèmes informatiques utilisation de la cryptographie Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.fr 1 Services de sécurité

Plus en détail

Pascal Gachet Travail de diplôme 2001. Déploiement de solutions VPN : PKI Etude de cas

Pascal Gachet Travail de diplôme 2001. Déploiement de solutions VPN : PKI Etude de cas Travail de diplôme 2001 Déploiement de solutions VPN : Département E+I Filière : Télécommunication Orientation : Réseaux et services Professeur responsable : Stefano Ventura Date : 20 décembre 2001 : Remerciements

Plus en détail

LA SECURITE EST PRIMORDIALE DANS UN ENVIRONNEMENT OUVERT tel que celui auquel

LA SECURITE EST PRIMORDIALE DANS UN ENVIRONNEMENT OUVERT tel que celui auquel M1 Informatique Réseaux Cours 9 (Notions de) Sécurité Réseaux Notes de Cours LA SECURITE EST PRIMORDIALE DANS UN ENVIRONNEMENT OUVERT tel que celui auquel donnent accès les réseaux informatiques. Il s

Plus en détail

Introduction à la cryptographie

Introduction à la cryptographie Introduction à la cryptographie Ghislaine.Labouret@hsc.fr Hervé Schauer Consultants www.hsc.fr Support de cours du cabinet Hervé Schauer Consultants (HSC) 1999-2001 Hervé Schauer Consultants Tous droits

Plus en détail

Les Courbes Elliptiques pour la Sécurité des Appareils Mobiles ACI Sécurité Informatique LaBRI, Bordeaux, 23/11/05

Les Courbes Elliptiques pour la Sécurité des Appareils Mobiles ACI Sécurité Informatique LaBRI, Bordeaux, 23/11/05 Les Courbes Elliptiques pour la Sécurité des Appareils Mobiles ACI Sécurité Informatique LaBRI, Bordeaux, 23/11/05 LIENS CNRS École Normale Supérieure TANC - INRIA École Polytechnique CESAM : objectifs

Plus en détail

IPSEC : PRÉSENTATION TECHNIQUE

IPSEC : PRÉSENTATION TECHNIQUE IPSEC : PRÉSENTATION TECHNIQUE Ghislaine Labouret Hervé Schauer Consultants (HSC) 142, rue de Rivoli 75001 Paris FRANCE http://www.hsc.fr/ IPsec : présentation technique Par Ghislaine LABOURET (Ghislaine.Labouret@hsc.fr)

Plus en détail

Sécurité des réseaux IPSec

Sécurité des réseaux IPSec Sécurité des réseaux IPSec A. Guermouche A. Guermouche Cours 4 : IPSec 1 Plan 1. A. Guermouche Cours 4 : IPSec 2 Plan 1. A. Guermouche Cours 4 : IPSec 3 Pourquoi? Premier constat sur l aspect critique

Plus en détail

+213 (0) 21 56 25 00. FAX:

+213 (0) 21 56 25 00. FAX: EMV Mme Nejla Belouizdad Directrice Organisation et Sécurité Monétique TEL: +213 (0) 21 56 25 00. FAX: +213 (0) 21 56 18 98. E-mail : nejla.belouizdad@satim-dz.com 46, Rue des fréres Bouadou (Ex Ravin

Plus en détail

Solution de déploiement de certificats à grande échelle. En savoir plus...

