DÉPLOIEMENT 4G ET FIBRE : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DÉPLOIEMENT 4G ET FIBRE : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES"

Transcription

1 partenaires télécom et mobilité : DÉPLOIEMENT 4G ET FIBRE : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES PROGRAMME Ce début d année 2014 marque notre rendez-vous annuel autour du très haut débit. La 4G est à la fois une réalité sur le terrain et dans les chiffres des opérateurs... > Dans quelle mesure les offres de fin d année ont-elles boosté le haut débit 4G et Fibre? > La trajectoire que prend le haut débit est-elle en accord avec les ambi(ons des opérateurs et les plans du gouvernement? > Sous quels auspices se présente l année 2014 sur le plan de l innova(on et de la guerre des prix? > Comment ce déploiement se met-il en oeuvre sur le marché Entreprises? > Quels sont les premiers retours du côté des clients en France et à l'interna(onal? Quels sont les nouveaux usages? > Pour les opérateurs, quels sont les enjeux de demain (partages de réseaux, partenariats )? Intervenants : BOUYGUES TELECOM ENTREPRISES, Alexandre Penon-Vaudoyer, Directeur Marke(ng ILIAD - FREE, Olivier De Baillenx, Directeur rela(ons ins(tu(onnelles SFR, Vincent Poulbère, Directeur Marke(ng SFR Business Team ORANGE WHOLESALE FRANCE, Jean-Pierre Bienaimé, Directeur de la Stratégie et de la Communica(on et Président de l'umts Forum Animateur : CGI / CGI BUSINESS CONSULTING, Aurélien Henry, Associé 1/10

2 I - ÉTAT DES LIEUX DU DÉPLOIEMENT DU TRÈS HAUT DÉBIT On comptait trois millions d abonnés 4G en France à la fin de l année Concernant la Fibre, la part de logements éligibles est rela4vement faible (moins de 10%) et le taux de pénétra4on reste assez bas. Quelle est votre apprécia4on de l état des lieux du déploiement du très haut débit? Bouygues Telecom a ouvert le plus grand réseau 4G de France, couvrant 63% de la popula+on française. Ce0e technologie a globalement connu un démarrage extrêmement rapide dans l Hexagone. La 4G suscitait de nombreuses interroga+ons il y a encore quinze mois autour des avantages de ce0e technologie pour les clients... Les doutes ont aujourd hui été balayés : plus aucun opérateur ne se montre hésitant et les retours des abonnés sont très favorables. SFR a observé une ne0e accéléra+on dès l automne 2013, soit à par+r de l ouverture de notre fréquence 800 MHz, qui a permis d améliorer la couverture. Ce mouvement est également lié à la disponibilité de terminaux adaptés. Pour la Fibre, les entreprises manifestent des besoins en terme de débit garan+t, de fiabilité et de sécurité. Notre parc, majoritairement fondé sur la technologie cuivre, se tourne peu à peu vers la Fibre. Le très haut débit fixe et mobile représente un enjeu majeur dans la stratégie d Orange. Nous avions déjà observé, au cours des dernières années, une explosion du trafic de données sur les réseaux mobiles. Sur le marché français, aucune technologie n a été déployée aussi rapidement que la 4G. Au 1er janvier 2014, Orange comptait 1 million de clients 4G, avec 50% de la popula+on couverte (1300 villes, dont 100 des plus grandes villes de France). Notre objec+f est de couvrir 70% de la popula+on avant la fin de l année Les fréquences sont en quelque sorte le «carburant» des réseaux mobiles. La disponibilité de fréquences comme la 2.6 GHz pour le débit et la 800 MHz pour la couverture et la pénétra+on à l intérieur des bâ+ments sont complémentaires. Il faut également insister sur le succès de la complémentarité entre nos réseaux 4G et 3G+, ce dernier couvrant 75% de la popula+on. 2/10

3 Concernant le très haut débit fixe, 2,6 millions de foyers sont actuellement couverts par la Fibre, parmi lesquels nous comptons clients (fin 2013). Deux milliards d euros seront inves+s par Orange dans le cadre du Plan haut débit d ici 2015, avec un objec+f de 15 millions de logements raccordables d ici Pour les zones à faible densité de popula+on, les réseaux d ini+a+ve publique (RIP) ont un rôle majeur à jouer. Citons par exemple le RIP Très Haut Débit (THD) que nous avons récemment signé avec la Région Auvergne, qui va nous perme0re de construire et exploiter un réseau THD sur 24 ans, avec une couverture FTTH de 70% de la popula+on de la Région en La clarifica+on du cadre réglementaire a également contribué à s+muler les inves+ssements après une période d a0en+sme. Il était, avant cela, bien plus délicat pour Orange d engager de lourds inves+ssements sans l assurance de rentabilité. Il convient de garder à l esprit que la Fibre n est pas l unique technologie perme0ant d a0eindre le très haut débit. Free a déployé 3,5 millions de prises Fibre en zones très denses et co-inves+t avec Orange auprès des zones à plus faible densité de popula+on. Par ailleurs, nous considérons que le cuivre a encore un rôle très important à jouer et con+nuons de le déployer afin de toucher les usagers sur l ensemble du territoire dans un délai assez rapide (dégroupage classique, VDSL). Sur le mobile, le déploiement de la 4G est en effet un succès. En renforçant la concurrence, l arrivée d un nouvel opérateur en 2012 a contribué à relancer les inves+ssements de la part de l ensemble des acteurs. Pensez-vous que le très haut débit fixe puisse être s4mulé par l arrivée de la 4G? Lorsqu un u+lisateur dispose sur son mobile d un débit proche de 100 Mb/s, il est parfaitement compréhensible qu il cherche à remplacer la Fibre par un accès 4G moins coûteux. Se posent également des ques+ons autour de la sécurisa+on de l accès. Certaines entreprises équipées en très haut débit fixe cherchent à déployer, en plus, la 4G en cas de problème. 3/10

4 Une fois que le signal 4G est présent, le coût de déploiement est très faible : il suffit de se munir d un routeur 4G. L installa+on de la Fibre est quant à elle plus onéreuse. Au final, il n y a pas de compé++on entre les réseaux fixes et mobiles ; il s agit plutôt d une véritable complémentarité. Nous sommes essen+ellement posi+onnés sur le marché résiden+el. Nos boxes accueillent de plus en plus de femtocells, afin d améliorer la couverture mobile indoor. Ce disposi+f qui la renforce la capacité de récep+on connaît un véritable succès. Voilà un exemple parfait pour illustrer la complémentarité des réseaux et l apport du fixe au mobile. SFR commercialise un routeur 4G perme0ant de connecter facilement en Wi-Fi huit ordinateurs portables à 40 ou 50 Mb/s. Grâce aux expérimenta+ons que nous menons actuellement, il sera par exemple possible de désaturer un lien à l aide la 4G. Cela répond à une forte demande de fiabilité de l accès. L expérimenta+on «Villages numériques» (menée par Orange dans les Pyrénées Orientales, le Gers et les Ardennes) a pour but de proposer un accès Internet très haut débit aux habitants situés loin des noeuds de raccordement des abonnés au réseau fixe (NRA). La 4G s inscrit bel et bien en complément de la Fibre, du cuivre ou du satellite. Il s agit d op+miser le mix technologique fixe/mobile. II - LES OFFRES ET LES USAGES On évoque souvent les gains de rentabilité apportés par les télécoms au monde de l entreprise (environ 15%). Avez-vous des exemples concrets d améliora4on de la produc4vité liée à la mise en place d offres très haut débit? Par exemple, nous travaillons avec une grande chaîne de télévision pour la capta+on et l envoi de vidéos par la 4G. Un grand acteur public du Sud de la France nous a commandé 50 mini-routeurs pour déployer facilement la 4G sur des sites d événements... 4/10

