Monsieur Philippe ROBERT, quel est le rôle de l' Agence des aires marines protégées?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Monsieur Philippe ROBERT, quel est le rôle de l' Agence des aires marines protégées?"

Transcription

1 N 65 - Mai QUESTIONS-3 REPONSES A PHILIPPE ROBERT, DIRECTEUR DES RELATIONS INTERNATIONALES DE L'AGENCE DES AIRES MARINES PROTEGEES Monsieur Philippe ROBERT, quel est le rôle de l' Agence des aires marines protégées? L Agence des aires marines protégées est un établissement public qui dépend du MEEDDM, chargé en particulier de mettre en place la stratégie nationale en mer pour les aspects de la 1

2 conservation et tout particulièrement comme soutien aux AMP (aires marines protégées) existantes et comme appui aux nouveaux projets (parcs, N 2000, Sanctuaires ). L Agence a notamment créé le parc marin d Iroise et plus récemment, celui de Mayotte. Elle est donc chargée de la mise en application des recommandations nationales issues du Grenelle de la Mer. Parmi ses priorités, analyse stratégiques régionales pour de nouveaux dispositifs de protection en mer, N 2000 en mer, mise en réseau des AMP existantes, promotions des projets de l Outre Mer avec l objectif national du classement en 2020 de 20% des eaux sous juridiction en AMP, quelque soit leur statut. Dans le domaine de la recherche en Méditerranée par exemple, une campagne est conduite sur la connaissance des canyons des côtes françaises depuis L Agence travaille en collaboration étroite avec les conventions internationales (Barcelone, OSPAR, UICN ) et elle contribue à de nombreuses rencontres de coordination pour la connaissance et la gestion des milieux marins côtiers, du large et profonds. Qu'est-ce qu'un sanctuaire de mammifère marin et comment est né ce concept? Un sanctuaire pour les mammifères marins est un vaste espace dédié à la protection des espèces et de leurs habitats. Ce sont en effet essentiellement les mammifères marins, mais aussi les oiseaux, tortues et grands pélagiques appartenant à ces écosystèmes. Si le terme de sanctuaire parait parfois ambigu, il renvoie à l idée d un espace où l homme doit avoir un comportement différent, plus en accord et en harmonie avec les espèces qui y vivent. Le terme de sanctuaire vient du concept américain «marine sanctuaries», qui regroupe tous les types d aires marines protégées (AMP). N étant ni une réserve, ni un parc et en général étendu sur un vaste territoire impliquant parfois plusieurs pays, le sanctuaire bénéficie d un plan de gestion dans lequel l analyse des impacts humains sur la qualité du milieu, conduit à l objectif de rendre compatibles les activités humaines avec le respect des espèces et des habitats. Des mesures pratiques d ordre scientifique, technique, pédagogique ou juridique, peuvent s y développer, en concertation avec les institutions et les acteurs du milieu marin. Comme pour tout plan de gestion, la définition des enjeux permet de fixer les axes d actions prioritaires. Pour Le sanctuaire Pelagos, les scientifiques et les ONG ont mis en évidence dans les années 1980, le problème des captures accidentelles de cétacés dans les filets de pêche. Plusieurs propositions sont nées de ce constat et les trois pays ont signé en 1999 cet Accord pour la protection des mammifères marins en vue de réduire ou de supprimer les impacts humains sur ces espèces. A la suite d un travail important des experts, institutions et professionnels de la mer, plusieurs mesures ont été définies pour encadrer ces activités. Pour la pêche, sans doute la démarche de Pelagos a-t-elle contribué à l interdiction finale des filets dérivants en Méditerranée, tel que la Commission Européenne le souhaitait. A quoi servent les sentiers sous-marins dont vous êtes le créateur et, en substance, que contient la " Charte des sentiers sous-marins "? Un sentier sous-marin (SSM) est un fabuleux outil de découverte du milieu marin côtier, complémentaire d une démarche de communication et d initiation du public à la connaissance et à la protection de la mer. Le premier en Europe et en Méditerranée, fut celui de Port-Cros inauguré en Il a depuis évolué en fonction des techniques nouvelles et de sa propre expérience. De nombreux autres sentiers existent aujourd hui, en général dans des espaces marins protégés. Par la qualité des milieux qu il présente, le SSM permet une découverte complète des écosystèmes marins côtiers non perturbés, par un contact réel de manière libre et autonome. Pour une approche pédagogique de la nature, ce contact personnel avec le milieu naturel est un élément majeur de sensibilisation car il réunit l observation, le partage de la connaissance, l aventure et l émotion. Ces éléments de la découverte «in situ» sont très probablement les vecteurs du succès de ces initiatives qui concernent un large public capable simplement de nager avec palmes masque et tuba. Pour la sécurité et le confort des «visiteurs palmés» ou «randonneurs masqués», un balisage lui confère le plus souvent le statut de zone réservée uniquement à la baignade (ZRUB), excluant toute forme de pêche et de navigation. Un dispositif de sécurité est alors imposé (surveillance de zone, oxygénothérapie, moyens de secours ), et parfois renforcé par la présence d un accompagnateur qualifié, dans l eau. Des panneaux immergés et des plaquettes plastifiées complètent parfois le dispositif. De façon indirecte, un SSM est aussi un site d initiation à l apnée et pour les sites non intégrés dans une aire marine protégées, il peut conduire à une protection du milieu, par son balisage de zone et son statut. La Charte des SSM, intègre ces éléments et prévoit une réduction maximale des perturbations du milieu ainsi que le suivi de son état écologique. 2

