Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 2014

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 2014"

Transcription

1 Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 214 Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Août 214 Au 3 juin 214, le nombre d entreprises inscrites au RM a dépassé les 43. unités. La progression du stock d entreprises est de 1,9% sur les six premiers mois de l année. Le nombre d auto-entrepreneurs s établit à 6.865, soit 15,9% du stock total de entreprises. L Artisanat régional gagne 79 entreprises au. Au cours de la même période en 213, le Répertoire des Métiers avait enregistré une progression plus faible avec 63 entreprises supplémentaires. Le solde d entreprises reste positif dans un contexte économique qui demeure difficile en Région Centre. 1 Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers au 3 juin 214 Départements : Au cours des premiers mois de l année 214, le Répertoire des Métiers a enregistré immatriculations et 1.89 radiations, pour un solde de 79 entreprises. Tous les départements constatent un gain d entreprises. Ils varient de + 75 dans le Cher à + 22 dans le Loiret. En comparant les chiffres du avec le 1er semestre de l année précédente, une légère augmentation des immatriculations est visible (+ 2,3%) mais la situation du 1er semestre 213 était alors nettement défavorable (- 4,8%). En parallèle, l évolution des radiations a légèrement reculé. Avec une baisse de 6,6% par rapport au 1er semestre 213, cela représente plus de 1 entreprises qui ne sont pas radiées du RM sur les six premiers mois de l année (1.9 radiations au 1er semestre 213/ 1.89 au ) Mouvements au RM par département au -ET-LOIRE Solde REGION CENTRE Solde: : Au premier semestre 214, le volume total d immatriculations au RM en Région Centre augmente de 2,3% par rapport à la même période en 213 (soit 59 immatriculations supplémentaires ). L analyse des immatriculations révèle que cette hausse ne concerne que trois départements sur six. De fait, seuls l Eure-et-Loir (+ 13,9%), le Cher (+ 9,2%) et l Indre-et-Loire (+ 4,4%) enregistrent des résultats positifs. La baisse - conséquente - de 16,6% dans l Indre est à nuancer car les variations sont calculées sur un volume d immatriculations qui est modéré (environ 2 immatriculations quant le Loiret en compte trois fois plus). Les autres baisses concernent le Loir-et-Cher (- 2,8%) et le Loiret (-.6%) sur le. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers page 1

2 Evolution des immatriculations et des radiations par département au -ET-LOIRE IMMATRICULATIONS 344 (+ 9,2%) 9 (+ 13,9%) 196 (- 16,6%) 598 (+ 4,4%) 332 (- 2,4%) 67 (-,6%) (+ 2,3%) RADIATIONS 269 (-,7%) 331 (- 12,2%) 95 (- 31,2%) (- 9,3%) 254 (- 12,4%) (+ 1%) 1.89 (- 6,6%) : Au, le nombre de radiations (- 1) baisse sensiblement en Région Centre. L augmentation des radiations est de 16,6% par rapport au 1er semestre 213. De fortes disparités départementales existent, le nombre de radiations diminue fortement en Indre (- 31,2%), en Loir-et-Cher (- 12,4%), en Eure-et-Loir (- 12,2%) mais aussi en Indre-et-Loire (- 9,3%). En revanche, elle est extrêmement limité dans le Cher (-,7%). Seul le Loiret observe un accroissement de ses radiations sur ce semestre (+ 1%). Solde : Au premier semestre 214, l Artisanat régional enregistre un solde positif de 79 entreprises. Ce solde est supérieur de 7 entreprises à celui constaté lors du 1er semestre 213, mais il reste en deçà de celui du 1er semestre 212 avec 1. entreprises supplémentaires inscrites au RM durant cette période. Secteurs d activités : Evolution des immatriculations et des radiations par secteur au Solde SOLDE REGION CENTRE Solde: Tous les secteurs d activités de l Artisanat connaissent une progression au sein du Répertoire des Métiers pour le premier semestre 214 en terme de stock. Les secteurs des Services et du Bâtiment représentent toujours les plus gros volumes d opérations : ils concentrent 75% des immatriculations et 75% des radiations. Les immatriculations sont en hausse dans tous les secteurs d activités sans exceptions. Les augmentations les plus fortes sont observées dans l Alimentaire (+ 6,6%) et dans le Bâtiment (+ 2,5%). Sur le, le nombre des radiations est en diminution dans la Production (- 17,3%), l Alimentaire (- 15,3%) et les Services (- 9,1%). En revanche, le secteur du Bâtiment est confronté à une croissance du nombre de ses radiations (+ 1,3%). Les soldes sont positifs pour les quatre secteurs d activités sur les six premiers mois de l année. Evolution des immatriculations et des radiations par secteur au IMMATRICULATIONS 36 (+ 6,6%) 334 (+ 1,8%) 115 (+ 2,5%) 89 (+,7%) RADIATIONS 199 (- 15,3%) 248 (- 17,3%) 855 (+ 1,3%) 57 (- 9,1%) SOLDE 2ème semestre (+ 2,3%) 1.89 (- 6,6%) Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers page 2