5 Le vrai sujet pour les opérateurs de services que nous sommes, c est d expliquer quels sont les avantages de la 4G en fonc+on des usages concrets et des différents mé+ers au sein de l entreprise. Ce0e technologie favorise l accès à certains ou+ls comme le Cloud pour partager des documents et mieux communiquer dans l entreprise. C est ainsi l ensemble de la sphère d usages collabora+fs qui se trouve enrichie par le très haut débit mobile. On observe que les usages nomades sont en pleine croissance dans les entreprises. Celles-ci sont de plus en plus nombreuses à ouvrir l accès à des applica+ons mé+ers. De manière générale, les services collabora+fs génèrent des gains de produc+vité. Par exemple, l u+lisa+on des routeurs va être très intéressante pour le secteur de la construc+on, ou pour les entreprises qui disposent d un réseau d agences à équiper rapidement. L intérêt de la 4G, au-delà du débit, c est de perme0re l accès à un certain nombre d applica+ons. Les usages des ou+ls de partage ou de sauvegarde à distance vont se développer à grande vitesse. La seule limite, désormais, sera la créa+vité de nos clients pour proposer les applica+ons mé+ers les plus per+nentes. Pour télécharger un film en haute défini+on de 5 Go, il ne faut que 17 minutes en 4G, contre plus de deux heures en 3G+... Une pièce jointe de 5 Mo est téléchargée en une seconde, contre 8 secondes en 3 G+... Je suis persuadé que la visiophonie aura bien plus de succès avec la 4G qu elle n en a connu avec la 3G. La 4G ouvre à tous les terminaux en mobilité un accès spontané au Cloud, mémoire centralisée, synchronisée et sécurisée de tous les contenus personnels. Pour les entreprises, ce sont les possibilités de télé-travail ou de vidéo-présence qui sont renforcées, avec des garan+es de niveau de service (SLA). Nous avons également observé une ne0e augmenta+on du volume de datas échangées avec la 4G. Ce0e tendance ira croissante avec la progression de la couverture. Les modèles de partage des forfaits, entre les membres d une même famille par exemple, présentent-ils un intérêt? Nous développons le modèle «Mul+-Sim», perme0ant de partager entre plusieurs terminaux un forfait smartphone et un volume de données inclus. Ce0e offre est fortement appréciée par un certain nombre de clients. 5/10

6 Il convient de dis+nguer le partage entre devices et le partage entre individus. Les études menées dans l univers du grand public montrent qu en France on ne partage que l illimité! Même au sein d une famille unie, le partage de forfaits limités est souvent source de tensions. Orange France a récemment fait part d une augmenta4on de 10% de l ARPU. Indépendamment du modèle de commercialisa4on, quels sont vos premiers retours sur cet indicateur? Les clients 4G étant les plus gros consommateurs de données, ils se situent logiquement sur les plans tarifaires les plus élevés et affichent un ARPU supérieur à la moyenne. Quand de telles sommes sont inves+es pour une technologie, il faut être capable de les rentabiliser. A un prix donné correspond un certain volume de datas. Il faut espérer que le client qui découvre les nouveaux usages 4G va porter son choix sur une offre tarifaire plus élevée. Si le marché s oriente résolument vers des offres où l abonné bénéficie d une 4G indoor/outdoor de qualité sur l ensemble du territoire, avec un volume de données quasiillimité pour moins de 30 euros, les inves+ssements ne pourront jamais être rentabilisés... Le marché doit absolument être capable de maintenir la vraie valeur de la data. Quels sont les retours des abonnés 4G concernant la typologie des usages? Du côté des entreprises, le principal bouleversement concerne l usage du Cloud, des ou+ls de partage, de collabora+on, de sauvegarde en ligne, d applica+ons mé+ers. Pour autant, nous n avons pas encore assez de recul pour +rer de véritables conclusions... Dans le fixe, le haut débit avait boosté et développé les usages. Il en sera de même pour le mobile avec l arrivée de la 4G. En mobilité, les services de messagerie instantanée devraient connaître un grand succès, tout comme la lecture de vidéo ou de musique en streaming. Nous devrions également assister à une forte augmenta+on des uploads de contenus photos ou vidéos. Enfin, le Cloud donnera la possibilité d archiver et d accéder rapidement n importe où, n importe quand à toutes ses données de manière sécurisée. 6/10

7 La transforma+on des terminaux, qui ont des écrans de plus en plus grands, va également par+ciper à une croissance des usages, aussi bien pour le grand public que pour les entreprises. Ainsi, le modèle des phable0es connaît actuellement un succès spectaculaire. QUESTION DE LA SALLE : Comme dans le monde du fixe, avez-vous prévu de garan4r le débit 4G pour les entreprises? Même si nous accordons une grande a0en+on aux demandes exprimées sur ce sujet, nous ne sommes, pour l instant, pas en mesure de prendre de tels engagements. Les technologies radio sont telles que proposer une garan+e du débit reviendrait presque à en priva+ser une par+e. En effet, proposer une telle garan+e me semble techniquement impossible. Il s agit plutôt de parler de «priorité». Nous assurons actuellement aux entreprises une priorité d accès au réseau et les clients en ressentent aisément les avantages. III - PERSPECTIVES ET OPPORTUNITÉS Quelles sont les conséquences des accords de mutualisa4on du réseau du point de vue de la couverture? L accord historique et stratégique conclu entre Bougues Telecom et SFR porte sur 57% de la popula+on française en concerne l ensemble technologique 2G, 3G et 4G. Il nous offre la garan+e de disposer du meilleur réseau pour les usages de demain. Nous conservons une autonomie de ges+on totale des services, puisque les fréquences ne sont pas partagées. A noter que dans les zones très denses (32 aggloméra+ons de habitants ou plus), le réseau ne sera pas partagé. 7/10

