L hebdomadaire du Val-de-Marne - Juin N 757-1,10. Guide de

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L hebdomadaire du Val-de-Marne - Juin 2015 - N 757-1,10. Guide de"

Transcription

1 L hebdomadaire du Val-de-Marne - Juin N 757-1,10 Guide de l immobilier d entreprise Modernisation de l aéroport d Orly, Renforcement des accès routiers et ferrés pour le Parc Icade Paris Orly-Rungis, Stratégie de développement de Seine-Amont De nouveaux atouts pour le Val-de-Marne

2

3 EDITO Un guide pour communiquer sur un territoire en plein devenir Depuis plusieurs années, le journal Val-de-Marne infos, édite un magazine d information sur l immobilier d entreprise. À l heure où démarrent les premiers chantiers du Grand Paris Express, formidable outil de développement économique pour notre région, «le Guide de l immobilier d entreprise en Val-de-Marne» évolue et accorde une plus grande visibilité et de plus nombreux articles aux acteurs et opérateurs val-de-marnais et du Sud francilien. Sa diffusion est également largement renforcée ( exemplaires/papier envois par mail) auprès des chefs d entreprises, des acteurs économiques de notre région et des directeurs immobiliers des grandes entreprises françaises, dans les salons professionnels, à l aéroport d Orly et dans les grands hôtels à proximité, dans les centres d affaires, dans les hôtels d entreprises, les pépinières, les communautés d agglomération, les communes, et dans les chambres consulaires... Fidèle à sa ligne éditoriale d origine, notre magazine conserve ses trois vocations premières : - valoriser l attractivité d un territoire en plein devenir ; - offrir un panorama des différents espaces économiques val-de-marnais, des informations sur l aménagement de notre région, et des données chiffrées sur les différents marchés de l immobilier d entreprise ; - présenter un large panel d annonces immobilières (bureaux, locaux d activité, entrepôts, terrains) pour inciter de nouvelles entreprises à venir s installer dans notre département. En espérant que cet outil participe du développement de notre territoire, nous vous remercions de votre confiance. Fabrice Cathala, Rédacteur en chef de Val-de-Marne Infos SOMMAIRE Les tendances des MARCHÉS...4 MODERNISATION DE L AÉROPORT...7 Une chance pour le Grand Orly PARC ICADE Paris Orly-Rungis...10 Nouvel immeuble : le «Québec» Renforcement des accès routiers et ferrés SEINE AMONT...12 Une stratégie de développement au service d une ambition métropolitaine ORLY/RUNGIS...14 Eiffage, Expansiel, Nexity vont s installer dans le quartier des Portes d Orly GRAND ORLY ENTREPRISES...15 Affirmer le Grand Orly dans la métropole du Grand Paris IVRY CONFLUENCES...16 Le groupement Nexity/Sodéarif : lauréats de la consultation pour l îlot 4 E TIERS-LIEUX...18 Un concept adapté à notre région Créative Valley, un tiers-lieux pour les start up et les entreprises spécialisées dans les NTIC CHAMBRE de MÉTIERS et de l ARTISANAT Un «Livre Blanc» pour l immobilier d artisanat Vitry/Seine : m 2 de nouveaux locaux d activité PORT DE BONNEUIL...21 Changement de cap pour la communication AGENCE DE DEVELOPPEMENT projets accompagnés en 2014 ZFU ORLY / CHOISY-LE-ROI...24 Centre de l Entrepreneuriat : un lieu privilégié pour les entrepreneurs et porteurs de projets ANNONCES immobilières...26 Guide de l immobilier d entreprise en Val-de-Marne Val-de-Marne Infos - L hebdomadaire du Val-de-Marne - Juin N 757 Editeur : SARL Val-de-Marne Infos Multimédia Éditions : 2, boulevard Carnot Alfortville - Tél. : Fax : Gérant fondateur : Jean-Augustin Durand - Gérant, Directeur de la publication : Fabrice Cathala Comité de rédaction : Fabrice Cathala, Rédacteur en chef de Val-de-Marne Infos - Martine Gironis, journaliste Publicité : Marc Beaudenon - Val-de-Marne Infos - 2, boulevard Carnot Alfortville - Tél. : Annonce immobilière : Sandrine Desforges - Val-de-Marne Infos - 2, boulevard Carnot Alfortville - Tél. : Conception : Val Médias - Tél. : Impression : Leonce Deprez Abonnement à l'hebdomadaire : 52 numéros/an : 55 - Commission paritaire : 0508 I / ISSN : / Dépôt légal à parution Guide de l immobilier d entreprise en Val-de-Marne - Juin

4 Marché LES TENDANCES DES MARCHÉS Bureaux - Ile-de-France - 1 er trimestre 2015 Vacance stable mais activité poussive sur les 3 premiers mois de 2015 Études Demande placée - 27 % Taux de vacance + 7,2 % Loyer moyen «prime» PCO - 3 % ÉVOLUTION DE LA DEMANDE PLACÉE EN ILE-DE-FRANCE (en millions de m 2 ) Source : CBRE / Immostat DE FAIBLES VOLUMES PLACÉS AU 1 ER TRIMESTRE Alors que l année 2014 s est achevée avec une demande placée en hausse annuelle de + 16 % pour s élever à 2,17 millions de m 2, le début d année 2015 aura été particulièrement poussif avec seulement m 2 placés au 1 er trimestre. Ce volume est en baisse de - 27 % sur un an et inférieur de - 33 % à la moyenne des 1 ers trimestres depuis 10 ans. Le net repli de l activité est principalement imputable aux transactions > m 2 : 11 ont été enregistrées pour m 2 placés (- 54 % sur un an). Les volumes commercialisés entre m 2 et m 2 ( m 2 ) diminuent de - 21 % sur un an tandis que les transactions jusqu à m 2 sont bien orientées avec au total m 2 (+ 7 %). Plus globalement, le début d année aura subi le contrecoup de la bonne activité du 4 ème trimestre Les délais de concrétisation des projets des utilisateurs restent longs et les prises de décisions souvent retardées, bon nombre d entreprises préférant renégocier même après avoir étudié en profondeur les opportunités de marché offertes par des propriétaires prêts à d importantes concessions. UN STOCK IMMÉDIAT STABLE Au 1 er avril 2015, l offre immédiate atteint 3,98 millions de m 2, un niveau relativement stable sur 1 an. Les locaux neufs / restructurés représentent 21 % de l offre immédiate, un niveau stable sur 3 mois et légèrement en-deçà de la moyenne sur 5 ans. L offre future certaine continue sa lente érosion, avec 1,6 million de m 2, soit son plus faible niveau depuis LOYERS MOYENS PONDÉRÉS PAR SECTEUR IMMOSTAT au 1 er avril 2015 (en /HT/HC/m 2 /an, facial) Source : CBRE > Pour en savoir plus sur CBRE Research ou disposer d études supplémentaires, consultez le Global Research Gateway : Les études publiées par CBRE France sont également disponibles sur : Guide de l immobilier d entreprise en Val-de-Marne - Juin 2015

5 Logistique et locaux d activités - Ile de France - 1 er trimestre 2015 Demande placée* Logistique France + 44 % Offre immédiate** Logistique France - 9 % Demande placée* Activités Ile-de-France - 35 % SYNTHÈSE AU 1 ER TRIMESTRE 2015 Offre immédiate** Activités Ile-de-France +9 % * Évolution par rapport au 1T 2014 / ** Évolution par rapport au 1 er avril 2014 Logistique : marché des entrepôts de plus de m 2 UN DYNAMISME TANGIBLE EN ILE-DE-FRANCE m 2 ont été commercialisés en Ile-de-France, soit une hausse de + 26 % au 1 er trimestre 2015 par rapport au 1 er trimestre Année de reprise, 2014 avait été marquée par d importants clés-enmains. Si en ce début d année la majorité des volumes commercialisés a porté sur des bâtiments existants en état d usage, les clés-en-mains ont néanmoins représenté 27 % des surfaces. Phénomène quant à lui marquant, 75 % des emprises relèvent de transactions comprises entre m 2 et m 2, surpassant ainsi les petites et moyennes transactions qui s essoufflent. Polarisant 56 % de la demande, l Essonne et le versant Sud de la Seine-et-Marne affichent les plus belles performances ; secteurs dynamiques, ils sont également les plus offreurs. En outre, au regard des clés-en-mains dont les autorisations sont aujourd hui à l étude et des différents baux en cours de négociation, l année 2015 offre de réelles perspectives de progression du marché. Marché des locaux d activités (toutes surfaces) et des petits entrepôts (< m 2 ) BAISSE DE L ACTIVITÉ AU 1 ER TRIMESTRE EN ILE-DE-FRANCE Avec m 2, la demande placée est en retrait, affichant une diminution annuelle de - 35 %. Après une année 2014 satisfaisante, cette performance médiocre résulte en partie du report de plusieurs signatures portant sur de grandes surfaces. Les volumes commercialisés ont diminué dans l ensemble de l Ile-de-France, de manière plus ou moins vive selon les secteurs : l Est affiche une baisse de la demande placée particulièrement significative (- 61 %), suivi de l Ouest (- 43 %), du Sud (- 36 %) et du Nord qui présente une relative stabilité (- 4 %). Les secteurs du Nord et du Sud de l Ile-de-France polarisent près des 2/3 des surfaces signées, situées principalement entre l A86 et la Francilienne, autour du pôle de Roissy au Nord (Aulnay-sous-Bois, Gonesse et Mitry-Mory notamment) et de manière plus éclatée au Sud. Certaines communes de l Ouest se démarquent le long de la Seine et de l Oise (telles que Genevilliers, Saint-Ouen-l Aumone ou Sartrouville). Source : CBRE / Immostat LES TENDANCES DU MARCHÉ DE L'INVESTISSEMENT EN FRANCE AU 1 ER TRIMESTRE 2015 LES GROS VOLUMES CONTINUENT DE TIRER LE MARCHÉ 4,3 milliards d euros d engagements en immobilier d entreprise banalisé ont, à l heure actuelle, été recensés au 1 er trimestre en France démarre donc sous d excellents augures après une année 2014 qui avait déjà fini sur les chapeaux de roue pour l investissement. En effet, 9 milliards d euros avaient finalement été échangés sur les 3 derniers mois, un record absolu dépassant sensiblement les niveaux atteints en 2007 (8,2 milliards d euros le 1 er trimestre, au plus haut). Les volumes progressent donc de 10 % comparativement au 1 er trimestre 2014, qui avait pourtant été boosté par la finalisation de la cession de Cœur Défense, et de 67 % sur 2 ans. Cet excellent niveau d activité s explique en partie par le glissement d un certain nombre d opérations engagées l an passé, mais confirme surtout la poursuite de la dynamique de croissance des capitaux qui porte le marché de l investissement depuis plusieurs trimestres. UN BON DÉMARRAGE POUR LES BUREAUX ET LES COMMERCES 6,4 milliards d euros ont finalement été investis l an passé en commerces, faisant de 2014 une année record qu il sera difficile d égaler, en raison du caractère exceptionnel des méga-deals qui avaient animé le marché. Toutefois, 2015 devrait confirmer l engouement des investisseurs, notamment institutionnels, pour les actifs commerciaux. Ainsi, avec près de 900 millions d euros échangés, le 1 er trimestre 2015 enregistre une progression des volumes de 33 % sur un an. Toutefois, 2 transactions totalisent à elles seules 58 % des investissements, confirmant la vitalité du segment des centres commerciaux : le rachat par Altarea Cogedim du solde de Qwartz et l acquisition par Allianz de Nice Etoile. Avec 3,3 milliards d euros d engagements enregistrés, les bureaux ont représenté 77 % des volumes échangés. Sur ce segment très disputé, la persistance d un marché utilisateurs morose contribue à focaliser l attention des investisseurs sur le critère de la profondeur locative des marchés, ce qui contrarie la diversification géographique des cibles d acquisition. En revanche, avec un peu moins de 130 millions d euros échangés, l investissement en industriel/logistique a été atone au 1 er trimestre, en particulier sur le segment de la logistique «prime», ou le déficit d offres se fait toujours sentir. L ambiance du dernier MIPIM l a confirmé : la pression des capitaux qui cherchent à s investir dans l immobilier d entreprise atteint des sommets, l envie de faire est là et les feuilles de routes sont prêtes. En effet, le niveau et la pérennité du rendement locatif immobilier attirent plus que jamais les investisseurs, à l heure où les marchés obligataires ne rapportent plus et où les perspectives de hausse des marchés boursiers s essoufflent. Guide de l immobilier d entreprise en Val-de-Marne - Juin

