Résultats semestriels. Septembre/Octobre 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résultats semestriels. Septembre/Octobre 2010"

Transcription

1 Résultats semestriels Septembre/Octobre

2 LIMITATION DE RESPONSABILITE Déclaration prospective (Safe Harbour) Cette présentation comprend des considérations prospectives (établies conformément aux dispositions du Private Securities Litigation Reform Act de 1995). Par nature, ces considérations comptent une part de risque et d incertitude. Ces éléments de prospective relèvent du jugement porté par la société sur des événements futurs et reposent sur des informations actuellement disponibles. En conséquence, la société ne saurait garantir leur exactitude ni leur exhaustivité. Par ailleurs, les résultats réels peuvent différer sensiblement des prévisions de la société, en raison d un certain nombre d éléments d incertitude, pour leur grande part inconnus de la société. Pour plus d informations sur ces éléments et d autres facteurs clés susceptibles de modifier les résultats réels de la société par rapport aux attentes et aux prévisions, reportez-vous aux rapports déposés par la société auprès de l Autorité des Marchés Financiers. 2

3 1 er SEMESTRE 2010 S en perspective Intégration réussie des acquisitions Détail des comptes S Tendances dans l industrie postale Echo-décertification Conclusion 3

4 S EN PERSPECTIVE 4

5 NEOPOST AUJOURD HUI Le challenger du marché de solutions de traitement du courrier #2 mondial avec 25% de part de marché Une culture de l innovation La R&D représente 4 à 5% du CA salariés clients Une organisation décentralisée : présence directe dans 18 pays 3 centres de production et sous-traitance en Extrême-Orient qui bénéficie d une dynamique positive Forte proportion de revenus récurrents (70% du chiffre d affaires total) et forte génération de cash flows 5

6 FORTE RESILIENCE DURANT LA RECESSION Croissance du chiffre d affaires hors effets de change Marge d EBIT* 6,1% 27% 26,1% 5% 2,4% 0% à 2% 25% 25,2%** 25,7% 25,7% 25,7% 0% -0,3% Guidance % Guidance 2010 TCAM = +2,7% -5% Croissance durable et profitable 6 * Résultat opérationnel courant / chiffre d affaires ** Y compris PFE

7 AMELIORATION CONTINUE DU MODELE DURANT LA RECESSION Lancements réussis de produits R&D = 4 à 5% du chiffre d affaires Machines à affranchir : d ici fin 2010, gamme renouvelée à 100% en 2 ans Plieuses/inséreuses : d ici fin 2010, gamme renouvelée à 50% en 2 ans Développement des revenus récurrents : leasing, postage financing, fournitures, maintenance, service de mise à jour des tarifs postaux Optimisation des opérations aux Etats-Unis Renforcement de la distribution directe grâce aux acquisitions de distributeurs En Europe acquisitions récentes en Scandinavie Aux Etats-Unis distribution directe de 31% à 57% en 5 ans Acquisitions renforçant le cœur de métier de Neopost PFE, entrée sur le marché des plieuses/inséreuses de production Satori, entrée sur le marché du nettoyage d adresses/données et pré-tri du courrier Neopost, le challenger dynamique qui capture une part croissante du marché 7

8 INTEGRATION REUSSIE DES ACQUISITIONS 8

9 ACQUISITION DE PFE Mars 2008 Acquisition la plus significative depuis 2002 Centre de R&D et de production basé au Royaume-Uni Produits de qualité, bien positionnés avec un accès au marché limité 480 employés Un leader du marché des plieuses/inséreuses de production Segment de marché sur lequel Neopost n était pas présent Chiffre d affaires 2007 d environ 27 millions de GBP, faible niveau d EBIT Extension de l activité de Neopost sur le marché des plieuses/inséreuses de production 9

10 INTEGRATION RAPIDE DE PFE Intégration des réseaux de distribution Alignement des réseaux PFE sur les réseaux de Neopost Produits PFE intégrés de manière croissante à la distribution Optimisation industrielle et logistique Mise en commun des fournisseurs Rationalisation des centres de production Transfert d une partie de la production de Loughton (Royaume-Uni) à Drachten (Pays-Bas) Intégration des produits PFE à la chaine logistique Neopost Sous-traitance de certains composants et sous-modules Redéfinition des lignes de produits 10

11 SYSTEMES DE GESTION DE DOCUMENTS Gamme de plieuses / inséreuses : Neopost avant l acquisition de PFE Prix en K 50 3 SI DS DS DS DS SI Bureau Salle de courrier Centre de courrier Production 11

12 SYSTEMES DE GESTION DE DOCUMENTS Gamme de plieuses / inséreuses : Neopost & PFE Prix en K 100 Maximailer DS-100 Maximailer + DS-140 Automailer 5 + DS-1000 Minimailer 2 Minimailer 4 3 SI DS DS DS DS SI Bureau Salle de courrier Centre de courrier Production 12

13 SYSTEMES DE GESTION DE DOCUMENTS Gamme de plieuses / inséreuses : Neopost & PFE Prix en K 150 DS DS DS DS-100/ DS DS DS DS DS Bureau Salle de courrier Centre de courrier Production 13

14 POINT SUR PFE Synergies de chiffre d affaires Malgré la situation économique, hausse soutenue des ventes machines PFE Variation du nombre de machines vendues 30% 20% 10% 0% Synergies de coûts +7% +24% +4% +27% +35% +25% Croissance 2009 Croissance S DS 1000/1200 DS 100/140 La marge opérationnelle a augmenté jusqu à atteindre 15% à fin 2009 Démonstration de la capacité de Neopost à intégrer ses acquisitions 14

