Une nouvelle dynamique pour la chaussée de Louvain

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une nouvelle dynamique pour la chaussée de Louvain"

Transcription

1 Dossier de demande de permis d'urbanisme Dossier voor aanvraag van stedenbouwkundige vergunning Une nouvelle dynamique pour la chaussée de Louvain Document de synthèse Reportage photographique Commune de Saint-Josse-ten-Noode Ville de Bruxelles Service Public Régional de Bruxelles Administration des Equipements et des Déplacements Direction Projets et Travaux d'aménagement des voiries Rue du Progrès 80 boîte Bruxelles chef de projet : ing. Ilse Wuyts Gewestelijke Overheidsdienst Brussel Bestuur Uitrusting en Vervoerbeleid Directie Projecten en Werken inzake weginrichting Vooruitgangstraat 80 bus Brussel projectleider : ing. Ilse Wuyts

2

3 1. Zone du projet Le présent document de synthèse accompagne la demande de permis d'urbanisme que soumet Bruxelles Mobilité pour réaménager la chaussée de Louvain, entre la place Madou et la place Saint-Josse, la rue Scailquin, la place Madou et la rue Lenders afin de favoriser la mobilité des modes de déplacement doux et la fluidité du trafic d'autobus. La partie adjacente de la Petite Ceinture, à savoir l'avenue de l'astronomie et l'avenue des Arts, est également reprise dans ce rapport afin d'établir correctement les jonctions. Le projet est situé sur le territoire de la commune de Saint-Josse-ten-Noode et de la Ville de Bruxelles :

4 2. Ce qui précèdait Avant d'en arriver au plan pour lequel nous demandons à présent un permis d'urbanisme, 3 scénarios ont été présentés au public par la ministre Brigitte Grouwels et le bourgmestre de Saint-Josse-ten-Noode, Emir Kir. Chaque scénario a été débattu au sein de 4 petits groupes de discussion, avec une composition hétérogène des participants. La conclusion de ces groupes de discussion a été surprenante : des problèmes ont été relevés dans les 3 scénarios, il n'y a pas eu de préférence marquée en faveur de l'un des trois scénarios. La grande majorité des participants ont partagé les constats suivants : Trop de voitures dans le quartier : problèmes de mobilité, embouteillages, pollution de l'air, nuisances sonores, problèmes respiratoires consécutifs aux fines particules ; Le quartier est engorgé par le trafic de transit : Saint-Josse constitue une "commune de passage" entre l'autoroute de Liège (E40) et le centre de la Région Bruxelloise (pentagone) ; L'impact du trafic sur les petites rues étroites typiques de la commune est intenable : les automobilistes cherchent à se faufiler par ces petites rues pour éviter les embouteillages sur la chaussée de Louvain et la rue de la Loi ;

5 La rue Scailquin, qui compte plus d'habitants qu'auparavant en raison du nouvel immeuble d'habitation, est particulièrement touchée : le cadre de vie y est devenu insupportable à cause de la pression automobile, mais aussi à cause du trafic intense qui passe par cette rue ; Le bas de la rue Scailquin est très étroit : un réaménagement de sécurité s'avère nécessaire ; Les trottoirs doivent être rénovés partout et parallèlement, ils doivent être élargis et plus accessibles aux moins valides et aux usagers de mobilité douce ; L'accès aux transports en commun doit être facilité : abris, passages pour piétons, ascenseur,... Le projet doit s'inscrire dans le plan de mobilité global à l'échelle de la Région Bruxelloise et doit être soutenu par le plan de mobilité communal en cours d'élaboration. A partir des discussions en groupes, nous avons tiré des conclusions communes qui nous ont amenés à intégrer les éléments suivants dans le projet : 1. les bandes de stationnement longitudinal dans la chaussée de Louvain seront supprimées afin de créer des trottoirs aussi larges que possible. 2. Nécessité de créer des lieux de rencontre, avec plantations, bancs, éclairage adapté, etc. 3. Accorder une place à tous les modes de déplacement, pas seulement aux voitures. 4. Réduire la pollution de l'air et les nuisances sonores. 5. La concession de la station-service de la rue Scailquin ne sera plus renouvelée. 6. L'accès au Parking Scailquin sera organisé à partir de la rue Bériot. Seule la sortie du parking se fera par la rue Scailquin afin de décongestionner cette rue. 7. Au début de l'avenue de l'astronomie, l'ascenseur qui donne accès au tunnel du métro doit être intégré au projet.

6 3. Le projet Dans la situation existante de droit de la chaussée de Louvain, les voitures roulent sur 1 voie de circulation depuis la Petite Ceinture vers la place Meiser, à côté du couloir d'autobus ouvert aux autobus, aux cyclistes et aux taxis. La rue Scailquin est également une rue à sens unique, mais dans le sens Meiser Petite Ceinture. Les bus ont 1 couloir d'autobus, le trafic des voitures bénéficie de 2 voies de circulation. Bien que les bus disposent déjà d'un couloir dans les deux rues, il s'avère qu'ils ne peuvent pas circuler de manière fluide, surtout dans la chaussée de Louvain, en raison des gênes occasionnées par les livraisons aux magasins et l'encombrement au niveau du triple arrêt de bus à hauteur de la place Madou. Dans le projet, la chaussée de Louvain reste une rue à sens unique pour le trafic des voitures : les voitures descendent la rue sur 1 voie de circulation ; la rue Scailquin devient une rue à double sens avec 1 couloir d'autobus dans le sens Petite Ceinture Meiser et 1 couloir d'autobus + 1 voie de circulation dans le sens Meiser Petite Ceinture. Sur la place Madou, l'enchevêtrement d'îlots directionnels sera remplacé par un giratoire.

