Mettre en œuvre une Plate- Forme Technologique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mettre en œuvre une Plate- Forme Technologique"

Transcription

1 Délégation Académique à l Enseignement Technique PARTIE 2 Mettre en œuvre une Plate- Forme Technologique Dominic BOUCHERON Chargé du suivi des équipements et des coopérations technologiques Date de mise à jour :28/08/2012 1

2 GUIDE POUR L INSTALLATION D UNE PLATE-FORME TECHNOLOGIQUE SOMMAIRE 1 Principes fondateurs, objectifs et organisation. 2 Chronologie des textes et documents de référence. 3 Représentation des pôles technologiques, plates- formes technologiques, Transfert de technologie. 4 Identification des champs technologiques. 5 Elaboration d une stratégie de communication. 6 Elaboration d une stratégie de prospection des entreprises. 7 Contractualisation avec l entreprise. 8 Organisation et mise en place d une structure. 9 Mise en place d un outil de suivi et d évaluation 10Exemple de PFT en réseau 2

3 GUIDE POUR L INSTALLATION D UNE PLATE-FORME TECHNOLOGIQUE Les plates-formes technologiques mettent les moyens et les compétences des établissements publics d'enseignement au service des PME-PMI. 1- Principes fondateurs Le concept de Plate-forme technologique (PFT) est destiné à promouvoir et institutionnaliser, dans le cadre du plan U3M et des contrats État- Région, la mission de soutien à l'innovation et au transfert technologique des établissements publics d'enseignement et de formation. L'aspect novateur et original de la démarche se situe au niveau des trois principes fondateurs de la mise en place des PFT : l'optimisation des moyens et des compétences dont disposent les établissements publics d'enseignement, par leur mutualisation au service des PME-PMI; la création d'un espace servant à l'enseignement, à la formation continue et aux prestations technologiques; le développement d'un travail en réseau des structures œuvrant au service du transfert technologique. Objectifs et organisation Le plan U3M permet la mise en place d une PFT, ouverte aux PME-PMI sur des bases contractuelles afin de favoriser le transfert technologique vers ces entreprises et développer l'innovation. La PFT offre des travaux finalisés, des formations, des actions de prestations de services et des expertises, avec (ou éventuellement sans) intervention d'élèves ou d'étudiants. La PFT est constituée autour de moyens techniques regroupés et d'une expertise en recherche-développement, à partir du réseau des IUT et STS, des lycées technologiques et professionnels, des lycées agricoles et des autres formations technologiques offertes par les écoles et les universités. La PFT n'a pas comme vocation première d'effectuer des opérations de recherche, contrairement aux Équipes de recherche technologique (ERT) et aux Centres nationaux de recherche technologique (CNRT), qui interviennent tous deux à des niveaux différents et complémentaires. La PFT donne une occasion supplémentaire a la structure scolaire et universitaire de s'insérer dans le tissu économique local et de favoriser l'insertion professionnelle de ses élèves et étudiants. 3

4 GUIDE POUR L INSTALLATION D UNE PLATE-FORME TECHNOLOGIQUE 2- Chronologie des textes et documents de référence. 22 Mars Convention cadre relative au partenariat ECOLE- ENTRPRISE souligne la volonté de rapprocher l offre de formation et la demande de qualification. Article 5 : Assistance technique aux entreprises. Juillet Signature de la convention de coopération DLC/DATAR sur les conventions entre les lycées et les entreprises. ( Durée des travaux Juillet 95 juin 97 ) Septembre 96 et octobre 97. Sortie des cahiers N 1 et 2 résultats des premiers travaux réalisés dans le cadre de la convention DLC-DATAR. Mars Création du centre de ressources national pour les coopérations technologiques pour l aide au développement des coopérations technologiques école/entreprise. Création du Journal «la clé» 30 Mars Sortie du guide méthodologique des coopérations technologiques lycées entreprises édité par le C.N.D.P. 12 Juillet Loi n , concernant la recherche et l innovation qui précise la possibilité pour les enseignants de s impliquer dans des actions de coopérations technologiques, et la possibilité de créer des GIP ( Groupement d intérêt Public ). 2 dispositions concernent l enseignement secondaire : 1ére disposition article 9 : «les enseignants peuvent participer, dans le cadre des activités prévues par le projet d établissement, à des actions en faveur de l innovation technologique et du projet d établissement» 2 ème disposition Article 9 : «les lycées d enseignement général et technologique ainsi que les lycées professionnels peuvent assurer, par voie de convention, des prestations de services à titre onéreux en vue de réaliser des actions de transfert de technologie. Ces actions peuvent également être conduites au sein des groupements d intérêt public crées en application de l article 22 de la loi n du 23 juillet 1987 sur le développement du mécénat» 30 Juin Décret n instituant une indemnité en faveur des personnels participant à des actions en faveur de l innovation technologique et du transfert de technologie. Loi VOYNET situant l EPLE comme acteur du développement du territoire. Contrat de plan ETAT REGION qui défini les plates- formes technologiques (PFT) 4

5 3 Représentation d un réseau de coopérations technologiques et transfert de technologie dans le cadre d une région. Réseau interface Entreprises clientes et partenaires PME - PMI Transfert de technologie Plate- forme technologique Laboratoires de recherche Structures d'aide aux entreprises CRITT RDT... Transfert de technologie Transfert de technologie Adosseement et Transfert de technologie Plate- forme technologique Universitaire UFR- IUT.. RECHERCHE UNIVERSITAIRE Transfert de technologie Adosseement et Transfert de technologie lycée technologique industriel CNRT Recherche en entreprise COOPERATIONS TECHNOLOGIQUES DE LYCEES lycée tertiaire lycée professionnel Maillage (réseau thématique Académique des lycées ) 5