15 POINT SUR SATORI Acquise en septembre 2009 Société de logiciels US basée à Seattle Spécialisée dans le nettoyage d adresses et pré-tri du courrier Forte proportion de revenus récurrents Développement de synergies de ventes grâce aux ventes croisées dans les réseaux de distribution Neopost (US, UK) Chiffre d affaires : 2009 : 15 M$ dont 3 M$ de ventes inter-compagnies 2010(e) : Croissance à deux chiffres Amélioration du niveau d EBIT Premier pas de Neopost sur le marché de la qualité des données et de l adresse 15

16 DETAILS DES COMPTES S

17 CHIFFRE D AFFAIRES S Chiffre d affaires (en millions d euros) ,3 +2,3 +11,3 470, S Croissance* Effets de S change +3,0% de croissance du chiffre d affaires au S1 2010, +0,5% hors effets de change 17 * Hors effets de change

18 IMPACT DES CHANGEMENTS DE TARIFS POSTAUX Effet des changements de tarifs S vs S : -13 millions d euros S2 2010(e) vs S : +4 millions d euros FY 2010(e) vs FY 2009 : -9 millions d euros prévus, essentiellement aux Etats-Unis et en France Impact ponctuel des changements de tarifs partiellement compensé par le développement du service d abonnement Service d abonnement Paiement mensuel Forte croissance : S vs. S % 50% du total des revenus liés aux changements de tarifs postaux à fin 2010 Un impact prévisionnel de -1% sur les ventes du Groupe en

19 PERFORMANCE AU COURS DES DERNIERS SEMESTRES Croissance du chiffre d affaires (à taux de change constants en excluant les impacts liés aux changements de tarifs) 4% 3% +3,3% 2% 1% +1,2% 0% -1% -2% -1,4% S S S Une dynamique positive 19

20 CHIFFRE D AFFAIRES PAR ZONE GEOGRAPHIQUE Variation S / S1 2009* CA S : 470,9 M Amérique du Nord France +3,6% -4,5% Reste du Monde 12% Amérique du Nord 41% Royaume- Uni Allemagne -6,1% +2,0% Allemagne 8% Royaume- Uni 12% Reste du Monde Groupe +8,9% +0,5% France 27% Croissance en Amérique du Nord, performance contrastée ailleurs 20 * Hors effets de change

21 CHIFFRE D AFFAIRES PAR TYPE DE REVENUS Variation S / S1 2009* CA S : 470,9 M Revenus récurrents -0,4% Location & leasing 30% Services & fournitures 41% Ventes d équipements +2,7% Ventes d équipements 29% Retour à la croissance des ventes d équipements, revenus récurrents impactés par les changements de tarifs 21 * Hors effets de change

22 CHIFFRE D AFFAIRES PAR LIGNE DE PRODUITS Variation S / S1 2009* CA S : 470,9 M Systèmes d affranchissement -4,4% Systèmes de gestion de documents et logistique 31% Systèmes de gestion de documents et logistique +13,5% Systèmes d affranchissement 69% Bonne performance des systèmes de gestion de documents Systèmes d affranchissements impactés par les changements de tarifs 22 * Hors effets de change

23 PERFORMANCE OPERATIONNELLE DU S S1 S1 Variation En millions d euros % Chiffre d affaires ,0% Marge brute ,9% En % du CA 80,4% 79,5% Excédent brut opérationnel En % du CA 32,2% 32,4% +3,7% Résultat opérationnel courant ,1% En % du CA 25,5% 25,3% Un fort niveau de rentabilité, une performance opérationnelle en ligne avec les attentes 23 /$ S = 1,30 et S = 1,35 ; / S = 0,86 et S = 0,88

24 STRUCTURE DE FINANCEMENT En millions d euros Disponibilité sur le placement privé Natixis Disponibilité sur la ligne revolving Tirage sur la ligne Revolving (1) OCEANE 500 Placement Privé Crédit Agricole USPP (1) 0 Juillet 09 Janvier 10 Juillet 10 Janvier 11 Janvier 12 Janvier 13 ILLUSTRATIF (fondé sur un besoin de financement constant) La stratégie de financement de Neopost permet Net margin maintained at a high level de bénéficier d une large marge de manœuvre 24 (1) Taux EUR/USD : 1,4138 au 31/07/09, 1,3966 au 31/01/2010 et 1,3028 au 31/07/10

25 EVOLUTION DU COÛT DE LA DETTE En millions d euros S S S Variation S1-10/ S1-09 Coût net de la dette (13,4) (16,6) (18,4) +5,0 Détail de l augmentation sur l année du coût net de la dette : Coûts de l OCEANE et du placement privé Natixis : +3,4 M Augmentation de la dette, évolution des taux d intérêts et impacts de change : +1,6 M Prévisions S du coût net de la dette Economies provenant du remboursement de l USPP : -1,7 M Autres : -1,1 M 25

26 RESULTAT NET S1 S1 Variation En millions d euros % Résultat opérationnel ,3% Coût net de la dette (13) (18) Autres gains et pertes financiers 1 (1) Impôts (30) (29) Quote-part de résultat des SME 1 - Résultat net ,2% En % du CA 16,4% 15,1% Bénéfice net par action 2,45 2,30-6,1% Bénéfice net dilué par action 2,44 2,15-11,9% Marge nette maintenue à un niveau élevé 26 /$ S = 1,30 et S = 1,35 ; / S = 0,86 et S = 0,88

27 SOLIDITE DU BILAN NEOPOST Fonds propres : 542 M à fin juillet 2010 contre 443 M à fin juillet 2009 Dette nette : 728 M à fin juillet 2010 vs. 724 M à fin juillet 2009 Portefeuille de Leasing : 550 M +7,2%* par rapport à fin juillet 2009 Location Valeur actuelle nette des flux futurs de location de l ordre de 300 M Flux futurs leasing + location de l ordre de 850 M, soit >> 100% dette nette Acquisitions Fonds propres de nouvelles sous contrôle technologies et dette complètement payantes adossée aux flux futurs 27 * Hors effets de change

