BIBLIOGRAPHIE RELATIVE A L IMPACT DU NUMERIQUE SUR LE DEVELOPPEMENT DE L ECONOMIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BIBLIOGRAPHIE RELATIVE A L IMPACT DU NUMERIQUE SUR LE DEVELOPPEMENT DE L ECONOMIE"

Transcription

1 BIBLIOGRAPHIE RELATIVE A L IMPACT DU NUMERIQUE SUR LE DEVELOPPEMENT DE L ECONOMIE Etudes ORGANISATIONS, ORGANISMES CABINETS D'ETUDE INTERNATIONAUX 1 - Mobile Broadband : Urgent need for new business models Telco 2.0 Juillet 2009 This report is not going to rehash the basic market forecasts for MBB and devices, which are wellcovered elsewhere. Instead, this document looks at the need for a set of new business models around mobile broadband. This partly reflects the cornucopia of new devices, partly the impact of the insatiable demand for more bandwidth but also methods for operators to innovate and seek out revenue streams beyond the normal monthly contract. MNOs need to squeeze more cash from their network and spectrum investments but it needs to be profitable traffic. > Consultable à (étude payante) 2 - Future Broadband Business Models Research Report : Beyond Bundling Telco 2.0 Avril 2008 This report examines future retail and wholesale business models for fixed and mobile operators offering high speed packet data services. This includes - but is not limited to - providing Internet access. The report charts the next 10 years for fixed and mobile telecoms network operators as the viability of the current broadband business model is threatened by intense competition and falling prices in maturing markets, changing usage patterns, and the adaptation of new technologies. The report identifies and profiles a new $250Bn content delivery market opportunity. > Consultable à (étude payante) Rapports 1 - Measuring the Information Society 2010 International Telecommunication Union ITU 2010 Dernière édition de «Measuring the Information Society» qui comprend le nouvel indice de développement et l indice panier des TIC, le niveau d avancement des TIC dans 159 pays, et les progrès faits entre 2002 et 2008 ; et qui mesure aussi l évolution de la fracture numérique au niveau mondial. Le rapport traite aussi du prix panier des TIC en 2009 incluant les tarifs du téléphone fixe, mobile et des réseaux, en les comparant à travers les pays. Il est complété par une série de tables statistiques et d indicateurs fournissant des données sur le niveau de chaque pays. > Consultable à 2 - FTTX 2010 Markets and Trends Facts and Figures IDATE / 32

2 Edition 2010 du rapport sur le FTTx, avec des données sur les éléments au niveau mondial, en termes de technologies FFTx, de régulation, de politiques tarifaires et de partage de réseau FTTH. > Consultable à 3 - The Global Information Technology Report World Economic Forum in cooperation with INSEAD 25 mars 2010 Dans un contexte de fin de crise économique, les TIC doivent jouer un rôle déterminant au service d une croissance durable, dans le sens où elles sont désormais l élément essentiel d une infrastructure sur laquelle reposent des économies compétitives. Accroître l innovation, améliorer les conditions de vie et moderniser les économies et la société, les performances des TIC sont cruciales pour les pays économiquement plus avancés, moyennement ou en développement, dans leurs transformations structurelles, à l intérieur même de leurs territoires. Les TIC jouent un rôle central en garantissant une viabilité économique, mais aussi environnementale et sociale, en tant qu industrie en soit et en tant que clé de voûte de l économie. Cf - Fostering the Economic and Social Benefits of ICT (chapitre 5) The Evolving Science of Managing for Sustainability: Using ICT to Optimize Environmental and Economic Outcomes (chapitre 7) > Consultable à Network developments in support of innovation and user needs OCDE - Directorate for science, technology and industry committee for information, computer and communications policy 9 décembre 2009 Les réseaux très haut débit sont aujourd hui de véritables plateformes de soutien à l innovation dans l ensemble de l économie, comme l étaient dans le passé l électricité et les routes. De nouvelles innovations comme le smart grid, la télémédecine, les réseaux de transport intelligents, le e-learning, l apprentissage en réseau et le cloud computing vont exiger des réseaux de communications très haut débit pour avoir être efficaces. Les compagnies de télécommunications ont investi pour upgrader leurs vieux réseaux de cuivre et de câbles coaxiaux en réseaux de fibres optiques offrant de très grandes capacités de transport de données, mais la crise économique a ralenti leurs investissements au moment même les besoins en bande passante sont toujours plus importants pour les consommateurs et les échanges commerciaux. Par ailleurs, une corrélation entre la croissance des investissements dans les télécommunications et celle du PIB est observée (entre 1985 et 2007). Ce rapport fait le point sur l investissement dans le déploiement d un réseau FTTH national ouvert fondé sur des gains potentiels dans 4 secteurs clé de l économie : électricité, santé, transport et éducation. Nouvelles approches d évaluation des coûts de construction du réseau le plus tourné vers l avenir possible, en évaluant ce que les réductions de coûts (bénéfices) sur le court terme pourraient apporter dans d autres secteurs clé de l économie pour justifier l investissement. En moyenne, une économie de coûts entre 0.5% et 1.5% dans chacun des 4 secteurs sur 10 ans tirant partie directement d une infrastructure d un nouveau réseau large bande pourrait justifier le coût de construction d un réseau FTTH point-à-point national. > Consultable à 5 - Confronting the crisis - ICT stimulus plans for economic growth International Telecommunication Union ITU Octobre 2009 Le secteur des TIC a à jouer un rôle primordial de catalyseur de la croissance économique et de la relance financière dans toutes les branches du commerce et de l industrie. Le rapport de l UIT fait observer que la crise financière n a pas entamé sensiblement la demande de services TIC et que les secteurs du mobile et du satellite ont remarquablement résisté; par ailleurs, la demande des consommateurs pour des connexions fixes et mobiles à haut débit a continué à alimenter l augmentation du nombre d abonnements au large bande sur les principaux marchés mondiaux, parmi lesquels le Brésil, la Chine et les Etats-Unis. + 30% pour le déploiement mondial du FTTH d ici à 5 ans, + 50% pour le satellite d ici à 10 ans. 2 / 32

3 Si les économistes débattent des mesures appropriées pour combattre la récession, les auteurs du rapport sont en revanche convaincus que les investissements dans les réseaux haut débit doivent jouer un rôle majeur dans tous les plans de relance. Ils sont la promesse de gains de productivité conséquents plus que tout autre forme d infrastructure. > Consultable à 6 - Information and Communications for Development 2009 : Extending Reach and Increasing Impact» Banque Mondiale World Bank Mai 2009 Ce rapport examine de manière approfondie les divers impacts que les TIC ont sur la croissance économique dans les pays en développement. Il conclut notamment qu une hausse de 10% du nombre de connexions internet à haut débit s accompagne d un surplus de croissance économique de 1,3%. Il cite également la téléphonie mobile comme étant le moyen le plus déterminant qui soit pour atteindre, en vue de leur fournir des services publics et privés, des centaines de millions d habitants de zones rurales et isolées dans l ensemble du monde en développement. «Le nombre d utilisateurs de l internet a décuplé entre 2000 et 2007 dans les pays en développement, et on y compte aujourd hui plus de 4 milliards d abonnés au téléphone mobile». «Ces technologies offrent d énormes possibilités. Les gouvernements peuvent travailler au côté du secteur privé pour accélérer le déploiement des réseaux à large bande, et pour en étendre l accès aux consommateurs à faibles revenus.» La technologie à large bande sert aussi de base pour les industries de services informatiques locales, ce qui crée des emplois pour les jeunes, renforce les niveaux de productivité et les exportations, et favorise l intégration sociale. Il y a là une opportunité en grande partie inexploitée que les pays en développement devraient saisir, moins de 15 % du marché potentiel mondial des industries de services informatiques étant effectivement utilisé aujourd hui. Et ce marché représentait près de 500 milliards de dollars en > Consultable à 6~theSitePK:4607,00.html 7 - Broadband Growth and Policies in OECD Countries OCDE - Ministerial meeting on The Future of the Internet Economy in Seoul Juin 2008 Broadband not only plays a critical role in the workings of the economy, it connects consumers, businesses, governments and facilitates social interaction. The Recommendation of the OECD Council on Broadband Development recognises this growing importance of broadband and its principles have been instrumental in fostering broadband development. > Consultable à Note 1 - Using ICTs to Achieve Growth and Development United Nations Conference on Trade and Development - Trade and Development Board- Commission on Enterprise, Business Facilitation and Development 4-5 décembre 2006 Pages 7-8 sur le développement économique > Consultable à Discours 1 - The future is broadband (International Telecommunication Union ITU) Auteurs : ITU Secretary-General, Dr Hamadoun I. Touré 11 mars 2010 Il apparaît qu une augmentation de 10% de la télédensité pour les lignes fixes se traduit par une augmentation d environ 0,5% du PIB. Pour une même augmentation de la télédensité mobile, le PIB 3 / 32

