Evaluation assistée par ordinateur de l inégalité de longueur des membres

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Evaluation assistée par ordinateur de l inégalité de longueur des membres"

Transcription

1 Evaluation assistée par ordinateur de l inégalité de longueur des membres inférieurs chez l enfant Robin Azoulay, Ahmed Kadri, Jacques Massoud, Loic Le Henaff, Amina Sekkal, Ana Presedo, Guy Sebag Service d Imagerie pédiatrique, Hôpital Robert Debré, AP-HP, Université Paris VII Paris, France

2 Prise en charge des ILMI Les ILMI surviennent sur un squelette immature et sont donc évolutives durant la croissance. Leur prise en charge thérapeutique repose principalement sur la prévision de l inégalité à maturité osseuse : 0-2 cm : abstention ou orthèse 2-5 cm : raccourcissement du membre long par épiphysiodèse 5-18 cm : allongement du membre court (+/- épiphysiodèse controlatérale) > 18 cm : remplacement prothétique plus souvent qu un allongement

3 Prise en charge des ILMI Il existe différentes méthodes d estimation de l inégalité de longueur à maturité osseuse. La plupart d entre elles utilisent les tables de croissance de Green et Anderson exprimant la croissance des segments osseux normaux en fonction de l âge osseux Héchard et Carlioz ou Moseley en ont proposé une représentation graphique. Paley et Coll. (méthode des multiplicateur) a proposé une méthode simplifiée permettant de se passer de la notion d âge osseux

4 Introduction L objectif est de proposer un logiciel «boîte à outils» facilitant le suivi des ILMI : Représentation graphiques des radiomensurations itératives, Aide à l évaluation de l âge osseux selon plusieurs méthodes, Estimation du pronostic d inégalité finale selon plusieurs méthodes Graph d Héchard et Carlioz Méthode des multiplicateurs

5 Matériel et Méthodes

6 Matériel et Méthodes Les radiomensurations des membres inférieurs sont acquises sur le système basse dose EOS (Biospace Med, Paris) L acquisition face et profil est simultanée grâce à deux détecteurs. EOS minimise les agrandissements d image et propose un post traitement 2D et 3D innovant.

7 Un exemple de radiomensuration sur EOS. Tibia droit court. Radiographie face et profil Mesures manuelles des segments Modélisation 3D des segments osseux permettant des mesures automatisées

8 L évaluation de l âge osseux En plus de la radiomensuration EOS, les patients ont systématiquement des radiographies d âge osseux sur capteurs plans. main gauche face (Greulich et Pyle) coude gauche face et profil (Sauvegrain et Nahum)

9 Démonstration du logiciel

10 Julie consulte à l âge de 10 ans 10 mois pour inégalité de longueur des membres inférieurs liée à une épiphysiodèse fémorale gauche, séquelle d une luxation congénitale.

11 Julie fait sa radiomensuration (EOS) et son âge osseux (capteurs plans) Le membre inférieur gauche est plus court de -2.6 cm, lié au fémur court.

12 L opérateur ouvre le logiciel qui se présente comme une boite à outils

13 L opérateur sélectionne le module de détermination de l âge osseux

14 Il se voit proposer 4 méthodes différentes

15 Méthode de Greulich et Pyle L opérateur dispose de l atlas de G et P et estime l âge osseux de la patiente Il importe la radiographie de main G de la patiente L âge osseux est enregistré

16 Méthode de Pyle et Hoer L opérateur dispose de l atlas de Pyle et Hoer et estime l âge osseux de la patiente Il importe la radiographie EOS de la patiente L âge osseux est enregistré

17 L opérateur dispose de l atlas d Acheson et estime l âge osseux de la patiente en cotant manuellement les 9 noyaux pelviens. Méthode d Acheson (évaluation de noyaux pelviens) Il importe la radiographie EOS de la patiente et zoome sur une partie du bassin

18 Méthode d Acheson (évaluation de noyaux pelviens) Un score est obtenu A ce score correspond un âge osseux L âge osseux est enregistré

19 L opérateur dispose de l atlas de Sauvegrain et Nahum et estime l âge osseux de la patiente en cotant manuellement les 4 noyaux Méthode de Sauvegrain et Nahum (noyaux du coude) Radiographie coude G importée

20 Méthode de Sauvegrain et Nahum (noyaux du coude) Un score est obtenu A ce score correspond un âge osseux L âge osseux est enregistré

21 Evaluation de l âge osseux L opérateur va pouvoir sélectionner le résultat de la méthode de son choix ou bien la moyenne de plusieurs méthodes d évaluation de l âge osseux.

22 Après évaluation de l âge osseux, l opérateur ouvre le module de prédiction des ILMI

23 Deux méthodes différentes sont actuellement proposées

24 Graph d Héchard et Carlioz

25 Graph d Héchard et Carlioz Julie consulte à deux reprises. Le recueil des données est automatisé et intégré dans le graph. Le graph donne le suivi évolutif de l inégalité des fémurs et tibias au cours de la croissance exprimée en âge osseux. En extrapolant les droites de croissance jusqu à maturité osseuse (14 ans chez la fille), une estimation de la différence en fin à croissance osseuse est donnée..

26 Graph d Héchard et Carlioz Différences de longueurs à la dernière consultation (3 cm) Estimation de la différence à maturité (4.4 cm)

27 Graph d Héchard et Carlioz L inégalité actuelle est de 3cm. La prévision à maturité osseuse est de 4.4 cm. Compte tenu de la prévision à maturité, le traitement classique est une épiphysiodèse controlatérale du tibia distal ou du fémur proximal

28 Graph d Héchard et Carlioz -Les tables de croissances de Green et Anderson renseignent sur le potentiel de croissance résiduel du membre controlatéral, permettant de choisir quel cartilage il est judicieux de fermer. -Chez cette patiente qui a 11 ans 6 mois d âge osseux, il a été proposé une épiphysiodèse tibiale distale qui permettra de gagner en moyenne 2.5cm et donnera une inégalité résiduelle de l ordre de 1.9 cm ( cm) cliniquement acceptable. -Pour mémoire, une épiphysiodèse tibiale proximale ne permettrait de gagner que 1.5 cm ce qui serait insuffisant. Table de Green et Anderson donnant la Croissance résiduelle potentielle des cartilage Croissance en fonction de l âge osseux.