28 UNE STRUCTURE FINANCIERE SAINE En millions d euros 31/ / / Dette financière Disponibilités et VMP (118) (139) (154) Dette financière nette Capitaux propres Dette nette / capitaux propres 164% 146% 134% Ratio Dette nette / EBITDA 2,4 2,4 2,4 Ratio EBITDA / frais financiers* 12,2 9,9 8,7 Des covenants** facilement respectés 28 * Frais financiers = coût de la dette ** Minimum de 400 M de fonds propres et ratio Dette nette / EBITDA inférieur à 3,25

29 GENERATION DE FLUX DE TRESORERIE En millions d euros S S Résultat net Amortissements Provisions Autres éléments non cash Capacité d autofinancement* (9) (2) (5) Une capacité d autofinancement à un niveau élevé 29 * Après coûts de l endettement financier net et impôts

30 BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT 31/07 31/07 Variation En millions d euros % Stocks ,1% Clients ,9% Produits constatés d avance (142) (158) +11,4% Autres actifs et passifs (235) (282) +20,1% Total hors activité de leasing (195) (204) +4,5% BFR à un niveau négatif élevé malgré une augmentation des comptes clients 30

31 TENDANCE DANS L INDUSTRIE DU COURRIER 31

32 SEGMENTATION TRADITIONELLE DU COURRIER 3 segments différents avec différentes dynamiques Le segment Marketing est corrélé à l économie et est attendu en hausse Le segment transactionnel connait une baisse structurelle liée à la dématérialisation Le segment de la correspondance décroit avec le développement des échanges électroniques B B C C Marketing Transactionnel Correspondance Neopost répond aux besoins des sous-segments B-to-B et B-to-C 32

33 CORRELATION À LA CONJONCTURE ECONOMIQUE Volume total de courrier - Marché américain en Mds d unités Récession Tendances attendues Autres* Standard Mail (Courrier marketing) CAGR : +2,9% Forte baisse cyclique Retour à la croissance 50 First Class Mail (Principalement courrier transactionnel) CAGR : +0,4% Accélération de la baisse structurelle Poursuite de la baisse structurelle à un rythme plus lent juin * Les autres courriers incluent les publications périodiques, les colis

34 DERNIERS CHIFFRES EN LIGNE AVEC LES ATTENTES DE NEOPOST La situation aux Etats-Unis se déroule selon le scénario prévu : Poursuite de la dématérialisation du courrier transactionnel Evolution des volumes de courriers aux USA T1 T2 T3 T4 T1 T2 Rebond du courrier marketing en raison de la reprise économique Comme prévu, les volumes de courriers marketing repartent à la hausse avec la reprise économique 34

35 TENDANCES SIMILAIRES EN EUROPE La Poste en France a annoncé des volumes de courriers diminuant de 3,7% au S contre -4,7% durant l année 2009 Pour Deutsche Post, les volumes de courriers passent de -5% en 2009 à -3% au T et -1% au T Nous voyons un ralentissement significatif de la baisse des volumes de courriers F. Appel, CEO DPAG, conférence téléphonique des résultats T Les volumes de courriers tendent à se stabiliser 35

36 ECHO-DECERTIFICATION 36

37 IMPACT DES PRECEDENTES DECERTIFICATIONS Croissance des ventes d équipements à taux de change constants 30% 25% 20% 15% 10% 5% 0% -5% -10% -15% -20% H Lancement IJ H H H Decertification aux USA et au Canada, PIP au UK et SBP aux USA H H H H H Decertification aux USA H H Crise économique H Lancement IS H Les décertifications accélèrent la croissance des ventes d équipements 37

38 ECHO-DECERTIFICATION Décertification des machines électro-mécaniques en totalité au Canada et en partie aux USA 2006 Shape-Based Pricing aux USA 2007 Décertification des machines électromécaniques restantes aux USA Pricing in Proportion au UK Avec des contrats de leasing de 5 ans, les décertifications passées continueront d apporter des pics d activités 38

39 ECHO-DECERTIFICATION Premiers effets attendus en 2011 Opportunité de fort renouvellement de la base installée Neopost Etats-Unis, Canada et Royaume-Uni Opportunité de gagner des parts de marché Opportunité de développer les revenus récurrents grâce à l augmentation de la pénétration : Du leasing Du postage financing Des services de maintenance Des services en ligne Opportunités maximisées grâce à l optimisation du réseau de distribution directe Opportunités pour les ventes d équipements qui sont les revenus récurrents de demain 39

40 CONCLUSION 40

41 PERSPECTIVES A MOYEN TERME Amélioration de la tendance des volumes de courriers Lancements de produits réussis Echo décertification Intégration réussie des acquisitions Contrôle des coûts d exploitation Retour à la croissance des ventes d équipements Poursuite de la croissance des revenus récurrents Marge d EBIT élevée Forte génération de cash Confiance pour les années à venir 41

42 PERSPECTIVES 2010 Retour à la croissance, sauf nouvelle dégradation de la conjoncture économique : Chiffre d affaires Croissance de 0% à 2% en 2010 à taux de change constants Marge opérationnelle courante Maintien au niveau élevé de 25,7% du chiffre d affaires Maintien de la guidance 2010, inchangée depuis mars

43 ANNEXES 43

44 BILAN CONSOLIDE (1/2) Actif En millions d euros 31/ / Ecarts d acquisition Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles Actifs financiers non courants Autres créances non courantes Créances de leasing Impôts différés actifs Stocks Créances Autres actifs courants Valeurs financières Instruments financiers courants 3 1 TOTAL

45 BILAN CONSOLIDE (2/2) Passif En millions d euros 31/ / Capitaux propres Provisions non courantes 9 9 Dette financière non courante Dette financière courante Autres passifs non courants Impôts différés passifs Instruments financiers non courants 9 8 Produits constatés d avance Autres passifs courants Instruments financiers courants TOTAL