7 La chaussée de Louvain et la rue Scailquin AVANT La chaussée de Louvain et la rue Scailquin APRES

8 La chaussée de Louvain APRES et AVANT

9 La rue Scailquin APRES et AVANT

10 La place Madou AVANT La place Madou APRES

11 4. Les objectifs du projet Le réaménagement de ces rues sont basés sur 4 piliers : 1) Fluidité des transports en commun 2) Confort maximal des modes de déplacement doux 3) Transformation du quartier en espace public attrayant 4) Rationalisation de la pression automobile 1) Fluidité des transports en commun La chaussée de Louvain depuis la Petite Ceinture jusqu'à la place Saint-Josse est le cadre d'un cortège quotidien d'autobus. Dans cette optique, une voie de circulation avait dès 2002 été réservée aux autobus dans la chaussée de Louvain. Du fait des livraisons et des fréquents stationnements en double file dans cette rue commerçante animée, la circulation des autobus dans la chaussée de Louvain est restée problématique. C'est pourquoi la continuité et la ponctualité des autobus constituent le fil conducteur de ce projet. Le degré de difficulté de ce projet réside dans le fait que presque tous les bus qui empruntent la chaussée de Louvain et la rue Scailquin sont des autobus articulés (bus accordéons). L'impact des manœuvres de giration de ces autobus articulés constitue un gros facteur de limitation sur la liberté de conception de ce projet. Le projet prévoit d'aménager un couloir d'autobus sur la place Madou pour permettre une circulation fluide des autobus descendant vers la place Meiser via le nouveau couloir dans la rue Scailquin. Les arrêts de bus de la STIB sont regroupés devant la Tour Madou, l'arrêt de De Lijn direction Meiser reste dans la rue Scailquin. Les arrêts de bus devant la place Madou, et plus spécifiquement les abribus, seront harmonieusement intégrés à la place Madou et adaptés à l'esplanade de la Tour Madou, au travers d'un projet de conception qui a été confié à l'architecte de la Tour Madou. Nous voulons ainsi démontrer notre respect pour ce bâtiment primé : les abris seront intégrés de façon à préserver harmonieusement la perspective depuis la Tour Madou vers l'esplanade, la sécurité des accès privés à cette tour et la fluidité de déplacement du flot d'usagers des transports en commun.

12 Les couloirs d'autobus seront accessibles aux cyclistes et aux taxis. Les places de stationnement des taxis seront regroupées sur l'avenue de l'astronomie. Stationnés à cet endroit, ils seront visibles depuis la Petite Ceinture, ils pourront facilement atteindre l'esplanade de la Tour Madou via le giratoire, ils seront accessibles aux visiteurs de la maison communale de Saint-Josse-ten-Noode et ils seront tout près du nouvel ascenseur de la STIB destiné à faciliter l'accès des clients moins valides à la station de métro.

13 2) Confort maximal des modes de déplacement doux Du fait de la concentration des commerces et de l'offre en transports publics, la chaussée de Louvain est un axe qui connaît une grande densité de piétons (12 000/jour). C'est aussi une plate-forme multimodale : on y trouve les lignes de métro 1 et 2, la jonction automobile avec la Petite Ceinture et le parking Scailquin, une station Villo, 5 lignes de bus de la STIB et de De Lijn. La Tour Madou sur la place Madou, occupée par les fonctionnaires de la Communauté Européenne, la maison communale de Saint-Josse-ten-Noode le long de l'avenue de l'astronomie, les magasins de vêtements typiques et les 2 discothèques font de cette zone un lieu de passage très fréquenté, jour et nuit, 7 jours sur 7. Dans le cadre de ce projet, l'interaction entre la marche, le vélo et les transports publics sera améliorée au maximum. Les trottoirs de la chaussée de Louvain étaient déjà en mauvais état et les travaux sur le réseau d'égouttage réalisés par Vivaqua en 2011 ont aggravé la situation, ce qui explique l'accélération du projet. Dans la rue Scailquin, les trottoirs atteignent tout juste la largeur exigée de 1,50 m mais en raison du croisement des bus et des camions, nous ne pouvons pas rétrécir la largeur des voies de circulation au profit des trottoirs. C'est la raison pour laquelle nous voulons donner un confort maximal aux piétons et aux cyclistes dans la chaussée de Louvain : nous les invitons à utiliser cette rue pour leurs déplacements non locaux, plutôt que la rue Scailquin. La rue Lenders sera réservée à la circulation locale : ainsi, la liaison entre la rue Scailquin et la chaussée de Louvain sera physiquement ancrée.

14 A chaque croisement de la chaussée de Louvain, le piéton bénéficie de la priorité grâce aux trottoirs continus. Tous les passages pour piétons de la rue Scailquin et de la chaussée de Louvain sont équipés de dalles podotactiles. Dans la chaussée de Louvain, il n'y a pas de différences de niveau dues aux bordures : les trottoirs, le système d'évacuation d'eau et la chaussée sont tous au même niveau afin de favoriser au mieux les modes de déplacement doux. Les personnes en fauteuil roulant et les parents avec des poussettes ont déjà bien assez de difficultés avec la pente de la chaussée de Louvain, nous ne voulons donc pas les gêner avec des différences de niveau engendrées par les bordures. Ainsi, le contact entre les deux côtés commerçants sera optimal. Même le système d'évacuation d'eau sera spécialement adapté afin de ne pas bloquer les roues des vélos, des fauteuils roulants et des poussettes dans leurs déplacements. Exemple de système d'évacuation d'eau longitudinal au ras du sol

15 Les trottoirs de la chaussée de Louvain profiteront d'une largeur maximale. Seules 2 zones de livraison rétréciront localement le passage des piétons, pendant les opérations de chargement et déchargement. Il n'y aura aucun obstacle sur le trottoir : pas de bancs, pas d'arbres, pas de poubelles. Ces fonctions seront toutes intégrées dans les éléments anti-stationnement. fonction : système anti-stationnement et banquette fonction 3 : poubelle (à adapter aux exigences de Bruxelles Propreté) fonction 4 : plantation Les cyclistes pourront circuler sur le couloir d'autobus dans la rue Scailquin, aussi bien en direction de la place Meiser qu'en direction de la Petite Ceinture. Dans la chaussée de Louvain, ils circuleront à côté des voitures ; ils pourront rouler à contresens du trafic auto dans le sens de la montée. Aux croisements, ils bénéficieront chaque fois d'un sas de regroupement. L'îlot directionnel sur le tunnel de la Petite Ceinture sera abaissé de telle façon que les cyclistes venant de l'avenue des Arts et voulant se rendre vers le centre de Bruxelles en franchissant donc la Petite Ceinture ne soient pas obligés de contourner la zone via le giratoire mais puissent rejoindre directement le sas sur le tunnel via l'îlot directionnel.