29 Méthode des multiplicateurs Une méthode alternative est proposée

30 Méthode des multiplicateurs Paley et Coll ont mis au point une méthode de prédiction des ILMI, basée sur les données de Green et Anderson, mais en prenant en compte l âge chronologique et non plus l âge osseux. Cette méthode donne l avantage de pouvoir se passer de l âge osseux. A un âge civil donné correspond un chiffre par lequel il faut multiplier la longueur actuelle du membre pour avoir sa longueur finale à maturité osseuse. Table des multiplicateurs Cette table des multiplicateurs a été publiée (une table pour chaque sexe).

31 Méthodes des multiplicateurs Pour Julie : Paramètres actuels à l âge civil de 10 ans 8 mois Inégalité globale de 3 cm

32 Méthodes des multiplicateurs Estimation de l inégalité en fin de croissance (à l âge de 14 ans) à 3,96 cm

33 Méthodes des multiplicateurs Le logiciel calcule l âge idéal auquel il faudrait pratique la chirurgie de correction par épiphysiodèse controlatérale. L épiphysiodèse fémorale distale est le plus judicieux et ce à l âge civil de 10 ans 10 mois. Ce résultat est concordant avec celui donné par le graph de Héchard et Carlioz.

34 Le logiciel propose un calcul de la dose cumulée, sur l ensemble du suivi radiologique

35 Conclusion Ce logiciel est conçu pour faciliter le suivi des patients ayant une inégalité de longueur des membres inférieurs. Il propose différentes méthodes de prédiction de l inégalité de longueur à maturité osseuse (graph d Héchard et Carlioz nécessitant le calcul de l âge osseux, méthode des multiplicateurs pour laquelle le calcul de l âge osseux n est pas nécessaire). Ce logiciel pourrait aider dans la détermination optimale du timing de la chirurgie correctrice.

36 Conclusion Ce logiciel pourrait servir à des études cliniques. A terme, il pourrait être proposé par le constructeur sur la console clinique EOS.

37 Références Anderson M, Green WT, Messner MB. Growth and predictions of growth in the lower extremities. J Bone Joint Surg Am Jan;45- A:1-14 Héchard P, Carlioz H. Practical method of prediction of leg length inequality. Rev Chir Orthop Reparatrice Appar Mot ;64:81-7. Moseley C.F. A Straight-Line Graph for Leg-Length Discrepancies. J.Bone and Joint Surg. 1997;59-A: Paley D, Bhave A, Herzenberg JE, Bowen JR. Multiplier Method for Predicting Limb-Length Discrepancy. JBJS. 2000; 82-A(10):

38 Conflits d intérêt Ce travail a été soutenu par la fondation Medicen Paris Région - Convention n EJ2695

Saisie des données STOC EPS sur le site «Faune Savoie»

Saisie des données STOC EPS sur le site «Faune Savoie» Saisie des données STOC EPS sur le site «Faune Savoie» Les données STOC EPS sont désormais saisies sur le site «Faune Savoie» ; ceci suppose au préalable d avoir ou d ouvrir un compte et de contacter votre

Plus en détail

PHOTOGRAPHIE Fondamentaux

PHOTOGRAPHIE Fondamentaux PHOTOGRAPHIE Fondamentaux Août 2009 ETYMOLOGIE Le terme photographie vient du grec photo signifiant lumière, clarté et de graphie, peindre, dessiner, écrire. Ainsi, au sens littéral, la photographie est

Plus en détail

CRÉER UN DIAPORAMA SOUS POWERPOINT 2007

CRÉER UN DIAPORAMA SOUS POWERPOINT 2007 Nous allons apprendre comment créer un diaporama simplement et l animer en 5 étapes : 1. L écran de PowerPoint 2. Créer une diapositive 3. Insérer des objets 4. Animer le diaporama 5. Tester le diaporama

Plus en détail

Les modalités de l examen d entrée en première année sont profondément modifiées par le conseil d administration de l établissement

Les modalités de l examen d entrée en première année sont profondément modifiées par le conseil d administration de l établissement Direction de la Communication 27, rue Saint-Guillaume 75337 Paris cedex 07 Communiqué de presse Lundi 19 octobre 2009 Les modalités de l examen d entrée en première année sont profondément modifiées par

Plus en détail

Guide Pratique de SipleoAssist

Guide Pratique de SipleoAssist Guide Pratique de SipleoAssist 1 Table des matières SipleoAssist...3 Lancer SipleoAssist...3 Personnaliser SipleoAssist...4 Couplage téléphonie et informatique...5 Outlook...5 EBP...6 Utilisation...8 Quelques

Plus en détail

Présentation du logiciel des éditions législatives.

Présentation du logiciel des éditions législatives. Présentation du logiciel des éditions législatives. Le logiciel des éditions législatives a été retenu par l ensemble des sites TCF afin d évaluer les risques professionnels. Les sites de Colombes et Cholet

Plus en détail

Fidex : Une simple évolution ou une révolution dans le monde de l imagerie vétérinaire?