8 Free se montre totalement favorable au développement de la mutualisa+on. C est d ailleurs ce à quoi incite la réglementa+on pour les réseaux fixes et mobiles. Toutefois, il faut faire preuve de vigilance quant aux condi+ons de sa mise en oeuvre, notamment dans le cadre de l accord récemment conclu entre deux opérateurs. Il convient d éviter tout disposi+f d évic+on du marché, afin de conserver une véritable concurrence entre l ensemble des acteurs. Y a-t-il d autres pistes à explorer pour aller plus loin dans le partage et offrir davantage de services aux clients? Nous développons des partenariats dans différents pays afin d inclure dans nos offres l u+lisa+on du portable à l étranger (au Portugal, en Italie, en Allemagne et tout récemment aux Pays-Bas). La mutualisa+on de réseaux est une piste que les opérateurs doivent emprunter, au cas par cas et en fonc+on de la réglementa+on de chaque pays. A par+r du moment où elle ne remet pas en cause la capacité concurren+elle de chaque opérateur, la mutualisa+on apporte «une respira+on stratégique du secteur», pour reprendre les mots du président de l Autorité de la Concurrence, ainsi que de substan+elles économies de coûts. S il y a des choses à partager, les acteurs préfèrent en général se tourner vers l interna+onal. Nous travaillons par exemple avec Telefonica pour effectuer des achats groupés. Acheter avec un compé+teur, c est toujours délicat, car le prix du téléphone cons+tue un critère majeur de différencia+on. Pouvez-vous citer un exemple de partenariat (avec des fournisseurs de contenus, des opérateurs étrangers, des start-ups...) que vous jugez embléma4que? Notre principale mission est de donner accès à un réseau et de fournir une expérience client de qualité. Le développement agile de partenariats fait par+e de notre philosophie. Bouygues Telecom n est pas un géant en terme de surface financière et ne peut se ba0re sur tous les fronts. Il convient donc de savoir s associer avec les meilleurs acteurs. Ainsi, nous avons ouvert un bureau dans la Silicon Valley dédié à la recherche de start-ups. 8/10

9 De son côté, l Ins+tut «Bougues Telecom Ini+a+ves» mul+plie les inves+ssements auprès des jeunes entreprises les plus innovantes. Le fait que des +erces par+es proposent des services est une tendance inéluctable. Il vaut mieux l accompagner plutôt que de la subir... Je choisirais l exemple d un service innovant que nous avons développé, avec Cisco et la pe+te société française Living Objects, autour de la «visibilité applica+ve». Proposé avec nos accès Internet, cet ou+l permet d iden+fier les flux par type d applica+on. Les entreprises peuvent ainsi mieux u+liser la bande passante, prioriser et filtrer certaines ac+ons. Afin d enrichir son offre de services et de fidéliser ses clients, Orange a noué des partenariats avec des acteurs de la musique en streaming (Deezer), du paiement mobile, des objets connectés ou du sport (droits de retransmission sur mobiles du Championnat de France de Ligue 1). Les contenus existants offerts en partenariat (Orange Cloud, Deezer, OCS, Dailymo+on, etc.) seront boostés avec la 4G. Free se veut ouvert à tous sans exclusive et respecte une certaine sépara+on des mé+ers. Nous sommes un pure player appartenant à un groupe qui n est, par ailleurs, pas impliqué dans les médias. Internet est un monde ouvert ; le fait de nouer des partenariats avec certains fournisseurs de contenus et de services ferait naître un sen+ment d exclusion chez les autres acteurs. L objec+f est de donner à l abonné un accès à la pale0e de contenus la plus large possible, sans forcément conclure des partenariats spécifiques d envergure. La structure même de notre entreprise fait que nous sommes très a0achés à notre indépendance. Quels sont vos souhaits pour ceje année 2014 qui commence? Il est fondamental de pouvoir évoluer dans un environnement réglementaire stabilisé et incita+f. Les dernières proposi+ons de loi n envoient pas de bons signaux à l industrie du numérique... J insiste également sur l importance de la disponibilité de la bande 700 MHz, qu il conviendrait d a0ribuer assez rapidement. Nous suivrons avec a0en+on l évolu+on de la réglementa+on sur le marché unique européen qui devrait être présentée au printemps. Concernant le marché français, Orange, fidèle à sa voca+on de leader de l expérience client THD, couvrira 70% de la popula+on en 4G avant la fin de l année Sur la Fibre, l objec+f est d a0eindre un million de clients avant la mi /10

10 Le plus important reste la sa+sfac+on de nos clients. Il faut que tous les avantages du très haut débit dont nous avons parlé (4G, Fibre, Cloud...) soient réellement perçus par les abonnés. C est le niveau de ce0e sa+sfac+on qui donnera un coup d accélérateur aux usages. La sa+sfac+on des clients doit effec+vement rester notre principal combat. Je souhaite également que l environnement réglementaire reste sable et que la concurrence soit libre et non faussée. 10/10

LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT

LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PARTENAIRES ENTREPRISE ET TRANSFORMATION DIGITALE LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PROGRAMME Face à la mulplicaon des canaux digitaux de communicaon, à l évoluon des comportements des clients et

Plus en détail

MOBILE FIRST : PARTIR DU MOBILE POUR DÉVELOPPER ENSUITE LES AUTRES DEVICES OU OPTER POUR LE RESPONSIVE DESIGN?

MOBILE FIRST : PARTIR DU MOBILE POUR DÉVELOPPER ENSUITE LES AUTRES DEVICES OU OPTER POUR LE RESPONSIVE DESIGN? PARTENAIRES MARKETING & SOCIAL MARKETING MOBILE FIRST : PARTIR DU MOBILE POUR DÉVELOPPER ENSUITE LES AUTRES DEVICES OU OPTER POUR LE RESPONSIVE DESIGN? PROGRAMME La mobilité et la mulplicité des écrans

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB RECRUTEMENT D UN CONSULTANT INDIVIDUEL POUR LA REALISATION DE L ETUDE SUR LA PORTABILITE SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS EN REPUBLIQUE DU CONGO

Plus en détail

Speed up your business

Speed up your business Speed up your business 1 Sommaire 1. Un concept innovant de communica3on cross media 2. Les Ou3ls UpMyCom a. Plateforme de Blog b. Plateforme de Quiz - Communica3on externe - Communica3on interne c. Jeux

Plus en détail

BENCHMARK CONCURRENTIEL PERMANENT : PRIX, CONDITIONS, PROMOTIONS, INNOVATIONS

BENCHMARK CONCURRENTIEL PERMANENT : PRIX, CONDITIONS, PROMOTIONS, INNOVATIONS PARTENAIRES E-COMMERCE BENCHMARK CONCURRENTIEL PERMANENT : PRIX, CONDITIONS, PROMOTIONS, INNOVATIONS PROGRAMME Alors que le taux d équipement d appareils numériques explose, les consommateurs passent de

Plus en détail

USER EXPERIENCE ET DATA : AUGMENTER LES CONVERSIONS GRÂCE À UN PARCOURS UTILISATEUR OPTIMISÉ

USER EXPERIENCE ET DATA : AUGMENTER LES CONVERSIONS GRÂCE À UN PARCOURS UTILISATEUR OPTIMISÉ PARTENAIRES : E-COMMERCE USER EXPERIENCE ET DATA : AUGMENTER LES CONVERSIONS GRÂCE À UN PARCOURS UTILISATEUR OPTIMISÉ PROGRAMME Comment améliorer le parcours des client en temps réel avec les données collectées

Plus en détail

MANCHE NUMERIQUE. Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence

MANCHE NUMERIQUE. Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence MANCHE NUMERIQUE Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence 1 MANCHE NUMERIQUE Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence Dès 1995, le