3 2 Analyse de la situation des entreprises classiques et des auto-entrepreneurs au sein du Répertoire des Métiers au 3 juin 214. Poids des auto-entrepreneurs sur le total des immatriculations et des radiations au RM % 1% 42% 11% % 49% 16% 23% % % Les auto-entrepreneurs représentent plus d une entreprise sur deux (52%) immatriculée au Répertoire des Métiers sur le premier semestre 214. Du côté des radiations, ils représentent désormais 27% des formalités. Depuis 21, l impact des auto-entrepreneurs sur les immatriculations et les radiations n a cessé de s amplifier dans le Répertoire des Métiers. Le pourcentage d auto-entrepreneurs s immatriculant au RM chaque année est passé de % à 52% en quatre ans (jusqu à 56% en Eure-et-Loir). En parallèle, celui des radiations pour cette catégorie a aussi très fortement augmenté puisqu il atteint 27% sur les six premiers mois de l année 214 (23% en 213). Le stock d entreprises sous le régime de l auto-entreprise atteint désormais 15,9% du stock total de l Artisanat régional. Départements : Soldes des entreprises inscrites au RM par département au Au cours du premier semestre 214, la part des auto-entrepreneurs dans les immatriculations a été supérieure à celle des entreprises classiques 1 dans trois départements sur six Le solde, globalement positif au niveau régional (), ne doit pas masquer des réalités très contrastées qui perdurent. D une part, avec unités ce sont très clairement les flux d auto-entrepreneurs qui sont à l origine du solde global (+ 855 au premier semestre 213). D autre part, ceux traduisant la situation des entreprises classiques sont négatifs (- 75), mais dans une moindre mesure par rapport au premier semestre 213 (-252). Seuls trois territoires enregistrent des soldes positifs d entreprises classiques sur le premier semestre 213 : l Indre, le Loiret et l Indre-et-Loire avec respectivement 23, 1 et 6 entreprises classiques supplémentaires au RM. Pour les autres départements, le solde d entreprises classiques varie entre - 51 en Eure-et-Loir à - 14 en Loir-et-Cher ET-LOIRE SOLDE - 75 SOLDE Poids des auto-entrepreneurs dans les mouvements au RM par département () ET-LOIRE (pourcentage du total des immatriculations) 1 (53%) 257 (56%) 96 (49%) 299 (5%) 159 (48%) 353 (53%) 1.3 (52%) (pourcentage du total des radiations) 57 (21%) 78 (24%) (19%) 117 (29%) 67 (26%) 143 (32%) 48 (27%) Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers page 3

4 Secteurs d activités : Au cours des six derniers mois, les auto-entrepreneurs ont eu tendance à se créer des activités dans les Services et la Production (pratiquement six installations sur dix). Dans le Bâtiment, la part des auto-entrepreneurs dans les immatriculations est désormais installée au dessus du seuil des 5% au premier semestre 214 (53%). Seule exception à cette dynamique, le régime de l auto-entreprise est beaucoup moins répandu dans les métiers de bouche (26% des immatriculations) où les reprises d activités demeurent plus fréquentes. Le nombre d immatriculations d entreprises classiques dans l Alimentaire, Bâtiment, la Production et les Services est resté stable entre le 1er semestre 213 et le 1er semestre de Dans le même temps, les immatriculations des Auto-entrepreneurs ont baissé dans la Production (de 192 à 3) et le Bâtiment (de 69 à 567) mais elles ont augmenté dans l Alimentaire (de 58 à 79) et les Services (de 463 à 474). Soldes des entreprises inscrites au RM par secteur au SOLDE SOLDE En ce qui concerne les radiations, il y a une très nette évolution à la hausse sur les Auto-entreprises (Production, Bâtiment, Services) à l exception du secteur de la Production (de 6 à 54). Dans l Artisanat, une entreprise radiée sur quatre est une auto-entreprise (27%). Au final, le solde en entreprises classiques reste négatif du fait du faible volume des immatriculations qui ne compense pas le niveau élevé des radiations d entreprises classiques. Poids des auto-entrepreneurs dans les mouvements au RM par secteur () (pourcentage du total des immatriculations) 79 (26%) 3 (55%) 69 (53%) 474 (59%) 1.3 (52%) (pourcentage du total des radiations) 3 (15%) 54 (22%) 214 (25%) 2 (%) 48 (27%) 3 Le stock d entreprises inscrites au Répertoire des Métiers au 3 juin 214 Le Répertoire des Métiers comptabilise entreprises inscrites au 3 juin 214. Durant le premier semestre 214, le stock d entreprises progresse de 1,9% contre 1,5% au début de l année 213. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers page 4

