BOIS ENERGIE. dans la construction performante. BBC, RT2012, maison passive

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BOIS ENERGIE. dans la construction performante. BBC, RT2012, maison passive"

Transcription

1 BOIS ENERGIE dans la construction performante BBC, RT2012, maison passive

2 Présentation SOLEVAL ALEc - Agence Locale de l'energie et du climat en Sicoval sud-est toulousain Association loi 1901 Créée en avril 2007 à l'initiative de la communauté d'agglomération du Sicoval avec le soutien technique et financier de l'ademe et de la Région Midi-Pyrénées 29/02/2012 Bois énergie dans la construction performante - RT2012, BBC, maison passive 2

3 Missions 29/02/2012 Animer un espace info énergie pour la Haute-Garonne. Proposer un Conseil en Energie Partagé : pour les équipements du Sicoval, pour les communes adhérentes. Bois énergie dans la construction performante - RT2012, BBC, maison passive 3

4 BOIS ENERGIE & réglementation thermique 29/02/2012 Bois énergie dans la construction performante - RT2012, BBC, maison passive 4

5 Valorisation Énergie Bois Arrêté du 8 mai 2007 relatif au contenu et aux conditions d attribution du label «haute performance énergétique» Article 2 5 c) «Exclusivement pour ce label, le coefficient de transformation en énergie primaire de l énergie bois pour le calcul des consommations conventionnelles d énergie primaire est pris, par convention, égal à 0,6.» Energie Fioul Gaz Bois Electricité 29/02/2012 Energie finale (au compteur) [kwhef] Energie primaire (produite) [kwhep] ( 0,6 BBC) 2,58 Bois énergie dans la construction performante - RT2012, BBC, maison passive 5

6 Valorisation Énergie Bois Arrêté du 9 juin 2009 relatif à l agrément de la demande de titre V relative à la prise en compte des appareils indépendants de chauffage à bois dans le cadre de la réglementation thermique 2005 * Ubat Ubatbase 25 % * Surface maxi 110 m² shab, dont :» 90% assurée par l'appareil» 10% assuré par un système complémentaire en SdB 29/02/2012 Bois énergie dans la construction performante - RT2012, BBC, maison passive 6

7 Valorisation Énergie Bois Arrêté du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et aux exigences de performance énergétique des bâtiments nouveaux et des parties nouvelles de bâtiments ANNEXE VIII - COEFFICIENTS DE MODULATION DES EXIGENCES GLOBALES I. Bâtiments ou parties de bâtiment à usage d habitation 1) Maisons individuelles ou accolées et bâtiments collectifs d habitation 2. Modulations du Cepmax Cepmax = 50 Mctype (Mcgéo + Mcalt + Mcsurf + McGES) Dans le cas d une utilisation locale de bois énergie comme énergie principale utilisée pour la production de chauffage et/ou d eau chaude sanitaire : McGES = 0,3 29/02/2012 Bois énergie dans la construction performante - RT2012, BBC, maison passive 7

8 BOIS ENERGIE & label BBC 29/02/2012 Bois énergie dans la construction performante - RT2012, BBC, maison passive 8

9 Observatoire BBC Projets labellisés au 31 décembre 2011 Maisons individuelles (secteur diffus et groupé) Logements collectifs Tertiaire (répartition en attente) 29/02/2012 Bois énergie dans la construction performante - RT2012, BBC, maison passive 9

10 Observatoire BBC Demandes de labellisations au 31 décembre 2011 Maisons individuelles (secteur diffus et groupé) Logements collectifs Tertiaire (répartition en attente) 29/02/2012 Bois énergie dans la construction performante - RT2012, BBC, maison passive 10

11 Observatoire BBC Maisons individuelles Chauffage ECS 29/02/2012 Bois énergie dans la construction performante - RT2012, BBC, maison passive 11

12 Observatoire BBC Logements collectifs Chauffage ECS 29/02/2012 Bois énergie dans la construction performante - RT2012, BBC, maison passive 12

13 PROMOTELEC Prescriptions pour les appareils au bois 29/02/2012 Bois énergie dans la construction performante - RT2012, BBC, maison passive 13

14 Le choix du BOIS ENERGIE 29/02/2012 Bois énergie dans la construction performante - RT2012, BBC, maison passive 14

15 Pourquoi le bois? Avantages environnementaux : RENOUVELABLE (selon exploitation). BILAN CO2 neutre. Avantages techniques : CHOIX : technologies et types de combustibles COMFORT : diffusion par rayonnement et convection, par distribution d air ou d eau PERFORMANCE des équipements : Rendements Régulation fine et automatisation Diminution des rejets de polluants 29/02/2012 Bois énergie dans la construction performante - RT2012, BBC, maison passive 15

16 Pourquoi le bois? Autres avantages: VALORISATION D'EMPLOIS locaux et non délocalisables TARIFS : prix du kwh utile compétitif (4 à 6 c / kwh) et peu sujet aux instabilités géopolitiques N.B. : Le bois ne sera pas soumis aux futures éco-taxes (type taxe carbone) 29/02/2012 Bois énergie dans la construction performante - RT2012, BBC, maison passive 16

17 Choisir son combustible STOCKAGE : Volume Conditionnement Local Distance stockage-chaufferie Accès livraison DISPONIBILITE de la ressource : locale? qualité (labels)? MANUTENTION : chargement manuel ou automatique COÛTS

18 BOIS ENERGIE Les types de combustibles 29/02/2012 Bois énergie dans la construction performante - RT2012, BBC, maison passive 18

19 La bûche Pour poêles, foyers fermés et chaudières Conditionnement : en rondins ou en quartiers de 25 cm à 1 m Unité de mesure : le stère ou la tonne Contenu énergétique : entre 1500 et 2000 kwh/stère, selon l humidité du bois et l essence Humidité : 40 à 50% après coupe, <20% après séchage (deux ans sous abri) Prix : 60 à 95 /stère livrée en Haute-Garonne en dimension 50 cm Label NF bois de chauffage et charte Midi-Pyrénées Bois Bûche garantissant l essence, le taux d humidité, la longueur et la quantité livrée