6 GUIDE POUR L INSTALLATION D UNE PLATE-FORME TECHNOLOGIQUE 4- Identification des champs technologiques Fiche de présentation de la plate- forme. Par souci de lisibilité vis à vis des entreprises et des partenaires locaux qui seront à identifier, une fiche représentant la plate-forme technologique et ses atouts devra être élaborée par le lycée. Elle précisera les différents points ci-dessous : Thématique de la plate- forme Ressources matérielles et humaines existantes Identification du savoir faire de l établissement auquel se rattache la plateforme : - Formations concernées - Projets possibles - Prestations technologiques possibles Identification du bassin local et régional concerné par la thématique et les ressources existantes. Identification des établissements de formation rattachés à la structure Par souci de cohérence et d harmonisation à l égard de nos partenaires, il est souhaitable qu il y est une similitude dans la représentation des fiches des différentes plates- formes selon le modèle joint qui pourra être revu et amélioré à chaque fin d année scolaire. Outils et textes de référence : Guide méthodologique des coopérations technologiques lycées entreprises ( C.N.D.P ) Conduite et gestion de projets Cultiver le développement industriel. Editions E.T.D PARIS Organismes : Cellule relation école- entreprise RECTORAT DAET Orléans Tours. CAP INNOV.Centre de ressources national pour les coopérations technologiques école / entreprise, 62 rue Philippe de Lassalle LYON. 6

7 GUIDE POUR L INSTALLATION D UNE PLATE-FORME TECHNOLOGIQUE 5- Elaboration d une stratégie de communication. En fonction de son existant en matière de formation initiale et continue et de ses compétences dans les disciplines technologiques, le lycée devra définir un plan de communication afin d entreprendre des opérations de sensibilisation auprès d un public le plus large possible. Cette stratégie comprendra : L élaboration d une jaquette de présentation de la plate-forme dans laquelle viendra s insérer la fiche concernant la plate- forme et les différents documents de présentation de l établissement. La prise de contacts avec les partenaires locaux identifiés : - collectivités locales (agence de développement, ) - organismes professionnels et consulaires locaux ( CCI, chambre des métiers,..) - comités locaux et associations de bassin - réseaux de diffusion technologiques ( RDT ) - antennes locales des services déconcentrés de l état ( DRIRE, ANVAR, ) - établissements d enseignement supérieurs ( IUT, écoles d ingénieurs, université, ) - autres partenaires locaux identifiés La mise en place d un mailing des partenaires locaux identifiés et des entreprises concernées par la thématique. Le lancement de la plate-forme dans le cadre d une journée professionnelle au sein de l établissement. Une annonce médiatique de la plate- forme. La création d un Site Web. Outils et textes de référence : Organismes : 7

8 GUIDE POUR L INSTALLATION D UNE PLATE-FORME TECHNOLOGIQUE 6- Elaboration d une stratégie de prospection des entreprises Le lycée doit être en mesure, au travers les prestations technologiques définies et proposées dans le cadre de la PFT, et le renforcement de son identité dans le cadre de la stratégie de communication, de prospecter les entreprises PME- PMI afin de leur offrir sa palette de prestations et de rechercher en collaboration des projets de coopérations. Cela suppose : L élaboration d une méthodologie de recherche des projets de coopération. La connaissance du tissu industriel et de la typologie des entreprises. L identification des partenaires locaux ( collectivités chambres consulaires, autres établissements publics, ). L évaluation des potentialités du bassin en matière de ressources économiques et industrielles. L évaluation du porte- feuille actuel d entreprises du Lycée. La mise en place d un suivi des partenaires et entreprises concernés par la thématique. Outils et textes de référence : Guide méthodologique des coopérations technologiques lycées entreprises ( C.N.D.P ) Cultiver le développement industriel. Editions E.T.D PARIS Organismes : Cellule relation école- entreprise RECTORAT DAET Orléans Tours. CAP INNOV.Centre de ressources national pour les coopérations technologiques école / entreprise, 62 rue Philippe de Lassalle LYON. 8

9 GUIDE POUR L INSTALLATION D UNE PLATE-FORME TECHNOLOGIQUE 7- Contractualisation avec l entreprise. Chaque collaboration avec une entreprise donnera lieu à l établissement de trois documents afin de formaliser la prestation engagée avec l entreprise. Document 1 : La convention Convention de coopération qui fixera les modalités pratiques, financières et juridiques de la collaboration que l on souhaite établir avec l entreprise, et les responsabilités de chacun. Document 2 : La charte de coopération La charte de coopération, identique pour chaque convention fixera les éléments du code de déontologie. Elle comprendra en particulier : Obligation de confidentialité. Propriété industrielle Non concurrence avec le secteur privé. La plate- forme lieu de transfert de technologie( pas de travail de production série ).. Document 3 : Le cahier des charges Chaque collaboration avec une entreprise donnera lieu à l ouverture d un cahier des charges qui est le complément indispensable de la convention. Ce document permet de bien identifier tous les acteurs et tous les paramètres de suivi technique pour l élaboration du projet ou de la prestation. Outils et textes de référence : Guide méthodologique des coopérations technologiques lycées entreprises ( C.N.D.P ) Textes sur la réglementation des objets confectionnés. Trames de conventions et de cahier des charges Cultiver le développement industriel. Editions E.T.D PARIS Propriété industrielle et l enseignement technologique Organismes : Cellule relation école- entreprise RECTORAT DAET Orléans Tours. CAP INNOV.Centre de ressources national pour les coopérations technologiques école / entreprise, 62 rue Philippe de Lassalle LYON. 9

10 ANVAR, INPI 10

11 GUIDE POUR L INSTALLATION D UNE PLATE-FORME TECHNOLOGIQUE 8- Mise en place de la structure ( PFT ). 1. Organisation et composition de la structure. La structure placée sous la responsabilité du Chef d établissement. Elle est composée d un groupe décisionnel ( conseil d administration de la PFT) qui défini les grandes orientations et évalue techniquement et économiquement les stratégies mises en place. Un groupe opérationnel chargé du fonctionnement de la PFT et la mise en œuvre des coopérations. Chaque membre du groupe opérationnel est chargé d une tache plus particulière du fonctionnement de la PFT. Le groupe décisionnel qui comprend 12 à 14 personnes dont : l Inspecteur d Académie du département ou son représentant le Chef d établissement l Agent comptable le Chef de travaux le Délégué Plate- forme Technologique (D.P.T) le responsable local du GRETA deux personnalités politiques ( une locale et une régionale ) le responsable Académique à l enseignement technique ( D.A.E.T) ou son représentant. deux représentants d entreprise, le représentant au C.A du lycée et un responsable d une entreprise correspondant à la thématique de la PFT. Les représentants des d établissements et organismes associés ou appartenant au réseau de compétences. Le groupe opérationnel est composé de 5 à 8 membres dont : le Chef d établissement l Agent comptable le Chef de travaux le Délégué Plate forme Technologique (D.P.T) un représentant d entreprise un représentant d un des organismes associés 2. Liens avec l organisation administrative du lycée : par la présence du délégué (D.PFT ) aux C.A de l établissement Inscription du rôle et activités de la PFT dans le projet d établissement 3. Moyens financiers dont dispose la structure : une attribution de 9 HSA pour le fonctionnement de la PFT une subvention pour les équipements dans le cadre du (C P E R ) Structure de GRETA Outils et textes de référence : Loi sur l innovation Mise en place des GIP Cellule de relation école- entreprise du RECTORAT- DAET. ( Mise en place d une structure de coopérations technologiques) 11

