Associations Dossiers pratiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Associations Dossiers pratiques"

Transcription

1 Associations Dossiers pratiques Les fondations en questions Gouvernance, spécificités comptables, avantages fiscaux Découvrez les règles propres aux différents types de fondations 1 - Quelles sont les principales différences entre fondation reconnue d utilité publique, fondation sous égide, fondation d entreprise et fonds de dotation? Une comparaison entre les principaux types de fondations et fonds de dotation vous est présentée dans le tableau page suivante. 2 - Quelles sont les différences entre une fondation d entreprise et un fonds de dotation? En termes de ressources, le fonds de dotation dispose d une capacité juridique plus étendue que la fondation d entreprise. II peut recevoir des dons des particuliers et des entreprises, quels qu ils soient, et il peut également recevoir des libéralités. Enfin, il peut, sur autorisation de la préfecture, faire appel à la générosité publique. Par contre, il ne peut pas recevoir de subventions publiques. La fondation d entreprise, créée pour une durée initiale de 5 ans, bénéficie, elle, d un programme d action pluriannuel d un montant minimal de sur cette durée, cette somme étant garantie par une caution bancaire. Par ailleurs, la gouvernance d un fonds de dotation est moins encadrée que pour la fondation d entreprise qui doit disposer d un tiers au moins d administrateurs personnalités qualifiées, indépendantes du fondateur. Enfin, le fonds de dotation peut être «opérationnel» ou «redistributeur». La fondation d entreprise, bien que le législateur de 1987 n ait pas expressément fait cette distinction, car cette notion n était pas encore définie à cette époque, ne peut qu être opérationnelle. De nombreuses entreprises ont, au cours des dernières années, préféré le fonds de dotation à la fondation d entreprise, ou bien mis en œuvre les deux formes juridiques. Cette orientation leur permet de nourrir des projets sociétaux dans lesquels elles peuvent inviter une plus grande diversité de partenaires. 1/ 5 In Extenso février 2015

2 Types de fondations Nombre à la fin 2014 Texte de référence Personnalité morale Objet Constitution Capacité et mécénat Particularités Comparaisons et principales caractéristiques des fondations Fondation reconnue d utilité Fondation sous égide Fondation d entreprise Fonds de dotation publique 633 Env loi n du 23 juillet 1987 sur le développement du mécénat officiel du décret pris en Conseil d Etat Œuvre d intérêt général et sans but lucratif Statuts et règlement intérieur approuvés par le ministère de l intérieur après avis du Conseil d Etat. Possibilité de bénéficier de dons manuels et de libéralités. Mécénat Capacité de conserver ou d acquérir des immeubles de rapport. Fondation à durée illimitée, à dotation consomptible ou de flux. Existence de statuts types approuvés par le Conseil d Etat : modèle 1 : fondation à conseil d administration ; modèle 2 : fondation à directoire et conseil de surveillance. loi n du 4 juillet 1990 loi n du 4 juillet 1990 Loi n du 4 août 2008 Non Objet social en cohérence avec celui de la fondation abritante Convention entre les fondateurs et la fondation abritante. Possibilité de recevoir des dons et libéralités. Eligible au mécénat Pas de bénéfices apparents : les excédents représentatifs de ressources affectées à l objet de la fondation sous égide, non encore utilisées doivent, en principe, être affectés en fonds dédiés utilisables au cours des exercices ultérieurs. officiel de l arrêté préfectoral lui conférant ce statut Réalisation d une œuvre d intérêt général et sans but lucratif Arrêté du Préfet du département de rattachement du siège de l entreprise. Pas de possibilité de bénéficier de dons de dirigeant ou salariés du ou des fondateurs et du groupe auquel la fondation appartient. Pas de possibilité de bénéficier de legs. Pas de possibilité d acquérir ou de posséder d autres immeubles que ceux nécessaires à son but Durée limitée 5 ans reconductible pour une période au moins égale à 3 ans. Programme d action pluriannuel t d un montant minimum de euros sur 5 ans. officiel Œuvre d intérêt général et sans but lucratif Statuts librement définis par le ou les fondateurs. Possibilité de bénéficier de dons manuels et de libéralités. Mécénat Capacité de conserver ou d acquérir des immeubles de rapport. La dotation peut être consomptible. Dotation minimale de euros. 3 Quelles sont les principales différences entre une association reconnue d utilité publique et une fondation reconnue d utilité publique? Les critères de reconnaissance d utilité publique d une association portent notamment sur sa capacité à mobiliser un nombre important d adhérents, fixé à titre indicatif à 200, ainsi que sur sa solidité financière, en particulier sa capacité d équilibrer ses comptes et de mobiliser des ressources propres afin de ne pas dépendre des subventions publiques. Si les critères de reconnaissance d utilité publique d une fondation intègrent également la solidité financière, celle-ci doit nécessairement se traduire par un montant minimal de dotation initiale de 1,5 million d euros. Les dons au profit d une fondation reconnue d utilité publique autorisent une réduction du montant de l impôt sur la fortune (ISF) en application de l article V bis A du Code général des impôts (CGI). Ce même dispositif n est accessible pour un don à une association reconnue d utilité publique que s il s agit d un établissement de recherche, d enseignement supérieur ou d enseignement artistique ou bien d une entreprise, d un atelier ou chantier d insertion. La fondation reconnue d utilité publique bénéficie enfin d une exonération de l impôt sur les sociétés au taux réduit qui s applique habituellement aux revenus du patrimoine des organismes sans but lucratif. 2/ 5 In Extenso février 2015