4 augmente d environ 0,7%. Une augmentation de 10% du taux de pénétration de la Large bande peut se traduire par une augmentation moyenne de 1,3% du PIB. > Consultable à 4 / 32

5 Rapports UNION EUROPEENNE 1 - Europe s Digital Competitiveness Report» European Commission - DG Information Society and Media 17 mai 2010 L'économie numérique se renforce et s'accroît en Europe, en se diffusant dans tous les secteurs de l'économie et dans nos vies. 6 européens sur 10 utilisent régulièrement internet. Cependant si l'europe veut exploiter complètement les bénéfices potentiels de l'économie numérique, elle doit mettre en place les conditions d'un développement du très haut débit et favoriser la confiance, former ses citoyens et encourager l'innovation TIC. C'est l'objectif de la nouvelle stratégie Europe 2020, portée pour les TIC par la commissaire Nelly Kroes qui voit en les TIC et l'internet très haut débit une place prépondérante, au même titre que l'ont été l'électricité et les réseaux de transports, il y a plus d'un siècle. > Consultable à 2 - «Rapport sur la mobilisation des technologies de l information et des communications (TIC) visant à faciliter le passage à une économie à haut rendement énergétique et à faible taux d émission de carbone» Parlement Européen 14 avril 2010 Proposition de résolution du Parlement européen ((2009/2228(INI)) Le Parlement européen ( ) souligne que la normalisation des TIC fait partie intégrante des activités générales de normalisation et contribue à la réalisation d'objectifs consistant à améliorer la compétitivité de l'industrie européenne, comme le prévoit la stratégie de Lisbonne. ( ) Le secteur des TIC représente près de 7 % de la main-d'œuvre et plus de 6 % du PIB ; considérant qu'il existe un risque sérieux que l'ue perde son avance dans le domaine de la technologie numérique et qu'il est dès lors urgent de développer l'innovation dans ce secteur tant dans l'intérêt de notre climat que pour la création d'emplois verts à l'avenir. > Consultable à 0120&format=XML&language=FR 3 - The Global Information Technology Report The World Economic Forum in cooperation with INSEAD 25 mars 2010 L Europe reste une des régions les plus connectées du monde, avec la Suède à la première place du Networked Readiness Index (NRI qui mesure pour chaque pays la propension à tirer profit des opportunités offertes par les TIC) et 11 autres pays / économies parmi lesquelles le Danemark (3e), la Suisse (4e), la Finlande (6e), les Pays-Bas (9e), la Norvège (10e), l Islande (12e), l Allemagne (14te), le Royaume-uni (13e), le Luxembourg (17e), la France (18e), et l Autriche (20e). > Consultable à An economic assessment of ICT-related industrial policy European Commission - DG Enterprise & Industry / e-business Watch Study Report No. 04/2009 Décembre 2009 The study objectives are to describe current practices and trends in such policy, to analyse selected policy measures and to draw conclusions for developing industrial policy measures in the future. > Consultable à 5 - "Transforming the digital dividend into social benefits and economic growth" Commission Européenne 28 Octobre 2009 (p.4) Selon une récente étude de la Commission Européenne [voir «Exploiting the digital dividend A European approach» Analysys Mason, DotEcon and Hogan & Hartson], une coordination européenne appropriée autour du dividende numérique, dans son ensemble, s'il est atteint avant 5 / 32

6 2015, devrait augmenter son impact potentiel économique d'un montant supplémentaire de 20 à 50 milliards sur 15 ans, en fonction principalement du niveau réel de l'avenir de la demande pour des services comme la radiodiffusion terrestre de pointe et à large bande sans fil. > Consultable à : 6_dd.pdf 6 - «Exploiting the digital dividend A European approach» Commission Européenne Auteurs : Analysys Mason, DotEcon and Hogan & Hartson 14 Août 2009 > Consultable à d_2009/dd_finalreport.pdf (p.254) 6 - What is the right strategy for more innovation in Europe? Commission Européenne - DG Entreprise et Industrie Europe INNOVA paper N (p.11) Cette étude vise à analyser les freins et les avantages des facteurs influant sur la performance d innovation, et le contexte structurel de potentiel d'innovation parmi 9 secteurs, dont les TIC, se rapportant aux biotechnologies, à l éco-innovation et aux gazelles (PME à forte croissance). > Consultable à 7 - Effects of ICT capital on economic growth European Commission - DG Entreprise et Industrie 28 juin 2006 Ce rapport analyse l effet des revenus liés aux TIC sur le PIB (pour les USA, l Europe des 15 et les 15 Etats membres, entre 1995 et 2004). 6 / 32

7 > Consultable à 8 - The impact of e-government on competitiveness, growth and jobs IDABC Pan-European e-government Services Février 2005 (p. 3) Les TIC soutiennent la croissance de la productivité de 3 façons principales : - l investissement dans le capital des TIC contribue à l augmentation du capital et de la productivité de la main-d œuvre - les progrès technologiques dans la production de biens et de services de TIC contribuent à une augmentation rapide de la productivité dans les secteurs de production de TIC - une plus grande utilisation des TIC dans tous les secteurs améliore l efficacité des entreprises, ce qui augmente la productivité générale de l économie. > Consultable à 9 - The Lisbon strategy for growth and employment - Facing the challenge Auteur : the High Level Group chaired by Wim Kok Novembre 2004 In order to ensure future economic growth, the EU needs a comprehensive and holistic strategy to spur on the growth of the ICT sector and the diffusion of ICTs in all parts of the economy. The top priority is to implement the eeurope action plan, which calls for measures to promote e-commerce, e- government and e-learning. Furthermore, the regulatory framework for electronic communications adopted in 2002 should be fully implemented and strictly enforced, so that competition is more effective in driving down prices for consumers and businesses. This demands closer cooperation between the European Commission, national competition authorities and national regulatory authorities. The strategy must also focus on boosting by 2010 the accessibility of broadband to at least 50 %. > Consultable à Etudes 1 - The Lisbon Review Towards a More Competitive Europe? The World Economic Forum 9 mai 2010 L union européenne qui n a pas atteint son objectif de l Agenda de Lisbonne d être la région la plus compétitive du monde prépare sa nouvelle stratégie de croissance pour les 10 prochaines années : Europe 2020 qui se fixe un objectif de croissance et d emplois. 7 / 32