3 Pour en savoir + : Philippe Robert interviendra lors de l'atelier "Prevention, protection et intervention en mer" animé et organisé par IPGR/INPP ainsi que sur le stand situé dans le salon du Symposium international de l'eau à Cannes le 2 juillet prochain INFOS ADHERENTS Pôle Risques - le pôle est partenaire des 3èmes journées régionales de la concertation «concerter sur le risque : quels acteurs, dans quelles arénes, pour quel débat?» organisées le 23 avril 2010 à Fos-sur-Mer. Cette manifestation a également été relayée dans la Provence Ed.Martigues du et dans le flash info cypres N 115 du Contacts : et ainsi que sites et et - aux entreprises adhérentes, le pôle propose un nouveau service simple et gratuit pour tester le potentiel d éligibilité aux aides publiques. Contact : PRIMO Voir ci-après rubrique agenda manifestation, paragraphe 3èmes Rencontres Risque et Secteur Public SDIS / FNSPF Le département de la Charente et la ville d Angoulême accueilleront le prochain congrès national des sapeurs pompiers de France. Voir ci-après rubrique agenda manifestation. CERTU Rassemblant près de 700 participants de tous horizons autour du thème central de «la ville durable», les premiers entretiens du CERTU qui se sont déroulés les 02 et 03 février dernier, ont permis d échanger sur ce qui fait consensus en matière de savoir et de savoir-faire. Témoin d un souci d ouverture de ce réseau scientifique et technique au service de l Etat et des collectivités territoriales, ces entretiens sont destinés à se renouveler tous les 2 ans. Dans le n 186 de Tecnicités du 23 mars 2010, Jean-Louis Hélary, directeur du CERTU explique : «Créé en 1994 à Lyon, le CERTU a inscrit dès l origine son activité au service des acteurs du terrain dans le champ des techniques urbaines Peu à peu le rôle même du CERTU doit évoluer pour sortir du strict domaine de la production de documentation technique et de méthodes pour s intéresser en aval à la diffusion de savoir vulgarisé à destination de publics comme les élus et en amont à la définition de programmes de recherche-développement il y a un élargissement du rôle d interface que le centre doit continuer à jouer mais toujours au service des acteurs de terrain dans un souci de coproduction des connaissances». c est dans ce contexte qu ont eu lieu ces premiers entretiens. Contact : AITF Les assises Nationales de l ingénierie territoriale, le salon des solutions techniques territoriales, les congrés de la filière technique territoriale se tiendra du 02 au 04 juin 2010 à Rouen. Pour en savoir plus Jacques Attali donnera une conférence sur l avenir du service public et de la fonction publique territoriale. Contact : et Didier Raciné Le directeur du Mastère Spécialisé Gestion des Risques sur les territoires de l EISTI, propose la fête anniversaire (5 ans) du Mastère au cours de laquelle aura lieu la remise du titre de «Manager des risques» à l ensemble des titulaires du Mastère de toutes les promotions issues de Cergy, de l ENA Strasbourg, de l EPUM Marseille. La remise de diplôme sera précédée d une table ronde sur les «métiers de manager des risques». Cette manifestation aura lieu le 05 juin à l EISTI-CERGY. L IPGR soutient depuis sa création, participe au développement et intervient au Mastère (sur les 3 3

4 sites). Contact : et Inscription à la journée auprès de et AFPCN L assemblée générale se réunira le 22 juin 2010 à l assemblée nationale. Contact : IMdR - le 28 mai à Cachan : «comment maîtriser la gestion de ses ressources matérielles et faire face aux nouveaux risques majeurs?» - l assemblée générale annuelle se déroulera le 22 juin au CEA (Fontenay-aux-Roses) - le congrès Lambda Mu 17 se déroulera à la Rochelle du 05 au 07 octobre ( Contact : et site Réseau Risque Prochains rendez-vous à noter : - 6 mai : l alerte à la population - 26 mai : la cartographie, un outil de gestion des risques contact : UISF - l UISF engage un important programme de coopération en 2010 sur le thème «Science et technologie pour le développement en Afrique» - l UISF parraine le séminaire GEDEC 2010 portant sur le thème «gestion et valorisation des déchets solides dans le cadre du développement durable). Contact : GROUPES DE TRAVAIL DE L IPGR Le groupe inondation, ruissellement pluvial urbain relance le débat suite aux événements récents, PPRI et modification de textes sont proposés comme premier thème de réflexion Vous voulez participer ou proposer d autres idées de sujet, contact : AGENDA, MANIFESTATIONS Congrès des DGS de la région PACA Cette manifestation qui se tiendra le 21 mai 2010 au Pasino d Aix-en-Provence, permettra notamment les interventions de Jean-Marc Mercantini et Claude Collin (IPGR). Plus d information sur le site Symposium International de l Eau A Cannes du 30 juin au 02 juillet 2010, informations sur le site 3 ème conférence Etablissement public Loire La prévention du risque inondation à l échelle du bassin de la Loire et de ses affluents constitue un domaine d intervention majeur pour l Etablissement public Loire ( Dans le cadre du plan Loire grandeur nature , ce dernier assure en étroite collaboration avec les collectivités partenaires et avec le soutien financier de l Union européenne ainsi que de l Etat, une maîtrise d ouvrage unifiée pour le déploiement d une démarche «industrielle» de réduction de la vulnérabilité aux inondations des activités économiques. A ce titre, une 3 ème conférence est organisée sur le thème de «L entreprise face au risque inondation : l enjeu des réseaux», le 8 juin 2010 à Orléans. Informations et inscription sur Contact : 4