5 Poids des auto-entrepreneurs sur le stock d entreprises inscrites au RM ,2% 7,2% 11,3% 13,4% 15,9% Les auto-entreprises représentent 15,9% de l Artisanat régional en juin 214. Leur part dans le stock était seulement de 3,2% en 21. Seuls les départements de l Indre (14,5%) et d Eure-et-Loir (14,5%) affichent un pourcentage d auto-entreprises inférieur à 15%. Au 3 juin 214, c est le Cher qui enregistre la plus forte proportion d auto-entreprise dans son stock : 17,4%. Le secteur de l Alimentation présente une très faible proportion d auto-entrepreneurs (6,1%), qui contraste avec celui des Services, où ils représentent déjà près d un artisan sur cinq inscrit au RM (,8%) REGION BASSE NORMANDIE Nombre d entreprises artisanales en Région Centre au 3 juin dont 15,9% d AE REGION HAUTE-NORMANDIE 7.3 dont 14,6% d AE Nombre d entreprises artisanales et pourcentage d auto-entrepreneurs REGION ILE-DE-FRANCE entreprises dont 6,1% d AE REGION PAYS DE LA LOIRE 1.55 dont 15,8% d AE -ET-LOIRE REGION POITOU-CHARENTES N dont 16,4% d AE dont 14,5% d AE REGION LIMOUSIN 1.21 dont 16,7% d AE dont 17,4% d AE REGION BOURGOGNE REGION AUVERGNE 6.66 entreprises dont 16,5% d AE.1 entreprises dont 16,3% d AE 13.3 entreprises dont,8% d AE Part des entreprises artisanales par secteur d activité au 3 juin % 11 % 15 % 43 % Sources : Répertoire des Métiers (6-214) Réalisation : Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre - 5, Rue de la Lionne - ORLEANS Erik Leconte - Chargé d Etudes Partenaires financiers : l Union Européenne (FEDER), l Etat, et le Conseil Régional du Centre

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre ,2% 6 MOIS. Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers au 30 juin 2015

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre ,2% 6 MOIS. Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers au 30 juin 2015 Mouvements au Répertoire des Métiers 1er Semestre 215 Observatoire des Métiers et de l Artisanat -Val de Loire Septembre 215 Au 3 juin 215, le nombre d entreprises inscrites au RM a dépassé les 43.5 unités.

Plus en détail

6 MOIS. Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers au 30 juin 2017

6 MOIS. Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers au 30 juin 2017 Observatoire des Métiers et de l Artisanat Septembre 217 MOUVEMENTS DES AU RÉPERTOIRE DES MÉTIERS 1er Semestre 217 Au 3 juin 217, le nombre d entreprises inscrites au RM a dépassé les 47. unités. La progression

Plus en détail

L ARTISANAT EN REGION CENTRE

L ARTISANAT EN REGION CENTRE L ARTISANAT EN REGION CENTRE 1 842 communes 2 457 516 habitants (est. 1.1.2) 32 813 entreprises artisanales employant 9 113 salariés (eff. moyen : 2,7) Dreux Nogent le Rotrou CHARTRES Châteaudun Pithiviers

Plus en détail

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 2ème Semestre Année 2014

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 2ème Semestre Année 2014 Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 2ème Semestre - Année Version 22-3-213 Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Mars 215 Au 31 décembre, on enregistre environ 43. entreprises

Plus en détail

CHIFFRES-CLÉS DE LA CRÉATION D ENTREPRISES EN 2014

CHIFFRES-CLÉS DE LA CRÉATION D ENTREPRISES EN 2014 CHIFFRES-CLÉS DE LA CRÉATION D ENTREPRISES EN 2014 Octobre 2015 1 La création d entreprises en 2014 2 Les défaillances d entreprises en 2014 PLUS DE 4 000 ENTREPRISES CRÉÉES EN 2014 EN INDRE-ET-LOIRE Créations

Plus en détail

Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2013 (2ème Semestre 2013 - Année 2013)

Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2013 (2ème Semestre 2013 - Année 2013) Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Juin 214 Artiscope Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 213 (2ème Semestre 213 - Année 213) La révision

Plus en détail

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Suivez l activité des entreprises de Haute-Savoie NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Comme au 1 er trimestre, les indicateurs d activité sont en recul en ce

Plus en détail

Près de 1.000 entreprises supplémentaires, plus de 1.000 emplois nouveaux

Près de 1.000 entreprises supplémentaires, plus de 1.000 emplois nouveaux Artiscope Région Centre Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat (1 er semestre 2011) Près de 1.000 entreprises supplémentaires, plus de 1.000 emplois nouveaux Données clés : avec 991 entreprises

Plus en détail

LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE. Situation 2010

LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE. Situation 2010 LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE Situation 2010 Etablissements inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés 1 Mars 2011 1 Uniquement les établissements relevant du Centre de Formalités de la Chambre