8 Cette étude a été menée dans le secteur privé parmi les directeurs et managers de chaque pays étudié (dont la France) et les résultats reflètent leurs perspectives européennes au regard des objectifs de Lisbonne et de leurs performances, et leur perception quant au développement économique et à la compétitivité. > Consultable à 2 - Study on the Social Impact of ICT European Commission - DG Information Society and Media Auteur : Universität Siegen, Fachbereich Wirtschaftsinformatik und Neue Medien, Germany 30 avril 2010 Les TIC sont désormais répandues dans notre société et notre économie et ont des implications sur les structures et dynamiques de la société européenne. Le décollage et l'utilisation des TIC ont initié un processus de changement de société. Quels sont les impacts sociaux des TIC entre l'europe et l'amérique du Nord, le Japon ou les pays de l'asie du sud est? Cette étude part des tendances sociétales de base et non des caractéristiques technologiques comme la connectivité ou la convergence. L'étude analyse ce qui s'est passé depuis 25 ans dans les domaines sociétaux investigués et tente de répondre à la question de l'impact des TIC sur ces évènements et sur ce qui auraient pu se produire sans les TIC. Les conclusions générales : l'impact social des TIC est évolutionnaire (et non révolutionnaire) et contribue aux transformations de la société. > Consultable à 3 - The Economic Impact of ICT European Commission - DG Information Society and Media SMART N. 2007/ final report for the EU Commission s Economic Impact of ICT project Auteur : Centre for Economic Performance - London School of Economics Janvier 2010 L'étude a pour objectif de fournir un cadre conceptuel sur comment la production liée aux TIC et leur assimilation influent sur l économie. L étude porte sur l Union européenne, elle souligne également les différences avec les Etats-Unis et le Japon en particulier sur : l impact des TIC sur la compétitivité et la croissance, le rôle des TIC dans l économie de la connaissance, l impact sur la mondialisation. Analyse des effets en termes d innovation et de business modèles, business process, création de valeur pour les parties prenantes et les nouveaux modes de consommation. > Consultable à 4 - The Impact of Broadband on Growth and Productivity European Commission - DG Information Society and Media Auteurs : Dr. Martin Fornefeld, Gilles Delaunay, Dieter Elixmann 2008 Cette étude rassemble des preuves de l'impact économique des réseaux internet sur la productivité, le niveau d'emploi et la croissance. L'innovation (service et process) dans les activités de la connaissance est fortement liée aux technologies de la large bande. Cette innovation est cruciale pour le développement de nouveaux marchés et pour la croissance économique des pays industrialisés. Le résultat de ce modèle chiffre à la création d'emplois dans le secteur des services commerciaux (en 2006) et les postes de secteurs économiques directement liés à l'innovation dans les infrastructures réseaux et dans le secteur de la connaissance. La création d'emplois est compensée par la perte de postes liée au processus d'optimisation et de restructuration dans l'économie. L'impact des réseaux haut débit est positif avec une création net d'emploi en Europe de postes en > Consultable à Documents de travail 1 - «Lisbon Strategy evaluation document» European commission - Lisbon strategy for growth 2 février / 32

9 Globalement la stratégie de Lisbone a eu un impact positif sur l Union européenne même si ses principaux objectifs n aient pas été atteints (70% d emplois, 3% du PIB consacré à la R&D). Le taux d employabilité a atteint 66% en 2008 (contre 62% en 2000) avant qu il ne recule avec la crise Mais l Union européenne a échoué à refermer le fossé de la croissance en terme de productivité : la dépense totale pour la R&D s est accrue de façon marginale (de 1.82% en 2000 à 1.9% en 2008). > Consultable à 2 - Challenges for EU support to innovation in services Fostering new markets and jobs through innovation European Commission - DG Entreprise et Industrie 9 septembre 2009 (p.54-55) Almost 90% of the enterprises in the ICT sector, including important innovative service sectors such as telecommunications, IT services and software activities, consider these factors as significant elements for their innovation potential. It seems that such socio-cultural determinants to a large extent can explain differences in the innovation performance of service firms in different countries, as suggested by Figure 28. Although no strong conclusions can be drawn from this correlation analysis, it seems interesting to further look into this issue, which is related to the discussions on eco-systems in the context of clusters. Fig. 28 : Correlation between the level of organisational and entrepreneurial capital and the share of innovative service firms at national level > These statistical findings are complemented by the socalled Euro-Creativity Index developed by Florida and Tinagli65, which shows that there is a strong correlation between the innovation capacity of a region and its overall capacity to develop, attract, and retain innovative, talented people required by knowledge intensive industries, in particular. > Consultable à 3 - Towards a European strategy in support of innovation in services - Challenges and key issues for future actions European Commission - DG Entreprise et Industrie 27 juillet 2007 Cette étude analyse les modèles spécifiques d'innovation dans les services et identifie les principaux défis à l'appui de l'innovation dans les services avec pour objectif d exploiter entièrement le potentiel d innovation et de favoriser la croissance de l'économie des services en Europe. > Consultable à Programme 1 - «EUROPE 2020, Une stratégie pour une croissance intelligente, durable et inclusive» Commission Européenne 26 mars 2010 Europe 2020: A strategy for smart, sustainable and inclusive growth Depuis 2 ans, l Europe fait face à une crise économique qui a influé sur de nombreux progrès réalisés depuis Chômage, croissance molle et dettes excessives. La situation économique s améliore mais la reprise est fragile et la compétition avec le reste du monde est prégnante. Dans ce sens la stratégie Europe 2020 doit répondre à ces difficultés. > Consultable à 2 - "Proposition de règlement du Conseil portant modification du règlement (CE) n 1698/2005 concernant le soutien au développement rural par le Fonds européen agricole pour le développement rural (Feader)" Commission Européenne 28 janvier 2009 Le Conseil européen des 11 et 12 décembre 2008 a approuvé un plan de relance de l'économie européenne (PREE) qui prévoit le lancement d'actions prioritaires destinées à accélérer l'ajustement des économies des États membres face aux défis actuels et qui repose sur un effort équivalant au total à environ 1,5 % du PIB de l'union européenne (soit l'équivalent de quelque 200 milliards EUR). Sur ce montant, 1,5 milliard EUR devrait être mis à la disposition de tous les États membres par le 9 / 32

10 Fonds européen agricole pour le développement rural (Feader) en vue de développer l internet à large bande dans les zones rurales et de faire face aux nouveaux défis tels que définis dans le cadre de l évaluation à mi-parcours de la mise en œuvre de la réforme de la politique agricole commune de 2003 (le «bilan de santé») qui s'est terminée en novembre Un tiers de ce montant (0,5 milliard EUR) devrait être consacré aux nouveaux défis liés aux opérations et deux tiers (1 milliard EUR) au développement de l'infrastructure de l'internet à large bande dans les zones rurales. La raison de cette allocation de crédits supplémentaires aux deux domaines prioritaires de la politique de développement rural de l'union européenne est exposée ci-après. > Consultable à 10 / 32

11 Rapport ALLEMAGNE 1 - Europe s Digital Competitiveness Report ICT Country profiles European Commission - DG Information Society and Media 17 mai 2010 Le marché du haut débit a cru plus vite qu ailleurs en Europe depuis La couverture DSL est proche des 100% et de 90% dans les zones rurales. La pénétration du haut débit est passée à 30.4 % in 2009, ce qui est au-dessus de la moyenne européenne (24.8 %) ; tant dans les foyers que dans les entreprises l augmentation est réelle. Dans le marché résidentiel la forte hausse reflète le passage du bas au haut débit. Le sans fil devient très populaire et le marché du PC wifi est plus important que la moyenne européenne. (Cf : pages 26-27) > Consultable à Etude 1 - The impact of broadband on jobs and the german economy Auteurs : Prof. Dr. Raul L. Katz, Dr. Stephan Vaterlaus, Patrick Zenhäusern, Dr. Stephan Suter and Dr. Philippe Mahler Mai 2009 Etude proposée par Deutsche Telekom AG, qui quantifie l impact macroéconomique de l investissement dans la technologie haut débit sur l emploi et le rendement de l économie allemande. Dans Edifier la «stratégie haut débit du gouvernement fédéral» annoncé par le gouvernement allemand, deux scenarii d investissement séquentiel (2014 et 2020) sont définis. L impact économique du développement du haut débit sur une période de 10 ans en Allemagne s élève à 968,000 postes supplémentaires et à milliards. > Consultable à Programme gouvernemental 1 - «Breitbandstrategie der Bundesregierung» Bundesministerium für Wirtschaft und Technologie BMWi Février 2009 Programme gouvernemental stratégique pour le haut débit : la «stratégie haut débit du gouvernement fédéral». > Consultable à 11 / 32