12 GUIDE POUR L INSTALLATION D UNE PLATE-FORME TECHNOLOGIQUE 9- Mise en place d un outil de suivi et d évaluation. 1. Les rapports d activité. Le Chef d établissement fournira au RECTORAT (Services du DAET) un rapport d activité des coopérations en fin d année scolaire et avant le 30 juin. Ce rapport d activité comportera : Un bilan des prestations réalisées Le chiffre d affaire, et les aspects financiers de la PFT. L es fiches d indice de satisfaction et d enquêtes réalisées : auprès des entreprises auprès des différents partenaires et utilisateurs de la PFT 2. Evaluation L objectif de cette évaluation est de mesurer les écarts par rapport aux objectifs qualitatifs et quantitatifs fixés et aux activités de la PFT: nombre de conventions signées quantité des acteurs locaux, régionaux, ( voir nationaux et européens) qualité des prestations Outils et textes de référence : Guide méthodologique des coopérations technologiques lycées entreprises ( C.N.D.P ) Outils de la qualité. Tableaux de bord. Indicateurs. Documents d enquêtes. Norme ISO Organismes : Cellule relation école- entreprise RECTORAT DAET Orléans Tours. CAP INNOV.Centre de ressources national pour les coopérations technologiques école / entreprise, 62 rue Philippe de Lassalle LYON. 12

13 13

14 10- Exemple de PFT en réseau de compétences de lycées avec adossement à la recherche PFT. MICROTECHNIQUES LYCEE PROFESSIONNEL NOGENT LE ROTROU Eure-et-Loir Partenaire Loiret ESPO Orléans CNRT Thomson INSERM LYCEE VAUCANSON TOURS GUICHET PFT CEA Monts Loir-et-Cher HORLOGERIE CFA JOUE LES TOURS Indre-et-Loire MICRO ELECTRONIQUE OPTO ELECTRONIQUE LYCEE GRANDMONT TOURS DECOLLETAGE LYCEE DELATAILLE LOCHES LYCEE PROFESSIONNEL Cher BOURGES Indre 14

15 15

16 PLATE- FORME TECHNOLOGIQUE Eure-et-Loire Loiret MICROTECHNIQUES Indre-et-Loire Loir-et-Cher Cher Indre Lycée support: Jacques de VAUCANSON COMPETENCES CLES Microtechnologies CMS Laser Médical Démarche de projet Appareillage - Pluritechnologies Découpage inox Instrumentation Qualité - analyse de la valeur- CCO Correspondant du centre de ressources: Christian LAURENT SAVOIR FAIRE Conception et réalisation d'appareils de petites dimensions pluritechniques Spécialisation dans l'appareilllage médical Adresse: Tel : 1, Rue Védrines TOURS CEDEX / 47 / 49 / 83 / 92 EQUIPEMENTS SPECIFIQUES Centre d'usinage LASER YAG Essais en micro - plzasturgie Station CMS DAO AUTOCAD / SOLIDWORKS Logiciels de mécanique Fax : 02 / 47 / 88 / 07 / 95 Collaboration avec les PME-PMI: RESSOURCES HUMAINES Nom - Prénom BABLON Jean-Pierre NICOLAS Christophe BOUCHERON Dominic BESNARD Lionnel Compétences Bio Médical - CMS Laser Qualité - Démarche de projet Analyse fonctionnelle A partir des projets industriels BTS et DNTS. CLEMENT Guy Calculs de structures Faisabilité sur centre laser, plasturgie, MMT. Prestation d'usinage CN EXEMPLES DE PARTENARIAT Convention de partenariat avec: Deux entreprises microtechniques Une entreprise de productique Une entreprise de services Une école d'ingénieurs (Université) Conventions pour la réalisation de projets16 industriels réalisés en entreprise dans le cadre du DNTS:( 18 projets par an )

17 PLATE- FORME TECHNOLOGIQUE Eure-et-Loir Loiret Loir-et-Cher Indre-et-Loire Cher Indre Lycée support: COMPETENCES CLES Correspondant du centre de ressources: SAVOIR FAIRE Adresse: EQUIPEMENTS SPECIFIQUES Tel : Fax : Collaboration avec les PME-PMI: RESSOURCES HUMAINES Nom - Prénom Compétences EXEMPLES DE PARTENARIAT 17

18 18

19 POLE 8. MACHINES SPECIALES LYCEE E. BRANLY DREUX Eure-et-Loire Loiret POLE MACHINES SPECIALES LYCEE DURZY VILLEMANDEUR LYCEE A. THIERRY BLOIS Loir-et-Cher LYCEE GRANDMONT TOURS Indre-et-Loire Cher Indre 19

Observatoire des Métiers, Qualifications et Besoins de formation

Observatoire des Métiers, Qualifications et Besoins de formation Observatoire des Métiers, Qualifications et Besoins de formation Secteur Tertiaire 6 ème édition - 2003 Réali sé par la Chambre de Commerce et d Industrie Centre en partenariat avec le pôle ORFE du Groupement

Plus en détail

LE ROLE DES ECOLES D INGENIEURS DANS LE DEVELOPPEMENT DES PME PMI. L EXEMPLE DE L UTC

LE ROLE DES ECOLES D INGENIEURS DANS LE DEVELOPPEMENT DES PME PMI. L EXEMPLE DE L UTC LE ROLE DES ECOLES D INGENIEURS DANS LE DEVELOPPEMENT DES PME PMI. L EXEMPLE DE L UTC Alain STORCK, Président de l Université de Technologie de Compiègne LES BESOINS DES PME PMI Réponse à un besoin d innovation

Plus en détail

ACT Nano Action Collective Transrégionale

ACT Nano Action Collective Transrégionale ACT Nano Action Collective Transrégionale ACT Nano Cahier des Charges ACT-nano consistera à : - Animer/coordonner un réseau nanomatériaux industrie/recherche interrégional, - Faire connaître les possibilités

Plus en détail

Le DUT est un diplôme professionnel qui permet une entrée directe sur le marché du travail ou une poursuite d études.