46 STRUCTURE DE LA DETTE US Private Placement 175 M$ dont 75 M$ à taux variables et 100 M$ à taux fixe (4,83%) 25 M à taux fixe (4,52%) Remboursée le 16 septembre 2010 Placement Privé Caisses Régionales du Crédit Agricole 133 M à taux fixe (4,09%) Maturité : décembre 2012 Crédit Revolving 750 M à taux variable, EURIBOR/LIBOR + 20 pb Multi-devises tirages dans la devise des flux futurs Maturité : juin 2012 portée à juin 2013 pour 675 M Acquisitions de nouvelles technologies payantes Une structure de dette 46

47 STRUCTURE DE LA DETTE Nouveau Placement Privé auprès du groupe Natixis / Banque Populaire / Caisse d Epargne Ligne revolving de 175 millions d euros amortissable EURIBOR +190 pb Maturité : Septembre 2014 Océane 300 millions d euros, obligations émises Maturité : 1 er Février 2015 Coupon : 3,75% Prime de conversion : 30%, soit 82,81 Protection du dividende Montant disponible au 16/09/2010 : 480 M qui couvre les besoins futurs 47

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail

Neopost. Résultats annuels 2003

Neopost. Résultats annuels 2003 Neopost Résultats annuels 2003 31 Mars 2004 Neopost : faciliteur de courrier, fournisseur des entreprises, partenaire des autorités postales AUTORITES POSTALES Cadre réglementaire Certification Courrier

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 2014 : FORTE CROISSANCE DES ACTIVITES CSS PERSPECTIVES 2015 RESULTATS ANNUELS 2014. Paris, le 31 mars 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 2014 : FORTE CROISSANCE DES ACTIVITES CSS PERSPECTIVES 2015 RESULTATS ANNUELS 2014. Paris, le 31 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 2014 : FORTE CROISSANCE DES ACTIVITES CSS Chiffre d affaires annuel 2014 en hausse de 1,6%, soit -0,2% en organique 1 Activités CSS : 20,5% du chiffre d affaires contre 17,0% en

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015 Priorité au développement : Korian accélère PARIS 17 SEPTEMBRE 2015 1 Un leader européen bien en place Leader du Bien Vieillir implanté dans des pays à fort potentiel BELGIQUE 55 établissements 6 176 lits

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile - Maintien de l EBITDA à 200,2 millions d euros (199,6 millions d euros) - Résultat net part

Plus en détail

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Comptes non audités COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Bilan Actif Montants en milliers d'euros Montants Amortissements Montants Montants Bruts et

Plus en détail

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1 Principaux éléments des comptes 2004 IFRS 1 Avertissement Veolia Environnement est une société cotée au NYSE et à Euronext Paris et le présent document contient des «déclarations prospectives» (forward-looking

Plus en détail

Jeudi 30 juillet 2015

Jeudi 30 juillet 2015 Jeudi 30 juillet 2015 1 Avertissement Le présent document a été établi par le Groupe Vétoquinol dans le seul but de présenter ses résultats semestriels, le 30 juillet 2015. Ce document ne peut être reproduit

Plus en détail

GROUPE FLO GROUPE FLO

GROUPE FLO GROUPE FLO GROUPE FLO Le 28 juillet 2011 1 Faits marquants du 1 er semestre 2011 Poursuite de la progression de l activité Progression de + 5,3 % du total des ventes sous enseignes, à 289,6 M Progression de + 1,6

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2011-12. 9 octobre 2012

RESULTATS ANNUELS 2011-12. 9 octobre 2012 RESULTATS ANNUELS 2011-12 9 octobre 2012 SOMMAIRE ACTIVITE & RESULTATS 1. Avanquest Software franchit le cap des 100 M 2.Une mutation de l activité qui s accélère 3.L impact attendu de la baisse du offline

Plus en détail

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 CHIFFRE D AFFAIRES CONSOLIDÉ : 3 591,5 millions d euros (3 727,4 millions en 2012) RÉSULTAT BRUT D EXPLOITATION COURANT : 642,9 millions

Plus en détail

Cybersécurité. Petit-déjeuner Deutsche Bank. Paris 26 novembre 2015. www.thalesgroup.com

Cybersécurité. Petit-déjeuner Deutsche Bank. Paris 26 novembre 2015. www.thalesgroup.com Cybersécurité Petit-déjeuner Deutsche Bank Paris 26 novembre 2015 www.thalesgroup.com Thales en bref CA 2014 EBIT (*) 2014 13,0 Mds euros CA 2014 par secteur Défense & Sécurité 50% Aérospatial 39% Prises

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Ingenico T1 2011 : Très bon démarrage de l année Objectifs 2011 de croissance relevés

Ingenico T1 2011 : Très bon démarrage de l année Objectifs 2011 de croissance relevés COMMUNIQUE DE PRESSE Ingenico T1 2011 : Très bon démarrage de l année Objectifs 2011 de croissance relevés - Chiffre d affaires T1 11 : 204,9 millions d euros o +18,3% en données publiées o +9,2% 1 en

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Ces résultats et le référentiel du premier semestre 2004 sont présentés en normes IFRS. Chiffre d affaires en hausse de 5,5 % à 833,7 millions d euros

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF JEUDI 27 FEVRIER 2014 SOMMAIRE 01 - FAITS MARQUANTS 2013 02 RÉSULTATS ANNUELS 2013 03 PERSPECTIVES 1 LE GROUPE LINEDATA UN GROUPE MONDIAL 3 nouveaux bureaux en

Plus en détail

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005 Résultats annuels de l exercice 2004-2005 2005 Paris, le 19 octobre 2005 1 Sommaire Les perspectives annoncées en fin du premier semestre ont été réalisées Chiffres clés de l exercice 2004-2005 Résultats

Plus en détail

GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014

GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014 GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014 Forte croissance du chiffre d affaires semestriel qui reflète les prises de commandes