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées DOSSIER DE PRESSE 19 mars 2014 Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées I. Pourquoi la fibre optique? II. Rappel du projet III. Calendrier de déploiement de la fibre

Plus en détail

la fibre optique très haut débit d Orange est déployée à Bois-Colombes La Fibre d Orange est déployée à Bois-Colombes mardi 28 mai 2013 page 1

la fibre optique très haut débit d Orange est déployée à Bois-Colombes La Fibre d Orange est déployée à Bois-Colombes mardi 28 mai 2013 page 1 la fibre optique très haut débit d Orange est déployée à Bois-Colombes La Fibre d Orange est déployée à Bois-Colombes mardi 28 mai 2013 page 1 , pour quoi faire? vidéotéléphonie vidéoconférence débit remontant

Plus en détail

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DU LIVRE BLANC BIG DATA

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DU LIVRE BLANC BIG DATA PARTENAIRES BIG DATA PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DU LIVRE BLANC BIG DATA Le Livre Blanc de l EBG a pour ambion d'entrer dans le concret du Big Data. Finis les concepts flous et les formules vagues : nous

Plus en détail

DAY 2 #HUBMWC TRENDS MOBILE WORLD CONGRESS 2015. HUBinstitute.com

DAY 2 #HUBMWC TRENDS MOBILE WORLD CONGRESS 2015. HUBinstitute.com DAY 2 #HUBMWC TRENDS MOBILE WORLD CONGRESS 2015 HUBinstitute.com LE MOBILE WORLD CONGRESS La mobilité : un objec1f stratégique pour les entreprises La deuxième journée du Mobile World Congress 2015 s est

Plus en détail

FORMATION GOOGLE ANALYTICS

FORMATION GOOGLE ANALYTICS FORMATION GOOGLE ANALYTICS L OBJECTIF DE LA FORMATION : Paramétrer par rapport à ses objec0fs, lire les performances de son site, gérer et op0miser ses sources de trafic Comprendre les fondamentaux de

Plus en détail

Rôle de l ARCEP : Une régulation nécessaire à la révolution numérique

Rôle de l ARCEP : Une régulation nécessaire à la révolution numérique Rôle de l ARCEP : Une régulation nécessaire à la révolution numérique 16 mars 2015 Benoit LOUTREL Sommaire 1. Introduction : Les enjeux du très haut débit 2. L accès au haut débit et très haut débit repose

Plus en détail

Offre Azimut CONTENT MARKETING. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0

Offre Azimut CONTENT MARKETING. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 Offre Azimut CONTENT MARKETING A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 01 Marke3ng de Contenu Ecosytème Editorial Offre & Ou3ls Azimut Content Marke3ng Méthodologie Content management Qui sommes-

Plus en détail

Sites Internet : les. tendances. Jeudi 30 janvier 2014 Bordeaux L AGENCE CONNECTÉE À L ENTREPRISE

Sites Internet : les. tendances. Jeudi 30 janvier 2014 Bordeaux L AGENCE CONNECTÉE À L ENTREPRISE Sites Internet : les tendances pour 2014 Jeudi 30 janvier 2014 Bordeaux L AGENCE CONNECTÉE À L ENTREPRISE Inaa$v, une agence de communica$on avec des spécificités CONSEiL EN COMMUNICATION FoRmatiOns WEBMARKETING

Plus en détail

Présentation Level5. Editeur de Logiciels. «If it s not monitored, it s not in production» Theo Schlossnagle #velocityconf

Présentation Level5. Editeur de Logiciels. «If it s not monitored, it s not in production» Theo Schlossnagle #velocityconf Editeur de Logiciels Présentation Level5 «If it s not monitored, it s not in production» Theo Schlossnagle #velocityconf «If you can not measure it, you can not improve it» Lord Kelvin vous accompagne

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

Le secteur de la Mutualité. Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers

Le secteur de la Mutualité. Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers Le secteur de la Mutualité Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers 1 La protec*on sociale Ensemble des moyens mis en œuvre par un pays pour protéger ses

Plus en détail

LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE

LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE PARTENAIRES ACHATS LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE PROGRAMME La geson de la relaon fournisseur Supplier Relaonship Management est au centre de l aenon de toutes les foncons Achats. Les

Plus en détail

Mobile : 15% de part de marché, 3 ans seulement après le lancement

Mobile : 15% de part de marché, 3 ans seulement après le lancement RESULTATS ANNUELS 2014 Paris, le 12 mars 2015 16 millions d abonnés (fixes et mobiles) Mobile : 15% de part de marché, 3 ans seulement après le lancement Chiffre d affaires dépassant pour la première fois

Plus en détail

Programme «INVESTISSEUR»

Programme «INVESTISSEUR» La plateforme de missions photos Laissez la communauté prendre ou trouver des photos juste pour vous Programme «INVESTISSEUR» Offrez- vous une startup dès 100 Version : 10 février 2015 Dossier confiden,el,

Plus en détail

Les formations. calipia. novembre 2014 à mai 2015

Les formations. calipia. novembre 2014 à mai 2015 calipia Les formations novembre 2014 à mai 2015 nov. déc. janv. fév. mars avril mai Briefing Calipia (p. 3) FC1501 : Smartphones et Tablettes (p. 5) 15 17 10 FC1502 : Licences Microsoft (p. 7) 29 19 21

Plus en détail

Avoir la fibre très haut débit! n 165 - Mai 2012. > Nouvelles technologies. Grand prix de la presse municipale. Actualité.

Avoir la fibre très haut débit! n 165 - Mai 2012. > Nouvelles technologies. Grand prix de la presse municipale. Actualité. n 165 - Mai 2012 Grand prix de la presse municipale > Nouvelles technologies Avoir la fibre très haut débit! Actualité Ouverture d un accueil de jour pour les malades d Alzheimer à la Pie Voleuse P4-5

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

Lettre de prospective n 48 janvier 2015

Lettre de prospective n 48 janvier 2015 FriedlandPapers Lettre de prospective n 48 janvier 2015 LA TRANSFORMATION DIGITALE DES ENTREPRISES : DE LA STRATÉGIE À L ORGANISATION Henri Hamon Économiste à la CCI Paris Ile-de-France I l ne fait aucun

Plus en détail

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION 1 Pourquoi nous choisir? Le chef d entreprise, surtout s il est propriétaire, déteste l aventure. Notre Objec>f est de vous accompagner

Plus en détail

Fibre optique: Etat des lieux & perspectives. Orange Tunisie

Fibre optique: Etat des lieux & perspectives. Orange Tunisie Fibre optique: Etat des lieux & perspectives Orange Tunisie Septembre 2014 Agenda 1 Etat des lieux dans le monde & Footprint Orange 2 Best Practices Programmes Nationaux HD/THD & stratégies des opérateurs

Plus en détail

GROUPE NUMERICABLE-SFR. Le Projet

GROUPE NUMERICABLE-SFR. Le Projet GROUPE NUMERICABLE-SFR Le Projet 2015 SOMMAIRE ÉDITO Les chiffres clés 2014 5 Le réseau 7 Les activités 9 Les ambitions 13 La stratégie 21 Le savoir-faire 22 La gouvernance 23 Le groupe Numericable-SFR

Plus en détail

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011 Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique Novembre 2011 Préambule Ce document est destiné à la Filière, c est à dire les installateurs, prescripteurs, promoteurs, opérateurs, fabricants,

Plus en détail

Matinale CCI - GEMTIC Haut débit / Très haut débit

Matinale CCI - GEMTIC Haut débit / Très haut débit Matinale CCI - GEMTIC Haut débit / Très haut débit en partenariat avec le Conseil Général de Mayotte Avec la participation de : AMCI, ETIC services, IDOM Technologies, Orange, SFR, SI Telecom, STOI Sommaire

Plus en détail

Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13

Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13 Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13 México Angélica Ivonne Cisneros- Luján Lisbonne, 11 septembre 2012 CONTEXTE et DÉSCRIPTION du

Plus en détail

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services.

