Cette mise à jour fait ressortir une progression positive de 9% par rapport au premier trimestre 2014.

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cette mise à jour fait ressortir une progression positive de 9% par rapport au premier trimestre 2014."

Transcription

1 NOTE DE CONJONCTURE DU MARCHE DES ASSURANCES Deuxième trimestre 2015 Avant de présenter les chiffres au titre du second trimestre 2015, il est à noter que l actualisation des données du premier trimestre 2015 se traduit par un chiffre d affaires du secteur des assurances de plus de 36 milliards de dinars se répartissant entre les assurances de dommages pour 33,8 milliards DA, les assurances de personnes pour 2,7 milliards DA et les acceptations internationales pour 260 millions DA. Cette mise à jour fait ressortir une progression positive de 9% par rapport au premier trimestre Cette précision étant faite, il y a lieu d expliquer que les données affichées ci-après sont provisoires et leur actualisation interviendra ultérieurement. Production du secteur des assurances durant le deuxième trimestre 2015 Le chiffre d'affaires réalisé par le secteur des assurances, durant le 2 ème trimestre 2015, est estimé à 32,3 milliards de dinars (y compris les acceptations internationales) contre 30,8 milliards de dinars à la même période de 2014, soit une progression de 5,1%. Durant le second trimestre 2015, les «affaires internationales» marquent une hausse de 120,6%, enregistrant ainsi 709 millions de DA contre 321 millions de DA pour le T Production du secteur des assurances au titre du 2 ème trimestre 2015 Chiffre d'affaires Structure du marché Evolution T2-2015/T T T T en % En valeur Assurances de Dommages Assurances de Personnes % 91.7 % 1.6 % % 8.3 % 29.5 % Marché direct % % 3.9 % Acceptations internationales % 1.0 % % Total Marché % % 5.1 % Les assurances de dommages durant le 2 ème trimestre 2015 Au terme du deuxième trimestre de l'année en cours, les sociétés d'assurance de dommages ont enregistré un chiffre d'affaires de 28,3 milliards de DA contre un montant de 27,9 milliards de DA pour la même période de l'année précédente, soit une légère hausse de 1,6%. Cette hausse a concerné pratiquement toutes les branches, sauf l assurance «transport» qui baisse de près de 14%. 1

2 Production des Assurances de Dommages Chiffre d'affaires Structure du marché Evolution T2-2015/T T T T T En % En valeur Assurance Automobile % 55.72% % 0.76% Total Risques Obligatoires (RO) Total Risques Non Obligatoires (RNO) % 7.66% % 17.82% % 48.07% % -1.96% IRD % 35.67% -4.62% 3.32% Incendie, Explosions et Eléments Naturels % 20.20% -5.77% 4.36% Autres Dommages aux Biens % 11.97% -2.14% 7.01% Ass de Responsabilité Civile % 2.49% % -5.60% Pertes Pécuniaires Diverses % 0.97% % % Protection Juridique % 0.03% % % Assurances Agricoles % 3.29% 14.59% 13.56% Incendie & multirisques % 0.07% % % Production végétale % 0.29% % 13.11% Production animale % 1.19% 14.69% 24.01% Responsabilité civile agriculteur % 0.33% 2.97% -0.68% Multirisques Engins & matériel agricole % 1.41% 49.74% 10.14% Autres dommages agricoles % 0.01% % % Assurance Transports % 4.23% % % Transport Terrestre % 0.77% % 0.59% Transport Ferroviaire % 0.00% Transport Aérien % 0.27% % -1.08% Transport Maritime % 3.18% % % Assurance Crédit % 1.09% 22.05% 11.08% Insolvabilité générale (Crédit domestique) % 0.49% 32.09% 4.02% Crédit à l'exportation % 0.05% % 2.01% Crédit hypothécaire (Crédit immobilier) % 0.55% 18.51% 18.42% Assurance caution % 0.00% Total % 100% % 1.58% ANALYSE PAR BRANCHE ASSURANCE AUTOMOBILE La branche «automobile», est quasiment stable par rapport au 2 ème trimestre Elle passe de 15,5 milliards de DA au deuxième trimestre 2014 à 15,7 milliards de DA à la même période de l année 2015, soit une légère hausse de 0,8%. Les risques non obligatoires représentent près de 84% du portefeuille de la branche «automobile», en baisse d environ 2% par rapport au 2 ème trimestre Les risques obligatoires, connaissent une hausse de 17,8% et représentent près de 16% du portefeuille. Il est à noter que la branche «automobile» enregistre un recul de 24,5% par rapport au 1 er trimestre

3 ASSURANCE IRD La sous-branche «Incendie et Risques Divers» progresse, durant le 2 ème trimestre 2015, de 3,3% par rapport à la même période de Avec plus de 57% de part, l'assurance «Incendie, Explosions et Eléments Naturels» affiche une production de 5,9 milliards de DA contre 5,6 milliards de DA en 2014 soit une augmentation de 4,4%. L'assurance «autres dommages aux biens» représente 34,8% du portefeuille de la branche IRD et enregistre un total de 3,6 milliards de DA de primes émises, soit une progression de 7%. Les sous- branches «responsabilités civiles», «pertes pécuniaires diverses» et «protection juridique» marquent des baisses respectives de 5,6%, 38,3%, et 84,7%. L assurance «CAT-NAT» évolue de 8,6% par rapport au 2 ème trimestre 2014, représentant ainsi 6% de la branche IRD. Les risques de construction atteignent un accroissement de 15% par rapport au second trimestre 2014 et représentent 30% de la branche IRD. ASSURANCE TRANSPORT La branche «transport» connait une décroissance de 13,9%, son chiffre d affaires passe de 1,2 milliards de DA au 2 ème trimestre 2014 à 1 milliard de DA pour la même période de l année en cours. Cette diminution est générée principalement par la baisse constatée au niveau des sous-branches «transport maritime» et «transport aérien» avec des taux respectifs de 18,5%, 1,1%. ASSURANCE AGRICOLE Les risques agricoles évoluent de 13,6% comparativement au 2 ème trimestre Cette hausse est due, essentiellement, à l'augmentation des réalisations de la branche «production animales» qui progresse de 24% par rapport au 2 ème trimestre 2014, suivie par l'assurance «production végétale» qui s accroit de 13,1%. Par ailleurs, l'assurance «incendie et multirisque agricole» accuse une régression de 19,5% par rapport au deuxième trimestre A noter que ladite assurance a diminué de 54,2% par rapport au 1 er trimestre ASSURANCE CREDIT La branche «crédit» enregistre un total de 337 millions de DA pour le 2 ème trimestre 2015, contre 303 millions de DA réalisé au 2 ème trimestre de l'année précédente, affichant ainsi une hausse de 11,1%. Cette hausse est engendrée par l'assurance «crédit hypothécaire» qui affiche un taux d'évolution de 18,4% par rapport au second trimestre 2014 et qui représente plus que la moitié (54%) du portefeuille de la branche durant ce trimestre. L'assurance «crédit domestique» évolue de 4%, avec une production qui passe de 136 millions de DA au 2 ème trimestre 2014 à 142 millions de DA pour la même période de Le «crédit à l'exportation» demeure stable pour un montant de 13 millions de DA réalisé au titre du deuxième trimestre