Plus en détail

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 10 mars 2015 1 er trimestre : Résultats en ligne avec les objectifs annuels Solide croissance organique de 3,3% EBITDA en hausse de 1,5% Résultat net multiplié par 3,3 Perspectives

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

Résultats annuels 2010 de PagesJaunes Groupe : retour à la croissance des ventes fin 2010, portée par Internet

Résultats annuels 2010 de PagesJaunes Groupe : retour à la croissance des ventes fin 2010, portée par Internet Sèvres, le 9 février 2011 Résultats annuels de PagesJaunes Groupe : retour à la croissance des ventes fin, portée par Internet Points clés : Croissance de 1,4% des ventes 1 au quatrième trimestre Chiffre

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Résultats du premier semestre 2009 Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Bonne résistance des ventes au S1, des résultats impactés par

Plus en détail

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable Communiqué Rabat, le 22 février 2008 Résultats consolidés au 31 décembre 2007 Forte hausse des résultats consolidés en 2007 o Chiffre d affaires : +21,7% o Résultat opérationnel : +21,8% o Résultat net

Plus en détail

Résultats de l exercice 2009-2010. Mardi 1 er juin 2010

Résultats de l exercice 2009-2010. Mardi 1 er juin 2010 Résultats de l exercice 2009-2010 Mardi 1 er juin 2010 Agenda 1. Retour de la croissance 2. Amélioration des résultats au second semestre 3. De solides atouts pour bénéficier de la reprise 2 Principales

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2012 1

Résultats du premier trimestre 2012 1 Résultats du premier trimestre 1 Luxembourg, 9 mai Faits marquants Taux de fréquence 2 en matière de santé et sécurité de 1,0 au 1 er trimestre contre 0,3 au 4 ème trimestre Expéditions de 433 milliers

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT CHIFFRE D AFFAIRES PREMIER TRIMESTRE 2015 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT Forte croissance du chiffre d affaires Communication

Plus en détail

Saft Groupe SA. Résultats semestriels 2010. Paris, 28 juillet 2010

Saft Groupe SA. Résultats semestriels 2010. Paris, 28 juillet 2010 Saft Groupe SA Résultats semestriels 2010 Paris, 28 juillet 2010 Avertissement Le présent document contient des informations prévisionnelles concernant l activité, la situation financière et les résultats

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. GROUPE DANONE : Résultats estimés du 1 er semestre 2004

COMMUNIQUE DE PRESSE. GROUPE DANONE : Résultats estimés du 1 er semestre 2004 COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 22 juillet 2004 GROUPE DANONE : Résultats estimés du 1 er semestre 2004 Croissance comparable des ventes de +8,8% Amélioration de la marge opérationnelle de 11,9% à 12,3%

Plus en détail

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange RESULTATS ANNUELS 2010 Paris, le 9 mars 2011 Chiffre d affaires à plus de 2 milliards d euros Marge d EBITDA Groupe à plus de 39% Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros Signature d

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire Etats financiers de la période intermédiaire Comptes semestriels non audités au 30 juin 2014 ETATS FINANCIERS DE LA PERIODE INTERMEDIAIRE AU 30 JUIN 2014 TABLE DES MATIERES Page Bilan actif... 2 Bilan

Plus en détail

Résultats annuels 2013. 20 février 2014

Résultats annuels 2013. 20 février 2014 Résultats annuels 2013 20 février 2014 Avertissement Cette présentation ne constitue nullement une offre de valeurs mobilières ou une sollicitation en vue d une offre de valeurs mobilières. Certaines informations

Plus en détail

Résultats semestriels 2014

Résultats semestriels 2014 Résultats semestriels 2014 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 24 septembre 2014 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir des

Plus en détail

Résultats semestriels 2014 Résultats 30 juillet 2014

Résultats semestriels 2014 Résultats 30 juillet 2014 Résultats semestriels 2014 30 juillet 2014 Sommaire 1. Introduction 2. Comptes S1 2014 3. Activité Antalis et Arjowiggins 4. Perspectives 5. Questions & Réponses Annexe : Eléments financiers des opérations

Plus en détail

Informations financières

Informations financières Informations financières Performance solide et objectifs 2014 atteints Chiffre d affaires T4 en hausse de +13% et croissance organique à +2,5% Chiffre d affaires annuel en hausse de +6,6%, croissance organique

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile

Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile PARIS, France le 14 mai 2009 CGGVeritas (ISIN: 0000120164 NYSE: CGV) annonce ce jour les résultats consolidés,

Plus en détail

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014 Contacts Relations Investisseurs : Patrick Gouffran +33 (0)1 40 67 29 26 pgouffran@axway.com Relations Presse : Sylvie Podetti +33 (0)1 47 17 22 40 spodetti@axway.com Communiqué de Presse Axway : croissance

Plus en détail

Mise en ligne des comptes annuels 2014

Mise en ligne des comptes annuels 2014 Saint-Denis, le 6 mars 2015 Mise en ligne des comptes annuels Le Groupe annonce la mise en ligne de ces comptes consolidés pour l année et rappelle à cette occasion les éléments financiers principaux de

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Résultats du troisième trimestre 2009 Chiffre d affaires de 979,5 M (- 39% par rapport au T3 2008) RBE de 174,0 M, soit 17,8% du chiffre d affaires (26,7% au T3 2008) Important flux

Plus en détail

Forte progression des résultats de Capgemini au premier semestre 2015

Forte progression des résultats de Capgemini au premier semestre 2015 Relations presse : Christel Lerouge Tél. : 01 47 54 50 71 Relations Investisseurs : Vincent Biraud Tél. : 01 47 54 50 87 Forte progression des résultats de Capgemini au premier semestre 2015 Chiffre d

Plus en détail

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER 1. Compléter le tableau de financement 2011 Affectation du bénéfice 2010 : Bénéfice 2010 359 286 Affectation en