16 3) Transformation du quartier en espace public attrayant et totalement accessible aux riverains et aux piétons Le réaménagement de la chaussée de Louvain a aussi pour objectif de contribuer à renforcer le caractère commercial de cet axe et à consolider l'implantation de la Commission Européenne (Tour Madou). Grâce à l'intégration de la Tour Madou dans le projet, et plus spécifiquement l'esplanade devant le bâtiment, la "place Madou" originale pourra reprendre forme. Le projet sera enrichi de 4 espaces de rencontre : le premier à hauteur de la Tour Madou ; le deuxième dans la rue Lenders ;

17 le troisième à l'angle de la rue Scailquin et de la chaussée de Louvain ; et le quatrième à hauteur de la rue Scailquin.

18 Autour des arbres majestueux, on placera des bancs de forme ovale sur lesquels les passants pourront s'asseoir dans les deux sens. Exemple-type d un banc bilaterale autour les arbres de la ch. de Louvain A l'angle de l'avenue des Arts et de la chaussée de Louvain, il sera possible d'aménager une terrasse, ainsi que sur la place Madou proprement dite, à l'entrée du métro. La suppression des différences de niveau sur toute la chaussée de Louvain permettra d'optimiser le contact entre les deux côtés de la rue.

19 4) Rationalisation de la pression automobile Les chiffres et le ressenti des habitants le confirment : la chaussée de Louvain est utilisée comme un axe de pénétration depuis l'e40 et la place Meiser. De ce fait, les voiries communales étroites doivent aussi absorber énormément de trafic. C'est pourquoi il a été décidé de contenir ce trafic sur les voiries régionales afin de décharger les voiries communales. Le casse-tête reste toutefois la réduction de cette circulation de transit depuis l'e40, qui a encore augmenté sur la chaussée de Louvain depuis la suppression d'une voie de circulation dans la rue de la Loi. Le plan de mobilité communal en cours d'élaboration pour Saint-Josse-ten-Noode et le réaménagement de cette zone contribueront à rationaliser cette pression de la circulation. En donnant à la rue Scailquin la configuration de la chaussée de Louvain, à savoir 1 voie de circulation pour les voitures et 1 couloir d'autobus, on dissuadera le trafic de l'e40 de passer par ce quartier : les voitures pourront encore passer mais à petite vitesse et plus lentement que les transports publics et les taxis.

20 Reportage photographique et images de synthèse Vue 1 : chaussée de Louvain x aveue des Arts avant et après

21

22 Vue 2 : chaussée de Louvain avant et après

23 Vue 3 : Coin de repos ch. de Louvain x rue Scailquin avant et après

24 Vue 4 : Place Madou x ave de l Astronomie avant et après

Test électoral 2014 de la RTBF

Test électoral 2014 de la RTBF ÉLECTIONS 2014 Test électoral 2014 de la RTBF L AVIS DES PRINCIPAUX PARTIS FRANCOPHONES EN MATIÈRE DE MOBILITÉ NIVEAU FÉDÉRAL Les voitures de société doivent être taxées plus fortement Il s agit avant

Plus en détail

De stedenbouwkundige vergunning is een administratief document en wordt dan ook opgesteld in de taal van de ambtenaar belast met het dossier.

De stedenbouwkundige vergunning is een administratief document en wordt dan ook opgesteld in de taal van de ambtenaar belast met het dossier. De stedenbouwkundige vergunning is een administratief document en wordt dan ook opgesteld in de taal van de ambtenaar belast met het dossier. Met dank voor uw begrip. Le Permis d'urbanisme est un document

Plus en détail

Zone pavée destinée aux usagers des autobus et pouvant comprendre un banc ou un abri.

Zone pavée destinée aux usagers des autobus et pouvant comprendre un banc ou un abri. Lexique: Sondage des Actifs Arrêts de transport en commun Nombre d'arrêts munis des commodités mentionnées : Les catégories suivantes reflètent le nombre d'arrêts munis des commodités mentionnées, et non

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement?

Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement? 1 Concerne : Abords d école limitation 30Km/h Gilet rétro réfléchissant Camions Nouvelles cartes de stationnement - Motards Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement? Arrêté Royal

Plus en détail

Normes techniques d'accessibilité

Normes techniques d'accessibilité Normes techniques d'accessibilité Informations tirées du site de la CRIPH (Cellule de Recrutement et d Insertion des Personnes Handicapées) La notion d accessibilité intègre plusieurs composantes : l accès

Plus en détail

L'accessibilité des bâtiments d'habitations collectifs neufs

L'accessibilité des bâtiments d'habitations collectifs neufs L'accessibilité des bâtiments d'habitations collectifs neufs (Arrêté du 1 août 2006 modifié par l'arrêté du 30 novembre 2007) Direction Départementale de l'équipement des Hautes-Alpes - SAUL/HG - 05/11/09

Plus en détail

FAVORISER LES DEPLACEMENTS ET LES TRANSPORTS LES MOINS POLLUANTS EXEMPLES, PROJETS, PROSPECTIVES

FAVORISER LES DEPLACEMENTS ET LES TRANSPORTS LES MOINS POLLUANTS EXEMPLES, PROJETS, PROSPECTIVES L EXEMPLE DE LA VILLE DE FRIBOURG ET DU QUARTIER VAUBAN EN ALLEMAGNE Responsables de 40 % des émissions de CO 2,, les transports routiers ont un impact non négligeable sur le réchauffement planétaire,

Plus en détail

Cas pratique CADASTRE DES OBSTACLES SUR LE RESEAU DE MOBILITÉ DOUCE La population fait la chasse aux obstacles

Cas pratique CADASTRE DES OBSTACLES SUR LE RESEAU DE MOBILITÉ DOUCE La population fait la chasse aux obstacles Cas pratique CADASTRE DES OBSTACLES SUR LE RESEAU DE MOBILITÉ DOUCE La population fait la chasse aux obstacles 10.10.2005 Soutenu par: Mobilservice PRATIQUE c/o beco Economie bernoise Protection contre

Plus en détail

Situation 1 : Note :...

Situation 1 : Note :... Situation 1 : Adhérence sur les pavés et positionnement en entrée de giratoire pour aller à gauche à noter un rampant aigu descendant de plateau ralentisseur en sortie du giratoire Situation 2 : Adhérence

Plus en détail

SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR F & C 49 rue des Salins, 63000 Clermont Fd. 7 juin 2010

SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR F & C 49 rue des Salins, 63000 Clermont Fd. 7 juin 2010 SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR F & C 49 rue des Salins, 63000 Clermont Fd Commune de Coulandon CONTRATT COMMUNAL D AMENAGEMENT DE BOURG FICHE ACTION 1 Aménagement de la route

Plus en détail

LA ZONE 30. La «zone 30» est un ensemble de voiries à vitesse inférieure à 30 km/h. Elle peut être plus ou moins étendue.