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Notre Société H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Nos Engagements: Nous uliserons nos connaissances, expériences

Plus en détail

OFFRE MIX MARKETING : créateur de consommateurs. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0

OFFRE MIX MARKETING : créateur de consommateurs. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 OFFRE MIX MARKETING : créateur de consommateurs A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 01 Créateur de consommateurs Générateur de leads Offre & Ou@ls Azimut Inbound & Outbound Marke@ng. Méthodologie.

Plus en détail

Le déploiement du Très Haut Débit

Le déploiement du Très Haut Débit Le Haut Débit Débits : 512Kbit/s à 20 Mbits/s pour la voie montante Assuré sur le réseau cuivre, coaxial, réseau câblé, mobile 3G et UMTS, satellite et wifi La Technologie ADSl a été utilisée sur le réseau

Plus en détail

Baromètre DegroupTest des connexions Internet fixes du premier semestre 2014

Baromètre DegroupTest des connexions Internet fixes du premier semestre 2014 Baromètre DegroupTest des connexions Internet fixes du premier semestre 2014 Rectificatif du 03/10/2014 L analyse des résultats des 3,46 millions de tests de débit effectués depuis une connexion xdsl ou

Plus en détail

La Celle Saint-Cloud, ville fibrée

La Celle Saint-Cloud, ville fibrée La Celle Saint-Cloud, ville fibrée Préambule Quelles sont les caractéristiques du réseau cuivre actuellement utilisé? Actuellement, la majorité des français bénéficient des services voix, internet et TV

Plus en détail

Devenez un virtuose de Google. Atelier en informa5que présenté par Dominic P. Tremblay h@p://dominictremblay.com

Devenez un virtuose de Google. Atelier en informa5que présenté par Dominic P. Tremblay h@p://dominictremblay.com Devenez un virtuose de Google Atelier en informa5que présenté par Dominic P. Tremblay h@p://dominictremblay.com Google Google est une société fondée en 1998 en Californie par Larry Page et Sergey Brin.

Plus en détail

INTERNET ET RÉSEAU D ENTREPRISE

INTERNET ET RÉSEAU D ENTREPRISE INTERNET ET RÉSEAU D ENTREPRISE À INTERNET EN TRÈS HAUT DÉBIT POUR UN USAGE TEMPORAIRE À INTERNET EN HAUT DÉBIT À INTERNET EN TRÈS HAUT DÉBIT GARANTIE ENTRE LES SITES DE L ENTREPRISE POUR LES APPLICATIONS

Plus en détail

Quelles solutions télécoms pour renforcer la communication de votre entreprise? SFRBUSINESSTEAM.FR

Quelles solutions télécoms pour renforcer la communication de votre entreprise? SFRBUSINESSTEAM.FR Quelles solutions télécoms pour renforcer la communication de votre entreprise? SFRBUSINESSTEAM.FR Les télécoms face aux enjeux sociaux Entreprise 2.0 Adaptation des produits Génération Y BYOD Impact environnemental

Plus en détail

dossier de presse février 2013 la fibre avec Orange Et si sa puissance changeait votre quotidien

dossier de presse février 2013 la fibre avec Orange Et si sa puissance changeait votre quotidien dossier de presse février 2013 la fibre avec Orange Et si sa puissance changeait votre quotidien dossier de presse Février 2013 Sommaire La stratégie de déploiement la fibre de France Télécom Orange...

Plus en détail

Guide du démembrement

Guide du démembrement Guide du démembrement Inves&r dans l immobilier grâce au système du démembrement Les solu&ons actuellement à votre disposi&on sont mul&ples (placements boursiers, immobilier, ac&ons, livrets d épargne,

Plus en détail

la Fibre très haut débit d Orange arrive à Sucy

la Fibre très haut débit d Orange arrive à Sucy la Fibre très haut débit d Orange arrive à Sucy une approche ouverte avec les collectivités locales pour un aménagement harmonieux du territoire Orange est ouvert : plus de débits pour tous à des formes

Plus en détail

Caractéristiques et débits de votre ligne ADSL

Caractéristiques et débits de votre ligne ADSL Une documentation Côtière Informatique Mise à jour du 20/01/2014 Caractéristiques et débits de votre ligne ADSL Sommaire : 1) La face cachée de la technologie ADSL2+ page 1 2) Les caractéristiques de sa

Plus en détail

Agenda. EBU - New Media Forum 2006. Neuf cegetel en bref. Image du marché français du haut débit et de la télévision payante.

Agenda. EBU - New Media Forum 2006. Neuf cegetel en bref. Image du marché français du haut débit et de la télévision payante. EBU - New Media Forum 2006 22 Juin 2006 Agenda Neuf cegetel en bref Image du marché français du haut débit et de la télévision payante L offre neuf TV Applications & évolutions 2 1 Qui sommes-nous? Un

Plus en détail

21 Juin 2012. Contacts presse : Karine Rolland karine.rolland@orange.com Estelle Ode-Coutard estelle.odecoutard@orange.com

21 Juin 2012. Contacts presse : Karine Rolland karine.rolland@orange.com Estelle Ode-Coutard estelle.odecoutard@orange.com 21 Juin 2012 Contacts presse : Karine Rolland karine.rolland@orange.com Estelle Ode-Coutard estelle.odecoutard@orange.com 1 En route vers la 4G Orange inaugure la première ville 4G Orange à Marseille Avec

Plus en détail

Présenta)on de Mathieu Jaspard Coordinateur de recherches. Gilles Condé A0aché de recherches

Présenta)on de Mathieu Jaspard Coordinateur de recherches. Gilles Condé A0aché de recherches Sous la direc4on de Guénaël Devillet Directeur du SEGEFA Université de Liège Réalisation d un Schéma de Développement Commercial sur le territoire communal de Nivelles Séance d information publique - Phase

Plus en détail

LEADING DIGITAL LA TRANSFORMATION DIGITALE, UN RÉEL LEVIER POUR AUGMENTER LA PERFORMANCE

LEADING DIGITAL LA TRANSFORMATION DIGITALE, UN RÉEL LEVIER POUR AUGMENTER LA PERFORMANCE LEADING DIGITAL LA TRANSFORMATION DIGITALE, UN RÉEL LEVIER POUR AUGMENTER LA PERFORMANCE DES ENTREPRISES? Paris, le 16 Avril 2015 arnaud.bouchard@capgemini.com 06 78 40 67 11 QUELS QUE SOIENT LES SECTEURS,

Plus en détail

ParK24. Solu%on innovante pour un sta%onnement intelligent

ParK24. Solu%on innovante pour un sta%onnement intelligent ParK24 Solu%on innovante pour un sta%onnement intelligent Guidage à la place Un système intégré sans fil, autonome et modulaire pour guider les automobilistes vers les dernières places disponibles d un

Plus en détail

GÉNÉRER DES REVENUS (TRÈS SIGNIFICATIFS) SUR MOBILE

GÉNÉRER DES REVENUS (TRÈS SIGNIFICATIFS) SUR MOBILE PARTENAIRES MOBILITE GÉNÉRER DES REVENUS (TRÈS SIGNIFICATIFS) SUR MOBILE PROGRAMME Le mobile génère un trafic mondial considérable. Ce device représente presque 50 % du chiffre d affaires de Facebook.