4 Structure des assurances de dommages - 2 ème Trimestre ASSURANCES DE PERSONNES Avec une part de marché de 10,4% durant le deuxième trimestre 2015, la production des assurances de personnes est estimée à 3,3 milliards de dinars, contre 2,5 milliards de dinars à la même période de l'exercice 2014, occasionnant ainsi une hausse de 29,5%. Cette évolution était de l'ordre de 14,1% durant le T comparativement au T Hormis la garantie «maladie» qui marque une importante régression de 61,9 %, les autres garanties connaissent des augmentations considérables qui varient entre 12,5% pour l «assistance» à 21,2% pour la «vie et décès» et 75,4% pour la «prévoyance collective». Par ailleurs, et à titre comparatif, la production des assurances de personnes relative au 2 ème trimestre 2015 marque une évolution de 19,9% comparativement au trimestre précédent (T1-2015). Production des assurances de personnes - 2 ème trimestre Chiffre d'affaires Structure du marché EvolutionT2 2015/T T T T T T12015 en n % En valeur Accident % 15.77% -2.67% -0.43% Maladie % 1.78% % % Assistance % 21.39% -6.43% 12.51% Vie Décès % 33.38% 22.55% 21.22% Capitalisation % 0.00% Prévoyance collective % 27.69% 56.67% 75.44% Total % % 19.90% 29.48%

5 Structure de la production des assurances de personnes durant le 2 ème trimestre Production du secteur des assurances - 1 er semestre Les réalisations du marché direct des assurances passent de 64,4 milliards de DA au premier semestre 2014 à 68,1 milliards de DA durant la même période de 2015, soit 5,8% d évolution. Quant aux acceptations internationales, elles passent de 544 millions de DA à près de 970 millions de DA, soit une hausse de 78,3%. Production du Secteur des Assurances au Premier Semestre 2015 Chiffre d'affaires Structure du marché Evolution S S en % En valeur Assurances de Dommages % 92.9 % 4.0 % Assurances de Personnes % 7.1 % 30.4 % Marché direct % % 5.8 % Acceptations internationales % 0.8 % 78.3 % Total Marché % % 6.5 % Réalisations des assurances de dommages au premier semestre 2015 Le chiffre d'affaires réalisé par les assurances de dommages, au premier semestre 2015, est estimé à 62,2 milliards de dinars contre 59,8 milliards de dinars à la même période de 2014, soit une augmentation de 4% et une part de marché de 91,2%. 5

6 Production des Assurances de Dommages Chiffre d'affaires Structure du marché Evolution S S en % En valeur Assurance Automobile % 59.01% 2.72% Total Risques Obligatoires (RO) % 8.10% 12.90% Total Risques Non Obligatoires (RNO) % 50.91% 1.10% IRD % 32.80% 7.39% Incendie, Explosions et Eléments Naturels % 18.96% 6.98% Autres Dommages aux Biens % 10.71% 12.67% Ass de Responsabilité Civile % 2.58% -2.99% Pertes Pécuniaires Diverses % 0.53% % Protection Juridique % 0.02% % Assurances Agricoles % 2.81% 16.41% Incendie & multirisques agricoles % 0.08% 1.41% Production végétale % 0.33% 19.21% Production animale % 1.05% 22.82% Responsabilité civile agriculteur % 0.30% -0.63% Multirisques Engins & matériel agricole % 1.04% 15.52% Autres dommages agricoles % 0.01% % Ass Transports % 4.46% % Transport Terrestre % 0.92% 8.45% Transport Ferroviaire % 0.00% Transport Aérien % 0.32% -8.94% Transport Maritime % 3.22% % Ass Crédit % 0.92% 11.18% Insolvabilité générale (Crédit domestique) % 0.38% 10.30% Crédit à l'exportation % 0.04% 16.43% Crédit hypothécaire (Crédit immobilier) % 0.50% 11.54% Ass caution % 0.00% Total % % 3.95%

7 ANALYSE PAR BRANCHE ASSURANCE AUTOMOBILE Au terme du premier semestre 2015, la branche «automobile» enregistre un total de 36,3 milliards de DA, en progression de 2,7% comparativement au premier semestre de Les «risques non obligatoires» détiennent 85% du portefeuille de la branche. ASSURANCE IRD Avec un total de 21,1 milliards de DA, la branche IRD évolue de 7,4% par rapport au premier semestre de l année antérieure. La sous-branche «Incendie, Explosions et Eléments Naturels» marque un taux de croissance de 6,9%. Quant à la sous-branche «autres dommages aux biens», elle affiche une hausse de 12,7%. Les sous- branches «responsabilités civiles», «pertes pécuniaires diverses» et «protection juridique» accusent des régressions respectives de 3%, 32,7% et 40,4%. La Cat-Nat affiche une légère hausse de 0,2% par rapport au 1 er semestre 2014, contrairement aux risques de construction qui progressent de 21,2% par rapport au premier semestre ASSURANCE AGRICOLE L'assurance agricole connait une évolution de 16,41% et atteint un total de 2 milliards de DA. Ceci s explique par les hausses constatées au niveau de : - l'assurance «production animale» qui représente près de 40% du portefeuille en progression de 22,8% ; - l'assurance «production végétale» avec une croissance de 19,2% et une part de 12% du total de la branche agricole. - l'assurance «multirisques engins et matériels agricoles» qui enregistre une augmentation de 15,5%, et qui représente 39% du total de la branche agricole. ASSURANCE TRANSPORT La branche «transport» décroit de 14,3%. Ce repli est généré, principalement, par la sous-branche «transport maritime» qui occupe une part de plus de 66% du portefeuille de la branche et qui recule de 21,3% comparativement au 1 er semestre De même pour le «transport aérien» qui baisse de 9%. Par contre, le «transport terrestre» connait un accroissement de 8,5% et affiche une part de près de 29% de la branche. ASSURANCE CREDIT La production de l'assurance «crédit» est passée de 552 millions de DA au premier semestre 2014 à 613 millions de DA durant ce premier semestre 2015, marquant ainsi une hausse de 11,2%. Plus de 50% de ce chiffre d affaires est généré par l'assurance «crédit immobilier». Cette dernière augmente de 11,5%. L'assurance «crédit domestique» détient 40% du portefeuille de la branche et marque une évolution de 10,3%. Le «crédit à l'exportation», quant à lui, connait un accroissement de 16,4% par rapport au premier semestre