LA ZONE 30. La «zone 30» est un ensemble de voiries à vitesse inférieure à 30 km/h. Elle peut être plus ou moins étendue. LA ZONE 30 DEFINITION 1 «zone 30» section ou ensemble de sections de voies constituant une zone affectée à la circulation de tous les usagers. Dans cette zone, la vitesse des véhicules est limitée à 30km/h.

Plus en détail

ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE

ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE asa ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE Catalogue des compétences Catégorie M 22 mars 2011 Principe de base pour la

Plus en détail

WORKING PAPER COLLECTION : DÉVELOPPEMENT DURABLE TERRITORIAL

WORKING PAPER COLLECTION : DÉVELOPPEMENT DURABLE TERRITORIAL THINK TANK EUROPÉEN POUR LA SOLIDARITÉ WORKING PAPER COLLECTION : DÉVELOPPEMENT DURABLE TERRITORIAL BOUGEONS EN VILLE, MAIS BOUGEONS MIEUX! CÉCILE MARQUETTE, MAI 2006 Think Tank Européen Pour la Solidarité

Plus en détail

L'accessibilité en questions

L'accessibilité en questions L'accessibilité en questions ( ) c est notre société toute entière que nous aidons à respirer, à mieux vivre, à être plus humaine. Jacques Chirac Interview télévisée du 14 juillet 2002 Sommaire L éditorial

Plus en détail

VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011

VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011 VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011 Plan Rappels règlementaires Cheminements et trottoirs Escaliers Équipements et mobilier urbains Traversée de chaussée Feux de circulation permanents Emplacements

Plus en détail

Quel aménagement choisir?

Quel aménagement choisir? GUIDE MÉTHODOLOGIQUE 1 Quel aménagement choisir? SPW Éditions Les aménagements cyclables en Wallonie Routes 1 Rédaction Benoît Dupriez (IBSR) Comité de rédaction Didier Antoine, Isabelle Dullaert, Raphaël

Plus en détail

Urbain. Certu. Les personnes à mobilité réduite (PMR) Savoirs de base en sécurité routière. FICHE n 04. août 2010

Urbain. Certu. Les personnes à mobilité réduite (PMR) Savoirs de base en sécurité routière. FICHE n 04. août 2010 Certu Savoirs de base en sécurité routière FICHE n 04 août 2010 Les personnes à mobilité réduite (PMR) Cette fiche est destinée à donner une information rapide. La contrepartie est le risque d approximation

Plus en détail

Accessibilité des personnes handicapées dans les ERP

Accessibilité des personnes handicapées dans les ERP Accessibilité des personnes handicapées dans les ERP 09-2011 http://www.ville-libourne.fr La loi du 11 février 2005 dite "Loi Handicap" vise à susciter un nouvel élan dans la prise en compte de l'insertion

Plus en détail

Brochure à l attention. des gestionnaires de voiries. La zone 30. Pour plus de sécurité et de convivialité. en agglomération

Brochure à l attention. des gestionnaires de voiries. La zone 30. Pour plus de sécurité et de convivialité. en agglomération 4 Brochure à l attention des gestionnaires de voiries La zone 30 Pour plus de sécurité et de convivialité en agglomération la zone 30 Rédaction et coordination Isabelle Janssens, IBSR Avec la collaboration

Plus en détail

La modération de la circulation en Europe 4 avril 2014, Paris. La réalisation d une Zone àtrafic LimitéàNantes

La modération de la circulation en Europe 4 avril 2014, Paris. La réalisation d une Zone àtrafic LimitéàNantes La modération de la circulation en Europe 4 avril 2014, Paris La réalisation d une Zone àtrafic LimitéàNantes 13/03/2014 1 Dernière mise àjour importante : 10 mars 2014 1 Sommaire Présentation de Nantes

Plus en détail

1 - Ne pas interdire le stationnement sur la chaussée. C'est la meilleure solution.

1 - Ne pas interdire le stationnement sur la chaussée. C'est la meilleure solution. Protection des trottoirs contre le stationnement Jacques ROBIN Deux solutions qui peuvent être complémentaires : 1 - Ne pas interdire le stationnement sur la chaussée. C'est la meilleure solution. 2 -

Plus en détail

Annexe - Dictionnaire Détaillé

Annexe - Dictionnaire Détaillé Annexe - Dictionnaire Détaillé Arrêt: Arrêt de bus. Il est défini par une commune, un nom et un sens. Attributs Nom Arrêt Sanitaire Banc Poubelle Bande Podotactile Assis Debout JEI Miroir Position Passage

Plus en détail

Une goulotte pour faciliter le transport des vélos dans les escaliers

Une goulotte pour faciliter le transport des vélos dans les escaliers Une goulotte pour faciliter le transport des vélos dans les escaliers Transporter son vélo dans les escaliers n'est pas toujours aisé et facilité. C'est d'autant plus vrai que le vélo est lourd et chargé

Plus en détail

COMMUNE D ECUBLENS/VD M U N I C I P A L I T E

COMMUNE D ECUBLENS/VD M U N I C I P A L I T E COMMUNE D ECUBLENS/VD M U N I C I P A L I T E AU CONSEIL COMMUNAL Préavis n 2015/05 Réaménagement routier du chemin du Bochet Demande de crédit de construction Séance de la commission ad hoc, le jeudi

Plus en détail

Parking. Les places accessibles devront être les plus proches de l entrée.

Parking. Les places accessibles devront être les plus proches de l entrée. Parking Si vous avez un parking privé, 2% des places devront être accessibles : largeur minimum 3,30 m, place et devers de pente maxi 2%, signalétique horizontale et verticale. Les places accessibles devront

Plus en détail

L accessibilité de la station Belle Plagne en fauteuil roulant

L accessibilité de la station Belle Plagne en fauteuil roulant Centre de Rééducation et de Réadaptation Fonctionnelles Spécialisées de Lille-Hellemmes 25, Pavé du Moulin B.P.1 59260 Hellemmes L accessibilité de la station Belle Plagne en fauteuil roulant Martin THIEFFRY

Plus en détail

La sécurité routière. çadépend. aussi nous... www.mairie-bordeaux.fr

La sécurité routière. çadépend. aussi nous... www.mairie-bordeaux.fr La sécurité routière çadépend de aussi nous... www.mairie-bordeaux.fr 42 morts et plus de 3 000 blessés dans les rues de notre ville en deux ans : ça suffit. La sécurité routière, c est aussi notre affaire.