6

7 Rencontre avec Franck Mereyde, Directeur de l aéroport Paris Orly Interview LA MODERNISATION DE L AÉROPORT : une chance pour le Grand Orly A l heure où se décide la future métropole parisienne, où les chantiers des nouvelles grandes infrastructures de transport comme le Grand Paris Express débutent, les aéroports avec leur dynamique territoriale et la gestion de leur environnement prennent une importance stratégique dans l aménagement du territoire Désormais, la grande majorité des élus et des acteurs du sud francilien sont très largement favorables à la création d un territoire du Grand Orly s appuyant sur l aéroport. Comme le souligne Franck Mereyde, Directeur de l aéroport d Orly, «la plupart des acteurs du pôle (parc d affaires Icade Paris Orly-Rungis, marché international de Rungis, Sogaris ) ont à l origine choisi leur implantation car ils avaient, en commun, une volonté d ouverture nationale voire internationale et souhaitaient s appuyer sur la connectivité de l aéroport». Un grand territoire intégrant totalement le pôle d emplois d Orly-Rungis avec l aéroport et des activités ouvertes sur l international sera donc historiquement, géographiquement et économiquement cohérent. Franck Mereyde nous explique pourquoi le développement d Orly est une chance pour le Grand Orly. Franck Mereyde : Aujourd hui sur l emprise de l aéroport de Paris-Orly ou chez nos voisins immédiats (comme le parc Icade à Rungis, par exemple), nous avons une grande capacité à développer du foncier (jusqu à 2 millions de m 2 ). Il y a d ailleurs de beaux projets en cours ou à venir comme «Cœur d Orly» ou des opérations portées par l EPA ORSA En France, il existe de nombreux sites qui pourraient accueillir du foncier, mais la question n est pas d avoir du terrain pour créer des emplois, mais d avoir des arguments qui donnent envie aux entreprises de s implanter. Sur le territoire Orly-Rungis, nous avons la capacité foncière, mais aussi des arguments pour que les entreprises aient envie de s y installer. L aéroport est-il un véritable levier économique pour le sud francilien? F. M. : Orly a accueilli les premiers avions en Il est devenu un aéroport international en Puis, le Général De Gaulle, en 1961, a inauguré Orly Sud pour faire d Orly un levier majeur pour l Île-de-France, créer des emplois pour les habitants franciliens et de l attractivité pour les entreprises. Peu de temps après cette ouverture, le Marché de Rungis a vu le jour à proximité et de nombreuses entreprises sont venues pour bénéficier de l accessibilité offerte par l aéroport. Aujourd hui le pôle d Orly compte emplois sur un périmètre très concentré et près de au total. On en compte environ pour le Marché de Rungis, pour l aéroport d Orly, sur le parc Icade-Rungis Guide de l immobilier d entreprise en Val-de-Marne - Juin

8 Conformément à la politique portée par tous les gouvernements successifs depuis la deuxième guerre mondiale, l aéroport a donc rempli sa mission sur le plan économique en attirant des entreprises. Parallèlement, le bruit a fortement diminué! F. M. : Lorsqu en 1948, l État a souhaité développer Orly, les avions étaient des Supers Constellations. En 1961, pour l ouverture d Orly Sud, nous avions des Caravelles et des Boeing 707. Depuis, des progrès considérables ont été réalisés et le bruit a sensiblement diminué. Sur les 10 dernières années, il a quasiment été divisé par 2, alors que le nombre de passagers augmentait. Sur le plan environnemental, les consommations de carburant ont fortement baissé, entraînant une baisse corrélative des émissions. Si l on regarde la carte des émissions en Île-de-France, les principaux réseaux d émission sont les réseaux routiers ou les zones denses de chauffage urbain. Il convient de rappeler que sur une plateforme aéroportuaire, il n y a pas de bouchons comme sur le périphérique, et l on est obligé d avoir des espaces verts et des zones non urbanisées pour des questions de sécurité. Le métro du Grand Paris aura aussi un effet très positif en absorbant une partie du trafic routier sur notre territoire. De plus, à Orly, les aérogares sont désormais chauffées à 70 % par la géothermie (qui ne dégage ni particule, ni CO2), mais aussi pour 10 % par d autres énergies renouvelables qui s appuient sur la production de chaleur du Marché de Rungis. C est d ailleurs là, l une de vos complémentarités avec le MIN? F. M. : Historiquement, le Marché de Rungis et l aéroport étaient deux entités très interdépendantes car une partie des transports de fret impliquait fortement l aéroport et le MIN. Dans un second temps, l aéroport est devenu très majoritairement passagers. Aujourd hui, la modernisation des flottes permet d avoir plus de fret dans les avions passagers et donc de reconstruire une capacité de transport dans ce domaine. Par ailleurs, les entreprises, qui se sont installées autour de la plate-forme, sont venues pour bénéficier de l accessibilité. D autres devraient suivre dans les années à venir. En 2015, l aéroport offre désormais 150 destinations et de multiples possibilités pour les sociétés qui ont des filiales, des succursales, des clients, des fournisseurs, hors de Paris. Alors que débute le chantier du Grand Paris Express, l heure est aussi au développement de l Aéroport de Paris- Orly. Aéroports de Paris s est d ailleurs lancé dans une grande opération de modernisation. Certains vous reprochent même de vouloir créer une troisième aérogare? F. M. : Le chantier que nous avons engagé ne vise pas à créer une troisième aérogare mais à fusionner les terminaux Sud et Ouest en un seul terminal avec des m 2 supplémentaires. Ce développement doit se faire, et se fait, dans le respect de l équilibre construit avec les élus et les riverains, sans augmentation de nuisance. Il y a trois ans, on m avait dit si vous faites des m 2 en plus, c est pour, à terme, avoir plus d avions, plus de mouvements... J avais alors répondu que l on pouvait avoir plus de passagers avec le même nombre d avions, en accueillant plus de passagers par avion. En 2013, nous avons pulvérisé notre record avec 28,2 millions de passagers, soit 1 million de plus que l année précédente, sans un mouvement en plus et sans bruit en plus. En 2014, le record a une nouvelle fois été battu avec 28,9 millions de passagers avec un peu moins de mouvements que l année précédente. En 2015, 10 nouvelles lignes aériennes seront ouvertes mais le nombre d avions ne va pas changer. On augmente donc la connectivité d Orly, en accueillant plus de passagers, avec moins de nuisances sonores et environnementales grâce à de meilleurs taux de remplissage et à de nouvelles générations d avions plus performants. Et nous aurons au fil des ans des avions de plus en plus remarquables, sur le plan acoustique, qui consomment moins de carburant et qui émettent moins de polluants. Parallèlement, nous avons besoin de plus de m 2 pour améliorer les conditions d accueil des passagers. Ceux-ci vont et viennent de destinations de plus en plus lointaines et passent plus de temps dans les aérogares. Il faut donc leur proposer plus de services, plus de confort et répondre aux standards des meilleurs aéroports internationaux. Nous sommes, en effet, en concurrence, en compétition, avec les autres villes et plates-formes aéroportuaires européennes. Si nous voulons attirer de nouvelles compagnies, il faut que la qualité des services au départ d Orly soit à la hauteur de leurs attentes. Même les compagnies low-cost, qui accueillent de plus en plus de passagers professionnels, sont attentives à la qualité des services. Les low-cost sur Orly ne sont pas des low-cost de low-services. Plus de m 2 pour les services (restaurants, boutiques ), cela veut dire aussi plus d activité économique et plus d emplois pour notre territoire. C est une chance, un atout supplémentaire pour l essor du futur Territoire du Grand Orly. 8 - Guide de l immobilier d entreprise en Val-de-Marne - Juin 2015