Solution de déploiement de certificats à grande échelle. En savoir plus... Solution de déploiement de certificats à grande échelle permet un déploiement des certificats numériques à grande échelle en toute sécurité sans avoir à fournir un support physique (token, carte à puce

Plus en détail

Référentiel Général de Sécurité. version 1.0. Annexe A4

Référentiel Général de Sécurité. version 1.0. Annexe A4 Premier ministre Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Ministère du budget, des comptes publics et de la réforme de l État Direction générale de la modernisation de l État Référentiel

Plus en détail

Security Party. Marc SCHAEFER. 22 octobre 2009

Security Party. Marc SCHAEFER. 22 octobre 2009 Security Party Marc SCHAEFER 22 octobre 2009 Résumé L utilisation d outils cryptographiques est essentielle aujourd hui : que ce soit pour chiffrer ou identifier l émetteur d un message électronique ou

Plus en détail

Petite introduction aux protocoles cryptographiques. Master d informatique M2

Petite introduction aux protocoles cryptographiques. Master d informatique M2 Petite introduction aux protocoles cryptographiques Master d informatique M2 Les protocoles cryptographiques p.1/48-1 Internet - confidentialité - anonymat - authentification (s agit-il bien de ma banque?)

Plus en détail

Devoir Surveillé de Sécurité des Réseaux

Devoir Surveillé de Sécurité des Réseaux Année scolaire 2009-2010 IG2I L5GRM Devoir Surveillé de Sécurité des Réseaux Enseignant : Armand Toguyéni Durée : 2h Documents : Polycopiés de cours autorisés Note : Ce sujet comporte deux parties. La

Plus en détail

Projet de Veille Technologique : la sécurité informatique - Chaînes de Confiance sur Internet -

Projet de Veille Technologique : la sécurité informatique - Chaînes de Confiance sur Internet - Projet de Veille Technologique : la sécurité informatique - Chaînes de Confiance sur Internet - Marc Tremsal Alexandre Languillat Table des matières INTRODUCTION... 3 DEFI-REPONSE... 4 CRYPTOGRAPHIE SYMETRIQUE...

Plus en détail

S écurité et P KI Pascal Gachet pascal.gachet@eivd.ch EIVD 2002

S écurité et P KI Pascal Gachet pascal.gachet@eivd.ch EIVD 2002 Sécurité et PKI Pascal Gachet pascal.gachet@eivd.ch EIVD 2002 Résumé Ce document est un tutorial sur les différents concepts cryptographies permettant de sécuriser des communications réseaux. Il décrit

Plus en détail

Sécurité et Temps dans les Systèmes Répartis

Sécurité et Temps dans les Systèmes Répartis Sécurité et Temps dans les Systèmes Répartis I TERMINOLOGIE ET LIMITES IMPOSÉES 1.1 Définitions 1.2 Le droit 1.3 La sécurité 1.4 Le temps 1.5 Sécurisation de l ordre causal 2 LES PROTOCOLES DE CRYPTOGRAPHIE

Plus en détail

Sécuriser le routage sur Internet

Sécuriser le routage sur Internet Sécuriser le routage sur Internet Guillaume LUCAS UFR Mathématique-Informatique Université de Strasbourg 7 mai 2013 Guillaume LUCAS (M1 RISE) Sécuriser le routage sur Internet 7 mai 2013 1 / 18 Introduction

Plus en détail

Du 03 au 07 Février 2014 Tunis (Tunisie)

Du 03 au 07 Février 2014 Tunis (Tunisie) FORMATION SUR LA «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE ET SECURITE DES TRANSACTIONS ELECTRONIQUES» POUR LES OPERATEURS ET REGULATEURS DE TELECOMMUNICATION Du 03 au 07 Février 2014 Tunis (Tunisie) CRYPTOGRAPHIE ET SECURITE

Plus en détail

LA CERTIFICATION ELECTRONIQUE APPLIQUEE AU SYSTÈME DE PAIEMENT ALGERIEN

LA CERTIFICATION ELECTRONIQUE APPLIQUEE AU SYSTÈME DE PAIEMENT ALGERIEN LA CERTIFICATION ELECTRONIQUE APPLIQUEE AU SYSTÈME DE PAIEMENT ALGERIEN PLAN 1. Introduction 2. Cadre juridique algérien de la certification électronique 3. La certification électronique appliquée au Réseau