Plus en détail

OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR

OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR Piétons Les causes possibles d'accidents impliquant des piétons et des véhicules sont bien connues. La négligence, l'inattention

Plus en détail

741.031. Ordonnance sur les amendes d ordre (OAO) du 4 mars 1996 (Etat le 1 er juin 2015)

741.031. Ordonnance sur les amendes d ordre (OAO) du 4 mars 1996 (Etat le 1 er juin 2015) Ordonnance sur les amendes d ordre (OAO) 741.031 du 4 mars 1996 (Etat le 1 er juin 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 3, 3a et 12 de la loi du 24 juin 1970 sur les amendes d ordre (LAO) 1, arrête:

Plus en détail

La réglementation et les obligations qui en découlent

La réglementation et les obligations qui en découlent Accessibilité en milieu urbain La réglementation et les obligations qui en découlent Actualités : les BEV La norme Afnor NF P 98-351 relative aux caractéristiques et essais des dispositifs podotactiles

Plus en détail

Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport»

Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport» DOSSIER DE PRESSE 24 juin 2008 Tram-train Strasbourg-Bruche-Piémont des Vosges Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport» Strasbourg, le 24 juin 2008 Dossier de presse Tram-train Strasbourg-Bruche-Piémont

Plus en détail

Contraintes et problématique des flux dans le dimensionnement des gares

Contraintes et problématique des flux dans le dimensionnement des gares Contraintes et problématique des flux dans le dimensionnement des gares Dr Guillaume de Tilière& Bernard Viaud Conférence du 29 mars 2012 "Contraintes de capacité dans les réseaux de transport en commun"

Plus en détail

Développement du concept d aménagement du centre-ville

Développement du concept d aménagement du centre-ville Développement du concept d aménagement du centre-ville L objectif de la rencontre Présenter le concept d aménagement du centre-ville développé par les comités de travail Le déroulement proposé 1. Rappel

Plus en détail

Myflexy P ark. dossier de presse. 30 janvier 2015. Dossier de presse réalisé avec le soutien d InnovaTech ASBL

Myflexy P ark. dossier de presse. 30 janvier 2015. Dossier de presse réalisé avec le soutien d InnovaTech ASBL Myflexy P ark dossier de presse 30 janvier 2015 Dossier de presse réalisé avec le soutien d InnovaTech ASBL 10 à 15% du trafic automobile serait dû au manque endémique de parkings dans les centres urbains

Plus en détail

Passage inférieur «Blaue Post», escalier provisoire

Passage inférieur «Blaue Post», escalier provisoire Passage inférieur «Blaue Post», escalier provisoire La traversée des voies CFF dans la zone du quai 1 s effectue actuellement en souterrain jusqu à l escalier à proximité de la «Blaue Post» à la Zuchwilerstrasse.

Plus en détail

Guidage des piétons aux abords des chantiers

Guidage des piétons aux abords des chantiers Guidage des piétons aux abords des chantiers Indications pour les autorités compétentes et les entreprises de construction Dominik Bucheli Samuel Flükiger Adrian Halter Thomas Schweizer 1 Sommaire 1. 2.

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER Arrêté du 15 janvier 2007 portant application du décret n o 2006-1658 du 21 décembre 2006

Plus en détail

Art. 8, al. 3 OCR Routes à plusieurs voies, circulation à la file 3

Art. 8, al. 3 OCR Routes à plusieurs voies, circulation à la file 3 Règles et situations exceptionnelles Dépasser par la droite? Ravaldo Guerrini (Texte et graphiques) Dépasser par la droite, c est quoi finalement? Quand peut-on ou non devancer ou dépasser par la droite?

Plus en détail

Y a-t-il beaucoup d incivilités dans Meaux?

Y a-t-il beaucoup d incivilités dans Meaux? Une journée dans la peau d un handicapé. Meaux estelle une ville propre? Y a-t-il beaucoup d incivilités dans Meaux? LES VOITURES Et les handicapés Qui sont mal garées, ça gêne! Voici un autre exemple

Plus en détail

DOSSIER : TOURISME ET HANDICAP

DOSSIER : TOURISME ET HANDICAP DOSSIER : TOURISME ET HANDICAP Dossier à l intention des professionnels souhaitant s améliorer dans l accueil des personnes handicapées. Réaliser les aménagements fondamentaux pour l accueil des personnes

Plus en détail

www.igg.fr Tout savoir sur l itinéraire à grand gabarit

www.igg.fr Tout savoir sur l itinéraire à grand gabarit www.igg.fr Tout savoir sur l itinéraire Direction Régionale de l Équipement Midi-Pyrénées Mission Grand Direction Régionale de l'équipement Midi-Pyrénées Cité administrative bâtiment A boulevard Armand

Plus en détail

Sécurité et cohabitation sur la voie publique au-delà des conflits d'usage. rue Perrod - Ville de Lyon 4e (Source : Certu)

Sécurité et cohabitation sur la voie publique au-delà des conflits d'usage. rue Perrod - Ville de Lyon 4e (Source : Certu) Une voirie pour tous Sécurité et cohabitation sur la voie publique au-delà des conflits d'usage cf`eb køpko j^op=omnm bååçãäêéãéåí=çéë=íêçííçáêë iéë=ä~åë= =çêçìêéë=ã å~ö êéë Éí=ÅçåíÉåÉìêë=ÇÉ=íêá=ë äéåíáñ

Plus en détail

LE CARREFOUR GIRATOIRE : UN MODE DE GESTION DIFFÉRENT. Bruno Marquis, ing. Pascal Lacasse, urb.