Le DUT est un diplôme professionnel qui permet une entrée directe sur le marché du travail ou une poursuite d études. GENERALITES Le DUT est un diplôme professionnel qui permet une entrée directe sur le marché du travail ou une poursuite d études. Des poursuites d études peuvent être envisagées dans différents types de

Plus en détail

Ouverture sur le monde économique Formation tout au long de la vie

Ouverture sur le monde économique Formation tout au long de la vie Ouverture sur le monde économique Formation tout au long de la vie SOMMAIRE 1. Cadre législatif et réglementaire : textes officiels 2. Rapports officiels 3. Actes 4. Ouvrages 5. Dossiers et articles de

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

ACCREDITATION ESPE - ACADEMIE DE DIJON 2013

ACCREDITATION ESPE - ACADEMIE DE DIJON 2013 UNIVERSITE DE BOURGOGNE ACCREDITATION - ACADEMIE DE DIJON 2013 Intitulé de la mention Intitulé du parcours du parcours Domaine MEEF, 1 er degré MEEF, second degré MEEF, Encadrement éducatif MEEF, Pratiques

Plus en détail

Juillet 2014 FORMATIONS UNIVERSITAIRES EN APPRENTISSAGE

Juillet 2014 FORMATIONS UNIVERSITAIRES EN APPRENTISSAGE Juillet 2014 FORMATIONS UNIVERSITAIRES EN APPRENTISSAGE ///////////////////////////////////////////////////////////////////////// CHARTRES DIPLÔME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE BAC +2 p. 4 à 5 LICENCE PROFESSIONNELLE

Plus en détail

Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité. Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président. Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015

Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité. Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président. Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015 Manuel Qualité Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015 CIS Valley Manuel Qualité- MAQ_V08 page 1/16 Engagement

Plus en détail

Santé et sécurité des adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE)

Santé et sécurité des adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE) Point réglementation N 1 Santé et sécurité des adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE) (anciennement TOS, exerçant dans les lycées et collèges) Mis à jour en septembre

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chargé d affaires en ingénierie électrique et électronique de l Université Montpellier 2 Sciences et techniques

Plus en détail

Commission Permanente du 9 octobre 2006

Commission Permanente du 9 octobre 2006 Commission Permanente du 9 octobre 2006 I La Région axe la formation professionnelle sur la qualité et la pérennisation des parcours professionnels ainsi que la recherche en matière de santé - Mise en

Plus en détail

Votre avenir professionnel commence au Campus de la CCI! enseignement supérieur

Votre avenir professionnel commence au Campus de la CCI! enseignement supérieur Votre avenir professionnel commence au Campus de la CCI! enseignement supérieur Le Campus de la CCI d Eure-et-Loir 2 Acteurs du développement économique territorial, les Chambres de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés.

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés. Pôles de stages Mise en place dans les académies de pôles de stages NOR : MENE1505070C circulaire n 2015-035 du 25-2-2015 MENESR - DGESCO A2-2 Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie Que ce

Plus en détail

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE I. Public cible de l appel à projets Un appel à projets est

Plus en détail

Cette action est cofinancée par l Union européenne. L Europe s engage en région Centre avec le Fonds Social européen.

Cette action est cofinancée par l Union européenne. L Europe s engage en région Centre avec le Fonds Social européen. Le thème fort des forums 2013 est l égalité entre les filles et les garçons dans les formations et les métiers...... une bonne occasion pour lutter contre les préjugés! Bougez vos idées! Cette action est

Plus en détail

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE L apprentissage dans l enseignement supérieur a pour mission de faciliter l accès à des formations de haut niveau et de permettre à des étudiants de

Plus en détail

LES FORMATIONS SUPERIEURES DE BOURG-EN-BRESSE ET DE L AIN

LES FORMATIONS SUPERIEURES DE BOURG-EN-BRESSE ET DE L AIN LES FORMATIONS SUPERIEURES DE BOURG-EN-BRESSE ET DE L AIN Classement par secteurs d activité ASSURANCE-BANQUE-IMMOBILIER 2 DROIT-NOTARIAT 2 CLASSE PREPARATOIRES 2 TOURISME-HOTELLERIE 2 SCIENCE HUMAINES

Plus en détail

MEMENTO DU CONSEILLER

MEMENTO DU CONSEILLER Délégation Académique à la Formation Professionnelle Initiale et Continue MEMENTO DU CONSEILLER D ENSEIGNEMENT TECHNOLOGIQUE Le présent vade-mecum est un outil d information permettant aux CET, et notamment

Plus en détail

L univers des ENT dans les différents établissements. de formation en Région Centre. Au 18/01/2010

L univers des ENT dans les différents établissements. de formation en Région Centre. Au 18/01/2010 L univers des ENT dans les différents établissements de formation en Région Centre Au 18/01/2010 ENT de quoi parle-t-on? (in wikipedia) ENT, une définition de l'éducation nationale : L ENT est le service

Plus en détail

Lancement du premier Campus des métiers et des qualifications d Aix-Marseille : le Campus Aéronautique Provence-Alpes-Côte d'azur

Lancement du premier Campus des métiers et des qualifications d Aix-Marseille : le Campus Aéronautique Provence-Alpes-Côte d'azur Lancement du premier Campus des métiers et des qualifications d Aix-Marseille : le Campus Aéronautique Provence-Alpes-Côte d'azur Signature de la convention de partenariat Lycée Pierre Mendès France -

Plus en détail

Atlas de la formation initiale en France Version publipostage et e-mailing 2015

Atlas de la formation initiale en France Version publipostage et e-mailing 2015 Atlas de la formation initiale en France Version publipostage et e-mailing 2015 L unique base de données fiable et complète de toutes les formations du secondaire au supérieur Directement utilisable pour

Plus en détail

Nos actualités. > Territoire La CCPG, Pôle d Excellence Rurale depuis le 10 août 2006.