20 La briquette Ou bûche de bois densifié Pour poêles, foyers fermés et chaudières Valorisation des résidus de l industrie de seconde transformation du bois (copeaux sciure, ) par séchage, broyage et compression Contenu énergétique PCI = 4,8 kwh/kg Humidité 6 à 8 % Densité 700 à 750 kg/m3 Prix : 280 /tonne Facilité de stockage et de manutention (sacs ou cartons) Haute densité énergétique (réduction des coûts de stockage et de transport)

21 Les granulés ou pellets Pour poêles et chaudières automatiques Valorisation des résidus de l industrie de seconde transformation du bois (copeaux, sciure, ) par séchage, broyage et compression Contenu énergétique PCI = 4,8 kwh/kg Humidité 6 à 8 % Densité 700 kg/m3 Prix: 235 /t livrée en vrac, environ 4,5 le sac de 15 kg Alimentation automatique par convoyage, vis sans fin ou par aspiration Label : Sauf exception, les appareils ne sont pas conçus pour fonctionner avec des granulés de céréales

22 Les plaquettes Pour chaudières automatiques Produit issu des déchets de l exploitation forestière (branches, cimes, haies, ) déchiquetés afin d obtenir une granulométrie régulière Se rapprocher d un groupement, collectivité ou entreprise possédant une déchiqueteuse pour l approvisionnement Unité : Mètre Cube Apparent de Plaquette (MAP) ou tonne Contenu énergétique PCI = 3000 à 3500 kwh/tonne Humidité 20 à 25% après séchage Prix : 40 à 50 /MAP Alimentation automatique par convoyage ou vis sans fin Label : Forêt énergie (FSC)

23 BOIS ENERGIE Les appareils indépendants 29/02/2012 Bois énergie dans la construction performante - RT2012, BBC, maison passive 23

24 Foyer fermé Combustible : Bûches, briquettes, (granulés possible) Les rendements varient entre 70 et 85 % pour les appareils récents contre 30 à 40 % pour les modèles anciens (+ de 20 ans) Gamme de puissances de 5 à 25 kw Pour bûches de 25 à 60 cm Émission de la chaleur par rayonnement et convection Multiples designs disponibles

25 Poêle à bûches Combustibles: bûches, briquettes Rendement de 70 à 85 % Gamme de puissances de 4 à 25 kw Pour bûches de 25 à 50 cm Efforts des constructeurs sur le plan de l esthétique et de la performance Émission majoritairement par rayonnement Principaux constructeurs : scandinaves, autrichiens, allemands, italiens et français

26 Poêle à granulés Combustible : granulés (de bois uniquement) Rendement de 75 à 90 % Gamme de puissances de 2 à 25 kw Alimentation semi-automatique Émission majoritairement par convection Régulation et programmation électronique Ventilateurs (alimentation électrique)

27 Poêle de masse Combustible : Bûches, briquettes (granulés possible) Flambée de 1 à 3 heures pour une restitution sur 8 à 20 heures Matériaux à forte inertie : briques réfractaires et revêtement spécifique (faïence, roche volcanique, etc.) Economique en combustible Rendement de 80 à 95 % Usages multiples : plaque de cuisson / four à pain Autoconstruction possible Masse importante (> 1T)

28 Foyer ouvert et à éthanol Les cheminées à foyers ouverts Combustible : bûches et briquettes Rendements faibles < 15 % Pour l agrément, déconseillées comme moyen de chauffage Les appareils à éthanol Combustible : éthanol ou bio-éthanol Risques d embrasement des vapeurs Risques de brûlures par contact (éléments jusqu à 300 C) Pas d émissions de CO2 mais de vapeur d eau Emission de CO, d oxydes d azote et de formaldéhydes Norme NF D

29 Étanchéité à l'air Privilégier les équipements «étanches» : amenée d air extérieur directement dans l appareil pour l'apport d oxygène nécessaire à la combustion. Directement à travers un mur (extérieur ou local non chauffé) Raccordement en ventouse (granulés uniquement) Par le vide sanitaire (gaine recommandée) Par le sol (dans la chape)

30 Solutions optionnelles Le poêle bouilleur La distribution de chaleur Le poêle est équipé d un échangeur Il s agit de récupérer de la chaleur au niveau de l appareil et qui lui permet de chauffer de l eau, de la diffuser dans l habitat au moyen d un réseau de agissant distribution d air ainsi comme une chaudière couplée à un circuit de chauffage central. Couplage possible avec du solaire

31 BOIS ENERGIE Les chaudières 29/02/2012 Bois énergie dans la construction performante - RT2012, BBC, maison passive 31

32 Chaudière à bûches Puissance de 20 kw à plus de 100 kw Rendements de 50% (combustion montante, tirage naturel) jusqu à 90% (combustion inversée, tirage forcé par ventilateur) Chargement manuel 1 à 3 fois/jour Hydro-accumulation (500 à 2000l) fortement recommandée pour le rendement du système Distribution en haute ou basse température Possibilité d ECS Couplage possible au solaire thermique Décendrage manuel de quotidien à hebdomadaire Volume important de stockage du combustible

33 Chaudière à granulés La chaudière Puissance de 4 kw à plus de 50 kw Rendement > 90% (même petites puissances)) Alimentation automatique en combustible Régulation fine et précise, possibilités de programmation Distribution en haute ou basse température Possibilité d ECS Couplage possible au solaire thermique Décendrage manuel mensuel (et plus) Evolutions : cendrier extérieur, versions murale et à condensation