5 117 ème Congrès National des Sapeurs pompiers de France plus de 300 exposants et 3000 congretistes sont attendus du 23 au 25 septembre prochain à Angoulême. Retrouvez informations, programme, acteurs, infos pratiques sur le site Cette manifestation a déjà été relayée dans le n 22 du magazine le sapeur pompier (avril 2010) Les 3èmes Rencontres Nationales du Risque en Secteur Public Le Risque engageant la responsabilité publique suit les évolutions majeures de la société : judiciarisation des comportements, complexification des procédures, nouveaux risques, transferts de responsabilité, principe de précaution, nécessité de résilience une gouvernance publique spécifique de prévention et de gestion de ces risques s impose. Cette 3 ème édition des Rencontres qui aura lieu les 08 et 09 juin 2010 à Paris (Palais des Congrès Porte Maillot) mobilisera, une fois encore, les responsables publics des administrations centrales, décentralisées et territoriales, autour d un contenu opérationnel, mettant l accent sur les process, les évaluations, la formation des collaborateurs et sur des organisations ad hoc (fonction dédiée de risk manager ou fonction partagée.) avec une attention particulière à la continuité d activité. Réservez dès maintenant ces dates, pour vous inscrire et ou faire inscrire vos collaborateurs aux différents temps d information, de formation et de retours d expériences. Plus d informations sur // Comme pour les éditions précédentes, l IPGR est partenaire de cette manifestation qui a déjà été relayée dans le n 64 ipgr infos livres (rubrique infos adhérents / Primo) et que vous pouvez également retrouver sur notre site. Contact : EQUIPVILLE La prochaine édition de ce salon national de l équipement et de l aménagement urbain se déroulera du 1 er au 03 juin 2010 à Lyon Eurexpo. Contact : et site Rencontres de la modernisation de l Etat et des acteurs publics Cette manifestation aura lieu du 05 au 07 juillet à la maison de la chimie. Pour en savoir plus sites et : Vidéosurveillance. Les clés de l efficacité Ce colloque aura lieu le 04 mai au Pôle européen de sécurité CNPP-Vernon. Contact : FORMATION, STAGE, INFO EMPLOI Optimisez votre temps C est possible avec la méthode Gammonet. Plus d information sur le site Contact : Le V.I.E Le Volontariat International en Entreprise représente une solution pour les projets de développement à l étranger. Un atelier a été organisé sur ce thème le 29 avril dernier (CCI Nice Côte d Azur / Ubifrance / Fondation Sophia Antipolis / IMED). Le V.I.E permet de confier à un jeune (de 18 à 28 ans) une mission professionnelle à l étranger dans des conditions faisables. Contact : Bac G + BTS communication des entreprises, expérience professionnelle aux plans média, action et supports de communication, coordination comptable et administrative, recherche poste responsable administratif et financier / chargée de communication contact : 5

6 Offres d emploi - la ville de Sainte Luce sur Loire recrute son directeur de cabinet - la ville de Château d Olonne recrute son directeur des services techniques Pour ces deux annonces transmettre candidature (lettre de motivation + CV) à Ces offres sont relayées dans les lettres Savoirs publics contacts : et CNPP formation - Nomination de Patrick Hebbelynck au poste de directeur du département formation à Vernon depuis le 1 er avril 2010 mais qui conserve par ailleurs la supervision de la succursale belge CNPP Benelux créée en 2007 lors de son intégration au CNPP - Zoom sur le département formation du CNPP : sur 240 ha, des salles de cours dédiées aux technologies de sécurité, installations techniques pédagogiques, aires permettant la réalisation de scénarios en grandeur réelle, etc, le CNPP réalise des stages «inter-entreprise» et «intra-entreprise» et de l ingénierie de formation, apportant un service sur mesure / 290 formations spécifiques, dont 57 formations diplômantes ou qualifiantes, environ 40 nouveaux stages par an / titulaire de la certification ISO 9001 : 2000 ; détient un certificat de qualification professionnelle OPQF pour des «formations spécifiques métier, environnement et sécurité» / plus de 400 formateurs intervenants experts reconnus dans leur métier. En effet le CNPP a pour vocation de développer, diffuser et évaluer les connaissances et savoir-faire en sécurité des personnes, du patrimoine matériel et immatériel et de l environnement, dans toutes les activités et tous les milieux. Contact : site Merci de nous avoir consacré ces quelques minutes... ipgr infos net vous donne rendez-vous en Juin L équipe de La Lettre de l 'IPGR vous remercie de votre fidélité. Directeur de publication : Philippe Berger - Directeur de rédaction : Claude Collin - Rédacteur en Chef : Elisabeth Durand Secrétariat de rédaction : Claire Battistelli - Assistantes : Valérie Jullian - Isabelle Lécureuil - Réalisation : Richard Findykian Consultant IPGR 19A, rue Paul Codaccioni Marseille tél : fax : site : Si vous souhaitez abonner vos amis à ipgr infos net,communiquez leurs adresses électroniques à Si vous souhaitez nous envoyer vos suggestions : Si vous ne désirez plus recevoir ipgr infos net, veuillez envoyer un mail en précisant l'adresse à désabonner à 6

PUBLICATIONS ET INFO ADHERENTS

PUBLICATIONS ET INFO ADHERENTS Supplément Livres - N 35 PUBLICATIONS ET INFO ADHERENTS APAVE -Nouveau= le logo de l APAVE vient de changer -Le n 1 édition janvier 2007 de Apave formation news présente le calendrier des formations du

Plus en détail

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc? Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?» Le Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de la baie

Plus en détail

MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL.

MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL. MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL. PROGRAMME DE FORMATION AU MASTER EN «DECENTRALISATION ET INGENIERIE DU DEVELOPPEMENT LOCAL» DE BAMAKO 2009-2010 Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Plus en détail

Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation

Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation Mastère Spécialisé Économie circulaire : les outils de l Écologie industrielle et de l Éco-conception Bac +6 Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation

Plus en détail

LA FONDATION: MISSION ET VISION

LA FONDATION: MISSION ET VISION Premier symposium régional sur la pêche artisanale en Méditerranée et en mer Noire Gestion durable de la pêche artisanale: Actions menées par la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'environnement

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

Plan d actions 2011/2014

Plan d actions 2011/2014 Plan d actions 2011/2014 Le présent plan d actions s organise en fiches actions, qui précisent les objectifs opérationnels des actions et explicite les modalités de mise en œuvre. Ces fiches répondent

Plus en détail

Investissements d avenir. Initiative PME - Biodiversité

Investissements d avenir. Initiative PME - Biodiversité Investissements d avenir Initiative PME - Biodiversité Calendrier de l Initiative L Initiative est ouverte le 9 juillet 2015. Les relevés des projets sont effectués : 1 re clôture 2 nde clôture 5 octobre

Plus en détail

bretagne Les rencontres emploi du maritime - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Dossier de presse

bretagne Les rencontres emploi du maritime - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Dossier de presse en partenariat avec Dossier de presse Les rencontres emploi du maritime bretagne 1 er salon du recrutement maritime en région - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Contact presse : Alexandra

Plus en détail

Rapport d'activités 2011

Rapport d'activités 2011 Rapport d'activités 2011 SOMMAIRE 1 - Animation éditoriale du site www.alpesolidaires.org 1.1 : Animer la participation des acteurs ESS et politique de la ville Des contributions en hausse Une fréquentation

Plus en détail

SEMINAIRES Business Méditerranée Le SALON

SEMINAIRES Business Méditerranée Le SALON 1ère édition Mercredi 17 et Jeudi 18 OCTOBRE 2007 PALAIS DES CONGRES - PARC CHANOT Marseille 2 JOURS POUR LES PROFESSIONNELS DU SEMINAIRE, INCENTIVE ET TOURISME D AFFAIRES. Dossier de Présentation du Salon

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Depuis 2008, l Etablissement assure la mise en place du plateau collaboratif d échange Intranet/Internet

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE - FORMATION CERTIFIANTE INTENSIVE DE COACH SANE CYCLE 2 -

DOSSIER DE CANDIDATURE - FORMATION CERTIFIANTE INTENSIVE DE COACH SANE CYCLE 2 - DOSSIER DE CANDIDATURE POUR LA FORMATION CERTIFIANTE INTENSIVE DE COACH SANE CYCLE 2 Dossier d inscription à renvoyer par courrier à : Mani Coaching Institut Alexandra GAÏTELLI 14/16, rue du Faubourg Saint

Plus en détail

C.R.I.T.E.R. Centre de Ressources et d Ingénierie du Tourisme en Espace Rural

C.R.I.T.E.R. Centre de Ressources et d Ingénierie du Tourisme en Espace Rural Centre de Ressources et d Ingénierie du Tourisme en Espace Rural C.R.I.T.E.R. Languedoc-Roussillon (Siège social) Parc d Activités Le Millénaire Bruyère 2000 - Bat 1-650, rue Henri Becquerel 34000 MONTPELLIER

Plus en détail

Des métiers et des études de langues. Service d Information et d Orientation Universitaire. Octobre 2012

Des métiers et des études de langues. Service d Information et d Orientation Universitaire. Octobre 2012 Des métiers et des études de langues Service d Information et d Orientation Universitaire Octobre 2012 Quelques chiffres sur l insertion professionnelle Schéma des études Les secteurs professionnels :

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Les Lieux de Mémoire Communs franco-québécois

Les Lieux de Mémoire Communs franco-québécois Les Lieux de Mémoire Communs franco-québécois Les Cartes Régionales des Lieux de Mémoire Communs I Historique du Projet 1-Initiatives et Premiers Pas : année 2001 année 2002. 2-Mise en œuvre du Projet:

Plus en détail

La Fondation Schneider Electric reçoit l Oscar ADMICAL du Mécénat d entreprise 2011

La Fondation Schneider Electric reçoit l Oscar ADMICAL du Mécénat d entreprise 2011 Dossier de presse 09 mai 2011 La Fondation Schneider Electric reçoit l Oscar ADMICAL du Mécénat d entreprise 2011 Communiqué de Presse La Fondation Schneider Electric reçoit l Oscar ADMICAL du Mécénat

Plus en détail

Formation. continue diplômante. Diplômes Bac à Bac +3/4 E-learning Formation mixte Validation des acquis de l expérience (VAE)

Formation. continue diplômante. Diplômes Bac à Bac +3/4 E-learning Formation mixte Validation des acquis de l expérience (VAE) Formation continue diplômante Diplômes Bac à Bac +3/4 E-learning Formation mixte Validation des acquis de l expérience (VAE) www.ifpass.fr www.formations-assurance.fr www.emploi-assurance.com L environnement

Plus en détail

EUROPE-INTERNATIONAL. Isabelle Compagnie Chef du Service International Union des Villes et Communes de Wallonie

EUROPE-INTERNATIONAL. Isabelle Compagnie Chef du Service International Union des Villes et Communes de Wallonie Les communes sur la scène européenne Après vous avoir présenté le programme citoyen "L Europe pour les citoyens" dans le Mouvement communal de mai 2007, nous vous présentons, ci-dessous, l ensemble des

Plus en détail

Responsable d agence

Responsable d agence Responsable d agence La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

Comité de Pilotage Ligne Nouvelle Provence Côte d Azur 23 septembre 2013

Comité de Pilotage Ligne Nouvelle Provence Côte d Azur 23 septembre 2013 Comité de Pilotage Ligne Nouvelle Provence Côte d Azur 23 septembre 2013 E-LGVPACA.1-PRG-CPI.C08-PRD-RFF-00001 Comité de Pilotage du 23 septembre 2013 Ordre du jour du COPIL : Conclusions du rapport de