3 4 - La fondation abritée a-t-elle une existence juridique? Une fondation reconnue d utilité publique peut avoir la capacité juridique d abriter des fondations sous égide (ou fondations abritées). La fondation abritée se concrétise par une affectation irrévocable de biens ou de ressources, en vue de la réalisation d une œuvre d intérêt général. Cette affectation est effectuée auprès d une fondation déjà existante, par un fondateur qui aura un rôle plus ou moins actif dans sa gestion selon le degré d autonomie opérationnelle qui lie la fondation abritante et la fondation abritée. Le champ d action de la fondation sous égide doit être en corrélation avec l objet de la fondation abritante. La fondation abritée n a pas de personnalité morale propre car elle ne fait pas l objet d une déclaration d existence juridique distincte. Par contre, elle bénéficie, grâce à la convention signée entre ses fondateurs et la fondation abritante, des avantages de cette dernière tels que la capacité à recevoir des dons, legs et donations ouvrant droit aux réductions d impôts (y compris l ISF). 5 - Quelles sont les principales spécificités comptables des fondations? Outre les dispositions du règlement ANC n ayant valeur de plan comptable général, les fondations doivent appliquer les règles comptables spécifiques qui sont énoncées au règlement comptable CRC n du 16 février 1999 (Plan comptable des associations et fondations). Ce règlement a été complété par des dispositions spécifiques aux différentes sortes de fondations et aux fonds de dotation, dans le cadre du règlement n du 3 décembre Des comptes spécifiques ont été aménagés pour tenir compte de l enregistrement comptable de la dotation, des flux liés aux mouvements fondatifs et des opérations avec les fondations sous égide. À l ensemble de ces règles, viennent s ajouter les obligations comptables qui visent les fondations faisant appel à la générosité publique, lesquelles doivent établir un Compte d Emploi Annuel des Ressources. Par ailleurs, toutes les fondations doivent obligatoirement faire certifier leurs comptes par un commissaire aux comptes. Enfin, celles qui reçoivent plus de de dons ou de subventions publiques doivent assurer la publicité de leurs comptes sur le site Internet de la DILA (Direction de l Information Légale Administrative). 6 - Quelle est la différence entre dotation consomptible et dotation non consomptible? La dotation est composée des biens, droits ou ressources affectés irrévocablement à la fondation, c est-à-dire qui sont affectés à la réalisation de l objet social de la fondation. Pour les fondations à durée illimitée, la dotation est en principe intangible. Son montant ne peut pas diminuer, on dit alors que la dotation est non consomptible (qui ne peut pas être consommée). Ce sont les revenus de la dotation qui permettront l accomplissement de l objet de la fondation et serviront à couvrir son budget de fonctionnement. Cette intangibilité n interdit pas de remplacer un bien affecté par un autre, de même valeur et ayant la même utilité. On comprend ainsi que la dotation est la contrepartie du patrimoine affecté à la fondation. Toutefois, les statuts peuvent prévoir qu une partie de la dotation puisse être consomptible, sur décision du conseil d administration ou du conseil de surveillance, après approbation administrative, dès lors qu il s agit de la volonté des fondateurs. Pour certaines catégories de fondations (fondation de coopération scientifique notamment), la dotation est dite consomptible, c est-à-dire qu elle peut être consommée dans le temps et selon les conditions prévues aux statuts. 3/ 5 In Extenso février 2015

4 7 - Doit-on affecter obligatoirement les résultats négatifs en diminution de la dotation consomptible? L affectation des résultats est à la discrétion des organes de la fondation et doit être conforme à ses statuts. Il n existe pas d obligation à affecter obligatoirement les résultats négatifs à la dotation consomptible, mais il convient de vérifier que cela ne revient pas à consommer la partie non consomptible de la dotation. 8 - Une fondation doit-elle nommer un commissaire aux comptes? Toutes les catégories de fondation, à l exception de la fondation sous égide, doivent nommer un commissaire aux comptes et un suppléant. La note de présentation de l avis CNC n du 5 février 2009 publie un tableau de synthèse faisant ressortir les obligations de chaque type de fondation en matière de commissariat aux comptes. 9 - Comment transférer un immeuble à une fondation? À quelques exceptions près, les fondations peuvent être propriétaires d immeubles. Elles peuvent ainsi acquérir directement ces immeubles, les recevoir dans le cadre d une libéralité (donation ou legs) ou encore par voie d apport dans le cadre d une opération de transfert juridique organisé par un acte ou un traité particulier. Selon les cas, la contrepartie de cette opération se concrétisera : - par un accroissement de la dotation, dans le cas d une libéralité ; - par un compte d apport (assorti ou non d un droit de reprise) inscrit dans les fonds propres de la fondation. 10 Quelles sont les particularités fiscales des fondations reconnues d utilité publique? Les activités de la fondation reconnue d utilité publique obéissent aux mêmes règles que celles des autres organismes sans but lucratif. Ainsi, les règles de doctrine fiscale, exposées au BOFIP (BOI-IS-CHAMP ) s appliquent de la même façon dès lors que la fondation exerce des activités qui s inscrivent ou non dans le champ de la concurrence. Une fondation gestionnaire d une activité opérationnelle peut ainsi détenir les titres d une filiale commerciale dans laquelle elle aura logé des activités lucratives pour protéger son secteur non lucratif. Par contre, et c est un avantage non négligeable, la fondation reconnue d utilité publique est expressément exonérée de l impôt sur les revenus de son patrimoine (impôt sur les sociétés à taux réduit) qui s applique habituellement aux revenus agricoles, fonciers et de capitaux mobiliers des associations et autres organismes sans but lucratif. 11 Le mécénat de compétence peut-il être intégré dans le programme d action pluriannuel de la fondation d entreprise? Les ressources d une fondation d entreprise sont limitativement énumérées par la loi et ne comprennent que les versements des fondateurs, les subventions de l État, les dons des salariés, des dirigeants et des actionnaires de l entreprise, le produit des rétributions pour services rendus, les revenus des ressources mentionnées ci-dessus et les revenus de la dotation initiale. Le mécénat de compétence n est pas intégré dans le programme d action 4/ 5 In Extenso février 2015

5 pluriannuel d une fondation d entreprise. Toutefois, des actions de mécénat en nature ou en compétences peuvent parfaitement s inscrire en complément du programme initial. 12 Quels sont les autres types de fondations? Depuis ces dernières années, le législateur a multiplié des types de fondations plus appropriés à certaines vocations ou situations bien particulières. Leurs modes de fonctionnement se rapprochent soit de celui de la fondation reconnue d utilité publique, soit de celui de la fondation d entreprise. La fondation de coopération scientifique dont les activités s inscrivent dans l éducation, la recherche et l enseignement supérieur, ainsi que la fondation hospitalière plus récente, issue de la loi HPST («Hôpital, patients, santé et territoires») du 21 juillet 2009, présentent ainsi des modalités de fonctionnement proches de celles de la fondation reconnue d utilité publique. La fondation universitaire, si elle n a pas de personnalité morale, doit, quant à elle, respecter des règles de comptabilité privée au sein d un établissement d enseignement public. Elle est destinée à soutenir les actions d intérêt général de l université fondatrice en partenariat avec des entreprises mécènes. La fondation partenariale est à l université ce que la fondation d entreprise est au monde des affaires. Elle permet de mettre en œuvre des actions d intérêt général avec l appui d entreprises mécènes qui soutiennent des projets de toute nature à caractère humanitaire ou sociétal. Ces dernières fonctionnent sur un plan d abondement pluriannuel. 5/ 5 In Extenso février 2015