LE CARREFOUR GIRATOIRE : UN MODE DE GESTION DIFFÉRENT. Bruno Marquis, ing. Pascal Lacasse, urb. LE CARREFOUR GIRATOIRE : UN MODE DE GESTION DIFFÉRENT Bruno Marquis, ing. Pascal Lacasse, urb. Pascale Guimond, ing. Ministère des Transports du Québec Exposé préparé pour la séance sur les méthodes innovatrices

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

COMMERCES. Auto-évaluation accessibilité ERP existants 5 ème catégorie

COMMERCES. Auto-évaluation accessibilité ERP existants 5 ème catégorie Auto-évaluation(1) Accessibilité locaux existants ERP 5 ème catégorie (Est considéré comme Etablissement Recevant du Public de 5 ème catégorie tout magasin de vente dans lequel l effectif du public admis

Plus en détail

INBTP-TECHNOBAT-LECON_011

INBTP-TECHNOBAT-LECON_011 CIRCULATIONS VERTICALES INBTP-TECHNOBAT-LECON_011 1 PROGRAMME LECONS LECON_001 [T] Présentation Notions de Technobat LECON_002 [T] Technobat Tropicale Les classes énergétiques LECON_003 [T] Les matériaux

Plus en détail

Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité

Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité Le cas de Montréal Marc Blanchet - Ville de Montréal Directeur direction des transports Préparé par : Service des infrastructures,

Plus en détail

Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf

Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf Points examinés R = 1. Généralités L opération de construction entre dans la définition des bâtiments d habitation collectifs ("oui" aux 2 critères

Plus en détail

Guide Technique de Conception

Guide Technique de Conception Guide Technique de Conception SOMMAIRE L ACCESSIBILITÉ HORS CADRE BATI p.03 L accessibilité de la voirie et des espaces publics p.03 1 - Circulations extérieures horizontales p.03 Largueur du cheminement

Plus en détail

GARE AVIGNON TGV : LES NOUVEAUX SERVICES. 15 avril 2013. Contact presse régionale : Emmanuelle Enjolras : 04-13-25-11-13 / emmanuelle.enjolras@sncf.

GARE AVIGNON TGV : LES NOUVEAUX SERVICES. 15 avril 2013. Contact presse régionale : Emmanuelle Enjolras : 04-13-25-11-13 / emmanuelle.enjolras@sncf. GARE AVIGNON TGV : LES NOUVEAUX SERVICES 15 avril 2013 Contact presse régionale : Emmanuelle Enjolras : 04-13-25-11-13 / emmanuelle.enjolras@sncf.fr Contact presse nationale : Corentine Mazure : 01-80-50-92-19

Plus en détail

Schéma Directeur Accessibilité

Schéma Directeur Accessibilité Schéma Directeur Des services régionaux de transport de voyageurs - Deuxième concertation en Gironde - Contenu de la présentation Rappel des étapes antérieures sur le réseau ferroviaire (Maillage, référentiel

Plus en détail

partageons la rue!! équilibre sécurité civisme harmonie

partageons la rue!! équilibre sécurité civisme harmonie partageons la rue!! harmonie sécurité équilibre civisme Pourquoi un Code de la rue? SOMMAIRE Les aménagements existants Aire piétonne Trottoir mixte Voie verte Zone de rencontre Zone 30 Double sens cyclable

Plus en détail

Dans notre précédente publication,

Dans notre précédente publication, Dans notre précédente publication, la rue dans le Code de la Route, nous avons rassemblé et commenté les quelques articles qui se rapportent aux déplacements urbains. Ces déplacements nécessitent de faire

Plus en détail

GUIDE DE SÉCURITÉ À VÉLO. 7 e édition

GUIDE DE SÉCURITÉ À VÉLO. 7 e édition GUIDE DE SÉCURITÉ À VÉLO 7 e édition AVANT DE PARTIR UN VÉLO EN ORDRE c est important A Vérifiez la pression des pneus B Vérifiez si la chaîne saute C Vérifiez l état des freins D Vérifiez l équipement

Plus en détail

Location de voitures en Thailande. Écrit par Administrateur Samedi, 29 Janvier 2011 06:22

Location de voitures en Thailande. Écrit par Administrateur Samedi, 29 Janvier 2011 06:22 La location de voitures en Thaïlande peut être un moyen très pratique de se déplacer à conditions de respecter certaines règles et d'être toujours très prudent. Louer une voiture en Thailande offre de

Plus en détail

L accessibilité des bâtiments d habitation collectifs neufs

L accessibilité des bâtiments d habitation collectifs neufs L accessibilité des bâtiments d habitation collectifs neufs GUIDE TECHNIQUE POUR L APPLICATION DES TEXTES RÉGLEMENTAIRES Juin 2004 Loi n 75-534 du 30 juin 1975 (JO du 1er juillet 1975) Loi n 91-663 du

Plus en détail

Commune X. Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007

Commune X. Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007 Commune X Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007 Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée Les cheminements

Plus en détail

Ecole maternelle Polangis (dite Jougla) (Cat.: 4 - Type : R - effectif : 287 )

Ecole maternelle Polangis (dite Jougla) (Cat.: 4 - Type : R - effectif : 287 ) Ecole maternelle Polangis (dite ougla) (Cat.: 4 - Type : R - effectif : 287 ) 12 avenue oseph ougla ment initial OCAISATION POSSIBIITE D'ACCES POSSIBES REAISES DEPUIS 2009 ACCESSIBIITE Stationnement Pas

Plus en détail

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Accessibilité > voirie et espaces publics Réglementation et mise en oeuvre Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Les références réglementaires Le cadre législatif Loi n 2005-102 du 11 février

Plus en détail

POUR LA SECURITE DES CYCLISTES : CODE DE LA ROUTE ET AMENAGEMENTS CYCLABLES

POUR LA SECURITE DES CYCLISTES : CODE DE LA ROUTE ET AMENAGEMENTS CYCLABLES POUR LA SECURITE DES CYCLISTES : CODE DE LA ROUTE ET AMENAGEMENTS CYCLABLES Sur la route, le cycliste est un conducteur de véhicule au même titre que l'automobiliste. Il est donc soumis aux mêmes règles

Plus en détail

Expertise vénale Expertise d'un bâtiment existant avant et après travaux

Expertise vénale Expertise d'un bâtiment existant avant et après travaux Gudrun Xpert - sa Avenue des Arts 50 BE - 1000 Bruxelles tel. 02/515 12 40 98947-07 /VEN Client Mevr Kathleen Van Limburg Vredestraat 25 BE - 1080 Brussel Avenue des arts 50 Belgique - 1000 Bruxelles 11/123.45.67