8 Production des sociétés d assurances de dommages selon l origine des capitaux Avec un total de 14,8 milliards de DA, les sociétés à capitaux privées détiennent 23,8% du total des réalisations du marché des assurances de dommages. Les sociétés publiques s accaparent, à elles seules, de 74,1% du total de la production des assurances de dommages. La part des sociétés mixtes est de 2,1%. Branches d'assurance/da Production au 30/06/2015 selon l origine des capitaux Sociétés Publiques Sociétés Privées Sociétés Mixtes Total marché Part de marché des sociétés à capitaux privées Assurance Automobile % Total Risques Obligatoires (RO) % Total Risques Non Obligatoires (RNO) % IRD % Incendie, Explosions et Eléments Naturels % Autres Dommages aux Biens % Ass de Responsabilité Civile % Pertes Pécuniaires Diverses % Protection Juridique % Assurances Agricoles % Incendie & multirisques agricoles % Production végétale % Production animale % Responsabilité civile agriculteur % Multirisques Engins & matériel agricole % Autres dommages agricoles % Assurance Transports % Transport Terrestre % Transport Ferroviaire Transport Aérien % Transport maritime % Assurance Crédit % Insolvabilité générale (Crédit domestique) % Crédit à l'exportation % Vente à tempérament (Crédit à la consommation) Crédit hypothécaire (Crédit immobilier) % Crédit agricole Assurance caution Caution Directe Caution Indirecte Total % 8

9 Répartition de la Branche IRD au 30/06/2015 ASSURANCES DE PERSONNES AU 30/06/2015 : Le total des primes émises au titre des assurances de personnes atteint, au 30/06/2015, 6 milliards de dinars, contre 4,6 milliards de dinars à la même période en 2014, soit une hausse de 30,4% suite à la souscription d'un important contrat. La meilleure performance est réalisée par la branche «prévoyance collective» (+63,4%) avec un chiffre d'affaires de 2 milliards de dinars. Production des assurances de personnes du 1 er semestre 2015 Chiffre d'affaires Structure du marché Evolution S S en % En valeur Accident % 18.26% -4.07% Maladie % 1.65% % Assistance % 23.15% 18.14% Vie Décès % 29.76% 35.08% Capitalisation % 0.00% Prévoyance collective % 27.18% 63.42% Total % % 30.41%

10 Structure de la production des assurances de personnes au 30/06/2015 Répartition de la production des assurances de personnes selon l origine des capitaux La production des assurances de personnes est détenue, avec un taux de 48%, par les sociétés publiques. Les sociétés privées et mixtes occupent, chacune, une part de 26% du total des réalisations des assurances de personnes. Production des assurances de personnes au 30/06/2015 selon l origine des capitaux Branches d'assurance Sociétés Publiques Sociétés Privées Sociétés Mixtes Total marché Part de marché des sociétés à capitaux privés Accident % Maladie % Assistance % Vie Décès % Capitalisation Prévoyance collective % Total % 10

11 Etat des sinistres au 30/06/2015 Sinistres des assurances de dommages Les sinistres réglés sont de l'ordre de 29,8 milliards de DA dont 22,4 consacrés à la branche «automobile», soit 75,3% du total des règlements. Par ailleurs, le stock restant à payer s'élève à 52,9 milliards de DA (sans les données de la SAA) durant ce premier semestre, en augmentation de 7,7% par rapport au 1 er semestre Il est à signaler que près de 45% du stock concerne la branche «automobile», suivie de la branche «IRD» avec un taux de 37%. Etat des Sinistres réglés et Sinistres à payer au 30/06/2015 Assurances de dommages : Etat des sinistres au 30/06/2015 Montants 2014 Montants 2015 Structure en % Evolution en % Règlement SAP Règlement SAP Règlement SAP Règlement SAP Assurance automobile IRD Assurance Agricole Assurance Transport Assurance Crédit Assurance Caution Assurance de personnes TOTAL

12 SINISTRES DES ASSURANCES DE PERSONNES AU 30 JUIN 2015 Le montant des sinistres réglés par les sociétés AP au 30/06/2015 s'élève à 1,1 milliards de DA. Quant aux sinistres à payer, ces derniers totalisent un montant de 2,2 milliards de DA toutes branches confondues. Un montant de 712 millions de DA est consacré au règlement des sinistres de la branche «prévoyance collective», soit 62,8% des règlements, suivie par la branche «vie et décès» et «assistance» avec des montants respectifs de 251 millions de DA et 138 millions de DA. Assurances de personnes : Etat des sinistres au 30/06/2015 Montants 2014 Montants 2015 Structure en % Evolution en % Règlement SAP Règlement SAP Règlement SAP Règlement SAP Accident Maladie Assistance Vie Décès Capitalisation Prévoyance collective TOTAL Etats des sinistres des assurances de personnes au 30/06/

1 er. trimestree 2014

1 er. trimestree 2014 Note de conjoncture du marché des assurances 1 er trimestree 214 PRODUCTION DU 1 er TRIMESTRE 214 : EVOLUTION DE LA PRODUCTION : Le chiffre d affaires 1 réalisé par le secteur durant le 1 er trimestre

Plus en détail

L assurance française : le bilan de l année 2012

L assurance française : le bilan de l année 2012 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 2 L environnement économique et financier : accalmie et incertitude Le bilan d activité : résistance

Plus en détail

RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009

RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009 RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009 I. Environnement économique 2009 SMIG (Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti) 31 625 Taux de croissance de l'économie 3,00% II. Environnement Institutionnel

Plus en détail

L histoire de l assurance en Algérie

L histoire de l assurance en Algérie POINT DE VUE POINT OF VIEW Assurances et gestion des risques, vol. 81(3-4), octobre-décembre 2013, 285-290 Insurance and Risk Management, vol. 81(3-4), October-December 2013, 285-290 L histoire de l assurance

Plus en détail

Monnaie, banques, assurances

Monnaie, banques, assurances Monnaie, banques, assurances Panorama La politique monétaire de la Banque nationale suisse en 2013 En 2013, la croissance de l économie mondiale est demeurée faible et fragile. En Europe, les signes d

Plus en détail

Le métier d actuaire IARD

Le métier d actuaire IARD JJ Mois Année Le métier d actuaire IARD Journées Actuarielles de Strasbourg 6-7 octobre 2010 PLAN Présentation de l assurance non vie Le rôle de l actuaire IARD La tarification des contrats L évaluation

Plus en détail

Chiffres clés de l assurance transport 2011 réalisés par l ABAM

Chiffres clés de l assurance transport 2011 réalisés par l ABAM Chiffres clés de l assurance transport 2011 réalisés par l ABAM Contenu 1. Facultés : la Belgique reste dans le top 15... 2 2. La branche CMR reste dans le vert... 3 3. Corps fluviaux... 4 4. Corps maritimes...