Plus en détail

Le «Plan fibre optique» de Saint-Maur-des-Fossés

Le «Plan fibre optique» de Saint-Maur-des-Fossés Le «Plan fibre optique» de Saint-Maur-des-Fossés En présence des opérateurs Bouygues, Free, Numéricâble, Orange et SFR Présentation aux professionnels de l immobilier 6 février 2014 Page 1 Plan de la présentation

Plus en détail

Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs

Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs Avril 2013 DIRECT ASSURANCE Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs 3 ème vague Paris Toronto Shanghaï Buenos Aires Connection creates value Méthodologie Échan0llon Pour ce(e étude, un échan0llon

Plus en détail

Prépara&on Opéra&onnelle à l Emploi de BASYCA (POEB) BASYCA SAS FRANCE - Anzize BADAROU

Prépara&on Opéra&onnelle à l Emploi de BASYCA (POEB) BASYCA SAS FRANCE - Anzize BADAROU Prépara&on Opéra&onnelle à l Emploi de BASYCA (POEB) 1 Sommaire Objec&fs généraux Contenu POEB Approche générique Animateurs Partenaires 2 Objectifs généraux Enjeux de la forma1on Réconcilier la forma&on

Plus en détail

SAUVER LA DISTRIBUTION!

SAUVER LA DISTRIBUTION! SAUVER LA DISTRIBUTION! Face au Cloud et à l explosion des usages innovants qu il permet dans tous les secteurs, les acteurs «canal historique» de la distribu=on et des services informa=ques se reposi=onnent

Plus en détail

Ges$on des clients du réseau pédagogique. Stéphan Cammarata - DANE Strasbourg - Version 10/2013

Ges$on des clients du réseau pédagogique. Stéphan Cammarata - DANE Strasbourg - Version 10/2013 + Ges$on des clients du réseau pédagogique Stéphan Cammarata - DANE Strasbourg - Version 10/2013 + Le clonage + Le principe Solu$on «historique» toujours d actualité Machine «modèle» Poste 1 Poste 2 Poste

Plus en détail

Présenta6on Isatech. ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux. Isatech Tous droits réservés Page 1

Présenta6on Isatech. ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux. Isatech Tous droits réservés Page 1 Présenta6on Isatech ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux Isatech Tous droits réservés Page 1 L offre globale Couvrir l intégralité de la chaîne du SI Isatech Tous droits réservés Page 2 Isatech

Plus en détail

Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité

Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité 15 mai 2014 Intervenantes: Emmanuelle Paradis, Chef de projet Préven#on et santé au travail CHORUM - CIDES Carole Hazé, Responsable

Plus en détail

La demande de données expliquée

La demande de données expliquée GSMA Le spectre mobile La demande de données expliquée Juin 2014 Aperçu général Plus les opérateurs ont de spectre, plus ils peuvent assurer de trafic. Même avec l utilisation des nouvelles technologies

Plus en détail

UN GUIDE PROPOSÉ PAR PME-WEB EMAIL MARKETING GUIDE ULTIME DES MOTS INTERDITS. Un guide pour Éviter de voir vos email passer en SPAM. www.pme- web.

UN GUIDE PROPOSÉ PAR PME-WEB EMAIL MARKETING GUIDE ULTIME DES MOTS INTERDITS. Un guide pour Éviter de voir vos email passer en SPAM. www.pme- web. UN GUIDE PROPOSÉ PAR PME-WEB EMAIL MARKETING GUIDE ULTIME DES MOTS INTERDITS Un guide pour Éviter de voir vos email passer en SPAM Table des matières 1. Introduction 2. Les termes financiers 3. Les termes

Plus en détail

Concepon et réalisaon

Concepon et réalisaon Concepon et réalisaon Vendée Etudes & Réalisaons de Soluons Informaques 10 rue des Sables 85540 Mouers les Mauxfaits h%p://sarl-versi.fr contact@sarl-versi.fr Mainate 2 une logiciel d aide à la communicaon

Plus en détail

SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE

SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE PARTENAIRE RESSOURCES HUMAINES SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE PROGRAMME Il est primordial pour une organisation de savoir

Plus en détail

Parcours de soins, solu/ons de partage Évolu/ons des poli/ques na/onales & Mises en œuvre régionales Séminaire IFERISS 17 Avril 2014

Parcours de soins, solu/ons de partage Évolu/ons des poli/ques na/onales & Mises en œuvre régionales Séminaire IFERISS 17 Avril 2014 Parcours de soins, solu/ons de partage Évolu/ons des poli/ques na/onales & Mises en œuvre régionales Séminaire IFERISS 17 Avril 2014 Sommaire 1) Présenta/on du GCS Télésanté Midi- Pyrénées 2) Dossier Médical

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Première édition - 4 e trimestre 2011 Un nouvel outil : Initié par la chaire Économie numérique de

Plus en détail

22ème Conven*on na*onale de l Intercommunalité 14 octobre 2011. Mutualisa*on : déployer les nouveaux ou*ls de la réforme

22ème Conven*on na*onale de l Intercommunalité 14 octobre 2011. Mutualisa*on : déployer les nouveaux ou*ls de la réforme 22ème Conven*on na*onale de l Intercommunalité 14 octobre 2011 Mutualisa*on : déployer les nouveaux ou*ls de la réforme Grand Dole (Pdt : Claude Chalon) Créé en 2008, issu d une fusion, 41 communes, 53

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. Paris, le 10 mars 2015

COMMUNIQUE DE PRESSE. Paris, le 10 mars 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 10 mars 2015 1 ère box triple-play compatible 4K 4 1 ère box triple-play sous Android TV TM 5 Une télécommande Bluetooth intelligente permettant la recherche vocale 9 Server

Plus en détail

PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VAUX LE PENIL

PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VAUX LE PENIL PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VAUX LE PENIL Conseil municipal du 15 décembre 2008 1 PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) 1. Le Très Haut Débit, pourquoi?