9

10 Projet de territoire PARC ICADE Paris Orly-Rungis «Nous donnons vie à la ville» IMMEUBLE LE «QUÉBEC», la nouvelle pépite du parc ICADE Le parc ICADE Paris Orly-Rungis est en constante évolution et s enrichit aujourd hui d un nouvel immeuble, le «Québec». Il vient renforcer l attractivité du 1 er parc d affaires privé d Europe qui compte désormais près de 70 immeubles et plus de m 2 construits. Elégant, élancé, l immeuble «Québec» développe m 2 de bureaux entre transparence et jeux de lumière. Il est l œuvre de l architecte Arnaud Fontani et propose 5 niveaux de m 2 à m 2 de bureaux s articulant autour d un jardin. Son cœur d îlot et de terrasses plein sud, en font un lieu qui participe à une atmosphère de travail conviviale. Comme l ensemble du Parc ICADE Paris Orly-Rungis, le «Québec» bénéficie d un emplacement stratégique à 7 km de Paris, à proximité de l aéroport d Orly et d une offre de services diversifiés (le Parc Icade compte plus d une trentaine de services). Ouverture prochaine de la BRETELLE D ACCÈS DIRECT DE L A106 au Parc ICADE La bretelle d accès direct de l A106 au Parc ICADE Paris Orly-Rungis est actuellement en fin de travaux et devrait être mise en service dans les toutes prochaines semaines. Pour Serge Grzybowski, PDG d ICADE, «Moins d un an après l arrivée du T7 au cœur du parc, la mise en route de cette bretelle de sortie d autoroute marque une nouvelle étape dans la démarche de développement et d attractivité du parc... Pour nos clients, c est une avancée considérable qui va contribuer à fluidifier la desserte de leurs entreprises et faciliter les déplacements de leurs collaborateurs et visiteurs. Pour le territoire, c est un pas de plus dans le rayonnement économique d un bassin de vie et d emplois majeur en région parisienne». Crédit photo : cd94/alain Bachellier La création de cette bretelle répond à de nombreux objectifs : - désenclaver le secteur économique en plein essor du pôle Orly-Rungis, - améliorer le maillage entre le réseau autoroutier et le réseau départemental, - améliorer les conditions d accès et la desserte du parc d affaires ICADE et du centre-ville de Rungis, - assurer la fluidité du trafic RD165, avenue Charles-Lindberg, avec la réalisation de deux carrefours à feux. A propos d'icade La société immobilière ICADE, filiale de la Caisse des Dépôts, est un acteur majeur du développement territorial, que Silic a rejoint en La gestion des parcs d affaires est l une de ses principales missions. Son parc d affaires Paris Orly/Rungis compte plus de 220 entreprises pour plus de m 2 construits. Il accueille plus de employés Guide de l immobilier d entreprise en Val-de-Marne - Juin 2015

11 PROJET MASSY- VALENTON OUEST La modernisation de l infrastructure existante va décupler l attractivité du parc d affaires ICADE et du pôle de Rungis Le projet Massy-Valenton Ouest, complémentaire au projet Massy-Valenton Est dont les travaux ont déjà débuté, vient d être soumis à enquête publique. Sa mise en œuvre permettra d améliorer l efficacité et la qualité du service, et d offrir la possibilité de mettre en place des liaisons supplémentaires aussi bien sur les réseaux RER que TGV... Pour le pôle d activité tertiaire d Orly/ Rungis, en particulier pour le parc tertiaire ICADE de Rungis, cette opération constitue une carte maîtresse pour le développement de l activité. Si SNCF Réseau et ses partenaires financeurs (État, Régions Île-de-France, Bretagne, Pays de la Loire, Centre, Aquitaine et Poitou- Charentes) portent ce projet d aménagement, c est parce qu aujourd hui, la liaison entre Massy et Valenton constitue un maillon faible de la Grande Ceinture parisienne, qui perturbe fortement le fonctionnement des réseaux RER et TGV dans le secteur. Le projet Massy-Valenton Ouest répond à de multiples objectifs : - fluidifier la circulation des TGV province / Îlede-France / province, - augmenter la fréquence et la régularité du RER C, - réduire le bruit ferroviaire, - améliorer la sécurité, en supprimant un passage à niveau très fréquenté. UNE NETTE AMÉLIORATION DU TRAFIC TGV Les TGV prennent quotidiennement du retard sur leur parcours entre Massy et Valenton 2 du fait des goulots d étranglement à chaque extrémité de la section. Les retards occasionnés par ces conflits de trafics sur ce tronçon s amplifient le plus souvent tout au long du trajet : c est l effet «boule de neige». Les aménagements proposés à l échelle du programme Massy-Valenton vont réduire de façon très significative les pertes de temps observées actuellement, en supprimant la plupart des sources de conflit TGV/TGV d une part, TGV/RER C d autre part. Grâce à la suppression des goulots d étranglement et des conflits de circulation, les TGV pourraient ainsi gagner jusqu à 2 minutes de temps de parcours sur cette section. La nouvelle infrastructure permettra d augmenter la capacité en nombre de trains par jour et par heure. Actuellement de 2 TGV par heure et par sens, elle passera à 3 TGV par heure et par sens après réalisation du projet. RER C : DOUBLEMENT DU TRAFIC ENTRE MASSY ET PONT DE RUNGIS Actuellement, la capacité de la ligne Massy- Valenton limite la fréquence des RER C entre Pont-de-Rungis et Massy à 2 RER par heure et par sens à cause des conflits de circulation avec les TGV. Avec le projet, il sera possible de faire circuler jusqu à 4 RER C par heure et par sens, ce qui permettrait de répondre aux besoins des usagers et de desservir les pôles d emplois à proximité. Le parc ICADE à Rungis, avec 220 entreprises et salariés, sera parmi les premiers bénéficiaires de ce nouvel aménagement. Le passage du RER C au quart d heure, au moins en heure de pointe, renforcera fortement l attractivité de la ligne. Environ voyageurs supplémentaires par an seraient attendus. De plus, les usagers du RER C bénéficieraient ainsi d une meilleure connexion avec le T7 en gare de Rungis La Fraternelle, avec le futur TCSP Sénia-Orly et la future ligne 14 Sud du Grand Paris Express en gare de Pont-de- Rungis, d où une amélioration des liaisons entre tous les pôles desservis par la Grande Ceinture (Massy, Rungis, Orly). Un volet important du projet est également consacré à l amélioration du cadre de vie des riverains : suppression du passage à niveau de Fontaine Michalon, réalisation d un programme conséquent de protections acoustiques Guide de l immobilier d entreprise en Val-de-Marne - Juin

12 Projet de territoire SEINE-AMONT Une stratégie de développement au service d une ambition métropolitaine Moins d an an après le transfert de la compétence économique, la Communauté d'agglomération Seine-Amont rend publique sa stratégie. UN POTENTIEL INÉDIT ET DES PROJETS D'AMPLEUR MÉTROPOLITAINE AUX PORTES DE PARIS Avec sa situation géographique privilégiée, sa bonne desserte et son dynamisme économique ( entreprises et IVRY CONFLUENCES 2. ZAC SEINE GARE VITRY 3. QUARTIER DU PORT 4. ZAC GARE ARDOINES 5. LE DOMAINE CHÉRIOUX 6. ZAC ROUGET DE LISLE emplois), Seine-Amont bénéficie d'une forte attractivité. Ce potentiel est considérablement renforcé par plusieurs grands projets qui vont changer sa physionomie durant les 20 prochaines années. Côté aménagement du territoire, ce sont 5 millions de m 2 qui vont être construits, principalement répartis entre Ivry-Confluences, Vitry Les-Ardoines et Choisy Lugo. Sur l'ensemble de ces projets, 40% de la surface réaménagée sont réservés aux activités économiques. Des projets d aménagement qui sont conçus pour renforcer la mixité économique et accueillir à la fois des entreprises de services, des établissements à vocation industrielle, des activités innovantes... De nouvelles infrastructures de transports vont être réalisées pour améliorer la desserte du territoire, avec : - la création du tramway T9 Paris-Orly, - le prolongement de la ligne 10 du métro au cœur d'ivry-confluences, - la mise en service du Tzen entre Paris et Choisy, - l'aménagement de deux gares à Vitrysur-Seine pour accueillir en 2022 la ligne 15 du Grand Paris Express. UNE STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE AXÉE SUR LES SECTEURS D AVENIR ANCRÉS DANS LA RÉALITÉ PRODUCTIVE DU TERRITOIRE Territoire historiquement industriel, l un des plus forts enjeux est le maintien et le développement de la vocation productive permettant de favoriser l emploi et l innovation. Seine-Amont peut compter sur son potentiel industriel et la capacité d innovation de son écosystème pour apporter des solutions concrètes, sources 12 - Guide de l immobilier d entreprise en Val-de-Marne - Juin 2015

13 de retombées économiques en termes d emploi et de richesse. Le renouvellement de son tissu industriel s appuie sur des secteurs émergents fortement implantés sur le territoire et sur des marchés porteurs inhérents aux évolutions sociétales de long terme : vieillissement de la population, exigences et réglementations environnementales, attractivité résidentielle, besoins accrus d innovations technologiques. Forte de ces constats et de la réalité économique de son territoire, la CASA a arrêté quatre domaines d activités stratégiques transfilières : L ingénierie urbaine et la transition énergétique Il s agit des activités des cycles de l eau et des matériaux, de transports alternatifs au système routier et plus respectueux de l environnement, de production d énergie, de développement de l éco-construction. Le Cluster «Eau-Milieu-Sols» sera un élément fort de la mise en cohérence de ce domaine d actions en favorisant les échanges et projets collaboratifs entre acteurs économiques, l innovation et les retombées en termes d emploi. La création d outils de développement La Silver Economie, dont Seine-Amont en est le berceau, (présence de l hôpital Charles Foix, du pôle allongement de la vie et déploiement du Cluster Silver Valley), doit pouvoir s ancrer et se développer sur le territoire grâce à la création d outils de développement pertinents tel que la pépinière et plateforme immobilière Silver Innov inaugurée en La Santé &co En lien avec la Silver Economie mais également avec d autres secteurs associés tels que les matériaux, les biotechnologies, l électronique, eaux-milieux-sols, c est un domaine d activité particulièrement porteur et à fort potentiel de développement. Un projet de plateforme d innovation, initié sur cette thématique aux Ardoines, participera de ce positionnement original et d avenir à proximité immédiate de Sanofi, premier inducteur industriel du biocluster francilien. Les industries culturelles, créatives et le numérique Plusieurs segments des industries créatives sont présents sur le territoire : l image, la vidéo, le spectacle vivant, le numérique, le design, les arts graphiques, le street art, l art contemporain Ce secteur se structure autour d équipements publics et privées tels que le MacVal, la «Halle o Films» ou encore le projet de résidence pour jeunes entrepreneurs porté par Xavier Niel. Quel que soit le domaine d activités stratégiques, un des leviers principaux de développement est la capacité à générer un immobilier d activité innovant dans sa conception et son montage. Un groupe de travail regroupant une trentaine d acteurs publics a été constitué pour approfondir plus avant ces leviers. En parallèle, des polarités tertiaires se développent renforçant la capacité d accueil du territoire. Pour exemples : à Ivry-sur-Seine, m 2 viennent d être signés dans l opération CitySeine et m 2 sont déjà sortis de terre. A Vitry-sur-Seine, le projet Idéos est en cours de commercialisation offrant plus de m 2 de bureaux fortement divisibles. Enfin, deux opérations de m 2 et m 2 sont en cours de construction sur le quartier du Port à Choisy-Le-Roi. Dès sa création, Seine-Amont a annoncé ses ambitions dans le domaine du développement économique et moins d un an après, il s est déjà doté d outils opérationnels pour renforcer l innovation territoriale, l accompagnement des entreprises, les partenariats et projets collaboratifs, l'implantation de nouvelles entreprises afin que développement économique d ambition métropolitaine s accorde avec création de nouveaux emplois au bénéfice des habitants du territoire. CitySeine à Ivry-sur-Seine Guide de l immobilier d entreprise en Val-de-Marne - Juin