Plus en détail

FICHE N 10 SÉCURITÉ DES DONNÉES

FICHE N 10 SÉCURITÉ DES DONNÉES L article 34 de la loi «Informatique et Libertés» impose à un responsable de traitement de prendre toutes les précautions utiles pour préserver la sécurité des données dont il est responsable, en fonction

Plus en détail

CRYPTOGRAPHIE. Chiffrement asymétrique. E. Bresson. Emmanuel.Bresson@sgdn.gouv.fr. SGDN/DCSSI Laboratoire de cryptographie

CRYPTOGRAPHIE. Chiffrement asymétrique. E. Bresson. Emmanuel.Bresson@sgdn.gouv.fr. SGDN/DCSSI Laboratoire de cryptographie CRYPTOGRAPHIE Chiffrement asymétrique E. Bresson SGDN/DCSSI Laboratoire de cryptographie Emmanuel.Bresson@sgdn.gouv.fr I. CHIFFREMENT ASYMÉTRIQUE I.1. CHIFFREMENT À CLÉ PUBLIQUE Organisation de la section

Plus en détail

quelques problèmes de sécurité dans les réseaux de capteurs

quelques problèmes de sécurité dans les réseaux de capteurs quelques problèmes de sécurité dans les réseaux de capteurs Marine MINIER Laboratoire CITI INSA de Lyon Journées EmSoC 2007 1 Introduction Réseaux sans fil multi-sauts utilisés en général pour monitorer

Plus en détail

Soutenance PFE ENSEIRB. Moez Ben M'Barka 25 Septembre 2007

Soutenance PFE ENSEIRB. Moez Ben M'Barka 25 Septembre 2007 Signatures numériques évoluées en XML Soutenance PFE ENSEIRB Moez Ben M'Barka 25 Septembre 2007 Plan 1 2 3 4 5 Introduction Contexte général. Préliminaires. Les signatures évoluées en XML. Tests d'intéropérabilité.

Plus en détail

Plan. Cryptographie à clé publique II. Exemple. Un autre problème di. Bruno MARTIN, Université Nice Sophia Antipolis. par RSA par El Gamal

Plan. Cryptographie à clé publique II. Exemple. Un autre problème di. Bruno MARTIN, Université Nice Sophia Antipolis. par RSA par El Gamal Plan Cryptographie à clé publique II 1 Bruno MARTIN, Université Nice Sophia Antipolis 2 3 Bruno MARTIN, Université Nice Sophia Antipolis Cryptographie à clé publique II 1 Un autre problème di cile Bruno

Plus en détail

Annuaire distribué sécurisé pour un réseau de VoIP Peer-to-Peer

Annuaire distribué sécurisé pour un réseau de VoIP Peer-to-Peer Annuaire distribué sécurisé pour un réseau de VoIP Peer-to-Peer François Lesueur, Ludovic Mé, Hervé Debar Supélec, équipe SSIR (EA4039) FT R&D, MAPS/NSS 30 novembre 2006 François Lesueur francois.lesueur@supelec.fr

Plus en détail

«La Sécurité des Transactions et des Echanges Electroniques»

«La Sécurité des Transactions et des Echanges Electroniques» Séminaire «Journées d Informatique Pratique JIP 2005» Département Informatique, ISET Rades 31 Mars, 1et 2 Avril 2005 «La Sécurité des Transactions et des Echanges Electroniques» Présenté par: Mme Lamia

Plus en détail

Protocoles cryptographiques

Protocoles cryptographiques MGR850 Hiver 2014 Protocoles cryptographiques Hakima Ould-Slimane Chargée de cours École de technologie supérieure (ÉTS) Département de génie électrique 1 Plan Motivation et Contexte Notations Protocoles

Plus en détail

HTTPS. Sommaire : Définition A quoi sert-il? Son but Différences HTTP/HTTPS SSL Fonctionnement Le cryptage Avantage/Inconcénient Mise en oeuvre