Fidex : Une simple évolution ou une révolution dans le monde de l imagerie vétérinaire? Fidex : Une simple évolution ou une révolution dans le monde de l imagerie vétérinaire? Dr Sanspoux Frédéric. Capvéto Bellac - 05 juillet 2014. En 2011 est apparue sur le marché de l imagerie vétérinaire

Plus en détail

Manuel d exploitation du logiciel UCA-LOG

Manuel d exploitation du logiciel UCA-LOG Manuel d exploitation du logiciel UCA-LOG Sommaire Gestion des utilisateurs...2 Création des utilisateurs...2 Modification d un utilisateur...5 Listing des utilisateurs...10 Gestion des plages horaires...12

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION PLATE-FORME WEB EN FORME AVEC MYG ET GYM

GUIDE D UTILISATION PLATE-FORME WEB EN FORME AVEC MYG ET GYM GUIDE D UTILISATION PLATE-FORME WEB EN FORME AVEC MYG ET GYM Octobre 2013 Table des matières 1. Présentation générale... 3 2. Accès à la section privilégiée... 4 2.1 Votre code d accès et votre mot de

Plus en détail

David Barros. 2014 Pearson France Projets créatifs avec SketchUp Laurent Brixius

David Barros. 2014 Pearson France Projets créatifs avec SketchUp Laurent Brixius David Barros Diplômé en études supérieures d agencement d intérieur avec une spécialisation dans le dessin technique assisté par ordinateur et cinq ans d expériences professionnelles, il se lance aujourd

Plus en détail

EloKanz. Manuel d utilisation. Version 1.0.0 - Copyright c Lionel Fontan 2012

EloKanz. Manuel d utilisation. Version 1.0.0 - Copyright c Lionel Fontan 2012 EloKanz Version 1.0.0 - Copyright c Lionel Fontan 2012 Manuel d utilisation 1 Enregistrer un patient 2 1.1 Sélectionner l entrée micro........................... 2 1.2 Avant l enregistrement.............................

Plus en détail

Les points techniques fondamentaux

Les points techniques fondamentaux Les points techniques fondamentaux Module complémentaire arc à poulies Septembre 2011 1 1- La posture Les axes verticaux et horizontaux Les incidences techniques de l allonge Les incidences techniques

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Mathématiques de l Université Paris 6 - Pierre et Marie Curie Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Évaluation subjective d un site WEB

Évaluation subjective d un site WEB DIDIER Maxime Évaluation subjective d un site WEB J ai choisi le site www.materiel.net car je suis intéressé par l informatique. Ce site propose toute sorte de composants pour monter son ordinateur soi-même.

Plus en détail

Parcours de formation SIN 7. Formation des enseignants

Parcours de formation SIN 7. Formation des enseignants Parcours de formation SIN 7 Formation des enseignants La démarche de projet Formation des enseignants DEFINITION D UN PROJET X50 106 C est une démarche spécifique qui permet de structurer méthodiquement

Plus en détail

Omar Fassatoui Doctorant FDSPT, Université Tunis El Manar Sciences Po. Aix, Aix Marseille Université

Omar Fassatoui Doctorant FDSPT, Université Tunis El Manar Sciences Po. Aix, Aix Marseille Université Omar Fassatoui Doctorant FDSPT, Université Tunis El Manar Sciences Po. Aix, Aix Marseille Université Les principes et leurs mécanismes d évaluation Définie comme «une réflexion pluridisciplinaire sur les

Plus en détail

Réunions en ligne. Ref : Prise en main Sametimes. Edit : 1 Rev : 0.0 http://foad.orion.education.fr/

Réunions en ligne. Ref : Prise en main Sametimes. Edit : 1 Rev : 0.0 http://foad.orion.education.fr/ Réunions en ligne Ref : Prise en main Sametimes Edit : 1 Rev : 0.0 Pôle compétences FOAD SIGAT http://foad.orion.education.fr/ Page 2 SOMMAIRE 1 Préambule 3 2 Comment créer une réunion en ligne dans Sametime?

Plus en détail

Liaison entre Ms Access et

Liaison entre Ms Access et Liaison entre Ms Access et Olympe Didier SNOECK, ThierryCHAPUSET et J.M. ATTONATY Constat Avant de pouvoir réaliser des simulations avec Olympe, il faut créer un jeu de données (Dataset). Ce jeu de données

Plus en détail

Adam (folko) Kałuża 2007 Je dédie ce jeu à Klaudia et Weronika, mes filles.

Adam (folko) Kałuża 2007 Je dédie ce jeu à Klaudia et Weronika, mes filles. Adam (folko) Kałuża 2007 Je dédie ce jeu à Klaudia et Weronika, mes filles. r è g l e s d u j e u Adaptation et distribution française : Attention! Ne convient pas à un enfant de moins de 3 ans. Présence

Plus en détail

Thème : Énergie, matière et rayonnement Type de ressources : séquence sur le Laser utilisant des ressources numériques.

Thème : Énergie, matière et rayonnement Type de ressources : séquence sur le Laser utilisant des ressources numériques. Thème : Énergie, matière et rayonnement Type de ressources : séquence sur le Laser utilisant des ressources numériques. Notions et contenus : Transferts quantiques d énergie Émission et absorption quantiques.

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 septembre 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 septembre 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 21 septembre 2005 FOSAVANCE, comprimé (Boîte de 4 et 12) Laboratoires MERCK SHARP & DOHME-CHIBRET alendronate monosodique, cholécalciférol (vitamine D3) Liste I Date

Plus en détail

Chiffres clefs. de la Famille

Chiffres clefs. de la Famille Chiffres clefs de la Famille 2014 EDITO Les «vrais» chiffres de la Famille Rencontrer une personne avec qui vivre, fonder une famille, l agrandir : ces choix si personnels s additionnent, se combinent

Plus en détail

La Photographie Principes G.Loichot

La Photographie Principes G.Loichot La Photographie Principes G.Loichot Introduction La principale chose à laquelle il faut penser en photographie, c est à la lumière. C est elle qui traverse l objectif et qui vient «s écraser» sur le capteur

Plus en détail

LES GUIDES. Gestion des sites

LES GUIDES. Gestion des sites LES GUIDES Gestion des sites 1 4. Gestion des sites 4.1 Pièces : 4.2 Equipements : 4.2.1 Création d un équipement La création d un équipement passe par la sélection d un type d équipement dans le bandeau

Plus en détail

LA FACTURATION DANS SEM

LA FACTURATION DANS SEM LA FACTURATION DANS SEM 1) Sélectionner l action de formation et aller dans la gestion de l action. Puis, sous l onglet «Suivi». Choisir «Suivi des réalisations». 1 2) Se positionner sur la période à déclarer

Plus en détail

Projet : Rédaction du plan de test

Projet : Rédaction du plan de test Projet : Rédaction du plan de test Dans le cadre de votre projet, veuillez présenter pour le vendredi 9 janvier votre plan de test. Ce document retracera l ensemble des actions réalisées ou à réaliser

Plus en détail

Guide Pratique d utilisation du logiciel Logiclub 07/08/2013 V3.1

Guide Pratique d utilisation du logiciel Logiclub 07/08/2013 V3.1 Guide Pratique d utilisation du logiciel Logiclub 07/08/2013 V3.1 Ce guide a pour objectif de répondre aux questions les plus fréquentes concernant le logiciel de gestion des clubs d investissements Logiclub.