14 Projet de territoire ORLY-RUNGIS Eiffage, Expansiel, Nexity vont s installer dans le quartier des Portes d Orly Porté par l Etablissement Public Orly-Rungis Seine-Amont, et situé à moins de 6 km de Paris, le quartier des Portes d'orly (Zac Anatole France et Zac du Triangle des Meuniers) dispose d'une situation privilégiée : à proximité de l'aéroport d'orly, du Marché d'intérêt National de Rungis et du futur quartier de la gastronomie, du Centre Commercial Belle Epine, des parcs tertiaires et d'activités ICADE Rungis, du Sénia et de Sogaris. L actualité est riche en signatures de promesses de vente, travaux, et engagements dans la démarche de labellisation EcoQuartier. dès le mois de mars, les travaux du premier programme de construction de la Zac sur le lot 18 A (58 logements sociaux) ont été engagés. ENGAGEMENT DANS LA LABELLISATION ECOQUARTIER ZAC Anatole France En terme de commercialisation, l'opération a connu des avancées concrètes. Dans la Zac Anatole France - Dans le lot 18B (2 300 m 2 SDP), une promesse de vente a été signée avec Eiffage Immobilier, pour la construction de 30 logements. Démarrage des travaux : 2017, livraison : Dans la Zac Triangle des Meuniers - Dans le lot 4A (7 000 m 2 SDP), une promesse de vente a été signée avec Expansiel pour la construction de 95 logements et d'un équipement public en rez-de-chaussée. Démarrage des travaux : 2017, livraison : mi Dans le lot 2 A ( m 2 SDP), un protocole foncier a été signé avec Eiffage pour la construction de m 2 de bureaux, m 2 de logements et une résidence étudiante. - Dans le lot 2 B (7 700 m 2 SDP) de logements, un protocole foncier a été signé avec Nexity. TRAVAUX En ce qui concerne les travaux, une première phase d'espaces publics a été achevée sur la Zac Anatole France et Le projet a été «engagé dans la labellisation EcoQuartier 2014», un titre qui identifie les projets exemplaires en matière d'aménagement durable. Le quartier des Portes d Orly comportera, entre autres, des bâtiments basse consommation et deux bâtiments à énergie positive. A propos de l'etablissement Public d'aménagement Orly-Rungis Seine-Amont Créé en mai 2007, il réunit 15 partenaires : 12 communes (Ablon-sur-Seine, Alfortville, Chevilly-Larue, Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Orly, Rungis, Thiais, Valenton, Villeneuve-le-Roi, Villeneuve-Saint-Georges, Vitry-sur-Seine), le Conseil départemental du Val-de-Marne, la région Île-de-France et l'état. Il conduit l'opération d'intérêt National (OIN). Sur un territoire de habitants, logements, emplois dont emplois privés, ses objectifs ciblent : le développement économique, le développement résidentiel, les transports et la mobilité, au service du territoire et de ses résidents, la création de logements /an et de créations d'emplois / an Guide de l immobilier d entreprise en Val-de-Marne - Juin 2015

15 GRAND ORLY ENTREPRISES Affirmer le Grand Orly dans la métropole du Grand Paris Projet de territoire Créé en juin 2013, pour soutenir le développement économique du territoire et presser les pouvoirs publics pour favoriser sa desserte rapide par les lignes 14 et 18 du nouveau Grand Paris Express, le club Grand Orly Entreprises a obtenu une première victoire en 2014, lorsque le Premier Ministre, Manuel Valls,a annoncé l accélération de la mise en œuvre du chantier des lignes 14 et 18. Selon le calendrier prévisionnel, ces lignes, essentielles au développement économique du Sud francilien, seront opérationnelles en Pour autant, l action du club ne s arrête pas là. Désormais, il porte haut et fort la voix économique du territoire du Grand Orly ( habitants, emplois, établissements) pour conforter son statut de territoire stratégique au sein de la Métropole du Grand Paris. Lors de la première réunion publique 2015 du club, le 21 janvier dernier, le président, Claude Samson, a estimé «l année 2015 était une année de construction avec le lancement des enquêtes publiques et nous avons encore et toujours besoin de la participation massive des entreprises». Ceci est d autant plus vrai que cette année est prépondérante pour la mise en œuvre de la réforme territoriale et le lancement de la Métropole du Grand Paris qui sera effective au 1 er janvier À l instar des élus des communes du Grand Orly, le club Grand Orly Entreprises estime que le territoire du Grand Orly va dans le sens de l histoire car, faut-il le rappeler, l aéroport d Orly, à cheval sur les départements du Val-de- Marne et de l Essonne et le Marché d Intérêt National (MIN de Rungis) sont les pierres angulaires du développement du premier pôle économique du Sud francilien. Ce n est pas sans raison si le club Grand Orly Entreprises a été initié par l ADOR - Association pour le Développement Economique du pôle d Orly-Rungis (membres de l ADOR : Aéroports de Paris, Altaréa Cogedim, Klépierre, Semmaris, Icade (ex Silic), Sogaris, EPA-ORSA), les chambres de commerce et d industrie du Val-de- Marne et de l Essonne, les MEDEF Valde-Marne et Essonne, et les CGPME 94 et 91. Rappelons aussi que le club est constitué d entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d activité, implantées sur le Grand Orly ou intéressées par la réalisation rapide des nouveaux modes de transport : lignes 14 et 18 du Grand Paris Express, mais aussi bus, tramways, interconnexion de TGV Le nouveau Grand Paris des transports Le nouveau Grand Paris des transports représente 195 km, 4 lignes nouvelles, des lignes prolongées, 69 gares dont 80 % en correspondance, et environ 2 millions de voyageurs par jour. Concernant le Sud francilien, le calendrier prévoit un objectif de mise en service en 2024 pour la ligne 14 Sud Paris Orly et à partir de 2023/2024 jusqu à 2030 pour la ligne 18. La ligne 14 Sud à terme (horizon 2024) Elle reliera «Olympiades» à l aéroport d Orly avec 7 nouvelles gares sur une distance de 14 km Elle traversera 11 communes et trois départements avec des trains toutes les 85 secondes. La ligne 18 à terme (horizon 2023/ ) Elle reliera l aéroport d Orly à Versailles-Chantiers avec 10 gares, 35 km de lignes dont 13 km de viaduc entre Palaiseau et Magny-les-Hameaux. Les temps de parcours seront de 15 minutes entre l aéroport d Orly et Palaiseau Polytechnique, de 31 minutes entre l aéroport d Orly et Versailles- Chantiers, avec des trains toutes les trois minutes. Guide de l immobilier d entreprise en Val-de-Marne - Juin

16 Projet de territoire IVRY CONFLUENCES Le groupement Nexity / Sodéarif : lauréat de la consultation pour l îlot 4 E C est au MIPIM lors de la conférence donnée par Sadev 94, intitulée «Conserver l activité économique au cœur de la ville dense», que l annonce officielle a été faite : le groupement constitué de Nexity et de Sodéarif va réaliser le programme de MONTIVRY à Ivry-sur-Seine. Point de départ de la réflexion sur cet îlot situé au cœur de la Zac Ivry Confluences : la prise en compte des souhaits exprimés par Saint-Gobain qui désirait réintégrer les enseignes du groupe sur m 2 pour regrouper en un même lieu «Point P» et la «Plateforme du bâtiment» ainsi qu un parking. Pour mener cette opération complexe et, qui plus est, sur un îlot de petite dimension (2 hectares), un atelier de co-conception (regroupant la Ville, Sadev 94, une équipe d architectes et la société Saint Gobain) a travaillé pendant 8 mois pour aboutir à une esquisse : un concept architectural qui se présente comme une superposition urbaine et qui propose de revisiter la notion de dalle en lui donnant une nouvelle dimension. C est sur cette base que la consultation de promoteur a été lancée et le 13 février 2015, Sadev 94 a signé une promesse de vente Synallagmatique avec le groupement Nexity/ Sodéarif, lauréat de cette consultation. LE PROGRAMME COMPREND (en SDP) : m 2 environ de locaux d'activités à usage des enseignes Point P et Plateforme du bâtiment, enseignes du groupe SAINT-GOBAIN, m 2 de bureaux, m 2 de logements : m 2 à usage de résidence étudiante, m 2 à usage de logement en accession, m 2 à usage de logement locatif social, m 2 d'activités et commerces. Soit une surface de plancher globale d'environ m 2. A propos d Ivry Confluences Situés dans le prolongement de Bercy et de Paris Rive Gauche, Ivry Confluences c est : 145 hectares en renouvellement urbain aux portes de Paris, des activités économiques créatrices d emplois, près de logements familiaux diversifiés construits, une valorisation du paysage de la plaine fluviale, un renforcement des transports publics, un cadre de vie de qualité pour les habitants et les salariés, avec commerces, services et équipements. Actuellement, les chantiers sont nombreux à Ivry Confluences : plus de m 2 de logements sont en cours de construction ou en passe d être démarrés et m 2 tertiaires, baptisés CitySeine, sont en développement par Bouygues Immobilier, Crédit Agricole Immobilier et Icade. Facilement accessible grâce aux axes routiers proches (A4, périphérique ), Ivry Confluences est également bien desservi par les transports en commun, dont le RER C qui, depuis mi-décembre 2013, a doublé ses fréquences de passage en gare. Prochainement le TZen 5 reliera rapidement le site à la ligne 14 du métro (station Bibliothèque François Mitterrand) et à la station Grand Paris Express Les Ardoines (ligne 15). Enfin, les études pour le prolongement de la ligne 10 du métro jusqu à la place Gambetta, située à 50 m de CitySeine, sont en cours. A propos de Sadev 94 Depuis plus de 25 ans, Sadev 94 accompagne et traduit les ambitions urbaines et économiques du Val-de-Marne. Présidée par Pascal Savoldelli et dirigée par Jean-Pierre Nourrisson, Sadev 94 participe au développement des villes du département par la prospective territoriale, le pilotage d études urbaines, la réalisation de schémas d aménagement de référence et d opérations d aménagement, la construction de logements, de bureaux, de bâtiments d activités et d équipements publics Guide de l immobilier d entreprise en Val-de-Marne - Juin 2015