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LES RISQUES AGRICOLES

SEMINAIRE SUR LES RISQUES AGRICOLES SEMINAIRE SUR LES RISQUES AGRICOLES ASSURANCE ET REASSURANCE EL AURASSI le 10 juin 2007 Alger LA REASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES EN ALGÉRIE Expérience de la CCR Présentation de la CCR Historique de la

Plus en détail

n 20 octobre 2013 La situation des mutuelles du code de la mutualité en 2012 n 23 novembre 2013 1

n 20 octobre 2013 La situation des mutuelles du code de la mutualité en 2012 n 23 novembre 2013 1 n 20 octobre 2013 La situation des mutuelles du code de la mutualité en 2012 n 23 novembre 2013 1 Sommaire 1. INTRODUCTION 5 1.1 Les mutuelles du code de la mutualité, des acteurs importants du secteur

Plus en détail

Un parc automobile une seule police/

Un parc automobile une seule police/ Assurance Flotte de véhicules Un parc automobile une seule police/ L assurance Flotte de véhicules d AXA vous offre une couverture étendue pour les risques les plus divers. Assurez l intégralité de votre

Plus en détail

Les sociétés d Assurances Takaful et les sociétés d assurances Traditionnelles Théorie et l Expérience Pratique

Les sociétés d Assurances Takaful et les sociétés d assurances Traditionnelles Théorie et l Expérience Pratique Laboratoire partenariat et investissement dans les PME/PMI dans l espace Euro-Maghrébin Ministère de L'enseignement Supérieur et de la recherche scientifique Université Ferhat Abbas Faculté des sciences

Plus en détail

SECTEUR MAROCAIN DES ASSURANCES. Situation Liminaire Exercice 2005

SECTEUR MAROCAIN DES ASSURANCES. Situation Liminaire Exercice 2005 SECTEUR MAROCAIN DES ASSURANCES Situation Liminaire Exercice 2005 Mars 2006 FAITS MARQUANTS 2005 Campagne de Communication sur les délais de recouvrement des primes Suite à l entrée en vigueur des nouvelles

Plus en détail

QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE

QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE Qu est ce qu une prime ou une cotisation d assurance? C est la somme à payer périodiquement à l assureur en contrepartie des garanties qu il accorde. Les primes (ou

Plus en détail

TALENSIA. Introduction. Présentation du plan d'assurances Entreprises

TALENSIA. Introduction. Présentation du plan d'assurances Entreprises TALENSIA Introduction Présentation du plan d'assurances Entreprises CHAPITRE I - A QUI S ADRESSE LE PLAN D ASSURANCE? CHAPITRE II - LES AVANTAGES DU PLAN D ASSURANCES CHAPITRE III - QUELS SONT LES DOCUMENTS

Plus en détail

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2010

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2010 LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2010 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes de la Direction des études et des statistiques FFSA-GEMA.

Plus en détail

Clause assurance des conventions de Maîtrise d œuvre > 15 M HT

Clause assurance des conventions de Maîtrise d œuvre > 15 M HT Clause assurance des conventions de Maîtrise d œuvre > 15 M HT Article 00 Assurances. Dans la mesure où les garanties préconisées ou souscrites par le Maître de l ouvrage, sont accordées selon des clauses

Plus en détail

Nicht löschen bitte " "!! Generated by SR-Vorl.ASVorlDot, Mittwoch, 13. März 2002, 08:42:12, mlbk / KAV Loi fédérale sur le contrat d assurance

Nicht löschen bitte  !! Generated by SR-Vorl.ASVorlDot, Mittwoch, 13. März 2002, 08:42:12, mlbk / KAV Loi fédérale sur le contrat d assurance Nicht löschen bitte " "!! Generated by SR-Vorl.ASVorlDot, Mittwoch, 13. März 2002, 08:42:12, mlbk / KAV Loi fédérale sur le contrat d assurance Projet Modification du... L Assemblée fédérale de la Confédération

Plus en détail

Analyse Financière. Tunis Re en Bourse. En toute Ré Assurance. Souscrire à l OPF

Analyse Financière. Tunis Re en Bourse. En toute Ré Assurance. Souscrire à l OPF Analyse Financière Tunis Re en Bourse En toute Ré Assurance Souscrire à l OPF Mars 2010 2A n a l y s e F i n a n c i è r e I n t r o d u c t i o n e n b o u r s e : O f f r e à p r i x f e r m e Secteur

Plus en détail

Les assurances directes- Rapport français

Les assurances directes- Rapport français Les assurances directes- Rapport français Agnès Pimbert Maître de conférences à l Université de Poitiers, Equipe de recherche en droit privé (EA 1230) L assurance directe désigne le mécanisme d indemnisation

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail

Evolution de la fréquence des sinistres 2003-2012 en assurance RC automobile

Evolution de la fréquence des sinistres 2003-2012 en assurance RC automobile Evolution de la fréquence des sinistres 2003-2012 en assurance RC automobile Contenu 1. Nombre de sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence des sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence

Plus en détail

Les rachats de contrats d assurance-vie après 60 ans en 2012 FFSA

Les rachats de contrats d assurance-vie après 60 ans en 2012 FFSA CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 8 Document de travail, n engage pas le Conseil Les

Plus en détail

Evolution du Marche Des Assurances en Algérie et La Réglementation Le Régissant

Evolution du Marche Des Assurances en Algérie et La Réglementation Le Régissant Ministère de L'enseignement Supérieur et de la recherche scientifique Université Ferhat Abbas Evolution du Marche Des Assurances en Algérie et La Réglementation Le Régissant 2a 2011 26 25 PARTIE 1 : EVOLUTION

Plus en détail

Cadre règlementaire des Assurances de Personnes:

Cadre règlementaire des Assurances de Personnes: Cadre règlementaire des Assurances de Personnes: Le corpus juridique régissant les assurances des personnes = 41 articles législatifs dont: o 5 articles rajoutés par la loi 06-04; o 8 articles modifiés

Plus en détail

Module 1 : Les fondamentaux de l'assurance / Durée : 1,5 jour

Module 1 : Les fondamentaux de l'assurance / Durée : 1,5 jour Sommaire ASSURANCE... 1 Module 1 : Les fondamentaux de l'assurance / Durée : 1,5 jour... 1 Module 2 : L épargne / Durée : 1,5 jour... 2 Module 3 : La retraite / Durée : 1,5 jours... 5 Module 4 : Les contrats