Présentation du fonds de dotation

Présentation du fonds de dotation Présentation du fonds de dotation Mardi 9 avril 2013 Lors de l Assemblée Générale de la FEVIS (Fédération des Ensembles Vocaux et Instrumentaux Spécialisés) 10 rue Coquillière 75001 PARIS Maître Laurent

Plus en détail

Le fonds de dotation Nouveau souffle du mécénat

Le fonds de dotation Nouveau souffle du mécénat Le fonds de dotation Nouveau souffle du mécénat La création d une nouvelle structure juridique est un événement rare. Par sa simplicité, le fonds de dotation a vocation à favoriser le développement du

Plus en détail

Le fonds de dotation, quelle utilité pour les associations et fondations faisant appel à la générosité du public? Paris, le 28 avril 2009

Le fonds de dotation, quelle utilité pour les associations et fondations faisant appel à la générosité du public? Paris, le 28 avril 2009 Le fonds de dotation, quelle utilité pour les associations et fondations faisant appel à la générosité du public? Paris, le 28 avril 2009 Introduction André HOCHBERG, Président de France générosités Restitution

Plus en détail

À QUI DONNER? 1) Quels sont les éléments constitutifs d une association?

À QUI DONNER? 1) Quels sont les éléments constitutifs d une association? À QUI DONNER? 1. Qu est-ce qu une association? L'article 1 de la loi du 1er juillet 1901 définit l'association comme "la convention par laquelle deux ou plusieurs personnes mettent en commun, d'une façon

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques La loi ESS, enjeux et opportunités (Dossier réalisé par Michèle Lorillon, In Extenso) La loi relative à l Economie Sociale et Solidaire (ESS), qui était tant attendue par

Plus en détail

Devenez fondateur. fondationdefrance.org

Devenez fondateur. fondationdefrance.org Devenez fondateur fondationdefrance.org Vous envisagez de créer une fondation Comment vous y prendre? Quelles questions vous poser avant de vous lancer? De quelles ressources devez-vous disposer? Quelle

Plus en détail

FICHE PRATIQUE DE GESTION

FICHE PRATIQUE DE GESTION janvier 2014 FICHE PRATIQUE DE GESTION En bref Les ressources provenant de la générosité du public sont spécifiques des associations et fondations et prennent la forme de dons manuels ou de donations et

Plus en détail

Ce guide a pour objectif de vous

Ce guide a pour objectif de vous La défiscalisation des dons aux fondations et associations déclarées d utilité publique Ce guide a pour objectif de vous permettre de déterminer au mieux la répartition des imputations de vos dons sur

Plus en détail

Comment accompagner vos clients dans un projet philanthropique?

Comment accompagner vos clients dans un projet philanthropique? Conseillers en gestion de patrimoine Comment accompagner vos clients dans un projet philanthropique? sommaire Pourquoi recommander la Fondation de France à vos clients? Pour son expertise Pour son offre

Plus en détail

Et si l impôt était le meilleur ami du fundraiser?

Et si l impôt était le meilleur ami du fundraiser? Et si l impôt était le meilleur ami du fundraiser? Daniel Bruneau, directeur de la recherche de fonds et la communication, petits frères des Pauvres Frédéric Théret, directeur du développement, Fondation

Plus en détail

La CITE DE L ARBRE PA R T E N A R I AT. La Cité de l Arbre. Entreprises & Fondations & Associations & Particuliers

La CITE DE L ARBRE PA R T E N A R I AT. La Cité de l Arbre. Entreprises & Fondations & Associations & Particuliers Unique en France et en Europe La CITE DE L ARBRE La Cité de l Arbre Association 1901,d intérêt général ; PA R T E N A R I AT Entreprises & Fondations & Associations & Particuliers Un musée consacré entièrement

Plus en détail

Philanthropie, Fiscalité & OSBL

Philanthropie, Fiscalité & OSBL Philanthropie, Fiscalité & OSBL Accompagnez vos clients dans leur générosité Aide-mémoire 2O11 1 re édition Association et Fondation reconnues d utilité publique Les petits frères des Pauvres en chiffres

Plus en détail

QUAND FISCALITE RIME AVEC CREATIVITE

QUAND FISCALITE RIME AVEC CREATIVITE QUAND FISCALITE RIME AVEC CREATIVITE Kristiaan TOKKA - Xavier DELATTRE Fondation Apprentis-Auteuil Ces slides ont servi de support à la session ci-dessus. Ils ne peuvent donc pas être pleinement utiles

Plus en détail

Comment aider vos donateurs à optimiser leur don sur le plan fiscal. Nathalie Sauvanet BNP Paribas Wealth Management

Comment aider vos donateurs à optimiser leur don sur le plan fiscal. Nathalie Sauvanet BNP Paribas Wealth Management Comment aider vos donateurs à optimiser leur don sur le plan fiscal Nathalie Sauvanet BNP Paribas Wealth Management Qu est ce que la Philanthropie? Sens général La philanthropie est tout acte de générosité

Plus en détail

Latham & Watkins Département Tax. des investisseurs

Latham & Watkins Département Tax. des investisseurs Numéro 360 14 Janvier 2004 Client Alert Latham & Watkins Département Tax La loi de finances pour 2004 ainsi que la loi pour l Initiative Economique votée l été dernier prévoient de nombreuses mesures en

Plus en détail

Le mécénat au profit des établissements d enseignement privés (au 1/1/2015)

Le mécénat au profit des établissements d enseignement privés (au 1/1/2015) Le mécénat au profit des établissements d enseignement privés (au 1/1/2015) Solliciter la générosité des parents d élèves, des anciens élèves, des entreprises, pour financer un projet de construction,

Plus en détail

Clausier pour la rédaction des statuts d un fonds de dotation.