Plus en détail

TRAIN: TRAIN RUNNING ADVANCED INFORMATION ON NETWORK

TRAIN: TRAIN RUNNING ADVANCED INFORMATION ON NETWORK TRAIN: TRAIN RUNNING ADVANCED INFORMATION ON NETWORK Rhanjati Mohamed mrhanjati@yahoo.com RÉSUMÉ Le projet «TRAIN» consiste en la gestion d un site ferroviaire donné. Cette gestion étant axée sur la détection,

Plus en détail

Le schéma dentaire. Toujours présent. en orientation soins et prothèse

Le schéma dentaire. Toujours présent. en orientation soins et prothèse Le schéma dentaire Toujours présent en orientation soins et prothèse Le schéma dentaire Représentation graphique stylisée, sous un aspect d'orthopantomogramme, D'une part de l'état des dents du patient

Plus en détail

Mots clés : méthode Ehrenfried, douleur aigue, hernie discale

Mots clés : méthode Ehrenfried, douleur aigue, hernie discale La méthode Ehrenfried et un traitement aigu Sandra Regina de Farias Résumé Ce travail a comme but discuter le rôle de la méthode Ehrenfried Gymnastique Holistique dans la diminution de la sensibilité douloureuse

Plus en détail

L Offre à Prix Ouvert «OPO» Présentation Presse 15 avril 2014

L Offre à Prix Ouvert «OPO» Présentation Presse 15 avril 2014 L Offre à Prix Ouvert «OPO» Présentation Presse 15 avril 2014 L Offre à Prix Ouvert Pourquoi? L OPO est déjà prévue par les textes (article 61 bis du Règlement Général de la Bourse des Valeurs Mobilières

Plus en détail

Séquence 3. Comment les informations génétiques se transmettent-elles de cellules en cellules? Nos cellules, filles de la cellule-œuf

Séquence 3. Comment les informations génétiques se transmettent-elles de cellules en cellules? Nos cellules, filles de la cellule-œuf Sommaire Nous sommes en train d étudier le support des informations génétiques 1 au sein de nos cellules. Rapidement après sa formation, la cellule-œuf commence à se multiplier (vu en classe de 4 e ).

Plus en détail

Recherche sur la modification de l accélération d un chariot se déplaçant vers le bas sur un plan incliné

Recherche sur la modification de l accélération d un chariot se déplaçant vers le bas sur un plan incliné La recherche Recherche sur la modification de l accélération d un chariot se déplaçant vers le bas sur un plan incliné Question de recherche : L accélération d un chariot se déplaçant vers le bas sur un

Plus en détail

Comment utiliser les formulaires dynamiques

Comment utiliser les formulaires dynamiques Comment utiliser les formulaires dynamiques Un formulaire dynamique permet de nombreux contrôles avant son traitement (zones obligatoires, calculs automatiques ). Les formulaires que vous allez utiliser

Plus en détail

Résultats préliminaires de l enquête sur l émergence des innovations dans le cadre des alliances stratégiques des PME

Résultats préliminaires de l enquête sur l émergence des innovations dans le cadre des alliances stratégiques des PME Résultats préliminaires de l enquête sur l émergence des innovations dans le cadre des alliances stratégiques des PME Novembre 2009 Dans le cadre d une recherche doctorale en Management de l innovation

Plus en détail

Chapitre 7 - Menu Graph : Module et Analyse

Chapitre 7 - Menu Graph : Module et Analyse Chapitre 7 - Menu Graph : Module et Analyse Table des matières Chapitre 7 - Menu Graph : Module et Analyse... 7.1 Module... 7.2 Propriétés du module de graphique... 7.3 La fonction Propriétés du module

Plus en détail

MISSION ZIGOMAR : Présentation pratique

MISSION ZIGOMAR : Présentation pratique Paris Musées JUNIORS MISSION ZIGOMAR En route pour les musées de la ville de Paris Présentation générale de Mission Zigomar MISSION ZIGOMAR : Présentation pratique Mission Zigomar est un site ludo-éducatif

Plus en détail

MODULE ANALYTIQUE LOGICIEL GESTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE. LGBC de NG-SOFT MANUEL UTILISATEUR

MODULE ANALYTIQUE LOGICIEL GESTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE. LGBC de NG-SOFT MANUEL UTILISATEUR MODULE ANALYTIQUE LOGICIEL GESTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE LGBC de NG-SOFT MANUEL UTILISATEUR 1 1 Préambule 1.1 Introduction Un outil pour la gestion des fonds transférés (affectés) Afin d aboutir aux

Plus en détail

Quelles données pour l évaluation des politiques publiques. Bruno Crépon, CREST

Quelles données pour l évaluation des politiques publiques. Bruno Crépon, CREST Quelles données pour l évaluation des politiques publiques Bruno Crépon, CREST Quelques aspects saillants Il ya un problème fondamental de l évaluation qui est l identification C est la question qui prime

Plus en détail

Fonctions de référence

Fonctions de référence Première STMG Fonctions de référence sguhel ... 0 Chapitre 5 : Fonctions de référence... 2 1 Fonctions affines... 2 1.1 Exemple... 2 1.2 Définition et vocabulaire... 3 1.3 Représentation graphique... 4