Plus en détail

6 MOIS entreprises. Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers au 30 juin 2018

6 MOIS entreprises. Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers au 30 juin 2018 Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre-Val de Loire Septembre 2 MOUVEMENTS DES AU RÉPERTOIRE DES MÉTIERS 1er Semestre 2 Au 3 juin 2, le nombre d entreprises inscrites au RM approche des

Plus en détail

I) Evolution de la demande d emploi mensuelle

I) Evolution de la demande d emploi mensuelle Document rédigé le 27/04/2015 LES ESSENTIELS DE L EMPLOI - Chiffres de mars 2015 Plan : I) Evolution de la demande d emploi mensuelle (pages 1 et 2) - Catégorie A - Catégorie ABC - Entrées et sorties/offres

Plus en détail

BUREAU DE LA FORMATION

BUREAU DE LA FORMATION Direction générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services SERVICE DE LA COMPETITIVITE ET DU DEVELOPPEMENT DES PME SOUS DIRECTION DES CHAMBRE CONSULAIRES BUREAU DE LA FORMATION BILAN DE L ACTIVITE

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L ANNÉE 2017

LES CHIFFRES CLÉS DE L ANNÉE 2017 Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre-Val de Loire Février 2 MOUVEMENTS DES AU RÉPERTOIRE DES MÉTIERS 2ème Semestre - Année Région Centre-Val de Loire Au 31 décembre, plus de 47. entreprises

Plus en détail

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 2ème Semestre Année 2015

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 2ème Semestre Année 2015 Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 2ème Semestre 215 - Année 215 Observatoire des Métiers et de l Artisanat -Val de Loire Février 216 Au 31 décembre 215, près de 44.7 entreprises sont

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION L activité économique marque un véritable coup d arrêt sur ce 1 er trimestre pour l ensemble

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. des entreprises de Rhône-Alpes UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE. 1 er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. des entreprises de Rhône-Alpes UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE. 1 er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE Après un relatif maintien fin, l ensemble des indicateurs économiques reculent en ce début

Plus en détail

UNE CONJONCTURE PLUS FAVORABLE CE TRIMESTRE

UNE CONJONCTURE PLUS FAVORABLE CE TRIMESTRE NOTE DE CONJONCTURE Suivez l actualité des entreprises de la Drôme 2ème trimestre 2015 UNE CONJONCTURE PLUS FAVORABLE CE TRIMESTRE Des indicateurs renforcés ce trimestre en termes de niveau d activité,

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L ANNÉE 2018

LES CHIFFRES CLÉS DE L ANNÉE 2018 Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre-Val de Loire Février 219 MOUVEMENTS DES AU RÉPERTOIRE DES MÉTIERS 2ème Semestre 2 - Année 2 centre-val de loire Au 31 décembre 2, plus de 49. entreprises

Plus en détail

23ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES

23ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES 23ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université Paris Ouest - Mercredi 6 avril 2011-1 La diffusion des crédits recule toujours

Plus en détail

DES INDICATEURS PLUTOT ENCOURAGEANTS CE TRIMESTRE EN DROME :

DES INDICATEURS PLUTOT ENCOURAGEANTS CE TRIMESTRE EN DROME : NOTE DE CONJONCTURE Suivez l actualité des entreprises de la Drôme 4ème trimestre DES INDICATEURS PLUTOT ENCOURAGEANTS CE TRIMESTRE EN DROME : Une poursuite de la stabilisation du niveau d activité, une

Plus en détail

Données au 1 er janvier 2015

Données au 1 er janvier 2015 2015 Données au 1 er janvier 2015 Synthèse Chapitres Au 1 er janvier 2015, en Alsace le nombre d établissements inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) est en augmentation, tandis que les

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE Juillet-août-septembre 2012 Note trimestrielle N 40 Lettre trimestrielle d information UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE CONJONCTURE Détérioration plus marquée au cours de

Plus en détail

Les conséquences sur le tissu économique

Les conséquences sur le tissu économique Les conséquences sur le tissu économique Entreprises Entreprises L engouement pour les auto-entreprises se calme En Poitou-Charentes, 13 964 entreprises ont été créées en. Après une forte augmentation

Plus en détail

Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse

Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse Département fédéral de l économie DFE Secrétariat d Etat à l économie SECO Communication Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse Date 20 novembre 2009 1. Introduction Dans

Plus en détail

Résultats technico-économiques des éleveurs et gaveurs de palmipèdes gras

Résultats technico-économiques des éleveurs et gaveurs de palmipèdes gras Résultats technico-économiques des éleveurs et gaveurs de palmipèdes gras Résultats 2006 1. Présentation de l échantillon 2006 Les données centralisées en 2006 en canards et en oies ont été fournies par

Plus en détail

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique Synthèse Les employés et opérateurs de l informatique sont chargés des manipulations sur ordinateurs et leurs périphériques, ou de l information des utilisateurs.