Plus en détail

PRESENTATION DU CONTRAT N 113 414 898

PRESENTATION DU CONTRAT N 113 414 898 PRESENTATION DU CONTRAT N 113 414 898 Ce texte ne constitue qu'une présentation du contrat d'assurance. L'original est détenu par le Syndicat. Il peut être consulté auprès du Président. Résumé SNPSC au

Plus en détail

CNFR MOUVEMENT RURAL ASSUR OPTIONS. des garanties complémentaires

CNFR MOUVEMENT RURAL ASSUR OPTIONS. des garanties complémentaires CNFR MOUVEMENT RURAL ASSUR OPTIONS des garanties complémentaires Ça, c est du neuf! Biens Immobiliers Biens mobiliers Véhicules & bateaux Chapiteaux Tous risque Annulation de séjour Protection juridique

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LES RISQUES CONSTRUCTION

SEMINAIRE SUR LES RISQUES CONSTRUCTION الشرآة المرآزية لا عادة التا مين A S S U R A N C E SEMINAIRE SUR LES RISQUES CONSTRUCTION JUNE 8 th _ 2009 _ 08 juin فندق الا وراسي الجزاي ر EL Aurassi Hotel Algiers SEMINAR on CONSTRUCTION risks R E A

Plus en détail

Evolution de la fréquence des sinistres 2002-2011 en assurance RC automobile

Evolution de la fréquence des sinistres 2002-2011 en assurance RC automobile Evolution de la fréquence des sinistres 2002-2011 en assurance RC automobile Contenu 1. Nombre de sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence des sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence

Plus en détail

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1 er et 2 ème trimestres 2010 Note semestrielle N 1 BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1. CHIFFRE D AFFAIRES TOTAL DES CENTRES D AFFAIRES Chiffre d affaires total / surface totale

Plus en détail

Assurance et prévention des risques naturels David BOURGUIGNON - MRN

Assurance et prévention des risques naturels David BOURGUIGNON - MRN 25 juin 2015 - Merlimont Assurance et prévention des risques naturels David BOURGUIGNON - MRN Eléments d introduction La Mission Risques Naturels association entre FFSA et GEMA 2 www.mrn.asso.fr 3 Les

Plus en détail

Les assurances du particulier. Place Reine Astrid 12-6820 FLORENVILLE. Tél : 061/31.22.33 - Fax : 061/31.53.03 info@verdun.be - www.verdun.

Les assurances du particulier. Place Reine Astrid 12-6820 FLORENVILLE. Tél : 061/31.22.33 - Fax : 061/31.53.03 info@verdun.be - www.verdun. Les assurances du particulier Place Reine Astrid 12-6820 FLORENVILLE Tél : 061/31.22.33 - Fax : 061/31.53.03 info@verdun.be - www.verdun.be Verdun-Bastogne sa Depuis plus de 40 ans, nous mettons notre

Plus en détail

EN BREF. Multirisque Professionnelle. Assurez l ensemble des risques liés à l exercice de votre activité professionnelle.

EN BREF. Multirisque Professionnelle. Assurez l ensemble des risques liés à l exercice de votre activité professionnelle. Multirisque Professionnelle Assurez l ensemble des risques liés à l exercice de votre activité professionnelle. EN BREF Pour vos locaux professionnels et leur contenu (1) : contre les risques d incendie,

Plus en détail

Une solution. d assurance pour. les dommages causés. par le terrorisme

Une solution. d assurance pour. les dommages causés. par le terrorisme Une solution d assurance pour les dommages causés par le terrorisme Loi du 1 er avril 2007 relative à l assurance contre les dommages causés par le terrorisme Approche - Solution englobant les diverses

Plus en détail

Saisine : Ministre de la Sécurité sociale (11 mai 2015) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE

Saisine : Ministre de la Sécurité sociale (11 mai 2015) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Luxembourg, le 1 er juillet 2015 Objet: Projet de règlement grand-ducal déterminant le champ et les modalités d application du système bonus-malus de l assurance accident. (4444CCH/SBE) Saisine : Ministre

Plus en détail

Moniteur des branches Industrie MEM

Moniteur des branches Industrie MEM Moniteur des branches Industrie MEM Octobre 2014 Editeur BAKBASEL Rédaction Florian Zainhofer Traduction Anne Fritsch, Verbanet GmbH, www.verbanet.ch Le texte allemand fait foi Adresse BAK Basel Economics

Plus en détail

CRD 4 Compte technique par pays 27/01/2003

CRD 4 Compte technique par pays 27/01/2003 CRD 4 Compte technique par pays 27/01/2003 Primes Produit Provisions Provisions Autres Autres produits Frais COMPAGNIE IARD émises net des pour primes pour sinistres provisions techniques d'acquisition

Plus en détail

Assurance de la responsabilité civile et contre les accidents corporels Fédération francophone de Gymnastique asbl Police n 45.170.

Assurance de la responsabilité civile et contre les accidents corporels Fédération francophone de Gymnastique asbl Police n 45.170. CIRCULAIRE D INFORMATION Assurance de la responsabilité civile et contre les accidents corporels Fédération francophone de Gymnastique asbl Police n 45.170.725 Fédération Francophone de Gymnastique ASBL

Plus en détail

Le secteur des assurances en 2009

Le secteur des assurances en 2009 ACA - Actualités et Perspectives Le secteur des assurances en 2009 Le secteur de l assurance au Luxembourg 24 Le marché national 26 Le marché international 32 23 Le secteur de l assurance au Luxembourg

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section K

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section K Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section K Section K : ACTIVITÉS FINANCIÈRES ET D'ASSURANCE Cette section comprend les activités des services financiers, y compris les activités d'assurance,

Plus en détail

3C HAPITRE. 56 Les actifs financiers des résidents 58 Les passifs financiers des résidents 62 La masse monétaire et ses contreparties

3C HAPITRE. 56 Les actifs financiers des résidents 58 Les passifs financiers des résidents 62 La masse monétaire et ses contreparties IEOM RAPPORT ANNUEL 2008 3C HAPITRE 56 Les actifs financiers des résidents 58 Les passifs financiers des résidents 62 La masse monétaire et ses contreparties 54 3 < L ÉVOLUTION MONÉTAIRE EN 2008 L ÉVOLUTION

Plus en détail

Chiffres clés et principaux résultats de l assurance belge en 2013

Chiffres clés et principaux résultats de l assurance belge en 2013 N 38 Bulletin hebdomadaire du 6 novembre 2014 Chiffres clés et principaux résultats de l assurance belge en 2013 1. Introduction : l assurance vie malmenée 2 2. Encaissements et parts de marché 2.1. Encaissements

Plus en détail

Les assurances du médecin libéral

Les assurances du médecin libéral Les assurances du médecin libéral Patrice MARIE Un médecin est un chef d'entreprise. Il doit donc souscrire des assurances afin de couvrir toutes les facettes de son activité. Certaines sont obligatoires,

Plus en détail

L assureur des transports publics

L assureur des transports publics L assureur des transports publics L assureur des transports publics Fiable. Indépendant. Performant. Tradition L histoire de notre société remonte à plus de 110 ans. En 1898, 23 chemins de fer secondaires

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

Canaux de distribution de l assurance Chiffres 2010

Canaux de distribution de l assurance Chiffres 2010 N 6 Bulletin hebdomadaire du 16 février 2012 Canaux de distribution de l assurance Chiffres 2010 Introduction 2 1. Objectif, méthodologie et définitions 3 2. Résultats de l étude 2.1 Représentativité et

Plus en détail

SECTION III. Des définitions sont ajoutées aux instructions afin d aider l assureur à produire ses relevés.