34 Chaudière à granulés Stockage et alimentation Dimensionnement : autonomie annuelle de 3 à 10 tonnes (4 à 13 m3 utile) (livraison mini 3 tonnes) Différentes techniques possibles : Maçonné (possibilité d auto construction) Différentes alimentations possibles : Par vis sans fin si silo proche chaudière Enterré Aérien (textile, solide, ) Par aspiration jusqu à 20 m environ Règles de mise en œuvre : remplissage, étanchéité à l air et à l eau, contraintes mécaniques, sécurité au feu, accès

35 Chaudière à plaquettes La chaudière Puissance de 20 kw à plus de 100 kw Rendement de 70 à 85% Alimentation automatique en combustible Régulation fine et précise, possibilités de programmation Distribution en haute ou basse température Possibilité d ECS Couplage possible au solaire thermique Décendrage manuel hebdomadaire

36 Chaudière à plaquettes Le silo et le système d alimentation Volume important : 400 l à plus de 30 m3 Autonomie de plusieurs jours à plusieurs mois Silo maçonné : Dans un local couvert et ventilé Proche de la chaudière Accès livraison (camion benne ou tracteur) Système d alimentation : Dessileur rotatif en fond de silo Convoyage par vis sans fin

37 ENTRETIEN Ramonage mécanique obligatoire deux fois par an dont un en période de chauffe Entretien de la chaudière obligatoire une fois par an par un professionnel Nettoyage régulier de l appareil : vitres, cendres, Vérification de l installation hydraulique : pression, sondes,

38 BOIS ENERGIE Incitations et garanties 29/02/2012 Bois énergie dans la construction performante - RT2012, BBC, maison passive 38

39 CREDIT D'IMPÔTS - neuf 18% sur le prix TTC de l appareil Attention, diminution possible des taux de 15% en Avril (attente décret)! Critères : Concentration moyenne de monoxyde de carbone E 0,3% Rendement η : Appareil indépendant 70% Chaudière manuelle 80% ou automatique 85% Indice de performance environnemental I 2 Normes : Poêles : NF EN ou NF EN ou EN Foyers fermés et inserts : NF EN Cuisinières (chauffage et ECS) : NF EN Chaudière manuelle / automatique : NF EN303.5 ou EN => Équipements éligibles pour le chauffage central : ballon hydroaccumulation, système d alimentation (vis sans fin et de transfert, aspiration, bras dessileur ) 29/02/2012 Bois énergie dans la construction performante - RT2012, BBC, maison passive 39

40 Signes de QUALITE Choisir son appareil Le label Flamme verte garantit : Un seuil minimum de performance énergétique Un seuil maximum d émissions de polluants Les critères se sévérisent chaque année Choisir son installateur Pour les chaudières et poêles (modules eau et air), l appellation Qualibois assure que le professionnel : Possède les compétences nécessaires Respecte la charte qualité Qualibois Justifie des assurances obligatoires : responsabilité civile et décennale

41 Pour aller plus loin

42 EIE de Haute-Garonne Tél : : Tél : : Tél : :

Fiche technique Le chauffage individuel au Bois

Fiche technique Le chauffage individuel au Bois Fiche technique Le chauffage individuel au Bois Energie renouvelable respectueuse de l'environnement, économique, performante et reposant sur des gisements locaux, le combustible bois (bois-énergie) est

Plus en détail

Plein feu sur le chauffage au bois

Plein feu sur le chauffage au bois Plein feu sur le chauffage au bois États s lieux national Étu ADEME 2013 (données 2012) 7,4 millions ménages utilisent du bois en France 50% s utilisateurs l utilisent en chauffage principal Typologie

Plus en détail

INDICATEURS TECHNIQUES

INDICATEURS TECHNIQUES Réseau REAGRI Groupe «Agriculture et Energie» Novembre 2006 La chaudière polycombustible Ex : bois-déchiqueté ATOUTS CONTRAINTES o Forte réduction de la facture énergétique. o Confort d utilisation. o

Plus en détail

www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com

www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com 1 ère partie : Qui sommes-nous? Nos activités Se chauffer avec du granulé : Qu est-ce que le granulé? Pourquoi utiliser du granulé

Plus en détail

Avec quel bois. se chauffer?

Avec quel bois. se chauffer? Avec quel bois se chauffer??? Pourquoi choisir l énergie bois? Le bois énergie est bon marché Contrairement aux prix des énergies fossiles, celui du bois est stable. Le faible coût de ce combustible, associé

Plus en détail

La filière bois énergie en Bretagne

La filière bois énergie en Bretagne La filière bois énergie en Bretagne 2012 En Bretagne, une ressource àla fois abondante et limitée Total : 3.8 millions de tep la ressource en bois couvre entre 5 et 10% des besoins actuels en énergie :

Plus en détail

POELE A BOIS OBJET UNE ENERGIE RENOUVELABLE

POELE A BOIS OBJET UNE ENERGIE RENOUVELABLE POELE A BOIS OBJET Cette fiche fait le point sur la mise en place d appareils de chauffage au bois dans les maisons individuelles rénovées au niveau BBC-Rénovation : inserts, foyers fermés et poêles fonctionnant

Plus en détail

Le chauffage au bois à Bruxelles?