Plus en détail

ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 IFRS

ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 IFRS ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 Définition de la dette nette économique En millions Ouverture 2004 Clôture S1 2004 Dette Nette au bilan 674.5 651.2 IAS 39 : Impact sur la dette nette + 30.1 + 28.7 IAS 32

Plus en détail

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 Grenoble, France et Durham, Caroline du Nord, 26 mars 2010 MEMSCAP (NYSE Euronext:

Plus en détail

www.tessi.fr tessi Réunion SFAF 21 mai 2014 tessi documents services CPoR Devises tessi marketing services

www.tessi.fr tessi Réunion SFAF 21 mai 2014 tessi documents services CPoR Devises tessi marketing services www.tessi.fr tessi Réunion SFAF 21 mai 2014 tessi documents services CPoR Devises tessi marketing services Plan de la présentation Synthèse de l exercice 2013 Analyse des résultats annuels 2013 Activité

Plus en détail

Résultats semestriels 2012. Réunion SFAF du 6 septembre 2012

Résultats semestriels 2012. Réunion SFAF du 6 septembre 2012 Résultats semestriels 2012 Réunion SFAF du 6 septembre 2012 Sommaire I Faits marquants du semestre pages 3 à 5 II Comptes semestriels 2012 pages 6 à 11 III Perspectives Plan OPUS VINI 2015 pages 12 à 22

Plus en détail

FONDS DE REVENU SUPREMEX : RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE DE 2009

FONDS DE REVENU SUPREMEX : RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE DE 2009 COMMUNIQUÉ Source : Contact : Fonds de revenu Supremex Stéphane Lavigne, CA Vice-président et chef de la direction financière (514) 595-0555 FONDS DE REVENU SUPREMEX : RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE

Plus en détail

RÉSULTATS 2013 Excellente année de croissance profitable : chiffre d affaires et EBITDA ajusté historiques

RÉSULTATS 2013 Excellente année de croissance profitable : chiffre d affaires et EBITDA ajusté historiques COMMUNIQUE DE PRESSE RÉSULTATS 2013 Excellente année de croissance profitable : chiffre d affaires et EBITDA ajusté historiques Points clés Paris-Nanterre, le 18 février 2014 Chiffre d affaires net record

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 28 août 203 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES er SEMESTRE 203 BONNE PERFORMANCE COMMERCIALE DES ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION LES PLANS D ADAPTATION DÉLIVRENT LES RÉSULTATS ATTENDUS AMÉLIORATION DE LA

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

A l occasion de la publication de ce communiqué, Monsieur Abdeslam Ahizoune, Président du Directoire, a déclaré :

A l occasion de la publication de ce communiqué, Monsieur Abdeslam Ahizoune, Président du Directoire, a déclaré : COMMUNIQUE DE PRESSE Rabat, le 20 juillet 2014 RESULTATS CONSOLIDES DU 1 er SEMESTRE 2014 Faits marquants : - Confirmation du retour à la croissance du chiffre d affaires (+1,3% au deuxième trimestre)

Plus en détail

RÉSULTATS 2014 Avril 2015

RÉSULTATS 2014 Avril 2015 RÉSULTATS 2014 Avril 2015 LIMITATION DE RESPONSABILITÉ Déclaration prospective (Safe Harbour) Cette présentation comprend des considérations prospectives (établies conformément aux dispositions du Private

Plus en détail

Résultats Semestriels 2007. Réunion d information du 3 octobre 2007

Résultats Semestriels 2007. Réunion d information du 3 octobre 2007 Résultats Semestriels 2007 Réunion d information du 3 octobre 2007 1 S o m m a i r e efront, expert en solutions logicielles pour la finance Stratégie de développement Activité du 1 er semestre 2007 Perspectives

Plus en détail

FAITS MARQUANTS RÉSULTATS STRATÉGIE ET PERSPECTIVES

FAITS MARQUANTS RÉSULTATS STRATÉGIE ET PERSPECTIVES 1 Le groupe a progressé dans une année contrastée CA Cegid Group 264 M +5,7 % UN PREMIER SEMESTRE AVEC DES PERSPECTIVES FAVORABLES UN SECOND SEMESTRE MARQUÉ PAR UNE NOUVELLE CRISE 2 Les principales tendances

Plus en détail

Assemblée Générale du 3 mai 2013

Assemblée Générale du 3 mai 2013 Assemblée Générale du 3 mai 2013 Résultats de l exercice 2012 Chiffres clés 2 Chiffres clés du Groupe (M ) 2011 2012 Variation Chiffre d affaires 7 657 7 370-3,7 % Résop Média* 414 358-56 M Résultat net

Plus en détail

RESULTATS SEMESTRIELS 2013 PRESENTATION SFAF

RESULTATS SEMESTRIELS 2013 PRESENTATION SFAF RESULTATS SEMESTRIELS 2013 PRESENTATION SFAF MERCREDI 11 SEPTEMBRE 2013 SOMMAIRE 01 - FAITS MARQUANTS DU 1 ER SEMESTRE 2013 02 RÉSULTATS SEMESTRIELS 2013 03 PERSPECTIVES 1 Le groupe Linedata UN GROUPE

Plus en détail

Transgene : comptes semestriels 2012

Transgene : comptes semestriels 2012 Transgene : comptes semestriels 2012 Consommation de trésorerie en ligne avec les attentes et trésorerie globale de 121,4 millions d euros à fin juin 2012 Important news-flow à venir Strasbourg, France,

Plus en détail

Résultats de l exercice 2011 : + 106 % de croissance, 32,9 M de marge brute et 5% de rentabilité avant impôts

Résultats de l exercice 2011 : + 106 % de croissance, 32,9 M de marge brute et 5% de rentabilité avant impôts Communiqué de Presse Igny, le 14 mars 2012 Résultats de l exercice 2011 : + 106 % de croissance, 32,9 M de marge brute et 5% de rentabilité avant impôts Croissance de 106 % du chiffre d affaires (171,4

Plus en détail

Ces réalisations sont conformes aux objectifs pour l année 2014, à savoir :

Ces réalisations sont conformes aux objectifs pour l année 2014, à savoir : COMMUNIQUE DE PRESSE Rabat, le 29 avril 2014 RESULTATS CONSOLIDES DU 1 er TRIMESTRE 2014 Une performance conforme aux objectifs annuels : - Retour à une légère croissance du chiffre d affaires (+0,4%),

Plus en détail

GROUPE. Rapport Semestriel

GROUPE. Rapport Semestriel GROUPE Rapport Semestriel Au 30 juin 2015 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE CONSOLIDATION...