17

18 Zoom TIERS-LIEUX Un concept adapté à notre région «Un tiers-lieu ne se définit pas par ce qu'il est mais par ce que l'on en fait!» Avec plus de 300 espaces de coworking, dont plus de 200 en Ile-de-France, notre pays a pratiquement rattrapé son retard en matière d implantation de tiers-lieux... On en compte plus d une cinquantaine à Paris, devenue en quelques mois, l une des principales métropoles mondiales dans ce domaine Dans le Val-de-Marne, le développement des tiers-lieux est en marche. Les réflexions sur les atouts de ces nouveaux espaces de travail sont largement engagées, en témoignent les conférences et journées organisées au SIMI ou à Ivrysur-Seine par l Agence de développement du Val-de-Marne. Dans notre secteur géographique, c est peut-être le territoire du Val de Bièvre qui est le plus avancé. On y recense plusieurs espaces de coworking à Cachan, Arcueil, ou au Kremlin-Bicêtre, et c est là que se développe le concept de Créative Valley, cher à son principal ambassadeur, Yan Gozlan. DE QUELLE RÉVOLUTION S AGIT-IL? Depuis une quarantaine d années, il existe des espaces de travail flexibles, des centres d affaires!... Pourtant c est seulement depuis cinq à six ans qu ont été créées de nouvelles formes d espaces répondant à la fois aux besoins des travailleurs indépendants, des PME, des TPE, mais aussi aux besoins des grands groupes pour leurs salariés qu ils soient nomades ou appelés à pratiquer demain le vrai télétravail. Comme le souligne Vincent Jeambrun, vice-président de la communauté d agglomération du Val de Bièvre (CAVB) : «Si notre agglomération dispose de nombreux bureaux classiques, depuis quelques années elle a voulu se moderniser, anticiper les besoins en termes de travail, imaginer de nouveaux styles d espaces de travail, comme les espaces de coworking. Nous avons travaillé, en particulier, sur des espaces adaptés qui s inscrivent dans l ADN de notre territoire, à savoir le numérique. Aujourd hui nous avons des lieux d information et de formation, des incubateurs, des pépinières d entreprises, et l objectif est de créer un réseau pour mettre en harmonie tous ces dispositifs et les adapter encore plus au monde de demain.» Dans le Val de Bièvre, on imagine déjà un lieu unique qui regrouperait tous les différents styles d espaces de travail, composé d espaces à vivre, d espaces à travailler, d espaces d organisation de manifestations, de formation, d accompagnement juridique, de réunions voire même un espace de fabrication, un «Fab lab» en rez-de-chaussée, près de la buvette, de la cantine ou de la médiathèque. Car, ne vous y trompez pas, les espaces de vie, comme «la cantine», sont des lieux à ne pas négliger : de nombreuses idées y germent, de multiples partenariats y voient le jour. UN CONCEPT BIEN ADAPTÉ AU GRAND PARIS La région Ile-de-France soutient le concept de tiers-lieux depuis plusieurs années. Elle estime qu il est particulièrement adapté à notre région urbanisée où 18 - Guide de l immobilier d entreprise en Val-de-Marne - Juin 2015

19 les temps de transport peuvent atteindre trois ou quatre heures par jour. Jean-Baptiste était à San-Francisco lors des toutes premières expériences de coworking qui se déroulaient alors pendant les week-ends. «Le concept a si bien marché que l on s est dit pourquoi ne pas mettre en place un système à la semaine». L idée a fait son chemin et connaît un succès mondial dans les pays industrialisés. A l échelon francilien, on se met à rêver : «Pourquoi donc aller traverser toute l Ilede-France pour aller faire de l Excel si on peut le faire près de chez soi!» Le soutien régional a porté ses fruits. Depuis trois ans, il a permis la création de 15 à 20 tiers-lieux chaque année. CREATIVE VALLEY Un exemple de tiers-lieux pour les start up et les entreprises spécialisées dans les NTIC Situé au Kremlin-Bicêtre à 5 mn de la porte d Italie, mais aussi à Nogent-sur- Marne, Creative Valley est une solution d hébergement et de services destinée aux start-up. Elle propose la mise à disposition de locaux entièrement équipés (ameublement, espaces de réunion et espace de repos), des services et des prestations techniques de pointe (fibre optique, hébergement sur serveurs sécurisés, téléphonie ). QUI SONT AUJOURD HUI LES PRINCIPAUX UTILISATEURS DE TIERS-LIEUX? En premier lieu, des personnes qui viennent du numérique, de l économie sociale et solidaire, du monde des start-up, du jeu mais pas seulement! On rencontre de jeunes entrepreneurs qui sont en attente de collaboration, qui souhaitent aller à la rencontre des gens et faire avancer leurs réseaux. La population des tiers-lieux est d ailleurs en perpétuelle évolution. De plus en plus de grands groupes (50 % des entreprises du CAC 40) réfléchissent à l utilisation de ce nouvel outil pour leurs salariés. Ce ne sont pas deux logiques qui s affrontent, car les tiers-lieux n ont pas vocation à supplanter les anciennes formes de bureau, mais à les enrichir. L idée se fait jour d avoir un complément de proximité à son bureau principal, avec des qualités de services permettant de ne rien changer à ses habitudes de travail sauf celle d éviter la transhumance francilienne quotidienne. Déjà de grands acteurs se sont lancés dans les tiers-lieux (Nexity, SNCF, la Caisse des Dépôts, voire La Poste) souhaitant devenir des acteurs de ce phénomène. Pour lancer le concept de Creative Valley en Val-de-Marne, ses fondateurs se sont associés à L Epitech, 1 ère école française d informatique. Creative Valley est aussi une communauté où s allient les expériences et les compétences. Elle fédère et structure les échanges exerçant un rôle de facilitateur entre les membres de différents domaines et expertises (NTIC, Jeux, Web TV, Réalité augmentée, Design, Commerce, Caritatif ). Le concept a connu un écho très favorable dans notre département comme en témoigne le succès des journées portes ouvertes organisées en février dernier. En effet, près de 150 porteurs de projets ou jeunes entrepreneurs se sont rendus au Kremlin-Bicêtre le vendredi 27 février. Mentors, étudiants, grands groupes, partenaires, ils ont rencontrés 14 start-up après une session de pitch animée par Yan Gozlan, principal initiateur de la Creative Valley en Val-de-Marne. L'ORIGINE DU CONCEPT DE TIERS-LIEUX Né d'une approche sociologique de nos territoires, le concept de «tiers-lieux» se développe en France et dans le Monde à grande vitesse. Ils sont destinés à être des espaces physiques ou virtuels de rencontres entre personnes et compétences variées qui n'ont pas forcément vocation à se croiser. DÉFINITION RACCOURCIE Un tiers-lieu c'est 3 choses à la fois : un service + un outil + un processus. C'est fait par et pour des individus, des structures, des groupes et des communautés. Pourquoi on fait des tiers-lieux? Pour travailler, vivre, entreprendre et pour beaucoup survivre et plus si affinités. COWORKING : LA DÉFINITION DU WEB Le coworking est un type d'organisation du travail qui regroupe deux notions : - un espace de travail partagé, - mais aussi un réseau de travailleurs, encourageant l'échange et l'ouverture. Guide de l immobilier d entreprise en Val-de-Marne - Juin