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

LA DÉFLATION MENACE-T-ELLE DANS MAI 2014 LA ZONE EURO?

LA DÉFLATION MENACE-T-ELLE DANS MAI 2014 LA ZONE EURO? LA DÉFLATION MENACE-T-ELLE DANS MAI 2014 LA ZONE EURO? PRIX À LA CONSOMMATION 5 Indice général et inflation sous-jacente variation sur 12 mois en % 4 3 Indice général 2 1 Indice hors alimentation et énergie

Plus en détail

L emploi régional en 2010 : effets structurels et dynamisme

L emploi régional en 2010 : effets structurels et dynamisme DIRECTION ETUDES, STATISTIQUES ET PRÉVISIONS L emploi régional en 2010 : effets structurels et dynamisme 4 janvier 2012 Principe Cette étude relative au dynamisme des régions repose sur un modèle explicatif

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009. Quelles évolutions par rapport à 2000-2008?

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009. Quelles évolutions par rapport à 2000-2008? ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009 Quelles évolutions par rapport à 2000-2008? Observatoire des métiers CCIJP 2 Rappel des populations étudiées - Présentation des principales

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements de crédit spécialisés :

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans

Plus en détail

Créations et disparitions des entreprises en France

Créations et disparitions des entreprises en France Créations et disparitions des entreprises en France Octobre 2012 L observatoire des entreprises www.cofaceservices.fr La croissance du tissu économique de moins en moins dynamique 8,6 millions de sièges

Plus en détail

Observatoire des SARL au capital inférieur à 7 500 à Paris Bilan de deux ans : août 2003 août 2005

Observatoire des SARL au capital inférieur à 7 500 à Paris Bilan de deux ans : août 2003 août 2005 Observatoire des SARL au capital inférieur à 7 500 à Paris Bilan de deux ans : août 2003 août 2005 Depuis août 2003, le greffe suit et analyse mensuellement l évolution des SARL à libre capital. Cet Observatoire,

Plus en détail

L artisanat. Chiffres-clés 2011. en Franche-Comté. entreprises. salariés. actifs. Chambres de Métiers et de l Artisanat Région Franche-Comté

L artisanat. Chiffres-clés 2011. en Franche-Comté. entreprises. salariés. actifs. Chambres de Métiers et de l Artisanat Région Franche-Comté 1000 500 L artisanat 0 en Franche-Comté 3000 2500 2000 1500 1000 500 0 Chiffres-clés 2011 Chambres de Métiers et de l Artisanat Région Franche-Comté 18 277 s 42 122 salariés 58 938 actifs Région Franche-Comté

Plus en détail

L Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2014

L Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2014 L Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2014 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent

Plus en détail

La fréquentation hôtelière (INSEE/DGE/CRT et partenaires régionaux)

La fréquentation hôtelière (INSEE/DGE/CRT et partenaires régionaux) La fréquentation hôtelière (INSEE/DGE/CRT et partenaires régionaux) Méthodologie L'enquête de fréquentation dans l'hôtellerie de tourisme est une enquête nationale, effectuée par sondage auprès d'un échantillon

Plus en détail

Tests de sensibilité des projections aux hypothèses démographiques et économiques : variantes de chômage et de solde migratoire

Tests de sensibilité des projections aux hypothèses démographiques et économiques : variantes de chômage et de solde migratoire CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 16 décembre 2014 à 14 h 30 «Actualisation des projections» Document N 5 Document de travail, n engage pas le Conseil Tests de sensibilité des projections

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

Mesdames et Messieurs les Actionnaires,

Mesdames et Messieurs les Actionnaires, Achèvement des travaux de rénovation des chambres et résultat brut en augmentation de 15.6%. Les perspectives s annoncent positives pour le second semestre. Mesdames et Messieurs les Actionnaires, Voici

Plus en détail

Note de conjoncture Brevets Bilan 1996

Note de conjoncture Brevets Bilan 1996 INSTITUT DE RECHERCHE EN PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE HENRI-DESBOIS Le 29 mai 1997 Note de conjoncture Brevets Bilan 1996 En bref 1 Nombre de demandes de brevets désignant la France toutes voies confondues

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général Le contexte économique général La confiance des consommateurs à nouveau au rendez-vous. En France, au 2 ème trimestre 2015, le PIB, la confiance des ménages et le taux de chômage se stabilisent : - Le

Plus en détail

Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007

Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007 Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007 Des tendances stables En 2007, le périmètre de la presse tel que défini par l Observatoire comprenait 2 066 entreprises, soit 321

Plus en détail

MSI ÉTUDE. Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : MSI Reports Ltd

MSI ÉTUDE. Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : MSI Reports Ltd ÉTUDE CONSTRUCTION DE LOGEMENTS EN FRANCE : PRINCIPAUX INDICATEURS Février 2010 Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : Reports Ltd 231 avenue Jean Jaurès 2 Hilliards Court 69007