Plus en détail

OPTIMISER SA STRATÉGIE SEA DANS UNE LOGIQUE DE VENTE

OPTIMISER SA STRATÉGIE SEA DANS UNE LOGIQUE DE VENTE PARTENAIRE SEO - SEM OPTIMISER SA STRATÉGIE SEA DANS UNE LOGIQUE DE VENTE PROGRAMME > Tirer par des fonconnalités d Adwords et de Bing pour mieux vendre en ligne et hors ligne > Structurer son compte /

Plus en détail

PETIT DEJEUNER MLA Planifica4on industrielle et commerciale : Réalité centrale // Objec4fs terrain

PETIT DEJEUNER MLA Planifica4on industrielle et commerciale : Réalité centrale // Objec4fs terrain Jean- Claude CARDONNEL, Directeur Administra4f et Financier UNITED BISCUITS Northern Europe Bruno PELOIN Directeur Supply Chain NUTRICIA France groupe DANONE François- Régis de LANDES Directeur Organisa4on

Plus en détail

Solutions de paiement sur facture opérateur: bilan 2010 et perspectives 2011. 28 avril 2011

Solutions de paiement sur facture opérateur: bilan 2010 et perspectives 2011. 28 avril 2011 Solutions de paiement sur facture opérateur: bilan 2010 et perspectives 2011 28 avril 2011 Agenda Observatoire 2010 des solutions de paiement sur facture opérateur Internet+ / MPME: une proposition de

Plus en détail

Sécuriser et enrichir les transactions financières. URYX Capital

Sécuriser et enrichir les transactions financières. URYX Capital Sécuriser et enrichir les transactions financières URYX Capital Confiden'aly Agreement This agreement is to acknowledge that the informa4on provided by URYX Capital in this business plan is unique to this

Plus en détail

Évolu>on et maintenance

Évolu>on et maintenance IFT3912 Développement et maintenance de logiciels Évolu>on et maintenance Bruno Dufour Université de Montréal dufour@iro.umontreal.ca Modifica>on des logiciels Les modifica>ons sont inévitables Des nouveaux

Plus en détail

TRANSFORMATION DIGITALE : COMMENT INDUSTRIALISER ET PÉRENNISER LA MÉTHODE AGILE À PLUS GRANDE ÉCHELLE

TRANSFORMATION DIGITALE : COMMENT INDUSTRIALISER ET PÉRENNISER LA MÉTHODE AGILE À PLUS GRANDE ÉCHELLE PARTENAIRES ENTREPRISE & TRANSFORMATION DIGITALE : TRANSFORMATION DIGITALE : COMMENT INDUSTRIALISER ET PÉRENNISER LA MÉTHODE AGILE À PLUS GRANDE ÉCHELLE PROGRAMME Dans des environnements de plus en plus

Plus en détail

Les télécoms BtoB : sommes nous également à la veille d un bouleversement?

Les télécoms BtoB : sommes nous également à la veille d un bouleversement? Les télécoms BtoB : sommes nous également à la veille d un bouleversement? Jeudi 25 avril 2013 de 12h30 à 14h30 Depuis l arrivée de la VoIP, le marché des télécoms pour entreprise n avait pas véritablement

Plus en détail

14 Octobre 2008 TICPME2010 Sage et TICPME2010

14 Octobre 2008 TICPME2010 Sage et TICPME2010 Sage et TICPME2010 Une forte implica:on dans certains projets TICPME de par un posi:onnement dédié aux PME Base installée en France de 500 000 entreprises), 5 000 d'appels clients traités par jour Des

Plus en détail

Les 10 étapes clés pour trouver des clients par internet

Les 10 étapes clés pour trouver des clients par internet Les 10 étapes clés pour trouver des clients par internet Guide pour les entreprises de Home Staging 1 L auteur : Adrian Measures Adrian Measures est responsable du marke@ng sur internet et fondateur de

Plus en détail

Le réseau social des professionnels de la presse pro. Publiez vos articles auprès des professionnels de la presse pro

Le réseau social des professionnels de la presse pro. Publiez vos articles auprès des professionnels de la presse pro Le réseau social des professionnels de la presse pro Publiez vos articles auprès des professionnels de la presse pro QUI SOMMES NOUS? Presse-Connect est le réseau social destiné aux acteurs de la presse

Plus en détail

www.dracenie.com Développons ensemble la Dracénie

www.dracenie.com Développons ensemble la Dracénie Tous droits réservés Communauté d Agglomération Dracénoise Octobre 2010 Internet et le haut débit en Dracénie Explication et évolution du réseau Conception & réalisation Nexus Communication 04 93 92 92

Plus en détail

Les méthodes Agiles. Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum

Les méthodes Agiles. Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum Les méthodes Agiles Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum Défini)on de base Les méthodes Agiles sont des procédures de concep)on de logiciel qui se veulent plus pragma)ques que les méthodes tradi)onnelles

Plus en détail

MODULE 2 : L échange et le partage de fichiers numériques

MODULE 2 : L échange et le partage de fichiers numériques MODULE 2 : L échange et le partage de fichiers numériques Introduction Définition Actions à mettre en œuvre Bonnes pratiques Introduction Introduction Production- Vente - Consommation Télévision Documents

Plus en détail

Réunion de rentrée Licence PER Programma3on en environnement répar3. Année universitaire 2014-2015

Réunion de rentrée Licence PER Programma3on en environnement répar3. Année universitaire 2014-2015 Réunion de rentrée Licence PER Programma3on en environnement répar3 Année universitaire 2014-2015 Intervenants de la présenta3on Responsables de la forma/on Bogdan Cau/s, bogdan.cau/s@u- psud.fr Jean-

Plus en détail

dossier de presse octobre 2013 la fibre avec Orange et si sa puissance changeait votre quotidien dossier de presse

dossier de presse octobre 2013 la fibre avec Orange et si sa puissance changeait votre quotidien dossier de presse dossier de presse octobre 2013 la fibre avec Orange et si sa puissance changeait votre quotidien dossier de presse octobre 2013 Sommaire La stratégie de déploiement pour la fibre d Orange... 2 Une stratégie

Plus en détail

DIGITAL INSURANCE. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0

DIGITAL INSURANCE. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 Offre Azimut DIGITAL INSURANCE A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 Préambule 01 Muta4ons comportementale et technologique! Les réformes : Loi Hamon, ANI, SII accompagnent les évolu?ons sociétales

Plus en détail

Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21%

Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21% Communiqué de presse Saint-Denis, le 12 mai 2015 Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21% Leader sur le marché de

Plus en détail

SFR Business Global Access

SFR Business Global Access SFR Business Global Access Travaillez partout comme si vous étiez au bureau! sfrbusinessteam.fr En déplacement, restez connecté à votre entreprise en toute circonstance Avec, accédez partout et en toute

Plus en détail

Montée en débit : la mise en œuvre de l accès à la sous-boucle et son articulation avec le développement des réseaux FttH

Montée en débit : la mise en œuvre de l accès à la sous-boucle et son articulation avec le développement des réseaux FttH février 2010 Montée en débit : la mise en œuvre de l accès à la sous-boucle et son articulation avec le développement des réseaux FttH Orientations de l ARCEP - 1 - Introduction Bénéficier d une montée