Clausier pour la rédaction des statuts d un fonds de dotation. Clausier pour la rédaction des statuts d un fonds de dotation. Propos liminaires : Ce clausier a pour objet d éclairer les créateurs de fonds de dotation sur les bonnes pratiques en matière de rédaction

Plus en détail

Statuts de Paris Region Entreprises

Statuts de Paris Region Entreprises Statuts de Paris Region Entreprises Article 1. Forme et dénomination TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Il est institué entre les adhérents aux présents statuts et ceux qui y adhéreront, une Association

Plus en détail

STATUTS - Association loi 1901 -

STATUTS - Association loi 1901 - STATUTS - Association loi 1901 - ARTICLE 1 : CONSTITUTION Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901, et le décret du 16 août 1901 ayant

Plus en détail

FONDATION STANISLAS POUR L EDUCATION - FSPE PROJET DE STATUTS.

FONDATION STANISLAS POUR L EDUCATION - FSPE PROJET DE STATUTS. 10.05.2010 FONDATION STANISLAS POUR L EDUCATION - FSPE PROJET DE STATUTS. I But de la fondation Article 1 L'établissement dit FONDATION STANISLAS POUR L'EDUCATION FSPE fondé en... a pour but d'aider les

Plus en détail

Date de fondation : 2 novembre 1981 (Journal officiel du 19 novembre 1981).

Date de fondation : 2 novembre 1981 (Journal officiel du 19 novembre 1981). Les statuts ARTICLE 1 CREATION Il est fondé entre les adhérants au présent statut une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour titre «ASSOCIATION MEDICALE

Plus en détail

1. Quelles sont les nécessités et obligations comptables. 2. Pourquoi établir un bilan, un compte de résultat, un budget?

1. Quelles sont les nécessités et obligations comptables. 2. Pourquoi établir un bilan, un compte de résultat, un budget? Sommaire 1. Quelles sont les nécessités et obligations comptables 2. Pourquoi établir un bilan, un compte de résultat, un budget? 3. Quels outils? 4. Quelle fiscalité? 5. Quels documents conserver? Introduction

Plus en détail

OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES ET STATUTAIRES DES ASSOCIATIONS ET FONDATIONS RECONNUES D UTILITE PUBLIQUE

OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES ET STATUTAIRES DES ASSOCIATIONS ET FONDATIONS RECONNUES D UTILITE PUBLIQUE OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES ET STATUTAIRES DES ASSOCIATIONS ET FONDATIONS RECONNUES D UTILITE PUBLIQUE Les associations et fondations reconnues d utilité publique sont soumises à plusieurs obligations de

Plus en détail

ISF des dirigeants et actionnaires Les bonnes questions

ISF des dirigeants et actionnaires Les bonnes questions ISF des dirigeants et actionnaires Les bonnes questions L ISF : Un barème très élevé Seuil d imposition : 1 300 000. Tranche Taux Calcul < 800 000 0% Assiette x 0 Entre 800 000 et 1 300 000 0,50% (A x

Plus en détail

NOTE SUR LES SUBVENTIONS. - Récapitulatif des obligations des associations subventionnées

NOTE SUR LES SUBVENTIONS. - Récapitulatif des obligations des associations subventionnées NOTE SUR LES SUBVENTIONS - Récapitulatif des obligations des associations subventionnées - Les produits de la tarification ne sont pas des subventions A. Récapitulatif des obligations des associations

Plus en détail

Fondations Arrêt sur image

Fondations Arrêt sur image Dossier Article extrait de juris associations n 387 du 1 er novembre 2008. Reproduit avec l autorisation des Éditions Juris Dalloz pour un usage strictement limité. Fondations Arrêt sur image Un peu plus

Plus en détail

SPÉCIAL FISCALITÉ 2014 ISF et Impôt sur le Revenu

SPÉCIAL FISCALITÉ 2014 ISF et Impôt sur le Revenu SPÉCIAL FISCALITÉ ISF et Impôt sur le Revenu CHOISISSEZ L IMPACT QUE VOUS DONNEZ À VOTRE ISF en vous associant à nos programmes d action humanitaire RÉDUIRE VOS IMPÔTS Vous êtes redevable de l Impôt sur

Plus en détail

INSTITUT OCÉANOGRAPHIQUE. Fondation Albert I er, prince de Monaco. Établissement reconnu d utilité publique par décret du 16 mai 1906.

INSTITUT OCÉANOGRAPHIQUE. Fondation Albert I er, prince de Monaco. Établissement reconnu d utilité publique par décret du 16 mai 1906. INSTITUT OCÉANOGRAPHIQUE Fondation Albert I er, prince de Monaco Établissement reconnu d utilité publique par décret du 16 mai 1906 Statuts Institut océanographique Fondation Albert I er, prince de Monaco

Plus en détail

Préservons aujourd hui l avenir

Préservons aujourd hui l avenir Préservons aujourd hui l avenir GUY SALLAVUARD Directeur des relations institutionnelles FONDATION DU PATRIMOINE I- Présentation générale de la Fondation du Patrimoine Histoire La traduction d un constat

Plus en détail

ARTICLE 5 : SIEGE SOCIAL Le siège social est à Nantes. Il peut être transféré sur simple décision du conseil d administration.

ARTICLE 5 : SIEGE SOCIAL Le siège social est à Nantes. Il peut être transféré sur simple décision du conseil d administration. Association loi 1901 ARTICLE 1 : CONSTITUTION Création Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901, et le décret du 16 août 1901 ayant pour

Plus en détail

NOMINATION OBLIGATOIRE DU COMMISSAIRE AUX COMPTES (tableau de synthèse)

NOMINATION OBLIGATOIRE DU COMMISSAIRE AUX COMPTES (tableau de synthèse) NOMINATION OBLIGATOIRE DU COMMISSAIRE AUX COMPTES (tableau de synthèse) Entités Textes applicables Organes compétents (en cours de vie sociale) Observations Administrateurs et mandataires judiciaires C.