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

Résultats annuels. Mars 2014

Résultats annuels. Mars 2014 2 0 1 3 Résultats annuels Mars 2014 1 LIMITATION DE RESPONSABILITÉ Déclaration prospective (Safe Harbour) Cette présentation comprend des considérations prospectives (établies conformément aux dispositions

Plus en détail

LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE. Résultats 2012/2013. Novembre 2013

LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE. Résultats 2012/2013. Novembre 2013 LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE Résultats 2012/2013 Novembre 2013 1 Résultats annuels 2012/2013 Profil Les faits marquants 2012/13 Des résultats en fort redressement Une nouvelle dynamique

Plus en détail

Melexis annonce des résultats pour le premier trimestre 2003. Ypres(Belgique), 6 mai 2003

Melexis annonce des résultats pour le premier trimestre 2003. Ypres(Belgique), 6 mai 2003 Melexis annonce des résultats pour le premier trimestre 2003 Ypres(Belgique), 6 mai 2003 Melexis présente aujourd hui ses resultats pour le premier trimestre 2003. Les revenus pour le premier trimestre

Plus en détail

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS RCS PARIS 383 699 048 EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 Mesdames, Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail

Annexe 1. Tableau de bord de la société Armand Ratio Calcul Valeur société Armand année N

Annexe 1. Tableau de bord de la société Armand Ratio Calcul Valeur société Armand année N ÉNONCÉ 1 Analyse globale Créée en N-5, la société Armand est devenue sous-traitante d une entreprise qui gère une librairie électronique. Armand assure la logistique de cette entreprise : elle achète,

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

Document de référence

Document de référence Document de référence 2008 Sommaire 1 2 3 4 5 Activité du groupe Neopost 3 Chiffres clés 4 Activité 6 Stratégie 7 Organisation 9 Historique 10 Rapport de gestion du Groupe 11 Commentaires sur les résultats

Plus en détail

Résultats Semestriels 2011

Résultats Semestriels 2011 Résultats Semestriels 2011 9 Juin 2011 Sandpiper Bay Floride Faits marquants du 1 er semestre 2011 Forte progression de l activité Croissance à deux chiffres du Volume d Activité Villages Croissance sur

Plus en détail

Présentation des résultats 2015 14 mars 2016

Présentation des résultats 2015 14 mars 2016 Présentation des résultats 2015 14 mars 2016 Sommaire L année 2015 Activité par marque 2015 Activité par zone 2015 Résultats 2015 Activité par marque 2016 Résultats 2016 Lancements 2017 2 L année 2015

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE

RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE I. EVENEMENTS SIGNIFICATIFS DE LA PERIODE Le 1 er semestre de la société a été l occasion d un changement de direction de la société Anevia avec la nomination de Laurent Lafarge

Plus en détail

* ex Legrand Holding SA - 1/9 - LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006. Sommaire

* ex Legrand Holding SA - 1/9 - LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006. Sommaire LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau de flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 * ex Legrand Holding

Plus en détail

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011 Réunion actionnaires Strasbourg 14 décembre 2011 Sommaire Général A la découverte d Edenred Stratégie Dernières tendances et perspectives 2011 Réunion actionnaires 14 décembre 2011 - Strasbourg 2 Sommaire

Plus en détail

C O M M U N I Q U É. Résultats du 1 er trimestre conformes au plan de marche du groupe Objectifs 2013 confirmés. Réalisations du premier trimestre :

C O M M U N I Q U É. Résultats du 1 er trimestre conformes au plan de marche du groupe Objectifs 2013 confirmés. Réalisations du premier trimestre : Limoges, le 7 mai 2013 Résultats du 1 er trimestre conformes au plan de marche du groupe Objectifs 2013 confirmés Réalisations du premier trimestre : - Croissance totale des ventes hors effets de change

Plus en détail

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE SUR LES RÉSULTATS RÉSULTATS DU T4 2014. 25 février 2015

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE SUR LES RÉSULTATS RÉSULTATS DU T4 2014. 25 février 2015 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE SUR LES RÉSULTATS RÉSULTATS DU T4 2014 25 février 2015 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE SUR LES RÉSULTATS ÉNONCÉS PROSPECTIFS Certaines déclarations comprises dans cette présentation peuvent

Plus en détail

Communiqué de presse. Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014. Pour le semestre clos au 31 mars 2012.