Le chauffage au bois à Bruxelles? Le chauffage au bois à Bruxelles? C est «Titre» possible! Bruxelles Romain CREHAY 13 décembre 2007 Lieu, date Auteur Le chauffage au bois en Région Bxl-Capitale Dans le cadre d une action de Bruxelles

Plus en détail

Le stockage du granulé

Le stockage du granulé Le stockage du granulé Comprendre et choisir le stockage Construire le stockage PROPELLET TOUR www.propellet.fr Le stockage du granulé Comprendre et choisir le stockage Comprendre et choisir le stockage

Plus en détail

COURS BIOMASSE A N N É E 2 0 1 4-2 0 1 5

COURS BIOMASSE A N N É E 2 0 1 4-2 0 1 5 COURS BIOMASSE ANNÉE 2014-2015 QU EST-CE QUE LA BIOMASSE? Biomasse brute : Arbres et végétaux Productions agricoles (canne à sucre, colza, maïs, betterave ) Matières aquatiques (algues, varech ) Biomasse

Plus en détail

Réseau de chaleur Cantagrelh. Commune d Onet-le-Château

Réseau de chaleur Cantagrelh. Commune d Onet-le-Château Réseau de chaleur Cantagrelh Commune d Onet-le-Château Maître d ouvrage : Mairie d Onet-le-château 12, rue des Coquelicots BP 5-12850 Onet le Château Télécopie : 05 65 78 00 91 - www.onet-le-chateau.fr

Plus en détail

Suivi du marché 2013 des appareils domes6ques de chauffage au bois

Suivi du marché 2013 des appareils domes6ques de chauffage au bois Suivi du marché 2013 des appareils domes6ques de chauffage au bois Avec le sou6en de : Avril 2014 1 2 Méthodologie de l étude La collecte auprès des acteurs industriels La collecte faite auprès des acteurs

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves X B ÂTIMENTS Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves

Plus en détail

Solutions de chauffage au bois

Solutions de chauffage au bois Solutions de chauffage au bois Le chauffage au bois est le complément idéal du solaire: Classé Zéro CO, économique, simple et fiable. La biomasse est une énergie locale et inépuisable. Solarfuture offre

Plus en détail

L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude

L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude Les énergies Comment ça fonctionne Avantages Inconvénients Chauffage central - la chaleur est produite en un seul endroit : par une chaudière, des capteurs

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil L essentiel en un coup d œil Bien choisir sa chaudière La chaudière est le moteur de votre chauffage central. Chaudière au gaz, au fioul, à bois, ou au GPL, il y en a pour tous les goûts et toutes les

Plus en détail

1/19 Chauffage à la biomasse ------- Bonnes pratiques Yann ROGAUME Mise en Place d une Chaufferie Plaquettes 2/19 Etapes importantes : - Maîtriser les dépenses énergétiques ; - Déterminer précisément les

Plus en détail

Chauffage au bois déchiqueté POLEYMIEUX BATIMENTS PUBLICS Chaufferie de 150 kw Le bois : une énergie renouvelable? Cycle du bois (Doc AGEDEN) 3 Le bois : une spécificité Française? Consommations bois-énergie

Plus en détail

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES»

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1 FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1. Contexte Enjeux La technologie des chaudières à condensation permet une augmentation conséquente des performances des chaudières

Plus en détail

MAISON INDIVIDUELLE. Portez un nouveau regard sur l Énergie Bois

MAISON INDIVIDUELLE. Portez un nouveau regard sur l Énergie Bois MAISON INDIVIDUELLE Portez un nouveau regard sur l Énergie Bois ÉVOLUTION Une énergie résolument moderne Authentique et d avenir Le bois se présente en France et en Europe comme la première source d énergie

Plus en détail

La chaudière multi-énergie «tout-en-1» Pellematic Smart

La chaudière multi-énergie «tout-en-1» Pellematic Smart La chaudière multi-énergie «tout-en-1» Pellematic Smart Récompenses 24 25 Puissances 3,9 kw 6 kw 7,8 kw Tout-en-1 : chauffage, eau chaude instantanée, solaire, ballon tampon sur seulement 1,5 m 2 Chaudière

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS): conception et régulation Bruxelles Environnement Systèmes de production de chaleur : principes et enjeux Raphaël Capart ICEDD asbl

Plus en détail

Séries MC et MC CI Chaudières à bûches de bois à tirage naturel

Séries MC et MC CI Chaudières à bûches de bois à tirage naturel Séries MC et MC CI Chaudières à bûches de bois à tirage naturel La préservation de l'environnement accessible à tous Constructeur Français Indépendant Les chaudières PERGE MC et MC CI Depuis plus de 40

Plus en détail

ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX

ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX Je soussigné(e) : Représentant(e) de la société Située à : Numéro Voie Lieu-dit Localité Code postal : ---- BP

Plus en détail

ALLIANCE & CONFORT+ DOSSIER DE PRESSE. Augmenter le rendement de l appareil de chauffage au bois et diminuer la facture énergétique

ALLIANCE & CONFORT+ DOSSIER DE PRESSE. Augmenter le rendement de l appareil de chauffage au bois et diminuer la facture énergétique DOSSIER DE PRESSE MARS 2015 ALLIANCE & CONFORT+ Augmenter le rendement de l appareil de chauffage au bois et diminuer la facture énergétique www.fcba.fr Cheminées Poujoulat, leader européen des systèmes

Plus en détail

Cas particuliers - «Titres V»

Cas particuliers - «Titres V» Certains produits utilisés dans le bâtiment ne sont pas pris en compte par la réglementation thermique RT 2005. Pour pouvoir toutefois être utilisés, ces produits doivent faire l objet d une demande de

Plus en détail

«CHAUDIERES PERFORMANTES (STANDARD HAUT RENDEMENT, BASSE TEMPERATURE, CONDENSATION) AVEC REGULATION PERFORMANTE» Contexte Enjeux

«CHAUDIERES PERFORMANTES (STANDARD HAUT RENDEMENT, BASSE TEMPERATURE, CONDENSATION) AVEC REGULATION PERFORMANTE» Contexte Enjeux 1 «CHAUDIERES PERFORMANTES (STANDARD HAUT RENDEMENT, BASSE TEMPERATURE, CONDENSATION) AVEC REGULATION PERFORMANTE» Contexte Enjeux Dans le cadre de la réhabilitation d une chaufferie d un bâtiment tertiaire

Plus en détail

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option!

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! France Air & Robur Technology France Air, en partenariat avec Robur

Plus en détail

Chaudière à granulés. La fiabilité accessible à tous. Licensed by ÖkoFEN

Chaudière à granulés. La fiabilité accessible à tous. Licensed by ÖkoFEN Chaudière à granulés La fiabilité accessible à tous Licensed by ÖkoFEN Le confort sans compromis Avec la chaudière à granulés Easypell vous profitez d un chauffage central confortable et simple d utilisation.