Plus en détail

Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique

Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique Liège, 10 / 10 / 2014 Joël Gayet Chercheur associé à Sciences Po Aix Directeur de la Chaire «Attractivité & Nouveau Marketing Territorial» Attractivité

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Institut Universitaire de Formation des Maîtres Université de Provence - Aix-Marseille Université 20 ans d expérience dans la formation des professionnels dans les métiers de l enseignement, de l éducation

Plus en détail

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 15 Novembre 2012. Instance de Suivi et de Concertation

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 15 Novembre 2012. Instance de Suivi et de Concertation EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire 15 Novembre 2012 Instance de Suivi et de Concertation AGENDA A/ Les acteurs du consortium A/ Les acteurs du consortium B/ Le projet C/ Les études environnementales

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. CCI Nice Côte d Azur LE COMMERCE : UN METIER PASSION, VERITABLE ATOUT POUR LES ALPES MARITIMES CONTACTS PRESSE

DOSSIER DE PRESSE. CCI Nice Côte d Azur LE COMMERCE : UN METIER PASSION, VERITABLE ATOUT POUR LES ALPES MARITIMES CONTACTS PRESSE CCI Nice Côte d Azur DOSSIER DE PRESSE LE COMMERCE : UN METIER PASSION, VERITABLE ATOUT POUR LES ALPES MARITIMES CONTACTS PRESSE Audrey SCOFFIÉ - 04 93 13 74 08 audrey.scoffie@cote-azur.cci.fr Catherine

Plus en détail

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Grenoble INP ENSE Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Les masters concernés :

Les masters concernés : Les masters concernés : Master Administration des collectivités territoriales Master Paysage et territoires ruraux Master Management des territoires urbains METHODOLOGIE / OBJECTIFS / CONTENU REPERTOIRE

Plus en détail

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre?

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Note réalisée par l Observatoire Régional de l Intégration et de la Ville (ORIV) septembre 2014 Eléments de contexte

Plus en détail

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF CHARTE BUDGET PARTICIPATIF PREAMBULE Depuis 2001, la Ville de Paris a associé les Parisiens de façon accrue à la politique municipale, en s appuyant notamment sur les conseils de quartier, les comptes

Plus en détail

Sommaire. - Le communiqué de presse des «24 Heures pour l Emploi». - Les exposants des «24 Heures pour l Emploi».

Sommaire. - Le communiqué de presse des «24 Heures pour l Emploi». - Les exposants des «24 Heures pour l Emploi». Sommaire 2 p.3 p.4 p.5 p.6-7-8 - Le communiqué de presse des «24 Heures pour l Emploi». - Les exposants des «24 Heures pour l Emploi». - Le site dédié à l événement. - Le témoignage de trois exposants.

Plus en détail

Cécile MAUNIER. Maître de Conférences Sciences de Gestion Responsable pédagogique - Master 1 Marketing, Vente TITRES UNIVERSITAIRES

Cécile MAUNIER. Maître de Conférences Sciences de Gestion Responsable pédagogique - Master 1 Marketing, Vente TITRES UNIVERSITAIRES Cécile MAUNIER Maître de Conférences Sciences de Gestion Responsable pédagogique - Master 1 Marketing, Vente IAE REUNION 24 avenue de la Victoire CS 92003 Saint Denis Cedex 09 ( : 02 62 47 99 01 E- mail

Plus en détail

Industrie 4.0 L usine connectée

Industrie 4.0 L usine connectée En partenariat avec Industrie 4.0 L usine connectée Les nouveaux métiers de l industrie 4.0: Méthodologie de conception des certifications Mardi 29 avril 2014 Séminaire ISA-France / Espace Hamelin Jean-Luc

Plus en détail

Les principaux partenaires de la Maison de Services sont :

Les principaux partenaires de la Maison de Services sont : SIVOM du Canton de Riaillé 5 communes, de la Communauté de Communes du Pays d Ancenis (29 communes), regroupées en SIVOM, au Nord du Pays d Ancenis Les services du SIVOM» Coordination des cinq bibliothèques

Plus en détail

SPÉCIALISTE DE LA FORMATION

SPÉCIALISTE DE LA FORMATION SPÉCIALISTE DE LA FORMATION Contact presse Joy SULITZER j.sulitzer@acticall.com +33 (0)1 53 56 75 37 @JSulitzer PRÉSENTATION DE LEARNING CRM Learning CRM est une société de conseil et de formation, spécialiste

Plus en détail

Bilan Journée Informatique La Cité des Métiers de Marseille et de Provence-Alpes-Côte d Azur page 1/12

Bilan Journée Informatique La Cité des Métiers de Marseille et de Provence-Alpes-Côte d Azur page 1/12 page 1/12 Sommaire I- Rappel du contexte p 3 II- Objectifs de cette journée p 3 III- Actions mises en place p 3 a) La Cité des Métiers p 3 b) Pôle emploi p 3 c) Omniciel p 3 IV- Promotion de l évènement

Plus en détail

L actualité professionnelle du secteur de l environnement. Les offres d emploi du secteur de l environnement

L actualité professionnelle du secteur de l environnement. Les offres d emploi du secteur de l environnement L actualité professionnelle du secteur de l environnement Les offres d emploi du secteur de l environnement L info technique, réglementaire et économique, version «papier» Éditions DOSSIER DE PRESSE 2012

Plus en détail

Université de la Méditerranée, Aix Marseille II, à Marseille, Faculté de pharmacie FRANCE

Université de la Méditerranée, Aix Marseille II, à Marseille, Faculté de pharmacie FRANCE NOM DE L ETABLISSEMENT : Université de la Méditerranée, Aix Marseille II, à Marseille, Faculté de pharmacie FRANCE NOM DU MASTER 2 : Master Professionnel en Prévention des risques et nuisances technologiques