Plus en détail

Article 1. Article 2. Article 3

Article 1. Article 2. Article 3 STATUTS Création Article 1 30 janvier 2013 Il est fondé entre les adhérents, aux présents statuts, une association régie par la loi du 1 juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour nom «Association

Plus en détail

Ile-de-France Bourgogne Rhône-Alpes PACA

Ile-de-France Bourgogne Rhône-Alpes PACA 10.3 Ile-de-France Bourgogne Rhône-Alpes PACA FIP éligible à la réduction et l exonération de l ISF Un placement bloqué sur 6,5 ans, soit jusqu au 31 décembre 2016 (pouvant aller jusqu à 8,5 ans, soit

Plus en détail

Plan comptable des associations et fondations

Plan comptable des associations et fondations Plan comptable des associations et fondations Classe 1 - Comptes de capitaux Classe 2 Comptes d immobilisations Classe 3 Comptes de stocks Classe 4 Comptes de tiers Classe 5 Comptes financiers Classe 6

Plus en détail

souscrire un contrat luxembourgeois

souscrire un contrat luxembourgeois souscrire un contrat luxembourgeois Au Grand-Duché, les souscripteurs de contrat d assurance vie ou de capitalisation qui bénéficient d un régime de protection contrôlé par les pouvoirs publics ont, en

Plus en détail

ISF et IMPÔT SUR LE REVENU Choisissez l impact que vous donnez à votre générosité.

ISF et IMPÔT SUR LE REVENU Choisissez l impact que vous donnez à votre générosité. FONDATION MEDECINS SANS FRONTIERES DISPOSITIONS FISCALES 2015 ISF et IMPÔT SUR LE REVENU Choisissez l impact que vous donnez à votre générosité. Conjuguer générosité et logique patrimoniale L a générosité

Plus en détail

Réduire son impôt de solidarité sur la fortune en faisant un don

Réduire son impôt de solidarité sur la fortune en faisant un don Cette plaquette a été mise à jour par le Centre Français des Fonds et Fondations et par France générosités en mars 2012. Ont participé à la rédaction de la plaquette initiale publiée en mai 2008 : Isabelle

Plus en détail

STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE

STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE Article 1 - Constitution La présente association est une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901.

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Décret n o 2014-1008 du 4 septembre 2014 relatif aux contrats comportant des engagements donnant lieu à constitution

Plus en détail

SAVOIR TIRER PARTI DES OPPORTUNITES FISCALES DE LA SOCIETE CIVILE A L'IR

SAVOIR TIRER PARTI DES OPPORTUNITES FISCALES DE LA SOCIETE CIVILE A L'IR SAVOIR TIRER PARTI DES OPPORTUNITES FISCALES DE LA SOCIETE CIVILE A L'IR Outil d'optimisation fiscale très performant par rapport à la détention directe d'un patrimoine, la société civile permet de choisir

Plus en détail

Réduire son impôt de solidarité sur la fortune en faisant un don

Réduire son impôt de solidarité sur la fortune en faisant un don Réduire son impôt de solidarité sur la fortune en faisant un don Rappel des principes en matière d ISF et des réductions d impôts envisageables Rappels sur l ISF La loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur

Plus en détail

ASSOCIATION HISTORIQUE DU TEMPLE DE PARIS. www.templedeparis.fr

ASSOCIATION HISTORIQUE DU TEMPLE DE PARIS. www.templedeparis.fr ASSOCIATION HISTORIQUE DU TEMPLE DE PARIS 40 rue des Blancs Manteaux - 75004 Paris www.templedeparis.fr STATUTS DE L ASSOCIATION Article 1 Titre Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

Arte Libera STATUTS DE L ASSOCIATION. Une Charte, qui figure en annexe des statuts, précise les principes de l Association.

Arte Libera STATUTS DE L ASSOCIATION. Une Charte, qui figure en annexe des statuts, précise les principes de l Association. Arte Libera STATUTS DE L ASSOCIATION TITRE 1 NOM, SIÈGE, DURÉE, CHARTE, BUT, MOYENS D ACTION Article 1 - Nom, siège, durée L Association Arte Libera sera constituée le 1 er novembre 2002 au sens des articles

Plus en détail

Devenez mécène du Musée du Louvre Foire aux questions

Devenez mécène du Musée du Louvre Foire aux questions Devenez mécène du Musée du Louvre Foire aux questions POURQUOI LE LOUVRE A-T-IL BESOIN DE VOTRE SOUTIEN? Le musée du Louvre est une institution publique qui reçoit une subvention de la part de l Etat pour

Plus en détail

Cadre de référence de la gestion du patrimoine de l Institut Pasteur

Cadre de référence de la gestion du patrimoine de l Institut Pasteur Cadre de référence de la gestion du patrimoine de l Institut Pasteur Préambule Fondation privée reconnue d utilité publique à but non lucratif, l Institut Pasteur dispose de différents types de ressources

Plus en détail

FCPI IDINVEST PATRIMOINE N 3 RÉDUCTION ISF 2013 NOTE FISCALE

FCPI IDINVEST PATRIMOINE N 3 RÉDUCTION ISF 2013 NOTE FISCALE FCPI IDINVEST PATRIMOINE N 3 RÉDUCTION ISF 2013 NOTE FISCALE La présente note fiscale (la Note Fiscale ) doit être considérée comme un résumé des aspects fiscaux du Fonds Commun de Placement dans l Innovation

Plus en détail

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

Framasoft c/o Locaux Motiv 10 bis rue Jangot 69007 Lyon

Framasoft c/o Locaux Motiv 10 bis rue Jangot 69007 Lyon Article 1er Dénomination Statuts de l association Framasoft TITRE 1 CONSTITUTION Il est fondé entre les adhérent-e-s aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

Guide des libéralités consenties aux associations, fondations et fonds de dotation

Guide des libéralités consenties aux associations, fondations et fonds de dotation Le Conseil Supérieur du Notariat Union nationale des organismes faisant appel aux générosités Guide des libéralités consenties aux associations, fondations et fonds de dotation Capacité des organismes

Plus en détail

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti?