Plus en détail

Livrable 1 : Modélisation UML A13

Livrable 1 : Modélisation UML A13 CHATIRON Thibault LAGRANGE Emilien CHATIRON Thibault LAGRANGE Emilien Automne 2013 Automne 2013 Livrable 1 : Modélisation UML 1 Sommaire Introduction... 3 Diagramme de cas d utilisation... 4 Diagramme

Plus en détail

MICRO-INFORMATIQUE DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN GRAPHISME INF-5062-2

MICRO-INFORMATIQUE DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN GRAPHISME INF-5062-2 MICRO-INFORMATIQUE DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN GRAPHISME INF-5062-2 OCTOBRE 1996 MICRO-INFORMATIQUE DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN GRAPHISME INF-5062-2 OCTOBRE 1996 Direction de la formation générale

Plus en détail

guide d utilisation UNIVERSALIS Découvrez les solutions apportées par notre équipe éditoriale www.universalis-edu.com

guide d utilisation UNIVERSALIS Découvrez les solutions apportées par notre équipe éditoriale www.universalis-edu.com UNIVERSALIS guide d utilisation Comment obtenir des réponses précises à partir d un seul mot clé? Comment chercher dans un thème particulier? Comment obtenir toutes les réponses pertinentes et uniquement

Plus en détail

Etude de la transformation de mouvement «Bielle-Manivelle» 1) FONCTIONS RÉALISÉES PAR LE LOGICIEL...2 2) CRÉATION DU MÉCANISME...2 3) ANALYSE...

Etude de la transformation de mouvement «Bielle-Manivelle» 1) FONCTIONS RÉALISÉES PAR LE LOGICIEL...2 2) CRÉATION DU MÉCANISME...2 3) ANALYSE... Découverte du logiciel Mecaplan pour SolidWorks Page 1/9 Mecaplan pour SolidWorks Bielle Manivelle Piston Bâti Etude de la transformation de mouvement «Bielle-Manivelle» 1) FONCTIONS RÉALISÉES PAR LE LOGICIEL....2

Plus en détail

FORMES ET EQUILIBRE *

FORMES ET EQUILIBRE * FORMES ET EQUILIBRE * Christine BONNAS Professeur des Ecoles, Satolas et Bonce I - LES CONDITIONS DE L EXPERIMENTATION L activité s est déroulée dans une classe de moyenne section de 14 élèves. Choix de

Plus en détail

L annonce diagnostique

L annonce diagnostique L annonce diagnostique Docteur Jean-Philippe CAMDESSANCHÉ Neurologie C.H.U. Hôpital Nord Saint-Etienne Saint-Etienne CHU Introduction Trop peu de temps consacré durant les études médicales, Mise en adéquation

Plus en détail

Evaluation d un outil de. ordinateur (CAD) en coloscopie virtuelle

Evaluation d un outil de. ordinateur (CAD) en coloscopie virtuelle Evaluation d un outil de diagnostic assisté par ordinateur (CAD) en coloscopie virtuelle B. Lecourtois, J. Frandon, I. Bricault, G. Ferretti Clinique Universitaire de Radiologie et Imagerie Médicale CHU

Plus en détail

Gestion des devis. Permet d'obtenir une image de l'activité du cabinet pour les devis

Gestion des devis. Permet d'obtenir une image de l'activité du cabinet pour les devis Gestion des devis Permet d'obtenir une image de l'activité du cabinet pour les devis Lors du premier appel aux fonctions d'activité, LOGOSw vous demande de taper votre code d'accès aux fonctions comptables

Plus en détail

Logiciel de calcul d estimation automatique de la dose efficace pour les scanners réalisés en pédiatrie. Hôpital Robert Debré, Paris

Logiciel de calcul d estimation automatique de la dose efficace pour les scanners réalisés en pédiatrie. Hôpital Robert Debré, Paris Logiciel de calcul d estimation automatique de la dose efficace pour les scanners réalisés en pédiatrie C. GUEGAN, A.NADOUR,M.ALISON,G.SEBAG Hôpital Robert Debré, Paris Plan INTRODUCTION A - EXPRESSION

Plus en détail

Cahier 2. Guide d évaluation de la viabilité d un service de rééducation et d appareillage. Travail réalisé par Emmanuelle Tricot

Cahier 2. Guide d évaluation de la viabilité d un service de rééducation et d appareillage. Travail réalisé par Emmanuelle Tricot Cahier 2 Guide d évaluation de la viabilité d un service de rééducation et d appareillage Travail réalisé par Emmanuelle Tricot Domaine Ressources Méthodologiques et Documentaires Handicap International

Plus en détail

Comment créer une maquette de notre projet??

Comment créer une maquette de notre projet?? Comment créer une maquette de notre projet?? Objectif Participer à la réalisation de la maquette d un objet technique. Transférer les donnée d un plan sur une maquette Relever les dimensions sur l objet

Plus en détail

Présentation de deux Notes d analyse L entrepreneuriat en France

Présentation de deux Notes d analyse L entrepreneuriat en France Paris, le 25 octobre 2012 Présentation de deux Notes d analyse L entrepreneuriat en France Volet 1 : Mythes et réalités en comparaison internationale Volet 2 : Comment mieux accompagner la prise de risque

Plus en détail

Scanner 3D R BARTHELEMY (1), J BARTH (1), JC PANISSET (1), B SONNERY-COTTET (2), P CHAMBAT (2), N GRAVELEAU (3). (1) GRENOBLE (2) LYON (3) PARIS

Scanner 3D R BARTHELEMY (1), J BARTH (1), JC PANISSET (1), B SONNERY-COTTET (2), P CHAMBAT (2), N GRAVELEAU (3). (1) GRENOBLE (2) LYON (3) PARIS Scanner 3D pour l étude des tunnels osseux fémoraux dans la plastie du ligament croisé antérieur R BARTHELEMY (1), J BARTH (1), JC PANISSET (1), B SONNERY-COTTET (2), P CHAMBAT (2), N GRAVELEAU (3). (1)

Plus en détail

La fiche de lecture permet à la fois d analyser et de synthétiser un ouvrage tout en donnant un avis critique et personnel sur son ressenti.