20 Infos La CHAMBRE de MÉTIERS et de l ARTISANAT du Val-de-Marne (CMA 94) à votre service Un LIVRE BLANC pour favoriser l immobilier d artisanat en France Les CMA régionales d Ile-de-France et de Rhône-Alpes avec l expertise opérationnelle des CMA départementales des Hauts-de-Seine, du Rhône, de la Savoie et de la Seine-et-Marne, viennent de réaliser le «Livre Blanc» de l immobilier d entreprise artisanale. Organisé en trois volets, ce livre dresse un état des lieux des enjeux liés au développement et à la pérennisation de l immobilier d entreprise artisanale et présente des stratégies et des propositions à mettre en œuvre. L OUVRAGE EST NÉ D UN CONSTAT Depuis près de trente ans, on observe une érosion du nombre d entreprises artisanales en tissus contraints (zones urbaines, touristiques ) alors que le nombre d artisans augmente sur nos territoires. La densification des tissus urbanisés, associée à une forte valorisation du foncier en zone urbaine ou rurale, a poussé à une relocalisation des artisans dans des secteurs moins centraux des agglomérations et donc plus éloignés des besoins de la population. Une fois que les acteurs se sont appropriés la problématique du maintien et du développement d un tissu artisanal, ces derniers se heurtent à une réelle pénurie de locaux adaptés pour répondre aux besoins des artisans. Pour SENSIBILISER, CONVAINCRE ET AGIR en faveur de l immobilier artisanal, ce «Livre Blanc» s adresse à tous les acteurs présents sur l ensemble des territoires en France : - collectivités locales et intercommunalités, - opérateurs et établissements publics (organismes HLM, sociétés publiques, locales) ou mixtes (sociétés d économie mixte), - acteurs privés (aménageurs-promoteurs, commercialisateurs, investisseurs, gestionnaires). > POUR OBTENIR plus d informations sur le «Livre Blanc» de l immobilier d entreprise artisanale, contactez : La Chambre de Métiers et de l Artisanat du Val-de-Marne Pôle développement territorial - 27, avenue Raspail Saint Maur des Fossés Cedex Tél. : ARTISAN ART à Vitry/Seine m 2 de locaux d activité en entrée de ville Dans le cadre de la «ZAC RN7, Plateau du Moulin Vert», nouveau quartier urbain en entrée de ville composé d un programme mixte de 290 logements (en accession et en locatif social) et de m 2 de bureaux-activités-commerces, la ville de Vitry-sur- Seine développe un programme de m 2 de locaux d activités destinés aux entreprises artisanales. Située aux portes de Paris, Vitry-sur-Seine est une ville importante sur le plan démographique ( habitants en 2013) et économique. Elle présente une indéniable attractivité grâce, notamment, aux actions novatrices et ambitieuses qu elle réalise depuis plusieurs années. Dotée d un tissu économique riche, la ville dispose par ailleurs d une offre de transports en commun pléthorique qui permet de fluidifier l accessibilité des salariés et des clients vers la zone dédiée. Les locaux proposés aux entrepreneurs sont indépendants et peuvent se diviser en cellules de 75 à 300 m 2. Outre les ateliers et espaces d activités, 370 m 2 de locaux sont destinés aux commerces. Des places de stationnement et des espaces de livraison complètent l ensemble. Livraison prévue à l'horizon La CMA 94 a accompagné la Ville, l AFTRP, Bouygues Immobilier et les architectes en charge du projet. Elle a notamment réalisé une étude d opportunité pour le compte de l AFTRP, dans laquelle elle a : - appréhendé les besoins des entreprises artisanales en matière de locaux d activités ; - évalué l opportunité de réaliser une opération immobilière dédiée à l artisanat sur le site de la ZAC de la RN7 ; - établit des préconisations pour la réalisation de l opération (prescriptions pour l aménagement du pôle artisanal, mode de gestion ). > Infos sur ce programme : Communauté d'agglomération Seine-Amont - Tél. : Guide de l immobilier d entreprise en Val-de-Marne - Juin 2015

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Christophe RIPERT, Directeur immobilier, SOGARIS Cette présentation porte sur des exemples concrets d

Plus en détail

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans 9 villes Est Ensemble, une ambition métropolitaine La Communauté d agglomération Est Ensemble a été créée le 1 er janvier 2010. Située aux portes de Paris, elle regroupe 9 villes de Seine-Saint-Denis Bagnolet,

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

CENSI BOUVARD. Residhome Apparthotel Paris Nanterre. Nanterre (92)

CENSI BOUVARD. Residhome Apparthotel Paris Nanterre. Nanterre (92) CENSI BOUVARD 2014 (92) o Prootant du dynamisme de La Défense et de l'attractivité d'une vraie vie de quartier, la résidence Résidhome Paris se situe sur une place bordée de commerces et de restaurants.

Plus en détail

É dito E. Investir V illejuif

É dito E. Investir V illejuif Investir V illejuif É dito E n 2014, la ville de Villejuif prend un nouveau cap. Aujourd hui, elle révèle tout son potentiel, sa richesse et sa vitalité, et nous sommes très heureux d accueillir chaque

Plus en détail

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont :

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont : Communiqué de presse 23 avril 2014 Établissement public d aménagement de La Défense Seine Arche 55 Place Nelson Mandela 92024 Nanterre Cedex L Etablissement Public d Aménagement de La Défense Seine Arche

Plus en détail

Office Avenue. Montrouge Hauts de Seine (92) Espaces Business Montrouge. A partir de 97.251 HT. Mobilier et équipement inclus Rentabilité 4,60% HT

Office Avenue. Montrouge Hauts de Seine (92) Espaces Business Montrouge. A partir de 97.251 HT. Mobilier et équipement inclus Rentabilité 4,60% HT Office Avenue Montouge (92) office-avenue.fr Office Avenue office-avenue.fr Espaces Business Montrouge A partir de 97.251 HT Mobilier et équipement inclus Rentabilité 4,60% HT Montrouge Hauts de Seine

Plus en détail

Paris-Saclay Index Immobilier d entreprise nº 1 mars 2015

Paris-Saclay Index Immobilier d entreprise nº 1 mars 2015 Paris-Saclay Index Immobilier d entreprise nº 1 mars 2015 125 000 m 2 de bureaux commercialisés en 2014 80 000 m 2 d offre neuve ou en chantier 220 HT HC m²/an de loyer moyen Chantier EDF Lab R&D, juillet

Plus en détail

The future is a place : Paris-Val de Marne

The future is a place : Paris-Val de Marne The future is a place : Paris-Val de Marne 2011 Agence de Développement du Val de Marne Val de Marne : faits et chiffres Département : Val de Marne Région : Ile de France Préfecture : Créteil 47 communes

Plus en détail

ƫ ƫ ƫ DESSERVI GAGNE EN EFFICACITÉ

ƫ ƫ ƫ DESSERVI GAGNE EN EFFICACITÉ ROISSY PARIS NORD 2 CONNEXION ƫ ƫ ƫ DESSERVI GAGNE EN EFFICACITÉ Paris Porte de la Chapelle à 15 minutes Aéroport de Paris-CDG à proximité immédiate DES MOYENS DE TRANSPORT ADAPTÉS À CHAQUE USAGE!ƫ.ƫ!ƫ+%//5ġ.%/ƫ+.

Plus en détail

Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique. du 27 novembre 2012. Vitry-sur-Seine

Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique. du 27 novembre 2012. Vitry-sur-Seine Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique du 27 novembre 2012 Vitry-sur-Seine!" Le programme de la réunion 2 Le programme de la réunion Le dispositif de concertation Les acteurs et les objectifs

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Logistique urbaine : Sogaris imagine des solutions adaptées à la ville de demain Le 16 avril 2014 Contacts

Plus en détail

Le réseau de transport public du

Le réseau de transport public du Un nouveau réseau de transport structurant pour la Région Capitale Le projet soumis au débat : 155 kilomètres de métro automatique en double boucle, pour relier rapidement Paris et les pôles stratégiques

Plus en détail

La localisation des quais des gares du réseau Grand Paris devra permettre :

La localisation des quais des gares du réseau Grand Paris devra permettre : DONNER SA PLACE AU VAL DE MARNE DANS LA CONSTRUCTION DU GRAND PARIS les projets de transport du Grand Paris Express La loi n 2010 597 du 3 juin 2010 relative au Grand Paris dispose que «le Grand Paris

Plus en détail

Le Val d Orge au Stand D02 - Hall Passy Construisons la plus grande réserve foncière d Ile-de-France Contact presse : Charlotte Limare

Le Val d Orge au Stand D02 - Hall Passy Construisons la plus grande réserve foncière d Ile-de-France Contact presse : Charlotte Limare Le Val d Orge au Stand D02 - Hall Passy Construisons la plus grande réserve foncière d Ile-de-France Dossier de presse SIMI du 4 au 6 décembre 2013 Contact presse : Charlotte Limare Tél. : 01 69 72 17

Plus en détail

Comité de Pilotage Ligne Nouvelle Provence Côte d Azur 23 septembre 2013

Comité de Pilotage Ligne Nouvelle Provence Côte d Azur 23 septembre 2013 Comité de Pilotage Ligne Nouvelle Provence Côte d Azur 23 septembre 2013 E-LGVPACA.1-PRG-CPI.C08-PRD-RFF-00001 Comité de Pilotage du 23 septembre 2013 Ordre du jour du COPIL : Conclusions du rapport de

Plus en détail

Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique. Point d étape

Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique. Point d étape Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique Point d étape Une feuille de route initiale Un enjeu économique : - créer un centre d affaires européen (tertiaire supérieur) - faire un effet levier

Plus en détail

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne Grand Hameau Une entrée de ville à la campagne Une entrée de ville à la campagne Afin de donner une nouvelle impulsion à son développement, la Ville du Havre a choisi de mettre en valeur les derniers espaces

Plus en détail

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013.

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Contact presse : Julie LECOEUR Responsable Communication 05 47 81 70 14 communication@cc-mimizan.fr

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ

SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ 1 OBJET DU SCHÉMA DIRECTEUR Une démarche partenariale du Département de la Seine-Saint-Denis, avec les collectivités

Plus en détail

Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme

Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme Sommaire Edito Présentation du Welcome City Lab Le Welcome City Lab: les chiffres Paris&CO La nouvelle promotion de startups L état rentre

Plus en détail

FLASH ÉCO 94 NUMÉRO SPÉCIAL - CONJONCTURE IMMOBILIER D ENTREPRISE 2014 : UNE ANNÉE DE RETOUR A LA NORMALE MAIS UN MARCHÉ QUI RESTE ENCORE FRAGILE

FLASH ÉCO 94 NUMÉRO SPÉCIAL - CONJONCTURE IMMOBILIER D ENTREPRISE 2014 : UNE ANNÉE DE RETOUR A LA NORMALE MAIS UN MARCHÉ QUI RESTE ENCORE FRAGILE FLASH ÉCO 94 N 40 MAI 205 La newsletter économique et territoriale du Val-de-Marne NUMÉRO SPÉCIAL - CONJONCTURE IMMOBILIER D ENTREPRISE 204 : UNE ANNÉE DE RETOUR A LA NORMALE MAIS UN MARCHÉ QUI RESTE ENCORE

Plus en détail

Un nouvel espace de travail atypique aux portes de Paris - Un lieu de création de la ville durable et des arts médiatiques - Un cadre de travail

Un nouvel espace de travail atypique aux portes de Paris - Un lieu de création de la ville durable et des arts médiatiques - Un cadre de travail Un nouvel espace de travail atypique aux portes de Paris - Un lieu de création de la ville durable et des arts médiatiques - Un cadre de travail convivial adapté aux besoins des petites entreprises Un

Plus en détail

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. La durée de placement

Plus en détail

ENTREPOTS / BUREAUX à louer

ENTREPOTS / BUREAUX à louer ENTREPOTS / BUREAUX à louer Bâtiment indépendant 2 380 m² de locaux d Activités (entrepôts / bureaux) Zone d Activités du Pérou MASSY (91) 10 mail Atlantis 91300 MASSY 01 64 47 07 19 info@fimmconseil.com