Plus en détail

LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN DÉCEMBRE 1997

LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN DÉCEMBRE 1997 LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN DÉCEMBRE Selon les données communiquées par les établissements participant à l enquête-titres de la Banque de France, l encours des capitaux placés

Plus en détail

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 I. Chiffres généraux Année 2010 Nombre d'établissements Effectifs au 31/12 Nombre d'etp Rémunération brute annuelle en Associations

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC EMPLOI-QUÉBEC LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC ÉDITION 2015 Rédaction André Levert Catherine Ouellet Paula Santos Élaboration des tableaux Anh Truong Direction de l analyse et de l information sur

Plus en détail

ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01. Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016

ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01. Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016 DOSSIER DE PRESSE Le mardi 9 février 2016, ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01 Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016 EN SYNTHESE «La reprise amorcée en

Plus en détail

Le devenir des entreprises artisanales 5 ans après leur installation

Le devenir des entreprises artisanales 5 ans après leur installation Le devenir des 5 ans après leur installation Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Octobre 2013 Afin de mieux connaître l évolution des nouvellement créées, l INSEE a mis en place un

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. Date Lundi 19 juin 2006. Embargo Mardi 20 juin 2006, 11 h.00. Vous nous trouvez sur internet sous www.creditreform.

COMMUNIQUE DE PRESSE. Date Lundi 19 juin 2006. Embargo Mardi 20 juin 2006, 11 h.00. Vous nous trouvez sur internet sous www.creditreform. page 1 COMMUNIQUE DE PRESSE Lieu Zurich Date Lundi 19 juin 2006 Embargo Mardi 20 juin 2006, 11 h.00 1 Nouvelles inscriptions et radiations selon la FOSC... 2 1.1 Nouvelles inscriptions... 2 1.2 Radiations...

Plus en détail

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014 Pays de Fougères Octobre 2014 - NB METHODOLOGIE Enquête adressée par mail auprès de 2 445 commerces Envoyée le 9 septembre 2014, après la saison estivale

Plus en détail

L actualité en 12 graphiques

L actualité en 12 graphiques Point de conjoncture de la Région Ile-de-France L actualité en 12 graphiques Unité La croissance de la zone euro devrait accélérer progressivement en 2015 et s affermir en 2016 sous l effet de la baisse

Plus en détail

Baromètre France générosités- CerPhi Evolution des dons des particuliers et du profil des donateurs - 2010 & 2011

Baromètre France générosités- CerPhi Evolution des dons des particuliers et du profil des donateurs - 2010 & 2011 Baromètre France générosités- CerPhi Evolution des dons des particuliers et du profil des donateurs - 2010 & 2011 Baromètre établi à partir des sources suivantes: 2010 - Données transmises par la Direction

Plus en détail

Tableau de Bord Mobile

Tableau de Bord Mobile Instance Nationale des Télécommunications Tableau de Bord Mobile Suivi des principaux indicateurs du marché de la téléphonie mobile en Tunisie Sommaire 1. Parc global......... 2 2. Taux de pénétration......

Plus en détail

Immatriculations de SARL au capital inférieur à 7 500 Selon les dispositions prévues par la Loi sur l Initiative Economique

Immatriculations de SARL au capital inférieur à 7 500 Selon les dispositions prévues par la Loi sur l Initiative Economique Immatriculations de SARL au capital inférieur à 7 500 Selon les dispositions prévues par la Loi sur l Initiative Economique Juin 2004 L Observatoire porte un regard attentif sur les SARL constituées avec

Plus en détail

L Observatoire de l Artisanat de Midi-Pyrénées

L Observatoire de l Artisanat de Midi-Pyrénées L artisanat en Midi- Atlas Edition 2015 L Observatoire de l Artisanat de Midi- www.artisanat-mp.fr Sources : Observatoire de l artisanat Midi-, répertoire des métiers au 31/12/2014 URSSAF Midi- «Mieux

Plus en détail

LE BAROMETRE TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014

LE BAROMETRE TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014 LE BAROMETRE DES EMPLOIS DE LA F AMILLE No 11 décembre 2014 TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014 L activité de l emploi à domicile hors garde d enfants est en repli depuis le 1 er trimestre 2012 La dégradation

Plus en détail

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998 Les crédits au logement consentis aux ménages en Les crédits nouveaux à l habitat mis en force 1 en ont atteint 341,93 milliards de francs en données brutes 2, contre 307,9 milliards en 1997 (+ 11,1 %).