12 Rapports DANEMARK 1 - The Global Information Technology Report The World Economic Forum in cooperation with INSEAD 25 mars 2010 L Europe reste une des régions les plus connectées du monde, avec la Suède à la première place du Networked Readiness Index (NRI qui mesure pour chaque pays la propension à tirer profit des opportunités offertes par les TIC) et 11 autres pays / économies parmi lesquelles le Danemark (3rd), la Suisse (4th), la Finlande (6th), les Pays-Bas (9th), la Norvège (10th), l Islande (12th), l Allemagne (14th), le Royaume-uni (13th), le Luxembourg (17th), la France (18th), et l Autriche (20th). > Consultable à Analyse 1 - ICT Skills in Denmark's population Danish National IT and Telecom Agency Janvier 2007 L'analyse comprend une description des compétences TIC de la population et une évaluation de ces compétences à la lumière des besoins futurs ; l'examen des retombées économiques globales des compétences en TIC auprès de la population, et une analyse des obstacles à la meilleure maîtrise des TIC selon les regroupements de population différents. L'analyse propose un éventail de secteurs cibles pour améliorer les compétences TIC de la population. Ces priorités sont basées sur une estimation des groupes cibles qui en ont le plus besoin et où les avantages les plus importants pourraient être obtenus à la fois pour des groupes ciblés et pour la société toute entière. > Consultable à Skills in Denmarks population.pdf Article 1 - Why the New Economy is a Learning Economy (Danish Research Unit For Industrial Dynamics) Auteur : Bengt-Åke Lundvall 2004 (p.4) La raison pour laquelle la nouvelle économie de croissance danoise ne pouvait être considérée comme durable est que l'introduction de technologies de pointe ne peut avoir lieu avec succès qu accompagné par des changements organisationnels et l'amélioration des compétences des employés. Toute stratégie qui donne à la technologie un rôle indépendant en tant que solutionneur de problèmes est vouée à l'échec. Les données danoises sont utilisées pour démontrer que la performance économique est essentielle pour promouvoir l'apprentissage à différents niveaux de l'économie. Il existe un besoin pour un nouveau type de connaissance et d'apprentissage axés sur le Keynésianisme, afin de se rapprocher des taux de croissance caractérisant les beaux jours de l économie aux États-Unis. > Consultable à 12 / 32

13 Legislation ETATS-UNIS 1 - Congressional Activity [111th Congress, Bill 1] PUBLIC LAW FEB. 17 US Congress 2009 Making supplemental appropriations for job preservation and creation, infrastructure investment, energy efficiency and science, assistance to the unemployed, and State and local fiscal stabilization, for fiscal year ending September 30, 2009, and for other purposes TITLE VI Broadband Technology Opportunities Program > Consultable à Programme gouvernemental fédéral 1 - Broadband Initiatives Program Round One Awards Report United States Department of Agriculture 7 juin 2010 Programme gouvernemental pour amener le haut débit dans les Etats ruraux et les zones rurales Cf : Connecting Rural America > Consultable à Rapports 1 - Broadband Internet s Value for Rural America United States Department of Agriculture Août 2009 Economic Research Report Number 78 > Consultable à 2 - The Economic Impact of Stimulating Broadband Nationally Connected Nation 21 février 2008 If the rest of the states in the U.S. were empowered to develop initiatives similar to accelerate broadband, one would expect to see increased adoption in suburban and urban areas, but especially in rural areas, as rural areas are most significantly affected by broadband availability increases. In fact, if every state could accelerate their broadband adoption by seven percentage points above the expected, like Kentucky did with the ConnectKentucky initiative, one would expect the following impact for the United States as a whole $92 billion through 2.4 million jobs created or saved annually $662 million saved per year in reduced healthcare costs $6.4 billion per year in mileage savings from preventing unnecessary driving $18 million in carbon credits associated with 3.2 billion fewer lbs of CO2 emissions per year in the United States $35.2 billion in value from 3.8 billion more hours saved per year from accessing broadband at home $134 billion per year in total direct economic impact for the United States > Consultable à Measuring Broadband s Economic Impact Massachusetts Institute of Technology MIT Auteurs : Sharon E. Gillett, William H. Lehr, Carlos A. Osorio and Marin A. Sirbu Février 2006 Does broadband Internet access matter to the U.S. economy? Given how recently broadband has been adopted, little empirical research has investigated its economic impact. The analysis presented in this report represents a first attempt to measure the impact of already-deployed broadband technologies by applying controlled econometric techniques to data on broadband availability and economic performance for the entire U.S. In other words, this study differs from others in its definition of broadband as a hereand- now technology, its use of controlled statistical techniques, and its 13 / 32

14 geographic scope encompassing the entire U.S. The results support the view that broadband access does enhance economic growth and performance, and that the assumed economic impacts of broadband are real and measurable. We find that between 1998 and 2002, communities in which mass-market broadband was available by December 1999 experienced more rapid growth in employment, the number of businesses overall, and businesses in IT-intensive sectors, relative to comparable communities without broadband at that time. The analysis did not find a statistically significant impact of broadband on the average level of wages; however, the effects of broadband availability by 1999 can also be observed in higher property values in > Consultable à 4 - The $500 Billion Opportunity : The Potential Economic Benefit of Widespread Diffusion of Broadband Internet Access Criterion Economics, Washington, D.C. Auteurs : Crandall, Robert W. and Charles L. Jackson Juillet 2001 The benefits of universal affordable broadband access are tremendous. A 2001 report by the Brookings Institution estimated that widespread adoption of broadband could add $500 million to the national economy and create 1.2 million jobs per year. In addition, cities can benefit from telecommuting by reduced traffic congestion. Rural areas can benefit from both tele-medicine and tele-education, which can provide top-notch services to underserved areas. Tele-medicine, which can be administered from a local clinic, or eventually from home, can give patients access to a specialist who can review medical information provided from the local clinic with the information provided through a secure online connection. Tele-education can allow rural high schools to receive specialized training without the need to consolidate. Students can receive college credit from public and private institutions by participating in class lectures online. State and local government investment in broadband Internet access can also improve the way citizens interact with all levels of government by increasing the accessibility and efficiency of government services. The more access people have to affordable, high-speed Internet, the more governments can move their resources efficiently by providing convenient government services online, and allowing forms, parking tickets, and taxes to be filed electronically. Police and other safety officials can upload large reports and provide streaming video of safety notices or warnings online. The question in the end is not whether this country will eventually have widespread access to broadband. That is virtually certain. The issue is how soon fuller broadband access will be available, and who will catalyze it. A wait-and-see approach means America will lag behind its global competitors. If state and local governments step up and take action, our economy, our government, and our citizens will be the winners. > Consultable à Etudes 1 - Economic Effects of Broadband Infrastructure Deployment and Tax Incentives for Broadband Deployment FTTH Council - Navigant Economics 2 mars 2010 Etude faite à la demande du FTTH Council pour calculer l investissement requis pour étendre à tous les foyers américains le haut débit et pour également étendre la nouvelle génération de réseaux délivrant au minimum 50 Mb/s à 80% de la population d ici à Pour atteindre ces deux objectifs, 77 milliards de dollars sont requis en plus pour créer emplois par an et contribuer à hauteur de 236 milliards de dollars au PIB (sur un déploiement de 5 ans). Huge Job Gains with Modest Fed Investment in Superfast Broadband A $19 billion proposal to use tax-credit bonds to fund the deployment of competitive next-generation, high-speed networks to 80 percent of U.S. homes would create 200,000 jobs annually over the next five years and add $150 billion to the nation's GDP, according to a new study commissioned by the Fiber-to-the-Home (FTTH) Council North America. The study, prepared for the Council by the international consulting firm Navigant Economics, calculated the capital investment required to expand current generation broadband to all U.S. homes, as well as to also extend competitive next-generation networks - those delivering connectivity of at least 50 megabits per second downstream and 20 mbps upstream - to 80 percent of the country by 14 / 32