Plus en détail

>> Fonctions et équipements optimisés >> Un concentré de performances >> Grande simplicité d utilisation

>> Fonctions et équipements optimisés >> Un concentré de performances >> Grande simplicité d utilisation SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Naneo CHAUDIÈRE MURALE GAZ CONDENSATION EASYLIFE L essentiel de la condensation >> Fonctions et équipements optimisés >> Un concentré de performances

Plus en détail

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY RT 2012 I. Evolution de la RT 2005 et du label BBC à la RT 2012 Sommaire Les échecs de la RT 2005 Le BBC RT 2012: Les nouvelles obligations Le Bbio Le Cep Le TIC Le Q4 Les nouvelles technologies Suivi

Plus en détail

«Facteur 4» La nécessaire transition énergétique

«Facteur 4» La nécessaire transition énergétique «Facteur 4» La nécessaire transition énergétique Conseils gratuits et indépendants sur l énergie dans l habitat Permanences téléphone, rendez-vous, mails Animations Stands Conférences Nuits de la thermographie

Plus en détail

CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR

CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR Sommaire CHAUDIÈRES DOMESTIQUES ET POÊLES VOUS SOUHAITEZ INSTALLER UNE CHAUDIÈRE OU UN POÊLE Choisir,

Plus en détail

Les labels énergétiques des bâtiments

Les labels énergétiques des bâtiments Document n 2010-06-25, BBC Les labels énergétiques des bâtiments 1 Sommaire Introduction Rappels Les critères évalués Les repères énergétiques Exemple de réalisation RT 2005 Les exigences De la RT 2005

Plus en détail

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE À jour au 1 er janvier 2015 Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE Nature des dépenses Matériaux d isolation thermique des parois vitrées Matériaux d isolation thermique

Plus en détail

Le chauffage aux granules de bois au Québec

Le chauffage aux granules de bois au Québec Le chauffage aux granules de bois au Québec Pierre-Olivier Morency, directeur Groupe granules, QWEB Colloque Agri-Énergie Shawinigan, 25 octobre 2012 Quebec Wood Export Bureau (QWEB) association d affaires

Plus en détail

LES ÉCONOMIES D ÉNERGIE DANS LE BÂTIMENT

LES ÉCONOMIES D ÉNERGIE DANS LE BÂTIMENT LES ÉCONOMIES D ÉNERGIE DANS LE BÂTIMENT LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BATIMENTS EXISTANTS et l'innovation Limoges Ester Technopole lundi 13 février 2012 Appel à projets "innovation en éco-réhabilitation

Plus en détail

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température F i c h e c o m m e r c i a l e Chauffage / ECS système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température 2 chauffage / ECS > logements collectifs > production d ECS

Plus en détail

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Chaudières à basse température, individuelles ou collectives Les chaudières basse température ne sont plus éligibles au dispositif du crédit

Plus en détail

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel 1 Contexte énergétique Les engagements nationaux et européens 2050 : Facteur 4 réduction par 4 des émissions des GES (Gaz à Effet de Serre)

Plus en détail

Vendredi 24 septembre 2010

Vendredi 24 septembre 2010 Vendredi 24 septembre 2010 HALL/PAVILLON 6 ATELIER 8 SALLE ORANGE - 10 h 15 / 11 h 00 Premiers enseignements de l entretien obligatoire des chaudières Premiers enseignements de l entretien obligatoire

Plus en détail

Les équipements performants dans l habitat

Les équipements performants dans l habitat Les équipements performants dans l habitat Ventilation performante La ventilation mécanique contrôlée (VMC) Pour une maison performante et saine, il est indispensable d opter pour une VMC. Le principe

Plus en détail

L'innovation certifiée depuis 1892 Gialix - JUIN 2013

L'innovation certifiée depuis 1892 Gialix - JUIN 2013 L'innovation certifiée depuis 1892 Gialix de 0,7 à 196 kw Chaudières électriques murales Une chaudière exceptionnelle aux performances exceptionnelles! Remplace facilement tout type de chaudière Silencieuse

Plus en détail

Chauffage à granulés de bois

Chauffage à granulés de bois Chauffage à granulés de bois 1 Présentation d ÖkoFEN 2 Le granulés de bois: Production et approvisionnement 3 Le dimensionnement d'un système à granulé 4 Les spécificités d'implantation: systèmes de transfert

Plus en détail

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE À jour au 1 er janvier 2015 Nature des dépenses Matériaux d isolation thermique des parois vitrées Matériaux d isolation thermique

Plus en détail

Comprendre le langage du bois

Comprendre le langage du bois Comprendre le langage du bois Comme dans tous métiers ou dans toutes filières, un vocabulaire spécifique est utilisé dans le domaine du bois. Quand nous avons commencé l étude de faisabilité du chauffage

Plus en détail

l offre économie d énergie France Air

l offre économie d énergie France Air l offre économie d énergie France Air les solutions à énergie renouvelable Le secteur du bâtiment est le premier consommateur d énergie en France. Il représente 43 % de l énergie consommée, et 25 % des

Plus en détail

www.propane-monamour.fr L énergie est notre avenir, économisons-la!

www.propane-monamour.fr L énergie est notre avenir, économisons-la! L énergie est notre avenir, économisons-la! Bonnes raisons de faire du propane 2 3 un partenaire d avenir dès à présent Le propane s adapte à tous les besoins énergétiques et permet de répondre partout,

Plus en détail

R 7. Isolation en toiture-terrasse R 4,5 Isolation en rampants de toiture et combles aménagés R 6 18 %

R 7. Isolation en toiture-terrasse R 4,5 Isolation en rampants de toiture et combles aménagés R 6 18 % Crédit d impôt Crédit d impôt : pour qui? particulier locataire propriétaire occupant bailleur occupant à titre gratuit Quel montant de crédit d impôt? le crédit d impôt est calculé sur le montant TTC

Plus en détail

Le chauffage au bois. Mercredi 26 septembre 2012 SIESM77

Le chauffage au bois. Mercredi 26 septembre 2012 SIESM77 Le chauffage au bois Mercredi 26 septembre 2012 SIESM77 Ordre du jour Contexte du territoire 1/ Présentation du projet de SCIC bois énergie sur le territoire du Parc naturel régional du Gâtinais français,

Plus en détail

Animation du Plan Bois Energie sur les Pyr. Animation du. Animation, Information. Conseils et accompagnement des projets.