SECTION III. Des définitions sont ajoutées aux instructions afin d aider l assureur à produire ses relevés. SECTION III Des définitions sont ajoutées aux instructions afin d aider l assureur à produire ses relevés. Ces définitions ne constituent pas une liste exhaustive des termes utilisés en assurance et en

Plus en détail

Prix de souscription : 20 DT. Aperçu sur la Société. Flash sur l opération. Recommandation

Prix de souscription : 20 DT. Aperçu sur la Société. Flash sur l opération. Recommandation M a i 2 1 4 Prix de souscription : 2 DT Recommandation Valeur Secteur Montant de l offre Prix de l émission Flash sur l opération Souscrire AMI Assurances Assurances 31 4 DT 2 DT Nombre de titres offerts

Plus en détail

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2012

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2012 LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2012 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes de la Direction des études et des statistiques FFSA-GEMA.

Plus en détail

La Prévoyance en France 2010. «La prévoyance ne doit pas stériliser l'avenir ; elle doit préparer ses voies» Tristan Bernard

La Prévoyance en France 2010. «La prévoyance ne doit pas stériliser l'avenir ; elle doit préparer ses voies» Tristan Bernard La Prévoyance en France 2010 «La prévoyance ne doit pas stériliser l'avenir ; elle doit préparer ses voies» Tristan Bernard 1. Histoire et Définition 2. Le Marché de la Prévoyance 3. Les différentes catégories

Plus en détail

BTS Assurance. Diplôme Données sur l emploi Offres d emploi Se documenter. diplôme qualification insertion emploi

BTS Assurance. Diplôme Données sur l emploi Offres d emploi Se documenter. diplôme qualification insertion emploi diplôme qualification insertion emploi diplôme qualification insertion emploi NOVEMBRE 2007 BTS Assurance Diplôme Données sur l emploi Offres d emploi Se documenter INFOS UTILISATEURS diplôme qualification

Plus en détail

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE pour l année 2014 Janvier 2014 1/12 Situation financière de l Assurance chômage pour l année 2014 14 janvier 2014 Cette note présente la prévision de la situation

Plus en détail

' () ) * +, $0! *-"-*- - "!3''-2-3-.-*2 /3- '!.1*- /-3! -.!'22-3-.-"/*3!./!1./*.-*-2/ 2!'--'! *!'-2"!3''-2-3-.-*202--2 /3- '!.1*-/-3! -*."!.

' () ) * +, $0! *--*- - !3''-2-3-.-*2 /3- '!.1*- /-3! -.!'22-3-.-/*3!./!1./*.-*-2/ 2!'--'! *!'-2!3''-2-3-.-*202--2 /3- '!.1*-/-3! -*.!. !"#$%#$%#$ ) ) * +, -*"! Attaché Commercial BTS Assurance BTS Négociation et Relation Client Deust Banque, organismes financiers et de prévoyance Diplôme d expert automobile DUT Carrières juridiques -!1

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-172 du 29 novembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Crédit Foncier et Communal d Alsace et de Lorraine Banque par la société Crédit Mutuel

Plus en détail

COUVERTURE D'ASSURANCE FACULTATIVE. Assurance annulation et interruption de voyage et assurance complémentaire des effets personnels

COUVERTURE D'ASSURANCE FACULTATIVE. Assurance annulation et interruption de voyage et assurance complémentaire des effets personnels COUVERTURE D'ASSURANCE FACULTATIVE Assurance annulation et interruption de voyage et assurance complémentaire des effets personnels Couverture d assurance facultative Assurance annulation et interruption

Plus en détail

Pièce N 3.3 - Cahier des Charges

Pièce N 3.3 - Cahier des Charges MARCHE PUBLIC MAIRIE DE CHATELAILLON-PLAGE DESIGNATION : MARCHE D ASSURANCE 2014-2018 COMMUNE DE CHATELAILLON-PLAGE (17340) LOT 3 : ASSURANCE DE LA FLOTTE AUTOMOBILE Pièce N 3.3 - Cahier des Charges Cahier

Plus en détail

Devenez expert DE LA BANQUE ET DE L ASSURANCE INTERMÉDIAIRE EN ASSURANCE, IARD

Devenez expert DE LA BANQUE ET DE L ASSURANCE INTERMÉDIAIRE EN ASSURANCE, IARD Devenez expert DE LA BANQUE ET DE L ASSURANCE INTERMÉDIAIRE 3 FORMULES 20 15 à 20 heures de formation elearning pour découvrir et maîtriser tous les aspects théoriques d une nouvelle fonction. 20 3 COACHING

Plus en détail

I. STRUCTURE OPTIONNELLE POUR LA DIVISION 71

I. STRUCTURE OPTIONNELLE POUR LA DIVISION 71 I. STRUCTURE OPTIONNELLE POUR LA DIVISION 71 La division 71 de la CPC, version1.1, porte sur les services financiers. La structure présentée dans la troisième partie de la présente publication est considérée

Plus en détail

Définitions LES ASSURANCES DE PERSONNES. Les contrats et les garanties LES ASSURANCES EN CAS DE VIE LES ASSURANCES EN CAS DE DÉCÈS, DE MALADIE

Définitions LES ASSURANCES DE PERSONNES. Les contrats et les garanties LES ASSURANCES EN CAS DE VIE LES ASSURANCES EN CAS DE DÉCÈS, DE MALADIE Définitions LES ASSURANCES DE PERSONNES Les contrats et les garanties LES ASSURANCES EN CAS DE VIE ET LES BONS DE CAPITALISATION Assurance en cas de vie Contrat d assurance, souscrit individuellement ou

Plus en détail

ANNEXES Garanties RC Circulation Circuit

ANNEXES Garanties RC Circulation Circuit S Garanties RC Circulation Circuit Annexe au contrat RC Circulation Circuit à la Journée - 69401 602 477... Page 2 Annexe au contrat RC Circulation Circuit à l année - 69401 602 478... Page 3 Annexe au