Nos actualités. > Territoire La CCPG, Pôle d Excellence Rurale depuis le 10 août 2006. >>> Un territoire tourné vers l avenir Des projets économiques, des actions, des compétences au service de l innovation pour un développement harmonieux et durable. Nos actualités > Territoire La CCPG,

Plus en détail

Charte d hébergement de site web

Charte d hébergement de site web Cellule Technologies de l Information et de la Communication pour l Enseignement Rectorat de l académie de la Martinique Les Hauts de Terreville 97279 Schoelcher Cedex Fax : 0596.52.26.47 - Tèl : 05.96.52.26.46

Plus en détail

Info flash n 18 Juin 2015

Info flash n 18 Juin 2015 Info flash n 18 Juin 2015 Spécial Mouvement Intra Résultats Sommaire : 1) Compte rendu de la CAPA du 25 juin et bilan mouvement intra 2) Déclaration SNES-FSU CAPA du 25 juin 1) Compte rendu de la CAPA

Plus en détail

POLES DE COMPETITIVITE. et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION

POLES DE COMPETITIVITE. et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION POLES DE COMPETITIVITE et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION Plan - Qu est-ce qu un pôle de compétitivité? - Qu est-ce qu un centre d innovation technologique? - Zoom sur Valorial

Plus en détail

Effectifs : 3 personnes

Effectifs : 3 personnes DÉLÉGATION RÉGIONALE AU COMMERCE ET À L'ARTISANAT Déléguée : Mme Dominique DURAND (depuis janvier 2007) Madame Joselyne FORTEA SANZ (jusqu en décembre 2006) 39 boulevard de la Trémouille 21 000 DIJON Tél.

Plus en détail

Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009

Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009 Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009 Le portage salarial Isabelle DEJEAN, AGC Groupe PROMAN - Besançon Qui est

Plus en détail

Présentation des guides d audit et du processus d audit d un réseau académique de formation continue

Présentation des guides d audit et du processus d audit d un réseau académique de formation continue Décembre 2011 Inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la Recherche Inspection générale de l'éducation nationale Présentation des guides d audit et du processus d audit d

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010 Référentiel métier de Directeur(trice) des soins Ce référentiel intègre à la fois le métier Directeur(trice) des soins en établissement et celui de Directeur(trice) des soins en institut de formation paramédicale.

Plus en détail

De nouveaux contenus d'enseignement sont proposés : la gestion des risques liés à l'environnement écologique, à la santé

De nouveaux contenus d'enseignement sont proposés : la gestion des risques liés à l'environnement écologique, à la santé Une réforme du BTS Assistant de Gestion PME -PMI a été mise en œuvre pour mieux répondre aux attentes des entreprises. De nouveaux contenus d'enseignement sont proposés : la gestion des risques liés à

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne Les patients ont besoin d une réponse de proximité et d une prise en charge globale qui nécessite une

Plus en détail

Pour obtenir les coordonnées des personnes citées ci-dessous veuillez contacter Marine au 02.47.31.65.66 ou par mail msassier@ui37.

Pour obtenir les coordonnées des personnes citées ci-dessous veuillez contacter Marine au 02.47.31.65.66 ou par mail msassier@ui37. Pour obtenir les coordonnées des personnes citées ci-dessous veuillez contacter Marine au 02.47.31.65.66 ou par mail msassier@ui37.com JOURNAL DE L'EMPLOI Décembre 2013 TABLEAU RECAPITULATIF. NUMERO QUALIFICATION

Plus en détail

CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE

CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE 2014 2015 CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE (AFPA, CCI, CMA, CNAM, DRAAF, GRETA et Universités) REGION ALSACE DIRECTION DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Service

Plus en détail

Présentation du réseau documentaire régional en éducation pour la santé. Jeudi 4 juin 2009 BLOIS

Présentation du réseau documentaire régional en éducation pour la santé. Jeudi 4 juin 2009 BLOIS Présentation du réseau documentaire régional en éducation pour la santé Jeudi 4 juin 2009 BLOIS Programme de la journée 10h30 10h50 11h30 12h00 12h30 Etat des lieux 2008 des centres de ressources en éducation

Plus en détail

Le travail collaboratif avec

Le travail collaboratif avec Le travail collaboratif avec Thierry POrTMANN [1] Travailler en équipe pluridisciplinaire est un atout majeur de compétitivité. Dans ce contexte, la diffusion d informations précises aux bonnes personnes

Plus en détail

I. R. E. F BANQUE ET ASSURANCES

I. R. E. F BANQUE ET ASSURANCES Observatoire Régional de la Formation et de l'emploi (ORFE) I. R. E. F BANQUE ET ASSURANCES Date de mise en ligne : Janvier 29 INDICATEURS DE LA RELATION EMPLOI FORMATION Conception, méthodologie : Marie-Béatrice

Plus en détail

Master Energie spécialité Energie électrique

Master Energie spécialité Energie électrique 03/12/2013 http://www.univ-fcomte.fr Master Energie spécialité Energie UFR Sciences, techniques, et gestion de l'industrie http://stgi.univ-fcomte.fr/ Dénomination officielle : Master Sciences, technologies,

Plus en détail

UN EXEMPLE D EVALUATION DISCIPLINAIRE : EN ECONOMIE-GESTION (Droit)

UN EXEMPLE D EVALUATION DISCIPLINAIRE : EN ECONOMIE-GESTION (Droit) UN EXEMPLE D EVALUATION DISCIPLINAIRE : EN ECONOMIE-GESTION (Droit) Apportant un complément indispensable aux enseignements d'économie, de management des organisations et de sciences de gestion, l enseignement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

Master CST. Culture Scientifique et Technologique. IUFM «Célestin Freinet Académie de Nice» Service Communication - IUFM

Master CST. Culture Scientifique et Technologique. IUFM «Célestin Freinet Académie de Nice» Service Communication - IUFM Master CST Culture Scientifique et Technologique IUFM «Célestin Freinet Académie de Nice» 1 Architecture du Master Ouvert depuis sept. 2010 2 Spécialité Sciences Industrielles de l ingénieur Parcours Médiation

Plus en détail

L EUROPE DE LA PAIX ET DE LA DEMOCRATIE

L EUROPE DE LA PAIX ET DE LA DEMOCRATIE L EUROPE DE LA PAIX ET DE LA DEMOCRATIE «Unie dans la diversité», cette devise signifie qu au travers de l Union européenne, les européens unissent leurs efforts en faveur de la paix et de la prospérité.