Animation du Plan Bois Energie sur les Pyr. Animation du. Animation, Information. Conseils et accompagnement des projets. Le Bois Énergie Animation du Plan Bois Energie sur les Pyr Animation du sur les Pyrénées Orientales Animation, Information Conseils et accompagnement des projets Réalisation de pré-diagnostics tecnico-économiques

Plus en détail

Pré-étude. d un Réseau de Chaleur bois. sur la commune de Luc-la-Primaube

Pré-étude. d un Réseau de Chaleur bois. sur la commune de Luc-la-Primaube Pré-étude d un Réseau de Chaleur bois sur la commune de Luc-la-Primaube Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6 avenue de l Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 Page 1 sur 12 Table

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, EN CHARGE DES TECHNOLOGIES VERTES ET DES NÉGOCIATIONS SUR LE CLIMAT Arrêté du

Plus en détail

Chaudiére da salon Bi-Energie Bois-Granulés. Vario Aqua. Puissance 4,5-14,9 kw. Energie. Genie

Chaudiére da salon Bi-Energie Bois-Granulés. Vario Aqua. Puissance 4,5-14,9 kw. Energie. Genie Chaudiére da salon Bi-Energie Bois-Granulés Puissance 4,5-14,9 kw Energie Genie Avant, vous ne regardiez jamais votre chaudiére. L innovation dans le chauffage au bois Le numéro des chaudiéres Bi-Energies

Plus en détail

Les réglementations thermiques dans les existants. Jacques Faucher - DREAL Limousin

Les réglementations thermiques dans les existants. Jacques Faucher - DREAL Limousin Les réglementations thermiques dans les existants Jacques Faucher - DREAL Limousin 1 RÉGLEMENTER SENSIBILISER INCITER RT existants : les grands principes À quel moment de la vie d un bâtiment? À l occasion

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

Cette fiche a pour but de vous indiquer les principales informations concernant la norme RT2012.

Cette fiche a pour but de vous indiquer les principales informations concernant la norme RT2012. Cette fiche a pour but de vous indiquer les principales informations concernant la norme RT2012. Dans le but de diviser par deux la consommation énergétique des bâtiments à l horizon 2020, la France a

Plus en détail

Exigences. Conséquences sur les solutions. Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB

Exigences. Conséquences sur les solutions. Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB Exigences Nouveautés par rapport à la RT2005 Conséquences sur les solutions Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB Contexte réglementaire actuel articulation des réglementations

Plus en détail

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

Le monitoring. Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith. André Servais, Stadtwerke St-Vith

Le monitoring. Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith. André Servais, Stadtwerke St-Vith Le monitoring Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith André Servais, Stadtwerke St-Vith SITUATION DE DEPART 5 biens fonciers: o Puissance totale installée: o Consommation annuelle: 4.950 kw / 12 chaudières

Plus en détail

PGA 38 - PAC Gaz à Absorption. La nouvelle solution de chauffage ultra-performante pour le résidentiel collectif et le tertiaire

PGA 38 - PAC Gaz à Absorption. La nouvelle solution de chauffage ultra-performante pour le résidentiel collectif et le tertiaire 1 PGA 38 - PAC Gaz à Absorption La nouvelle solution de chauffage ultra-performante pour le résidentiel collectif et le tertiaire PAC GAZ A ABSORPTION : PGA 38 PGA 38 = Pac Gaz Absorption 38 (kw) Air /

Plus en détail

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN Bureau d Etudes Thermiques SCHLIENGER 45, rue de Mulhouse 68210 BALSCHWILLER Tél. 03.89.25.91.95 Fax 03.89.25.91.95 E-mail : sschlienger@free.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Crédit d impôt : pour qui? Quel montant de crédit d impôt? Conditions d attribution du crédit d impôt

Crédit d impôt : pour qui? Quel montant de crédit d impôt? Conditions d attribution du crédit d impôt Crédit d impôt : pour qui? particulier locataire propriétaire occupant bailleur occupant à titre gratuit Quel montant de crédit d impôt? le crédit d impôt est calculé sur le montant TTC des équipements

Plus en détail

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

La rénovation énergétique de l habitat Quels accompagnements? Mercredi 26 mars 2014

La rénovation énergétique de l habitat Quels accompagnements? Mercredi 26 mars 2014 La rénovation énergétique de l habitat Quels accompagnements? Mercredi 26 mars 2014 1 1 Le prospect chauffé à l électricité n envisage pas le gaz naturel Il ne nous attend pas et ne se sent pas concerné

Plus en détail

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES Quercy Energies Le réseau EIE en Midi-Pyrénées 4 premiers EIE créés en novembre 2001, toute la région est couverte en 2007 avec 11 CIE dans 9 EIE En MIDI- PYRENEES

Plus en détail

GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES

GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES Séminaire organisé par les étudiants du master Expertise et Traitement en Environnement GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES SYLVAIN DELENCLOS 29 JANVIER 2015 Présentation téléchargeable