Plus en détail

Pratique > Ponctuel > Économique > Pour tous les budgets! Tonique > Déstressant > Écologique >

Pratique > Ponctuel > Économique > Pour tous les budgets! Tonique > Déstressant > Écologique > Crédit photo : FUBicy, ADTC, Grenoble Crédit photo : FUBicy, Strasbourg Crédit photo : FUBicy, ADTC, Grenoble Pratique > Où je veux, quand je veux! Ponctuel > Je me moque des embouteillages! Économique

Plus en détail

Crèche des Canadiens (Cat.: 5 - Type : R - effectif : 21 )

Crèche des Canadiens (Cat.: 5 - Type : R - effectif : 21 ) Crèche des Canadiens (Cat.: 5 - Type : R - effectif : 21 ) 3 place des Canadiens OCAISATION EQUIPEMENTS POSSIBIITE D'ACCES DIAGNOSTIC 2008 POSSIBES REAISES DEPUIS 2009 ACCESSIBIITE 01/07/2013 PROGRAMMATION

Plus en détail

Accessibilité locaux existants ERP 5ème catégorie

Accessibilité locaux existants ERP 5ème catégorie Auto-évaluation(1) Accessibilité locaux existants ERP 5 ème catégorie (Est considéré comme Etablissement Recevant du Public de 5 ème catégorie tout magasin de vente dans lequel l effectif du public admis

Plus en détail

S O M M A I R E. Objet du Marché ARTICLE 1. Pièces constitutives du marché ARTICLE 2. Programme d'étude ARTICLE 3. Délais d exécution ARTICLE 4

S O M M A I R E. Objet du Marché ARTICLE 1. Pièces constitutives du marché ARTICLE 2. Programme d'étude ARTICLE 3. Délais d exécution ARTICLE 4 S O M M A I R E ARTICLE 1 Objet du Marché ARTICLE 2 Pièces constitutives du marché ARTICLE 3 Programme d'étude ARTICLE 4 Délais d exécution ARTICLE 5 Propriété des études et documents ARTICLE 6 Secret

Plus en détail

Tableau 7: Emissions polluantes scénario «futur avec projet 2014»

Tableau 7: Emissions polluantes scénario «futur avec projet 2014» Projet d ensemble commercial Ametzondo Tableau 7: Emissions polluantes scénario «futur avec projet 2014» Remarques : Aucune émission ne sera prise en compte sur le parking pour un fonctionnement dominical.

Plus en détail

Rampes, marches et escaliers

Rampes, marches et escaliers Rampes, marches et escaliers Marches et escaliers représentent un obstacle à la mobilité de nombreuses personnes, même si certaines solutions techniques telles que mains courantes et paliers - permettent

Plus en détail

Sécurité Routière. réalisation programme

Sécurité Routière. réalisation programme Sécurité Routière réalisation programme 2014 2015 SÉCURITÉ ROUTIÈRE ÉDITO LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE, UN OUTIL DE RECONQUÊTE DE NOS RUES. La sécurité routière participe à notre volonté de reconquérir les rues.

Plus en détail

Novembre 2012. Fiche n 2 : L accès à l établissement recevant du public depuis le trottoir

Novembre 2012. Fiche n 2 : L accès à l établissement recevant du public depuis le trottoir Novembre 2012 Fiche n 2 : L accès à l établissement recevant du public depuis le trottoir Le contexte Pouvoir entrer dans l ERP : une priorité dans le cadre de la mise en accessibilité du commerce L essentiel

Plus en détail

DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES DIVISION TRANSPORTS ET DEPLACEMENTS URBAINS

DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES DIVISION TRANSPORTS ET DEPLACEMENTS URBAINS DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES DIVISION TRANSPORTS ET DEPLACEMENTS URBAINS ANNEXE AU PROJET DE PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS : LE PLAN DEUX ROUES Décembre 2002 Le plan deux roues 2 SOMMAIRE

Plus en détail

> Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes

> Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes La signalisation /20 > Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes A / Accès interdit aux cyclistes... B / Débouché de cyclistes venant de gauche ou de droite... C / Piste

Plus en détail

COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles

COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles Rappel : Organisation de la collecte des déchets sur le secteur de SAINT-BRIEUC

Plus en détail

Les Cheminements piétons

Les Cheminements piétons Les Cheminements piétons 2 Les cheminements Le cheminement usuel doit être le plus court possible. Il lie entre eux tous les maillons de la vie sociale. Domicile Services publics Écoles Transports Travail

Plus en détail

Communiqué de presse. Le moteur à explosion traditionnel continue à récolter tous les suffrages

Communiqué de presse. Le moteur à explosion traditionnel continue à récolter tous les suffrages Communiqué de presse Le moteur à explosion traditionnel continue à récolter tous les suffrages La voiture électrique demande une stratégie à long terme et le soutien des pouvoirs publics Les fausses idées

Plus en détail

Guide méthodologique

Guide méthodologique Communauté d Agglomération de NIORT du GRAND NANCY PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS Plan de Déplacement Entreprise Guide méthodologique Septembre 2007 m u n i c i p a l i t é s e r v i c e 7 1, a v e n u e

Plus en détail

Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises

Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises S O M M A I R E La gare de train Bois-Franc deviendra la troisième station intermodale (métro/gare)

Plus en détail

Certu. Les zones 30 en France Bilan des pratiques en 2000

Certu. Les zones 30 en France Bilan des pratiques en 2000 Certu Les zones 30 en France Bilan des pratiques en 2000 Pourquoi des zones 30? Introduites dans le code la route par le décret du 29 novembre 1990, les zones 30 délimitent des secteurs de la ville où

Plus en détail

La prise en compte des 2RM dans les aménagements

La prise en compte des 2RM dans les aménagements La prise en compte des 2RM dans les aménagements Pourquoi les prendre en compte? Quels outils? Bérengère Varin novembre 2011 Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de l'aménagement

Plus en détail

Etude de sécurité de la RD 182 Avenue du Général Pershing à Versailles

Etude de sécurité de la RD 182 Avenue du Général Pershing à Versailles AS.RI.EU.PE. Association des Riverains Etats-Unis Pershing Février 2000 Etude de sécurité de la RD 182 Avenue du Général Pershing à Versailles AVANT-PROPOS Dans le cadre de la concertation engagée par