La fiche de lecture permet à la fois d analyser et de synthétiser un ouvrage tout en donnant un avis critique et personnel sur son ressenti. ESI La rédaction d une fiche de lecture 22.09.09 Mise à jour le 13.05.13 Préc édent Suivant Introduction Dans le cadre de son activité l infirmier(e) participe à la veille professionnelle et à la recherche

Plus en détail

Projet de règlement grand-ducal déterminant les modalités de calcul de la base de remboursement des médicaments substituables

Projet de règlement grand-ducal déterminant les modalités de calcul de la base de remboursement des médicaments substituables Projet de règlement grand-ducal déterminant les modalités de calcul de la base de remboursement des médicaments substituables Vu l article 22bis du Code de la sécurité sociale ; Vu les avis de la Chambre

Plus en détail

Analyse du chômage des diplômés de l enseignement supérieur :

Analyse du chômage des diplômés de l enseignement supérieur : REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Emploi l et de l Insertion l Professionnelle des Jeunes Observatoire National de l Emploi l et des Qualifications Analyse du des diplômés de l enseignement supérieur

Plus en détail

Le renouvellement du Sénat à l'issue des élections simultanées du 25 mai 2014

Le renouvellement du Sénat à l'issue des élections simultanées du 25 mai 2014 Le renouvellement du Sénat à l'issue des élections simultanées du 25 mai 2014 1. Composition du Sénat Le Sénat est composé de 60 membres : 50 sénateurs des entités fédérées et 10 sénateurs cooptés. Les

Plus en détail

Consultation sur le projet de «Ligne directrice sur la gestion des risques liés à la réassurance» Commentaires présentés à

Consultation sur le projet de «Ligne directrice sur la gestion des risques liés à la réassurance» Commentaires présentés à Consultation sur le projet de «Ligne directrice sur la gestion des risques liés à la réassurance» Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers Le 30 octobre 2009 Consultation sur le projet

Plus en détail

Partie à 3, 4, 5 ou 6 joueurs

Partie à 3, 4, 5 ou 6 joueurs Partie à 3, 4, 5 ou 6 joueurs Partie à 2 joueurs : voir en dernière page Distribution des cartes 1. Chaque joueur choisit un Personnage parmi les 6 et pose sa carte devant lui. 2. Chaque joueur tire au

Plus en détail

Le point sur la méthode SCRUM

Le point sur la méthode SCRUM Le point sur la méthode SCRUM Inspirée du privé et de la gestion des projets informatiques, la méthode SCRUM est devenue de nos jours de plus en plus adoptée dans les équipes de développement. Cette méthode

Plus en détail

PRONOTE2007. Guide de saisie de l enseignant. Avec ProfNOTE, PRONOTE client et via l Espace Professeurs sur Internet. INDEX-EDUCATION.

PRONOTE2007. Guide de saisie de l enseignant. Avec ProfNOTE, PRONOTE client et via l Espace Professeurs sur Internet. INDEX-EDUCATION. PRONOTE007 Guide de saisie de l enseignant Avec ProfNOTE, PRONOTE client et via l Espace Professeurs sur Internet. INDEX-EDUCATION.COM LES LOGICIELS QUI FONT AVANCER L ECOLE Tél. : 0.96...70 / Fax : 0.96..00.06

Plus en détail

PHOTOSHOP CORRECTIONS SIMPLES

PHOTOSHOP CORRECTIONS SIMPLES Niveau : Débutant COURS PHOTOSHOP PHOTOSHOP CORRECTIONS SIMPLES INTRODUCTION Dans ce chapitre, après une introduction sur les histogrammes, nous apprendrons les méthodes les plus simples pour améliorer

Plus en détail

ALGEBRE FINANCIERE. Calculez la valeur acquise (capital + intérêts) qu Anatole pourra retirer au bout des six mois. Durée Intérêt Valeur acquise

ALGEBRE FINANCIERE. Calculez la valeur acquise (capital + intérêts) qu Anatole pourra retirer au bout des six mois. Durée Intérêt Valeur acquise ALGEBRE FINANCIERE 1. Opérations financières à intérêts simples. a Introduction Placement à court terme Un organisme financier propose aux jeunes de moins de 25 ans les conditions de placement suivantes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ingénierie mathématique de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

CARACTERISTIQUES A PRENDRE EN COMPTE

CARACTERISTIQUES A PRENDRE EN COMPTE Jean-Pierre L. Consultant logistique spécialiste en entreposage. DIALOGIS METHODE L implantation du picking : enjeu majeur de la mise en oeuvre d une chaîne de préparation mécanisée RESUME L exploitation

Plus en détail

Courbes représentatives de fonctions

Courbes représentatives de fonctions Courbes représentatives de fonctions I) Définitions. Soit une fonction définie sur un intervalle, à valeurs dans. 1) Graphe de la fonction. a) Définition. Le graphe de la fonction est l ensemble des couples

Plus en détail

Compte-rendu enquête «Les besoins de financement des sociétés non cotées»

Compte-rendu enquête «Les besoins de financement des sociétés non cotées» Compte-rendu enquête «Les besoins de financement des sociétés non cotées» Quels enseignements? Par Marie-Agnès NICOLET, présidente du Club des Marchés Financiers et présidente de Regulation Partner; Et

Plus en détail

Prise en mains de geogebra 5 - module 3D

Prise en mains de geogebra 5 - module 3D Prise en mains de geogebra 5 - module 3D Ce document vous est proposé par l équipe Planète Maths. Il présente une explication des principales fonctionnalités du logiciel, pour son module 3D, afin de permettre