15 2015. It concluded that achieving both these objectives would require $77 billion in additional capital expenditure and result in an annual increase of 290,000 jobs and $236 billion in additional GDP over the five year deployment period. A cost-effective way to achieve a large measure of this outcome, according to the study, would be for the federal government to make available tax-credit bonds to fund investment in very high speed, 50/20 mbps networks. Doing that would result in $50 billion in additional capital expenditure, leading to the creation of 200,000 jobs annually over the five-year period and addition economic output of $156 billion - at a cost of $19.1 billion in foregone revenues to the government. "Compared to other stimulus packages, the broadband tax credit would be a relatively efficient use of taxpayer money," said the study's authors. On the eve of the release of the Federal Communications Commission's National Broadband Plan, FTTH Council President Joe Savage said the study points the way to an efficient means for turning ambitious broadband goals into real deployment activities that connect homes into high-speed networks while spurring job creation and economic activity. "What this study shows is that with a relatively small investment in foregone tax revenues, the government can help set in motion a wave of network expansion that will produce a million jobs over five years and add $150 billion to our GDP," said Savage. "While we are delighted that the NBP will likely set ambitious goals for high-bandwidth networks, here is a way to actually meet those goals in the near term and, at the same time, deliver huge economic benefits to the nation at large." > Consultable à (étude payante) 2 - The Digital Road to Recovery : A Stimulus Plan to Create Jobs, Boost Productivity and Revitalize America The Information Technology & Innovation Foundation Auteurs : Robert Atkinson, Daniel Castro and Stephen Ezell Janvier 2009 As Congress considers a substantial stimulus package to get the economy moving, investing in new economy digital infrastructures will provide significant opportunities not just for short-term stimulus and job creation, but also longer term economic and social benefits. In the report, The Digital Road to Recovery: A Stimulus Plan to Create Jobs, Boost Productivity and Revitalize America, ITIF provides a detailed analysis and estimate of the short-term jobs impacts of spurring investment in three critical digital networks: broadband networks, the smart grid (making the electric distribution system intelligent) and health IT, and outlines policy steps to spur this investment. ITIF finds that investments in America s digital infrastructure will spur significant job creation in the short run. Specifically, ITIF estimates that spurring an additional investment of $30 billion in America s IT network infrastructure in 2009 will create approximately 949,000 U.S. Jobs. > Consultable à Articles 1 - Broadband Creates Jobs Brookings Institution Auteurs : Robert W. Crandall / Hal J. Singer 23 février 2010 The Federal Communications Commission (FCC) is putting the final touches on a National Broadband Plan. Unfortunately, few policymakers understand how much the deployment of new telecommunications technologies that underlie the broadband revolution have contributed to employment in the private economy. The National Broadband Plan should be carefully designed so as not to reduce the investment in broadband technologies, which have averaged $30 billion per year since During the recession, total private nonresidential capital spending declined by more than 18 percent, but spending by telcos, cable operators, and wireless firms on broadband remained steady, declining by a bare 3 percent. The massive investments made in mobile and wired Internet capacity by the major network providers has sustained hundreds of thousands of jobs over the past six years, and we project that capital investment in broadband over the next few years would create approximately 509,000 jobs relative to a world without such investment. > Consultable à 15 / 32

16 2 - The Effects of Broadband Deployment on Output and Employment : A Crosssectional Analysis of U.S. Data The brookings institution Auteurs : Robert Crandall, William Lehr and Robert Litan Juillet 2007 Nonfarm private employment and employment in several industries is positively associated with broadband use. More specifically, for every one percentage point increase in broadband penetration in a state, employment is projected to increase by 0.2 to 0.3 percent per year. For the entire U.S. private non-farm economy, this suggests an increase of about 300,000 jobs, assuming the economy is not already at full employment (the national unemployment rate being as low as it can be with a low, stable rate of inflation). At a more disaggregated level, we find that employment in both manufacturing and services industries (especially finance, education and health care) is positively related to broadband penetration. We also find that state output of goods and services is positively associated with broadband use, although probably because of noise in the underlying data, our estimates are not statistically significant. > Consultable à 3 - Digital Prosperity Understanding the Economic Benefits of the Information Technology Revolution The Information Technology & Innovation Foundation Auteurs : Robert Atkinson and Andrew McKay 13 mars 2007 Notwithstanding the centrality of IT to economic growth, there have been surprisingly few attempts to catalogue what is known about IT s impacts on the economy. This report attempts to do just that by collecting, organizing, and surveying studies and examples of IT s impact in five key areas: 1) productivity; 2) employment; 3) more efficient markets; 4) higher quality goods and services; and 5) innovation and new products and services. In order to better understand IT s role in economic growth it is important to realize that the digital economy is more than an economy conducted on the Internet. And its impact is pervasive as it is being used in virtually every sector from farming to manufacturing to services to government. Perhaps the most important benefit of the IT revolution is its impact on economic growth. The diffusion of information technology and telecommunications hardware, software, and services turns out to be a powerful driver of growth, having an impact on worker productivity three to five times that of non-it capital (e.g., buildings and machines). In fact, in the United States IT was responsible for two-thirds of total factor growth in productivity between 1995 and 2002 and virtually all of the growth in labor productivity. While these productivity impacts from IT are among the highest in the United States, most other nations have benefited from the IT revolution as well. Economists have found significant impacts of IT on the productivity of firms in many other nations, including Australia, Canada, Finland, France, Germany, Korea, Japan, the Netherlands, and Switzerland. Moreover, while its impact is not as large in most developing nations, IT is making a difference there as well, in part because IT expenditures rose twice as fast in developing nations from 1993 to 2001 compared to the OECD average. For example, IT usage in China was responsible for 38 percent of the increase in total factor productivity growth and 21 percent of GDP growth. IT boosts economic output by enabling more people to work. The IT industry itself creates jobs, on average paying 84 percent more than average jobs. Moreover, IT appears to be playing a key role in reducing the severity of the business cycle, allowing the economy to run at full capacity more of the time. Additionally, IT makes it easier for more people to join the workforce, including disabled people and people who cannot work full-time, but who can work part-time or from home. Our standard of living is not just a function of higher levels of efficiency, but of the quality of products and services. IT is helping organizations boost quality. IT enables more information about quality to be collected, giving organizations greater opportunity and incentive to boost quality. Second, IT makes it easier for organizations to design more customized products and services, which by definition are of higher quality because they more closely fit the wishes of consumers. In short. 1) Give the Digital Economy Its Due: Economic policymakers need to see IT issues not just as narrow IT policy, but as the centerpiece of economic policy. This means putting issues of digital transformation at the front and center of economic policy. 2) Actively Encourage Digital Innovation and Transformation of Economic Sectors: The private sector will drive much of digital transformation, but government can play a supportive role. Government should support research in emerging IT areas. Government should also use a wide array of policy 16 / 32

17 levers, including tax, regulatory, and procurement policies, to spur greater IT innovation and transformation, particularly in key sectors like health care, education, transportation, and others influenced by public policy. Moreover, government should lead by example by leveraging their own IT efforts to achieve more effective and productive public sector management and administration. > Consultable à Enquête 1 - The Economic Development Impact of Municipal Broadband International Economic Development Council IEDC Auteur : Craig Settles Président de Successful.com pour IEDC (document payant) Décembre 2008 Enquête portent sur 260 correspondants à travers les Etats-Unis et le Canada. Trois questions leur ont été posées : 1) how can citywide and regional broadband networks impact economic development; 2) is there value to limited-reach wireless and wired networks that just cover commercial zones or districts within a city; and 3) can municipal broadband facilitate personal economic development and individual entrepreneurship within underserved communities. Some results : Wired municipal networks, predominately fiber, appear to have the edge over wireless networks in improving local economic development. This is true both for the value that professionals have observed in areas where networks are in place, and the value survey respondents expect to see in areas where these networks have yet to be built. 19% of cities and counties of those surveyed have wired networks that businesses can access, as compared to 3% whose areas have wireless networks. 7% of survey respondents say their cities or counties are currently building a wireless network and an equal percentage says wired networks are being built in their areas. 41% of respondents believe their wired networks have directly or indirectly enticed new businesses into the area, while 31% of those with wireless networks feel the same. 45% with wired networks believe these directly or indirectly influence businesses to stay, and 34% feel this way about their wireless network. 42% believe wired networks help their local businesses be more competitive, and 25% believe the same about their wireless networks. An almost equal number of survey respondents believe their wired (22%) and wireless (20%) networks will revitalize depressed business areas. > Consultable à 17 / 32