Communiqué de presse. Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014. Pour le semestre clos au 31 mars 2012. Communiqué de presse Lille, le 29 juin 2012 Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014 Pour le semestre clos au 31 mars 2012. L Entreprise organise une conférence téléphonique

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Sèvres, le 28 avril 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Sèvres, le 28 avril 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Sèvres, le 28 avril 2015 Progression de la croissance Internet à +4,1%, chiffre d affaires consolidé en légère baisse et renforcement des partenariats avec les grands acteurs du web

Plus en détail

UN CHIFFRE D AFFAIRES ANNUEL DE 900,5 M

UN CHIFFRE D AFFAIRES ANNUEL DE 900,5 M COMMUNIQUE DE PRESSE - 7 JUIN 2012 FAIVELEY TRANSPORT : RESULTATS ANNUELS 2011/12 Gennevilliers, le 7 juin 2012, Normes IFRS, en millions d euros 31/03/2012 31/03/2011 % Chiffre d affaires 900,5 913,9-1,5%

Plus en détail

Introduction aux documents financiers

Introduction aux documents financiers Introduction aux documents financiers 3 questions ==> 3 documents Une photo instantanée : quelle est la situation actuelle de l entreprise? Bilan Deux films : L entreprise a-t-elle vendu à profit? Compte

Plus en détail

Résultats semestriels 2015

Résultats semestriels 2015 Résultats semestriels 2015 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 22 septembre 2015 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir des

Plus en détail

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. - Maintien du taux de marge brute à un niveau élevé : 57,5% - Amélioration sensible du résultat opérationnel

Plus en détail

Acquisition de PELCO 1 er août 2007

Acquisition de PELCO 1 er août 2007 Acquisition de PELCO 1 er août 2007 _1 Les Automatismes du Bâtiment sont de plus en plus intégrés dans un système unique pour répondre aux besoins des clients Le Bâtiment est un marché significatif pour

Plus en détail

Résultats annuels 2014-2015. Résultats annuels 2014 2015 30 juin 2015

Résultats annuels 2014-2015. Résultats annuels 2014 2015 30 juin 2015 Résultats annuels 2014 2015 30 juin 2015 Sommaire Présentation générale et faits marquants Résultats consolidés 2014 2015 Stratégie du Groupe Annexes 2 Sommaire Présentation générale et faits marquants

Plus en détail

Diagnostic financier - Corrigé

Diagnostic financier - Corrigé Diagnostic financier - Corrigé Nous effectuerons ce diagnostic financier en présentant d abord une étude de rentabilité et de profitabilité du groupe Nestor, ensuite une étude de la structure financière

Plus en détail

INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2009 (1)

INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2009 (1) Société anonyme au capital de 2 362 883 330 Siège social : 36-38, avenue Kléber 75116 Paris 403 210 032 RCS PARIS INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS (1) (NON AUDITE) A - MARCHE DES AFFAIRES

Plus en détail

Résultats semestriels 2014 & perspectives. «Du mobile au Big Data»

Résultats semestriels 2014 & perspectives. «Du mobile au Big Data» Résultats semestriels 2014 & perspectives «Du mobile au Big Data» Sommaire 1. Profil du Groupe Du mobile au Big Data 2. Résultats semestriels 2014 Croissance et rentabilité 3. Environnement & perspectives

Plus en détail

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 1 - BILAN CONSOLIDÉ 2 - COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDÉ 3 - TABLEAU DE FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉ 4 - TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES 5 IMMOBILISATIONS

Plus en détail

Produit des activités ordinaires et performances opérationnelles en hausse pour gategroup

Produit des activités ordinaires et performances opérationnelles en hausse pour gategroup Produit des activités ordinaires et performances opérationnelles en hausse pour gategroup ZURICH, le 10 mai 2012 Produit des activités ordinaires à 656.7 millions de francs suisses, en hausse de 2.9% en

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE06 FINANCE D ENTREPRISE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 11 points 1. Complétez le

Plus en détail

Cegedim : Un chiffre d affaires en croissance de 3,2% au 1 er semestre

Cegedim : Un chiffre d affaires en croissance de 3,2% au 1 er semestre SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière Semestrielle au 30 juin 2015 IFRS - Information Réglementée - Non

Plus en détail

Résultats premier semestre 2009

Résultats premier semestre 2009 Résultats premier semestre 2009 Sommaire Faits marquants 1 er semestre 2009 Activité par marque et par zone 1 er semestre 2009 Résultats 1 er semestre 2009 Lancements 2 ème semestre 2009 Perspectives -2-

Plus en détail

Résultats du 1 er trimestre 2014 Poursuite de la transformation du Groupe et confirmation des perspectives 2014

Résultats du 1 er trimestre 2014 Poursuite de la transformation du Groupe et confirmation des perspectives 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Sèvres, le 29 avril 2014 Résultats du 1 er trimestre 2014 Poursuite de la transformation du Groupe et confirmation des perspectives 2014 Chiffre d affaires consolidé de 215,7 M, en

Plus en détail

Communiqué de presse Novembre 2014 www.vallourec.com. Résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2014

Communiqué de presse Novembre 2014 www.vallourec.com. Résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2014 Communiqué de presse Novembre 2014 www.vallourec.com Résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2014 Boulogne-Billancourt, le 6 novembre 2014 - Vallourec, leader mondial des solutions

Plus en détail

Rapport financier 2010

Rapport financier 2010 Rapport financier 2010 PagesJaunes Groupe Société anonyme à Conseil d administration au capital de 56 196 950,80 euros Siège social : 7 avenue de la Cristallerie - 92317 Sèvres Cedex R.C.S. Nanterre 552

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008

RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008 SOCIETE OBER Société Anonyme au Capital de 2 061 509 Euros. 31, rue de Bar 55000 LONGEVILLE EN BARROIS RCS Bar le Duc B 382 745 404 RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008 Le groupe OBER a

Plus en détail

ELEMENTS CLES DE L ANNEE 2011

ELEMENTS CLES DE L ANNEE 2011 RESULTATS ANNUELS 2011 Paris, le 8 mars 2012 Free : des recrutements record avec une part de marché de 35% en 2011 Accélération de la croissance du Groupe grâce au succès de la Freebox Révolution : un

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 3 novembre 03 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES RÉSULTATS DU TROISIÈME TRIMESTRE ET DES NEUF PREMIERS MOIS 03 POURSUITE AU TROISIÈME TRIMESTRE DES TENDANCES CONSTATÉES AU DEUXIÈME TRIMESTRE - BONNE

Plus en détail