Plus en détail

19. APPROCHE PAR TABLEAUX ET VOTES

19. APPROCHE PAR TABLEAUX ET VOTES 19. APPROCHE PAR TABLEAUX ET VOTES Cette approche sert à analyser une multitude de problèmes et de solutions et permet au groupe de quantifier son analyse de la contribution de chaque problème qualité

Plus en détail

3-5 10+ 30min. règles du jeu

3-5 10+ 30min. règles du jeu 3-5 0+ 30min Stefan Dorra Biboun règles du jeu MATÉRIEL DU JEU 5 Cartes Personnage + personnage alternatif 60 Cartes de jeu (en 4 couleurs de différentes valeurs : 3x, x2, x3, x4, x5, x6, x7, x8, x, x0,

Plus en détail

Différents niveaux de géométrie

Différents niveaux de géométrie Géométrie et TUIC Qui suis-je? Différents niveaux de géométrie Cela se voit. Je le sais parce que je l ai vu et que je possède des connaissances antérieures. Géométrie de la perception Est vrai ce qui

Plus en détail

Norme comptable internationale 29 Information financière dans les économies hyperinflationnistes *

Norme comptable internationale 29 Information financière dans les économies hyperinflationnistes * Norme comptable internationale 29 Information financière dans les économies hyperinflationnistes * Champ d application 1 La présente norme doit être appliquée aux états financiers individuels, y compris

Plus en détail

Présentation de l outil de visualisation cartographique

Présentation de l outil de visualisation cartographique Présentation de l outil de visualisation cartographique L outil de visualisation cartographique permet : - D afficher les stations de mesure du bassin Artois-Picardie - De sélectionner les stations d intérêt

Plus en détail

Réaliser une inscription sur LEMA+ Planification des Stagiaires

Réaliser une inscription sur LEMA+ Planification des Stagiaires Réaliser une inscription sur LEMA+ Planification des Stagiaires Coordinateurs de Formation Index 1. INTRODUCTION 1.1 Introduction et Accès 1.2 Flux de travail avec le module 1.3 Le rôle du DTC 2. DESCRIPTION

Plus en détail

Présentation du système pour patients choisir et prendre rendez-vous

Présentation du système pour patients choisir et prendre rendez-vous Présentation du système pour patients choisir et prendre rendez-vous «Le système choisir et prendre rendez-vous est excellent, car il donne la possibilité aux patients comme moi de choisir l hôpital où

Plus en détail

gamme des numéros de la relation client

gamme des numéros de la relation client gamme des numéros de la relation client guide graphique N Azur guide graphique guide graphique guide graphique guide graphique guide graphique guide sommaire introduction introduction déclinaisons des

Plus en détail

Chiffre du mois. Les partenariats entre écoles d ingénieurs françaises et universités américaines. N 56 Avril 2015. Introduction

Chiffre du mois. Les partenariats entre écoles d ingénieurs françaises et universités américaines. N 56 Avril 2015. Introduction N 56 Avril 2015 Chiffre du mois Introduction Les partenariats entre écoles d ingénieurs françaises En mai 2013, suite à un travail conjoint du service culturel de l ambassade de France à Washington D.C.,

Plus en détail

Championnat de photographie sous- marine de Nouvelle- Calédonie

Championnat de photographie sous- marine de Nouvelle- Calédonie FFESSM Commission Audio- visuelle de Nouvelle- Calédonie Championnat de photographie sous- marine de Nouvelle- Calédonie Saison 2014-2015 Règlement Sommaire I Objectifs II Conditions d inscription III

Plus en détail

Manuel d aide pour les logiciels Cat s Family

Manuel d aide pour les logiciels Cat s Family Manuel d aide pour les logiciels Cat s Family 1) Installation du logiciel... 2 2) Première connexion... 5 4) Page principale... 13 5) L administrateur... 15 a) Ajouter un administrateur... 15 b) Modifier

Plus en détail

Contenu du jeu. Principe du jeu. Par Michael Schacht Un jeu de cartes impérial où s affrontent les dynasties japonaises! 110 cartes Personnage

Contenu du jeu. Principe du jeu. Par Michael Schacht Un jeu de cartes impérial où s affrontent les dynasties japonaises! 110 cartes Personnage Par Michael Schacht Un jeu de cartes impérial où s affrontent les dynasties japonaises! Contenu du jeu +5 110 cartes Personnage 12 cartes Mission pour l Empire Précision : un papier et un crayon seront

Plus en détail

Des os et des muscles pour bouger

Des os et des muscles pour bouger TD 1 Notre squelette, la charpente du corps TD 2 Les muscles de notre corps TP 1 Observer des os et des muscles Choisis chaque année un ou plusieurs thèmes à étudier avec toute la classe. Colorie ensuite

Plus en détail

Le devenir des diplômés 2010 de l IUT

Le devenir des diplômés 2010 de l IUT Dixième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2010 de l IUT Pierre GUILLEMARD, coordinateur des enquêtes "anciens diplômés" Conseil d Institut du jeudi 27 juin 2013 Plan de la présentation

Plus en détail

1. La rupture du contrat de travail par le majeur protégé employeur 2. Les étapes du licenciement 3. La lettre de convocation à l entretien préalable

1. La rupture du contrat de travail par le majeur protégé employeur 2. Les étapes du licenciement 3. La lettre de convocation à l entretien préalable 1. La rupture du contrat de travail par le majeur protégé employeur 2. Les étapes du 3. La lettre de convocation à l entretien préalable 4. L entretien préalable 5. La notification du 6. Le délai de préavis

Plus en détail

Ainsi le travail par intervalles permet une augmentation des charges de travail sans risque de surentraînement.