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE. Formulaire ASSURANCE. Exercice 2011 SUR LES RÈGLES DE PROTECTION DE LA CLIENTÈLE

NOTICE EXPLICATIVE. Formulaire ASSURANCE. Exercice 2011 SUR LES RÈGLES DE PROTECTION DE LA CLIENTÈLE RAPPORT DE CONTRÔLE INTERNE ANNEXE RELATIVE A L APPLICATION DES RÈGLES DE PROTECTION DE LA CLIENTÈLE NOTICE EXPLICATIVE Formulaire ASSURANCE Exercice 2011 TRANSMISSION DE L ANNEXE AU RAPPORT DE CONTRÔLE

Plus en détail

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2013

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2013 LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2013 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques FFSA-GEMA et concernent les sociétés d

Plus en détail

COURTIER ET AGENT D ASSURANCE

COURTIER ET AGENT D ASSURANCE COURTIER ET AGENT D ASSURANCE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COURTIER ET AGENT D ASSURANCE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COURTIER ET AGENT D ASSURANCE... 4 L'ACTIVITÉ DU COURTIER ET AGENT D ASSURANCE... 7 LES POINTS

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 2 novembre 2011 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 0,97 $ attribuable aux résultats en assurance

Plus en détail

SOMMAIRE INTRODUCTION... 3

SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 I - PRESENTATION DE L ENQUETE... 5 A - OBJECTIFS DE L ENQUETE...5 B - CHAMP DE L ENQUETE...5 C - DETERMINATION DES «GROUPES» DE SOCIETES...6 II - VUE D ENSEMBLE DES CESSIONS...

Plus en détail

N SIRET : ou N inscription au Répertoire des métiers Code NAF : Si votre entreprise a des filiales, veuillez nous préciser leurs noms et adresses :

N SIRET : ou N inscription au Répertoire des métiers Code NAF : Si votre entreprise a des filiales, veuillez nous préciser leurs noms et adresses : Vous souhaitez souscrire notre offre d assurance dédiée aux Entreprises de Travaux Publics et nous vous remercions de votre confiance. Pour nous permettre d établir votre contrat, nous vous prions de remplir

Plus en détail

Caisse Nationale de Mutualité Agricole

Caisse Nationale de Mutualité Agricole Séminaire national sur la vulgarisation, l appui-conseil et les bonnes pratiques agricoles Le rôle des Assurances Agricole dans le développement de la politique du renouveau Agricole et Rural Présentation

Plus en détail

Protection sociale. 1 Les différents régimes de protection sociale en France

Protection sociale. 1 Les différents régimes de protection sociale en France Protection sociale La multiplicité des régimes de protection sociale conduit les pluriactifs à des situations administratives complexes : chacune de leurs activités les rattache à une caisse spécifique.

Plus en détail

L Assurance. L Assurance

L Assurance. L Assurance L Assurance Benjamin Leroy et Sébastien Vidal L Assurance Définition et Historique Assurance directe et privée Assurance indirecte et Assurance sociale Mutuelle Fondement économique de l assurance 2 Définition

Plus en détail

Guide méthodologique Utilisation de l état de contrôle de la participation aux bénéfices C22

Guide méthodologique Utilisation de l état de contrôle de la participation aux bénéfices C22 Guide méthodologique Utilisation de l état de contrôle de la participation aux bénéfices C22 Les montants sont exprimés en milliers d euros et arrondis au millier d euros le plus proche. I. Utilisation

Plus en détail

G R O U P E COURTAGE D ASSURANCE

G R O U P E COURTAGE D ASSURANCE COURTAGE D ASSURANCE G R O U P E Le groupe GSA GSA, c est l expérience d un groupe au service de votre assurance : Le groupe GSA, crée en 1988, s adresse à une clientèle exigeante et prestigieuse composée

Plus en détail

Régime des catastrophes naturelles

Régime des catastrophes naturelles actuel Contexte Dans la constitution de l après guerre, le principe de solidarité et d égalité entre les français est inscrit comme une règle d or. C est ce principe qui s applique au régime des catastrophes

Plus en détail

L'ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE,

L'ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE, ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE -------- NOR : ENR9401445DL DELIBERATION N 94-153 AT DU DECEMBRE 1994 ------------------------------------------------------------ unifiant le régime de

Plus en détail

Loi fédérale sur le contrat d assurance

Loi fédérale sur le contrat d assurance Loi fédérale sur le contrat d assurance Modification du 17 décembre 2004 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 9 mai 2003 1, arrête: I La loi fédérale du

Plus en détail

Bien-être pour les assurés garantie Mela

Bien-être pour les assurés garantie Mela Bien-être pour les assurés garantie Mela Les assurances accidents, vieillesse et des retraites des exploitants agricoles et des boursiers réglées par la loi sont gérées par Mela (Caisse d Assurance Sociale

Plus en détail

La situation des principaux organismes d assurance en 2013

La situation des principaux organismes d assurance en 2013 La situation des principaux organismes d assurance en 2013 n 33 juillet 2014 1 SOMMAIRE 1 ANALYSE DES ORGANISMES VIE 4 1.1 Collecte 4 1.2 Profitabilité 5 1.2.1 Résultats 5 1.2.2 Analyse des marges 6 1.2.3

Plus en détail

Septembre 2012. Enquête CLCV LES CONSOMMATEURS ET LEURS ASSURANCES

Septembre 2012. Enquête CLCV LES CONSOMMATEURS ET LEURS ASSURANCES Septembre 2012 Enquête CLCV LES CONSOMMATEURS ET LEURS ASSURANCES 1 Qu elle vise à protéger nos biens ou à garantir notre santé, l assurance est aujourd hui une dépense contrainte pour la majorité des

Plus en détail

CHAPITRE V : SYSTEME BANCAIRE, ET INTERMEDIATION

CHAPITRE V : SYSTEME BANCAIRE, ET INTERMEDIATION CHAPITRE V : SYSTEME BANCAIRE, ET INTERMEDIATION Le cadre légal de l'activité bancaire, conforté par l'ordonnance n 03-11 du 26 août 2003 relative à la monnaie et au crédit, a permis l'émergence progressive

Plus en détail

Résultats intermédiaires

Résultats intermédiaires Résultats intermédiaires Rapport semestriel 2000 du groupe Zurich Financial Services y compris les rapports semestriels d Allied Zurich p.l.c. et de Zurich Allied AG Principaux chiffres en millions de

Plus en détail

ASSURANCE RESPONSABILITÉ CIVILE EXPLOITATION AGRICULTURE ET HORTICULTURE

ASSURANCE RESPONSABILITÉ CIVILE EXPLOITATION AGRICULTURE ET HORTICULTURE POLICE ENTREPRISES CBC AGRICULTURE ET HORTICULTURE La police entreprises agriculture et horticulture de CBC protège l'assuré / les assurés contre divers risques dans sa / leur vie professionnelle Toute