Plus en détail

Commune de Clairfontaine

Commune de Clairfontaine Commune de Clairfontaine Pré diagnostic de l accessibilité L a loi de 2005 sur «l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées» oblige les communes à

Plus en détail

Des solutions efficaces, économiques, écologiques. Les professionnels de la mobilité durable

Des solutions efficaces, économiques, écologiques. Les professionnels de la mobilité durable Des solutions efficaces, économiques, écologiques Les professionnels de la mobilité durable Mobili-T et la gestion des déplacements Mobili-T, le Centre de gestion des déplacements du Québec métropolitain,

Plus en détail

Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités

Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités La sécurité du passager dépend pour une grande part du conducteur, mais il a aussi sa part de responsabilité. Des règles spécifiques en fonction du

Plus en détail

La desserte des bâtiments

La desserte des bâtiments F I C H E T E C H N I Q U E N 1 2 / 1 La Service PréveNTiON edition janvier 2012 Nota : cette fiche annule et remplace la fiche technique n 05/1 Outre les mesures fixées par les règlements relatifs à chaque

Plus en détail

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Diagnostic sur les lieux - 8 mars 2012 Balade urbaine - 29 mars 2012 Enjeux de requalification - 5 avril 2012 Adoption des fondamentaux

Plus en détail

Accidents à un seul véhicule sans piéton

Accidents à un seul véhicule sans piéton Accidents à un seul véhicule sans piéton Synthèse Les données utilisées pour cette fiche sont plus particulièrement issues de l Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR) dont

Plus en détail

- Grille d'autodiagnostic Restaurant

- Grille d'autodiagnostic Restaurant - Grille d'autodiagnostic Restaurant L objectif de ce document est de permettre aux exploitants de se forger un aperçu du niveau d accessibilité de leur établissement face aux obligations de mise en conformité

Plus en détail

Fiches d exercices : Circuler à bicyclette. Thème : Ne pas gêner et ne pas être gêné

Fiches d exercices : Circuler à bicyclette. Thème : Ne pas gêner et ne pas être gêné Fiches d exercices : Circuler à bicyclette Thème : Ne pas gêner et ne pas être gêné Cette fiche comprend cinq exercices : - Exercice 1 : Rouler à la bonne place - Exercice 2 : Rouler en groupe - Exercice

Plus en détail

Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public et aux installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P.

Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public et aux installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P. Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public et aux installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P.) ----------------- Accessibilité Avril 2009 (d'autres types

Plus en détail

Les véhicules électriques pour les flottes : attrayant?

Les véhicules électriques pour les flottes : attrayant? Les véhicules électriques pour les flottes : attrayant? Conclusions de la Plateforme Belge sur les Véhicules électriques, Be.eV#2, Bruxelles, le 17 janvier 2011. Deux types de flottes sont ici visées :

Plus en détail

P.M.R. PERSONNES À MOBILITÉ RÉDUITE EXIGENCES REGLEMENTAIRES

P.M.R. PERSONNES À MOBILITÉ RÉDUITE EXIGENCES REGLEMENTAIRES COMPOSITIONS DE DOSSIER P.M.R. PERSONNES À MOBILITÉ RÉDUITE EXIGENCES REGLEMENTAIRES I. Bases légales Les exigences réglementaires en termes d accessibilité des personnes à mobilité réduite sont reprises

Plus en détail

LES CIRCULATIONS VERTICALES

LES CIRCULATIONS VERTICALES 5 5.1 LES ESCALIERS FOCUS 1 : LA SIGNALÉTIQUE PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ Les escaliers constituent un obstacle pour certains usagers ne pouvant pas ou ayant du mal à se déplacer en marchant.

Plus en détail

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute SECURITE ROUTIERE : QUELQUES ELEMENTS A RETENIR Pour réviser, vous pouvez vous entrainez sur le site : http://eduscol.education.fr/cid46889/preparation-auxepreuves-securite-routiere.html L ASSR est l attestation

Plus en détail

Circuler en Belgique - 2010 -

Circuler en Belgique - 2010 - Circuler en Belgique - 2010 - Choisir la bonne voiture L achat d une voiture est un choix très personnel, en fonction des besoins, préférences ou gouts. Néanmoins, il existe un seul conseil qui est valable

Plus en détail

JOURNEES DEPARTEMENTALES D INFORMATION REGION BOURGOGNE NON-CONFORMITES RECURRENTES

JOURNEES DEPARTEMENTALES D INFORMATION REGION BOURGOGNE NON-CONFORMITES RECURRENTES JOURNEES DEPARTEMENTALES D INFORMATION REGION BOURGOGNE NON-CONFORMITES RECURRENTES L. R. P. C. d Autun Florian SEMENTA Février / Mars 2007 Résultats statistiques Résultats statistiques CHEMINEMENT ~ Pourquoi

Plus en détail

Pour des déplacements sécuritaires à pied et en autobus scolaire GUIDE D ANIMATION ( DVD inclus)

Pour des déplacements sécuritaires à pied et en autobus scolaire GUIDE D ANIMATION ( DVD inclus) Pour des déplacements sécuritaires à pied et en autobus scolaire GUIDE D ANIMATION ( DVD inclus) GUIDE D ANIMATION Pour des déplacements sécuritaires à pied et en autobus scolaire Responsable du projet

Plus en détail

Présentation AVSST 20 mars 2012

Présentation AVSST 20 mars 2012 Présentation AVSST 20 mars 2012 Répartition par type de handicap Personnes aveugles 6'000 Personnes sourdes 8'000 Personnes en fauteuils roulants40'000 Personnes malvoyantes 80'000 Handicapés de la marche

Plus en détail

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE LIGNE 16 : NOISY CHAMPS < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 17 : LE BOURGET RER < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 14 : MAIRIE DE SAINT-OUEN < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE BLEUE) DOSSIER

Plus en détail

CIRCULATION DES PIETONS ET DES DEUX ROUES: cas du Cameroun

CIRCULATION DES PIETONS ET DES DEUX ROUES: cas du Cameroun CIRCULATION DES PIETONS ET DES DEUX ROUES: cas du Cameroun Présenté par : M. BEKOLO MINKOUMOU Sous-directeur en charge de l Entretien Routier au Ministère des Travaux Publics Yaoundé Cameroun INTRODUCTION

Plus en détail