Ainsi le travail par intervalles permet une augmentation des charges de travail sans risque de surentraînement. LA SURCOMPENSATION La surcompensation est le phénomène de base sans lequel s entraîner serait inefficace : je m entraîne, je suis fatigué, je me repose, je suis capable de reproduire ce que j ai fait avec

Plus en détail

histoire en pratique UNIL 2004-2005 matthieu.leimgruber@unil.ch janvier 2005 1

histoire en pratique UNIL 2004-2005 matthieu.leimgruber@unil.ch janvier 2005 1 histoire en pratique UNIL 2004-2005 matthieu.leimgruber@unil.ch janvier 2005 1 Problématique, plan et structure caveat : ce bref document ne présente ni des «recettes», ni la «meilleure manière» de procéder,

Plus en détail

Adobe Premiere Pro Prise en main

Adobe Premiere Pro Prise en main Adobe Premiere Pro Prise en main Bienvenue dans ce premier tutoriel sur Adobe Premiere Pro. Au cours de cette série de tutoriels, je vais tenter de couvrir les bases de l utilisation de ce logiciel, afin

Plus en détail

Votre guide SpyderLENSCAL

Votre guide SpyderLENSCAL Votre guide SpyderLENSCAL L effet Spyder Félicitations! Vous disposez désormais d un outil de qualité supérieure pour mesurer et étalonner les performances de mise au point de votre combinaison appareil

Plus en détail

Réforme du financement des retraites en France : l exemple suédois

Réforme du financement des retraites en France : l exemple suédois Réforme du financement des retraites en France : l exemple suédois Résumé : - Le système français à prestations définies rend insoutenable le modèle de financement des retraites en France : un régime en

Plus en détail

Planification par la méthode des 6 étapes

Planification par la méthode des 6 étapes Planification par la méthode des 6 étapes 25.11.2015 1 Qu est-ce que la planification? La planification aide à exécuter, organiser un mandat, un projet et progresserdans son travail. La planification est

Plus en détail

GUIDE DE PRISE EN MAIN APPRENANT

GUIDE DE PRISE EN MAIN APPRENANT GUIDE DE PRISE EN MAIN APPRENANT Sommaire 1 Acceder a «Copies en ligne»... 2 2 Déposer une copie... 2 2.1 Choisir d'abord une formation, une discipline, un devoir... 2 2.2 Consulter l etat de vos copies...

Plus en détail

LA PROFESSIONNALISATION DES CURSUS

LA PROFESSIONNALISATION DES CURSUS LA PROFESSIONNALISATION DES CURSUS EN MASTER 1 Les étudiants de M1 devront faire au plus tard pour le 15 novembre le choix d une inscription en alternance ou en formation initiale. L alternance est une

Plus en détail

Diagnostic Numérique du Territoire

Diagnostic Numérique du Territoire Diagnostic Numérique du Territoire Introduction Dans le cadre d une d é m a r c h e d accompagnement de ses prestataires touristiques par rapport aux outils numériques, l Office de Tourisme de la Vallée

Plus en détail

Gestion des langues (700i, M700(i), 800i, M900(i), R900)

Gestion des langues (700i, M700(i), 800i, M900(i), R900) Gestion des langues (700i, M700(i), 800i, M900(i), R900) Jan 2014 Rev-1 W. Peeters Manuel du chargement des langues Brève instruction Les fichiers langues peuvent être téléchargés sur Stellar Support.

Plus en détail

GUIDE RELATIF AU CALCUL DE LA VALEUR DES CONGÉS PARTIELS DES ENSEIGNANTS

GUIDE RELATIF AU CALCUL DE LA VALEUR DES CONGÉS PARTIELS DES ENSEIGNANTS GUIDE RELATIF AU CALCUL DE LA VALEUR DES CONGÉS PARTIELS DES ENSEIGNANTS 1.0 CHAMPS D APPLICATION La présent guide présente la façon dont doit être calculée la réduction de charge d un enseignant qui demande

Plus en détail

TD N 4 : correction des questions, fichier à imprimer.

TD N 4 : correction des questions, fichier à imprimer. TD N 4 : correction des questions, fichier à imprimer. Chapitre 1 : SITUATION PROFESSIONNELLE Question n 1 : Toute personne dispose de la liberté de choisir son domicile et nul ne peut apporter aux droits

Plus en détail

Equipement technologique des ménages bretons Point à la mi-juillet 2008

Equipement technologique des ménages bretons Point à la mi-juillet 2008 Equipement technologique des ménages bretons Point à la mi-juillet 2008 Cet article se propose de donner les premiers chiffres de l enquête barométrique de M@rsouin auprès des foyers bretons (par bretons

Plus en détail

Un partenariat entre Les Services actuariels SAI et la Coopérative Belvédère communication

Un partenariat entre Les Services actuariels SAI et la Coopérative Belvédère communication Un partenariat entre Les Services actuariels SAI et la Coopérative Belvédère communication Deux outils pour améliorer la gestion syndicale Sentinelle Système de gestion de membres Sentinelle Application

Plus en détail

Le vote et l exécution du budget

Le vote et l exécution du budget Le vote et l exécution du budget G E S T I O N Le budget primitif est un acte ayant valeur d autorisation prévisionnelle. Il devrait donc être voté avant le début de l exercice auquel il s applique, c

Plus en détail

ATELIER ARMELLE PRUNIAUX ATELIER ENCADREMENT

ATELIER ARMELLE PRUNIAUX ATELIER ENCADREMENT ATELIER ARMELLE PRUNIAUX ATELIER ENCADREMENT TABLE DES MATIERES 1. OBJECTIF DE L ATELIER ENCADREMENT 1 2. LE MATERIEL NECESSAIRE 1 3. REALISATION ET MONTAGE DU PASSE-PARTOUT 3 3.1 LE CHOIX DE LA COULEUR

Plus en détail

Les salariés en contrat à durée déterminée (voir ci-dessous «Dispositions spécifiques aux salariés en CDD»).

Les salariés en contrat à durée déterminée (voir ci-dessous «Dispositions spécifiques aux salariés en CDD»). Le droit individuel à la formation Synthèse Le droit individuel à la formation (DIF) a pour objectif de permettre à tout salarié de se constituer un crédit d heures de formation de 20 heures par an, cumulable

Plus en détail