Plus en détail

Guide d utilisation de vos services SFR

Guide d utilisation de vos services SFR Guide d utilisation de vos services SFR Ce guide est valable pour votre iphone 3G/3GS/4/4S/5 sfr.fr Carrémént vous. Sommaire 3 La synchronisation de vos contacts 6 Votre Répondeur SFR 7 SFR Répondeur +

Plus en détail

Le Limousin à Très Haut Débit DOSSIER DE PRESSE. Lundi 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE

Le Limousin à Très Haut Débit DOSSIER DE PRESSE. Lundi 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE Le Limousin à Très Haut Débit Lundi 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE 1 Communiqué de synthèse - Lundi 14 avril 2014 Le Limousin accueille la Mission France Très Haut Débit Le lundi 14

Plus en détail

#GoSocial. solutions de marketing communautaire & social crm

#GoSocial. solutions de marketing communautaire & social crm #GoSocial La révolution du Social Média Depuis quelques années, les médias sociaux ont métamorphosé le paysage du web et les modes de communication entre les individus et les marques. Hier encore spectateurs,

Plus en détail

1.1 Evolution du trafic SMS dans le monde

1.1 Evolution du trafic SMS dans le monde février 24 Note d analyse N 5 : Les SMS (short message service) Les «SMS» (short message service) ou messages courts ont connu une croissance exceptionnelle sur les dernières années. Composé de 16 caractères

Plus en détail

Intelligence Inventive

Intelligence Inventive Outils Communs de Diffusion de l'intelligence Economique Intelligence Inventive Evaluez la capacité d innovation de votre entreprise L intelligence inventive L intelligence inventive est la contribution

Plus en détail

Poli%que ins%tu%onnelle: le numérique au service de la forma%on à l Université Laval CFQCU Paris, 26 mai 2015

Poli%que ins%tu%onnelle: le numérique au service de la forma%on à l Université Laval CFQCU Paris, 26 mai 2015 Poli%que ins%tu%onnelle: le numérique au service de la forma%on à l Université Laval CFQCU Paris, 26 mai 2015 Nicole.Lacasse@vre.ulaval.ca Vice- rectrice associée aux études et aux ac%vités interna%onales

Plus en détail

Optimisation de la supervision by Somone. - Présentation Générale -!

Optimisation de la supervision by Somone. - Présentation Générale -! Optimisation de la supervision by Somone - Présentation Générale -! Somone et le Service 27% 18% 18% 37% Consultants Juniors (0-2 ans) Confirmés (2-5 ans) Séniors (5-8 ans) Référents (>8 ans) 30% 10% 12%

Plus en détail

Le Cloud Computing. Stockez et accédez à tous vos documents et données depuis n importe où. Mai 2014

Le Cloud Computing. Stockez et accédez à tous vos documents et données depuis n importe où. Mai 2014 Le Cloud Computing Stockez et accédez à tous vos documents et données depuis n importe où Mai 2014 SOMMAIRE - Qu est ce que le cloud computing? - Quelle utilisation? - Quelle utilité? - Les déclinaisons

Plus en détail

AVIS DU CONSEIL ECONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL REGIONAL SUR LA STRATEGIE DE COHERENCE REGIONALE DE L AMENAGEMENT NUMERIQUE (SCORAN)

AVIS DU CONSEIL ECONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL REGIONAL SUR LA STRATEGIE DE COHERENCE REGIONALE DE L AMENAGEMENT NUMERIQUE (SCORAN) AVIS DU CONSEIL ECONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL REGIONAL SUR LA STRATEGIE DE COHERENCE REGIONALE DE L AMENAGEMENT NUMERIQUE (SCORAN) Adopté à l unanimité des membres du Bureau présents et représentés,

Plus en détail

EXECUTIVE DOCTORATE IN BUSINESS ADMINISTRATION : LA NÉCESSITÉ DE L'INTÉGRATION DES TIC POUR MANAGER LA DISTANCE

EXECUTIVE DOCTORATE IN BUSINESS ADMINISTRATION : LA NÉCESSITÉ DE L'INTÉGRATION DES TIC POUR MANAGER LA DISTANCE COLLOQUE INTERNATIONAL «LE NUMÉRIQUE POUR ENSEIGNER AUTREMENT» 27 ET 28 JUIN 2014 UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE EXECUTIVE DOCTORATE IN BUSINESS ADMINISTRATION : LA NÉCESSITÉ DE L'INTÉGRATION DES TIC POUR MANAGER

Plus en détail

Trouvez l offre qui vous ressemble. SIG fibre optique. www.sigfibreoptique.ch

Trouvez l offre qui vous ressemble. SIG fibre optique. www.sigfibreoptique.ch Trouvez l offre qui vous ressemble SIG fibre optique La fibre optique arrive chez vous! Avec de nouvelles offres de services DÈS À PRÉSENT VOUS POUVEZ BÉNÉFICIER DE LA PERFORMANCE ET LA FIABILITÉ DE LA

Plus en détail

Dématérialisa*on des factures B2B & B2G 2015 2017 2020 Apeca Cyrille Sautereau, Admarel Conseil

Dématérialisa*on des factures B2B & B2G 2015 2017 2020 Apeca Cyrille Sautereau, Admarel Conseil Dématérialisa*on des factures B2B & B2G 2015 2017 2020 Apeca Cyrille Sautereau, Admarel Conseil 1 Créé en 2012 15 ans d expérience dans la dématérialisa?on des processus achat / vente Accompagne le développement

Plus en détail

La nouvelle stratégie gouvernementale pour le déploiement du Très Haut Débit sur l ensemble du territoire

La nouvelle stratégie gouvernementale pour le déploiement du Très Haut Débit sur l ensemble du territoire La nouvelle stratégie gouvernementale pour le déploiement du Très Haut Débit sur l ensemble du territoire 0Bsous l égide du Ministère du Redressement productif et du 1BMinistère délégué chargé des Petites

Plus en détail

Le Haut Débit en mobilité. Salon des Technologies de l information et de la communication CWTC - Baie Mahault le 28 nov 2008

Le Haut Débit en mobilité. Salon des Technologies de l information et de la communication CWTC - Baie Mahault le 28 nov 2008 Le Haut Débit en mobilité Salon des Technologies de l information et de la communication CWTC - Baie Mahault le 28 nov 2008 Le haut débit mobile Sommaire Les applications grand public (Orange World) Les

Plus en détail

Qu est- ce que Bien- être@travail? Copyright Quo.ent Factor Inc., 2011

Qu est- ce que Bien- être@travail? Copyright Quo.ent Factor Inc., 2011 Qu est- ce que Bien- être@travail? Copyright Quo.ent Factor Inc., 2011 Et vous, le Bien- être@travail? Le bonheur est une chose fugace. Le bien- être suppose des condi1ons au- delà de la simple survivance,

Plus en détail

Pré-requis techniques

Pré-requis techniques Sommaire 1. PRÉAMBULE... 3 2. PRÉ-REQUIS TÉLÉCOM... 4 Généralités... 4 Accès Télécom supporté... 4 Accès Internet... 5 Accès VPN... 5 Dimensionnement de vos accès... 6 3. PRÉ-REQUIS POUR LES POSTES DE

Plus en détail