Plus en détail

Pôles de recherche et d enseignement supérieur (PRES) et reconfiguration des sites universitaires, IGAENR 1, mars 2010.

Pôles de recherche et d enseignement supérieur (PRES) et reconfiguration des sites universitaires, IGAENR 1, mars 2010. Pôles de recherche et d enseignement supérieur (PRES) et reconfiguration des sites universitaires, IGAENR 1, mars 2010. Les premiers PRES ont été créés en 2007, leur principale ambition était de développer

Plus en détail

OBJECTIFS. Objectif général

OBJECTIFS. Objectif général Le Programme d action pour la promotion et le financement des PME dans l UEMOA est une déclinaison de la Politique Industrielle Commune (PIC) de l UEMOA. Il vise la création de mécanismes de financement

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1 Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion Introduction 2 Contrôle de gestion : fonction aujourd hui bien institutionnalisée dans les entreprises Objectif : permettre une gestion rigoureuse et une

Plus en détail

L ARTISANAT EN REGION CENTRE

L ARTISANAT EN REGION CENTRE L ARTISANAT EN REGION CENTRE 1 842 communes 2 457 516 habitants (est. 1.1.2) 32 813 entreprises artisanales employant 9 113 salariés (eff. moyen : 2,7) Dreux Nogent le Rotrou CHARTRES Châteaudun Pithiviers

Plus en détail

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Grenoble INP ENSE Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Guide du tuteur en entreprise

Guide du tuteur en entreprise Brevet de Technicien Supérieur Assistant Gestion PME - PMI Guide du tuteur en entreprise LYCEE LA MENNAIS 2 rue Général Dubreton (site général-technologique) Directeur : Ihsan JAAFAR 3 rue de Guibourg

Plus en détail

Communiqué de presse 11 Octobre 2007

Communiqué de presse 11 Octobre 2007 Communiqué de presse 11 Octobre 2007 POUR DES PME PMI CITOYENNES ET VOLONTAIRES : LUCIE LE SEUL DISPOSITIF GLOBAL, CREDIBLE ET SIGNIFIANT POUR UN ENGAGEMENT EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DURABLE Comment assurer

Plus en détail

Compte-rendu de la réunion du 26 Novembre 2013. Ouverture du Comité Local Ecole Entreprise (CLEE) de Saverne. Le programme :

Compte-rendu de la réunion du 26 Novembre 2013. Ouverture du Comité Local Ecole Entreprise (CLEE) de Saverne. Le programme : Compte-rendu de la réunion du 26 Novembre 2013 Ouverture du Comité Local Ecole Entreprise (CLEE) de Saverne Le programme : Visite de l entreprise «KUHN site de Monswiller», RDV au Lycée J.VERNE, 31 rue

Plus en détail

Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans la création de son niveau site Internet

Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans la création de son niveau site Internet Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans la création de son niveau site Internet 1. Contexte 1.1 Les Pôles de compétitivité Ce sont des structures, en général associatives, mises

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE PROFIL DE POSTE BAP : CORPS : NATURE : SPÉCIALITÉ : E ITRF Externe IGR 2, Chef de projet développement ÉTABLISSEMENT : Rectorat SERVICE : VILLE : SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Concepteur et intégrateur web et mobiles de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Service innovation, R&D, développement industriel. Chambre de commerce et d industrie. 191 avenue Paul Vaillant Couturier.

Service innovation, R&D, développement industriel. Chambre de commerce et d industrie. 191 avenue Paul Vaillant Couturier. Chambre de commerce et d industrie de Paris Seine-Saint-Denis Service innovation, R&D, développement industriel 191 avenue Paul Vaillant Couturier 93000 Bobigny de se mobiliser pour l innovation > Echanger

Plus en détail

Un outil de progrès pour les PME/PMI Lorraines

Un outil de progrès pour les PME/PMI Lorraines Un outil de progrès pour les PME/PMI Lorraines UN ACCéLéRATEUR DE CROISSANCE UN RÉSEAU DE PROGRÈS EN RÉGION PSL est né en 1997 à l initiative de 4 Grandes Entreprises lorraines soucieuses de contribuer

Plus en détail

[ACTION COLLECTIVE] «Modélisation et intégration des technologies d identification et de traçabilité dans la supply chain»

[ACTION COLLECTIVE] «Modélisation et intégration des technologies d identification et de traçabilité dans la supply chain» [ACTION COLLECTIVE] «Modélisation et intégration des technologies d identification et de traçabilité dans la supply chain» Une aide financière et méthodologique CONVENTION Durée de l'action : jusqu'au

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

Le Conseil Régional de Lorraine

Le Conseil Régional de Lorraine Le Conseil Régional AUX PETITS SOINS Lycéens Apprentis Étudiants Toutes les aides prescrites pour la Rentrée 2013! édito Le Conseil Régional aux petits soins... Une Lorraine qui soigne sa jeunesse Lycéens,

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Dossier de presse Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Contacts presse : Laurent DEULIN : 02 48 48 58 10 06 63 95 00 23 l.deulin@agglo-bourgesplus.fr

Plus en détail

Développement durable et PME. Introduction à la démarche

Développement durable et PME. Introduction à la démarche Développement durable et PME Introduction à la démarche 1. INTRODUCTION Les TPE, PME et PMI le savent aujourd hui : elles doivent s employer à limiter leur impact sur l environnement, mais également intégrer

Plus en détail

LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : FAIRE CONVERGER PERFORMANCE ET DYNAMIQUE TERRITORIALE

LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : FAIRE CONVERGER PERFORMANCE ET DYNAMIQUE TERRITORIALE 310 N U M É R O Vendredi 4 juillet 2008 LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : FAIRE CONVERGER PERFORMANCE ET DYNAMIQUE TERRITORIALE RAPPORTEUR : ANDRÉ MARCON AU NOM DE LA SECTION DES ÉCONOMIES RÉGIONALES ET DE

Plus en détail

CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS DE L INDUSTRIE DES ÉNERGIES BASSE-NORMANDIE

CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS DE L INDUSTRIE DES ÉNERGIES BASSE-NORMANDIE CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS DE L INDUSTRIE DES ÉNERGIES BASSE-NORMANDIE Localisation Cherbourg et Nord-Cotentin Secteurs d activité Énergies (nucléaire, maritime), Énergies marines renouvelables

Plus en détail

Pour obtenir les coordonnées des personnes citées ci-dessous veuillez contacter Marine au 02.47.31.65.66 ou par mail marine@ui37.