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. En présence de : ville de boulogne-billancourt - saem val de seine aménagement

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. En présence de : ville de boulogne-billancourt - saem val de seine aménagement L opération ile seguin-rives de seine présentée au mipim 2009 Pour la troisième année consécutive, la Ville de Boulogne-Billancourt et la SAEM Val de Seine Aménagement participeront au MIPIM, Marché international

Plus en détail

PREAMBULE. ETUDE D IMPACT PIECE 7 - Partie 1 Résumé non technique de l étude d impact. Les objectifs : Présentation :

PREAMBULE. ETUDE D IMPACT PIECE 7 - Partie 1 Résumé non technique de l étude d impact. Les objectifs : Présentation : PREAMBULE Présentation : L étude d impact développée ci-après concerne la création d une ligne de tramway entre Villejuif Louis Aragon et Athis-Mons (centre commercial). Le tronçon Athis-Mons Juvisy-sur-Orge,

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

POSE DE LA PREMIERE PIERRE DU SIEGE SOCIAL DE L ASSURANCE MUTUELLE DES MOTARDS A MONTPELLIER

POSE DE LA PREMIERE PIERRE DU SIEGE SOCIAL DE L ASSURANCE MUTUELLE DES MOTARDS A MONTPELLIER Montpellier, le 26 juin 2014 POSE DE LA PREMIERE PIERRE DU SIEGE SOCIAL DE L ASSURANCE MUTUELLE DES MOTARDS A MONTPELLIER Patrick JACQUOT, Président Directeur Général de l Assurance Mutuelle des Motards

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

des entreprises magazine de Vitry-sur-Seine novembre 2012 I N 66 P. 6 DOSSIER 2013-2020 une offre de transports renforcée

des entreprises magazine de Vitry-sur-Seine novembre 2012 I N 66 P. 6 DOSSIER 2013-2020 une offre de transports renforcée Le magazine des entreprises de Vitry-sur-Seine novembre 2012 I N 66 P. 6 DOSSIER 2013-2020 une offre de transports renforcée P. 4 actualité / forum emploi P.5 actualité / sol iage P. 10 activités / SD

Plus en détail

ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe.

ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe. ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe. L économie de la connaissance et l industrie : au cœur de la stratégie de développement économique de MPM

Plus en détail

Marseille. Entre Europe et Méditerranée le futur est à Marseille. Marseille-euroméditerranée

Marseille. Entre Europe et Méditerranée le futur est à Marseille. Marseille-euroméditerranée Marseille Entre Europe et Méditerranée le futur est à Marseille Marseille-euroméditerranée investissements 2 > euroméditerranée Née d une initiative de l Etat et des collectivités territoriales en 1995,

Plus en détail

Immobilier de bureaux en Plaine de France

Immobilier de bureaux en Plaine de France Immobilier de bureaux en Plaine de France Des dynamiques géographiques distinctes : La Plaine Saint Denis le Pole de Roissy Charles de Gaulle Le Cœur de la Plaine Rappelons que Paris et la petite couronne

Plus en détail

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE LA DEFENSE / SEINE ARCHE Le périmètre d intervention de l EPAD créé en 1958, est devenu périmètre d Opération d Intérêt National en 1983. Celui-ci a été scindé en deux le 19 décembre 2000 entre d une part

Plus en détail

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Eco-quartier des Bergères - Cahier des Charges de la consultation d acquéreurs ILOT

Plus en détail

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E Conclusion d un accord de partenariat pour l implantation d une usine au sein d Atlantic Free Zone à Kénitra De gauche à droite : M. Abdellatif Hadj Hamou, Président du Directoire de MEDZ, M. Alexandre

Plus en détail

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Phase 2 Perspectives de développement Proposition de stratégie de mise en

Plus en détail

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Dossier de presse Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Contacts presse : Laurent DEULIN : 02 48 48 58 10 06 63 95 00 23 l.deulin@agglo-bourgesplus.fr

Plus en détail

Une résidence exploitée par Euro Disney Associés S.C.A. Un référencement

Une résidence exploitée par Euro Disney Associés S.C.A. Un référencement Une résidence exploitée par Euro Disney Associés S.C.A. Un référencement Marne-la-Vallée, puissant pôle d'attraction 40 ans d aménagement novateur : territoire d expérimentation et véritable précurseur

Plus en détail

L Espace Urbain de Distribution de Chapelle International Paris 18 ème arrondissement

L Espace Urbain de Distribution de Chapelle International Paris 18 ème arrondissement L Espace Urbain de Distribution de Chapelle International Paris 18 ème arrondissement SAGL Architectes Associés Août 2014 P A R I S SOGARIS : un acteur référence en logistique urbaine Activité Acteur de

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles I- LE PARC DES EXPOSITIONS AUJOURD HUI Bien positionné sur les classements internationaux, Paris est une destination phare du tourisme d affaires au niveau

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

La Porte Sud du Grand Paris

La Porte Sud du Grand Paris CENTRE ESSONNE accueillir l avenir La Porte Sud du Grand Paris BONDOUFLE COURCOURONNES ÉVRY LISSES RIS-ORANGIS VILLABÉ Développer notre attractivité pour contribuer au rayonnement métropolitain du Grand

Plus en détail

le bilan de l immobilier d entreprise année 2013

le bilan de l immobilier d entreprise année 2013 le bilan de l immobilier d entreprise année 2013 Le marché de l immobilier d entreprise sur le territoire de Plaine Commune en 2013 Le territoire de Plaine Commune s agrandit au 1 er janvier 2013 pour

Plus en détail

En matière de promotion et de valorisation des activités de fabrication à Paris ou dans la Métropole

En matière de promotion et de valorisation des activités de fabrication à Paris ou dans la Métropole CONCLUSION ET PRECONISATIONS DU RAPPORT DE LA MISSION D INFORMATION ET D EVALUATION «FABRIQUER A PARIS POUR RELEVER LES DEFIS SOCIAUX ET ENVIRONNEMENTAUX : QUELLES FILIERES INDUSTRIELLES D AVENIR?» 3 JUILLET

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 214 Accelerating success. PERSPECTIVES Une année 215 dans la continuité > Après le creux de 213, l activité sur le marché des bureaux francilien

Plus en détail

Incarner un aéroport différent, à taille humaine

Incarner un aéroport différent, à taille humaine Incarner un aéroport différent, à taille humaine Notre aéroport dispose d un des plus forts potentiels de développement en Europe. Notre ambition est d incarner un aéroport différent. A taille humaine.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien

DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien «En vue de la grande Conférence de l ONU Paris Climat 2015, le dispositif Solutions COP 21 lancé par le Comité 21 avec le Club France Développement

Plus en détail

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Paris, le 15 octobre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Un marché immobilier résidentiel caractérisé par une baisse

Plus en détail

votre entreprise à Sénart Salle de conférences Gare RER

votre entreprise à Sénart Salle de conférences Gare RER votre entreprise à Sénart Salle de conférences Gare 1 VENIR À SÉNART Accès 4 gares. Autoroute A5a. 35 lignes de bus. Des liaisons performantes Située à 30 km au sud-est de Paris, l agglomération de Sénart

Plus en détail

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique 3 Éditorial «Le numérique est aujourd hui dans tous les usages : les transports, les entreprises, les loisirs, les objets connectés, l accès à l information, les smartphones, etc. Mais il n est pas dans

Plus en détail

par jour. LIGNES la ligne 15

par jour. LIGNES la ligne 15 LE GRAND PARIS DES TRANSPORTSS Le Grand Paris des transports prévoit la modernisation des transports existants et la réalisation d un nouveau métro automatique. Le Grand Pariss Express, c est : 2000 km

Plus en détail

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE LIGNE 16 : NOISY CHAMPS < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 17 : LE BOURGET RER < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 14 : MAIRIE DE SAINT-OUEN < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE BLEUE) DOSSIER

Plus en détail

Pépinière d entreprises & Télécentre de l Aéroport Paris CDG HUBSTART PARIS REGION CENTER Mise à jour juillet 2014 HISTORIQUE Septembre 2000 : Création de la pépinière d entreprises AEROPOLE à l initiative

Plus en détail

NEWPORT / PANTIN ZAC DU PORT APPEL À CANDIDATURE POUR LES LOCAUX COMMERCIAUX ET D ARTISANAT

NEWPORT / PANTIN ZAC DU PORT APPEL À CANDIDATURE POUR LES LOCAUX COMMERCIAUX ET D ARTISANAT NEWPORT / PANTIN ZAC DU PORT APPEL À CANDIDATURE POUR LES LOCAUX COMMERCIAUX ET D ARTISANAT Sur les berges du canal de l Ourcq, entre port de plaisance, bureaux et logements, développez votre activité

Plus en détail

La gestion d un aéroport international : la coordination d un réseau d un millier d entreprises

La gestion d un aéroport international : la coordination d un réseau d un millier d entreprises La gestion d un aéroport international : la coordination d un réseau d un millier d entreprises Les plates-formes aéroportuaires fournissent l exemple de réseaux d entreprises concentrées sur un site avec

Plus en détail

Paris La Défense, 2 décembre 2014 Une rencontre pour créer une spirale d innovation vertueuse

Paris La Défense, 2 décembre 2014 Une rencontre pour créer une spirale d innovation vertueuse Paris La Défense, 2 décembre 2014 Une rencontre pour créer une spirale d innovation vertueuse Co-produit par Edito par Eric Seulliet CEO de Creative Cluster, Président de La Fabrique du Futur Et s il suffisait

Plus en détail

LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS

LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS 200 OBSERVATOIRE DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS en compte propre au sein de l'agglomération de Tours Sommaire & Chiffres clés Editorial 200 : Une année de

Plus en détail

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1 1. Avant-propos de Monsieur Bréhaux (adjoint au maire en charge de l urbanisme) : L importance du P.L.U. en tant qu outil législatif permettant une maîtrise de l urbanisme de la commune est rappelée aux

Plus en détail

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par :

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par : Les bons critères pour choisir son lieu d implantation Animé par : Laurent LETHOREY Agnès CAVART Pierre-Yves LE BRUN Laurent GAUDICHEAU Les critères de choix : Le couple projet/lieu d implantation 1. La

Plus en détail

Préserver et développer des sites à vocation logistique

Préserver et développer des sites à vocation logistique Chapitre 3 : Les actions à mettre en œuvre Action 7.1 Préserver et développer des sites à vocation logistique 1. Maintenir, conforter et développer les sites logistiques multimodaux Le terme «site logistique»

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS Le paiement sans contact dans la Métropole grenobloise est lancé lundi 21 septembre sur la ligne Chrono

Plus en détail

Immobilier de bureaux

Immobilier de bureaux Immobilier de bureaux Observatoire Nantais de l Immobilier Tertiaire L année en chiffres Nantes Métropole AURAN Édito 5 ans déjà! En 2009, le CINA décidait d organiser la collecte des transactions du marché

Plus en détail

Fiscalité du Grand Paris

Fiscalité du Grand Paris Fiscalité du Grand Paris Afin de financer le projet du métro automatique du Grand Paris Express et le plan de mobilisation pour les transports d IdF, l Etat a décidé de prélever de nouvelles recettes fiscales

Plus en détail

un nouveau quartier pour une qualité de vie durable Le domaine uni-vert Saint-pierre-du-perray / 91

un nouveau quartier pour une qualité de vie durable Le domaine uni-vert Saint-pierre-du-perray / 91 un nouveau quartier pour une qualité de vie durable Le domaine uni-vert Saint-pierre-du-perray / 91 Saint-pierre-du-perray, entre ville et nature À Saint-Pierre-du-Perray, une nouvelle vie s offre à vous...