Plus en détail

VOTRE DOSSIER DE CANDIDATURE EN MASTER 2 ALIMENTS, MICROBIOLOGIE, ASSURANCE QUALITÉ EN 3 ÉTAPES

VOTRE DOSSIER DE CANDIDATURE EN MASTER 2 ALIMENTS, MICROBIOLOGIE, ASSURANCE QUALITÉ EN 3 ÉTAPES UFR SVTE VOTRE DOSSIER DE CANDIDATURE EN MASTER 2 ALIMENTS, MICROBIOLOGIE, ASSURANCE QUALITÉ EN 3 ÉTAPES 1/ Imprimez et lisez attentivement le présent document (p 1 à 5) 2/ Connectez-vous sur l application

Plus en détail

Présente. Un «réseau social cartographique» (Ouest France)

Présente. Un «réseau social cartographique» (Ouest France) 210 rue St Maur - 75010 Paris Contact : 01 77 12 32 99 Responsable : Eric HAMELIN (voir aussi contacts en fin de document) Présente Un «réseau social cartographique» (Ouest France) Un outil qui permet

Plus en détail

Gestion Participative Territoriale :

Gestion Participative Territoriale : !!" #!#$ # % #% Touiza Solidarité Evaluation ex post et externe Gestion Participative Territoriale : François Durand Consultant ITG Paris Foued Chehat Expert associé 1 Le cadre de l évaluation Le projet

Plus en détail

Les communes et l Agglo ont mobilisé de mai à septembre les personnes susceptibles d apporter une contribution au débat.

Les communes et l Agglo ont mobilisé de mai à septembre les personnes susceptibles d apporter une contribution au débat. AGENDA 21-PLAN CLIMAT DU PAYS D AUBAGNE ET DE L ETOILE BILAN DE LA CONCERTATION DANS LES COMMUNES DU 24 SEPTEMBRE AU 1 ER OCTOBRE 2011 La Communauté d'agglomération du Pays d'aubagne et de l'etoile a décidé

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ Manuel Qualité 5 place du Rosoir 21000 DIJON Tél. : 03.80.59.65.20 Fax : 03.80.53.09.50 Mèl : contact@bfc.experts-comptables.fr www.bfc.experts-comptables.fr SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

Etre le partenaire de la réussite des hommes et des organisations. Taxe d apprentissage. www.groupe-esc-rouen.fr

Etre le partenaire de la réussite des hommes et des organisations. Taxe d apprentissage. www.groupe-esc-rouen.fr Etre le partenaire de la réussite des hommes et des organisations Taxe d apprentissage 2009 www.groupe-esc-rouen.fr Le Groupe ESC Rouen, une Grande Ecole Européenne de Management Le Groupe ESC Rouen, établissement

Plus en détail

EUDONET EN 2014 QUI SOMMES NOUS? 800 RÉFÉRENCES CLIENTS ÉDITEUR ET INTÉGRATEUR DE EUDONET + 14 ANS D EXPÉRIENCE

EUDONET EN 2014 QUI SOMMES NOUS? 800 RÉFÉRENCES CLIENTS ÉDITEUR ET INTÉGRATEUR DE EUDONET + 14 ANS D EXPÉRIENCE QUI SOMMES NOUS? ÉDITEUR ET INTÉGRATEUR DE EUDONET + 14 ANS D EXPÉRIENCE 800 RÉFÉRENCES CLIENTS IMPLANTATIONS : FRANCE (COURBEVOIE, LYON, NANTES) ET CANADA (MONTRÉAL) EFFECTIF : 100 PERSONNES EUDONET EN

Plus en détail

POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE. Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009

POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE. Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009 POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009 1 Une politique régionale concertée Le 20 Mai 2008, le CRIF organise une large concertation

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le 9 avril 2015 à 18h au château de Cadarache. Cyclium inaugure son antenne PACA à Cadarache

DOSSIER DE PRESSE. Le 9 avril 2015 à 18h au château de Cadarache. Cyclium inaugure son antenne PACA à Cadarache DOSSIER DE PRESSE Cyclium inaugure son antenne PACA à Cadarache Le 9 avril 2015 à 18h au château de Cadarache Fort de la synergie créée entre ses membres gardois, le collectif d entreprises du nucléaire

Plus en détail

SMBG Dossier de presse

SMBG Dossier de presse SMBG Dossier de presse Classement SMBG 2009 des Meilleures Formations Post-Bac & Post-Prépa [Licences, Bachelors, Grandes Ecoles] Thèmes abordés : Enseignement supérieur, Pédagogie, Classement, RH Contact

Plus en détail

Définition du tourisme d affaires

Définition du tourisme d affaires Décembre 2007 Définition du tourisme d affaires Activité économique générée par les congrès, séminaires, conventions, salons. Ces événements ne relèvent pas du tourisme mais contribuent puissamment à l

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 23 novembre 2010

DOSSIER DE PRESSE. 23 novembre 2010 DOSSIER DE PRESSE 23 novembre 2010 GROUPAMA, 1 er assureur des communes, au Salon des Maires et des Collectivités Locales 2010 : une édition placée sous le signe de l innovation et de la prévention RELATIONS

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

Le financement fiscal de l innovation vendredi 28 septembre 2012

Le financement fiscal de l innovation vendredi 28 septembre 2012 Le financement fiscal de l innovation vendredi 28 septembre 2012 Sogedev en bref» Création en 2002,» Plus de 2000 missions de conseil,» Plus de 700 clients à travers la France, tous domaines d activité

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

SYNTHÈSE HISTORIQUE VÉCU DE L'AAR PARTIE 2

SYNTHÈSE HISTORIQUE VÉCU DE L'AAR PARTIE 2 ALLIANCE DES ASSOCIATIONS DE RETRAITÉS SYNTHÈSE HISTORIQUE DU VÉCU DE L'AAR PARTIE 2 Par Jacques Guilmain (Membre de l'association des employés retraités de la ville de Montréal et membre du conseil d'administration

Plus en détail

3 ème édition. Dossier de présentation

3 ème édition. Dossier de présentation 3 ème édition Dossier de présentation Les trophées Cet événement national et annuel a pour objectif d accompagner les dirigeants de PME-PMI dont les innovations sont en adéquation avec les attentes sociétales

Plus en détail

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble!