Plus en détail

Votre entreprise et vos assurances Une approche simplifiée

Votre entreprise et vos assurances Une approche simplifiée Votre entreprise et vos assurances Une approche simplifiée Ce document a été établi par les soins de la société AXA dans le cadre de son partenariat avec le réseau France Initiative. Sommaire Ce document

Plus en détail

Les affaires et le droit

Les affaires et le droit Les affaires et le droit Chapitre 10 Les assurances Me Micheline Montreuil 1 1 Contenu L assurance La coassurance et la réassurance L obligation de déclarer et ses conséquences L assurance-vie L assurance-invalidité

Plus en détail

Conseil économique et social. Document établi par le Bureau central de statistique d Israël

Conseil économique et social. Document établi par le Bureau central de statistique d Israël Nations Unies Conseil économique et social ECE/CES/GE.2/214/3 Distr. générale 12 février 214 Français Original: russe Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Groupe d

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LES ASSURANCES MEDICALES. 79, rue de Tocqueville - 75017 PARIS. -Association régie par la Loi de 1901-

ASSOCIATION POUR LES ASSURANCES MEDICALES. 79, rue de Tocqueville - 75017 PARIS. -Association régie par la Loi de 1901- ASSOCIATION POUR LES ASSURANCES MEDICALES 79, rue de Tocqueville - 75017 PARIS -Association régie par la Loi de 1901- RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 12 JUIN 2014 Chers

Plus en détail

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique Trimestriel 27 Janvier 214 nº2 Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 213 Tendances > Progressif redémarrage de l activité attendue au 4 e trimestre 213, mais l évolution du PIB devrait rester

Plus en détail

Norme comptable relative aux provisions techniques dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC 29

Norme comptable relative aux provisions techniques dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC 29 Norme comptable relative aux provisions techniques dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC 29 Objectif de la norme 01 L activité d assurance et/ou de réassurance se caractérise par : une

Plus en détail

Cas n IV/M.862 - AXA/UAP. RÈGLEMENT (CEE) n 4064/89 SUR LES CONCENTRATIONS. Article 6, paragraphe 1, point b) NON-OPPOSITION date: 20/12/1996

Cas n IV/M.862 - AXA/UAP. RÈGLEMENT (CEE) n 4064/89 SUR LES CONCENTRATIONS. Article 6, paragraphe 1, point b) NON-OPPOSITION date: 20/12/1996 FR Cas n IV/M.862 - AXA/UAP Le texte en langue française est le seul disponible et faisant foi. RÈGLEMENT (CEE) n 4064/89 SUR LES CONCENTRATIONS Article 6, paragraphe 1, point b) NON-OPPOSITION date: 20/12/1996

Plus en détail

ATELEX BONUS BUSINESS

ATELEX BONUS BUSINESS ATELEX BONUS BUSINESS Pertes d'exploitation Dispositions spécifiques L'introduction et la présentation du plan d assurances Entreprises Les dispositions communes Le lexique sont également d'application

Plus en détail

Assurance automobile. Des garanties et services pour la protection des Professionnels et des Particuliers

Assurance automobile. Des garanties et services pour la protection des Professionnels et des Particuliers Assurance automobile Des garanties et services pour la protection des Professionnels et des Particuliers BON a SAVOIR! Un réseau agréé Ce réseau est composé de 2 500 garages et 1 500 réparateurs de glaces

Plus en détail

LES ASSURANCES DE L ENTREPRISE

LES ASSURANCES DE L ENTREPRISE LES ASSURANCES DE L ENTREPRISE Formation en 12 jours Présentation de l entreprise Besoins d assurance de l entreprise 4 jours 8 jours Stage de 10 personnes maximum Objectifs de la formation Permettre aux

Plus en détail

Conditions Générales Assurance Auto Top Circulation et Top Occupants

Conditions Générales Assurance Auto Top Circulation et Top Occupants Conditions Générales Assurance Auto Top Circulation et Top Occupants Table des matières 1. Qu'entend-on par? 2 Page 2. Qui est assuré? 2 3. Quand est-on assuré? 3.1. Formules 2 3.2. Extensions de garantie

Plus en détail

Indices des prix du transport de fret et de l entreposage au quatrième trimestre 2014

Indices des prix du transport de fret et de l entreposage au quatrième trimestre 2014 COMMISSARIAT Général au développement durable n 621 Mars 2015 Indices des prix du transport de fret et de l entreposage au quatrième trimestre 2014 OBSERVATION ET STATISTIQUES transport Les prix du transport

Plus en détail

Les placements des organismes d assurance à fin 2012

Les placements des organismes d assurance à fin 2012 Les placements des organismes d assurance à fin 212 Gaël HAUTON Secrétariat général de l Autorité de contrôle prudentiel et de résolution Direction des Études Omar BIROUK et Alain Nicolas BOULOUX Direction

Plus en détail

DISPOSITIONS SPECIALES ASSURANCE SCOLAIRE

DISPOSITIONS SPECIALES ASSURANCE SCOLAIRE DISPOSITIONS SPECIALES ASSURANCE SCOLAIRE I - Définitions Assuré : l'élève désigné comme assuré jusqu'à l'âge où cesse l'obligation d'assurance ou au-delà s'il poursuit un cycle d'enseignement secondaire.

Plus en détail

Assurance de biens des particuliers

Assurance de biens des particuliers Assurance de biens des particuliers Chapitre 1 Introduction à l assurance de biens et responsabilité 29/04/2012 Chapitre 1 1 Assurance de biens des particuliers Évolution des produits d assurance Fonctionnement

Plus en détail

Le marché suisse des assurances

Le marché suisse des assurances 16 Le marché suisse des assurances Le secteur des assurances favorise la croissance et la prospérité Ces dernières années, le secteur des assurances a sans cesse accru sa contribution à la croissance et

Plus en détail

Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes

Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes Revenus Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes Marie-Émilie Clerc, Pierre Lamarche* Entre 2005 et 2011, l endettement des ménages a fortement augmenté, essentiellement du fait de la hausse

Plus en détail

Le secteur des assurances en Tunisie Janvier 2010

Le secteur des assurances en Tunisie Janvier 2010 MAC SA - Intermédiaire en Bourse Green Center Bloc C, 2éme étage, 1053 Les Berges du Lac- Tunis Tunisie Tél.: + 216 71 964 102 / + 216 71 962 472 Fax: + 216 71 960 903 Email: macsa@gnet.tn www.macsa.com.tn

Plus en détail

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises 27 mars 2008 Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises Résultat net part du groupe : 2 730 M Produit net bancaire : 10 568 M Coefficient

Plus en détail