Plus en détail

Plan d actions 2011/2014

Plan d actions 2011/2014 Plan d actions 2011/2014 Le présent plan d actions s organise en fiches actions, qui précisent les objectifs opérationnels des actions et explicite les modalités de mise en œuvre. Ces fiches répondent

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Des secteurs d aménagement inscrits dans de grands territoires de développement métropolitains

Des secteurs d aménagement inscrits dans de grands territoires de développement métropolitains MIPIM 2014 Présentation des opérations en cours ou à l étude à Paris Claude PRALIAUD, Directeur de l Urbanisme de la Ville de Paris Des secteurs d aménagement inscrits dans de grands territoires de développement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE BASE 10

DOSSIER DE PRESSE BASE 10 DOSSIER DE PRESSE BASE 10 Avec le projet Base 10, la Communauté de Communes du Pays Thibérien choisit une solution innovante pour le développement économique de son territoire. La collectivité répond ainsi

Plus en détail

Contribution du Conseil général du Val-d Oise, de la Communauté d agglomération de Cergy- Pontoise et de la CCI Versailles Val-d Oise/Yvelines

Contribution du Conseil général du Val-d Oise, de la Communauté d agglomération de Cergy- Pontoise et de la CCI Versailles Val-d Oise/Yvelines Contribution du Conseil général du Val-d Oise, de la Communauté d agglomération de Cergy- Pontoise et de la CCI Versailles Val-d Oise/Yvelines Juin 2010 n Créer une gare d'interconnexion TGV dans l aire

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

Jeune entreprise ou porteur de projet, vous recherchez l emplacement idéal

Jeune entreprise ou porteur de projet, vous recherchez l emplacement idéal w w w. a l t i p o l i s. f r > Le Briançonnais Territoire accueillant au cœur des Alpes du sud Jeune entreprise ou porteur de projet, vous recherchez l emplacement idéal pour implanter votre activité.

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

[Texte] GLOSSAIRE DU CDT. [Texte]

[Texte] GLOSSAIRE DU CDT. [Texte] GLOSSAIRE DU CDT AGENCE NATIONALE POUR LA RENOVATION URBAINE (ANRU) L agence nationale pour la rénovation urbaine est un établissement public industriel et commercial, créé par l article 10 de la loi d

Plus en détail

La construction métropolitaine en Ile-de-France

La construction métropolitaine en Ile-de-France 1 La construction métropolitaine en Ile-de-France Eléments d actualité: La réforme territoriale Le devenir du Grand Paris 29 Novembre 2012 Intercommunalité et Métropolisation en Ile-de-France 2 Eléments

Plus en détail

UN PÔLE INTERNATIONAL D AVENIR

UN PÔLE INTERNATIONAL D AVENIR Au sud de l Aéroport Paris-Charles-de-Gaulle A Tremblay-en-France UN PÔLE INTERNATIONAL D AVENIR Ville de Tremblay-en-France Un site exceptionnel. Une dynamique de développement en phase active. Un projet

Plus en détail

Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78)

Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78) Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78) Dossier de presse 1 er décembre 2009 Jacques BLANCHARD, MRM Président Directeur Général Olivier LEMAISTRE, CB Richard Ellis Investors Responsable du portefeuille

Plus en détail

nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville

nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville ST MALO CAEN ST BRIEUC ICI VANNES LORIENT RENNES LE MANS NANTES Des accès proches et rapides Bus lignes 4 et 30 Métro A à

Plus en détail

L Envol La destination shopping et détente de Montélimar

L Envol La destination shopping et détente de Montélimar L Envol La destination shopping et détente de Montélimar Dossier de presse 15 octobre 2013 www.groupe-sodec.com Contact presse : Jeanne BAZARD jeanne.bazard@groupe-sodec.com 01 58 05 15 59-06 82 43 45

Plus en détail

22 juin 2016, INRIA Lyon

22 juin 2016, INRIA Lyon 22 juin 2016, INRIA Lyon Smart city / Ville intelligente : une introduction Grand Lyon Métropole Intelligente D OÙ VIENT LA VILLE INTELLIGENTE? HYGIÉNISTE TECHNOPHILE «GÉNIE URBAIN» SATURATION & ENGORGEMENT

Plus en détail

L HORIZON. À LOUER Surfaces modulables de 215 m 2 à 3 024 m 2 IMMEUBLE DE BUREAUX 12 RUE LE CORBUSIER. EUROPARC Le parc d activités Créteil sud

L HORIZON. À LOUER Surfaces modulables de 215 m 2 à 3 024 m 2 IMMEUBLE DE BUREAUX 12 RUE LE CORBUSIER. EUROPARC Le parc d activités Créteil sud L HORIZON IMMEUBLE DE BUREAUX 12 RUE LE CORBUSIER À LOUER Surfaces modulables de 215 m 2 à 3 024 m 2 EUROPARC Le parc d activités Créteil sud 2 EUROPARC Balard Une situation exceptionnelle n Aux portes

Plus en détail

LE GRAND PARIS DES TRANSPORTS

LE GRAND PARIS DES TRANSPORTS LE GRAND PARIS DES TRANSPORTS Le Grand Paris des transports prévoit la modernisation des transports existants et la réalisation d un nouveau métro automatique. Le Grand Paris Express, c est : 200 km de

Plus en détail

LE GRAND ROISSY -LE BOURGET, OPPORTUNITES D IMPLANTATION ET D INVESTISSEMENT SUR L UNE DES PLUS GRANDES PLACES AEROPORTUAIRES MONDIALES MIPIM 2014

LE GRAND ROISSY -LE BOURGET, OPPORTUNITES D IMPLANTATION ET D INVESTISSEMENT SUR L UNE DES PLUS GRANDES PLACES AEROPORTUAIRES MONDIALES MIPIM 2014 LE GRAND ROISSY -LE BOURGET, OPPORTUNITES D IMPLANTATION ET D INVESTISSEMENT SUR L UNE DES PLUS GRANDES PLACES AEROPORTUAIRES MONDIALES MIPIM 2014 SOMMAIRE : Les atouts du Grand Roissy -Le Bourget Opportunités

Plus en détail

amur La Défense dans le Grand Paris: l enjeu de son Territoire-Réseau mastère spécialisé promotion 2012-2013 Directeur d étude Partenaire

amur La Défense dans le Grand Paris: l enjeu de son Territoire-Réseau mastère spécialisé promotion 2012-2013 Directeur d étude Partenaire amur promotion 2012-2013 La Défense dans le Grand Paris: l enjeu de son Territoire-Réseau mastère spécialisé Partenaire Equipe Projet Laure Bellon-Serre Marie Chevillotte Clément Javouret Pierre Le Moual

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 17 janvier 2014

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 17 janvier 2014 MINISTÈRE DE LA DÉFENSE DOSSIER DE PRESSE Cérémonie au drapeau et visite du chantier du ministère de la Défense à Balard par le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian Vendredi 17 janvier 2014 Contact

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE

OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE Bases de données Besoin de suivre en permanence l évolution de votre marché? OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE GROUPE DE RECHERCHE SUR L'ECONOMIE DE LA CONSTRUCTION ET DE L'AMENAGEMENT L information

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Janvier 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Étude réalisée en partenariat avec Immobilier tertiaire et performance environnementale Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Synthèse Décembre 2013 Ce document synthétise les principaux

Plus en détail

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique Trimestriel 27 Janvier 214 nº2 Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 213 Tendances > Progressif redémarrage de l activité attendue au 4 e trimestre 213, mais l évolution du PIB devrait rester

Plus en détail

Le Jatte 6. 7/13 Boulevard Paul-Emile Victor 92200 Neuilly-sur-Seine

Le Jatte 6. 7/13 Boulevard Paul-Emile Victor 92200 Neuilly-sur-Seine Le Jatte 6 Les atouts du site en quelques mots Plusieurs disponibilités à la location, de 340 m² à 535 m² par plateau Des plateaux de 450 m² moyens environ Locaux sécurisés par badge ou digicode Hall d

Plus en détail

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER +

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1 En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 2 LEADER + Qu est-ce que c est? Liaison

Plus en détail

ATELIER PARISIEN D URBANISME. Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation

ATELIER PARISIEN D URBANISME. Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation ATELIER PARISIEN D URBANISME Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation AVRIL 2015 Directrice de la publication : Dominique Alba Étude réalisée par : François Mohrt Sous la direction

Plus en détail

L INITIATIVE «FRENCH TECH»

L INITIATIVE «FRENCH TECH» L INITIATIVE «FRENCH TECH» POUR LA CROISSANCE ET LE RAYONNEMENT DE L ÉCOSYSTÈME NUMÉRIQUE FRANÇAIS La French Tech en actions Mobilisation des écosystèmes sur les territoires : labellisation de quelques

Plus en détail

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Bureaux Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Cet observatoire dresse un bilan rapide de l année écoulée et permet de mettre en évidence les tendances de l année 2015. L offre neuve est désormais

Plus en détail