Plus en détail

Chaudière GILLES bois déchiqueté

Chaudière GILLES bois déchiqueté Chaudière GILLES bois déchiqueté HPK-RA 20 à 145 kw Chaudières GILLES Plaquettes et granulés de bois HPK RA 20-145 kw La qualité de fabrication de la chaudière Gilles, tout en acier, lui permet d optimiser

Plus en détail

Economie d énergie et respect de l environnement de série. Chaudières bois. Chaudières à combustion inversée BVG-Lambda / BVG

Economie d énergie et respect de l environnement de série. Chaudières bois. Chaudières à combustion inversée BVG-Lambda / BVG Economie d énergie et respect de l environnement de série Chaudières bois Chaudières à combustion inversée BVG-Lambda / BVG Chaudière bois à combustion inversée BVG-Lambda Chaudière à combustion inversée

Plus en détail

Programme d estimation gratuite des consommations énergétiques et des économies d énergie réalisables

Programme d estimation gratuite des consommations énergétiques et des économies d énergie réalisables Programme d estimation gratuite des consommations énergétiques et des économies d énergie réalisables Pour participer à l opération merci de remplir le questionnaire ci-dessous de la façon la plus complète

Plus en détail

Le guide des. cheminées et poêles. éditions

Le guide des. cheminées et poêles. éditions Le guide des cheminées et poêles éditions Le guide des cheminées et poêles Mieux comprendre pour bien choisir! éditions Dans la même collection ππmaison et Travaux Le guide de la pompe à chaleur Le guide

Plus en détail

GUIDE BOIS ENERGIE GUIDE BOIS ENERGIE

GUIDE BOIS ENERGIE GUIDE BOIS ENERGIE GUIDE BOIS ENERGIE GUIDE BOIS ENERGIE Le bois énergie quels avantages? les évolutions techniques Le financement des projets Les étapes d un projet bois-énergie En Midi-Pyrénées, la surface du territoire

Plus en détail

Rénovation thermique de votre logement

Rénovation thermique de votre logement Audits et conseils énergétiques Rénovation thermique de votre logement Réalisé par : Guy LAMOUR Pour : Mr et Mme LEFRANC à LANDAS Le : 19/03/2015 Guy Lamour : conseiller indépendant en rénovation thermique

Plus en détail

énergie bois énergie bois énergie bois LA GAMME SE CHAUFFER SANS RÉCHAUFFER LA PLANÈTE UNE RESSOURCE ÉCONOMIQUE ET INÉPUISABLE

énergie bois énergie bois énergie bois LA GAMME SE CHAUFFER SANS RÉCHAUFFER LA PLANÈTE UNE RESSOURCE ÉCONOMIQUE ET INÉPUISABLE (en m) chaudières combustibles solides. Que vous choisissiez les ou les granulés + granulés bois granulés bois * Brûleur granulés bois Vis d alimentation granulés ** Réserve granulés Longueur de chaudières

Plus en détail

>> Performante et compacte >> Simple et polyvalente >> Rendement et eau chaude ***

>> Performante et compacte >> Simple et polyvalente >> Rendement et eau chaude *** SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ MS CHAUDIÈRE MURALE GAZ CLASSIQUE PROJECT Le confort à budget mini! >> Performante et compacte >> Simple et polyvalente >> Rendement et eau chaude ***

Plus en détail

(3 août 2012) http://www.outilssolaires.com/bois/index-bois.htm

(3 août 2012) http://www.outilssolaires.com/bois/index-bois.htm Chaudières à bois (3 août 2012) http://www.outilssolaires.com/bois/index-bois.htm Evolution des chaudières à bois La technique des chaudières à bois a beaucoup évolué ces dernières années. Rendement des

Plus en détail

Le solaire. le plan climat d ÖkoFEN. eau chaude solaire chauffage solaire. 100 % compatible chaudière ÖkoFEN. le spécialiste en Europe. www.okofen.

Le solaire. le plan climat d ÖkoFEN. eau chaude solaire chauffage solaire. 100 % compatible chaudière ÖkoFEN. le spécialiste en Europe. www.okofen. Le solaire le plan climat d ÖkoFEN eau chaude solaire chauffage solaire 100 % compatible chaudière ÖkoFEN www.okofen.fr le spécialiste en Europe Système Solaire Combiné Passez au solaire intégral ÖkoFEN

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE PRODUIT

FICHE TECHNIQUE PRODUIT BRICAFEU Sélection La Référence Cimaj. Pour le chauffage ou la cuisson. Longueur : 25 cm ; Ø 7.8 cm Conditionnement des bûches Carton de 15 bûches Poids indicatif du carton 18.5 Kg Conditionnement des

Plus en détail

La maison zéro énergie (ou énergie positive)

La maison zéro énergie (ou énergie positive) La maison zéro énergie (ou énergie positive) Maison qui consomme pas ou peu d énergie Utilise des énergies renouvelables Respectueuse de l'environnement Avantages : - Diminution du bilan carbone (moins

Plus en détail

Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux.

Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. veau de boucherie 2008-200200 Consommations d énergie en bâtiment veaux de boucherie Comité veau de boucherie FranceAgriMer Montreuil sous Bois Mardi 5 avril 20 Christophe Martineau Institut de l Elevage

Plus en détail

Les aides financières 2015. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

Les aides financières 2015. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 Les aides financières 2015 Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Dans le neuf 2 PTZ + : Neuf Primo-accédant. Acquisition d une résidence principale.

Plus en détail

Réglementation thermique : de la RT 2005 à la RT 2012 : anticiper pour gagner de nouveaux marchés!