Pour obtenir les coordonnées des personnes citées ci-dessous veuillez contacter Marine au 02.47.31.65.66 ou par mail marine@ui37. Pour obtenir les coordonnées des personnes citées ci-dessous veuillez contacter Marine au 02.47.31.65.66 ou par mail marine@ui37.com JOURNAL DE L'EMPLOI Novembre 2012 1. Commercial 2012 : Stage de 4 mois

Plus en détail

Centre d excellence Numérique en territoire rural

Centre d excellence Numérique en territoire rural «S adapter au numérique est une obligation mais aussi une opportunité pour la France, tant au niveau économique que social» Philippe Lemoine, président du Forum Action Modernités et Président de la FING

Plus en détail

Délibération de l Assemblée Plénière

Délibération de l Assemblée Plénière Conseil régional du Centre 9, rue Saint Pierre-Lentin CS 94117 45001 Orléans Cedex 1 Tél. 02 38 70 30 30 Fax : 02 38 70 31 18 www.regioncentre.fr Délibération de l Assemblée Plénière DAP N 14.05.02.B OBJET

Plus en détail

CHARTE D HEBERGEMENT DES SITES INTERNET SUR LA PLATE-FORME DE L ACADEMIE DE STRASBOURG

CHARTE D HEBERGEMENT DES SITES INTERNET SUR LA PLATE-FORME DE L ACADEMIE DE STRASBOURG CHARTE D HEBERGEMENT DES SITES INTERNET SUR LA PLATE-FORME DE L ACADEMIE DE STRASBOURG Version Octobre 2014 Rectorat de l académie de Strasbourg 6 Rue de la Toussaint 67975 Strasbourg cedex 9 1 Page 1/14

Plus en détail

L AFIM Aquitaine et A2C vous invitent à participer à la conférence et visite : LA MAINTENANCE, LA PERFORMANCE ET L'INNOVATION AU COURRIER

L AFIM Aquitaine et A2C vous invitent à participer à la conférence et visite : LA MAINTENANCE, LA PERFORMANCE ET L'INNOVATION AU COURRIER association française des ingénieurs et responsables de maintenance Bordeaux, le 6 août 2012 AQUITAINE (Maison de l Industrie) 40 avenue Maryse Bastié BP 75 33523 BRUGES CEDEX Tél. 05 56 57 48 20 - Fax

Plus en détail

Les formations agroalimentaires dans la Loire

Les formations agroalimentaires dans la Loire Les formations agroalimentaires dans la Loire INFOS PRATIQUES FORMATIONS CENTRES DE FORMATION petit mémorendum des métiers d avenir édition 2010 production, fabrication, conditionnement, maintenance, vente,

Plus en détail

PERSONNELS ENSEIGNANTS PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION

PERSONNELS ENSEIGNANTS PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION PERSONNELS ENSEIGNANTS PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION RECLASSEMENT DES PERSONNELS ENSEIGNANTS STAGIAIRES, DES CONSEILLERS D'ORIENTATION PSYCHOLOGUES ET DES CONSEILLERS PRINCIPAUX

Plus en détail

Travail des métaux Mécanique générale

Travail des métaux Mécanique générale Profil du domaine professionnel Travail des métaux Mécanique générale 65 Profil du domaine professionnel Travail des métaux - Mécanique générale Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Liste des formations de l'appel d'offres catalogue 2015 ADEFIM Région Centre Nord

Liste des formations de l'appel d'offres catalogue 2015 ADEFIM Région Centre Nord Liste des formations de l'appel d'offres catalogue 2015 ADEFIM Région Centre Nord Objectif de la formation A détailler dans la fiche action Durée A détailler dans la fiche action Lieu de réalisation A

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr

LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr Dans un parc de 17 ha 2160 élèves 560 internes 9 sections post-bac 21 classes de terminale

Plus en détail

Appel à projets Incubation et capital-amorçage des entreprises technologiques de mars 1999 L'appel à projets est clos

Appel à projets Incubation et capital-amorçage des entreprises technologiques de mars 1999 L'appel à projets est clos 1 sur 7 Appel à projets Incubation et capital-amorçage des entreprises technologiques de mars 1999 L'appel à projets est clos Présentation générale Le ministère chargé de la recherche et de la technologie

Plus en détail

Pôles de compétitivité 2.0

Pôles de compétitivité 2.0 Pôles de compétitivité 2.0 Les plates-formes d innovation 4 ème Journée nationale des pôles de compétitivité - 1 er octobre 2008 Le groupe de travail interministériel riel Politique de soutien aux plates-formes

Plus en détail

Gestion budgétaire et financière

Gestion budgétaire et financière Élaboration et suivi de la programmation budgétaire Exécution budgétaire et comptable Aide au pilotage et contrôle financier externe Expertise financière et juridique Ministère de la Culture et de la Communication

Plus en détail

La certification en région Centre dans le secteur du bâtiment et des travaux publics

La certification en région Centre dans le secteur du bâtiment et des travaux publics La certification en région Centre dans le secteur du bâtiment et des travaux publics Octobre 2004 Groupe de travail : Conseil régional du Centre : M. LABBE CAPEB Centre : M. TOMASI FFB : Mme COPPENRATH

Plus en détail

Avis n 2011/11-02 relatif à l habilitation de Télécom Paris Tech à délivrer des titres d ingénieur diplômé

Avis n 2011/11-02 relatif à l habilitation de Télécom Paris Tech à délivrer des titres d ingénieur diplômé Avis n 2011/11-02 relatif à l habilitation de Télécom Paris Tech à délivrer des titres d ingénieur diplômé Objet : A : examen de l habilitation arrivant à échéance en phase avec le calendrier national

Plus en détail

ÉLECTROMÉCANIQUE. Électricité 4 4 Mécanique 4 4 T.P. Électricité 4 - T.P. Mécanique 4 - T.P. Électromécanique - 8 Total 16 16

ÉLECTROMÉCANIQUE. Électricité 4 4 Mécanique 4 4 T.P. Électricité 4 - T.P. Mécanique 4 - T.P. Électromécanique - 8 Total 16 16 SUITES AU 3 e ÉLECTROMÉCANIQUE 2 e degré Technique de Qualification Électricien(ne) automaticien(ne) Mécanicien(ne) automaticien(ne) Technicien(ne) en électronique Technicien(ne) en usinage Technicien(ne)