HTTPS. Sommaire : Définition A quoi sert-il? Son but Différences HTTP/HTTPS SSL Fonctionnement Le cryptage Avantage/Inconcénient Mise en oeuvre HTTPS Sommaire : Définition A quoi sert-il? Son but Différences HTTP/HTTPS SSL Fonctionnement Le cryptage Avantage/Inconcénient Mise en oeuvre Définition HTTPS (HyperText Transfer Protocol Secure) C'est

Plus en détail

Les protocoles de gestion des clés dans IPsec. ISAKMP en détails

Les protocoles de gestion des clés dans IPsec. ISAKMP en détails Solution transparente pour la constitution de réseaux privés virtuels (RPV) INEO.VPN Les protocoles de gestion des clés dans IPsec. ISAKMP en détails Tous droits réservés à INEOVATION. INEOVATION est une

Plus en détail

Routeur Chiffrant Navista Version 2.8.0. Et le protocole de chiffrement du Réseau Privé Virtuel Navista Tunneling System - NTS Version 3.1.

Routeur Chiffrant Navista Version 2.8.0. Et le protocole de chiffrement du Réseau Privé Virtuel Navista Tunneling System - NTS Version 3.1. Routeur Chiffrant Navista Version 2.8.0 Et le protocole de chiffrement du Réseau Privé Virtuel Navista Tunneling System - NTS Version 3.1.0 Cibles de sécurité C.S.P.N Référence : NTS-310-CSPN-CIBLES-1.05

Plus en détail

FORMATION SUR «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE

FORMATION SUR «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE FORMATION SUR «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE ET SECURITE DES TRANSACTIONS ELECTRONIQUES : STANDARDS, ALGORITHMES DE HACHAGE ET PKI» DU 22 AU 26 JUIN 2015 TUNIS (TUNISIE) CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE ET SECURITE DES

Plus en détail

Table des matières AVANT-PROPOS... MODULE 1 : ENVIRONNEMENT... 1-1 MODULE 2 : ATTAQUES COURANTES... 2-1

Table des matières AVANT-PROPOS... MODULE 1 : ENVIRONNEMENT... 1-1 MODULE 2 : ATTAQUES COURANTES... 2-1 Table des matières AVANT-PROPOS... MODULE 1 : ENVIRONNEMENT... 1-1 Problématiques de la sécurité... 1-2 Domaines de la sécurité... 1-4 Buts de la sécurité informatique... 1-6 Niveaux de sécurité... 1-7

Plus en détail

INTRODUCTION AU CHIFFREMENT

INTRODUCTION AU CHIFFREMENT INTRODUCTION AU CHIFFREMENT Par Gérard Peliks Expert sécurité Security Center of Competence EADS Defence and Security Avril 2008 Un livre blanc de Forum ATENA Un livre blanc 1 / 6 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

Crypto et sécurité de l information

Crypto et sécurité de l information 1 / 73 Crypto et sécurité de l information Chap 4: Gestion des clés symétriques ou asymétriques, Protocoles d authentification, Kerberos, Protocoles de sécurité Rhouma Rhouma https://sites.google.com/site/rhoouma

Plus en détail

RFC 7401 : Host Identity Protocol Version 2 (HIPv2)

RFC 7401 : Host Identity Protocol Version 2 (HIPv2) RFC 7401 : Host Identity Protocol Version 2 (HIPv2) Stéphane Bortzmeyer Première rédaction de cet article le 10 avril 2015 Date de publication du RFC : Avril 2015 HIP, décrit

Plus en détail

Windows Server 2008 Sécurité ADMINISTRATION ET CONFIGURATION DE LA SECURITE OLIVIER D.

Windows Server 2008 Sécurité ADMINISTRATION ET CONFIGURATION DE LA SECURITE OLIVIER D. 2013 Windows Server 2008 Sécurité ADMINISTRATION ET CONFIGURATION DE LA SECURITE OLIVIER D. Table des matières 1 Les architectures sécurisées... 3 2 La PKI : Autorité de certification... 6 3 Installation

Plus en détail