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! Le Livret d accueil du Repreneur Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! 2 3. Sommaire Le CRA Ce livret a pour vocation de vous aider à utiliser d une manière optimale l

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

MASTERCLASS PI. CNCPI Vendredi 28 mars 2014

MASTERCLASS PI. CNCPI Vendredi 28 mars 2014 MASTERCLASS PI CNCPI Vendredi 28 mars 2014 Les services de l INPI De l information à la sensibilisation 2013 L information 155 000 appels 73 000 mails 34 000 Rendez-vous La formation : 352 sensibilisations

Plus en détail

Les objectifs de Rennes Métropole

Les objectifs de Rennes Métropole 12 Décembre 2012 Les objectifs de Rennes Métropole Se doter d une fonction métropolitaine nouvelle pour : Renforcer son attractivité internationale - favoriser le développement économique culturel et social

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT PUBLIC

MASTER MANAGEMENT PUBLIC Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale MASTER MANAGEMENT PUBLIC Management des administrations publiques Management des organisations et des manifestations culturelles Gestion des établissements

Plus en détail

Cli Made. CliMade 2015. Média social & innovant au service de COP21 et des initiatives sur le climat. CliMade 2015

Cli Made. CliMade 2015. Média social & innovant au service de COP21 et des initiatives sur le climat. CliMade 2015 Cli Made CliMade 2015 Média social & innovant au service de COP21 et des initiatives sur le climat CliMade 2015 Le contexte Le sommet officiel et les événements associés 1 événement mondial au Bourget

Plus en détail

Logisticien Approvisionnement de la Solidarité Internationale. formations métiers. métier de la logistique

Logisticien Approvisionnement de la Solidarité Internationale. formations métiers. métier de la logistique formations métiers Chaque année, ce sont 260 personnes qui franchissent les portes de l Institut Bioforce pour se former aux métiers de la solidarité internationale. De 3 mois pour les profils experts

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER)

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER) Page 1 Axe Référence Domaine Service instructeur Dates agréments CLS 2 La compétitivité de l économie : développer l économie réunionnaise dans l environnement international REGION Direction des Affaires

Plus en détail

Schéma Régional d Intelligence Economique (SRIE) de la région CENTRE 2012-2015

Schéma Régional d Intelligence Economique (SRIE) de la région CENTRE 2012-2015 Orléans, le 5 octobre 2012 Schéma Régional d Intelligence Economique (SRIE) de la région CENTRE 2012-2015 Introduction L intelligence économique, c est le dispositif par lequel tout acteur économique assure

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

Les Smart Grids, filière stratégique pour les Alpes-Maritimes

Les Smart Grids, filière stratégique pour les Alpes-Maritimes Les Smart Grids, filière stratégique pour les Alpes-Maritimes FAIRE AVANCER TOUTES LES ENVIES D ENTREPRENDRE Les Smart Grids, filière d avenir de la transition énergétique Centrale de pilotage Intégration

Plus en détail

STRUCTURES RESSOURCES. pour les acteurs de la COHÉSION SOCIALE en région PACA

STRUCTURES RESSOURCES. pour les acteurs de la COHÉSION SOCIALE en région PACA STRUCTURES RESSOURCES pour les acteurs de la COHÉSION SOCIALE en région PACA SOUTENIR LES ACTEURS DE TERRAIN La direction régionale de la jeunesse, des sports et de la et cohésion sociale Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

La coopération décentralisée est inscrite dans la transversalité et se nourrit des échanges et pratiques confiés aux missions de l Agence.

La coopération décentralisée est inscrite dans la transversalité et se nourrit des échanges et pratiques confiés aux missions de l Agence. 1 Une mission «coopération décentralisée» existe depuis 8 ans à l ARENE Île-de-France. Résultat d une délibération sur l action internationale votée par la Région Île-de-France souhaitant que celle ci

Plus en détail

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE Renforcer l'autonomie des populations et la protection de leur environnement le partenariat continu pour apporter un

Plus en détail

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014 LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE Réunion du 28 mars 2014 SOMMAIRE PARTIE 1 : Le Cadre de travail Pourquoi réaliser un Projet d Etablissement? Qu est-ce qu un Projet d Etablissement? Un

Plus en détail

Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance

Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance Septembre 2010 1 SOMMAIRE 1. Présentation de la Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la soustraitance

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

ANNEE 2015 Centre de Découverte du Monde Marin Juillet Août 2015

ANNEE 2015 Centre de Découverte du Monde Marin Juillet Août 2015 ANNEE 2015 Centre de Découverte du Monde Marin Juillet Août 2015 SOMMAIRE BIBLIOMER, UNE BIBLIOTHEQUE ITINERANTE 2 LES OBJECTIFS LE MODE DE FONCTIONNEMENT LE CONTENU PEDAGOGIQUE UNE COMMUNICATION IMPORTANTE

Plus en détail

Licence professionnelle METINET : Concepteur et Gestionnaire de Sites Internet

Licence professionnelle METINET : Concepteur et Gestionnaire de Sites Internet Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle METINET : Concepteur et Gestionnaire de Sites Internet Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague

Plus en détail

MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE SPECIALISATION MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE

MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE SPECIALISATION MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE SPECIALISATION MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+5 Présentation

Plus en détail

ATELIERS 2014. Les Formations en Social Psychologie Sociologie

ATELIERS 2014. Les Formations en Social Psychologie Sociologie ATELIERS 2014 Les Formations en Social Psychologie Sociologie SCHEMA DES ETUDES Les formations courtes Bac +2 Différences BTS et DUT BTS En lycée ou en école 30 élèves par classe 45% ont un bac techno

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique Un peu d histoire Cette formation qui existe depuis une quinzaine d années est devenue un master

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES

APPEL A CANDIDATURES APPEL A CANDIDATURES L objet Le présent appel à candidatures a pour objet le développement de formations à destination des salariés des professions libérales de santé, dans les domaines suivants : Accueil,

Plus en détail

Ouverture des deuxièmes Assises de la Prévention des Risques Professionnels dans les Collectivités Territoriales. Parc des Expositions de la Nordev

Ouverture des deuxièmes Assises de la Prévention des Risques Professionnels dans les Collectivités Territoriales. Parc des Expositions de la Nordev Ouverture des deuxièmes Assises de la Prévention des Risques Professionnels dans les Collectivités Territoriales Parc des Expositions de la Nordev Saint Denis Mercredi 13 novembre 2013 Monsieur le Président

Plus en détail

Master CST. Culture Scientifique et Technologique. IUFM «Célestin Freinet Académie de Nice» Service Communication - IUFM

Master CST. Culture Scientifique et Technologique. IUFM «Célestin Freinet Académie de Nice» Service Communication - IUFM Master CST Culture Scientifique et Technologique IUFM «Célestin Freinet Académie de Nice» 1 Architecture du Master Ouvert depuis sept. 2010 2 Spécialité Sciences Industrielles de l ingénieur Parcours Médiation

Plus en détail

SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR

SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR Utilisation du logigramme d activité dans un projet informatique, pour simuler les compétences futures, et évaluer la charge de travail. WWW.ANACT.FR OUTIL DE SIMULATION

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Langues, Affaires, Interculturalité

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Langues, Affaires, Interculturalité www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Langues, Affaires, Interculturalité Se former à la culture de l autre et aux affaires internationales La mondialisation des relations et des marchés, la valorisation

Plus en détail

Les mesures compensatoires des atteintes à la biodiversité en France

Les mesures compensatoires des atteintes à la biodiversité en France Les mesures compensatoires des atteintes à la biodiversité en France Paris, 22 septembre 2010 SIFEE Delphine MORANDEAU Chargée de mission biodiversité Ministère de l écologie, de l énergie, du développement

Plus en détail

www.ecophytozna-pro.fr La plateforme technique d informations des professionnels des ZNA

www.ecophytozna-pro.fr La plateforme technique d informations des professionnels des ZNA www.ecophytozna-pro.fr La plateforme technique d informations des professionnels des ZNA Les objectifs du site Site de ressources sur les problématiques de réduction des produits phytosanitaires en ZNA

Plus en détail

Directeur de la communication Philippe DEBONDUE Presse - Marion WAYSENSON F. 04 90 80 81 32

Directeur de la communication Philippe DEBONDUE Presse - Marion WAYSENSON F. 04 90 80 81 32 SUR LES SEJOURS LINGUISTIQUES DOSSIER DE PRESSE Mercredi 15 février de 13 h à 17 h Ancienne caserne des pompiers rue Carreterie Avignon Directeur de la communication Philippe DEBONDUE Presse - Marion WAYSENSON

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

CONVENTION-CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LA FONDATION PRINCE ALBERT II DE MONACO

CONVENTION-CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LA FONDATION PRINCE ALBERT II DE MONACO CONVENTION-CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LA FONDATION PRINCE ALBERT II DE MONACO ET L UICN, UNION INTERNATIONALE POUR LA CONSERVATION DE LA NATURE ET DE SES RESSOURCES EN PRESENCE DE L INSTITUT OCEANOGRAPHIQUE,

Plus en détail

«TRANSITIONS» PRENDRE LE TEMPS D ANTICIPER ENSEMBLE UN CYCLE CONTINU DE PROSPECTIVE CRÉATIVE

«TRANSITIONS» PRENDRE LE TEMPS D ANTICIPER ENSEMBLE UN CYCLE CONTINU DE PROSPECTIVE CRÉATIVE «TRANSITIONS» PRENDRE LE TEMPS D ANTICIPER ENSEMBLE UN CYCLE CONTINU DE PROSPECTIVE CRÉATIVE «Questions Numériques» c est aujourd hui : Un rendez-vous majeur du début d année : le lancement du Cahier d

Plus en détail

ASSISES REGIONALES 2014 A AUBAGNE

ASSISES REGIONALES 2014 A AUBAGNE SECTION PROVENCE ASSISES REGIONALES 2014 A AUBAGNE 26 et 27 septembre 2014 DOSSIER D INSCRIPTION Programme intellectuel du Vendredi 26 septembre 2014 «La responsabilité civile et pénale des cadres territoriaux

Plus en détail

CHARTE DE PARTENARIAT DU RESEAU DE CABINETS PARTENAIRES DE LA FONDATION CONDORCET

CHARTE DE PARTENARIAT DU RESEAU DE CABINETS PARTENAIRES DE LA FONDATION CONDORCET CHARTE DE PARTENARIAT DU RESEAU DE CABINETS PARTENAIRES DE LA FONDATION CONDORCET Février 2010 Fondation Condorcet / Paris Dauphine Bureau B019 - Place du Maréchal de Lattre de Tassigny - 75775 Paris cedex

Plus en détail