Plus en détail

Rotary International. District 1720 DOSSIER DE PRÉSENTATION

Rotary International. District 1720 DOSSIER DE PRÉSENTATION Rotary International District 1720 DOSSIER DE PRÉSENTATION Sommaire Présentation - présentation du District 1720 - les Gouverneurs Concours - Présentation du concours «Éthique professionnelle» - Organisation

Plus en détail

1 - Préparation du suivi, de la prospection ou du contact. Suivi, prospection des clients ou contact avec les usagers

1 - Préparation du suivi, de la prospection ou du contact. Suivi, prospection des clients ou contact avec les usagers Dossier 2 Suivi, prospection des clients ou contact avec les usagers Dossier 3 Conduite d un entretien de vente Dossier 4 Optimisation des ventes et de la relation avec les usagers Dossier 1 Accueil d

Plus en détail

Le DUT est un diplôme professionnel qui permet une entrée directe sur le marché du travail ou une poursuite d études.

Le DUT est un diplôme professionnel qui permet une entrée directe sur le marché du travail ou une poursuite d études. SUIO Octobre 2010 GENERALITES Le DUT est un diplôme professionnel qui permet une entrée directe sur le marché du travail ou une poursuite d études. Des poursuites d études peuvent être envisagées dans

Plus en détail

Bourg-en-Bresse, le 6 juin 2013

Bourg-en-Bresse, le 6 juin 2013 Communiqué de presse Bourg-en-Bresse, le 6 juin 2013 Acquérir graduellement des logiciels innovants Douze PME de l Ain aidées par Mécabourg et l Espace Numérique Entreprises. Certaines témoigneront lors

Plus en détail

Réunion du cluster Habitat Bâtiment Intelligent (HBI) 17 Mars 2014 L I NTELLIGENCE ENERGÉTIQUE

Réunion du cluster Habitat Bâtiment Intelligent (HBI) 17 Mars 2014 L I NTELLIGENCE ENERGÉTIQUE Réunion du cluster Habitat Bâtiment Intelligent (HBI) 17 Mars 2014 P RÉSENTATION DU PROJET ADVICE ACCEPTA BILITÉ ET DROIT DE L I NTELLIGENCE ENERGÉTIQUE Présentation du Projet ADvICE En quelques mots La

Plus en détail

Guide du stagiaire CUFR Champollion. Année universitaire 2014 2015

Guide du stagiaire CUFR Champollion. Année universitaire 2014 2015 Guide du stagiaire CUFR Champollion Année universitaire 2014 2015 16/01/2015 P a g e 2 Sommaire PREAMBULE ET CONTACTS PRINCIPES GENERAUX...4 Les garanties introduites par la Charte Les engagements de l

Plus en détail

Après le collège. Terminale. Terminale générale. Terminale professionnelle. technologique. 2 ème année de. 1 ère générale.

Après le collège. Terminale. Terminale générale. Terminale professionnelle. technologique. 2 ème année de. 1 ère générale. Le Baccalauréat Professionnel Gestion-Administration au Lycée Professionnel Camille Claudel à Caen Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale 1 ère générale Baccalauréat général

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2009-007 CAHIER DES CHARGES

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2009-007 CAHIER DES CHARGES MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Marché n 2009-007 CAHIER DES CHARGES Midi-Pyrénées Innovation Agence régionale de l innovation 9-11 rue Matabiau BP 78534 31685 Toulouse Cedex Objet de la consultation

Plus en détail

PROCES- VERBAL Conseil d Administration n 2 du 26 novembre 2013

PROCES- VERBAL Conseil d Administration n 2 du 26 novembre 2013 Conseil d Administration n 2 du 26 novembre 2013 OUVERTURE DE LA SEANCE ET GENERALITES Le quorum étant atteint (18 membres), Mme THIEBAULT, Présidente, ouvre la séance à 18h05. 1- Désignation du secrétaire

Plus en détail

Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi

Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi réflexion / Groupe de travail identifié Favoriser le rapprochement offre et demande d'emploi Impulser/soutenir

Plus en détail

Appel à proposition. Unité Territoriale 41. Cité Administrative Porte B 3ème étage - 34, avenue Maunoury 41011 BLOIS CEDEX Téléphone : 02.54.55.85.

Appel à proposition. Unité Territoriale 41. Cité Administrative Porte B 3ème étage - 34, avenue Maunoury 41011 BLOIS CEDEX Téléphone : 02.54.55.85. Appel à proposition «Convention THYSSEN - Suivi des actions et prolongation du portage de l action de Gestion Territoriale des Emplois et des Compétences sur le vendômois» Unité Territoriale 41 Cité Administrative

Plus en détail

LYCEE LOUIS de CORMONTAIGNE

LYCEE LOUIS de CORMONTAIGNE LYCEE LOUIS de CORMONTAIGNE 12, place Cormontaigne BP 70 624 57010 METZ cedex 1 Téléphone:03 87 31 85 31 Télécopie: 03 87 31 85 30 Proviseur : dominique.parisot@ac-nancy-metz.fr Chef de Travaux: alain.crave@ac-nancy-metz.fr

Plus en détail

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par :

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par : Les bons critères pour choisir son lieu d implantation Animé par : Laurent LETHOREY Agnès CAVART Pierre-Yves LE BRUN Laurent GAUDICHEAU Les critères de choix : Le couple projet/lieu d implantation 1. La

Plus en détail

Guide des stages des étudiants en entreprise

Guide des stages des étudiants en entreprise Guide des stages des étudiants en entreprise Ce guide vient compléter la charte des stages étudiants en entreprise (1) rédigée par les services de l État, les représentants des entreprises, des établissements

Plus en détail

Schéma Régional d Intelligence Economique (SRIE) de la région CENTRE 2012-2015

Schéma Régional d Intelligence Economique (SRIE) de la région CENTRE 2012-2015 Orléans, le 5 octobre 2012 Schéma Régional d Intelligence Economique (SRIE) de la région CENTRE 2012-2015 Introduction L intelligence économique, c est le dispositif par lequel tout acteur économique assure

Plus en détail

AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013

AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013 AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013 Compte rendu Exposé sur les outils économiques de la région île de France Guillaume Balas (Président du groupe socialiste au Conseil régional

Plus en détail