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Octobre 2009

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Octobre 2009 L Tableau de bord mensuel Octobre 2009 Avertissement : les indications mensuelles reprises dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitives qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple

Plus en détail

information aux médias

information aux médias Marche des affaires au 3 e trimestre 213 Réserves de travail à un niveau record Les réserves de travail des bureaux d étude ont continué à augmenter et se montent désormais à plus d une année. C est l

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

DONNEES SUR LA CREATION D'ENTREPRISES EN SEINE-SAINT-DENIS. (source : Insee) PÔLE VEILLE ECONOMIQUE

DONNEES SUR LA CREATION D'ENTREPRISES EN SEINE-SAINT-DENIS. (source : Insee) PÔLE VEILLE ECONOMIQUE DONNEES SUR LA CREATION D'ENTREPRISES EN SEINE-SAINT-DENIS (source : Insee) PÔLE VEILLE ECONOMIQUE Direction du Développement Économique, de l Emploi, de la Formation Professionnelle et de l'innovation

Plus en détail

LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998

LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998 LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998 Les crédits de ce type mis en force au cours du premier semestre 1998 ont atteint 154,1 milliards de francs (données brutes non corrigées

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

1 er trimestre 2016 UN FLECHISSEMENT DE LA SITUATION ECONOMIQUE SUR LE DEBUT D ANNEE 2016

1 er trimestre 2016 UN FLECHISSEMENT DE LA SITUATION ECONOMIQUE SUR LE DEBUT D ANNEE 2016 1 er trimestre 2016 UN FLECHISSEMENT DE LA SITUATION ECONOMIQUE SUR LE DEBUT D ANNEE 2016 Les dirigeants Drômois misent toutefois sur une stabilisation des indicateurs au prochain trimestre. Suivez l actualité

Plus en détail

L ARTISANAT EN PROVINCE NORD

L ARTISANAT EN PROVINCE NORD Direction des services de développement économique Observatoire de l Artisanat L ARTISANAT EN PROVINCE NORD Date impression : 8 février 2013 S O M M A I R E L artisanat en Province Nord Février 2013 I.

Plus en détail

II. Commerce des marchandises

II. Commerce des marchandises II. Commerce des marchandises En 2012, le commerce mondial des marchandises a augmenté de 2 pour cent en volume dans le contexte d une faible demande mondiale et d une baisse des prix. Cela est beaucoup

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ Des prévisions pessimistes confirmées en ce début d année, hormis pour les entreprises

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Principaux secteurs d activité haut-marnais Bilan Les principaux secteurs d activité haut-marnais BILAN édition 2011 Document réalisé en partenariat avec Observatoire Economique de la Haute-Marne Principaux

Plus en détail

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2010. 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010)

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2010. 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010) France Création d'entreprises* de 2000 à 2010 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010) Nombre de créations annuelles Indicateurs annuels 2006 2007 2008 2009 2010 Taux de

Plus en détail

Bilan du parc photovoltaïque français raccordé au réseau fin décembre 2010

Bilan du parc photovoltaïque français raccordé au réseau fin décembre 2010 Association professionnelle de l énergie solaire Bilan du parc photovoltaïque français raccordé au réseau fin décembre 2010 Le parc raccordé national L année 2010 fut synonyme de turbulences pour le secteur

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

Évolution de l importation et de l exportation de produits bois en Alsace

Évolution de l importation et de l exportation de produits bois en Alsace Filière forêt-bois Évolution de l importation et de l exportation de produits bois en Alsace (Source : Douane) En octobre 2014, l Agreste (service statistique du Ministère de l Agriculture, de l Agroalimentaire

Plus en détail

Bilan descriptif relatif aux mesures de décote, surcote. et de cumul emploi retraite au régime général. Direction de la Sécurité sociale

Bilan descriptif relatif aux mesures de décote, surcote. et de cumul emploi retraite au régime général. Direction de la Sécurité sociale CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 26 janvier 2011-9 h 30 «Prolongation d'activité, liberté de choix et neutralité actuarielle : décote, surcote et cumul emploi retraite» Document N

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES

L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES 22ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université de Paris X - Nanterre - Mardi 16 mars 2010 - Les faits marquants en 2009

Plus en détail

Le cumul emploi retraite au RSI, un an et demi après sa libéralisation. Caroline Gaudemer - RSI, Zoom n 52

Le cumul emploi retraite au RSI, un an et demi après sa libéralisation. Caroline Gaudemer - RSI, Zoom n 52 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 26 janvier 2011-9 h 30 «Prolongation d'activité, liberté de choix et neutralité actuarielle : décote, surcote et cumul emploi retraite» Document N

Plus en détail

STABILISATION RELATIVE EN ATTENDANT LA REPRISE

STABILISATION RELATIVE EN ATTENDANT LA REPRISE Suivez l activité des entreprises du Rhône NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre 2014 STABILISATION RELATIVE EN ATTENDANT LA REPRISE Malgré une fin d année 2013 conclue avec un regain d'activité et des perspectives

Plus en détail

Quand l'école est finie

Quand l'école est finie n 34 - janvier 2006 Quand l'école est finie en Franche-Comté L insertion des jeunes de la génération 2001 formés en Franche-Comté - synthèse L'étude exhaustive, réalisée par le Cereq, est téléchargeable