18 Rapports 1 - ICT cluster Finland Review 2009 TIEKE ICT Finland cluster 2010 FINLANDE La Finlande est un pays leader dans le monde en termes d innovation et de qualité d environnement de travail pour les entreprises. Mais comme les autres pays elle est confrontée à la mondialisation et à la compétition dans l innovation. Description d un cluster, de ses modèles, de sa politique d innovation qui combine les besoins des usagers et consommateurs avec la connaissance, la compétence, la créativité afin de générer de nouvelles formes d économies. > Consultable à 2 - Making broadband available to everyone The national plan of action to improve the infrastructure of the information society Ministère des Transports et Communications septembre 2008 The report proposes that the public sector introduce business subsidies to enterprises that upgrade the public telecommunications network into a condition that makes available to most all citizens by 2015 an optical fibre or cable network supporting 100 Mbit connections. Prior to this goal, the speed of the broadband connection included in the universal service obligation must be raised to an average of 1 Mbit/s by the end of 2010 at the latest. In order to finance the State contribution required for the target for 2015, it is proposed that certain radio frequencies coming up for allocation be auctioned. In the event that auction revenues are insufficient to cover the State s public aid for telecommunications infrastructure construction, the shortfall would be made up with a telecommunications network compensatory payment to be collected from telecommunications operators. The auction revenues and the compensatory payments could be entered as income and decisions on their use made either through the Budget or by means of a fund outside the Budget. > Consultable à pdf&title=Making%20broadband%20available%20to%20everyone.%20The%20national%20plan%20of%20 action%20to%20improve%20the%20infrastructure%20of%20the%20information%20society%20%28lvm50/ 3 - Government resolution on the objectives of the National Information society policy for Ubiquitous Information Society Advisory Board Minister of Transport and Communications 2007 Objectifs et priorités pour accélérer la société de l information pendant la période > Consultable à Article Presse 1-1 Mbit/s broadband for everyone on 1 July telecom operators new universal service obligations enter into force FICORA Finnish Communications Regulatory Authority 29 juin 2010 FICORA assigned 26 telecom operators as universal service providers in various parts of Finland. In their operating area, the operators have an obligation to provide a broadband subscription for consumers and business customers at their permanent place of residence or business. According to the amendment to the Communications Market Act entering into force at the beginning of July, the connection speed must be 1 Mbit/s. The requirements for the minimum speed of an internet connection have been specified in further detail in the Decree of the Ministry of Transport and Communications. > Consultable à 18 / 32

19 Rapports FRANCE 1 - «Investissements et investisseurs de long terme» Conseil d Analyse Economique Auteurs : Jérôme Glachant, Jean-Hervé Lorenzi, Alain Quinet et Philippe Trainar 7 juin 2010 La crise mondiale et celle, plus récente, dans la zone euro ont eu tendance à raccourcir l horizon prévisionnel et décisionnel de nombreux agents économiques. Dans le même temps, les incertitudes (sur l emploi, les retraites ) poussent plutôt à la remontée du taux d épargne des ménages. Le problème de l épargne dans la plupart des pays européens, y compris la France, est donc moins quantitatif que qualitatif. Il s agit d attirer une fraction accrue de l épargne privée vers les investissements de long terme, afin de doper la croissance et l emploi. L orientation d une épargne «longue» abondante vers des investissements rentables tant économiquement que socialement est l enjeu crucial des dix années à venir pour créer les emplois et l activité. Pour les auteurs, la France, à l instar des autres pays industrialisés, doit favoriser l émergence d investisseurs de long terme en capacité de porter le risque long. Le rapport fournit dix propositions pour y parvenir. Elles concernent la constitution et la mobilisation de l épargne longue ainsi que la création de véhicules d investissement long associant public et privé. > Consultable à 2 - The Global Information Technology Report The World Economic Forum in cooperation with INSEAD 25 mars 2010 L Europe reste une des régions les plus connectées du monde, avec la Suède à la première place du Networked Readiness Index (NRI qui mesure pour chaque pays la propension à tirer profit des opportunités offertes par les TIC) et 11 autres pays / économies parmi lesquelles le Danemark (3rd), la Suisse (4th), la Finlande (6th), les Pays-Bas (9th), la Norvège (10th), l Islande (12th), l Allemagne (14th), le Royaume-uni (13th), le Luxembourg (17th), la France (18th), et l Autriche (20th). > Consultable à 3 «Investissement direct étranger et performances des entreprises» Conseil d Analyse Economique Auteurs : Lionel Fontagné et Farid Toubal Avril 2010 La question des délocalisations occupe une place importante dans le débat, en France comme à l étranger. Le rapport place cette question dans le contexte plus large de la mondialisation, des investissements directs étrangers (IDE) et de la stratégie des entreprises multinationales. L analyse concerne en particulier les IDE sortants réalisés par des groupes français, mais elle ne néglige pas pour autant les IDE entrants effectués par des groupes étrangers en France. Plusieurs clivages structurent les démonstrations : celui entre l IDE horizontal et l IDE vertical ; celui entre l effet de revenu et l effet de substitution de l implantation à l étranger. Le rapport étudie de près sous quelles conditions l un des deux effets l emporte sur l autre. Les auteurs éclairent aussi, chiffres à l appui, les liens entre les performances des entreprises et leur caractère multinational, qu il s agisse d IDE sortants ou entrants. > Consultable à 4 - «La société et l économie à l aune de la révolution numérique - Enjeux et perspectives des prochaines décennies (2015/2025)» Centre d Analyse Stratégique Auteur : Alain Bravo Mai 2009 Les technologies de l information et des communications, et l économie numérique qu elles soustendent constituent l un des moteurs de la croissance et du développement des sociétés modernes. Leurs impacts sont essentiels non seulement en termes de compétitivité industrielle et de partage de ressources mais aussi dans les domaines de la cohésion sociale, de la santé, de l éducation et de la 19 / 32

20 culture, des transports et de la sécurité, et plus généralement dans le développement de la société de la connaissance et de l économie de l immatériel. > Consultable à 5 - «La France dans 15 ans, perspectives économiques» Conseil d Analyse Economique 8 janvier 2009 Les discussions ont abordé cinq thématiques : la mondialisation, l Europe, les nouveaux gisements de croissance, la place des institutions et la modernisation du contrat social. Trois scénarios ont alors été imaginés : le fil de l eau, le repli sur soi et l acceptation du changement. Ce travail a été présenté à Eric Besson, secrétaire d Etat chargé de la Prospective, de l Evaluation des politiques publiques et du Développement de l économie numérique le 30 juillet > Consultable à 6 - «Performances à l exportation de la France et de l Allemagne» (Conseil d Analyse Economique) Auteurs : Lionel Fontagné et Guillaume Gaulier 31 décembre 2008 En utilisant des données détaillées au niveau des produits et des firmes, le rapport met en évidence que les difficultés françaises à l exportation ne concernent pas que les biens mais aussi les services. Ce constat suggère que la France n a pas tant un problème industriel qu un problème d offre. De plus, le rapport montre que ni les effets de structure sectorielle, ni les effets de structure géographique des marchés n expliquent le recul des exportateurs français. L explication se trouve plutôt dans la perte de performance des exportateurs français en partie liée à leur stratégie d outsourcing qui se différencie de celle de leurs concurrents allemands. Après une analyse des caractéristiques des firmes françaises exportatrices, les auteurs concluent qu une politique de soutien à l entrée sur le premier marché étranger, en particulier si c est un marché de l Union Européenne, peut être à l origine d effets non désirés. Aussi les auteurs proposent-ils qu une politique en direction des exportateurs s adresse plutôt à ceux parvenant à exporter vers plus d un marché et en dehors de l Union européenne. Ceci concernerait alors essentiellement les entreprises de taille «moyenne-grande» et non pas les petites entreprises ou les primo-exportateurs. Cependant, plutôt que des aides à l exportation, les auteurs privilégient une politique plus horizontale visant à favoriser l efficacité des entreprises françaises et leur capacité d innovation. > Consultable à 7 - «FRANCE 2025 diagnostic stratégique» Centre d Analyse Stratégique 22 avril 2008 Etat des lieux de la France en 2008 mis en perspective par rapport au contexte international et à un ensemble de tendances structurantes. Il traduit, sous forme chiffrée, les évolutions de variables clés, économiques, sociales et sociétales, dont la liste considérée n est pas nécessairement exhaustive. Ce document fournit souvent des points de comparaison avec l étranger (positionnement relatif de la France). Il se concentre sur les tendances actuelles et passées et ne se prononce pas sur les tendances à venir des variables considérées, sauf à mentionner quelques scénarios de cadrage déjà existants. Si la France veut augmenter son taux d emploi tout en maintenant sa productivité, elle doit investir dans la formation et dans les TIC. > Consultable à 8 - «Les leviers de la croissance française» Conseil d Analyse Economique Auteurs : Philippe Aghion, Gilbert Cette, Élie Cohen et Jean Pisani-Ferry 19 décembre 2007 L économie française peut-elle faire durablement mieux que 2% de croissance? Analyse des perspectives de la croissance potentielle en France et des leçons des expériences étrangères, et des sources d une possible accélération. Examen de ce que pourraient apporter une mobilisation des ressources en main d œuvre, une rénovation de l enseignement supérieur et des réformes des marchés des produits, du travail et des capitaux et recensement des mesures prioritaires correspondantes. Ordre souhaitable des réformes. 20 / 32

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015

Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015 Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015 Secretariat-General L'examen annuel de la croissance 2015: Le programme de la Commission pour la croissance et l'emploi est fondé sur trois piliers

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012

THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012 THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012 We, the participants, assembled in Ouagadougou, Burkina Faso, from 5-7 March 2012, for the meeting

Plus en détail

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT I. BASIC DATA Organization Legal Name: Conservation International Madagascar Project Title (as stated in the grant agreement): Knowledge Management: Information & Monitoring.