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? L apprenti est un salarié à part entière. À ce titre, les lois, les règlements et la convention collective de la branche professionnelle ou de l entreprise

Plus en détail

MINI GUIDE ORGANISATIONS SYNDICALES

MINI GUIDE ORGANISATIONS SYNDICALES MINI GUIDE ORGANISATIONS SYNDICALES Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France www.oec-paris.fr Novembre 2010 Table des Matières 1 Préface... 4 2 Introduction... 5 2.1. Le.contexte.historique..125.ans.de.liberté.comptable.!...

Plus en détail

Article 4 - MEMBRES. Article 5 - CONDITIONS D ADHÉSION & COTISATION. Article 5 - DÉMISSION / RADIATION

Article 4 - MEMBRES. Article 5 - CONDITIONS D ADHÉSION & COTISATION. Article 5 - DÉMISSION / RADIATION Démarche Précoce d Insertion socioprofessionnelle Direction nationale - 14, rue Colbert - 56100 Lorient Tél. 0297 350828 Fax. 0297350338 direction@cometefrance.com www.cometefrance.com STATUTS DE L ASSOCIATION

Plus en détail

Régime fiscal du mécénat et du parrainage

Régime fiscal du mécénat et du parrainage CAMINO AVOCAT Régime fiscal du mécénat et du parrainage Me Cécile Chassefeire MAI 2011 FICHES DE SYNTHESE FICHE 1 / LES NOTIONS FICHE 2 / LES ORGANISMES ELIGIBLES AU MECENAT FICHE 3 / L AVANTAGE FISCAL

Plus en détail

TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC

TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC I DETERMINATION DE LA RESIDENCE Au plan fiscal, les conséquences résultant pour un résident et ressortissant français de son installation au Maroc dépendent

Plus en détail

La Fiscalité de l Épargne Salariale

La Fiscalité de l Épargne Salariale FISCALITÉ La Fiscalité de l Épargne Salariale Le cadre fiscal et social pour l entreprise A - Les versements dans les dispositifs Pour l entreprise Nature du versement Charges sociales et taxes patronales

Plus en détail

STATUTS A.I.M.S.U version modifiée, Association régie par la loi de 1901

STATUTS A.I.M.S.U version modifiée, Association régie par la loi de 1901 STATUTS A.I.M.S.U version modifiée, Association régie par la loi de 1901 Fondée en 2008 JO du 15/11/2008 Statuts modifiés au 02/01/2012 SIREN 529 354 979 NAF 8690F CHAPITRE I - DENOMINATION - OBJET - SIEGE

Plus en détail

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé Loi1901.com présente : Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé (Prenant en compte les nouvelles dispositions du règlement N 99-01 du 16 février 1999 relatif aux modalités d établissement des comptes

Plus en détail

Cabinet d Avocat Patrick DUPIRE

Cabinet d Avocat Patrick DUPIRE Cabinet d Avocat Patrick DUPIRE Avocat au Barreau DIPLOME DE L INSTITUT DE DROIT DES AFFAIRES D.E.S.S. DE FISCALITE DES ENTREPRISES DIPLOME JURISTE CONSEIL D ENTREPRISE LE CHOIX D UN PACTE D ASSOCIES DANS

Plus en détail

BACE BDE Expertise Conseils

BACE BDE Expertise Conseils BACE BDE Expertise Conseils Exclusivité BNI B&B Quelques optimisations fiscales pour vos sociétés (PME) avant la fin de l année Décembre 2014 SOMMAIRE 1. Acquisition d œuvre d art 2. Mécénat d entreprise

Plus en détail

DENIS FALLATEUF. Diplôme Supérieur du Notariat Université Panthéon Assas (Paris II) Notaire 11 rue Baudin 94200 IVRY SUR SEINE

DENIS FALLATEUF. Diplôme Supérieur du Notariat Université Panthéon Assas (Paris II) Notaire 11 rue Baudin 94200 IVRY SUR SEINE DENIS FALLATEUF Diplôme Supérieur du Notariat Université Panthéon Assas (Paris II) Notaire 11 rue Baudin 94200 IVRY SUR SEINE Tél : 01 49 60 69 56 Fax : 01 49 60 65 21 fallateuf.notaire@paris.notaires.fr

Plus en détail

Association «EYI A PONGO»

Association «EYI A PONGO» TITRE I- DISPOSITIONS GÉNÉRALES CHAPITRE I. DÉNOMINATION, SIÈGE Article 1 : De la création et de la dénomination Conformément à la loi du 1er juillet 1901 et au décret du 16 août 1901, il est constitué,

Plus en détail

NOMENCLATURE COMPTABLE POUR LE PARTICULIER

NOMENCLATURE COMPTABLE POUR LE PARTICULIER NOMENCLATURE COMPTABLE POUR LE PARTICULIER REMARQUES PRELIMINAIRES Les ménages n ont pas d obligation de tenir une comptabilité. En revanche, d une part, certaines situations liées à un état de dépendance

Plus en détail

Association SYNADEC. Association Loi 1901 Siège social : Association SYNADEC

Association SYNADEC. Association Loi 1901 Siège social : Association SYNADEC Association SYNADEC Association Loi 1901 Siège social : Association SYNADEC Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901, le décret du 16

Plus en détail

RESSOURCES ASSOCIATIVES

RESSOURCES ASSOCIATIVES Ces formations gratuites sont dispensées par le Comité Départemental Olympique et Sportif du Rhône et le CENACLE, dans le cadre de leur mission de soutien au développement de la vie associative sportive

Plus en détail

STATUTS DE L AROEVEN DE PARIS TITRE I BUT ET COMPOSITION

STATUTS DE L AROEVEN DE PARIS TITRE I BUT ET COMPOSITION STATUTS DE L AROEVEN DE PARIS TITRE I BUT ET COMPOSITION ARTICLE 1 : Création et dénomination L Association laïque dite «Association Régionale des Œuvres Educatives et de Vacances de l Education Nationale

Plus en détail

STATUTS CONSTITUTIFS. Fonds de dotation MECENAT-MSE. FONDS DE DOTATION «Mécénat- MSE»