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DE L ENDETTEMENT DES MENAGES

L OBSERVATOIRE DE L ENDETTEMENT DES MENAGES 18ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DE L ENDETTEMENT DES MENAGES présenté par le professeur Michel Mouillart - Mercredi 12 avril 2006-1 Accueil de Monsieur Pierre Cortesse, Président du Conseil Scientifique

Plus en détail

L observatoire. des entreprises. Dynamisme & risque Secteur Transports & logistique

L observatoire. des entreprises. Dynamisme & risque Secteur Transports & logistique L observatoire des entreprises Dynamisme & risque Secteur Transports & logistique N 13 - Mars 2014 SOMMAIRE Méthodologie & définitions 2 Nomenclature d activité Ellisphere 3 Synthèse 4 Transports & logistique

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 6 1er semestre Janvier Juin Le contexte économique général L année a démarré dans la continuité de dans un climat d austérité et d efforts, les différents indicateurs économiques restant essentiellement

Plus en détail

LA CRÉATION D ENTREPRISE

LA CRÉATION D ENTREPRISE FOCUS études septembre 2012 LA CRÉATION D ENTREPRISE en Seine-et-Marne information économique Depuis 2009, la crise économique mondiale et la création du statut d auto-entrepreneur ont profondément bouleversé

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014 TABLEAU DE BORD ASF L activité des établissements spécialisés en 2014 Février 2015 Le financement des investissements des entreprises et des professionnels Le financement des investissements d équipement

Plus en détail

Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013

Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013 Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013 Exportations de marchandises par région et par produit, 2013 (milliards de $EU) Augmentation

Plus en détail

Les Travaux sur Bâtiments Existants en Ile-de-France

Les Travaux sur Bâtiments Existants en Ile-de-France Les Travaux sur Bâtiments Existants en Ile-de-France 2013 Octobre 2014 FFB GRAND PARIS Direction des Affaires Economiques et Juridiques 10 rue du Débarcadère 75852 PARIS Cedex 17 Téléphone 01 40 55 10

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel. Janvier 2015

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel. Janvier 2015 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Janvier 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

Tableau de Bord Fixe

Tableau de Bord Fixe Instance Nationale des Télécommunications Tableau de Bord Fixe Suivi des principaux indicateurs du marché de la téléphonie fixe en Tunisie Sommaire 1. Parc global......... 2 1.1. RTC........... 5 1.2.

Plus en détail

udesté on it ecl Col

udesté on it ecl Col Collection études LA C EST 49% de la population girondine en 21 * 727 466 habitants (INSEE 21) * 7% de croissance en 1 ans (INSEE) * 27 communes * 4 ème Communauté Urbaine de France (INSEE 28) 53% des

Plus en détail

Majeurs et mineurs mis en cause par les services de Police en 2013

Majeurs et mineurs mis en cause par les services de Police en 2013 La criminalité en France Rapport annuel 2014 de l ONDRP Premier ministre Majeurs et mineurs par les services de Police en 2013 Antoine le graët, Chargé d études statistiques à l ONDRP 2 Principaux enseignements

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 11 - Janvier Edition Lyon Rhône LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE Au cours des derniers mois de l année, le niveau d activité

Plus en détail

Conjoncture économique et emploi 2012. Résultats de l enquête auprès des. chefs d entreprise de l Aire urbaine

Conjoncture économique et emploi 2012. Résultats de l enquête auprès des. chefs d entreprise de l Aire urbaine Conjoncture économique et emploi 2012 Principaux résultats Résultats de l enquête auprès des de l enquête réalisée par Médiamétrie chefs d entreprise de l Aire urbaine du 29 mai au 4 juin 2012 1 Présentation

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

2 e édition. Etude réalisée en partenariat avec

2 e édition. Etude réalisée en partenariat avec 2 e édition M A R S 2 0 0 9 Etude réalisée en partenariat avec En 2008, Ciel, N 1 français des logiciels de gestion pour petites entreprises, innovait en créant le Baromètre Ciel de l Informatisation des

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 I. PRESENTATION DU FAFCEA... 3 II. L ACTIVITE EN 2013... 5 FORMATION... 6 1) LE BUDGET DU FAFCEA... 6 Les dépenses de formation par secteur en 2013... 8 A.

Plus en détail

L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires)

L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires) janvier 2013 L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires) Sommaire 1. Les résultats provisoires de 2012 2. Perspectives longues 3. L image globale de l année 2012 4. L année

Plus en détail

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre JUILLET RÉSUMÉ DES RÉSULTATS C O M M E A N T I C I P É E PA R L E S C O M M E R Ç A N T S, L A C T I V I T É D E C E P R I

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 12 - Edition Lyon Rhône Mai UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE L activité économique des entreprises artisanales du Rhône rencontrent

Plus en détail