Plus en détail

LCBO PN-6113-LCBO Beeton/New Tecumseth Times @ 2C (3.313) x 106ag

LCBO PN-6113-LCBO Beeton/New Tecumseth Times @ 2C (3.313) x 106ag STORE IN BEETON, RFP# 2014-110 BEETON retailers in Beeton. The Liquor Control Board of Ontario () is seeking a responsible, customer-focused retailer to operate an Agency store in Beeton. To qualify, the

Plus en détail

Projet de réorganisation des activités de T-Systems France

Projet de réorganisation des activités de T-Systems France Informations aux medias Saint-Denis, France, 13 Février 2013 Projet de réorganisation des activités de T-Systems France T-Systems France a présenté à ses instances représentatives du personnel un projet

Plus en détail

Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel. Call Centres Telemarketing Sales Regulation

Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel. Call Centres Telemarketing Sales Regulation THE CONSUMER PROTECTION ACT (C.C.S.M. c. C200) Call Centres Telemarketing Sales Regulation LOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR (c. C200 de la C.P.L.M.) Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel

Plus en détail

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere La Poste choisit l'erp Open Source Compiere Redwood Shores, Calif. Compiere, Inc, leader mondial dans les progiciels de gestion Open Source annonce que La Poste, l'opérateur postal français, a choisi l'erp

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES)

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 1 Project Information Title: Project Number: SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 Year: 2008 Project Type: Status:

Plus en détail

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message.

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message. RÉSUMÉ Au cours des dernières années, l une des stratégies de communication marketing les plus populaires auprès des gestionnaires pour promouvoir des produits est sans contredit l utilisation du marketing

Plus en détail

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Bonjour Mesdames et Messieurs, Je suis très heureux d être avec vous aujourd hui pour ce Sommet AéroFinancement organisé

Plus en détail

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE Union pour la Méditerranée Union for the Mediterranean Lors de la conférence ministérielle des 9 et 10 novembre 2011 à Strasbourg sur le développement urbain durable,

Plus en détail

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire 28/3/2011 ANNEXE 6 (Source: Electrabel) Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire Si nous vendons une bande d énergie nucléaire à certains clients, que nous garantissons

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques

Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques 9 Plateformes technologiques européennes sur l Energie (ETP) Industrie + Recherche Association

Plus en détail

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39 under the SMALL BUSINESS INVESTOR TAX CREDIT ACT (O.C. 2003-220) Regulation Outline Filed July 29, 2003 Citation........................................... 1 Definition

Plus en détail

We Generate. You Lead.

We Generate. You Lead. www.contact-2-lead.com We Generate. You Lead. PROMOTE CONTACT 2 LEAD 1, Place de la Libération, 73000 Chambéry, France. 17/F i3 Building Asiatown, IT Park, Apas, Cebu City 6000, Philippines. HOW WE CAN

Plus en détail

EU- Luxemburg- WHO Universal Health Coverage Partnership:

EU- Luxemburg- WHO Universal Health Coverage Partnership: EU- Luxemburg- WHO Universal Health Coverage Partnership: Supporting policy dialogue on national health policies, strategies and plans and universal coverage Year 2 Report Jan. 2013 - - Dec. 2013 [Version

Plus en détail

Ecodevelopment and Resilient Energy Policies

Ecodevelopment and Resilient Energy Policies Ecodevelopment and Resilient Energy Policies Laura E. Williamson - Project Director UNFCCC COP 17 Side Event December 2, 2011 Renewable Energy Policies for Climate Resilience, Sustainable Development and

Plus en détail

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN!

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! AUDITORIUM RAINIER III 16 OCTOBRE 2013 MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! UNE VITRINE, DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES... ET UNE FENÊTRE SUR LE MONDE START MONACO BUSINESS est un événement unique pour maximiser

Plus en détail

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite www.dcs-eg.com DCS TELECOM SAE is an Egyptian based Information Technology System Integrator company specializes in tailored solutions and integrated advanced systems, while also excelling at consulting

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 3rd largest European postal operator by turnover The most diversified European postal operator with 3 business lines 2010 Turnover Mail 52%

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

Paxton. ins-20605. Net2 desktop reader USB

Paxton. ins-20605. Net2 desktop reader USB Paxton ins-20605 Net2 desktop reader USB 1 3 2 4 1 2 Desktop Reader The desktop reader is designed to sit next to the PC. It is used for adding tokens to a Net2 system and also for identifying lost cards.

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS Question 10: The following mandatory and point rated criteria require evidence of work experience within the Canadian Public Sector: M3.1.1.C / M3.1.2.C

Plus en détail

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par.

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par. École Doctorale d Informatique, Télécommunications et Électronique de Paris THÈSE présentée à TÉLÉCOM PARISTECH pour obtenir le grade de DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH Mention Informatique et Réseaux par

Plus en détail

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK THE AFRICAN CONTINENT: SOME LANDMARKS AFRICAN NETWORKS: STATE OF PLAY STRATEGY: DESTINATION 2040 Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK

Plus en détail

RÉSUMÉ DE THÈSE. L implantation des systèmes d'information (SI) organisationnels demeure une tâche difficile

RÉSUMÉ DE THÈSE. L implantation des systèmes d'information (SI) organisationnels demeure une tâche difficile RÉSUMÉ DE THÈSE L implantation des systèmes d'information (SI) organisationnels demeure une tâche difficile avec des estimations de deux projets sur trois peinent à donner un résultat satisfaisant (Nelson,

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

Wallonia-Belgium A continuous success story. Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America

Wallonia-Belgium A continuous success story. Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America Wallonia-Belgium A continuous success story Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America I. ORGANISATION & STRATEGY II. FIGURES & RESULTS III.BELGIUM WALLONIA S ASSETS I. ORGANISATION

Plus en détail

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION First Nations Assessment Inspection Regulations Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations SOR/2007-242 DORS/2007-242 Current to September

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

Les contraintes de financement des PME en Afrique : le rôle des registres de crédit

Les contraintes de financement des PME en Afrique : le rôle des registres de crédit Les contraintes de financement des PME en Afrique : le rôle des registres de crédit Ondel ansek Kay Sommaire Il ressort du débat sur le développement économique de l Afrique subsaharienne (ASS) que les

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

COPYRIGHT 2014 ALCATEL-LUCENT. ALL RIGHTS RESERVED.

COPYRIGHT 2014 ALCATEL-LUCENT. ALL RIGHTS RESERVED. FONDATION ALCATEL-LUCENT: APPORT DES ENTREPRISES DES TIC DANS LES COMMUNAUTÉS TIC & RSE un duo gagnant pour le développement entrepreneurial en Afrique Mars 2015 UN MONDE ULTRA CONNECTÉ Carte des réseaux

Plus en détail

Agenda. Atelier 1 e-gouvernement. Agenda numérique La Belgique Débat. Table ronde sur l Agenda numérique pour l Europe Bruxelles, 11.10.

Agenda. Atelier 1 e-gouvernement. Agenda numérique La Belgique Débat. Table ronde sur l Agenda numérique pour l Europe Bruxelles, 11.10. Atelier 1 e-gouvernement Table ronde sur l Agenda numérique pour l Europe Bruxelles, 11.10.2011 2 Agenda Agenda numérique La Belgique Débat 3 Agenda Agenda numérique La Belgique Débat 4 Actions prévues

Plus en détail

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS OPPA investigated in March 2013 its members, in order to design a clear picture of the traffic on all devices, browsers and apps. One year later

Plus en détail

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Session 3 Big Data and IT in Transport: Applications, Implications, Limitations Jacques Ehrlich/IFSTTAR h/ifsttar

Plus en détail

Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum. Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot.

Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum. Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot. Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot.Mu Date: Jeudi 12 Avril 2012 L heure: 9h15 Venue: Conference Room,

Plus en détail

Evènement formulaires Namur 02/12

Evènement formulaires Namur 02/12 Evènement formulaires Namur 02/12 Formulaires électroniques à la Commission européenne Philippe Biérlaire Chef de l unité Systèmes d information pour la gestion des ressources humaines Direction Systèmes

Plus en détail

English version ***La version française suit***

English version ***La version française suit*** 1 of 5 4/26/2013 4:26 PM Subject: CRA/ARC- Reminder - Tuesday, April 30, 2013 is the deadline to file your 2012 income tax and benefit return and pay any / Rappel - Vous avez jusqu'au 30 avril 2013 pour

Plus en détail

BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE

BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE CETMO-ASE Version 08.01 Année de référence 2008 Février 2013 BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE

Plus en détail

Cloud Computing: de la technologie à l usage final. Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis

Cloud Computing: de la technologie à l usage final. Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis Cloud Computing: de la technologie à l usage final Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis ADOPTION DU CLOUD COMPUTING Craintes, moteurs, attentes et

Plus en détail

MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION

MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION Ficep Group Company MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION KEEP ADVANCING " Reach your expectations " ABOUT US For 25 years, Steel Projects has developed software for the steel fabrication industry.

Plus en détail

INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001. RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre 2001

INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001. RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre 2001 FINANCIAL ADMINISTRATION ACT INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001 LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre

Plus en détail

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE B. Laponche 2 juin 2014 Voir en annexe la présentation de la politique énergétique allemande * 1. Sur la consommation d électricité des

Plus en détail

La gestion des risques IT et l audit

La gestion des risques IT et l audit La gestion des risques IT et l audit 5èmé rencontre des experts auditeurs en sécurité de l information De l audit au management de la sécurité des systèmes d information 14 Février 2013 Qui sommes nous?

Plus en détail

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 WORKING DOCUMENT from : Presidency to : delegations No prev. doc.: 12621/08 PI 44 Subject : Revised draft

Plus en détail

BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F

BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F 1. Rationale With the advent of globalization, translation studies have become an imperative field to be taken on-board by department of languages.

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE PURPOSE The Audit Committee (the Committee), assists the Board of Trustees to fulfill its oversight responsibilities to the Crown, as shareholder, for the following

Plus en détail

Consultants en coûts - Cost Consultants

Consultants en coûts - Cost Consultants Respecter l échéancier et le budget est-ce possible? On time, on budget is it possible? May, 2010 Consultants en coûts - Cost Consultants Boulletin/Newsletter Volume 8 Mai ( May),2010 1 866 694 6494 info@emangepro.com

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

IT-Call - formation intégrée pour l'employabilité des personnes handicapées efficace en tant que représentants Call Center

IT-Call - formation intégrée pour l'employabilité des personnes handicapées efficace en tant que représentants Call Center IT-Call - formation intégrée pour l'employabilité des personnes handicapées efficace en tant que représentants Call Center 2008-1-TR1-LEO04-02465 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: IT-Call

Plus en détail

Council Member Inquiry/Motion Form Demande de renseignements d un membre du Conseil /Formulaire de motion

Council Member Inquiry/Motion Form Demande de renseignements d un membre du Conseil /Formulaire de motion Council Member Inquiry/Motion Form Demande de renseignements d un membre du Conseil /Formulaire de motion From/Exp. : Councillor/Conseiller S. Blais Date : February 27, 2012 File/Dossier : ITSC 01-12 To/Dest.

Plus en détail

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) SOR/2002-39 DORS/2002-39 Current to

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

TABLE OF CONTENT / TABLE DES MATIERES

TABLE OF CONTENT / TABLE DES MATIERES TRRAACE : La Lettre Electronique de TRRAACE TRRAACE Electronic Newsletter N HS 26/02/ 2005 TOUTES LES RESSOURCES POUR LES RADIOS AFRICAINES ASSOCIATIVES COMMUNAUTAIRES ET EDUCATIVES TRACKING RESOURCES

Plus en détail

Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation

Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation www.terresneuves.com Institut d Acclimatation et de Management interculturels Dans un

Plus en détail

Stratégie DataCenters Société Générale Enjeux, objectifs et rôle d un partenaire comme Data4

Stratégie DataCenters Société Générale Enjeux, objectifs et rôle d un partenaire comme Data4 Stratégie DataCenters Société Générale Enjeux, objectifs et rôle d un partenaire comme Data4 Stéphane MARCHINI Responsable Global des services DataCenters Espace Grande Arche Paris La Défense SG figures

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2

iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2 iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2 134712-LLP-2007-HU-LEONARDO-LMP 1 Information sur le projet iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner

Plus en détail

LADIES IN MOBILITY. LIVE TWEET Innovative City

LADIES IN MOBILITY. LIVE TWEET Innovative City LIVE TWEET Innovative City 1. LadiesinMobility @LadiesMobility19 Juin In Smart Cities, we should create a collaborative model #smartcity #icc2013 2. LadiesinMobility @LadiesMobility19 Juin Cities like

Plus en détail

Propriété Intellectuelle et accord de consortium

Propriété Intellectuelle et accord de consortium INFODAYS Incontact 8-10 october 2012, Dakar, Sénégal Propriété Intellectuelle et accord de consortium Anne-Marie Schelstraete CIRAD, France Direction de la Recherche scientifique et de la Stratégie Chargée

Plus en détail

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride Mission commerciale Du 29 septembre au 2 octobre 2015 Veuillez remplir un formulaire par participant Coordonnées

Plus en détail

Interest Rate for Customs Purposes Regulations. Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes CONSOLIDATION CODIFICATION

Interest Rate for Customs Purposes Regulations. Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Interest Rate for Customs Purposes Regulations Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes SOR/86-1121 DORS/86-1121 Current to August 4, 2015 À jour au 4 août

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Miroir de presse International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Contenu 1. L Agefi, 9'510 ex., 02.03.2015 2. Market, online, 12.3.2015 3. Studyrama, online, 13.3.2015 4. Venture Magazine, online, 15.3.2015

Plus en détail

e-leadership for the Digital Economy

e-leadership for the Digital Economy e-leadership for the Digital Economy e-skills and e-leadership Skills European Commission activities UNESCO, Paris 6 November 2014 André Richier, European Commission Prepared for the European Commission

Plus en détail

INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been paid yet, you may be eligible for the simplified procedure.

INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been paid yet, you may be eligible for the simplified procedure. Recipient s name 5001-EN For use by the foreign tax authority CALCULATION OF WITHHOLDING TAX ON DIVIDENDS Attachment to Form 5000 12816*01 INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been

Plus en détail

BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322

BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322 BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322 1. Rationale With the advent of globalization, translation studies have become an imperative field to be taken on-board by department of languages.

Plus en détail

Dans une agence de location immobilière...

Dans une agence de location immobilière... > Dans une agence de location immobilière... In a property rental agency... dans, pour et depuis vocabulaire: «une location» et «une situation» Si vous voulez séjourner à Lyon, vous pouvez louer un appartement.

Plus en détail

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5 RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS General Rules for Manner of Service Notices of Application and Other Documents 5.01 (1) A notice of application or other document may be served personally, or by an alternative

Plus en détail

MONTRÉAL LA CONFORTABLE MC

MONTRÉAL LA CONFORTABLE MC Sabin Boily Président du conseil d administration Éric Baudry Représentant Smart Electric Lyon Carrefour de l innovation Mercredi, 18 mars 12h30 à 13h00 Sabin Boily Président du conseil d administration

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE. Developing a joint strategy for the Channel area

CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE. Developing a joint strategy for the Channel area CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE Developing a joint strategy for the Channel area Les objectifs du projet Co-financé par le programme Interreg IVA France (Manche) Angleterre, le

Plus en détail

POSITION DESCRIPTION DESCRIPTION DE TRAVAIL

POSITION DESCRIPTION DESCRIPTION DE TRAVAIL Supervisor Titre du poste de la superviseure ou du superviseur : Coordinator, Communications & Political Action & Campaigns Coordonnatrice ou coordonnateur de la Section des communications et de l action

Plus en détail

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS JET SERVICES GROUP vous propose la solution MANAJETS destinée aux opérateurs

Plus en détail

EUREKA Tourism et Projets Européens

EUREKA Tourism et Projets Européens EUREKA Tourism et Projets Européens Jean-Bernard TITZ jbtitz@dev-help.fr Activités principales Accompagnement des PME innovantes dans le montage de partenariats technologiques et financiers avec comme

Plus en détail