Réglementation thermique : de la RT 2005 à la RT 2012 : anticiper pour gagner de nouveaux marchés! Réglementation thermique : de la RT 2005 à la RT 2012 : anticiper pour gagner de nouveaux marchés! Damien MONOT Conseiller technique Contexte 1. Contexte mondial - Le réchauffement de la planète - dérèglement

Plus en détail

> Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier

> Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier > Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier Conseil Le conseil auprès : - Des investisseurs - Des installateurs - Des architectes et bâtisseurs Etude Une étude personnalisée pour

Plus en détail

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants RÉFÉRENTIEL

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants RÉFÉRENTIEL Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants RÉFÉRENTIEL 1 - Politiques climat et efficacité énergétique des bâtiments Les engagements européens L efficacité

Plus en détail

Pré-silo contre lequel le camion accule et benne Vue de dessus du pré-silo avec sa vis à grand débit GF SERVICES SOMMERAUER & LINDNER Silo principal en cours de chargement Le pré-silo est à l extérieur

Plus en détail

une énergie d avenir dans le Puy-de-Dôme

une énergie d avenir dans le Puy-de-Dôme une énergie d avenir dans le Puy-de-Dôme Les atouts du bois énergie Une énergie renouvelable Le bois est considéré comme une énergie renouvelable dans la mesure où la forêt est gérée de façon durable.

Plus en détail

La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif

La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif Charles-Emile HUBERT GDF SUEZ - Direction de la Recherche et de l'innovation - CRIGEN Février 2011 Cogénération, mini-cogénération,

Plus en détail

SOURCE D INFORMATION PREAMBULE. Bâtiment & Energie Nouvelles exigences

SOURCE D INFORMATION PREAMBULE. Bâtiment & Energie Nouvelles exigences Nouvelles exigences Entretien annuel des chaudières dont la puissance est comprise entre 4 et 400 kw 2009 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille réglementaire a été établie, en premier lieu, à partir

Plus en détail

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46 CAHORS 21 janvier 2010 DDT 46 Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments Introduction Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail

Conseils pour le choix d'un chauffage central au granulé de bois

Conseils pour le choix d'un chauffage central au granulé de bois Le chauffage central (ou pellet) est un système éprouvé, écologique et économique. Il existe de nombreux distributeurs de granulés de bois livrant dans notre région. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Ces chaudières

Plus en détail

Le Bois énergie dans l habitat individuel. Cornebarrieu, 24 février 2015

Le Bois énergie dans l habitat individuel. Cornebarrieu, 24 février 2015 Le Bois énergie dans l habitat individuel Cornebarrieu, 24 février 2015 Conseils gratuits et indépendants Info Energie Maitrise de l énergie, efficacité énergétique et énergies renouvelables Membre du

Plus en détail

Chaudières murales gaz à condensation CGB : Chauffage seul CGB-K : Mixte instantanée CGS, CGW : Mixte avec ballon intégré

Chaudières murales gaz à condensation CGB : Chauffage seul CGB-K : Mixte instantanée CGS, CGW : Mixte avec ballon intégré Conforme aux exigences label BBC et RT 2012 La compétence dans l économie d énergie Chaudières murales gaz à condensation CGB : Chauffage seul CGB-K : Mixte instantanée CGS, CGW : Mixte avec ballon intégré

Plus en détail

SIMPLES-PERFORMANTES-ECONOMIQUES SIMPLES-PERFORMANTES-ECONOMIQUES

SIMPLES-PERFORMANTES-ECONOMIQUES SIMPLES-PERFORMANTES-ECONOMIQUES CHAUDIERE AUX GRANULES DE BOIS SIMPLES-PERFORMANTES-ECONOMIQUES SIMPLES-PERFORMANTES-ECONOMIQUES Qualité, performance et simplicité sont les valeurs que portent NBE depuis plus de 60 ans. Entreprise à

Plus en détail

MANUEL OLYMPIA INSERT

MANUEL OLYMPIA INSERT MANUEL OLYMPIA INSERT 1. GÉNÉRAL L installation doit se faire selon les règles et normes Européennes EN 13229 et selon les indications suivantes; la sécurité et le bon fonctionnement en dépendent. En cas

Plus en détail

GOUX-LES-USIERS. 699 habitants. 745 m d altitude 3555 DJU

GOUX-LES-USIERS. 699 habitants. 745 m d altitude 3555 DJU GOUX-LES-USIERS 699 habitants 745 m d altitude 3555 DJU ccas La Poste école primaire 1 mairie école maternelle presbytère salle des fêtes école primaire 2 église 100 m 2 bâtiments non raccordés (distance

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DURABLE. Le crédit d impôt dédié au développement durable. Quelles sont les dépenses concernées par cette mesure?

DEVELOPPEMENT DURABLE. Le crédit d impôt dédié au développement durable. Quelles sont les dépenses concernées par cette mesure? CREDIT D IMPOT DEDIE AU DEVELOPPEMENT DURABLE Le crédit d impôt dédié au développement durable Avertissement : le document ci après a été rédigé pour apporter une aide aux lecteurs pour une meilleure compréhension

Plus en détail

Chauffage à granulés de bois

Chauffage à granulés de bois 0 Chauffage à granulés de bois Alliance pour le Climat Luxembourg Protection du climat à la base En partenariat avec plus de 00 villes et communes européennes, plusieurs communes de l Alliance pour le

Plus en détail

énergie Chaudières et appareils bouilleurs Faire le bon choix pour son habitation

énergie Chaudières et appareils bouilleurs Faire le bon choix pour son habitation bois énergie et appareils bouilleurs Faire le bon choix pour son habitation et appareils bouilleurs Faire le bon choix pour son habitation 4 LE CHAUFFAGE AU BOIS A--IL SA PLACE CHEZ MOI? 6 J AFFINE LE

Plus en détail

Le chauffage au bois

Le chauffage au bois Le chauffage au bois au quotidien Pourquoi choisir Flamme Verte? Les émissions de particules fines issues du chauffage au bois domestique sont identifiées comme facteur de pollution atmosphérique. En effet,

Plus en détail

>> La planète préservée

>> La planète préservée SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Alezio POMPE À CHALEUR AIR / EAU EASYLIFE La performance en toute simplicité, c est dans l air! >> Un investissement gagnant >> Jusqu à 70 % d économies

Plus en détail