STATUTS CONSTITUTIFS. Fonds de dotation MECENAT-MSE. FONDS DE DOTATION «Mécénat- MSE» STATUTS CONSTITUTIFS Fonds de dotation MECENAT-MSE 1 L an DEUX MILLE ONZE Le 21 avril A Marseille, STATUTS CONSTITUTIFS du fonds de dotation MECENAT-MSE Le Conseil d administration de l association MODERNISER

Plus en détail

Nord Cap V. Fonds d Investissement de Proximité

Nord Cap V. Fonds d Investissement de Proximité Nord Cap V Fonds d Investissement de Proximité FIP Nord Cap V Points-Clefs Participer à la vie économique en accompagnant indirectement le développement et la transmission de PME diversifiées du Nord de

Plus en détail

123Ho l d i n g ISF 2009. Visa AMF n 09-064. Société de Conseil

123Ho l d i n g ISF 2009. Visa AMF n 09-064. Société de Conseil Visa AMF n 09-064 123Ho l d i n g ISF 2009 L Autorité des Marchés financiers a apposé le visa n 09-064 en date du 20 mars 2009 sur un prospectus présentant cette opération, laquelle interviendra en une

Plus en détail

Statuts de SNL Paris

Statuts de SNL Paris Statuts de SNL Paris ( dernière mise à jour consécutivement à l Assemblée Générale du 12 juin 2005 ) Préambule En 1988, des personnes décident d agir ensemble afin «d ouvrir l accès au logement à des personnes

Plus en détail

Mécénat Culturel : la législation

Mécénat Culturel : la législation Mécénat Culturel : la législation Petit guide pour les porteurs de projets, les entreprises et les particuliers Mission du mécénat Ministère de la culture et de la Communication Direction générale des

Plus en détail

Adopté en session plénière du 21 mars 2013. 95 avenue de France 75650 PARIS CEDEX 13 Téléphone : 01.40.45.94.06 hcva@premier-ministre.gouv.

Adopté en session plénière du 21 mars 2013. 95 avenue de France 75650 PARIS CEDEX 13 Téléphone : 01.40.45.94.06 hcva@premier-ministre.gouv. PREMIER MINISTRE HAUT CONSEIL A LA VIE ASSOCIATIVE Rapport intermédiaire du HCVA sur le financement privé des associations Adopté en session plénière du 21 mars 2013 95 avenue de France 75650 PARIS CEDEX

Plus en détail

amplifier le financement des entreprises et structures de l Économie sociale et solidaire

amplifier le financement des entreprises et structures de l Économie sociale et solidaire 1 amplifier le financement des entreprises et structures de l Économie sociale et solidaire 1 - Amplifier le financement des entreprises et structures de l Économie sociale et solidaire Les entreprises

Plus en détail

Foire Aux Questions Cocagne Investissement

Foire Aux Questions Cocagne Investissement Foire Aux Questions Cocagne Investissement POURQUOI SOUSCRIRE?... 1 En quoi Cocagne Investissement est-il un fonds citoyen et solidaire?... 1 Quelles sont les modalités d intervention de Cocagne Investissement

Plus en détail

STATUTS de l association «Le Paris des Orgues» Modifiés à l AG ordinaire du 13 novembre 2013

STATUTS de l association «Le Paris des Orgues» Modifiés à l AG ordinaire du 13 novembre 2013 STATUTS de l association «Le Paris des Orgues» Modifiés à l AG ordinaire du 13 novembre 2013 Article 1 Forme Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er

Plus en détail

Fiscalité Tout ce qu il faut savoir sur l ISF

Fiscalité Tout ce qu il faut savoir sur l ISF Conférence débat Mercredi 14 mai 2014 Fiscalité Tout ce qu il faut savoir sur l ISF L Impôt Sur la Fortune (ISF) est un impôt annuel dû par les personnes physiques dont le patrimoine net (actif - passif),

Plus en détail

ISF et biens professionnels : Un chemin semé d embuches

ISF et biens professionnels : Un chemin semé d embuches ISF et biens professionnels : Un chemin semé d embuches NEWSLETTER n 14 189 du 6 MAI 2014 Interview de Me PASCAL JULIEN ST AMAND (Notaire à Paris- Président du groupe ALTHEMIS) par JACQUES DUHEM La date

Plus en détail

FIP Entreprises familiales exportatrices II

FIP Entreprises familiales exportatrices II Entreprises familiales exportatrices II Fonds d investissement de proximité IR 2014 Entreprises familiales exportatrices II Points-Clefs Participer à la vie économique en accompagnant indirectement le

Plus en détail

ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL

ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL PIERRE DE SOLEIL ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL PARCE QUE VOUS SOUHAITEZ Accéder à une gestion financière sur mesure Optimiser la fiscalité de votre patrimoine Préparer

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 11533 Projet présenté par les députés : M mes et MM. Ronald Zacharias, Pascal Spuhler, André Python, Jean-Marie Voumard, Jean-François Girardet, Thierry Cerutti, Henry Rappaz,

Plus en détail

La répartition du capital de Accor est détaillée dans la partie 6 de la présente note.

La répartition du capital de Accor est détaillée dans la partie 6 de la présente note. Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 596 680 254 Siège social : 2, rue de la Mare-Neuve 91000 Evry 602 036 444 RCS Evry Note d'information établie préalablement à l'assemblée

Plus en détail

FIP Axe Croissance. FIP Axe Croissance investira dans des PME industrielles, commerciales ou de services présentant les caractéristiques suivantes :

FIP Axe Croissance. FIP Axe Croissance investira dans des PME industrielles, commerciales ou de services présentant les caractéristiques suivantes : Souscription ouverte jusqu au 21 juin 2012 sous certaines conditions* (pour les parts A1) Souscription ouverte jusqu au 31 décembre 2012 (pour les parts A2) Diversifiez votre patrimoine financier avec

Plus en détail

Alerte. «Les Organisations Syndicales doivent établir des comptes annuels pour 2009 ainsi que des comptes consolidés»

Alerte. «Les Organisations Syndicales doivent établir des comptes annuels pour 2009 ainsi que des comptes consolidés» Alerte «Les Organisations Syndicales doivent établir des comptes annuels pour 2009 ainsi que des comptes consolidés» La loi du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps

Plus en détail

STATUTS Révisés 23 mars 2012

STATUTS Révisés 23 mars 2012 Association Nationale des Equipes Contribuant à l Action Médico-Sociale Précoce STATUTS Révisés 23 mars 2012 TITRE I - DÉNOMINATION ET BUTS Article 1 - Dénomination Il a été créé le 2 août 1982, conformément

Plus en détail

LOI DU 31 JUILLET 2014 RELATIVE A L ESS 25 JUIN 2015

LOI DU 31 JUILLET 2014 RELATIVE A L ESS 25 JUIN 2015 LOI DU 31 JUILLET 2014 RELATIVE A L ESS 25 JUIN 2015 POINTS CLES DATES - 2000 Guy Hascoët - 1 er secrétaire d Etat à l ESS propose une loi - 2010 premier rapport par Francis Vercamer - 2011 Benoit Hamont

Plus en détail

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant Janvier 2015 Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant France métropolitaine et D.O.M. (hors Mayotte) BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE ET ASSURANCE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS

Plus en détail

Votre livret fiscalité et générosité 2015

Votre livret fiscalité et générosité 2015 FDF-Prosp ISF2015-livret fiscalite125x197_11_fdf 19/03/15 17:26 Page1 SPÉCIAL ISF ET IMPÔT SUR LE REVENU Votre livret fiscalité et générosité 2015 Informations sur les réductions fiscales à l intérieur

Plus en détail

DISCLAIMER: As Member States provide national legislations, hyperlinks and explanatory notes (if any), UNESCO does not guarantee their accuracy, nor

DISCLAIMER: As Member States provide national legislations, hyperlinks and explanatory notes (if any), UNESCO does not guarantee their accuracy, nor 2 STATUTS DE LA FONDATION DU PATRIMOINE TITRE II ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE LA FONDATION Article 6- Organes Les organes de la Fondation sont : - le Conseil de Fondation ; - l Administration général.

Plus en détail

Séance du Conseil Municipal du 27/06/2013

Séance du Conseil Municipal du 27/06/2013 Direction Générale Développement / Direction du Développement urbain Question n 182 Direction de l'urbanisme REF : DU2013027 Signataire : SM/NL Séance du Conseil Municipal du 27/06/2013 RAPPORTEUR : Jean-Yves

Plus en détail

Mutuelle Retraite Européenne N SIREN 477 908 305 STATUTS RÈGLEMENTS. M E RMutuelle Retraite Européenne

Mutuelle Retraite Européenne N SIREN 477 908 305 STATUTS RÈGLEMENTS. M E RMutuelle Retraite Européenne Mutuelle Retraite Européenne N SIREN 477 908 305 2015 STATUTS RÈGLEMENTS M E RMutuelle Retraite Européenne Statuts MRE applicables à compter du 01/01/2015 Titre I ER - Formation, Objet et composition

Plus en détail

Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine?

Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine? Épargne Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine? AXA Entrepreneurs & Croissance 2013 Fonds Commun de Placement dans l Innovation Durée de blocage : 6 ans minimum pouvant aller jusqu

Plus en détail

APERÇU DES OBLIGATIONS

APERÇU DES OBLIGATIONS Avis sur les règles Note d orientation Règles des courtiers membres Destinataires à l'interne : Affaires juridiques et conformité Détail Formation Haute direction Institutions Vérification interne Personne-ressource

Plus en détail

Personnes et familles. transmettre. la donation. www.notaires.paris-idf.fr

Personnes et familles. transmettre. la donation. www.notaires.paris-idf.fr Personnes et familles transmettre www.notaires.paris-idf.fr Transmettre «Donner c est donner». La donation est un acte important car le donateur transmet immédiatement et définitivement la propriété des

Plus en détail

Patrimoine franco-isra. israélien : impositions sur le capital

Patrimoine franco-isra. israélien : impositions sur le capital Patrimoine franco-isra israélien : impositions sur le capital Charles SCHEER, Avocat à la Cour, Spécialiste en Droit fiscal, Cabinet SCHEER Hervé OLIEL, Avocat à la Cour, Spécialiste en Droit fiscal, Cabinet

Plus en détail

HAUT COMITE DE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE GUIDE D APPLICATION DU CODE AFEP-MEDEF DE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE DES SOCIETES COTEES DE JUIN 2013

HAUT COMITE DE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE GUIDE D APPLICATION DU CODE AFEP-MEDEF DE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE DES SOCIETES COTEES DE JUIN 2013 HAUT COMITE DE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE GUIDE D APPLICATION DU CODE AFEP-MEDEF DE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE DES SOCIETES COTEES DE JUIN 2013 Janvier 2014 Ce guide a pour objet de préciser l interprétation

Plus en détail

All Boards Family Association loi 1901 Statuts

All Boards Family Association loi 1901 Statuts Statuts ARTICLE 1: Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts et une association régie par la loi du 1 er Juillet 1901 et le décrêt du 16 Août 1901, ayant pour titre All Boards Family ARTICLE

Plus en détail

INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE

INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE La Banque Centrale du Congo, Vu la loi n 005/2002 du 07 mai 2002

Plus en détail

Guide pratique des dons et du mécénat A l usage des associations, organismes et donateurs. Edition 2011

Guide pratique des dons et du mécénat A l usage des associations, organismes et donateurs. Edition 2011 Guide pratique des dons et du mécénat A l usage des associations, organismes et donateurs Edition 2011 Associations, Fondations et Fonds de dotation Janvier 2011 Sommaire Les dons manuels 1 Les dons éligibles

Plus en détail

Département des institutions et de la sécurité. Service des communes et du logement

Département des institutions et de la sécurité. Service des communes et du logement Département des institutions et de la sécurité Service des communes et du logement Division finances communales Commune de FERREYRES Résumé des comptes Année 2014 Cette formule doit parvenir au Département,

Plus en détail

(articles L. 1612-2 et L. 2412-1 du code général des collectivités territoriales) VU le code général des collectivités territoriales ;

(articles L. 1612-2 et L. 2412-1 du code général des collectivités territoriales) VU le code général des collectivités territoriales ; CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE BOURGOGNE SEANCE du 8 juillet 2008 AVIS n 08.CB.08 COMMUNE d ARGILLY Budget principal, budget annexe de la section d ANTILLY (Département de la Côte-d'Or) BUDGET PRIMITIF

Plus en détail